Archibald a écrit 213 commentaires

  • [^] # Re: Lien inaccessible.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Quand La Caisse d'Épargne s'y met aussi.... Évalué à 1.

  • # le seul moyen ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Quand La Caisse d'Épargne s'y met aussi.... Évalué à 1.

    Depuis quelques jours, la Caisse d'Épargne emboîte le pas de certaines de ses petites camarades et propose comme seul et unique moyen de saisir son code d'accès un clavier virtuel.


    Quelqu'un a déjà proposé l'adresse suivante ?

    https://www.net.caisse-epargne.fr/private/ident.asp

    La page a le mérite d'être totalement accessible et sans fioritures.
  • [^] # Re: Quelques imperfections.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Base audio libre de mots français. Évalué à 3.

    Je ne conteste pas la prononciation [z] dans 'abasourdir' ; il s'agissait en réalité de contester la pertinence de l'argument du 's' intervocalique.

    Je m'explique : dans ton tout premier message, tu soutiens que le 's' de 'abasourdir' se prononce [z], sous prétexte qu'il se trouve entre deux voyelles ; Jakob Wylleman propose ensuite le contre-exemple 'parasol' où figure un 's' également entre deux voyelles. Tu dis alors qu'il se prononce [s] parce qu'il est intervocalique, c'est-à-dire situé entre deux voyelles.

    Pour résumer, à deux mêmes causes (un 's' entre deux voyelles), tu imputes deux effets distincts (un 's' prononcé [s] et un 's' prononcé [z]) ; c'est pour cette raison que l'argument du 's' intervocalique ne me paraissait pas pertinent dans le cas de 'parasol'.
  • [^] # Re: Quelques imperfections.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Base audio libre de mots français. Évalué à 2.

    [s] intervocalique. Et ?


    Pourtant, 'aso' dans 'masochisme' se prononce bien 'azo', non ? A mon avis, le 's' de 'parasol' se prononce 's' et non 'z' parce que le 'sol' final vient de 'soleil' (para = contre ; sol = soleil).

    Un(e) phonéticien(ne) dans l'assemblée ?
  • [^] # Re: Super mais...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Base audio libre de mots français. Évalué à 1.

    Mais je crois avoir deviné qu'il serait judicieux d'ajouter un enregistrement avec un atricle pluriel ("les anticorps")... c'est vrai.


    Je dirais même plus : il serait judicieux d'ajouter un enregistrement sans article ('anticorps', tout simplement, quoi) pour 'un groupe d'anticorps' ou 'quatre anticorps', par exemple.

    Tiens, au passage, une question : comment se font les liaisons (à la SNCF, par exemple) ? Autrement dit, comment, à partir des morphèmes 'deux-cents' et 'anticorps', obtient-on 'deussanzanticor' ?
  • # petite rectif...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal IE pour Linux. Évalué à 10.

    C'est possible (je crois que plus personne n'en doutait)


    s/doutait/voulait/ :)
  • [^] # Re: fâché ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal RMS à matignon. Évalué à 9.

    Au fait moi je l'ai jamais vu fâché. Il est comment RMS quand il est vraiment en colère ?


    Il t'insulte en LISP.
  • [^] # Re: Et alors ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche DADVSI : l'interopérabilité disparait. Évalué à 2.

    L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote.


    Pierre Desproges (1939 - 1988).
  • [^] # Re: Un ptite explication...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal VI vs Emacs: 1:0. Évalué à 4.

    ...n'aurait pas était de trop (ne serait-ce que pour les anglophobes).


    Un anglophobe, c'est une personne qui déteste les Anglais.

    Une personne qui ne parle pas la langue anglaise, c'est tout simplement un non anglophone.

    On peut ne pas être anglophone et aimer les Anglais...
  • [^] # Re: Re:

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Pi en musique. Évalué à 1.

    Heu... t'es en train de dire que les décimales de pi ne sont pas dans les décimales pi ? ça semble bizard....


    Les décimales de pi forment une suite infinie de chiffres ; dans un nombre-univers, on trouve toutes les suites finies possibles de chiffres.

    Par exemple, on ne trouvera jamais la suite infinie 1111...., mais on trouvera (en cherchant assez loin) les suites finies 1111, 11111111, 11111111111111111111, etc.
  • [^] # Re: Pi...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Pi en musique. Évalué à 3.

    Pi serait un nombre univers (ce n'est pas démontré d'ailleurs...) ce qui voudrait dire que tout l'univers serait contenu dans ce nombre d'une manière ou d'une autre.
    En effet si PI est infini (et il doit y avoir d'autres conditions), cela veut dire qu'un à moment donné il y a une suite de nombre qui code pour n'importe quoi.


    De façon un peu moins poétique et peut-être un peu plus précise (j'avoue ne pas trop savoir ce qu'est "une suite de nombre qui code pour n'importe quoi"...) : un nombre univers, c'est un nombre (disons, compris entre 0 et 1 pour simplifier) dont la partie décimale (la partie après la virgule) contient toutes les suites (finies) de chiffres ; par exemple, dans les décimales d'un nombre univers, on peut trouver la séquence 12, on peut aussi trouver la séquence 45643245436467548909687 ; n'importe quelle suite finie de chiffres en fait.

    Un exemple simple de nombre-univers est le nombre suivant :

    0,123456789101112131415161718192021... (constante de Champernowne)

    où l'on écrit la suites des entiers.

    Et on se rend facilement compte qu'on tient là un nombre univers (si, si).
  • [^] # Re: Composition des groupes politiques

    Posté par (page perso) . En réponse au journal DADVsi les résultats. Évalué à 3.

    ou "censés être sensés"...
  • [^] # Re: Cool !

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Zéro et des poussières.... Évalué à 1.

    > Wow, +0.09% en 12 mois.

    0,09 point en plus, mais 17 % de progression. Mais bon, sur des chiffres aussi petits, ce n'est pas très fiable.