exolin a écrit 102 commentaires

  • # seriously

    Posté par . En réponse au journal De la nausée. Évalué à 6.

    D'ailleurs si quelqu'un de proche du ministère pouvait les informer que la traduction "serious game" par "jeux sérieux" est une des plus navrantes que j'ai vues.

    Ça me semble pas si mauvais comme traduction Jeu sérieux

  • # Duh

    Posté par . En réponse au journal Et si l'on pensai ? Enfin je veux dire et si l'on pensai par soi même, ça donnerai quoi ? . Évalué à 1.

    Il y a un amalgame actuel sur le terrorisme, le concept de terrorisme n'est pas péjoratif en lui même et est relatif à la finalité de cette violence. Par exemple j'estime que la résistance des peuples occupé par les nazis pendant la seconde guerre mondiale était un "bon" terrorisme.

    Un point godwin pour définir un "bon" terrorisme…

    D'ailleurs connaissez-vous la différence entre le bon et le mauvais terrorisme?

    Pour cela regardez cette vidéo que tout le monde devrait voir: https://youtu.be/QuGcoOJKXT8
    Vous penserez différemment après, vous oserez penser par vous même.

  • # Merci

    Posté par . En réponse à la dépêche Dégooglisons Internet, saison 2 : ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait !. Évalué à 3.

    Je sifflote l'air d'Astérix maintenant.

    Ah et merci aussi pour les services libres, la liste est longue!

    Je vais voir pour une donation à Toutatis afin d'éviter que le Cloud privateur vous tombe sur la tête :p

  • [^] # Re: DNS?

    Posté par . En réponse à la dépêche HandyLinux-2.2 est disponible avec un HandyMenu configurable et une version 64 bits à tester. Évalué à 8.

    Attention au malentendu le blocage DNS est ordonnée par une décision de justice (par exemple pour thePirateBay) et donc un acte légal.

    Au passage un meilleur exemple de censure (i.e. "limitation arbitraire de la liberté d'expression") que thePirateBay supporterait mieux le propos.

  • # Ingénieur et économie

    Posté par . En réponse au journal Minsky, pour les ingénieurs économistes. Évalué à 8.

    Pour résumer ma vision de l'économie et toutes ses variantes en une image, l'avant-dernier XKCD est parfait
    Syllogisme

  • [^] # Re: L'innovation c'est surfait

    Posté par . En réponse au journal [Charlie] robot war. Évalué à 1.

    Connerie (Populaire) : Erreur, acte stupide.

    Pourquoi penses-tu que je n'ai pas considéré les différents points de vue avant de penser que les humains (de part et d'autre) ont été cons/stupides pour en arriver aux évènements mentionnés.

    Une connerie est mon point de vue pondéré sur le sujet :)

    Ce n'est pas aussi binaire que tu te plais à imaginer

    Théorie (voir le lien au dessus sur pourquoi je dis que théorie) : entre envoyer ton enfant risquer de mourir et faire une chose "conne" à la place, que décideras-tu? Je parle bien de ton enfant (ou ton papa/maman, on ton mari/femme, bref quelqu'un qui t'es cher)

    Elle est pas binaire ta question?

    La vie n'est pas si simple (1), il y a souvent des dilemmes (2).

    1. Merci captain obvious
    2. Ah ba tiens c'est la question avec l'intelligence artificielle
  • # L'innovation c'est surfait

    Posté par . En réponse au journal [Charlie] robot war. Évalué à 0.

    « Qu'est-ce qu'un robot pourrait bien commettre qui n'aurait pas été inventé par un humain ?
    Il suffit d'essayer de faire fonctionner un ordinateur ou un téléphone portable pour s'en convaincre.: le robot est con. Comment, d'ailleurs, pourrait-il en être autrement, puisque l'homme l'a voulu, et persiste à le vouloir, à son image. »

    Pas la peine que le robot innove pour être plus aussi dangereux con que l'original.
    Dans catégorie "con et déjà fait" rappelons la commémoration d'une des plus belles saloperies du genre Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki

  • [^] # Re: Réponses

    Posté par . En réponse au journal Testez votre intuition. Évalué à 2.

    Ah ba merci tiens, j'avais mal lu le problème, je persistais à vouloir compenser la perte d'eau par de l'apport de matière sèche.

    Je prenais le problème à l'envers ---> []

  • [^] # Re: Réponses

    Posté par . En réponse au journal Testez votre intuition. Évalué à 3.

    Je dois avouer que je bug sur le paradoxe de la pomme de terre :x

  • [^] # Re: C'est comme la prestidigitation

    Posté par . En réponse au journal Testez votre intuition. Évalué à 4.

    Du 4ème vers le 1er coin

    Quel fainéant

  • [^] # Re: SCOTUS

    Posté par . En réponse au journal Réponse du conseil constitutionnel par rapport au projet de loi relatif au renseignement.. Évalué à 1.

    Tout de dépend de quelle politique (philosophique, clownesque) on parle quand on doit l'accoler à la constitution selon moi :)

  • [^] # Re: SCOTUS

    Posté par . En réponse au journal Réponse du conseil constitutionnel par rapport au projet de loi relatif au renseignement.. Évalué à 1.

    C'est tout de même un travail analytique … de mauvais juriste

  • [^] # Re: SCOTUS

    Posté par . En réponse au journal Réponse du conseil constitutionnel par rapport au projet de loi relatif au renseignement.. Évalué à 2.

    Dans le fonctionnement actuel du conseil constitutionnel le côté terne analytique me convient car on bascule rapidement dans la tribune politique vu ses règles d'élections minables et son opacité contraire à la démocratie.

  • [^] # Re: Racketiciel

    Posté par . En réponse au journal Décisions de juristes très attendues. Évalué à 2.

    Je suis allé voir l'article. Aucun lien vers les jugements, juste la prose d'une partie donc je réserve le mien (de jugement).

  • [^] # Re: Racketiciel

    Posté par . En réponse au journal Décisions de juristes très attendues. Évalué à -9. Dernière modification le 22/07/15 à 11:47.

    Mwé…

    "Mais nous perdons quand même … Pire, les consommateurs sont maintenant condamnés à verser plusieurs milliers d'euro aux constructeurs pour les indemniser de leurs frais de procédure ! Un comble ! On repassera pour l'aspect « équité ou de la situation économique de la partie condamnée », pourtant rappelée par le Code de procédure civile …

    Voir Article 700 du code de procédure
    Dans le cas présent parle-t-on bien de l'indemnisation au titre de cet article ou des dépens (Article 696)?

    Une fois, on ne comprend pas, mais c'est la vie. Deux fois, on se pose des questions. À la troisième fois où exactement les mêmes arguments sont utilisés pour enfoncer le consommateur, on cherche. Et nous pensons avoir trouvé : Tout porte à croire que l'intranet auquel ont accès les juges (lorsqu'ils sont face à un problème juridique qu'ils ne savent pas résoudre) serve à donner des « lignes directrices » défavorables aux consommateurs sur le sujet des racketiciels.

    Ou alors c'est l'application d'une jurisprudence si un jugement a déjà été rendu et validé (par la cour de cassation notamment) sur le sujet.

    Niveau recherche et objectivité j'hésite entre FUD ou incompétence…

  • [^] # Re: Qui est trahi ?

    Posté par . En réponse au journal La trahison de qui ?. Évalué à 5.

    On le voit tous les jours : peu de « terroristes » débusqués, pleins de gens biens, harcelés, emprisonnés

    Peu et plein, c'est les Laurel & Hardy du quantitatif

  • # Shocking!

    Posté par . En réponse à la dépêche Squash TM 1.12, la gestion de votre patrimoine de test s’améliore. Évalué à 2.

    Les notes de versions en français sur la version anglaise du site, ça risque de piquer les yeux aux sujets de sa majesté!

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à 1. Dernière modification le 26/06/15 à 11:06.

    Bon, je crois qu'on peut arrêter là et acter notre désaccord sur le rôle et les mandats des pouvoirs au sein du système politique actuel.

    Heureusement que dans tout ça l'électeur n'a pas sa part de responsabilité :)

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à 1.

    Pour toi peut être. Pas pour moi

    L'exécutif à la charge de diriger, pouvoir qui lui est conféré par le législatif par un vote de confiance qui lui garde son mot à dire sur le résultat des négociations

    Donc les représentants ne sont qu'une simple chambre d'enregistrement ?

    On parle d'un traité dans le cas présent, pas d'une loi qui elle peut être amendée.

    Oui c'est bien connu, il est toujours plus sain de cacher aux gens les lois qui leur seront appliqué d'un coup et sans pouvoir en discuter
    Ils risquerait de vouloir avoir une opinion sur quel futur ils aimeraient.

    Un traité ici, encore une fois. Et encore une fois dont le contenu final est soumis à l'approbation du législatif.

    Et puis pourquoi le législatif "négocierait" une loi avec l'executif?
    Le role du législatif c'est de discuter entre lui-même (représentant du peuple dans notre "démocratie") et de décider des conditions d'application. Pas de quémander que son avis soit hypothétiquement peut-être entendu.

    Pour ma part j'espère bien que le législatif et l'exécutif puissent discuter entre eux, ça permet notamment la rédaction/proposition de loi équilibrée
    Et l'avis du législatif est entendu puisqu'il vote la loi…

    On est pas au souk.

    C'est vrai, ça c'est les séances de l'assemblée nationale

    Vaste question. Mais comme celui qui control le budget est le législatif, qui lui n'est soumis à aucun controle, et que j'ai déjà disgressé sur le coté "totalement intègre et représentatif, nous voulant faire que leur devoir" du pôle "législatif" , je crains que la réponse soit plus "entre la théorie et la pratique…"

    Et la théorie?

    public <=/=> médiatique. mediatique => public, mais l'inverse n'est pas forcément vrai.

    Vrai.
    Sauf que dans le cas présent on se positionne dans un contexte judiciaire dont l'objet est normalement suffisamment attrayant pour les médias.
    Au passage l'autorité statuant sur la déclassification est indépendante, ce n'est pas l'exécutif.

    Je crains qu'il n'y ait pas besoin d'en débattre…

    Ah. Pourtant le sujet sur la vérité et ces conséquences "La vérité est-elle bonne à dire?" est pas mal je trouve!

    Qui n'est en aucun cas un gage de démocratie. Donc il faut arrêter d'expliquer que si l'élu ne travailles pas comme il le devrait, c'est de ta faute, toi électeur, et absolument jamais de l'élu qui ne suit pas l'engagement moral de son élection (nonobstant ses promesses).

    L'élu est en faute pour être incompétent.
    L'électeur (celui ayant voté pour lui) est en faute pour avoir élu un incompétent.

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à 2.

    Quelques nuances/trolls en retour :o

    • La négociation d'un traité par l'exécutif est normal
    • Le législatif intervient pour permettre sa ratification (non -> continue à négocier)
    • Pour la confidentialité des négociations, j'ai tendance à trouver ça plus sain
    • Si les députés y ont accès cela veut dire que le législatif connaît la teneur du traité (et donc peut en négocier certains points avec l'exécutif)
    • C'est UN traité avec les contraintes/limites prévues par la constitution

    • Les taxes comme une forme de dictature, pas mal. Instauré par une loi et donc voté par le législatif au passage.

    • Concernant les imprimantes 3D, dans une société aussi codifié comme la France, c'est un élément disruptif qui est voué à être contrôlé (résistance au changement)

    • Pour le budget du judiciaire ça serait intéressant d'indiquer qui devrait le gérer en dehors du couple exécutif/législatif?

    • Comme tu dis si le seul truc que peut faire l’État contre un juge c'est classifier un document. Dans le cas d'une demande de déclassification, l'avis de la commission saisie est publié au J.O. donc public et du coup médiatique (d'où aussi l'importance d'une presse indépendante de qualité).

    • Concernant le conflit entre la manifestation de la vérité et la sécurité nationale, c'est à débattre

    • Pour ton député, c'est principe d'une élection à scrutin majoritaire…

    • Ce n'est pas tant un phagocytage des partis que le mode de scrutin non proportionnel mis en place sous la cinquième république après l'échec de la proportionnelle sous la quatrième (https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatri%C3%A8me_R%C3%A9publique#Chronologie_des_gouvernements_de_la_Quatri.C3.A8me_R.C3.A9publique)

  • # Oui!

    Posté par . En réponse au journal Parlons XMPP - épisode 1 - les bases. Évalué à 10.

    Et merci d'avance!

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à 1.

    J'oubliais

    C'est un poncif, pourtant il me semble que en France on ne peut pas vraiment dire que les pouvoir judiciaire et parlementaire soient indépendant du pouvoir exécutif

    Le pouvoir judiciaire n'est pas indépendant en France car le parquet peut être soumis à l'influence de la chancellerie. Pour l'indépendance du juge c'est dans la constitution.

    Entre exécutif et législatif c'est une influence bidirectionnelle normale dans un cadre parlementaire.

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à 1.

    Pouvoir judiciaire : on observe une volonté forte de se passer du contrôle judiciaire dans les lois. Par exemple la loi sur le Renseignement ou HADOPI

    Que l'exécutif et le législatif décide que certains actes ne nécessitent pas un contrôle judiciaire n'implique par une perte d'indépendance du pouvoir judiciaire.

    Autre aspect, on peut regarder les moyens allouer à la justice

    http://libertes.blog.lemonde.fr/2014/10/09/cepej-la-place-de-la-justice-francaise-en-europe-sameliore-un-peu/

    En augmentation et il rentre dans la moyenne européenne par rapport au % du PIB.

    par… l'exécutif, c'est édifiant.

    Heu oui l'éxécutif ayant la maîtrise/responsabilité des budgets gère l'allocation des ressources de l'Etat. Et le budget est voté par le parlement.

    Pouvoir parlementaire: On observe également que les parlementaires du même parti que le gouvernement ne vont pas le contredire, même sur des sujets absolument fondamentaux. Autre aspect : c'est l'exécutif qui fixe l'orde du jour de l'Assemblée Nationale… D'ailleurs, les parlementaires ont-ils pu lire le traité TAFTA ?

    Concernant l'état de la politique en France avec (notamment) les élus godillauds, c'est plus un problème de société (on a les politiques qu'on mérite/élit).

    Ordre du jour de l'assemblée partagé depuis 2008 : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/parlement/assemblee-nationale-senat/comment-est-fixe-ordre-du-jour-du-parlement.html

    Pour TAFTA cela fait parti des traités négociés au niveau européen (droit octroyé par le traité de Lisbonne ratifié par le parlement). Au parlement européen de le ratifier dans le cas présent.

    Et personnellement en tant qu'électeur je suis pour plus de moyens alloués à la justice, je me désolé de l'abîme politique en France et suis contre HADOPI et contre TAFTA.

  • [^] # Re: Encore ?

    Posté par . En réponse au journal L'État français retourne sa veste sur l'Open Data dans les transports. Évalué à -1.

    Pour l'heure, la mode est à la dépendance totale du pouvoir judiciaire et parlementaire au pouvoir exécutif. Comme dans toute bonne dictature qui se respecte

    Ce poncif…

  • [^] # Re: C'est très bien !

    Posté par . En réponse au journal Critique de la propriété intellectuelle et présage des hackerspaces dans un texte datant de 1892. Évalué à 1.

    Bon va falloir que je lise plus que cet extrait donc :o