Journal CalcPvAutonome : appel à la traduction

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
24
3
fév.
2018
Ce journal a été promu en dépêche : CalcPvAutonome : appel à la traduction.

CalcPvAutonome est un logiciel libre (licence Beerware) et gratuit de dimensionnement d’installation photovoltaïque (électrique solaire) en site isolé (autonome). Il se veut transparent dans la méthode, pédagogique et surtout détaché de toute structure commerciale (rien à vendre après/pendant le dimensionnement…)

CalcPvAutonome a fait pas mal de chemin depuis sa création. Au départ, il ne savait pas récupérer les données d’ensoleillement au-delà de la France métropolitaine. Devant le nombre de demandes grandissant d'outre hexagone, j’ai pris mon clavier et maintenant j’utilise les données d’ensoleillement du projet PVGIS. Ce qui permet désormais à CalcPvAutnome de couvrir une bonne partie du globe. De ce fait je lance un appel à la traduction dans la langue que vous voulez/pouvez : espagnol, chinois, portugais, italien, espéranto, grec… Faites-vous plaisir :-) ! La plateforme de traduction est hébergée sur crowdin. Pour le faire hors ligne, le .pot est ici.

Des z'images du machin :

Screenshot1 Screenshot2 Screenshot3

Voilà voilà,
Des bisous les manchots

  • # Communauté de traducteur au service du libre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ha si j'aurai une question : est-ce que des traducteurs sont regroupés en communauté et se mettent au service du logiciel libre ? (ça serait beau, mais j'ai pas trouvé… peut-être qu'ils sont bons en traduction mais pas en référencement ou moi mauvais en recherche…)

    • [^] # Re: Communauté de traducteur au service du libre ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a des équipes de traducteurs pour chaque langue et chaque projet (gnomefr, kde-francophone, traduc.org, debian-l10n-fr, etc.)
      La meilleure chance pour que ton application soit traduite en différentes langues, c'est qu'elle intègre un projet plus large. Ainsi tu pourras peut-être attirer l'attention de traducteurs dont la langue maternelle est l'espagnol, le grec, etc.

      • [^] # Re: Communauté de traducteur au service du libre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour vous tenir informé, il y a 15 jours, CalcPvAutonome n'était traduit qu'en Français et en Anglais, depuis voilà ou nous en sommes :
        - af 46%
        - nl 11%
        - fr 100%
        - id 99%
        - it 51%
        - pl 20%
        - ru 47%
        - en 100%
        - es-ES 100%
        - tr 100%
        - uk 55%

        Il semble que nombre des contributeurs arrive de ce site : http://utopian.io/ qui rémunère les contribution opensource (via http://steemit.com/)
        je ne sais pas trop quoi en penser… c'est génial, ça a été très vite mais je ne suis pas certain de la qualité (et j'ai pas trop moyen de le savoir). J'ai déjà eu un retour d'une Russe qui repassait derrière une autre qui avait fait vraiment n'importe quoi (selon elle toujours…)
        En tout cas je n'aurai pas imaginé avoir autant de petit drapeau de traduction en haut de ce machin il y a 15 jours… C'est dingue : https://calcpv.net/tr

  • # Orthographe

    Posté par . Évalué à 4.

    Ça sent la future transformation en dépêche ; par contre il va falloir revoir corriger quelques soucis:
    - structure commercialE (féminin) ;
    - A fait pas mal de chemin (avoir : a, pas à) ;
    - ne savait pas récupérER (astuce: mettre 'boire' ou 'bu'…) ;
    - nombre de demandeS grandissant_ (plusieurs demandes, c'est le nombre qui croît) ;
    - la plateforme de traduction est hébergéE.

  • # Informations

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    J'ai fait un test, mais je ne comprends pas le résultat.
    Du 4 janvier 2017 au 15 novembre 2017, j'ai consommé 5074kWh en heure pleine et 4160 en heure creuse. Soit environ 29kWh par jour. J'ai deux radiateurs électrique qui tourne régulièrement pour chauffer la maison en hiver de 3500W total un four, un congélateur, un frigo. J'ai mis 5000W maximum mais ça n'a pas l'air d'influer le résultat grandement.

    Pour l'inclinaison de la toiture, j'ai un hangar qui a une pente de 40° environ. L'orientation est d'environ 45°.

    Mon positionnement approximatif est : LatLng(44.27192, 4.6067)

    Le résultat me dit qu'il me faut 55 panneaux et qu'au minimum ça me coûtera 55000€.

    J'ai payé pour la période du 4 janvier 2017 au 15 novembre 2017, 1442€ d'électricité. Même si j'arrondi ma consommation à 2000€ / an, l'installation sera rentable dans plus de 25 ans. Si je n'ai rien à changer d'ici là, mais ça m'étonnerai que la batterie dure tant.

    Est-ce normal ? Est-ce que j'ai fait une grosse erreur ?

    Merci !

    • [^] # Re: Informations

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pour l'inclinaison de la toiture, j'ai un hangar qui a une pente de 40° environ.

      En autonomie, en France, on cherche à avoir une inclinaison optimum pour l'hiver (le moment ou il y a moins d'ensoleillement) donc plutôt 65° c'est idéal. 40° c'est pas mal pour revendre, pour faire de l'auto-consommation (pas de l'autonomie)

      J'ai payé pour la période du 4 janvier 2017 au 15 novembre 2017, 1442€ d'électricité. Même si j'arrondi ma consommation à 2000€ / an, l'installation sera rentable dans plus de 25 ans. Si je n'ai rien à changer d'ici là, mais ça m'étonnerai que la batterie dure tant.

      Un parc de batterie c'est environ 10 - 15 ans.
      Si tu cherche la rentabilité c'est pas du côté du solaire autonome qu'il faut se tourner… Moi je suis aller vers ça parce que j'ai un besoin de liberté, de sens (et le nucléaire c'est pas mon truc) Je vais pas rentré dans le détail mais à mon sens on ne paie pas l’électrisé au pris qu'elle coûte (si on considère le démantèlement des centrales, le stockage des déchets… coût qui est pour l'instant porté par les générations futur.
      J'ai publié un article détaillé sur ce point sujet : L’autonomie électrique solaire c’est rentable ? C’est écologique ?

      J'ai deux radiateurs électrique qui tourne régulièrement pour chauffer la maison en hiver de 3500W total un four, un congélateur, un frigo.

      3500Wh/j c'est "pas trop mal" (même étonnant si tu chauffe à l'élec) . Après en autonomie à mon sens il faut revoir son comportement électrique (ne pas considérer que c'est abondant, utiliser le soleil quand il est là et moins utiliser l'élec quand il se cache) du coup prendre sa facture électrique EDF est une erreur à mon avis pour dimensionner son installation.
      C'est surtout ton besoin en puissance max (énorme) qui fait que ta simulation a pas dû trop bouger. Les batteries solaires au niveau des courants forts c'est pas le plus simple, du coup il faut sur-dimensionner en fonction du courant fort (le besoin journalier passe au second plan)
      A mon sens l'autonomie électrique ne va pas sans sobriété énergétique et déjà juste le radiateur électrique, un four électrique, un congélateur c'est possible que dans un monde ou l'électricité est (en apparence) abondante.

      Si tu veux plus d'info j'ai monté une petite formation sur le sujet, la vidéo est en accès libre par ici : http://david.mercereau.info/formation-pv/ (en attendant peertube…)

      Belle journée,

      David

      • [^] # Re: Informations

        Posté par . Évalué à 2.

        Alors je suis bien d'accord sur le prix de l'électricité. Mais on est en France et j'ai bien l'impression que le démantèlement des centrales nucléaires ça ne va pas être les clients d'EDF qui vont le payer mais plutôt le contribuable.

        Après si j'explique à ma femme qu'il faut qu'elle coupe les radiateurs pour faire fonctionner le four ou qu'il faut qu'on chauffe moins, c'est perdu d'avance…

        Je pense que je m'équiperai un jour, mais peut être pas pour de l'autoconsommation pure.

        Merci en tout cas pour les explications.

        • [^] # Re: Informations

          Posté par . Évalué à 6.

          j'ai bien l'impression que le démantèlement des centrales nucléaires ça ne va pas être les clients d'EDF qui vont le payer mais plutôt le contribuable.

          Ca peut paraitre injuste mais le nucléaire est un héritage que partage tous les français : Avant 2000 tous les français consommaient du nucléaire. Il est donc normal que tous les français paient. De l'argent a été provisionné par les consommateurs en prévision du démantèlement mais bien évidemment c'est insuffisant pour démanteler. Le gouvernement va tout faire pour prolonger la durée de vie des centrales comme d'hab.

          C'est trop facile d'utiliser l'énergie du nucléaire pendant 35 ans, puis se mettre à l'électricité verte pendant 10 ans et de dire

          Oh je vois pas pourquoi je paierais pour démanteler le nucléaire alors que je ne l'utilise plus, et n'oubliez pas de me racheter mon électricité verte trois fois son prix

          • [^] # Re: Informations

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est très vrai. En fait, cela rappelle le proverbe "la Terre ne nous appartient pas, nous l'empruntons à nos enfants". Nos parents ont décidé le nucléaire, nous l'avons utilisé - sauf ermitage hors réseau, et nous l'abandonnerons à nos enfants.

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Informations

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le problème de l'autonomie, c'est qu'elle nie l'effet réseau :
        - on gaspille beaucoup moins d'électricité en réseau que avec des installations autonomes (on ne perd par le rendement des batteries);
        - on tombe moins souvent en panne (pour le même coût d'entretien, bien sûr);

        J'utilise des panneaux PV depuis 2009, en revente, et profite du bénéfice pour m'abonner chez Enercoop. Cela me semble une solution écologique (que du vrai renouvelable) et viable économiquement (sur les premiers 20 ans je serai largement bénéficiaire en fait).

        Voici les données annuelles de production, grâce à un autre libriste qui avait sniffé le protocole ethernet de l'onduleur. Et par exemple on vit en ce moment un faible ensoleillement record, qui fait que mes batteries seraient à plat depuis longtemps avec ton dimensionnement.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Informations

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          • on tombe moins souvent en panne (pour le même coût d'entretien, bien sûr);

          Le coût d'entretien n'est pas le même.
          On oublie que dans un scénario 100% production décentralisée (avec l'effet réseau), il faudrait surdimensionner les câbles de distribution à l'échelle du pays pour prendre en compte la surcharge nécessaire en période de forte production (l'été en journée).

          viable économiquement

          Car le réseau te le rachète plus chère que le coût réel.
          En général la production solaire se fait au maximum lors d'une période de faible demande (en pleine journée, et en saison chaude), à un moment donc où le tarif de l'électricité est faible.

          Après tout dépend de si on considère la question à titre individuel ou de manière globale. En tout cas ce n'est clairement pas un sujet simple.

          • [^] # Re: Informations

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est faux : la production décentralisée demande moins de surdimensionnement, puisque il y a moins de transferts de courant sur de longues distances. Une centrale individuelle typique envoie 3kW maximum sur le réseau, qui est déjà prévu pour cette charge sans aucun problème. A moins que tu ne penses plutôt au cas où une grosse zone (genre toute l'Europe) surproduit le midi… on en est loin! Et même dans ce cas, les câbles d'échange internationaux sont déjà dimensionnés pour ça, il n'y a rien de pire que le pic chauffage du soir pour tirer sur le câblage, il faudrait vraiment énormément d'installations PV pour faire le même choc.

            Sur la viabilité économique, c'est bien sûr avec la subvention française de 2009. Mais c'est de toute façon viable par rapport à l'autoconsommation, qui a plein de surcoûts cachés : tu peux voir sur le site de David qu'il a dû en Décembre aller recharger ses batteries chez le voisin, ou avec un groupe électrogène.

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

            • [^] # Re: Informations

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Une centrale individuelle typique envoie 3kW maximum sur le réseau, qui est déjà prévu pour cette charge sans aucun problème. A moins que tu ne penses plutôt au cas où une grosse zone (genre toute l'Europe) surproduit le midi…

              Je parle bien d'un scénario d'une production entièrement décentralisée avec la nécessité de stocker la production maximale quelque part (pas que sur des batteries, il y a des barrages aussi) à consommation actuelle. La production en été nécessiterait des liens bien plus forts qu'aujourd'hui.

              C'est sûr que si ce n'est qu'une partie seulement de la consommation qui est traitée ainsi, il n'y a pas de problème. D'où ma précision de tenir compte d'un cas isolé ou global.

        • [^] # Re: Informations

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le problème de l'autonomie, c'est qu'elle nie l'effet réseau :
          - on gaspille beaucoup moins d'électricité en réseau que avec des installations autonomes (on ne perd par le rendement des batteries);
          - on tombe moins souvent en panne (pour le même coût d'entretien, bien sûr);

          Tu t’appuies sur quoi pour dire tout ça ? (ça tombe moins en panne et ça gaspille moins) des chiffres ? des docs ? Personnellement j'en sais rien…

          J'entends que pour toi ça a du sens d'être sur le réseau, avec Enercoop… Très bien… De mon côté j'estime moins gaspiller depuis que je suis en autonomie car j'ai fais la démarche d'une sobriété volontaire (indispensable à l'autonomie à mon sens), j'ai un besoin de 500Wh/j, là ou un français moyen est à 15KWh/j. C'est principalement dû, à mon avis, au fait que je touche du doigt la finitude des choses, quand il n'y a pas de soleil, la batterie se décharge, à la fin j'aurais plus de jus… Quand j'étais sur le réseau je n'avais pas conscience de ce que consommait tel ou tel appareil, j'avais une impression d'énergie non limité (tant que tu tires dessus, il y a du jus, il n'y a qu'a payé la facture à la fin)
          De ce fait, je considère que vivre en autonomie avec 500Wh/j/p est plus soutenable (qu'on gaspille moins) que 15KWh/j sur le réseau, même avec Enercoop…
          Encore une fois, c'est mon avis, je cherche pas à ce que tu te débranches du réseau, je te parle de ce qui est vrai pour moi.
          J'ajoute que depuis 2 ans que je ne suis plus raccordé je n'ai pas eu de panne, ni de maintenance à faire…

          tu peux voir sur le site de David qu'il a dû en Décembre aller recharger ses batteries chez le voisin, ou avec un groupe électrogène.

          Oui le soleil n'a pas suffit cette année (car il a été timide sur de longue période)
          Personnellement je n'ai pas de voiture, donc utiliser ~4L de pétrole (10€ pour prendre large, pas sûr qu'on puisse parler de surcoût) par an pour maintenir mes batteries en bonne santé (les recharger) c'est pas encore un non sens pour moi…

          • [^] # Re: Informations

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Personnellement je n'ai pas de voiture, donc utiliser ~4L de pétrole (10€ pour prendre large, pas sûr qu'on puisse parler de surcoût) par an pour maintenir mes batteries en bonne santé (les recharger) c'est pas encore un non sens pour moi…

            Je te demande pardon si tu t'es senti agressé. Ce n'était pas du tout mon idée, et je suis d'accord que ta démarche radicale a un impact écologique bien inférieur à la moyenne d'un français.

            Je voulais seulement souligner qu'il y a toujours de coûts cachés, en réseau ou pas. Et qu'il t'a fallu le réseau de distribution - du pétrole visiblement - malgré le radicalisme de ton choix. Donc il faut inclure le coût du groupe électrogène dans ton calcul.

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

            • [^] # Re: Informations

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je te demande pardon si tu t'es senti agressé. Ce n'était pas du tout mon idée, et je suis d'accord que ta démarche radicale a un impact écologique bien inférieur à la moyenne d'un français.

              Pas de lézard et pas d'animosité dans mes mots (désolé si ça parait), j’éclaircis juste ma réalité.

      • [^] # Re: Informations

        Posté par . Évalué à 5.

        à mon sens on ne paie pas l’électrisé au pris qu'elle coûte

        Pire que ça, on ne paye pas le confort technologique au prix qu'il coûterait réellement si la main d'œuvre était correctement rémunérée. De plus, on a aussi atteint les pics pour l'indium, le cuivre et le néodyme ce qui rend le photovoltaïque et l'éolien pas du tout pérenne pour les cinquante prochaines années.

        Bref, c'est vraiment vers une réduction drastique de la consommation que nous nous dirigeons (de gré ou de force)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.