Un nouveau magazine dédié au graphisme numérique

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
-1
25
nov.
2001
Graphisme/photo
L'excellent Gimp-Fr.org nous apprend que « Styles numériques » un nouveau magazine dédié au graphisme numérique est en kiosque.



La particularité de celui-ci est d'être surtout dédié aux logiciels libres (Gimp, POV...), gratuits (Blender...) et payants (Photoshop...).

Le numéro est dédié au fameux style Aqua popularisé par l'interface de MacOS X. Au sommaire on trouve pelle-mêle des didacticiels pour Gimp et Photoshop mais aussi 3DS Max ou Ligthwave. Comment utiliser Flash. Un répertoire de sites web dédiés au graphisme.

Dans le CD on trouve les logiciels libres (disent-ils !) de graphisme pour diverses plates-formes : The Gimp, POV-Ray, Mega Pov, Blender...



Vous le procurer vous coûtera 39 Frs.



Il est intéressant de noter l'entrée des logiciels libres (tels Gimp) dans le monde des publications dédiées au graphisme. Il faut quand même préciser que l'éditeur est Diamond Éditions, également éditeur de Linux Mag' France et de Linux Mirror.

Aller plus loin

  • # Ce n'est pas le seul

    Posté par  . Évalué à 1.

    J'ai pu, plus d'une fois, lire dans des mags sur le graphisme que des softs comme blender, gimp et meme sketch pouvaient devenir des "concurrents sérieux" pour d'autres éditeurs.

    De fait, quand on voit les possibilités déjà offerte par The Gimp alors qu'il n'est qu'en version 1.2.x et qu'on voit ce que la future 1.4 sera (cfr la news sur la sortie de la branche 1.3), on se dit que de fait, photoshop n'a qu'a bien se tenir.

    Une chose à ne pas oublier : The Gimp 1.2.x, Photoshop 6.x .... une légère différence de versions.... Comment était Photoshop dans sa version 1.2 ? AMHA, certainement pas aussi puissant que The Gimp.

    La puissance de blender n'est meme plus à démontrer....

    En plus, chose assez marrante, Gimp et Blender tournent sur win32 .... Quid de Photoshop et 3DS Max ?

    (Je prends photoshop et 3ds max car ils sont cités dans la news, mais c'est la meme chose avec les autres produits win32)

    Meme si pour l'instant les logiciels libres ne sont pas encore prets pour une utilisation professionnelle (quoique), ils le seront d'ici peu de temps....

    Grosses sociétés attirées par la tune, vous pouvez commencer à trembler, on va vous montrer ce que c'est des vrais logiciels....

    Quant au mag, félicitation de vous interessez au libre, en esperant que vous continuerez et que d'autres suivront.
    • [^] # Re: Ce n'est pas le seul

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Juste une petite remarque :

      >Une chose à ne pas oublier : The Gimp 1.2.x, Photoshop 6.x .... une légère différence de versions.... Comment était Photoshop dans sa version 1.2 ? AMHA, certainement pas aussi puissant que The Gimp.
      Les numéros de version d'un logiciel commercial ne signifient rien du tout, ce n'est qu'une appelation commerciale, contrairement aux numéros de version de la plupart des logiciels libres qui correspondent à la réalité du développement.
      • [^] # Re: Ce n'est pas le seul

        Posté par  . Évalué à 1.

        > Les numéros de version d'un logiciel commercial ne signifient rien du tout, ce n'est qu'une appelation commerciale, contrairement aux numéros de version de la plupart des logiciels libres qui correspondent à la réalité du développement.

        Je dirais plutôt que la numérotation des versions des logiciels libres correspond à l'idée que se font les développeurs de l'état d'avancement du logiciel. Cela peut être une idée fausse, ou tout du moins une idée non partagée :)

        PS: Y'a un bug dans ta signature on dirait...
    • [^] # Re: Ce n'est pas le seul

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      "The Gimp 1.2.x, Photoshop 6.x .... une légère différence de versions"

      D'un autre côté, les comparaisons de numéros de version ça ne veut pas dire grand chose...

      Exemples : Debian 2.2, RedHat 7.2, Mandrake 8.1, Win 2000, Solaris 9, etc
      Sylpheed 0.6.1, Messenger 4.77, etc
      WindowMaker 0.70.0, AfterStep 1.8, etc
      Slackware qui a failli avoir des numéros de version aléatoire, parce que le leader en avait marre qu'on lui demande le prochain numéro

      On devrait plutôt comparer le temps de développement, ce qui est assez difficile pour le logiciel libre : comment ramener les heures passées par un grand nombre de développeurs à des hommes/mois pour comparer ?

      Le logiciel libre a l'habitude de ne sortir des versions 1.0 que lorsque c'est stable (et qu'il y a suffisamment de fonctionnalités). Le propriétaire pas forcèment.

      Bref je ne comparerais pas Gimp 1.2 et Photoshop 6 sur leurs numéros de version, mais sur leurs fonctionnalités respectives. Et d'ailleurs, pour moi, la comparaison est vite faite : l'un est libre, l'autre pas.
  • # Chtite question

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Cela signifierai-t-il la fin des tutoriaux gimp dans LMF ?

    Si oui, ce serait un peu dommage je trouve, car dans l'ensemble des article, moi, je trouvais ca plutot 'divertissant' (un peu 'vous aussi vous pouvez le faire').
    Bref ...
    Je suis néanmoins heureux de voir que le graphisme puisse faire l'objet d'une publication a part entiere ..

    Vala !
  • # Très prometteur !

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je me suis payé le mag ce matin.

    C'est très bien, et ça evite ce qui a arrété ma lecture de Studio Multimedia et autres, la on est dans le concret, les articles (tutoriaux) sont bien ecris et clairs, il y en a pour tous les gouts, et on a même droit à un CD.

    Bravo !
  • # gimp

    Posté par  . Évalué à 1.

    Gimp n'aime pas les photographes, et c'est bien dommage
    J'aimerais que l'on me prouve le contraire
    Ce n'est pas un hasard si on ne parle quasiment jamais de Gimp
    dans la presse photo professionnelle.
    J'aimerais un Gimp dépouillé de tous ses gadgets inutiles pour un photographe et qui par contre
    permettrai de faire tourner une image sans la massacrer
    C'est un exemple, mais c'est très dissuasif
    • [^] # Re: gimp

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je suis assez surpris par ce que tu écris, les rotations d'image de Gimp sont plutôt bonnes depuis la version 1.2 (disons plutôt qu'elles sont aussi mauvaises que celles de Photoshop)...

      Pour les pros de la retouche photo il y a bien deux défauts réels: pas de CYMK, et une consommation des ressources assez mal gérée (si bien qu'avec une machine modeste (mais qui était surpuissante il y a 3-4 ans) il est assez fastidieux de travailler sur des images de plus de 2000*2000. Ce qui n'est pas le cas dans Photoshop). Mais pour ce qui est des rotations d'image, vraiment je ne vois pas où est le problème ??? Aurais-tu quelques exemples ?
      • [^] # Re: gimp

        Posté par  . Évalué à 1.

        Il y a un autre problème avec Gimp, c'est la qualité des images JPEG qu'on peut enregistrer avec qui est déplorable.

        Bien évidemment, ce n'est pas à imputer à Gimp, mais plutôt à la libjpeg...

        Quand on voit ça, on se dit qu'il y a des problèmes quand même...
        http://www.glandium.org/gimp_vs_ps/(...)

        Un autre truc, mais là, je chipote, quand on a une image affichée en zoom 50%, l'affichage n'est pas lissé, et c'est moche
        • [^] # Re: gimp

          Posté par  . Évalué à 1.

          Quand on voit ça, on se dit qu'il y a des problèmes quand même...
          www.glandium.org/gimp_vs_ps/


          A mon avis, ce résultat médiocre est obtenu grâce (ou plutôt à cause) du sous-echantillonage.

          La différence entre Gimp et PS, c'est que dans Gimp tu peux paramétrer celà, mets le à "1x1,1x1,1x1" si tu veux obtenir le même résultat qu'avec PS...
          • [^] # Re: gimp

            Posté par  . Évalué à 1.

            Bon, je retire ce que j'ai dit, mais Photoshop reste quand même devant (j'ai mis à jour http://www.glandium.org/gimp_vs_ps/(...) )

            PS: cette fois, je crois que j'ai mis les meilleures options possibles et imaginables avec les 2...
            • [^] # Re: gimp

              Posté par  . Évalué à 1.

              j'ai mis les meilleures options possibles et imaginables avec les 2...

              En es-tu bien sûr ?

              Tu devrais aussi regarder du coté des Marqueurs de redémarrage...

              je ne connais pas trop bien les jpg, je suppose qu'il s'agit d'un algorithme standard qui gère les compressions. Si c'est celà je ne vois aucune raison particulière pour qu'il y ait des différences entre Gimp et Ps !!!
              • [^] # Re: gimp

                Posté par  . Évalué à 1.

                Non, ça change (presque) rien, on ne passe pas en dessous de 1200 Ko avec Gimp, quels que soient les paramètres...
        • [^] # Re: gimp

          Posté par  . Évalué à 1.

          Personne ne sait comment garder les options de sauvegarde sous Gimp?
          C'est un peu casse pied de devoir recocher les options idiones lorsque
          l'on sauvegarde un nouveau fichier...
      • [^] # Re: gimp

        Posté par  . Évalué à 1.

        Des détails sur la rotation avec Gimp:
        version testée: gimp 1.2.2 rpm_mdk et gimp 1.2.2 compilées à partir des sources.
        J'effectue la rotation des images sans adoucissement (fonction d'ailleurs impossible à désactiver par défaut).
        Les lignes de l'image et les bords présentent alors des "dents" dont le nombre est multiplié après
        plusieurs rotations. C'est bien dommage car quand on scanne, les photos sont rarement exactement
        verticales ou horizontales. La solution viendra peut-être de la prochaine version (j'ai déjà dit
        cela plusieurs fois).
        • [^] # Re: gimp

          Posté par  . Évalué à 1.

          Heuuu... Ta réponse me rend assez perplexe !

          Étant donné la nature physique d'une image digitale (composée de pixels rangées en lignes les unes au dessus des autres). je ne vois pas bien comment tu peux espérer obtenir autre chose qu'un effet d'escalier après une rotation sans adoucissement ?

          Par ailleurs, quelle idée de faire plusieurs rotations successives ! Si la première ne te conviens pas, tu annules et tu en fais une seconde plus grande !

          Pour finir, tout bon photographe qui se respecte scanne ses négatifs. il y a pour cela, dans le commerce, des supports qui te permettent de caler au millimètre près ces négatifs sur ton scanner.
          Si tu souhaites faire profiter d'un tirage (noir et blanc par exemple avec quelques effets de ton goût) sache qu'il existe aussi des supports pour caler les photos aux formats classiques.

          Mais, il n'en reste pas moins que je ne vois aucune différence avec d'autres logiciels, comme Photoshop, qui altèrent aussi les originaux à la rotation (encore plus avec des rotations successives !)
    • [^] # Re: gimp

      Posté par  . Évalué à 1.

      ?

      Moi non, plus je n'ai jamais trouvé à redire à la rotation/transformation d'image sous Gimp 1.2

      Quelle version utilises-tu ?

      A noter une version de Gimp en devenir, pour l'industrie du film:

      http://film.gimp.org(...)

      Et la traduction du texte "Linux envahit Hollywood"

      http://obsidian.citeweb.net/linux/LinuxHW.txt(...)

      ... dès que citeweb sera de nouveau accessible.
      • [^] # Re: gimp

        Posté par  . Évalué à 1.

        A noter une version de Gimp en devenir, pour l'industrie du film:

        A noter sur que sur ce site, ils parlent de la conception de gimp 2, qui sera plus modulaire afin d'avoir des versions dédiées à des domaines.
        • [^] # Re: gimp

          Posté par  . Évalué à 1.

          En voilà une bonne chose :-)
          Un des grands avantage du libre est de pouvoir adapter un logiciel a ses besoins particuliers, en créant un Gimp modulaire cela sera encore plus vrais. La base étant sous GPL on auras probablement pleins de variantes GPL spécifiques à des niches spécialisées !
          Je prévois avec enthousiasme un bel envol du Gimp (et les 2 "L" du Logiciel Libre ne sont pas usurpés ;-)
  • # N'oublions pas Photogenics !

    Posté par  . Évalué à 1.

    Photogenics 5 est dispo sous Linux, et est bien plus etoffé que The Gimp, meme si il est plus cher !
    • [^] # Re: N'oublions pas Photogenics !

      Posté par  . Évalué à 1.

      Tsk Tsk...
      Créer un nouvel utilisateur, parce qu'on peut pas être anonyme, pour balancer un troll pareil, c'est tout petit... (http://linuxfr.org/users/?a=top&start_nb=6084(...) est la liste des utilisateurs d'un id supérieur ou égal au tien)

      D'autant que ca ne va pas convaincre le moindre des utilisateurs !

      (-1)
    • [^] # Re: N'oublions pas Photogenics !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Oh, revoilà mon ami le "j'ai pas assez de cou*lles pour décliner ma vrai identité".

      T'aimes bien les trolls à 2 balles à ce que je vois.

      Allez hop -1 pour pas polluer ceux qui browse à 0

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: N'oublions pas Photogenics !

        Posté par  . Évalué à 1.

        Mais c'est pas notre ami, qui est content d'avoir achete sa Suse, et qui trouves que nous ne sommes que de petit egoistes profiteurs, qui refusent d'acheter des logiciels sous Linux ??

        Depending on the time of day, the French go either way.

  • # À propos de POV-Ray

    Posté par  . Évalué à 1.

    Malheureusement, dans sa version actuelle, POV-Ray n'est pas "libre" : c'est un freeware (il est gratuit), et le code source est disponible librement, mais les programmes dérivés sont soumis à des conditions assez strictes.
    Ceci à cause du fait qu'à l'origine du développement, ils ne connaissaient pas la GPL (POV-Ray est aussi vieux que Linux !), donc ils ont fait leur propre license (un peu plus restrictive, mais qui se rapproche pas mal de l'esprit), et aujourd'hui une partie des contributeurs ne sont plus contactables, donc il est hors de question de changer la licence. Cependant, l'équipe compte tout réécrire pour la prochaine version majeure (4), et publier avec une license libre, probablement la GPL.
    • [^] # Re: À propos de POV-Ray

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je ne sais pas depuis quand exactement existe POV, mais la GPL version 1 date de février 89 et la GPL version 2 (version actuelle) de juin 91.

      Et même si POV existait avant, rien ne les empêchait de passer à la GPL depuis.

      Mais à l'époque, la GPL n'était probablement pas aussi populaire qu'aujourd'hui, et c'est vrai que le fait de ne pouvoir contacter les contributeurs originaux ne doit pas aider à changer la licence du produit.

      Si les auteurs de POV comptent publier la version 4 en GPL, c'est une bonne nouvelle :)

      Rien à voir, mais je le dis quand même : je trouve que POV a un rendu trop "faux", trop "plastique" ; je lui préfère BMRT (http://www.bmrt.org/(...)), même si ce dernier n'est pas libre, et même si on ne peut s'en procurer les sources. (BMRT est quand même utilisé à la place de Renderman dans les grosses productions...)
      • [^] # Re: À propos de POV-Ray

        Posté par  . Évalué à 1.

        héhé, a propos du rendu de pov, sache que ce n'est vraiment qu'une question de maitrise des options.
        On ne peut vraiment pas dire que les rendus du maitre francais (ca n'engage que moi) soient plastiques.
        Regarde donc les dernières images en date sur http://www.oyonale.com(...)
        • [^] # Re: À propos de POV-Ray

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je dirais que POV-Ray est un excellent logiciel de ray-tracing. On peut rendre de très belles images avec, qui ont un réalisme assez impressionnant.
          Malheureusement, le ray-tracing est un modèle d'éclairement trop limité : un point ne cumule qu'un nombre fini très limité d'illuminations (un par lumière, un pour la réflexion et un pour la réfraction). Un modèle plus abouti est la radiosité (plus ou moins ajouté expérimentalement dans Pov-Ray), qui, en tout point, ajoute une distribution continue d'illumination (la réflexion s'effectue dans toutes les directions, pas dans une seule).
          Même avec la radiosité, certaines surfaces (la peau) et matières (la cire) ont un rendu moyen. Pour les rendre de manière encore plus réaliste, il faut faire appel à des techniques encore plus abouties (et coûteuses) des "micro-surfaces", qui partent du principe que la lumière qui arrive à un point n'est pas ré-émise au même point, mais sur tous les points avoisinants (suivant une distribution). Évidement, la quantité de calculs nécessaire au rendu est énorme, et les techniques employées ne sont pas - encore - à la portée de POV-Ray, étant un modèle d'éclairement de volume et non de surface.
          • [^] # Re: À propos de POV-Ray

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ceci dit, PovRay permet de belles choses.

            Toutes les images de l'IRTC (http://www.irtc.org(...)) ne sont pas faites avec Pov, mais une bonne majorité.

            Ca vaut le coup d'oeil.
          • [^] # Re: À propos de POV-Ray

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je ne dirais pas que la radiosite est meilleure que le ray-tracing. Le ray-tracing est genial pour la reflection et la transparence, la radiosite pour l'illumination globale. D'ailleurs, je parlerais plutot de diffusion dans le cas de la radiosite, pas de reflection.
            Suivant le type de scene, l'un ou l'autre est a choisir.
            On peut aussi utiliser une combinaison de ray-tracing et de radiosite, les resultats peuvent etre impressionnants.
            • [^] # Re: À propos de POV-Ray

              Posté par  . Évalué à 1.

              En fait, ce qu'il y a de magnifique avec PoV-Ray, c'est que la communauté qui tourne autour s'est considérablement enrichie de codeurs qui aiment les défis posés par un moteur de rendu...

              Autrement dit, quand tu parles de mélanger les techniques dans pov, je pense immédiatement aux possibilités :
              raytracing, radiance (=radiosity) avec Arnold ou un algo plus ancien, photons mapping, shaders (adaptés de renderman)...

              La réactivité de la communauté est telle que les logiciels proprio considérés commme les références (3ds max, maya, lightwave...) n'intègre certains de ces algos que bien plus tard...

              Bref, moi PoV-Ray, même si je pratique plus, je suis de loin, et ça m'émerveille toujours autant...
      • [^] # Re: À propos de POV-Ray

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > Et même si POV existait avant, rien ne les empêchait de passer à la GPL depuis.

        Comme c'est expliqué au poste précédent, les auteurs de certaines parties du code ne sont plus joignables...
        Donc c'est totalement impossible de passer la version actuelle en GPL...

        Mais vivement la version 4 qui non seulement sera peut-etre en GPL mais va implémenter de nombreuses nouvelles fonctions.
        Notamment les fonctions qui ne sont pas officiellements suportés par le team POV mais réalisées par les suporters... dans MegaPOV ou autres !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.