Wikipédia : vingt ans déjà !

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, jona et ymz. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
45
15
jan.
2021
Wikimedia

L’encyclopédie en ligne vient de fêter ses vingt ans. Vingt années au cours desquelles elle est passée de source douteuse à incontournable. Elle a aussi inspiré d’autres projets comme l’encyclopédie des 8 — 13 ans Vikidia.

À certains égards, Wikipédia avec tous ses projets frères font penser à l'Encyclopedia Galactica d’Asimov qui aurait sans doute adoré le projet.

Sans vraiment revenir sur l’histoire de l’encyclopédie, traitée dans la revue de presse, on verra qu’on peut tout de même la suivre au travers des contenus de LinuxFr.org, on découvrira aussi, peut-être, que le thème « vingt ans » est abordé dans plus d’une page de l’encyclopédie. Pour finir, après le rappel des projets de la galaxie Wikimédia, quelques façons d’utiliser l’encyclopédie. Peut-être les connaissez-vous, peut-être en connaissez-vous d’autres, n’hésitez surtout pas à les faire partager.

logo

Bâtir une communauté comme un service

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, NeoX, Ysabeau, Xavier Claude et yPhil. Modéré par Ysabeau.
42
9
jan.
2021
Culture

Du 19 au 22 novembre 2020, Debian a organisé une « MiniDebConf » en ligne avec pour thème principal le jeu vidéo, et nattie a invité le projet Unvanquished à soumettre une conférence. Membre actif de ce projet j’ai proposé le sujet suivant :

Bâtir une communauté en tant que service : comment cesser de souffrir de « ce code est censé être forké ».

Dont voici la présentation :

Il est connu que les précédents moteurs id Tech ont vu leur code source ouvert lorsqu’ils furent remplacés et donc non rentables. Bien que l’apport à l’humanité fut gigantesque, les développeurs de jeux souffrent encore aujourd’hui des choix de conception et de l’état d’esprit induit par le fait qu’une telle base de code était destinée à mourir. 20 ans plus tard, nous nous concentrerons sur l’héritage de l’id Tech 3, sur la manière dont le marché, les communautés open source et les pratiques de développement ont évolué, et nous embarquerons dans l’aventure de la transition nécessaire depuis des vidages de dépôt de code mort à un écosystème en tant que service.

Mini Deb Conf: bâtir une communauté comme un service

En partant de divers exemples tirés de l’industrie du jeu vidéo, la conférence est le fruit d’une quinzaine d’année d’observations et d’immersion et développe une réflexion plus large sur la nature d’un service, le besoin de développer des communautés, la place de la collaboration dans une communauté de logiciel libre, comment des choix de conceptions peuvent induire un état d’esprit qui nourrit la conception à son tour, etc. Sont abordées certaines problématiques comme le coût (éventuellement caché) de certaines pratiques, la nature d’une économie, ou encore comment certaines méthodes encouragent plus volontiers la production de déchet ou bien le recyclage de la production.

Cette conférence de 45 minutes a été donnée en ligne, en anglais, le dimanche 22 novembre 2020 à 19:30 UTC.

Cette dépêche propose une retranscription et traduction en français de cette conférence. La vidéo peut également être visionnée en anglais avec un sous-titrage francophone (ou anglophone).

Merci à Debian pour l’accueil et l’organisation de l’événement et à Thomas Vincent de Debian France pour la transformation de la retranscription en sous-titres et le fastidieux travail de synchronisation, ainsi que son méticuleux travail de relecture et de correction de la traduction en français.

Note de l’auteur — Cet article et la retranscription sont couverts par les termes de la licence CC 0 1.0 « Transfert dans le domaine public ».

Abstract Wikipédia

44
5
sept.
2020
Wikimedia

Tout nouveau projet de la fondation Wikimédia, le premier créé depuis des années, Abstract Wikipédia se propose d’écrire des articles d’encyclopédie une unique fois pour toutes les langues. Il propose la création d’une langue d’écriture « abstraite » munie d’une infrastructure de code de traduction, Wikilambda. Ce dernier projet peut se voir comme une sorte de « Wikipédia du code ».

Hommage à Frances Allen

92
19
août
2020
Science

Frances Allen est la première informaticienne à avoir reçu en 2006, la plus haute récompense en informatique, le prix Turing, pour ses travaux sur l’optimisation des compilateurs. Elle vient de décéder, le jour de son anniversaire, à 88 ans. Frances Allen a conçu et écrit des compilateurs indépendants des machines et des langages rendant ainsi possible la création des compilateurs optimisés modernes. Le secteur entier de l’informatique lui doit énormément.

Toute sa longue carrière, 45 ans, s’est exclusivement déroulée chez IBM ou elle est entrée le 15 juillet 1957 pour prendre sa retraite en 2002. Avec elle, c’est un pan important de l’histoire de l’informatique qui disparaît.

Plutôt qu’une banale nécrologie qui va, forcément, faire un peu plagiat, la forme d’une interview imaginaire, donne l’occasion d’aborder l’histoire de l’informatique et des thèmes qui lui étaient chers, principalement la place des femmes en informatique, sujet qu’elle a abondamment abordé dans un discours après la remise de son prix Turing.