Journal Worldwide Telescope

Posté par (page perso) .
0
14
mai
2008
C'est aujourd'hui que Microsoft sort sa fameuse application-qui-tue, à savoir le Worldwide Telescope, grosso modo un Google Sky vachement plus bô. Si j'en parle ici, ce n'est pas pour dénoncer l'aspect uniquement Windows du logiciel (on n'en attendait pas moins de leur part), mais pour souligner la config minimale requise pour faire tourner le bousin (tirée du site officiel) :
  • Microsoft® XP SP2 (minimum), Windows® Vista® (recommended)
  • PC with Intel Core 2 Duo processor with 2 gigahertz (GHz) or faster, recommended
  • 1 gigabyte (GB) of RAM; 2 GB RAM recommended
  • 3D accelerated card with 128 megabytes (MB) RAM; discrete graphics card with dedicated 256-MB VRAM recommended for higher performance
  • 1 GB of available hard disk space; 10 GB recommended for off-line features and higher performance browsing
  • XGA (1024 x 768) or higher resolution monitor
  • Microsoft Mouse or compatible pointing and scrolling device
  • Microsoft® DirectX® version 9.0c and .NET Framework 2.0
Quand on pense qu'il y a 40 ans, on a envoyé des gars sur la lune avec la puissance de feu d'une calculatrice scientifique actuelle...
Je n'en sais pas plus, le site ne montre rien du logiciel, seulement une bande de mômes s'esbaudir devant l'écran. Mais bon, j'ai déjà la souris, c'est un bon début. Sur ce, je retourne sous Stellarium...
  • # lien

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour voir les magnifiques "kids reacting to Worldwide Telescope"
    http://www.worldwidetelescope.org/ExperienceIt/ExperienceIt.(...)

    et avec wine10 ? c'est mort ?
    • [^] # Re: lien

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      essai rapide : non, peut etre plutot avec mono mais il manque des trucs de direct 3D
  • # Qu'y a t il d'étonnant ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.


    mais pour souligner la config minimale requise pour faire tourner le bousin (tirée du site officiel) :

    Cette appli semble être un truc super eye candy qui fait des jolis réprésentations 3D de pleins de choses.... est ce si éloigné en terme de complexité de code d'un moteur de jeu ?
    Et pourtant, personne ne râle quand on voit les prérequis d'un jeu vidéo...


    Quand on pense qu'il y a 40 ans, on a envoyé des gars sur la lune avec la puissance de feu d'une calculatrice scientifique actuelle...

    T'es au courant qu'il y a 40 ans on avait déjà des supercalculateurs capables de faire 36 MFlops ? C'est certes pas énorme mais c'est autre chose qu'une calculette scientifique ...

    C'est fou comme tout est bon pr cracher sur Microsoft ...
    • [^] # Re: Qu'y a t il d'étonnant ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Cette appli semble être un truc super eye candy qui fait des jolis réprésentations 3D de pleins de choses.... est ce si éloigné en terme de complexité de code d'un moteur de jeu ?
      Et pourtant, personne ne râle quand on voit les prérequis d'un jeu vidéo...
      J'ai pas vu l'appli en question mais je suis assez d'accord sur le fond. C'est pas parce que c'est pas un jeu qu'on pas besoin de puissance. Bon là apparemment ils ont pris le parti de faire quelque chose de spectaculaire, c'est un choix.

      T'es au courant qu'il y a 40 ans on avait déjà des supercalculateurs capables de faire 36 MFlops ? C'est certes pas énorme mais c'est autre chose qu'une calculette scientifique ...
      Je crois que ianux faisait référence à ceci Apollo_Guidance_Computer (lire la version anglaise pour les détails), et pour le coup c'est bien comparable à une calculette scientifique.

      C'est fou comme tout est bon pr cracher sur Microsoft ...
      Ils l'ont bien cherché faut dire...
    • [^] # Re: Qu'y a t il d'étonnant ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Je n'ai pas vu l'application, mais cette configuration pour un clone de Google Earth (logiciel que j'utilise sous Linux) je trouve cela un peu poussif.

      Concernant les jeux vidéos, les moteurs actuels prennent en gèrent entre autres :
      * des grosses textures
      * l'éclairage dynamique
      * la physique (résistance des matériaux, prise en compte de la gravité, etc...)
      * intelligence artificielle
      * et un tas de trucs que j'oublie et dont je n'ai pas idée
      Un jeux vidéo aujourd'hui, c'est très très complexe et je comprend pourquoi il faut une grosse configuration.
    • [^] # Re: Qu'y a t il d'étonnant ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Personnellement, la configuration ne m'étonne pas si elle a été prise sous Vista,
      1Go de Ram et 2Ghz, c'est à peu prêt ce qu'il faut sous Vista pour jouer au solitaire ou regarder un film (voir même juste pour afficher le poste de travail).
  • # J'ai testé ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Suis au boulot sous xp ... sans dual core ...
    Déjà, ça marche ... (bon point)

    En gros : c'est une sorte de "google earth" (logiciel client) qui ressemble énormément à google sky ( http://www.google.com/intl/fr/sky/ ). C'est vraiment surprenant les ressemblances ...
    Et ça a l'air de faire globalement pareil ... on peut faire des zoom sur des supernovas et autres étoiles/planetes/constellations ..

    Bref, un gros flop ... 20mo pour un client lourd (dot.net v2), qui fait peu ou prou la même chose que google sky, une simple appli web en technos web de base .... accessible à tous bons navigateurs.

    Microsoft a toujours qques années de retard
    • [^] # Re: J'ai testé ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne connaissais pas google sky (ça à l'air assez sympa) mais j'ai pas mal fait mumuse sur celestia.

      Ça fait quoi par rapport à Celestia et un paquet d'extension pour avoir pleins d'objet stellaire ? Parce que bon celestia permet de naviguer à traviers les étoiles et il y a un beaucoup d'extension. On peut aussi observer des eclipses en regardant l'ombre de la lune sur la terre… le nombre de possibilité est énome.

      Bref le super truc de Microsoft apporte quelque chose par rapport à Celestia ?
  • # Security Warning

    Posté par . Évalué à 1.

    Moi ce que j'aime particulièrement se sont les 4 Security Warning message box, click Run sur la dizaine de tâches que comprend l'installation (dixit le site lui même). 40% d'opération "inutiles" c'est un record !
    • [^] # Re: Security Warning

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouais mais c'est pour être sûr que tu veux bien l'installer, des fois que tu préfèrerais Celestia ;-)
      Enfin, il ne manque plus qu'un petit message t'annonçant que l'éditeur n'est pas de confiance et là, on friserait quand même le ridicule :D
  • # une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    serait de pouvoir voir des trous noirs en plus des supernovas et des naines blanches...

    ok, je sais ----> [ ]
    • [^] # Re: une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce n'est pas stupide du tout, un trou noir est tout sauf invisible. Voir le science et avenir d'avril dernier.
      • [^] # Re: une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Un trou noir est invisible, complétement (au sens ou tu ne peux pas voir ce qui s'y passe dedans), et le dernier science et avenir ne m'apprendra rien là dessus, car je passe mon temps à les étudier. En revanche, ils ne sont pas, a priori, complétement indétectables, par effet de lentille gravitationnelle ou par d'autres moyens indirects.

        Ok, on pourrait imaginer voir un rayonnement de corps noirs s'échapper d'un trou noir, si on suppose que les trous noirs rayonnent à la température de Hawking, mais on ne verra rien d'autre qu'une lumière sans aucune charactèristique, ni aucune information, en dehors de la température.

        Bref, c'est pas demain la veille qu'on va te mettre des photos de trous noirs dans google sky, celestia, ou le truc de Microsoft.

        Rappelons aussi que la seule véritable raison pour lesquelles les astophysiciens pensent que les trous noirs existent est due au fait que sans l'existence de trous noirs, ils sont incapables d'expliquer la vitesse de rotation des galaxies. Il y aussi des supports théoriques, mais ce ne sont que des supports. L'existence des trous noirs est loin d'etre une vérité absolue.
        • [^] # Re: une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

          Posté par . Évalué à 2.

          Euh ... tu serais pas un théoricien toi par hasard ? :)

          Quelques précisions supplémentaires. On détecte très bien les TN par leur effet qu'ils ont sur leur environnement, par exemple, et pas seulement par des effets de lentilles gravitationnelles. On détecte ainsi très bien le rayonnement dû à un disque d'accrétion ce qui peut donner un microquasar. Voir le cas célèbre de GRS 1915+15. C'est une des principales preuves de l'existance de TN stellaires. Pour les TN galactiques, la preuve est apportée par la fréquence de rotation très importante des étoiles très proches du centre de la Galaxie, ce qui ne peut s'expliquer que par la présence d'un TN supermassif. Concernant les courbes de rotation des galaxies, elles n'ont à ma connaissance rien à voir avec la présence d'un TN mais avec celle de la matière noire (ou d'une gravité modifiée à la MOND), dont on ne connait toujours pas la nature exacte à ce jour.

          Bon j'ai pas mal pioché dans mes souvenirs de DEA, j'espère ne pas avoir fait d'eurreur. Med aussi du domaine (bien que pas sur les TN du tout) mais du côté observationnel.
          • [^] # Re: une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Euh ... tu serais pas un théoricien toi par hasard ? :)
            Si completement. ;-) (mathematiques de la relativite generale)

            Merci du correctif sur les trous noirs au centre des galaxies.

            (Le reste est hors sujet par rapport au journal..., dsl)


            ceci dit, je persiste dans mon opinion, les preuves de l'existence des trous noirs sont loin d'etre absolues. Ce sont toutes des preuves tres indirects. Par exemple, pour les quasars et microquasars, on pense qu'il y a un trou noir au centre car c'est la meilleure explication possible des phenomenes, mais cela ne veut pas dire que c'est forcement la bonne.

            Il y a une confusion souvent faite, a propos, par exemple, des jets de radiation emanant des quasars. Beaucoup de gens interpretent ceci comme une preuve d'un champ gravitationel tres fort et concluent donc qu'il y a un trou noir derriere tout cela. Hors il se trouve que, d'un point de vue theorique, les champs gravitationelles a la frontiere des trous noirs n'ont aucune raison d'etre forts. Ils sont forts proche d'une singularite a l'interieur des trous noirs, mais a l'exterieur, meme tres pres de la frontiere, ils peuvent rester tout a fait normaux, voir etre tres faibles. En conclusion, les jets de radiation peuvent etre cause par des trous noirs, ou pas...
            • [^] # Re: une vraie amélioration par rapport à Google sky ou celestia

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oh, attention, je n'ai jamais dit que les trous noirs existent réellement. Simplement que le fait de les ajouter dans celestia est loin d'être stupide car, au voisinage d'un trou noir, on voit énormément de choses (en supposant qu'ils existent et qu'ils se comportent comme le prévoit le modèle mathématique).

              Le numéro d'avril de S&A contenait justement un DVD contenant des simulations de ce qui se passe lorsqu'on s'approche d'un trou noir. Et franchement, on "voit" le trou noir (même si en réalité, on ne perçoit pas de lumière émanant directement de l'objet, évidemment, mais seulement un tas d'effets indirect).

              Conclusion : peut-être que si, finalement, ce numéro aurait des choses à t'apprendre (pour info, c'est l'une des première fois que quelqu'un prend la peine de faire ce genre de simulation, ça a été réalisé par un physicien français).
  • # a quoi ca sert?

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour les amateurs il y a deja pletore et bien mieux que ce soit google sky, celestia ou stellarium.

    Quand aux professionnel vu qu'ils ont a 90% sur des unix (mac, linux, dec alpha, solaris etc) ca doit leur faire ni chaud ni froid.
    • [^] # Re: a quoi ca sert?

      Posté par . Évalué à 2.

      Il faut arrêter de cracher sur les produits microsoft à tout bout de champ et savoir rester un peu objectif.

      Pour avoir testé ce logiciel (je suppose que peu l'ont fait), je le trouve pas mal du tout, au moins pour des amateurs :

      - Contrairement a Celestia et Stellarium il telecharge les images du net
      - Il donne facilement acces a des images provenant d'un grand nombre de telescopes (Carte de l'hydrogène, infrarouge, ultraviolets, WMAP, ...)
      - L'interface est plus sympa que google sky, par exemple il affiche une liste des objets connus a proximite, le zoom se fait de manière fluide
      - on peut voir le relief des planetes, et quand on zoom on a de bonnes resolutions (au moins pour la terre)

      Ce programme est un peu un mélange entre google sky et Celestia (étoiles/galaxies en 2D mais système solaire en 3D)

      Ses seuls défauts sont de ne pas être libre et de n'être disponible que sous windows
      • [^] # Re: a quoi ca sert?

        Posté par . Évalué à 3.

        ca c'est clair j'ai pas pu tester. Les seuls OS que j'utilise sont des OS non microsoft donc je voudrais bien tester mais je vois pas comment.
      • [^] # Re: a quoi ca sert?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Contrairement a Celestia et Stellarium il telecharge les images du net
        > Il donne facilement acces a des images provenant d'un grand nombre de telescopes (Carte de l'hydrogène, infrarouge, ultraviolets, WMAP, ...)

        KStars le permet aussi il me semble. En fait c'est pas pour comparer mais juste que je trouvais dommage qu'il ne soit pas cité dans ce journal aux cotés de Celestia et Stellarium. :p

        Pour ceux qui ne connaitraient pas, un petit extrait du manuel :
        KStars est un planétarium de bureau pour KDE. Il dessine une simulation précise du ciel nocturne, comprenant les étoiles, constellations, amas d'étoiles, nébuleuses, galaxies, toutes les planètes, le Soleil, la Lune, les comètes et les astéroïdes. Vous pouvez voir le ciel comme il apparaît de n'importe quel endroit de la Terre, n'importe quel jour.

        Et le lien qui va bien : http://edu.kde.org/kstars/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.