GIMP 2.10.12 : libérons les bugs !

Posté par (page perso) . Édité par xev, ZeroHeure, Ysabeau, BAud, Julien Jorge, Davy Defaud, ʭ ☯ , Benoît Sibaud et papap. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
79
24
juin
2019
Graphisme/photo

GIMP 2.10.12 est principalement une version corrective de divers problèmes particulièrement ennuyeux, ce qui est compréhensible après une 2.10.10 avec autant d’évolutions !

Malgré tout, quelques améliorations sympas sont aussi de la partie :

  • amélioration de l’outil Courbes de couleurs ;
  • prise en charge des calques pour l’exportation en TIFF ;
  • gestion des polices d’écriture installées par l’utilisateur sous Windows ;
  • peinture plus rapide ;
  • améliorations de la fonctionnalité de Peinture en symétrie ;
  • nouveau mode incrémentiel pour l’outil d’éclaircissement et d’assombrissement ;
  • création préliminaire d’une sélection par l’outil de sélection à main levée ;
  • nouvel outil de transformation Décalage.

GIMP 2.10.10 : « c’est dur de colorier ! »

Posté par (page perso) . Édité par xev, Davy Defaud, teoB, palm123, ZeroHeure, ted, BAud, Peuc, jona, Ysabeau et antistress. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
102
24
mai
2019
Graphisme/photo

Il s’est passé quelques mois depuis la dernière sortie de GIMP. Le résultat vaut probablement l’attente ! De nouvelles fonctionnalités en pagaille, des optimisations, corrections et améliorations de la stabilité font partie de cette version 2.10.10, sortie le 7 avril. Citons notamment :

  • la colorisation par détection de traits dans l’outil de remplissage ;
  • des outils de transformation améliorés ;
  • option « Échantillonner sur tous les calques » maintenant disponible sur l’outil correcteur et amélioré sur l’outil de clone ;
  • les brosses paramétriques maintenant en 32 bits par canal de couleur ;
  • création de nouvelles brosses et modèles simplifiée ;
  • sélection de calque sur canevas ;
  • enregistrement et exportation plus sûrs et rendu de groupe plus rapide ;
  • prise en charge du format DDS ;
  • de nombreuses améliorations dans le moteur graphique GEGL.

Colors are hard by Aryeom  « C’est dur de colorier ! », par Aryeom, CC By-SA 4.0

Le Libre Graphics Meeting 2019 fin mai à Sarrebruck

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Nÿco et Florent Zara. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
15
20
mai
2019
Graphisme/photo

LGM 2019 logo

Depuis 2006, le Libre Graphics Meeting (LGM), une rencontre internationale autour des logiciels libres graphiques.

De nombreuses communautés du logiciel libre du graphisme (GIMP, Krita, Inkscape, Blender…) de la publication et fonderies numériques (Scribus, Laidout…) de la photo, vidéo, animation (Darktable, Kdenlive, Synfig…), ainsi que d’autres logiciels et projets, se sont croisés lors de cet événement annuel qui regroupe autant les développeurs que les utilisateurs.

Vision pour LILA et ZeMarmot

83
30
déc.
2018
Culture

Imaginez un studio de film, avec des artistes et techniciens qualifiés, qui travaillent sur des films ou des séries intéressantes… et qui les partagent sous une licence libre, pour être visibles par tous, partout (télé, cinéma, Web…), partageables et réutilisables.

Imaginez maintenant que ce studio utilise essentiellement du logiciel libre (et du matériel libre, si disponible), qu’ils le corrigent, voire le modifient et l’améliorent au besoin, aussi bien pour des logiciels finals (tels que GIMP, Blender, Inkscape…), de bureau (tel GNOME), voire jusqu’au système d’exploitation (GNU/Linux) et tout le reste !

Voici donc mon rêve pour l’association à but non lucratif LILA et pour le projet ZeMarmot (notre premier film, d’animation). C’est ce que je vise depuis le début, mais je me dis que ce n’était peut‐être pas suffisamment clair.

Si vous aimez ce rêve, je vous encourage à nous aider en donnant par Patreon, Tipeee, Liberapay, ou tout autre moyen (donation directe bancaire, PayPal, etc.). Car, comme toute association à but non lucratif, LILA et ZeMarmot vivent par et pour vous !

Si vous voulez lire plus, je rajoute des détails ci‐dessous !

GIMP 2.10.8 : Wilber Kid

Posté par (page perso) . Édité par BAud, ZeroHeure, teoB, Davy Defaud, NeoX, theojouedubanjo et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
82
25
nov.
2018
Graphisme/photo

Déjà la cinquième version de GIMP en moins de sept mois, cette sortie se concentre sur la stabilité, les corrections de bogues et l’optimisation.

En effet, bien que notre nouvelle politique de sortie nous autorise les nouvelles fonctionnalités dans les versions micros, nous sommes aussi très fiers de proposer un outil stable et solide, pour que vous puissiez créer des images avec l’esprit léger.

Stable GIMP, Wilber and Co.  Wilber and Co. strip, par Aryeom et Jehan, 2013

Nous noterons que quelques nouvelles fonctionnalités ainsi que des améliorations ont tout de même trouvé leur chemin dans cette version.

GIMP 2.10.6 : rien ne nous arrête !

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, palm123, BAud et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
102
29
août
2018
Graphisme/photo

Alors que l’annonce précédente pour GIMP 2.10.4 vient à peine de quitter la première page des dépêches, voilà que GIMP 2.10.6 est déjà sorti !

Comme à notre habitude maintenant, non seulement cette version contient son lot de corrections, mais aussi plusieurs nouvelles fonctionnalités, dont certaines des plus excitantes, telles que l’écriture verticale, de nouveaux effets, des optimisations pour une expérience plus fluide…

Journal Un logiciel libre devient-il meilleur qu'un logiciel propriétaire dans la durée ?

Posté par . Licence CC by-sa.
7
11
août
2018

Depuis plusieurs jours, je me pose cette question : « Est ce qu'un logiciel libre devient meilleur qu'un logiciel propriétaire dans la durée ? ».

Non pas qu'à la base un logiciel libre soit forcément mauvais. Je ne pense pas ça. Sinon je ne serais pas là :).

Mais sur les logiciels professionnels quand on voit qu'un logiciel comme Blender dépasse en fonctionnalités un Autodesk Maya et est même considéré comme professionnel par certains. Ou que Gimp ne cesse de (...)

GIMP 2.10.4 : on garde le rythme !

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, BAud, Collectif, teoB, ZeroHeure, Bruno Michel, bolikahult et Yves Bourguignon. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
111
1
août
2018
Graphisme/photo

La troisième version de GIMP 2.10 est sortie début juillet et, conformément à notre nouvelle politique de sortie, non seulement elle contient énormément de corrections de bogues (trop pour que nous puissions les compter !), mais aussi de nouvelles fonctionnalités, telles qu’une rotation par rapport à une ligne d’horizon, ou l’étiquetage des polices de caractères !

Journal GIMP roule aussi sur P4

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
44
28
mai
2018

Bonjour Nal,

Je voulais te faire partager ma récente expérience avec GIMP. Notre association a organisé une Journée du Logiciel Libre ce samedi, et la nouveauté cette année a été la mise en place d'un atelier de retouche d'image. Notre association ayant peu de moyens, on a sorti du placard de vieux coucous sur lesquels on a mis une Debian 9 LXDE, et on a acheté quelques écrans pour pas cher. On a ainsi pu avoir 7 stations de travail (...)

Sortie de GIMP 2.10.2

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Davy Defaud, Nils Ratusznik et patrick_g. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
82
25
mai
2018
Graphisme/photo

Moins d’un mois après la sortie de GIMP 2.10.0, nous sortons une première version mineure.

Suite au changement de politique de sortie, cette version mineure ne se contente pas de corriger de nombreux bogues, elle apporte aussi de nouvelles fonctionnalités ! C’est la raison pour laquelle je me permets une nouvelle dépêche plutôt qu’un simple journal.

GIMP 2.10 roule au GEGL

167
29
avr.
2018
Graphisme/photo

Après six années de développement, une nouvelle version stable de GIMP est sortie le 27 avril 2018 vers 17 h. C’est un jalon important dans l’évolution de cet outil de création d’images, à de nombreux égards…
Wilber, la mascotte de GIMP
En particulier, cette sortie se démarque par une refonte totale du moteur de traitement d’image, basé désormais entièrement sur GEGL, comme nous l’évoquerons dans la deuxième partie de la dépêche…

Citons aussi :

  • l’amélioration des fonctions de peinture numérique, notamment avec la possibilité d’utiliser les brosses MyPaint, la peinture symétrique, la rotation et inversion du canevas, etc. ;
  • la gestion des métadonnées ;
  • de nouveaux thèmes, notamment un thème sombre par défaut, un nouvel ensemble d’icônes symboliques, ainsi qu’un ensemble d’icônes couleur vectorielles ;
  • l’ajout de plusieurs nouveaux outils — notamment en résultat de trois années de Google Summer of Code ;
  • une palette des formats de fichiers pris en charge plus large et plus complète…