Journal 31 cinéaste contre la gratuité de la culture

Posté par .
Tags : aucun
0
8
juil.
2008
Il y a des jours ou j'aimerais que le mot troll rentre dans le langage courant (parce que exagération sophistique pour provoquer le débat ou détourner l'attention c'est un peu long).

Un article du monde reprend une lettre ouverte de 31 cinéaste soutenant complètement le projet de loi de Mme Albanel[1]

Morceaux choisis :

"Est-il liberticide de soutenir un texte qui se propose de substituer aux peines de prison actuellement prévues des messages d'avertissement et éventuellement une suspension d'abonnement aux internautes qui téléchargent illégalement nos oeuvres ?"

Est-ce que vous voulez laisser vos enfants se faire violer? non? alors voter ma loi même si ma question n'a pas de rapports avec les inquiétudes que vous aviez soulevé à propos du texte ('tin le Sarkolène Ségozisme ça devient vraiment lourd.)

1 - on allait pas en prison pour ça (la prison est possible pour les contrefaçon les plus grâves)
2 - on part d'un présumé innocent à un présumé coupable, l'analogie avec les radars automatique ne tient pas, puisque la détection est nécessairement beaucoup plus intrusive, en plus ça présente un risque d'espionnage non négligeable (N.B. les banques connaisse vos transaction, mais c'est leur objet, idem pour le FAI, un tiers, ou une collaboration active avec les ayants droits, c'est faire des recoupement qui normalement nécessite la demande d'un juge à tout va, on est plus protégé par le juge contre l'arbitraire => liberticide).

"Au contraire, ils reposent sur une pédagogie active qui s'impose comme une alternative crédible aux peines fortes aujourd'hui encourues (3 ans de prison et 300 000 euros d'amendes)."

Traduire par: les juges et les citoyens sont des cons. (C'est une peine maximale, banane!).

"Ces efforts ne sont pas, enfin, unilatéraux et déséquilibrés car les ayants droit du cinéma se sont engagés à entamer rapidement des négociations pour réformer la chronologie des médias et permettre la mise à disposition des films plus tôt après leur sortie en salles."

Ce n'est pas de votre ressort messieurs, mais lié à la loi[2]

"Face à cette nouvelle proposition adaptée et graduée, nous sommes frappés par le mutisme de ceux qui, pour légaliser le pillage des œuvres, ont ressorti le modèle de la licence globale pour la musique mais qui, en revanche, n'ont aucune proposition concrète et alternative au financement actuel des films et à la rémunération des cinéastes."

Poilu, non? (tous ceux qui sont contre, sont pour la licence globale, et veulent piller les œuvres, en plus il faudrait changer le mode de financement?[3] (ça, ça ne peut venir que de "gros" cinéaste puisque les grosses production finances les petites, donc du coup culture plus riche, mais moins de sous pour les gros.... ouh, le vilain lobby en sous-main).

"Nous espérons que le Parlement se ralliera également, avec la communauté des cinéastes et des auteurs, au panache d'une loi juste, ambitieuse et adaptée aux enjeux de demain."

Apparemment mes protocoles, analyse, études, présentation, synthèse, compte-rendu ne sont pas concernés par le droit d'auteur...(et puis quoi encore?)


P.S. réaction vive, puisque le soutien de ces cinéaste à la loi est à 100% (alors qu'il y avait largement de quoi nuancer le propos), je sais que faire ce journal revient à pisser dans un violon, mais ça me défoule :p.

[1] http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/07/08/culture-ne(...)
[2] http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3B17(...)
[3]
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIAR(...)
  • # Avancer, reculer...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Nous on avance, avec des technologies, des "expériences" qu'ils ne connaissent pas (genre se dire "tiens qu'est-ce que je regarde ce soir", se procurer un film et le regarder de suite, avoir une bibliothèque géante...)
    Eux veulent rester dans le siècle passé, en voulant contrôler au maximum comment on doit "vivre" leur film (chronologie des média, refus de diffuser par Internet...)

    --> On restera, ils disparaitront.
    Il y a quand même un point positif à ces soutiens : ils sont obligés de sortir du bois, de montrer ce qu'ils pensent, et les "jeunes" (qui vieillissent, ont un travail, de l'argent...) comprennent qu'ils ne sont plus à la page, et ça les rends "ringards". C'est cons, ce sont ces gens qui peuvent leur donner des sous.
    Prochaine étape suite à cette étape "je fais des lettre ouvertes à la planète entière sans me remettre en question" : ils disparaitront, faut d'avoir su s'adapter au marché.
    • [^] # Re: Avancer, reculer...

      Posté par . Évalué à 10.

      je dis toujours que si les marechaux-ferrants avaient eu autant de pouvoir que les majors de la culture, on conduirait tous des voitures de luxe avec un moteur V12 tirees par des chevaux...

      Rq : aujourd'hui, ca serait une solution d'avenir... hi hi hi
      • [^] # Re: Avancer, reculer...

        Posté par . Évalué à 9.

        Comme le disait Andrew Tanenbaum dans certains de ses livres, dont Systèmes d'exploitation et Architecture des ordinateurs :
        Si l'industrie informatique était dirigée par Hollywood, nous utiliserions probablement des disquettes 3,5 pouces à l'ouest de l'Atlantique et des disquettes de 9 cm à l'est !
        • [^] # Re: Avancer, reculer...

          Posté par . Évalué à -2.

          Heu .... pourquoi ?
          Parce que bon, niveau normalisation d'une industrie, les p'tits gars d'Hollywood sont pas des newbies ...
          • [^] # Re: Avancer, reculer...

            Posté par . Évalué à 9.

            ... zones DVDs ... sorties de films décalées ... toussa
            • [^] # Re: Avancer, reculer...

              Posté par . Évalué à 0.

              Là, tu parles d'accord commerciaux, pas d'accord techniques;
              Même si on m'a moinsé, je le répète, les p'tits gars d'hollywood sont pas des débutants en terme de normalisation.
              Regardes la normalisation du 35mm et la normalisation du cinéma numérique...
              • [^] # Re: Avancer, reculer...

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Si tu veux du technique coté cinéma :
                Débit d'image/s : 24 voire 23.976 im/s (pour s'adapter au NTSC et sa colorimétrie) pour le ciné, 25 im/s pour l'Europe, 30 voire 29.970 im/s pour les USA
                Norme DVD (qui n'est pas si vieux!) pour la résolution : 720*576 en Europe, 720*480 aux Etats Unis
                Colorimétrie : NTSC aux USA, PAL voir SECAM en Europe
                Enodre plus neuf, diffusion : HD-DVD vs Bluray

                Tout ça fait pas des "petits gars d'Hollywood" qui n'ont pas su imposer des normes internationales, loin de la, pour la reproduction/diffusion de leurs oeuvres.
                Note : concernant la colorimétrie et la taille des images, il a fallu attendre 2006 pour voir s'imposer le 1080p, ouf. Reste le débit d'images/s...

                Les petits gars d'Hollywood sont pas très doués pour des normes... Il a fallu que d'autres imposent des normes identiques (dans le but de limiter les coûts de diffusion)
                • [^] # Re: Avancer, reculer...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  http://www.dcimovies.com/
                  « Digital Cinema Initiatives, LLC (DCI) was created in March, 2002, and is a joint venture of Disney, Fox, Paramount, Sony Pictures Entertainment, Universal and Warner Bros. Studios. DCI's primary purpose is to establish and document voluntary specifications for an open architecture for digital cinema that ensures a uniform and high level of technical performance, reliability and quality control. »

                  Effectivement, les p'tits gars d'Hollywood ne sont pas doués pour les normes et ce sont pas eux qui ont pris tout le monde par les couilles pour arréter les conneries avec le E-Cinema (qui allait mener à une guerre comme les débuts du 35mm) et impose depuis 2,3 ans le D(igital)-Cinema.
                  • [^] # Re: Avancer, reculer...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ah ah ah...
                    Alors, la, tu files un lien sur un site, et parce qu'ils ont écrit quelque chose, c'est vrai? MS aussi dit qu'il est pour l'inter-opérabilité, j'espère que tu le crois autant...

                    Le cinéma, ce sont ces petits gars qui pondent le numérique 2K (2048 pixels de large) et le 4K (4096 pixels de large) à l'époque où d'autres ont choisi le 1920 pixels de large, très répandu dans les chaumières maintenant (donc adaptation plus simple pour passer de 1920 ciné à 1920 TV plutôt que 2048 ciné à 1920 TV...) pourtant pas très loin donc ils auraient pu prendre ça comme base, alors désolé, leur volonté de normes...

                    Définitivement, ils ne savent pas accepter des normes d'autres, et se mettre d'accord... Et surtout, tu n'as pas rejeté mes exemples, c'est peut-être qu'ils sont vrais et montre les problèmes?
                    • [^] # Re: Avancer, reculer...

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Prae bosse dans le milieu cinématographique , donc je crois qu'il est mieux placé que toi pour connaitre les normes de ce domaine.
                      • [^] # Re: Avancer, reculer...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                        Qu'il me démontre alors comment ils sont si bons pour faire des normes, alors que je constate que le milieu de cinéma ne suit pas la "logique" actuelle qui est au tout 1920 pixels de large et de ses multiples (les TV Très haute déf sont en 3840 pixels de large, pas en 4096 pixels de large... Le monde du cinéma veut mettre 256 pixels de plus que ce qu'une TV peut afficher, pourquoi? Pour le plaisir que le spectateur ai une image tronquée, car ceux qui feront le changement Ciné --> TV se feront une joie de couper les 256 pixels de trop en largeur...), qu'ils ne font pas le forcing pour que les bluray soient en 24 im/s seulement (après, c'est au lecteur de se démerder! mon écra sait afficher du 24 im/s, mais j'ai des sources bluray en 25 im/s...) plutôt que de me fournir un son et une vidéo accéléré de 1/24e (e font pas chier ceux qui passent du ciné au DVD : pour les USA c'est du 3:2 pulldown OK, et encore quand ils ne passent pas en 29.97 im/s super chiant, une image doublée sur 4, mais en Europ ils accélère la video pour synchroniser à 25 im/s).
                        Hollywood a-t-il réussi à faire front commun dans la bataille HD-DVD vs Bluray ? NON. Ils ont perdu des années à cause de ça (+ la volonté de Hollywood de mettre du AACCS cassé en quelques mois, ils ont retardé de 2 ans l'arrivée des DVD du futur pour rien!)

                        Désolé, mais j'ai plein d'exemples qui montrent que Hollywood et les normes, c'est pas ça...
                    • [^] # Re: Avancer, reculer...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Ah ah ah...
                      > Alors, la, tu files un lien sur un site, et parce qu'ils ont écrit quelque chose, c'est vrai? MS aussi dit qu'il est pour l'inter-opérabilité, j'espère que tu le crois autant...

                      T'es gentil, je bosse dans le milieu, donc si je te refile le lien, c'est pour faire beau;
                      Ces normes sont utilsées par l'ensemble des constructeurs, exploitants, laboratoires et ce-que-tu-veux pour mettre en place le workflow du cinéma numérique: des plateaux aux salles de cinéma en passant par les labos. Ca fait juste 2, 3 ans que c'est en place hein...
                      Et puis en plus pour des normes qui utilisent à grande majorité de l'opensource et des éléments "libres", tu fais la fine bouche côté "interopérabilité"


                      Le cinéma, ce sont ces petits gars qui pondent le numérique 2K (2048 pixels de large) et le 4K (4096 pixels de large) à l'époque où d'autres ont choisi le 1920 pixels de large, très répandu dans les chaumières maintenant
                      T'es gentil encore, mais passer d'une normalisation 35mm à numérique, que ce soit pour les labos et les salles de cinéma, ca se fait pas en un claquement de doigt, il faut aussi se charger de garder la compatibilité qualitative entre le 35mm qui est encore beaucoup utilisé sur les sets et le numérique qui largement utilisé en post-prod (étalonnage, montage, vFX).
                      Si tu veux, t'as qu'à venir chez eux, leur raconter comment tu peux les sauver de 100 ans de migration, ils seraient interessé, je pense.

                      De plus, la CST/CNC ont validé les normes DCI pour le territoire français. http://www.cst.fr/index.php?article=345


                      Et surtout, tu n'as pas rejeté mes exemples, c'est peut-être qu'ils sont vrais et montre les problèmes?
                      Tout est dans le "peut-être".
                      Le seul problème c'est qu'il y a pas mal de point qui sont entre "imposé par des constructeurs" (Disney n'est pas constructeur à ce qu'il me semble, Sony si) et "choix d'indépendance technologique" (les US comme les européens adorent avoir leurs propres technos quitent à prendre les choix contraires de son "concurrent")
                      Donc dans le tas, tu as raison sur un point: c'est le bordel total.
                      Mais de l'autre tu n'as pas: la plupart n'ont pas été imposé par les majors du cinéma, mais par des constructeurs & co. (aka "Blu-Ray VS HD-DVD)
                      • [^] # Re: Avancer, reculer...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        T'es gentil, je bosse dans le milieu

                        Cet argument a le même effet que quand un politicien me dit "je suis dans le milieu". Désolé, je ne regarde pas le CV des gens pour me faire une opinion.

                        Le seul problème c'est qu'il y a pas mal de point qui sont entre "imposé par des constructeurs" (Disney n'est pas constructeur à ce qu'il me semble, Sony si) et "choix d'indépendance technologique" (les US comme les européens adorent avoir leurs propres technos quitent à prendre les choix contraires de son "concurrent")

                        Donc ça confirme : Hollywood a du mal avec les normes. Il arrive certes peut-être à avoir une norme commune pour quelques métiers, mais sur le long de la chaine (de l'acquisiton au visionnage par un téléspectateur) il n'y arrive pas.

                        Mais de l'autre tu n'as pas: la plupart n'ont pas été imposé par les majors du cinéma, mais par des constructeurs & co. (aka "Blu-Ray VS HD-DVD)

                        La bataille des DVD du futur s'est uniquement jouée sur le support des majors. Et elles ont démontré qu'elle n'arrivaient pas à faire un front commun face aux constructeur. Dans une bataille qu'elles auraient pu gagner entre elles, non, certains ont choisi HD-DVD, d'autres ont choisi Bluray.
                        Dans un bataille dont seuls eux avaient les clé, ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une norme... Les constructeurs ont proposé 2 normes, et c'est seulement Hollywood qui n'a pas su rapidement choisir entre les deux...

                        Si tu veux, t'as qu'à venir chez eux, leur raconter comment tu peux les sauver de 100 ans de migration, ils seraient interessé, je pense.

                        Je ne sais pas, je n'ai pas dit que je savais. Je dis juste que si ils savaient gérer des normes, on n'en serai pas la. Tu dis qu'ils ne sont pas débutant en gestion de normes internationale, je montre que si, depuis très très longtemps ils ont merdé dans les normes et maintenant ils ont des merdes.
                        Et moi, je constate juste un truc : j'aimerai bien avoir une source propre non maltraitée (passage du 24 im/s en des trucs super-bâtard etc... M'en fou du 25 im/s standard des TV, j'ai un PC qui affiche en LCD sans problématique de rafraichissement), et les majors ne me fournissent pas ce que j'aimerai avoir! Une source propre!
                        • [^] # Re: Avancer, reculer...

                          Posté par . Évalué à -1.

                          et les majors ne me fournissent pas ce que j'aimerai avoir!

                          Mon j'aimerai bien qu'on me file 100 balles et un mars. Les majors ne me les fournissent pas, c'est un scandale !

                          Plus sérieusement, c'est bien d'être un puriste, mais le coup du 24 ou 25 images par secondes c'est du pinaillage ...
                          • [^] # Re: Avancer, reculer...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je suis d'accord avec toi : c'est du pinaillage sur l'idée.
                            Mais c'est juste pour te montrer que les normes et Hollywood, ce n'est pas ça... Ils en ont, mais pas des normes "internationales", utilisées partout.
                            Ils ne savent pas faire ça, c'était ma phrase de début. Le nombre d'im/s est juste l'exemple le plus visible, car il est merdique partout dans le monde, aucune TV n'étant compatible avec les "normes" cinéma. Il aurait été bien plus simple d'avoir une norme commune, mais Hollywood a échoué à mettre tout le monde d'accord.
                            • [^] # Re: Avancer, reculer...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              ~$ grep Frame /tmp/*.xml
                              /tmp/CPL_XMEN3_3dafd479-83bd-4c6c-92ee-eb748031a29b.xml: <FrameRate>24 1</FrameRate>

                              Bon, bah maintenant, ca sera partout dans le monde du 24FPS, content ? :)
                        • [^] # Re: Avancer, reculer...

                          Posté par . Évalué à 4.


                          T'es gentil, je bosse dans le milieu

                          Cet argument a le même effet que quand un politicien me dit "je suis dans le milieu". Désolé, je ne regarde pas le CV des gens pour me faire une opinion.

                          Je savais que t'allais répondre cela. J'avais justement pensé à une petite histoire pratiquement imaginaire :

                          Physicien: Bonjour, je m'appelle Robert Duval, je suis physicien depuis 25 ans et j'ai notamment élaboré à ...
                          Zenitram: Ta gueule! j'ai mon opinion, tu sais rien et moi je sais mieux que toi ! ET RENDS MOI MON 1080p D'ABORD !!!

                          Effectivement, si tu veux pas écouter quelqu'un du milieu, tu resteras borné.


                          Donc ça confirme : Hollywood a du mal avec les normes. Il arrive certes peut-être à avoir une norme commune pour quelques métiers, mais sur le long de la chaine (de l'acquisiton au visionnage par un téléspectateur) il n'y arrive pas.

                          Cela est normalisé: 35mm
                          Le reste, c'est à la décharge d'autres personnes.
                          Hollywood c'est du plateau jusqu'au master: De la production à la post-production.
                          La diffusions, ce sont d'autres personnes (parfois dans le même groupe mais d'autres divisions)
                          C'est le cas de Disney et de Buena Vista International.


                          Les constructeurs ont proposé 2 normes, et c'est seulement Hollywood qui n'a pas su rapidement choisir entre les deux...

                          Problème de l'oeuf et de la poule: Hollywood ne fait pas de choix car le marché n'avait pas encore démarré, ils connaissent pas qu'elle est le format utilisé par le consommateur. Le consommateur, lui, il bouge pas, il attend que les majors se décident à choisir le "bon" format "pour eux".
                          Il a fallu attendre une masse critique pour que la balance penche pour le Blu-Ray (c'est pour cela que Sony a foutu sa PS3 en Blu-Ray: plus de consommateurs, on fait pencher la balance)
                          Faut pas se leurrer, les deux côtés sont autant fautif l'un que l'autre. Les deux se regardant en chien de faience: lequel des deux va bouger en premier.
                          On a le même genre de problème lorsqu'on discute contrat avec les majors: c'est le premier qui bouge, après on vous suit.

                          Je dis juste que si ils savaient gérer des normes, on n'en serai pas la. Tu dis qu'ils ne sont pas débutant en gestion de normes internationale, je montre que si, depuis très très longtemps ils ont merdé dans les normes et maintenant ils ont des merdes.
                          Le seul problème c'est que tu mélanges plusieurs formes de média et de voies de distributions pour montrer du doigt Hollywood;
                          Je te rappelle que Hollywood avant tout c'est la production aux masters. Après c'est une autre voie: la diffusion. Dans cette diffusion tu as:
                          - Les salles de cinéma, avec leurs propres normes établies depuis pratiquement 100 ans
                          - La TV, qui a fait son petit chemin dans son coin sans se soucier du cinéma (ca me rappelle toujours les enfants qui veulent toujours faire le contraire de leurs parents)
                          - Les K7/DVD/Blu-Ray
                          - Contenu digitalisé: Le Online, la VOD, ....
                          - Autres ...

                          Qui plus est, certains éléments du cinéma sont liés à des contraites physiques et naturelles: traduis-moi 1µ de pellicule 35mm (donc argentique) en composante RGB ou XYZ sans avoir de LUT dans tous les sens.

                          Tu sembles evoquer que le cinéma « ils font chier, y'a déjà du 1080, pourquoi ils se basent pas là dessus ? »
                          T'as pas pensé une seconde que le 1080 avait été utilisé pour des raisons de migration de la TV actuelle vers la HD, une TV à la base avec des normes un peu bancal et juste pour pas faire trop chier.
                          Pourquoi le cinéma irait reprendre des normes bancales ?
                          • [^] # Re: Avancer, reculer...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Je savais que t'allais répondre cela. J'avais justement pensé à une petite histoire pratiquement imaginaire :

                            Physicien: Bonjour, je m'appelle Robert Duval, je suis physicien depuis 25 ans et j'ai notamment élaboré à ...
                            Zenitram: Ta gueule! j'ai mon opinion, tu sais rien et moi je sais mieux que toi ! ET RENDS MOI MON 1080p D'ABORD !!!


                            Je te fait une histoire un peu pareil :
                            Major : Bonjour, je m'appelle Universal, je suis major et j'ai notamment élaboré HADOPI, les DRM...
                            Le public : ta gueule, nous on n'aime pas les lois liberticides, les obligations d'acheter du matériel compatible avec tes DRM etc... On veut des MP3!!!

                            Tu ressort exactement le même couplet "moi je suis du milieu", ce n'est pas une argumentation., ça me fait même plutôt penser à "je me la pète".

                            Effectivement, si tu veux pas écouter quelqu'un du milieu, tu resteras borné.

                            Un "je suis du milieu" n'est pas une argumentation, c'est plutôt un dernier ressort quand on ne sait pas argumenter. Trouve des vrais arguments plutôt.

                            Hollywood ne fait pas de choix car le marché n'avait pas encore démarré, ils connaissent pas qu'elle est le format utilisé par le consommateur. Le consommateur, lui, il bouge pas, il attend que les majors se décident à choisir le "bon" format "pour eux".

                            Si c'était ça la réalité... Mais non, c'est complètement faux : tu dis qu'Hollywood ne fait pas de choix, mais si, il en a fait. Juste que chaque partie d'Hollywood n'a pas fait le même choix, incapable de se mettre d'accord. Si Hollywood n'avait pas fait de choix, il n'y aurait pas eu des annonce type "la maison xxx a choisi le fort yyy, et refuse de mettre son catalogue dans le format zzz".
                            Par l'expérience HD-DVD vs Bluray, Hollywood a montré sa non compétence dans la création de norme, qu'elle n'a pas évolué depuis VHS vs Betamax.
                            Holywood avait entre ses main tout pour décider quel format était le bon de le premier jour, et n'a rien fait, ou plutôt, elle a fait quelque chose : montré qu'elle savait faire des exclusivités à un format. Hollywood a été incapable de se mettre d'accord.
                            Note : je met dans Hollywood les détenteurs des droits, pour moi c'est un tout.

                            T'as pas pensé une seconde que le 1080 avait été utilisé pour des raisons de migration de la TV actuelle vers la HD, une TV à la base avec des normes un peu bancal et juste pour pas faire trop chier.
                            Pourquoi le cinéma irait reprendre des normes bancales ?


                            OK, c'est pour des raisons historiques, mais maintenant que l'histoire est la, dit-moi pour quelle raison le cinéma a choisi du 2048 pixels de large? Y a-t-il une raison objective à ne pas utiliser une norme déjà établie? Si oui, je comprendrai que le cinéma ai rejeté le 1920 de large, car il n'était pas bon. Mais faute d'argumentation sur le 2048 de large, je ne comprend pas pour le moment, sauf juste qu'Hollywood n'a pas envie de faire avec des choses existantes juste par plaisir d'être incompatible.
                            • [^] # Re: Avancer, reculer...

                              Posté par . Évalué à 0.


                              Effectivement, si tu veux pas écouter quelqu'un du milieu, tu resteras borné.

                              Un "je suis du milieu" n'est pas une argumentation, c'est plutôt un dernier ressort quand on ne sait pas argumenter. Trouve des vrais arguments plutôt.


                              Sans vouloir etre vexant pour Benjamin G., je suis aussi du milieu audio visuel (enfin plutot entre le réseau et l'audio visuel et sur les deux en meme temps, encore un truc batard)... Et ben des normes ca oui il y en a ... dans tous les sens.

                              ca c'est un peu calmé avec le h.264 mais bon ...
                              • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                Posté par . Évalué à 2.

                                T'es pas vexant, t'inquiètes :-)
                                Tu peux m'en dire plus sur "normes dans tous les sens" ?
                                Parce que tu évoques du "H264", qui est typiquement ... pas cinéma du tout :-)
                                (le MPEG a été rejeté pour une utilisation cinéma numérique: labo num et digital cinema car trop dégradant sur certains type de keyscene comme les travellings rapides focus sur arrière plan alors que plusieurs éléments bougent devant, la pluie, les flammes, etc...)

                                Par contre, c'est utilisé par les diffuseurs (Blu-Ray et chaine numérique)


                                PS hors sujet: tu bosses dans quel secteur ?
                                • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Le H264 n'est effectivement pas un bon exemple, vu que c'est un codec de diffusion et non de stockage, sur ça on est d'accord :)
                                  • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    j'ai parlé du domaine de l'audio visuel, pas du cinéma en particulier ;)

                                    Allez exemple con de 36 000 trucs pour faire la même chose.
                                    On a parlé du Bd et HDDVD (qui sont aussi de la diffusion, mais relié un poil à l'industrie du cinéma, elle a donc son mot à dire).
                                    Ils proposent quoi ?
                                    Le MPEG-2 (ok, rétro compatibilité)
                                    Le H.264 castré (que jusqu'au level 4.1, ...)
                                    Le VC-1 ....
                                    Y'a pas de redondance entre les deux derniers déjà.

                                    Pour le son, rebelotte, mais en pire!
                                    Le PCM
                                    Le Dolby digital (ok retro compatibilité)
                                    Le DTS
                                    ...
                                    Et des codecs optionnels !
                                    DTS-HD Master Audio (loseless, ... pourquoi ne pas l'imposer comme obligatoire et virer le PCM ? par ex)
                                    Dolby TrueHD (loseless aussi, concurrent du DTS-HD)


                                    Mais si si y'a une très grande unité !

                                    (et je parle pas des recommandations/normes sur les métriques de qualité objectives/subjectives, qui propose à chaque fois plusieurs méthodes différentes dans la meme recommandation)



                                    Allez le mot pour la fin, histoire de se marrer un peu et montrer le foutage de gueule
                                    for example the Blu-ray release of Superman Returns uses VC-1 for the feature film and MPEG-2 for bonus content (presumably because it is simply ported from the DVD release)
                                    Sont même pas foutu
                                    1°) de faire UN bd cohérent (même codec pour l'ensemble des vidéo)
                                    2°) de réencoder une séquence.... a moins qu'ils ne l'ait qu'en mpeg2 et dans ce cas c'est grave.
                            • [^] # Re: Avancer, reculer...

                              Posté par . Évalué à 1.


                              Je te fait une histoire un peu pareil :
                              Major : Bonjour, je m'appelle Universal, je suis major et j'ai notamment élaboré HADOPI, les DRM...
                              Le public : ta gueule, nous on n'aime pas les lois liberticides, les obligations d'acheter du matériel compatible avec tes DRM etc... On veut des MP3!!!

                              ... bon maintenant on switche sur un exemple qui n'a rien à voir avec les majors du cinéma.
                              Ca doit être ton style: balancer plein de truc dans tous les sens pour prouver ... rien en fait.
                              S'il te plait, on peut revenir sur un débat "Cinéma", c'est par ici <==

                              Un "je suis du milieu" n'est pas une argumentation, c'est plutôt un dernier ressort quand on ne sait pas argumenter. Trouve des vrais arguments plutôt.
                              Si tu savais lire, oui.
                              Mais bon, apparemment, t'as pas bien du comprendre. Je te fais un résumé:

                              Cinéma a fait des choix techniques.
                              La télévision en a fait d'autres.
                              Les diffuseurs numériques encore d'autres.

                              La télévision et les diffuseurs ont fait leurs cuisines de leurs côtés et maintenant c'est la merde partout;
                              Je suis désolé de te dire que tu tapes sur les mauvaises personnes.
                              Même en ce qui concerne la HD, c'est la télévision qui a fait son choix sans aller voir ailleurs s'il y avait mieux;
                              Ca fait pratiquement 15/20 ans qu'on fait du 2K/4K dans les laboratoires.
                              Donc je sais pas lesquels foutent plus de bordel.


                              Par l'expérience HD-DVD vs Bluray, Hollywood a montré sa non compétence dans la création de norme, qu'elle n'a pas évolué depuis VHS vs Betamax.

                              Ce n'est pas à Hollywood de construire des technologies.
                              Le HD-DVD et le BluRay sont des technologies de *stockage* avant tout.
                              Tu voudrais aussi qu'Hollywood montre sa compétence pour normer ta voiture, tes baskets et ton calecon ?

                              Holywood avait entre ses main tout pour décider quel format était le bon de le premier jour, et n'a rien fait, ou plutôt, elle a fait quelque chose
                              Prouve le moi.
                              T'étais durant les délibérations des conseils d'administrations d'Universal, de Sony et de Paramount ?
                              (Note: STP! par pitié, me sors pas l'argument gamin: « Et toi ? t'y étais » )

                              Note : je met dans Hollywood les détenteurs des droits, pour moi c'est un tout.
                              On est bien d'accord: tu met tout le monde dans le même panier.
                              C'est vrai, le monde du média, c'est un petit monde.

                              OK, c'est pour des raisons historiques, mais maintenant que l'histoire est la, dit-moi pour quelle raison le cinéma a choisi du 2048 pixels de large? Y a-t-il une raison objective à ne pas utiliser une norme déjà établie? Si oui, je comprendrai que le cinéma ai rejeté le 1920 de large, car il n'était pas bon. Mais faute d'argumentation sur le 2048 de large, je ne comprend pas pour le moment, sauf juste qu'Hollywood n'a pas envie de faire avec des choses existantes juste par plaisir d'être incompatible.
                              Déjà répondu au dessus:
                              Framework post-prod dans les studios et les labos en 2K et 4K depuis 20 ans, on va pas changer 20 ans de taff, de software, de compétence, etc... parce que les constructeurs et diffuseurs TV ont décidés de rien branler pour faire du HD en 2K et non 1080.
                              (pour ceux qui suivent pas HD=1920x1080=16/9eme ... vous voyez la suite ...)
                              • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Cinéma a fait des choix techniques.
                                La télévision en a fait d'autres.
                                Les diffuseurs numériques encore d'autres.


                                Bam!
                                C'est justement la ce que je reproche.
                                Car pour moi et pour la plupart des gens, un film c'est tout ensemble, de la prise de vue au canapé. Je dis qu'au niveau standards ça merde grave parce que Hollywood a peut-être été capable d'avoir une norme commune à lui-même, mais a été incapable d'avoir une nomre commune de début à la fin de la vie d'un film.

                                Toi tu vois ton coté pro du cinéma, moi je vois mon coté client d'un film qui s'en fout des différences Ciné/TV/DVD. Le client vois le produit final incompatible d'un pays à l'autre (genre NTSC vs PAL), et qualité dégradée par rapport à l'original (genre les films PAL accéléré de 24 fps à 25 fps pour se synchroniser, oui je suis sur un détail, je suis puriste, mais ça fait une différence de 4% entre ce qui est voulu par le réalisateur et ce que je vois, sans compter l'accélération de l'audio qui change de ton du coup par cette accélération, encore non voulue par le réalisateur. C'est moins grave avec le NTSC car il y a une image sur 5 qui est doublée, sans accélération, c'est plus difficile à percevoir)

                                Hollywood n'a pas été capable d'avoir une norme qui permette au spectateur d'avoir la même qualité en home cinéma qu'au cinéma, et je considère que c'est un échec.

                                La télévision et les diffuseurs ont fait leurs cuisines de leurs côtés et maintenant c'est la merde partout;
                                Je suis désolé de te dire que tu tapes sur les mauvaises personnes.


                                Je tape sur les gens qui n'ont pas été capable de se mettre d'accord. Sur l'exemple des images/s, je conviens que ça peut être uniquement la faute des diffuseurs, le cinéma étant la avant avec ses normes. Pour la guéguerre HD-DVD vs Bluray, c'est uniquement Hollywood qui a fait durer le plaisir...

                                T'étais durant les délibérations des conseils d'administrations d'Universal, de Sony et de Paramount ?

                                Je n'y étais pas, et je m'en fou, je regarde juste le résultat : des studio tirent exclusivité Bluray, d'autres exclusivité HD-DVD. Tu ne peux pas me dire qu'ils sont super--bons coté normes, l'industrie a proposé 2 choix, les clients attendaient que Hollywood choisisse, Hollywood n'a pas eu un langage clair sur son choix!

                                Framework post-prod dans les studios et les labos en 2K et 4K depuis 20 ans, on va pas changer 20 ans de taff, de software, de compétence, etc... parce que les constructeurs et diffuseurs TV ont décidés de rien branler pour faire du HD en 2K et non 1080.
                                (pour ceux qui suivent pas HD=1920x1080=16/9eme ... vous voyez la suite ...)


                                Sur le 1080 : il me semble que 2K et 4K sont les résolution horizontales non? Donc exit le 1080 dans le chiffres, c'est 1920 en résolution horizontale pour la HD (1080 pour la résolution verticale)

                                Et sinon, tu me démontre par tes données que Hollywood a encore merdé conne standard : ce n'est pas d'aujourd'hui que la décision du 1080p avec 1920 pixels de large a été décidé, c'était il y a plus longtemps... Hollywood a merdé en n'arrivant pas à mettre d'accord les diffuseurs et lui-même sur une norme commune. Il a merdé il y a 20 ans sans doute.

                                Ce n'est pas que la faute d'Hollywood, c'est la faute de tous les acteurs de ne pas avoir pu se mettre d'accord, mais blanchir Hollywood comme tu le fais c'est faire la politique de l'autruche : Hollywood a 50% de responsabilité dans cette merde, Hollywood n'est pas doué en normes. Peut mieux faire.

                                Et le résultat est la : l'œuvre n'est pas correctement retransmise au client qui souhaite avoir la version du film voulue par le réalisateur, entre accélération du film et troncage/recadrage à l'arrache . C'est un constat.
                                • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  (bon, désolé, mais je continue à utiliser des [code] parce que ca me semble plus lisible)

                                  ----
                                  Bam!
                                  C'est justement la ce que je reproche.
                                  Car pour moi et pour la plupart des gens, un film c'est tout ensemble, de la prise de vue au canapé. Je dis qu'au niveau standards ça merde grave parce que Hollywood a peut-être été capable d'avoir une norme commune à lui-même, mais a été incapable d'avoir une nomre commune de début à la fin de la vie d'un film.
                                  ----

                                  Tu reproches à un quelqu'un (Hollywood) que son voisin (Télévision) n'est pas respecté certaines règles (normes). Pourquoi Hollywood devrait imposer aux autres ses normes ? Si c'était le cas, tu serais le premier a crier (voire beaucoup ici) au scandale que des majors ôooosent imposer leurs règles aux autres secteurs.

                                  ----
                                  Toi tu vois ton coté pro du cinéma, moi je vois mon coté client d'un film qui s'en fout des différences Ciné/TV/DVD [...]
                                  ----

                                  Oui, et je m'en détourne pas, chacun ayant à faire son boulot;
                                  Ce n'est pas à Hollywood d'obliger les gens à respecter leurs normes.
                                  Quand au reste, c'est de la problèmatique télévision.

                                  ----
                                  Hollywood n'a pas été capable d'avoir une norme qui permette au spectateur d'avoir la même qualité en home cinéma qu'au cinéma, et je considère que c'est un échec.
                                  ----

                                  Toujours pareil, tu met dans le même panier Cinema et TV.
                                  Ce sont deux secteurs différents.

                                  ----
                                  Sur le 1080 : il me semble que 2K et 4K sont les résolution horizontales non?
                                  ----

                                  2048x1080 pour le 2K
                                  4096x2160 pour le 4K
                                  Et donc ?

                                  ----
                                  ce n'est pas d'aujourd'hui que la décision du 1080p avec 1920 pixels de large a été décidé,
                                  ----

                                  Ouais, y'a 10 ans ... ca reste quand même 10 ans après les normes labos et studios ... Pourquoi les labos et studios devraient changer leurs workflows parce que les grands constructeurs ont décidés que la HD Télévision serait 1920 ?

                                  ----
                                  Hollywood a merdé en n'arrivant pas à mettre d'accord les diffuseurs et lui-même sur une norme commune. Il a merdé il y a 20 ans sans doute.
                                  ----

                                  Alors, toi, t'es fort quand même. Quelqu'un fait une norme, ou plutôt un workflow avec certains critères des années avant son petit frère.
                                  Le petit frère fait "fuck off, on va faire notre propre cuisine, ca sera plus simple pour nous" et toi ... tu gueules sur le grand frère ...
                                  Je te le rappelle le Cinéma et la Télévision ce sont _2_ industries différentes. C'est pas parce que elles ont le même vecteur de communication que ce sont les mêmes gens et les mêmes technos.


                                  ----
                                  Ce n'est pas que la faute d'Hollywood, c'est la faute de tous les acteurs de ne pas avoir pu se mettre d'accord, mais blanchir Hollywood comme tu le fais c'est faire la politique de l'autruche : Hollywood a 50% de responsabilité dans cette merde, Hollywood n'est pas doué en normes. Peut mieux faire.
                                  ----

                                  Que les gens ne respectent pas les normes établies par d'autres ne donne pas le "créateur des normes" responsable de toute la chaine de diffusion;
                                  Hollywood a ce que je sache n'est pas flic ni même responsable politique.

                                  Allez, un exemple historique dans le secteur du cinéma, avant 1909, ils existaient plusieurs types de bande argentique pour le cinéma. Chaque constructeur avait son propre format: c'était un joyeux bordel;
                                  Un jour, Hollywood en a eu marre que personne ne se mette d'accord et a tapé du poing: « Désormais on utilisera que du 35mm bandes perforées Edison ».
                                  Maintenant, et depuis 100 ans, on a une norme établie par les mAIchants d'Hollywood !
                                  Je pourrais te refaire le même scénar' entre le E-Cinema (bordel entre les différents constructeurs et diffuseurs) et le D-Cinema (norme actuelle)

                                  Rappelle aussi, il y a 50 ans de différences entre le cinéma et la télévision. La télévision a été normé par rapport à des limitations techniques de la télévision (tube cathodique, résolution pourrave) et de sa diffusion (ondes).

                                  Vouloir normer deux industries avec des technos complètement différentes, c'est ... allez ... impossible, ou alors une normalisation abstraite et aucunement technique.


                                  Je pense qu'on sera jamais d'accord, toi tu vois le secteur média dans son entier (ce qui est une erreur): du plateau à la diffusion sur ta télévision, 2 à 3 industries différentes, chacun ayant bossé dans son coin et chacun étant indépendant de l'autre, il est vrai, il n'existe aucune "norme" généraliste entre le chef plateau et le mec qui va mettre la cassette dans son magnéto. Mais ca veut pas dire qu'il n'existe pas de normes dans chacun des secteurs. Les normes ont été lié à des choix technologiques, physiques et naturelles.
                                  Moi je te parle du cinéma dit "pro", c'est à dire du plateau jusqu'aux salles, et là, les normes sont établies depuis une décennie (pour le 35mm) et quelques années avec le numérique (Digital Cinema Initiatives)
                                  • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Un petit message juste pour dire que ton argumentation est intéressante.
                                    On restera effectivement pas d'accord, car nous ne regardons pas avec la même "base", mais il y a de l'argumentation...
                                    Au plaisir de te relire!
                          • [^] # Re: Avancer, reculer...

                            Posté par . Évalué à 2.

                            en attendant il y en a un qui fait des efforts pour quoter son interlocuteur et l'autre ben on sait plus qui dit quoi, c'est très difficile à suivre.

                            donc utiliser l'italique

                            comme ça

                            ou des chevrons

                            > comme ça

                            des fois c'est plus qu'utile
                            • [^] # Re: Avancer, reculer...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Pour sa défense, il met des choses pour me citer, mais il met la balise "< code >".Ca fait joli chez certains, mais tu dois avoir un CSS qui gère pas cette balise.
                              Et j'écris pas de code, il pourrait effectivement me citer plutôt que de me "coder", mais bon c'est un question de norme :) (désolé elle était facile :-D)
                              • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                Posté par . Évalué à 1.

                                La balise <cite> semble en effet plutôt appropriée.
                                • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  balise cite : blablabla

                                  balise code : blablabla

                                  ah ben ouais...
                                  • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Pourtant je me fais chier pour qu'on puisse suivre le débat :-)
                                    Si maintenant [code] est pas géré par tout le monde, on est pas dans la merde ;-)
                                    • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Moi, je dis un point partout pour (contre surtout) les normes :
                                      - Gniarf n'a pas un bon CSS qui ne gère pas la gestion de code. Mais pour sa défense, il veut peut-être afficher du code tel quel.
                                      - Benjamin considère mon texte comme du code, mais pas une citation, pourquoi? Je n'écris pas de code. Mais c'est un question de normes tout ça ;-)
                                      • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        bah si j'y repense de retour de WE, je proposerais une css patchée.
                                      • [^] # Re: Avancer, reculer...

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        En fait, je trouve le [code] plus joli pour afficher l'ancienne réponse;
                                        Je me souviens, y'a 1 an ou 2, y'avait un tag qui permettait de faire "citation", et le résultat donnait un "div", couleur grisé clair et des « » de chaque côté;
                                        Je le retrouve plus ... :-\
                                        (ou alors j'ai mal testé)
                • [^] # Re: Avancer, reculer...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Débit d'image/s : 24 voire 23.976 im/s (pour s'adapter au NTSC et sa colorimétrie) pour le ciné, 25 im/s pour l'Europe, 30 voire 29.970 im/s pour les USA

                  Le rapport avec le cinéma ? le 25i/s ou 30i/s n'a qu'une seule cause , le courant alternatif ( 50hz pour l'europe 60hz pour les USA ) quant au cinéma quelque soit le pays il est toujours en 24 images secondes.

                  Norme DVD (qui n'est pas si vieux!) pour la résolution : 720*576 en Europe, 720*480 aux Etats Unis

                  Ca découle du problème précédent , un film 480i@60 ou un 567@50 fait la meme taille et le support DVD a une taille fixe

                  Colorimétrie : NTSC aux USA, PAL voir SECAM en Europe

                  Euh le rapport avec le cinéma ? là on est dans le monde de la télévision....

                  Enodre plus neuf, diffusion : HD-DVD vs Bluray

                  Encoré raté , rien a voir avec le cinéma , là c'est une guerre de constructeur ( sony , philips , toshiba ... ) , pour les films sur ces supports ils sont obligatoirement en 24p.
              • [^] # Re: Avancer, reculer...

                Posté par . Évalué à 0.

                Et alors, tu crois que Tanenbaum parle de quoi?

                Evidemment que les majors/Hollywood/Nintendo/Sony/etc font exprès d'avoir des normes différentes et que c'est purement des stratégies commerciales. Tu as mal compris depuis le début en te plaçant dans un domaine technique alors que ça n'a rien à voir.
      • [^] # Re: Avancer, reculer...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Un gars ici-même m'avait déjà sorti l'exemple d'une loi aux Etats-Unis qui imposait que tout véhicule à moteur soit précédé d'une homme avec un drapeau signalant l'arrivée du véhicule. Vachement pratique pour aller à la vitesse qu'on va aujourd'hui et le développement de la voiture personnelle pour tous.

        Je n'arrive malheureusement pas à remettre la main sur cette vieille loi :(.
  • # Et la consitution ?

    Posté par . Évalué à 4.

    "Nous espérons que le Parlement se ralliera également, avec la communauté des cinéastes et des auteurs, au panache d'une loi juste, ambitieuse et adaptée aux enjeux de demain."
    Traduire par :
    Le conseil constitutionnel on s'en fout, de toute façon ils accepteront sûrement la loi si on leur offre 100 places gratuites et 1000 € pour chacun s'ils font passer la loi .
    • [^] # Re: Et la consitution ?

      Posté par . Évalué à 5.

      En tout cas, à 8-10 euros la place de cinéma, je ne suis pas près d'y retourner !!!

      Non mais ils se prennent pour quoi ?
      • [^] # Re: Et la consitution ?

        Posté par . Évalué à 4.

        La première fois où j'avais payé plein pot 2 places de cinéma, je croyais que c'était une blague sur le coup...
      • [^] # Re: Et la consitution ?

        Posté par . Évalué à 5.

        En même temps, il faut faire un peu attention ... 8-10€ c'est dans les multiplexes type UGC/Pathé. Il existe de nombreux cinémas indépendants (ou locaux), où le prix est plutôt autour de 5€, voire 4€ si on est étudiant ou qu'on achète en carnet.
        Par exemple (pub gratuite), pas loin de chez moi, il y a les cinémas utopia : http://www.cinemas-utopia.org/ : 43€ le carnet de 10 tickets, 4€ la place si on est lycéen ou étudiant.
        • [^] # Re: Et la consitution ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Compare ce qui est comparable : ta salle ne propose pas les derniers films "à la mode", donc ils ne jouent pas dans la même cours.

          OK c'est pas cher dans ton exemple, mais ce n'est pas pour le même public.
          • [^] # Re: Et la consitution ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Ça dépend ... ils ne diffusent certes pas « sex & the city », mais ils diffusent tout de même le dernier Narnia, « Valse avec Bachir », ont diffusé « Into the wild », etc. Ils parient plus sur l'aspect local et les films « art et essai » que sur les blockbusters, et c'est un gage de « qualité ». La programmation ne dépend pas du budget du film, mais bien de sa qualité culturelle (estimée par les critiques), ou de son adéquation à la demande des clients (bobos, étudiants, parents avec de jeunes enfants, retraités ou amateurs de culture pour la plupart).
          • [^] # Re: Et la consitution ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Sisi, les petites salles font aussi dans les « derniers films à la mode », parce que même à 4 ou 5€ ça rapporte, et fait vivre la salle.
            Non, la comparaison c'est la salle à 300 places ou à 50, et la taille de l'écran du grand Rex qui est un brin plus grande que celui des petites salles, juste un poil...

            Et non, les films n'y passent pas avec trois semaines ou trois mois de retard, mais bien aux sorties nationales.

            Il y a aussi une différence d'organisation, puisque dans un petit cinéma tu ne vas pas avoir une salle dédiée à un film et qui le passera cinq fois dans la journée, il faut un peu s'adapter à des horaires, genre le film que tu veux voir passera mercredi, samedi et lundi par exemple, mais pas les autres jours.
            Ca permet à un cinéma deux salles de proposer quatre, cinq ou six films par semaine.

            Yth.
        • [^] # Re: Et la consitution ?

          Posté par . Évalué à 3.

          les deux cinéma qui sont à coté de chez moi, j'en trouve aucun à 4/5€

          Quant à parler du prix étudiant, on peut dans ce cas aussi parler du prix CE ou autre ...
          Parler des prix réduits parce que payé par autre chose (par la région, par le CE, ...) no comment.

          Et pour parler des offres promotionelles (carte de 10 entrés, abonnement illimité) ... je veux voir UN film, pas dix.

          allez un cinoch à coté de chez moi
          http://cyrano.cinema-versailles.com/index.php?ref=1187

          7 à 9.5 (bien sur, plus souvent proche de 9.5 que de 7 ...)

          Et c'est pas UGC



          Ps, et l'happy hour, c'est bien si tu peux y aller. Je rentre du boulot chez moi plus proche de 19h30 que de 17h00 alors bon ...
  • # Lobby

    Posté par . Évalué à 4.

    Quand je prend l'ensemble des p'tits cinéastes de la liste là, je m'apercois que beaucoup sont membres ou adhérents de l'ARP (et je me demande même si l'ensemble ne le sont pas)...
    Allez, pour vous amuser :
    http://sherpadown.net/index.php/2007/10/16/106-le-bal-des-fa(...)

    Le concours des faux-culs continue ...


    PS: Je demande même si l'une des personnes qui m'a demandée d'installer un P2P sur son "ordinateur personnel" n'était pas Jeanne Labrune justement (A prendre cette affirmation avec des pincettes, je n'ai pas retenu les noms)
  • # Connaissance du sujet

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Bon, et sur les signataires, combien sont prêts à passer un test pour :
    - montrer leur connaissance du sujet sur ses différents aspects
    - montrer leur connaissance de ce qu'ils sont censés "défendre", c'est à dire de l'approche et des différents point de la sinistre de la culture ?

    A une époque, l'art en général et le cinéma étaient des remparts préservant la liberté, notamment d'expression, mais pas seulement. Aujourd'hui, les "vieux" (d'après la liste que j'ai vite survolé) ne sont même plus foutus de se rendre compte que ce qu'ils défendent est hautement liberticide.
    Qu'on veuille lutter contre le "piratage", à la limite, mais encore faut-il utiliser les moyens adéquats (qui restent à déterminer hormis les classiques) et être vigilant aux effets de bord.

    Quelle belle génération ; après avoir tout bouffé, après avoir fait un hold-up sur les institutions et autres centres de pouvoirs (économiques etc), après avoir laissé en ruine le système de retraite, les finances publiques et ne laisser comme "presque" seule perspective le "chacun pour sa gueule", en terme de solidarité, de santé et laissé une poubelle en guise de planète, voilà qu'ils la ramènent encore.

    "Après moi le deluge" semble être l'adage de ces charlots. Ces cinéastes sont de la même trempe.
    • [^] # Re: Connaissance du sujet

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bon, et sur les signataires, combien sont prêts à passer un test pour :
      - montrer leur connaissance du sujet sur ses différents aspects
      - montrer leur connaissance de ce qu'ils sont censés "défendre", c'est à dire de l'approche et des différents point de la sinistre de la culture ?

      C'est clair qu'il pourrait être intéressant de les convier à une table ronde pour confronter les arguments.
  • # Ce qui m'effraie le plus...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ce qui m'effraie le plus... c'est que pour une loi HADOPI par laquelle je me sens concerné car m'intéressant à l'informatique, combien de lois liberticides du même type sont votées pour lesquelles j'ai la réaction de monsieur tout le monde, à savoir : je ne n'y connais rien, c'est pas mon domaine, donc je ne suis même pas au courant... Alors qu'en tant que citoyen, je ne suis on ne peut plus concerné...

    Je ne comprends pas la réaction des gens à l'égard de cette loi : "encore un truc d'informatique, tu nous fait suer le rebel linux". Mais si un altermondialiste ou un écologiste ou autre venait me parler de ses préoccupations existentielles, comment réagirai-je, vu que je n'y connais pas grand chose?

    Peut-être différemment quand même, vu que même si j'utilise l'ordinateur comme quelque chose qui est bien plus qu'un outil, j'ai néanmoins d'autres centres d'intérêts, de la culture, je suis les problématiques de la société (j'essaie), j'aime l'écologie, un peu (je fais du vélo, je prends les transports en commun, je fais de la marche... Et j'allume que les PC qui sont nécessaires. Oui, j'éteinds mon serveur de fichiers qui ne sert qu'à moi, ne l'allumant que lorsque j'en ai vraiment besoin).

    Pour en revenir au sujet initial, comment être au courant des "lois HADOPI" des domaines non informatiques? Pour ensuite sensibiliser mon député à tout ça? En gros, comment être un bon citoyen qui sait la(le peu de) chance qu'il a (qui lui reste) de vivre en démocatrie?
    • [^] # Re: Ce qui m'effraie le plus...

      Posté par . Évalué à 0.

      nous ne sommes plus en démocratie depuis longtemps. D'ailleurs, y a-t-il réellement eu démocratie un jour ?

      Chaque révolution a toujours été récupérée par une minorité qui a su tirer profit du système à son avantage.


      Certes nous n'en sommes pas au même point que certains pays avec répression dure (quoique je regardais hier avec ma fille le dessin animé "Il était une fois l'homme" et il n'y a pas si longtemps que ca la répression existait même dans nos pays), mais le problème existe bien.
    • [^] # Re: Ce qui m'effraie le plus...

      Posté par . Évalué à 3.

      Je sens qu'il va falloir écrire à ses messieurs et mesdames (surtout ceux que l'on apprécie) pour leur expliquer de quoi on parle. Et de le faire en partant d'un niveau très bas !

      Je suis sûr que pas la moitié ne connait le sujet.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Ce qui m'effraie le plus...

      Posté par . Évalué à 4.

      Tiens justement par exemple
      http://assemblee.blogs.liberation.fr/urvoas/

      En gros MEDEF et Syndicats négocient une position commune sur la reforme des negociations sur les conditions de travail
      Le gouvernement passe outre et revient avec une nouvelle loi, qui ne propose rien de plus que de mettre en concurence les entreprises au niveau des droits sociaux.
      Donc si chez machin il font 70h par semaine truc devra suivre ou faire faillite
  • # Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Je ne suis pas du tout d'accord avec ce projet de lois. Mais j'aimerai savoir ce que vous, membre linuxfr, proposez pour un équilibre financier de la culture avec la profusion des nouvelles technologies?

    Merci!
    • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Mais j'aimerai savoir ce que vous, membre linuxfr, proposez pour un équilibre financier de la culture avec la profusion des nouvelles technologies?

      Financer la culture (ie les artistes) ou les majors ?
      Ce n'est pas du tout la même chose.

      En ce qui concerne de financer les artistes/producteurs/...
      Fastoche
      1°) arrêtez de prendre le client pour un con
      2°) arrêtez de balancer des couplets moralisateur sur les dvd qu'on peut pas zapper
      3°) offrir une vrai interopérabilité
      - pas de zones
      - pas de chiffrement
      - pas de protection demandant de changer de matériel ou autre
      4°) offrir les dvd/... peu après la sortie de cinéma
      5°) offrir un prix décent (non 10€ une place de ciné désolé mais j'y vais PAS, 15 à 20€ un cd, ils peuvent se les carrer ou je pense)
      6°) offrir une vrai qualité
      7°) offrir un systeme online, sans protection (qui ne servent à rien).
      C'est pas compliqué pourtant :
      - t'achete un fichier avec un compte
      - on te pique les sousous
      - on met sur ton compte "peut voir tel trucs"
      - quand tu cherche à récupérer tel truc, on te l'envoie autant de fois que tu veux.
      8°) Offrir du mkv avec des VRAIS sous titres, des karaokes dignes de ce nom, ...
      9°) offrir des VRAIS bonus (making of,...) pas trois images vite fait.
      10°) arreter d'essayer de piquer des sous partout (taxe sur la copie privée ... on croit réver).
      11°) comprendre que les gens ont un budget limité (et décroissant vu l'augmentation de l'alimentaire et de l'essence), et que plus ils augmentent les couts, moins les gens peuvent acheter.


      Un serveur 100 mbits qui diffuse du contenu statique, ca vaut 20 €ht sur ovh
      un serveur 1 gbits ca vaut 70€ht


      Tu fait ça, et tu verras, les gens hésiteront pas à payer pour ce qu'ils nous sortent.

      Ah oui merde tu parlait de culture.
      Ah désolé, mais y'a pas de culture qui sort avec les cinéastes actuellement (ou très très peu), ni avec les majors.
      Alors pourquoi on devrait apporter une solution qui serait meilleur que ce qui existe actuellement, sous prétexte que les autres veulent encore plus de pouvoir (qui ne va jamais apporter plus de culture ou permettre à ceux qui font la culture d'en vivre)

      Tu vas pas me dire que "camping", "bienvenu chez les chti's" , "le cottage", "resident evil 5", constitue le summum de la culture.
      Ou pe que speed racer mérite son budget ni constitue le summum de la culture.


      Dans mon cas c'est bien simple :
      j'ai un budget X.
      - je déteste etre pris pour un con, un pirate , et une vache à lait.
      Donc je peux
      - ni aller au ciné (vache a lait powaaa. pubs à outrance, tu es un méchant pirate vu ce qui passe avant le film, contenu très très moyen)
      - ni acheter un dvd (vache a lait powaaa, impossible de passer les couplets moralisateur, veulent pas que je le lise sur mon pc meme si je l'ai payé, contenu très très moyen)
      - ni acheter un cd de vivendi,... (vache a lait powaaa, veulent pas que je le lise sur mon pc meme si je l'ai payé, contenu très très moyen)
      • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Quelque chose me dit que si t'étais "aux commandes", t'aurais du mal à rendre le cinéma rentable.

        En gros ce que tu demandes c'est une baisse des prix de vente couplée à une hausse de la qualité du contenu tout en virant les trucs qui rapportent de l'argent ... On pourrait voir ça comme un peu contradictoire.
        • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ce n'est pas contradictoire :
          Baisse de prix et offre compatible avec les besoins du client = plus de monde achète plutôt que pirater = gain pour le cinéma.

          Perso je n'achète pas d'oeuvres non pas parce que c'est cher (bon... Un peu quand même), mais parce que l'offre est complètement décalé par rapport à ma demande : je souhaite avoir les films à leur sortie, en bonne qualité, téléchargeable sur le net. On en est loin (pour le légal, car pour l'illégal c'est nickel)

          et aussi, il y a eu un age d'or avec plein de fric, il faut savoir redescendre sur terre et faire avec moins : ce n'est pas parce que ça a rapporté gros pendant quelques années que ça doit toujours être le cas dans le futur.
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par . Évalué à 3.

            "Baisse de prix et offre compatible avec les besoins du client = plus de monde achète plutôt que pirater = gain pour le cinéma."

            Oui, mai ce raisonnement est un similaire à un FUD dans le principe. Un parti de gauche dira qu'augmenter les impots, refaire de la redistribution social fera un dumping economique, un parti de droite dira que baisser les impots fera egalement ce dumping. C'est de la spéculation cognitive.

            Sachant par exemple, je travaille sur une émission de France2 personnellement, qui dure 50 min sur le total de diffusion de la semaine, il a une trentaine de personne qui y bosse. Comment pourrais je imaginer baisser les prix pour augmenter la demande afin de trouver un équilibre ? je veux dire, c'est un coup de poker.

            Surtout que les majors sont méfiants des utilisateurs et de leurs haine grandissante presque devenue "culturelle" , comment peut elle envisagé sainement de faire une baisse généralisée et une ouverture totale en esperant que les consomateur vont suivre ?

            Moi j'aimerai la même chose, mais je comprend que dans l'autre sens, c'est un pari très risqué, et personnellement je ne crois pas qu'une masse de consomateur suivrait suffisament pour maintenir l'équilibre. Je pense qu'une fois que les critiques sur les prix se seront tamisé (parce que il y a aura toujours des gens pour demander moins cher, jusqu'au gratuit), tout reviendra sur les critique de qualité comme argument justificatif du piratage (ce qui est quand meme relativement pardoxal)
        • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

          Posté par . Évalué à 4.

          En gros ce que tu demandes c'est une baisse des prix de vente
          non, une vente suivant la qualité exacte du matériel vendu , et pas les tribulation d'un pdg de vivendi ou autre.
          Exemple con : un cd déja tiré, déja rentabilisé, pas de raison qu'il soit PLUS CHER qu'un cd qui vient d'etre tiré et pas encore rentabilisé.
          C'est ce qui se passait un moment (les anciens cd à la fnac étaient plus cher), je sais pas si ca continue ou pas;

          couplée à une hausse de la qualité du contenu
          couplé à la qualité NORMALE qu'est en droit d'attendre un consommateur lorsqu'il achète quelque chose.


          tout en virant les trucs qui rapportent de l'argent ...
          J'ai strictement rien viré qui rapporter de l'argent (les personnes achètent toujours leurs trucs)
          J'ai par contre enlevé des tas de trucs qui COUTAIT (le zonage ca coute, les drm ca coute, les pseudo protections ca coute, ...)

          Ah si j'ai osé dire "la copie privée ... y'a pas de raison que vous la touchiez".



          Quand tu achete de la vod, que c'est la croix et la bannière pour le lire, et que la qualité est moins bonne qu'un dvd, c'est pas une vente que tu as fait, tu en a perdu 100!
          il faut mieux faire, 100*0.6€ que 1*2€, surtout quand le cout entre servir 1 et 100 client est équivalent!

          Et oui, un business plan prend AUSSI en compte la satisfaction et la fidélité du client.


          Je sais pas ce que je t'ai fait, mais depuis qq temps je te vois souvent essayer de me contredire et de reprendre un certain nombre de mes posts, et le plus souvent avec assez peu d'arguments.
          Ps : contrairement à toi, je n'estime pas que le systeme actuel est juste et intéressant POUR LA CULTURE.
          Les artistes touchent 7% du prix d'un cd, les majors plus de 20!

          Quand une entreprise n'est pas en adéquation avec son marché il est NORMAL qu'elle doive s'adapter.
          Mais oula ca c'est trop dur pour toi, il faut faire voter des lois pour que ce soit au marché de s'adapter au entreprises et continuer les monopoles (sacem)/duopoles/tripoles (les majors) qui existent .


          Allez je vais t'aider : année 2007, records de bénéfices aux usa pour le cinéma.
          Ah mais c'est sur, il est plus facile de taper sur ceux qui paient que de se remettre en question.
          Et il est plus facile d'accuser ceux qui ose dire ça "de pas savoir faire un business plan" que de voir qu'une structure avec plus de 25% de couts de fonctionnement (sacem) ben , désolé de le dire, mais c'est uen grosse merde et qu'on peut faire mieux, pour moins cher, en étant plus rentable.
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Quand tu achete de la vod, que c'est la croix et la bannière pour le lire, et que la qualité est moins bonne qu'un dvd, c'est pas une vente que tu as fait, tu en a perdu 100!

            Je plussoie : j'ai déja testé la VOD de TF1, et :
            - Lire le fichier est difficile (DRM inside)
            - La qualité est merdique (type VHS)
            - Aucun sous-titre, pas de 2eme piste audio, type VHS aussi!

            Qu'on me sorte pas que ça coute cher de faire un mkv (ah si, on me l'a déja sorti ici, juste au dessus), des ados savent le faire et diffusent via P2P des films en très haute qualité avec sous-titre texte et mutli pistes...

            Je demande juste que la qualité soit du niveau de ce qui se fait par les "méchants pirates", c'est si dur de faire la même chose qu'un ado en un soir à la maison avec juste un PC?

            --> Ils ont perdu un client VOD, qui ne restestera pas la VOD légale de si tôt...
            • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Effectivement la VOD n'est pas totalement au point, mais je trouve que les efforts sont de plus en plus visible. Pour moi il manque vraiment le coté DRM à virer.

              La qualité vidéo, je pense pas qu'elle soit si mauvaise. La bitrate est autour de 1,5mbps, elle n'est pas très éloignée d'un DVD qui oscille entre 2 et 4 mbps. Ensuite je pense que la majorité des gens n'ont pas encore d'écran de télé HD et que donc il n'est pas utile d'investir dans un encodage de masse en haute résolution (même si beaucoup le propose déjà). Ici ce qui est cher, c'est la bande passante, et dès qu'on passe en HD, c'est phénoménale.

              J'ai vu pas mal de film en VOD sur Free, et sur ma télé (qui est une télé normal, non HD, mais de bonne facture, les films sont très bon (parc que la resolution d'une télé est largement inferieur à celle des VOD).

              Je n'ai pas dit que mettre un film en mkv était TRES cher, j'ai dit que ça avait un cout, tu aurais pu avoir la politesse de me répondre directement si tu n'étais pas d'accord, d'autant plus que dire que des ADOS peuvent le faire est argument biaisé. Il faut le faire professionnellement (ce qui veut dire qu'un client ne doit pas avoir de problème avec et peut justifier d'un retour en cas).

              Mais il faudrait du monde pour faire passer le bibliothèque cinematographique en MKV, et pour ça il faut payer du monde, des serveur, des bases de stockage, de la bande passante, un service qui le propose, des gens qui le maintiennent etc... C'est un peu comme l'énorme travaille de digitalisation à l'éna, c'est des 100ènes de personnes qui travailles pendant des années, ça ne se fait pas tout seul.

              Et sachant que le mkv est a mon sens un format encore bien trop jeune, qui n'évolue pas vite, et dont la compatibilité est très limité dans les appareils... ben ça serait un probable gouffre financier sachant que des formats analogue peuvent faire exactement le même chose - alors au pire critique la politique VOD qui est encore trop pauvre, mais mettre en avant le mkv est pour moi du militantisme libre plus qu'un besoin réel de consommation.
              • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La qualité vidéo, je pense pas qu'elle soit si mauvaise.

                Euh... On n'a pas la même vison alors! Pour moi, la vidéo que j'ai achetée était niveau VHS!

                Ensuite je pense que la majorité des gens n'ont pas encore d'écran de télé HD et que donc il n'est pas utile d'investir dans un encodage de masse en haute résolution (même si beaucoup le propose déjà). Ici ce qui est cher, c'est la bande passante, et dès qu'on passe en HD, c'est phénoménale.

                Tu plaisantes? Tu as vu le nombre de TV HD en vente? Le nombre de Bluray? Ceux qui sont prêts à mettre de l'argent dans le système demandent de la qualité. Sans qualité, tu ne réponds pas à la demande de ceux qui ont de l'argent.

                d'autant plus que dire que des ADOS peuvent le faire est argument biaisé. Il faut le faire professionnellement (ce qui veut dire qu'un client ne doit pas avoir de problème avec et peut justifier d'un retour en cas).

                J'ai pris l'exemple d'ados pour démontrer que c'est faisable, facilement. Et le P2P a montré que ces mkv n'ont pas de problèmes à grande échelle. non, désolé, mais ce n'est pas une excuse : admettons qu'un gars passe une journée sur l'encodage d'un film (et c'est énorme, même professionnellement, le plus gros du boulot, passage d'un format à l'autre pour passer en norme DVD 720*576 etc... Ayant déja été fait), il suffit de quelques ventes pour rentabiliser la chose. Tout est dispo sur le DVD, le passage en MKV est même automatisable. Si ils ne savent pas le faire, je peut proposer mes compétances ;-).


                Et sachant que le mkv est a mon sens un format encore bien trop jeune, qui n'évolue pas vite, et dont la compatibilité est très limité dans les appareils... ben ça serait un probable gouffre financier

                Le .mkv, que j'aime et que je soutiens quand même, n'était pas un exemple de moi. M'en fout de la norme, tant que c'est une norme (genre un .mp4), et que ça contient de la qualité. Pour le moment, la qualité est pourrie, pas de sous-titre etc... Déja un bête AVI avec une image de qualité et un son AC3/DTS (j'oubliais de préciser que le son de la VOD est en 2.0, inacceptable) serait bien...
              • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

                Posté par . Évalué à 1.

                La qualité vidéo, je pense pas qu'elle soit si mauvaise. La bitrate est autour de 1,5mbps, elle n'est pas très éloignée d'un DVD qui oscille entre 2 et 4 mbps.
                Un dvd a 2 mbps ? tu m'en sors ?
                le bitrate d'un dvd vidéo est plus proche de 8 mbps que de 4.

                Ensuite si ils codent à 1.5 mbps en étant aussi moche que ce que j'ai pu voir, c'est des vrais NAZES.
                on peut coder , en lavc mpeg4 (donc pas h264), du 720p tout a fait visible avec des bitrates de 3 mbps à 6mbps!
                (bon il peut y avoir qq effets d'applats sur les scènes très sombre ou quelques légèrs "blocs" sur quelque scènes, mais l'image reste très nette etc..)

                Rem quand je vois la taille et la qualité des vidéo sur le playstation store (trailer de film,...) m'étonne que moyennement.

                Et sachant que le mkv est a mon sens un format encore bien trop jeune, qui n'évolue pas vite, et dont la compatibilité est très limité dans les appareils...
                Toujours pas de sources, et aucune comparaison avec l'existant (le mp4 , ancien .mov a peine modifié. Clair que c'est un format qui évolue beaucoup ...)
                Quant à la compatabilité de l'équipement, je te montrerais l'A3 de cowon, qui montre ce qu'on peut faire.

                Ah oui pour avoir des wmv y'a tout le monde .. .mais c'est pas pour autant que le wmv est bien hein.

                ben ça serait un probable gouffre financier sachant que des formats analogue peuvent faire exactement le même chose
                Source .
                Ca fait la troisième fois que tu raconte cette annerie sans aucune source, et sans , visiblement, t'y connaitre un minimum sur les differentes "features" des formats, ni meme la complexité a l'utiliser (TOUS Les logiciels sont dispo en open source. Et c'est qu'un conteneur, ca coute bien moins cher qu'un encodeur).

                mais mettre en avant le mkv est pour moi du militantisme libre plus qu'un besoin réel de consommation.
                Et pour moi plus une méconnaissance profonde du sujet.
                D'ailleur les fansubs, ont le sait tous, adore tous le libre. Ils ont tous fait des dons à la fsf, et pourtant aucun ne fait de mkv.
                A on me souffle dans l'oreillette que c'est l'inverse (essaie d'avoir avisynth sous linux ... une version qui marche simplement j'entend, et pas avisynth 3 qui casse la compatibilité avec les scripts avisynth 2 actuellement utilisé)
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par . Évalué à 3.

            "Exemple con : un cd déja tiré, déja rentabilisé, pas de raison qu'il soit PLUS CHER qu'un cd qui vient d'etre tiré et pas encore rentabilisé."

            Mais en quoi tu défini la rentabilité dans l'industrie du disque puisque c'est un investissement (souvent à perte) cyclique ? A partir du moment ou l'investissement initial d'un seul titre (de son financement à sa production) est réalisé ? ça voudrais dire quoi ? que dès qu'on arrive au point d'équilibre, on doit baser la vente sur un gain le plus réduit possible, voir inexistant ?

            C'est impossible, et puis c'est surtout une logique qui ne tiens pas. C'est comme si toi en tant qu'employé on te payait en modulant ton salaire en fonction du travail que tu fourni et les gains direct et indirect incalculable que ça rapporte l'entreprise.

            "couplé à la qualité NORMALE qu'est en droit d'attendre un consommateur lorsqu'il achète quelque chose."

            Cette phrase est typique. D'abord, la qualité est subjective est donc inquantifiable, pas notable. Ensuite, ces arguments veulent démontrer que la culture est un monde a part qui doit être plus ouvert, et cette phrase pourtant en fait un objet de consommation tout a fait ordinaire qui doit répondre à des normes, pourtant ce n'est pas le cas!

            "Les artistes touchent 7% du prix d'un cd, les majors plus de 20!"

            Tu oublies les droit d'auteur, taxation sur diffusion. C'est sur qu'un artiste gagne peu si il n'est pas populaire et ne peux pas donc négocier son salaire. Malheureusment encore une fois c'est partout pareil. Et c'est pas en baissant les prix que ça va s'arranger pour eux, ça va juste rendre elitiste la production et donc être reservé à quelques personnes reconnue pour éviter des frais annexes périlleux. Je ne veux pas défendre ce système, je veux juste dire que je ne suis pas d'accord avec cette vision.

            "Allez je vais t'aider : année 2007, records de bénéfices aux usa pour le cinéma."

            Oui, mais le système aux USA est pourtant beaucoup plus fermé qu'en france... alors ça sert ou dessert ton argumentation ?
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Évite de prendre ça personnellement et arrête d'essayer de lire dans mes pensée, c'est lourd et t'y arrive pas.

            Si je répond à tes postes c'est parce qu'ils sont loin d'être inattaquable question argumentation non plus (et parce que je suis un peu con, j'avoue).


            Après j'ai surtout l'impression que ton argumentation est centrée sur ton utilisation perso, qui est pas forcément celle de monsieur tout le monde, et que quand toi tu as du mal à lire une vidéo en VOD, monsieur tout le monde en a pas forcément.

            Bon, certe c'est une situation idéale, ce que je veux dire c'est que question "gros chiffre" ça change pas grand chose tout ça.
            • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Évite de prendre ça personnellement et arrête d'essayer de lire dans mes pensée, c'est lourd et t'y arrive pas.
              Évite alors de lancer des piques à chaque fois.
              Enfin si c'est juste au niveau de l'argumentation que ca te gêne, no souci alors ;)


              que quand toi tu as du mal à lire une vidéo en VOD, monsieur tout le monde en a pas forcément.
              Moi j'ai meme pas essayé.
              Par contre je connais un gars qui est full dans la vidéo etc... et qui lui a eu du mal pour mater une vidéo qu'il a acheté. alors qu'il a le media center compatible windows, l'ordi compatible, enfin full equipé, et full compatible....
              Et c'est un pro qui travaille dans le domaine.
              Alors si lui a du mal ...

              Et en ce qui concerne la qualité, je suis aussi en contact avec des opérateurs, et la qualité de leur vidéo peut aussi leur poser des problemes.
      • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

        Posté par . Évalué à -1.

        "Financer la culture (ie les artistes) ou les majors ?"

        Je veux bien partager l'idée que les Majors ont un mode de production qui s'éloigne beaucoup de l'éthique culturelle. Mais a partir du moment ou c'est elle qui produit un artiste, lui fourni le materiel et les moyen de distribution, alors une major fait parti du système culturel, et doit donc être financé.



        "4°) offrir les dvd/... peu après la sortie de cinéma"

        Hm, je suis pas super d'accord, ça fait parti du panache je trouve, et je vois pas ce que ça apporterai réellement.

        "5°) offrir un prix décent (non 10€ une place de ciné désolé mais j'y vais PAS, 15 à 20€ un cd, ils peuvent se les carrer ou je pense)"

        Pour le cinéma à 10 euros, la plus pars des ciné propose des cartes qui permettent de mettre le prix aux alentour de 6 euros.


        "6°) offrir une vrai qualité"

        C'est un faux argument, j'aime beaucoup ce qui sort en ce moment en electro-rock. Est ce pour autant que je peux dire que les maisons de disques sortent de la qualité ? non ce n'est pas légitime, et ça n'apporte rien de concret.

        "7°) offrir un systeme online, sans protection (qui ne servent à rien).
        C'est pas compliqué pourtant :
        - t'achete un fichier avec un compte
        - on te pique les sousous
        - on met sur ton compte "peut voir tel trucs"
        - quand tu cherche à récupérer tel truc, on te l'envoie autant de fois que tu veux."

        Dans cette idée, je me dis qu'un CD lorsque tu le perd, tu dois te le racheter. Dans les clauses, il est bien dit que tu achètes le supports, la musique dessus ne t'appartiens pas. Alors, dans ce cas de redistribution dematerialisé "infini", ça ne serait pas normale de payer plus cher ?

        "8°) Offrir du mkv avec des VRAIS sous titres, des karaokes dignes de ce nom, ..."

        "offrir", je trouve que tu utilises énormement ce mot. Mais pour faire le MKV d'un film (qui reste quand même un format discutable, qui a peu évoluer, et assez instable sur certaine fonction pour l'utiliser régulièrement - et donc peu plausible a être commercialisé comme tel). Mais il faut du monde derrière pour le réaliser ce mkv, pour faire des VRAIS sous titre et du karaoké. Alors, ça serait payer un peu plus cher pour un travail en amont, et pour une utilisation qui concerne finalement que peu de monde (pour l'instant je te l'accorde - mais tout de même). On ne peut pas offrir sans retour si il y a un travail important.

        "9°) offrir des VRAIS bonus (making of,...) pas trois images vite fait."

        Non mais là, je comprend mal l'idée. C'est le réal, la prod qui décident si ils ont envie d'en faire ou pas, c'est même défois une question de choix artistique. Tu peux en vouloir à la création de pas t'en donner plus.. pourquoi pas.. mais en faire un argument qui justifie le non-achat, c'est quand même bancal.


        "11°) comprendre que les gens ont un budget limité (et décroissant vu l'augmentation de l'alimentaire et de l'essence), et que plus ils augmentent les couts, moins les gens peuvent acheter."

        Oui mais ça c'est valable pour tout ! Je vois pas pourquoi la culture ne passerai pas pareille. Alors j'imagine qu'on va me dire, la culture c'est plus important d'un produit vaisselle. C'est sur, mais sur le plan fonctionnel et économique, malheureusement ça fonctionne pareil. Il y a une micro-éco derrière chaque disque, dvd, film pour la construction du support (que soit une galette, ou sur un disque dur en réseau). Oui, moins t'as d'argent, plus le produit est cher et moins tu t'en acheteras. C'est certain.

        "Tu vas pas me dire que "camping", "bienvenu chez les chti's" , "le cottage", "resident evil 5", constitue le summum de la culture.
        Ou pe que speed racer mérite son budget ni constitue le summum de la culture."

        Oui tu attaques encore le principe de qualité. Et même si je trouve que Speed Racer a des qualité esthétique qui vaille le coup qu'on y jette un oeil (l'as tu vu ?), on s'en fou en réalité. On ne peut pas argumenter sur un principe aussi discutable et reférencé pour négocier un nouveau système économique.

        Et pour beaucoup de gens, Camping et bienvenu chez les chti est de la culture, je n'aime pas, mais il faut respecter. Ensuite tu peux accuser les grands groupes de la culture d'investir dans du mou, dans du commercial (et encore pour certain , j'ai l'impression que la definition de commercial c'est "ce que j'écoute, et que les autres non"). Pourtant, personnellement je trouve que la musique connait un essor depuis 2000 assez interressant, que ce soit par les point de diffusion décentralisé (myspace, par exemple, serait tu près a payer 10 euros pour acheter un cd d'un groupe myspace avec ce leger apriori amateur que ça peu degager?).

        Pourtant tout ce mou, ce commercial plait a énormement de mal, sinon croit bien que ça serait retiré depuis longtemps. Il y a énormement de boite de production qui produise de la qualité en petite quantité par faute de moyen, mais si ils avait plus de moyen, ça ne serait pas considéré comme du commercial.

        J'aime pas cette redondance du mot offrir. Je pense que c'est faire déjà fausse route.
        • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Mais a partir du moment ou c'est elle qui produit un artiste, lui fourni le materiel et les moyen de distribution, alors une major fait parti du système culturel, et doit donc être financé.
          Il y a une différence entre se faire financer en tant que contributeur, et se faire financer en tant que principal.
          Lorsque le salaire de la major est LARGEMENT SUPERIEUR à celui de l'artiste, la elle ne fait plus parti du systeme culturel mais le phagocyte (amha).

          Quand au matériel et au moyens de distribution, elle est de moins en moins nécessaire avec internet, et la diminution du cout du matériel et l'utilisation de l'ordinateur.

          ça fait parti du panache je trouve, et je vois pas ce que ça apporterai réellement.
          1°) essayer de satisfaire le client
          2°) profiter de l'effet "buzz" du film. Je vais voir un film, il me plait bien , je veux l'acheter pour pouvoir le revoir plus tard.
          La c'est "je veux voir un film. Je peux pas. Au bout de 6 mois j'en ai vu d'autre (ou je l'ai copié sur la mule ou autre), je ne vais plus acheter le dvd.

          quant au panache ... le panache de faire attendre ses clients.


          Pour le cinéma à 10 euros, la plus pars des ciné propose des cartes qui permettent de mettre le prix aux alentour de 6 euros.
          1°)Et si j'ai envie de voir UNE place et pas 10 ?
          Ah forcons à la consommation, meme si le client ne peut plus!
          Pas étonnant qu'il y a de moins en moins de monde
          2°) la plupart ... donc pas tous. Merci pour les autres!


          C'est un faux argument, j'aime beaucoup ce qui sort en ce moment en electro-rock. Est ce pour autant que je peux dire que les maisons de disques sortent de la qualité ? non ce n'est pas légitime, et ça n'apporte rien de concret.
          Je parlais pas de qualité niveau gout, mais qualité niveau technique.
          Quand tu prend un truc de vod et que tu as des freeze au milieu bof, quand tu loue une vidéo online et qu'elle a été mal encodé bof, quand tu prend un cd et qu'il est saturé , bof.

          Tous ces cas sont des cas qui sont déjà arrivé à des personnes que je connais, dont une personnes qui n'hésite pas à mettre plus du 1k€ pour son serveur multimédia etc... et qui m'a dis "j'acheterais plus jamais de vod : ultra chiant à faire marcher (et encore il a réussi parce qu'il est informaticien) qualité absolument pourrie" etc...

          Dans cette idée, je me dis qu'un CD lorsque tu le perd, tu dois te le racheter. Dans les clauses, il est bien dit que tu achètes le supports, la musique dessus ne t'appartiens pas. Alors, dans ce cas de redistribution dematerialisé "infini", ça ne serait pas normale de payer plus cher ?
          Tu achète le droits d'écouter tel musique. Alors pourquoi repayer ce droit ?
          Lorsque tu achete le cd, on suppose que le droit va avec le support physique : je passe le cd à un copain, il peut l'écouter. Meme si c'est moi qui ait la facture!
          Dans le dématérialisé, y'a pas de support, donc le droit va avec le compte.
          Et vouloir dire "faut payer plus cher" montre juste une vision opportuniste et consumériste.

          "offrir", je trouve que tu utilises énormement ce mot.
          Un artiste offre son travail. Un vendeur offre un produit.

          Mais pour faire le MKV d'un film (qui reste quand même un format discutable, qui a peu évoluer, et assez instable sur certaine fonction pour l'utiliser régulièrement - et donc peu plausible a être commercialisé comme tel)
          Euh... tu rigole l'a j'espère.
          AUCUN format online est aussi intéressant que le MKV:
          le format utilisé actuellement pour le h.264 et poussé par le mpeg c'est le mp4.
          le mkv est
          - open, n'importe qui peut l'utiliser
          - open ; n'importe qui peut l'améliorer si il le souhaite.
          - support étendue des codecs. Contrairement au mp4 (essaie de foutre un ac3 (son dans les dvd) dans un mp4)
          - support étendue des sous titres (srt, ssa, ass). (le mp4 comprend que le srt...)
          - support des multipistes multi langues. (je crois meme multi angles)
          - très stable, contrairement à ce que tu affirme. (je l'utilise tous les jours, et la plupart des groupes de fansubs aussi).
          - permet le chapitrage (pas permis par le mp4)
          - permet les menu (pas permis par le mp4)
          - permet d'encoder une seule fois le générique et de linker les autres épisodes.
          - etc...


          Certe il n'est pas parfait, mais face à ce qu'offre la concurrence, je vois mal pourquoi tu dis ça.
          Je te demande donc des sources.


          Mais il faut du monde derrière pour le réaliser ce mkv, pour faire des VRAIS sous titre et du karaoké
          Oh oui énormément
          Alors il faut un trad (un ep de 20-25min ca prend 2 à 4h de trad
          il faut un check (un check d'un ep de 20-25 min ca prend 30min)
          il faut un adapt (un adapt ca prend 1 à 2h pour un ep de 20-25 min)
          il faut un timer (un time d'un ep de 20-25 min ca prend entre 1 et 4h )
          il faut un qc (ca prend 25 min : le temps de visionner l'ep)
          il faut un edit (au début du projet)
          il faut un karamaker (suivant la complexité du kara, ca peut aller de 1h à une semaine. On en a besoin que pour chaque générique)
          il faut un enco (une fois le script d'enco effectuer, ca roulaize)
          Ah ouais il faut énormément de monde pour faire un ep de 20-25 min. Sachant qu'un certain nombre de tache peuvent etre assuré par la meme personne. (normalement un trad pro fait trad, check et adapt, et un timer pro fait timer+edit)
          euh non ca demande pas des moyens gigantesques.
          D'ailleur c'est droles, les groupes de fansub (qui ne sont pas payé) arrivent à faire ça, mais pas les gainax ou autre ?

          en 1 semaine/homme on te torche TRES BIEN un ep de 20-25min, mais la les "pros" sont pas capables ?
          (j'attends toujours la sortie des FLAGS d'ailleurs... plus d'un an qu'ils ont la licence et pas un seul ep de sorti. En fansub us elle est déja fini depuis longtemps avec les kara et en mkv)

          Alors, ça serait payer un peu plus cher pour un travail en amont, et pour une utilisation qui concerne finalement que peu de monde
          Ah ,désolé, on doit pas avoir la meme définition de "professionnel". Un pro, quand il fait un boulot, IL LE FAIT BIEN. le trad : il fait une vrai trad (et ca prend pas énormément de temps.)

          (pour l'instant je te l'accorde - mais tout de même). On ne peut pas offrir sans retour si il y a un travail important.
          Un travail important ? mis à part le kara et l'edit, le travail est censé être le même !
          (voui je dis censé, car quand je vois certaines trads...)

          C'est le réal, la prod qui décident si ils ont envie d'en faire ou pas, c'est même défois une question de choix artistique. Tu peux en vouloir à la création de pas t'en donner plus.. pourquoi pas.. mais en faire un argument qui justifie le non-achat, c'est quand même bancal.
          Les dvd sont pas de meilleur qualité que ceux qu'on trouve sur internet, sont extremement cher, sont chiant (dvdcss, voir impossible de lire sur son pc) sont très chiant ("faut pas pirater" inzappable, ...) et demande de se déplacer pour l'acheter/le louer.
          Si la prod veut pas apporter de VA, c'est son probleme...mais qu'ils viennent pas pleurer si personne ne voit la VA et donc essaie d'acheter vu qu'ils veulent pas en mettre.

          pourquoi quelqu'un achète
          1°) il a pas le choix . cela ne peut pas venir d'un contexte legislatif car il y aura toujours une possibilité. C'est plus "pas encore sur les réseau, pas sur les meme réseaux, a tirage trop limité"
          2°) il souhaite aider l'artiste. Cela peut justifier un achat ... si le prix n'est pas trop elevé
          3°) il achete l'oeuvre plus la VA.

          Si tu considère que le 3 est bancal, soit, mais t'étonne pas que personne vient acheter ce que tu offre.

          Oui mais ça c'est valable pour tout ! Je vois pas pourquoi la culture ne passerai pas pareille.
          La culture c'est ACCESSOIRE comparé à l'alimentaire ou à l'essence.
          Legisferer sur "on perd 7%" et dire "c'est la faut au pirate" alors que tous les produits sur le même marché économique faut "-7%" (pour l'exemple) c'est très fort de café.

          Comme dis un commentaire "les fabricants de voiture ont vendu 13% de voiture en moins. Ca doit etre la faute à l'adsl".

          Oui tu attaques encore le principe de qualité.
          Non j'attaque le principe de culture et dire que "le cinéma c'est de la culture".
          Pour moi resident evil 5 n'est PAS de la culture, c'est du divertissement!
          Et donc ne mérite pe pas autant de protection (intellectuelle, contre la contrefaçon, la réutilisation) qu'un tableau de maitre par ex.


          serait tu près a payer 10 euros pour acheter un cd d'un groupe myspace avec ce leger apriori amateur que ça peu degager?).
          Si tu savais les dons que je fais et a qui ...



          J'aime pas cette redondance du mot offrir. Je pense que c'est faire déjà fausse route.
          Oui on avais compris que pour toi va falloir passer à la case "caisse" plutot 2 fois qu'une, et tant pis si on est pas pro (ie on offre pas de la qualité, tant technique que "culturelle"), tant qu'on fait payer à prix d'or ...
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par . Évalué à 1.

            "Quand tu prend un truc de vod et que tu as des freeze au milieu bof, quand tu loue une vidéo online et qu'elle a été mal encodé bof, quand tu prend un cd et qu'il est saturé , bof."

            C'est tout a fait vrai.
            Mais aussi vrai que louer un DVD un peu abimé par les multiple location

            "Certe il n'est pas parfait, mais face à ce qu'offre la concurrence, je vois mal pourquoi tu dis ça.
            Je te demande donc des sources."

            C'est par mon utilisation personnel. Je le trouve assez instable, et surtout bien peu répandu en source materiel. Ca n'en fait pas un mauvais, surtout sur la papier, mais pour moi, il atteint son point culminant de "gloire", un peu comme l'ogg.

            J'aime bien ton schema pour la création d'un EP (qui veut dire? j'imagine que c'est un épisode?). Cela dit, avec le nombre de film, ça fait un travail énorme de toute façon. ET NON, une personne ne peut pas faire ça, parce qu'il faut qu'une personne puisse répondre de son travail ce que ne font pas les groupes amateurs a qui on ne demande rien puisque c'est offert et dont on se contente de maigre qualité.

            Un traducteur pro ne touche que peu d'informatique, d'aillieurs son travail est protégé par la propriété intellectuelle, et a juste titre AMHA.
            Ensuite, il faut que ça soit reactif, donc une semaine ? oui, d'accord, mais c'est investissement, ça doit se faire en masse et vite, et surtout ça doit pouvoir toucher du monde, ce que le mkv ne fait pas (entend là peu de monde). Donc c'est un gouffre. Il ne faut pas se leurrer, et même les amateurs du mkv le savent, il ne le disent pas parce qu'il veulent le soutenir.

            "Si tu savais les dons que je fais et a qui ..."
            Effectivement je sais pas, et ce n'est vraiment pas le sujet. Ce que je dis c'est qu'une personne qui demande sur myspace a être payé sur myspace a des chance de s'attirer une mauvaise image de "profiteur". C'est vicieux.

            "Pour moi resident evil 5 n'est PAS de la culture, c'est du divertissement!"

            Depuis quand le divertissement n'est pas de la culture ? C'est gonflé de faire de la ségragation culturelle. D'aillieurs le CPI lui même interdit de considéré le droit d'auteur sur la base supposé de sa qualitée.
            • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est par mon utilisation personnel. Je le trouve assez instable,
              Visiblement c'est pas l'avis de tout le monde
              http://wiki.anidb.info/w/Avdump_status

              # Type Total Dumped %
              1 avi 158251 50471 31.89
              2 mkv 35239 16213 46.00
              3 ogm 21370 8356 39.10
              4 mp4 3851 1409 36.58
              5 wmv 1805 0 0

              ET NON, une personne ne peut pas faire ça, parce qu'il faut qu'une personne puisse répondre de son travail ce que ne font pas les groupes amateurs a qui on ne demande rien puisque c'est offert et dont on se contente de maigre qualité.
              Choix A°) tu sais absolument pas de quoi tu parle
              Choix B°) tu as fumé avant d'écrire.

              Je te conseillerais donc de te renseigner un poil plus en ce qui concerne le fansub et ou la scene "underground" qui release les films (style certains releases du 720p alors qu'en france il n'y a que des dvd de la série/film sortie...)

              Un traducteur pro ne touche que peu d'informatique, d'aillieurs son travail est protégé par la propriété intellectuelle, et a juste titre AMHA.
              Ca tombe bien, on lui demande juste, au choix
              temps approx : ce que x dit
              ou alors
              nom_personne : ce qu'il dit. < format privilégié pour l'edit .

              Comme quoi, savoir taper sur un clavier , et lire/écouter c'est tout ce qu'on lui demande.

              et je vois pas ce que viens foutre la PI dans l'informatique.


              d'un EP (qui veut dire? j'imagine que c'est un épisode?
              voui

              Cela dit, avec le nombre de film, ça fait un travail énorme de toute façon.
              ils sont forcé de faire ce travail quand il le sorte de tt facon (excepté le karaoke et l'edit). donc bon, je vois pas ce que je demande d'énorme.

              Ensuite, il faut que ça soit reactif, donc une semaine ?
              Euh de quoi tu parle ? On proposait une architecture pour sortir des films/... de qualité et adopter le mkv.
              Pas besoin d'etre plus réactif qu'avant ... (enfin si besoin parce que plus de 1ans et demi pour 25 min de film, désolé, mais c'est merdique)

              tout le reste, tu part dans ton délire.
              on ne demande pas de sortir l'ensemble du catalogue, mais si ils pouvaient déja faire quelque chose pour ce qui sort!

              Effectivement je sais pas, et ce n'est vraiment pas le sujet.
              Tu me pose une question, et quand j'y répond tu me dis que c'est pas le sujet.
              Maintenant c'est sur, tu as fumé avant d'écrire.


              Ce que je dis c'est qu'une personne qui demande sur myspace a être payé sur myspace a des chance de s'attirer une mauvaise image de "profiteur". C'est vicieux.
              Faudrait déja allé sur myspace XD.
              Un artiste qui dis "j'aimerais etre payé pour ce que je fais" , que ce soit sur myspace ou autre indique juste sa volontée d'etre payé, rien de plus, rien de moins.
              Ensuite je connais pas la communauté myspace, mais la c'est propre à la communauté.

              Depuis quand le divertissement n'est pas de la culture ?
              Tiens quand je fait de l'escalade ou de la plongée c'est de la culture?

              D'aillieurs le CPI lui même interdit de considéré le droit d'auteur sur la base supposé de sa qualitée.
              Enfin le CPI c'est pas un chef d'oeuvre non plus hein...
    • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Flinguer les parasites, ou plutôt les laisser mourir.
      Les majors n'ont plus lieu d'être, aujourd'hui on n'a plus besoin d'une grosse structure pour être distribué à travers le monde entier, on n'a plus besoin d'un réseau de distribution tentaculaire pour être écouté et connu.
      Il y a internet, ça a un coût marginal, demande beaucoup moins d'efforts, et est beaucoup plus efficace.

      L'inutile doit disparaître, il leur reste à sauver l'objet CD/DVD ce qui est faisable, mais oui, internet va flinguer des types de métier et provoquer du chômage. Ca a déjà créé bien d'autres types de métier et créé beaucoup plus d'emplois.


      Pour les artistes eux-même, il faudra s'adapter pour ne plus dépendre d'une major qui lui explique comment organiser sa vie entière. La plupart y arriveront, certains pas, et certains qui n'auraient pas pu percer avec l'ancien système y arriveront avec le nouveau, c'est déjà le cas.
      De toute façon la différence entre écouter un chanteur en concert ou sur une platine est tellement énorme qu'aucun des deux ne disparaîtra.

      Pour l'industrie cinématographique, on entend très peu parler d'eux pour ce qui est du piratage, en fait ils donnent l'impression d'entendre parler des majors de la musique et de se dire « bon, nous aussi on est téléchargés de partout, on devrait se plaindre aussi, non ? Y'a peut-être de l'argent à faire ! ».
      Le cinéma n'est pas prêt de disparaître sauf si son prix continue d'augmenter autant, parce qu'encore une fois la différence entre le grand écran et la télé de salon est largement suffisante. Ils ont gagné des revenus supplémentaires depuis pas mal d'années avec les goodies, le buzz, les cassettes/DVD, etc... Les cassettes ça a de tout temps été copié, avec les DVD c'était plus difficile, mais internet change la donne, il suffit de télécharger.
      Bref, les revenus parallèles fluctuent, mais le bizness de base ne bouge pas...
      Ils s'en foutent du piratage, la plainte c'est par principe, histoire de voir s'ils ne peuvent pas gagner de ce côté-là aussi.
      Ils sont *beaucoup* plus inventifs que les majors pour les revenus parallèles, le DVD c'est assez peu de choses pour eux, et le succès d'un film ne tient pas à sa vente de DVD mais à son nombre d'entrées au cinéma. Et les contrats publicitaire dans le film rapportent un fichu paquet de pognon !


      Conclusion : il n'y a pas à chercher d'équilibre financier pour « la culture », de toute façon les différents domaines fonctionnent de façon très diverse, le seul qui vit un vrai changement majeur, qui risque d'entraîner la fin de quelques GROSSES boîtes (mais pas la fin du domaine, je vois mal la musique disparaître, les artistes continueront de jouer majors ou pas). De grosses boîtes ont disparues en leur temps, ou des secteurs d'activité (comme les maréchaux ferrants qui n'existent plus beaucoup ;)). Le monde change, à eux de changer ou de périr, je ne verserai pas une larme pour une entreprise disparue, je ne comprendrai pas pourquoi le faire, les entreprises sont là pour proposer des choses utiles aux gens...

      Yth.
      • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

        Posté par . Évalué à 1.

        "Les majors n'ont plus lieu d'être, aujourd'hui on n'a plus besoin d'une grosse structure pour être distribué à travers le monde entier, on n'a plus besoin d'un réseau de distribution tentaculaire pour être écouté et connu."

        Je pense que le but d'un major, c'est surtout de permettre l'investissement de départ, et l'automatisme de production via les contrat qui les lient à différent stade.

        Par exemple, l'avance de financement pour le compositeur, la location de materiel, la location de studio, les ingenieux de chaque stade, le mise en production pour la création des galettes, la distributions dans toute la france via les points d'accès.

        Je pense pas qu'elle sont inutiles.

        Par contre je pense qu'elle gère très mal le virage, et que ça va vite leurs tomber dessus. C'est surement le cas d'ailleurs.

        Mais artistie paierait beaucoup plus cher pour ce resultats. C'est a dire pret de banque pour le financement initial (là déjà.. il faut avoir un banquier gentil). Trouver un équilibre entre prix et qualité pour le studio et les instruments.. et ne parlons pas de la diffusion et de création de galettes.
        • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je pense pas qu'elle sont inutiles.

          Elles sont inutiles quand elles ne font plus ce boulot : aujourd'hui, elles ne misent plus rien si elles ne sont pas sûres du résultat. Elle gèrent un risque zéro.

          Elles seraient effectivement utiles si elle se remettaient à faire leur boulot, dénicher des artistes inconnus etc...
          • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

            Posté par . Évalué à 1.

            "Elles sont inutiles quand elles ne font plus ce boulot : aujourd'hui, elles ne misent plus rien si elles ne sont pas sûres du résultat. Elle gèrent un risque zéro."

            Je pense qu'un manager d'artiste serait ravi de savoir comment tu peux imaginer un risque Zero sur investissement sur un artiste. Je veux bien croire que la promotion télé/radio n'est basé que sur les "gros" artiste ou système qu'on appelle commerciaux. Mais en rayon, il y a un paquet d'autre artistes qui ne peuvent pas beneficier de promotion (parce que le temps de diffusion est réduit, parce que l'investissement est déjà difficile a rentabiliser à la base) et pourtant signé chez des labels comme BMG, universal et consort.

            Il suffit de regarder les étiquette dans les rayons.
    • [^] # Re: Quelles sont VOS idées pour réaliser l'équilibre ?

      Posté par . Évalué à 3.

      VOD sans DRM, et copie privée facilité

      C'est une nouvelle entrée d'argent.

      La "location" numérique est une aberration technique, pour pouvoir regarder un film numérique on le télécharge, pour qu'on ne puisse pas le regarder à nouveau (streaming ou autre) il faut demander à l'utilisateur de "s'il vous plait, vous voulez bien mettre les menottes vous même?"

      Un exemple, pôpa de 59 ans veut acheter dr house en VOD installe le logiciel de VOD de tf1 truffer de trou avec spyware à la clé, merdouille avec FF, besoin de windows media player 11 plus système à la mort moi le noeud, alors que pour des DVD acheté, il n'y a que VLC qui marche.

      => bitorrent

      bitorrent, ça n'est pas très ergonomique, mais ça l'est un peu plus que les systèmes de VOD actuel (neuf, m6, tf1)

      C'est un pur problème de facilité d'achat (traditionnellement, on facilite la tendance des gens à dépenser de l'argent (ex: enveloppe pré-timbré), alors qu'on a l'inverse (installé un logiciel par fournisseur, plus windows media player, plus gestion DRM windows, voir itunes).

      Au final, comme j'ai sensibilisé mon pôpa au droit d'auteur (ses enfants doivent manger), il a acheté les DVD qu'il ne pouvait pas lire sur son lecteur de DVD de son ordi, sauf à utiliser VLC (en lui expliquant, que lui expliquer d'utiliser VLC pour lire son DVD acheté pour contourner les mesures technique de pourrissage de la vie était considéré comme une contrefaçon/délit).

      Et pour le copie privée facilité : tout le monde dans la famille ne regarde pas forcément tous le programmes en même temps (type les enfants qui passe le week-end, pour revenir sur l'histoire de la location abérante).

      Vu que la plupart des mariages/famille sont en communauté de bien, c'est ressenti comme hyper agressif de ne pas autoriser le partage en famille (très, très aliénant).

      Alors qu'il n'y avait aucun pb pour programmer des enregistrements en VHS, le numérique qui devrait facilité la chose, rend les choses plus difficile.

      Le gros argument contre les DRM, c'est que c'est une tentative de maintenir les gens honnêtes honnêtes, et de rendre honnêtes les malhonnêtes. C'est un peu comme des vendeurs qui veulent rendre les petits grand, les gros maigre (si on vend des régimes ou des hormones de croissance pourquoi pas). Il y a bien une zone de gris (des gens qui télécharge quand il peuvent même s'il y a une offre pratique), une petite canibalisation des sources de revenus (ça va piocher dans les DVD), mais les dépenses logistique des DVD (marge des intermédiaires) peuvent être récupérer tout en réduisant le cout (transport).

      La solution est simple, c'est de s'être placé sur la défensive (lutté contre les acheteurs) qui a foutu en l'air la situation (et sinon, les revenus baissent de toute façon, il faut s'y faire, comme dans n'importe quel marché, il y a des produits de substitution: jeux vidéo, téléphone, etc...).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.