Full disclosure, c'est fini

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, palm123, Nils Ratusznik et tuiu pol. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa.
48
20
mar.
2014
Sécurité

John Cartwright a annoncé la fermeture de la liste de diffusion Full disclosure. Cette liste était destinée à la publication de failles de sécurité et à la discussion sur ce sujet. Dans son message de fermeture, John Cartwright annonce qu'il en a marre des membres de la « communauté » qui demandent la modération d'anciens messages et pense que ça devient de plus en plus difficile de maintenir un forum ouvert dans le climat légal actuel.

La liste a été créée le 9 juillet 2002 par Len Rose, et était administrée par John Cartwright. Elle était sponsorisée par Secunia, une boîte de sécurité elle aussi créée en 2002.

Wikipédia cite trois failles 0 day révélées initialement sur cette liste concernant Microsoft Windows Help and Support Center en 2010, Apache HTTP Server en 2011 et la base de données Oracle en 2012. Une petite recherche sur LinuxFr.org en signale aussi une sur FreeBSD en 2009, parmi diverses autres failles évoquées touchant des logiciels libres ou non.

Éternelle question autour du « full disclosure », de la divulgation publique opposée à la sécurité par l'obscurité ? 2002, procès Kitetoa, 2004, procès Guillermito « C'est le procès du full-disclosure », 2004, adoption de la loi sur la confiance dans l'économie numérique en France « Quel avenir pour le full-disclosure en France ? » Etc., etc.