Tracim, socle libre du travail en équipe, sort en v1.0

63
16
jan.
2018
Cloud

Tracim propose un outil intégré, simple d’utilisation et unique, adressant les besoins classiques de collaboration : discussion, partage de fichiers, documentation, calendrier.

Tracim, outil libre sous licence MIT, est une alternative aux outils traditionnels tels que listes de diffusion, wikis, gestion électronique de document, partage de fichiers, partage de calendriers…

Tracim

La majorité des gens n’a pas besoin des fonctionnalités avancées de chaque outil spécifique. De plus, la plupart du temps, intégrer des nouveaux collaborateurs nécessite l’apprentissage de chacun des outils utilisés par l’entreprise, l’association ou pour le projet. Tracim se positionne sur ce créneau : proposer les fonctionnalités attendues, épurées, avec une logique d’interaction systématique et une intégration naturelle avec les outils traditionnellement utilisés.

Tracim cherche à s’adapter aux habitudes et outils déjà assimilés par les utilisateurs.

Sommaire

Tracim passe en v1

La dernière fois que j’ai parlé de Tracim sur LinuxFr.org, c’était en juin 2016. J’avais alors surfé sur l’actualité des outils de cloud : Owncloud se faisait « forker », et CozyCloud enchaînait deux grosses annonces : une grosse levée de fonds auprès de la MAIF, et, dans la foulée ou presque, le licenciement de son directeur technique.

En un an et demi, de l’eau a coulé sous les ponts… Tandis qu’apparaît Nextcloud Talk (une solution de visioconférence HTTP, Tracim propose un prototype intégrant la visioconférence basé sur Jitsi Meet (XMPP).

Dans ce laps de temps, Tracim est passé en v1 — v1.0.3 à l’heure où j’écris ces lignes, c’est à dire une version stable et adaptée à l’utilisation quotidienne en entreprise. Voyons les améliorations qui ont été apportées et comment l’ambition de Tracim est désormais de devenir l’outil collaboratif de référence pour une collaboration professionnelle ou associative simple d’accès pour tous.

Les nouveautés

Prise en charge de WebDAV

Le contenu de Tracim est désormais accessible à travers votre explorateur de fichiers :

  • en lecture pour les fichiers, discussions et pages wiki ;
  • en écriture pour les fichiers.

Ceci permet notamment de mettre à jour ou de partager des fichiers par un simple glisser‐déposer dans son explorateur. Cette fonctionnalité n’est pas un « simple dossier partagé » :

  • vos collaborateurs internes ou externes seront notifiés par courriel de votre partage ;
  • les fichiers que vous partagez seront automatiquement versionnés ;
  • vos collaborateurs pourront commenter directement en répondant à la notification.

À noter que WebDAV n’est pas exploitable sérieusement à travers un serveur nginx qui ne gère officiellement WebDAV que partiellement (et qui pose de réels soucis en pratique). Si vous voulez utiliser cette fonctionnalité, il faut utiliser Apache (ou uWSGI directement).

Performance sur les fichiers volumineux

La limite de taille (environ 65 Mio) des fichiers partagés a été supprimée. L’écriture et la lecture de fichiers volumineux a été nettement améliorée, rendant l’outil confortable (le confort dépendant, bien entendu, des performances de votre serveur et de votre connectivité).

Prévisualisation du contenu des fichiers

Un module de prévisualisation des fichiers a été intégré. Il permet notamment de parcourir le contenu de vos fichiers en ligne. On peut donc parcourir un PDF, un document Word, Excel ou OpenDocument (LibreOffice…) directement dans l’interface Web et sans avoir installé le moindre logiciel.

Les documents peuvent également être nativement téléchargés en PDF (vous enregistrez un document OpenDocument dans Tracim, et l’utilisateur pourra le télécharger soit en version originale, soit en PDF).

Interaction sans sortir de son client de messagerie

Un mécanisme de notifications par courriel était déjà présent depuis le début. Il est désormais possible de répondre aux notifications ; la réponse sera alors intégrée dans Tracim comme commentaire et les utilisateurs concernés seront notifiés.

On remplace ainsi (partiellement) la mise en place de listes de diffusion ; on permet dans tous les cas aux utilisateurs d’interagir sans sortir de leurs outils (dans le cas présent : le client de messagerie).

Interface adaptative

L’interface de Tracim a été retravaillée pour être exploitable en lecture sur les terminaux mobiles. Ceci donne par exemple la possibilité de parcourir ou consulter tout document Word, Excel, PDF ou autre sans installer de lecteur et sans télécharger le document complet (économie de bande passante et amélioration du confort).

Affichage sur mobile

Personnalisation de l’interface

Un outil de personnalisation de thème graphique est à disposition pour personnaliser l’interface. D’un point de vue utilisateur, cette personnalisation permet de mettre Tracim aux couleurs de votre projet, association ou entreprise.
Personnalisation de l’interface
D’un point de vue technique, il s’agit « simplement » de la génération d’un thème Bootstrap spécialisé qu’on copie‐colle à la place du thème par défaut.

“One Command” installation

Désormais Tracim est également installable à l’aide d’une image Docker (j’écris « également », car la méthode d’installation privilégiée est documentée et n’est pas « one command ready » mais plutôt « hands‐on »"). Vous trouverez les images Docker en versions latest (stable), unstable et builds.

Initialement, l’idée de proposer une image Docker était de permettre de tester Tracim simplement. Au final, les intérêts sont multiples :

  • permettre de tester Tracim facilement — version stable ou latest ;
  • simplifier le processus d’intégration continue (on a différentes images générées en fonction des commits et tags intervenant sur le dépôt Git) ;
  • mettre à disposition de manière automatique des versions stables et à jour de Tracim ;
  • prendre en charge Windows 10 comme système d’exploitation d’installation ;
  • a priori prendre en charge macOS aussi, bien qu’on ne l’ait pas encore testé, faute de matériel.

À noter que la procédure d’installation documentée sur GitHub est une véritable procédure d’installation, c’est‐à‐dire qu’elle permet à un administrateur système de savoir précisément ce qui va tourner comme services et quelles ressources sont nécessaires (il reste donc maître de son infrastructure).

Tracim, une alternative à un outil de…

Listes de diffusion

On met souvent en place des listes de diffusion dans le but de partager l’information en équipe. Par rapport au courriel utilisé traditionnellement, les listes de diffusion sont plus génériques et accessibles, mais l’information reste cloisonnée dans le protocole : le courriel.

Tracim propose d’utiliser le courriel comme vecteur de transfert de l’information, mais pas comme stockage principal. Ainsi, l’interface Web est prévue pour visualiser d’un coup d’œil une discussion complète, mais les utilisateurs sont notifiés par courriel et ils peuvent répondre directement aux notifications depuis leur client de messagerie.

Gestion électronique de documents

Tracim propose de gérer documents et fichiers avec historisation automatique (aucun risque de perdre définitivement un document, contrairement à l’utilisation de dossiers partagés), et de gérer le statut des fichiers.

On n’aura pas de fonctionnalités avancées de gestion électronique des documents (GED) — ça n’est pas l’objectif de Tracim, mais on sera certain de toujours avoir des fichiers et documents dans leur dernière version, avec leur historique et des commentaires associés, sans la nécessité d’apprendre à utiliser un outil de GED complet (et complexe).

Forums de discussion

Mettre en place des forums de discussion permet à des utilisateurs, clients, collaborateurs, bref, à une ou des communautés, d’échanger de manière interactive tout en garantissant l’accès à l’intégralité de l’information aux nouveaux (et futurs) venus.

Tracim propose nativement de gérer ce genre de discussions et de les organiser sous forme de thématiques à travers un mécanisme de dossiers et sous‐dossiers. Les utilisateurs pourront être notifiés des nouveautés par courriel et ils pourront y répondre directement depuis leur client de messagerie.

Base de connaissances

Traditionnellement, on a tendance à utiliser un wiki pour faire une base de connaissance. Le gros avantage est la dynamique proposée par le wiki, notamment à travers les liens entre pages. Le gros inconvénient d’un wiki, c’est qu’il devient très rapidement désorganisé (car non structuré par conception) et que l’information est souvent obsolète car non mise à jour (cela étant une conséquence de la désorganisation — on ne peut pas facilement trouver une information donnée)

Tracim propose une structuration de l’information plus rigide mais plus pérenne à travers des dossiers et sous‐dossiers, et des pages de documentation multimédia (texte riche, tableaux, images intégrées). À noter qu’on pourra indifféremment stocker au même endroit des fichiers, pages de documentation et discussions !

Calendriers partagés

Tout le monde utilise des calendriers. Oui, mais quel serveur mettre en place ? Quel client utiliser ? Et si j’ai pas mon Outlook ou mon Thunderbird, comment je fais ?

Tracim apporte une réponse à ces questions :

  • chaque utilisateur a son calendrier ;
  • chaque groupe de travail a son calendrier ;
  • les calendriers sont accessibles en mode Web ou à travers le protocole CalDAV pour une intégration dans votre logiciel préféré.

Tracim s’appuie sur Radicale pour implémenter cette fonctionnalité (et sur un fork de CaldavZap pour l’interface).

Le futur (que trouve‐t‐on dans le « pipe » de la R & D ?)

Intégration avec logiciels de messageries instantanée

On a des prototypes qui tournent pour interagir avec des systèmes de messagerie instantanée de type Mattermost ou Slack. Les idées : envoyer les notifications de mise à jour de contenu Tracim sur un canal, stocker tous les documents partagés sur un canal…

Pour le moment, on a fait des tests et validé techniquement la solution avec :

  • Mattermost ;
  • Slack.

Intégration d’un outil de visioconférence

On a un prototype intégrant Jitsi Meet avec Tracim pour proposer la visioconférence par espace de travail. Ça fonctionne, reste à faire le travail proprement.

Intégration de nouveaux types de contenus

Dans une branche de développement, nous avons prototypé l’ajout de contenus de type tâches, tickets (support client), documents Markdown riches (avec schémas mermaid notamment).

Intégration d’un nouveau design

Une refonte complète de l’interface est en cours.



Refonte technique, mécanisme de greffons

La refonte graphique est l’occasion de procéder à une refonte technique complète. On passe notamment sur une architecture pure API, avec du React en frontal et des API REST en back‐end.

Cette refonte est l’occasion d’intégrer un mécanisme de greffons qui permettra à tout un chacun (à partir du moment où il sait développer) de développer des greffons d’interface (frontal) et/ou des greffons de gestion de contenu (back‐end). Il sera également possible d’intégrer des applications tierces, mais on n’en est pas encore là.

Contribuer

Nous avons eu au printemps nos premières contributions extérieures en code. C’est une étape importante. :) On avait déjà eu des retours, mais on a franchi un cap supplémentaire.
Si vous souhaitez contribuer, qu’il s’agisse de code, documentation, tests, ou rapport de bogues, vous êtes les bienvenus.

Hébergement offert pour les indépendants, associations et projets libres

Dans le but d’accroître la communauté rapidement, la société Algoo (principal contributeur du projet) propose d’héberger gratuitement une instance Tracim pour vos projets libres, votre association ou votre activité professionnelle, si vous êtes indépendants (freelance, auto‐entrepreneur, profession libérale).

Cette offre d’hébergement exclut, bien entendu, l’exploitation de vos données ; nous nous engageons également à vous restituer les éléments nécessaires si vous décidez de passer en auto‐hébergement.

Contactez‐nous à travers le site Web d’Algoo.

  • # Lorem Ipsum

    Posté par . Évalué à 6 (+6/-0).

    Super idée, ça à l'air top, je test ça dès que j'ai un moment, bravo !

    heu…sinon, il reste deux liens vers un Lorem Ipsum en pied de page du site web ;-)

  • # Intéressant.

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

    Ça me paraît vraiment intéressant. Prise en main rapide et rien de superflu.
    Je vais certainement l'essayer.

  • # images dans le product tour

    Posté par . Évalué à 1 (+2/-0).

    Bonjour,

    juste pour signaler un problème sur la page http://www.tracim.fr/tour/. Chez moi, les illustrations ne sont pas visible, je n'ai que le fond(ipad-hor.png). Tester sur gentoo, firefox 57 et chromium 63.0.3239.132. Pas d'erreur dans la console, je ne suis pas allez plus loin.

    En tout cas, logiciel dans ma liste de trucs à tester!

    • [^] # Re: images dans le product tour

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      Je confirme la même erreur pour arch avec firefox v57.0.4.
      Je confirme aussi que logiciel qui donne envie de le tester :)

      • [^] # Re: images dans le product tour

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Je vais regarder ça. On a traîné à mettre en prod le site web du coup on a fini par trancher : "mieux vaut qqchose de visible potentiellement cassé qu'une page site en construction".

        Merci pour le retour (idem pour le retour sur les lorem ipsus:)

  • # Petits détails

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 17/01/18 à 14:16.

    Bon désolé, c'est un détail mais sur une capture, il est écrit "Bienvenu, Mr Doe" et ça devrait être : "Bienvenue M. Doe" (i.e. un e à Bienvenue, et M. s'écrit M. en français et pas Mr comme en anglais).

    Pour la virgule, je pense que ça se discute mais je ne la mettrai pas.

    Bon et en fait, pour tout dire, je ne mettrai pas ce texte du tout. Ca ne sert pas à grand chose vu que le nom de la personne loggée est déjà en haut à droite. Et si j'ai envie qu'on me dise bonjour, je passe au Monop' :) (oui, je télétravaille).

    J'avais prévenu dans un autre thread il y a longtemps, j'ai des yeux bioniques :).

    La boulette apparaît là aussi : http://theme.tracim.org/.

    Sinon, ça a l'air chouette.

  • # Signature electronique

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

    C'est vraiment un projet intéressant, merci beaucoup pour ça.

    J'aime beaucoup le coté simple de l'interface.

    Deux petites choses qui pourraient être sympa :

    • Pouvoir écrire des pages en markdown

    • La signature électronique des documents.

    Et puis une petite idée pour vous :

    Le CERN a un outil vraiment sympa appelé "EDH" qui permet de "signer" numériquement un document avant de le transmettre à une personne donnée. C'est vraiment exceptionnel comme outil pour la simple et bonne raison que ça rend numérique, simple et rapide, toutes les procédures papier habituelles d'une entreprise de moyenne / grande taille : demande de matériel, travel request, modification de contrat, etc..

    À bon entendeur si vous voulez enrichir votre solution pour la vendre ;)

    • [^] # Re: Signature electronique

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Pouvoir écrire des pages en markdown

      On a un proto avec ça. Ça devrait arriver assez rapidement.

      La signature électronique des documents

      Je note l'idée, on va regarder ça.

      • [^] # Re: Signature electronique

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Juste pour info, c'est pas si simple que ça la signature de docs en ligne !

        Soit tu vise de l'informel (pas de valeur légale, mais sécurité réelle), et je te dirais d'utiliser GPG : le certificat privé est sur le serveur, mais encrypté et l'utilisateur te donne le mot de passe pour signer (que tu ne stocke pas sur le serveur donc).

        Soit tu vise de l'inclusion de signature dans des documents PDF et/ou un truc pouvant avoir valeur légale et là tu es obligé d'aller sur Infrastructure à clés publiques de type X.509 et la norme PKCS #7 avec un certificat racine (et là il faut utiliser openssl ou pycrypto pour générer les certifs + libreoffice, par exemple, pour signer le pdf) ou peut être le mieux c'est d'avoir un service externe qui te fait tout ça (qui peut être un brique open source).

        Pour aller encore plus loin (mais je doute que ce soit le cas ici), il faut penser aussi qui est le tiers de confiance dans tout ça (qui héberge le serveur pki et de signature), et si un mot de passe suffit (et dans quel contexte), sur quoi s'appuie l'authentification, etc.…

        liens (peut-être) utiles en vrac :

        • [^] # Re: Signature electronique

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Juste pour info, c'est pas si simple que ça la signature de docs en ligne !

          Oui, oui, t'inquiète ;)

          Je pense que c'est une fonctionnalité qui peut intéresser les boîtes, surtout dans un contexte collaboration client. (Exemple : signature de PV d'intervention chez un client… ça éviterait d'emporter des docs papier en double exemplaire ou des papier carbone).

          Dans ce cas, il faut effectivement un workflow sérieux tel que ce que tu évoques.

          Merci pour les pointeurs.

  • # image docker

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 17/01/18 à 15:30.

    Si l'image docker est bien

    https://hub.docker.com/r/algoo/tracim/~/dockerfile/

    alors il y a un problème, le Dockerfile ne me permet pas de rebuilder l'image.

    Je ferais un PR avec les détails, je pense aussi que l'on peut réduire la taille de l'image (1,7 GB).

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # ça fait rêver...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Bravo pour ce résumé, j'ai super envie de tester maintenant… et justement, je réfléchissais à payer un Plone5 ou autre pour une asso… la cerise sur le gâteau c'est que vous proposez des instances… je vais vous contacter illico.
    Je me félicite de ma procrastination pour une fois.

    • [^] # Re: ça fait rêver...

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

      « Veille technologique » pas « procrastination ».
      C'est sérieux, et ça fait totalement partie du boulot !

      Yth, nan mais :)

    • [^] # Re: ça fait rêver...

      Posté par . Évalué à 8 (+7/-0). Dernière modification le 19/01/18 à 10:30.

      Idem, j'ai dû zapper la dépêche précédente parce que je me souviens avoir regardé les alternatives à ownCloud/NextCloud. J'avais été étonné d'avoir trouvé des alternatives écrites dans les principaux langages populaires mais pas en Python (pour la partie serveur) :

      Pour augmenter la visibilité, j'ai fait une demande d'ajout sur alternativeto.net. Il faut compter une semaine pour la modération. Je pense que les suggestions suivantes amélioreraient la visibilité :

      1. Traduire le site officiel www.tracim.fr en anglais ;
      2. Être disponible pour YunoHost et OpenMediaVault ;
      3. Éventuellement, être disponible pour Cloudron, FreeNAS et NAS4Free.

      Cette signature est publiée sous licence WTFPL

      • [^] # Re: ça fait rêver...

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

        j'ajoute pour Sandstorm (similaire à Cloudron que je ne connaissais pas, mais gratuit).

        J'ajoute que sur le site on n'apprend absolument pas à quoi sert Tracim, heureusement que c'est dit à la fin du journal;

        et autre coquille, le bouton final "mettre en place mon espace collaboratif" nous fait tourner en boucle.

        Travail impressionnant en tout cas ! (qui pourrait intéresser plus d'une asso)

  • # Félicitations + deux trois critiques d’après les captures d’écran + le wiki c’est bon mangez-en.

    Posté par . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 20/01/18 à 02:53.

    Sur la seconde capture :

    • il manque l’accent sur le E majuscule de « Élément créé »
    • la date mélange français et anglais
    • « et/ou » peut être remplacé par « ou » (la conjonction « ou » est déjà inclusive…) Personnellement je trouve que ça allège et ça veut bien dire la même chose.
    • tu as caviardé un nom mais tu as laissé celui d’Alexi Cauvin dans le sous-titre, vu l’horodatage je parie que c’est le même qui est masqué, pas M Doe ! :)

    Le gros inconvénient d’un wiki, c’est qu’il devient très rapidement désorganisé (car non structuré par conception) et que l’information est souvent obsolète car non mise à jour (cela étant une conséquence de la désorganisation — on ne peut pas facilement trouver une information donnée)

    Le gros problème c’est surtout qu’on a un vendu le wiki comme étant la panacée, que la documentation allait se faire toute seule, très rapidement, sans même y penser : sans y consacrer la moindre ressource humaine… Un wiki n’est pas « désorganisé par conception », l’organisation du contenu suit le même principe que le contenu lui-même : il est produit progressivement et de manière participative. Le wiki n’a donc effectivement aucune organisation définie à sa création. Cela ne veut pas dire qu’une ou plusieurs personnes ne puissent avoir comme travail de réfléchir et mettre en œuvre une organisation à mesure que le contenu est créé par les utilisateurs. Pour ce qui est de la fraîcheur des informations c’est pareil, en assurant un suivi, par exemple sur les pages pas modifiées depuis un petit moment ou peu visitées, on peut obtenir un ensemble globalement à jour. Chaque utilisateur/équipe qui sera relancé dans le cadre de ce suivi finira par intégrer ce souci d’avoir une documentation à jour sur son projet, son produit ou autre. C’est un travail d’éducation des utilisateurices. Un wiki désorganisé n’est pas une fatalité.

    cela étant une conséquence de la désorganisation

    Ça laisse entendre qu’une « structuration de l’information plus rigide mais plus pérenne à travers des dossiers et sous‐dossiers, et des pages de documentation multimédia (texte riche, tableaux, images intégrées) » serait à l’abris de la montée du taux d’obsolescence des documents. Une hiérarchie de documents multimédia mal foutue ça peut aussi devenir bien moche et quasi inutilisable rapidement… là aussi ce sont l’importance des ressources consacrées au suivi du bousin qui feront la différence…

    Pour finir : ça a l’air d’être un super produit ! Sincères félicitations, c’est beaucoup de travail. Je vois pas mal de possibilité pour là où je travaille actuellement, je vais essayer de tester le produit un peu sérieusement (technique & politique…). J’aime bien Python et uWSGI, ta présentation donne envie de participer au projet.

    • [^] # Re: Félicitations + deux trois critiques d’après les captures d’écran + le wiki c’est bon mangez-en.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

      Bugs sur la seconde capture : https://github.com/tracim/tracim/issues/528
      On va s'en occuper.

      C’est un travail d’éducation des utilisateurices. Un wiki désorganisé n’est pas une fatalité.
      [..]
      Ça laisse entendre qu’une « structuration de l’information plus rigide mais plus pérenne à travers des dossiers et sous‐dossiers, et des pages de documentation multimédia (texte riche, tableaux, images intégrées) » serait à l’abris de la montée du taux d’obsolescence des documents.

      Je suis globalement d'accord, je reste convaincu qu'une structure rigide améliore les choses car elle cadre le travail de documentation. A mon avis, une bonne analogie est la comparaison avec un langage de programmation typé statiquement et dynamiquement. C'est bien plus puissant d'avoir un langage typé dynamiquement,mais ça cadre moins et ça permet aux développeurs de faire des erreurs qu'ils ne pourraient pas faire avec un langage typé statiquement. Et c'est plus difficile de rentrer dans le code car on ne sait pas quels (types d') entités on manipule.

      Pour finir : ça a l’air d’être un super produit ! Sincères félicitations, c’est beaucoup de travail. Je vois pas mal de possibilité pour là où je travaille actuellement, je vais essayer de tester le produit un peu sérieusement (technique & politique…). J’aime bien Python et uWSGI, ta présentation donne envie de participer au projet.

      Merci pour ce chaleureux retour :)

  • # Lorem ipsum?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-1).

    • [^] # Re: Lorem ipsum?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Comme expliqué au dessus, on a préféré sortir qqchose de non fini plutôt qu'attendre que ce soit nickel. On règle ça rapidement. Merci pour le feedback.

  • # Coquille orthographique

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Bonjour,

    Cela me semble être un très bon projet. Je vais y jeter un œil dès que j'aurai un peu de temps.
    Sinon j'ai vu sur votre site une petite coquille :

    Tracim dispose d’un service d’échange de fichier. Par simple copier/coller ce service permet d’envoyer ou récupérer des fichiers avec peu de limite de taille. Il est un palliatif aux solutionx de type Wetransfer, Dropbox, ou encore Google Drive.

    Je pense que solutionS serait mieux.

  • # Très prometteur

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Quelques questions :

    • Comment ça se compare à Mattermost ?

    • Comment cela s’intègre avec des systèmes de gestion des identités et des accès existant (openid, SAML, ldap, kerberos, etc.) ?

    • Est-ce que c'est disponible sous forme de container docker ?

    • [^] # Re: Très prometteur

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Comment ça se compare à Mattermost ?

      C'est complémentaire. Mattermost vise la discussion en temps réel, tracim vise la persistance et la structuration de l'information. Mattermost fait partie des outils avec lesquels on prévoit de s'interfacer (pour collaborer avec les deux)

      Comment cela s’intègre avec des systèmes de gestion des identités et des accès existant (openid, SAML, ldap, kerberos, etc.) ?

      En plus de son système d'authentification interne, Tracim supporte l'authentification via annuaire LDAP. Le reste n'est pas supporté actuellement.

      Est-ce que c'est disponible sous forme de container docker ?

      Oui ; la dépêche en parle et propose des liens.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -1 (+0/-1). Dernière modification le 25/01/18 à 08:05.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0). Dernière modification le 25/01/18 à 08:05.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # sexisme

    Posté par . Évalué à -9 (+2/-12).

    Exemple typique de communication sexiste sur le site de Tracim: deux hommes actifs, une femme passive, les mains croisées.
    Titre de l'image

    • [^] # Re: sexisme

      Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

      C'est vrai que c'est sexiste et dégradant pour les hommes. Pourquoi est ce que c'est la seule femme qui est la chef et les hommes qui travaillent ? Il y en a même un à genou devant elle.

    • [^] # Re: sexisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Bonjour Maderios,

      J'avoue ne pas avoir réfléchi à cet aspect des choses lorsque j'ai choisi d'illuster le site web de tracim avec cette image. J'ai fait ça un dimanche soir, autour de 23h, en cherchant une image qui illustrerait la notion d'équipe sans les classiques sourires ultra-bright (et prenant en compte qu'il s'agissait d'un site temporaire donc dont les illustrations sont amenées à changer relativement bientôt). J'ai donc trouvé l'image suivante https://pixabay.com/fr/r%C3%A9union-la-construction-d-affaires-2284501/ qui est illustrée dans ton commentaire et qui véhicule une image sexiste.

      Note que je ne cherche pas à me dédouaner ; juste à expliquer qu'il n'y avait (bien entendu) pas de volonté sexiste et que cette interprétation de l'image ne m'a pas effleuré l'esprit dans le contexte où je devais vite trouver quelque chose, même avec un résultat moyen (cf message précédent qui explique qu'on a préféré mettre en ligne un site pas terminé plutôt que de ne rien faire).

      Je comprends que tu sois choqué(e) ; ceci étant dit ton commentaire dénonce mais ne propose pas ou ne suggère pas de solution et c'est bien dommage. Je sais bien que ce n'est pas ton travail - c'est le mien ; ceci étant dit la proactivité est souvent bien plus efficace que la simple dénonciation (dans la mesure où l'objectif est de résoudre le problème, et pas simplement de le dénoncer).

      Si tu as une image à me suggérer, même trouvée sur une banque d'images payantes, je me ferais un plaisir de l'acheter pour remplacer cette illustration sexiste.

      Merci pour ton retour et le temps que tu passes pour soulever ce problème et m'aider (je l'espère) à le résoudre.

      • [^] # Re: sexisme

        Posté par . Évalué à -2 (+2/-5).

        @LeBouquetin
        Merci pour cette réponse. L'affaire n'est pas simple. Les banques d'images ne se préoccupant guère de l'égalité hommes-femmes, les images illustrant les réunions de travail informatique non sexistes sont difficiles à trouver. Par ailleurs, les banques fabriquant des images en fonction de la demande des client(e)s, on peut espérer un changement.

        ton commentaire dénonce mais ne propose pas ou ne suggère pas de solution et c'est bien dommage

        Critique très juste. Je vais chercher ce qui existe en la matière sur le net. Dans une autre vie, j'aurais sauté sur l'occasion pour fabriquer ce genre d'image mais ce n'est plus mon job. Il y a un marché à prendre, celui de la "pub égalitaire", de la pub vraiment éthique, surtout après la naissance du mouvement mondial #MeToo . Avis aux amatrices et amateurs… :)

    • [^] # Re: sexisme

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Tu vois le mal partout, ca c'est la page de login :

      Titre de l'image

      Par contre il est vrai que sur les factures ou membres ce ne sont que des prénoms d'hommes. Mais je ne pense pas que ce soit volontaire : aucune entreprise ne renonceraient à 50% du marché.

      Titre de l'image

      • [^] # Re: sexisme

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

        Je confirme que ce n'est pas volontaire : il s'agit ici de prénoms qui ont été pris à partir des noms d'utilisateur créés par les gens qui teste sur http://demo.tracim.fr

        Et je confirme qu'il n'y a aucune volonté de reoncer à 50% du marché :)

        Ce fil de discussion est important et me permettra d'être vigilant sur la communication à venir, et également sur les jeux de données d'exemple que l'on va écrire (qui doivent représenter la cible d'utilisateurs sans sexisme).

        • [^] # Re: sexisme

          Posté par . Évalué à -2 (+1/-4). Dernière modification le 26/01/18 à 11:51.

          Ce fil de discussion est important et me permettra d'être vigilant sur la communication à venir, et également sur les jeux de données d'exemple que l'on va écrire (qui doivent représenter la cible d'utilisateurs sans sexisme).

          Cette démarche a du mérite, surtout dans le secteur de l'informatique, secteur où les femmes se font rares. Vu le sexisme ambiant, ce n'est pas un hasard. Les réactions à ce fil, où la parole critique est absente, montrent qu'il y a du pain sur la planche…

        • [^] # Re: sexisme

          Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

          Force est de constater que l'égalité des sexes n'est pas la préoccupation de la com des entreprises. Cela se comprend aisément vu la mentalité dominante niveau Cro-Magnon. Lors d'un sondage, 77% des femmes interrogées ont été témoins de ce genre de commentaires:
          «Je me demande comment elle est arrivée à ce niveau de poste ; elle a dû coucher», «elle fait sa blonde !», «elle est de mauvaise humeur ; elle doit avoir ses règles», «c’est quoi cette Barbie qui vient d’arriver dans le service ?»
          http://www.liberation.fr/france/2016/11/24/le-sexisme-un-phenomene-generalise-en-entreprise_1530577

          • [^] # Re: sexisme

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Lors d'un sondage, 77% des femmes interrogées ont été témoins de ce genre de commentaires:

            Dommage que le sondage ne se préoccupe que des femmes (enfin, je suppose). Car mon sondage perso indique que 82,7 % des hommes ont été confrontés à des commentaires du genre « mais il fait comment pour avoir ce poste ce gros nase ?! », « franchement il est très con et pourtant il dirige le service », « on sent bien que la testostérone lui monte au nez », « avec son gros bide il a l'air ri-di-cule », etc.

            • [^] # Re: sexisme

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

              Wow, je ne savais pas que tellement de monde parlait de moi.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.