Journal [Journal Bookmark] Pourquoi et comment j’ai créé un canular sur Wikipédia - PasseurDeScience

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
7
13
fév.
2017

Pourquoi et comment j’ai créé un canular sur Wikipédia

Pierre Barthélémy alias "Passeur De Science" sur LeMonde s'est lancé dans la création d'un faux article sur Wikipedia dans le but d'étudier "le fonctionnement du système immunitaire de wikipedia".

On regrettera que la démarche scientifique n'aura pas réellement été utilisée dans cette étude (qui est plus à une expérience esseulée, pour une vrai étude l'expérience aurait du être répétée et pas seulement sur le wikipedia francophone).
Je trouve aussi un peu "gros" d'avoir choisis comme sujet de fake un article qui n'avait quasi aucune chance d’intéresser du publique (les gens qui s’intéressent aux "penseurs" de la Grèce antique doivent être encore moins nombreux que les fans de l'apple watch, j'aurai bien voulu voir l'expérience sur un article plus "élevé" et fréquentable du style sur TCP/IP).

Si au final j'ai trouvé l'article plus tôt moyen bien que pas ininteressant, les commentaires envers la communautés wikipedia eux sont assez virulent et, comme de plus en plus sur internet, bourré de complotistes.

Donc, vous en pensez quoi?

  • # facepalm.gif

    Posté par . Évalué à 10 (+17/-4).

    qui n'avait quasi aucune chance d’intéresser du publique (les gens qui s’intéressent aux "penseurs" de la Grèce antique doivent être encore moins nombreux que les fans de l'apple watch, j'aurai bien voulu voir l'expérience sur un article plus "élevé" et fréquentable du style sur TCP/IP).

    Titre de l'image

    Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Auto-hypnose

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+17/-15). Dernière modification le 13/02/17 à 13:30.

    Encore eux ? Apparemment le journal historique de Beuve-Mery a décidé de se ridiculiser placer en première ligne du combat épique de la "presse tradi" contre "l'info Internet". On se demande qui va gagner ;) faut dire que les courbes d'audience et les chiffres de vente baissent au point qu'apparemment la génération Z (les personnes nées après 2000) a majoritairement balancé sa TV, utilise les journaux papier surtout pour emballer du poisson, et répond bizarrement aux sondages d'opinion. Un peu comme s'ils avaient pigé le truc, quoi.

    La rédaction est déjà la risée du web grâce, enfin à cause de leur dernière initiative : Un service (plugin navigateur et site web) qui prétend aider l'innocent internaute à s'y retrouver dans la jungle des "fausses nouvelles", on ne rigole pas. Concrètement, une liste noire de sites à éviter de consulter pour garder son cerveau tout prop' :p

    Donc bon, compter sur Le Monde (un journal privé, subventionné par l'état) pour réfléchir sur les problématiques actuelles (et bien réelles, mais bon tout le monde a vu passer des vidéos de "stages de formation" à la propagande l'édition wikipedia) de manipulation de l'information sur Internet, concrètement, il y a des gens qui trouvent que c'est une drôle d'idée.

  • # Injustifiable

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+47/-4).

    Donc, vous en pensez quoi?

    Que je prie pour que personne ne demande jamais à ce journaliste¹ de faire un papier sur la vitesse de réaction des sapeurs-pompiers…

    Sérieusement, pour moi la démarche est injustifiable, même au nom de l’expérimentation.

    Ce qu’il y a de pratique avec les vandalismes sur Wikipedia, c’est que même une fois corrigés ils sont toujours là, dans l’historique des pages. Si on veut étudier la vitesse de réaction du « système immunitaire » de Wikipedia, il n’y a aucunement besoin de provoquer la réaction soi-même ; il suffit de consulter les archives. On prend, allez, disons, 1000 cas de vandalismes sur les douze derniers mois, et pour chaque cas on regarde au bout de combien de temps il a été corrigé.

    Avantages :

    • on ne participe pas soi-même au vandalisme ;
    • on observe des vandalismes réels et non un vandalisme né de l’imagination du journaliste (qui n’est pas forcément représentatif de ce que font réellement les vandales) ;
    • on a une chance d’avoir des chiffres statistiquement significatifs (pour peu qu’on prenne un échantillon suffisamment grand), contrairement à l’observation d’un acte de vandalisme isolé.

    Inconvénients :

    • il faut passer du temps à rechercher les actes de vandalisme dans les archives, ce qui est certainement plus long, plus fastidieux et moins excitant que de créer soi-même son propre vandalisme pour satisfaire son besoin de papier.

    ¹ Je ne connais pas ce Pierre Barthélémy, je ne sais pas s’il est réellement journaliste de profession ou si c’est juste un blogueur lambda qui se trouve être hébergé par Le Monde.

    • [^] # Re: Injustifiable

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

      Je ne connais pas ce Pierre Barthélémy, je ne sais pas s’il est réellement journaliste de profession ou si c’est juste un blogueur lambda qui se trouve être hébergé par Le Monde.

      C'est marqué dans l'intitulé : "Le blog de Pierre Barthélémy, journaliste au Monde".

      • [^] # Re: Injustifiable

        Posté par . Évalué à 9 (+10/-2).

        D'après wikipedia (xD) il est bien journaliste pour LeMonde.

        • [^] # Re: Injustifiable

          Posté par . Évalué à 7 (+5/-1). Dernière modification le 15/02/17 à 00:06.

          Oui mais il a bien fait son travail, alors moi j'ai encore un doute sur son article Wikipedia.
          Il n'est peut-être pas vraiment journaliste! Juste vandale!

    • [^] # Re: Injustifiable

      Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

      Je dois avouer que j'aurai franchement préféré une vrai étude scientifique et statistique permettant d'amener des réflexions permettant d'améliorer l'un ou l'autre des systèmes qui régissent nos communautés, avec des outils à la clés.

      Là je trouve son article déplacé, incitant les trolls et les complotistes à se conforter dans leurs jugement et, au final, positivement nulle (voir négatif vu que des trolls vont probablement l'imiter et engendrer une masse de travail inutile sur wikipediaFR pendant quelques temps)

    • [^] # Re: Injustifiable

      Posté par . Évalué à -2 (+2/-6).

      Visiblement tu n'as pas lu le billet en question car il ne s'agit pas de ce type de « vandalisme ».

      • [^] # Re: Injustifiable

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

        Je l'ai lu, et je suis d'accord avec gouttegd<. Je ne vois absolument pas ce qui te permet de présumer qu'il n'a pas lu le billet.

        Il y a une très grande différence entre être un journaliste, dont un des rôles principaux est d'être un observateur, et d'être une partie prenante. En effectuant un tel acte, il devient un acteur, plus un observateur. Il n'agit plus par conséquent en tant que journaliste mais partie prenante.

        • [^] # Re: Injustifiable

          Posté par . Évalué à -5 (+5/-12).

          Si un journaliste ne doit pas être partie prenante, alors aucun journalisme d'investigation n'est possible.

          • [^] # Re: Injustifiable

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

            Je ne vois vraiment pas par quel raisonnement tu arrives à cette conclusion.

            • N'y a-t-il pas moyen d'enquêter/investiguer sans être partie prenante ?
            • Quand tu enquêtes sur la fiabilité de wikipedia, dois-tu balancer des fausses infos dessus ?
            • Quand tu enquêtes sur des malversations, dois-tu faire des malversations ?

            L’investigation journalistique, cela ne se passe pas comme dans les films. L'effort n'est absolument pas dans des missions sous-couverture pour dénicher de l'information. On est noyé sur l'information. Le gros du boulot c'est de trier et d'analyser l'information disponible publiquement et légalement. Ce qui est très rarement fait au profit de la rubrique chien écrasé.

            PS : Pourrais-tu arrêter de balancer des affirmations choc en une ligne et un peu étayer tes propos ?

            • [^] # Re: Injustifiable

              Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

              L’investigation journalistique, cela ne se passe pas comme dans les films. L'effort n'est absolument pas dans des missions sous-couverture pour dénicher de l'information. On est noyé sur l'information.

              « Par » l’information peut-être ?

              Être noyé sous un flot d’information n’empêche pas l’existence d’informations très confidentielles, auxquelles il est impossible d’accéder sans devoir prendre partie un minimum, ou au moins, faire croire à des gens qu’on prend partie.

          • [^] # Re: Injustifiable

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 13/02/17 à 20:11.

            Si un journaliste ne doit pas être partie prenante, alors aucun journalisme d'investigation n'est possible.

            Heu, non. Tu penses au journalisme "gonzo" décrit (voire carrément théorisé et manifesté, mais j'ai pas le temps de chercher) par Hunter Thomson, Lester Bangs et d'autres sympathiques barjos (ici en France on a eu des titres comme l'écho des savanes des 70/80s, et aussi le Gai pied, et plein d'autres en fait, Hara Kiri tout ça, qui étaient bien gonflés dans ces temps-là) ce qui a donné deux ou trois décennies de "on a légalisé la marijuana" (on imprime des faux paquets de joints et on va les fumer au commissariat en mode "quoi, vous êtes pas au jus ?") et autres "on a testé ceci ou cela" tous plus loufoques/débiles (et parfois bien rigolos faut bien le dire) les uns que les autres. C'est traditionnellement la mission - informelle - des magazines (bizutage idéal de stagiaire désœuvré) quand celle des "journaux" est plutôt d’enquêter sans interagir, sur le mode scientifique "regarder, interroger, pas toucher, pas parler, rien changer, relater".

            Et bon, d'autres l'ont dit mieux que moi sur ce fil, pourrir Wikipédia pour la Nième fois au mépris même de la FAQ, c'est pas de l'investigation, c'est plutôt du gonzo pas drôle.

    • [^] # Re: Injustifiable

      Posté par . Évalué à 10 (+13/-0). Dernière modification le 14/02/17 à 18:02.

      +1

      La totalité des gens que j'ai entendu baver sur wikipédia disant qu'il y avait des conneries dedans l'avaient vandalisé eux même.

      Ça me fait penser à la blague de l'Écossais qui raconte ses vacances en Angleterre :

      − Ils sont fous là bas ! Mon voisin a passé sa nuit à hurler, taper sur les murs et tout, complètement fou !
      − Ah merde, mais comment t'as fait du coup ? Ça t'a pas empêché de dormir ?
      − Non, heureusement, je jouais de la cornemuse pour être prêt pour le concert du lendemain.

  • # Foireux et faignasse

    Posté par . Évalué à 10 (+36/-3).

    Je n'ai même pas lu l'article tellement le sujet est éculé. Ça fait beaucoup plus de 15 ans que le problème est étudié, disséqué, et discuté, et la démarche de Pierre Barthélémy a déja fait l'objet de nombreuses analyses qui ont toutes conclu au fait qu'elle était inutile, nuisible, et contre-productive. Sérieusement, ça doit faire 10 ans que je ne participe plus à Wikipédia et des branquignolles qui vandalisaient les articles à des fins d'expériences pseudo-scientifiques, ça n'intéressait déja plus personne à l'époque. Bref, cette idée, des milliers de gens l'ont déja eue, ils ont déja obtenu des milliers de fois le même résultat, et ça n'apporte absolument rien. Le déguiser derrière un besoin de tester WP contre des "fake news", c'est juste un écran de fumée.

    En gros, si quelqu'un est intéressé par l'étude de l'existence, la proportion, et la durée de différents types de vandalismes sur Wikipédia, le protocole est très simple : il suffit d'étudier les millions de vandalismes déja existants, détectés, ou pas encore détectés éventuellement. Évidemment, ça demande une méthode de travail et une démarche scientifique rigoureuse, mais c'est comme ça qu'on bosse quand on veut faire quelque chose de sérieux.

    Son truc, ça revient à étudier les conséquences d'un acte antisocial sur la société et commettant soi-même cet acte antisocial. Non seulement ça n'est absolument pas éthique, mais en plus ça n'est même pas valable, puisque la motivation à commettre l'acte antisocial (et donc la manière de le faire et d'en assurer le suivi) est totalement différente de celle des vrais "vandales".

    Bref, c'est de la pseudoscience, et ça n'a aucun intérêt. Ça n'est presque pas grave si Wikipédia ne sait pas se protéger contre ce genre d'attaques, puisque ce n'est pas ce genre d'attaques que subit Wikipédia.

    • [^] # Re: Foireux et faignasse

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-2). Dernière modification le 13/02/17 à 16:30.

      ça doit faire 10 ans que je ne participe plus à Wikipédia

      C'est triste car dans le domaine des réseaux, de la programmation, de la sécurité, etc, wikipediaFR est franchement en retard sur la version anglophone (se qui provoque une gène considérable pour ceux qui, comme moi, ne sont pas encore anglophone (né du mauvais côté de la ligne linguistique)). Ce qui provoque une infériorité des francophones face aux anglophones pour notre plus grand désarrois. (l'accès au savoir est primordiale pour l'autodidactisme)

      Par exemple l'article concernant F2FS anglophone est bien détaillé alors que l'article de F2FS francophone se limite à un paragraphe.

      En gros, si quelqu'un est intéressé par l'étude de l'existence, la proportion, et la durée de différents types de vandalismes sur Wikipédia, le protocole est très simple : il suffit d'étudier les millions de vandalismes déja existants,

      Existe-t-il des outils pour notre humble curiosité? :)

      • [^] # Re: Foireux et faignasse

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

        dans le domaine des réseaux, de la programmation, de la sécurité, etc, wikipediaFR est franchement en retard

        Boaf, comme ça n'est pas mon domaine, je ne culpabilise pas trop.

        Au delà d'une vie trop bien remplie, la raison pour laquelle j'ai déserté WP est le manque de sensibilité de la communauté aux valeurs du libre, et également sa (trop) grande bienveillance vis-à-vis des contributeurs incompétents. Pour le premier point, la lutte pour le respect des licences, par exemple, devenait de plus en plus compliquée ; que ce soit parce que beaucoup n'évaluaient que le risque juridique ("personne ne va nous attaquer si on publie cette affiche de film de 1967"), ou parce que le respect des licences était techniquement compliqué (par exemple, impossible de créditer l'ensemble des auteurs en cas de fusion d'articles…). L'autre point, c'est qu'il est impossible de contribuer positivement à WP sans connaitre ses principes (licence, principes fondateurs, us et coutumes, etc) et sans connaitre le logiciel (qui permet de mettre de la sémantique dans le texte). L'accès à la contribution est donc difficile ; au début tout était à faire et n'importe quelle contribution maladroite ne pouvait qu'augmenter la qualité. Au fil du temps, certains articles sont devenus d'une qualité suffisante pour qu'un ajout un peu aléatoire techniquement dégrade l'article plus qu'il ne l'améliore, et il fallait systématiquement passer derrière. Le ratio contributeurs expérimentés / débutant était tel que les contributeurs motivés ne faisaient que passer leur temps à gérer des problèmes de mise en page ou des conflits, et au bout d'un moment ça devient plus un boulot qu'un hobby.

        Et puis, finalement, au bout d'un moment, on a l'impression qu'on a pu mettre tout ce qu'on pouvait.

        Existe-t-il des outils pour notre humble curiosité? :)

        Il y a 10 ans, non, mais ça a peut-être progressé! :-) L'historique des articles contient l'équivalent des messages d'un soft de gestion de versions, on peut lire "révert vandalisme" par exemple. Par contre, ça n'est pas normalisé, et j'imagine qu'il faut regarder tout ça à la main pour chaque article.

        • [^] # Re: Foireux et faignasse

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

          Merci pour ton retour fort intéressant. Je dois avouer que je ne suis qu'un très très humble contributeurs a wikipedia (je m'en tiens à des corrections d'orthographes et parfois à l'édition d'article concernant startrek ^ ^ ).

          Le ratio contributeurs expérimentés / débutant était tel que les contributeurs motivés ne faisaient que passer leur temps à gérer des problèmes de mise en page ou des conflits, et au bout d'un moment ça devient plus un boulot qu'un hobby.

          C'est un peu le problème de tout se qui est collaboratifs: quand j'ai débarqué sur github j'étais en mode gros boulet car je ne ne connaissais encore rien du tout.
          A posteriori j'aurai une autre démarche mais il m'a fallu le temps de comprendre et appréhender le fonctionnement du travail en groupe (qui il faut l'avouer est loin des exercices en groupe a l'école).
          Le problème de l'apprentissage par la pratique c'est qu'en groupe ça provoque une augmentation de la charge pour ceux qui sont au dessus dans la hiérarchie.

  • # Le Monde, source peu fiable.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+18/-0).

    Il fallait bien qu'il essaie de se justifier après avoir fait bannir l'IP du journal Le Monde pour 8 mois sur Wikipedia.

  • # Pas le premier à y avoir pensé...

    Posté par . Évalué à 10 (+15/-1).

    D'ailleurs, des liens sont disponibles à partir de la FAQ destinée aux journalistes :

    Ne pas créer de canulars sur Wikipédia :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Do_not_create_hoaxes

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Ne_cr%C3%A9ez_pas_de_canulars

    "Il a été tenté, testé et confirmé qu'il était possible de créer des canulars sur Wikipédia, tout comme il est possible d'y écrire des obscénités. C'est une conséquence inévitable pour une encyclopédie libre à laquelle tout le monde peut contribuer. Cela a déjà été fait plusieurs fois, et n'aide pas Wikipédia."

    Liste des canulars existant:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Liste_de_canulars

    Bref, s'il avait passé 5 minutes à lire la FAQ destinée aux journalistes, P. Barthélémy aurait compris que ce qu'il faisait était débile, et qu'il était le cent-cinquante millième à y avoir pensé. C'est tellement classique qu'il y a une FAQ sur le sujet…

    • [^] # Re: Pas le premier à y avoir pensé...

      Posté par . Évalué à 6 (+7/-2).

      Merci pour les liens, je viens de lire l'article du type qui a fait le premier canular indiqué dans la liste francophone, c'est énorme :D

      • [^] # Re: Pas le premier à y avoir pensé...

        Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

        Celui-ci est beaucoup moins scandaleux, je trouve. D'une part, il n'a rien à faire de Wikipédia. On peut le trouver égoïste, parce qu'il vandalise WP pour mener une petite expérience personnelle, mais WP n'est pas le sujet de son expérience. J'ai même l'impression qu'il a très bien compris comment ça marchait, et il en profite.

        L'expérience est concluante et totalement conforme au sentiment que j'ai à propos de ces fameux "jeunes", que je récupère 5 ans après lui (en fait, son expérience datant de 2012, ce sont les mêmes! :-) ). Totalement familiers avec l'usage du numérique, et totalement esclaves et passifs vis à vis de ces technologies. Ça pourrait paraitre paradoxal, parce que les jeunes actifs passent beaucoup plus de temps que nous à utiliser ordinateurs, tablettes et smartphones, mais en fait l'utilisation est totalement "ADSL" : ils ne font que downloader de l'info en suivant des pointeurs. Je trouve que la plupart des étudiants, même brillants, n'ont pas le réflexe de créer. Ils essayent d'imiter, au mieux, ils se posent beaucoup de questions, parfois de très bonnes questions, d'ailleurs, mais l'idée qu'on trouve tout sur internet semble complètement brider leur capacité à proposer eux-mêmes quelque chose. C'est flagrant pour l'utilisation des smartphones, où la seule option pour réaliser une tâche quelconque est de chercher une application qui le fait (et si cette application n'existe pas, c'est que ça n'est pas possible).

        C'est peut-être compréhensible, d'ailleurs : maintenant qu'on a accès à une grande partie de la production littéraire, scientifique, artistique, culturelle et technique de l'humanité, comment trouver la motivation pour faire quelque chose de nouveau? Avoir une idée réellement originale devient de plus en plus rare.

  • # Journalimse ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+9/-8).

    « Le monde » et « journaliste » dans la même phrase, il y en a encore beaucoup qui y croient ?
    Déjà lors de la première guerre du golf, pas mal de gens avaient compris que ce n'était même plus du niveau d'un quotidien local genre « La Nouvelle République ». Ça fait plus de 20 ans qu'ils sont à la rue.

    • [^] # Re: Journalimse ?

      Posté par . Évalué à 5 (+10/-7).

      Le problème, c'est qu'à force de grossir le trait, on finit par conforter ceux qui aimeraient bien que les journalistes disparaissent, ou ne racontent que des choses avec lesquelles ils sont d'accord.

      Du coup, je trouve les discours de type «le journal X? Pfff, à la botte du pouvoir/de leur actionnaire, ils ne méritent pas le titre de "journalistes"» assez déplaisant, parce que je ne comprends pas le but.

      1) Montrer qu'on est super-intelligent et super-informé, et qu'on sait mieux que les journalistes? Sur quelle base? Des sources d'info fiables et recoupées, ou bien par le biais d'un filtre idéologique? Dans quelle mesure ça vaut mieux que je journalisme?
      2) Détruire la crédibilité des médias pour s'en débarrasser? Quel modèle de démocratie à l'heure du web 2.0, où plus personne n'a d'autorité particulière pour décider quelles infos sont fiables et quelles info n'ont aucune crédibilité? Il y a une chose dont je suis sûr, c'est qu'on ne peut pas exercer son esprit critique dans un monde où il n'y a aucune fiabilité de l'information ; il n'y a plus rien sur quoi se baser pour estimer la crédibilité d'une source ou d'un fait.

      Le journalisme, c'est comme le code (ou comme l'art, ou comme la politique, ou comme presque n'importe quoi en fait). C'est super facile de critiquer, surtout quand on ne fait absolument rien à part traiter les gens de nazes, de corrompus, ou de fainéants.

      Par exemple, je suis le premier à reprocher à Pierre Barthélémy d'avoir fait n'importe quoi pour "vendre" un papier sans intérêt. Mais est-ce quelqu'un a déja fait mieux? Est-ce qu'il y a une sociologie sérieuse du vandalisme sur Wikipédia, est-ce qu'il y a des données statistiques et scientifiques sur le sujet? On peut reprocher aux gens de faire de la merde, mais si la merde est le top de la qualité dans le domaine, c'est certainement moins facile de faire le difficile.

      • [^] # Re: Journalimse ?

        Posté par . Évalué à 2 (+4/-4).

        Est-ce qu'il y a une sociologie sérieuse du vandalisme sur Wikipédia, est-ce qu'il y a des données statistiques et scientifiques sur le sujet? On peut reprocher aux gens de faire de la merde, mais si la merde est le top de la qualité dans le domaine, c'est certainement moins facile de faire le difficile.

        ouais mais bon, comme vu dans les messages précédent il existe une FAQ spéciale pour les journalistes XD c'est dire le niveau de la profession, et rien ne l’empêchait de regarder sur les 10 articles les plus lu le vandalisme effectués. Quitte a extraire une feuille excel des données et de demander gentiment a un sociologue une analyse légère, voir son opinions. -> trop de boulot probablement

        pour répondre a tes points :

        1)RTFM, RTFFAQ
        2)RTFM

        ni plus ni moins

        • [^] # Re: Journalimse ?

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

          il existe une FAQ spéciale pour les journalistes XD c'est dire le niveau de la profession

          Ainsi, il suffisait à François Fillon de publier une FAQ pour qu'on ne le dérange pas à propos de ses petites turpitudes…

        • [^] # Re: Journalimse ?

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

          À décharge :
          * Ça n'est pas de la faute des journalistes si on ne leur donne qu'une demi-journée pour écrire quelque chose sur un sujet auquel ils n'y connaissent rien. Parfois, quand je lis un article de vulgarisation scientifique, je trépigne de rage contre les raccourcis, les analogies foireuses, et la méconnaissance profonde du sujet (surtout comparé à certaines vidéos Youtube de vulgarisation, qui montrent qu'on peut connaitre parfaitement un sujet tout en étant compréhensible). Mais voila, si on me demandait "pour demain tu écris quelque chose sur le dernier prix Nobel de chimie", je refuserais : en quelques heures, comment comprendre le sujet, retracer l'historique, expliquer pourquoi c'est important? En quelques heures, on ne peut que reprendre quelques communiqués de presse, et c'est tout.
          * Le fonctionnement de Wikipédia est très très inhabituel. Pas que pour les journalistes, les politiques ne comprennent pas comment fonctionne Wikipédia, les scientifiques ne comprennent pas, le grand public ne comprend pas. L'existence de FAQ permet d'expliquer comment ça marche, les rôles des administrateurs, le rôle des contributeurs, la mise en place de patrouilles anti-vandalisme, etc. Mais même avec ça, c'est compliqué, et pour vraiment comprendre, il faudrait contribuer plusieurs mois tout en participant au fonctionnement de la communauté (discussions, prises de décisions, etc). Et d'ailleurs, je ne suis pas sûr que les participants expérimentés seraient tous d'accord sur la manière dont WP fonctionne. Il est assez évident que Pierre Barthélémy n'a pas compris comment marchait WP, qu'il cherche encore à contacter des gens qui ont des "responsabilités" (genre "vous, vous êtes patrouilleur, vous avez quel rôle et quel droit", alors que tout le monde a tous les rôles et tous les droits), mais il est loin d'être le seul. Il n'existe rien de comparable à Wikipédia.
          * Le but d'un journaliste n'est pas de comprendre comment quelque chose fonctionne, il faut qu'il ait quelque chose d'intéressant à raconter à ses lecteurs. Quand on a une formation scientifique, j'ai l'impression qu'on s'imagine que le journalisme est un travail d'écriture de rapports dont la qualité essentielle doit être l'exactitude. Or, la plupart des journalistes sont des littéraires, et la plupart des journalistes n'ont pas l'intention d'offrir des informations factuelles neutres ; ils veulent apporter un point de vue subjectif sur un fait d'actualité, en supposant souvent que le lecteur est déja au courant. Par exemple, Pierre Barthélémy ne veut pas décrire le fonctionnement de Wikipédia, mettre en avant la valeur d'une encyclopédie en ligne, de sa licence libre, ou de son mode de fonctionnement. Non, il veut raconter une "histoire" : il est facile pour les fabricants de "fake news" de trafiquer le contenu du 5e site le plus consulté, et considéré comme une source d'information fiable. Du coup, le raisonnement n'est évidemment pas scientifique : il ne vérifie pas que les fake news s'appuient sur Wikipédia, il ne vérifie pas si les fabricants de fake newe ont l'habitude de vandaliser WP avant de faire partir leurs tweets, il ne vérifie pas si WP réagit vite quand une fake news prend de l'ampleur (et pourtant, il devrait, parce que les articles deviennent probablement très surveillé dans les heures qui suivent un tel évènement), il ne vérifie pas si les lecteurs de fake news consultent Wikipédia pour vérifier… Il ne vérifie rien, il raconte juste un scénario mi-réaliste mi-fantasmé, basé sur la vague idée que ça pourrait être possible. Évidemment, ça n'a absolument rien d'une démonstration, c'est en quelque sorte un scénario de film. Mais c'est probablement ce que son patron veut et ce que ses lecteurs veulent, donc bon, voila, il se livre à l'exercice. Ça n'est pas "pensé", il n'a pas réfléchi pendant 6 mois avant de se lancer, et ça n'a pas vocation à représenter quoi que ce soit de concret. Mais s'il avait fait ce que nous pensons qu'il aurait dû qu'il fasse, alors il se serait livré à un travail de sciences sociales; il n'est pas payé pour ça, et n'a peut-être pas non plus les compétences pour le faire. On attend peut-être trop des journalistes, si on veut des études de sciences sociales, c'est dans les universités que ça se passe, pas dans les blogs de journaux.

          • [^] # Re: Journalimse ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2).

            Ça n'est pas de la faute des journalistes si on ne leur donne qu'une demi-journée pour écrire quelque chose sur un sujet auquel ils n'y connaissent rien.

            Pourtant tu expliques dans le message précédent qu'il ne faut pas grossir le trait :-)
            Tu veux dire que le canard en question n'est qu'un magasine de divertissement informationnel ? Du genre Voici, mais sur des sujets plus « sérieux ». C'est adapté à un certain type de lectorat (tout comme Voici, ce ne sont juste pas les mêmes lecteurs).

            si on me demandait "pour demain tu écris quelque chose sur le dernier prix Nobel de chimie", je refuserais

            Comme la plupart des gens. Mais les journalistes en question bossent dans les magasines à sensations (divertissement informationnel). Ça fait longtemps qu'il n'y a plus de place que pour de rares sources d'informations de niveau correct, le reste c'est juste du divertissement. C'est destiné à faire réagir les lecteurs, à leur donner des émotions. Rien à voir avec de l'information (même si certaines informations donnent des émotions).

            Le but d'un journaliste n'est pas de comprendre comment quelque chose fonctionne […] il veut raconter une "histoire" […] la plupart des journalistes n'ont pas l'intention d'offrir des informations factuelles neutres [etc]

            À mon sens ce que tu décris ne sont pas des journalistes. Ce sont des rédacteurs de revues de divertissement informationnel.

            • [^] # Re: Journalimse ?

              Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

              À mon sens ce que tu décris ne sont pas des journalistes

              À mon sens tu as une idée fantasmée de ce que devrait être un journaliste, et évidemment tu regrettes qu'ils ne soient pas ce qu'ils ne sont pas censés être.

              Rien dans le code de déontologie du journalisme n'impose la neutralité politique, par exemple. Et historiquement, tous les grands journaux sont politisés. Les journaux nés de la IIe guerre mondiale doivent leur existence à leur implication dans la résistance! Le journalisme et le militantisme, le journalisme et la politique, ça a toujours existé. Tu sembles imaginer qu'un bon journaliste devrait accabler autant le gouvernement que l'opposition, critiquer autant les programmes de Macron et du FN, mais l'image que tu t'es construite du journalisme ne repose que sur tes espoirs et pas sur les principes de la profession. Les questions de neutralité de traitement de l'information sont finalement très récentes, et seuls quelques journaux prétendent le faire (sans pour autant le faire réellement).

              De toutes manières, rien que le choix des infos à traiter est une décision éditoriale, et toute décision éditoriale est critiquable. En gros, aucune ligne éditoriale ne pourrait convenir à tous.

              Actuellement, tu as quand même pas mal de choix dans tes sources d'information : tu as la télé, avec des journaux TV qui ne couvrent que les grands sujets d'actualité, mais aussi des couleurs un peu différentes (le JT d'Arte par exemple,), et une coloration politique (le 13h de TF1 est quand même très très conservateur…). Tu as la presse régionale, une presse nationale politisée qui sert un peu d'organes de presse aux grands partis, une presse nationale un peu plus analytique (type Le Monde ou Le Point) qui n'échappe pas à la politisation non plus; une grosse presse "poubelle" à papparazzi, une petite presse d'investigation, etc. De toutes manières, tous ces machins ne survivent qu'à gros coups de subventions et de ressources publicitaires, parce que ça coûte cher et que personne n'achète.

              Tu n'as qu'à le lancer, ton journal de journalistes neutres qui disent toute la vérité. Je serais curieux de savoir combien de gens ça va intéresser. Ça va consister en quoi? Une liste de dépêches d'agences de presse? Des reportages? Comment tu vas choisir les sujets de reportage? Lundi, les fins de mois difficiles du charcutier de Pithiviers sur Saone? Mardi, les dessous des négociations du Tafta? Mercredi, comment perdre du poids avant les vacances d'été? Si tu veux te lancer sur le créneau de la transparence des politiques publiques, du logiciel libre, des brevets logiciels, des problèmes de confidentialités avec les GAFAM, oui, c'est intéressant, mais c'est essentiellement politique, et je ne vois pas en quoi la démarche est originale, tous les journaux prétendre suivent une ligne éditoriale. Et tu verras vite fait qu'un article qui dit en substance "Le retour à MS de la ville de Munich est à la fois compréhensible et regrettable", tes lecteurs vont se barrer, parce que c'est juste chiant. Informatif, peut-être, mais chiant. Et ça n'est même pas original, puisque c'est le genre d'analyses qu'on trouve dans les journaux économiques.

              • [^] # Re: Journalimse ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                Euh, neutralité d'opinion ce n'est pas obligatoire, mais il y a la charte de Munich qui impose le respect et la recherche de la vérité factuelle. L'opinion du nourjaliste c'est autre chose.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.