Journal Minetest 5.0.0 est sorti !

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
27
mar.
2019
Ce journal a été promu en dépêche : Minetest 5.0.0.

N'ayant pas vu de nouvelle sur le sujet, je m'y attelle.

Minetest est un clone gratuit et open-source de Minecraft, écrit en C++, qui nécessite peu de ressources matérielles. Cela fait un moment que nous n'avions pas parlé de Minetest sur LinuxFr.org. Le projet est toujours actif depuis le dernier billet évoqué ici. La version 5.0.0 est sortie le 5 mars. Les notes de changements (changelog) sont disponibles en suivant ce lien : https://dev.minetest.net/Changelog#0.4.16_.E2.86.92_5.0.0

Cette nouvelle version change la numérotation, car on passe de la version 0.4.16 à la version 5.0.0 (les raisons sont multiples et détaillées dans le changelog).

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je les invites à consulter l'annonce de sortie en anglais sur le forum.

Et pour les plus curieux, voici le lien vers les sources : https://github.com/minetest/minetest/tree/5.0.0

  • # Détail, détail...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 28/03/19 à 09:12.

    Minetest n'est pas un clone gratuit et open source de Minecraft.

    Minetest est un moteur de jeu voxel écrit en C++, basé sur l'Irrlicht Engine écrit en C++. Ce moteur permet donc de créer des jeux qui sont la constitution d'un ensemble de mods écrits en lua (pour les non-habitués, ce sont des modules apportant divers comportements et mécaniques permettant de modifier un jeu existant ou dans le cas de Minetest, permettant même d'en créer de A à Z). Ces mods permettent d'ajouter objets, mécaniques de jeu, changer l'interface voire modifier entièrement la génération du monde.
    ContentDB, la base de contenu, peut donner une vue intéressante des mods bien maintenus.

    Bien que le jeu par défaut "Minetest Game", une sandbox quasi-vide faite pour être moddée et tester le moteur, et bien d'autres jeux créés par des contributeurs soient des mondes cubiques similaires à Infiniminer, Minecraft et autres jeux basés sur un monde cubique, le moteur de jeu Minetest n'est pas une copie/un clone de Minecraft.

    Il est néanmoins possible d'imaginer bien d'autres choses.

    Il est indéniable que beaucoup recherchent un Minecraft libre et open source en Minetest et généralement, ça déchante vite…
    Néanmoins depuis début 2017, Wuzzy a lancé la création d'un clone de Minecraft vanilla basé sur Minetest, le projet progresse bien même si, intrinsèquement, Minetest et Minecraft ont leurs propres spécificités et un clone identique n'est pas particulièrement faisable aujourd'hui.

    Voyez Minetest comme la possibilité de faire autre chose que simplement cloner Minecraft :) c'est un projet fantastique ! Bienvenue à la version 5.0.0 apportant quelques gros changement nécessaires et bravo à l'ensemble des contributeurs pour le travail effectué !

    Dans une veine similaire mais bien plus gourmand en ressources, Terasology existe sous licence Apache 2.0 license pour le code et CC BY 4.0 pour les assets et est écrit en Java.

    Alcyone

    • [^] # Re: Détail, détail...

      Posté par  . Évalué à 5.

      et j'ajoute que les mods permettent d'avoir autre chose que des cubes.

      Personnellement, je suis bien content de voir la diversité des serveurs et des mods, et cette richesse rend Minetest bien plus intéressant que d'autres jeux "cubiques".

      Le pack DreamBuilder est un bon début.

      Et il y a aussi un addon DF pour ceux qui aiment les nains et les forteresses!

      Quelques mods :
      https://forum.minetest.net/viewforum.php?f=11

      • [^] # Re: Détail, détail...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        et j'ajoute que les mods permettent d'avoir autre chose que des cubes.

        J'avais mis en lien Hexagonal à cet effet :) même si en preuve de concept pour le moment, cela démontre que l'on exploite certaines possibilités du moteur.

        Alcyone

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.