nflqt a écrit 46 commentaires

  • [^] # Re: Les pistes cyclables partout c'est possible

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Accidentologie, sécurité routière et cyclisme. Évalué à 0.

    Ant. Ce n’est pas la valeur travail qui est le fond du problème. C’est la nature du travail.

    En effet, ce n’est plus comme « au bon vieux temps » où travailler consistait surtout en des tâches vivrières : cultiver la terre (et chasser), retaper sa maison… Comment appelle-t-on ses tâches désormais ?… Des loisirs !

    Aujourd'hui, entre :
    - le productivisme (on produit déjà trop, à quoi je sers ?) ;
    - l’obsolescence programmée (je fais de la merde ! Je vends des objets sabotés ! En quoi puis-je être fier ?) ;
    - la paperasse inutile (J’ai pas choisi ce métier pour remplir des papiers. C’est à n’y rien comprendre de toute façon. Ce ne serait quand même pas difficile de développer un logiciel libre pour automatiser ça… pourquoi ce n’est pas déjà fait ?) ;
    - la concentration de l’économie (Pas moyen de me sortir de cet emploi bouffé par des gros cons de cadres… pas moyen de fonder ma propre entreprise, car le secteur est déjà tenu par une poignée de géants qui disposent d’une armée de commerciaux et de juristes… je me ferai bouffer la première année. Qu’est-ce que je fais alors ? Un burn-out ?) ;
    - La distance croissante entre le domicile et le travail (Et en plus, il faut passer des heures tous les jours dans ma voiture pour ça ! Waw, je me sens bien épanoui !)

    Pour un être humain sensible, intelligent et moderne, c’est à dire qui ne travaille ni pour un dieu ni pour une patrie. Genre « Si je tue cet hérétique, c’est parce que c’est Dieu qui le commande. » ou « Si je tue cet allemand, c’est parce que c’est la France qui me le commande. »)… entre autres superstitions…

    … C’est à se tirer un balle !

    Oui, Ant, tu as raison quand tu écris « il faut un but à sa vie ». Mais tu as tort de penser que réinculquer « la valeur travail » suffise… ou même que c’est nécessaire.

  • # Enpaquetage dans les distributions GNU/Linux

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche Unvanquished : maintenant nous sommes libres !. Évalué à 5.

    Salut.

    Félicitation et merci à toute l’équipe d’Unvanquished !

    J’aimerai savoir si, puisque les freins juridiques et philosophiques sont désormais levés, une inclusion prochaine de votre jeux dans les dépôts officiels des diverses distributions GNU/Linux, est à l’ordre du jour.

    Voici quelques liens :

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 1.

    6 personnes se mettent d’accord pour inonder le système de personnes virtuelles (qui elles-mêmes se mettent à en générer de nouvelles)

    Je serais intéressée de voir si cette théorie s'applique.

    Bonjour Zataliz. Il me semble que des simulations et des tests ont déjà été menées pour évaluer le risque et la gravité d’attaque à base de faux comptes :

    Par exemple, j’ai trouvé ceci sur les forum de la Monnaie Libre :
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/des-faux-faussaires-pour-un-entrainement-avec-des-balles-a-blanc/4707
    https://forum.duniter.org/t/etude-dimpact-dattaques-sybil-v5-strategie-dattaque-plus-rapide/1495

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 2.

    Voici des réponses à vos autres interrogations auxquelles je n’ai pas encore répondu.

    La monnaie n'est pas conçue pour être un « genre d'instrument de mesure », contrairement au mètre-étalon.

    Il me semble pourtant vraiment que si. Selon Wikipedia :
    * « La monnaie est censée remplir trois fonctions principales : […] 3. Unité de compte […] »
    * puis « une unité de compte est une unité standardisée qui permet de mesurer la valeur […] »

    Et il me semble que les propriétés d’une monnaie libre telle que la Ğ1 font qu’elle remplirait mieux ce rôle de mesure qu’une monnaie telle que… disons le Franc.

    Là, vous essayez de nous vendre une politique inamovible.

    Peut-être bien, effectivement, que la Ğ1 n’est pas « amovible » là comme ça, mais on oublie trop qu’il s’agit d’une monnaie libre et que la première liberté que respecte une monnaie libre est la « Liberté de modification démocratique » selon le texte de la TRM (et qui a été appelée la « liberté de choisir son système monétaire ; » selon l’article que nous commentons).

    Nous pouvons par exemple imaginer plusieurs monnaies libres aux propriétés différentes coexister avec des monnaies non-libres (en évitant peut-être les monnaies-dettes quand même… je ne sais pas)…

    Par exemple :
    * En conclusion (v.7.) de ce document, (cité à plusieurs reprise par Laborde lui-même), vous découvrirez une proposition de monnaie non-libre, et qui pourrait obtenir, à moins que je me trompe flan, votre faveur. Je cite cet extrait : « [Le] concept de monnaie libre pourrait constituer une étape intermédiaire vers la généralisation […] à l'ensemble de l'économie sous la forme d'une monnaie officielle monopole d'État. »
    * Mais surtout, en ce moment-même, l’écrasante majorité des junistes expérimentent la coexistence Ğ1-€ dans leur vie… on verra bien ce que ça donne.

    Tout cela devrait compenser ce qui vous semble être un défaut, je me trompe ? ;-)

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 2.

    Voici quelques discutions qui explorent déjà le sujet de la Ğ1 et de l’impot :
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/entreprise-utilisant-la-g1-faut-il-declarer-et-payer-des-impots/6250
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/monnaie-libre-et-fraude-fiscale/168
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/imposition-sur-le-revenu/3061
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/monnaie-libre-vs-taxe-de-letat/2532
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/comment-un-commercant-qui-se-fait-payer-en-g1-saisie-t-il-les-operations-dans-sa-comptabilite/8189

    En ne créant pas un privilège de création monétaire, une monnaie-libre institue un revenu universel par la dite création monétaire (puisque de la monnaie doit être créée, chacun reçoit une part égale de cette création, à distinguer d’un revenu universel par allocation (on prend au riches pour donner aux pauvres).

    Je crains que mes opinions personnelles ne soient pas celles l’ensemble de autres junistes. Certains membres de la Ğ1 sont peut-être anti-impôt, pas tous… et pas moi non plus !

    Comme à peu près tout le monde, je suis content que les pouvoirs publics fassent certaines dépenses, moins content quand ils en font d’autres. Par exemple, je ne ne suis pas content du tout que les administrations dépensent le produit de l’impôt en logiciels privateurs, je serais plus satisfait si elles embauchaient un informaticien libriste, et/ou qu’elles fassent appel à des entreprises du Libre. D’autres pensent l’inverse ([spoil : je pense qu’ils sont bêtes et/ou méchants et/ou incultes en matière d’informatique. ;-)])

    De plus, je ne suis personnellement même pas contre qu’un système d’allocation s’ajoute au DU d’une Monnaie Libre, je crois que ma préférence irait encore à un Revenu Universel (et rien ou presque de plus…)

    Il est très important de saisir que ce n’est que mon avis personnel, pas forcément celui d’un autre juniste, pas forcément celui de la majorité des junistes actuels.

    Et je ne considère pas cela comme un problème. Car j’échange déjà depuis toute ma vie dans un système monétaire dans lequel se trouve des tas de gens qui n’ont pas les mêmes opinions que moi, et que la Ğ1 n’a pas pour objectif ni pour propriété (encore à vérifier) de transformer les gens en mes clones politiques… Hélas… ;-)

    Au contraire même ! En décentralisant une part du pouvoir économique sur chaque individu, il me semble que les force mécaniquement moins à faire des choses qui ne leur correspond pas, **voire à penser suffisamment comme il faut pour obtenir son petit susucre… heu, de la monnaie via une vente, via le salaire ou via le crédit…

    D’autres liens :
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/peut-on-associer-son-courant-ideologique-a-la-monnaie-libre/7692/102
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/egalitaire-et-liberale-et-si-on-assumait/4665

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 0.

    Vos questions mériteraient d’être posées sur le forum français de la Monnaie Libre grâce auquel vous recevrez des réponses de plus de personnes --- certaines plus compétentes que moi en matière de Monnaie Libre --- et plus rapidement. Je vais néanmoins tenter d’y répondre.

    Sinon, qu'est-ce que vous faites si les certificateurs sont en vacances ou décédés ?

    Un compte-membre doit être renouvelé manuellement tous les ans par son titulaire pour continuer à recevoir le DU. Et les certifications ne sont valables que 12 mois, sans un minimum de 5 certifications valides, le compte ne reçoit plus le DU non-plus. (On peut recertifier une personne, mais il importe alors de se reposer la question de savoir si l’on est encore proche du titulaire du compte. Les aléas de la vie peuvent parfois éloigner des gens auparavant proches, cela semble avoir été pris en compte par les dév de la Ğ1.)

    Bah c'est simple : il y a un décès, et on veut récupérer l'argent sur le compte du décédé pour le transmettre à ses héritiers. […]
    Je ne vois même pas comment on peut imaginer une monnaie qui ne remplisse pas ce genre de besoin.

    Il me semble que les besoins que vous évoquez ne sont satisfaits par aucune monnaie, mais par les services bancaires et les actes de notaires.

    Il me semble que :
    * La Ğ1 n’empêche pas à un individu de créer autant de comptes-portefeuilles en Ğ1 que désirés --- à distinguer des comptes-membres qui reçoivent le DU issu de la création monétaire, et dont il ne faut en attribuer qu’un seul par personne physique, et c’est pourquoi il doit être certifié par au moins 5 autres comptes-membres.
    * La Ğ1 n’empêche pas que la gestion de ces comptes-portefeuilles soient confiés**, du vivant de l’utilisateur, à un institut bancaire qui rendrait alors les services évoqués, et qui se soumettraient aux requêtes d’un notaire qui effectuerait alors son métier selon les dernières volontés du défunt, dans le cadre de la loi en vigueur et des règles de sa profession.

    Quoi que, en expérimentant la monnaie libre, je constate que les questions qui secouent les monnaies précédentes n’ont plus du tout la même portée. En effet, chaque individu produit équitablement la monnaie, même de génération par rapport aux autres génération, la Ğ1 est équitable, car le DU augmente avec le temps. En pratique, on devrait du coup épargner beaucoup moins… De sorte qu’il y a moins d’enjeu à récupérer le peu de monnaie des comptes (1 seul étant anciennement membre !) d’un défunt. Ce dernier paragraphe, en particulier, ne relève que de mon avis.

    Un autre cas intéressant à évoquer est le cas des enfants, notamment en très bas âge. En faisant une recherche sur le forum, on trouve :
    * https://forum.monnaie-libre.fr/t/la-g1-et-les-enfants/1954
    * https://forum.monnaie-libre.fr/t/bebe-certificateurs/5487
    * Entre autres…

  • [^] # Re: Echanger en Ğ1 plutôt qu'en UNL

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -5.

    Je dirais alors qu’une société plus juste aboutit généralement à une société plus efficace, n’êtes vous pas d’accord ? (Mon étude, certainement trop peu approfondie j’en conviens, de la géo-politique de ces 200 dernières années, a forgé cette conviction en moi.)

    De la même manière que le Logiciel Libre illustre progressivement depuis 35 ans qu’un logiciel libre est à terme plus efficace puisqu’il ne se préoccupe pas d’opprimer techniquement ou légalement ses utilisateurs, la Monnaie Libre semble augmenter les échanges entre être humains par rapport à une monnaie non-libre.

    Des simulations sont d’ailleurs régulièrement organisées, comme celles avec le jeu Ğeconomicus, et ils me semblent que les retours de parties Monnaie Libre Vs. monnaie non-libre, sont tous clairement en faveur de la Monnaie Libre.

  • [^] # Re: Quelques limites de la TRM

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 0.

    Bonjour Gabbro.

    Je tiens à m’excuser de mon insistance de ces deux derniers jours.

    Respectueusement,
    Nicolas Floquet.

  • [^] # Re: Echanger en Ğ1 plutôt qu'en UNL

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -4.

    On cherche toujours des usages réellement pertinents à la chose

    Je vois votre question. A l’instar de Stallman écrivant « On me demande souvent de décrire les «  avantages  » du logiciel libre. Mais le mot «  avantages  » est trop faible quand il s’agit de liberté. », demander quel est l’usage d’une Monnaie Libre n’est pas la bonne question.

    Car en fait, comme toute tâche informatique devrait être effectuée avec un logiciel libre plutôt qu’un logiciel privateur, il est préférable qu’un échange soit effectué en Monnaie Libre plutôt qu’en monnaie qui ne l’est pas.

    Logiciel Libre. Société Libre ?
    Monnaie Libre. Économie Libre. Société Libre !

  • [^] # Re: Triche ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 0. Dernière modification le 19/12/19 à 16:10.

    Librisme et certification

    Bonjour Zenitram.

    Et dire que pour les caisses enregistreuses libre les libristes sont justement contre ces "certifications", je croyais que vous étiez dans "l'esprit du logiciel libre"?

    Les libristes ne sont contre les certifications :
    * ni dans le cas des caisses enregistreuses, je cite un extrait du lien que vous avez donné « Dans ses premières versions, le dispositif était révélateur d’une représentation purement privative de l’informatique […] et était disproportionné dans ses atteintes aux libertés informatiques. Bien que l’on ne soit pas encore totalement sorti de ce paradigme, l’April […] note une dynamique positive […]. Jusqu’à aboutir aujourd’hui à une version bien plus équilibrée qui intègre de manière globalement satisfaisante le logiciel libre et ses modèles de développement. »
    * ni fondamentalement, par exemple les signatures chez PGP, autre exemple Let’s Encrypt pour TLS (et TLS en lui-même).

    Sécurité des nœuds Duniter

    Jean F me semble effectivement faire une erreur dans sa description du mécanisme, je ne pourrais personnellement faire beaucoup mieux…

    Il me semble que vous trouverez les informations demandées ici. Je cite « since a block does not provide extra money creation, members won't be encouraged to compete to write the next block. » (trad perso : « puisqu’un bloc ne fournit pas de monnaie supplémentaire, les membres ne sont pas incités à rivaliser pour écrire le prochain bloc. »)

    Mais… ne nous demandez-vous pas finalement la description d’une blockchain ? Je cite Wikipedia : « Techniquement, il s'agit d'une base de données distribuée dont les informations […] sont vérifiés et groupés à intervalles de temps réguliers en blocs[…]. L'ensemble est sécurisé par cryptographie. […] une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d'enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage ; c'est donc un registre distribué et sécurisé de toutes les transactions effectuées […].  »[

    Rédaction d’un Whitepaper pour l’écosystème Duniter

    Un projet de rédaction de whitepaper vient d’être lancé.

    Merci à vous de pousser la communauté de la Monnaie Libre à mieux présenter ses travaux.

  • [^] # Re: indispensable croissance ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 1.

    Bonjour.

    c'est ajouter une étape compliquée et inutile à un combat politique qui est déjà bien assez dur comme cela.

    C’est au contraire passer par une étape préliminaire (proche de celle de passer au Logiciel Libre) pour un monde dit décroissant ;
    - une monnaie créée de manière centralisée finance prioritairement des projets centralisées.
    - une monnaie créée de manière acentrée finance prioritairement des projets acentrés.

    Et cette étape n’est pas si compliquée que cela. Chez moi, dans l’Orne, ce sont des mamies sans connaissances techniques préalables qui animent la Monnaie Libre, et qui m’ont initié ! https://normandie-libre.fr/retour-sur-le-gmarche-du-dimanche-17-novembre-a-saint-georges-des-groseillers/

  • [^] # Re: Shitcoin

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 2.

    Ah on vient de m’indiquer d’autres documents techniques concernant la Monnaie Libre :

  • [^] # Re: Shitcoin

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 0.

    Il semble que la définition de whitepaper soit floue : https://btcdirect.eu/fr-fr/quest-ce-quun-whitepaper Ça peut même aller jusqu’à avoir « une perspective marketting ». Ainsi, en supposant que vous vouliez lire un genre de cahier des charges, je vous suggère de ne pas baser exclusivement vos avis sur des whitepaper.

    Il y a désormais foison de documents décrivant la Monnaie Libre et/ou la Ğ1 :
    * De la documentation généraliste : https://monnaie-libre.fr/comprendre/
    * De la documentation technique : https://duniter.org/fr/comprendre/
    * Des reprises et des redémonstrations de la Théorie Relative de la Monnaie : https://www.creationmonetaire.info/2012/11/theorie-relative-de-la-monnaie-2-718.html
    * Des forum de discussion à foison : https://forum.monnaie-libre.fr/ et https://forum.duniter.org/

    Mais surtout il y a le code source de Duniter: https://git.duniter.org/public et de tous les logiciels libres associés, publiés sous licence libre.

    Comme pour tout bon logiciel libre, il vous est possible d’apporter votre pierre à l’édifice ou de créer un fork en cas de désaccord sur quoi que soit, et en particulier en cas de désaccord d’ordre technique.

  • [^] # Re: Shitcoin

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 0.

    Bonjour dnanar. Voici une nouvelle réponse d’un utilisateur du forum de la Monnaie Libre :

    Je viens d’identifier qu’il y a peut-être un souci de compréhenion.

    Si lae dnanar parle de PoW comme seule façon de sécuriser la blockchain, alors effectivement, Duniter n’utilise pas la PoW car la sécurité se base principalement sur la toile de confiance.

    En revanche, nous parlons de PoW comme d’un moyen technique utilisé, parmi d’autres. Il est donc exact de dire que Duniter utilise la PoW lors de la validation des blocs, pour assurer la synchronisation du temps blockchain et la rotation du calcul parmi les noeuds.

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 1.

    J’oublie d’ajouter, pour l’étatiste éventuel qui s’effraierait de mes propos ci-dessus, que dans la monnaie libre ne voit aucune objection de principe, et qu’il n’y a aucun obstacle technique, à ce qu’un état prélève l’impôt en Ğ1. Il lui suffirait de se créer un compte porte-feuille et de réclamer qu’on lui verse… tout comme en monnaie non-libre.

    Encore une fois, je conseille de se renseigner directement sur le forum de la Monnaie Libre pour une réponse plus détaillée, plus informée que la mienne et surtout : plurielle. C’est là :
    https://forum.monnaie-libre.fr/

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 2.

    Bonjour Flan. Je vous conseille de poser ses questions sur le forum de la Monnaie Libre, vous serez surpris de la réactivité et de la qualité des réponses. Vous pouvez aussi effectuer une recherche parmi les discussions effectuées car elles ont certainement déjà été posées.

    Pour éviter aux lecteurs de Linuxfr.org qui verraient vos questions d’en déduire à tort que la Monnaie Libre n’en a pas, je vous MES réponses, qui ne sont que celles d’un utilisateur de la Monnaie Libre parmi les 2400 existants, qui n’est ni développeur ni spécialiste de la question.

    quel est l'avantage de coder en dur la politique monétaire ? avec les monnaies actuelles, on peut adopter n'importe quelle politique monétaire.

    Je dirai que l’avantage est la prévisabilité. En quoi adopter n’importe quelle politique monétaire peut être avantageux alors que la monnaie est aussi sensée être un genre d’instrument de mesure ?… Modifie-t-on la valeur du mètre-étalon quand ça chante aux décideurs ? Il me semble d’ailleurs que la tendance des dernières décennies en Europe, semble être de tendre vers une certaine forme de stabilité, en retirant les leviers.

    comment fait-on pour bloquer un compte ?

    Mes réponses sont certainement imprécises, contrairement à celles que vous auriez sur le forum, mais l’idée est là, il me semble :
    * S’il s’agit de notre propre compte, il y a un mécanisme de certificat de révocation.
    * S’il s’agit d’un compte-tiers ne respectant pas la licence de la Ğ1, (cas essentiel : un second compte-membre pour une même personne physique !) les certificateurs du-dit compte peuvent révoquer leur certifications, le compte en question sera inactivé en dessous de 5 certifications.
    * S’il s’agit du compte d’une personne

    comment fait-on pour rembourser quelqu'un (autrement dit, régénérer de la monnaie) qui aurait perdu l'argent pour une raison X ou Y ?

    Je ne vois pas comment on pourrait perdre de la Monnaie Libre… perdre son accès au compte-membre peut-être ? Je ne sais pas…

    Sinon, il n’y a qu’une seule manière de générer de la monnaie libre, le DU quotidien. Il n’y a pas de mécanisme de secours, et c’est fait exprès.

    Par contre, comme la Monnaie Libre est une monnaie qu’il n’est pas particulièrement intéressante à épargner, j’ai pu constater avec surprise, en moi-même, qu’on devenait sensiblement plus généreux en Monnaie Libre qu’en Monnaie Non-Libre. Ainsi, je ne me fais pas de soucis si je perds de la Ğ1 malencontreusement, d’une part la communauté me soutiendra, d’autre part, la valeur de nos portes-feuilles est régulièrement basse, parce que je les dépense mes Ğ1, donc je ne risque jamais de perdre tant que ça…

    comment fait-on pour redistribuer l'argent sur un compte donné sans avoir les accès ?

    Je n’ai pas compris la question…

    comment fait-on pour les grands projets (et le crowdfunding n'est pas une solution viable pour des « vrais » grands projets) ?

    Votre avis que le financement participatif n’est pas une solution de financement pour les grands projets, ne me semble pas fondé, même en monnaie non-libre. Il me semble au contraire qu’on arrive déjà à atteindre plusieurs millions d’euros pour certains projets. Et ces records continueront d’être dépassés, avec les décennies, au fur et à mesure que les humains s’approprient Internet et les outils de micro-paiement en ligne.

    D’autre part, heureux dans une petite maison dans une campagne déshéritée, je considère que les grands projets publiques sont surtout bons pour me piquer mes sous (non-libres) via l’impots, et que les grands projets privés sont surtout bons pour encore mieux profiter des pauvres gens.

    En effet, certains grands projets me semblent être nécessaires, comme continuer les Universités, la Recherche médicale, spatiale… la Science en général. Mais je ne me fais aucun soucis pour ce type de projets, ils font rêver tellement de gens qu’ils ne trouveront aucun problème de financement… participatif ! ^ (ancien étudiant en pharmacie, je trouverai génial que ce soit moi et mes anciens camarades, qui continuent de participer pécunièrement et financièrement à l’établissement qui nous a formé, ou l’établissement homologue le plus proche si on a changer de Région.)

    Pourquoi ne pas laisser faire ? Le Logiciel Libre prouve chaque jour que c’est possible de faire quelque chose d’immense sans qu’il y ait particulièrement d’autorité centrale.

    Et c’est d’ailleurs ce qu’expliquaient il y a longtemps les auteurs libéraux en démontrant l’enjeux de la Concurrence.

    En abolissant le privilège de création monétaire, on décentralise le pouvoir économique et c’est toujours une bonne chose selon la pensée politique libérale (moins pour la dictatoriale ! ).

  • [^] # Re: Quelques limites de la TRM

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 1.

    Le lecteur attentif aura compris que je m’adressais en fait à Gabbro et pas à dnanar qui reçoit donc toutes mes excuses. Mea culpa.

  • [^] # Re: Quelques limites de la TRM

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -5.

    Mais vous ne lisez pas non plus les réponses qu’on vous apporte, Gabbro !

    Vos répliques ne semblent être que des pinailleries subjectives sur la forme du texte de la Théorie Relative de la Monnaie TRM, désormais sans importance, puisque le travail de Laborde, ingénieur, a déjà été repris --- quand ce n’est pas redémontré **dans une forme différente --- successivement par un doctorant en neurosciences, un docteur en mathématiques, un autre ingénieur informatique, et un économiste : https://www.creationmonetaire.info/2012/11/theorie-relative-de-la-monnaie-2-718.html et ça continuera…

    Formé en faculté de pharmacie, je suis trop mal placé pour juger des mathématiques. Mais en tant que libriste un minimum versé dans le droit d’auteur, j’ai pu constater sur ce fil de discussion que vous étiez sujet aux jugements hâtifs basés sur une maîtrise boiteuse dans au moins un domaine --- le Droit --- en accusant l’un de mes actes d’illégalité, ce qui n’est évidemment pas le cas.

    On peut aussi s’étonner que vous ne connaissez pas l’usage en vigueur dans le développement de logiciels libres, qui est d’utiliser les canaux de communication (également publiques !) des développeurs pour signaler d’éventuels problèmes, plutôt que la fonction de commentaires d’un site de veille technique. Ce qui est très inconfortable pour chacun, et surtout pour moi qui a fait l’effort de faire office de navette.

    Donc oui, j’espère bien que ce sera votre dernier commentaire concernant cet article, du moins pas avant que vous ne vous polissiez. Car je vous inviterai toujours vers la sortie digne qui est de faire amende honorable.

    Cordialement.

  • [^] # Re: Quelques limites de la TRM

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 1.

    Bonjour dnanar. Finalement je ne peux pas laissé passer ça :

    Au passage, copier-coller un texte de la sorte est illégal.

    Selon l’article L122-5 du code de la propriété intellectuelle, lorsqu'une œuvre a été divulgué, l'auteur ne peut interdire les analyses et courtes citations justifiées par la caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information […] la diffusion même intégrale , par voie de presse, à titre d'information d'actualité des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d'ordre politique et les cérémonies officielles.

    Si vous continuez à penser le contraire, je vous invite à me signaler aux autorités. Je suis Nicolas Pierre Bertrand Floquet, docteur en pharmacie et entrepreneur en informatique, domicilié au 5 impasse du bois 61450 La Ferrière-Aux-Étangs.

    Au passage, même s’il était effectivement illégal, mon acte de reproduction n’est certainement pas aussi grave que vos allégations sans fondements. En effet, vous répétez et répétez que les travaux en question sont « truffé d’erreurs » (sous-entendu qu’il y en a beacoup) sans jamais en avoir reporté que deux, à propos desquelles nous vous avons désormais répondu que c’est vous qui êtes dans l’erreur. Nous attendons les autres, ou à défaut, votre amende honorable.

  • [^] # Re: Quelques réponses.

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -2. Dernière modification le 18/12/19 à 11:39.

    Tout ces commentaires sectaire honnêtement me motivent a aller vous piquer toutes vos thunes. Y aurait pas 5 personnes qui veulent bien me mettre sur le système pour que je devienne riiiiche ?

    Bonjour dnanar. Pas la peine ! Quand vous aurez effectivement fait l’effort de trouver 5 membres de la Ğ1 pour certifier votre compte. Je serai enchanté de vous donner quelque chose 10DU en guise de cadeau de bienvenue comme c’est déjà l’usage dans la Ğ1 ! ;-)

    À bientôt !

  • [^] # Re: Trop compliqué

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 3.

    ça reste une monnaie de geeks inaccessible au commun des mortels.

    En fait, si j’extrapole au reste des 2400 membres actuels de la Ğ1, la proportion de personnes ayant un niveau bas en informatique par rapport aux geeks (et je me classe moi-même dans les geek ! C’est dire.) dans les libre-monnayeurs de mon entourage, la proportion d’utilisateurs de la Ğ1 est très clairement en faveur du « commun des mortels ».

    Il reste néanmoins vrai que, et comme pour l’ensemble du monde du Libre par rapport au monde du privateur, chaque utilisateur est beaucoup plus incité à s’extraire de son ignorance et de son incompétence. Ce qui me semble très positif.

  • [^] # Re: tag "arnaque"

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -2.

    Bonjour Zenitram.

    Le "privilège" dont tu parles a des avantages, comme la maîtrise par le peuple de sa monnaie, que ça ne parte pas dans tous les sens à la moindre crise ou juste manipulation tierce

    C’est très exactement le contraire. En Monnaie Libre, le privilège de création monétaire est aboli (quand il est accordé à une extrême minorité en Monnaie non-libre). Votre notion, très vague en fait, de maîtrise par le peuple de sa monnaie est donc clairement en faveur d’une Monnaie Libre.

    Enfin, vu que la production monetaire est programmée (par un logiciel libre conçu de manière acentrée de surcroît), le risque que « ça parte dans tous les sens » me semble sensiblement diminué.

    Mais bon zenitram… vous faites régulièrement la preuve de votre capacité à inverser les sens des mots…

    Donc au final plus on s'y intéresse, plus on voit qu'il y a une "petite" différence entre les jolis mots affichés et la réalité bien moins jolie…

    Vous répétez zenitram la même sanction concernant le Logiciel Libre depuis bientôt plusieurs décennies. Pour ma part, je constate que le Logiciel Libre continue de tenir ses promesses dans le même laps de temps. Alors, votre avis sur la Monnaie Libre…

  • [^] # Re: Quelques limites de la TRM

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à -1.

    Bonjour Renault.

    Sauf que cela se démontre et se justifie ce qui ne semble pas être le cas ici.

    Je peux me tromper mais n’est-ce pas le cas dans l’appendice 2 : Un résumé mathématique de la TRM. Et si ce n’est effectivement pas le cas, je vous répondrai que si chaque document scientifique devait redémontrer des démonstrations ou usages précédemment établis, la croissance du nombre de pages des articles serait exponentielle.

    Si vous savez que la TRM a des erreurs, arrêtez de vous fonder dessus pour bâtir quelque chose et pointez directement vers les documents justes.

    C’est ce qui est justement discuté dans le fil en question à partir de cette réplique. Merci pour votre suggestion !

  • [^] # Re: Shitcoin

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 4.

    Bonjour dnanar. La discussion concernant votre questionnement va bon train, c’est ici. Je vous invite chaleureusement à y lire les réponses détaillées et à participer directement.

    En résumé, vous avez raison actuellement quand vous dites « ça scalera pas… », quant à « … sans une autorité centrale », il est trop tôt pour le dire. Je vous dis donc « Mea Culpa… partiel !!! ;-) Je cite _matograine du Forum de la Monnaie Libre : « Effectivement, en l’état, la TdC G1 peut accueillir au maximum environ 16 millions de membres, avec une toile de confiance optimisée au maximum. Il est probable que ça bloquera bien avant. Il est possible de passer, à terme, sur un autre système que la TdC, si l’on en trouve un meilleur et décentralisé. »

    Concernant « c’est du Proof of Stake avec des paillettes », Matograine répond « Non, c’est du Proof of Work [… confère la suite de l’explication sur le forum suscité]. »

    Concernant « qui génére les clés ? », Matograine répond « Chaque utilisateurice est maître de ses propres clefs privées. [… confère la suite de l’explication sur le forum suscité]. »

    Enfin, concernant le document que vous appelez whiteboard, j’en ferai la requête --- certainement dans la journée --- sur le forum technique de la Monnaie Libre : https://forum.duniter.org/ Et je reviendrai le lier ici-même.

    Merci dnanar.

  • [^] # Re: Question de base

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche La Monnaie libre, outil alternatif d’échange. Évalué à 2.

    L'idée est comment dans une organisation actuelle un état peut-il fonctionner avec une monnaie libre ?

    Bonjour Sytoka Modon. Voici des discussions du forum de la Monnaie Libre qui pourraient vous éclairer :
    * La Ğ1 et l’État
    * Fiction : la France adopte la G1. Que se passe-t-il ?