• # liberté oui mais limitée

    Posté par  . Évalué à 2.

    Si j’achète une pomme au marché, le contrat implicite est qu’après avoir payé, je reçois ma pomme et je peux en faire ce que je veux.

    Non pas complètement. Par exemple tu n'as pas le droit de jeter la pomme sur ton voisin, au risque de le blesser.

    • [^] # Re: liberté oui mais limitée

      Posté par  . Évalué à 8.

      Bien observé. Quelle serait alors la formulation correcte ? Peut-être quelque chose comme ceci ?

      Si j’achète une pomme au marché, le contrat implicite est qu’après avoir payé, je reçois ma pomme et le vendeur ne peut plus intervenir dans l'usage que j'en fais.

      • [^] # Re: liberté oui mais limitée

        Posté par  . Évalué à 2.

        Si tu lui lances la pomme à la figure, je pense qu'il a le droit d'intervenir.

        Blague à part, ça montre quand même que trouver une formulation qui prenne en compte tous les cas, ça doit pas être simple.

    • [^] # Re: liberté oui mais limitée

      Posté par  . Évalué à 6.

      Tu n'as peut-être même pas le droit d'en prendre un pépin et de faire pousser un nouveau pommier

    • [^] # Re: liberté oui mais limitée

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

      tu n'as pas le droit de jeter la pomme sur ton voisin, au risque de le blesser

      Ça n'a rien à voir avec le contrat entre le vendeur et l'acheteur. C'est le contrat entre la personne qui a la pomme et ses victimes potentielles / le reste de la société.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

  • # Les attaques quand on n'a pas assez d'arguments?

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8.

    Les licences BSD, MIT ou Creative Commons By […] Un véritable pillage du patrimoine open source !

    Combien de fois faudra-t-il le répéter… Il n'y a AUCUN pillage, d'une personne ne perd rien et de deux c'est fait avec l'accord des auteurs.
    Tu n'aimes pas, tu es libre, pas la peine de travestir la réalité alors… A moins que la réalité te dérange car le non copyleft gagne du terrain sur la copyleft?

    Par ironie, on désigne par « copyleft » les licences qui empêchent de rajouter des briques et donc de privatiser des ressources.

    Du coup, tu as le code source de Linux utilisé par Google, c'est ça?
    Et c'est super méga génial que le copyleft soit utilisable comme publicité pour vendre du non libre (donc le non libre a clairement une plus grande valeur que le libre, c'est explicitement affiché, modèle à la MySQL, quel idée de génie qu'a eu Stallman en effet et ce sans jamais corriger ce problème d'affichage de valeur du libre, étonnant), c'est ça?
    Il y a quelques trous dans la raquette de ce joli affichage :)

    Le fait que ces monopoles morbides puissent continuer cette exploitation et soient même acclamés par les développeurs exploités illustre l’importance fondamentale de comprendre ce qu’est réellement une licence et des implications du choix d’une licence plutôt qu’une autre.

    Si tu as besoin d'attaquer/insulter comme ça, c'est qu'il y a un soucis… Pas chez les attaqués.

    Les gens comprennent de plus en plus qu'il faut éviter le copyleft, ça ne tient pas forcément qu'aux limitations des licences, mais aussi à la communication insultante (car c'est certes enrobé mais au fond c'est bien ce qu'on peut ressentir quand on cherche à comprendre l'idée derrière les mots) des ses partisans. J'en serai presque à te remercier, je pense faire lire ta prose à des personnes qui hésiteraient, pour qu'elle sentent l'ambiance.

    Au final, on est d'accord en fait : de l’importance de comprendre ce qu’est une licence, et de l'importance de choisir en conséquence, et… Les gens ne feront pas forcément le choix que tu imagines. Que le meilleur gagne.

    • [^] # Re: Les attaques quand on n'a pas assez d'arguments?

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6.

      Pour le coup je suis d'accord, rien à voir avec de l'exploitation. Et la GPL de Richard Stallman n'empêche en rien la vente de logiciels sous licence copyleft via des services.

      Jami: beabb2b063da0a2f0a2acaddcd9cc1421245d5de

      • [^] # Re: Les attaques quand on n'a pas assez d'arguments?

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 14 mars 2023 à 14:16.

        Et la GPL de Richard Stallman n'empêche en rien la vente de logiciels sous licence copyleft via des services.

        Pourquoi réduire les possibilités dans la façon d'afficher?
        La GPL de Richard Stallman n’empêche en rien la vente de logiciels sous licence copyleft via… La vente de logiciels sous licence copyleft.
        Rappelons que le libre, et donc y compris le copyleft, ne s’intéresse qu'à une personne, celle qui reçoit un logiciel, et absolument rien ne dit que la fourniture du logiciel doit être gratuite, ça peut parfaitement être payant (et perso j'utilise cette possibilité, seuls mes acheteurs, je dis bien acheteur de logiciel et non récepteur d'un service de développement, ont certains de mes logiciels libres et donc leur code source).

        Beaucoup de monde confond libre et communautaire, alors que c'est complètement orthogonal (on peut avoir du libre non communautaire et du communautaire non libre), en plus de confondre libre et copyleft (de croire que le "vrai libre" comme défini par Richard Stallman, qui a "oublié" de limiter le libre au copyleft, ne peut être que copyleft alors que du copyfree est exactement aussi libre que du copyleft, les 2 à 100% libres, le copyleft est juste une forme parmi d'autres de libre sans aucune notion de degré de libre, c'est libre ou pas).

        Pour le coup je suis d'accord

        Fait attention quand même, à force tu risques de l'être plus souvent que tu l'imagines maintenant :-p.

        • [^] # Re: Les attaques quand on n'a pas assez d'arguments?

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 7. Dernière modification le 14 mars 2023 à 14:23.

          Pourquoi réduire les possibilités dans la façon d'afficher?

          Disons que dans le cas des concernés par l'article, Google, Facebook, Amazon, c'est effectivement plus via les services en lignes qu'ils font leur beurre. Je pense que Amazon ne gagne pas grand chose (voir perd) sur les Kindle et les Echo, le tout étant de gagner en vente et souscriptions générés via ces appareils. [1] Je n'ai tout simplement pas de cas en tête où ils vendent un logiciel qui n'est pas un service en ligne sous souscription.

          Fait attention quand même, à force tu risques de l'être plus souvent que tu l'imagines maintenant :-p.

          Contrairement à ce que tu peux penser c'est souvent plus sur la forme [2] que sur le fond que je suis en désaccord avec toi.

          [1] et j'ai lu quelque part que Amazon envisage d'abandonner les assistants car la plupart des gens ne les utilisent pas pour acheter du bordel mais uniquement pour gérer leur playlists et avoir des infos météo.

          [2] et ton insistance à inventer des idées et propos aux gens qu'ils n'ont absolument pas formulé.

          Jami: beabb2b063da0a2f0a2acaddcd9cc1421245d5de

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.