Journal LinuxFr.org : seconde quinzaine de février 2021

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
13
3
mar.
2021

Cent soixante-troisième dans la communication entre les différents intervenants autour du site LinuxFr.org : l’idée est tenir tout le monde au courant de ce qui est fait par les rédacteurs, les admins, les modérateurs, les codeurs, les membres de l’association, etc.

L’actu résumée ([*] signifie une modification du sujet du courriel) :

Statistiques

Du 16 au 28 février 2021

  • 1259 commentaires publiés (dont 4 masqués depuis) ;
  • 890 étiquettes posées ;
  • 70 comptes ouverts (dont 26 fermés depuis) ;
  • 32 entrées de forum publiées (dont 4 masquées depuis) ;
  • 54 liens publiés (dont 3 masqués depuis) ;
  • 12 dépêches publiées ;
  • 15 journaux publiés (dont 0 masqué depuis) ;
  • 2 entrées nouvelles, 0 corrigée et 0 invalide dans le système de suivi ;
  • 0 sondage publié ;
  • 1 page wiki publiée (dont 0 masquée depuis).

Listes de diffusion (hors pourriel)

Liste ca@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste linuxfr-membres@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste moderateurs@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste prizes@ - [restreint]

  • [Prizes] LinuxFr prizes recap du dim. 28 févr. 2021 22:31:56 CET

Liste redacteurs@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste team@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste webmaster@ - [restreint]

  • R.A.S.

Canal IRC adminsys (résumé)

  • R.A.S.

Tribune de rédaction (résumé)

  • du spam signalé et traité
  • un nettoyage d’étiquette demandé et effectué
  • une correction post-publication demandée et effectuée
  • des pistes de dépêche : FFmpeg sur mars, 0ad alpha 24 (publiée depuis)

Tribune de modération (résumé)

  • 142 messages sur 283 sont des notifications automatiques (66 sur les étiquettes, 73 sur du blocage/fermeture de comptes principalement de spammeurs, 3 changements de la une)
  • du spam
  • du réétiquetage massif
  • discussions autour des contenus/commentaires potentiellement problématiques et de la modération/censure en général :
    • ce n’est pas un jeu où la modération peut gagner : elle censure trop pour certains, pas assez pour d’autres, mal pour ceux qui restent. Et quel que soit le choix fait, c'est elle qui doit assumer, pas les conseilleurs. Donc principalement elle a besoin de savoir quelles sont les règles du jeu auquel elle veut jouer, et d’essayer de les respecter au mieux, de les faire évoluer si nécessaire, et d'être en capacité d’assumer les règles qui existent. Donc déjà trouver des règles qui lui conviennent (et conviennent au site plus globalement).
    • il y a de plus la question de la temporalité : la modération ne veut pas / ne devrait pas / ne peut pas forcément décider dans la seconde, alors que les critiques sont des impatients.
    • un travail est en cours sur un code de conduite (PR proposée), et il faudrait potentiellement imposer la validation des règles à tous les visiteurs avant l’accès au site, et des règles de modération à toute l’équipe de modération/animation de l’espace de rédaction/administration
    • juridiquement : risque double (mais limité dans notre cas), sur-censure ou pas assez de censure
    • psychologiquement : une équipe de modération ça prend surtout des coups, et la question est surtout est-ce qu’elle les prend sans conséquence ou pas
    • liens divers : témoignage « I helped to build ByteDance's censorship machine », responsabilité d’un relai de contenu microblogué
    • peut-on/veut-on pointer sur des actions illégales ou de la promotion d’actions illégales ? Est-ce que ça dépend des cas (revendication d’un acte criminel ou promotion de SciHub par exemple) ? Faut-il juste les contextualiser ? Sachant qu’il y a des cas particuliers et précis, comme le terrorisme (« apologie du terrorisme ») ou le manifestement illégal.
    • peut-on/veut-on laisser un commentaire assimiler une action non illégale à un crime ?

Commits/pushs de code https://github.com/linuxfrorg/

(admin sys)

  • Fix URL for polls in tag_me.sh script
  • Update blacklist

Divers / TODO / pense-bête

  • aide / FAQ : synthèse en cours d’écriture sur le karma ;
  • préparer une dépêche sur les mises en demeure n°4 et n°5 ;
  • interventions à faire sur les serveurs zobe et gruik ;
  • finaliser le rapport moral et préparer l’assemblée générale de LinuxFr ;
  • écrire une page statique avec l’histoire du site ;
  • finaliser un peu le code qui permet de tester actuellement 283 adresses du site ;
  • divers merge-requests en attente dont celle sur le code de conduite.
  • # Confusion de lien non ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 21:28.

    témoignage « I helped to build ByteDance's censorship machine », responsabilité d’un relai de contenu microblogué

    Ne te serais-tu point emmêlé les pinceaux ? Le lien sur la question de la responsabilité d’un relai de contenu microblogué serait plutôt celui-ci : https://shelter.moe/@Neil/105810389214683151, un lien vers une discussion sur une instance Mastodon, et cela d’autant plus que tu lies ensuite vers la page « Apologie du terrorisme - Provocation au terrorisme » du site service-public.fr ?

    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Modération

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

    Je propose une bonne grosse IA entraînée sur jeuxvideo.com pour faire le taf.

    La modération humaine, c'est so 2020

    • [^] # Re: Modération

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      IA ou pas, la modération sur Linuxfr, m’a toujours semblé faire un travail parfait. L’impression étant que les commentaires sont auto-modérés par les intervenants dans un bon esprit ; et que les très rares éléments supprimés ne sont guère autre chose que du spam. Étonnant donc d’apprendre que la modération soit une tâche délicate ici. Sans doute parce que le travail serait plutôt bien fait.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.