Sourceforge devient propriétaire ?

Posté par (page perso) . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
30
août
2001
Communauté
Après avoir lu l'article dans la LWN.net weekly edition, je me suis penché sur la situation de VA Linux et par conséquent de sourceforge.

VA Linux n'arrive pas à joindre les deux bouts. Apparement, l'arrêt de la vente de matériel (harware) y est pour quelque chose. Du coup, VA Linux cherche une solution pour récolter des sous.

La solution trouvée, c'est de créer une version de sourceforge propriétaire, intitulée Sourceforge Enterprise Edition, sous une licence inspirée de la MPL et d'une autre licence propriétaire non précisée. VA Linux assure que celà ne changera rien pour les utilisateurs de sourceforge et que le code mis en ligne sur sourceforge reste bien entendu à ceux qui les ont mis, qu'il n'y aura point de fourberie.

La version dite "commerciale" de sourceforge, elle, sera dotée d'éléments propriétaires, et d'aide pour adapter sourceforge à certaines entreprises. Une version Open Edition sera maintenue.

Le problème de fond, c'est que cette affaire maintient courante l'idée que produire du logiciel libre n'est pas un projet économique viable à grande échelle. Pire, VA Linux mélange les termes commercial et propriétaire tout au long de leur message destiné aux utilisateurs de sourceforge : amalgame dangereux, car il oppose le commerce aux logiciels libres, alors que les logiciels libres ne sont pas pensés comme en opposition au système commercial - on peut très bien vendre des service sur du logiciel libre, démarche commerciale ; on peut aussi vendre des boites de distribution comme RH, mdk, ce qui est aussi une démarche commerciale.
Plus atroce encore, la version propriétaire est intitulée Enterprise Edition : amalgame d'autant plus dangeureux car validant l'idée des détracteurs du logiciel libre stipulant que les logiciels libres ne sont pas des solutions interessantes pour les entreprises.

Le nouveau projet économique de VA Linux n'est certes pas en faveur du logiciel libre, mais ces amalgames que l'on relève tout au long du message évoqué me paraissent encore plus inquiétants quand à la position de la firme VA Linux par rapport aux logiciels libres.

Et vous, utilisateurs de sourceforge, qu'en pensez-vous ? Allez-vous vous chercher ailleurs ou continuer à utiliser sourceforge ?

Aller plus loin

  • # les alternatives ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Et vous, utilisateurs de sourceforge, qu'en pensez-vous ? Allez-vous vous chercher ailleurs ou continuer à utiliser sourceforge ?

    Qu'y a t-il comme alternative ? Une news est passée sur Savannah (pour les projets GNU). Mais j'imagine qu'il y en a d'autres ?
    • [^] # Re: les alternatives ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Je pense de toute facon qu'il est tout de mm incroyable qu'un si grand nombre de logiciels libres aient demeure sur les machines de sourceforge, je trouve cela un peu dangereux, surtout qu'il existe des alternatives telles que TuxFamily.org, Savannah, OpenSourceDirectory, etc.. qui en sont pratiquement au mm point de développement avec mm chez certains des services supplémentaires.
    • [^] # Re: les alternatives ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Savannah (http://savannah.gnu.org/(...)) ne concernent PAS uniquement les projets GNU mais TOUS les projets ayant une license compatible avec la GPL.
  • # Refus

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai toujours refuser de mettre mes projets sur
    SourceForge, je trouvais le truc trop gros.
    En plus l'entreprise avait deja des difficultés
    financiere, le site pouvait fermer a tout moment.
    La securite non plus n'etait pas top, le fait d'etre unique et important attire les problemes.
    De meme la gestion du site etait laisser a l'entiere discretion de VA Linux.
    Mais la ce qui arrive est peut etre le pire qui puissent pour le freesoftware.


    La diversite est toujours ce qu'il y a de mieux,
    c'est pourquoi j'ai ete heureux de connaitre tuxfamily http://www.tuxfamily.org(...) et savannah, le SourceForge a la GNU http://savannah.gnu.org(...)
    • [^] # Re: Refus

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Un avantage icontestable de sourceforge par rapport a savannah est que cela s'ecrit comme cela se prononce.
  • # libre != comercial !?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans la niouze, on a (j'ai?) l'impression que c'est mal et vilain de dire que lelogiciel libre n'est pas rentable...

    soit c vilain, c pas bon comme pub

    Mais je ne connais pas un exemple de societe fesant du libre de a a Z, et fesant de benefs. Et si il y en a elles ne doivent pas etre nombreuse.

    Bien sur on peux penser que tout ca est possible, mais jusqu'a maintenant tout les exemples montre le contraire.

    Biensur la 'crise' du secteur et l'optimisme aveugle des 2 annees passees y est pour beaucoup, maintenant je pense que beaucoup, voir tout les petit Start-up du libre vont devoir revoir leur modele economique, sinan, hop /dev/null

    VA Linux est TRES mal barre, soit...

    Maintenant la question pour la communaute est :

    Comment quelque chose qui ne rapporte pas UN SEUL euro-cent, peut payer un site web, la ligne, le matos...
    Faire ca chez soi, c'est possible a petite echelle, mais a la taille de Source Forge... ki va payer ?
    Des 'projets' on l'air de voir le jour et de tourner, mais ki payera dans deux ans ?

    Je posse cette kestion parce que, helas, j'ai pas la reponse ;)
    • [^] # Re: libre != comercial !?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Quel interet d'etre aussi gros ?
      Plusieur petit c'est mieux non ?

      L'esprit communautaire doit se developper pour le bien des logiciels libres.
      • [^] # Re: libre != comercial !?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Imagine c la gloire ;) tu asun truc enorme comme aplli, ca fait tout et vite et bien, le saint gral de l'appli

        tout le mon de t'aime, Linus te demande en mariage...

        Mais ce projet avec des milliers de devellopeur, des mailing liste pour tes milliards de fans et tout, tu va pas le financer tout seul, meme si tu le voualis tu ne t'en sortirais pas.
        Tu peux pas vivre des dons, ca se saurais.
        Et tu ne veux pas te faire heberge c'est une entreprise, car c mal/dangereux.

        Que faire ? demander a Mr le President ?
        faire plein de site ca devriendrais le Chaos...
        Je vois pas...

        Et puis pleins de petits c cool, mais a un moment il faut bien faire un serveur qui centralise le nom et l'url d'un maximun de projet. C'est un truc enorme, en en reviens au meme probleme, je pense
        • [^] # Re: libre != comercial !?

          Posté par . Évalué à 0.

          pourkoi centraliser les projets ? j en voit pas l utilite. pour faire des recherche tu as google ...
          • [^] # Re: libre != comercial !?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            g pas dit centraliser les projets, mais plutot centraliser l'information.
            Ok google est cool et honnete
            Mais il recherche sur TOUTES les pages, ce qui amene du bruit, pas forcement voulue
            Et ca ne resous pas le probleme de payer les facture, car un site web deviens VITE tres cher
            • [^] # Re: libre != comercial !?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je dirais que ce n'est pas la peine de centraliser les projets (et même que c'est à éviter), mais qu'il est quand même sympatique d'avoir un index suffisament reconnu pour que quasiment tout y soit référencé.

              Et il y a.... Freshmeat Tadaaa!!!
              http://freshmeat.net/(...)

              Ca appartient à qui Freshmeat ? (oups, flute...)
              Un index, ca ne demande pas énormenent de ressource comme un sourceforge. Ca peut donc être supporté par un groupement d'utilisateur plutôt qu'une société qui se doit d'être rentable.
              • [^] # Re: libre != comercial !?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                tu ne te rend pas compte le prix que coute une ligne correcte, c'est hors de porte pour la bourse d'un particulier, meme du association (en 20KF par an)
                sans parler d'un serveur, des dur ki casse du marteriels reso... etc
                esperer faire un freshmeat dans son garage, c'est avoir un site pas complet, down la moitie du temps

                AMHA evidement ;)
                • [^] # Re: libre != comercial !?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  J'avais regardé les détails sur les machines faisant tourner freshmeat, c'est pas des bêtes de compétition.
                  Pour ce qui est de la LS, si linuxfr y arrive, ça devrait pouvoir le faire.

                  De plus, s'il le fallait, il pourrait y avoir un réseau de mirroir très complet. Si personne n'utilise les mirroirs de freshmeat, c'est avant tout parce que freshmeat est toujours joignable très rapidement et que les mirroirs ne semblent pas ultra bien mis à jour (trop long, je trouve).

                  Ca devrait être tout à fait faisable... Peut-être pas exactement de la même manière qu'actuellement, mais tout à fait faisable... Cessons de nous laisser impressionner !
                  • [^] # Re: libre != comercial !?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    d'apres ce ke je crois, la Ls de linux FR est celle d'une boite... peut etre je me trompe remarque

                    Mais c un detail, y a une assoc a paris qui essaye de mettre un truc en place (je me rappele plus le nom)
                    genre ADSL du peuple... ca pourrais faire l'affaire, enfin, si il y a des debit costaud
                    et si c le cas, il va y avoir du monde, ce qui risque de faire grimper les coups...
        • [^] # Re: libre != comercial !?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le principe d'internet a la base c'est d'etre reparti (Arpa, Darpa, l'arme americaine, tout ca)

          Imagine qu'il n'y est qu'un seul site qui heberge tout, ce serait un monstre non ?

          Les grands projets comme Linux sont supporté par les entreprises. Idem pour GNU, Gnome.
          Ces projets vivent de dons: financier ou service.

          C'est generalement donnant donnant: j'herberge le site mais faite moi un super kernel qui explose windows NT. Un extra serveur http qui bouffe IIS.
          • [^] # Re: libre != comercial !?

            Posté par . Évalué à 0.

            Juste pour savoir, tu travailles gratuitement toi ? Et quand tu travailles, tu fais avancer le monde du libre ou le monde du propriétaire ?
            • [^] # Re: libre != comercial !?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Si je te dis oui.
              En fait je suis etudiant, et la je suis en stage
              je suis pas payer, ce que je fait n'est pas open source pour l'instant, mais je travaille tres peu dessus car je passe le plus claire de mon temps a
              bosser sur des trucs libres.

              (En fait je suis legerement dedommager pour mon stage, alors je travaille au par rapport a la somme que je touche ;)
            • [^] # Re: libre != comercial !?

              Posté par . Évalué à 0.

              Stupide et puérile cette question.
              Est-ce qu'un anarchiste qui n'a pas pas d'autre choix pour vivre, dans la société actuelle, que de bosser en tant que salarié dans une entreprise doit pour autant renoncer à ses idées ?
              Est-ce que l'esclave qui reve de liberté se doit d'arreter de manger sous prétexte que c'est la nourriture que son maitre lui a refourguée et non la nourriture qu'il a gagné en travaillant librement ?
              Ridicule.
              • [^] # Re: libre != comercial !?

                Posté par . Évalué à 0.

                > Stupide et puérile cette question.

                Tout comme sa réponse.

                Le gars plus haut faisait simplement remarquer que c'est hypocrite de défendre l'idée qu'on peut vivre du logiciel libre (et que c'est ce qu'il faut faire), et en même temps de travailler pour le propriétaire.

                Avoir un idéal de LL et travailler pour une boite qui fait du propriétaire parce qu'il faut bien manger, c'est cohérent.

                Prétendre que le modèle économique du LL est viable et rester travailler dans le monde propriétaire, c'est savoir taire sa conscience.
                • [^] # Re: libre != comercial !?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Non, le modèle économique du LL est viable, mais pas avec l'économie actuelle. Tout betement (exemple extreme) : dans un monde où les logiciels non -libres ne seraient pas autorisés, car considérés comme des arnaques.

                  D'autre part, on peut même prétendre que le LL est viable et bosser pour du propriétaire : par exemple s'il n'y a pas de boulot dans le libre et dans le domaine qui t'intéresse (+ pas les moyens de monter sa boite de LL). Quelqu'un qui croit à la viabilité du libre, je ne lui reprocherai pas d'être non-informaticien et donc de bosser dans autre chose ; je trouve que c'est pareil.
                • [^] # Re: libre != comercial !?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je ne suis pas d'accord avec ta réponse.
                  > Avoir un idéal de LL et travailler pour une boite qui fait du propriétaire parce qu'il faut bien manger, c'est cohérent.

                  Non, je travaille pour une société qui ne fait que du libre. Je développe et contribue au logiciels libres et je vis bien. Ce n'est pas incompatible.

                  Ce qui est incompatible c'est de vouloir vivre du logiciel libre en ayant un modèle similaire à celui des entreprises faisant du propriétaire.
                  • [^] # Re: libre != comercial !?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    alors explique nous comment fonctionne ton entreprise.
                    Est elle financierment autonomes (rentable), qu'el sont vos recette, quel interet de faire du libre (ie : en quoi ca vous rapporte des euros...)

                    Parce que jusqu'a present, je ne connais aucune boite proposant des lolgiciels libre qui fait l'equilibre de ses comptes toute seule (ie sans le sponsoring de Mr IBM, ou intel (;) Suse))

                    STP eclaire moi
                    • [^] # Re: libre != comercial !?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      D'après une recherche google sa société serait
                      Alcove.
                    • [^] # Re: libre != comercial !?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      "alors explique nous comment fonctionne ton entreprise.
                      Est elle financierment autonomes (rentable), qu'el sont vos recette, quel interet de faire du libre (ie : en quoi ca vous rapporte des euros...) "

                      Je ne travaille pas dans la meme boite qu'igor mais je suis paye pour bosser avec et produire des logiciels libres. Nous vivons simplement du service/support/devel specifique.
                      L'interet de faire du libre c'est de bosser en coherence avec nos ideaux. Peut etre qu'actuellement on peut gagner moins d'argent avec le libre qu'avec du proprietaire mais il existe certains patrons dont le but n'est pas uniquement de faire le plus de tunes possibles un peu comme certains petits artisans qui vivent en travaillant mais en se faisant plaisir.
          • [^] # Re: libre != comercial !?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Encore une fois je parle de pas de tous centraliser, je sais que ca serait debile (voite l'exemple de Source Forge ;) ... je dit juste que pour un projet relativemment important tu es obliger de squater une entreprise.

            Meme si ce que tu fais n'est pas dans leurs interet (car c pour ca que IBM aime Linux, entre autres) comment fais tu...

            Imagine le dev d'un ultima online en GPL... ki raquera pour le matos de fous qu'il te faudra un jour ou l'autre... Et aucune boite ne te filera un coup de main, vu que tu concurrence l'industrie du jeu, mais personne n'a d'interet a t'aider (a la difference de Linux qui debarrase IBM, HP et consort de leur UNIX, sans rien apporte a Microsoft)

            Pour le moment, le libre vie grace aux grosse boite, meme en partie (meme pour un cable ethernet ;), c'est helas un constat qui me fait un peu froid dans le dos
      • [^] # Re: libre != comercial !?

        Posté par . Évalué à 1.

        Je crois que la problématique est différente de la taille : Est-ce que les LL sont économiquement viables ? Une société éditrice peut-elle vivre des logiciels libres ? (Je n'en vois pas, ou pas de taille significative sur le marché, j'exclu les gens qui font des distros hien !)
        A l'heure actuelle, je pense que non. La vente, l'évolution, et le support coutent beaucoup d'argent, et l'habitude du profit généré par les softs propriétaires, est encore trop frais dans les esprits.
        D'autre part l'association Linux / LL dans l'esprit des gens, dessert ces derniers, je pense qu'il y a un gros travail de "Marketing" et de communication à continuer et peut-être à faire évoluer.
        Le modèle économique du libre, est métaphoriquement comparable, à la révolution Française : Il va y avoir des morts, ca se fera dans la douleur, et cela ne ressemblera pas forcement à ce que l'on imaginait...
        De plus ca va prendre plus de temps que nos "penseurs" l'imaginaient, et des concessions seront surement à faire, hélas peut-être même au niveau de la GPL.... Regrettable certes ! Mais inévitable ? J'aimerais des avis la-dessus.
        • [^] # Re: libre != comercial !?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          LE but serait de payer les factures...
          La pub, bof
          Le service, hmm lutter contre les grosse SSII (ki commence a avoir des connaisance) c'est chaud, autant dire, despere
          Le principe des Association lois 1901 est bien, mais difficile a appliquer a l'echelle internationnale... Et bien ca veut dire un tresorier, donc probablement des cotisations... inutile de dire que les cotisations c inimaginable...
          • [^] # Re: libre != comercial !?

            Posté par . Évalué à 1.

            LE but serait de payer les factures...

            Et les salaires, la pub.... et ben pour ce faire connaître faut bien causer, et pour causer en environnement pro de nos jours... ben faut payer :/
            Concernant les SSII, les connaissances elles les ont acquise en embauchant du monde, donc c'est bon, les assos on en parle même pas, c'est perdu d'avance, quand c'est pas des problèmes internes (genre éthiques quand il s'agit de faire rentrer de l'argent), c'est des problèmes humains (ce se recoupe d'ailleurs :))
        • [^] # Re: libre != comercial !?

          Posté par . Évalué à 1.

          Moi je crois que le plus gros frein, c'est effectivement l'habitude actuelle de gagner de l'argent sur le code lui-même.
          Parce qu'une entreprise qui développe un logiciel, il faut qu'elle paye les développeurs, c'est pas gratuit. Ensuite elle a le choix : faire payer le service et faire du LL (et en plus elle peut avoir peur que ses concurrents n'utilise le produit qu'elle a développé à grands frais), ou alors faire payer le service + le logiciel (et empêcher quiconque de reprendre le logiciel à son compte).

          Bon bin évidemment, c'est clairement plus rentable de fermer un max et de demander un paiement pour tout...

          Pour moi l'idée que défend le LL, c'est qu'il n'est pas _normal_ de vendre un logiciel lui même, et de le fermer tel que c'est fait aujourd'hui. L'idée que c'est une abbération et une appropriation de libertés qui devraient être données à tous.

          C'est clair qu'il n'est pas évident de franchir le cap et de revenir sur des années de pratiques commerciales archi-rentables pour des raisons idéologiques qui échappent à la plupart des gens...
          • [^] # Re: libre != comercial !?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            je n'ai jamais demande au entreprises de faire des logiciel gratuit, encore moins libre.

            Je pense juste qu'un personne seule peut faire des grande choses seul chez elle.
            mais lorsqu'il faut partage, tu as des coups de fonctionnement tres important... et la personne ne te donne de l'argent.
            Je pense vraiment que la seule solution de ce genre de devellopement, a moins de trouver une boite qui te sponsorise (avec l'hypocrisie qui en decoule), c'est les dons, genre dyndns, ou Sketch.

            Je repete que les sois disant entreprise qui font du libre c gentils, mais ne nous ettonons pas qu'elle ferme les une apres les autres. C'est une crainte que TOUT les investiseur avait, et ma fois et fonde...

            Par contre encourager les boites a ne pas bloquer le devellopement des logiciels libre, c interressant (Spec des carte, ou fournir leur drivers...) voire LEGITIME
    • [^] # Re: libre != comercial !?

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est vrai que c'est un peut agaçant la mode americaine de mettre toujours Entreprise devant pour faire cool (comme EJB, JEE ect..) comme s'il n'y avait que les entreprises, il y a aussi les administrations, associations, sectes, universités ect...

      Mais pour parler de sourceforge en tant que plateforme pour projet je pense qu'il y a vraiment de la place pour une version 'Entreprise' dans le sens ou les acteurs et les besoins sont différents.

      En effet la version normale est trop 'communautaire' pour etre utilisée en entreprise.Dans la version normale nous avons a faire à une bande de passionnés tirés par leur ego et poussés par leur besoins qui doivent collaborer.

      Dans la version 'Entreprise' on a des gens très différents: Les testeurs pas très doués mais impitoyables, le commercial en charge du projet, le chef de projet, les developpeurs, etc...

      Cela impose un système de role, workflow, droits etc...

      Bien sur la version Communautaire peut être utile pour des projets internes entre pairs.

      Bon j'ai encore 1 bug critique à fixer avant ma recette du client demain moi...
      • [^] # le logiciel libre est AUSSI pour l'entreprise

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pas du tout d'accord.

        Ton propos équivaudrait à dire qu'apache, le système GNU etc etc ne pourrait pas être utilisé en entreprise.

        Le projet GNU, c'est pas de faire un SE pour clown, c'est de faire un SE de qualité, partant du principe que les utilisateurs "simples" méritent la qualité.

        C'est justement ça qui est sympa dans les logiciels libre :
        au lieu de pirater MS Office professionnal et autocad, les gens peuvent avoir des logiciels pro, donc de qualité, sans se ruiner.
        et le developpement de ces logiciels pro est - devrait être - financé par les boites qui ont un intéret dans l'évolution du logiciel, puisque l'utilisant quotidiennement.

        Un juste retour des choses dans une société ou les entreprises sont les lieux par où passent les capitaux.

        Donc cette distinction libre / "entreprise" n'a pas lieu d'être.
        D'autant qu'on rerentre dans une logiciel archaique :
        téléchargez les logiciels non pro (autrefois MS en warez, aujourd'hui libre sur ftp.gnu)
        laissez les entreprises bosser avec des softs aboutis (financés par les entreprise, comme avant).

        Pas d'accord, ça ne sent pas bon. Du tout !
  • # La version entreprise...

    Posté par . Évalué à 1.

    ...existe depuis longtemps déjà.
  • # Une petite précision

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    « VA Linux n'arrive pas à joindre les deux bouts. Apparement, l'arrêt de la vente de matériel (harware) y est pour quelque chose. », peut-on lire dans la dépêche. En fait, c'est plutôt le contraire : VA perdait plus de pognon qu'autre chose sur son activité hardware, donc ils se sont concentrés sur le soft. Mais à mon avis, ils n'iront pas loin. C'est bien simple : actuellement, il ne fait pas bon être une boîte vendant des produits Linux si vous êtes petits. Ximian a - peut-être - une chance parce que Sun veut GNOME pour Solaris, mais les autres...

    Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • # oubli

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Notez que j'ai oublié de préciser que le site sourceforge.net utilisera la version comportant des éléments propriétaires.

    En d'autres mots, les developpeurs utilisant sourceforge vont indirectement être potentiellement amenés à utiliser du logiciel propriétaire.
    • [^] # Re: oubli

      Posté par . Évalué à 1.

      vont indirectement être potentiellement amenés à utiliser du logiciel propriétaire.

      Mon dieu, ils vont faire une crise cardiaque ?
      • [^] # Re: oubli

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        c mal

        RMS ne les acceptera jamais au paradis
      • [^] # Re: oubli

        Posté par . Évalué à 0.

        oh mon idole, Da_WM le webmaster du site des fans de loftstory !! Tu pourrais mettre en d/l les divX de l'été de Loana ?

        "Mon dieu, ils vont faire une crise cardiaque ?"

        Ben non voyons, ils vont tous se dire que c'est ultra-crédible que la moitié des projets libres soient developpé avec l'aide de logiciels propriétaires.
        D'ailleurs ils aiment ça les logiciel propriétaire, c'est bien évident.
  • # Eric S Raymond

    Posté par . Évalué à 0.

    Perso, la chose qui me chagrine le plus, c'est de voir Eric Raymond voler a la rescousse de VA et d'essayer de justifier ce revirement de son employeur.
    On pourrait attendre autre chose du leader de l 'Open Source'.
    Cela nous montre un peu plus la difference ideologique profonde entre les partisans de l'Open Source et du Free Software: on verra jamais RMS defendre un quelconque tournant proprietaire !
  • # Droit d'inscription: 10 FF ou 10$

    Posté par . Évalué à 1.

    Si chaque développeur versait 10$ par an, ou ne serait-ce que 10FF, il serait facile pour SourceForge de survivre. Imaginez: 242 000 développeurs donnant 10 FF chacun... pesonnellement, je serais prêt à faire un tel "don" pour bénificier de leurs services. On paye bien nos noms de domaines :)
    • [^] # Re: Droit d'inscription: 10 FF ou 10$

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Seulement, il aurait fallu proposer celà avant (ils auraient pu le faire).

      Maintenant, c'est un peu tard.
      • [^] # Re: Droit d'inscription: 10 FF ou 10$

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        DynDNS fait un truc du genre, 4.2% seulement des personnes ki l'utilise le font...

        Je pense que croire que ce truc va s'auto-reguler, c'est du flan de chez Flamby.
        Il faut OBLIGER les gens a aider financierement, on appel ca payer, donc pas gratuit, bref c un retour en arriere en un sens car le rpincipe du libre c'est sont acces sans contrainte

        Pour moi le probleme c'est de faire un systeme 'pour le peuple'(qui profite a tous, en un minimum devoir/cotisations) sans s'emmerder avec des parasites. Pour moi les parasites sont ceux qui ne font que prendre alors qu'ils devraient et POURRAIENT donner en retour.
        Encore une fois ce principe de partage equitable, ca marche a la rigueur entre potes, mais au dela d'un seuil, ca craint.

        En plus le simple fait d'avoir de l'argent, en general, suffit a mettre le souk
        Sans parler du fait que l'argent passe mal les frontieres, a cause des frais de banques etc etc
        • [^] # Re: Droit d'inscription: 10 FF ou 10$

          Posté par . Évalué à 1.

          Il faut OBLIGER les gens a aider financierement, on appel ca payer, donc pas gratuit, bref c un retour en arriere en un sens car le rpincipe du libre c'est sont acces sans contrainte
          Tu sais sans doute déja que libre n'implique pas forcément gratuit. Ce à quoi on pense moins souvent, c'est que (libre => payant) dans certains cas.
          Dans le cas de sourceforge et VA linux, ca voudrait dire que payer un peu permettrait au site de continuer à tourner, restant ainsi un outil essentiel (mais pas le seul, comme d'autres l'on souligné) au développement du logiciel libre.
      • [^] # Re: Droit d'inscription: 10 FF ou 10$

        Posté par . Évalué à 1.

        Ca pourrait toujours permettre de garder SourceForge...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.