Journal [HS] Microsoft ♥ Linux - Episode IV L'attaque des clones

Posté par . Licence CC by-sa.
19
7
nov.
2018

Cher journal,

Dans les épisodes précédents, nos nouveaux amis les romuliens ont décidé de reprendre le commerce avec la fédération, créé un astroport au "pays du long nuage souverain", et commencé à manipuler des containers galactiques.
Ces jours ci, je lis des rubriques amusantes qui précisent qu'ils commencent à délivrer leurs premiers clones. Nous avions déjà des premiers signes de ces tentatives d'hybridations étranges, ou des morceaux de distributions spécialisées.
Jusqu’où s’arrêteront ils ? Vont ils aller jusqu'à livrer une distribution "prête pour le desktop" comme évoqué ici ?

PS : Pendant ce temps là, les Ferengis ont été avalés par les Voths …

  • # systemd32.exe

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

    Est-ce que Microsoft va adopter les meilleures technos Linux?

    Ce serait sympa de pouvoir créer des units pour démarrer des services ou pouvoir formater une clef USB en ext3 inutilisable sur un autre poste à cause des permissions!

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: systemd32.exe

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

      Je sais que je suis pas à l'heure, mais, systemd fait-il vraiment partie des meilleurs technologies du monde UNIX?

      Perso, je pense qu'avant ça, il serait intéressant qu'ils intègrent un mécanisme permettant de gérer les bibliothèques nécessaires par les versions des logiciels installés volontairement.

      Ensuite, la séparation lors de l'installation des partions qui incluent les données utilisateurs des données système.

      Et, pourquoi pas, un terminal à la taille dynamique… sans parler du chez nous fameux mais ignoré de tout windowsien qui se respecte, bureau multiple, voire, soyons fous, de ne pas avoir besoin de chercher ces putain de bordures pour déplacer ou redimensionner une fenêtre? (je n'ose mentionner mon vrai rêve, celui d'avoir un twm vraiment supporté, le jour ou je devrais y retourner)

      • [^] # Re: systemd32.exe

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

        Ensuite, la séparation lors de l'installation des partions qui incluent les données utilisateurs des données système.

        Quel est l'avantage concret ? Ça me semble potentiellement compliquer beaucoup l'utilisation quotidienne vu que ça ne sera jamais dimensionné correctement pour l'utilisateur lambda.
        Quant à l'expert qui y tient absolument, c'est toujours possible de le faire.

        • [^] # Re: systemd32.exe

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 07/11/18 à 22:21.

          Quel est l'avantage concret ?

          Le même que foutre une partition D: pour les données utilisateur? Autrement dit, permettre un réinstallation simple du système sans avoir à exporter les profils un par un?

          Quant à l'expert qui y tient absolument, c'est toujours possible de le faire.

          Je ne sais pas pour toi ni pour les nouvelles versions de windows, mais, j'ai essayé, lors de windows XP, de le faire.
          Techniquement, oui, c'était possible. Il fallait pour cela installer 2 windows, un principal, et un autre qui ait pour seul objectif de manipuler le schéma de partitions du windows cible.
          Ça à changé?

          Je parle bien de coller juste le %HOMEDIR% sur une partition à lui. D'ailleurs, je n'ai pas poussé le vice à le mettre sur un disque dur séparé, pour voir si un profil peut se charger dynamiquement. Avec Linux, c'est facile, avec windows… hum.

          Mais, oui, pour le particulier qui n'a jamais de soucis, ça ne sert à rien. Sauf que moi, j'ai connu plusieurs personnes qui ont perdu des disques juste parce que le système était flingué.

          compliquer l'utilisation quotidienne

          Faux. Tu peux juste définir un point de montage, ça marche comme sous *nix/nux en fait, mais c'est caché, reservé aux experts…

          • [^] # Re: systemd32.exe

            Posté par . Évalué à -2 (+0/-4).

            Sauf que moi, j'ai connu plusieurs personnes qui ont perdu des disques juste parce que le système était flingué.

            J'ai pas compris. Tu entends quoi par flingué ? Parce que s'il est physiquement mort, ben ce sera pareil. Si ce n'est pas ça je vous pas ce que tu veux dire.

            Les multiples partitions pauses par contre des problèmes quand le dimensionnement n'est pas bon. Et sous Windows il existe des logiciels très gros, comme les jeux vidéos par exemple. Ce qu'il fait c'est avoir un partitionnement dynamique comme le permettent lvm, zfs ou btrfs. Mais ça reste compliqué à utiliser. Je ne connais pas de distribution qui me font part défaut (mais ça peut exister j'installe jamais de distrib').

            Le chiffrement par défaut me semble avoir nettement plus de valeur.

          • [^] # Re: systemd32.exe

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

            Autrement dit, permettre un réinstallation simple du système sans avoir à exporter les profils un par un?

            De toute manière, le système en lui même est pas bien conçu pour. Tu as la base de registre ou tout est en foutoir dedans. Ton SID change… Bref, si le système de droits sur les fichiers est très fins sous Windows, le rangement des choses est d'un bordélique sans nom ;-)

          • [^] # Re: systemd32.exe

            Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+1/-6). Dernière modification le 08/11/18 à 19:20.

            Le même que foutre une partition D: pour les données utilisateur? Autrement dit, permettre un réinstallation simple du système sans avoir à exporter les profils un par un?

            Comme macOS, Windows peut tout à fait être réinstallé sans effacer les données utilisateur (contrairement aux distribs Linux que j'ai essayées).
            Accessoirement, je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir réinstaller le système sans avoir à restaurer les données. N'as-tu donc pas de sauvegarde ?

            Techniquement, oui, c'était possible. Il fallait pour cela installer 2 windows, un principal, et un autre qui ait pour seul objectif de manipuler le schéma de partitions du windows cible. Ça à changé?

            Si me souviens bien, je l'ai fait sur un Windows XP (qui a déjà 17 ans), sans passer par un second Windows (mais en créant un utilisateur intermédiaire, si ne me trompe pas).

            Faux. Tu peux juste définir un point de montage, ça marche comme sous *nix/nux en fait, mais c'est caché, reservé aux experts…

            Sauf qu'en pratique, ton partitionnement ne sera jamais parfait et tu risques fortement d'être à court de place sur une des partitions et avoir trop de place disponible sur les autres. Ça m'est arrivé sur la plupart des systèmes multi-partition que j'ai utilisés, en tout cas.

            • [^] # Re: systemd32.exe

              Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

              Comme macOS, Windows peut tout à fait être réinstallé sans effacer les données utilisateur (contrairement aux distribs Linux que j'ai essayées).

              La plupart des installeurs des distribs linux te donnent en général l'option de ne pas reformater les filesystems et l'accès à un shell. Donc en pratique elles te permettent quasi toutes de réinstaller la distrib sans effacer les données utilisateur. Tu wipe tout sauf le /home, tu installes sans formater le FS, tu crée le user à la popogne éventuellement en changeant l'uid (si c'est pas le sempiternel 1000 de chaque premier user) sans créer le homedir. Pouf, c'est bon.

              C'est toujours essentiel de faire un backup mais au moins t'as pas à perdre de temps à restaurer. Par contre moi dans ce cas je préfère renommer le homedir et ne récupérer à la main que ce que j'ai besoin histoire d'avoir l'occasion de faire le ménage et de pas avoir un .config moisi par un saut de version de logiciel/bureau un peu trop soudain en passant d'une distro à l'autre.

              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+2/-3).

                C'est vrai que c'est tellement plus simple de faire ça que de ne pas cocher la case « tout effacer » lors de l'installation de macOS ou Windows !

                • [^] # Re: systemd32.exe

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  honnêtement osef c'est tellement le truc que tu fais 2x dans ta vie.

                  Tu réinstalles souvent une distrib par dessus une autre ? Moi non. J'upgrade tout simplement.

                  • [^] # Re: systemd32.exe

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                    Ce n'est pas moi qui dit qu'avoir plusieurs partitions est intéressant pour pouvoir réinstaller facilement ;)
                    Je trouve qu'il vaut mieux avoir une seule partition, c'est encore plus vrai si tu ne réinstalles jamais.

                    • [^] # Re: systemd32.exe

                      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                      moi non plus :-)

                      Et moi je préfère des volumes séparés avec des quotas et des réservations à la ZFS.

                  • [^] # Re: systemd32.exe

                    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                    J'ai arrêté les upgrades il y a bien longtemps. Des fois ça plante carrément et tu es bon pour tout réinstaller. La mise a jour prend souvent plusieurs heures alors qu'installer une distrib c'est 20 min.

                    Je préfère reconfigurer tous mes logiciels car finalement je n'ai pas tant de bidouille que ça et les grosse bidouilles, j'en fait généralement un back-up.

                    De plus ça permet d'être sûr de faire du tri de temps en temps.

                    Alors c'est vrai qu'il y a beaucoup de choses à réinstaller après mais si tu t'y prends bien avec un script trivial tu peux avoir 90% du taff de fait et le reste n'est pas si long.

                    Donc maintenant, je préfère conseiller de réinstaller plutôt que de tenter une upgrade. Cela marche bien sur des PCs ou il n'y a pas eu de bidouilles mais des que tu installes des choses un peu exotiques, tu peux avoir de gros soucis !

                    • [^] # Re: systemd32.exe

                      Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

                      À mon humble avis pour avoir ce genre d'expérience soit tu utilises une distro merdique, soit tu es un très mauvais utilisateur qui fous la merde comme un cochon dans ton OS.

                      La dernière upgrade que j'ai faite c'était pour Fedora 29 il y'a quelques semaines et c'est assez rapide puisque le téléchargement des paquets se fait en amont et l'upgrade proprement dite était rapide au moment du reboot.

            • [^] # Re: systemd32.exe

              Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

              Sauf qu'en pratique, ton partitionnement ne sera jamais parfait et tu risques fortement d'être à court de place sur une des partitions et avoir trop de place disponible sur les autres. Ça m'est arrivé sur la plupart des systèmes multi-partition que j'ai utilisés, en tout cas.

              Il suffit d'utiliser LVM pour résoudre ce problèm. C'est ce que je fais depuis très longtemps. Je sépare / /usr /var et /home, et si j'ai besoin d'un peu de place sur / ou /usr, je peux facilement réduire un peu /home pour le faire (et en général je n'alloue pas la totalité du disque, je me garde un peu de place non allouée pur faire de l'ajustement au cas ou).

              L'inconvénient de LVM, c'est qu'en cas de corruption de disque, c'est un peu plus difficile de retrouver ses partitions/données avec des logiciels tels que testdisk. mais comme tu le disais, nous sommes des gens sérieux qui faisons des sauvegardes .. ;)

      • [^] # Re: systemd32.exe

        Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

        • Les bureaux multiples sont une feature standard de W10 (enfin !)
        • les partitions sont accessibles directement dans /mnt
        • associé à un serveur X, tu peux exécuter le terminal natif de ton choix. Pour ma part, Terminator ;) (et comme serveur X,j'utilise vcxsrv, en attendant un port natif dans W10)

        Contraint d'utiliser W10 sur mon poste pro, Wsl à changé ma vie ! C'est infiniment plus souple qu'une VM, je ne parle même pas du dual boot…

      • [^] # Re: systemd32.exe

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 08/11/18 à 08:26.

        Il y a longtemps que tu n'as psa utilisé un windows récent.

        la séparation lors de l'installation des partions qui incluent les données utilisateurs des données système.

        Tu fais un fichier réponse avec :

        <component name="Microsoft-Windows-Shell-Setup" processorArchitecture="amd64" publicKeyToken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionScope="nonSxS" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/WMIConfig/2002/State" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance">
                    <FolderLocations>
                        <ProfilesDirectory>D:\Users</ProfilesDirectory>
                    </FolderLocations>
                    <AutoLogon>
        

        Mais ça ne résous pas tous les pblm pour une réinstallation, les uids des utilisateurs étant différents à chaque réinstallation

        un terminal à la taille dynamique

        C'est par défaut depuis quelques versions maintenant.

        bureau multiple

        Pareil que le terminal

        de ne pas avoir besoin de chercher ces putain de bordures pour déplacer ou redimensionner une fenêtre?

        Tu veux redimensionner au clavier ? https://winaero.com/blog/how-to-resize-a-window-using-keyboard-only-in-windows-10-and-other-versions/ Il me semble que c'est possible depuis longtemps avec cette méthode.

        Malgré tout cela, je préfère encore être sous Linux.

        • [^] # Re: systemd32.exe

          Posté par . Évalué à 1 (+3/-4).

          pour le bureau multiple cela nous fait une belle jambe, vu qu'il n'est pas possible d'ouvrir de multiple fois une application :

          notepad par exemple

          tutututu si il faut farfouiller dans la base de registre tu peux considérer que cela n'existe pas, je ne farfouille pas dans .config pour ouvrir plusieurs cessions de libreoffice !

          • [^] # Re: systemd32.exe

            Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

            pour le bureau multiple cela nous fait une belle jambe, vu qu'il n'est pas possible d'ouvrir de multiple fois une application

            gni ?!?!

            Bien sur que tu peux lancer plusieurs notepad.

            C'est a l'appli de décider si elle est en mode singleton ou pas. Le système n'a rien à voir là dedans sauf pour les applis 'Modern' qui là il me semble sont limitées à une instance.

      • [^] # Re: systemd32.exe

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

        Je sais que je suis pas à l'heure, mais, systemd fait-il vraiment partie des meilleurs technologies du monde UNIX?

        Oui.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: systemd32.exe

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          UNIX non, LINUX oui :)

          • [^] # Re: systemd32.exe

            Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-3).

            Parce que quelqu'un utilise encore des UNIX ?

            • [^] # Re: systemd32.exe

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              Quelques uns s'obstinent avec AIX et même SCO Unix :)

            • [^] # Re: systemd32.exe

              Posté par . Évalué à 1 (+2/-3).

              (Free/open/net/dragonfly/…)BSD qui tournent très bien sans systemd.

              Sinon, au passage, le dernier "mauvais coup" que m'a fait Systemd : m'empêcher de redémarrar une machine sur laquelle je n'arrivais pas à dupliquer des containers LXC parce que dbus semblait dans les choux.

              C'est la "meilleure" de l'année.

              C'est exactement le genre de truc débile que je prévoyais de rencontrer avant même d'utiliser ce machin.

              Les logs :

              # shutdown -r now
              Failed to open /dev/initctl: No such device or address
              Failed to talk to init daemon.
              
              # ls -l /dev/initctl
              lrwxrwxrwx 1 root root 25 Aug  8 18:03 /dev/initctl -> /run/systemd/initctl/fifo|
              
              # ls -l /run/systemd/initctl/fifo
              prw------- 1 root root 0 Nov  5 19:14 /run/systemd/initctl/fifo|
              
              
              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                (Free/open/net/dragonfly/…)BSD qui tournent très bien sans systemd.

                Windows aussi, à ce compte là.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par . Évalué à -2 (+0/-4).

                systemd :
                Est ce un truc bizarre ? ou pour des raisons de sécurité ?

                On ne peut pas lancer un processus sous un autre utilisateur …

                Contournement : utiliser la commande at now … mais bon

                Systemd qui lance un scripts … qui lance un scripts … qui genere un scripts qui lance at now <<

                bref cela simplifie pas les choses

                • [^] # Re: systemd32.exe

                  Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                  On ne peut pas lancer un processus sous un autre utilisateur …

                  ?

                  Tu as l’option User= dans les units systemd. systemd n’empêche pas de mettre sudo et su dans la commande exécutée. Et systemd-run a l’option --uid

              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

                C'est exactement le genre de truc débile que je prévoyais de rencontrer avant même d'utiliser ce machin.

                C'est cool, tu as donc pu en parler avec les devs avant même que ce soit disponible, non ?

              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                Slackware GNU/Linux aussi tourne au poil sans systemd.

                • Yth, de l'art de jeter de l'huile sur le troll en feu.
              • [^] # Re: systemd32.exe

                Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 08/11/18 à 23:55.

                C'est exactement le genre de truc débile que je prévoyais de rencontrer avant même d'utiliser ce machin.

                Car c'est connu que SysV et les autres composants équivalents à systemd n'ont jamais eu de bogues et n'avaient aucun inconvénients.

                • [^] # Re: systemd32.exe

                  Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                  Au point d'empêcher un reboot ? Jamais.

                  • [^] # Re: systemd32.exe

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

                    Ce qui ne veut pas dire que cela n'est jamais arrivé à quiconque. Sous l'ère SysV, plusieurs fois j'ai du achever le redémarrage à la fin moi même.

                    Bref, tu utilises un cas personnel isolé (à priori ça t'es arrivé une fois, pas régulièrement) pour critiquer un projet que tu n'aimes pas avant même de t'en servir. C'est débile, c'est tout, que ce soit pour critiquer systemd, Firefox, Windows ou iTunes.

                    D'autant plus que oui, comparer SysV et systemd n'a pas forcément un grand sens sans tenir compte de tous les éléments. systemd est plus gros, peut donc avoir plus de bogues mais il apporte plein de fonctionnalités utiles que SysV ne propose pas et qu'il faut gérer manuellement (donc risque de bogues, peu de mutualisation, maintenance lourde), etc.

                    C'est comme critiquer Linux qui a plus de bogues que Minix ou GNOME qui consomme plus de mémoire que i3. C'est facile pour un petit projet de gagner dans ce genre de comparaisons, car ils ne font pas la moitié de ce que font les autres projets donc forcément quand tu ne fais pas grand chose, peu de chances de planter directement…

                    • [^] # Re: systemd32.exe

                      Posté par . Évalué à 0 (+2/-4).

                      Sous l'ère SysV, plusieurs fois j'ai du achever le redémarrage à la fin moi même.

                      Pourquoi ? Est-ce parce que le système d'init t'a empêché de le faire ? Ca m'est déjà arrivé de devoir forcer un reboot sous d'autres systemes, mais jamais parce que le système d'init en lui-même était tellement pourri qu'ill ne voulait pas le faire.

                      Bref, tu utilises un cas personnel isolé (à priori ça t'es arrivé une fois, pas régulièrement) pour critiquer un projet que tu n'aimes pas avant même de t'en servir. C'est débile, c'est tout, que ce soit pour critiquer systemd, Firefox, Windows ou iTunes.

                      BIIIP Contradiction détectée. Faut savoir : j'utilise ou j'utilise pas ? Si j'utilise pas, je ne rencontre pas de problème, non ?

                      systemd est plus gros, peut donc avoir plus de bogues mais il apporte plein de fonctionnalités utiles que SysV ne propose pas

                      Le problème de systemd pour moi est qu'il multiplie les surcouches sur lesquelles il s'appuie pour pouvoir fonctionner. Et dès qu'il y a un grain de sable dans ces surcouches, on se tretrouve à ne pas pouvoir redémarrer sa machine (note que ce n'est pas la seule foius que systemd m'empêche de rebooter).

                      C'est comme critiquer Linux qui a plus de bogues que Minix ou GNOME qui consomme plus de mémoire que i3. C'est facile pour un petit projet de gagner dans ce genre de comparaisons, car ils ne font pas la moitié de ce que font les autres projets donc forcément quand tu ne fais pas grand chose, peu de chances de planter directement…

                      Pas vraiment, pour moi il y a réellement un problème de conception avec systemd: le fait qu'il veuille tout faire. C'est un gros SPOF sur le système. Après on peut me dire que le noyau est aussi un SPOF, sauf que le noyau ne fait pas tout : il se contente de gérer les ressources hardware et délègue pas mal de choses aux couches supérieures.

                      • [^] # Re: systemd32.exe

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-1).

                        Pourquoi ? Est-ce parce que le système d'init t'a empêché de le faire ? Ca m'est déjà arrivé de devoir forcer un reboot sous d'autres systemes, mais jamais parce que le système d'init en lui-même était tellement pourri qu'ill ne voulait pas le faire.

                        En fait comme SysV ne fait pas grand chose en tant que tel et que cela repose sur des scripts qui peuvent faire n'importe quoi, ton système peut être bloqué par un script d'init mal fait.

                        Donc oui, ce n'est pas init qui bloque, mais le design d'init SysV reposant sur la multitudes de scripts environnants pour faire son job (démarrer ou couper la machine), il faut en tenir compte dans l'évaluation.

                        Sinon faut être juste et ne pas compter les soucis avec dbus comme des problèmes liés à systemd…

                        BIIIP Contradiction détectée. Faut savoir : j'utilise ou j'utilise pas ? Si j'utilise pas, je ne rencontre pas de problème, non ?

                        Je n'ai pas dit que tu n'as pas utilisé systemd. Relis bien. J'ai dit que tu avais un avis négatif sur systemd avant même de t'en servir. Comme souvent dans cet état d'esprit, on monte en épingle le premier soucis rencontré sans relativiser son expérience par rapport à son propre passé avec une solution concurrente.

                        Le problème de systemd pour moi est qu'il multiplie les surcouches sur lesquelles il s'appuie pour pouvoir fonctionner.

                        Mais c'est bien d'avoir des couches. Le but de ces couches est de mutualiser le travail, ne pas réinventer la roue, avoir des composants plus solides.

                        systemd mutualise des tas de comportements. Et c'est très bien. L'init à la SysV c'est historique, c'est initialiser une machine à l'ancienne. C'était bien à l'époque mais le monde a évolué.

                        Bientôt tu vas rejeter les bibliothèques comme Qt, GTK+, Boost, glibc ou même le noyau car cela mutualise et ajoute des couches ? Réutiliser c'est l'essence même d'une bonne conception.

                        Et dès qu'il y a un grain de sable dans ces surcouches, on se tretrouve à ne pas pouvoir redémarrer sa machine

                        Oui un système plus complexe peut avoir plus de problèmes. Mais cela apporte plus de choses. cela n'a rien de spécifique à systemd et je ne vois pas en quoi cela est un soucis. Systemd a par design des tas d'avantages. Certes il y a des inconvénient, comme tout logiciel il y a des compromis de conception. C'est dommage mais un choix doit être fait.

                        Et bizarrement, il n'y a pas grand monde pour se bouger à maintenir les scripts init à l'ancienne, preuve que pas grande monde trouvait SysV si bien que cela à maintenir et à l'usage…

                        C'est un gros SPOF sur le système. Après on peut me dire que le noyau est aussi un SPOF, sauf que le noyau ne fait pas tout : il se contente de gérer les ressources hardware et délègue pas mal de choses aux couches supérieures.

                        Lol, systemd c'est pareil alors.

                        Le noyau Linux par sa conception fait beaucoup de choses. Suivant certaines conceptions comme micro-noyau, Linux fait vraiment trop de choses par lui même. Son cœur est trop gros. C'est un choix assumé par conception et l'histoire a montré que ce n'était pas absurde.

                        systemd, c'est exactement pareil, on peut faire autrement mais l'histoire montre que les choix opérés ont un sens et que le gain l'emporte sur les inconvénients.

                  • [^] # Re: systemd32.exe

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 09/11/18 à 16:02.

                    Au point d'empêcher un reboot ? Jamais.

                    Ah ben chez moi si, régulièrement. J'avais l'impression d'être revenu sur Windows 98 du temps de SysV.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: systemd32.exe

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                    Au point d'empêcher un reboot ? Jamais.

                    Une partition qui ne monte pas bloque totalement le boot.
                    C'est peut-être le cas également avec SystemD, je ne me souviens plus.

                    • [^] # Re: systemd32.exe

                      Posté par . Évalué à 0 (+1/-3). Dernière modification le 09/11/18 à 16:58.

                      Une partition qui ne monte pas bloque totalement le boot.

                      Ben ça c'est pas un problème de système d'init mais de partition. D'ailleurs un système qui ne démarre pas quand toutes les partitions ne sont pas montées est une bonne chose.

                      Dans mon cas, systemd n'arrête même pas la machine. On est donc loin des problèmes de boot (c'est plutôt un problème de shutdown).

                      • [^] # Re: systemd32.exe

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 10/11/18 à 15:06.

                        un système qui ne démarre pas quand toutes les partitions ne sont pas montées est une bonne chose.

                        J'aime bien avoir accès à un serveur distant même si une partition de données est en vrac.

                        Ça évite bien des soucis. Du genre :
                        - se connecter en IPMI
                        - monter un périphérique virtuel de démarrage
                        - faire un redémarrage forcé (en principe pas grave puisque les partitions montées ne sont pas en cours d'écriture)
                        - et deviner ce qui cloche puisqu'on n'a justement pas accès au système original

                        Si c'est sur une machine locale c'est plus facile, mais le mieux est que l'OS démarre correctement tout de même.

                        Le pire du pire c'est avec des Linux embarqués sur des machines dépourvues de connecteur vidéo. Le jeu de devinettes est vite pénible.

                        Avec SysV j'ai fait un script d'init qui analyse fstab et monte les partitions avec « comment=delayed_fs »
                        LABEL=ma_partition /srv/ma_partition ext4 noauto,rw,async,noatime,nodev,nosuid,nouser,comment=delayed_fs 0 0

                        Avec systemD c'est d'origine : dans le fstab on utilise x-systemd.automount et noauto

                        Avec ces système la machine ne bloque pas en cas de problème de montage (sauf bien entendu si c'est la racine par exemple).

                        • [^] # Re: systemd32.exe

                          Posté par . Évalué à -1 (+0/-3).

                          J'aime bien avoir accès à un serveur distant même si une partition de données est en vrac.

                          Ben le système il ne sait pas si c'est une partition de données ou autre chose.

                          • se connecter en IPMI

                          En quoi est-ce un souci ?

                          Avec ces système la machine ne bloque pas en cas de problème de montage (sauf bien entendu si c'est la racine par exemple).

                          Et tyu peux te retrouver avec un systèeme incohérent qui démarre un service qui va potentellement écrire des données là ou il ne devrait pas (des logs par exemple), et qui disparaitront au prochain montage qui va fonctionner …

                          Pour ma part je préfère le système qui fail quand quelque chose ne va pas plutôt qu'un système qui démarre mais de façon bancale.

    • [^] # Re: systemd32.exe

      Posté par . Évalué à 10 (+11/-0).

      MS tu veux être un copain de Linux? Arrête de fiche des merdes dans ACPI ou impose aux constructeurs de suivre un cadre stricte et ouvert pour la création de leurs pilotes.

      Promeut Coreboot aussi, tiens.

      Oui, je te tutoie, Microsoft.

      • [^] # Re: systemd32.exe

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        Disons que MS est copain avec Linux tant que tu installes ta distrib' sur Azure ou Hyper-V. Il ne va pas te faciliter la vie sur ton portable perso, faut pas pousser mémé dans les orties quand même (pauvre mémé…).

        • [^] # Re: systemd32.exe

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          Euh ben si, MS te facilite la vie avec Windows Subsystem for Linux.

          Adieu les VM et les multiboots.

          T'as trouvé un projet sympa sur GitHub, mais faut le compiler avec les autotools ?

          Paf ! WSL + Ubuntu, et c'est fait. Ça s'intègre à ton environnement et tes fichiers, c'est hyper pratique.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Linux sucks

    Posté par . Évalué à 3 (+6/-4).

    Vite fait, j'ai pas le temps de suivre les liens, mais j'ai l'intuition de pas être trop éloigné du topic avec ça :

    Linux Sucks. Forever. - Filmed live at Linux Fest NW - April 28, 2018

    Ça fout les jetons …

    • [^] # Re: Linux sucks

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 08/11/18 à 15:09.

      Tu n'es pas du tout éloigné, le gars qui parle (Mr Lunduke) est le même que dans un des liens du journal. TL/DR "Linux Sucks" peut être mais moins que la concurrence.

    • [^] # Re: Linux sucks

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Ça à l'air intéressant, mais sans le son c'est beaucoup moins bien. Y a-t-il un résumé quelque part ?

      • [^] # Re: Linux sucks

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        Attention, spoil : Ici

      • [^] # Re: Linux sucks

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        Ça à l'air intéressant, mais sans le son c'est beaucoup moins bien. Y a-t-il un résumé quelque part ?

        Tu rêves, le gars se fait chier à acheter du matos de captation, à en faire des caisses quand il énonce une aberration. Non! Tu n'échapperas pas à 2h de contenus non-indexé résumablent en un blog post de quelques lignes.

        Les videos interview/tech, ce fléaut.

        Nous avons besoin de logiciels libres pas de saltimbanques ou alors, qu'ils fassent les deux, histoire de lui accorder l'excuse du "joindre l'utile à l'agréable".

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.