• # L'Affaire du siècle : l'État condamné pour son inaction climatique, décision "historique"

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    • [^] # Business as usual

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 03/02/21 à 14:50.

      Cherchez l'erreur :

      Le tribunal administratif de Paris a reconnu mercredi que l'État a commis une "faute" en ne respectant pas ses engagements de réduction des gaz à effet de serre

      vs

      Gabriel Attal (porte-parole du gouvernement) sur le réchauffement climatique: "Évidemment, il y a une mobilisation absolue et nous sommes au rendez-vous"

  • # Affaire du siècle : l’État français coupable d’inaction climatique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

  • # Perplexe

    Posté par  . Évalué à -1.

    Ce genre de jugement c'est quand même un peu condamner l'État parce qu'il ne veut pas ou pense ne pas pouvoir faire passer en force les réformes nécessaires. D'une certaine façon c'est lui reprocher de ne pas contourner le débat démocratique.

    • [^] # Re: Perplexe

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 04/02/21 à 09:23.

      Et on expliquera à nos petits enfants (au sens large, ça peut aussi être de petits neveux/nièces ou autres inconnus du futur) que si tout va mal pour la planète, si on peut à peine respirer, s'il n'y a plus de grandes forêts, si on a tué la plupart des autres espèces vivantes sur terre, etc. c'était pour le "débat démocratique". Elle a bon dos la démocratie quand on voit l'état du monde. 🙄

      Et de toutes façons croire que si l'état ne fait rien, c'est pour cette raison, je pense que c'est un peu se leurrer (les gouvernements successifs ont assez prouvé qu'elles n'en ont pas grand chose à faire du "débat démocratique" à mon avis). Enfin si, ils veulent peut-être éviter de faire passer en force certains trucs vitaux pour l'avenir de l'humanité, mais pas à cause du "débat démocratique" mais bien parce que (1) ils ont sûrement peur que ça les plombe pour les élections suivantes (ce qui d'un certain point de vue peut-être une variante du "débat démocratique" sauf que la raison du choix n'est donc pas par respect de la dite démocratie) et (2) ils arrivent pas à voir comment cela peut bien être rentable et rentrer dans leur vision de croissance infinie et de sacro-sainte économie (si un jour, on se rendait compte que ça peut en fait être rentable et bon pour le PIB, l'image pour les élections futures ou leurs propres poches, on les verra sauter à pieds joints dans les réformes climat; pas une seconde le "débat démocratique" ne rentrera dans l'équation).

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.