Journal Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
3
sept.
2003
Le but n'est pas de troller, mais de recencer toutes les fonctionnalités utiles et intéressantes qui sont disponibles sous windowsXP ou MacOS X, et généralement pas en standard sous GNU/Linux.

Bien sûr certaines peuvent être ajoutées ou bidouillées à la main, comme le suspend-to-disk, ou le changement rapide d'utilisateur, mais le but est avant tout de constater ce qui manque aux distributions standards, et qui pourrait parfois être ajouté à peu de frais.

C'est un wiki, donc n'hésitez pas à ajouter des idées, et soyez patient avec la base SQL de free...

http://ccomb.free.fr/wiki/wakka.php?wiki=CeQuiManqueALinux(...)
  • # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

    Posté par . Évalué à 2.

    Les virus et autres vers.

    Sinon, une remarque:
    - Le changement rapide d'utilisateur
    Si les rlogin, ssh ou telnet en localhost te suffise pas, je ne sais pas ce qu'il te faut..

    Je n'ai pas compris la remarque suivante: "pas du tout sécurisée"
    Ensuite tu lances un client X par utilisateur.
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par . Évalué à 3.

      Et pour l'utilisateur classique ?

      Je pense que tu n'as pas compris, changer une session X ca prend du temps (plus d'une minute) et ca gave tres vite les familles normales => retour au monoutilisateur comme sous Windows.

      Apres on peut mettre 2/3/4/5/6/... serveurs X mais ce n'est pas une solution, c'est une rustine et inaccessible pour pas mal de monde. Alors OUI cette fonctionalite manque, pourvoir changer rapidement de session. N'oublions pas que localement un ordinateur personnel est dans un environement securise, pas besoin de scan de la retine ou autre (mes parents sont en pam_permit pour gdm...)
      • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

        Posté par . Évalué à 3.

        l'utilisateur classique, il utilise gnome et dans Applications > Outils systèmes, il a Nouvelle connexion et Nouvelle connexion dans une fenêtre interne si sa distrib lui a installé xnest. le tout ouvre un nouveau gdm d'où on retrouve l'écran de connnexion familier.

        bon après on peut lui trouver une meilleure place ou un meilleur nom à ce système mais il est là et l'utilisateur classique n'a qu'à cliquer pour s'en servir.

        et pour tuer le troll dans l'oeuf, kde doit bien avoir un truc équivalent !
        • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

          Posté par . Évalué à 2.

          dans kde il y a meme fonctionnnalité: soit "K>Démarrer une nouvelle session" soit lrosque que l'on a vérouillé l'écran au lieu de reactivé l'écran sur la session en cours, on peut ouvrir une nlle session
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par . Évalué à 2.

            T'as vu ça où?
            Je ne trouve pas de "démarrer une nouvelle session" ou semblable dans le menu généré par Mandrake (/usr/+share/applnk-mdk), ni celui d'origine de KDE (/usr/share/applnk), ça correspond à quel programme?
            Et quand je verrouille mon écran tout ce qu'il me propose c'est de donner mon mot de passe pour déverouiller.
      • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

        Posté par . Évalué à 2.

        Non c'est pas une rustine, c'est le design juste. Seulement X devrait être un programme utilisateur pur utilisant la carte graphique à travers le noyau et pas directement en root comme aujourd'hui. Et c'est dans cette optique que sont développé les projects comme directfb.

        Toi ta vision c'est un X partagé par tout le monde et intégré au noyau comme windows. Pour beaucoup de gens ici X c'est un programme comme les autres et on est souvent bien heureux de pouvoir s'en passer aussi.
        • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

          Posté par . Évalué à 1.

          Moi je m'en fou, mais j'installe du linux chez de gens !

          X est bien evidement partage par les users (non y'a des gens qui vive en societe je te jure). Et puis deux serveurs X avec des cartes nvidia ca donne quoi ? :-)

          Je ne veux pas que X soient integre au noyau, je veux que ma copine puisse verifie ses mails sans que ca prenne 2 minutes pour switcher. C'est un besoin pour les utilisations familialle, ce ne l'est pas ailleur.

          > X c'est un programme comme les autres et on est souvent bien heureux de pouvoir s'en passer aussi.

          Quand ai je dis le contraire ? Ca n'a aucun rapport avec le sujet
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par . Évalué à 1.

            > je veux que ma copine puisse verifie ses mails sans que ca prenne 2 minutes pour switcher

            #ssh login_de_la_copine@localhost
            >passwd
            #mozilla &

            On voit bien que vous étes des MS windows compatible users.
            Il possible de lancer des programme d'users different dans sa session X. c'est ce qui est fait par rpmdrake qui tourne en root.
            De plus il est possible d'avoir le serveur X sur une machine A, l'affichage sur une machine B et le mozilla qui tourne sur une machine C. Le X11 forwarding, export DISPLAY et autre ça existe depuis lontemps.
            Enfin, tant que tu n'as pas connu et pratiquer le travaille en remote, c'est un peu dure a comprendre.

            Sinon, y'a toujours l'option de TX (Ok c'est pas donné).
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par . Évalué à 1.

              >MS windows compatible users

              je t'emmerde profondement (voir post plus haut ou plus bas).

              Techniquement tu ne m'apprends strictement rien. C'est solutions sont a chier pour l'utilisateur lambda. En plus ton ssh ne sers strictement a rien (man sudo). De plus le fait qu'OpenSSH devienne installé en standard n'est pas vraiment une bonne chose amha.

              Tout ce que tu avances est utile pour des machines en entreprises, pour du desktop ca devient vite super pratique d'avoir un OpenOffice appartenant a X, un mozilla appartement a Y, etc... Pour s'y retrouver y'a vraiment rien de mieux ! Ca repond pas vraiment au besoin que je constate quand je fais des install.

              Essayer d'avoir un peu une vision pour les personnes n'utilisant (peut etre mal) l'info. comme un outils basique pour repondre a un besoin simple.
              • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

                Posté par . Évalué à 3.

                Techniquement tu ne m'apprends strictement rien. C'est solutions sont a chier pour l'utilisateur lambda. En plus ton ssh ne sers strictement a rien (man sudo). De plus le fait qu'OpenSSH devienne installé en standard n'est pas vraiment une bonne chose amha.

                Sous KDE (2 ou 3): Alt-F2, entrer le programme (kmail par exemple), appuyer sur options, donner le nom de l'utilisateur et le mot de passe.
                C'est si inaccessible?
                • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai peu etre des utilisateurs neu² (meme après avoir explique 50 fois) mais le coup de retrouver sa session ouverte avec une applis en plus qui leur appartiennent pas ca a du mal a passer...

                  Je voudrais deux bureaux en virtuel qu'on swap facilement.

                  /me va matter gdm et regardement si un "xlock" comme evoque peut fonctionner. Reste a savoir comment switcher d'un vt a un autre sans interruption clavier.
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par . Évalué à 2.

              sérieux, le ton condescendant que tu prends, tu peux le garder pour toi stp ?

              On voit bien que vous étes des MS windows compatible users.
              Enfin, tant que tu n'as pas connu et pratiquer le travaille en remote, c'est un peu dure a comprendre.
              nan mais je rêve là
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par . Évalué à 1.

            X est bien evidement partage par les users (non y'a des gens qui vive en societe je te jure). Et puis deux serveurs X avec des cartes nvidia ca donne quoi ? :-)

            ca marche très bien, aucun problème..
            J'avais un script qui lance winex dans un nouveau serveur (pour ne pas avoir le bug du chamgement de résolution)
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par . Évalué à 2.

            Et puis deux serveurs X avec des cartes nvidia ca donne quoi ? :-)

            Ça donne Ctrl-Alt-F8 pour passer au deuxième. Je le fais depuis des mois.
            Tu t'attendais à quoi?
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > Si les rlogin, ssh ou telnet en localhost te suffise pas, je ne sais pas ce qu'il te faut..

      Je parlais de session graphique. Bien sûr on peut toujours faire "su toto" dans un xterm, mais on va pas relancer tout KDE à partir de cet xterm...

      > Je n'ai pas compris la remarque suivante: "pas du tout sécurisée"

      Parce que la personne devant le PC peut librement switcher entre les sessions graphiques en appuyant sur Alt-Fn, et faire ce qu'il veut.
      Dans tous les cas, le principe du Alt-Fn pour changer de session est très mauvais d'un poin de vue ergonomique.
      • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

        Posté par . Évalué à 1.

        Bon il faut etre clair.

        Tu as le cas ou tu es dans un environement clean (chez toi) alors un pam_permit est ok ou presque, pour le X11 tu as confiance dans les gens habitant chez toi (je l'espere tout du moins).

        Tu n'es pas dans un environement de confiance, je reboot et je passe /bin/bash a init....
        Bon ok un ptit mot de passe est une barriere psychologique, xlock est la pour ca. Mais ce n'est que psychologique, si j'ai access a la machine je fais ce que je veux. C'est un peu comme les pass de win98, c'est la pour empecher ton gamin de foutre la merdre sur ton comptes mais ca n'a rien de securite.
  • # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

    Posté par . Évalué à 2.

    Le changement rapide d'utilisateurs... tu plaisantes ou quoi ? windows a même pas une vraie gestion multi-utilisateur: si tu prend le controle du pc a distance, quelqu'un d'autre peut même pas continuer à bosser devant. Sous linux ont peut lancer plusieurs X complet locaux (et faire un changement TRES rapide d'utilisateur entre eux) et avoir encore des autres users en remote X ou ssh...
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par . Évalué à 2.

      Et tu peux évidemment sécuriser chaques sessions avec xlock ou xscreensaver qui en bloqueront l'accès s'il n'y a pas d'activité. Le changement rapide d'utilisateur est une bidouille sous windows:

      "revient automatiquement au login après une période d'inactivité pour ne pas monopoliser la station"

      Oui parce qu'en fait il est pas possible d'utiliser la machine a plusieurs.
      Le blocage par xlock est tout aussi sécurisé et offre les mêmes possibilités.

      "elle affiche le nombre de programme démarré dans la session"

      Ca c'est un vrai plus.

      Avec des réflexions superficielles comme ça, on fini par essayer de copier windows parce qu'il a de zolie interfaces et on oublie que les bons choix techniques sont fait sous unix.
      • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

        Posté par . Évalué à 2.

        Sur ce point ce n'est pas copier windows qu'il faut (il ne s'en sort pas mieux que linux) mais proposer une alternative SIMPLE pour pouvoir changer d'utilisateur rapidement sous X.

        Le coup des serveurs X multiples n'est pas faisable pour le commun des mortels.

        Devoir perde 2 minutes a chaque fois que xxx ou yyy veut verifie ses mails a la maison est INSUPORTABLE.

        C'est la un manque, la possibilite de switcher rapidement d'un utilisateur vers l'autre (de manière sécurisé ou non). Aucun système ne le gère correctement, il faudrait donc inventer la chose....

        Et non le blocage par xlock n'offre rien du tout, quand ton/ta [mettre ce qu'on veut ici] fait un xlock en partant le matin au boulot tu attends 18h pour pouvoir ouvrir une session ???!

        Ta reflexion est tout autant superfiecelle pour moi, il y a un réel besoin dans ce sens, tu ne l'éprouve peut etre pas. Mais on m'a souvent fait la remarque.
        • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

          Posté par . Évalué à 1.

          Quand mon/ma [ce que je veux] fais un xlock le matin, ben je passe en console et je lance un 2ème X... je comprend ce que tu veux dire, mais pour moi la manière de faire de linux est juste, si maintenant tu aimerais quelque chose qui permette un basculement plus convivial... je proposerai une version améliorée de xlock qui regarde s'il y a d'autres sessions X lancée et qui permette d'y aller facilement (ou d'en lancer des nouvelles). Ca me semble une idée assez bonne et qui respecte le design unix.

          Donc implémenter un xlock à la quick switch de windows, qu'est ce que tu en penses ?
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ca supposerait que xlock soit lancé en root...
            Et est-il possible de commuter entre deux serveurs X avec une simple commande (sans avoir à appuyer sur Alt-Fn) ?

            Sinon effectivement, ça me parait une solution assez propre.
            - GDM doit détecter tous les serveurs X et être capable de switcher vers l'un deux en demandant (ou non) le mot de passe.
            - xlock doit être capable de switcher vers un autre serveur X non occupé (càd affichant seulement GDM), ou bien lancer un nouveau serveur X avec GDM si tous les serveurs X sont occupés.

            Mais tout ça reste relativement lourd.
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par . Évalué à 1.

              de toute façon tout gestionnaire de login/session doit être lancé en root c'est inévitable.

              Relativement lourd parce que tu trouves X lourd dans le fond et je peux pas vraiment dire le contraire, mais X doit (devenir) rester un programme utilisateur et s'alléger..

              Sinon un GDM en display:0 et qui y reste. Ensuite chaque session X prend 1, 2, ... dès que xlock se lance sur une de ces sessions, ça renvoie au display 0, donc à GDM. Evidémment il faut un gdm amélioré qui permette de retourner à une des sessions ouvertes ou en créer des nouvelles, mais c'est très propre comme solution.
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par . Évalué à 1.

              mais je crois qu'il suffit simplement d'etendre les possible des Xdm pour gerer effectivivement les blocages d'un terminal. on appeler plus xlock mais un programme fesant parti du packtage de votre Xdm ainsi la main.
              ensuite, on ce retrouverai avec un Xdm komme on les connait aujourd hui, l'utilisateur tape son password puis selon l'utilisateur le Xdm redemarrer un nouveau X ou deblockerai l'existant.
          • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

            Posté par . Évalué à 2.

            Heu super donc je vais expliquer a ma mere qui arrive pas a faire la difference entre linux et windows (sisi) de switcher en console, de se logguer, et de lancer un deuxieme X ?

            Et apres on ose passer des news du style "Linux pres pour le desktop" ? La je rigole doucement ! Je ne remet pas en cause le design d'X, je pointe UNE faiblesse dans UNE situation particulière. Resoudre ce probleme serait une avancé amha.

            Pour la deuxieme solution ca me parait pas mal, et ca va dans mon optique. Pour la comparaison avec windows je ne peux pas te dire, je n'ai pas touche a un Windows depuis 2001...

            Note : j'aurais du formuler le probleme dans l'autre sens, avec moi qui xlock :-)
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              > je n'ai pas touche a un Windows depuis 2001...

              Pourtant c'est toujours enrichissant de connaître la concurrence et de savoir tout ce qui se fait. Ca permet de comparer en connaissance de cause, de trouver les bons arguments, et surtout d'avoir un minimum de recul.
              • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

                Posté par . Évalué à 2.

                Merci il n'y a pas linux et windows dans la vie. Je me porte tres bien avec mes systèmes.

                La comparaison ne m'interesse que très peu ici, je sais ce que je veux ca me suffit. Je n'ai aucune envie de retourner au purgatoire donc je m'abstiendrais. Et pour finir je m'en fou que linux soit meilleur que Windows (c'est le dernier de mes soucis), je désire simplement qu'il reponde à mes attentes. La feature qui tue dans windows elle passera dans les journaux et j'en aurais entendu parler ca me va tres bien.
            • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

              Posté par . Évalué à 1.

              Petite intervention après la bataille.

              Souhaite t-on que linux soit utilisé par le plus grand nombre?
              Je pense que oui pour tout le monde ici.
              Je ne donnerai aucun détails techniques car je n'y connais pas grand chose mais j'apporte mon soutient entier à 'cykl'.
              J'essaye de motiver ma copine pour lacher windoz pour linux.
              Comme tous les utilisateurs qui se foutent du fonctionnement interne, ** Elle ne veut pas toucher à une console **. Et c'est tout à fait légitime. Elle veut se balader dans les menus et lancer un navigateur ouèbe, un 'word' ou un 'excel' et, éventuellement, une partie de freecell pendant que son mail se charge. Et c'est absolument tout.
              Moi même je ne suis pas un crack (mais j'ai envie d'apprendre et j'aime bien bidouiller à la console) et je trouve dommage, dans l'état actuel de mandrake (9.2) (ou peut être est-ce la faute de Gnome, kde, ou X... mais c pas du tout le pb) qu'on ne puisse pas changer d'utilisateur sans quitter ses programmes. Encore une fois je dis pas que c pas possib techniquement (j'en sais foutre rien) mais je dis que c'est une fonctionnalité absente et que c'est bien gênant.

              Gildas
        • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

          Posté par . Évalué à 2.

          Sun est bien en avance, et depuis pas mal de temps d'ailleurs, de ce côté avec ses Sun Ray...

          T'introduit ta zoulie carte dans la fente, et hopla ton bureau apparait. Tu dois t'absenter, hopla tu sors ta carte et ta session disparait. Un autre utilisateur introduit sa carte et oh magie son bureau apparait. Tu reviens tu introduis ta carte sur une autre Sun Ray car la première est occupée, et hopla tu retrouves ta session...
          Après, si t'es parano et que t'aimes pas le principe de la carte, libre à toi de rajouter un mot de passe par dessus le bazar, hein !
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par . Évalué à 2.

      Toi t'as jamais utilise Terminal Services on dirait...
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par . Évalué à 1.

      si tu prend le controle du pc a distance, quelqu'un d'autre peut même pas continuer à bosser devant

      non

      ça c'est vrai pour XP qui limite le nombre de sessions graphiques à une max

      avec W2k server y a terminal services, tu peux ouvrir autant de sessions simultannées que le permet ta licence :)
      • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

        Posté par . Évalué à 1.

        comme tu l'as dis, Terminal server, c'est sur windows server hein...alors des gens qui utilisent windows server à la maison y'en a pas beaucoup, en dehors de ceux qui se forment pour les certifications (et encore souvent le cd a été copié du boulot, voire volé).
  • # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

    Posté par . Évalué à 2.

    Quelques précisions/confirmation:
    Gentoo a un système d'initialisation supportant les dépendances et ce système permet l'initialisation des choses non dépendantes en parallèle. En utilisant ce système et en ne laissant que les choses utiles, le boot est plus rapide que windows. Mais si on ajoute le temps de lancement de X, linux est plus lent que windows, mais pas de beaucoup.

    A mon avis sous linux sont lancés beaucoup plus de services utiles (et inutiles aussi) que sous windows, donc le temps suplémentaire de boot est justifié. Par contre ce qui me manque c'est un deamon qui me rappelle toute les 20 secondes que mon disque est plein comme sous windows, comme si on avait pas le droit de remplir ses disques... (et il faut bidouiller dans la base de registre pour désactiver cette 'feature' de merde)
    • [^] # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

      Posté par . Évalué à 1.

      A mon avis sous linux sont lancés beaucoup plus de services utiles (et inutiles aussi) que sous windows, donc le temps suplémentaire de boot est justifié. P
      oui sous mandrake quand t'as la main t'en est au pid 24xx alors que sous slack correctement configuré t'en est meme pas au 200.
      De plus l'init system v ne favorise pas la rapidité : utilisation de plein de petit fichier qui ne sont pas forcement a coté sur le disque : les tetes du dd n'arrete pas de bouger...

      Et puis sous windows il triche un peu : a l'invite de login je crois qu'il en profite pour charger l'interface réseau.....
  • # Re: Ce que Windows ou MacOS possède, et que GNU/Linux n'a pas.

    Posté par . Évalué à 2.

    Le clic droit sur un fichier -> Send to... (Mail, Floppy, Trash, autres...). Honnêtement, je crois que c'est la seule fonction de Windows que je regrette, et ça existait en 91, quand j'ai arrêté de l'utiliser. Oui, je sais, il paraît que ça existe sous Velocity, mais je ne l'utilise pas :-). Oui, je sais aussi, je pourrais faire un script pour Nautilus, mais si je suis un utilisateur lambda ?

    Le support des gadgets à la mode (à relier au support constructeur). Mon écran Samsung pivote en position portrait, mais pour faire réagir le soft, derrière, c'est la croix et la bannière, faut bidouiller le truc à la main et relancer X, au mieux, avec XRandR et l'applet qui va bien, je pourrai basculer mon écran et ajuster le bazar en 2 clics, mais bon, c'est pas "automagique".

    Pareil pour mon appareil photo numérique (je l'ai acheté, finalement), en être réduit à faire des scripts sans pouvoir accéder à certaines fonctionnalités alors que les clients microsofts ont des paquetages logiciels complets, ça m'agace.

    De la gestion d'énergie qui marche (au sens "that just works"), sans que j'aie besoin de bidouiller le noyau pour savoir s'il me faut de l'ACPI ou de l'APM, pour m'apercevoir 5 nnewsgroups plus tard que rien ne fonctionne sur mon matériel.

    Tout ceci (sauf le premier point, gadget) se résume pour moi à: une masse critique d'utilisateurs, qui pousserait les constructeurs à fournir un support décent. Voilà ce qui manque, à mon avis.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.