Google veut réduire la latence sur Internet avec QUIC

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, Xavier Claude, jeberger et Benoît. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa.
25
4
juil.
2013
Internet

Vous vous souvenez peut être de SPDY, le protocole de Google (déjà évoqué dans ce journal) visant à remplacer HTTP. Google souhaite désormais s'attaquer à la couche en dessous, à savoir TCP, et a dans ce sens dévoilé QUIC (Quick UDP Internet Connections) qui se base sur les acquis obtenus lors du développement de SDPY.

NdM : merci à erdnaxeli pour son journal.

Journal Google veut réduire la latence sur Internet avec QUIC

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
47
1
juil.
2013
Ce journal a été promu en dépêche : Google veut réduire la latence sur Internet avec QUIC.

Vous vous souvenez peut être de SPDY, le protocole de Google (déjà évoqué dans ce journal) visant à remplacer HTTP. Google souhaite désormais s'attaquer à la couche en dessous, à savoir TCP, et a pour dans ce sens dévoilé QUIC (Quick UDP Internet Connections) qui se base sur les acquis obtenus lors du développement de SDPY.

Le principal problème auquel veut répondre Google est la latence. S'il est certain que la bande passante va s'améliorer au (...)

Journal Internet Explorer : Qui va piano va sano ? WebGL et SPDY font leur apparition dans la version 11

2
27
juin
2013

Ah, Microsoft, ils changent pas décidément.

Après avoir expliqué à tout le monde dans un premier temps – avant de changer d'avis – que :

HTML5 c'est pas finalisé, on va pas l'implémenter pour l'instant vous savez.

On se souvient qu'ils avaient aussi expliqué que :

WebGL ça pose de gros problèmes de sécurité, on va pas l'implémenter vous savez.

Et bien devinez quoi : n'arrivant pas à freiner le mouvement impulsé par Google et Mozilla, ils suivent !

Tant mieux (...)

Journal spdy://

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
43
19
avr.
2012

«Pour accélérer le web, l'augmentation de la bande passante ne devrait pas être la seule solution»
SPDY (speedy) est un protocole visant à accélérer le chargement des pages. Contrairement à quelques essais précédents, SPeeDY ne nécessite pas de modifications de l'infrastructure, se situant au dessus de tcp. Ce projet a démarré début 2011, et finaliser son implémentation à la fin 2011. Aujourd'hui c'est le module au service de Apache qui vient d'arriver dans les bacs… Et c'est ce qu'il vaut (...)