Journal OpenXRay engine la version open source du moteur des jeux STALKER

13
12
nov.
2019

Bon je sais la libération du code du moteur date de 2014. Mais j’étais passer à coté. Pour ceux qui ne connaissent pas, le XRay engine est un moteur de jeu développée par GSC Game World qui a été utilisée sur l'excellente série de jeux STALKER (Shadow of Chernobyl, Call of pripyat et Clear Sky).

Sur le dépôt GitHub il y a la version 1.6 celle développez par la communauté, la version 1.0 utilisé sur le Shadow of Chernobyl et la version 1.5 pour Clear Sky.

La première version qui était utilisé dans le premier STALKER était buggé de même que le jeu, encore aujourd’hui en y jouant vous pouvez avoir des crashs. STALKER : Shadow of Chernobyl est sortit en 2007. Une très belle année en matière de FPS avec Bioshock, Crysis, la Orange Box (Half-Life 2, Half-Life 2: Episode One, Half-Life 2: Episode Two, Team Fortress 2 et Portal) et FEAR.

Les épisode suivant Call of pripyat et Clear Sky était eu beaucoup plus stables.

Pour info, une version améliorer du moteur XRay Engine fut utilisé pour développer ensuite le moteur 4A Engine utilisé par 4A Games dans la série de jeux Métro (2033, Last Light et Redux).

STALKER 2 est en développement et tournera à priori sur l'Unreal Engine 4 le moteur d'Epic Games.

  • # Correcteur orthographique ?

    Posté par . Évalué à 3 (+6/-4). Dernière modification le 13/11/19 à 09:08.

    Je crois que tu es TRÈS fâché avec les participes passés et les accords. Même si personne n'est à l’abri d'étourderies, là ça fait mal tellement il y a de fautes visibles.

    En dehors de ça, même si la libération du code date de 2014, j'ai l'impression qu'aucun autres jeux que les STALKER n'ont été produits avec.
    J'imagine qu'il doit y avoir d'autres moteurs plus intéressants et tout aussi accessibles ?

  • # Libération, vraiment ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Quand je vois ce genre d’avertissement, je doute qu’il s’agisse vraiment d’un code libre : Notice about legality
    Ce qui est d’autant plus perturbant que la licence affichée semble dire le contraire.

    Pour un développeur qui voudrait étudier le code du moteur de ces jeux je ne pense pas que ça pose de souci, mais je déconseille très fortement de se lancer sur la création d’un nouveau jeu basé sur ce code source, le risque de se prendre un avocat sur le coin de la figure ne me paraît pas négligeable.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.