Journal [HS] Félonie au parlement européen

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
52
28
mar.
2019

Bonjour'Nal d'antan, Nal des bookmarks, Nal antérieur à la rubrique lien.

Ce texte est destiné à faire connaître un article fort instructif sur le système de vote au parlement européen. Et plus précisément sur un élément relativement méconnu et qui permet d'instituer une forme sereine de déloyauté vis-à-vis des électeurs (ou des partis, question de point de vue). Malheureusement le dit article est en Anglais.

Comme chacun sait ou l'ignore peut-être, les députés européens disposent de la capacité de changer leur vote après qu'une décision ait été entérinée ; cette modification n'ayant bien entendu aucun effet, sauf celui de permettre de pouvoir prétendre avoir voté le contraire de ce que l'on a effectivement fait. Cette possibilité est offerte officiellement en raison des défaillances supposées du système de vote : le député choisi le bouton oui, le système de contrôle affiche oui, le panneau de la salle affiche que le député a voté oui, mais en fait c'était NON qu'il avait voté. Défaillance électronique. D'où ce mécanisme indispensable. NB : De mémoire, pour ceux qui n'auraient jamais visité le parlement européen, il est difficile de se tromper en votant : la console n'a que très peu de boutons (deux, peut-être trois), clairement libellés, avec retour de l'information directement sur la console, et un écran géant permettant de contrôler la bonne prise en compte du vote, et la possibilité d'en changer préalablement à la prise de décision. Du moins c'était ainsi voici une bonne décennie.

L'article en lien, en plus de statistiques intéressantes et individuelles sur les plus grands utilisateurs de ce système[*], en étudie et rapporte en profondeur les usages. Après tout, peut-être ce mécanisme pallie-t-il réellement des défaillances généralisées d'un système électronique qu'il faudrait alors sérieusement penser à réviser ? Ainsi observe-t-on de curieux dysfonctionnement. Lors du vote de telle directive tous les députés de tel parti de tel pays ont ainsi subi les déboires de ce capricieux mécanisme de vote électronique. Ou encore tel autre jour le fantasque système aurait provoqué des erreurs pour quasiment l'ensemble des députés d'un pays (et ceux-là uniquement).

À en croire l'article en lien, nous aurions donc là un merveilleux mécanisme institutionnalisant la duplicité. Merci à ses concepteurs. Ils contribuent à la grandeur de l'union.

NB : Ce bookmark n'est pas une traduction et se contente de reprendre des informations trouvées dans l'article en lien ; en espérant qu'elles soient bien factuelles. Mais quand la tromperie semble être devenue conforme à l'éthique majoritaire, on ne saurait être certain de rien.

[*] Cocorico le podium est exclusivement Français : Brice Hortefeux, Jean-Luc Mélenchon, et Rachida Dati. Merci à eux.

  • # Petits arrangements entre amis

    Posté par . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 28/03/19 à 09:08.

    Je connaissais pas ce truc. Si c'est avéré (toujours croiser les sources, même d'un média sérieux !), c'est tout simplement honteux.

    L'article parle qu'on le voit particulièrement pour les votes d'articles controversés, ce serait intéressant d'en retrouver un qui, après ces corrections, n'était même pas censé passer (ce qui montrerait définitivement l'abus).

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Petits arrangements entre amis

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      J'en avais déjà entendu parlé, un article du monde, il est pas trop récent (3 ans). Comme dit l'article ça permet de ne pas assumer un vote.

      • [^] # Re: Petits arrangements entre amis

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Et à cette époque la France était déjà loin devant :(

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Petits arrangements entre amis

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+6/-0). Dernière modification le 28/03/19 à 10:23.

      Prenons le premier nom qui nous tombe sur la main, MEP Rachida Dati.

      Ses votes https://www.votewatch.eu/en/term8-rachida-dati-2.html

      • 17.07.2014 Escalation of violence between Israel and Palestine - Joint Motions for a resolution : vote: resolution a voté contre, mais « [This MEP voted against] This MEP subsequently entered a statement in the minutes of the plenary indicating that he/she had intended to vote in favour. »

      Et avec le même petit (i) en bleu indiquand un changement (que le vote initial soit pour/contre/absention, il indique que le parlementaire dit vouloir voter autre chose), en vrac (j'ai trié sur les votes et pas sur le temps) :

      • 25.11.2014 Employment and social aspects of the EU2020 strategy - Motion for resolution : Paragraph 32
      • 11.03.2015 European Semester for economic policy coordination: employment and social aspects in the Annual Growth Survey 2015 - Motion for resolution : After paragraph 67,amendment 3
      • 10.06.2015 Conclusion of the Doha amendment to the Kyoto Protocol - Draft legislative resolution : approbation - consent
      • 08.07.2015 Scientific and technological cooperation with India: renewal of the agreement - Draft legislative resolution : approbation - consent
      • 09.09.2015 Provisional measures in the area of international protection for the benefit of Italy and Greece - Draft legislative resolution : After article 11,amendment 42 - consultation
      • 17.12.2015 Annual report on human rights and democracy in the world 2014 and the EU policy on the matter - Motion for resolution : Paragraph 106/2
      • 21.01.2016 Mutual defence clause (Article 42(7) TEU) - Joint motion for resolution : Paragraph 11
      • 21.01.2016 Mutual defence clause (Article 42(7) TEU) - Joint motion for resolution : Recital H/2
      • 21.01.2016 EU priorities for the UNHRC sessions in 2016 - Joint motion for resolution : Paragraph 31/3

      Vu le nombre d'occurrences sur les 12 premières pages (sur les 983), les chiffres annoncés me paraissent plausibles.

      Nb: site/données sous « Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License » (+ droit sui generis des bases de données j'imagine)

      • [^] # Re: Petits arrangements entre amis

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

        j'ai eu du mal à trouver cette information (jusqu'à tomber sur une page demande d'écrire un email pour préciser pourquoi j'ai besoin de cette information détaillée sur le vote)

        en filtrant sur la date du 17/07/2014, j'ai fini par trouvé le "i" bleu, sur la page indiquée https://www.votewatch.eu/en/term8-rachida-dati-2.html

        on voit bien le vote Contre (en rouge) avec un lien popup distant qu'elle s'est trompée)

        en passant cette page
        https://www.votewatch.eu/en/term8-european-parliament-latest-votes.html#/#EP/0/2014-07-17/2014-07-31/0

        on voit un vote Pour (en vert), celui du parlement dans sa globalité, il y a un bouton "Export Data" mais qui est un service payant…

        (ça aurait pu servir pour faire une analyse statistique sur ces "erreurs" de vote)

        je suppose (j'espère) que le vote comptabilisé/exporté est le réalisé, pas celui que le député avait l'intention de faire et qu'on peut ignorer ce foutage de gueule cet "élément de langage"

        Envoyé depuis mon Archlinux

  • # Enormément utilisé

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Les députés européens français de tout bord ont beaucoup abusé des "erreurs matérielles" depuis de longues années.

    Et le parti en ayant le plus abusé ces dernières années est le FN :
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/03/07/les-eurodeputes-francais-se-trompent-souvent-de-vote-au-parlement-europeen_4877761_4355770.html

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: Enormément utilisé

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      C'est pas clairement découpé par parti dans l'article, mais apparemment ce n'est plus le FN en tête.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Oui par erreur

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

  • # Oups

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+17/-1).

    J'ai cliqué sur « inutile » par erreur, comment on fait pour annuler ce vote ?

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

  • # Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

    On va faire pareil. Promettre sa voix aux gens qui sortent sur les marchés au moment des élections puis se tromper de bulletin de vote, pas compliqué. Voire promettre sa voix sous réserve de ne pas se tromper de bulletin de vote.

    Et ensuite, aux élections suivantes, sur le même marché où on verra grosso modo les mêmes ressortir, on dira qu'on est trompé de bulletin de vote la dernière fois mais que promis on va voter pour eux. Et on soulignera perfidement que ça arrive au Parlement européen, voire à au Parlement français.

    Je ne crois pas qu'il y ait encore des « éléments de langage » appropriés, ça risque d'être amusant.

    OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0).

      Je ne crois pas qu'il y ait encore des « éléments de langage » appropriés

      « Foutage de gueule » me semble pourtant adapté.
      Ou « prendage des gens pour des cons ». Je crois que c'est un synonyme.

      • [^] # Re: Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

        Ah ça, ce ne sont pas des « éléments de langage » mais la plus pure vérité alors que « je me suis trompé de bouton » est un élément de langage, c'est-à-dire une formule qui essaie de faire passer des vessies pour des lanternes (en gros et en détails d'ailleurs).

        Le problème c'est que ça ne marche plus vraiment.

        Par exemple, ça c'est de l'élément de langage, cherche pas, ça ne veut rien dire :

        Le projet c'est le bien être de tous adossé à l'action de chacun dans une horizontalité capable d'être aussi "verticalité" à double sens qui alternant ses points opposés crée un cercle vertueux tout en passant par une "new" horizontalité disruptive.

        C'est d'Ismael Emelien.

        OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          Attention tout de même, ça peut être délicat de se tromper de bouton pour appuyer sur une vessie…

          Vivement le week end… ---> []

        • [^] # Re: Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 29/03/19 à 14:15.

          Ça c'est du pipo. D'ailleurs on pourrait penser que ça a été généré sur http://www.lepipotron.com/

          L'élément de langage c'est une formule qu'on répète. Qu'on se partage dans un groupe de communicants, pour pouvoir tous dire la même chose. C'est souvent utilisé pour faire de la langue de bois (= ne rien dire de concret, éviter de répondre aux questions) mais pas que ça. Par exemple dans une communication d'entreprise, on peut souhaiter que tout le monde utilise les mêmes expressions pour décrire le projet. Donc on créé des éléments de langage et on fait tourner, mais ça n'est pas forcément du pipo. La phrase de Emelien, y'a pas moyen qu'un autre que lui la retienne, encore moins la répète. D'ailleurs je n'en trouve aucune occurence sur Google.
          [EDIT] je la trouve sur un autre forum

        • [^] # Re: Rahh désolée je m'a trompue de bulletin de vote

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 01/04/19 à 08:49.

          Tu es sûre que c'est d'Ismael Emelien ? ça semble tellement gros, c'est juste une blague, une parodie, non ?

  • # Et ça continue…

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

  • # une explication de Mélenchon

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

    Effectivement, c'est pour le moins déconcertant comme pratique, ça donne effectivement envie de se tromper dans son vote aux prochaines européennes, comme ça, juste pour voir… bref.

    J'ai trouvé ça en cherchant brièvement:
    http://europe.jean-luc-melenchon.fr/2016/04/29/le-mystere-des-corrections-de-vote/

    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: une explication de Mélenchon

      Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

      si effectivement il y une question/vote toutes les 12 secondes, il ne faut pas être distrait et être bien organisé…

      Envoyé depuis mon Archlinux

      • [^] # Re: une explication de Mélenchon

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

        Y'a plein de boulots où il faut être concentré et bien organisé et où on n'a pas le droit à l'erreur sous peine de conséquences graves (exemple : contrôleur aérien) ou de conséquences personnelles graves (exemple : travail sur des chaines de production).

        Ca me sidère.

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

          Tiens c'est marrant, lire un texte de loi, puis ensuite article par article, on te donne les références et tu dois te prononcer en moins de 12 seconde; fais ça sur une centaine de fois tous les jours, et compte le nombre d'erreur.

          http://www.europarl.europa.eu/about-parliament/fr/organisation-and-rules/how-plenary-works

          Il est plus facile de ne pas se planter lorsque l'on suit la directive du parti/groupe parlementaire.

          Cela dit, je trouve anormal de pouvoir modifier sa position sous prétexte qu'on s'est planté.

          D'ailleurs je découvre aussi que les élus peuvent réclamer un vote secret…

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: une explication de Mélenchon

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2).

            Tu as l'air de dire que les députés n'ont pas le temps de bien réfléchir.
            Pour ma part je considère que s'ils ont le temps d'être député, plus président du CCAS de leur ville, plus président de la fédération truc, plus président de l'association chose, alors le travail de député est tellement facile qu'ils peuvent faire tout ça en plus. Donc pas d'excuse acceptable pour « je n'ai pas le temps de lire la question ».
            Il y a quelque temps ils pouvaient en plus être maire et conseiller général.

            • [^] # Re: une explication de Mélenchon

              Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

              non je dis que le système de vote est bancal, ils discutent les amendements dans un premier temps, puis ils votent en rafale lors d'un marathon.

              Un peu comme si ton contrôleur aérien regardait toutes les routes de l'après midi le matin et devait se prononcer à midi sur chacune d'elle à midi avec juste la référence du vol en 12 secondes pour chacune des décisions.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                C'est leur problème non ? Ils décident d'utiliser cette méthode, c'est que ça leur convient.

                Et si ça ne leur convient pas… c'est eux qui fabriquent les règles et les lois, alors zéro excuse pour conserver un truc qui ne leur conviendrait pas.

                • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

                  Ils décident d'utiliser cette méthode

                  Qui sont-ils ?

                  Voter les amendements à la chaîne comme ça, c’est une méthode qui favorise les grands partis et les disciplines de partis avec consignes de votes que chaque député exécute aveuglément. Je ne suis pas certain que les députés de petits partis, ou même ceux de grands partis s’ils devaient être interrogés un à un, défendraient ce système de vote. Quand un député se présente pour une circonscription européenne, on ne lui demande pas son avis quant au déroulement des séances, ça fait partie des règles qui vont avec le mandat et qu’il n’a pas le choix d’accepter pour jouer son rôle d’élu.

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par . Évalué à 3 (+3/-1). Dernière modification le 29/03/19 à 15:53.

          Partiellement d'accord :
          oui les contrôleurs ont de grosses responsabilités. Mais leur temps de travail est adapté : ceux qui contrôlent les bagages par exemple font en général des sessions de 15 minutes et ensuite alterne. Il en est probablement de même pour les contrôleurs aériens.

          De plus le plus souvent une erreur isolé ne mènera généralement pas à l'accident (c'est en général une combinaison de facteur). On appellera ça un incident et dans certaines boites on fera une fiche incident ou de presqu'accident

          Pour la même erreur, il y a plein de conséquence possibles par exemple :

          • tu passes le stop sans t'arrêter et il n'y a personne -> incident/anomalie
          • tu passes le stop sans t'arrêter une voiture a le temps de freiner -> presqu'accident
          • tu passes le stop sans t'arrêter une voiture n'a pas le temps de s'arrêter -> accident non mortel
          • tu passes le stop sans t'arrêter un camion n'a pas le temps de s'arrêter -> accident mortel

          Le premier cas se produit vachement plus souvent que le dernier, tout le travail des SSE est de répertorier les deux premiers cas afin de prendre des mesures pour éviter les deux derniers cas.

      • [^] # Re: une explication de Mélenchon

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        En plus de ça, la majorité des eurodéputés a une proportion d'erreurs bien plus basse que ceux incriminés ici. Nos eurodéputés français seraient-ils si mauvais qu'ils n'arrivent pas à s'organiser là où la majorité de leurs collègues y parviennent très bien ?

        La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

          ceux qui ont le plus faible taux d'erreur sont, au choix :

          • les plus attentifs/consciencieux

          • les plus fainéants (car ils ne vérifient pas après coup qu'ils ont voté ce qu'ils voulaient…)

          :-)

          Envoyé depuis mon Archlinux

          • [^] # Re: une explication de Mélenchon

            Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

            Tu oublies les godillots qui suivent la directive de parti ;)

            Mais de toutes façons ces rectification n'ont pas à exister, sauf si ça pouvait annuler un scrutin, mais bonjours le chaos…

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

          Apparemment tu n'as pas lu l'explication qu'il donne : lui revient sur ses votes et les corrige lorsqu'il s'est trompé, ce que ne feraient pas les autres.

          D'une part, on peut voir qu'il est assez expressif et transparent par rapport à ses votes (par ex) et ça m'étonnerait que beaucoup d'autres députés le fasse, ce qui appuierait son explication, d'autre part il n'est pas au pouvoir, a donc moins de comptes à rendre aux lobbies et en général n'a pas peur de lancer des grosses polémiques ou de s'opposer à tout le monde, donc il ne me parait pas dans une position nécessitant de bidonner ses votes pour faire plaisir à tout le monde.

          Je suis allé voir ses derniers votes (ici, les changements étant indiqués par des "i") et on peut constater que les changements sont assez rares et que dans pas mal de cas, c'est après une abstention ou un non-vote. Je n'ai par contre pas pu accédé aux questions effectives, je ne sais donc pas si il s'agit de votes importants ou polémiques.

          Enfin je ne comprends pas trop l'accusation qu'un député changerait son vote pour faire plaisir la première fois aux lobbies (ou autre) et la seconde aux électeurs en prétendant avoir voté le contraire : le vote et sa correction sont reportés publiquement, donc qui peut bien être dupe !?

          • [^] # Re: une explication de Mélenchon

            Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 29/03/19 à 17:20.

            le vote et sa correction sont reportés publiquement, donc qui peut bien être dupe !?

            Potentiellement tout le monde. Face aux médias, on peut affirmer avoir voté l'un ou l'autre selon le public visé. Et selon si le journaliste est consciencieux ou non, ça peut très facilement passer (et quand on voit les mensonges qu'affirment certains sans voir les journalistes broncher, ça semble plutôt fréquent).

            Nous ne sommes qu'une petite minorité à nous tenir informé des votes des députés à l'AN, nous sommes probablement encore moins à nous tenir informé du vote des députés européens… Ils peuvent affirmer n'importe quoi, la majorité n'ira pas vérifier de toute façon :).

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

            • [^] # Re: une explication de Mélenchon

              Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

              Désolé d'être vraiment bête, mais il va falloir m'expliquer plus en détail ton raisonnement : si personne ne va vérifier, pourquoi alors changer son vote ?

              Soit les journalistes ne vérifient rien et ça ne sert à rien de changer ou non le vote, soit ils vérifient et ils vont bien voir le vote effectif et le changement éventuel.

              • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                Posté par . Évalué à -5 (+1/-8).

                toi aussi tu vis à bisounours city ?

              • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                Posté par . Évalué à 8 (+5/-0). Dernière modification le 01/04/19 à 22:53.

                Les députés changent leur vote pour suivre l’opinion, en prétextant qu’ils se sont trompés. Ça leur permet de faire le contraire de ce qu’ils prétendent faire, puisque ce changement ne modifie pas le résultat du vote.

                Exemple : Lors du vote pour ou contre l’élevage des poules en batterie ils votes pour, parce que pour eux le business compte plus que le bien être animal, mais ils changent leur vote après, en disant qu’ils se sont trompés, pour pouvoir prétendre que, bien sûr, ils défendent le bien-être animal, ils sont gentils…

                Après, comme écrit Mélenchon, il y a effectivement moyen de se planter vu qu’on vote à la chaîne sur chaque paragraphe… Le problème il est peut-être là… Si on vote « normalement », sans se précipiter et à l’issue du débat, faudrait vraiment avoir un sacré moment d’absence pour :

                1. Se tromper de bouton
                2. Ne pas se rendre compte qu’on s’est trompé, avec un deux écrans qui affichent le vote, avant la fin du temps imparti

                On ne devrait pas pouvoir changer son vote (sauf pendant quelques secondes bien sûr) mais on devrait avoir le temps de voter, de sorte qu’une erreur de bonne foi soit impossible. Impossible à moins de commencer à perdre la boule… mais dans ce cas le député devrait penser à prendre sa retraite !

                En tout cas ça ne fait que confirmer ce que je pense depuis longtemps : aucun cumul de fonction d’élu ne devrait être permis. Ceux qui occupent ces postes devraient y consacrer 100% de leur temps et de leur énergie. Le Peuple l’exige.

                C’est sûrement en partie pour ça que notre démocratie s’étiole : sur le papier le système est démocratique, mais comme en pratique ce n’est qu’une très petite minorité de gens qui se partagent tous les postes, les élus sont encore moins représentatifs du peuple que ce que l’on imagine. Comme en plus c’est cette même petite minorité qui se partage le pouvoir économique, notre système ressemble de moins en moins à la démocratie quasi-idéale que l’on nous vend tous les jours.

                • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                  Je ne comprends pas comment un problème aussi simple ne peut pas être compris par autant de personnes… je n'ose pas imaginer votre code.

                  • Hypothèse 1:

                    • JLM vote pour les poules en batteries.
                    • JLM clame avoir voté contre.
                    • Personne ne vérifie : tout va bien.
                    • Les journalistes vérifient : JLM doit prétendre qu'il s'est trompé lors du vote initial.
                  • Hypothèse 2:

                    • JLM vote pour les poules en batteries.
                    • JLM revote contre après la prise en comtpe.
                    • JLM clame avoir voté contre.
                    • Personne ne vérifie : tout va bien.
                    • Les journalistes vérifient et ils constatent tout de suite que JLM s'est trompé lors du vote initial.


                  Quelle est la différence !?

                  Il faut vraiment que je vous dessine un organigramme ISO 5807 ?

                  • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 02/04/19 à 13:05.

                    C'est parce que ce n'est pas ça le problème que j'ai décrit.

                    • JLM vote pour X
                    • JLM change son vote contre X

                    • Si le journaliste lui demande, quel est son vote :
                      1/ JLM affirme avoir voté pour X s'il estime que l'opinion publique y sera favorable.
                      2/ JLM affirme avoir voté contre X s'il estime que l'opinion publique y sera favorable.

                    -Si le journaliste souhaite le reprendre :
                    1/ Vous avez pourtant changé votre vote en "contre" => JLM peut affirmer qu'il n'y a que le premier vote qui est pris en compte.
                    2/ Vous avez pourtant voté "pour" au premier vote => JLM peut affirmer qu'il s'est trompé d'où le changement de vote.

                    Et ça va rarement plus en profondeur que ça.

                    Cela dit, ce n'est pas JLM qui a le plus abusé de ce type de situation malgré le fait qu'il soit un des plus gros "chnageurs de votes".

                    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                  • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                    Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

                    Quelle est la différence !?

                    Et bien l’hypothèse 2 permet en quelque sorte de déclarer qu’on s’est trompé. Tout de suite après le vote. Alors que pour l’hypothèse 1 c’est seulement en cas de vérification qu’on devrait prétendre s’être trompé, et ça serait tout de suite louche aux yeux des observateurs.

                    Avec cette possibilité de changement de vote on peut « voter blanc tout en prétendant vouloir voter noir ». S’il n’y avait pas cette possibilité on pourrait seulement « voter blanc en se préparant à prétendre qu’on a voulu voter noir si le sujet est abordé ».

                    Tu ne vois pas la nuance, vraiment ?

                    • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Je réponds aux deux messages précédents : dans tous les cas, JLM (ou autre) peut prétendre s'être trompé la première fois. Il est vrai que le système de vote permet de s'acheter un peu de bonne foi pour pas cher en disant « j'ai déjà signalé mon erreur », mais l'inconvénient pour un filou est que tous ses changements deviennent très facilement détectables.

                      Alors que sans ce système, il serait impossible dans la vie d'un homme de vérifier toutes les déclarations de tous les députés dans tous les médias et de de recouper la totalité de leurs votes, là ça devient faisable les doigts dans le nez avec un script qui va parser en qq secondes les données du parlement européen.

                      Pour pouvoir accuser un député de truquer volontairement ses votes, il faut d'une part s’intéresser au sujet de ces votes et à la fréquence de ses « erreurs », et là ce système de correction permet de détecter beaucoup plus facilement les filous qui voudraient l'utiliser à mauvais escient.

                      Ce que tente de faire l'article en lien, sauf qu'il n'y a aucune analyse qualitative derrière ; pas grave, il y aura toujours une foule de « tous pourris » qui se cogne de tout argumentation tant que l'on crache sur les autres…

                      • [^] # Re: une explication de Mélenchon

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 02/04/19 à 16:19.

                        Et ne serait-il pas plus simple de faire comme à l'AN Française (enfin, comme on le faisait jusqu'en 2017 en tout cas) : on prend le temps de débattre, on prend le temps de voter et il est impossible de changer puisque, le vote aura été, théoriquement, débattu, réfléchis et réalisé de manière posée et concise.

                        Ca fonctionne plutôt bien, au premier coup d'oeil de chacun des scrutins publics, tu peux voir qui défend quoi immédiatement et aucun risque de double discours. Tu as voté pour X, tu es favorable à X. Tu as voté contre X, tu es défavorable à X. Impossible d'affirmer que c'est une erreur, le sujet a été débattu, il y a eu le temps de voter. Après, les députés peuvent toujours mentir mais c'est quand même plus néfaste pour leur image que de prétendre à l'erreur et au changement de vote…

                        Bon, ce n'est pas le lieu, je ne suis pas certain que les députés européens passent ici :>.

                        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

          ou ils ne changent pas leur vote même en cas d'erreur
          comment peut tu savoir qu'ils ne sont pas trompés ?

      • [^] # Re: une explication de Mélenchon

        Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

        Moi c’est ça qui me laisse dubitatif :

        il y a un horaire pour les votes et un autre pour les débat

        C’est quoi le but ? Gagner du temps ? Et ça marche ?

        • [^] # Re: une explication de Mélenchon

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

          Personnellement je dirais que c'est une bonne chose de discuter des amendements ensemble avant de les voter.

          Le but est à la fin d'avoir une loi, idéalement qui soit cohérente, exhaustive, qui tient compte de certaines particularités, etc. Si tu fais un débat sur un paragraphe, que tu votes et passe au suivant, c'est difficile d'avoir selon moi une bonne vue d'ensemble de la loi que tu souhaites obtenir. Car peut être que des points qui seront abordés plus loin te feront regretter la décision prise au début.

          Au moins ici, tu as un débat sur tout, tu as une idée de la gueule de la loi présentée et celle que tu veux obtenir en écartant ou acceptant certaines choses. Et du coup en votant à la chaine tu devrais en théorie voter pour le texte final que tu souhaitais défendre.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.