apostle a écrit 61 commentaires

  • [^] # intérêt limité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Système de Dé-ciblage (google and co) pour augmenter l'anonymat. Évalué à 1.

    Un script qui permet grosso modo d'envoyer une multitude requête (je pensais a 1 à 2 par secondes, pas plus) de recherche sur google en sélectionnant aléatoirement des mots dans un dictionnaire.

    Arrête-moi is je me trompe mais il me semble que plutôt que « d'augmenter l'entropie » cette méthode ne va ici faire qu'empoisonner ton profil Google. Big G continuera de te profiler mais avec des données faussées. Couplé à un script qui fait des requêtes « aléatoires » par dictionnaire il y a fort à parier pour que tu retrouves ton compte Google profilé n'importe comment : prie pour que ton dictionnaire ne contienne pas cougar, hitler, ou bombe artisanale, ou bien un terme quelconque qui selon le contexte aura une signification toute autre.

    Google va continuer de te profiler et donc de te proposer des pubs ou du contenu « targeté », à savoir : des suggestion Google Search ou des pubs complètement hors sujet avec tes recherches habituelles, ce qui va au final empoisonner ton expérience utilisateur©. Personnellement, j'évite au maximum de rester connecté à un quelconque compte que ce soit Google Facebook ou autre, et même comme ça je suis profilé à mort (cherche « Google bubble » chez… Google ou autre).

  • # Intéressant mais quid de dokuwiki -> txt2tags ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Lionwiki: Prendre ses notes indifféremment depuis son smartphone (hors-ligne), ou une interface web . Évalué à 2.

    Bravo et merci pour ta contribution qui m'intéresse également. Je suis également tombé dans le txt2tags après avoir essayé un maximum de syntaxes qui se voulaient toutes universelles mais je n'étais jamais absolument conquis. J'utilise maintenant txt2tags pour de nombreuses choses et c'est devenu un réflexe.

    Cependant je recherche le comportement inverse de ce que tu décris, à savoir convertir du dokuwiki originel en txt2tags pour passer de dokuwiki à lion, et je n'ai rien trouvé (ou mal cherché). Un éventuel pointeur ?

  • [^] # Re: L'open source c'est mal, du coup on l'utilise

    Posté par (page perso) . En réponse au journal SaaS vs Open Source: WiziShop a tout compris.. Évalué à 5.

    Je suis obligé de plussoyer tant on prend conscience avec Smarty et Prestashop de ce que l'expression « usine à gaz » veut dire. Non, pas d'argumentation non plus, y'a qu'à utiliser pour comprendre, 3 ans avec, j'en ai soupé.

  • # CeCILL

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Aidez moi à choisir mes licences !. Évalué à 3.

    Je te conseille de jeter un œil à la licence CeCILL, la licence compatible GPL/BSD/MIT (si je ne m'abuse) transposée au droit français par le CEA/CRNS/INRIA (si tu es en France bien sûr) : http://www.cecill.info/licences.fr.html (ça concerne donc plutôt le code).

  • [^] # Re: Donuts

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Les premiers noms de domaine de la nouvelle série sont actifs. Évalué à 3.

    « Firefox ne peut trouver le serveur à l'adresse www.nic.%e6%b8%b8%e6%88%8f. »

  • [^] # Re: bitcasa et Linux ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Backups pas dans le cloud. Évalué à 1.

    Ça a l'air bien sur le papier, le seul hic c'est la mention "Client Linux en cours de développement" (mais il y a quand même appli pour Android)… https://www.bitcasa.com/how-it-works#

  • # busybox ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message Chroot avec les binaires de base d'un OS. Évalué à 1.

    Tu ne chercherais pas ce que permet BusyBox ? http://www.busybox.net/

    Ca te crée un ensemble d'outils tous liés statiquement, ça permet de créer des systèmes autonomes, ou "chroot" comme tu dis. L'outil de config est similaire à celui du noyau (en ncurses). Tu peux par exemple ajouter rsync ou dropbear en plus des outils standards comme cp mv ls, etc.

  • [^] # Re: Livres avancés

    Posté par (page perso) . En réponse au message Livre regroupant plein de tuto GIMP ?. Évalué à 1.

    Des mêmes auteurs, et en français : http://www.amazon.fr/GIMP-Olivier-Lecarme/dp/2744023051/ref=pd_sim_sbs_eb_1 une partie tuto et une partie "manuel de référence" très détaillée.

  • [^] # Re: Ironie

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Gnome: ça faisait longtemps qu'on avait pas lancé un flamewar à propos de notre bureau.... Évalué à 5.

    Dites, les gens, personne n'utilise GPM de nos jours ? Ca permet également de copier/coller dans le terminal ET sous Xet en fait j'ignorais naïvement qu'un truc pareil était implémenté aussi dans les environnements graphiques.

  • [^] # Re: Dossier pour units perso

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Créer un service sous systemd. Évalué à 10.

    Bon, tu t'es fait moinsser, je ne saurais dire pourquoi, sûrement l'absence de nimage ou le manque d"humour…

    En effet, on crée ses fichiers de config globaux (system-wide) perso sous /etc/systemd/system et pas sous /usr/lib/systemd/system pour éviter qu'une mise à niveau ou qu'une mise à jour de la distro n'écrase ses changements.

    Il est même possible (et recommandé, voir la doc) de créer ses propres services en se basant sur une unité existante dans /usr/lib/systemd, on le copie sous /etc/systemd sous le même nom et on le modifie, il aura la priorité sur l'autre.

    On peut même mettre une directive avec le mot-clé "include" pour insérer le contenu du fichier de /usr/lib/systemd dans son propre fichier (sous /etc/systemd), juste avant sa config à soi, ça permet de profiter des mises à jour du paquet concerné.

    Une nimage pour ne pas me faire moinsser, poil aux pied (pour l'humour).

  • [^] # Re: annuaire à télécharger

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche «Le Bottin des Jeux Linux» : bientôt 3000 références et un nouveau look.. Évalué à 4.

    En lisant un tout petit peu, on trouvera le lien « Online » dans le menu principal http://www.lebottindesjeuxlinux.tuxfamily.org/online/.

    Sinon, bravo pour tout ce travail papap ! J'aurais tendance moi aussi à préférer une version online mise en avant par défaut et une archive « pour ceux qui veulent » ainsi que plusieurs captures d'écran, voire une vidéo quand ça existe, mais bon je peux contribuer si je ne suis pas content. :)

    Tu as déjà essayé de mettre en place un wiki pour booster les contributions ? Bonne continuation (et bon courage surtout).

  • # Coquille

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ubuntu Edge, premier smartphone Canonical : convergent, haut de gamme, financement participatif. Évalué à 1.

  • [^] # Re: Solutions ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Dotclear est mal en point. Évalué à 4.

    Et qu'en est-il aujourd'hui du soutien de Gandi ? https://www.gandi.net/soutient/dotclear/

  • [^] # Re: Ach...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Première mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 10.

    Attention tu as associé dans un même commentaire les mots abstiendrais, peur, attaque, justice et linkeo, leur référencement va en prendre un coup, y'en a ils ont essayé, ben ils ont eu des problèmes…

  • [^] # Re: moinssage quand tu nous tiens

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La beta d'X-Blaster Dominator disponible pour Fedora. Évalué à 1.

    Vu comme ça et si on suit régulièrement DLFP, ça se défend en effet. Après, l'écart entre un journal qu'on trouve "inutile" et un journal "ça m'intéresse pas" est plutôt mince. Mais j'ai toujours trouvé cette fonction donnant un pouvoir de modération aux utilisateurs assez malsaine.

  • # moinssage quand tu nous tiens

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La beta d'X-Blaster Dominator disponible pour Fedora. Évalué à 3.

    Il n'y a que moi qui trouve incroyable que le journal d'un créateur de soft pour Linux, qui propose des news de son travail, des archives pour plusieurs distro ainsi qu'un binaire général, se fasse moinsser et finisse aux oubliettes ?

    À quand le bouton "Je m'en fous", "J'aime pas", "et alors ?" ou "Je suis de mauvaise humeur" ?

    Bonne chance et bon courage pour ton projet en tout cas que je vais essayer de ce pas.

  • # Bookmark

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Variations sur un thème culinaire. Évalué à 4.

    À quand les bookmarks pour retrouver les journaux que qualitay comme celui-ci ? ;)

    On pensera aussi à la papillote, plutôt facile et demandant peu ou pas de préparation :

    • on dépose dans un carré/rectangle de feuille d'aluminium, suffisamment grand pour en faire une pochette/enveloppe hermétique, et préalablement badigeonné d'huile ou de beurre, le filet de poisson de son choix salé-poivré et on referme bien hermétiquement comme ici par exemple : le poisson cuira dans son propre jus, à l'étouffée, dans ses propres vapeurs, au four préchauffé à 200/220°C.

    • On peut poser le filet sur un lit de petits légumes (petits morceaux de carottes, oignons, un peu de tomate, etc.) pour les faire cuire dans le jus du poisson (on veillera à les poser sous le poisson pour optimiser leur cuisson).

    • On assaisonne avec un moulin aux 5 baies, du poivre, de la moutarde, des herbes, ce qu'on veut.

    Ce commentaire est un contournement éhonté pour bookmarker ce journal, toutes mes confuses.

  • [^] # Re: release early, release often

    Posté par (page perso) . En réponse au journal L'angoisse du programmeur. Évalué à 7.

    Bien joué pour KDE !

    Concernant la release, je suis aussi comme ça et ça ne rend pas du tout service d'attendre : aucune visibilité sur le net, personne pour tester, on se retrouve seul face à sa TODO pour un truc qu'on est quasi-seul à utiliser et la motivation peut en prendre un coup.

    D'où le modèle du « release early, release often » tout en réalisant une page web de présentation concise et surtout en appelant à la contribution si tu ne veux pas finir à sortir des alpha42 ou des RC-18. Tu peux aussi sortir des versions « stables » en insistant sur la jeunesse du projet (malheureusement, les versions stables aident à émoustiller le public, c'est subjectif et idiot mais c'est un fait).

    Bon courage !

  • [^] # Re: Testé sur Fedora 17

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Enlightenment DR17 est enfin sorti !. Évalué à -1.

    A l'installation, conflits entre pquets fedora/e17 avec libeio/libeio1 et libeina/libeina1

    Mauvaise distro, changer distro ^

    Le compositeur se plaint : "Your display server does not support XComposite or Ecore-X was built without XComposite support. Note that for composite support you will also need XRender and XFixes support in X11 and Ecore." Surprenant, j'ai bien sûr XComposite et XFixes… Le packager a t'il pu faire une erreur aussi grossière ?

    Là encore ça a à voir avec ton gestionnaire de paquets et la distrib' que tu utilises

    Impossible d'installer econnman car la dépendances connman n'existe pas !

    Idem…

    Les fenêtres des préférences de e17 sont trop petites, on doit a chaque fois les aggrandir ou jouer avec les ascenseurs

    Tu as peut-être une résolution de 4000*3000, cela dit j'ai eu le même souci sur du 1024*768

    Le site web de e17 n'est pas à jour et incomplet. Ya rien sur les applis existantes :(

    C'est quand même sorti aujourd'hui, on ne va pas trouver une logithèque de foufou. Faut encore fouiller le SVN mais, hey ! E17 est sorti !!

    Très peu d'applis, voire aucune, sont packagé pour Fedora 17

    Peut-être que c'est ta distro le problème… :)

    Espérons que cette sortie en version stable attire du monde pour apporter une couche de polish et des thèmes, applets et applis à la pelle !

    +1 ! Un peu d'air frais sur le desktop. Ça et Windowmaker qui sort une version dans la même année, Père Noël c'est trop, arrêtez !

  • [^] # Re: Quelques chiffres également

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Quelques chiffres. Évalué à 1.

    En effet, excellente distribution d'ailleurs.

    Mon analyse portait en fait sur ce graphique des distributions, posté plus bas, mais j'ai dû cliquer sur « Répondre » un peu trop haut dans la page…

  • [^] # Re: Quelques chiffres également

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Quelques chiffres. Évalué à 4.

    Mon analyse à moi serait que les plus grosses distros sont celles qui sont les plus forkées. Est-ce que cela viendrait du fait qu'elles seraient trop généralistes ou bien tout simplement qu'elle seraient vraiment trop au point et vraiment bien foutues, amenant beaucoup d'utilisateurs ou de fans voulant s'approprier un peu plus leur distrib' favorite à forker/créer une distribution dérivée ou en faire un spin-off (ou « remix ») ?

    Ce sont aussi de fait les plus grosses distributions qui offrent le plus d'outils dédiés à ce genre de manipulation, qui couvrent le plus d'architectures et qui facilitent l'accès à la documentation grâce à de grosses communautés qui contribuent forcément plus en terme de volume qu'une distro plus indépendante et/ou marginale.

    Comme le journal parle d'un état des lieux des distributions alternatives, il est plus intéressant à mon sens de se pencher sur les ditributions indépendantes et dites « from scratch ». De mon point de vue, je vois se détacher du lot, bien moindre, des distrib' « indé », certaines encore vivantes à ce jour, dans l'ordre de lecture et très subjectivement :

    • Alpine Linux, dont on a parlé ici récemment, à ne pas confondre avec Alpine, le courielleur, une distribution minimaliste pour serveurs/routeurs/sécurité/réseau

    • On voit ensuite (enfin surtout moi, vu que j'en suis le développeur) la dure-à-googler et mal nommée 0, une distribution multilib pour le public francophone, marginale et en plein développement

    • T2, une méta-distribution fournissant les outils pour créer sa propre distribution, que j'ai vaguement parcourue

    • Linux From Scratch/LFS ainsi que sa traduction française, cet excellent projet qui n'est pas à vrai dire une distribution, mais plutôt une méthode de compilation manuelle pour se créer sa propre distribution aux petits oignons depuis « rien » (« from scratch »)

      • NuTyX, basée elle-même sur LFS, uns distribution francophone généraliste complète, plutôt en fin de vie car en cours de recadrage sur LFS
    • Je remarque également PLoP, cette distribution « live » qui peut démarrer depuis de nombreux supports et servir de système de secours ou de serveur

    • Suivent les distributions dédiées aux systèmes embarqués, comme µClinux et OpenEmbedded qui se définit plutôt par un environnement de compilation croisée permettant de construire des systèmes embarqués, environnement sur lequel Ångström se base pour créer sa distribution pour l'embarqué, se voulant stable et facile d'utilisation

    • Je note enfin la vénérable CRUX et son fameux système de ports, repris ailleurs par NuTyX et OpenBSD (la page Wikipédiade CRUX la définit aussi comme maman de ArchLinux, j'aurai appris quelque chose).

    On regretta pour finir les trop nombreux projets morts, certains ayant perduré plusieurs années d'ailleurs, et il serait très intéressant de connaître les raisons qui ont poussé ces projets dans l'immense cimetière des projets libres avortés (on ne parle d'ailleurs pas des licences de toutes ces distributions).

    Tout ça me laisse une impression qui est je pense partagée par beaucoup : « mais pourquoi toutes ces distributions, bordel ? » ainsi qu'un sentiment d'énorme gâchis de temps et d'énergie, mais une autre partie de moi me dit « Et pourquoi pas, tant qu'on peut ? ». Cette variété et ce choix sont une force autant qu'une faiblesse dans le Libre.

  • # Misison accomplie

    Posté par (page perso) . En réponse au message Carmageddon Reincarnation Portage sous Linux. Évalué à 1.

    Pour info, le jeu a levé plus de 625000 dollars et sera donc développé en plus pour Linux et Mac avec en prime un mode co-opération et un mode écran splitté sur PC, les features apparemment les plus réclamées par les donateurs.

    Ça prouve la viabilité de ce mode de financement (le « crowd funding ») Il n'y a qu'à voir également le prochain projet de Double Fine productions (la boîte de Tim Schafer, responsable de jeux comme Day Of The Tentacle, Ful Throttle, Grim Fandango ou Psychonauts) qui a levé plus de 3 millions de dollars pour financer le projet uniquement via ce système de « donations ».

  • [^] # Re: courage

    Posté par (page perso) . En réponse au journal 0 Linux epsilon. Évalué à 4.

    La non gestion des dépendances. :P

    Plus sérieusement, Spack est motivé, dumoins en partie, par le désir de s'affranchir des pkgtools de Slackware, que 0 utilisait à l'origine, lesquels reposent sur tar et surtout sur tar-1.13 pour des raisons qu'il est facile de retrouver sur le Net. Spack utilise cpio, ce qui permet en pratique de consulter le contenu d'un paquet, de vérifier son intégrité ou d'en extraire une info (comme la description par exemple), le tout sans décompresser l'archive, c'est très appréciable.

    Il ne faut pas non plus perdre de vue que 0 utilise l'empaqueteur et le gestionnaire de paquets de Spack uniquement tandis que yum/apt-get/etc. sont plutôt des ensembles de programmes permettant de rechercher sur des dépôts sur Internet, vérifier les installations, reconfigurer des paquets, mettre à jour le système, etc. en plus de gérer les paquets et ont tout un mécanisme de gestion des dépendances. Spack sait faire une chose à la fois et le fait très bien (et très vite !). J'ai ajouté moi-même des scripts de mise à jour codés maison pour la convivialité d'utilisation mais ils ne sont qu'une façade à Spack, un peu à la manière de Synaptic pour apt-get (je crois).

  • [^] # Re: courage

    Posté par (page perso) . En réponse au journal 0 Linux epsilon. Évalué à 5.

    La distribution ne se base pas du tout sur Slackware justement, elle en tire ses origines et a une chaîne d'outils propre, obtenue à l'origine avec la méthode Cross Linux From Scratch, permettant de créer une chaîne d'outils multilib. Je reconnais que le nom n'est pas très heureux, c'est pour cette raison que je tente de référencer la distribution sous le nom "0linux".

    Je te remercie de ton rappel concernant l'espace de download dont je bénéficie déjà très largement. Tuxfamily a toujours été parfaite et je ne saurai trop recommander d'y contribuer/participer. :)

  • [^] # Re: courage

    Posté par (page perso) . En réponse au journal 0 Linux epsilon. Évalué à 8.

    Le projet est venu de lui-même. J'ai toujours utilisé Slackware et j'avais voulu la franciser au maximum ; ça m'a amené à recompiler certains paquets et donc à m'éloigner de Slackware en gérant mes propres paquets. L'habitude de pratiquer le guide Linux From Scratch m'a naturellement mené à assemble petit à petit ma propre distribution. Le côté multilib a été amené par ma volonté d'approfondir au maximum mes connaissances dans le domaine, via le projet Cross Linux From Scratch. Je suis en fait entré dans le processus de création d'une distro sans vraiment m'en rendre compte. Le créateur de Spack a pu tester son super gestionnaire de paquets et en reprendre activement le développement avec 0 : la distro commençait à être complète, il ne manquait plus qu'un installateur et un hébergement pour les paquets et les ISO, trouvé grâce à Tuxfamily et à l'institut de génétique humaine du CNRS, que je ne remercierai jamais assez.

    Est ce qu'il y avais des choses plus facile (plus dures, plus amusantes, plus longues…) à faire que ce qu'on avais imaginé ?

    C'est long, difficile et rébarbatif mais j'ai du mal à m'en passer :) Le plus difficile réside dans la maintenance et dans les définitions des processus, du designe, de l'automatisation : il faut être cohérent, constant et ne pas se fourvoyer ou savoir revenir en arrière et prendre du recul. Une distribution, c'est gros, extrêmement complexe et ça demande de maîtriser énormément de choses : savoir compiler iptables n'est pas du même ordre que décider du fonctionnnment de Udev ou des noms des GID. C'est chronophage aussi : 0 est « née » le 18 mai 2010 et c'est encore un projet balbutiant, mais j'y ai passé mes journées (et mes nuits). J'ai dû également réécrire beaucoup de scripts que je prenais simplement dans Slackware au début (et c'est là qu'on se rend du travail supplémentaire qui a dû être fourni).

    À part Frederic Bezies est ce qu'il y a beaucoup d'autre utilisateurs qui testent, contribuent, râlent quand ça marche pas, hackent, s'amusent… avec 0 Linux ?

    J'ai eu quelques tests depuis la sortie de 0 alpha1, ponctuels pour la plupart, parfois en vidéo, parfois par mail, parfois par IRC. Les contributions sont rares et concernent surtout la mise à disposition de ressources sur le Net : images ISO sur BitTorrent, liens sur des sites, propositions de serveurs pour héberger voire compiler des paquets. Deux contributeurs créent assez régulièrement des papiers peints pour le bureau (merci à eux). Il y a 1 utilisateur régulier de 0 qui la bidouille et dont il teste régulièrement les nouvelles versions, c'est un retour précieux et ça me suffit à être content.

    Mis à part cela, l'intérêt suscité par 0 est minime, voire infime, on n'a jamais dépassé la dizaine d'inscrits à la liste de diffusion ou au wiki et je n'ai jamais eu de scripts ou de code en contribution spontanée à intégrer à 0. Il y a bien quelques curieux qui passent de temps en temps, mais rien de régulier. Je suppose que l'absence d'une communauté sur un site convivial (avec forums ou autre) y est pour beaucoup, ou bien tout simplement par le fait qu'on a affaire à une énième distribution probablement noyée dans la pléthore de spin-offs d'ubuntu ou d'autres grosses distributions ainsi qu'à une offre de distros indépendantes très variée et de qualité. Le projet est peut-être aussi tout simplement inintéressant aux yeux du public, qu'en sais-je ? :)