VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
3
fév.
2003
Internet
Afin d'étendre le nombre des noms de domaines disponibles, et donc son C.A, VeriSign a décidé d'imposer les URL avec support des accents.
Ce n'est qu'une première étape avant le support des langues non européennes, et à terme chinois, cyrilliques, arabe devraient faire leur apparition.
Seul problème, VeriSign y va à la hache, à coup de plugin sur les serveurs DNS de base (TDS), sans attendre l'autorisation de l'ICANN. Pas sympa.
Du coup deux problèmes se posent. 1) D'après l'ICANN ces plugins compromettraient la sécurité du DNS. Et 2) Va-t-on faire la fin du Web universel ? Car accéder à des sites chinois par exemple depuis sa barre d'adresse risque pour des occidentaux de devenir extrêmement compliqué...

Aller plus loin

  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par . Évalué à 10.

    Il y a 2 prblémes bien plus graves:

    Le fameux plug-in n'est pas international, le systéme pause en effet de grave probléme d'usurpation de nom de domaine, entre les charactére lation et cyrilique, il y a par exemple une bonne trentaine de maniére d'ecrire microsoft en varient les pages de code.

    Et surtout la resolution des noms se fait du coté client et uniquement via un plug-ins Internet Explorer !

    addresse-avec-éèàç -> IE -> adresse-avec-%123456789 -> DNS -> IP de adresse-avec-%123456789 alias addresse-avec-éèàç -> IE

    De plus le systéme actuel bien que limité a l'aventage d'étre universel, que le site soit chinois, coreen, russe ou autre les addresses on la méme forme, si demain un tel systéme se generalise taper ce type d'url pourrait devenir problematique, surtout que le systéme utilisé n'est pas l'UNICODE/UTF-8.

    Donc un protocol qui n'a rien d'une norme, compatible uniquement avec IE, pour un besoin qui ne se fesait pas sentir si ce n'est pas le gestionnaire de nom de domaine commer verisign qui y voit un nouveau filon, on ne peut lui souhaiter que du mal.
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par . Évalué à -1.

      ..pour un besoin qui ne se fesait pas sentir..

      Pour toi sans doute... sais tu que le pays ou l'on compte le plus de personne sur l'ADSL c'est la corée ?
      ca doit etre chiant pour eux d'ecrire des mots coréen avec l'alphabet occidental qui n'est pas adapté ?
      je ne parle pas de la chine, le japon, tawain ou autre pays arabophone...

      moi je trouve cela bien.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 10.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 1.

          De toutes façon, le mec qui met des accents dans son U.R.L., c'est un mec qui a du faire un pauvre site web et qui ne connait pas les regles de base d'internet., ou alors un site justement non visible des Américains, comme l'avait fait à sa manière Allan Cox.
          Solution? retour dans la civilisation pour toi :-)
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 10.

          Il ne faut pas tout mélanger.

          Il y a l'objectif et les moyens. Concernant les moyens et la mise en oeuvre technique, je ne connais pas bien les détails, mais effectivement, ça m'a l'air un peu bancal.

          Par contre, l'objectif est lui tout à fait louable, et c'est l'objet du message de Fabien. Dans le monde, il y des personnes qui ne parle pas anglais (beaucoup ! (en France aussi me souffle-t-on à l'oreille)), et parmis elles, une grande proportion qui n'utilise jamais notre alphabet. Alors tout mettre en oeuvre pour leur rendre l'accès à l'outils informatique plus aisé me semble une tâche digne d'intérêt. Et l'URL d'un document fait parti des données qui doivent pouvoir être écrite dans la langue natale.

          L'idéal serait d'ailleurs que cela fonctionne comme l'internationalisation des programmes, c'est à dire qu'à une adresse IP donnée corresponde une URL dans chaques langues...

          A propos d'internationalisation, j'en profite pour lancer un message: utilisez la locale fr_FR.UTF-8. C'est un bon moyen de tester la fiabilité des programmes sensés supporter l'UTF-8 et de transmettre des rapports de bogues aux programmeurs, tout en conservant une interface en français (Et en plus ça vous apprendra à vous passer d'acrobat reader, qui chez moi plante un petit peu en UTF-8).

          (Hors sujet: quand on a un clavier qwerty, n'y-a-t'il pas un moyen d'obtenir les caractères accentués par une combinaison de touche sans reconfigurer X ?).
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à 10.

              Avec xmodmap tu peux entièrement remapper ton clavier sans être root.
              • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                Posté par . Évalué à 8.

                Il te faut une touche 'COMPOSE', disponible genre sur les claviers des Suns ou des Dec, et tu peux très bien dire a ton serveur X qu'un de tes touches Winblows est une touche compose, si ce n'est pas déjà fait par défaut.

                A partir de là tu tapes COMPOSE-'-e pour avoir un é, COMPOSE-`-e pour un è et ainsi de suite, les ë se font avec un ", et pis voila c'est pas plus compliqué que ça (COMPOSE-,-c pour la cédille).
            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à 7.

              setxkbmap us_intl?

              Si la keymap est installée, c'est pas mal du tout. Après tu te fait les accents à coup de "`e 'e ^a" (comme sous emacs quoi).

              Et pour ceux qui ne connaissent pas le truc d'emacs (et pour qui us_intl ne marche pas): M-x iso-accents-mode (même fonctionnement que ci-dessus).
          • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

            Posté par . Évalué à 6.

            1) Pas besoin de connetre l'anglais pour taper une URL.

            2) l'ASCII reduit est accessible sur toutes les machines connectés sans exception et ce facilement, et je te met au defit de me trouver une personne qui utilise de la micro informatique dans un pays avec un alphabet non latin qui ne le connaisse pas, que ce soit des russes des coreens ou des japonais la plus par on recourt a l'alphabet latin dés qu'ils sont derriéres un ordinateur souvant par facilité en plus !

            3) l'idée de IP plusieur URL revient a enregistre X url, pour les X langue que tu souhaite enrehistrer, ce qui pour quoi le systéme est fait et qui fait bien l'affaire des gerent de domaine comme verisign, qui vont ce faire une joie de te faire payer ce genre de service.

            4) accent et qwerty => mappage US international, dit aussi US non 101
            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à 7.

              On se calme et on boit frais.... Il est tard, mais tu peux surement encore faire des phrases.

              Pour le besoin de connaître l'anglais pour saisir une URL, je suis bien d'accord, mais il y en a beaucoup que ça gêne, notamment , mais pas exclusivement, les néophytes.

              Certes l'ASCII est disponible partout. Mais c'est la situation actuelle, ce qui ne veux pas dire idéale. Alors évidemment, tout le monde est forcé de l'utiliser. Les grecs, les indonésiens, les bulgares (c'est fou ce qu'il y a de pays qui n'utilisent pas notre alphabet) utilisent l'alphabet latin par facilité actuellement, mais quand l'internationalisation sera vraiment en place et supporté par toutes les composantes des OS (elle le sera un jour, j'en suis certain, camarade), ils utiliseront leur langue par facilité aussi...

              L'idée d'IP pour chaques langues ne revient pas à faire un enregistrement par langue, mais un enregistrement pour toutes les langues. Enfin, peu importe, le problème de ton raisonnement, c'est que, par analogie, cela reviendrait à dire que que les fabricants de disques durs se frottent les mains car l'internationalisation implique plus d'espace disque consommé pour une application donnée. Oui, et alors ?

              Pour le HS, j'ai trouvé une URL:

              http://www.lisa.univ-paris12.fr/mod/menut/lme_install.html(...)

              (Je ne sais pas si ça fonctionne).
              • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                Posté par . Évalué à 10.

                ce serait une très grave erreur d'autoriser tout alphabet ou charset pour les URLS.

                oui c'est peut etre malheureux pour les gens avec des accents ou des alphabets non occidentaux mais c'est préférable pour la gestion d'internet et l'UNIVERSALITE des adresses, tiens d'ailleurs c'est amusant,c'est dans URL le mot Universal.

                franchement, le net, c'est pas la vie, c'est pas censé etre une représentation des désirs de tout un chacun, etre non plus le champ d'activité de pompeurs de frics

                c'est un OUTIL créé dans le but d'interconnecter SIMPLEMENT des documents textes et images sur des serveurs réparties dans le monde.

                cet outil a une histoire, des contraintes techniques, un but, une philosophie. Il faut apprendre ce qu'il en est plutot que de chercher a le pervertir encore une fois comme verisign (pas à leur premier gag ceux là).

                Il y a de bonnes raisons derriere certaines limites qui frustrent des gens qui attendent trop et n'importe quoi d'un simple outil.

                Peut etre serait il plus judicieux de creer un autre systeme hypertexte/interface/gestion qui ne soit ni le web ni dns. cela serait préferable plutot que de régulierement menacer de foutre le chaos dans un système qui marche très bien.

                oui DNS marche et pas besoin d'un milliard de trucs , juste de bind , c'est pas devenu un filon boursier a coup de plugins, normes mal gérées et betises comme le web (asp, ssl, passport, webdav, bdd, html3, flash, plugins delirants, etc etc etc et enfin Xhtml pour tenter de calmer le tout) non on a pas besoin de recreer encore le chaos avec dns.

                (quand j'écris "dns", je pense évidemment au systeme de gestion des noms sur internet, l'icann, les dns root, les différents registars etc )
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Oui mais moi je me met à la place des chinois. Si Internet venait de chez eux je suis sur qu'en tant qu'informaticien je me serais fait à leur jeu de caractères, au moins en partie .. par contrainte.
                  Et je serai probablement là à demander la possibilité d'avoir des url en latin.

                  Je ne vois pas pourquoi si la situation est inversé on devrait l'ignorer. Je parle là en dehors de tout critère technique, le fait que à l'origine ca soit américain et donc que ca supporte relativement bien notre langue (pour nous les accents on peut s'en passer finalement pour des chaines courtes) ne veut absolument pas dire que ce soit pareil pour d'autres langues.

                  Je trouve meme ca très égoiste de dire que ca convient à tout le monde sous prétexte que pour nous la contrainte est tres faible.

                  > c'est un OUTIL créé dans le but d'interconnecter SIMPLEMENT

                  moi je rajouterai SIMPLEMENT ... "pour les américains et les langues avec un jeu de caractères latins".
                  • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bas a ce moment la si les addresses n'on pas a étre lisible par tous alors autent tous passer en IP, ou méme en URN cela sera de suite plus pratique.

                    Le fait est qu'en 2003 presque toute la planete connait l'alphabet latin et que ce n'est pas le cas du cyrilique ou du chinois, la situation n'est pas ideale mais l'intret premier de l'url c'est bien de remplacer un trucs relativement obscure ( adresse IP ) par une chaine universel facile a retenir.
                    Si cela doit devenir, telecharger la prise en charge du chinois simplifier puis taper alt+h ctrl+m 2 fois ctrl et iqwz, autent se passer de l'url.

                    Je ne suis pas contre une internationalisation du web, bien au contraire mais je trouve que le systéme proposer pause plus de probléme qu'il n'en regle, de plus il est trés peut ambitieux puisqu'il ne supporte pas l'UTF-8 mais uniquement quelque charactéres en plus par ci par la.
                    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Le fait est qu'en 2003 presque toute la planete connait l'alphabet latin

                      Hallucinant de lire des énormités pareilles. Sors un peu du Ternet, par pitié...

                      par une chaine universel facile a retenir

                      Si tu ne connais pas les langues occidentales je ne vois pas comment un nom de domaine écrit dans une langue occidentale peut être facile à retenir.
                    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Le fait est qu'en 2003 presque toute la planete connait l'alphabet latin

                      Déjà c'est faux.
                      Et apres on justifie l'égémonie occidentale par le fait qu'elle existe déjà ? ah ben bravo ...

                      Ceci dit sur le systeme mis en place ici je suis d'accord. Pour avoir un truc qui sert à quelque chose il aurait fallu passer à l'utf-{8|16} des le départ.
                    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                      Posté par . Évalué à 3.

                      de remplacer un trucs relativement obscure ( adresse IP )

                      Personne sur terre de parle l'IP, c donc normal de rediriger quelquechose de compréhesible par un humain (chaine de carctère ou idéogramme) vers une IP. Pour le moment nous de redirigeons que caractères latins, compréhensibles par certains humains mais pas tous. C'est une ségrégation technique qui était justifiée il y a quelques années mais qui ne l'est plus, c'est ce qu'on appelle le progrès à l'inverse du concervatisme et de l'immobilisme. Cette évolution est inéluctable et légitime, peut importe le prix technique. Cette évolution universelle doit se faire dans un cadre universel avec des protocoles universels : VeriSign coucouch panier...
                  • [^] # Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    Il faut savoir que les chinois utilisent des claviers qwerty tout simplement (vous en connaissez beaucoup des claviers de plus de 4000 touches pour représenter tous els idéogrammes).

                    En fait, ils arrivent à avaoir les caractères chinois en tappant les mots en "Pin-Yin" qui est une version phonétique en écriture latine des idéogrammes.

                    Par exemple Tigre s'écrit "Lao Hu" en pinyin et 老虎 en idéogramme (ce sont les codes UTF-16 pour les courageux qui voudraient les voirs).

                    Il y a un logiciel qui intercepte les touches frappées au clavier et fait une "complétion automatique" de l'idéogramme au fur et à mesure de la frappe, un peu comme le T9 des téléphones, mais avec l'avantage d'une liste de choix qui s'affiche en plus, exactement comme dans une IDE qui propose les noms des fonctions au fur et à mesure qu'on les tappe.

                    En plus en chinois, il y a quatres tons par syllabes. Ce qui fait que hu peut être représenté par 4 idéogrammes différents, d'ou l'interêt de la liste de choix.

                    Donc en fait, il y a peut de chance pour que la chine ait des claviers spéciaux.

                    Pour la corée et le japon, je ne sais pas, mais si le nombre de signes graphiques dépassent la centaines d'idéogramme, ils doivent utiliser un principe phonétique équivalent.

                    Je suis contre le fait que les url soient dans toutes les langues, ça veut dire que si vous voulez aller sur un site utilisant un jeu de caractère qui n'est pas installé sur votre ordinateur, il faut d'abord le configurer. En plus, va tapper l'URL "lao hu" si tu ne sais pas à quoi ressembleront les idéogrammes in fine.

                    En suivant le même raisonnement, il faudrait renommer toutes les commandes systèmes unix de manière locale, comme ça on utilise plus le clavier latin (comment on tappe "ls" en hindou ? :-)

                    Alors certes, on emmerde tout le monde avec notre alphabet, mais il n'y a que 26 signes à retenir et qui ne sont pas des formes complexes.

                    Même si on ne sait pas ce qu'est un "A", c'est plus facile à recopier en le dessinant ou le repérer sur un clavier que 99% des idéogrammes chinois, ou coréens.
                    • [^] # Re: Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Les japonais combinent les kanji (caracteres chinois) et furigana. Ces derniers sont en fait un syllabaire compose de 50 caracteres: a, i, u, e, o, ka, ki, ku, ke, ko, etc.

                      Ainsi, les mots sont representes par des caracteres chinois et les articulations grammaticales ou les terminaisons par des furigana.

                      Il y a des accents (deux petits traits) pour changer sa en za ou ha en ba.

                      Donc les japonais ont un systeme phonetique, contrairement aux chinois ils n'ont absolument pas besoin de l'alphabet romain. Sur les claviers chaque touche a un caractere latin et un furigana et chacun peut choisir le systeme de saisie qui lui convient. On saisit en phonetique (romain ou furigana) puis on tape espace pour passer en mode caracteres chinois et choisir le caractere qui correspond en fonction du sens. Par exemple, "HANA" veut dire fleur mais aussi nez. Ils se representent tous les deux par des caracteres differents.
                    • [^] # Re: Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                      Posté par . Évalué à 7.

                      idéogrammes chinois, ou coréens.
                      ha ben non ! ce que tu dis sur le chinois n'est pas du tout vrai pour le coréen !
                      c'est PAS des idéogrammes !
                      je suis allé en corée, j'ai moi même un clavier coréen pour ma femme qui est coréene ! je sais de quoi je parle.
                      une lettre coreene est constitué de 2,3 ou 4 symboles
                      il y a deux types de symboles et seulement 24 symboles.
                      les symboles consonnes, comme le rond "o" .
                      les symboles voyelles, comme le trait vertical "|".
                      Pour associer ces deux symboles, ils tappent la touche ou il y a le rond puis la touche ou il y a le trait et ca donne le caractere "O|" (qui se prononce "hi" le rond=consonne vide, et le trait=le "i")
                      comme nous pour faire un o circonflexe.

                      ca n'a rien a voir avec la methode chinoise, il n'y a pas de liste qui apparaissent car c'est n'est pas des ideogrammes (symbole representant un objet/verbe..) mais un alphabet : c'est à dire que comme nous, ils ont besoin de plusieurs caracteres pour former un mot.

                      ton exposé sur le chinois est bien, mais tu ne sais pas de quoi tu parle pour les autres langues.
                      • [^] # Re: Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        ha ben non ! ce que tu dis sur le chinois n'est pas du tout vrai pour le coréen ! c'est PAS des idéogrammes !

                        ton exposé sur le chinois est bien, mais tu ne sais pas de quoi tu parle pour les autres langues.


                        Ben j'ai bien dis que je ne savais pas pour la Corée et le Japon,.
                        J'emettais une hypothése qui s'est avérér totalement fausse par ailleurs comme indiqués dans les 2 posts sur le Japon et la Corée.

                        En tout cas, vos explications sur le Japon et la Corée était trés instructives, maintenant, je ne risque plus de me planter.

                        Je me disais aussi qu'en Coréen, il y a beaucoup de ronds dans les mots. C'est d'ailleurs comme ça que je repére une phrase écrite en coréen sur un forum ou sur un IM. Maintenant je sais pourquoi. Merci.
                    • [^] # Re: Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Bien content de lire ton commentaire, qui exprime clairement ce que je commencais à penser (mais avec les bémols ci-dessous).
                      Je voudrais juste ajouter quelque chose : il est plus facile de se souvenir de www.IBM.com pour accéder au site d'IBM (pareil pour Sun, Google ...), plutôt que tenter d'en créer une forme idéogramme / Kanji / Cyrilique / Grecque etc.
                      Il est vrai que cela n'est pas valable pour les entreprises Chinoises / Japonaises / russes / grecques etc., mais elles ont souvent une version latine de leur nom (Sony, par exemple).
                      Reste la question des sites dont le nom n'a pas de correspondance en caractères latins (site perso, petites boîtes etc.). Là, je ne sais qu'en penser.
                      Mais ce qu'il me semble (détrompez moi), c'est que tous les ordinateurs du monde sont équipés de claviers +/- semblables, comportant les caractères latins (et pour cause ...), ce qui en rend l'usage, en quelque sorte, universel (même si c'est forcé).
                      • [^] # Re: Les Claviers Chinois sont LATIN !!!!

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Si les boites en question ont un nom en caractere latin c'est par obligation.

                        Je ne pense pas qu'il faille renforcer cette obligation mais au contraire laisser le maximum de souplesse possible.

                        Je precise que meme ces boites qui ont un nom anglais ont un pendant en katakana (utilise pour la phonetique). Et mes amis japonais connaissant ces katakanas se trompent souvent d'url car ils se trompent dans la transcription (ex: sony -> soni).

                        En gros soit on considere que c'est comme ca, ce sont les americains qui dirigent le monde avec la langue anglaise, soit on adopte une atitude neutre en laissant chacun utiliser la langue de son choix, ce qui ne poserait aucun probleme avec Unicode.

                        Je me repete: unicode /est/ universel, puisqu'il permet d'encoder toutes les langues du monde. ASCII n'a absolument rien d'universel.
                  • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                    Posté par . Évalué à 0.

                    moi je rajouterai SIMPLEMENT ... "pour les américains et les langues avec un jeu de caractères latins".

                    Mouais, il faut compter surtout que le jeu de caractères utilisé actuellement est le jeu de caractère le plus petit disponible ; si tu passes en Cyrillique, tout de suite, ça en rajoute 12 ou 13, quant au chinois, je ne t'en parle même pas.

                    D'autre part, les claviers russes ou chinois sont par défaut en Qwerty (ou dérivé) si je ne m'abuse.... Sur leurs propres claviers il faut switcher le clavier dans un mode particulier pour accéder aux caractères spécifiques à leur langues... Donc c'est un faux problème.
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par . Évalué à 4.

                  c'est pas censé etre une représentation des désirs de tout un chacun

                  beh si, je net c'est fait par des humain pour des humains et espérons le pour TOUS les humains avec toute leurs diversités, pas que pour les américains (ya pas d'accents en anglais pas de racisme, quoique si y'en avait on en aurait dans les urls aujoud'hui, pour sûr). C'est meme une base de respect, c'est primordial de penser à tout le monde.
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par . Évalué à 0.

                  ce serait une très grave erreur d'autoriser tout alphabet ou charset pour les URLS.

                  Ce serait très grave d'autoriser tout alphabet ou charset pour le contenu des pages web.

                  Ben oui, le web il est universel ! Les chinois feraient mieux de transcrire tous leurs trucs incomprehensibles en phonetique, au moins on pourrait surfer dessus. On comprendrait pas plus, mais au moins ce serait UNIVERSEL.

                  D'ailleurs je ne vois pas pourquoi ils s'embetent avec leurs caractères pattes de mouches qu'on comprends rien, ils n'ont cas parler anglais de toute facons, c'est UNIVERSEL.

                  Les langues latines: nombril de l'univers...

                  (PS: je n'ai rien contre les chinois ni contre la langue chinoise, d'ailleurs parlant japonais je connais les caracteres chinois...)
                  • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Non seulement les étrangers ne parlent pas francais, mais en plus y parlent pas le même étranger. Ahlala c'est pratqieu je vous jure (merci coluche).
                    Et la culture, les racines, la diversité, tu connais tout ca? On dirait que ce message a été posté par une caricature d'américain..
                    ah, ce post était une blague, excuse moi je sort
                    tip. tap. tip. tap. tip. tap. tip. tap. tip. tap. iiiiiiiii [] blam.
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  c'est dans URL le mot Universal.

                  Un peu HS mais URL ça ne veut pas dire Uniform Resource Locator ?
              • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                Posté par . Évalué à 3.

                non mon raisonnement est simple:

                On peut trés bien enregistrer 25 domaine et les faire pointer vers la méme IP, ce que tu decries c'est tout a fait ca, et je doute que Verisign ce lance dans cette aventure sans l'appuit de l'ICANN, pour promouvoir l'internationalisation et le tous benevolement en termetant d'enregistrer 30 domaine pour chaque langue.

                Et oui les fabricant de disque dur se frote les mains quand ils voient le developpement de la video numerique familliale, je vois pas pourquoi les gestionnaire de domaine comme verisign qui s'occupe de persevoir des droits sur l'enregistrement de nom de domaine ne le ferait pas.
              • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Dis-donc, tu bosses à Verisign toi ?

                Imagine le m*rdier si les URL sont internationaux: comment fait un chinois pour visiter un site web russe ?
                Avec le système actuel, ceux qui n'utilisent pas l'alphabet latin ont un seul alphabet supplémentaire à apprendre. Avec la pompe à fric Verisign, le net devient hyper-compartimenté: taper une URL devient mission impossible.
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Imagine le m*rdier si les URL sont internationaux: comment fait un chinois pour visiter un site web russe ?

                  De la même manière que ton russe ou ton chinois consultent les sites américains ?

                  Ben oui, si ils peuvent le faire pour les caractères latins ils peuvent techniquement le faire pour un autre jeu.

                  Le tout c'est qu'ils aient un jeu de caractère UTF8 ou 16 sur leur machine et ca ne sera pas trop un probleme (de toute facon la plupart des accès se font par copier/coller d'url ou clic de souris.
                  • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'ai l'impression que ce "progrès" augmentera le fossé entre les civilisations: en effet, la prédominance occidentale sur les technos Internet est peut être choquante et quelque part chauvine mais elle a le mérite d'offrir une solution qui se veut une référence ou un standard.

                    L'idée d'avoir une telle référence et de n'avoir qu'un seul alphabet offre la possibilité, même infime, de partage facilité. Alors l'anglais comme langue universelle (i.e. caractères latins de base sans accent) me semble une excellente idée de ce point de vue. D'ailleurs, les accents dans les URL françaises ne me manquent pas et pourtant j'apprécie le français bien écrit...

                    Je relève de plus une erreur pour la plupart de ceux qui ont défendu les caractères non latins: ils ont mis tout le monde dans le même panier, Chinois, Russes, Japonais, Coréens, Grecs, etc. Si chacun d'entre eux, séparément, appréciait la venue d'une telle ouverture, je ne suis pas sûr qu'un Chinois aurait vraiment envie d'apprendre comment taper une URL grecque, russe et japonaise et du coup risque d'être plutôt du côté des occidentaux.

                    De plus, je me demande quel est l'alphabet qui est le plus utilisé sur la planète (majorité relative) mais je pense que c'est l'occidental (au sens large) devant les idéogrammes Chinois. Quelqu'un pour confirmer ou infirmer?

                    Enfin, il me semble qu'il ne faut voir dans l'initiative de Verisign qu'un projet purement commercial et non une volonté d'ouverture. Partant de là, Verisign comme porte drapeau de la lutte pour un monde avec moins d'impérialisme occidental, je rigole doucement...
                • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Est-ce une bêtise, ou tous les claviers (sauf de probables exceptions) comportent un dénominateur commun qui est l'alphabet latin ?
                  Cela semble une raison recevable de conserver un système simple.

                  Pour ce qui est du contenu des sites, c'est une autre affaire. Je ne vois aucune raison pour qu'un site chinois ne soit pas en chinois. De toute façon, il y a une claire séparation entre la standardisation des URI et celle des contenus (en fait, cela n'a même rien à voir).
                  Cela me fait penser à la messagerie : les règles de codage de l'objet d'un mail sont plus simple et stricte (même si elles ne sont pas respectées) que pour son contenu. Je n'ose pas imaginer une adresse mail en idéogramme ...
            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à 2.

              1) Pas besoin de connetre l'anglais pour taper une URL.


              Pour aller dans le même sens...

              Tout le monde ne parle en effet pas anglais. C'est sans doute un handicap sur Internet, et en informatique en général. Mais le fait d'être, en quelque sorte, forcé d'utiliser des éléments de cette langue pour utiliser le web ne peut être, à mon avis, qu'une bonne manière de s'y familiariser.

              Bien sûr, pour les pays non latins, le problème est différent : utiliser nos caractères n'est peut-être pas très confortable. Pourtant, là aussi, c'est une manière de s'y familiariser.

              D'un autre côté, j'ai l'impression que le <<>> n'est pas prêt d'être au point. En attendant, il n'y a pas de doute que l'anglais (plutôt : l'ASCII standard) est le plus adapté au traitement informatique. Et le bricolage, parce que local, est une mauvaise manière de rendre les choses accessible à tout le monde. Il faut une solution générale est reconnue par tous.
          • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

            Posté par . Évalué à 4.

            Je veux bien croire que l'objectif vu selon Fabien ou toi-même est louable. En revanche il n'a rien de louable de la part de VeriSign. Si cette société propose la localisation des URL, ce n'est certainement pas pour faciliter l'utilisation d'Internet par ceux qui ne maîtrisent pas l'anglais, elle veut simplement "faire du fric".

            Cette localisation des URL pose aussi des problèmes pratiques pour l'enregistrement. Pour être sûr que le site est accessible, il faudrait enregistrer les noms de domaine, avec les accents, sans les accents, avec quelques accents... Bien sûr, VeriSign n'y voit aucun inconvénient.
            Cela ne concerne pas que les accents, un japonais devrait enregistrer son nom en romaji (caractères latins), en hiragana (syllabes), en katana (autres syllabes pour les mots qui proviennent de langues étrangères) et également en kanji (idéogrammes venant du chinois).
            Je suppose qu'il y a ce genre de problèmes avec beaucoup de langues/systèmes d'écriture...

            Enfin, quand je lis les messages sur ce site, je constate que certains ont des problèmes avec la langue française. Je ne serais pas surpris si ceux-là n'arrivaient pas à accéder à quelques sites à cause de problèmes d'orthographe. Qu'importe ! je suis sûr que VeriSign proposera un plug-in pour IE qui vérifiera l'orthographe de l'URL. Merci VeriSign.
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouaih ca doit étre pour ca que la majoritée des coreens chat en phonetique via l'alphabé latin méme quand le fois leur est laissé.

        De plus le trucs de Verisign n'est pas un support de l'unicode mais uniquement un protocol et un patch chelou pour integrer quelque charactére 8bits en plus, c'est a dire que les charset de plus de 8Bits comme le coreen ne sont pas supporté !

        De plus cela pause un vrais probleme d'interoperabilité, le seul alphabet present sur toutes les machine du monde par defaut reste l'ASCI US reduit sur 7Bits, que tu sois en coree en chine ou en france tu peut facilement taper dans cette alphabet, ce qui n'est absolument pas le cas du mandarin ou du coreen, qui font appel a des mappages complexe present sur peut de machine.
        Le systeme apporte plus de probléme qu'il n'en regle, cela ne fait pas disparetre ce probléme je suis d'accord, mais dans ce cas present le mieux est l'ennemie du bien.
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 0.

          Ouaih ca doit étre pour ca que la majoritée des coreens chat en phonetique via l'alphabé latin méme quand le fois leur est laissé.

          Parcequ'ils n'ont rien d'autre, irc ne supporte pas l'unicode. Si ils y avaient acces ils l'utiliseraient. Ca revient à dire que les mourrant du monde n'on pas besoin de manger puiqu'ils font avec ce qu'il ont, c.a.d pas grand chose.

          present sur peut de machine. - ERROR IN CUTHTML! -

          Bonne occasion pour que ca le devienne. On a imposé à l'asie et autres continents aux cours des siècles : notre facon de penser notre alphabet nos fringues notre économie notre culture (américaine), etc..., si on peut pas faire l'effort de respecter leur caligraphie pour de sombres problèmes techniques (alors qu'on en a surmonté de plus bien difficiles) c'est de la mauvaise foi.

          Sinon les url on les tape rarrement : en général on les clique. ca résoud pas le problème, ok, mais ca méritait d'être dit.
      • [^] # Pourquoi ce mec est score en [-] ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je veux bien qu'on critique la facon dont ils le font (ca devrait etre fait en unicode, meme si unicode ne plait pas trop aux japonais et aux chinois) mais se dechainer sur un mec qui explique juste que chacun devrait pouvoir avoir une URL dans sa langue c'est un peu fort.

        C'est du mechant troll de vouloir remettre en cause la position dominante de la sacro-sainte langue anglaise ? Quelques accents qui sautent ce n'est peut-etre pas grand chose mais si vous deviens retranscrire vos nom de domaines en hangul coreens parce que ce serait eux qui dominerait le monde, vous prendriez le probleme plus au serieux...
        • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

          Posté par . Évalué à 2.

          merci,
          d'autant plus que je ne me suis interressé que sur l'aspect.. disons.. philosophique.

          Imaginer reproduire en phonetique un mot de votre langue dans un autre alphabet ?

          je ne m'interresse pas à l'aspect realisation,
          je comprend que certain (qui tirent plus vite que leur ombre) soit génés parce que c'est pas dans les sacrosaints STANDARD !
          Mais enfin, si c'est pas dans ces standard, on n'a qu'a les mettre dedans, et voilà ya plus besoin du gros vilain pluggin microsoft et tout et tout ? c'est peut être stupide de penser celà.

          PS : non, tous ne font pas du chat.. c'est pas parcequ'il y en a qui chat en latin que tous tappe en latin.
        • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          mais si vous deviens retranscrire vos nom de domaines en hangul coreens parce que ce serait eux qui dominerait le monde, vous prendriez le probleme plus au serieux...

          Je suppose que dans ce cas là, on apprendrait à écrire en hangul Coréen à l'école en plus de notre système Latin.

          Et si j'en crois le post de Fabien
          http://linuxfr.org/2003/02/03/11229.html#170353(...)
          il n'y a que 24 caractères à apprendre, ce n'est pas le bout du monde pour de jeunes écoliers.

          On a beau dire tout ce que l'on voudra, au moins un fichier en ASCII7 est lisible par tous les OS.

          Les plus emmerdés dans l'histoire, seront les gens qui voudront accéder à une page web de leur pays alors qu'ils sont en déplacement en dehors de leur pays.

          Sur mon ordinateur, je serais incapable de tapper une URL en hangul coréen, en japonais, en thaï, en sanscrit, en cyrilique, en persan, en hébreu, etc etc...

          Et je suppose que plus de 95% des ordinateurs en france sont configurés en latin uniquement par exemple

          J'ai pas envie d'installer tous les packages langues pour le cas où un jour, j'aurais besoin de visiter un site web étranger.

          Et je suppose que le corréen se dit la même chose que moi pour le cyrilique, le français, l'allemand, l'espagnol, le portuguais...

          L'idée est louable, mais a mon avis, ça ne va pas du tout dans le sens de la simplification des URL web.
          • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Les plus emmerdés dans l'histoire, seront les gens qui voudront accéder à une page web de leur pays alors qu'ils sont en déplacement en dehors de leur pays.

            Ils sont deja emmerdes quand ils veulent ecrire un email, faire une recherche dans google ou remplir le moindre formulaire.

            La solution n'est pas de rester a du latin partout, mais plutot de faire en sorte que les OS soient plus internationaux (MacOSX est le mieux place la-dessus).
            • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > MacOSX est le mieux place la-dessus

              Linux n'est pas mal placé car RedHat et mandrake (Mdk je suis moins sur) sont réglés en UTF8 par défaut. Gentoo et autres distribs de bidouilleurs le sont à condition que le bidouilleur se décide à mettre un LC_ALL=fr_FR.UTF8 dans ses varaibles d'environnement.

              J'ai vu pire.
              • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour le moment Linux a 2 problemes:

                * AFFICHAGE: La variable d'environnement n'indique qu'une langue, il serait preferable de pouvoir indiquer une suite de langues comme MacOS X. Si la premiere langue n'est pas disponible, on passe a la suivante, etc. C'est deja mieux que Windows ou chaque CD correspond a une seule langue pour les dialogues Windows, bien qu'on puisse changer la "locale" pour les rares applis multilingues ou pour les applis non unicode. Bien sur, sur ces trois systemes pour lire des email ou aller sur le web pas de problemes.

                * SAISIE: C'est plus genant, et c'est plutot un probleme de gestion du clavier de X Window mais c'est assez pourri, en gros on a une langue de saisie et apres on se touche. Meme Windows permet de changer de methode de saisie ; j'ai fait le test, avec un XP anglais j'ai pu installer la saisie en japonais, coreen, arabe, thai, hebreu... Vraiment tres facilement. Il y a beaucoup de boulot pour Linux/X Window/Je-sais-pas-quoi a ce niveau la.
                • [^] # Re: Pourquoi ce mec est score en [-] ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  pour la langue il me semble que la nouvelle var d'environnement LANGUAGE utilisée par quelques applis permet de gerer le probleme (à vérifier)

                  Pour le clavier je n'en avais jamais eu besoin donc ne m'étais pas posé la question. Si c'est le cas ca craint un peu, en effet, ceci dit ca ne m'étonnerait pas de la part de X
  • # La fin du web universel ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Au contraire, permettre aux utilisateurs d'avoir des sites dont l'adresse est écrite dans leur langue et avec leur écriture est plutôt un pas vers le web universel...

    Si un occidental veux accéder à un site chinois dont l'adresse est en chinois, m'est avis que l'occidental en question a plutôt intérêt de s'y connaître, en chinois ! Car il y a de fortes chances que le site soit lui aussi en chinois.

    Pauvre occidental contre qui les méchants chinois ne font rien qu'à écrire avec des signes bizarres.

    Dis donc, l'occidental, il faut qu'il arrête de croire qu'il est le centre du monde...
    • [^] # Re: La fin du web universel ?

      Posté par . Évalué à 10.

      j'y d'accord avec toi, mais bon

      déjà rien que sans accent, c'est pas toujours simple de donner une url à une personne, (téléphone, courrier (voire même electronique) ), alors si maintenant faut aussi épeler jusqu'aux accents, ça va mettre les gens concernés par des pubs à la "MAIS TU SAIS PAS CLICKER" dans l'embarras...

      De plus rien que filer son site en à-la-crêperie.org à un gars qu'à un qwerty (genre nos amis les anglais), il va pas être très content...

      De plus, c'est pas parce que t'es en Angleterre (cas que je connais bien) que tu ne seras intéressé que par des sites anglais et pourra zapper les accents...
      • [^] # Re: La fin du web universel ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Ce que je note, c'est qu'actuellement tu dois épeler et préciser que c'est sans accent à beaucoup de personnes, qui par ailleurs savent très bien où placer les accents.

        Et puis oublions les problèmes d'accents, qui sont peu à peu en train de disparaître du français (et c'est un autre débat...) , et pensons à ceux pour qui l'internationalisation ne se limite pas qu'à un détail comme l'accent, genre chinois, russes, mongols... (Ça fait déjà du monde, tout ça !).

        Et puis, pour filer l'adresse de ton site à-la-crêperie.org à ton copain anglais, tu vas surement lui envoyer un mail... :)

        A mon avis, comme je l'ai déjà dis plus haut, le mieux serait d'avoir une traduction de l'URL pour chaques langues.

        Et puis, ce problème de clavier qwerty qui ne permet pas les accents commence à me chiffonner un brun. J'ai un collègue qui à un portable sous windows, qui l'utilise pour de la rédaction de publications en français avec des accents, et qui ne jure que par son clavier qwerty....
        • [^] # Re: La fin du web universel ?

          Posté par . Évalué à -1.

          > J'ai un collègue qui à un portable sous

          Oups, pas d'accent sur a :)
        • [^] # Re: La fin du web universel ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Et puis, ce problème de clavier qwerty qui ne permet pas les accents commence à me chiffonner un brun. J'ai un collègue qui à un portable sous windows, qui l'utilise pour de la rédaction de publications en français avec des accents, et qui ne jure que par son clavier qwerty....

          Je suis pas très bien vos histoires de claviers qwerty. C'est pas parce que le clavier français est azerty qu'il faut forcément s'imaginer que tous les claviers "francophones" sont azerty, car ce n'est pas le cas....

          Par ailleurs, je comprends pas vos histoires à tous. Déjà, je vois pas le rapport qu'il y a entre écrire dans une langue et lire dans une langue, sur un ordinateur en tous cas. Chez moi, j'ai un clavier mixte français/russe, mais pas au bureau. Malgré tout, ça me ferait mal de pas pouvoir aller lire un site en russe au bureau, parce que j'y trouve parfois des choses très intéressantes, même pour le boulot. Et si on veut avoir la même adresse DNS mais en différent alphabets sur la même adresse IP, je sens qu'IPv6 va regagner de l'intérêt, parce que pour l'hébergement partagé, ça va commencer à devenir sacrément coton (même avec IPv6 d'ailleurs ;-)).
          Ensuite, toutes les adresses du web, ça commence par "www", non ? Ben je vous en annonce une bien bonne: il n'y a pas d'équivalent du "w" en alphabet cyrillique. Au mieux, on peut écrire ça avec l'équivelent du "v".
          De plus, si on veut vraiment être universel, il va falloir aussi traduire "world wide web" dans toutes les langues (vous avez noté, même en français on a pas encore ces mots dans le dico), et reprendre les initiales.
          Bien sûr, il faut aussi traduire http, suivant la meme logique (d'ailleurs ya pas non plus de h en russe, ils utilisent tantôt le г (g), tantôt le х (kh)). Bienvenue donc sur ptht://tm.linuxfr.org/ . et http://www.rambler.ru/(...) ça deviendrait donc гепп://вп.рамблер.ру/ (gtpp://vp.rambler.ru)

          (Au passage, vous remarquerez que linuxfr aime pas le cyrillique, et je vous ai remis en transcription latine officielle ce qu'il y avait d'écrit à coté en cyrillique.)

          Bref, toute cette histoire, c'est une énorme foutaise, et si on veut vraiment être universel, va falloir inventer tout autre chose...
          • [^] # Re: La fin du web universel ?

            Posté par . Évalué à 8.

            Malgré tout, ça me ferait mal de pas pouvoir aller lire un site en russe au bureau, parce que j'y trouve parfois des choses très intéressantes, même pour le boulot.

            Et alors ? Le site peut proposer une URL "internationale", et une URL "locale", les deux pointant sur le même virtual host sous la même IP.
            Par exemple : liberation.fr et libération.fr

            Et si on veut avoir la même adresse DNS mais en différent alphabets sur la même adresse IP, je sens qu'IPv6 va regagner de l'intérêt, parce que pour l'hébergement partagé, ça va commencer à devenir sacrément coton

            J'ai peur que ce que tu dis n'ait aucun sens. Tu connais les virtual hosts ?

            Ensuite, toutes les adresses du web, ça commence par "www", non ?

            T'as vu ça où mon coco ? En ce moment je suis sur http://linuxfr.org(...) (sans www).

            il faut aussi traduire http

            Pourquoi ? C'est un nom de protocole. Si on ne le traduit pas en français, pas besoin de le traduire en russe, et unicode permet la cohabitation des langues. Du reste, rien n'oblige d'afficher le "http", ni de le taper. C'est un détail d'interface utilisateur qui n'a rien à voir avec la problématique : ni HTTP ni DNS ne connaissent la chaîne "http://".(...)
            • [^] # Re: La fin du web universel ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Franchement ?
              pour nous c'est vraiment faire mal aux mouches.
              soit tu utilises le web et tu sais déjà que les url sont sans accents, soit
              tu ne le sais pas et le systeme va tout de suite te le dire avec un beau message 'url invalid', soit on te file un navigateur spécial débutant_du_web_qui_sait_pas_encore_cliquer et qui va remplacer les lettres accentuées par des lettres ascii simples.
              Ca regle le probleme pour les langues a caractères latin.

              Reste le reste du monde, et comme il a été dit plus haut:
              1/ le reste du monde utilise un clavier capable de produire de l'ascii.
              2/ le reste du monde SAIT utiliser ce clavier sinon il a de GROS problèmes pour utiliser son ordinateur aujourd'hui. Donc avant d'accepter tout les codes UTF-? dans les noms de domaines, il y a du boulot coté OS/BIOS/...
              3/ un peu plus haut, quelqu'un dit que ne pas pourvoir saisir les URL c'est pas grave puisqu'elle ne sont pas tappées mais plutot cliquées ... ben alors pourquoi tout ce foin ? il sait pas cliquer le chinois ?? [nb:je tappe souvent des url ...]
              4/ comme le dit bereta, si les URL deviennent moins universelles [et elles le sont dans le sens ou TOUT le monde peut s'en servir aujourd'hui], on va bientot s'en passer et filer des adresses IP sur nos cartes de visite, a moins que les chiffres arabes soient eux aussi remis en question ?

              Je pense que tout cela part d'un bon sentiment [du moins je l'espère], mais dans la pratique ca me parait pas être une avancée si interessante a long terme, ni pour nous qui ne sommes pas trop genés, ni pour ceux qui n'utilisent pas notre jeu de caracteres, qui vont se retrouver "isolés" dans une toile en UTF-16. La liberté a un prix, peut-etre que le prix c'est de pourvoir cliquer sur des URL en ASCII sur toute la planette.

              De même que cela ne me dérange pas "outre mesure" de considérer que sur le web on se doit de faire une version "in english" des infos si on veut leur donner une universalité... et que celui qui ne parle pas anglais est handicapé sur la toile...
              • [^] # Re: La fin du web universel ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Je pense que tout cela part d'un bon sentiment [du moins je l'espère]

                Euh ... Je crois que tu rêves, je crois que ça part surtout d'une envie de faire encore plus de fric avec les noms de domaine ...
              • [^] # Re: La fin du web universel ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                (...) on va bientot s'en passer et filer des adresses IP sur nos cartes de visite, a moins que les chiffres arabes soient eux aussi remis en question ?

                <delire>
                tout à fait, je ne maitrise pas bien les chiffres arabes alors que je sais parfaitement me servir des chiffres romains... il faudrait donc que je puisse taper mes urls avec des I, V, X, C !!!

                exemple avec linuxfr.org :
                212.27.33.221 --> CCXII.XXVII.XXXIII.CCXXI pratique, non ?

                note: il faudrait aussi prévoir une version "moderne" avec IIII à la place de IV
                </delire>

                tout ça pour dire que supporter 30+ alphabets différents devient terriblement compliqué...

                pour répondre à l'argument évoqué plusieurs fois au-dessus "ceux qui utilisent un alphabet non latin doivent l'apprendre pour se servir d'un ordinateur/du web" : ceux qui utilisent un alphabet non latin apprennent déjà l'alphabet latin à l'école car il leur est quasi vital pour leur avenir (apprentissage de langues étrangères comme l'anglais, etc.). Ceux qui ne le connaissent pas n'ont pas accès à un ordinateur et ne font pas partie du problème (c'est est un autre débat).
                • [^] # Re: La fin du web universel ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  bien sûr qu'il connaissent l'alphabet latin, mais c'est pas ca le probleme.

                  voilà, il n'y a pas de moyen de retranscrire des mot coréen en latin de maniere unique !

                  exemple, un nom propre : "chung", ca se prononce chung et jung en même temps (faites un "CHU" qui resembre a un "JU"). des personnes de la même famille ont defois chung ou jung sur leur passport ! pour nous occidentaux c'est pas pareil, pour eux c'est pareil en coréen il n'y a qu'une maniere de l'ecrire : avec leur alphabet.

                  dans l'autre sens c'est pareil,

                  il n'ont qu'une seule lettre pour le L et le R. c'est une lettre qui resemble à un "5" aux coins carrés (tout est carré ou rond chez eux) que l'on appele "lieut"

                  pareil, le P et le F n'est d'une seulle lettre

                  par contre ils ont plusieurs lettres pour des variantes de TCH TJ ou autre (obscur a mes oreilles)

                  donc vous l'avez compris, un mot en coréen ne s'ecrit pas forcement de maniere unique, par exemple un mot comme bonjour, je suis incapable de l'ecrire en latin (perso je l'ecrirai hanionhacého mais il doit y avoir d'atre ecriture...)

                  donc le debat c'est pas "peuvent'ils reconnaitre un A ou un B", mais plutot peuvent'ils l'utiliser pour leur mots a eux !
            • [^] # Re: La fin du web universel ?

              Posté par . Évalué à 3.

              J'ai peur que ce que tu dis n'ait aucun sens. Tu connais les virtual hosts ?

              ok, maintenant imagine un site bi, voire trilingue, accessible par une url dans chaque langue/encodage. et maintenant imagine tout ça multiplié par le nombre de serveurs d'un serveur partagé: ben je te garantis que ça va commencer à devenir sympa à administrer. d'autant que la solution Verisign, si j'ai bien compris, c'est à base de %qqch pour chaque caractère remplacé. Bref, je dis pas que c'est infaisable, loin s'en faut (j'ai dit que ça allait être coton), mais simplement à mon avis, aujourd'hui, les outils sont pas forcément super adaptés.
              En plus de ça, il y a un autre truc marrant: quel encodage choisir pour chaque langue ? Pour le cyrillique, il y a UTF-8 UTF-16 KOI8-R KOI8-U ISO-8859-5 Windows-1251 MacCyrillic, et chaque ordi connecté à internet est susceptible d'utiliser le sien (d'ailleurs, sur Rambler, regardez en haut à droite).. donc, de facto, ça fait 7+1 noms de domaine par serveur. Tu crois pas que ça va devenir coton à administrer sur des hotes partagés, virtual hosts ou pas ?
              Ce truc là, ça aura un sens le jour où il y aura un minimum d'harmonisation au niveau des ordis en eux-mêmes (ce qui suppose OS, applis, voire matériel), et ça c'est pas pour demain, vu que, même en Unicode, il y a plusieurs "standards".

              Pour le reste, ben tous les sites sont aujourd'hui présentés comme http://www.qqch.qqch(...) , alors, moi je dis, ne nous arrêtons pas en si bon chemin, et continuons à empapaouter les coléoptères un peu plus profond.

              Le tout alors que la plupart des gens surfent sur le web en cliquouillant à partir de la page d'accueil de leur FAI..... Globalement, si vous voulez leur simplifier la vie dans l'utilisation de l'outil (car c'est bien de ça qu'il s'agit), il faut un protocole, ou, en tapant seulement "académie française", les gens tombent directement sur le bon site, et ce même si une boite au fin fond du Chili qui donne des cours de français, a enregistré le .com (et à l'inverse, les chiliens, eux, devraient probablement tomber sur le .com) . Ben ça va être une sacrée révolution dans internet.... en supposant que ce soit même faisable.
              • [^] # Re: La fin du web universel ?

                Posté par . Évalué à 2.

                ok, maintenant imagine un site bi, voire trilingue, accessible par une url dans chaque langue/encodage. et maintenant imagine tout ça multiplié par le nombre de serveurs d'un serveur partagé:

                Non, désolé. Qu'il y ait un site en une langue avec une URL, ou un site en trois langues avec trois URLs, ça fait la même charge sur le serveur. De plus l'aspect multi-lingue du site est totalement indépendant de l'aspect multi-lingue des URLs, je ne vois pas pourquoi tu essaies de mêler les deux.

                d'autant que la solution Verisign, si j'ai bien compris

                Je suis d'accord qu'elle est pourrie (à ce que j'ai compris aussi). Mais là on parle du principe même d'avoir des URLs en UTF-8.

                Le tout alors que la plupart des gens surfent sur le web en cliquouillant à partir de la page d'accueil de leur FAI.....

                Donc ils n'en ont rien à foutre de la tronche de l'URL puisqu'ils cliquent sur un lien hypertexte. Moralité, que les URLs soient compliquées à taper n'est pas un problème. Ce qui compte, c'est qu'elles aient un sens quand elles s'affichent dans la barre d'adresse, et pour ça il faut que l'on puisse avoir des URLs dans toutes les langues, donc avec tous les jeux de caractères (ou plutôt tous les caractères d'UTF-8).
                • [^] # Re: La fin du web universel ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  marrant moi avec les memes arguments je ne conclu pas la meme chose:

                  Le tout alors que la plupart des gens surfent sur le web en cliquouillant à partir de la page d'accueil de leur FAI.....
                  Donc ils n'en ont rien à foutre de la tronche de l'URL puisqu'ils cliquent sur un lien hypertexte. Moralité, que les URLs soient compliquées à taper n'est pas un problème. Ce qui compte, c'est qu'elles aient un sens quand elles s'affichent dans la barre d'adresse, et pour ça il faut que l'on puisse avoir des URLs dans toutes les langues, donc avec tous les jeux de caractères (ou plutôt tous les caractères d'UTF-8).


                  Ma version:
                  Donc ils n'en ont rien a foure de la tronche de l'URL puisqu'ils cliquent sur un lien hypertexte. Moralité, les chinois du FBI n'ont pas besoin de savoir taper simplement ces URL, ils n'ont qu'a cliquer. La souris n'est pas bloquée en mode américain j'espère :-)
                  Ce qui compte c'est que le site utilise un TITRE écrit dans la bonne langue, en UTF-8/16 puisque ce titre s'affiche dans la barre de controle de l'application (IE/Mozilla au moins) et que ce TITRE est visible meme quand le navigateur est iconifié (IE/Mozilla toujours).... allo ? excusez moi ... on me souffle a l'oreille que le contenu des pages HTML et donc le titre est déjà compatible avec UTF-8/16 !!!
                  Que demande le peuple ?
              • [^] # Re: La fin du web universel ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                en plus de ça, il y a un autre truc marrant: quel encodage choisir pour chaque langue ? Pour le cyrillique, il y a UTF-8 UTF-16 KOI8-R KOI8-U ISO-8859-5 Windows-1251 MacCyrillic, et chaque ordi connecté à internet est susceptible d'utiliser le sien
                onc, de facto, ça fait 7+1 noms de domaine par serveur. Tu crois pas que ça va devenir coton à administrer sur des hotes partagés, virtual hosts ou pas ?

                Une solution serait de tout stoquer en utf8 .. si je ne m'abuse ca en changera rien pour l'ascii déjà présent. Et ca supportera tous les jeux de caractères. A chacun d'envoyer en utf8 (et éventuellement faire les conversions par logiciel avant envoi).

                Les distribs récentes sont configurables (voire configurés par défaut) en utf8 donc ....
            • [^] # Re: La fin du web universel ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Et alors ? Le site peut proposer une URL "internationale", et une URL "locale", les deux pointant sur le même virtual host sous la même IP.
              Par exemple : liberation.fr et libération.fr

              Bien sur, verisign et co vont te faire payer uniquement liberation.fr, et ils votn automatiquement transcrire tout ca dans toutes les alphabets, pasrce que c'est pas leur genre de tout te faire payer (au centuple, en plus)

              Un type dont je me souvient plus le nom a dit un truc du genre "c'est pas parce que tu est francais que tu veut pas allez sur un site russe"
              Si tu t'intéresses au Russe tu aura surement téléchargé le package langue russe. Il *suffit* donc de modifier ce package de manière a ce qu'il puisse permettre de taper en russe si c'est pas deja possible (je sais pas moi je m'y connait pas dans ces trucs la..).

              sinon je trouve idiot cette histoire de mettre les url dans toutes les langues, à vouloir rendre le web plus facile pour beaucoup, sous prétexte de le rendre plus accessible, on le cloisonnerait et là fini la comunication entre tous les peuples et toutes les cultures et gnahgnanga. Bon d'accord une fois de plus ce sont les riches qui ont gagné, mais je pense que les coréens s'en foutent pas mal de taper les urls en latin, puisque de toute manière il y aurra toujours des http, html, xml ect et quelques www.

              Voila. J'attend vos arguments qui vont jeter au tapi tout ce que j'ai dit, comme d'hab
          • [^] # Re: La fin du web universel ?

            Posté par . Évalué à 3.

            (Au passage, vous remarquerez que linuxfr aime pas le cyrillique, et je vous ai remis en transcription latine officielle ce qu'il y avait d'écrit à coté en cyrillique.)

            linuxfr.org est mal foutu. S'il était en unicode on pourrait mettre du cyrillique, de l'hebreu et du japonais sur la meme page, ca ne dependrait que des polices de caracteres installees chez le mec qui lit sa page.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil(...)

            Admirez, dans le haut de la page, la rubrique "autres langues"...

            Unicode ca fait plus de 10 ans que ca existe, maintenant c'est implemente par les principaux navigateurs et OS, alors arretez de pigner et raconter qu'on ne peut faire que le l'ASCII. Faut utiliser unicode, c'est tout.
        • [^] # Re: La fin du web universel ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Et puis, pour filer l'adresse de ton site à-la-crêperie.org à ton copain anglais, tu vas surement lui envoyer un mail... :)
          Et comment je fais pour taper une adresse de messagerie en Coréen ou Cyrilique ?

          Pareil avec les serveurs FTP, NNTP, Telnet etc.
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je me suis amusé à faire un essai sur 2 urls :
    - http://www.éditions.com(...)
    - http://www.économiquement.com(...)
    la première est déjà enregistrée, j'en ai donc cherché une seconde non enregistrée.
    J'ai fait les essais de connexion avec :
    - IE 5.0
    - Mozilla 1.2.1
    - Wget 1.8.1

    Le résultat est éloquent :
    - Host not found pour les deux urls aussi bien avec Mozilla qu'avec Wget. On peut sans doute l'étendre à tous les navigateurs autres que IE
    - avec IE :
    -> dans le cas de www.éditions.com, on tombe sur une page de VeriSign qui propose de télécharger le plug-in, ou, sinon d'accéder au site en question
    -> la deuxième adresse fait aboutir à une erreur 404.

    On peut déjà constater que si l'on a pas IE, on peut toujours courir pour accéder à ces sites. Doit-on considérer cela comme une nouvelle incitation à utiliser IE ?
    On peut également remarquer que IE, sans aucun module est déjà capable de traiter ces URL... curieux.

    Dernière chose : je viens d'essayer de valider http://www.éditions.com(...) avec validator, le résultat est éloquent :
    http://validator.w3.org/check?uri=http%3A%2F%2Fwww.%E9ditions.com(...)
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci d'avoir testé et décrit ton exempl ! moi je peux même pas aller voir pour me faire une idée. Ca marche pas, point. =(
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Punaise mais c'est flippant ce truc. J'ai testé www.éditions.com avec MSIE 6 et, effectivement, on abouti bien à quelquechose. Pour les curieux, j'ai fais un screenshot ici: http://gcnweb.free.fr/screenshots/MSIE6/editions.com.png(...) .

      Ce qui me rassure c'est ce que dit wismerhill un poil plus bas. A savoir qu'il sera de toute façon impossible d'envoyer des mails vers des noms de domaines possédant des accents (en tout cas, c'est le cas avec le système actuel).

      Quand on connait la part de marché de MSIE, je trouve cette "invention" plus qu'inquiétante (mais je suis de nature parano.... un peu... :)
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      et si j'essaie un site avec le content-type naturel pour xhtml (je cite "application/xhtml+xml") il ne sera visible que sous Mozilla (pas opera pas IE). Dois je en conclure que le W3C essaye d'inciter à utiliser mozilla ?

      Ben oui, c'est le meme genre de raisonnement .... mozilla ne supporte pas, devrais je dire "pas encore". Rien ne dit que ce support n'est pas faisable simplement (il l'est probablement).

      On peut également remarquer que Mozilla, sans aucun module est déjà capable de traiter ces xhtml... curieux.

      Quand au validateur il ne reflete que la situation actuelle, qui est effectivement sans accent. La question est de savoir si il est souhaitable justement de faire évoluer la norme actuelle (en attendant leur modif ne genera nullement ceux qui n'utilisent pas les accents donc je n'ai rien à leur reprocher)
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > On peut également remarquer que IE, sans aucun module est déjà capable de traiter ces URL... curieux.

      Oui, enfin, IE (ni AMHA aucun autre navigateur) ne cherche vraiment à « comprendre » l'URI que tu lui jettes en pâture. Il se contente de la balancer au resolver du système qui va, lui, aller à la pêche sur le DNS. Et voici comment ça se passe :

      $ host -t ns com.
      com name server M.GTLD-SERVERS.NET.
      com name server A.GTLD-SERVERS.NET.
      [SNIP]
      $ host www.éditions.com. M.GTLD-SERVERS.NET.
      Using domain server:
      Name: M.GTLD-SERVERS.NET.
      Address: 192.55.83.30#53
      Aliases:

      www.\233ditions.com has address 198.41.1.35


      Cette adresse est tout simplement celle du site [http://idnnow.com/(...)] où un script Perl se chargera d'afficher la page de téléchargement du greffon pour IE. Inutile de dire que cette « solution technique » est lamentable, on dirait du Microsoft tellement cela bafoue les standards. Je suis pourtant à fond pour une méthode permettant à tout le monde de communiquer dans sa langue/son alphabet/etc. (et oui, un URI, c'est de la communication. Farpaitement), mais, nom d'une pipe, ils ne pouvaient pas attendre que le vrai standard de l'IETF arrive ? Surtout qu'une des priorités de celui-ci est de ne rien casser dans le système DNS existant, ce que Verisign vient de faire sans se poser la moindre question. Quelle bande de jean-foutre ! :-((

      Petite note additionnelle : si wget et les autres n'arrivent pas à afficher ladite page, c'est parce qu'ils transforment ton URL en [http://www.%E9ditions.com/(...)], et cet échappement ne permet pas au serveur DNS Verisign de la comprendre. Je ne sais pas très bien si on doit échapper les caractères spéciaux avant le premier '/' (et j'ai la flemme d'aller relire la RFC), mais sachant que le seul soft qui ne le fait pas est de chez MS, je pense que l'on peut sans trop de risques affirmer que la méthode de Verisign répose sur un bug d'IE :-)

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • # Et le mail ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Super, on a un "truc" qui permet d'utiliser les accents dans IE pour accéder à un site. Mais internet ne se résume pas qu'au web. Et qu'en est-il des mails, des news, de finger ou de wmcoincoin ? Il va falloir se taper un plugin merdique et fermé pour chacun ?
    • [^] # Re: Et le mail ?

      Posté par . Évalué à 10.

      En effet, tu soulève un point très intéressant.
      Un nom de domaine accentué (avec leur implémentation dégueulasse) ne peut servir que de serveur web pour ie, pas question de mail (les MTA du monde entier ne l'accepterons pas), pas de ftp (enfin, juste avec ie, et il me semble qu'il y a beaucoup moins de gens qui utilisent ie pour le ftp), pas de jeu en réseau (ben oui, ça parraitrait bien sympa d'avoir un nom bien clair pour son petit serveur conterstrike, mais avec un accent le conterstrike y comprend pas), pas de quoi que ce soit d'autre.

      Monsieur verisign, si vous voulez vous faire pardonner cette connerie il faudra assurer.
    • [^] # Re: Et le mail ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      faut voir le bon côté des choses, je suis sûr que les urls en chinois vont amener tout plein de failles de sécurité rigolotes
    • [^] # Re: Et le mail ?

      Posté par . Évalué à 4.

      oui c sur ce protocole n'est pas viable, c'est comme NAT ou proxy, des que tu doit avoir l'application qui s'adapte au protocole et non pas l'inverse ca pose des problèmes d'universalité. Cependant ca souleve un un débat interesant sur l'internationnalisation, le succès du plugin nous donnera une idée sur l'interet de la chose, espéront que qu'un standard verra vite le jour pour suplenter ca ensuite.

      Je pense que ce d'initiatives sont importantes et doivent être faite, ca permet l'intégration de toutes les cultures, c'est un minimum de respect, et ca permet à des minorité (numéraires) de s'exprimer et d'affirmer leur indentité, il faut se diriger une universalité et non une uniformité du net.

      PS: Mozilla 1.3a existe déja en breton et en catalan alors que le francais n'est pas encore dispo pour la 1.2.
  • # Parcours du combattant pour un Grec

    Posté par . Évalué à 9.

    1- Allumer son micro ordinateur. Il est en mode Grec (iso 8859-7)
    2- Passer son clavier en mode US (iso 8859-1) par appuie simultané des touches ctrl-alt-shift et F1, trouvez les touches correspondantes, car c'est un clavier en général peu connu
    3- Ecrire l'adresse (par exemple www.in.gr)
    4- Repassez en mode iso8859-7 par appuie simultané ctrl-alt-shift-F2

    D'ailleurs, ils pensent tous là bas que les méchants occidentaux pour eux (ie USA, Canada, UK.....et les technocrates de BXL)) vont les obliger à utilisé l'alphabet latin et à abandonner leur alphabet Millénaire.
    • [^] # Re: Parcours du combattant pour un Grec

      Posté par . Évalué à 3.

      D'ailleurs, ils pensent tous là bas que les méchants occidentaux pour eux (ie USA, Canada, UK.....et les technocrates de BXL)) vont les obliger à utilisé l'alphabet latin et à abandonner leur alphabet Millénaire.

      Chose qui nous est infirmée par le fait qu'il y a Euro écrit en grec sur les billets de banque ;-)
      Mais, si, vous savez bien, le "EUP?" (chez moi, j'ai un oméga majuscule, altgr-shift-Q sur la keymap de azerty fr de debian, enfin la mienne en tous cas).

      Pour en revenir au débat sur les url web, je pense qu'il est souhaitable que l'ICANN entreprenne une politique d'utéhefhuitisation des url, et qu'ils fassent bouger leurs cerveaux certainement forts bien faits afin de trouver un moyen de rendre tout ça intercompatible.

      Quant à nous on devrait faire une action de boycott de Verisign, ou un truc dans le genre, enfin il faudrait leur faire comprendre que ce ne sont pas eux qui décident.
      • [^] # Re: Parcours du combattant pour un Grec

        Posté par . Évalué à 1.


        Quant à nous on devrait faire une action de boycott de Verisign, ou un truc dans le genre, enfin il faudrait leur faire comprendre que ce ne sont pas eux qui décident.



        Qui peut virer Verisign ? Peut on changer d'organisme responsable de l'attribution des .com et .net ? A qui doit on s'addresser pour adresser une protestation ?
        • [^] # Re: Parcours du combattant pour un Grec

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > Qui peut virer Verisign ?

          L'ICANN, qui leur a délégué sauf erreur la gestion des .com et .net. Malheureusement, j'ai la vague impression qu'il n'y a pas grand-chose à attendre de la part de cette organisation qui élimine ses membres élus, prend des décisions à coucher dehors (un TLD comme .museum, par exemple, fallait le faire), attribue la gestion des registres (dernier en date, le .org) un peu à la tête du client (et, dirais-je si je ne craignais pas le procès en diffamation, peut-être au nombre de zéros sur le chèque), etc.

          Donc, la situation du moment est : pour l'instant, c'est bien l'ICANN et Verisign qui décident. Autant dire qu'on n'est pas sortis de l'auberge...

          Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: Parcours du combattant pour un Grec

        Posté par . Évalué à 1.

        EYRO? C'etait grace le lobby hellenophile d'Europe. Ce'eut été bizarre que la monnaie Européenne n'ai aucun signe d'une fille de Zeus.
        • [^] # Re: Parcours du combattant pour un Grec

          Posté par . Évalué à 1.

          Très objectivement, je ne pense pas que l'Union européenne ait l'ambition de nuire à la langue grecque. Certes, seuls deux pays dans le monde l'ont comme langue officielle. D'ailleurs l'entrée prochaine de Chypre fera que le grec aura deux représentants au sein de l'Union

          L'Union Européenne est en général hellenophile il me semble. Cela se caractérise par l'entrée du pays dans l'Union (1980), 6 ans seulement après la fin des colonels, alors que le pays avait un retard considérable par rapport aux membres courants. A titre de comparaison, l'Espagne (1986) a attendu 11 ans après Franco.
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Si même un mag comme VuNet pense que c'est une mauvaise idée, je me demande si ca va aboutir un jour =)

    Perso, je pense ne pas que ce soit une mauvaise idée, mais il serait plus intelligent d'attendre que l'UTF8 ou un autre équivalent soit vraiment bien supporté, alors le passage devrait se faire sans problème.
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si même un mag comme VuNet pense que c'est une mauvaise idée, je me demande si ca va aboutir un jour =)

      C'est déjà en place. Ils ont fait la modif sur les serveurs DNS "root" qu'ils ont en charge sans même attendre (voire demander) l'accord de l'ICANN , l'autorité de régulation.

      Personnellement je pense que même avec l'UTF8 c'est une mauvaise idée, car comment accéder à un site français quand on est aux US ? Comment accéder à un site Japonais de France ?

      Je ne parle pas courrament japonais mais j'apprend, il faut arrêter de présumer que quand on est en France on ne parle que français, etc ... Pourquoi quand je tape www.google.com je me retrouve redirigé sur www.google.fr ? Ca ça m'énerve.

      vic
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à 0.

        Personnellement je pense que même avec l'UTF8 c'est une mauvaise idée, car comment accéder à un site français quand on est aux US ? Comment accéder à un site Japonais de France ?

        Eh bien en configurant son systeme pour saisir du japonais... Quand on apprends le japonais, c'est mieux. Ne serait-ce que si tu veux faire une recherche dans google tu en as besoin, alors pouvoir ou non saisir l'URL en latin ne change pas grand chose.

        Autant Linux (la plupart des distribs) que Windows et MacOS X ont ca sur le CD de base.

        Je ne parle pas courrament japonais mais j'apprend, il faut arrêter de présumer que quand on est en France on ne parle que français, etc ... Pourquoi quand je tape www.google.com je me retrouve redirigé sur www.google.fr ? Ca ça m'énerve.

        Je connais ca... Car moi je suis redirige vers www.google.co.jp ;)

        http://www.google.com/en(...)
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je ne parle pas courrament japonais mais j'apprend, il faut arrêter de présumer que quand on est en France on ne parle que français, etc ... Pourquoi quand je tape www.google.com je me retrouve redirigé sur www.google.fr ? Ca ça m'énerve.

        Parce que dans les préférences de ton navigateur tu as précisé (ou le navigateur en question l'a fait pour toi) que tu préférais lire du francais.
        Du coup, logiquement, goggle se dit que qq1. qui préfère lire du francais soit renvoyé sur un site qui soit écrit en francais.
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 1.

          Rate, quand tu vas sur www.google.com, le serveur te redirige vers www.google.fr (il detecte l'adresse IP semble-t-il).
          Exemple:

          gmornet@paraphrenie:~$ telnet www.google.com 80
          Trying 216.239.51.101...
          Connected to www.google.com.
          Escape character is '^]'.
          GET /
          <HTML><HEAD><TITLE>302 Moved</TITLE></HEAD><BODY>
          <H1>302 Moved</H1>
          The document has moved
          <A>here</A>.
          </BODY></HTML>
          Connection closed by foreign host.
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    > Va-t-on faire la fin du Web universel ? Car accéder à des sites chinois
    > par exemple depuis sa barre d'adresse risque pour des occidentaux
    > de devenir extrêmement compliqué...

    C'est marrant, pour toi l'universalité du web passe par le non support des autres langues que l'anglais ?

    ah oui, ca rendrai le web vachement moins universel que le support des accents soit complexe (comprendre "pas aussi simple que le non support") pour les américains. Avoir un web ne supportant que les caractères américains c'est vachement plus universel.

    J'ai peur que ce qui parlent de "adresse simples", "code universel" et autres pour les domaines en ascii aient une vision on ne peut plus égocentrique du monde : l'ascii n'est pas plus naturel et simple pour un grec que ne l'est leur jeu de caractere pour nous et si ils l'utilisent c'est par contrainte (de meme que nous nous serions probablement fait au jeu de caractère grec si internet et ses adresses venaient de la bas)

    Confondre "occidental" et "universel" c'est vraiment grave à mon avis.



    Ceci dit ce qui me parait vachement moins universel c'est que ce support est probablement limité à l'iso 8859-1 à priori, donc pour ceux qui en ont le moins besoin (pour nous virer les accents ca ne change pas grand chose, par contre changer de jeu de caractère pour un grec ou chinois c'est une autre paire de manche). Supporter de base l'UTF8 ou l'UTF16 aurait été vachement plus intelligent. En plus si je ne m'abuse un texte ne comprenant des caractères ascii est identique en codage iso8859-1 et UTF8 donc la compatibilité n'aurait pas posé problème. _Là_ on aurait de l'internationnal


    Dans un autre ordre d'idée ca risque de poser comme quelqu'un l'a dit des problemes de conflits, une meme chaine ayant plusieurs signification suivant les jeux de caracteres. mais en mettant des TLD sépcifiques à un jeu de caractère ca devrait regler une partie du problème



    Tiens, question, je n'ai pas ca sous la main mais la RFC sur le principe DNS est ce qu'elle impose un jeu de caractère particulier ?
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par . Évalué à 3.

      Comme toute norme elle est contestable, mais personnellement je surf sur des sites en au moin 4 langues, si je dois addopter une technique de saisie des url defirente pour chaque je m'en sortirais plus.

      l'internationalisation ne se limite pas au jeu de charactére, mais touche aussi le sens de lecture.
      Je ne suis pas contre un systéme identique ou de plus haut niveau que le DNS qui fonctionnerais via des mots clée ou des nom dans toutes les langues et tous les sens possible, mais a ce moment la ce ne serait plus des URL.

      par definition une URL c'est a-z 1-9 - . _, et ca se lit de droit a gauche, apres tu peux inveter n'importe quel systéme mais il ne faut pas oublier que celon les principes fondateur d'internet le system doit étre aussi bien accessible aux grecs, chinois, japonais ou autre, hors le system a été fondé a tord ou a raison sur l'alphabet latin, si on revient la dessus on reecrit tous les protocol et on dit adieu a la normalisation car il sera assez dur d'apprendre le mappage clavier de 36 langues, hors a l'heure actuel toute personne qui utilise un ordinateur peut relativement facilement taper du latin ( a-z ), pour exemple les claviers cyrillique sont on des touches double ettiquetés et je pence que ce ne sont pas les seul.

      Apres pourquoi l'anglais et l'alphabet latin, et bien parce qu'il fallait bien chosir quelque chose, il aurait bien put prendre le mandarin mais j'ai comme dans l'idée que cela ne t'aurait pas vraiment aidé sur ce coup la.

      Et si demain tu choisis d'utiliser une URL speciale tu limiterais volontairement l'audience de ton site, ce qui n'est pas vraiment en accord avec les principes du net.
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à -1.

        oula je fatigue moi, une url se lit de gauche a droit ...
        désolé -1
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à 4.

        Comme le disait très justement un commentaire plus haut, on s'en fout de ne pas pouvoir accéder à des sites chinois si on ne parle pas chinois !

        Si j'utilisais le chinois pour travailler sur mon ordinateur, j'imagine que j'aurais un clavier chinois à brancher à la place de l'azerty au besoin !

        Et si c'est très occasionnel, pourquoi ne pas imaginer une simple application sur laquelle tu cliques sur les lettres à entrer ? Après tout, si c'est juste pour entrer une URL ? Même si ça n'est pas pratique pour nous, ça ne nous couperait pas définitivement l'accès aux sites chinois, et eux, ça leur serait beaucoup plus pratique.

        En revanche, le problème des accents est autrement plus complexe, il faudrait en fait à mon avis normaliser un clavier convenant pour toutes les déclinaisons de l'alphabet latin. Moi, quand je regarde mon clavier, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de touches sur lesquelles on pourrait imprimer des symboles supplémentaires ;-)
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 0.

          Bas etrangement je ne parle pas chinois ni japonais et ni méme russe pourtant ces 3 langues representes bien 30% de bon bookmark donc non je ne m'en fou pas !

          Puis comme il a été dit plus haut aussi, ca pause d'autre probléme comment traduir www ou méme http:// ? dans un sens de lecture de droite a gauche je tape a l'envers je tape //:ptth ?

          Le standar est fait pour que tous le monde utilise le méme system, les url ne doivent plus étre comprehencible alors autent changer de system, opter pour les URN ou autre mais pas a un compromit batard.

          Quand a normaliser un clavier c'est chose impossible le Qwerty et l'azerty sont indeboulonable, il y a plusisuer etude sociaulogique la dessus a moin de changer radicalement la methode de saisie de texte les gens demanderont de l'azerty.
          • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

            Posté par . Évalué à 0.

            Puis comme il a été dit plus haut aussi, ca pause d'autre probléme comment traduir www ou méme http:// ? dans un sens de lecture de droite a gauche je tape a l'envers je tape //:ptth ?

            L'unicode prévoit les règles de composition du texte quand une langue LTR (left-to-right) est mêlée à une langue RTL (right-to-left). Par exemple si tu lis cette page (http://www.isoc.org.il/isoc_hebrew/hebrew.html(...)), tu constates que l'abbréviation en caractères latins "ISOC" est écrite de gauche à droite mais qu'elle s'insère sans heurt dans un texte hébreu, donc écrit de droite à gauche.

            Et, encore une fois, l'affichage du "http://"(...) dans la barre du navigateur n'est qu'une modalité d'interface utilisateur, ça ne correspond à aucune réalité dans le protocole HTTP ni au niveau DNS. C'est donc soluble très facilement.

            Quand a normaliser un clavier c'est chose impossible le Qwerty et l'azerty sont indeboulonable, il y a plusisuer etude sociaulogique la dessus a moin de changer radicalement la methode de saisie de texte les gens demanderont de l'azerty.

            Et dis-moi, y a des étude sociaulogique sur les gens qui ne sont pas foutus de respecter l'orthographe ?
          • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

            Posté par . Évalué à 1.

            Un "détail" en passant, qui montre vraiment que tu racontes n'importe quoi :

            je ne parle pas chinois ni japonais et ni méme russe pourtant ces 3 langues representes bien 30% de bon bookmark donc non je ne m'en fou pas

            Si ces sites sont dans tes bookmarks, tu n'as certainement pas besoin de taper leur URL pour y accéder... (et je rappelle aussi l'existence de ce qu'on appelle les liens hypertextes et le copier/coller, qui marche très bien en utf-8 avec Mozilla)

            De toute façon l'équation est simple : le confort de Beretta Vexée, qui veut surfer sur des sites qu'il ne comprend pas tout en gardant des URLs en caractères latins alors qu'il n'a pas besoin de les taper dans le navigateur ; contre le confort de centaines de millions de personnes qui doivent actuellement taper des URLs dans un jeu de caractères étranger pour accéder à des sites écrits dans leur langue natale (!). Faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir où se situe l'intérêt du plus grand nombre...
            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à 1.

              et eux il sne savent pas utiliser les bookmark ?
              ok --> []
            • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

              Posté par . Évalué à -1.

              Heu, il me semble alors qu'on peut tout aussi bien se passer de DNS, non ?

              Aprés tout, tes IP peuvent être bookmarqués, peuvent être retrouvés par google, peuvent t'être donnés par hyperliens, copier/coller, et n'importe quel idiot peut entrer un numero d'IP comme si c'était un numero de téléphone (Je dis ca pour les Pub ou il y a des adresse internet).

              Bref, pas besoin de DNS... Et encore moins en chinois (ou il peut y avoir des pages en anglais mais pas toujours indexés par les moteurs, hein).

              Enfin moi je dis ca.. Je ne suis pas un spécialiste dont c'est le métier... Mais c'est la conclusion que l'on tire en vous lisant...
              • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

                Posté par . Évalué à 3.

                Aprés tout, tes IP peuvent être bookmarqués</i

                Nope, car la plupart du temps il y a plusieurs sites web hébergés à la même adresse IP, et le nom du site doit être transmis avec la requête HTTP pour que le serveur sache auquel tu veux accéder. Sans cela, tu tombes sur le site par défaut qui, la plupart du temps, n'est pas ce que tu voulais.

                Zorglub
          • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

            Posté par . Évalué à 5.

            je tape a l'envers je tape //:ptth ?

            non \\:ptth ;-pp
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 2.

          « Comme le disait très justement un commentaire plus haut, on s'en fout de ne pas pouvoir accéder à des sites chinois si on ne parle pas chinois ! »

          Dire ça, c'est présumer qu'on connait parfaitement un langage ou qu'on ne le connait pas du tout, sans intermédiaire possible. C'est plutot simpliste.

          « En revanche, le problème des accents est autrement plus complexe, il faudrait en fait à mon avis normaliser un clavier convenant pour toutes les déclinaisons de l'alphabet latin. »

          Je pensais qu'on pouvait faire à peu près tout avec la composition de touches, tu as des exemples d'accents qu'on ne peut pas faire avec nos claviers habituels ? (je ne parle que de lettres de l'alphabet latin)
        • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

          Posté par . Évalué à 0.

          > «En revanche, le problème des accents est autrement plus complexe, il faudrait en fait à mon avis normaliser un clavier convenant pour toutes les déclinaisons de l'alphabet latin. Moi, quand je regarde mon clavier, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de touches sur lesquelles on pourrait imprimer des symboles supplémentaires ;-)»

          En fait, la solution existe, c'est le clavier normalisé CAN/CSA Z243.200-92, aussi appelé clavier canadien normalisé, et tout un un tas d'autres noms plus «human-friendly». Un excellent point de départ :
          http://externe.net/clavier-normalise/(...)

          Malheureusement, j'ai lontemps cherché ce clavier en france, et j'ai fini par abandonner : j'en avais marre d'être regardé comme un cinglé par tous les vendeurs de France et de Navarre :( (mais si jamais vous savez comment s'en procurer, même par correspondance au point où j'en suis, je suis intéressé par l'information)
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à 2.

        par definition une URL c'est a-z 1-9 - . _, et ca se lit de droit a gauche, apres tu peux inveter n'importe quel systéme mais il ne faut pas oublier que celon les principes fondateur d'internet le system doit étre aussi bien accessible aux grecs, chinois, japonais ou autre, hors le system a été fondé a tord ou a raison sur l'alphabet latin, si on revient la dessus on reecrit tous les protocol et on dit adieu a la normalisation car il sera assez dur d'apprendre le mappage clavier de 36 langues, hors a l'heure actuel toute personne qui utilise un ordinateur peut relativement facilement taper du latin ( a-z ), pour exemple les claviers cyrillique sont on des touches double ettiquetés et je pence que ce ne sont pas les seul.

        C'est fini de dire des conneries et mélanger tout et n'importe quoi ? Le problème évoqué est l'internationalisation des URLs. Ca n'a rien à voir avec des histoires de clavier, qui sont les mêmes que lorsqu'il faut taper un texte russe sur un clavier azerty.

        Or "par définition une URL c'est...", mais on parle bien ici d'élargir la définition d'une URL pour y intégrer (dans une résolution intelligente du problème) les caractères UTF-8, donc ta remarque est idiote. Dire "c'est comme ça pour l'instant" pour justifier toute absence de changement, c'est le degré zéro de l'argumentaire, le b-a-ba de l'immobilisme le plus feignant.

        Et si demain tu choisis d'utiliser une URL speciale tu limiterais volontairement l'audience de ton site

        Mais tu ne comprends vraiment pas qu'un site peut avoir deux URLs ??? Une URL internationale ou "phonétique-ascii", type "liberation.fr", et une autre "locale" et exacte, type "libération.fr" ? C'est si compliqué que ça à concevoir ?
      • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

        Posté par . Évalué à 1.

        Et si demain tu choisis d'utiliser une URL speciale tu limiterais volontairement l'audience de ton site, ce qui n'est pas vraiment en accord avec les principes du net.

        ya bien encore des gens qui mettent du flash sur leurs site... sisi... malheureusement...
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par . Évalué à 0.

      En plus si je ne m'abuse un texte ne comprenant des caractères ascii est identique en codage iso8859-1 et UTF8 donc la compatibilité n'aurait pas posé problème

      Non seulement mais aussi en sens inverse : un octet faisant partie d'un caractère non-ascii codé en utf-8, ne peut pas être confondu avec un caractère ascii. En effet les caractères étendus utf-8 ne sont codés qu'avec des octets >= 128. Du coup une grande partie des traitements de chaîne de base sont compatibles de facto.
    • [^] # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tiens, question, je n'ai pas ca sous la main mais la RFC sur le principe DNS est ce qu'elle impose un jeu de caractère particulier ?


      Il me semble bien que oui. Je crois me souvenir que le bit 7 (donc code > 127) est utilisé comme flag dans la méthode de compression des chaines de caractères dans les paquets question/réponse pour en mettre plus dans une trame UDP. Mais bon, c'est un souvenir assez flou, et j'ai la flemme d'aller lire la RFC. Donc, ymmv, comme on dit aux zUS.
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On dirait un truc qui va faire avancer le web comme le quoted-printable a fait avancer le mail...

    Une implémentation en vitesse qu'ensuite tout le monde doit trainer comme un boulet pendant des décennies.
  • # A-t-on besoin des URL ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Quand a-t-on besoin de lire un url ou un nom de domaine/host ?

    La plupart des sites ont pour point d'entrée un moteur de recherche ou un autre site. L'HTML et les navigateurs sont ainsi faits qu'il n'est pas nécessaire de savoir lire les détails de l'infrastructure technique qui organise l'information pour y accéder. L'hypertexte, c'est cliquer sur du texte par sur des URL. Et les standards du web sont très internationalisés.

    La seule raison d'avoir connaissance de l'adresse d'un site à laquelle je peux penser, c'est lorsqu'elle apparait sur un média non électronique (presse écrite, publicité,... ). Ca a été évoqué plus haut : c'est une système qui peut disparaitre au profit d'une interface que l'on interogerait par mots clés, etc... Un exemple simple me semble être ce que l'on voyait pour le désuet MINITEL.
    Et puis j'ai l'impression que le fait de mentioner une adresse URL dans la presse ou dans une publicité indique d'abord que l'information existe. Plutôt que de s'en souvenir ou de recopier une longue adresse, il est peut-être plus simple d'utiliser un moteur de recherche pour accéder à cette information.


    Bref, je pense que seules des considérations techniques peuvent amener à remettre en question le codage actuel des URL. Dans le cas de VeriSign, il me semble que c'est plutôt d'ordre marketing ou pour créer une nouvelle demande, donc vendre plus.

    Bien-sûr, du fait que j'utilise au quotidien l'alphabet latin, cet argumentaire est peut-être biaisé.
    • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Réponse : Pour s'en souvenir.


      J'ai bon ? :o)
    • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

      Posté par . Évalué à 2.

      « Quand a-t-on besoin de lire un url ou un nom de domaine/host ? »

      A chaque fois qu'on veut taper une adresse, ou qu'on veut récupérer une adresse. Et ce n'est pas négligeable.

      « La plupart des sites ont pour point d'entrée un moteur de recherche ou un autre site. L'HTML »

      La « plupart » ? Ca m'étonnerait qu'il y en ait la moitié (et en oubliant le problème des liens morts), mais peu importe, même minoritaires, les sites doivent avoir un point d'entrée et l'URL en est une. N'utiliser qu'un moteur de recherche c'est faire confiance à ce moteur de recherche, se baser sur ses méthodes de tri, et sur les choix qu'il propose.

      « et les navigateurs sont ainsi faits qu'il n'est pas nécessaire de savoir lire les détails de l'infrastructure technique qui organise l'information pour y accéder. »

      Les URL c'est tout sauf l'infrastructure technique... une adresse web, comme son nom l'indique, c'est une adresse, rien de plus, une écriture symbolique pour désigner un site ou une page.

      « L'hypertexte, c'est cliquer sur du texte par sur des URL. »

      Mais la question ne concerne pas que de l'hypertexte, elle concerne le web, ou Internet en général.

      « La seule raison d'avoir connaissance de l'adresse d'un site à laquelle je peux penser, c'est lorsqu'elle apparait sur un média non électronique (presse écrite, publicité,... ). »

      Ca inclue aussi donner l'adresse à quelqu'un oralement ou par écrit (par mail par exemple). Ce n'est pas uniquement de la diffusion large ou publique.

      « Ca a été évoqué plus haut : c'est une système qui peut disparaitre au profit d'une interface que l'on interogerait par mots clés, etc.. »

      Donc publique ? Voila déja un inconvénient. Et qu'apportent ces mots clés ? En général rien, l'adresse donne plus d'informations. Adresse et moteur de recherche, ça a toutes les raisons d'être deux choses bien différentes. Quand un mot-clé suffit, eh bien les moteurs de recherche sont là. Seulement souvent ils ne suffisent pas, ils sont loin de tout référencer, et tout ce qui n'est pas dans les premiers résultats est très difficilement accessible, en comparaison de ce qu'on fait avec une adresse.

      « Un exemple simple me semble être ce que l'on voyait pour le désuet MINITEL. »

      Exemple simple et particulièrement mauvais, ou bien qui démontre l'intérêt des adresses : on ne pourait donc plus jamais accéder directement à une page donnée d'un site, il faudrait passer par la page d'entrée obligatoirement.

      « Et puis j'ai l'impression que le fait de mentioner une adresse URL dans la presse ou dans une publicité indique d'abord que l'information existe. Plutôt que de s'en souvenir ou de recopier une longue adresse, il est peut-être plus simple d'utiliser un moteur de recherche pour accéder à cette information. »

      Dans certains cas on peut fonctionner comme ça, c'est sur que c'est plus simple. Dans bien d'autres cas, l'adresse est indispensable, quand on veut indiquer à quelqu'un une page particulière.

      Le web ce n'est pas seulement chercher les sites au travers des moteurs de recherche, c'est aussi aller directement et sans perdre de temps à certaines pages quand on a leur adresse.

      Le seul problème des URL c'est que le TLD en général ne veut plus dire grand chose par rapport à sa signification initiale, mais en dehors de ça, c'est une représentation simple et logique pour les adresses (quand je dis simple, c'est bien sûr en comparaison de la quantité de données associées)
      • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je rapelle le problème : accéder à une page par des moyens adaptés à sa langue maternelle. Et l'on parle ici d'une utilisation basique de l'internet. Il est clair que quelqu'une qui cherche une information pointue, ou un papier académique n'aura probablement pas de difficulté avec le système actuel et anglais (disons international).
        Je reste convaincu que pour la majeure partie des activité de surf peuvent se passer des adresse URL. Pour garder une page, il y a des bookmarks. Pour la transmettre à quelqu'un, il y a les emails. Et je pense que tout un tas d'autres moyens peuvent être mis en oeuvre, qui se grefferaient au dessus des adresses URL.
        Prends pour exemple les numéros de téléphone. Le cas est un peu plus simple, mais un numro à plus de 8 chiffres n'est pas des plus facile à manipuler et retenir. Il y a eu les annuaires, les carnets d'adresses. Il y a les portables, qui remplacent ceux-là, ajoutant du confort (électronique). On peut presque se passer de connaître le numéro d'un ami (du moins je penses, je n'ai pas de portable). Reste le problème de l'échange de coordonées par écrit ou par oral. Là aussi, il y a des progrès en route.

        Petite citation pour une exemple, qui fait écho à un vieux souvenir que j'ai d'une brève de la Planète Bleue (http://www.planet-express.com(...)) :

        En utilisant un appareil de transmission de la taille d'un jeu de cartes, les chercheurs sont déjà capables de transmettre une carte de visite électronique au moyen d'une simple poignée de main.
        (http://www.tregouet.org/lettre/1999/Lettre57-Au.html(...))

        Je maintiens en tout cas que les adresses URL sont avant tout une partie de la technologie qui permet d'identifier et d'accéder à une resource. C'est universel dans le nom. Et ça a la commode propriété d'être à peu près lisible pour un être humain qui connaît l'alphabet latin. Je pense que chercher de ce côté est une erreur.
        • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

          Posté par . Évalué à 1.

          « Et l'on parle ici d'une utilisation basique de l'internet. Il est clair que quelqu'une qui cherche une information pointue, ou un papier académique n'aura probablement pas de difficulté avec le système actuel et anglais (disons international). »

          Donc les URL restent fondamentales.

          « Je reste convaincu que pour la majeure partie des activité de surf peuvent se passer des adresse URL. Pour garder une page, il y a des bookmarks. »

          Les bookmarks contiennent une URL, et pas un ensemble de mots-clés. S'ils contenaient des mots clés ou autre chose qu'un moyen de référencer de manière unique une page, la page référencée par le bookmark pourrait changer au fil du temps, et ne plus correspondre au document initial.

          « Pour la transmettre à quelqu'un, il y a les emails. »

          Autrement dit on ne se passe pas de cette URL, dans ce transfert elle est indispensable.

          « Prends pour exemple les numéros de téléphone. Le cas est un peu plus simple, mais un numro à plus de 8 chiffres n'est pas des plus facile à manipuler et retenir. »

          Oui, comme une adresse sous forme de son IP.

          « Il y a eu les annuaires, les carnets d'adresses. »

          Une URL fait déjà mieux, on n'a pas besoin de voir l'IP. Elle s'utilise telle qu'elle apparaît, pas besoin d'aller chercher soit même la correspondance contrairement aux annuaires et autres carnets d'adresses.

          « Il y a les portables, qui remplacent ceux-là, ajoutant du confort (électronique). »

          Ca ne remplace pas, ça automatise, et ça ne fait rien d'autre que l'association domaine/IP que font les logiciels. Le carnet d'adresse qu'on a dans un portable, c'est l'équivalent des bookmarks. L'URL est un niveau intermédiaire qui n'existe pas dans cet exemple, c'est un nom qui remplace un numéro (en faisant abstraction de la partie répertoire), et qui est plus facile à retenir.

          « On peut presque se passer de connaître le numéro d'un ami (du moins je penses, je n'ai pas de portable). »

          Je ne crois pas avoir eu besoin de l'IP de LinuxFr pour venir lire les news du jour...
          • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

            Posté par . Évalué à 1.

            On doit mal se comprendre. L'URL est évidemment un identifiant unique efficace. On ne va pas s'en passer. Mais on n'est pas obligé des les voir ou lire pour les utiliser. Et ce n'est pas en en étendant le charset utilisé que l'on va rendre le web plus accessible.
            • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

              Posté par . Évalué à 1.

              En fait je ne répondais qu'à ce que tu as dit sur les URL. Je pense qu'on aura toujours besoin de les voir en certaines occasions, ou du moins que c'est la solution la plus simple. Mais sur le fond, je suis d'accord avec toi à propos charset. Il faudrait l'équivalent de traductions, d'un charset à l'autre, pour que chacun les utilise dans son charset naturel. Le problème étant que tout ça devrait être bijectif.
    • [^] # Re: A-t-on besoin des URL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Quand a-t-on besoin de lire un url ou un nom de domaine/host ?

      Vrai, d'ailleurs y'a n°137468773548-B qui vient de mettre une joli animation sur son site, j'espere que tu t'en rapelleras :)

      si ca n'était pas utile je me demande bien pourquoi on cherche à prendre des noms qui sont lisibles :)

      > pour créer une nouvelle demande, donc vendre plus.

      Probable, mais ca a le mérite de soulever la question. Le coréen moyen n'ira certainement pas mailer l'icann pour avoir le support des url dans son jeu de caractère. Et si on tombe sur _le_ coréen qui le fait on peut etre sur qu'il sera pris pour un con par l'icann. Verisign est une des boites qui peuvent faire évoluer les choses (meme si évidement elles le font pour gagner des sous).

      Mais visiblement ils ont fait ca comme des manches.
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par . Évalué à 3.

    Je n'ai pas eu le temps de creuser, mais juste pour dire que l'IETF travaille sur la question aussi (et probablement de façon plus saine):
    http://www.ietf.org/html.charters/idn-charter.html(...)
    http://www.i-d-n.net/(...)
  • # Re: VeriSign impose le support des adresses Web avec accents

    Posté par . Évalué à 0.

    je pense que les pour et contre ont été passé en revenu pour le web...
    mais faut penser à celui à qui sa boîte/fai/.. à fournit une email locale... difficile de communiquer...
    il en est de même pour les autres services... bref cela doit pas être un plugin IE, car même si Mozilla le gère faut penser que le web c pa que http!!!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.