Vente liée de Windows : n'hésitez plus à faire appel à la justice !

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
0
28
fév.
2008
Justice
Un membre de l'ABUL, bien informé sur le sujet et agissant seul, vient de gagner un procès contre la société ASUS. Le juge a fait état de la résistance de ASUS à rembourser correctement le demandeur qui s'est vu octroyer une somme de 100€ pour la licence de Vista OEM et 100€ de dédommagement pour le temps perdu en procédure. La société ASUS qui avait dépêché un avocat à Libourne et réclamé 3000€ de frais au plaignant a été déboutée et condamnée aux dépens.

Il s'agit du troisième procès de ce type gagné en peu de temps. Nous ne pouvons qu'espérer que que cela incitera monsieur le Secrétaire d'État Luc Chatel à revoir sa position attentiste et qu'il demandera enfin à monsieur Bruno Parent, directeur de la DGCCRF de bien vouloir faire respecter la loi sur la vente liée.

Les associations AFUL, April, UFC - Que choisir et Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV) qui suivent très attentivement ce dossier épineux viennent de publier un communiqué de presse commun dans lequel elles engagent tous ceux qui ne veulent pas se plier à la taxe imposée par Microsoft à se pourvoir en justice. Une recommandation cependant, informez le groupe détaxe afin d'être bien conseillé. Pour cela, il vient de mettre en ligne le tout nouveau guide du remboursement.
  • # Qui est responsable de l'inaction ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    On est en droit de penser que des pressions sont exercées au niveau de l'État afin que la situation actuelle perdure.

    Nos dirigeants ne connaissent généralement l'informatique que très superficiellement. Aussi, il est assez facile à Microsoft de faire des visites à tous les niveaux, jusqu'à la présidence de la république pour "conseiller" nos dirigeants juste avant une décision importante. Nombre de ces visites m'ont été rapportées.

    On peut penser que c'est souvent par naïveté et crédulité, (qui parle d'incompétence ?), que nos dirigeants se font berner et agissent contrairement à l'intérêt de la nation. Mais il y a aussi d'autres types de pressions, qui peuvent aller des licences à prix cassé http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39159(...) jusqu'à la menace de fermeture d'un établissement (affaire des brevets logiciels au Danemark) http://www.ffii.fr/Microsoft-Donnez-nous-des-brevets-logicie(...)

    C'est ainsi que Microsoft obtient l'immobilisme qui conduit au maintien du monopole. On trouve dans le même cas : les brevets logiciels http://www.ffii.fr/Synthese-du-debat-sur-les-brevets-logicie(...) le RGI http://www.synergies-publiques.fr/rubrique.php?id_rubrique=7(...) et la vente liée http://www.detaxe.org/. Le résultat: Microsoft coûte chaque année entre 1.5 et 2 milliards d'euros à la France comme tendent à le prouver ces six estimations http://pjarillon.free.fr/redac/ms-cout.html.
    • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Merci ! Stupide copié-collé...

        Il y a aussi un lien sur l'inaction au sujet du RGI que l'on peut consulter : http://linuxfr.org/2007/11/20/23376.html
        La situation est inchangée.
      • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        "Plus précidément, Microsoft va interrompre ses investissements dans les pays européens s’il n’est pas possible de faire breveter les logiciels."
        Est-ce à dire que c'est foutu pour notre beau pays et Microsoft ne partira pas ?
        • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

          Posté par . Évalué à 2.

          D'autant plus que le LL est assez mature pour qu eles gouvernements et CEE puissent dire "dan ce cas, Exit MS des administrations" ....
        • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est pourquoi on a besoin des investissement de microsoft. Si il y a des développeurs compétents que microsoft emploies, si ils les virent tous du jour au lendemain, j'imaginent qu'il y en a quand même dans le tas qui aurais l'idée de monter leur propres boite, non?
          • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Microsoft venait d'acheter une entreprise au Danemark. Il menaçait de la fermer. Ils appellent ça un investissement.

            Les investissements de Microsoft, c'est le discours officiel tenu aux politiques et le mot magique qui leur fait prendre des vessies pour des lanternes.
            Microsoft a un millier d'employés en France et un chiffre d'affaire ridicule. L'argent ne transite pas par Microsoft-France car les machines arrivent de l'étranger avec les logiciels inclus et bien entendu le prix des licences. Il y aurait de quoi payer au moins 10000 développeurs si cet argent restait en France ! Voir http://pjarillon.free.fr/redac/ms-cout.html

            Le discours de Microsoft, c'est aussi que de nombreux emplois sont créés grâce à Microsoft. En réalité, ce sont des gens qui pourraient travailler sur d'autres systèmes si le marché était différent.
            • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

              Posté par . Évalué à 10.

              D'avance pardon, je suis probablement hors-sujet.

              Microsoft a un millier d'employés en France et un chiffre d'affaire ridicule.

              En effet, c'est une des techniques qu'utilisent les multinationales pour payer moins de charges/taxes/impôts. Techniquement, l'entité française vend son produit à l'entité américaine, indienne, etc. Pour payer moins, le vendre à bas coût à l'entité implantée dans le pays le moins disant fiscalement. En gros, déclarer la plus grosse part du profit là où il est le moins taxé.

              Lors de mon embauche dans ma multinationale américaine en France, j'ai demandé au patron du site ce qui empêchait la boîte de déclarer presque tout son bénéfice là où il était le moins taxé. En gros, "jusqu'où ça passe ?". Il m'a dit qu'il ne savait pas.

              Le discours de Microsoft, c'est aussi que de nombreux emplois sont créés grâce à Microsoft. En réalité, ce sont des gens qui pourraient travailler sur d'autres systèmes si le marché était différent.

              C'est vrai sur d'autres marchés. On entend souvent dire des entreprises qu'elles créent des emplois. C'est une formule qui agace à la longue. Sans vouloir nier les difficulté à "créer sa boîte", dire des fonds d'investissements prédateurs qui rachètent des entreprises qu'ils créent des emplois, c'est un peu se moquer du monde.

              Plus généralement c'est une formidable réussite des "capitalistes" que d'avoir fait passer l'idée qu'ils donnent des emplois, et qu'ils créent (ex nihilo ?) de la richesse, alors qu'on pourrait penser que ce sont les salariés (les "travailleurs") qui produisent la valeur, et les capitalistes qui en récupèrent une partie au nom de leur investissement (donc prise de risque, etc.). Partie toujours plus grosse (+9 points ces 25 dernières années selon http://hussonet.free.fr/parvabis.pdf). Je ne conteste même pas le fait que le capital soit rémunéré, je souligne simplement que les mots ont leur importance et que les termes "création d'emploi", "création de richesse", etc, sont passés dans le langage courant comme des évidences. L'existence de ces concepts n'est pas neutre.
          • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Un developpeurs competant ne travail pas chez Microsoft.
          • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Ben ça serait probablement la pire des solutions: un bon développeur n'est pas forcément un bon chef d'entreprise (et réciproquement) . de plus, l'assemblage de toutes ces compétences ainsi eparpillées a peu de chances d'être aussi productif que les mêmes compétences rassemblées. (d'un point de vue théorique en tout cas).
            • [^] # Re: Qui est responsable de l'inaction ?

              Posté par . Évalué à 1.

              """un bon développeur n'est pas forcément un bon chef d'entreprise """
              Je suis en train (dans le train) de lire le principe de Peter et en gros il dit ça.



              "Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence."
  • # Super nouvelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    C'est quand même une super nouvelle... A suivre les autres procès dans les mois à venir. Franchement, merci à tout ceux qui se battent pour en arriver à ces résultats.
    Devant les problèmes que mes clients rencontrent avec Vista, je me demandais si les gens se laisseraient faire encore longtemps. Et bien voilà un moyen de décourager les fabricants de vendre avec Windows.
    • [^] # Re: Super nouvelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Quand Jean Goujon, qui a agit seul en utilisant la documentation disponible sur internet, m'a téléphoné pour m'annoncer la nouvelle et me demander de l'exploiter au mieux, ce fut une surprise pour moi mais cela l'a été encore plus pour le groupe detaxe/racketiciel qui attendait le résultat d'un autre procès !

      On est en droit d'espérer que ce troisième procès gagné facilite la décision des autres juges.

      Comme les "class actions" ne sont pas autorisées en France, on est obligé de faire un procès par demande de remboursement non conclue à l'amiable.
      Sachant que l'avocat d'ASUS réclamait 3000€, on peut penser que cela représente le coût de l'affaire pour l'entreprise. Son dossier (que j'ai consulté) représentait en effet plusieurs jours de travail et un déplacement à Libourne.
      Chaque procès en encouragera d'autres et cela pourrait commencer à faire sérieusement réfléchir les fabriquants et leur donnerait des arguments pour négocier avec Microsoft.

      Aux dernières nouvelles, Jean Goujon vient de recevoir les 200€ que lui a envoyé l'avocat.
  • # dernier ressort....

    Posté par . Évalué à 8.

    La très grosse différence par rapport au jugement de Puteaux qui n'était rendu de mémoire qu'en premier ressort, ce deuxième jugement est rendu en premier et dernier ressort.

    Acer a pu faire appel.

    Asus ne pourra que se pourvoir en cassation.

    La Cour de Cassation ne revient pas sur les faits. Elle n'examine que le point de savoir si le droit a été correctement appliqué.

    héhéhé ....
    • [^] # Re: dernier ressort....

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'adore lorsqu'on me parle comme ça :-)

      A titre tout à fait personnel, il y a longtemps que je pense qu'il faudrait mettre en place une sorte de cotisation pour que 10 ou 20 personnes "isolées" puissent faire la même chose. Ce serait peut-être une bonne idée pour l'APRIL (dont je fais partie à 2 titres, je précise). Un peu d'argent commun pour financer les frais etc, et surtout une éventuelle déconvenue.

      Au total, on aurait 10 ou 20 procès gagnés, médiatisés. Et là, pas de mystère, les remboursements deviendraient nettement plus faciles. Et surtout beaucoup plus chers que la réalité (car le Windows coûte moins que 100€ au constructeur). Donc ouille ouille le portefeuille. Donc ouille ouille les contrats avec Microsoft. Donc machines nues disponibles.
      ... ou changement de stratégie de la part de Microsoft. Probable.
    • [^] # Re: dernier ressort....

      Posté par . Évalué à 2.

      Non, une juridiction de proximité juge toujours en dernier ressort. Il n'y a pas d'appel possible sur une décision d'une JP, juste la possibilité d'une cassation.
  • # Achat d'un Dell avec Ubuntu

    Posté par . Évalué à 3.

    N'ayant que très peux envie d'aller devant le juge, j'ai préféré opté pour la solution achat d'un PC directement sous Linux : Dell Inspiron 1525.

    Mais très bonne chose !!!
    • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

      Posté par . Évalué à 4.

      Actuellement ca vaut presque le coup d'acheter un ordi sous MS Windows. Faire un proces pour le rembouserment de l'OS. Cela fait d'une pierre deux coup, tu paies ton ordi avec 200 euros de moins (c'est beaucoup plus que les 10euros de differences entre les versions Vista et ubuntu chez dell surtout que les ordis sous linux ont moins de memoire etc) et de plus au bout d'un moment ca va leur couter plus cher que la marge de benef. Il ne faut pas oublier que dans un ordi la marge beneficiaire sur le matos est bien plus faible que celle sur le soft (il faut dire que ca ne coute strictement rien a MS vu qu'il n'y a ni cd/dvd de fournis ni docs).
      • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Oui et non.

        Tu n'auras pas forcément 200€.

        Il te seras par exemple proposé seulement 40€, et tu devras supporter les frais de transport de d'assurance.

        Tant que le constructeur ne divulgue pas le prix qu'il paye pour la licence, ça continuera.

        C'est une bonne nouvelle dans un sens, et avec les ordinateurs portables sans Windows, c'est aussi très intéressant. (Asus EEE).

        Il y a aussi plusieurs entreprises qui proposent des ordinateurs portables sur mesure, je n'ai pas encore comparé le prix et les caractéristiques, mais c'est déjà une bonne chose.

        A bientôt
        Grégoire
        • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu n'auras pas forcément 200€.

          Il te sera par exemple proposé seulement 40€, et tu devras supporter les frais de transport de d'assurance.


          Non, il faut lire le jugement en annexe sur le communiqué. Le juge de Libourne a jugé dérisoire et abusive la procédure de remboursement d'ASUS.
      • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

        Posté par . Évalué à 2.

        (il faut dire que ca ne coute strictement rien a MS vu qu'il n'y a ni cd/dvd de fournis ni docs).

        Excusez le hors-sujet, mais je n'ai plus acheté d'ordinateur neuf depuis des années, ni à fortiori de produit Microsoft.

        Lorsqu'on achète un PC neuf par exemple dans une grande surface, on ne reçoit plus le cd d'installation ?

        Que fait-on alors en cas de crash de disque dur, de fausse manoeuvre entrainant la corruption du système, bref de tout ce qui nécessite une ré-installation ?

        On le retourne au fabriquant ?

        Merci de m'éclairer.

        G.
        • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En général, non, on ne reçoit pas de support d'installation, si ce n'est une partition de disque dur faite pour.

          En cas de fausse manœuvre, on démarre sur cette partition. Et en cas de plantage du disque dur, on ramène la machine.

          Ah, du coup, on ne peut pas rendre le CD d'installation inexistant, pour se faire rembourser…
        • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

          Posté par . Évalué à 4.

          Lorsque tu allumes ton pc tu as la possibilite de creer un image de sauvegarde du systeme par defaut ou tu peux aussi utiliser une partition qui contient cette image.

          Cela pose quelques problemes:

          - la partition c'est entre 5 et 10 Gigs de perdu pour toi
          - tu dois payer toi meme tes cd/dvd pour creer l'image de secours. Et si, comme ce fut le cas pour moi, la creation de l'image a ete foire tu en es pour acheter un set de cd (et donc payer encore une fois une taxe microsoft).
          - troisieme et pire inconvient c'est le fait que tu as une image du systeme installe. Ce qui veut dire que si tu ne peux jamais choisir le partitionnement de ton disque dur, que tu ne peux pas choisir de mettre un windows nu sans tout le merdier que mette dedans Dell/IBM/HP... et que cela reformate ton disque dur donc tu peux dire au revoir a ta partition inux si jamais tu en as une...

          Ce systeme est tout benef pour Microsoft:

          - rien a paye
          - tu elimines la concurrence en effacant donnes et systeme.
          - obliges a acheter une version boite si jamais tu veux faire une installation un peu plus propre.

          La beurre, l'argent du beurre et le sourire de la cremiere!!!

          Bon dernierement j'en ai eu marre d'avoir une partition de 10 Gigs de pris pour un systeme qui ne me servait que a jouer en definitif et qui etait tout lent. Il m'a ete impossible de descendre en dessous des 8 Gigs pour un systeme "nu", ni installer un windows boite (probleme de drivers videos).
          • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ce n'est pas généralisable, ce que tu dis. Sur les ThinkPad, par exemple, il n'y a pas une image mais un outil plutôt bien fichu qui réinstalle sans repartitionner.
            • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

              Posté par . Évalué à 1.

              ah ben c'est curieux car justement je parle d'un thinkpad z60 avec windows xp pro... Alors peut etre que je suis pas le seul a leur avoir gueule dessus et qu'ils ont refait leur procudure de reinstall mais je peux te garantir que celle utilise il y a 1 an et demi c'etait: une image qui reformate tout et remet dans l'etat a la sortie de l'usine. (PS: j'avait degage la partition de rescue pour avoir de la place pour mon linux).
              • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ah, pardon, je parlais justement de ladite partition.
                • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ben on est d'accord mais si tu la veux pas cette partition et que tu t'en remets au dvd/cd de sauvegarde tu l'as bien profond! J'ai teste pour toi et bon IBM ils connaissent linux mais pour ce genre de probleme il n'y avait aucune solution a l'epoque du moins!
                  • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    En ce qui me concerne, je ne m'en remets à rien du tout, j'ai bazardé le Windows qui était installé, ainsi que la partition de secours, et je n'ai aucun besoin de leur demander des disques pour le remettre. :-)
                    • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                      Posté par . Évalué à 1.

                      c'est ce que je viens de faire mais je devais utiliser un soft pour le boulot qui ne tournait pas avec wine a l'epoque... Enfin c'est de l'histoire ancienne et je dois avouer que je n'ai aucun regret. Lorsque je vois le casse tete que c'est a maintenir le XP de ma femme... (peux pas faire grand chose la aussi c'est le boulot qui oblige ca :( )
                      • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Son boulot l'oblige à administrer et à maintenir le système de son poste de travail ? Et bien, dans le genre qui craint…
                        • [^] # Re: Achat d'un Dell avec Ubuntu

                          Posté par . Évalué à 1.

                          euh disons que son boulot lui fournit un portable sous windows... Elle bosse dans un lab dans une universite et c'est pas souvent qu'il y a de vrai ingenieur systeme. En l'occurence c'est un etudiant du lab qui "gere" les pc et bon en gros il bricole! Et donc c'est moi qui tente de faire ce que je peux avec mes vieux souvenirs (et google) pour tenir sous perf ce portable.
                          Heureusement pour elle parceque son pc etant sus windows il est parfois "magique" comme le fait que plusieurs fichier de boot donc NTDLR ou un truc comme ca a un jour "disparu" du pc du coup pas de boot possible... Ou encore une installation rapide de OpenOffice.org car Powerpoint etait incapable de rouvrir le fichier qu'il avait ferme la veille. Des details de ce style quoi.
  • # remboursement online ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Et moi j'ai développé la première procédure de remboursement online :

    http://cbenz.tuxfamily.org/remboursement.php

    Révolutionnaire !

    Développeur

  • # Et pour Apple ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ca marche aussi avec MacOS X ? Parce que le prix d'un mac moins la licence de MacOS, ça peut-être intéressant.

    Et ne venez pas me demander pourquoi je ne voudrais pas de ce si formidable MacOS, parce que la réponse est très simple : j'en veux pas. J'ai tout ce dont j'ai besoin sur ma Debian que je commence à bien connaître et qui elle, est libre. Par ailleurs, avec la Debian j'ai pas à payer pour le moindre logiciel.

    Etant donné que Linux peut très bien être installé sur du matériel Apple, et très bien fonctionner qui plus est, ne peut-on pas considérer que c'est également de la vente liée ? (je n'ai pas regardé le contenu de la licence cela dit ; on ne peut peut-être pas refuser d'utiliser l'os fournis avec la machine...)

    There is no spoon...

    • [^] # Re: Et pour Apple ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai lu que c'était différent pour Apple car ils fabriquent à la fois matériel et logiciel.
      Pour Microsoft, ils ne fabriquent QUE l'O.S, pas la machine.
      • [^] # Re: Et pour Apple ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Certes, mais la vente liée ne fonctionne-t-elle pas même pour des produits différent mais du même "constructeur" ?

        There is no spoon...

        • [^] # Re: Et pour Apple ?

          Posté par . Évalué à 2.

          sisi.
          La différence, c'est qu'apple rembourse sans rechigner, donc est jugé "de bonne foi".
      • [^] # Re: Et pour Apple ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi aussi, et c'est la preuve que des tas de gens parlent de ce qu'ils ne connaissent pas d'un ton très sûr d'eux. En général, il s'agit étrangement de gens qui apprécient des produits Apple, allez savoir pourquoi :·D.

        C'est totalement ridicule. Qu'est-ce que c'est que la vente liée ? C'est le fait de lier des services d'une nature différente. Par exemple l'achat d'une voiture, un bien matériel, et une assurance. Ou alors un ordinateur, du matériel, et "un système d'exploitation", ou plus exactement une licence pour un système d'exploitation.
        Si jamais, un jour, Apple vend vraiment MacOS pour quelques centaines d'euros, je crois que je serais près à l'acheter (pour le redistribuer sous licence GPL, bien entendu :·D).

        LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

    • [^] # Re: Et pour Apple ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Apple ne ferait pas de difficultés pour déduire le prix de son OS. C'est ce que j'ai pu lire de nombreuses fois mais je n'ai pas pu le vérifier.
      • [^] # Re: Et pour Apple ?

        Posté par . Évalué à 1.

        D'un autre côté, tant que Linux ne tourne pas aussi bien que MacOSX sur ces machines, ça n'a pas vraiment grand intérêt.

        Et quand je dis aussi bien, je parle de durée de batterie, support nickel sans bidouillage à la main, bref : out of the box.

        j'espère que ça arrivera.
      • [^] # Re: Et pour Apple ?

        Posté par . Évalué à 3.

        J'ai fait beaucoup d'effort pour obtenir cette information, c'est impossible. Enfin, il me reste une solution, c'est d'appeler Apple. Dans les Apple Store à la fnac, on m'a méchamment envoyé chier :·D.

        LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

  • # Médiatisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ce vendredi matin, Jérôme Colombain, chroniqueur nouvelles technos sur France Info en a parlé dans se chronique matinale. Pour ceux qui n'ont pas le son, la retranscription est ici, avec un lien vers racketiciel.info :
    http://www.france-info.com/spip.php?article102651&theme=(...)

    Après l'émission sur France Inter, je me dis que la médiatisation ne va pas s'arrêter en si bon chemin.
  • # Demandes de masse

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le moment ne serait-il pas venu de faire massivement des demandes aux vendeurs ?

    En ce moment, j'envisage d'acheter un nouveau portable, donc je ne me suis pas privé de demander des renseignement aux sociétés qui pourraient me le vendre, sur le modèle de http://www.racketiciel.info/documentation/modeles/lettre-dem(...) .

    Je me demande comment un vendeur réagit à ça. À mon avis, ils mettent quelqu'un sur le coup pour essayer de décourager le client potentiel. Sauf que là, je n'ai pas l'intention de laisser tomber. Mais si je n'étais pas seul, mais des dizaines ou des centaines ? À mon avis, les vendeurs réagiraient différemment, au moins en interne, parce qu'ils auraient de quoi avoir peur.
    • [^] # Re: Demandes de masse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui, il ne faut plus hésiter à faire des actions maintenant que l'on y voit plus clair et que Windows est de plus en plus inutile.

      Les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Chaque action est utile à condition d'être connue. C'est pourquoi il est très important de tenir informé le groupe detaxe/racketiciel, aussi bien dans le cas d'une demande traitée à l'amiable que faisant appel à la justice.

      Le droit français obligeant de faire autant de procédures que de cas, c'est le groupe detaxe/racketiciel qui va additionner tous les cas de façon à avoir un dossier dissuasif pour les vendeurs réfractaires.

      Si je devais acheter un portable aujourd'hui, je n'hésiterais pas à me lancer dans une procédure. J'avais failli le faire il y a 4 ans mais comme mon épouse voulait Windows, je ne l'avais pas fait et je le regrette... car elle ne l'a jamais utilisé (et il y a 8 ans que je ne l'utilise plus).
    • [^] # Re: Demandes de masse

      Posté par . Évalué à 4.

      Dixit un vendeur de la FNAC sur un autre sujet, quand une foule de Linuxiens/geeks/mettez ici ce que vous voulez se déplace un samedi matin et que 200 personnes demandent, pour un même matériel, si il est compatible Linux, ça fait bouger les choses à l'étage au-dessus.

      Bon faut dire que c'était au sujet des cartes wi-fi, maintenant pour certaines c'est indiqué.

      Ici avec de la chance et de la persévérance peut-être que ce serait pareil ? Les marges sur des ordinateurs doivent être largement plus importantes que sur du "petit" matériel...
  • # Demandes de masse

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le moment ne serait-il pas venu de demander massivement aux vendeurs des renseignements et des demandes de remboursement ?

    Comment peut bien réagir un vendeur face à une telle demande ? Je pense qu'il charge un commercial de décourager le client. En revanche, si ces demandes sont une dizaine, ou une centaine, je pense que ça peut leur faire peur.

    Moi, je m'y suis déjà mis, puisque j'envisage d'acheter une nouvelle machine. Des amateurs ?
    • [^] # Re: Demandes de masse

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oups, désolé pour le double post, j'ai cru que le premier n'était pas passé. Y a-t-il eu un problème avec le site, ou seulement avec mon navigateur ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.