Journal Partage familial de fichiers (lecture seule, sans mot de passe)

Posté par  . Licence CC By‑SA.
11
16
juil.
2020

Bonjour linuxfr,

je suis très déconcerté, après quelques heures de recherche, de ne pas trouver une solution de partage de fichier sur le réseau de la maison répondant aux critères suivants :
- disponible sur linux, android, windows 10 et macos;
- permettant à chaque poste de la maison de partager sur le réseau (en lecture seule) une arborescence facilement "parcourable", sans authentification ni mot de passe;
- permettant de lire les fichiers directement à partir des applications des autres postes (je ne veux pas "télécharger explicitement en local, puis travailler", je veux "lire le fichier directement par un chemin compréhensible par mes applis locales";
- restant purement locale, car le lien adsl de la maison n'est pas bien vaillant

L'usage typique étant "je benne tous mes documents non sensibles (des films, des ebooks, des recettes de cuisine, que-sais-je, un tas de trucs qu'on se contente de lire) dans le répertoire /public de la machine, de façon à pouvoir les consulter aisément d'une autre machine.

Comme je ne suis pas beaucoup l'actualité j'ai pu rater quelque chose qui fournit tout ça, mais mes recherches sont restées vaines. Le partage de fichier samba a longtemps été une réponse à ça, mais windows 10 ne comprend plus rien à samba sauf à aller bricoler un tas de paramètres délirants (ou cifs ne comprend plus rien à windows 10, je ne veux pas mêler Paul et Mickey à tout ça).

Un petit use case d'hier soir : j'ai téléchargé un podcast sur le PC windows, dans un répertoire partagé, mais impossible de s'y connecter de mon vlc android pour le lire. (Le DLNA ne m'a pas aidé non plus quand j'ai voulu passer par là).

Voila, je suis preneur de toute idée pas effroyablement compliquée, je me fais vieux, je n'ai plus tellement envie de faire de la config réseau aux petits oignons à la maison.

  • # Davfs peut être? Ou SSHFS?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Je connais peu leur état sur Doze. Ou sinon au pire nextcloud

    • [^] # Re: Davfs peut être? Ou SSHFS?

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 16/07/20 à 16:23.

      Je plussouille mais je souhaite que toutes les machines soient des serveurs, pour que chacun puisse offrir ses documents sans copier vers un serveur central.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Davfs peut être? Ou SSHFS?

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 16/07/20 à 17:11.

        Dans ce cas il te faudrait plutôt un soft de synchro comme Syncthing. Par contre, par rapport à ta demande initiale :

        • il y aura un mot de passe pour joindre un appareil au pool (en fait, l'ID de l'appareil que tu veux ajouter au pool)
        • si tu veux l'utiliser uniquement sur ton réseau local il faut désactiver le relaying
        • c'est directement synchro entre les appareils, donc pas de lecture seule
      • [^] # Re: Davfs peut être? Ou SSHFS?

        Posté par  . Évalué à 7 (+4/-0).

        Je ne vois pas comment tu vas éviter le serveur central et garantir la la lecture seule.

        Sans serveur central, tout doit être synchronisé, donc copie locale.

        À moins que tu souhaites que les fichiers restent effectivement en accès réseau uniquement. Et là que se passe-t-il pour un appareil qui sort du réseau pendant la consultation?

        • [^] # Re: Davfs peut être? Ou SSHFS?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Il ne s'agit pas de fournir l'ensemble des fichiers en permanence, plutôt d'avoir un répertoire partagé visible et utilisable sans authentification par toutes les autres machines du réseau.

          Revenir au partage primitif des années 90 quoi. Linux+android+windows+macos for workgroups :-)

          Mais: de façon simple, que l'utilisateur parcours le réseau et ouvre les documents dans son navigateur de fichiers, appli ou éventuellement navigateur web.

          En fait l'idée qui se dégageait hier soir (mais je n'ai pas tout lu ce matin) c'est qu'il faut avoir un bête serveur web sur chaque machine… plus un mécanisme d'annonce sur le LAN.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

          • [^] # Re: Davfs peut être? Ou SSHFS?

            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-0).

            Salut,

            A ta place, je partirais sur la solution des années 90 en WORKGROUP et Samba côté Linux.

            Côté MacOS, je ne connais pas, mais il doit être également capable d'accéder à un partage Windob.

            L'avantage que j'y vois c'est que tu utiliseras des composants natifs. Et que tu n'auras qu'à jouer sur des droits utilisateur et de groupe.

            C'est simple et éprouvé depuis le temps.

            Stéphane

  • # Un petit serveur web avec une interface d'upload pour chaque catégories

    Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

    En quelques lignes de python tu peux facilement faire un site web ou tous les documents peuvent être consultés via un navigateur web voir même avec vlc.

    Pour le moinsage je pense que c'est parce qu'il y a une section forums ;)

    • [^] # Re: Un petit serveur web avec une interface d'upload pour chaque catégories

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 16/07/20 à 15:24.

      J'ai déjà fait ça mais… il faut un petit script python (en fait il suffit d'exécuter le module SimpleHTTPServer ou un truc comme ça) sur chaque machine, et sur android c'est tout de suite plus compliqué.

      Mais en effet c'est peut être la solution la moins prise de tête en fait, 'browser' avec un navigateur web, et ouvrir les documents avec l'appli qui va bien. Ça va sans doute exiger de gérer le MIME media type aussi. Pffff. Ah et puis il faut annoncer la présence sur le réseau local… avec un machin multicast peut être. Sur un réseau familial où il n'y a qu'une vieille box des années 2000.

      Ça recommence à être compliqué du coup.

      Sinon, le moinssage ne me préoccupe pas, on est là pour raconter des trucs, par pour optimiser l'expérience utilisateur des visiteurs de la section 'journaux'. Tiens, on pourrait même en faire un vrai journal : demain, j'ajouterai des critères sur la licence pour vois si ça provoque du débat !

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Un petit serveur web avec une interface d'upload pour chaque catégories

        Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

        Tu as pensé à http-server ? Il me semble que ça répond bien à ton besoin.

        Je te partage mon script super complexe de lancement :

        http-server ~/httpserver

        (oui, j'ai un répertoire qui s'appelle httpserver dans mon /home où je stocke tout ce qui est partageable)

        Ça lance le serveur, ça affiche l'IP locale. Je n'ai plus qu'à aller sur la machine cliente et taper 192.168.XX.YY:8080 et paf, ça fait des chocapic.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Un petit serveur web avec une interface d'upload pour chaque catégories

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Je crois que ça va en effet se terminer plus ou moins avec un truc comme ça, mais avec un mécanisme de dns multicast parce que les 192.168.0.bernik c'est trop indigeste pour la plupart d'entre nous. Merci du tuyau.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

        • [^] # Re: Un petit serveur web avec une interface d'upload pour chaque catégories

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Tu as pensé à http-server ? Il me semble que ça répond bien à ton besoin.

          Autant prendre un langage dont la bibliothèque standard n’est pas rachitique et qui ne nécessite pas d’installer une tétrachier de dépendances : cd ~/Public; python3 -m http.server.

          Tu peux en faire un service systemd aussi (c’est très largement améliorable) :

          $ cat << EOF > ~/.config/systemd/user/http-server.service
          [Unit]
          Description=HTTP Server
          
          [Service]
          WorkingDirectory=%h/Public
          ExecStart=/usr/bin/env python3 -m http.server
          
          [Install]
          WantedBy=default.target
          EOF
          $ systemctl --user daemon-reload
          $ systemctl --user start http-server.service
          
  • # Samba ça marche au poil

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-1). Dernière modification le 16/07/20 à 14:54.

    Le partage de fichier samba a longtemps été une réponse à ça, mais windows 10 ne comprend plus rien à samba sauf à aller bricoler un tas de paramètres délirants (ou cifs ne comprend plus rien à windows 10, je ne veux pas mêler Paul et Mickey à tout ça).

    Je ne sais pas quelle drogue tu as pris, mais j'ai un RAID sur une machine Linux chez moi, sur laquelle j'ai mis un samba, configuré en quelques mouvements rapides de baguette magique. Ensuite, j'ai cliqué sur "Monter un volume réseau" sur le Windows 10 (oui, pour le boulot de mon âme sœur) en cochant "Rester connecté après reboot", j'ai même coché la case "Synchronisation et utilisation hors ligne", deux secondes et demi après, le bousin ronronnait. J'ai pas touché à la conf de ni de l'un ni de l'autre depuis plusieurs année (depuis la mise à jour en Windows 10 en fait) et ça continue de fonctionner malgré les upgrades intempestives et excessives des deux machines en question. Attention: libellé des boutons non contractuels (c'était il y a longtemps).

    • [^] # Re: Samba ça marche au poil

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Tiens. Tout ça sans 'protocol =', 'client min protocol', 'client max protocol', aller bouiner le 'chiffrement 48 bits' (ou était-ce 56 ?), réautoriser SMBv1 pour le partage anonyme ou je-ne-sais-plus-quoi ?

      Donc la machine linux partage des fichiers. C'est bien. Mais quid de la machines windows 10, du téléphone android et autres ?

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Samba ça marche au poil

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

        Donc la machine linux partage des fichiers. C'est bien. Mais quid de la machines windows 10, du téléphone android et autres ?

        Ben la machine windows 10, le téléphone android et les autres peuvent envoyer ce qu'ils veulent sur ce partage non ?

        • [^] # Re: Samba ça marche au poil

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

          Ben la machine windows 10, le téléphone android et les autres peuvent envoyer ce qu'ils veulent sur ce partage non ? 
          

          Ah mais non justement je ne veux pas donner de droits d'écriture sur les documents des autres, et d'ailleurs je ne veux pas (plus) de machine centrale tout le temps allumée.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

          • [^] # Re: Samba ça marche au poil

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            Ben dans ce cas active aussi le partage de fichier dans le windows. Pour android il existe des clients et servers smb aussi.

            • [^] # Re: Samba ça marche au poil

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Oui mais justement il me semble que c'est devenu infernal de partager simplement un répertoire avec windows.

              Par contre je ne pensais pas trouver un serveur smb pour android, je vais creuser ça. Merci.

              La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

              • [^] # Re: Samba ça marche au poil

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 17/07/20 à 10:32.

                Oui mais justement il me semble que c'est devenu infernal de partager simplement un répertoire avec windows.

                Ça m'étonnerait vu que smb/cifs vient de chez eux. Cela-dit je n'ai plus de windows sous la main mais d'après le site microsoft ça n'a pas l'air d'avoir changé des masses :

                https://support.microsoft.com/fr-fr/help/4092694/windows-10-file-sharing-over-a-network

                Poster un lien microsoft, sur linuxfr alors que je n'utilise plus de windows depuis moultes années, ça me troue le cul _^

                Le plus compliqué reste de gérer les cas où les machines quittent le réseau local. Sous windows tu as des profiles firewall différents suivant les réseaux (maison/bureau/public) je crois, sous linux, android ou mac j'en sais rien et il faudra veiller soit à n'activer le partage que sur demande, soit ne pas autoriser le monde entier en lecture soit automatiser le truc fonction du réseau auquel on est connecté.

      • [^] # Re: Samba ça marche au poil

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        J’utilise samba avec une configuration (presque) par défaut et j’ai aucun soucis à y accéder en lecture et écriture depuis Windows ou Linux.

        Je n’utilise pas de chiffrement, parce que c’est uniquement accessible sur le vlan « familiale » (les personnes extérieurs qui viennent chez nous sont sur un vlan différent), mais les partages « non public » sont authentifiés.

        À toutes fins utiles voilà ma configuration :

        [global]
        server role = standalone
        dns proxy = no
        
        syslog = 1
        syslog only = yes
        
        pam password change = no
        obey pam restrictions = yes
        map to guest = Bad User
        
        read only = no
        
        [homes]
        browseable = no
        valid users = %S
        force create mode = 0640
        force directory mode = 0750
        
        [public]
        path = /mnt/data/public
        force create mode = 0664
        force directory mode = 0775
        guest ok = yes
        force group = +users
        
        [torrents]
        path = /mnt/data/torrents
        guest ok = yes
        read only = yes
        
        • [^] # Re: Samba ça marche au poil

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

          Alors là, je ne vais même pas lire la réponse de quelqu'un qui, à la maison, a fait une conf pour mettre les visiteurs sur un vlan isolé. Je cherche un truc pour le commun des mortels.

          Non je plaisante :-) Mais en fait je ne souhaite pas avoir la qualité de service d'un serveur central, juste répondre à 'Ah oui j'ai dumpé les photos d'hier dans mon partage en rentrant, attends j'allume le pc et tu vas pouvoir les regarder sur ton téléphone'. Mais ça peut être n'importe quoi d'autre, pas forcément des photos/musiques/films.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Samba ça marche au poil

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0).

        Et bien en toute honnêteté non, conf de samba (presque) par défaut aux montages près, et le client windows aussi. Après windows n'est que client, peut être que ça rend la tache plus facile. Après pour samba le seul détail pointilleux c'était sur l'authent, mais je l'ai branché sur PAM et c'était très facile en fin de compte.

        • [^] # Re: Samba ça marche au poil

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

          Comment ça l'authent ? Mais justement on en veut pas dans ce scénario !

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

          • [^] # Re: Samba ça marche au poil

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

            Ouais, c'était pour dire que le seul détail compliqué auquel j'ai eu affaire est celui dont tu n'as pas besoin !

            Pour info j'ai une partie de mes partages qui sont en accès anonyme, pour justement en faire une utilisation de média center, et ceux là fonctionnent de la même manière pour les clients, la popup de login/mot de passe en moins. Par contre ces partages là je m'en sers surtout sur ma console de jeux de salon via Kodi.

    • [^] # Re: Samba ça marche au poil

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

      windows 10 ne reconnait plus smb v1 par défaut depuis quelque temps, faut l'activer dans les features. (le protocole est peu sécure…)

      les pixels au peuple !

    • [^] # Re: Samba ça marche au poil

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

      Coucou,

      j allais répondre quelque chose du même type, pour le smbv1, il suffit d ajouter/active le smbv1 dans les settings de Windows 10.

      si le but et de voir/montrer des videos, il y a l application Plex qui marche bien et des apps pour les téléphones ou navigation web

      il te suffit alors d installer plex sur une machine de servir ton répertoire de vidéos publiques, et ensuite de consommer sur le LAN privé.

      Enjoy,

      • [^] # Re: Samba ça marche au poil

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

        Ah non pas une appli par type de fichier, ça va être infernal.

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Samba ça marche au poil

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      Je me disais bien. Pendant le confinement, j'ai réinstallé samba sur le PC qui fait office de NAS de la maison ; il me semblait avoir testé sous Windows et que ça avait marché sans effort (mais je n'étais pas sûr, je n'utilise vraiment pas beaucoup de Windows).

      Par contre, c'est un dépôt central, pas plusieurs partages locaux. Mais en un autre temps, j'avais des partages locaux (en samba) configurés sur toutes les machines, et ça marchait bien, de Linux à Linux1, de Windows à Linux et inversement ; par contre, je suis sûr de ne pas avoir réessayé sous Windows depuis Windows 10.

      1: En Linux, j'avais du Debian, du Ubuntu et du Fedora

      • [^] # Re: Samba ça marche au poil

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

        Moi non plus je n'avais pas lu les commentaires jusqu'au bout.

        Pour un besoin simple, autant utiliser une solution simple, Samba et WORKGROUP réseau.

        Pour Android, j'utilise AndSMB.

        Après, la solution que j'utilise est un nas QNAP. Mais ça a un coût même s'il est possible de s'en faire un avec une petite Raspberry. C'est une autre histoire.

        Stéphane

  • # Un NAS Synology ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0).

    Il me semble que ça peut aussi répondre aux besoins cités en plus de ne pas être trop compliqué à mettre en œuvre.

    • [^] # Re: Un NAS Synology ?

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 16/07/20 à 23:01.

      Et chacun travaille sur un NAS synology ???

      Nan, je blague, l'idée c'est : pas de machine centrale, chacun partage son bazar en read-only à partir de sa machine. Si la machine est pas là, tant pis.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Un NAS Synology ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        L’intérêt d'avoir un truc central, quand même, c'est de :

        1. rendre les fichiers accessible n'importe quand
        2. faire une sauvegarde

        Parce qu'actuellement, comment le bazar de chacun est sauvegardé ?

        • [^] # Re: Un NAS Synology ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Parce qu'actuellement, comment le bazar de chacun est sauvegardé ?
          

          Le bazar de chacun est sauvegardé sur une machine qui… n'est pas tout le temps allumée.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

  • # et pourquoi pas bittorent ?

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

    Pure spéculation, à vérifier mais je vois pas pourquoi ce serait impossible : un client bittorrent sur chaque machine, avec la fonction de tracker activé, tous s'écoutent mutuellement, et servent les fichiers pour tous.

    Ça réponds aux besoins :
    - pas de machine centrale
    - sert les fichiers en lecture seul, et uniquement ceux dans le répertoire choisi
    - t'as des clients torrent pour toutes les plateformes, il suffit qu'il puisse agir comme tracker
    - recherche de fichiers possible via la dht

    Ça fait un baille que j'ai pas touché au torrent, mais il me semble que ça pourrait faire le taff.

    • [^] # Re: et pourquoi pas bittorent ?

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

      En fait c'est exactement ça, je me suis pris à rêver l'autre jour que quelqu'un ressuscite popcorn time en version serveur de fichiers, pas seulement pour la video, pour réseau local.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: et pourquoi pas bittorent ?

        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-1).

        Pour ce genre de chose il y a Unison : https://www.cis.upenn.edu/~bcpierce/unison/index.html
        Avec des clients pour relativement tous les OS.

        • [^] # Re: et pourquoi pas bittorent ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          "Unison is a file-synchronization tool for OSX, Unix, and Windows. It allows two replicas of a collection of files and directories to be stored on different hosts"

          Je cherche plutôt un moyen d'accéder ponctuellement à un ou plusieurs fichiers sur une machine du LAN, pas à dupliquer et synchroniser tous les documents de tous les utilisateurs.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: et pourquoi pas bittorent ?

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Tu veux un truc comme Syncthing quoi.

        Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: et pourquoi pas bittorent ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Oh non surtout pas, je veux un répertoire :
          - partagé
          - dans lequel les utilisateurs locaux fourrent tout ce qu'ils veulent sans contrôle
          - en lecture seule via le réseau
          - accessible via le réseau sans authentification
          - accessible par des clients sous divers OS
          - accessible via une sémantique de système de fichier pour les clients.

          quelques non-use cases :
          - ne pas synchroniser les 150 GB de fourre-tout du PC sur la tablette du salon.
          - ne pas copier les rush de la caméra du PC vers un serveur central pour pouvoir en regarder 12 minutes sur la tablette le soir en rentrant.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

  • # S3fs avec minio

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

    On oublie trop souvent le Storage objet. Certes pas POSIX, pas de droits et des iam

  • # Je fais ça parfois.

    Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0). Dernière modification le 17/07/20 à 09:14.

    Je suis tout sous Linux à la maison donc je ne suis pas dans le même cas que toi mais…

    Quand je suis en vadrouille (ou avec de vieux android ou dès que c'est compliqué de brancher de l'USB) :

    Je fais du FTP

    VLC lit très bien le ftp.

    FilezillaServer s'install sous windows (ça fait un moment que j'ai pas eu à l'utiliser mais normalement c'est encore bon) https://filezilla-project.org/download.php?type=server

    Sous Android les "Explorateurs de fichiers" avancés on souvent une fonction de partage FTP du répertoire courant, j'en ai essayé plusieurs sur fdroid ces dernières années et ils l'avaient. https://f-droid.org/app/me.zhanghai.android.files

    Sous Linux bah le ftp sou Linux quoi.

    Et je parles bien du FTP et pas du sftp ou du ftps. Donc réseau local powa !

    • [^] # Re: Je fais ça parfois.

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      AhBenMerdAlors ! Vieux pots, meilleurs soupes, tout ça… C'est peut être bien la solution ultime du XXIème siècle :-)

      Je vais essayer ça ce week end, merci du tuyau.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Je fais ça parfois.

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        hello

        pareil ici. FTP partout. Un vieux windows 7, deux android, une freebox et deux linux. ftp c'est bien :)

        oau

  • # Nitroshare

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 17/07/20 à 09:49.

    • [^] # Re: Nitroshare

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 17/07/20 à 10:03.

      Ça pourrait être un truc dans ce genre, j'ai déjà utilisé un truc dans ce goût là dont j'ai oublié le nom, mais il manque l'aspect intégration au gestionnaire de fichier (ou éventuellement au navigateur web).

      Cela dit, je vais regarder plus en détail parce que :

      NitroShare was designed to be simple. The application uses broadcast discovery to find other devices on the local network with NitroShare installed. <-- ça c'est bien

      NitroShare runs on Windows, macOS, and Linux. Files can easily be transferred between machines running different operating systems. <-- aïe, pas d'android (un cas d'utilisation c'est de consulter sur le téléphone un document stocké sur le pc)

      Merci pour la piste.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

  • # UPnP AV alias DLNA

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    UPnP AV est ubrann protocole qui permet des lire et diffuser des contenus photo/audio/video avec de l'auto découverte.

    Il y a plusieurs implémentations libres sur toutes plateforme dont Kodi qui tournera très bien sur un raspberry branché à une TV. Et mediatomb qui peut tourner sur PC.

    • [^] # Re: UPnP AV alias DLNA

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      upnp AV ne doit partager que des fichiers multimedia, et encore il doit y avoir une histoire de profils (de types de fichiers reconnus) non ?

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: UPnP AV alias DLNA

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        Oui, c'est orienté media. La pallette de formats supportés est très large mais ça reste photos/audios/vidéos.

  • # Merci

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Merci pour ce journal (et pour les commentaires). Je suis face au même souci: impossible de partager efficacement entre Windows et Linux (alors que ça roule entre Mac et Linux, sur le même réseau). Du coup, dès que j'aurai un peu de temps je vais pouvoir creuser les pistes évoquées dans les commentaires… excepté, j'espère le cloud.

    Pas que je sois contre l'utilisation du cloud (je paye pour les utiliser, sans aucun regret) mais l'idée, pour moi, c'était justement de voir comment je pouvais créer un truc 100% local (et sans passer par un serveur)… Pour l'instant, c'est pas gagné, mais je suis vraiment pas doué avec les trucs en réseau ;)

  • # Warpinator

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0). Dernière modification le 17/07/20 à 12:14.

    Linux Mint 20 propose un nouvel outil, Warpinator. Je ne sais pas si ça s'installe sur d'autres distributions.
    https://infoidevice.fr/linux-mint-devoile-un-nouvel-outil-de-transfert-de-fichiers-pour-ordinateurs-sous-linux/
    https://github.com/linuxmint/warpinator

  • # Sharedrop

    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

    J'ai entendu parlé récemment de Sharedrop, je n'ai pas testé mais peut-être que ça t'interessera :

    https://korben.info/envoyer-fichier-p2p-sharedrop.html

  • # Il faut rester simple ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

    A mon humble avis il faut rester simple :

    Apache avec son option Indexes est pas mal pour permettre le partage sans autorisation mais c'est pas sympa comme interface et cela ressemble à rien

    Alors j'ai écrit un script python pour améliorer le truc et même rajouter des commentaires

    voici un exemple : http://tpy1.chrislyon.fr/data (c'est des données de tests)

    Par contre j'utilise toujours apache pour le download c'est plus rapide que le script python.

    Le but était de partager des ISO et autres binaires d'installation entre collègues du groupe ou je bosse

    Cela permet de partager quelque soit l'OS qui veut recuperer des fichiers

    Ensuite il faut pouvoir déposer des fichiers :

    Plusieurs solutions mais basé sur SSH c'est plus sur et tu peu isoler completement un utilsateur dédié pour le depot de fichier.

    sftp ou lftp pour les scripts
    Androftp pour les tablettes
    Winscp pour les non informaticiens l'interface sous windows est sympa pour eux une fois paramètré
    pour mac je sais pas mais il doit bien y avoir des équivalences

    KISS : keep it simple stupid

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.