Journal Je suis hypermétrope

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
15
14
nov.
2017

Cher Nal,

je profite de cet espace de liberté pour parler d'autre chose que d'informatique et j'espère que tu ne m'en tiendra pas rigueur.

Parlons peu, parlons bien, c'est du haut de mes 38 ans que j'ai récemment découvert mon hypermétropie (et une très légère astigmatie), au détour d'une visite chez l'ophtalmo.

Je n'ai, jusqu'alors, jamais porté de lunettes (si ce n'est celles de soleil et sans correction).

Cette hypermétropie est relativement faible (+1.75 aux deux yeux), et l'astigmatie encore plus (0.25).

L'ophtalmo a fait preuve de beaucoup de psychologie lors de cette annonce, en me balançant, dans le plus grand des calmes, "vous devez les porter tout le temps !".
Pour quelqu'un comme moi qui n'en a jamais porté, c'est un peu abrupt, mais bon passons.

A vrai dire pour l'heure, je m'en sers surtout pour travailler, mais l'âge aidant, je risque de ne plus pouvoir m'en séparer sauf pour la vision de loin.

Parce que ma vision de loin est très bonne, de l'ordre de 12/10.
Caractéristique des hypermétropies faibles, parait-il, et au vu de ce que j'ai lu ici ou là.

Mais là encore, passé un certain âge, l'oeil n’accommodera plus, même pour la vision de loin.

Alors, comme un peu tout le monde ici aurait fait, j'ai fait quelques recherches.
Et aussi parce que l'idée de porter des lunettes en permanence m'incommode, j'ai doncn pensé à l'opération.

Quand on consulte les sites web des centres proposant des opérations au laser, tout à l'air formidable !
Pas cher, sans douleur, et avec des résultats incroyables !!

De même que les témoignages sur youtube et ailleurs, par exemple.
Surtout ceux en provenance de la chaine officielle, ou du site web d'un centre.

Mais voilà, tout ça est trop poli pour être honnête.
Et j'ai l'impression que les centres font du google bombing pour occulter les ratés et témoignages négatifs.

Et comme dirait Martine, quand c'est flou, il y a un loup !

Alors je suis donc à la recherche de témoignages auprès de vous, afin de savoir si vous vous êtes déjà fait opérer des yeux, et si oui avec quelle technique et pour quel défaut de vision ? Quels résultats ? Des régressions ?

Je m'en remets à vous, d'avance merci

  • # Lasik

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

    Purée on se prend un coup de vieux sur LinuxFR :-) !

    Sinon, moi j'ai fait l'opération au Lasik pour soigner ma myopie. Je ne supportais plus mes lentilles notamment a cause de la clim' dans les bureaux et porter des lunettes m'était vraiment désagréable car ma myopie était assez forte.

    J'ai fait cette opération, et vraiment que du bonheur. J'ai retrouvé une vue impeccable, bien meilleure qu'avec des lunettes et sans les désagréments des lentilles.

    Dans ton cas, la question qui se pose il me semble c'est si tu fais l'opération demain, combien de temps tu auras une vue correcte ?

    • [^] # Re: Lasik

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      C'est exactement ça !

      La presbytie ne se stabilise que vers 55-60 ans d'après ce que j'ai compris.

      Donc, si je règle le problème de l'hypermétropie aujourd'hui, la presbytie viendra de toute façon, et quid de ma vue à ce moment là.

      Mais c'est tout de même un peu différent que de devoir les porter tout le temps.

      En tout cas merci pour ton témoignage, que je présume honnête et sans conflits d'intérêts !

    • [^] # Re: Lasik

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      J'ai fait la même opération pour mes yeux. Et je re-découvre la haute définition :). L'opération m'a pleinement satisfait. Et j'ai pue conduire un jour après mon opération.

    • [^] # Re: Lasik

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Je me suis fait opéré de la myopie, il y a 25 ans, avec l'ancienne technique. Ça m'a donné dix ans de répit.

      Par contre j'ai un oeil qui gratte tous les matins depuis et rien que pour ça, si c'était à refaire j'y songerai à deux fois. D'autant plus que j'ai une amie, opérée il y a 5 ou 6 ans qui souffre du même problème. Il ne semble donc pas que ce soucis soit résolu.

      Être condamné aux larmes artificielles est négligeable tant que tu tires bénéfice de l'opération, après c'est une autre histoire.

  • # Pour ce que ça vaut...

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

    …on n'est plus en 1984 et personne ne se moquera de toi ou te trouvera moche si tu portes des lunettes.

    Ça fait belle lurette qu'une paire de lunette est considérée au même titre qu'un bijou ou une montre, qu'on peut éventuellement assortir à sa tenue (je connais des serial owneuses de lunettes de correction qui feraient palir certaines collectionneuses de chaussures de mode par exemple), etc. Chez les hipsters et les yuccies j'imagine que ça doit même faire bizarre de ne pas en porter.

    Bref si ça fait bizarre la première fois (tout porteur de lunette et son entourage est passé par là) on s'y habitue très vite et ce n'est pas laid. Je porte le plus souvent des lentilles puisque je n'aime pas me trimballer deux paires de lunettes quand je suis susceptible de porter de lunettes mais quand il fait moche, ou comme à cette période où il fait nuit quand on pars bosser et quand on en revient je porte de lunettes de vue et je m'en porte très bien.

    Bien que travaillant dans l'univers de la santé je suis partisan de ne pas faire dans l'intervention lourde quand on s'accomode très bien d'un problème absolument pas grâve pour la santé générale et donc je n'ai jamais envisagé cette voie. J'ai entendu des retours d'expérience très divers mais je ne peux maéheureusementpas t'aider sur un témoignage direct.

    Mais bon si ça peut t'aider à relativiser le "problème lunettes"…

    • [^] # Re: Pour ce que ça vaut...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

      Je suis myope et astigmate, et depuis peu frappé de presbytie.

      J'ai reçu mes première lunettes en 81, à cinq ans.
      J'ai eu droit à un éclat de rire généralisé de la part de mes camarades de classe. Et aussi à une attention toute particulière de mon institutrice, qui m'a pris mes lunettes et me les a essuyée dans le revers de son tablier, mes lunettes étant couverte de buée.

      Ce que je garde de cette expérience est:
      - la bêtise ne tue pas (mes lunettes était à la mode ne 80… :-/)
      - les gens censés n'en ont rien à foutre de ce genre de changements et sont éventuellement bienveillant.

      Depuis le temps, c'est devenu une extension de moi-même, je ne peux pas m'en passer.
      Au delà de ça, vu le prix que cela me coûte par verre (~CHF 400.-), je ne m'amuse pas à en faire un objet de mode jetable, je n'ai pas les moyens.
      Aussi, j'essaie de porte des lunettes plutôt passe partout à chaque fois que j'en change et de ne pas avoir une tronche impossible.

      Quand à la question des lentilles, je ne supporte pas d'avoir quelque chose sur les yeux, à part mes paupières…

      /mes 2 ¢

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: Pour ce que ça vaut...

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Vous avez l'air de bien vivre vos lunettes, et tant mieux.

        Moi je vous avoue que j'ai détesté les porter. En ayant une correction assez forte, les problèmes s'accumulent avec les lunettes : ça a tendance à faire des petits yeux (effet cul de bouteille), les lunettes s'alourdissent. Du coup, on s'oriente vers des lunettes plus petites, mais évidemment, les angles de vision sont moins bons et du coup on a l'impression d'être une vraie taupe handicapée.

        Bref voilà, je peux comprendre qu'on vive bien avec des lunettes, mais j'ai quand-même l'impression que c'est plus facile de vivre avec quand la correction est faible.

        • [^] # Re: Pour ce que ça vaut...

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          C'est possible je n'ai jamais eu de verres très épais. Mais bon c'est un peu le sujet de l'auteur du journal non ?

        • [^] # Re: Pour ce que ça vaut...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

          Je vois le soucis.
          J'ai eu pendant longtemps des pilotes avec des verres avoisinant le cm aux extrémités.

          Puis je suis devenu jeune homme est j'ai tanné mes parents pour avoir des lunettes plus petites.
          Par chance mon opticien comprenait mon envie et m'a fait tester non seulement de lunettes plus petites, mais des verres à fort indice de réfraction (zeiss).

          Ça a allégé de beaucoup la bourse de mes parents, mais ça a aussi changé ma vie.
          Mon champs de vison corrigé a certes diminué, mais j'ai compensé en bougeant un peu plus la tête et mon nez remercie tout les jours mon opticien.

          Le seul point éventuellement négatif est la diffraction partielle de la lumière en situation extrême, genre coup d'œil rasant au bord du verre, où je vois les formes avec une bordure jaune d'un côté et bleue de l'autre.
          J'ai toujours trouvé ça rigolo et ça ne m'a pas empêché de faire du tir sportif, du dessin, de la moto et j'en passe.

          Là, je commence à avoir les bras trop courts. C'est très vexant ! mais amusant aussi. Je me demande ce que ça va donner, mes prochains verres (à part un trou dans mon budget).

          Il faut dire que les lunettes ont changé ma vie : à 5 ans, pour traverser un carrefour avec 2 passages à piétons et 60m à faire depuis la maison pour aller à l'école, je mettais entre une demi-heure et trois-quart d'heure. Je traversais au bruit, parce que je ne voyais pas les voitures…
          L'aventure, quoi !

          Donc, oui, je le vis bien, au point que chausser mes lunettes et la première chose que je fais le matin, en me levant. Enfin, juste avant ou après avoir embrassé ma compagne… ^^

          /my life

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

          • [^] # diffraction ?

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

            Cela ressemble plutôt à de la réfraction, c'est-à-dire une déviation des rayons lumineux qui est différente en fonction de la longueur d'ondes (comme dans un prisme ou un arc-en-ciel)?

            • [^] # Re: diffraction ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Précisément il s'agit des propriétés de dispersion du milieu. Ce terme désignant le fait que l'indice optique soit dépendant de la longueur d'onde. Et dans l'exemple cité, le phénomène permettant d'observer que le milieu est dispersif est effectivement la réfraction qui se fait donc dans différentes directions en fonction de la ~couleur (~= longueur d'onde) de la lumière ; d'où les franges colorés observées.

  • # /me

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

    Presbyte et légèrement astigmate. Je porte des lunettes à verres progressifs pour travailler et aussi maintenant regarder la télé, par exemple. J'ai muni mes lunettes d'un cordon (ceux à la fois les meilleurs et les moins chers se trouvent dans les magasins de sport), ce qui m'évite, tête de linotte que je suis, de passer mes journées à les chercher. Je sais, c'est pas esthétique. Par contre je ne m'en sers pas en voiture, ma vue est assez bonne pour ça et porter des lunettes perturbe fortement le champ de vision latéral, pas bon pour la sécurité. Je pourrais faire tailler le pare-brise de ma voiture à ma vue, mais il m'arrive de la prêter…

  • # Étude scientifique

    Posté par . Évalué à 6 (+6/-0).

    Je te suggérerais de demander à ton médecin quel est l'état des connaissances sur ces traitements, et de donner des références des études (si possible méta-analyses). Sauf à penser que la majorité des scientifiques sont des vendus, les études sont faites pour se baser sur plusieurs cas, et ne pas sélectionner quelques cas exceptionnels, piège dans lequel il est si facile de tomber. En gros, on évite le "je connais quelqu'un sur qui ça a très bien marché, fonce !" ainsi que le "je connais quelqu'un qui a reperdu sa vision 2 mois après, ça ne sert à rien".

    Par exemple, si je cherche "lasik meta analysis hyperopia" dans google scholar, je peux trouver:
    -Excimer laser treatment of spherical hyperopia: PRK or LASIK?
    "At 1 year, 83.3% of PRK eyes and 61.5% of hyperopic LASIK eyes were within +/- 0.50 D of intended correction"

    -Photorefractive keratectomy (PRK) versus laser assisted in situ keratomileusis (LASIK) for hyperopia correction
    "No robust, reliable conclusions could be reached, but the non-randomised trials reviewed appear to be in agreement that hyperopic-PRK and hyperopic-LASIK are of comparable efficacy. High quality, well-planned open RCTs are needed in order to obtain a robust clinical evidence base."

    Et enfin, puisque je ne suis pas médecin, et suis donc incapable de juger la rigueur ou la représentativité de ces études, fait plus confiance à ton médecin, qui pourra mieux juger la balance bénéfice/risque :) (est-ce qu'une si faible hypermétropie, qui sera probablement bientôt suivie d'une presbytie, justifie le risque une opération ?)

    • [^] # Re: Étude scientifique

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      Merci pour ton commentaire.

      En ce qui concerne mon médecin, je ne l'ai vu qu'une fois. Et j'ai pu obtenir un rdv car j'ai été "pistonné".
      Et je lui ai bien posé la question de l'opération.

      A ces dires, il dit que l'opération pour l'hypermétropie est plus délicate que pour la myopie.
      Car, pour schématiser, "il faut couper plus".

      Cette information est tout à fait valable. Mais les techniques opératoires ont beaucoup évolué.

      Et dans mon ressenti, il ne m'a pas semblé être très au fait de l'état de l'art sur le sujet.
      Mais comme je ne le connais pas, je peux me tromper.

      Et qui suis-je pour discuter de ses compétences ?

      Moralité, comme souvent dans le médical, j'ai l'impression (laser) de devoir prendre un second avis (pour m'en faire un).

  • # Hypermetrope aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 14/11/17 à 16:46.

    Hypermétropie décelée dans l'enfance (autour de 6 ou 7 ans si mes souvenirs sont bons). J'ai porté des lunettes jusqu'à 12/13 ans sans que ma vue s'améliore (avec toujours un écran en face de moi).

    Depuis que je ne les porte plus, par négligence, je suis encore plus souvent devant un écran et ma vue s'est améliorée… Va comprendre. Mon ophtalmo ne me croit toujours pas que je ne porte plus de lunettes depuis plus de 10 ans.

    Au niveau des opérations, tout mon entourage qui l'a fait ça s'est super bien passé. Ca a été du laser pour tout le monde et pour tous types de problèmes…

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: Hypermetrope aussi

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      Hypermétropie décelée dans l'enfance (autour de 6 ou 7 ans si mes souvenirs sont bons). J'ai porté des lunettes jusqu'à 12/13 ans sans que ma vue s'améliore (avec toujours un écran en face de moi).

      Depuis que je ne les porte plus, par négligence, je suis encore plus souvent devant un écran et ma vue s'est améliorée…

      Moi aussi, ça m'a fait exactement pareil. Et maintenant, je suis myope ^

    • [^] # Re: Hypermetrope aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      La vue peut se modifier (en général en pire, mais pas toujours), particulièrement à l'adolescence.

  • # rééducation visuelle

    Posté par . Évalué à -3 (+5/-10).

    "vous devez les porter tout le temps !"

    En faisant cela vos yeux vont s'habituer à moins travailler et votre problème de va s'accentuer dans le temps, pour schématiser ils vont devenir fainéants (comme les classes moyennes ;-)).

    et l'astigmatie encore plus (0.25)

    j'ai lu quelque part que plus de 85% de la population mondiale avait une astigmatie de l'ordre de 0.5 ce qui n'est pas gênant, la preuve vous arrivez tout de même à 12/10 malgré elle. Pour ma part je suis à 0.75 et 1.00 et j'ai demandé à ce que mes verres ne la corrige pas afin de forcer mes yeux à travailler.

    En fait je suis myope depuis mes 8 ans et comme tout le monde j'ai des corrections depuis, du coup comme je le disais plus haut mes yeux sont devenus de plus en plus faibles et ma myopie a augmentée pendant presque 10 ans (en fait elle augmentait tant que j'allais chez l'ophtalmo, c'est comme le poids il varie que si l'on se pèse :-D).
    Il y a quelques temps j'ai appris qu'en fait la géométrie des yeux n'était qu'un petit facteur de la vision, une grande partie était les muscles des yeux et l'interprétation des images par le cerveau.
    Choses que le professeur Bates avait découvertes il y a 100 ans, on trouve même des bouquins qui en parle.
    Du coup comme il s'agissait de muscle et de cerveau il suffi de les faire bosser pour qu'ils soient plus performant en tout cas c'est la thèse qu'on trouve de plus en plus en médecine alternative.
    Alors je me suis procuré une méthode du type de celle ci

    Bon je dois dire que ça demande pas mal de discipline car comme pour le sport il faut pratiquer régulièrement avec assiduité mais je dois dire que 5 mois plus tard et après avoir fait diminuer mes lunettes d'une dioptrie chaque verre, j'arrive à accommoder à 10/10 relativement vite, en gros ça veut dire que j'arrive à compenser quasiment une diminution de 6/10 de chaque oeil, chose que j'aurais été incapable de faire il y a 6 mois.
    Sans crier au miracle je constate que ça marche je vois de mieux en mieux mais je pars de loin, après 30 ans de correction mes yeux me font plus penser à un grand père apathique qu'à un coureur de marathon mais je pense qu'avec le temps en bossant un peu tous les jours ça ira en s'améliorant.

    Quelques conseils tirés d'un email

    Sources et infos :
    http://visionlab.harvard.edu/VisionLab/index.php
    http://self-healing.org/meir-schneider/
    https://www.youtube.com/watch?v=h0nxh7Or9sU&t=2s
    http://www.slate.fr/story/30419/oeil-entrainement-vision-sport
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4256986/

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: rééducation visuelle

      Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

      Il y a quelques temps j'ai appris qu'en fait la géométrie des yeux n'était qu'un petit facteur de la vision, une grande partie était les muscles des yeux et l'interprétation des images par le cerveau.
      Choses que le professeur Bates avait découvertes il y a 100 ans, on trouve même des bouquins qui en parle.
      Du coup comme il s'agissait de muscle et de cerveau il suffi de les faire bosser pour qu'ils soient plus performant en tout cas c'est la thèse qu'on trouve de plus en plus en médecine alternative.

      Mouais, c'est comme ça que je me suis retrouvé à ne pas porter de lunettes pendant 5 ans alors que j'en avais clairement besoin : l'ophtalmo de mes parents ne me prescrivait que des séances d'orthoptie. J'en garde un souvenir horrible: tous les mercredis et vendredi, pendant 5 ans je faisais cette "gymnastique des yeux" ; ensuite, jusqu'à me coucher j'avais de forts maux de tête… sans que ma vue ne s'améliore pour autant. Je compensais en ne me mettant jamais au delà du troisième rang en classe sinon je n'arrivais pas à lire correctement le tableau et je finissait souvent la journée avec de maux de tête.

      C'est au collège que j'ai suffisamment râlé pour qu'on m'emmène chez un autre ophtalmo qui m'a prescrit des lunettes contre la myopie. Ma vie a changé !

      Depuis ma myopie a assez peu changée durant des années (elle a, pour être honnête, légèrement augmenté tout de même); jusqu'à il y a quelques temps lorsque j'ai eu des problèmes de santés qui ont modifiés la topologie de mon cristallin et créé une astigmatie qui a au passage compensée ma myopie mais a rendu ma correction bien plus compliquée.

      • [^] # Re: rééducation visuelle

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

        prescrivait que des séances d'orthoptie

        J'ai au moins 3 exemples autour de moi qui ont fait de l'orthoptie enfant (pour de la myopie) et n'ont commencé à porter des lunettes qu'à 55 ans pour de la presbytie …

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: rééducation visuelle

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

          je ne crois pas qu'il ait été dit que l'orthoptie était inutile.

          C'est juste qu'on était manifestement dans un cas d'acharnement thérapeutique avec une mauvaise thérapie.

          C'est un peu comme si on cherchait à guérir d'un cancer ou d'une méningite infectieuse par exemple avec de l’homéopathie ou de la naturopathie.

          • [^] # Re: rééducation visuelle

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            je ne crois pas qu'il ait été dit que l'orthoptie était inutile.

            Effectivement, ce n'est pas ce que je voulais dire. Même pour moi, je pense que ça a été utile. Ce que je dis simplement c'est que ce n'est pas une solution miraculeuse qui permet à tout le monde de ne pas porter de lunettes. Ce que je veux dire en plus, c'est que ce n'est pas anodin l'orthoptie, ça fait clairement mal et c'est très fatiguant, c'est en tout cas le souvenir que j'en ais.

            De plus, après avoir porté des lunettes, ma vue ne s'est pas fortement dégradée. En tout cas, bien plus marginalement que pour d'autres raisons…

    • [^] # Re: rééducation visuelle

      Posté par . Évalué à 6 (+7/-1).

      L'aspect scientifique de la démarche me semble loin d'être prouvé : il y a des études avec des échantillons suffisant pour démontrer une amélioration réelle ? un autre article wikipedia Methode Bates est plutôt très critique.

      Si on s'en tient aux expériences personnelles, je suis dans un cas inverse au tien : j'ai eu des lunettes tardivement, venant d'une vue parfaite à une dégradation rapide et à partir du moment où j'en ai portées, ma myopie s'est stabilisée. Sans parler de la fatigue en moins. Une chose est sûre, je ne m'aventurerai pas à faire une activité qui impose une bonne vue sans lunette (par exemple conduire …), en me disant que faire travailler mes yeux est bon pour moi!

      • [^] # Re: rééducation visuelle

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

        je ne m'aventurerai pas à faire une activité qui impose une bonne vue sans lunette (par exemple conduire …)

        Il me semble bien qu'il est indiqué de retirer ses lunettes lorsque cela ne présente pas de danger, et qu'il faut au contraire les porter lorsqu'on conduit.
        Je n'ai pas encore lu l'inverse.

        • [^] # Re: rééducation visuelle

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

          Ce conseil n'est pas du tout une bonne idée dans la plupart des cas.
          Si vos lunettes ont une grande différence de correction entre les deux yeux, vous allez fatiguer très nettement votre œil le plus fort et sous-utiliser l’œil le plus faible, ce qui peut favoriser des problèmes de convergence. Si vos deux yeux ont une correction identique, c'est déjà moins gênant, mais ça fatiguera quand plus votre œil dominant.

    • [^] # Re: rééducation visuelle

      Posté par . Évalué à 9 (+11/-4). Dernière modification le 14/11/17 à 20:04.

      Quelle connerie obscurantiste… !

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: rééducation visuelle

        Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

        Ce qui est étrange tout de même c'est que je dis que ça marche (même si ça n'est pas miraculeux) et on me traite d'obscurantiste.
        D'autant plus que la définition est :
        l’obscurantisme est une attitude d'opposition à la diffusion du savoir, dans n'importe quel domaine.
        Or il me semble plutôt être dans l'optique de faire découvrir quelque chose d'autre que la chirurgie ou l'ophtalmologie sans pour autant démonter ces dernières.

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: rééducation visuelle

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-1).

          En tous cas, la pertinence des sources est un truc qui t'échappe totalement. Je cite ce qui est écrit sur le lien de la méthode que tu as donné :

          En rentrant du lycée, un vagabond l’aborde… ils entament la conversation. Le vagabond prend Meir en sympathie. Il lui révèle l’existence d’un livre pour améliorer la vue naturellement. C’est ainsi que Meir entend parler pour la première fois de la « rééducation visuelle ».
          Il se lance alors à corps perdu dans cette méthode : jusqu’à 13h par jour !
          Il persévère en dépit des moqueries de son entourage et des ricanements des médecins.
          Au bout de six mois, le miracle se produit : Meir voit des formes pour la première fois de sa vie !

          Sur ce même site, on trouve un autre article intitulé : "Nouvel ordre mondial. Les Illuminati n’ont aucun scrupule à tuer des juifs". (sic)

          Et encore un autre, "La science a pris le chemin de l’obscurité" où le chapeau indique : "Dr Richard Horton (Lancet): « La moitié de ce qui est écrit dans la littérature médicale est peut-être faux.«" Pour ce dernier, c'est clairement de l'obscurantisme.

    • [^] # Re: rééducation visuelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 15/11/17 à 11:03.

      En faisant cela vos yeux vont s'habituer à moins travailler et votre problème de va s'accentuer dans le temps, pour schématiser ils vont devenir fainéants

      En général c'est plutôt l'inverse. J'étais astigmate d'un œil seulement, par conséquent l'autre œil travaillait beaucoup plus pour corriger la vision. Tant et si bien qu'il s'est fatigué et qu'il est devenu myope alors qu'il était sain. J'ai mis des lunettes et les deux yeux sont stables depuis des décennies.

      Tous les gens que je connais qui n'ont pas corrigé leur vue (pas négligence) ont vu leur vue s'empirer.

      j'ai lu quelque part que plus de 85% de la population mondiale avait une astigmatie de l'ordre de 0.5 ce qui n'est pas gênant

      Je l'ai et je t'assure que c'est gênant dans des cas particuliers (cela dépend de ce qu'on voit), même parfois avec une correction.

      • [^] # Re: rééducation visuelle

        Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

        Et chez les jeunes enfants, on observe également ce genre de phénomènes en cas de gros décalage de vision sur l'un des deux yeux. L'autre œil compense et celui qui ne voit pas bien ne servant à rien, le cerveau ignore simplement le signal reçu de cet œil. Résultat, l'enfant devient quasiment aveugle d'un œil qui voyait mal, mais voyait quand même. Si ce défaut de vision est corrigé, la vision de l'œil imparfait se développe correctement.

        C'est pour ça qu'il est recommandé de faire examiner les enfants aux alentours de 2 ans pour détecter ce problème le plus tôt possible.
        Le soin, lorsque le défaut de vision est détecté tardivement et que ce phénomène est présent, consiste à corriger l'œil imparfait et à masquer l'autre pour forcer l'œil imparfait à travailler.

  • # Avis indirect

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Bonjour,
    Dans mon cas, j'ai observé et discuté des effets de l'opération chez 3 personnes différentes. Une fois par coup de bistouri, il y a eu une légère erreur dans la correction de la myopie et la personne devait utiliser des lunettes de temps à autres, mais pas d'autre inconvénient après des années. Le deuxième a eu une correction complète par laser, myopie aussi, et aucune conséquence spéciale. Le troisième, myopie également et correction au laser complète sans souci.
    Les témoignages étaient 4 ans après l'opération, juste après l'opération puis pendant 2 ans et enfin 5 ans après l'opération.

    A noter que si vous êtes patient, en cas de cataracte, on sait désormais mettre un implant qui corrige les défauts de la vue, que ce soit myopie, hypermétropie ou même presbytie. J'en avais entendu parler sur le blog d'un photographe pro et il est toujours hyper content de son implant après 5 ans.

  • # c'est pas si faible +1.75 a chaque œil

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

    Enfin je ne pense pas (moi je suis myope) et porter des lunettes on s'y fait. Tu seras surpris par la sensation de repos en fin de journee. Un de mes fils est a +2.25 et il ne quitte plus ses lunettes et il est tellement plus calme!!!

    • [^] # Re: c'est pas si faible +1.75 a chaque œil

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      L'hypermétropie est considérée comme faible ou modérée jusqu'à +2.

      https://www.gatinel.com/chirurgie-refractive/hypermetropie/

      • [^] # Re: c'est pas si faible +1.75 a chaque œil

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 15/11/17 à 14:45.

        Interessant comme article. Du coup je suis aller voir celui sur la myopie et je trouve rigolo de voir que je suis a la limite de myopie moderee alors que je ne peux pas faire grand chose en dehors de la lecture sans une correction.

        Je pense qu'il y a un effet relatif dans ce que les medecins considerent faible/modere/fort

        • [^] # Re: c'est pas si faible +1.75 a chaque œil

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          Le pouvoir d'accomodation dépend aussi de l'âge.

          • [^] # Re: c'est pas si faible +1.75 a chaque œil

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Le pouvoir d'accomodation dépend aussi de l'âge.

            J’accommodais beaucoup moins bien il y a 6 mois.
            En ce qui me concerne c'est surtout des exercices quotidiens qui me font accommoder de mieux en mieux (travail des muscles oculomoteurs et ciliaires).

            Je suis myope -4 ; -4.5 et astigmate 0.75 ; -1.0 (à mon dernier RDV ophtalmologique) et malgré ça j'arrive maintenant lire sur les lettres à 3/10 alors qu'il y a 6 mois j'étais plutôt à du 1/20. Par contre mon accommodation n'est pas encore très stable à ces distances mais ça va de mieux en mieux et c'est très encourageant :-)

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Mon expérience du PKR pour la myopie [success story inside]

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 15/11/17 à 20:30.

    Sommaire

    J'ai été opéré cette année (mars 2017) à l'âge de 31 ans, non pas d'hypermétropie mais de myopie (myopie moyenne : -4.5, -3.25). Je vous livre mon expérience quand même, ça peut servir à des lecteurs myopes intéressés par la question. Mais pour l'hypermétropie, je ne peux pas m'avancer.

    TL;DR

    J'ai été opéré au PKR il y a 8 mois, ça s'est très bien passé et j'ai une vision excellente. J'ai d'ailleurs découvert que j'avais 10 doigts à chaque main ! Je peux même voir à travers les murs, les vêtements, et dans le futur. Bon j'exagère un peu concernant les doigts :-)

    Les techniques

    Aujourd’hui, la technique la plus courante est le Lasik car elle a l'avantage d'une récupération rapide pour le patient (24h), d'être sans douleur et on peut opérer les deux yeux en même temps. Cependant, tout le monde n'est pas « éligible » au Lasik, et dans ce cas le chirurgien peut se rabattre sur le PKR, technique plus ancienne mais qui donne de tout aussi bons résultats. L'inconvénient du PKR est une récupération visuelle plus longue (une bonne semaine en moyenne) et une phase post-opératoire douloureuse pendant 3 jours. L'avantage c'est qu'il y a moins de risques de complications par rapport au Lasik.

    Dans mon cas, j'ai eu le droit au PKR (pour des raisons d'ordre morphologique), donc je ne vais vous parler que du PKR. J'ai été opéré en deux fois à 15 jours d'intervalles, car suite à un PKR, l'oeil opéré passe 3 jours sous pansement, le temps que l'épithélium (une fine couche de cellules en surface) se reforme un minimum. Certains chirurgiens font les deux yeux en même temps, mais perso ça me semble être un plan galère pour les quelques jours post-opératoires (mon chirurgien me l'a plutôt déconseillé).

    L'opération

    L'opération en elle-même est très rapide (j'ai dû passer maxi une demi-heure à la clinique en comptant l'aspect administratif). Une phase préparatoire (~5 min) où le chirurgien pèle l'épithélium à la main, puis la phase laser (moins de 15 secondes). Ensuite pose du pansement, à changer 5 fois par jour pendant 3 jours… L'opération se fait sous anesthésie locale (un peu comme lors d'une visite chez l'ophtalmo lorsqu'il prend la tension) et donc ben, comme c'est de l'oeil dont il s'agit, on est aux premières loges pour voir ce qu'il se passe.

    Le retrait de l'épithélium est assez flippant, puisqu'à la fin l'oeil ne voit plus rien si ce n'est un gros gloubiboulga tout mélangé, mais la phase laser est plutôt excitante, car soudain, on y voit presque net. Petite appréhension tout de même : on espère que la correction cible ait été atteinte (on a toujours peur d'être le mec dans les stats pour qui ça a raté).

    L'après opération

    Ensuite, la phase de rémission. Les douleurs arrivent rapidement dès la fin de l'anesthésie (1h) :

    • sensations de brûlure (au total je n'ai ressenti qu'une dizaine de « pics » qui durent ~1 min)
    • sensations de grain de sable dans l'oeil dès qu'on le bouge. Et c'est très dur de ne bouger que d'un oeil mais pas de l'autre en même temps.
    • photophobie, même sous le pansement. En effet, les yeux ne sont pas totalement indépendants l'un de l'autre et on devient même hyper sensible de l'oeil non opéré.
      • C'est encore pire lors de la seconde opération, car le premier semble alors à nouveau sensible lui aussi. Donc pendant 3 jours, on vit dans le noir. Un peu comme Dracula. Avec des phases plus ou moins prononcées.
      • Par exemple, j'ai eu une phase extrême où, même dans la pénombre, les yeux fermés + pansement + un coussin sur le visage, j'arrivais encore à distinguer les phases de jour et de nuit dans l'émission qui passait à la TV (réglée en mode éco) et à laquelle je tournais le dos.
      • Mon écran d'ordi était réglé en luminosité minimale et ça me semblait encore ultra-bright.

    Tout ça, ça dure 3 jours pendant lesquels faut oublier toute activité normale, c'est juste impossible. Le premier jour c'est facile car on est un peu fatigué par l'opération et donc on dort, mais les deux suivants on a plus trop envie de dormir et alors c'est long… Le quatrième jour on enlève le pansement et il n'y a plus de douleurs.

    À noter que tout ce que j'ai vécu durant ces trois jours m'a été expliqué avant l'opération par mon chirurgien, sans aucune surprise donc (y compris sur le timing).

    La récupération visuelle

    On change le premier pansement (celui fait à la clinique) environ 2h après l'intervention, et là on découvre qu'on n'y voit plus rien, ni de près ni de loin. Impossible de lire quoi que ce soit (même avec des lettres de 50 cm). La vision revient progressivement et ça commence à être intéressant au bout de 4-5 jours (toutes façons avant c'était pansement H24), où bien que l'on n'y voit toujours pas net, on se rend compte qu'il s'agit d'une sorte de voile qui brouille la vision et non plus de myopie. La « netteté » est la même de près comme de loin. À partir du 5ème jour ça devient sympa : on se lève les matins et on découvre qu'on voit mieux que la veille. On peut s'en rendre compte le soir aussi (qu'on y voit mieux que le matin).

    J'ai récupéré une acuité de 10/10 environ une semaine après l'opération, et 12/10 quelques jours encore après.

    L'entre deux tours

    Alors entre les deux opérations, il y a une phase de deux semaines un peu merdique niveau vision, car l'oeil opéré récupère progressivement tandis que l'autre est encore pourri. J'ai fait retirer un verre de ma paire de lunettes en pensant naïvement qu'à part un look ridicule, ça ferait l'affaire, mais en fait ça marche pas bien du tout. L'accommodation avec un seul verre est trop difficile (ça marche si je colle le verre sur mon oeil, ou que je porte une lentille de contact, mais le port des lentilles doit être interrompu quelques jours avant l'opération).

    Les séquelles

    Après opération, on ressent une certaine sécheresse de l'oeil qui a tendance à revenir à la normal après plusieurs mois. D'après certains témoignages, ça revient jamais normal (mais peut-être s'agit-il de personnes qui avaient déjà les yeux un peu secs ?). Personnellement j'arrive à passer plusieurs jours sans problème et je ne ressent des yeux secs que lorsque je suis fatigué (au réveil quand j'ai la tête dans le c** ou bien le soir, pour les fois où ça m'arrive).

    Autre effet secondaire : les sources lumineuses produisent un effet de halo. Le halo dépend de l'intensité de la source lumineuse, par exemple pour les phares de voiture ou feux de signalisation ce sera un peu visible (et plus éblouissant qu'avant ?), par contre sur les panneaux publicitaire ou afficheurs numériques du bus, je ne vois pas de halo.
    J'avais un peu peur quand même chirurgien m'a expliqué que ça pourrait arriver sur des sous-titres de films (genre un effet de dédoublement), mais finalement aucun soucis à ce niveau.

    Enfin, on reste un myope (mais avec une excellente vision). L'acuité sera moins bonne dans l'obscurité (dans le noir, vous me direz, on n'y voit déjà rien…) et on reste plus sujet à certaines pathologies de l'oeil qu'un non-myope.

    Bilan

    D'après mon chirurgien, mes yeux ont très bien cicatrisé (et plutôt rapidement) et ma correction est excellente. Un mois après l'opération, j'avais 12/10e sans problème (le chirurgien n'a pas poussé le test plus loin). À noter que j'ai porté des lentilles quotidiennement pendant 15 ans, plus de 12h par jour sans jamais de problème. J'ai peut-être des yeux qui supportent bien ce genre de traitement.

    Lors de ma visite de contrôle 6 mois après (chez mon ophtalmo habituel cette fois), l'ophtalmo a poussé le test jusqu'à mes limites et j'ai fait ma première erreur au test de Monoyer à 16/10e.

    Mon expérience est donc plutôt positive jusque là.

  • # Mon expérience

    Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

    Comme dans certains commentaires précédent si tu vue est amené à bouger l'opération n'est pas des plus recommandé. Même si tu la fait sache que tu ne pourras la refaire autant de fois que tu le souhaite … on enlève de la matière … donc si tu as la cornée trop fine c'est mort. Sachant que vers 45 ans la presbytie arrive il faut y réfléchir a 2 fois avant de se lancer.

    Sinon pour mon cas j'avais des lunettes depuis mon plus jeune age … mais je ne saurais te dire quand exactement. Un astigmatisme assez fort couplé a un peu de myopie sur les dernières années. Pour te dire j'étais à la limite d'opérabilité sur un œil. Bref profitant de la mutuel d'entreprise l'opération ne s'est pas révélé trop cher. Ensuite j'ai chercher un peu des comparatifs pour savoir quel centre était le mieux coté, j'ai trouvé un truc du coté de «challenge» je croie. J'ai porté mon choix sur le centre qui faisait le plus d'opérations à l'année, mais je pense que ce n'est pas forcément le meilleur choix. Clairement c'était l'usine et prenait ça un peu trop a la légère.
    L'opération en elle même s'est relativement bien passé, mais pas sans douleur. Je passe sur le médecin qui avait du mal a comprendre qu'il avait mal positionner l'écarteur et que ça me faisait mal. Je n'ai pas l'habitude de porter des lentilles et j'étais un peu sensible des yeux. Alors la première machine qui viens se plaquer et appuyer sur ton œil pour faire la découpe du capot tu le sens passer. Je passe donc aussi sur le fait que chacun est différent et qu'une seule goutte d’anesthésiant local n'est pas forcément suffisant pour tout le monde. Ensuite viens le laser … un petit point vert a fixer, pas facile quand tu viens de te faire écorcher l'œil avec trop peu d’anesthésiant. Puis le médecin vient remettre en place le capot découper par la première machine. Ensuit c'est repartis pour un tour puisque tu fait les 2 yeux à la fois, mais cette fois avec une certaine appréhension puisque tu sais a quoi t'attendre cette fois.
    Une fois fait on te met 15/20 min dans une pièce au calme et sans lumière avec un verre d'eau. Là tes yeux joue à la fontaine et tu n'oses même pas ouvrir 1mm tes paupières. Ensuite on te dégage dans la salle d'attente (bien moins agréable) avec un petit truc a grignoté et 1 verre de jus de fruit, ben oui le charcuté suivant a finit lui aussi. Et là tu continue encore une bonne demie heure a jouer aux fontaines.
    Bon ils ne te laissent pas repartir en voiture si tu n'es pas accompagné (heureusement), mais en transport public pas de soucis.
    Les souffrances ne sont pas finit car tu as interdiction de te toucher les yeux pendant au moins 1 semaines, plus si possible. On te file des coques de protection a fixer au sparadrap sur les yeux la nuit pour éviter les mauvais réflexes. Et tu as tout une batterie de gouttes a te mettre entre 1 semaine à 1 an. Tu as une visite de contrôle entre 1 semaine et 15 jours plus tard … heureusement. Fait le un vendredi pour avoir le WE pour t'en remettre, car oui pendant les 24h suivante tu évite d'ouvrir les yeux. 48h après tu as besoins de te reposer assez régulièrement. Ensuite tu es plus sensible avec les lumière et tes larmes fonctionnes plus que d'habitude mais rien de très gênant.

    Pour mon cas j'ai eu quelques complications :
    - Plis : Es-ce a cause d'avoir frotter mes yeux par erreur ou autre j'en sais rien, mais j'avais des plies de la cornée, du coup on a dû me ré-ouvrir pour me remettre tout ça en place. J'avais constaté que l'un œil c'était pas mal floue alors que l'autre non.
    - A l'envers : Une fois mes «plis» remis a plat, une visite de contrôle détecte que j'ai des cellules qui pousse à l'envers (toujours pas compris en quoi ça consistait exactement). Du coup les objets lumineux sur un fond noir avait tendance a se dédoubler. Je suis repartis avec une batterie de gouttes a mettre en plus. Genre toutes les 2 heures pendant 1 semaine. Finalement au bout d'une dizaine de mois l'effet s'est estompé.

    Au final je suis très satisfait de l'opération, j'ai perdu assez vite les réflexes liés aux lunettes, même si au début je voulais remonter quelque chose qui n'était plus là. Je le referais sans hésiter, même plus jeune si possible. Finalement tu souffre 2 jours pour t'éviter quand même pas mal de tracasserie par la suite.

    Remarque : Dans le cabinet il y avait 2 ophtalmo, le premier qui fait les examens de base et le second qui opère. Dans mon cas, le premier s'est révélé assez incompétent. Là où pour lui il fallait attendre car il ne voyait rien de bizarre, l'autre en 2 sec avait diagnostiqué les plis et les cellules à l'envers.

    Voilà, désolé pour la longueur du témoignage et pour les sûrement nombreuses fautes que j'ai fait.

    • [^] # Re: Mon expérience

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Merci pour ton commentaire très intéressant et encourageant puisque c'est le résultat qui compte, même si le chemin pour y parvenir n'a pas l'air simple.

      Concernant l'épaisseur de la cornée, les hypermétropes y sont apparemment moins astreints car :

      https://www.gatinel.com/chirurgie-refractive/les-techniques-operatoires/lasik-technique-avec-decoupe-de-capot/lasik-et-hypermetropie/

      Cornée de l’œil hypermétrope

      L’œil hypermétrope comporte souvent une cornée moins cambrée (kératométrie plus faible) qu’un œil emmétrope ou myope. L’épaisseur des cornées des    yeux hypermétrope est en moyenne plus importante que celle des myopes. Ces particularités ne posent pas de problème en cas d’utilisation du laser femtoseconde, qui doit être la règle pour ce type d’indication.
      

      Quant au risque de plis de cornée, ce risque existe aussi chez l'hypermétrope apparemment :

      Étant donné la relative épargne centrale (la périphérie de la cornée reçoit plus d’impacts laser que le centre pour accentuer la courbure cornéenne), et l’absence de risque d’ectasie cornéenne pour les yeux hypermétropes dont les cornées sont généralement plus épaisses que celles des myopes, il n’est pas nécessaire de réaliser un capot particulièrement fin. Au contraire, la réalisation d’un capot trop fin en LASIK hypermétropique expose à des risques de micro plis, d’inflammation de l’interface…
      

      J'avoue être tenté par l'opération d'autant que ça repousse un peu la presbytie.
      Heureusement, rien ne presse dans mon cas.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.