Journal Blague belge bien mise en contexte

Posté par .
Tags : aucun
0
10
juin
2007
- La valeur du premier vote d'un belge, c'est des millénaires d'Histoire de luttes contre des monarques, contre des conquêtes, des traités, des mariages et autres artifices les baladant d'une souveraineté à une autre jusqu'en 1830 puis encore beaucoup de combat pour que le vote soit un droit universel de toute la population majeure.

- La valeur de la première abstention d'un belge, c'est 27¤50.

----------------------------- Sic transit gloria mundi. -----------------------------


http://fr.wikipedia.org/wiki/Belgique#Histoire
http://www.senate.be/www/?MIval=/index_senate&MENUID=141(...)
  • # Blague Ploumesque remise dans son contexte

    Posté par . Évalué à -3.

    Ok.

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # Questions d'un francais curieux

    Posté par . Évalué à 4.

    Donc si j'ai bien compris, le vote est obligatoire chez nos amis belges, et l'abstention est passible de 27 euros d'amende.
    Es-ce que c'est systématique ?
    Dans les faits, comment s'applique cette disposition ?
    Qu'en pensent les belges (et pourquoi pas, les français) ici présents ?
    • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oui, le vote est obligatoire en Belgique. Voter est un devoir et non un droit
      Non, très peu de gens ont réellement l'amende lorsqu'ils n'ont pas voté.
      Ben voilà, comme je le disais, très peu sont réellement punis
      Moi je suis pour le vote obligatoire. Voter est le minimum de respect qu'on peut avoir pour la démocratie.
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        > Moi je suis pour le vote obligatoire. Voter est le minimum de respect qu'on peut avoir pour la démocratie.

        Vous pourriez tout de même avoir un peu de respect pour ceux qui ne sont pas démocrates.
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par . Évalué à -8.

          C'est de l'humour ?!?!

          Monsieur est castriste ? jong-il-iste ? husseiniste ?

          M'enfin...
          • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

            Posté par . Évalué à 7.

            On a pas le droit de penser que la démocratie c'est nul, et que si c'était soi-même qui choisissait (tout seul) ceux qui nous gouverne, ce serait mieux que si ce choix était partagé avec x millions d'abrutis ?
          • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

            Posté par . Évalué à -4.

            >Monsieur est castriste

            Elle a la vie longue cette croyance comme quoi Castro est un dictateur ...
            • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

              Posté par . Évalué à 8.

              Voyons comment appelle-t-on un régime où le chef d'état ne change pas, ou il n'y a qu'un partie, et où la liberté de la presse est extrêmement limitée...
              • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ca ne te vient pas à l'esprit qu'un chef d'état soit tellement bon que le peuple ne souhaite pas en changer ?
                • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tellement bon ce n'est pas le terme que j'emploierais pour Castro ( http://www.rsf.org/article.php3?id_article=6638 ). Mais il est vrai qu'il y a peu de rébellion dans les régimes dictatoriaux, les peuples ont tendance à se foutre de qui dirige quand ça va bien pour eux.
                  • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                    Posté par . Évalué à 1.

                    RSF n'est pas tout blanc en ce qui concerne cuba. Le réseau Voltaire* a pointé des financements de la RSF qui pourrait porter le doute sur leur impartialité :
                    http://www.voltairenet.org/article142884.html?var_recherche=(...)
                    La RSF est notamment financée par le NED (National Endowment for Democracy) et le Center for Free Cuba (organisation d’exilés cubains basée à Washington).


                    "RSF continue d’affirmer que « 23 journalistes » sont emprisonnés. Pour l’organisation parisienne, il suffit que n’importe quel Cubain, attiré par le juteux commerce de la dissidence, écrive trois lignes contre son gouvernement pour décrocher le titre de « journaliste indépendant ». Peu importe que sur les « 23 journalistes » un seul, Oscar Elias Biscet, soit diplômé d’une école de journalisme. Peu importe qu’aucun de ceux-ci n’aient exercé le métier de journaliste avant d’intégrer l’opposition. Peu importe que ces derniers aient été condamnés par la justice cubaine pour des délits de droit commun – ils avaient reçu des fonds d’une puissance étrangère, les États-Unis – n’ayant rien à voir avec leur statut de « journaliste [8] »."
                    http://www.voltairenet.org/article143601.html?var_recherche=(...)

                    réponse de RSF :
                    http://www.voltairenet.org/article143413.html?var_recherche=(...)

                    l'analyse:
                    http://www.voltairenet.org/article143601.html?var_recherche=(...)

                    Alors oui, je sais que dire que Castro n'est pas un dictateur n'est pas facile à entendre (ce qui m'a valu des moinssages), mais je ne dis pas que c'est un modèle pour les démocraties non plus.

                    Tout ce que je dis, c'est qu'en France on est très mal informé sur Cuba (sur le Venezuela aussi), et je suis le premier à reconnaitre que je ne suis pas suffisamment informé également. Ce que j'aimerais, c'est qu'on arrête de relayer la désinformation des organes de presse, ou alors qu'on se documente également en prenant d'autres sources d'informations (le monde diplomatique, la bas si j'y suis etc.) pour pouvoir faire la part des choses.

                    (* oui je sais, le complot du 11 septembre blablabla)
                    • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                      Posté par . Évalué à 3.

                      En même temps, relayer la désinformation du réseau Voltaire, qui passe son temps à voir des complots partout, hein... (tu sais, le complot du 11 septembre blablabla).
                      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Comme d'habitude, aucune argumentation quant à la validité des arguments de ceux qui ont une autre opinion sur Cuba ...

                        Quant aux sources, ça ne gène apparemment personne quand elles sont directement financées par des états ou des exilés du pays en question, tant qu'elles vont dans le "bon" sens ...
                        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                          Posté par . Évalué à 2.

                          On peut avoir l'url qui dit qui finance le réseau voltaire, si elle existe (pour pouvoir comparer) ?
                        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Le Réseau Voltaire, j'ai vu ce que ça vaut : des adeptes de la théorie du complot judéo-américain, qui fricottent sans mal avec quelques personnalités d'extrême-droite tel Alain Soral, Dieudonné (marrant pour une association qui se dit anti extrême-droite), ou qui font ami-ami avec le Hezbollah.
                          Critiquer la politique impérialiste américaine n'autorise pas non plus à célébrer les dictateurs qui s'y opposent et à raconter les pires conneries pour vendre de "L'Effroyable Imposture".
                          Donc non, désolé, je n'accorde aucun crédit à des articles du Réseau Voltaire.
                • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                  Posté par . Évalué à 1.

                  >Ca ne te vient pas à l'esprit qu'un chef d'état soit tellement bon que le peuple ne souhaite pas en changer ?

                  Celà me fait penser à l'indignation générale des médias occidentaux lorsque Chavez a supprimer l'impossibilité de se représenter comme président. Ils ont crié à la dictature etc ...

                  Sauf que c'est exactement le même principe en France, or nous ne somme pas une dictature que je sache.

                  C'est toutes ces petites désinformations qui finissent par donner une image biaisée de certains régimes.
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par . Évalué à 5.

          la démocratie n'est pas le probleme... le probleme c'est ceux qui se réclament de la démocratie.


          ----->(_)
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        Moi je suis pour le vote obligatoire. Voter est le minimum de respect qu'on peut avoir pour la démocratie.


        Et pourquoi il faudrait respecter ce système dégueulasse qui favorise les plus forts et enfonce les plus faibles encore plus dans la merde ? Respecter cette police cow-boys qui frappent gratuitement les manifestants, utilisent des joujoux mortels, contrôlent au faciès, raflent aux sorties des écoles ? Respecter ces politiciens véreux qui ne se soucient que de leur pomme, pompent dans la caisse, font passer des lois pour couvrir leurs arrières, magouillent dans tous les sens ? Respecter cette politique du travail qui veut rendre les chômeurs coupables de leur situation pendant que les boursicoteurs se gavent à s'en faire péter le ventre ? Respecter cette ghettoïsation qui parque les immigrés et les revenus les plus faibles aux banlieues des grandes villes, leur bouche l'horizon et criminalise ceux qui ne se laissent pas exploiter pour une bouchée de pain ? Respecter ces juges qui se prennent pour dieu le père, décident en 20 minutes de l'avenir d'une vie, mettent 6 mois ferme sur témoignage de la police à des gens sans casiers ? Respecter cette armée qui est le deuxième budget de la nation, se paie des joujoux à plusieurs milliards d'euros pour pouvoir tuer les gens de manière toujours plus perfectionnée ?

        Non, vraiment, je ne vois rien de respectable là-dedans. Ce n'est pas parce qu'il y a une grosse campagne marketing disant que la démocratie c'est des gentils qui veulent votre bien qu'il faut les croire. Ouvrez les yeux, bordel !
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par . Évalué à 4.

          « Ouvrez les yeux, bordel ! »

          Même si l'on peut être d'accord avec tes constats, en quoi le système démocratique en est il responsable ? AMHA, on pourrai dénoncer les mêmes travers pour n'importe quel système politique... Enfin, comme disait Sarclo (non, pas celui qui boit de la vodka avec Poutine)


          Et c'est même pas des baffes qui s'perdent
          C'est l'homme qu'est comme ça, c'est dl'a merde
          C'est pas des trucs à mettre au point
          C'est l'homme qu'est comme ça , qu'est du brun
          • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Là c'est limite de la mauvaise foi. Toutes ces choses que je cite sont des conséquences souvent directes des décisions politiques. Qui sont prises par le gouvernement et leurs potes de l'assemblée. Dépositaires du pouvoir, puisque nous sommes en "démocratie".

            Ou alors tu considères que l'équipement des policiers en tasers, la chasse aux sans-papiers, la construction d'un porte-avions, sont des évenements inéluctables complètement indépendants du pouvoir politique ?
            • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

              Posté par . Évalué à 9.

              « Ou alors tu considères que l'équipement des policiers en tasers, la chasse aux sans-papiers, la construction d'un porte-avions, sont des évenements inéluctables complètement indépendants du pouvoir politique ? »

              Je considère naturellement que ces décisions sont dépendante du pouvoir politique. Je pense par contre quelles ne résultent pas du choix de la démocratie comme système politique [1]. En gros, ce que tu dénonce aurai très bien pu se passer dans un système totalitaire, autocratique, théocratique, féodal, monarchique, etc..

              Et à mon avis, en pire.


              [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_politique
              • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Donc tu les considères bien comme une fatalité.

                Et que ces choses puissent arriver (et surtout qu'elles soient la règle) montre que le système politique est mauvais, et qu'il faut en changer. Pour un autre système qui ne permette plus ce genre de choses.
                • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Non non le système est très bien (enfin presque bien) c'est juste que certains ne savent pas, apparement, que c'est à l'Assemblée Nationale que l'on vote les lois, et que c'est donc les législatives l'élection la plus importante pour donner un semblant d'opposition à ce pays.
                  Sans opposition la démocratie n'est rien, mais apparement pas beaucoup de monde n'a été bouger son cul pour aller la fare fonctionner.
            • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              En même temps, mon système électoral est proportionnel, celui qui fait 10% aux élections, il a 10% des représentants, pas 0. Cela dit, on a quand même Charleroi donc je vais me taire.

              Mais même si la démocratie permet des dérives, tu es obligé de remarquer que tous les systèmes les permettent. Ce ne sont donc pas les systèmes qui sont à mettre en cause mais bien la nature humaine.
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ouvrez les yeux, bordel !


          Que nous proposes-tu de mieux ?

          C'est beau la protestation sans propositions. Et après c'est aux démocrates d'ouvrir les yeux. Un peu de respect pour les gens qui sont morts pour te donner l'occasion d'exprimer ton ras-le-bol ici, ras-le-bol que je qualifierais plutôt de pot-pourri d'opinions toutes plus populistes les unes que les autres.
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par . Évalué à 4.

        « le vote est obligatoire en Belgique. Voter est un devoir et non un droit. »

        D'après ma carte d'électeur française :

        Voter est un droit, c'est aussi un devoir civique.
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu fais bien de marquer "civique".
          Donc pas un devoir dans le même sens que le droit.

          En France :
          Le droit de voter est législatif.
          Le devoir de voter est civique, bref, un mot, pas plus. Ce n'est donc pas un devoir (si les politiques devaient faire tous ce qu'ils disent, il feraient tous et leur contraire!)

          En Belgique, droit et devoir sont législatifs, c'est quand même très différent.
    • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Effectivement, l'amende en cas d'abstention n'est en pratique quasi jamais appliquée. Il faut aussi ajouter qu'il y a très très peu d'abstention. Il est considéré comme tout à fait normal d'aller voter, quitte à y laisser un papier blanc.

      C'est d'ailleurs très sympa, je viens de passer ma matinée dans la cour de l'école à discuter avec tout le monde, à revoir des gens qui habitent 5 rues plus loin mais que j'avais plus vu depuis longtemps.

      C'est très très convivial et, rien que pour ça, je remercie le vote obligatoire.

      Cela a aussi l'effet secondaire que beaucoup de gens, qui me disent qu'ils s'abstiendraient si le vote était libre, s'intéresse un minimum à la politique et demandent, généralement le samedi soir, si on peut leur résumer les différents programmes, etc...

      Moi j'aime beaucoup le vote obligatoire.
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par . Évalué à 3.

        Cela a aussi l'effet secondaire que beaucoup de gens, qui me disent qu'ils s'abstiendraient si le vote était libre, s'intéresse un minimum à la politique et demandent, généralement le samedi soir, si on peut leur résumer les différents programmes, etc...


        Ça sent le vote de qualité. Ça sent l'adhésion forte pour la démocratie, ça sent la légitimité incontestable de l'élu, tout ça.
        Si une démocratie se meurt, ce n'est pas une adhésion en contre-plaqué législatif qui mettra en garde le peuple, je dirais même que ça maintiendrait plutôt l'illusion.

        Je peux t'assurer, cher ploum aimant le vote obligatoire (je t'ai connu bien plus libérale sur d'autres aspects, soit dit en passant, serait-ce la seule conviction du j'en ai rien à foutre, foutez-moi la paix, c'est très bien comme c'est et faites ce que vous voulez du moment que ça ne m'emmerde pas ?). Franchement c'est triste. En France, les élections présidentielles, c'était loin d'être parfait, mais au moins ceux qui sont allé voter ne se sont pas inventé une raison, à défaut d'être bien informé, objectif, etc., ils étaient sincères avec eux-mêmes, dans le secret de l'isoloir. C'est toujours ça de plus proche de la réalité…
        • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En lisant certains commentaires ici, je me suis interrogé.

          Tout d'abord, effectivement : en quoi puis-je imposer le vote parce que moi je le considère important ? Je dois respecter le (non-)choix des autres.

          Ensuite, est-ce que les petits partis avec une forte mobilisation (je pense à Ecolo) ne ferait pas de meilleurs résultats sans le vote obligatoire ? Est-ce que le vote obligatoire ne renforce pas les gros partis tout simplement parce qu'une partie de l'électorat vote par habitude, sans réfléchir, tout comme ils ont adoptés la religion de leur parent parce que voilà, c'est comme ça.

          D'un autre côté, je n'aime pas le système à la française qui nécessite d'abord de s'inscrire sur les listes car il faut vraiment être motivé pour y aller.

          À la limite, je dirais qu'il faudrait un vote obligatoire non-imposé. ça parait stupide mais c'est le genre de trucs qu'on est tout à fait capable de pondre en Belgique.

          En fait, je crois que le vote obligatoire est comme la carte d'identité obligatoire : c'est vu comme une atteinte à nos libertés si on ne l'a jamais vécu mais c'est parfaitement normal si on l'a toujours connu. Même les plus anarchistes en Belgique ne remettent pas en cause la carte d'identité (mais bien le vote obligatoire). Mais si tout est question d'habitude, où est la limite entre la liberté et le totalitarisme ?
          • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.


            Même les plus anarchistes en Belgique ne remettent pas en cause la carte d'identité ...


            Mais bien sûr que si; et en cherchant un peu plus loin que ma petite personne pour étayer cette réponse, je suis arrivé en cinq minutes sur un texte dans « Alternative Libertaire », où on peut lire :



            Il serait peut-être bon de rappeler, en passant, que la carte d'identité obligatoire fut instaurée en Belgique par le Kaiser Guillaume II durant la première guerre mondiale. [...]


            Rappelons aussi que par la suite, sous l'occupation nazie des années quarante, la gendarmerie belge n'a pas eu beaucoup de mal a organiser administrativement les convois à destination d'Auschwichtz, Dachau ou Buchenwald. La population avait déjà pris l'habitude de se laisser ficher sans rouspéter.

            • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

              Posté par . Évalué à 2.

              On vient d'atteindre un point godwin je pense, avec ce texte d'Alternatives Libertaires...

              Sinon quand on regarde les pays où il n'y a pas de cartes d'identité et où les citoyens se prennent le vol d'identité dans la gueule au point de détruire régulièrement des centaines de vies, on se dit qu'il vaut mieux un moyen de prouver correctement son identité.
          • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

            Posté par . Évalué à 2.

            D'un autre côté, je n'aime pas le système à la française qui nécessite d'abord de s'inscrire sur les listes car il faut vraiment être motivé pour y aller.

            À la limite, je dirais qu'il faudrait un vote obligatoire non-imposé. ça parait stupide mais c'est le genre de trucs qu'on est tout à fait capable de pondre en Belgique.


            Personnellement, j'ai reçu ma carte d'électeur par la Poste. C'est comme ça que j'ai pu voter au référendum en 2005. Mais je sais que c'était une mesure penser pour faciliter le vote des jeunes, peu réputés pour être des fanas de l'administration. Si j'avais été plus vieux, si je change de commune ou si je perd ma carte, je ne sais pas comment ça se passe.

            En France, le vote n'est pas obligatoire, mais il y a de la pression sociale pour que tu votes. En droit, ce n'est qu'un droit. Mais dans le discours de beaucoup, c'est présenté comme un devoir civique désapprobation à la clef en cas d'abstention (ça varie néanmoins en fonction des milieux).

            Mais dans mon cas précis, c'était un peu comme dans ta vision : obligatoire, mais pas imposé. Non ?

            Et franchement, je préfère mon cas, comme je l'ai vécu, au cas belge, comme des amis l'ont vécu.

            L'abstention, ce n'est pas important : il y eut 16% d'abstention aux dernières présidentielles, et ~40% au premier tour des législatives, tout en donnant une large majorité au même parti. Qu'est-ce que ça signifie ? Que les citoyens français ne se déplace pas pour mettre du papier dans une boîte ni pour éviter une amende même improbable, mais pour un enjeu.
            Pour moi, c'est une attitude très saine, pas du tout anti-démocratique. Un peu idéale, même.
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par . Évalué à 2.

        Personnellement je n'aime pas trop le vote obligatoire, si l'on tient un tant soit peu à la démocratie et au débat politique ça devrait être naturel d'aller voter.
        Remarque vu ton récent billet sur la politique belge (http://ploum.frimouvy.org/?151-les-elections-on-a-ca-aussi-e(...) ), c'est à te dégouter de voter en Belgique je trouve (le prend pas mal hein).

        Par contre notre camarade Kouran a l'air de dire que des trucs pas nets se sont passés : http://www.linux-eco.org/blog/index.php/2007/06/10/199-agiss(...)
    • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

      Posté par . Évalué à 3.

      >Qu'en pensent les belges (et pourquoi pas, les français) ici présents ?

      Je ne suis pas belge et j'aimerai pas que ça soit comme ça dans mon pays. Mais faut dire que je suis plus BSD que GPL et je prefere laisser le maximum de choix aux gens que d'éliminer ceux que je pense mauvais pour eux.
      • [^] # Re: Questions d'un francais curieux

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne suis pas sur que cela a avoir avec BSD vs GPL... (laisse les autres BSDfan libre de leur choix merci).
        ensuite, tu peux être obligé d'aller voter tout en votant blanc ou nul. (surtout si les blancs et nuls sont comptabilisés, comme l'aurait voulu bayrou).
  • # N'importe quoi ...

    Posté par . Évalué à -1.

    Voter doit être un devoir ... ok mais bon ... Ici en France, si on veut marquer une opposition, l'abstention parle énormément plus que le blanc ou le nul ...
    • [^] # Re: N'importe quoi ...

      Posté par . Évalué à 9.

      en général, l'abstention est plus un signal de désintérêt que d'opposition...
      • [^] # Re: N'importe quoi ...

        Posté par . Évalué à 6.

        Attend faut avouer que c'est quand même vachement plus pratique de montrer son opposition sans bouger de devant sa télé (bon ok ou son pc...) plutôt que de se déplacer jusqu'au bureau de vote. Faut ouvrir la porte, s'exposer à la lumière du soleil, et même risquez de croiser des gens dans la rue! Oo

        Ouf heuresement que le vote est pas obligatoire.
        • [^] # Re: N'importe quoi ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Je plussoie ta note ironique...

          en tout cas, ceux qui s'abstiendront au second tour ne figureront vraiment pas dans les protestataires mais plutôt dans les satisfaits du premier tour.
      • [^] # Re: N'importe quoi ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En général, les utilisateurs de linux sont des gros barbus qui boivent de la bière tout en tapant des lignes de commande incompréhensibles.
        • [^] # Re: N'importe quoi ...

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est drôle que tu dise cela, car quand j'ai lu ton message, j'avais une bière entre les mains et je tapais des lignes de commandes farfelue tout en me tripotant la barbe.

          Par contre, je ne suis pas gros.
  • # j'ai voté en Belgique

    Posté par . Évalué à 1.

    Le fait de ne pas voter empèche tout droit à la discution et à la contestation.
    Comme j'ai voté, j'estime donc avoir le droit de gueuler lorsque je le jugerai bon.
    • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

      Posté par . Évalué à 2.

      Alors pour toi les étranger en situation régulière par exemple n'ont pas le droit à la parole en plus de ne pas avoir le droit de vote?
      • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

        Posté par . Évalué à 1.

        Sans donner mon opinion, qu'est ce qui différencie alors un autochtone d'un étranger ?
      • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

        Posté par . Évalué à 2.

        Peut être voulait il dire "Le fait de ne pas voter [alors que tu en as la possibilité] empêche tout droit à la discution et à la contestation.".
        Si c'est bien ça, j'abonde...
        • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce n'est pas ma conception de la libre expression, pour moi tout le monde à le droit d'avoir un avis et de l'exprimer.
          Pendant les élections aux états-unis, les français ne se sont pas privés pour donner leur avis.
          En France, jusqu'à preuve du contraire le vote est un droit, pas un devoir. La libre expression est un droit, pas un devoir. Et on peut très bien user de l'un ou de l'autre sans recourir aux deux en même temps. Je n'imagine pas que l'un et l'autre soient liés par un texte de loi.
          J'imagine le tolé que celà produirait, si jamais un homme politique osait promulguer une loi qui t'empêche d'avoir le droit d'expression si jamais tu n'as pas voté... ce serait une nouvelle forme de censure. On arrête pas le progrès...
          De tels propos moi ça me choque.
    • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

      Posté par . Évalué à 0.

      Le fait de ne pas voter empèche tout droit à la discution et à la contestation.

      Le fait de voter empêche tout droit à la contestation, vu que c'est l'acceptation du système démocratique et de tout ce qui en découle.

      Affirmer c'est bien. Argumenter c'est quand même un petit peu mieux, non ?
      • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

        Posté par . Évalué à 2.

        D'un autre coté personne ne t'a demandé si tu acceptais le système ou pas.

        Donc oui en effet ne pas voter donne le droit de la boucler.
        Ne pas accepter le système démocratique donne le droit de déménager...

        Il faut garder les pieds sur terre...
        • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          La démocratie, dictature de la majorité sur les minorités ...

          La démocratie, système auto-validé : qui a décidé d'imposer cette dictature de la majorité ? La majorité, justement !

          La démocratie, système qui n'est valable qui si quasiment tout le monde prend part au vote : que faire de ceux qui ne s'expriment pas ? La contestation du système démocratique ne peut passer, en définitive, que par la non-participation à cette grande fête populaire.

          Je dis pas que j'ai la solution, mais je pense qu'on ferait bien d'arreter de citer Churchill.

          • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            La démocratie, dictature de la majorité sur les minorités ...

            Pas en Belgique, en Belgique tout le monde gagne un petit peu :-)
            Grâce à la proportionnelle, non seulement tous les groupes sont représentés dans les assemblées parlementaires, mais même pour faire le gouvernement il faut une alliance de plusieurs partis.

            Donc au final tout le monde est représenté, soit dans la majorité, soit dans l'opposition mais avec quand même un réel pouvoir pour agir.
        • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

          Posté par . Évalué à 1.

          Donc oui en effet ne pas voter donne le droit de la boucler.
          Le droit ou le devoir ? je suis paumé ^ ^

          Ne pas accepter le système démocratique donne le droit de déménager...
          En fait, cette phrase est tellement adaptable à tout les cas, que se serait tentant un petit point Godwin... enfin, cette phrase ne peut elle pas se resumer à : si tu n'es pas content, casse toi
          • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

            Posté par . Évalué à 2.

            Non, c'est plus une histoire de contrat social : j'accepte ce que la société peut me procurer, j'accepte les devoirs qui vont avec, et je profite des droits, entre autre celui de se plaindre et d'essayer de faire bouger les choses.

            Ne pas voter c'est un peu ne pas respecter une parti du contrat. En droit ça peut valoir rupture du contrat.
        • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

          Posté par . Évalué à 1.

          D'un autre coté personne ne t'a demandé si tu acceptais le système ou pas.

          Peut-être que le problème vient de là, non ?
          Je devrais être en mesure de râler parce que l'on ne m'a rien demandé.
          Si on faisait déménager tout ceux qui râlent parce qu'on ne leur a pas demandé quelque chose, je pense qu'on ne serait plus beaucoup en France.
          Enfin, par exemple, on a rien demandé à la population pour Dadvsi.

          Ne pas accepter le système démocratique donne le droit de déménager...

          Tout comme ne pas accepter l'élection d'un candidat te donne le droit de déménager.

          Bon, après j'admets que ma phrase était très synthétique, mais j'ai bien précisé que tu pouvais ne pas voter parce que tu refusais ce qui découle du système et non pas le système en lui même.

          Et à mon avis, voter ne donne pas plus le droit de râler que ne pas voter. C'est plutôt la façon de faire qui différencie la chose.
          Ne pas voter parce que l'on refuse ce système est légèrement différent de ne pas voter parce que l'on se fout de ce qu'il peut arriver.
          De même que voter pour quelqu'un parce qu'il est plus beau qu'un autre n'est pas tout à fait la même chose que voter pour quelqu'un parce que son programme nous plait.
    • [^] # Re: j'ai voté en Belgique

      Posté par . Évalué à 2.

      On pourrait tout aussi bien dire :
      le fait de voter signifie ton approbation de la question et du mode de scrutin, et donc tu dois accepter le resultat puisque tu y a participé... et donc tu fermes ta gueule jusqu'aux prochaines elections.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.