Journal L'évolution de la répartition des serveurs Webs

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes :
0
19
juil.
2007
Cela faisait quelques temps que je n'avais plus regardé netcraft [http://news.netcraft.com/archives/web_server_survey.html]. L'étude des serveurs web pour Juillet 2007 est disponible http://news.netcraft.com/archives/2007/07/09/july_2007_web_s(...)

Ce qui est intéressant sur le 3ème graphe "Totals for Active Servers Across All Domains June 2000 - July 2007", c'est l'apparition d'un serveur "google", correspondant à un pic depuis Mai 2007 (en bas à droite de la courbe). Cette apparition correspond à une "cassure" de la courbe pour apache : cela signifie que netcraft a commencé à suivre l'évolution de ce type de serveur vers cette époque.
  • 29 Millions de sites propulsés par apache,
  • 20M pour IIS,
  • 4M pour ce "serveur google" : Google's custom web server software known as GFE (Google Front End). Google customizes its web infrastructure, with in-house solutions for software and hardware, including energy-efficient servers and power supplies. GFE is the server found on Blogger sites at blogspot.com, while Google uses GWS (Google Web Server) on some other services, although none with the volume of hostnames seen at Blogger. (issu de l'étude de Mai 2007) => je ne sais pas s'il est basé sur du apache ?

Il est dommage de ne pas avoir une répartition plus fine que apache / IIS : par exemple PHP / CGI / .NET / Mono / Ruby / Perl / Python / Tomcat / JBoss... euh non, je ne parle pas de web 2.0 là :D
(au passage d'ailleurs : Mono signifie-t-il forcément apache ? ou forcément GNU/Linux ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Mono_(logiciel) ne m'a pas renseigné :/). Par ailleurs, il n'y a pas dans ces stats les répartitions d'OS non plus, que l'on trouve pour l'uptime et la disponibilité

Sur le 2ème graphique "Market Share for Top Servers Across All Domains August 1995 - July 2007", pour les "plateaux" IIS, début en Juin 2001 avec un peu de résorption en Octobre 2003, puis nouvelle apparition en Avril 2006 : cela correspond-t-il à des versions de .NET ou plutôt de nouveaux service-packs ? Je pencherais plus pour la mise en place de plateformes de blogs, mais je peux me tromper.
  • # A noter aussi :

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    L'apparition de lighttpd http://www.lighttpd.net/ depuis Avril 2007.

    Et le recul d'Apache depuis environ 18 mois, pricipalement au profit d'IIS
    • [^] # Re: A noter aussi :

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      apache baisse plus vite que IIS n'augmente. AMA il y a pas mal d'apaches qui sont remplacés par des lighty et les serveurs google (qui tournaient probablement sous apache avant).

      Si quelqu'un est volontaire, faudrait faire un graphe de la somme des serveurs libres contre somme des serveurs proprios pour avoir une idée plus precise.
      • [^] # Re: A noter aussi :

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Au boulot, je suis seul "linuxien" au milieu de "windowsiens" (ils sont pas passionnés par l'informatique, tout le monde ne peut pas être bon), et pour des besoins modérés IIS est utilisé.
        Le windowsien a peur d'un fichier de configuration par définition, il préfère son clickodrome et proclame l'évidente supériorité de ce média sur l'antique et dépassé mode texte.

        Apache, même s'il existe des utilitaires de config, est vu comme un bon logiciel, très sûr, mais beaucoup trop complexe à configurer, et IIS est perçu comme un serveur d'au moins aussi bonne qualité que Apache.

        Ajoute à cela l'impact de .NET, surtout aux Etats-Unix, et on pourrait comprendre l'augmentation de la part de marché d'IIS.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: A noter aussi :

          Posté par  . Évalué à 10.

          Les États-Unix ? C'est pas encore vraiment ça mais c'est déjà mieux que les États-Windows.
        • [^] # Re: A noter aussi :

          Posté par  . Évalué à 5.

          IIS est perçu comme un serveur d'au moins aussi bonne qualité que Apache.


          Cool, faudrait que vienne voir ces gens, ils vont surement me percevoir comme au moins aussi beau que Brad Pitt et au moins aussi intelligent qu'Einstein.
          • [^] # Re: A noter aussi :

            Posté par  . Évalué à 5.

            C'est bien, tu vas pouvoir nous dire en quoi Apache est super-plus-mieux qu'IIS alors ?
            • [^] # Re: A noter aussi :

              Posté par  . Évalué à 10.

              Ca j'en sais rien, ma réponse est basée uniquement sur des préjugés comme:

              - Apache ca tourne sur Linux
              - La sécurité est plus mieux sur Linux en général que sur Windows
              - Si IIS était vraiment bien ca se saurait
              - La tendance générale microsoftienne à enfermer l'utilisateur dans ses produits, qui doit se retrouver d'une manière ou d'une autre dans le serveur web
              - Non à la World company de l'informatique
              - Les serveurs web doivent être libres

              Ah si, attends j'en ai trouvé un vrai d'argument (heu ouais enfin non: trouvé dans un article de 01net [ http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39370586,(...) ] ) :
              -> D'après 01net Apache roxor plus qu'IIS parce qu'on observe "une différence de performance de l'ordre de 25%" entre les deux en faveur de l'indien.

              Mes arguments ne valent rien sur un plan strictement objectif en effet. C'est idéologique, partisan. Quant à l'humour gratos ci-dessus je voulais pas te blesser pbpg, t'as du mérite quand même de faire l'avocat du diable ici!
              • [^] # Re: A noter aussi :

                Posté par  . Évalué à 5.

                -> D'après 01net Apache roxor plus qu'IIS parce qu'on observe "une différence de performance de l'ordre de 25%" entre les deux en faveur de l'indien.
                Et encore... C'est sûrement parce que c'est un petit indien! Avec un grand indien, ce serait de l'ordre de 50%!!!




                =======================>[]
            • [^] # Re: A noter aussi :

              Posté par  . Évalué à 6.

              Mod_Perl...!



              En fait je dis ça, mais ça se trouve, il y a moyen de recompiler IIS
              pour y inclure Perl...! :)

              Plus serieusement, les possibilités d'Apache, en terme de
              modularisation sont immense.

              Mais c'est UN des avantages d'apache, je suis sur que IIS en a.
              • [^] # Re: A noter aussi :

                Posté par  . Évalué à 5.

                Recompiler IIS??? O_o
                • [^] # Re: A noter aussi :

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Recompiler IIS??? O_o


                  Qu'est-ce qui t'étonne ? Je suis persuadé que chez Microsoft ils recompilent très souvent IIS. :)

                  Sinon il y avait un smiley, oserais-je suggérer qu'il ne serait pas totalement impossible qu'il s'agisse d'humour.
                  • [^] # Re: A noter aussi :

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    Je me doute que chez Ms ils peuvent recompiler IIS, mais pas nous donc pour y inclure Perl, ça va être coton!

                    Quand au smiley, je l'ai zappé, désolé
                    • [^] # Re: A noter aussi :

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      Nul besoin de recompiler IIS, c'est a ca que servent les plugins et ISAPI.

                      Pour ce qui est d'inclure Perl, ca a deja ete fait par pas mal de gens.
                      • [^] # Re: A noter aussi :

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        J'etais quasi sur qu'il y avait un moyen ou un autre de faire des choses
                        de ce genre.

                        Et quand je vois certain site qui tourne sous IIS, il est clair pour moi
                        que c'est un serveur qui doit posseder énormement de qualité, et surtout
                        une bonne integration dans un envirronement MS.

                        Je trouve ça 'élitiste' les gens qui pense que tout les admins qui utilisent
                        IIS pour leur site ne le font que parce qu'ils ne savent pas compiler
                        Apache.

                        C'est le genre de comportement qui décridibilise les logiciels Open-Source
                        en entreprise...
                        • [^] # Re: A noter aussi :

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          D'un autre coté, pour envisager l'option d'utiliser IIS, il faut auparavant, disposer d'un serveur tournant sur le système alternatif de Microsoft (Windows), ce qui fait justement souvent douter des compétences des admins l'utilisant (enfin du point du vu d'un administrateur de systèmes *nix, et qui sait apprécier la différence)
                          • [^] # Re: A noter aussi :

                            Posté par  . Évalué à 2.

                            Ba ecoute, je suis exclusivement Unixien, je suis pas anti-microsoft, mais
                            je ne VEUX pas travailler sur leur produit, même pas par ideologie, mais
                            les clickaclick ça m'ennerve.

                            Je travaille dans une SSII, et franchement, il se fait des choses sous
                            windows ici, que je me dis que la qualité des administrateurs windows
                            est TRES ELEVE !

                            ps: c'est chiant de se faire l'avocat du diable !!
      • [^] # Re: A noter aussi :

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        apache baisse plus vite que IIS n'augmente. AMA il y a pas mal d'apaches qui sont remplacés par des lighty et les serveurs google (qui tournaient probablement sous apache avant).

        Oui apache est aussi remplacé par des lighttpd et des Google Web Server, mais quand on regarde le graphique :
        http://news.netcraft.com/archives/2007/07/overallc.gif

        Depuis Avril 2006, il y a eu bien plus de nouveaux IIS que de nouveaux lighttpd et GWS réunis, et c'est plutôt cela qui m'inquiète. Donc AMA, le recul d'Apache est plus le résultat d'une montée d'IIS que d'autre chose.
  • # Parking

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    • [^] # Re: Parking

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      ah c'est cool tu as retrouvé un journal que je cherchais (bon je ne sais pas trop pourquoi tu te fais moinsser...).

      Il y a effectivement l'effet "site web parking", mais j'avais cru qu'il était distingué dans le 1er schéma entre les sites actifs et les hostnames.

      Ce post https://linuxfr.org/comments/703650.html#703650 affirmait qu'il rentrait en ligne de compte dans les parts de marché, ça me paraissait déjà bizarre à l'époque : si je comprends bien, sont considérés "actifs" les serveurs qui ont une réponse HTTP code 200 - OK (que ce soit du parking ou un vrai site web réellement actif).

      Donc bon, les stats de netcraft pour les hostnames ça ne doit être que des nouveaux serveurs (pas forcément pour le web) et serveur actif, c'est ayant un serveur web qui répond... c'est un peu ballot (ou en tout cas pas assez détaillé).

      Les "plateaux" pour IIS correspondraient donc à des changements de techno pour les "hébergeurs parkings" et pas du tout représentatif d'un réel besoin ou d'une réelle réponse performante à de nouveaux sites webs actifs (avec de la vraie activité, pas servir une pauvre page statique). OK les stats ont encore parlé, à 72,16% fausses comme d'hab' quoi ;-)

      Et sinon quelqu'un connaît-il un site qui auraient des statistiques un peu moins exhaustives mais un peu plus précises comme je m'interrogeais dans mon journal ?
      • [^] # Re: Parking

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        >Et sinon quelqu'un connaît-il un site qui auraient des statistiques un
        >peu moins exhaustives mais un peu plus précises comme je
        >m'interrogeais dans mon journal ?

        Non mais par contre j'avais regarder un peu sur
        1) le top 10 des sites français les plus visités français
        2) les top 10 des sites monde les plus visités
        3) les sites (non geek) que je fréquente et souvent "grand public" ( genre le monde / libé / sncf / lastminutes etc ...)

        C'est globalement de l'Apache.

        A noter que les sites sous IIS sont souvent derrière des proxies genre Akamai ( donc derrière du linux.)

        Après perso. je m'en fout un peu que ce soit X ou Y, tant que cela je peux y accéder. ...
        • [^] # Re: Parking

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          > Après perso. je m'en fout un peu que ce soit X ou Y, tant que cela je peux y accéder. ...
          Saut que si Microsoft détenait le monopole des serveurs Web, HTML et HTTP n'existeraient pas et seraient remplacés des protocoles fermés et non ouverts, donc tu serais peut-être obligé d'avoir un poste client sous Windows et Internet Explorer...
          • [^] # Re: Parking

            Posté par  . Évalué à 4.

            non, tu te fais des idées :)
          • [^] # Re: Parking

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            D'un autre côté, ça fait des années qu'on reverse tout, alors bon, c'est pas comme si c'était la fin du monde.

            Et avec des "si", on met Paris en bouteille hein.

            Et comment on peut être "fermé" sans être "non ouvert" ? hein ? je te le demande !


            Bref, malheureusement, c'est pour moi l'argument facile et totalement hypothétique, et aucunement vérifiable. Rappelons qu'HTTP et consorts n'ont pas été inventés pour les particuliers, et qu'il y a beaucoup de machines de toute façon qui ne sont pas ne ne seront jamais sous windows, pour des raisons autres que "la liberté".

            Ton argument se retourne aussi très bien. Si y'avais pas eu les logiciels propriétaires, y'aurait jamais eu Youtube, et on aurait pas pu regarder des vidéos flash, ni découvrir Kamini. On aurait été obligé d'acheter un CD, ou de regarder des clips vidéos en ASCII.

            Pour moi, la autoriser la propriété intellectuelle est une liberté.
            • [^] # Re: Parking

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

              Et comment on peut être "fermé" sans être "non ouvert" ? hein ? je te le demande !


              Eh bah déjà ça dépend si t'es connexe ou pas.
            • [^] # Re: Parking

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.


              Si y'avais pas eu les logiciels propriétaires, y'aurait jamais eu Youtube, et on aurait pas pu regarder des vidéos flash, ni découvrir Kamini. On aurait été obligé d'acheter un CD, ou de regarder des clips vidéos en ASCII.

              De mon coté si y avais pas eu youtube, ça aurait rien changé à ma vie, vu que j'ai toujours pas réussi à compiler gnash sur ma etch amd64, à ce jour pour moi youtube ça reste essentiellement des pages blanches. Enfin quand je vois la qualité des vidéos, je pense pas perdre grand chose.

              Bref, si y avais pas eu de proprio, on aurait quelque chose d'ouvert (forcément) et qui fonctionnerais partout. Theorasea et pour moi mathématiquement infiniment mieux que youtube vu que youtube de mon point de vue y 0 contenu.

              Puis bon kamini, t'es bien gentil, mais quand je vois tout ce qui me reste à découvrir sur dogmazic, je m'en passe allégrement.

              La propriété intellectuelle c'est forcément une perte de liberté puisque c'est conféré l'exclusivité de droits à une entité, autrement dit, retirer ces droits au reste de l'humanité.
              • [^] # Re: Parking

                Posté par  . Évalué à 0.

                Pourtant si tu ne peux plus avoir de propriété intellectuelle, c'est que tu n'a pas la liberté d'en avoir. Donc c'est aussi une perte de liberté.

                La priopriété intellectuelle, c'est pas forcément le mal absolu, tout dépend sur quoi on peut la revendiquer.
                Mais je suis bien d'accord que dans le cas présent du logiciel, oui c'est très mal :)
                • [^] # Re: Parking

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                  Pourtant si tu ne peux plus avoir de propriété intellectuelle, c'est que tu n'a pas la liberté d'en avoir. Donc c'est aussi une perte de liberté.

                  Si une action infirme la liberté, alors cette action est liberticide, et ne peux pas être une liberté. «Avoir de la propriété intellectuelle», ce n'est pas une liberté, c'est de la dictature.


                  La priopriété intellectuelle, c'est pas forcément le mal absolu, tout dépend sur quoi on peut la revendiquer.
                  Mais je suis bien d'accord que dans le cas présent du logiciel, oui c'est très mal :)

                  Effectivement c'est pas le mal absolue, si on ne pouvais la revendiquer sur rien, alors ça me conviendrais. Sinon tu crois pas qu'il y a d'autres libertés ailleurs que dans le logiciel qui valent la peine qu'on défende? Y a pas que les ordinateurs dans la vie...
                  • [^] # Re: Parking

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Si une action infirme la liberté, alors cette action est liberticide, et ne peux pas être une liberté. «Avoir de la propriété intellectuelle», ce n'est pas une liberté, c'est de la dictature.


                    Oui je suis d'accord, mais il y a plusieurs niveaux aussi. Un auteur écrit un livre, c'est sa priopriété intellectuelle, et je considerai pas ma liberté atteinte parce que je n'ai pas les droits dessus. Tout ça pour dire que tout n'est pas blanc ou noir.


                    Effectivement c'est pas le mal absolue, si on ne pouvais la revendiquer sur rien, alors ça me conviendrais. Sinon tu crois pas qu'il y a d'autres libertés ailleurs que dans le logiciel qui valent la peine qu'on défende? Y a pas que les ordinateurs dans la vie...


                    Evidemment, et de bien plus importante. C'était juste un exemple en lien avec l'actualité.
                    • [^] # Re: Parking

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.


                      Un auteur écrit un livre, c'est sa priopriété intellectuelle, et je considerai pas ma liberté atteinte parce que je n'ai pas les droits dessus.

                      Et bien moi si. Chaque savoir que quelqu'un s'approprie, c'est autant de possibilités d'utilisation de ma liberté d'expression qu'on me vole.
                      • [^] # Re: Parking

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        C'est ton choix, je respecte ;-)
                      • [^] # Re: Parking

                        Posté par  . Évalué à 7.

                        Euh... Je ne crois pas que les droits d'un auteur sur son oeuvre te prive du savoir que ce livre te transmettra!
                      • [^] # Re: Parking

                        Posté par  . Évalué à -6.

                        C'est sympa de voir que tu es du genre a tout partager.

                        Vu que tu proposes le partage des fruits du travail, ca te generas pas trop si je passes demain chez toi te prendre ta voiture ?
                        • [^] # Re: Parking

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                          Bah si tu arrives à dupliquer ma voiture comme on peut dupliquer des données, et que demain au réveil ma voiture et toujours là et que toi en plus tu en a une pour toi et que tu en as même copier pour chacun de tes amis, vas y mon gars.

                          Par contre ce serait sympa d'expliquer comment tu fais. Ça pourrait régler définitivement les problèmes de faim dans le monde par exemple.
                          • [^] # Re: Parking

                            Posté par  . Évalué à -4.

                            Tiens j'etais pas au courant que la facilite de duplication changeait quoi que ce soit au fait que quelqu'un a bosse pour creer qqe chose.
                            • [^] # Re: Parking

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                              C'est parce que tu es passé à coté de se léger détail qu'on appel l'éthique.

                              Il faut aussi que tu te demandes quel est le but pour lequel tu travails aussi.

                              Mais bon franchement, continuer à faire des parallèles entre des données et une voiture, depuis le temps que tu trolls sur linuxfr, soit tu es particulièrement lent à la compréhension, soit c'est de la mauvaise foie.
                            • [^] # Re: Parking

                              Posté par  . Évalué à 4.

                              Parce que le monsieur de parle de propriété intellectuelle. Une voiture, c'est une création de l'esprit maintenant ?
                            • [^] # Re: Parking

                              Posté par  . Évalué à 3.

                              quel début de rapport avec la choucroute ?
                        • [^] # Re: Parking

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          2 choses semblent devoir être précisées:
                          * Ma voiture (que je n'ai plus), même si je te la donnais t'en aurais pas voulu
                          * La différence entre un savoir et une voiture, c'est que le premier est immatériel et donc facilement duplicable, le 2° l'est en revanche beaucoup moins!
                          • [^] # Re: Parking

                            Posté par  . Évalué à 3.

                            J'aimerais bien savoir comment tu penses que ton écrivain va vivre si personne ne paye son bouquin et comment, justement, il va s'acheter sa voiture (ou sa bouffe d'ailleurs).
                            Et vu le volume de dons que reçoivent les auteurs de logiciels libres, j'ai du mal à croire que ce modèle fonctionne ...
                            • [^] # Re: Parking

                              Posté par  . Évalué à 2.

                              fx ou wikipedia en ont quand même recu pas mal de dons (mais sur une base très large il est vrai).
                              Ce modèle [celui des dons] a l'inconvénient/avantage de privilégier les gros au détriments des petits.
                            • [^] # Re: Parking

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

                              Si un écrivain ne peut pas faire de sa passion son métier sans opprimer la liberté d'expression, alors qu'il n'en fasse pas son métier, tout simplement.
                              • [^] # Re: Parking

                                Posté par  . Évalué à 9.

                                OOOOh je viens de voir un Bisounours passer !!
                              • [^] # Re: Parking

                                Posté par  . Évalué à 7.

                                désolé de te l'apprendre, mais distribuer le travail d'un autre n'entre en aucun cas dans le cadre de la liberté d'expression.
                                • [^] # Re: Parking

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                  Il ne s'agit pas de distribuer le travail d'un autre. Il s'agit de pouvoir faire ce que l'on veux des données/connaissances/biens culturels/savoirs publics. Sachant qu'une même donnée peut être exprimé par deux entité n'ayant aucune relations, si l'une de ces entités proclame détenir tout les droits sur cette donnée, l'autre est lésé dans sa capacité d'expression.

                                  Je ne vois pas ce qui cloche dans cette logique, et sans contre-argument valable, on peut dire en toute logique que le droit d'auteur c'est donc de la répression de la liberté d'expression.
                                  • [^] # Re: Parking

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                    on peut dire en toute logique que le droit d'auteur c'est donc de la répression de la liberté d'expression.

                                    ?
                                    dis, juste comme ça, c'est sérieux ?

                                    Il s'agit de pouvoir faire ce que l'on veux des données/connaissances/biens culturels/savoirs publics. Sachant qu'une même donnée peut être exprimé par deux entité n'ayant aucune relations, si l'une de ces entités proclame détenir tout les droits sur cette donnée, l'autre est lésé dans sa capacité d'expression.

                                    Mais une personne écrivant un livre ne proclame pas nécessairement détenir les droits sur les données, mais sur la mise en forme de ces données, sur leur écriture, ...
                                    Au contraire, une personne écrivant un bouquin partage avec toi ces informations. Tu as même le droit de les assimiller, de les utiliser tant que tu ne viole pas son droit d'auteur, c'est à dire que tu ne fais pas de plagiat (ce qui ne concerne pas les données, les informations en tant que tels mais plutôt leur forme)
                                    Si un auteur voulait te priver de certaines de tes libertés, je crois qu'il ne commencerait pas par te faire partager des informations...

                                    M'enfin, j'ai vraiment du mal à saisir la manière dont tu arrives à dire que le droit d'auteur est une privation de la liberté d'expression.
                                    Heureusement que le droit d'auteur existe.
                                    Et d'ailleurs c'est ce qui est à la base de la GPL par exemple...
                                    Un bouquin c'est comme du code qui serait lisible mais sur lesquels tu n'aurait pas les droits de modification. Tu as le droit de le lire, d'apprendre, de comprendre, au travers de celui-ci il partage son savoir, mais tu n'as pas le droit de le prendre, modifier et le renvoyer.
                                    Mais rien empêche de réecrire un code (un bouquin) sur le même sujet, y compris en te basant sur les connaissances que tu as acquis en étudiant l'original. Sinon ça s'appel du plagiat

                                    Il ne s'agit pas de distribuer le travail d'un autre

                                    Bien sur que si
                                    Sauf si tu considère que écrire un bouquin n'est pas un travail...
                                    auquel cas je crois que tu te trompe vraiment...
                                  • [^] # Re: Parking

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                    on peut dire en toute logique que le droit d'auteur c'est donc de la répression de la liberté d'expression.

                                    Ce qui me gène le plus dans cette phrase, c'est le "en toute logique".
                                    Je ne suis absolument pas d'accord avec le fond de la phrase, mais c'est juste mon opinion, et je n'essayerais pas de la justifier par A+B, parce que, bien que je pense que l'on peut donner des arguments pour ou contre, je ne crois pas que cette question puisse être solvable par de la logique pure.

                                    Je ne vois pas ce qui cloche dans cette logique

                                    Tout, ou presque. Les hypothèse d'abord, (ici la définition que tu donnes à liberté d'expression, droit d'auteur et savoirs publics), ensuite les liens logiques.

                                    et sans contre-argument valable, on peut dire en toute logique


                                    Pour info, la logique, c'est le fait de prouver qu'une chose est vraie, à partir d'hypothèse et de règles. Une fois que c'est prouvée, c'est prouvée et il ne peut donc pas y avoir de contre-argument. Si en revanche, il peut exister des contre-arguments, on est pas dans un argumentaire basé sur de la logique pure, mais basé sur l'expérience, les arguments d'autorité, les arguments basés sur "une théorie est vraie tant qu'on a pas montré qu'elle est fausse"... ça n'est pas sans valeur, mais ça n'est pas de la logique.

                                    Finalement, pour en revenir au droit d'auteur, il n'est absolument pas interdit de faire une oeuvre exactement identique à une oeuvre précédente, à condition de n'avoir jamais été en contact avec l'oeuvre précente et donc de n'avoir pu s'en servir en violant le droit d'auteur. Tout ça pour dire que le droit d'auteur ne restreint pas ma liberté d'expression, sauf si par liberté d'expression, j'entends plagiat du travail d'un autre.
                                    • [^] # Re: Parking

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                                      Bon j'aimerais que tu m'indique précisément à quel moment je fais, d'après toi une hypothèse fausse :
                                      Le droit d'auteur et les brevets sont des notions qui se basent toutes deux sur le concept de propriété intellectuelle.
                                      La propriété intellectuelle est le concept de conférer l'exclusivité de droits, plus où moins importants, sur des données, une information (un savoir et ses applications).
                                      Pour donner l'exclusivité d'un droit à une entité, il faut retirer se droit à toutes les autres entités capable d'en faire usage.
                                      La propriété intellectuelle est le concept qui retire plus où moins de droits sur des données à l'ensemble des entités capable d'en faire usage.
                                      La liberté d'expression est le fait de pouvoir librement faire circuler des données.
                                      La propriété intellectuelle est un concept qui bride, au moins, la liberté d'expression.

                                      Par contre-arguments, je parle sur mes hypothèses, que je veux bien admettre fausses si on m'explique en quoi.
                                      • [^] # Re: Parking

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

                                        La liberté d'expression n'est pas, pour moi en tout cas, le droit de faire circuler des données (protégées par le droit d'auteur) .
                                        C'est la liberté de faire circuler des opinions et des informations.

                                        Evidemment, la définition de la liberté d'expression telle que présente dans la déclaration des droit de l'homme et du citoyen de 1789 est tellement vague qu'on peut y comprendre ce qu'on veut. Celle universelle de 1948 est déjà nettement plus précise:

                                        Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »


                                        Mon interprétation de ce texte est que la liberté d'expression te donne le droit de faire circuler des informations et des idées. Par exemple, tu as le droit de faire circuler l'idée que Marie Madeleine n'était pas une prostituée mais la femme de Jésus sans être inquiété par l'auteur de Da vinci Code. Par contre, je pense que faire circuler l'intégralité du livre, ça n'est pas répandre de l'information ou des idées.
                                        Pour ce qui est d'une partie d'un logiciel, je pense que la liberté d'expression doit te permettre de répandre les principes de fonctionnement, les idées du code sans posséder de license pour un brevet ou bien de dérogation de l'auteur. Par contre, tu n'as pas le droit de modifier, de faire des copies etc...


                                        Alors oui, le droit d'auteur te défend de faire une copie intégrale d'un livre et de le publier, dans ce sens, il bride ta "liberté d'expression".
                                        Mais je doute que le concept de liberté d'expression ait été créé dans ce sens.
                                        Je me souviens vaguement d'un cours de philo sur le droit et la liberté où la question était en gros: est-ce que le droit restreint ma liberté ? (on est donc en plein dedans). La question que tu poses est similaire et tu donnes une réponse.
                                        Ta réponse est logique et tes hypothèse me semblent juste si par liberté, tu entends: le droit de faire tout ce que je veux.

                                        Mais moi je pense que la liberté, c'est beaucoup plus compliqué que ça.
                                        En particulier, le droit positif est le garant de la liberté, il ne peut y avoir de liberté sans législation. Mon opinion, c'est donc qu'il n'y a aucun sens à parler de liberté d'expression en dehors d'une société de droit, dans un ensemble juridique où on ne peut donc pas éteindre telle partie du droit, voire ce que ça donne, puis le remettre.

                                        Enfin, le nombre de questions métaphysiques présent ici (qu'est ce que le droit, qu'est ce que la liberté, qu'est ce qu'une oeuvre..., on parle de droits naturels, positifs, de libertés fondamentales ou...) font qu'il est, à mon avis, très difficile d'être complétement objecitf sur la question.
                                        • [^] # Re: Parking

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                          La liberté d'expression n'est pas, pour moi en tout cas, le droit de faire circuler des données (protégées par le droit d'auteur) .
                                          C'est la liberté de faire circuler des opinions et des informations.


                                          Mais comment peux-t-on faire circuler une information sans faire circuler de données? Enfin pour ça il faudrait déjà ce mettre d'accord sur la définition de chacun de ces mots.


                                          En particulier, le droit positif est le garant de la liberté, il ne peut y avoir de liberté sans législation. Mon opinion, c'est donc qu'il n'y a aucun sens à parler de liberté d'expression en dehors d'une société de droit, dans un ensemble juridique où on ne peut donc pas éteindre telle partie du droit, voire ce que ça donne, puis le remettre.


                                          À mon sens on peut parler de liberté pour une action qui n'entraîne pas le déni de la liberté de son prochain (chouette du récursif), sans quoi il s'agit d'une action liberticide. Le droit d'auteur ne respecte pas se principe.


                                          Enfin, le nombre de questions métaphysiques présent ici (qu'est ce que le droit, qu'est ce que la liberté, qu'est ce qu'une oeuvre..., on parle de droits naturels, positifs, de libertés fondamentales ou...) font qu'il est, à mon avis, très difficile d'être complétement objecitf sur la question.


                                          Certes, ça se tiens.
                                      • [^] # Re: Parking

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                        Dans tes hypothèses, tu omets un facteur important... tu le passes complètement sous silence, le fait que ces informations ont été créées par quelqu'un et ce quelqu'un ça lui a pris du temps et ce temps si il ne peut en recevoir un juste retour financier il ne pourra pas le consacrer entièrement à cette création. Alors dans un monde de bisounours d'accord, les gentils ils auraient quand même à bouffer et créeraient autant etc... malheureusement je n'y crois pas une seconde, à partir du moment ou il est impossible d'obtenir une rémunération pour un travail artistique, je ne vois pas comment le système se sustentera.

                                        Alors soit tu considères que recevoir une compensation pour le temps passé a créer est injuste (mais alors faut le mettre dans les hypothèses de départ et sur celle-là je suis en désaccord). Soit tu expliques comment dans ton système ces gens peuvent se subvenir et créer (sans devoir faire un autre truc à côté, à la RMS qui dit qu'il vaut mieux faire un autre boulot qu'informaticien si c'est pour faire du proprio &troll;).

                                        Si ton système présuppose un jeu honnête de tous les acteurs, ben ça marchera jamais et c'est une hypothèse que tu dois mettre dans tes hypothèses de départ et de nouveau je suis en désaccord avec toi sur celle-ci, tout le monde honnête c'est le pays joyeux des enfants heureux mais pas sur cette terre.
                                        • [^] # Re: Parking

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                                          Payer quelqu'un pour ces heures de travail c'est une chose. La payer pour utiliser (ce que je considère faire partit de) sa libre expression en est une autre.

                                          De plus tu sembles partir du principe qu'une ½uvre intellectuelle ne peut exister en dehors d'une rémunération. L'expérience nous montre que c'est faux. On a pas attendu l'exploitation des biens culturelles dans l'économie de marché pour créer de la culture.

                                          Si la seule manière qu'à un artiste de gagner sa vie en exercent sa passion c'est de brider ma liberté d'expression, alors je préfère autant qu'il n'en vive pas.
                                          • [^] # Re: Parking

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                            De plus tu sembles partir du principe qu'une ½uvre intellectuelle ne peut exister en dehors d'une rémunération. L'expérience nous montre que c'est faux.


                                            L'expérience me montre que créer demande du temps, dans ce monde (en tout cas là ou je vis), la bouffe, une maison, les loisirs... ça coute, je sais pas pour toi mais moi c'est le cas. Alors ton postulat de base est caduque en considérant que le temps de création est nul voire négligeable ce qui est simplement érroné. Oui on peut créer pour rien... mais rien ça vaut quelquechose et si ce rien tu veux en vivre ben oui faut de l'argent c'est malheureux tout ce que tu veux mais c'est pas le droit d'auteur qui en est responsable.
                                            • [^] # Re: Parking

                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                              C'est toi qui m'attribue je ne sais quel postulat. Je n'ai pas dit que créer quoi que ce soit ne prenait pas de temps et d'énergie.

                                              Aucun ensemble de données ne vaudra jamais la valeur de ma liberté d'expression.
                                              • [^] # Re: Parking

                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                Mais en quoi est-ce ta liberté d'expression de pouvoir utiliser l'oeuvre d'un autre comme tu l'entends ?

                                                Tu es libre d'écrire un roman pour toi si tu le veux mais je ne comprends pas pourquoi les autres devrait te le fournir de bonne grâce, te permettre de le revendre en ton nom ?

                                                Parce qu'en gros c'est ce que tu demandes non ? Quelle liberté te retire le droit d'auteur actuellement pour un roman par exemple ?

                                                On t'empêche de le lire ? non On t'empêche de payer un exemplaire ? non On t'empêche de le préter ? non

                                                Qu'est-ce qu'on t'empêche en fait ? on t'empêche de prendre l'oeuvre et de l'imprimer toi et de vendre/donner tes impressions (avec ou sans chose modifiée) à qui n'en veux ? Tu trouves ça anormal ? Tu veux profiter sans rien en échange ? Si l'auteur lui décide que son oeuvre peut-être distribuée de la sorte, soit, mais je ne vois aucun droit de le lui imposer.

                                                Quand au fait que tu préfèrerais qu'ils (les artistes) ne vivent pas de leur art si ils doivent te priver (sic) de ta liberté d'expression, j'ai une unique question. Tu fais quoi/comment gagnes-tu ta vie ?
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                  Tu es libre d'écrire un roman pour toi si tu le veux mais je ne comprends pas pourquoi les autres devrait te le fournir de bonne grâce, te permettre de le revendre en ton nom ?
                                                  Je pense que la majorité des personnes se focalisent sur ce point en particulier, et ne comprenne pas que , amha , mathieu essaie de parler d'un point de vue général.

                                                  Supposons le problème de la rémunération réglé (c'est un problème qui peut etre très proche que celui de la contrefacon musicale).

                                                  On a un savoir (données, musiques, informations, procédés).
                                                  Certaines personnes ont connaissance de ce savoir.
                                                  Il ne coute rien a reproduire.
                                                  Supposons qu'il peut exister un systeme de protection, nommé brevet, qui permet
                                                  Quel est l'intérêt de ces personnes a conserver ce savoir (par brevet ou secret industriel).
                                                  - A créer de la richesse artificiellement (drm).
                                                  - A empecher que son concurrent ne le dépasse.
                                                  - A assoir un quelconque pouvoir (part de marché, ...)
                                                  Quel est l'interet de diffuser ce savoir?
                                                  - A ce quiconque puisse en profiter.
                                                  - A ce que l'innovation ne soit donc pas ralentis par le fait de réinventer 15 fois la roues, de manière différente ou pas suivant les lois en vigueurs (brevet,...), et de devoir dépenser plus d'argent en licence qu'en chercheur.
                                                  { cela vaut aussi pour les modifications de 'données' comme la musique. }
                                                  - A ce que les entreprises ne soient pas inquiété par des pequenots qui se disent 'tiens vais breveter le std::cout'
                                                  - A eviter qu'une entreprise puisse laisser mourir des gens pour des raisons purement politique ou mercantile (brevet pharmaceutique, ...).


                                                  Alors, étant libriste, dans un monde utopique, je suis plutot pour diffuser le savoir.
                                                  Alors ensuite effectivement, arriver de but en blanc et dire 'tout doit etre public' sans aucune transition ca va etre dur.Mais on est pas obligé d'etre aussi extreme et aussi brutal ;)

                                                  Ps la liste n'est pas exhaustive, si vous pensez devoir rajouter qqch, n'hésitez pas.
                                                  • [^] # Re: Parking

                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                                    Supposons le problème de la rémunération réglé (c'est un problème qui peut etre très proche que celui de la contrefacon musicale).

                                                    Comment comptes tu régler ce problème? C'est quand même un problème important. Tu peux faire parler ton imaginaire autant que tu veux, mais le monde est pragmatique.

                                                    Tu oublies dans ton argumentaire un certain nombre de points, je pense.
                                                    La première chose, c'est que sans droit d'auteur, rien ne t'empèche de t'appropier le travail d'un autre. C'est comme si toutes les oeuvres devenaient d'un seul coup anonymes. Il n'y aurait plus de Bach ou de Mozart, juste la Passion selon Saint Mathieu et la flute enchantée. Je pense qu'à partir de là, ceux qui controleront l'oeuvre seront ceux qui ont le plus grand pouvoir de distribution:
                                                    Par exemple, dès qu'une nouvelle musique est créée, le site blablateam.org la mets sur son site en partage, en remplaçant le nom de l'auteur par le sien. Qui peut savoir quel est le véritable auteur ? Personne. Qui va voir sa notoriété, sa réputation grandire, l'auteur inconnu ou le distributeur ? Quand tu voudras conseiller une nouvelle musique, tu conseilleras un distributeur, pas un artiste.

                                                    Deuxième point. Le droit d'auteur, ça n'est pas uniquement récupéré des sous. C'est aussi avoir le contrôle sur son oeuvre. Par exemple, si je crée une musique, je n'ai peut être pas envie de la voir utilisée comme musique de fond pour une publicité pour vendre du coca, ou des armes, ou bien comme hymme national pour un groupe de terroriste ou autre...
                                                    En dehors de mes considérations éthiques, si ma musique était utilisée pour disons, vendre des serviettes hygiéniques, il est fort probable que l'image de ma musique serait complétement changée, pour ne pas dire détruite. Les gens me jetteraient des serviettes et des tampax pendant mes concerts...
                                                    Mes photos de vacances que j'ai mis sur Internet dans une gallerie de photo perso mais accessible à tous parce que j'y connais rien en info, je n'ai pas forcément que quelqu'un s'amuse à me retirer le maillot de bain et rajouter un autre homme nu à côter avec du photoshop (du gimp pour nous) pour me discrediter, légalement.

                                                    Je voudrais aussi rappeler un cours de philo de terminal. Le travail est une caractéristique essentielle de l'homme. Les animaux ne travaillent pas, en tout cas, pas comme l'homme. Pour cette raison, le travail doit etre inaliénable, c'est à dire que tu ne dois pas pouvoir retirer les fruits du travail à quelqu'un. C'est ce que critiquait Marx et d'autres dans le travail à la chaine des industries, où le travailleur n'est plus qu'un maillon et ne percoit pas le produit de son travail car il ne reçoit aucun des bénéfices de son travail (comme une fourmi par exemple).

                                                    Supprimer le droit d'auteur, il me semble que c'est retirer les fruits du travail de l'auteur, qui ne sont plus sa propriété. En aliénant son travail, on lui retire un élément caractéristique de son humanité, on le transforme en animal, en fourmi.

                                                    Finalement, je voulais rajouter que le droit d'auteur ne confère pas tous les droits sur ton oeuvre (dans la législation française). Il y a le droit à la citation, le droit de parler d'une oeuvre, de critiquer...Pour une musique, vous avez le droit d'inclure un extrait de moins de 13 secondes (à vérifier) dans une oeuvre non-commerciale (c'était le cas quand j'ai participé à un concours de court-métrage, c'est comme ça que je l'ai su). On ne te retire pas tous les droits. En plus, il n'y a pas de droit d'auteurs sur les théories dites fondamentales.
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  . Évalué à 2.

                                                      Comment comptes tu régler ce problème? C'est quand même un problème important. Tu peux faire parler ton imaginaire autant que tu veux, mais le monde est pragmatique.
                                                      Heureusement que j'ai dit 'supposons' ...
                                                      Quand un prof de physique de terminal t'explique un truc, il dis 'on va supposer que les frottements sont négligé etc...'
                                                      Oui les frottements sont importants, mais n'apporte dans le raisonnement précédent que de la complexité inutile amha.


                                                      La première chose, c'est que sans droit d'auteur, rien ne t'empèche de t'appropier le travail d'un autre. C'est comme si toutes les oeuvres devenaient d'un seul coup anonymes. Il n'y aurait plus de Bach ou de Mozart, juste la Passion selon Saint Mathieu et la flute enchantée. Je pense qu'à partir de là, ceux qui controleront l'oeuvre seront ceux qui ont le plus grand pouvoir de distribution:
                                                      Et un droit d'auteur seulement moral ne serait il pas suffisant (paternité de l'idée/oeuvre, mais pas de restriction a son utilisation).
                                                      Viendrait les histoires de plagiats, mais elles existent déja (il suffit, pour s'en convaincre, de regarder gpl-violation). Justement, si tout était disponible, ne serait ce pas plus simple de trouver un plagiats et de connaitre l'auteur primaire ?
                                                      Cela permettrait t'il d'éviter le probleme des essuies glaces : il est allé proposé son idée aux constructeurs, ils ont dit 'on est pas interessé' et ils l'ont repris après.?



                                                      Deuxième point. Le droit d'auteur, ça n'est pas uniquement récupéré des sous. C'est aussi avoir le contrôle sur son oeuvre. Par exemple, si je crée une musique, je n'ai peut être pas envie de la voir utilisée comme musique de fond pour une publicité pour vendre du coca, ou des armes, ou bien comme hymme national pour un groupe de terroriste ou autre...
                                                      Liberté de l'auteur (developpeur) vs liberté de l'utilisateur ;)

                                                      Les gens me jetteraient des serviettes et des tampax pendant mes concerts...
                                                      Ca peut avoir un certain charme ... XD
                                                      Et si elle servait a vendre des ferrari enzo, ils te jetteraient des clés de ferrari enzo ?

                                                      Mes photos de vacances que j'ai mis sur Internet dans une gallerie de photo perso mais accessible à tous parce que j'y connais rien en info, je n'ai pas forcément que quelqu'un s'amuse à me retirer le maillot de bain et rajouter un autre homme nu à côter avec du photoshop (du gimp pour nous) pour me discrediter, légalement.
                                                      La c'est un probleme completement différent : ce travail n'as pas pour vocation a etre diffusé, contrairement a un logiciel ou a une musique (commercial ou amateur (dans le sens non payé) qui cherche a diffuser). Il s'agit la d'une erreur technique que tes photos soient publiques.
                                                      Et tu en conviendra que le droit d'auteur actuel interdit cela mais ne l'empeche techniquement pas. On a donc exactement le meme probleme actuellement : n'importe qui peut le faire , mais c'est pas forcément légal (et encore suivant le pays ou tu te trouve tu peux le faire sans etre inquiété).

                                                      Puisqu'on est dans la photo : le droit d'auteur interdit aussi que je prenne une photo de la pyramide du louvre (avec mes mains, et mon apn).



                                                      Supprimer le droit d'auteur, il me semble que c'est retirer les fruits du travail de l'auteur, qui ne sont plus sa propriété. En aliénant son travail, on lui retire un élément caractéristique de son humanité, on le transforme en animal, en fourmi.
                                                      Donc un developpeur en entreprise, qui ne conserve que son droit moral sur ses oeuvres, et encore, c'est une fourmie?

                                                      Je ne suis pas contre un droit d'auteur seulement moral, ou un droit d'auteur plus fort.
                                                      J'essaie plus de comprendre mathieu sans s'arreter a 'mais comment l'auteur va vivre'.
                                                      Il faut aussi reconnaitre qu'il y a des abus sur le droit d'auteur. Une récente étude dis que pour favoriser l'émergence de nouveux musiciens, ce n'est pas 70 ans après la mort de l'auteur, mais 14 ans en tout et pour tout que devrais s'assurer la protection.
                                                      http://arstechnica.com/news.ars/post/20070712-research-optim(...)

                                                      Il y a le droit à la citation,
                                                      Qui fut interdit a google.
                                                      On ne te retire pas tous les droits
                                                      Mais on autorise les mesure technique le permettant : dadvsi.
                                                      Va faire un extrait d'un film que tu ne peux pas extraire...
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                                      La première chose, c'est que sans droit d'auteur, rien ne t'empèche de t'appropier le travail d'un autre.

                                                      Là il s'agit d'un problème de paternité, qui est bien la seule chose, pour ma part, que je ne remet pas en question dans le droit d'auteur. Après plusieurs personnes peuvent avoir la même idée, mais ça c'est un autre problème, pas très grave finalement.


                                                      Qui va voir sa notoriété, sa réputation grandire, l'auteur inconnu ou le distributeur ?

                                                      Personnellement je ne vais pas voir de distributeur en concert. Donc je suis plus intéressé par l'auteur que par le distributeur. Après que le gars que je vais voir en concert soit l'auteur originale de toutes les chansons que je vais voir, tant que le concert me fait vibrer, je m'en fiche un peu, et les interprètes mériteront bien l'argent qu'ils se font avec le concert, puisque l'interprétation, c'est un travail. Quand je copie une fichier, quoi que ce soit comme fichier, qui que soit son auteur, pendant que je copie le fichier, il fait rien, il bosse pas (ou en tout cas pas sur ce fichier). Pourquoi je devrais demander s'il m'autorise à faire cela ou si je dois le payer pour le faire? 0_o


                                                      Le droit d'auteur, ça n'est pas uniquement récupéré des sous. C'est aussi avoir le contrôle sur son oeuvre.

                                                      C'est précisément ce que je critique.


                                                      Par exemple, si je crée une musique, je n'ai peut être pas envie de la voir utilisée comme musique de fond pour une publicité pour vendre du coca, ou des armes, ou bien comme hymme national pour un groupe de terroriste ou autre...

                                                      Bah voyons, et la prochaine étape c'est de te demander l'autorisation avant de dire une phrase pour voir si tu la juges acceptable? La liberté d'expression, c'est précisément que chacun à le droit d'exprimer ce qu'il veut comme il l'entend sans craindre de représailles. La sous prétexte que t'es le premier à avoir mis sous droit d'auteur une suite de trois accords et que quelqu'un utilise cette suite de trois accords (qu'il l'ai trouvé par eux même ou pas) et que leurs idées te plaît pas, tu penses que tu as le droit d'entraver leur liberté d'expression.


                                                      En dehors de mes considérations éthiques, si ma musique était utilisée pour disons, vendre des serviettes hygiéniques, il est fort probable que l'image de ma musique serait complétement changée, pour ne pas dire détruite. Les gens me jetteraient des serviettes et des tampax pendant mes concerts...

                                                      Tu confonds l'image et l'objet qu'elle reflète. Cela dit ce n'est pas étonnant dans une société ou on fait le culte de l'image : paraître plus important que d'être.


                                                      Mes photos de vacances que j'ai mis sur Internet dans une gallerie de photo perso mais accessible à tous parce que j'y connais rien en info, je n'ai pas forcément que quelqu'un s'amuse à me retirer le maillot de bain et rajouter un autre homme nu à côter avec du photoshop (du gimp pour nous) pour me discrediter, légalement.

                                                      Là encore tu t'embourbe dans un amalgame fâcheu. L'image de ta personne est intimement lié à ta personne est s'attaquer à ta personne c'est de la diffamation, ça n'a rien à voir avec le droit d'auteur.


                                                      Supprimer le droit d'auteur, il me semble que c'est retirer les fruits du travail de l'auteur, qui ne sont plus sa propriété. En aliénant son travail, on lui retire un élément caractéristique de son humanité, on le transforme en animal, en fourmi.

                                                      Supprimer le droit d'auteur, ce n'est pas de l'aliénation, c'est de la libération de données de leur aliénation par la personne qui la mise sous droit d'auteur.

                                                      L'auteur d'une ½uvre intellectuelle n'est pas privé des fruits de son travail lorsque quelqu'un d'autre en prends connaissance ou redistribue les données qui forme l'½uvre en question. L'auteur originale dispose toujours de ces données. C'est la différence fondamental entre un bien matériel et immatériel, le fait que d'autres personnes «se l'approprie» (en prennent connaissance) n'entraîne pas une perte chez celui qui l'a mis au point.

                                                      L'auteur en publiant son travail, offre celui-ci à tout ceux qui voudront en prendre connaissance. S'il ne veut pas partager son travail, il peut ne pas le publier, cela rentre dans le cadre de la vie privée.


                                                      Finalement, je voulais rajouter que le droit d'auteur ne confère pas tous les droits sur ton oeuvre

                                                      Même s'il n'a pas tout les droits, il en a déjà à mon avis beaucoup trop.


                                                      On ne te retire pas tous les droits.

                                                      Tu es donc d'accord que le droit d'auteur bride la liberté d'expression je présume.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                        T'es libre de t'exprimer, la liberte de copier l'expression des autres n'existe pas par contre, c'est pourtant pas complique.

                                                        Alors si t'as envie de crier sur tous les toits que le fisc c'est mal t'es libre de le faire, si tu reprends une chanson de Florent Pagny pour le faire en la modifiant par contre, c'est une atteinte a _ses_ droits.

                                                        Eh oui, les auteurs ont aussi des droits, et ils ne sont pas moins valides que les tiens.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                                          T'es libre de t'exprimer, la liberte de copier l'expression des autres n'existe pas par contre, c'est pourtant pas complique.

                                                          Oui oui, je suis libre de dire quelque chose, tant que ce n'est pas sous droit d'auteur. C'est là tout le problème, je ne suis pas d'accord avec ça.


                                                          Eh oui, les auteurs ont aussi des droits, et ils ne sont pas moins valides que les tiens.

                                                          Moins valide non, moins éthique, c'est certain.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                            Oui oui, je suis libre de dire quelque chose, tant que ce n'est pas sous droit d'auteur. C'est là tout le problème, je ne suis pas d'accord avec ça.

                                                            Non, t'es libre de dire tout ce que tu veux. T'es pas libre de reprendre la forme que qq'un a mis sous droit d'auteur par contre.

                                                            Bref, ta liberte d'expression est la.

                                                            Moins valide non, moins éthique, c'est certain.

                                                            Tu peux te le repeter 100 fois, ca ne le rendra pas vrai.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 1.

                                                              Non, t'es libre de dire tout ce que tu veux. T'es pas libre de reprendre la forme que qq'un a mis sous droit d'auteur par contre.
                                                              Tu es libre de dire tout ce que tu veux tant que personne d'autre ne l'a déja dit ...
                                                              Mouais bof comme idée.
                                                              Je prefere largement le 'tu es libre de dire tout ce que tu veux MEME si quelqu'un l'a déja dis avant toi'.

                                                              En poussant a l'extreme l'idée du droit d'auteur, je devrais payer le journaliste qui a dis pour la première fois 'cécilia sarkozy a pris l'avion pour aller en lybie'.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                        on est pas tout du tout d'accord avec la définition de la liberté d'expression. Je te l'ai déjà dit. Pour moi et je pense aussi, pour la déclaration des droits de l'homme universelle de 1948 (ainsi que la législation française), la liberté d'expression, c'est pouvoir donner son opinion et exprimer des idées. Des idées, pas des données.
                                                        Pour toi, si je ne me trompe, la liberté d'expression, c'est la liberté de faire circuler toutes propriétés intellectuelles, toutes données, comme tu le dis.

                                                        Bah voyons, et la prochaine étape c'est de te demander l'autorisation avant de dire une phrase pour voir si tu la juges acceptable?

                                                        Non, ça n'a rien à voir avec l'exemple que je citais. Tu as le droit de citer, critiquer mes oeuvres sans problème. Les utiliser telles quelles sans mon autorisation est différente, sauf si je donne cette autorisation. ça n'a rien à voir avec la liberté d'expression telle qu'on l'entend généralement.

                                                        Tu confonds l'image et l'objet qu'elle reflète.

                                                        Peux-tu m'expliquer ce que je confonds ? Je dis qu'une utilisation mal appropriée de mes oeuvres peut me nuire, en créant un climat autour de l'oeuvre différente de celle que je souhaite, du but initial. Et ceci d'ailleurs, quelquesoit la qualité de mes oeuvres et le propos. Le droit d'auteur me permet de me protéger contre ces dérives.


                                                        c'est de la libération de données de leur aliénation par la personne qui la mise sous droit d'auteur.

                                                        Aliéner c'est prendre les droits de propriété à quelqu'un. Avant que je ne crée l'oeuvre, il n'y a pas d'oeuvre, donc elle appartient à personne. Elle ne t'a jamais appartenu, je te retire pas de droit, puisque ce sont des droits que tu n'as jamais eu.

                                                        La sous prétexte que t'es le premier à avoir mis sous droit d'auteur une suite de trois accords et que quelqu'un utilise cette suite de trois accords (qu'il l'ai trouvé par eux même ou pas)

                                                        Tu confonds droit d'auteur et droit d'etre le premier à avoir un truc. Si tu écris trois accords, tu pourras pas les protéger par le droit d'auteur, parce que ton truc ne sera pas considéré comme une oeuvre.
                                                        Si tu inventes disons une machine à faire le café et que tu l'a brevete, et que quelqu'un invente une autre machine à faire le café, qui est basée sur les même concepts, sans connaître ta machine, juste en redécouvrant le processus après toi, légalement, il a tous les droits d'utiliser sa machine et de la redistribuer etc...
                                                        Pour ce qui est d'une oeuvre artistique, il est en plus ridicule de penser que tu puisses recréer à l'identique, une oeuvre, de manière indépendante.

                                                        Là encore tu t'embourbe dans un amalgame fâcheu.
                                                        pourquoi facheu ?
                                                        L'image de ta personne est intimement lié à ta personne est s'attaquer à ta personne c'est de la diffamation, ça n'a rien à voir avec le droit d'auteur.

                                                        Dans le cas présent, c'est du droit d'auteur puisque quelqu'un utilise mon oeuvre sans m'en donner l'autorisation. Evidemment, j'ai toujours le droit de tenter le procès pour diffamation. Cette loi sur la diffamation, elle, bride ta liberté d'expression, si tu veux parler de liberté d'expression.

                                                        Je pense toujours qu'en redistribuant mes oeuvres (intellectuelles) sans controle, je perds certains fruits de mon travail, ce qui peut me gener ou pas. J'en perds la paternité, la rémunération, le droit de modification, de perfection par exemple(parce que je ne pourrais pas retirer de la distribution la mauvaise version) , le droit de confèrer l'utilisation de mes oeuvres aux personnes/projets que je souhaite (et encore une fois, ça n'a rien à voir avec ta liberté d'expression cf plus haut)
                                                        Par exemple, la GPL permet de distribuer des logiciels en s'assurant d'un certain controle (redistribution du code source et tout partie du soft sous GPL).

                                                        Tu es donc d'accord que le droit d'auteur bride la liberté d'expression je présume.

                                                        Absolument pas, pourquoi tu dis ça ? Je m'autocite: On ne te retire pas tous les droits.

                                                        Où as-tu lu que les droits qu'on te retire sont tes droits de liberté d'expression? Exprime-toi tant que tu veux sur mon oeuvre, tu en as le droit. Mais ne me la copie pas.

                                                        Pour revenir sur l'aliénation, dans ton exemple sur le concert, tu te rends compte que tu es en train de dire que la personne en train de chanter/danser n'a aucune importance pour toi ? Si on te montrait un faux elvis et qu'on te diser c'est le vrai, tu serais content ? Meme si tu sais qu'il ne va jamais inventer une chanson de sa vie. C'est vraiment de l'aliénation du travail, en faisant cela, tu détruis ce qui fait de l'auteur une personne unique, créatrice.

                                                        Je suis intéressé par ta réponse, mais je doute que je réponde encore sur le même sujet, je ne pense pas qu'une discussion plus longue serait très utile. Je me reserve quand même le droit de changer d'avis. On ne sait jamais.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                          Les utiliser telles quelles sans mon autorisation est différente, sauf si je donne cette autorisation. ça n'a rien à voir avec la liberté d'expression telle qu'on l'entend généralement.
                                                          Autorise tu de les utiliser en les modifiant ?
                                                          Le droit d'auteur non.

                                                          Tu cite a nouveau le droit de citation. Google n'as pas le droit de l'utiliser pour sa revue de presse (alors que c'est explicitement autoriser dans la loi pour les revues de presses). Pourquoi ?

                                                          Avant que je ne crée l'oeuvre, il n'y a pas d'oeuvre, donc elle appartient à personne.
                                                          Mais tu t'es forcément inspiré de quelque chose pour la créer ton oeuvre.
                                                          Supposons que tu veuille rendre hommage a tes parents qui t'on bien éduquer.
                                                          tu ecris une chanson sur le fait qu'ils t'ont bien éduqué itou. Tu la sort, et la tes parents te demandent des dommages et interet car tu t'es inspiré de leur oeuvre ; ton education, ta facon de t'éduquer itou, sans leur accord.
                                                          Absurde non ?
                                                          Pourquoi alors ca ne serait pas absurde quand il s'agit d'une mélodie de 13.5 seconde dans une chanson de 9 minutes?
                                                          Pourquoi ca ne serait ce pas absurde quand je prend une animé, que je la traduis, et que je donne au publique cette traduction (sans l'animé).
                                                          Pourtant ces deux point la sont rigoureusement interdit, et pour le dernier, a déja fait office de descente de flics (pas moi personellement).

                                                          J'en perds la paternitéEn réalité non, vu que la paternité est un droit inaléniable.
                                                          Par contre tu n'as pas de paternité sur l'oeuvre dérivée - ou peut une paternité dérivé suivant la 'licence' que tu met en place pour le droit d'auter -.

                                                          c'est du droit d'auteur puisque quelqu'un utilise mon oeuvre sans m'en donner l'autorisation.
                                                          LOUPE hihihi.
                                                          C'est du droit a l'image qu'il utilise. C'est pas le fait qu'il ait utilisé une de tes photos que tu lui reproche, c'est le fait qu'il ai utilisé ton image (dans le sens 'la personne sur la photo, et non pas la photo en elle meme. Tu peux faire appel au droit a l'image meme si la photo ne t'appartient pas) mis dans une position que tu estime diffamante.

                                                          On ne te retire pas tous les droits.
                                                          Encore heureux qu'ils ne te retire pas le droit de respirer :D

                                                          Exprime-toi tant que tu veux sur mon oeuvre, tu en as le droit. Mais ne me la copie pas. et ne l'utilise pas pour des oeuvre dérivé, et ne la copie pas pour un usage privé si elle est sous mtp, et ne la fait pas écouter a tes amis sur la voie publique, et ne la traduit pas...

                                                          Le libre provient justement d'autoriser les utilisateurs du logiciel a avoir des droits sur ce logiciels. Ce qu'on apelle les 4 droits fondamentaux du LL.
                                                          Pourquoi ce qui nous semble 'correct' pour le LL (et des tas de gens vivent du LL !) ne le serait pas pour les livres , la musique , etc ... ?
                                                          Tu crois vraiment qu'un développeur ne bosse pas sur son code?
                                                          Et lui, il fait rarement des concerts de code pour gagner sa vie (il ne peut pas en soit mettre en valeur son oeuvre. C'est soit ca marche, soit ca marche pas. c'est pas j'ai fait une oeuvre un peu moyenne mais j'ai un bon bagout, une belle gueule, donc j'ai plein de fans).
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                                          Des idées, pas des données.

                                                          Parfait, exprime moi des idées sans faire intervenir des données.


                                                          Peux-tu m'expliquer ce que je confonds ? Je dis qu'une utilisation mal appropriée de mes oeuvres peut me nuire, en créant un climat autour de l'oeuvre différente de celle que je souhaite, du but initial. Et ceci d'ailleurs, quelquesoit la qualité de mes oeuvres et le propos. Le droit d'auteur me permet de me protéger contre ces dérives.

                                                          Tu confonds la personne et les ½uvres créé par la personne. L'½uvre est indépendate de son auteur. Au lycée pour l'épreuve de français, on avait à étudier, entre autre, voyage au bout de la nuit, un livre de Céline. Céline était un pro-nazi avéré, ça n'empêche pas son ½uvre d'être un bon livre. De même on peut être le gars le plus sympa du monde et écrire un livre qui contiens les pires saloperies qu'on ai jamais vu pour romancer une histoire bien glauque.

                                                          Tu ne peux pas déduire de lien autre que celui de la paternité entre une ½uvre et son auteur rien qu'en consultant l'½uvre. Tout autre lien relève du fantasme.

                                                          Le droit d'auteur ne te protège d'aucun fantasme.


                                                          Aliéner c'est prendre les droits de propriété à quelqu'un.


                                                          Aliéner :
                                                          b) PHILOS., SOCIOL., surtout chez Hegel, Marx. (Se) déposséder de certains droits naturels ou caractères humains, (se) rendre esclave des choses ou d'autrui. Aliéner sa liberté, son indépendance.

                                                          Encore une fois tu fais de la tautologie : aliéner sa veut dire prendre les droits de propriété à quelqu'un, donc prendre les droits de propriété c'est aliéné. Ce n'est pas un sens d'aliéné, en tout cas je ne vois rien qui dis cela dans le TLF.


                                                          Avant que je ne crée l'oeuvre, il n'y a pas d'oeuvre, donc elle appartient à personne. Elle ne t'a jamais appartenu, je te retire pas de droit, puisque ce sont des droits que tu n'as jamais eu.

                                                          Avant, pendant et après que tu rassembles certaines données dans un certain ordre, j'ai la possibilité de faire la même chose, de rassembler les mêmes données dans le même ordre, ou un ordre proche, et de les remanier à volonté. Après que tu te sois approprié cet ensemble ordonné de données, je n'ai plus légalement le droit d'en faire de même, bien que j'en ai toujours la capacité.


                                                          Tu confonds droit d'auteur et droit d'etre le premier à avoir un truc. Si tu écris trois accords, tu pourras pas les protéger par le droit d'auteur, parce que ton truc ne sera pas considéré comme une oeuvre.

                                                          « L'½uvre est réputée créée, indépendamment de toute divulgation publique, du seul fait de la réalisation, même inachevée, de la conception de l'auteur » (article L.111-2 du CPI).

                                                          La seule raison pour laquelle on pourrait me refuser un droit d'auteur, c'est que l'½uvre existe déjà. La longueur de l'½uvre n'entre pas en jeux.


                                                          Dans le cas présent, c'est du droit d'auteur puisque quelqu'un utilise mon oeuvre sans m'en donner l'autorisation. Evidemment, j'ai toujours le droit de tenter le procès pour diffamation. Cette loi sur la diffamation, elle, bride ta liberté d'expression, si tu veux parler de liberté d'expression.

                                                          Ce qui te dérange dans le cas que tu cites, c'est qu'on porte préjudice à ton image (en retouchant une photo de ta personne). Comme je l'ai déjà expliqué je pense qu'une action qui empiète sur la liberté d'autrui n'est pas une liberté. Or le droit de disposer de ton image rentre dans le cadre du droit à la vie privée. Je ne vois donc pas ça comme un bride de ma liberté d'expression, mais comme un respect de ta (et par extension de la mienne) vie privée.


                                                          Je pense toujours qu'en redistribuant mes oeuvres (intellectuelles) sans controle, je perds certains fruits de mon travail, ce qui peut me gener ou pas. J'en perds la paternité, la rémunération, le droit de modification, de perfection par exemple(parce que je ne pourrais pas retirer de la distribution la mauvaise version) , le droit de confèrer l'utilisation de mes oeuvres aux personnes/projets que je souhaite (et encore une fois, ça n'a rien à voir avec ta liberté d'expression cf plus haut)

                                                          Comme je l'ai déjà dit, je ne remet pas la paternité en question. Je ne vois pas en quoi ne pas pouvoir interdire la diffusion d'une ½uvre de faire perdre ta paternité sur celle-ci. Certes si quelqu'un en modifie une partie, il peut signaler qu'il est alors co-auteur de l'½uvre résultante.

                                                          Si tu es payé pour créer une ½uvre, tant mieux tu es payé. A moins qu'on vienne chez toi pour te soutirer ton argent par la force, tu gardes la rémunération que tu as reçu pour tes heures de travail.

                                                          Rien de t'empêche de modifier et «perfectionner» encore l'½uvre, même une fois celle-ci publié, même si tu n'as pas le contrôle sur tes précédentes diffusions. Tu n'aurais pas besoin de conférer un droit d'utilisation à qui que ce soit, puisque tout le monde aurait le droit de l'utiliser (ce que je considère faire parti de la libre expression, que tu sois d'accord ou pas).


                                                          Pour revenir sur l'aliénation, dans ton exemple sur le concert, tu te rends compte que tu es en train de dire que la personne en train de chanter/danser n'a aucune importance pour toi ? Si on te montrait un faux elvis et qu'on te diser c'est le vrai, tu serais content ? Meme si tu sais qu'il ne va jamais inventer une chanson de sa vie.

                                                          Oui je me rends parfaitement conte de ce que je dis, et non je ne vois rien de choquant à cela. Si une personne est capable de faire une interprétation plaisante d'un morceau, que je passe du bon temps à l'écouter, que veux-tu que ça me fasse que ce soit elle ou non qui est écrit les paroles et la musique? Visiblement cette personne a du talent pour ce qu'elle fait.

                                                          Quand tu vas voir un concert de musique classique, tu t'insurges de voir que ce n'est pas mozart en personne qui est au pupitre pour diriger l'interprétation ? C'est ridicule cette attachement que tu fais d'une ½uvre et de la personne qui en est l'auteur originale.

                                                          Quand au fait que la personne qui passe sa vie à faire de la musique et qui ne fera jamais une seule chanson, laisse moi avoir quelques doutes. Je pense qu'au contraire, plus tu joues, et plus tu es inspiré. Le droit d'auteur est plus un frein qu'autre chose pour la création d'½uvres intellectuelles.


                                                          C'est vraiment de l'aliénation du travail, en faisant cela, tu détruis ce qui fait de l'auteur une personne unique, créatrice.

                                                          Je crois que tu places un peu trop haut ton estime des auteurs. Ce ne sont pas des dieux qui font surgir la matière du néant. Les auteurs s'inspirent les uns les autres, et ils partent tous sur de l'existant. Un écrivain en général se base sur une langue existante pour faire ½uvre, et même dans le cas où il en crée une nouvelle, il crée celle-ci en se basant sur ses connaissances en linguistique qu'il n'a pas sortit du néant. Un musicien n'invente pas le solfège, un peintre n'invente pas la peinture, un sculpteur n'invente pas son matériau.

                                                          On invente rien, on ne fait jamais que découvrir un ensemble dans l'infinité des combinaisons possibles qui nous sont offertes par l'univers tel qu'il est régis.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                            On invente rien, on ne fait jamais que découvrir un ensemble dans l'infinité des combinaisons possibles qui nous sont offertes par l'univers tel qu'il est régis.


                                                            Ouais et toi pendant ce temps là tu écoutes et tu fais tourner des logiciels. Elle est belle la liberté.
                                                  • [^] # Re: Parking

                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                                    Supposons le problème de la rémunération réglé (c'est un problème qui peut etre très proche que celui de la contrefacon musicale).


                                                    Ben le problème n'est pas réglé... sinon je peux aussi continuer des raisonnements comme ceci:

                                                    Supposons que tous les hommes soient des bisounours...

                                                    Supposons que nous vivions dans le monde d'harry potter alors...

                                                    Supposons qu'il n'y ai pas de problème alors...


                                                    Avec ça on peut toujours arriver à la conclusion qui nous plait... sauf que c'est irréaliste et on parle pas d'un monde hypothétique mais de celui-ci.
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                      Supposons qu'on puisse s'assurer que personne ne puisse faire pleinement usage de sa liberté d'expression...

                                                      Ah zut, celle là c'est déjà ce qu'on essai de nous faire gober!
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                                        Je ne vois pas en quoi le droit d'auteur actuel (on parle bien de droit d'auteur ici, pas de brevet) restreind ta liberté d'expression... et non rien de ce que tu as avancé n'a commencé à me faire comprendre en quoi tu es restreint. Si tu réécris la même chanson que Toto haliday dans ton coin sans avoir jamais entendu/lu/écouté du Toto haliday, tu as tout les droits que tu veux dessus, maintenant j'ai de gros gros doute quand à la possibilité de ce cas dans la réalité.

                                                        Tout ce que le droit d'auteur t'empêche est de redistribuer à ton compte et/ou prendre la partenité de l'oeuvre. Si un auteur permet la redistribution/modification de son oeuvre tant mieux, mais ça reste son choix. De plus un auteur/artiste à le droit de vivre et dire que si il nuit à ta liberté d'expression (ce en quoi je suis de toutes façons en désaccord) en restreignant la (re)distribution/modification de son oeuvre sans son accord , qu'il serait mieux qu'il n'en vive pas c'est un non sens. Tu pourrais au moins répondre à ma question plus haut, que fais-tu pour gagner du fric dans ta vie ? quel boulot exerce-tu ? Penses-tu que si il n'y a plus de possibilité de rémunération pour les artistes de leur art (si plus de droit d'auteur), tous les artistes feront un autre boulot ou en trouveront un pour payer leur fibre artistique ? Tu enlèves tout un pan de l'économie et tu dis que tout ces gens trouveront un autre truc à faire ?
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                          Si tu réécris la même chanson que Toto haliday dans ton coin sans avoir jamais entendu/lu/écouté du Toto haliday, tu as tout les droits que tu veux dessus
                                                          Faux.
                                                          Il faut que tu puisse le prouver, ce que bien entendu tu ne peux pas.

                                                          Tout ce que le droit d'auteur t'empêche est de redistribuer à ton compte et/ou prendre la partenité de l'oeuvre.
                                                          Faux à nouveau.
                                                          Le droit d'auteur t'interdit de prendre la paternité d l'oeuvre (normal, chose que tout le monde accepte) , la redistribution (déja moins normal, surtout entre amis/famille. Voui elle est interdit aussi dans ces cas la si l'auteur l'interdit par des MTP), la modification (partir d'un sample et faire une nouvelle chanson), l'utilisation dans un autre usage que celui initialement prévu(que l'on peut qualifier de 'fair use' et qui donc normalement ne devrais pas etre interdite), la traduction de l'oeuvre (absolument anormal de mon point de vue), la retranscription de l'oeuvre sur un support n'existant pas (par exemple retranscrire une chanson A L'OREILLE, ecrire juste les paroles alors que l'oeuvre c'est les paroles et aussi la musique etc...) ...

                                                          Bref bien plus que 'redistribuer a ton compte' .
                                                          En gros toute modification, extraction de donnée, ou les deux en meme temps (comme dans le cadre d'une traduction, on extrait les données linguistique, puis on les modifie) est interdit ... Meme pour un usage personnel si des mtp existent et empeche ca! (cas par exemple de récupérer un sample d'une musique sur un lien hdmi pour se faire un karaoke pour ton usage personnel).

                                                          De plus un auteur/artiste à le droit de vivre et dire que si il nuit à ta liberté d'expression (ce en quoi je suis de toutes façons en désaccord) en restreignant la (re)distribution/modification de son oeuvre sans son accord , qu'il serait mieux qu'il n'en vive pas c'est un non sens.
                                                          Tu met la subsistance de l'auteur (donc matériel) sur le meme plan qu'un principe completement théorique de la liberté d'expression. Ca en dis long sur l'argument.
                                                          Oui la subsistance de l'auteur est importante, mais non elle est pas prioritaire sur la liberté d'expression. Dire que les auteurs sont des dieu qu'il faut absolument respecter est un non sens. (moi aussi je peux faire des raccourcis rapide sans arguments).

                                                          Tous les artistes feront un autre boulot ou en trouveront un pour payer leur fibre artistique
                                                          Tu en sais strictement rien.
                                                          Parlons musique :
                                                          Déja les musiciens, sauf les gros, doivent faire un autre boulot parce qu'ils ... NE TOUCHENT PRESQUE RIEN SUR LES CDS.
                                                          Leurs plus gros rentrée provient des concerts.
                                                          En quoi l'abolition des droits d'auteurs interdiraient les concerts ?
                                                          Oui ca serait un coup dur pour madonna etc..., mais represente t'elle vraiment la majoritée des artistes?
                                                          Ca serait aussi un coup dur pour les maisons de disques et autre .... Mais quand on sait que M. Negre gagne 80 K¤ ... /mois , bizarrement ca ne me gene beaucoup moins.

                                                          Le droit d'auteur ne sert plus a protéger les auteurs, mais les distributeurs .
                                                          Les études ont montré que pour améliorer l'inventivité il fallait raccourcir le copyright à ... 14 ans.
                                                          Actuellement il est de 50 à 70 ans APRES la mort de l'auteur.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                            Faux.
                                                            Il faut que tu puisse le prouver, ce que bien entendu tu ne peux pas.


                                                            Oui il faut que tu puisses le prouver, maintenant tu me sors la même chanson que toto haliday et tu me dis que tu l'as fait tout seul dans ton coin sans avoir jamais entendu/lu/écouté du Toto haliday... oui j'aurais (très) dure à te croire et oui les preuves devront être flagrante...

                                                            la redistribution (déja moins normal, surtout entre amis/famille. Voui elle est interdit aussi dans ces cas la si l'auteur l'interdit par des MTP)


                                                            La redistribution entre amis/famille est de toutes façons incontrollable (même avec des MTP que l'on sait que ça ne marche pas et ne bloque que vieille bobonne) donc sur ce point je suis en désaccord avec les lois actuelles... je suis aussi en désaccord sur la durée du droit d'auteur ce n'est pas pour ça que j'invoque la liberticidité du droit d'auteur face à la liberté d'expression et c'est ce dernier argument que je conteste. Je n'ai jamais dit que les lois actuelles était parfaite, je dis juste que l'abollition est une idée sans sens en l'état surtout sur si on nie d'un revers de main l'économie batie sur celui-ci... c'est facile de le faire mais ça ne rend pas l'argument intéressant et valide pour autant.

                                                            Le droit d'auteur ne sert plus a protéger les auteurs, mais les distributeurs .


                                                            Je n'en suis pas convaincu. (ça ne veut pas dire que tu aies tort ou raison).
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                              Je n'ai jamais dit que les lois actuelles était parfaite, je dis juste que l'abollition est une idée sans sens en l'état surtout sur si on nie d'un revers de main l'économie batie sur celui-ci... c'est facile de le faire mais ça ne rend pas l'argument intéressant et valide pour autant.

                                                              Ben moi je suis assez d'accord sur le fait que ca fait partie de la liberté d'expression de pouvoir reprendre par exemple une mélodie et l'incorporer dans une autre oeuvre (en respectant la paternité), ou simplement faire du fansub d'animé qui ne sortiront jamais en france avec une licence.

                                                              Ensuite, sur un plan pratique, la liberté des un s'arrete la ou commence celle des autres. Il faudrait donc faire des concessions... mais des concessions ca doit etre fait des DEUX cotés, pas un coté qui se fait toujours enculer et un autre qui recupere l'argent de la cremerie tout le temps.

                                                              On peut constater que les concessions qui sont en train d'etre faites pour le droit d'auteur ne se font JAMAIS au profit de la liberté de l'utilisateur mais toujours sur la liberté des distributeurs a imposer leur volontée aux clients (ce n'est plus des utilisateurs d'une oeuvre, il faut noter cette différence).

                                                              Le principal argument est 'les pauvres petits artistes ne peuvent pas vivre' ... Mais les utilisateurs eux ont meme plus le droit d'écouter une oeuvre qu'ils ont payé , et ca tout le monde trouve ca normal. Ce n'est meme plus la liberté d'expression la, c'est carrément la contrepartie minimum du droit d'auteur que l'utilisateur ne bénéficie plus.
                                                              J'achete le droit d'écouter une oeuvre, je peux pas l'écouter sur mon pc. J'ai pourtant acheter l'autorisation de l'auteur de l'écouter (l'interdiction elle est purement TECHNIQUE)... Mais chose unique, le droit d'auteur autorise que les conditions du contrat ne soit pas remplie par une des partie sans que l'autre puisse rendre caduque ce contrat.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                Ben moi je suis assez d'accord sur le fait que ca fait partie de la liberté d'expression de pouvoir reprendre par exemple une mélodie et l'incorporer dans une autre oeuvre (en respectant la paternité)


                                                                Tu peux le faire, tu dois juste demander l'autorisation de l'auteur si ce que tu veux incorporer est actuellement protéger. Oui si il refuse, tu ne peux pas... je ne vois pas en quoi ça restreind ta liberté d'expression, sachant que sans l'auteur tu n'aurais pas cet oeuvre a pouvoir incorporer.

                                                                simplement faire du fansub d'animé qui ne sortiront jamais en france avec une licence.


                                                                Je suis d'accord sur le fait que d'interdire ça est stupide, ça ne remet de toutes façons pas en cause l'idée de droit d'auteur en soi, mais la portée de celui-ci. Et je suis d'accord avec le fait que sa portée actuellement est trop étendue et je suis d'accord pour constater que l'évolution de celui-ci est vers une plus grande étendue et ça ne me fait pas plaisir... mais tout ceci ne *remet pas en cause le principe de droit d'auteur*.

                                                                mais des concessions ca doit etre fait des DEUX cotés, pas un coté qui se fait toujours enculer et un autre qui recupere l'argent de la cremerie tout le temps.


                                                                On est d'accord.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                  Tu peux le faire, tu dois juste demander l'autorisation dcomité de censure si ce que tu veux incorporer est actuellement surveiller. Oui si il refuse, tu ne peux pas...
                                                                  je ne vois pas en quoi ça restreind ta liberté d'expression, sachant que sans le comité de censure tu n'aurais pas des oeuvres de cette qualitée a pouvoir incorporer.


                                                                  Le probleme c'est que tu dis 'il n'y a pas de probleme de liberté d'expression car sans lui tu ne pourrais pas l'inventer'. Je sais pas , ca me choque.
                                                                  C'est comme si tu estimais normal (prenon un cas plus extreme) que tes parents te trainent en laisse car 'sans eux tu ne vivrais pas'.

                                                                  L'appartenance (pas la paternite) d'une oeuvre, une idée, un acte est quelquechose qui me fait peur.

                                                                  ça ne remet de toutes façons pas en cause l'idée de droit d'auteur en soi, mais la portée de celui-ci.
                                                                  Ben si la portée -> 0, le droit d'auteur est remis en cause ;)

                                                                  D'un point de vue théorique , il n'y a pas de concession a avoir, vu que c'est justement la théorie cad ce vers quoi on veut tendre.
                                                                  On peut vouloir tendre vers 'les oeuvres a tout le monde', tout en voulant aussi 'les auteurs soient bien protégés'.
                                                                  Le fait de dire 'le droit d'auteur nuit a la liberté d'expression' représente la première volontée amha.

                                                                  Et a la fin on a un droit d'auteur plus ou moins étendue.
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                    Le probleme c'est que tu dis 'il n'y a pas de probleme de liberté d'expression car sans lui tu ne pourrais pas l'inventer'. Je sais pas , ca me choque.


                                                                    Non ce n'est pas ce que je dis... Tu es libre d'inventer autre chose, nous parlons bien ici d'oeuvre d'art (de l'esprit) sans pour autant reprendre un truc existant... et si tu as vraiment le besoin de réutiliser ben tu demandes à l'auteur je ne vois aucun problème de liberté d'expression ici mais bien un problème d'exploitation.

                                                                    Ben si la portée -> 0, le droit d'auteur est remis en cause ;)


                                                                    Ben je suis pas d'accord que la portée devrait être de zéro, qu'elle soit trop étendue pour l'instant oui, que son étendue doit être nulle non.

                                                                    D'un point de vue théorique , il n'y a pas de concession a avoir, vu que c'est justement la théorie cad ce vers quoi on veut tendre.


                                                                    Cé bô, mais malheureusement dans la partie de la réalité dans laquelle je semble vivre ce genre de chose n'arrive pas, Tony Montana existe... malheureusement.

                                                                    Le fait de dire 'le droit d'auteur nuit a la liberté d'expression' représente la première volontée amha.


                                                                    Non, remettre en cause l'idée même de droit d'auteur n'est pas la même chose que remettre en cause son application actuelle et future.
                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                      Posté par  . Évalué à 2.

                                                                      mais malheureusement dans la partie de la réalité dans laquelle je semble vivre ce genre de chose n'arrive pas
                                                                      Heureusement que depuis tout a l'heure je parle de 'théorie', de 'principe'.
                                                                      Je me doute que la théorie est la pratique sont deux choses différentes, mais parce qu'on est dans la réalité, il nous est interdit de penser de manière plus abstraite ?


                                                                      Non, remettre en cause l'idée même de droit d'auteur n'est pas la même chose que remettre en cause son application actuelle et future.
                                                                      Il remet pas en cause l'idée meme du droit d'auteur, il remet en cause l'idée du droit d'auteur qui clash avec la liberté d'expression, et ceci dans la culture numérique : cad en se basant sur le fait que la copie et les reprises de ne nuit pas à la qualité de l'original vu qu'elles n'agissent pas sur l'oeuvre original. La paternité par exemple, est tout a fait acceptée.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 3.

                                                                        Tout le problème de l'abstraction c'est d'avoir une abstraction pertinente, c'est à dire en physique par exemple un modèle qui colle avec la réalité ou avec une de ses facettes. Si ton abstraction elle oublie toute une partie significative du problème c'est pas forcément une bonne abstraction, et c'est ce qu'il te dit.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                          Mais je ne pense pas que le fait d'abolir le droit d'auteur empêcherais de gagner de l'argent en faisant de l'art, c'est toi qui te met ça dans le crane.

                                                          Je crois qu'au contraire l'extrême majorité des artistes en ont pas besoin, parcequ'ils ne leur rapporte rien (ou pas de quoi remplir leur frigo une semaine).

                                                          Le pan de l'économie que tu as si peur de voir disparaitre, il profite à un très petit groupe qui s'accapare masse de fric, autant d'argent qui ne sera pas mieux réparti. La mauvaise répartition des richesses, c'est quand même le plus gros problème qu'on a aujourd'hui, et les diverses formes de propriété intellectuelle sont un pilier de cette inégale répartition.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                            Ton très petit groupe c'est combien exactement ?

                                                            La mauvaise répartition des richesses, c'est quand même le plus gros problème qu'on a aujourd'hui,


                                                            Quel est le rapport avec le droit d'auteur ? Quel est le rapport avec le fait qu'un travail mérite un salaire ? (à moins que tu sois en désaccord avec ça aussi). Quel est le rapport avec la liberté d'expression ?

                                                            Je crois qu'au contraire l'extrême majorité des artistes en ont pas besoin, parcequ'ils ne leur rapporte rien (ou pas de quoi remplir leur frigo une semaine).


                                                            Peut-on avoir des preuves de ce que tu avances ?
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                              pour les preuves : un artiste gagne 7 centime d'euro sur une chanson vendu un euro sans intermédiaire (ie vente online).
                                                              La marge en proportion est largement moindre sur un cd: il gagne 10% du prix quand il a de la chance
                                                              La major et le grossite se partageant eux plus de 60% du prix.

                                                              Les salaires sont donc loins d'etre mirobolant quand tu ne dépasse pas 10 k album/ an. Bref un petit artiste : tout le monde ne sort pas 1 milliuon d'album en trois jour.

                                                              C'est assez souvent que les artistes disent qu'ils se font sur les concerts, pas sur les cd
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.


                                                              Quel est le rapport avec le droit d'auteur ?

                                                              Simple, la propriété intellectuelle c'est le vol des richesses culturelles. Bien sûr ce sont des biens non chiffrables, je dirais même dont la valeur est inestimable. Et il se trouve quelques personnes pour en priver le monde entier pour assouvir leur cupidité.


                                                              Quel est le rapport avec le fait qu'un travail mérite un salaire ? (à moins que tu sois en
                                                              désaccord avec ça aussi).

                                                              Si tu trouves quelqu'un pour te payer à exécuter une tâche, je n'y vois rien à y redire. Personne n'est non plus obliger de travailler uniquement pour avoir de quoi subvenir à ses besoins, tu peux très bien dépenser de l'énergie dans une activité sans compensassions financière en retour, parce que tu y trouve quand même ton compte en terme de ressentiments.

                                                              Maintenant j'attend toujours qu'on m'explique qu'elle est le travail que fourni l'auteur originale d'une ½uvre lorsque j'en fais une copie? Si il ne travaille pas, et même à priori c'est plutôt moi qui travail à créer une copie, pourquoi je devrais le payer?

                                                              Payer des droits d'auteurs, ce n'est pas payer l'auteur de l'½uvre pour travailler à créer des ½uvres. C'est payer pour avoir l'autorisation d'utiliser les droits que le droit d'auteur lui confère sur les ½uvres qu'il a découvert.

                                                              Payer un billet de concert pour voir des artistes interpréter, d'accord. Payer une peinture, pour qu'un artiste nous fasses une peinture, oui. Payer pour que JE fasse une copie ou un dérivé d'une ½uvre, non. Quand je fais une copie, c'est moi qui travail, personne d'autre, il n'y a donc pas de raison que quelqu'un d'autre que moi soit payé, même en suivant ton bon vieille adage du tout travail mérite salaire.


                                                              Quel est le rapport avec la liberté d'expression ?

                                                              Vol des biens culturels, vol de la libre expression de ces biens.
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  . Évalué à 1.

                                                      Ben le problème n'est pas réglé... sinon je peux aussi continuer des raisonnements comme ceci:
                                                      Supposons que certains essaie a tout prix de ne pas comprendre, et attaque sur ce qui n'a pas lieu d'etre attaqué dans une discussion théorique, pour éviter de répondre intelligement aux autres questions.
                                                      A oups , la y a pas besoin de supposition.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                        attaque sur ce qui n'a pas lieu d'etre attaqué dans une discussion théorique


                                                        Ben je suis en désaccord que ton "supposons" n'ai pas lieu d'être attaqué. Ma réponse est je pense une réponse intelligente à tes questions... et ton supposons est du même accabit que ceux que j'ai mis. Ignorer le principal problème en le supposant résolu n'est pas égal à résoudre ce problème.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                          ce n'est pas le principal problème de la théorie, c'est un problème d'application de la théorie au monde réel.

                                                          Ou ais je parlé d'application de cet idée théorique ?
                                                          A la fin du commentaire en disant que justement elle ne peut pas se faire de but en blanc, sans aucune transition.
                                                          Et donc je reconnaissais de facto que oui elle pouvait poser des problèmes auxquel je ne répondais pas.

                                                          Par contre ou sont les idées THEORIQUES à opposée a celle que j'ai citée ?

                                                          Je reprend l'exemple du frottement de l'air.
                                                          Lorsque tu lache une balle et que tu essaie de calculer sa vitesse de chute, oui le frottement de l'air est important.
                                                          Est ce que le frottement de l'air a une quelconque justification sur la théorie de la gravitation ?
                                                          Non.
                                                          Pourquoi alors si on parle de la théorie de la chute libre, tu viendra 'Non mais le frottement c'est important!'. Le prof va te dire 'calme toi, on le fait d'abord sans, et une fois que ce sera bien compris, on attaquera les frottements des fluides'
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                            Ton exemple du frottement de l'air ne me semble pas à appropier. Nous argumentons que la question de la rémunération est importante dans l'existence du droit d'auteur. Si c'est effectivement important, et si le but est de comprendre le droit d'auteur, il n'y a aucun intéret/logique (théorique ou non théorique) à ne pas prendre en compte cette idée.

                                                            Dans le cas du frottement de l'air, il peut se passer deux choses. Soit les frottements sont faibles, tu peux alors d'abord regarder la question en supposant que les frottements n'existent pas. Ensuite, tu rajoutes les frottements et disons que tu obtiendras un terme supplémentaire dans ta solution, solution qui restera globablement proche du problème sans frottement.
                                                            Soit les frottements ont un effet important, alors tu ne peux pas les négliger dans un premier temps, obtenir une premiére solution puis résoudre le problème avec frottement. La solution devra tenir compte des frottements dès le départ.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 1.

                                                              Nous argumentons que la question de la rémunération est importante dans l'existence du droit d'auteur.
                                                              Vous l'affirmez, vous ne l'argumentez pas. Nuance.
                                                              En tout cas j'ai pas vu autre chose que 'il faut que les artistes puissent vivre de leur art' , ce qui est relativement direct avec 'la rénumération est importante'.
                                                              Si c'est effectivement important, et si le but est de comprendre le droit d'auteur, il n'y a aucun intéret/logique (théorique ou non théorique) à ne pas prendre en compte cette idée.
                                                              Avec le meme principe , il n'y a aucun intéret a ne pas prendre en compte le frottement si le but est de comprendre la chute d'une balle de tennis. ... SI : SIMPLIFIER le probleme, en ne prenant en compte que le principe, pas les comportements résultante.

                                                              Exemple : si tu ne sais pas initialement calculer la chute dans le vide, tu ne pourras pas de but en blanc calculer avec les frottements de l'air car les frottements DEPENDENT de la vitesse de la chut et sont donc dépendant du principe inital de la chute libre.

                                                              Si on avait tout mis des le départ, on aurait rien trouvé, ou pas si facilement.

                                                              solution qui restera globablement proche du problème sans frottement.
                                                              On va prendre une plume qui tombe en chute libre dans un référentiel héliocentrique
                                                              Alors on calcule la chute libre, le frottement, l'accélération de coriolis avec le changement de repère qui va bien....
                                                              Et on agit par couche.

                                                              La solution a la fin ne sera pas 'proche' du probleme sans frottement. Simplement en décomposant le probleme initial en sous problème (dépendant ou pas), on arrive a résoudre le probleme.
                                                              Je te met au défis de calculer la chute de la plume directement dans le repere héliocentrique en faisant strictement aucun changement de référentiel (implicite ou explicite). Un changement de referentiel étant réellement une couche que l'on enleve (ou ajoute). A chaque référentiel on ajoute des probleme que l'on avait 'ignorer' avant.


                                                              Ou encore, a partir des résultats de la chute d'un objet dans un repère héliocentrique, sortir un théorème sur la chute libre, sans séparer les données d'une manière et d'une autre (style je retire x²+y²=1 car c'est le cercle sur lequel tourne la terre, etc...)
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                Je crois que tu confonds certaines choses. Honnetement, essaye de bien lire ce commentaire, sans parti pris, on est ici pour s'enréchir, pas se disputer. Autant, je n'ai aucune prétention en ce qui concerne le droit ou la philo, autant vu mon travail, j'en ai certaines sur les sujets liés aux problèmes de physics/maths, ce qui ne signifie pas que je ne puisse pas me tromper evidemment.

                                                                D'abord, tous les problèmes scientifiques ne sont pas divisables en couche et le principe de "je vais du plus simple au plus compliqué n'est pas toujours valide". Par exemple, prenons ma spécialité, les equations d'Einstein. Ce sont des equations différentielles non-linéaire (à plusieurs variables). Pour faire simple, disons que dans la théorie des equa diff, quand c'est linéaire c'est facile, quand c'est pas linéaire c'est très dur. Or, on peut linéariser les equations d'Einstein. On peut ensuite les résoudre dans la plupart des cas. Est-ce qu'on peut ensuite passer aux equations non-linéaires: non. Est-ce qu'on peut apprendre quelquechose sur les equations non-linéaires, sur les autres solutions en général: non on apprend rien, rien du tout sur le problème non-linéaire. On a deux problèmes en apparence proche, avec des solutions qui n'ont rien à voir, et on ne peut en aucun cas se servir de la solution linéaire comme une base pour le problème non-linéaire.

                                                                Dans le cas d'une plume qui tombe, c'est pratiquement pareil, en prenant disons des frottements proportionnels à la vitesse, pour la chute libre tu dois résoudre l'equa diff: y''=F(y,t) et pour la plume avec frottement y''+k.y'=F(y,t) en prenant k le coefficient de proportionalité, y la position de la plume et F les forces d'attraction. Les deux solutions de ces equa diff n'ont dans le cas général rien à voir, et résoudre la première ne t'aidera pas à résoudre la suivante.

                                                                Je te met au défis de calculer la chute de la plume directement dans le repere héliocentrique en faisant strictement aucun changement de référentiel (implicite ou explicite).

                                                                Bon ok. J'imagine 2 corps dans le référentiel heliocentrique supposé galiléen, la terre et la plume. Je considère que la force d'attraction terre-soleil est nettement supérieure aux autres forces s'éxerçant sur la terre (tu fais la même approximation quand tu utilises ta technique basée sur le changement de repère et les forces de coriolis, à moins d'inclure dans les forces de coriolis les forces terre-plume). Donc le bilan des forces sur la terre est connu et simple. Je résous l'equa diff y''=F(y,t) pour la terre ce qui me donne la position de la terre au temps y(t).
                                                                Je passe ensuite au systeme plume. Je considère que les forces qui s'exercent sur la plume sont les forces d'attraction dues au soleil et à la terre ainsi que les forces de frottements. Je résous donc l'equa diff: x''+k.x'=F(x,t)+G(y,x,t)
                                                                Voilà. Tous les calculs ont été effectués dans le référentiel héliocentrique. On peut aussi considérer l'equa diff en dimension 2 pour le vecteur u=(y,x),
                                                                u''+k.u'=H(u,t) avec k cette fois si un vecteur et H aussi un vecteur.

                                                                Maintenant tu as choisi un exemple où en effet, il est quasiment impossible de faire le calcul sans décomposition. Ok, mais quel est le rapport avec notre sujet de discussion initial? Tous les problèmes ne sont pas décomposables, partir d'un exemple et faire une règle générale, ne démontre rien du tout.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                  on est ici pour s'enréchir, pas se disputer
                                                                  Je ne cherchais pas a etre agressif. Si c'est le cas , j'en suis désolé ;)

                                                                  On a deux problèmes en apparence proche, avec des solutions qui n'ont rien à voir, et on ne peut en aucun cas se servir de la solution linéaire comme une base pour le problème non-linéaire.
                                                                  Donc, si j'ai bien compris, la tu as deux problèmes indépendants qui semblent proche.

                                                                  Et moi je dis que le probleme de la rémunération est indépendant de celui du droit d'auteur ... mais n'est pas proche. Et que ce qui les 'rapproche' c'est quand on regarde une équation globale melant et equations linéaire et équation non linéaires (est ce possible ?).

                                                                  Ensuite bien entendu je peux me tromper.


                                                                  Je résous l'equa diff y''=F(y,t) pour la terre ce qui me donne la position de la terre au temps y(t).
                                                                  Si tu ne fait pas de changement de référentiel, tu n'as pas à calculer ça .
                                                                  Dans le cas contraire tu fait un changement de référentiel que tu reporte dans ton autre équation, tu as donc fait un changement de référentiel.
                                                                  (j'avoue que j'ai pas tres bien suivi ton truc, les equa diff et moi on s'aime pas beaucou).
                                                                  Tu as aussi fait des suppositions que je n'avais pas émises sur les forces d'attractions : tu as oublié les forces d'attraction de la lune et des autres planetes.
                                                                  tu as en plus oublié (je crois en tout cas) le fait que la terre tournait sur elle meme (lois de kepler), qu'elle avait une précession sur son axe de rotation etc...


                                                                  Tu vois qu'il est aisé de rajouter des tas de trucs en disant 'ah mais non ca c'est très important' ;)
                                                                  Et la toi aussi tu as dis 'on va supposer que ca c'est pas important, que ca aussi, que ca c'est négligeable' , a juste titre (sauf pour les lois de kepler)
                                                                  pourquoi pourrais tu le faire et pas moi ?

                                                                  Ok, mais quel est le rapport avec notre sujet de discussion initial?
                                                                  Ben le rapport c'est qu'on m'a dis 'Non tu n'as pas le droit de décomposer. Ce n'est pas correct si tu décompose et que tu fais des suppositions. C'est facile moi aussi je peux supposer des trucs et atteindre mon résultat comme ca'. Donc je prend un exemple ou il est 'correct' de faire des suppositions (problèmes potentiellement indépendant (par exemple le frottement ne fait pas varier la force d'attraction), etc...).


                                                                  Tous les problèmes ne sont pas décomposables, partir d'un exemple et faire une règle générale, ne démontre rien du tout.
                                                                  Ou la je n'ai pas dis ca.
                                                                  Mais tous les probleme ne sont pas non plus pas décomposables. Et a nouveau en faire une règle générale ne démontre pas plus qu'on a pas forcément le droit de décomposer ;)

                                                                  Maintenant qu'on apporte un vrai arguement autre que 'oui les artistes ont besoin de manger' pour pouvoir dire que 'le principe que le droit d'auteur soit contre la liberté d'expression est interdépendant avec le fait que les artistes ont faim'.
                                                                  Pour moi ces deux problemes sont quand meme sacrément éloignés et indépendants (mais j'ai pas dis qu'ils n'étaient pas important).
                                                                  Maintenant je suis ouvert aux arguments ;)
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                    Si tu ne fait pas de changement de référentiel, tu n'as pas à calculer ça .

                                                                    Vraiment ? Je ne fais pas de changement de référentiel là, tu as un problème à trois corps dont un ne bouge pas (le soleil), comme les positions des corps sont interdépendants, tu ne peux pas calculer l'un sans les autres.

                                                                    J'ai effectivement négligé des tas de trucs, mais je crois pas que c'était le propos ici. Va faire le calcul dans le référentiel de ton choix, sans négliger les autres planètes, bon courage. D'ailleurs on ne sait pas résoudre les problèmes dès qu'on a plus de 3 corps, en général.

                                                                    T'as tout à fait raison, j'ai fait une erreur en oubliant la rotation de la terre. ça modifie l'eq diff y''+k.y'=... parce qu'en fait le y' doit être remplacé par la vitesse de la plume par rapport à la terre, vu que c'est ça qui entre en compte dans la loi phénoménologique du frottement. Bref, le y' doit être changé en y'+quelques autres termes que j'ai pas envie de calculer.

                                                                    pourquoi pourrais tu le faire et pas moi ?

                                                                    Parce qu'on connait la masse du soleil par exemple, et que du coup on sait que les autres forces de gravitation sont négligeables. (on pourrait d'ailleurs faire plein d'autre simplification sur le problème de la plume en utilisant ce fait).
                                                                    En revanche, on ne sait pas que la rémunération des auteurs est une partie négligeable de la question qu'on se posait.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                            ce n'est pas le principal problème de la théorie, c'est un problème d'application de la théorie au monde réel.


                                                            Ah donc l'application de ta théorie de "tout le monde il lé bô tout le monde il lé gentil" c'est pas le *problème principal* de ta théorie ?
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                              ben est on d'accord sur le fait que le droit d'auteur restreigne la liberté d'expression ?
                                                              Ca c'est un problème sur la théorie.

                                                              Je n'ai fait aucune supposition sur le fait qu'il faut que quelqu'un soit aimable ou pas.

                                                              Si tout le monde est d'accord avec le premier point, alors on peut continuer sur les autres points. Mais si on est pas d'accord, ca sert pas a grand chose de discuter la dessus car on est déja pas d'accord sur le principe.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                ben est on d'accord sur le fait que le droit d'auteur restreigne la liberté d'expression ?


                                                                Je ne suis pas d'accord, mais qu'il restreigne la liberté d'exploitation oui. De plus le droit d'auteur n'est pas infini dans le temps, si je suis bien d'accord pour dire que la durée actuelle est abérrante (qu'elle dure au-delà de la vie de son auteur et/ou après avoir largement compensé le coût de sa création), par contre je trouve normal qu'un droit de ce type (d'auteur donc) existe.

                                                                Mais si on est pas d'accord, ca sert pas a grand chose de discuter la dessus car on est déja pas d'accord sur le principe.


                                                                C'est justement le principe sur lequel je suis en désaccord mais j'aimerais comprendre ce qui amène ce "principe". De plus j'aimerai une réponse de Mathieu pour le type de travail qu'il excerce (même si il ne me doit rien, j'aimerais savoir si selon ses points de vues, lui a le droit d'excercer ce qu'il fait ou savoir si quand lui se trouve dans le cas, ses règles ne compte pas).
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                                  De plus j'aimerai une réponse de Mathieu pour le type de travail qu'il excerce (même si il ne me doit rien, j'aimerais savoir si selon ses points de vues, lui a le droit d'excercer ce qu'il fait ou savoir si quand lui se trouve dans le cas, ses règles ne compte pas).


                                                                  Bien que cela ne te regarde absolument pas (vie privée tout ça), je suis actuellement à la recherche d'un emploie. Non, je ne fais pas abstraction de mes valeurs éthiques quand il s'agit de travailler. Aller dans ce sens, c'est cautionner le fait de faire des choses pourrie pour gagner sa vie, pour ensuite vivre dans une société qu'on a soit même contribuer à rendre pourri. Dans ce cas, autant vaudrais que je fasse marchand d'arme ou trafiquant d'organe, au moins j'suis sûr de bien gagner, n'est-ce pas.

                                                                  La question est : où place-t-on sa barrière morale lorsqu'il s'agit de gagner sa vie?
                                                                  Ma réponse est : Haut. :)

                                                                  Voila, je te dirais si j'arrive à concilier les deux, ou si les personnes qui envisage une chose aussi impensable sont toutes condamnées à finir sous les ponts abandonné de tous. ^^
                                              • [^] # Re: Parking

                                                Posté par  . Évalué à 3.

                                                Justement, et ta liberte d'expression ne vaut rien face a ma liberte de vivre de mes creations.

                                                Eh ben oui c'est con hein, moi aussi j'ai mes libertes.
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  . Évalué à -4.

                                                  diantre, me retrouver à pertinenter pbpg, je tombe bien bas.
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  . Évalué à 3.

                                                  c'est pas une liberté, c'est un droit.
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                                                  Tu n'as pas compris mon raisonnement (mais bon je peux pas t'en vouloir tu as déjà du mal à faire la différence entre une donnée et une voiture...).

                                                  Si ma liberté d'expression t'empêchais de vivre, ce ne serait pas une liberté. Mais ce n'est pas le cas.
                                                  Tu peux vivre sans t'approprier tous les droits sur des données, c'est un fait.
                                                  Par contre, par définition, tu ne peux pas ne pas empiéter ma liberté d'expression en t'appropriant tous les droit sur une donnée. T'approprier tous les droits sur une donnée est un acte liberticide, on ne peut pas alors le qualifier de liberté.

                                                  Le droit d'auteur ce n'est pas une liberté, c'est un acte de despotisme. Bien sûr, on peu vivre en étant despote, mais ce n'est pas parce qu'on remet en question l'acte de despotisme, qu'on remet en question le droit de vivre de la personne qui exerce ce despotisme. Tu comprends ou ton raisonnement est bancal expliqué comme ça?
                                                  • [^] # Re: Parking

                                                    Posté par  . Évalué à 4.

                                                    Le droit d'auteur protège normalement la mise en forme d'idées et non les idées elles-même. Tu ne peux pas protéger un concept/idée.

                                                    De ce point de vue, tu peux exprimer des concepts tant que tu ne les exprime pas sous la forme protegée. D'une certaine manière, ta liberté d'expression est bridée sur ce point, mais le droit d'auteur ne t'empêche en aucun cas d'exprimer autrement ces idées, donc ta liberté d'expression est quand même sauvegardée.
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                      Si ma liberté d'expression est bridé, alors non, elle n'est pas sauve, par définition.

                                                      Le droit d'auteur ne protège pas une ½uvre, il s'attaque à ceux qui veulent user de leur liberté d'expression sur celle-ci.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  . Évalué à 3.

                                                        Justement, ta liberte d'expression n'est pas bridee.

                                                        Il y a des millions de manieres differentes de faire passer le message, t'es pas oblige d'utiliser une chanson de Johnny Hallyday pour le faire, dire l'oppose c'est de l'hypocrisie.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                          Je suis pas obligé, mais je peux. Si on me l'interdit, c'est bien qu'on m'enlève cette possibilité. Donc oui on bride ma liberté d'expression.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  . Évalué à 4.

                                                            La liberte d'expression ne signifie pas que tu es libre d'utiliser toutes les formes possibles pour t'exprimer, simplement que tu peux t'exprimer.

                                                            Tagger les murs de ta ville c'est une forme d'expression, et c'est illegal.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                                              Tagger les murs de ta ville c'est une forme d'expression, et c'est illegal.

                                                              Tiens j'vais aller tagguer (au nom de la liberté d'expression) sur la maison de Mathieu Stumpf, et je lui cèderai mes droits d'auteurs, comme ça il ne pourra rien me reprocher.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                sauf que la ce qui est interdit n'est pas l'expression mais les moyens utilisé pour y parvenir : vandalismes.

                                                                A ce que je sache copier un morceau de musique n'a jamais vandalisé quoi que ce soit ... Pourtant c'est interdit.

                                                                Diffuser un morceau en publique (dans le respect de la bienséance) idem.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  . Évalué à 3.

                                                        Je crois que tu zappes une chose dans le droit d'auteur (ça a peut être été dit plus haut, j'ai lu en diagonale)
                                                        Il existe pour protéger la forme de representation que tu veux donner à des idées/concepts.
                                                        Un auteur écrit un livre et présente des informations suivant une certaine tournure. Le droit d'auteur ne t'empêche pas de répeter ces informations, mais pas en altérant ou en réutilisant des parties de son bouquin.
                                                        Pourquoi? Lorsqu'il a vendu/présenté son livre, ce livre s'est associé à son image. Il a présenté des idées sous une certaine forme, sa vision des choses. Si quelqu'un la réutilise mais en modifiant le livre, ce ne sera plus sa vision des choses qui sera présenté, mais elle pourra pourtant lui être associé. Et c'est ça, c'est préjudiciable.
                                                        Si j'écris un livre sur l'histoire de la deuxieme guerre mondiale et que je met des citations de personnalités nazis pour expliquer leur état d'esprit en montrant bien que je n'y adhere pas, mais qu'ensuite quelqu'un arrive à modifier ce livre en arrivant à faire penser que ce sont des idées que je partage, ce serait très mal.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                          Non je ne le zappe pas, et je l'ai expliqué plus haut déjà. Une ½uvre est indépendante de son auteur, et croire qu'on peut forcément connaître une personne en lisant ses ½uvres, c'est se tromper lourdement et inversement.

                                                          Ce dont toi tu as peur visiblement, c'est de l'usurpation d'identité. Si quelqu'un arrive à faire croire que tu tiens des propos que tu ne cautionnerais même pas, c'est qu'il doit faire usage d'usurpation de ton identité, sans parler du fait qu'il s'agit la nécessairement de diffamation. Point besoin de droit d'auteur pour te protéger de tout cela.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  . Évalué à 1.

                                                            Une oeuvre est indépendante de son auteur?

                                                            Je dois être bête, mais la je vois vraiment pas comment. Ou alors on a pas la même définition d'une oeuvre.
                                                            A travers son oeuvre, un auteur veut généralement faire passer des idées/messages/impressions d'une manière particulière, sa vision des choses, son interprétation.
                                                            A partir de la, je ne vois pas comment une oeuvre peut être indépendante de son auteur.

                                                            Tu as raison quand tu dis qu'une oeuvre ne permet pas de connaître une personne. Avec ses oeuvres, un auteur peut se former une image mais pas forcément représentative de ses idées. Mais quelque part, c'est une de ses libertés, choisir l'image qu'on veut donner de soit, et la diffamation ne permet pas à mon avis de résoudre tous les problèmes d'usurpation à ce niveau la.
                                                            Tu prends l'exemple de Céline, Céline était nazi, si il n'y avait pas eu le droit d'auteur, on ne dirait peut-être pas Céline est un nazi et un écrivain qui a du talent, mais juste un nazi.

                                                            Puis une oeuvre, c'est unique parfois. Un tableau est souvent unique et c'est ce qui fait parfois sa valeur (pas forcément monétaire). Si n'importe qui peut le modifier, en un sens, il perds cette valeur.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 3.

                                                              A travers son oeuvre, un auteur veut généralement faire passer des idées/messages/impressions d'une manière particulière, sa vision des choses, son interprétation.
                                                              Ou est poussé par son distributeur et doit vendre quelque chose ou encore veut juste faire du fric...

                                                              On arrete pas de parler de ce point la, mais bizarrement on ne prete que des intentions nobles aux artistes.

                                                              D'ailleurs c'est bien connu, tous les artistes sont des humanistes.


                                                              A partir de la, je ne vois pas comment une oeuvre peut être indépendante de son auteur.
                                                              Un idée appartient a quelqu'un chez toi?
                                                              Pas chez moi. Elle peut avoir été d'abord penser par quelqu'un, mais jamais APPARTENIR a quelqu'un.

                                                              APPARTENIR, verbe intrans.
                                                              I. Forme pers. Appartenir à.
                                                              A. [En parlant d'une chose, d'un animal] Être la propriété de quelqu'un :



                                                              Tu prends l'exemple de Céline, Céline était nazi, si il n'y avait pas eu le droit d'auteur, on ne dirait peut-être pas Céline est un nazi et un écrivain qui a du talent, mais juste un nazi.

                                                              Et ? c'est une tautologie, ca a rien a voir avec le droit d'auteur . Si machin avait pas fait truc, on aurait pas dit qu'il l'avait fait. Oui c'est sur , et le rapport avec la choucroute ?


                                                              Puis une oeuvre, c'est unique parfois. Un tableau est souvent unique et c'est ce qui fait parfois sa valeur (pas forcément monétaire). Si n'importe qui peut le modifier, en un sens, il perds cette valeur.
                                                              J'ai le droit de modifier un tableau de monet tu sais.
                                                              Modifier ne veux pas dire prendre le tableau original et le barbouiller, ca veut dire tu prend le tableau (les données qu'il y a dessus : tel pixel, ou alors tel methode pour le faire, ...) et tu met des ingrédients a ta sauce.
                                                              Il n'y a JAMAIS été question de vandalismes d'oeuvre.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 1.

                                                                >A partir de la, je ne vois pas comment une oeuvre peut être >indépendante de son auteur.
                                                                >Un idée appartient a quelqu'un chez toi?
                                                                >Pas chez moi. Elle peut avoir été d'abord penser par quelqu'un, mais jamais APPARTENIR a quelqu'un.

                                                                Je ne parle pas de l'idée mais de l'oeuvre. C'est complètement différent, je le répète, une oeuvre est une mise en forme d'idées. Le droit d'auteur protège cette mise en forme d'idées et non les idées telles quelles. Tu peux évidement les utiliser et librement les exprimer sous une autre forme.

                                                                >Et ? c'est une tautologie, ca a rien a voir avec le droit d'auteur . Si machin avait pas fait truc, on aurait pas dit qu'il l'avait fait. Oui c'est sur , et le rapport >avec la choucroute ?

                                                                Ce que je voulais dire, c'est qu'un moyen d'expression, c'est la création d'oeuvre. Si il n'y a pas de droit d'auteur, on ne peut pas attribuer à un auteur la paternité de l'oeuvre, donc on peut ne pas lui attribuer ce que il a voulu exprimé à travers l'oeuvre. Aucune oeuvre n'appartient à personne et personne ne peut dire "c'est moi qui l'ai fait, voila ce que j'ai voulu transmettre", je trouve ça dommage.

                                                                >J'ai le droit de modifier un tableau de monet tu sais.
                                                                >Modifier ne veux pas dire prendre le tableau original et le barbouiller, ca veut dire tu prend le tableau (les données qu'il y a dessus : tel pixel, ou alors >tel methode pour le faire, ...) et tu met des ingrédients a ta sauce.

                                                                Tout à fait, mais dans ce cas la, ce n'est plus l'oeuvre de Monet, mais ton oeuvre. Son tableau aura juste été une source d'inspiration.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                  Tu peux évidement les utiliser et librement les exprimer sous une autre forme.
                                                                  Et l'idée de cette mise en forme, tu en fait quoi ?
                                                                  Tu n'as pas le droit de la réutiliser, car la réutiliser reviendrait a réutiliser la résultante de l'idée ... a savoir la mise en oeuvre protégée.

                                                                  C'est comme l'idée de faire do sol mi plutôt que do sol fa.

                                                                  En tout cas je vois ca comme ca.


                                                                  Si il n'y a pas de droit d'auteur, on ne peut pas attribuer à un auteur la paternité de l'oeuvre, donc on peut ne pas lui attribuer ce que il a voulu exprimé à travers l'oeuvre. Aucune oeuvre n'appartient à personne et personne ne peut dire "c'est moi qui l'ai fait, voila ce que j'ai voulu transmettre", je trouve ça dommage.


                                                                  Je pense alors que je me suis mal exprimé (et je crois que mathieu est d'accord avec moi sur l'idée).

                                                                  Si tu prefere je pensais un peu a une licence CC-by.
                                                                  http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/


                                                                  Tout à fait, mais dans ce cas la, ce n'est plus l'oeuvre de Monet, mais ton oeuvre. Son tableau aura juste été une source d'inspiration.
                                                                  Mais c'est tous ce que je veux ... avec les oeuvres en générales. Pas faire du plagiat ou du vandalisme ;)
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  . Évalué à 1.

                                                                    >Tu peux évidement les utiliser et librement les exprimer sous une autre forme.
                                                                    >Et l'idée de cette mise en forme, tu en fait quoi ?
                                                                    >Tu n'as pas le droit de la réutiliser, car la réutiliser reviendrait a réutiliser la résultante de l'idée ... a savoir la mise en oeuvre protégée.

                                                                    Je pense que ça dépend ce que t'entends par réutiliser.
                                                                    Si tu entends réutiliser par redistribuer, exploiter...Bref des droits patrimoniaux du droit d'auteur, ils sont cédable par celui-ci (je parle la patepour le droit français, les autres je sais pas trop). Seuls les droits moraux ne sont pas cédable en droit français.

                                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_d%27auteur

                                                                    Par contre, tu dois avoir le droit de la réutiliser si elle te sert seulement d'inspiration, tant que tu te dégages assez de l'oeuvre initiale. Sinon, oui je suis d'accord, c'est une limitation. C'est peut être un problème si deux auteurs font la même oeuvre indépendament, (Mais bon c'est très peu probable que ça arrive). Si l'un reprends l'oeuvre de l'autre à l'identique pour son compte, c'est de la contrefaçon.

                                                                    >Je pense alors que je me suis mal exprimé (et je crois que mathieu est d'accord avec moi sur l'idée).
                                                                    >Si tu prefere je pensais un peu a une licence CC-by.
                                                                    >http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/

                                                                    Oui, c'est le genre de trucs qui me plait plus :).
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                tous les artistes sont des humanistes.


                                                                On vient de parler de Céline artiste et Nazi.

                                                                Dire que "voyage au bout de la nuit" ça n'appartient pas à Céline alors qu'il y a mis toutes ses trippes visiblement, et que ça se sent, (j'aime beaucoup, oui) je me demande comment tu peux le contester. Pour moi c'est SON oeuvre et celle de personne d'autre, elle lui appartient moralement.

                                                                Perso après avoir écris un truc de ce genre ça me ferait vraiment chier que quelqu'un d'autre s'en approprier la paternité et prétendre qu'il l'a écrit. Niveau affectif entre autre, et tu conviendra que l'affectif et l'art c'est deux choses intimement liées. Si tu supprime le droit d'auteur en entier, il reste quoi comme droit, devant la société, pour contester ça ?

                                                                Et non la société en elle même n'est pas qualifiée pour juger de la qualité d'une oeuvre ou des intentions mercantiles ou non de ses auteurs, c'est l'ensemble des subjectivités qui la composent qui l'est.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                  Pour moi c'est SON oeuvre et celle de personne d'autre, elle lui appartient moralement.

                                                                  Mais on ne parlait pas de ca.

                                                                  Perso après avoir écris un truc de ce genre ça me ferait vraiment chier que quelqu'un d'autre s'en approprier la paternité et prétendre qu'il l'a écrit. Niveau affectif entre autre, et tu conviendra que l'affectif et l'art c'est deux choses intimement liées. Si tu supprime le droit d'auteur en entier, il reste quoi comme droit, devant la société, pour contester ça ?

                                                                  Quiproquo


                                                                  Et non la société en elle même n'est pas qualifiée pour juger de la qualité d'une oeuvre ou des intentions mercantiles ou non de ses auteurs, c'est l'ensemble des subjectivités qui la composent qui l'est.
                                                                  Je ne voulais pas parler de ca non plus :D


                                                                  Je vais cc ce que j'ai dis au commentaire précédent, je pense que ca va etre plus simple de repartir sur des bases plus clair ;)



                                                                  Je pense alors que je me suis mal exprimé (et je crois que mathieu est d'accord avec moi sur l'idée).

                                                                  Si tu prefere je pensais un peu a une licence CC-by.
                                                                  http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                    Je confirme, bien que je l'ai déjà répété plusieurs fois dans cette discution, que je ne remet pas en cause la paternité.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                              Je prends une oeuvre je la brule (oui je sais sacrilège, mais c'est pour le besoin de la démonstration), son auteur est toujours là, il n'a pas brulé. Je prends un auteur je le brule (hop, démo tout ça...), son oeuvre est toujours là.

                                                              Donc l'oeuvre est indépendante de l'auteur et vice-versa. Bien sûr il y a toujours le lien de parenté.

                                                              Voila, j'espère que ma démonstration t'auras aider à comprendre comment une oeuvre et son auteur sont indépendant l'un de l'autre.

                                                              Pour ce qui est de modifier l'oeuvre originale, je n'ai jamais parlé de ça. Là tu t'en prends à un bien matériel. De même que si tu viens tager les murs de ma maison (mais d'abord faut m'en acheter une). Par contre partir d'une copie d'une oeuvre (que tu auras fait toi même, ou que tu auras fait faire), pour la modifier selon ton souhait, c'est tout de suite autre chose.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 1.

                                                                Oui dans ce sens la, c'est indépendant.
                                                                Je me suis peut-être mal exprimé, je voulais dire qu'une oeuvre est forcément associé à un auteur, le fameux lien de parenté.

                                                                Altèrer une oeuvre c'est quoi? C'est par exemple, redistribuer intégralement un livre en ayant modifié certains passages, mais en gardant le même titre, l'auteur initial etc...
                                                                Tu n'as pas non plus le droit de le reprendre complètement en mettant ton nom dessus, et dire : "c'est moi qui l'ai fait". Mais tu as le droit d'en publier en spécifiant : "je suis d'accord complètement avec *tel livre*, je ne l'aurais pas écrit autrement etc..."
                                                                Tu as aussi normalement le droit de reprendre des parties du livre, d'en faire une base pour en produire un à ton nom.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                  J'ai dit est redit que je n'avais rien contre la paternité d'une ½uvre.

                                                                  Les problème dont tu me parles ne sont lié qu'à la paternité, donc je n'ai pas grand chose à y redire.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 4.

                                                                Tu plaisantes ? Tu viens simplement de prouver qu'une oeuvre est séparée physiquement de son auteur une fois réalisée.

                                                                En gros rien à voir avec la propriété, je brûle ta voiture, tu es toujours vivant, tu est indépendant de ta voiture, tu ne vas donc pas m'en vouloir.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                                  Tu plaisantes ? Tu viens simplement de prouver qu'une oeuvre est séparée physiquement de son auteur une fois réalisée.

                                                                  C'est une assez bonne définition de l'indépendance non?

                                                                  Mon propos ici visais juste à démontrer que l'½uvre et l'auteur sont indépendant (seul le lien de paternité restant) l'un de l'autre, rien de plus, rien de moins.



                                                                  En gros rien à voir avec la propriété, je brûle ta voiture, tu es toujours vivant, tu est indépendant de ta voiture, tu ne vas donc pas m'en vouloir.

                                                                  Je suis indépendant de ma voiture, mais si tu me la brûle, j'en aurais plus et je serais embêté. Par contre si tu fais une copie de ma voiture et que tu la brûle, ça ne me dérange pas trop (mis à part pour la pollution que ça engendre). Tu peux la copier tant que tu veux ma voiture, et faire ce que tu veux de ces copies.
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  . Évalué à 2.


                                                                    C'est une assez bonne définition de l'indépendance non?


                                                                    Non, un gamin est séparé physiquement de ses parents, c'est pas pour ça qu'il est indépendant, il a besoin d'eux. Et d'ailleurs toujours rien à voir avec la propriété, tu peux être propriétaire d'un truc indépendant de toi, et inversement, un gamin est dépendant de ses parents, ses parents n'en sont absolument pas propriétaires, argumentation à revoir donc.

                                                                    http://fr.wiktionary.org/wiki/ind%C3%A9pendant point 2 : il y a relation entre l'oeuvre et son auteur, une relation de paternité.


                                                                    Je t'aide: tu as l'air de confondre l'oeuvre avec ses reproductions et interprétations. Prends une sculpture par exemple, tu brûle la sculpture, l'original je parle, il ne reste rien. Tu as détruit l'oeuvre, physiquement aussi bien que conceptuellement. As-tu lésé son auteur ?

                                                                    Maintenant, copies la sculpture, à l'identique. Prétends toi l'auteur de la copie. As-tu lésé son auteur ?
                                                                    En vertu du droit d'auteur, si je ne me trompes pas, c'est de la contrefaçon. Tu ne conteste pas la paternité.

                                                                    En gros la seule chose que tu contestes dans le droit d'auteur c'est le droit de reproduction. Un conseil, concentre toi la dessus et évite de partir dans des grandes tirades philosophiques, ça te réussi pas trop, tu fais des définitions à ta sauce.
                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                                                      Non, un gamin est séparé physiquement de ses parents, c'est pas pour ça qu'il est indépendant, il a besoin d'eux. Et d'ailleurs toujours rien à voir avec la propriété, tu peux être propriétaire d'un truc indépendant de toi, et inversement, un gamin est dépendant de ses parents, ses parents n'en sont absolument pas propriétaires, argumentation à revoir donc.

                                                                      Si tu commences à faire un parallèle entre l'enfant et l'½uvre, l'½uvre publié, c'est comme un enfant majeur. Donc oui c'est une personne indépendante.

                                                                      Bien entendu cela n'a rien a voir avec la propriété, puisque comme je le disais, j'essayais simplement de démontrer dans ce commentaire précis que l'½uvre et l'artiste sont indépendant, pas plus pas moins.

                                                                      Étant donné que mon commentaire démontre ce pour quoi je l'ai fait, il n'y a rien a y revoir. Il y a des gens ici qui semblant penser qu'il y avait un lien d'interdépendance entre l'½uvre et l'auteur autre que le lien de paternité.


                                                                      Je t'aide: tu as l'air de confondre l'oeuvre avec ses reproductions et interprétations. Prends une sculpture par exemple, tu brûle la sculpture, l'original je parle, il ne reste rien. Tu as détruit l'oeuvre, physiquement aussi bien que conceptuellement. As-tu lésé son auteur ?

                                                                      Si tu veux vraiment faire un parallèle correct avec ce que je tiens comme discours, alors ce qu'il faut prendre comme exemple c'est le fait de réaliser la copie d'une sculpture (ce que je n'ai pas le droit de faire à cause du droit d'auteur) et je la brûle (mettons qu'elle est en bois ^^).


                                                                      En gros la seule chose que tu contestes dans le droit d'auteur c'est le droit de reproduction. Un conseil, concentre toi la dessus et évite de partir dans des grandes tirades philosophiques, ça te réussi pas trop, tu fais des définitions à ta sauce.

                                                                      La seule chose que je ne conteste pas dans le droit d'auteur c'est le droit de paternité. Je sais quand même mieux que toi ce que je pense. Je veux bien croire que mes propos puisse ne pas te paraître clair, mais quand même, je l'ai répété plusieurs fois mot pour mot que la seule chose que je ne conteste pas dans le droit d'auteur c'est la paternité.

                                                                      Je part dans des grandes tirades philosophiques si j'en ai envie, que tu trouves que cela me réussi où non. Je ne crois pas faire des définition à ma sauce en regardant dans le TLF.

                                                                      C'est quand même fou que je parle de liberté d'expression et qu'un gars essai de me faire croire qu'il sais mieux que moi ce que je pense, où je devrais orienter ma réflexion et ce que je devrais dire, si c'est pas le comble de l'ironie ça!
                                                                      • [^] # Re: Parking=

                                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                        La seule chose que je ne conteste pas dans le droit d'auteur c'est le droit de paternité.


                                                                        Et ça implique quoi pour toi ?

                                                                        c'est le fait de réaliser la copie d'une sculpture (ce que je n'ai pas le droit de faire à cause du droit d'auteur)


                                                                        Si tu la fais dans ton coin et la brûle dans ton coin sans l'avoir distribué au public je ne vois pas ce qui t'empêche de le faire. Si tu la fais et que tu la distribue ou en fait une représentation publique, tu dois avoir l'autorisation de l'auteur encore une fois tu peux le faire mais tu dois en avoir l'autorisation.

                                                                        Qu'est-ce qui te gènes ? Que certains monnayent cet autorisation ? le simple fait de demander l'autorisation ? Tu trouverai normal de pouvoir redistribuer et vendre une oeuvre de quelqu'un sans son autorisation ? Si tu mets ton soft en GPL, d'autres personnes peuvent redistribuer et vendre ton travail en respectant la GPL, mais c'est bien *TOI* qui a *DÉCIDÉ* de distribuer sous GPL, en le faisant *TU* as *DONNÉ* ton autorisation, on ne t'a pas forcé à le faire, c'est *TA* décision sur *TON* travail.
                                                                        • [^] # Re: Parking=

                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                                          Et ça implique quoi pour toi ?

                                                                          Le fait de citer les auteurs d'une ½uvre quand on la distribue.


                                                                          Qu'est-ce qui te gènes ? Que certains monnayent cet autorisation ? le simple fait de demander l'autorisation ?

                                                                          Oui, le simple fait d'avoir à demander l'autorisation me gène. D'autant qu'on peut me la refuser l'autorisation, quel que soit le prétexte. Je perçois ça comme de la dictature, avoir le droit de demander si on peut faire libre usage de sa parole. Chanter une chanson sous droit d'auteur c'est illégal, rappelons le.


                                                                          Tu trouverai normal de pouvoir redistribuer et vendre une oeuvre de quelqu'un sans son autorisation ?

                                                                          Je trouves normal de pouvoir revendre des copies d'½uvres sans avoir à faire plus qu'à citer celui/ceux qui en réclame(nt) la paternité. Je ne pense pas que l'½uvre appartienne à son premier auteur contrairement au postulat duquel tu pars et qui te conduit forcément à penser que mon raisonnement est mauvais.


                                                                          Si tu mets ton soft en GPL, d'autres personnes peuvent redistribuer et vendre ton travail en respectant la GPL, mais c'est bien *TOI* qui a *DÉCIDÉ* de distribuer sous GPL, en le faisant *TU* as *DONNÉ* ton autorisation, on ne t'a pas forcé à le faire, c'est *TA* décision sur *TON* travail.

                                                                          S'il n'y avais pas de droit d'auteur, je n'aurais pas besoin de GPL, chacun serait libre d'utiliser le code qu'il trouve comme il l'entend (dans les limites dû au respect de la vie privé, j'entends). Non ça ne serait pas comme du BSD, car tu ne pourrais pas interdire la décompilation pour étude comme on le trouve dans un tas de CLUF de logiciels proprios.
                                                                          • [^] # Re: Parking=

                                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                            Je trouves normal de pouvoir revendre des copies d'½uvres sans avoir à faire plus qu'à citer celui/ceux qui en réclame(nt) la paternité.


                                                                            Dans un monde comme tu le penses les requins de la distribution seraient les maîtres... et tu ne pourrais rien contre eux. Dans tout ton discours tu prends ton cas en exemple... malheureusement tout le monde n'est pas honnête et ton système demande une honneteté exemplaire de tout les acteurs et cela est simplement utopiste et impossible à atteindre.
                                                                            • [^] # Re: Parking=

                                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                              Et c'est qui les requins de la distribution? Avec l'internet (bon il est vrai que tout le monde n'y a pas accès), tout individu est capable de communiquer au reste des personnes y ayant accès (ce qui fait quand même masse de gens tu avoueras). C'est quand même une révolution énorme dans le monde de la distribution. Mis à part les FAI, que vois-tu comme requin pour se faire de l'argent dans ce modèle de distribution libéré du droit d'auteur?
                                                                              • [^] # Re: Parking=

                                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                Les même requins qui auraient changé leur approche, du style :

                                                                                'Envoyez nous des sioux, quand on aura assez on produira un nouvel album des "2BL5" '

                                                                                Et les groupes qui n'ont pas les moyens de faire ça ... ne font pas grand chose. Ou alors en moins bien parce que pas le temps ou les moyens, toujours en galère. Genre avec le consommateur qui se méfie parce qu'il peut pas avancer beaucoup ou que la dernière fois qu'il a avancé le groupe s'est cassé la gueule et a pondu une merde.

                                                                                Il faut en avancer des soux pour produire, surtout dans certains styles de musique.


                                                                                Tu t'es demandé qui tu favorises dans un système pareil, le consommateur ? Même pas sûr ...
                                                                                • [^] # Re: Parking=

                                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                                  Désolé, mais je vois autre chose qu'un produit de consomation dans les biens culturels.

                                                                                  Va voir un peu sur jamendo ce qu'a sorti en seulement un an David TMX, et reviens me dire après que si "des consomateurs n'avancent pas l'argent" ont peut pas faire grande chose.
                                                                                  • [^] # Re: Parking=

                                                                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                    Très bien, si David TMX y arrive, ça te fait un exemple. Tu en as beaucoup d'autres ?

                                                                                    Actuellement, les autres artistes ils peuvent faire comme lui si ils le veulent. Combien le font ? pourquoi ? parmi ceux qui le font combien il y en a qui signeraient avec une maison de disque si ils en avaient l'occasion ? A quel stade de notoriété en est David TMX ? Pourrait-il vivre de son art ? Le veut-il ? Que pourrait-il faire si il pouvait consacrer tout son temps à faire de la musique ? Tous les artistes peuvent-ils suivre un rythme pareil ?
                                                                                    • [^] # Re: Parking=

                                                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                                      Je ne peux pas répondre à sa place pour toutes les questions qui le concerne, je ne suis pas lui.

                                                                                      Sur dogmazic tu as quelques 1516 autres groupes.

                                                                                      Toutes tes questions partent toujours du principe que l'on fait de l'art pour l'argent, je ne sais pas si tu as remarqué... Bref, tu fonces droit dans la tautologie, je ne tomberais pas dans le piège de répondre à tes questions, donnant ainsi pour avéré l'axiome sur lequel elles se basent, alors que je ne suis pas d'accord avec celui-ci.
                                                                                      • [^] # Re: Parking=

                                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                        Toutes tes questions partent toujours du principe que l'on fait de l'art pour l'argent



                                                                                        Pas du tout, je pars du principe que si 1) un artiste veut, et peut, si il a du talent, vivre de son art, il doit pouvoir le faire. 2) réaliser une oeuvre confère certains droits dessus, simplement parce que séparer l'artiste de son oeuvre n'a pas vraiment de sens. Prends un monochrome par exemple. Si je fais un monochrome, tout le monde va s'en foutre. Personne ne m'accusera de plagiat d'ailleurs.

                                                                                        D'ailleurs, je considère pas que si on gagne de l'argent grâce à son art on fait ça pour l'argent. Ça peut simplement être "pour vivre de son art".

                                                                                        Après j'ai rien contre les artistes qui ne vivent pas de ça. C'est juste que c'est pas forcément facile pour eux, c'est soit par choix, soit par nécessité.

                                                                                        Toi tu pars du principe inverse que l'art doit être amateur on dirait.
                                                                                        • [^] # Re: Parking=

                                                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                          Pas du tout, je pars du principe que si 1) un artiste veut, et peut, si il a du talent, vivre de son art, il doit pouvoir le faire
                                                                                          C'est beau ... mais pourquoi c'est pas vrai pour le sport alors ?
                                                                                          L'équipe nationale féminine de basket, ben le basket c'est leur passion, ils ont un super niveau ... mais sont tous salariés.
                                                                                          Pourquoi les artistes aurait une situation plus favorables (plus de droit, plus de protection, une taxe sur tout (cd, usb, dd, bientot console de jeux, ... ) que les autres sous pretextes que eux ils sont artistes ?

                                                                                          Toi tu pars du principe inverse que l'art doit être amateur on dirait.
                                                                                          Non, je dis que l'art des fois il peut pas etre professionnel. Parce qu'il a pas de publique, parce qu'il est trop en avance ou autre.
                                                                                          Pourquoi doit on les aider a tout prix a pouvoir vivre de leur arts quand les autres 'salary man' ont trois fois moins de protections qu'eux ?
                                                                                          Tu as vu un salary man avoir une taxe au titre de 'la copie privée' qu'on ne peut pas utiliser ?
                                                                                          Les artistes en ont une.

                                                                                          Tu as vu des sportif de haut niveau mais pas du tout médiatisé avoir des droits de protection supplémentaires sur tout ce qu'ils font ?
                                                                                          Ah toi tu essaie de m'immiter avec ton ballon de basket, allez hop tu me dois 15¤ par rebond!
                                                                                          Ouah j'ai inventé une toute nouvelle technique de défense de zone en basket. Toutes les équipes qui vont copier la forme de ma défense de zone, je leur demande de me donner des sous! (parce que tu crois qu'arriver avec une nouvelle défense de zone ca se fait en claquant des doigts. Qu'il n'y a pas d'efforts, du temps , de la sueur derrière? et que ces sportifs la ils ont pas besoin de manger non plus).
                                                                                          • [^] # Re: Parking=

                                                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                            Pourquoi les artistes aurait une situation plus favorables (plus de droit, plus de protection, une taxe sur tout (cd, usb, dd, bientot console de jeux, ... ) que les autres sous pretextes que eux ils sont artistes ?


                                                                                            Plus rien à voir avec le droit d'auteur en soit, il ne faut pas tout mélanger.


                                                                                            Non, je dis que l'art des fois il peut pas etre professionnel. Parce qu'il a pas de publique, parce qu'il est trop en avance ou autre.
                                                                                            Pourquoi doit on les aider a tout prix a pouvoir vivre de leur arts quand les autres 'salary man' ont trois fois moins de protections qu'eux ?
                                                                                            Tu as vu un salary man avoir une taxe au titre de 'la copie privée' qu'on ne peut pas utiliser ?
                                                                                            Les artistes en ont une.


                                                                                            Sauf que non, les artistes qui nous intéressent sont susceptible de vendre. Les artistes qui ne vendent rien pour les raisons que tu cites ne touchent rien, ils sont en dehors de la problématique qui nous occupent, et je vois pas de solution à priori là dessus, puisque que l'art reste quelque chose de très subjectif, et qu'on ne peut pas discriminer ce qui est bon de ce qui est mauvais, ce qui plaira de ce qui ne plaira jamais à priori par des critères objectifs.



                                                                                            Tu as vu des sportif de haut niveau mais pas du tout médiatisé avoir des droits de protection supplémentaires sur tout ce qu'ils font ?
                                                                                            Ah toi tu essaie de m'immiter avec ton ballon de basket, allez hop tu me dois 15¤ par rebond!
                                                                                            Ouah j'ai inventé une toute nouvelle technique de défense de zone en basket. Toutes les équipes qui vont copier la forme de ma défense de zone, je leur demande de me donner des sous! (parce que tu crois qu'arriver avec une nouvelle défense de zone ca se fait en claquant des doigts. Qu'il n'y a pas d'efforts, du temps , de la sueur derrière? et que ces sportifs la ils ont pas besoin de manger non plus).


                                                                                            Un artiste pas du tout médiatisé aura du mal à vivre de son art, tout comme un sportif dans un sport peu médiatisé. Bon sinon sur ta comparaison j'ai pas grand chose à dire, juste une remarque : c'est quoi le rapport entre une oeuvre artistique, subjective par essence, et une technique de défense au basket, dont les résultats peuvent se mesurer objectivement : nombre de paniers encaissés, nombre de ballon piqué, nombre de victoire ? Alors avant de comparer, explique moi en quoi ta comparaison est pertinente. À part le côté "invention" je vois pas trop. Une oeuvre est unique, une technique au basket peut se moduler à l'infini ... il y a un paquet de différence. (au passage, tu es basketteur) ?
                                                                                            • [^] # Re: Parking=

                                                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                              c'est quoi le rapport entre une oeuvre artistique, subjective par essence, et une technique de défense au basket, dont les résultats peuvent se mesurer objectivement : nombre de paniers encaissés, nombre de ballon piqué, nombre de victoire ?
                                                                                              Donc si une oeuvre peut avoir une conséquence ou une finalité matérielle, alors ca n'en devient plus une et c'est normal de la copier ?
                                                                                              que dire des oeuvres musicale qui rapporte des sous et ont été concu dans ce but (à comparer par exemple au nombre de panier encaissés, la c'est les sous encaissés) ?

                                                                                              Une oeuvre est unique, une technique au basket peut se moduler à l'infini
                                                                                              L'inverse est aussi vrai ;)
                                                                                              La technique que l'on a trouvé est elle aussi unique en tant que telle. Et on peut faire de multiples variations a partir d'une meme oeuvre.

                                                                                              (au passage, tu es basketteur)
                                                                                              J'en ai fait un peu.

                                                                                              et qu'on ne peut pas discriminer ce qui est bon de ce qui est mauvais
                                                                                              Tout comme une équipe peut faire un tres bon jeu et perdre quand meme. Les critères que l'on juge 'objectifs' ne le sont peut etre pas pour tout le monde ;)


                                                                                              Plus rien à voir avec le droit d'auteur en soit, il ne faut pas tout mélanger.
                                                                                              La rémunération non plus amha;) Le droit d'auteur c'est 'un auteur possèdes des droits par rapport a son oeuvre'. Il peut etre possible de faire des droits inaléniables, et donc n'entrainant aucune rémunération car ne pouvant pas etre céder (c'est le cas des droits moraux en france).
                                                                                              Bon c'est de la quadrisectomie capillaire je suis d'accord, mais d'un pur point de vue intellectuel, c'est envisageable.

                                                                                              pour les raisons que tu cites ne touchent rien
                                                                                              Donc aucun artiste a jamais touché de l'argent venant de la taxe sur les cds ? Johnny va pas etre content :d
                                                                          • [^] # Re: Parking=

                                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                                            Non ça ne serait pas comme du BSD, car tu ne pourrais pas interdire la décompilation pour étude comme on le trouve dans un tas de CLUF de logiciels proprios.

                                                                            cela dit, un soft décompilé n'est pas du tout aussi facile à étudier/améliorer/etc. qu'un soft dont on a les sources originales ! La GPL précise bien que des sources sont "means the preferred form of the work for making modifications to a work".

                                                                            C'est-à-dire, pas de truc pré-processé, noms de variables ad-hoc etc. C'est la meilleure méthode trouvée depuis bientôt 25 ans pour pouvoir travailler à plusieurs sur un même logiciel, c'est-à-dire réutiliser le code des autres !

                                                                            Même si nul ne pourrait interdire la décompilation, une boîte de logiciels proprios pourrait utiliser des obfuscateurs dont le résultat serait de rendre la décompilation quasi-ineffective !
                                                                            On n'est alors quand même pas loin du monde BSD dans les faits, même si en théorie la décompilation est possible !!
                                                                            • [^] # Re: Parking=

                                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                                              Bah rien n'empêche de continuer à faire de l'open source non plus. Puis bon par exemple pour des drivers, faire des couches d'obfuscation, ça rendrais le driver moins performant je pense (mais j'en sais rien en fait).

                                                                              Bref, plus de droit d'auteur, plus de GPL c'est vrai, mais moi ça me conviendrais dans ces conditions.
                                                                              • [^] # Re: Parking=

                                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                Puis bon par exemple pour des drivers, faire des couches d'obfuscation (...)

                                                                                Tiens ça me rappelle vaguement l'histoire d'un gars dans un laboratoire d'informatique dans une grande université américaine, vers 1983, qui s'est rendu compte qu'il n'arrivait pas à comprendre le pilote de son imprimante, qui ne marchait pas très bien, parce qu'il n'en avait pas les sources... ;-)

                                                                                sans rire maintenant, l'obfuscation n'est pas forcément synonyme de perte de performance, au contraire : souvent on réussit à gagner quelques cycles d'horloge dans une boucle par exemple, rien qu'en faisant un gros hack, sale, donc rendant le code illisible (à plus forte raison quand on fait des optimisations dans le code assembleur directement) !
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        Il n'y a pas grand monde qui a eu l'air d'adhérer à ta vision/définition de la liberté d'expression. Ça te questionne pas ?

                                                                        Après entre le droit de reproduction (et de production / publication de la reproduction) et la liberté d'expression il y a quand même un monde.

                                                                        On tourne un peu en rond, mais répond sérieusement à ça, tu es loin de m'avoir convaincu pour l'instant :

                                                                        Mettons qu'une oeuvre exprime une idée. Dois-je forcément reproduire l'oeuvre pour reproduire l'idée ?

                                                                        Quels droits donne la liberté d'expression ? Le droit d'exprimer des idées, entre autre. Donne-t-elle le droit de le faire n'importe comment ? Oui, sauf si je tue des gens pour exprimer mon idée, genre pour faire passer l'idée "la guerre c'est mal" je tue des gens pour montrer que leur entourage en souffre, et que la guerre tue des gens. Est-ce ça entraine que le fait de ne pas pouvoir tuer des gens est un frein à la liberté d'expression ? Corollaire : est-ce que le fait d'avoir des restrictions sur ce que tu peux faire d'une oeuvre est un frein à la liberté d'expression ? Ça ne t'empêchera jamais d'exprimer que "la guerre, c'est mal", ça restreint seulement les moyens par lesquels tu peux le faire. Et encore, c'est seulement soumis aux conditions des auteurs ou des ayants droits.
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                                          Il n'y a pas grand monde qui a eu l'air d'adhérer à ta vision/définition de la liberté d'expression. Ça te questionne pas ?

                                                                          Je ne suis pas très sensible à l'argumentum ad populum, désolé... Encore si je ne savais pas argumenté mon point de vue, mais je ne vais sûrement pas m'écraser parce qu'une majorité de personne ne sont pas d'accord avec moi.


                                                                          Mettons qu'une oeuvre exprime une idée. Dois-je forcément reproduire l'oeuvre pour reproduire l'idée ?

                                                                          Si tu veux exprimé précisément la même idée, /au mot/à la note/au coups de pinceau/ près, oui.


                                                                          Quels droits donne la liberté d'expression ? Le droit d'exprimer des idées, entre autre. Donne-t-elle le droit de le faire n'importe comment ? Oui, sauf si je tue des gens pour exprimer mon idée, genre pour faire passer l'idée "la guerre c'est mal" je tue des gens pour montrer que leur entourage en souffre, et que la guerre tue des gens. Est-ce ça entraine que le fait de ne pas pouvoir tuer des gens est un frein à la liberté d'expression ? Corollaire : est-ce que le fait d'avoir des restrictions sur ce que tu peux faire d'une oeuvre est un frein à la liberté d'expression ? Ça ne t'empêchera jamais d'exprimer que "la guerre, c'est mal", ça restreint seulement les moyens par lesquels tu peux le faire. Et encore, c'est seulement soumis aux conditions des auteurs ou des ayants droits.

                                                                          Si tu ne lis pas mes arguments il ne risque pas de te convaincre, c'est sûr. J'ai déjà expliqué que je ne pense pas qu'une action qui entrave la liberté d'autruis peu être elle même qualifier de liberté. Tout au moins, comme le montre ton fantastique exemple, une liberté n'a de sens que dans la mesure où elle n'empiète pas d'autres liberté. Si je tue quelqu'un, je le prive de toute liberté. La liberté d'entraver ainsi son prochain renie sa liberté.

                                                                          De même le droit d'auteur est un déni de liberté de son prochain. Je ne le considère pas comme une liberté de l'auteur, mais comme un acte qui de despotisme de sa part.

                                                                          Avant de dire que mes arguments ne te convaincs pas,tu pourrais au moins prendre le temps de les lire.

                                                                          Quels droits donnent le droit d'auteur ?
                                                                          Celui de renier à son prochain une partie de sa capacité à faire usage de sa liberté d'expression.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                        la copie d'une sculpture (ce que je n'ai pas le droit de faire à cause du droit d'auteur)

                                                                        ça tombe pas sous le coup de la copie privée ça ?
                                          • [^] # Re: Parking

                                            Posté par  . Évalué à 3.

                                            De plus tu sembles partir du principe qu'une ½uvre intellectuelle ne peut exister en dehors d'une rémunération. L'expérience nous montre que c'est faux. On a pas attendu l'exploitation des biens culturelles dans l'économie de marché pour créer de la culture.


                                            historiquement il y a eu très peu d'artistes qui n'étaient pas payés pour créer leurs oeuvres : la majorité ont vécu de commandes ou d'un mécène, souvent après s'être fait remarquer en gagnant un prix, avant d'être plus connus ; compositeurs (Bach chez le duc de Weimar, Lully à la cour de Louis 14...), peintres (Jacques-Louis David qui s'est fait payer ses études, Nicolas Poussin qui a gagné sa vie avec quelques commandes avant d'être plus connu et d'avoir un "protecteur") etc.


                                            on pourrait plutôt penser qu'on a attendu le 20 ième siècle pour vouloir que ceux qui se disent artistes puissent en vivre indépendamment du fait qu'il y ait des gens pour vouloir leurs oeuvres !

                                            plus sérieusement les artistes ne créant pas sur commande mais ne vivant que de leurs oeuvres (avant d'être riches/connus et de pouvoir s'abstraire des nécessités matérielles) sont apparus très tard !!
                                            • [^] # Re: Parking

                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                              Oui tu as définitivement raison, il a fallu attendre le système de marché et des personnes qui avait trop d'argent pour en avoir a claquer dans l'art. Avant cela, aucune ½uvre intellectuelle, qu'elle fusse artistique ou non, n'avais jamais pu exister par faute de moyen. La sacro-sainte économie de marché à permis l'avènement de tous les arts qui ne peuvent exister en dehors de celui-ci.

                                              D'ailleurs avant le 20iem siècle, aucun être humain n'a pondu une ½uvre qui vaille la peine qu'on s'y attarde, aussi bien dans la peinture, l'architecture, la musique, quand dans les mathématiques, la biologie ou tout autre domaine où il relève d'un travail de l'esprit.
                                              • [^] # Re: Parking

                                                Posté par  . Évalué à 3.

                                                Le fait qu'un artiste soit payé/réalise des oeuvres sur commande n'a rien à voir avec l'économie de marché !
                                                Les artistes étaient le plus souvent payés en URSS, sous l'Ancien Régime, dans la Grèce Antique, etc !! Que ce soient par de riches mécènes, par des amateurs d'art lors d'une commande par exemple, ou par l'État.

                                                Les artistes qui ont pu créer de nouvelles oeuvres sans rémunération/sans qu'on leur procure de quoi vivre sont une exception rare.
                                                Une oeuvre intellectuelle de la complexité que requiert une oeuvre artistique se conçoit très difficilement sans rémunération si on n'a pas de quoi vivre à côté, que ce soit dans une économie de marché ou pas !

                                                Quant à mon deuxième paragraphe, il était juste trollifère ;-)
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                  Les artistes qui ont pu créer de nouvelles oeuvres sans rémunération/sans qu'on leur procure de quoi vivre sont une exception rare.


                                                  Je te cite dogmazic :

                                                  1105 heures de musique disponibles, soit 14170 morceaux par 1514 groupes et 140 labels sous 27 licences écoutés ou téléchargés 21578901 fois en 913 jours, cela en toute quiétude et en toute légalité


                                                  14170 ½uvres originales par 1514 groupes en 913 jours, je trouve ça pas trop mal pour des exceptions rares.

                                                  Enfin si pas «sans rémunération/sans qu'on leur procure de quoi vivre», tu entendais qui crée des ½uvres sans jamais rien faire d'autre et jamais manger, c'est sur ça doit être bien plus rare. :)
                                                • [^] # Re: Parking

                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                  je pense que tu ferais bien de t'interesser aux impressionnistes (monet toussa) et aux artistes jugés comme hérétiques.

                                                  Certains non seulement n'étaient pas payé, mais en plus ce sont fait tué pour faire leur art.
                                                  • [^] # Re: Parking

                                                    Posté par  . Évalué à 3.

                                                    Revenons à ce temps alors, quand les artistes étaient purs et vrais. Et bien reconnus par la société en plus.
                                                    • [^] # Re: Parking

                                                      Posté par  . Évalué à 2.

                                                      Ce que je voulais enlever, c'est le mythe de 'il n'y a d'artiste que si il peut vivre de son oeuvre'.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                        Si on ne peut plus en vivre du tout je doute que ça aide la création artistique. Maintenant une compensation pour le travail accompli est juste et logique... le droit d'auteur actuellement oublie certainement la notion de juste et associe a une oeuvre (litteraire/musical/...) une notion matériel qui de cette manière peut s'hériter et actuellement court 70 ans après la mort de l'auteur plus ou moins... Ce qu'il y a d'anormal ici, c'est qu'une oeuvre est plus le résultat d'un travail qu'un truc immobilier, or pour un travail on est payé pour celui-ci mais on ne reçoit pas une rente à vie (et l'au-delà). Maintenant je ne pense pas qu'il y ai une rémunération juste et je suis bien incapable de juger à combien elle devrait être (pour être juste faut suivre) par contre une rémunération nulle alors que l'oeuvre est appréciée par le public c'est innacceptable et je ne pense pas que compter sur les 5 bons samaritins pour se financer est un truc correct.
                                                      • [^] # Re: Parking

                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                        Tu l'as vu ou le mythe ?

                                                        Il y a pleins d'artistes qui vivent pas de leurs oeuvres, ou mal, et qui aimeraient bien. Tu proposes quoi pour eux ? Casser leurs chances d'en vivre un jour ? Les faire abandonner parce qu'ils y arrivent pas et que du coup ils ont pas le temps ?

                                                        Si il est possible pour un artiste de vivre de son oeuvre, je vois pas pourquoi il faudrait lui mettre les battons dans les roues. Et si le financement est potentiellement suffisamment large pour en faire vivre un grand nombre, c'est tant mieux pour la diversité amha.
                                                        • [^] # Re: Parking

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.


                                                          Si il est possible pour un artiste de vivre de son oeuvre, je vois pas pourquoi il faudrait lui mettre les battons dans les roues.

                                                          Du moment qu'on y sacrifie pas les libertés du reste de l'humanité, je n'y vois pas d'inconvénient.


                                                          Et si le financement est potentiellement suffisamment large pour en faire vivre un grand nombre, c'est tant mieux pour la diversité amha.

                                                          C'est bien connu, les trucs qui se vendent le mieux sont les garants de la diversité.

                                                          Puis c'est la logique même en interdisant de faire des reprises, et autres retouches avec le droit d'auteur, on assure une plus grande diversité.
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                            Puis c'est la logique même en interdisant de faire des reprises, et autres retouches avec le droit d'auteur, on assure une plus grande diversité.


                                                            Je suis désolé mais ce n'est pas interdit, tu dois seulement avoir l'autorisation de l'auteur de l'oeuvre que tu voudrais reprendre. Interdit voudrais dire que tu ne le peux pas point à la ligne et ce n'est pas du tout le cas, d'ailleurs c'est bien connu les reprises, remake n'existent pas.

                                                            Et je ne comprends toujours pas ce qui te gène dans ça. Prenons l'exemple d'un roman protégé sous droit d'auteur... Que voudrais-tu faire avec que le droit d'auteur t'empêche réellement ? A part l'imprimer toi et le distribuer à ton compte (en changeant ou non le nom de l'auteur, le nom du roman) ?

                                                            Qu'est-ce qui t'es interdit ? Et si tu veux le réutiliser tu trouves ça honteux et liberticide de le demander à son auteur ?
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.


                                                              je suis désolé mais ce n'est pas interdit, tu dois seulement avoir l'autorisation de l'auteur de l'oeuvre que tu voudrais reprendre. Interdit voudrais dire que tu ne le peux pas point à la ligne et ce n'est pas du tout le cas, d'ailleurs c'est bien connu les reprises, remake n'existent pas.

                                                              Ah bah oui. Puis en chine, faire des critiques du gouvernement, ce n'est pas interdit mon bon monsieur. Mais non pensez donc, c'est juste que vous avez besoin d'une autorisation du gouvernement. Interdit voudrais dire que tu ne le peux pas point à la ligne et ce n'est pas du tout le cas, d'ailleurs c'est bien connu les gens qui se font arrêter et/ou tuer pour avoir critiquer le gouvernement sans son autorisation, ça n'existe pas.


                                                              Et je ne comprends toujours pas ce qui te gène dans ça.

                                                              Ah bah rien mon bon monsieur, c'est vous qui avez raison en fait. Il suffit juste d'avoir l'autorisation, c'est pas comme si c'était interdit.


                                                              Prenons l'exemple d'un roman protégé sous droit d'auteur... Que voudrais-tu faire avec que le droit d'auteur t'empêche réellement ?

                                                              Un exemple tout bête, le traduire?


                                                              Et si tu veux le réutiliser tu trouves ça honteux et liberticide de le demander à son auteur ?

                                                              Oui.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                                Puis en chine, faire des critiques du gouvernement, ce n'est pas interdit mon bon monsieur.


                                                                Bel argument de rhétorique... mais ça n'a rien à voire.

                                                                Un exemple tout bête, le traduire?


                                                                Non on t'empêche pas de le traduire, on t'empêche de distribuer cette traduction sans autorisation, c'est différent.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                                  Bel argument de rhétorique... mais ça n'a rien à voire.

                                                                  Ah oui, devant tant d'argumentaire pour me démontrer que ça n'a rien a voir, je ne peux que m'incliner.


                                                                  Non on t'empêche pas de le traduire, on t'empêche de distribuer cette traduction sans autorisation, c'est différent.

                                                                  Oui, tu as raison, on m'empêche juste de le publier, ce n'est pas du tout brider la liberté d'expression ça (puisqu'on vous dit mon bon monsieur qu'avec une autorisation...). Le reporter chinois, personne l'empêche d'écrire son article qui critique le gouvernement hein. Il a juste pas le droit de le publier, c'est différent.
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                                                    Bah voila une vraie atteinte à la liberté d'expression ! le journaliste Chinoix, c'est pas la forme de son propos qui lui est reproché, c'est son contenu.
                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                      Et moi si je partage des copies d'un fichier sous droit d'auteur, si je comprends ce que tu me dis, on m'attaquera pas sur le contenu du fichier que je partage, mais sur sa forme peut être?
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        On t'attaqueras pas à cause des idées qu'il contient, c'est tout ce que veut la liberté d'expression.
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                          Tu veux dire que c'est tout ce que tu attends de ta liberté d'expression, que tu es le droit de formuler des idées, mais que sous certaines formes?
                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                                            C'est l'essence de la liberté d'expression, non, pouvoir exprimer ses opinions ?

                                                                            Après la liberté d'expression elle rentre dans le cadre de la loi, tout comme la liberté en général, c'est pas parce que tu es libre de t'exprimer que tu peux dire n'importe quoi.

                                                                            Si pour toi le plus important dans la liberté d'expression c'est d'avoir le droit de recopier des oeuvres tu essayes de faire entrer une vis avec un marteau amha.

                                                                            Ce que j'attends de ma liberté d'expression, c'est de pouvoir m'exprimer, pas de pouvoir télécharger gratuitement des musiques.
                                                                            • [^] # Re: Parking

                                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                              Je ne dis pas que c'est le plus important. Je découpe pas ma liberté d'expression en fragment que je considère plus ou moins important, c'est un tout.

                                                                              Expression, ça ne se résume pas à écrire du texte et faire usage de sa voix. Exprimer c'est communiquer une information par quelque moyen que ce soit. Partager de la musique, ça me semble coller la-dedans.

                                                                              Si j'ai envie de m'enregistrer entrain de jouer "opinion" de nirvana et de le balancer sur le net, je pense que personne devrait avoir le droit de m'en interdire, pour moi ça fait partit de ma liberté d'expression. J'aime ce morceau, et en l'apprenant et en faisant une interprétation, je partage ce ressentiment en plus du message qu'il véhicule. M'empêcher de faire cela, c'est brider ma liberté d'expression.
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                              Interdit voudrais dire que tu ne le peux pas point à la ligne
                                                              Ben non.
                                                              Il est interdit de faire un truc, sauf dérogation. L'autorisation de l'auteur vaut dérogation.

                                                              Je peux conduire sans ceinture de sécurité si j'ai un certificat médical. Pourtant il est interdit de conduire sans ceinture de sécurité.

                                                              Que voudrais-tu faire avec que le droit d'auteur t'empêche réellement ?
                                                              Le traduire par exemple.
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                Il est interdit de faire un truc, sauf dérogation


                                                                Ce n'est absolument pas spécifié dans ce à quoi je répond.

                                                                Je peux conduire sans ceinture de sécurité si j'ai un certificat médical. Pourtant il est interdit de conduire sans ceinture de sécurité.


                                                                Je ne commentes plus tes comparaisons foireuses c'est lassant.

                                                                Le traduire par exemple.


                                                                J'ai déjà répondu plus haut, le droit d'auteur ne t'empêche nullement de traduire mais de *redistribuer* cette traduction *sans autorisation*.

                                                                Ce que vous contestez ce n'est pas un problème entre le droit d'auteur et la liberté d'expression mais plutôt la liberté *d'exploitation* c'est différent.

                                                                Et oui le droit d'auteur restreint la liberté d'exploitation d'une oeuvre.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                  A parce que diffuser une traduction c'est exploiter l'½uvre qu'on a traduit? Tu entends quoi par exploiter dans ce cas?
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                  Ce n'est absolument pas spécifié dans ce à quoi je répond.
                                                                  Non pas du tout. Tu dis 'c'est pas interdit, faut demander l'autorisation de le faire'. Ce qui correspond tout a fait a ce que j'ai dit, mais c'est pas spécifié , pas du tout ...


                                                                  Je ne commentes plus tes comparaisons foireuses c'est lassant.
                                                                  Toujours autant d'arguments \o/
                                                                  Bizarre qu'elle soit foireuse pourtant, parce que c'est exactement le meme cas , avec exactement la meme position. La seule chose qui change c'est que c'est pas une oeuvre que tu ne dois pas toucher mais une ceinture de sécurité que tu dois mettre.


                                                                  J'ai déjà répondu plus haut, le droit d'auteur ne t'empêche nullement de traduire mais de *redistribuer* cette traduction *sans autorisation*.
                                                                  Donc il t'empeche de diffuser une oeuvre s'inspirant de la précédente, mais que tu as fait tout seul. Il t'interdit donc de créer et de diffuser ton oeuvre. Mais effectivement ca touche pas du tout au droit d'expression, juste tout ceux qui sont en rapport avec l'oeuvre - tu a remarqué qu'on a pas dis 'on ne met pas l'auteur de l'oeuvre initial avec toutes les précaution comme quoi la trad peut etre fausse', ceci pourrait tout a fait être requis.


                                                                  Moi aussi je crois que je vais arreter de répondre.
                                                                  On a déjà donné tous les arguments possibles et imaginables, si vous voulez pas les entendre, ne les entendez pas. Mais ne dites pas qu'on y comprend rien dans ce cas.
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                                                    Il a jamais été interdit de s'inspirer d'une oeuvre pour en créer une nouvelle et la distribuer. C'est le plagiat qui est interdit. Alors oui, la limite est pas forcément claire, mais c'est un fait.
                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                      Posté par  . Évalué à 2.

                                                                      ou copier une mélodie qu'on trouvait pas mal pour faire un petit sample de 20 seconde dans une musique d'une heure et demi. Donc extraire une partie d'une oeuvre pour l'incorporer dans une autre oeuvre.
                                                                      C'est pas du plagiat ca pourtant.
                                                                      ou extraire des données et les modifier , comme la traduction.

                                                                      Bref, bien plus que juste le plagiat.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        Là on touche les limites, là où ça devient tangent et sans doute subjectif. Mais que la limite plagiat/inspiration sois floue n'implique pas que le plagiat n'existe pas. Ou que l'originalité n'existe pas quand on reprends un sample. Quand on écoute certain trucs on se dit (subjectivement) que ce n'est pas le truc en question qui est bon, mais le truc original, et que le truc en question ne vaudrait rien ... sans l'original. Quand on écoute d'autre trucs, on se dit que le résultat est bon, que l'original y contribue, mais qu'il n'y a pas d'offense et que c'est logique.

                                                                        Mais malgré tout, je comprends certains artistes, genre Hergé qui voulait qu'il n'y ait pas d'album de Tintin après sa mort.

                                                                        En bref, peut être que je sacralise l'artiste, mais je comprends que certains ne veuillent pas qu'on dérive leur production, tout comme je comprends que certains veuillent la laisser "libre", tout ça fait parti d'une certaine démarche, artistique ou humaine.

                                                                        Au final, de toute façon, au bout d'un moment tout fini dans le domaine public, le droit d'auteur reste quelque chose de provisoire à l'échelle de l'humanité. Comme esi au bout d'un certain temps la subjectivité de l'auteur se dissolvait.
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                                          moi aussi je comprend tout ce que tu cite. Cela ne veut pas dire que je les acceptent.

                                                                          Les lois sont justement censé garantir l'intéret collectif par rapport à l'interet particulier.
                                                                          Si c'était le contraire, aucune loi n'existerait car justement l'intérêt particulier c'est de faire ce qu'il veut. (mais deux intérets particuliers peuvent rentrer en conflit).

                                                                          Ce que je veux dire, a loi est intimement lié à l'aspect de société (ca veux pas dire qu'elle ne puisse pas assurer une sécurité spécifique a des personnes par rapport a d'autres groupes).

                                                                          Si tu autorise certains intérêts spécifique (laisser les majors faire ce qu'elles veulent par exemple (pas les artistes), ils vont forcément empiéter sur d'autres intérêts spécifiques (vie privée pour l'écoute sur le net par exemple).
                                                                          Donc la question générale (on est plus du tout dans une question théorique mais bien d'application) :
                                                                          Quels sont les intérêts spécifiques que l'on peut autoriser pour que la société soit au final mieux que si on ne les avait pas autoriser ?

                                                                          Le droit d'auteur rentre dans cette logique initiale pour favoriser la création, ce qui permet au final que la société en question en retire de la valeur ajouté : des oeuvres !

                                                                          Quel est le prix quel est prête a payé pour ca ?
                                                                          Avec l'avènement de internet, les roles ne se sont pas inversé pour la protection ?



                                                                          Ps : je pense qu'augmenter et assurer les différentes libertés (libertés d'avoir une vie privée, liberté d'expression, ...) est bénéfique a la société sur le long terme. Mais bon peut etre est ce seulement une utopie ?
                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                            Les lois sont justement censé garantir l'intéret collectif par rapport à l'interet particulier.

                                                                            D'où tu sors ça ? Selon les pays et les cultures, l'individu est plus moins important par rapport au groupe. Mais les lois, avec un article défini, en général, sont là pour des tas de raisons, et je ne crois pas que celle-ci en fasse parti.

                                                                            Je pense que tu confonds intéret général et intéret de la majorité. Et l'intêret général peut être de favoriser l'individu ou le groupe, selon les cas.
                                                                            • [^] # Re: Parking

                                                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                                                              Je pense que tu confonds intéret général et intéret de la majorité. Et l'intêret général peut être de favoriser l'individu ou le groupe, selon les cas.
                                                                              Je n'ai jamais dis le contraire ...
                                                                              j'ai parlé de l'intéret collectif (de la société) et non pas de l'intéret de la majorité.

                                                                              Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dis.

                                                                              je l'explique meme avec un exemple dans mon précédent post !

                                                                              Le droit d'auteur rentre dans cette logique initiale pour favoriser la création, ce qui permet au final que la société en question en retire de la valeur ajouté : des oeuvres !
                                                          • [^] # Re: Parking

                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                            C'est bien connu, les trucs qui se vendent le mieux sont les garants de la diversité.


                                                            Demande toi ce que ça change pour les trucs qui se vendent moins bien, et pas seulement pour ceux qui se vendent le mieux.


                                                            Puis c'est la logique même en interdisant de faire des reprises, et autres retouches avec le droit d'auteur, on assure une plus grande diversité.


                                                            Raisonnement à l'emporte pièce. Réponse à la con : si t'interdis les reprises et que le groupe veut vraiment faire quelque chose il est poussé à l'originalité non ? C'est la logique même.

                                                            Tiens un lien qui va peut-être bousculer tes idées reçues sur la question des reprises d'ailleurs: http://saceml.deepsound.net/archives/archi53.html
                                                            • [^] # Re: Parking

                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


                                                              Raisonnement à l'emporte pièce. Réponse à la con : si t'interdis les reprises et que le groupe veut vraiment faire quelque chose il est poussé à l'originalité non ? C'est la logique même.

                                                              Ou alors le monsieur est un DJ et il aura rien à mixer et il fera rien (légalement en tout cas).
                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                C'est vrai que ça peut être un problème dans ce cas, je l'admets.
                                                                Notamment parce qu'ici on parle d'une oeuvre composée qui n'a plus forcément grand chose à voir avec l'original, sauf plagiat trop flagrant, et que la limite est subjective et pas facile à fixer. Un accord reste cependant toujours possible, même si pas systématique j'imagine.

                                                                Mais là on touche plus aux dérives du système qu'au principe même du droit d'auteur.
                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                  Une descente de flic chez un DJ parce qu'il avait fait des remixes, ce n'est pas une possibilité, j'ai déjà lu un article la-dessus (je n'ai pas de source désolé). Un artiste qui ne peut pas reprendre un morceau dont il est lui même le co-auteur, on l'a vu avec "my playlist" de joey star, qui expliquait ce problème dans un 20 minutes que j'avais lu.

                                                                  Te faire arrêter dans la rue parce que tu chantes "mistral gagnant", ça relève pas tellement du fantasme. Quand on met en place un système de répression de la libre expression (le droit de communiquer des informations quels quels soient sans peur de représailles) il faut pas s'étonner de voir que les dérives qu'il permet se réalisent.
                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9_d%27expression

                                                                    Tu remarqueras que dans la plupart des définitions, il est dit que la liberté d'expression était cadrée par la loi.
                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                      Ah c'est sûr, si la loi dit que ma liberté d'expression m'autorise pas à tenir certains propos, alors c'est que tenir ces propos ne fait pas parti de la définition de la liberté d'expression.

                                                                      Fantastique comme vous maîtrisez la tautologie dans vos arguments quand même.

                                                                      Ca te choque pas que chanter une chanson sous droit d'auteur dans la rue ça soit illégal? Ca te choque pas que tu n'es pas le droit de t'enregistrer entrain de chanter une chanson sous droit d'auteur et de balancer ça sur le net?

                                                                      Désolé, mais moi ça me choque profondément. C'est pas parcequ'une loi réduit ta liberté d'expression que le fait de la faire c'est une bonne chose, juste parceque c'est la loi.

                                                                      Sinon, pourquoi on devrait pleindre les chinois, après tout ils ont aussi la liberté d'expression, cadrée par la loi, j'aimerais bien que tu me répondes un peu à ça.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        Ca te choque pas que chanter une chanson sous droit d'auteur dans la rue ça soit illégal? Ca te choque pas que tu n'es pas le droit de t'enregistrer entrain de chanter une chanson sous droit d'auteur et de balancer ça sur le net?

                                                                        Désolé, mais moi ça me choque profondément. C'est pas parcequ'une loi réduit ta liberté d'expression que le fait de la faire c'est une bonne chose, juste parceque c'est la loi.


                                                                        Pour enfoncer le clou

                                                                        Il n'y a pas si longtemps que ca , les ouvriers n'avait légalement pas le droit d'exprimer leur mécontentement (la grève était illégale).
                                                                        A nouveau un peu plus loins dans l'histoire, la loi interdisait aux personnes très très très bronzée d'exprimer quoi que ce soit.

                                                                        La loi en elle meme n'est garante d'aucune liberté ni d'aucune justice.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        Ça ne te choque pas que l'artiste n'ait aucun droit sur ses oeuvres ?
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  . Évalué à 1.

                                                                          Ca ne te choque pas que fermat ne touche rien pour son théorème, et n'empeche pas tel ou tel personne a s'en servir ?
                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                                            Fermat est mort depuis longtemps, ça fait longtemps que tout ce qu'il a écris est passé dans le domaine public.

                                                                            Trève de plaisanterie, Fermat aurait pu si il l'avait voulu exercer ses droits sur l'article ou le bouquin ou que sais-je dans lequel il a énoncé son théorème. Et pas sur le théorème en lui même. Ça c'est pour droit d'auteur et liberté d'expression, mais ça a déja été dit et redit.


                                                                            Pour filer ta comparaison maths/arts, question : comment vivent les matheux aujourd'hui ? à ma conaissance très peu d'amateurs, très peu de mécénes. À part l'état, personne ne va financer un matheux qui ne travaille pas sur des maths applis.
                                                                            • [^] # Re: Parking

                                                                              Posté par  . Évalué à 1.

                                                                              Pour filer ta comparaison maths/arts, question : comment vivent les matheux aujourd'hui ? à ma conaissance très peu d'amateurs, très peu de mécénes. À part l'état, personne ne va financer un matheux qui ne travaille pas sur des maths applis.
                                                                              Ce qui repose le problème : pourquoi les artistes doivent absolument pouvoir vire de leurs oeuvres quand les matheux ne peuvent pas ?
                                                                              :P
                                                                              /me pense que la discussion est figé la, et que donc ca sert a rien de continuer ;)
                                                                              • [^] # Re: Parking

                                                                                Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                Parce qu'un théorême de maths n'est pas une oeuvre.

                                                                                Les maths se situe sur le même plan que les idées, trouverait-tu logique qu'on puisse protèger une loi de la nature? C'est juste un fait. Ca n'appartiens à personne. Si on suit la logique, les matheux ne produisent donc pas d'oeuvre. Et c'est pas dénué de sens je trouve
                                                                                • [^] # Re: Parking

                                                                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                  Parce qu'un théorême de maths n'est pas une oeuvre.
                                                                                  Très drole :


                                                                                  OEUVRE, subst.
                                                                                  I. Au fém.
                                                                                  A. Au sing. dans la plupart des emplois
                                                                                  1. Ensemble d'actions accomplies par quelqu'un en vue d'un certain résultat. Synon. activité, tâche, travail, entreprise. OEuvre colonisatrice, de colonisation; oeuvre d'organisation; oeuvre rédemptrice; l'oeuvre du salut. L'homme ne choisit ni son chemin ni son oeuvre; Dieu lui donne sa tâche par les circonstances et par ses convictions. Il faut l'accomplir (LAMART., Voy. Orient, t.2, 1835, p.260). À cette oeuvre immense de construction sociale, c'est l'immense majorité des citoyens qui doit concourir (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p.93):


                                                                                  ou encore

                                                                                  2. Résultat d'une activité, d'une action (v. supra I B 2).
                                                                                  a) Sing. à valeur coll.
                                                                                  Vx. Ensemble de réalisations, de créations (dans un domaine quelconque).

                                                                                  On vois donc qu'un théorème peut bien etre une oeuvre ou l'oeuvre de quelqu'un.



                                                                                  Les maths se situe sur le même plan que les idées, trouverait-tu logique qu'on puisse protèger une loi de la nature? C'est juste un fait.
                                                                                  Je ne crois pas avoir jamais prononcé ce genre d'idée
                                                                                  Ca n'appartiens à personne.
                                                                                  encore une fois, je n'ai jamais dis le contraire.

                                                                                  ce que j'ai dis c'est qu'il n'y a pas de raison qu'une oeuvre mathématique appartienne a personne et une oeuvre musicale appartienne a quelqu'un.

                                                                                  Si on suit la logique, les matheux ne produisent donc pas d'oeuvre. Et c'est pas dénué de sens je trouve
                                                                                  Sauf que ta phrase est illogique. Il n'y a aucune relation de cause a effet , de conséquence, ou de corrélation entre dire 'les maths c'est pas une oeuvre' et 'un théorème de math c'est une idée'.

                                                                                  Et rajouter derrière 'ce n'est pas dénué de sens' veut donc dire que tu n'as meme pas confiance en ta propre logique. Si c'était si logique que tu veux le faire croire, ca aurait forcément un sens.

                                                                                  Une simple affirmation sans fondement et sans raisonnement sous jacent, pour essayer de prouver un point de vue difficilement défendable : celui de pouvoir dire que certaines oeuvres de l'esprit (un ensemble de donnée caractérisants une chanson, une mise en forme d'un texte, ...) sont des oeuvres, tandis que d'autres (un ensemble de donnée caractérisants des relations logiques par exemple) n'en sont pas une, et ce avec une caractérisation pour le moin aléatoire (c'est moi qui décide).

                                                                                  Si on accepte que des paroles de chansons puissent etre une oeuvre, si on accepte qu'une mise en forme particulière puisse etre une oeuvre, on doit accepter qu'un théorème puisse aussi etre une oeuvre.

                                                                                  On parle d'ailleur de 'L'oeuvre de toute une vie' en parlant d'un théorème qu'un homme a mis toute sa vie pour découvrir.


                                                                                  Mais bon j'avais oublié que les artistes sont plus mieux que les autres, et que c'est normal qu'on mettent tout ce qu'ils font sur un piédestal, tandis que les autres cons, ben ce sont des cons, et ce qu'ils font ne peuvent qu'avoir des utilisation bassement matériel, et de toute facon n'atteindront jamais la transcendance d'oeuvres proprement artisitiques ...
                                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                                                    Tu es artistiquement tant handicapé que tu as une vision si néfaste et débile sur les artistes ? Ça s'appelle de la jalousie.

                                                                                    Maintenant crée dejà pour toi avant de vouloir utiliser le travail des autres.

                                                                                    (-4 ?)
                                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                                      Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                      Tu es artistiquement tant handicapé que tu as une vision si néfaste et débile sur les artistes ? Ça s'appelle de la jalousie.
                                                                                      Avoir une vision qui dis 'les artistes c'est des humains et ils devraient avoir les memes droits que tout le monde' c'est avoir une vision néfaste et débile sur les artistes ?
                                                                                      alors je suis artistiquement tant handicapé oui. Enfin en réalité je suis plutot humaniste, j'aime a croire qu'un jour on arrivera a s'approcher du premier article de la DUDH. Ce qui visiblement n'est pas ton cas car tu semble préférer le systeme des castes (ben oui , si les artistes ont plus de droit que les autres, c'est bien qu'ils ont une caste particulière).

                                                                                      Ça s'appelle de la jalousie.
                                                                                      Je te conseille de regarder la définition de jalousie, avant de lancer des attaques ad hominem avec des termes que tu ne maitrise visiblement pas. (Ca ne découle d'aucune réalité et d'aucun raisonnement logique avec ta précédente phrase, ce qui me permet donc de dire que tu ne maitrise pas ce terme).

                                                                                      Maintenant crée dejà pour toi avant de vouloir utiliser le travail des autres.
                                                                                      Tout ce que tu créée dérive d'une facon ou d'une autre du travail des autres.
                                                                                      Ce qui pose une question : as tu déja créée pour pouvoir dire ce genre d'idiotie (le truc fait une oeuvre dont aucune partie n'as jamais été vue nulle part, c'est une idiotie ne t'en déplaise)

                                                                                      Bon je passe sur les insultes faciles et sans argument


                                                                                      Bon quand allcolor tu aura un argument, tu m'appelera, plutot que de m'insulter sans argument, ok ?
                                                                                      Je reponderais peut etre a ton commentaire. Car pour l'instant on peut pas dire que ce fut très intéressant, contrairement a d'autres personnes, qui meme si on est pas d'accord on peut discuter avec (je pense à thomas par exemple).
                                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                        regardons donc les arguments :

                                                                                        Non c'est juste ta façon de parler des "artistes" qui m'a donné cette impression.

                                                                                        Une attaque, basé sur une impression, sans lire un commentaire.
                                                                                        Y a pas a dire quel argument.


                                                                                        Non c'est quoi les droits de l'homme, allez donne moi ton explication maître.

                                                                                        Me prend pour un con, Y a pas a dire quel argument.

                                                                                        Je suis entièrement d'accord l'exemple est très con.Ne répond pas a l'exemple, n'explique rien. Consiste juste a essayer de jouer au plus fin.
                                                                                        Y a pas a dire quel argument.

                                                                                        Défendre le droit d'auteur en soi n'est pas défendre le droit d'auteur tel que parfois actuellement appliqué ce que j'ai plusieurs fois dis mais comme tu lis blabla là où il est écrit autre chose, je ne peux t'aider sur ce point.
                                                                                        Oh un début d'argument le cas particulier n'est pas le général.
                                                                                        Toujours es il que tu n'explique pas en quoi ce cas particulier est différent du cas général. Le cas général du droit d'auteur comprend ce cas particulier.
                                                                                        Ce que tu ne réfute pas. Tu n'explique pas non plus en quoi le cas suscité contredis la vision du droit d'auteur que tu essaie de défendre, ni en quoi le cas général contredis ce que j'ai dis.
                                                                                        Bref tu énonce une généralité sans rien derriere.

                                                                                        Y a pas a dire quel argument.


                                                                                        Mirroir magique ?

                                                                                        Y a pas a dire quel argument.
                                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                                                          Bon ben alors continuons à jouer...

                                                                                          Une attaque, basé sur une impression, sans lire un commentaire.


                                                                                          Me souvient pas t'avoir attaquer... on s'est battu ? Moi aussi j'ai lu le manuel du parfait petit empoissoneur de langage et j'ai parfaitement démasqué ta technique de l'homme de néanderthal, c'est vicieux je dis.

                                                                                          Me prend pour un con, Y a pas a dire quel argument.


                                                                                          Ah par contre dire a tes interlocuteurs qu'ils n'ont rien compris au droits de l'homme et qu'on est des faschistes à défendre le droit d'auteur c'est honorer tes interocuteurs ? je le note.

                                                                                          Je suis entièrement d'accord l'exemple est très con.Ne répond pas a l'exemple, n'explique rien.
                                                                                          Consiste juste a essayer de jouer au plus fin. Y a pas a dire quel argument.


                                                                                          Arrête de prendre ton manuel de chevet, tu te crois en guerre.

                                                                                          Toujours es il que tu n'explique pas en quoi ce cas particulier est différent du cas général.


                                                                                          Toujours est-il que tu n'expliques pas en quoi ce cas particulier serait le cas général... tu connais bcp de particulier poursuivis pour avoir photographié le louvre ? Maintenant que l'architecte possède un droit de préemption de l'usage *commercial* de sa création je n'y vois rien à y redire.

                                                                                          Allez bonne lecture de tes techniques d'hommes de paravents qui jouent au plus fin.
                                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                                        Avoir une vision qui dis 'les artistes c'est des humains et ils devraient avoir les memes droits que tout le monde' c'est avoir une vision néfaste et débile sur les artistes ?


                                                                                        Ben ils ont les même droit que nous, si tu écris un truc il est protégé par le droit d'auteur... Quel droit un artiste (qui d'après toi n'est pas humain vu que tu sembles dire que tu ne pourrais en être un) possède que tu ne puisses toi-même excercer ?

                                                                                        Je te conseille de regarder la définition de jalousie


                                                                                        Blablabla.

                                                                                        Bon quand allcolor tu aura un argument, tu m'appelera, plutot que de m'insulter sans argument, ok ?


                                                                                        Je t'insultes mais avec arguments, le nier ne rend pas le fait moins vrai. :D
                                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                          Quel droit un artiste (qui d'après toi n'est pas humain vu que tu sembles dire que tu ne pourrais en être un) possède que tu ne puisses toi-même excercer ?
                                                                                          le coup des humains itou : Marrant j'ai jamais dis ca.
                                                                                          Ca doit etre encore un de tes 'arguments' , la technique de l'homme de paille comme argument.
                                                                                          Mais bon visiblement l'article 1 de la DUDH tu le connais pas encore (pourtant j'étais sur de l'avoir donné en substance).

                                                                                          Il a le droit de décider qui peut utiliser son oeuvre, ce qu'un coach au basket, un matheux, ou meme un architecte normal ne peut pas faire.
                                                                                          Exemple très con
                                                                                          A noter que certains architectes, comme pour la pyramide du louvre, où c'est justement considéré comme 'une oeuvre artistique' peuvent interdire de prendre des photos de leur oeuvre.
                                                                                          Ce que je ne peux pas faire bien entendu si je construit moi meme ma maison, et que quelqu'un essaie de la prendre en photo.
                                                                                          Mais effectivement, ils ont pas de droit en plus , c'est juste qu'ils peuvent interdire et autoriser des actions n'ayant aucune incidence sur un objet diffusé (la photo n'as pas d'incidence) au seul prétexte que ce sont les auteurs. Ce que bien entendu une personne lambda ne peut pas faire.

                                                                                          Je t'insultes mais avec arguments,
                                                                                          Tu veux peut etre parler de 'Blablabla.' comme argument ?

                                                                                          le nier ne rend pas le fait moins vrai. :D
                                                                                          L'affirmer ne le rend pas non plus plus vrai.
                                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                                                            le coup des humains itou : Marrant j'ai jamais dis ca.


                                                                                            Non c'est juste ta façon de parler des "artistes" qui m'a donné cette impression.

                                                                                            Mais bon visiblement l'article 1 de la DUDH


                                                                                            Non c'est quoi les droits de l'homme, allez donne moi ton explication maître.

                                                                                            Il a le droit de décider qui peut utiliser son oeuvre, ce qu'un coach au basket, un matheux, ou meme un architecte normal ne peut pas faire.
                                                                                            Exemple très con


                                                                                            Je suis entièrement d'accord l'exemple est très con.

                                                                                            Mais effectivement, ils ont pas de droit en plus , c'est juste qu'ils peuvent interdire et autoriser des actions n'ayant aucune incidence sur un objet diffusé (la photo n'as pas d'incidence) au seul prétexte que ce sont les auteurs.


                                                                                            Défendre le droit d'auteur en soi n'est pas défendre le droit d'auteur tel que parfois actuellement appliqué ce que j'ai plusieurs fois dis mais comme tu lis blabla là où il est écrit autre chose, je ne peux t'aider sur ce point.

                                                                                            Tu veux peut etre parler de 'Blablabla.' comme argument ?


                                                                                            Oui c'est pas de la liberté d'expression ?

                                                                                            L'affirmer ne le rend pas non plus plus vrai.


                                                                                            Mirroir magique ?
                                                                                  • [^] # Re: Parking

                                                                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                    Ce que j'explicitai c'est la définition de ce qui est protegeable en droit d'auteur. Les idées, concepts, procédures, méthodes de fonctionnements, concepts mathématiques ne le sont pas.

                                                                                    C'est vrai, j'ai mal tourné mon post. Je voulais seulement montré ce qui me semble la logique du droit d'auteur et pourquoi les mathématiques ne sont pas protègeables.
                                                                                    Mais c'est vrai, je te l'accorde, j'ai fait un raccourci maladroit en disant qu'un theorême n'est pas une oeuvre.

                                                                                    Et je ne voulais pas rabaisser les mathématiciens en disant cela, alors pas besoin de t'enflammer, je n'ai jamais dit qu'un artiste vaut mieux qu'un mathematicien ou que qui que ce soit. J'ai autant de respect pour l'un que pour l'autre.
                                                                                    • [^] # Re: Parking

                                                                                      Posté par  . Évalué à 3.

                                                                                      np, tant qu'il y a des arguments derrières ;)

                                                                                      Vu qu'il y a a peu pres tout ce qui est passé sur ce thread, je me suis sans doute enflammé un peu trop vite.

                                                                                      Je m'en excuse.
                                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                                        Posté par  . Évalué à 3.

                                                                                        Pas de soucis :)

                                                                                        Et tu as raison, je crois qu'un peu tout a été abordé sur le sujet la.
                                                                                        Je stoppe la discussion ici ;)

                                                                                        L'évolution de la répartition des serveurs webs, ça prends vraiment tout le monde aux tripes :p
                                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                                          Je veux bien faire un journal sur la mauvaise adaptation du droit d'auteur pour les travaux collectifs :p Cela vous paraît-il normal que celui qui a dit "tiens faisons cela" ait plus de droit que tous ceux qui ont mis la main à la pâte et auront peut-être droit à leur nom sur le générique de fin (éclairagiste, effets spéciaux, prise de son, mathématicien énonçant les théorèmes qu'il vient de démontrer sur un air de ...).

                                                                                          Quand pensez-vous ? (genre vendredi peut-être ? :D)
                                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                                                                            ca ressemble plus a un sujet de philo qu'a un journal ca :D
                                                                                            (surtout le qu'en pensez vous) :P
                                                                                            • [^] # Re: Parking

                                                                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                                                                              pour l'instant ce n'est que le teasing du journal 2.0 ou comment détourner le sujet pour recentrer le débat sur les réponses que j'attendais (une seule réponse sur Mono https://linuxfr.org/comments/852786.html#852786 dans le _dernier_ commentaire actuellement de ce journal, alors que le sujet était trollogène).
                                                                                              De là à en croire que http et liberté d'expression sont liés, le logiciel libre est vraiment créateur de vocation, visiblement le vaccin a des effets plus puissants qu'escomptés :-)
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                                          Pour ce qui est d'une oeuvre de l'esprit, je suis choqué qu'on puisse prétendre à autre chose que le droit de parternité (ce qui ne remet pas en question les droits d'une personne sur un bien physique comme uen sculpture, une maison ou tout exemple bidon qu'on a pu énoncé plus haut), je pense que ça répond à ta question.
                                                                      • [^] # Re: Parking

                                                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                                                        Ca te choque pas que chanter une chanson sous droit d'auteur dans la rue ça soit illégal? Ca te choque pas que tu n'es pas le droit de t'enregistrer entrain de chanter une chanson sous droit d'auteur et de balancer ça sur le net?

                                                                        Moi ce qui me choque, c'est la maniere dont tu te fiches des auteurs.

                                                                        T'as l'air d'oublier que ce sont des gens comme les autres, qu'ils ont des droits aussi, et que tu n'es ni moins ni plus important qu'eux, bref que tes droits ne sont pas plus importants que les leur.

                                                                        Ils bossent, ils creent qqe chose, ils ont le droit d'en jouir comme bon leur semble, c'est leur bien, qui n'aurait pas existe sans eux.

                                                                        Si ca ne te plait pas, fais seulement, mets toi a ecrire des chansons, musiques, ... et mets les gratuitement sur le net, tant que ce sont TES creations, personne ne se plaindra. Mais ne t'amuses pas a affirmer que tu as un droit naturel sur le travail des autres, c'est extremement arrogant.
                                                                        • [^] # Re: Parking

                                                                          Posté par  . Évalué à 2.


                                                                          Ils bossent, ils creent qqe chose, ils ont le droit d'en jouir comme bon leur semble, c'est leur bien, qui n'aurait pas existe sans eux.

                                                                          Une technique au basket aussi, une théorie mathématique aussi,...
                                                                          marrant les coach au basket, les matheux, eux n'ont pas le droit d'imposer une utilisation a leur création (et tant mieux) ni d'esperer une rémunération a chaque fois que quelqu'un utilise leur création (voir meme meme quand personne ne l'utilise avec une taxe sur la copie privée).

                                                                          mais tu peux me repéter le 'tu n'es ni moins ni plus important qu'eux' , parce que visiblement un matheux est moins important qu"un artiste.


                                                                          Mais ne t'amuses pas a affirmer que tu as un droit naturel sur le travail des autres, c'est extremement arrogant.
                                                                          Affirmer que les artistes ont un droit naturel empechant l'expression c'est pas arrogant ca par hasard ?
                                                                          • [^] # Re: Parking

                                                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                                                            Les matheux (dont je fais parti) profitent du droit d'auteur (pris dans le sens de la loi française).
                                                                            Les thérorèmes mathématiques découlent de la logique. Toute application de la logique au meme problème donnera le meme résultat. C'est une différence fondamentale avec une oeuvre artistique. En revanche, l'introduction, le style, les explications etc... ne sont pas copiables. Interdit de copier le contenu d'un livre de maths (en dehors des theoremes...) par exemple. Tu as le droit en revanche de démontrer le même theoreme par les memes moyens. Mais le thèoreme existe par lui meme, tu ne fais que le découvrir (en tout cas, selon la philosophie de platon), et donc tu ne l'inventes pas.
                                                                            C'est pour moi, la meme difference que "breveter la decouverte d'une nouvelle race de mouches" et "breveter une invention", (le fonctionnement d'un moteur par ex)
                                  • [^] # Re: Parking

                                    Posté par  . Évalué à 3.

                                    sans contre-argument valable, on peut dire en toute logique que le Père Noël (ou Dieu ou la Licorne Rose Invisible) existe.
                              • [^] # Re: Parking

                                Posté par  . Évalué à 2.

                                quel rapport entre les deux ?
                                • [^] # Re: Parking

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                  C'est parce que ça fait le même poids qu'un canard, donc c'est une sorcière.
                                  • [^] # Re: Parking

                                    Posté par  . Évalué à 3.

                                    une sorcière d'Europe ou d'Afrique ?
            • [^] # Re: Parking

              Posté par  . Évalué à 3.

              > Bref, malheureusement, c'est pour moi l'argument facile et totalement hypothétique, et aucunement vérifiable
              Je veux pas faire ma mauvaise langue, mais http://fr.wikipedia.org/wiki/Embrace%2C_extend_and_extinguis(...)

              > Si y'avais pas eu les logiciels propriétaires, y'aurait jamais eu Youtube
              C'est vrai, c'est bien connu que l'innovation dans le ouaib 0.2, c'est chasse gardée des logiciels propriétaires. Regarde les blogs, per exemple... ha bah non, tiens...

              > ni découvrir Kamini
              Personnellement, je ne m'en porte pas plus mal :p
      • [^] # Re: Parking

        Posté par  . Évalué à 2.

        Sur le site http://www.securityspace.com/s_survey/data/index.html , il ya un certain nombre d'études interessantes. Certes ils prennent en compte nettement moins de sites, mais on a des statistiques plus précises (comme tu le demandais, je crois...). J'aime particulièrement la liste des modules apaches les plus utilisés.
  • # nginx \o/

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Chez nous (ouais j'ai un job depuis pas longtemps alors je me la pète) on utilise nginx :
    http://nginx.net

    C'est leger, rapide, fiable, enfin bref un peu comme lighhttpd (mais en mieux), et depuis ce mois-ci c'est le 9e serveur en termes de sites servis avec un score de 367291 :
    http://survey.netcraft.com/Reports/200707/

    Voila, juste un petit coup de pub pour ce petit serveur russe pas trop connu par rapport à lighhtpd mais qui mérite plus de visibilité.
  • # Mono signifie-t-il forcément apache ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Pour l'instant, il semble que oui. Mono fournit un serveur web nommé XSP, mais il est utilisé uniquement à des fins de développement/test, et n'est pas, enfin espérons, utilisé pour déployer des applications Mono. D'où le mod_mono. Mais à ma connaissance il n'existe pas de filtre ISAPI pour IIS pour déployer du Mono.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.