• # Part de marché

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Ce que je retiens le plus c'est :

    Selon les chiffres de parts de marché des navigateurs Web les plus fiables, les statistiques du Digital Analytics Program (DAP) du gouvernement américain, la part de marché de Firefox n'est plus que de 4%. Il y a trois ans, Firefox comptait 11% d'utilisateurs et il y a deux ans, 9%.

    Ca, ça peut faire mal. Certes le gâteau est plus gros, mais à force ce pourcentage fait que même en absolu ça réduit ou va réduire, et les dév web vont s'en foute de plus en plus donc sites qui vont casser, comme il y a 20 ans…

    Sauf qu'il y a 20 ans il y avait des gens qui y croyaient et envoyaient des mails au sites web, la j'ai l'impression qu'il y a moins de gens qui y croient avec toutes les bêtises que Mozilla a fait (vie privée dont ils se foutaient pour leurs stats, logiciels proprios achetés, homophobie et j'en passe)

    Auront-ils les ressources pour continuer à développer un moteur web quand tous les autres ne s’embêtent pas et prennent un moteur qui marche et qui est libre alors que ça n'apporte rien à l'utilisateur d'avoir un moteur différent pas plus rapide? Auront-ils assez de gens qui croient en eux car ils feraient des choses en plus par rapport à la concurrence? L'avenir nous le dira…

    • [^] # Re: Part de marché

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Je ne pense pas que les erreurs que tu pointes ont eu un si gros impact. Même dans la population avertie, peu sont au courant de ces histoires (et beaucoup s'en foutent).

      Chrome a surtout gagné par un avantage concurrentiel à une époque. C'était le navigateur le plus performant. Firefox était vraiment lent.

      Et Google a fait une bonne publicité via ses sites + Android pour bien imprégner le marché. Firefox sur mobile est vraiment invisible…

      Firefox a rattrapé avec brio son retard mais trop tard. Chrome reste bon, Firefox n'a pas de killers features comme à l'époque de IE6. Donc faire revenir les utilisateurs est difficile. D'où le virage sur des fonctionnalités anti pub ou anti tracker par défaut pour se démarquer mais je doute que cela suffise.

      • [^] # Re: Part de marché

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le principal problème à mon avis a été des choix hasardeux comme Firefox OS qui se mettait en concurrence avec Google.

      • [^] # Re: Part de marché

        Posté par  . Évalué à 4.

        Et Google a fait une bonne publicité via ses sites + Android pour bien imprégner le marché. Firefox sur mobile est vraiment invisible…

        Sans oublier tous les utilisateurs de Windows et macOS qui se sont mis à utiliser Google Chrome du jour au lendemain, sans l'avoir installé spécifiquement. Je suppose que Google Chrome était installé avec un autre logiciel plus au moins silencieusement, avec une case cochée par défaut. (N'utilisant pas Windows ni macOS, j'ignore comment, mais je l'ai constaté chez des connaissances).

        Firefox a rattrapé avec brio son retard mais trop tard. Chrome reste bon, Firefox n'a pas de killers features comme à l'époque de IE6.

        Surtout que même si Chrome est décrit comme « le nouveau IE6 » , c'est au niveau de l’adoption des utilisateurs et aussi des pratiques des développeurs, mais certainement pas au niveau dans l'état de végétation dans lequel était IE6.

        Aujourd'hui Mozilla doit concurrencer Chromium, trois concurrents réunis sous une même bannière : Google, Opera et Microsoft (qui par le passé étaient trois moteurs indépendants).

        De mon point de vue ça ne change rien, je continue à utiliser Firefox et cela depuis Phonix 0.1

    • [^] # Re: Part de marché

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Auront-ils les ressources pour continuer à développer un moteur web

      Peut-être qu’ils pourraient trouver des ressources s’ils arrêtaient de payer le CEO plusieurs millions de dollars.

  • # Prochaine étape : Firefox Blink

    Posté par  . Évalué à 3.

    Au final est-ce que ça ne serait pas la suite logique ? Blink est libre, Opera et Edge sont déjà dessus.
    Si Mozilla y passe aussi, ça permettrait d'avoir plusieurs acteurs "de poids" utilisant le moteur de Google et pouvant donc s'assurer qu'il ne fasse pas des trucs pas net. Ainsi Mozilla pourrait réorienter ses devs sur l'interface et les "plus" à apporter aux utilisateurs (en matière de vie privée &co).

    La débat sur la diversité des moteurs a déjà eu lieu mais en y réfléchissant, je ne suis plus convaincu de l'utilité de maintenir un autre moteur à 4% de parts de marché. Par contre je suis convaincu de l'utilité de Mozilla et de son navigateur, les trucs autour du moteur. Et si se baser sur un autre moteur libre leur permet de faire plus de choses pour plus longtemps, pourquoi pas ?

    • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Dans ce cas doit on arrêter :

      • Mercurial et passer à Git ?
      • Toutes les distributions et se contenter de Fedora pour s'assurer que Red Hat ne pète pas trop Linux ?
      • Arrêter KDE et passer à GNOME parce que c'est le bureau par défaut d'une grande majorité de distributions populaires ?
      • Arrêter iOS parce que Android détient presque le monopole ?

      Il y a déjà un développeur qui avait dit ça à propos de mozilla. Je comprends pas le principe, ce n'est pas parce que quelque chose a un monopole qu'on doit tous passer dessus et arrêter les alternatives.

      Dans ce cas je quitte Linux (et mes contributions opensource) et je passe sous Windows comme 95% de la planète.

      l'azerty est aux dispositions ce que subversion est aux SCMs

      • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

        Posté par  . Évalué à -1.

        Dans ce cas je quitte Linux (et mes contributions opensource) et je passe sous Windows comme 95% de la planète.

        Fais ce qu'il te plaît

        Si firefox passe à blink, ce choix ne sera pas un choix "par défaut", mais admettre que leur moteur a du retard.

        Je ne vois pas en quoi Gnome est en avance sur KDE
        Jene vois pas en quoi Fedora est en avance sur CentOS
        Se passer de mercurial pour passer à git ? Ma foi, cela doit interesser 10% des utilisateur de linux qui sont également dévellopeur.

        L'informatique n'est qu'un outil pour beaucoup de personne.

      • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 18/01/20 à 17:58.

        C'est un journal sur le licenciement de 70 personnes. Donc je parle juste du point de vue "efficacité" économique. Je ne suis pas du tout contre les alternatives, bien au contraire. J'utilise un Windows Manager ultra minoritaire même chez les linuxiens et je suis bien content qu'il y ait des gens pour le maintenir et le déveloper. Mais si ça doit les mettre en difficultés financières, bin je comprendrais qu'ils cherchent une alternative.

        Sinon il y a quand même un paramètre à prendre en compte dans ta comparaison : Blink est libre. Donc Mozilla n'y perdrait pas sur ce point. Contrairement à ta migration de Linux à Windows…

        [EDIT] Pour que ce soit plus clair, ma "proposition" tient juste dans le cas ou on a le choix entre Mozilla meurt et Mozilla change de moteur.

        • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 20/01/20 à 15:05.

          Ta remarque est intéressante.

          Bien que ce ne soit pas souhaitable, on peut imaginer qu'un jour Mozilla aura peut être à faire le choix d'adopter Blink.

          On pourrait imaginer alors Blincko, un fork de Blink* qui serait piloté par Microsoft et Mozilla, œuvrant en commun pour dégoogliser Blink (ce que MS vient de faire pour Edgium) et pour lui ajouter les API manquantes permettant une gestion fine par l'utilisateur des paramètres de vie privée (ce que Mozilla fait actuellement dans Gecko). MS, qui trouverait là à se démarquer de Google, pourrait y avoir un intérêt (tout en continuant à collecter les données par l'OS j'imagine…).

          *lui même forké de WebKit qui reste piloté par Apple, pour mémoire

    • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

      Posté par  . Évalué à 3.

      Non, c’est déjà Servo qui est prévu pour être le prochain moteur de Firefox. Un jour…

      • [^] # Re: Prochaine étape : Firefox Blink

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/01/20 à 12:43.

        Je ne crois pas que Mozilla ait décidé cela à ce jour.
        En revanche ils ont déjà commencé il y a un bail à intégrer de gros morceaux de Servo dans Gecko (projets Stylo, WebRender etc).

  • # Le communiqué en français

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.