Journal La Banque du futur

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
-43
30
mai
2019

Kraken est en train de lancer une nouvelle banque en ligne, permettant de faire des échanges den crypto-monnaies avec une appli pour smartphone : https://www.bfwallet.com.
Si les sites d'e-commerce adoptent les paiement en crypto-monnaies, l'adoption de ce genre de services se fera très rapidement, en moins d'un an. Aussi rapidement que les smartphones ont remplacé les livres dans le métro. Et on pourra envoyer balader les banques traditionnelles, leurs frais exorbitants et leurs crédits ruineux. Existe-t-il d'autres moyens de paiement rapide ?

  • # BF

    Posté par  . Évalué à 1.

    En fait, ce n'est pas Kraken qui lance ça. Mais il y a apparemment un partenariat entre eux.

  • # ha...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 30/05/19 à 10:44.

    leurs crédits ruineux

    On m'a toujours dit que le crédit était impossible avec les crypto-monnaies, ça a changé?
    (tu parles de crédit, donc c'est que tu sais que c'est possible avec ce que tu essayes de "vendre", donc tu vas pouvoir en parler non? Sinon tu comparerai un truc qui coûte en Euros avec un truc qui n'existe pas en crypto-monnaie donc pire, tu oserais quand même pas faire ça)

    Note : les crédit en ce moment ça se trouve inférieur à 1%/an sur 10 ans, je suis intéressé par moins que ça en crypto-monnaie, lien s'il te plaît pour une offre qui prouverait que ce que tu "vends" est moins ruineux.

    Existe-t-il d'autres moyens de paiement rapide ?

    la CB dans la poche de pas mal de monde, oui.
    Encore plus rapide depuis le paiement sans contact.
    Faster Payment Service en UK (ça arrive en France mais je déconseille tant que les banques essayent de faire payer un service qu'elle devraient avoir depuis des années en standard).

    leurs frais exorbitants

    La dernière fois que j'ai regardé, les frais de transaction de crypto-monnaies étaient exorbitants (et cachés, d'après ce lien "les frais sont compris entre 3 et 6 $ pour les transactions de moins d’une heure", c'est juste énorme même comparé aux transaction rapides en Euro qui sont de 1 € pour une transaction en moins de 10 secondes, 0 € pour moins de 24 heures), alors que les banques en Euro sont nombreuses à proposer bien plus de services dans leur offre à 0 €. Et ce sans parler de changement de devises (depuis Transferwise a fait que ça a pas mal réduit les frais).

    Démontre-moi s'il te plaît que ta solution est moins chère.


    Bref, du classique de "vendeur" de crypto-monnaie, que des mensonges.
    (oui, je sais, le Bitcoin est fortement remonté ces dernières semaines, sans qu'on sache vraiment pourquoi… Sacré volatilité)

    • [^] # Re: ha...

      Posté par  . Évalué à 2.

      La dernière fois que j'ai regardé, les frais de transaction de crypto-monnaies étaient exorbitants (et cachés, d'après ce lien "les frais sont compris entre 3 et 6 $ pour les transactions de moins d’une heure"

      C'est uniquement pour Bitcoin.

      alors que les banques en Euro sont nombreuses à proposer bien plus de services dans leur offre à 0 €.

      Je connais pas les autres pays mais pour l'instant sans passer par un service tiers je peux tjs pas envoyer de l'argent à un ami sans avoir son rib et que ça prenne 3 jours ouvrés au max, sauf si on est tout les deux chez Revolut ou équivalent (mais ils vendent des Btc c'est donc le mal).

      • [^] # Re: ha...

        Posté par  . Évalué à 10.

        Orange Bank fait le transfert via SMS : nul besoin de fournir tes références bancaires à quiconque, le simple "prénom + nom" associé au numéro de téléphone, et le transfert se fait en 10mn chrono. (concrètement le destinataire reçoit un lien et un code, et l'envoyeur une double confirmation)

        C'est un vrai service en plus, en effet, que j'apprécie beaucoup même si je l'utilise peu (ne payant pas les commerçants avec, mais par contre il m'est arrivé de payer deux toiles à une artiste avec ce moyen : c'était super pratique pour elle et moi ; et aussi d'envoyer de l'argent à des proches). Cela ne remplace pas le liquide puisque la transaction est tracée, mais cela complète parfaitement l'offre habituelle de paiements. Surtout que l'enregistrement et la validation d'un rib/iban peut être long, et puis on a pas envie de donner ces infos à tout le monde. Besoin d'un transfert très rapide, gratuit et traçable ? Je ne connais rien de mieux que ça.

        Donc ça existe, oui !

        • [^] # Re: ha...

          Posté par  . Évalué à 5.

          C'est sympa ce système, je ne savais pas que ça arrivait en France.

          C'est cool, on rattrape nos 15 ans de retard sur l'Afrique :)

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: ha...

          Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 31/05/19 à 08:09.

          En Suisse on a Twint qui est une sorte d'équivalent à Apple Pay. On peut payer dans quasi tous les commerces ou automates via nfc ou qrcode et demander ou faire versement à une numéro de téléphone. Quasi toutes les banques suisses supportent maintenant Twint, mais on peut toujours l'utiliser avec une banque qui ne le supporte pas via des prélèvements automatiques. Je ne connais personne qui n'a ni twint ni revolut et souvent les gens ont les deux.

          • [^] # Re: ha...

            Posté par  . Évalué à 0.

            Malheureusement les deux demandent l'obligation d'avoir des services Google sur son téléphone… La plupart des wallet eth sont libres et permettent l'échange de stable coin entre amis.

  • # mise en danger des utilisateurs ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Ce n'est pas un progrès s'il y a mise en danger des gens. Qu'en est-il de la protection de l'argent qu'on y met ?

  • # Benchmark

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Existe-t-il d'autres moyens de paiement rapide

    Le cash ?

    • [^] # Re: Benchmark

      Posté par  . Évalué à -4.

      Ma question, implicitement, était "Existe-t-il d'autres moyens de paiement rapide en crypto-monnaie ?"

  • # L'avenir des cryptomonnaies ?

    Posté par  . Évalué à -5.

    Les cryptomonnaies posent deux problèmes non résolus :

    1- L’opacité du fonctionnement qui confère l'anonymat, ne laisse aucune trace et permet toutes les opérations illégales de transfert et de blanchiment.
    Le système idéal pour les maffias, les terroristes, les escrocs, les corrompus.

    2- L'absence de contrôle d'une autorité financière est un risque majeur d'inflation sauvage. Même si, pour le moment, la création monétaire est limitée techniquement. Pour combien de temps encore ?

    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

      Posté par  . Évalué à -3. Dernière modification le 30/05/19 à 22:23.

      C'est de la désinformation. À part certaines crypto-monnaies, elles empêchent toutes au contraire de masquer les transactions et permettent de lutter contre le blanchiment. C'est l'ouverture de comptes anonymes qui permet le blanchiment. Si toutes les transactions devenaient obligatoires avec un système de blockchain et l'interdiction de compte anonymes, il deviendrait impossible de faire du blanchiment, ce qui gênerait pas mal de banques et autres sociétés financières dans les paradis fiscaux (Luxembourg, Malte, Monaco…).

      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        l'interdiction de compte anonymes

        Ah bah oui ça va être facile d'interdire de générer des paires de nombres premiers.

        Tu veux pas aller vendre ta poudre verte de Ponzi ailleurs ?

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  . Évalué à -2. Dernière modification le 31/05/19 à 09:48.

          <snip>

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          l'interdiction de compte anonymes

          Tu peux toujours interdire toute transaction si une des parties n'est pas authentifiée par un gouvernement par exemple. Et là, tu as une super banque mondiale avec l'intégralité de toutes les transactions qui sont accessibles a n'importe qui. Tu pourras aller voir ce que ton voisin achète, ce sera super :)

    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Elles en posent d'autres, par rapport à un système traditionnel avec des tiers de confiance :
      - comment fait-on pour bloquer un compte (suite à une décision de justice) ?
      - comment fait-on pour récupérer son argent si on a perdu son mot de passe ?
      - comment fait-on pour être remboursé s'il y a eu une opération frauduleuse ?
      - comment fait-on pour débloquer un compte sans l'accord de son propriétaire (par exemple lors d'un héritage) ?

      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je ne suis pas adepte de crypto monnaie mais…

        • comment fait-on pour bloquer un compte (suite à une décision de justice) ?

        Ça ne marche pas pour toutes les banques; typiquement va prendre une banque dans un pays autre que celui où la décision est rendue, l'exécution du blocage n'est pas garantie.

        • comment fait-on pour récupérer son argent si on a perdu son mot de passe ?

        Oups ;)

        • comment fait-on pour être remboursé s'il y a eu une opération frauduleuse ?

        Oups, encore :) Normalement, les transactions bancaires (ou du moins jusqu'à récemment), devaient être authentifié par toi pour être valide, ce qui fait qu'il suffisait de dire que ce n'était pas toi pour que la banque rembourse (même si elles avaient tendance à refuser ou exiger des frais, mais en insistant et leur rappelant leur devoirs, il annulaient la transaction) Pour les crypto monaie… c'est foutu :)

        • comment fait-on pour débloquer un compte sans l'accord de son propriétaire (par exemple lors d'un héritage) ?

        N'étant pas vraiment fan de l'héritage (argent gagné non mérité) je verrai plus ça comme une fonctionnalité ;) Ensuite la personne peu aussi donner ces informations dans un testament ou un coffre ouvert à sa mort.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          N'étant pas vraiment fan de l'héritage (argent gagné non mérité) je verrai plus ça comme une fonctionnalité ;)

          Intéressant…
          En prenant comme exemple dans un couple où chacun à son propre compte : si l'un décède, c'est normal pour toi que l'autre n'hérite pas de l'argent qu'il/elle n'aura pas "mérité" ?

          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            Salut :)

            Intéressant…

            En effet :)

            En prenant comme exemple dans un couple où chacun à son propre compte : si l'un décède, c'est normal pour toi que l'autre n'hérite pas de l'argent qu'il/elle n'aura pas "mérité" ?

            Comment tu fais si celui qui (hélas) décède n'était pas créditeur mais débiteur ? :)

            Je crois qu'on a le droit de refuser un héritage, surtout s'il y a un doute sur la balance ;)

            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

              Posté par  . Évalué à 3.

              On est d'accord que ça n'a rien à voir avec mon comment ? Je rebondissais sur "argent gagné non mérité"…
              Après dans le cas d'un couple marié, le "survivant" reste responsable de certaines dettes contractées par le "décédé"

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  . Évalué à 0.

                Après dans le cas d'un couple marié, le "survivant" reste responsable de certaines dettes contractées par le "décédé"

                Peut-être, mais…
                Il existe toutefois la possibilité de contracter un mariage en séparation de bien, intéressant dans le cas où l'un des deux concubins est entrepreneur et ne souhaite pas faire prendre de risque à l'autre.

          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

            Posté par  . Évalué à 5.

            Je n'ai pas parlé de supprimer l'héritage, juste que je n'étais pas jusqu'au boutiste de ce que l'on doit hériter ou non. Qu'on puisse transmettre à ses héritiers un petit pécule me parait normal, certaines choses ont une valeur sentimentale ; que l'usufruit des biens immobilier possédés soit passé à la génération suivante et survivante, me parait aussi normal. Mais au delà de la, pour retransmettre la maison ou les parts d'entreprise, il faudrait la racheter à l'état.

            Avec ce genre de système, tu limites l'accumulation de richesses, sans foutre les gens dehors ou hors de leur entreprise.

            En prenant comme exemple dans un couple où chacun à son propre compte : si l'un décède, c'est normal pour toi que l'autre n'hérite pas de l'argent qu'il/elle n'aura pas "mérité" ?

            Si une telle loi existait, et que les deux époux on décidé de ne pas mettre l'argent en commun de leur vivant pourquoi le faire à leur mort?

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

              Posté par  . Évalué à 3.

              ce regime existe c'est la separations des biens
              https://www.mma.fr/zeroblabla/separation-biens-regles-succession.html

              Les options successorales du conjoint survivant (Madame P.)
              Madame P. a le choix entre deux solutions : recevoir la totalité du patrimoine de son mari en usufruit ou ¼ en pleine propriété. Selon son choix, son fils héritera soit de la totalité du patrimoine de son père en nue-propriété soit des ¾ de ce dernier en pleine propriété.

            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

              Posté par  . Évalué à 8.

              Je n'ai pas parlé de supprimer l'héritage, juste que je n'étais pas jusqu'au boutiste de ce que l'on doit hériter ou non. Qu'on puisse transmettre à ses héritiers un petit pécule me parait normal, certaines choses ont une valeur sentimentale ; que l'usufruit des biens immobilier possédés soit passé à la génération suivante et survivante, me parait aussi normal. Mais au delà de la, pour retransmettre la maison ou les parts d'entreprise, il faudrait la racheter à l'état.

              Ah ben oui, pourquoi pas. Donc comme j'écrivais au-dessus: s'il m'arrive quelque chose, tu vas demander à ma femme de:
              -soit racheter ma maison à l'État
              -soit dégager de là, parce que me perdre, ça fait pas assez mal, c'est le moment d'être solidaire… avec les autres!

              Pareillement pour ma fille si elle atteint ses 18ans et qu'elle perd ses parents:
              "Bonjour Mademoiselle, veuillez régler la somme de xxxxxxx€/$/autre (dont vous n'hériterez pas, donc que vous n'avez pas, parce qu'on vous laisse hériter seulement du minimum vital) pour avoir le droit de rester chez vous. Comprenez que vos parents ont bossé pour que vous ne manquiez de rien, mais pas de bol: ils sont partis un peu vite, alors on va vous foutre dehors pour vous enseigner l'équité!"

              Si une telle loi existait, et que les deux époux on décidé de ne pas mettre l'argent en commun de leur vivant pourquoi le faire à leur mort?

              Il peut y avoir un tas de raison parfaitement anodines pour lesquelles un compte ne porte qu'un seul des 2 noms.
              Ça ne veut pas dire que l'une des deux parties veut éviter que l'autre ait accès à la ressource.

              Notre maison est uniquement à mon nom, et c'est une idée… de ma femme! L'idée est que si on investit en immobilier, sa côte de crédit à elle sera encore bonne puisque l'hypothèque de la maison est à mon nom uniquement.
              Il peut y avoir des tas d'autres raisons, y compris la simplicité administratives: l'un des deux s'occupe des finances alors les investissements sont à son nom, pour ne pas avoir à promener le couple aux séances de signature si un seul peut le faire.

              Je pense que tes idées sur l'héritage ont été bien peu confrontées au monde réel.

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  . Évalué à 2.

                c'est le contrat de mariage qui compte pas le fait que les biens soit en ton nom
                le contrat de mariage c'est essentiellement pour le divorce car si l'un décède tu héritera dans tout les cas
                de plus ta fille devra payer des droits de succession dans tout les cas
                le vrai problème c'est je vais dans tel pays pour ne pas etre soumis au droit de succession
                par exemple le portugal

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                -soit racheter ma maison à l'État

                Bah si c'est ta maison c'est pas la sienne donc oui. Ah mais vous êtes mariés pour la déclaration d'impôts mais vous grugez en prétendant que la maison n'est qu'à l'un des deux ? Oui bah vous mangerez encore plus, bande de fraudeurs.

                soit dégager de là, parce que me perdre, ça fait pas assez mal, c'est le moment d'être solidaire… avec les autres!

                Elle peut sans doute rester si elle peut se le payer. Sinon bah elle déménagera comme tout le monde qui ne peut pas se payer son niveau de vie rêvé. Elle t'a pas épousé pour le pognon quand même ??

                Pareillement pour ma fille si elle atteint ses 18ans et qu'elle perd ses parents:

                Si elle est majeure et a fini ses études elle est capable de vivre sa vie, je ne vois pas ce qu'elle vient foutre ici.

                Notre maison est uniquement à mon nom, et c'est une idée… de ma femme! L'idée est que si on investit en immobilier, sa côte de crédit à elle sera encore bonne puisque l'hypothèque de la maison est à mon nom uniquement.
                Il peut y avoir des tas d'autres raisons, y compris la simplicité administratives: l'un des deux s'occupe des finances alors les investissements sont à son nom, pour ne pas avoir à promener le couple aux séances de signature si un seul peut le faire.

                Bon là je ne peux plus ignorer que tu es états-unien (j'espère que tu t'en souviendras quand tu viendras soigner ton cancer gratuitement en France… ah bah non comme tous les parasites tu viendras le faire gratos). Tu devrais combattre le délire des credit score au lieu de combattre les combats anti-inégalités. Et tu devrais te renseigner sur les procurations au lieu de défendre n'importe comment ton bon gros bifsteak de blanc privilégié.

                • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                  Posté par  . Évalué à 10.

                  Bah si c'est ta maison c'est pas la sienne donc oui. Ah mais vous êtes mariés pour la déclaration d'impôts mais vous grugez en prétendant que la maison n'est qu'à l'un des deux ? Oui bah vous mangerez encore plus, bande de fraudeurs.

                  On ne se connait pas, mais là où je vis, c'est parfaitement légal et on ne cache rien au impots. J'attends tes excuses avec impatience, parce que dans mon dictionnaire, fraudeur, C'EST UNE INSULTE.

                  Elle peut sans doute rester si elle peut se le payer. Sinon bah elle déménagera comme tout le monde qui ne peut pas se payer son niveau de vie rêvé. Elle t'a pas épousé pour le pognon quand même ??

                  Donc maintenant tu veux insulter ma femme?
                  Tu te sens bien à l'abri derrière ton écran?

                  Si elle est majeure et a fini ses études elle est capable de vivre sa vie, je ne vois pas ce qu'elle vient foutre ici.

                  Fini ses études à 18ans. Oui, c'est le cas le plus courant, c'est bien connu. En plus de manquer de l'éducation élémentaire qui t'aurais appris le respect, tu ne connais rien non plus du système éducatif?

                  Bon là je ne peux plus ignorer que tu es états-unien (j'espère que tu t'en souviendras quand tu viendras soigner ton cancer gratuitement en France… ah bah non comme tous les parasites tu viendras le faire gratos).

                  Et allons-y: "fraudeur", "parasite", où t'arreter? En meme temps, je commence à repérer un schéma: ignorance, haine gratuite, insulte facile. Tu as eu une enfance malheureuse?

                  Au fait: non, je ne vis pas aux États-Unis et si un jour je suis malade, je n'aurai pas besoin de rentrer en France, il est pas si mal bien le système de santé public ici, auquel je contribue.

                  Tu devrais combattre le délire des credit score au lieu de combattre les combats anti-inégalités. Et tu devrais te renseigner sur les procurations au lieu de défendre n'importe comment ton bon gros bifsteak de blanc privilégié.

                  Si je résume: tu ne sais rien de moi, tu fantasmes sur ma situation, mon lieu de vie, ma condition, et meme mes motivations et celles de ma femme. Tu tires des conclusions que les pires poivrots du comptoir n'aurais pas osé supposer et tu n'hésites pas à m'insulter moi ainsi que mon épouse

                  Maintenant tu voudrais me dire ce que je devrais faire?

                  Hmm…
                  Co-financer ta thérapie?

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  . Évalué à 5.

                Ah ben oui, pourquoi pas. Donc comme j'écrivais au-dessus: s'il m'arrive quelque chose, tu vas demander à ma femme de:[…]

                Je crois que tu as zappé l'usufruit… Globalement l'idée pour éviter d'augmenter le traumatisme de perdre un proche, tu gardes l'usage des biens possédés, mais pas leur propriété, le tout sans taxe. Cela évite de devoir vendre pour payer les droits de succession, et si tu veux à nouveau léger ta maison/entreprise/fauteuil louis XVI, tu rachète à l'état la propriété.

                Pareillement pour ma fille si elle atteint ses 18ans et qu'elle perd ses parents:

                Pareil, cela rentre dans l'usufruit détaillé plus haut.

                Tout comme 0 taxe sur le pécule hérité en propriété - dont le seuil reste à définir, mais doit rester bas.

                Je pense que tes idées sur l'héritage ont été bien peu confrontées au monde réel.

                J'ai surtout l'impression que tu n'avais pas lu ma réponse :P

                Notre maison est uniquement à mon nom, et c'est une idée… de ma femme! L'idée est que si on investit en immobilier, sa côte de crédit à elle sera encore bonne puisque l'hypothèque de la maison est à mon nom uniquement.

                Moui, toutes ces raisons sont de la manipulation et du contournement, j'ai rien contre, mais râler ensuite parce que cela se retourne contre toi… Tu veux les gains sans les risques.

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

              Posté par  . Évalué à -6.

              Mais au delà de la, pour retransmettre la maison ou les parts d'entreprise, il faudrait la racheter à l'état

              Donc en fait on taxe les gens sur leurs revenus, sur leur fortune,… de leur vivant au nom de l'égalité, et ensuite on retaxe massivement ce qui a déjà été taxé parce que hein, c'était pas assez égal alors on va rendre cela encore plus égalitaire en prenant quasiment tout!

              C'est un peu le communisme ce que tu décris, on a vu que cela ne marchait pas bien, que cela n'amène pas les bénéfices escomptés à la population.

              À la limite, on augmente les impôts de base, mais que l'état vienne massivement se resservir à la mort, on va dire que c'est limite du vol. Ou alors un impôt de succession qui ne touche pas aux 10 premiers millions ou autre.
              Le concept que des parents puissent gagner assez pour subvenir aux besoins futurs de leurs enfants ne devrait rien avoir de scandaleux.

              L'objectif n'est pas d'empêcher les gens d'amasser des richesses mais que la population en général vivent bien. Punir les gens qui réussissent ne sert à rien bien au contraire.

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                Ah bah tiens pile quand je réponds, une autre catin libérale qui pop.

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

                de leur vivant au nom de l'égalité, et ensuite on retaxe massivement ce qui a déjà été taxé parce que hein, c'était pas assez égal alors on va rendre cela encore plus égalitaire en prenant quasiment tout!

                Juste pour référence par rapport à ton pseudo : Bill Gates est 100% contre l'héritage, et a laisé un peu de quoi vivre à ses enfants, le reste hors de question qu'ils aient un truc pour lesquels ils n'aient pas travaillé pour.

                Donc en fait on taxe les gens sur leurs revenus, sur leur fortune,

                Juste pour rappel, dans le cadre de l'héritage on taxe des gens sur un patrimoine qui n'est pas du tout le leur.

                Ou alors un impôt de succession qui ne touche pas aux 10 premiers millions ou autre.

                En France, c'est 100k. En Allemagne 400k. Admettons que 100k ce soit considéré trop bas, 10M c'est largement trop haut (patrimoine médian autour de 200k).

                C'est un peu toujours la même chose avec les extrémistes,

                10M c'est un peu extrême dans l'autre sens comparé au patrimoine moyen tu ne trouves pas?

                L'objectif n'est pas d'empêcher les gens d'amasser des richesses mais que la population en général vivent bien. Punir les gens qui réussissent ne sert à rien bien au contraire.

                Quand tu as de milliards sur ton compte, désolé je doute que ça aide la population en général à vivre bien, au contraire, par contre ça semble surtout faire plaisir à des gens d'amasser des richesses.
                Pour quelques rares philanthrope américains, combien amassent?

                Bref, à taper sur un "extrême", ne montrons-nous pas notre extrémisme dans l'autre sens?

                PS : petite pensée pour les gens demandant plus de redistribution et en même temps contre la fiscalité de l'héritage chose qui permet le plus de redistribution… :-D.

                Le concept que des parents puissent gagner assez pour subvenir aux besoins futurs de leurs enfants ne devrait rien avoir de scandaleux.

                Besoins individuels contre besoin du peuple, c'est un choix.
                Souhait que ses enfants aient de l'argent pour lequel ils aient travaillé ou soient rentiers, c'est un choix.
                Tant qu'il est assumé ;-).

                • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  1) Bill fait ce qu'il veut, je ne suis pas son fils spirituel

                  2) ce concept que le patrimoine n'est pas le leur est ridicule. En tant que père évidemment que tu gagnes ta vie en partie pour subvenir aux besoins de ta famille, que tu constitues des réserves pour le bien de ta famille. Oui effectivement ta famille n'as pas besoin de 10 milliards mais ce n'est pas ce dont je parle et que la base taxable soit à moins d'un million est totalement confiscatoire à mon sens.

                  De nouveau, je vois plein de gens ici pour qui l'objectif au final n'est pas d'aider la population en général a mieux vivre mais d'empêcher une partie de la population de devenir aisée.

                  Désolé mais cela c'est le communisme et on sait que cela ne marche pas.

                  Il n'y a rien de mal a ce que certains vivent très bien tant que personne n'est dans la deche, et c'est sur cela qu'on doit se focaliser. Il n'y a pas besoin de taxer massivement le patrimoine dès 200000 Euros pour permettre à la population de bien vivre.
                  Si on permet les petits millionnaires mais en taxant les milliardaires et gros millionnaires proprement alors ceux qui ont réussi peuvent bien vivre, permettre a leurs enfants de bien vivre et les sommes redistribuées peuvent permettre de rehausser le niveau de vie de tous les autres.

                  Mais taxer au point où un parent qui a réussi ne peut pas garantir l'avenir de ses enfants après son décès est effectivement confiscatoire en ce qui me concerne.

                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                    Admettons, juste pour info :

                    En tant que père évidemment que tu gagnes ta vie en partie pour subvenir aux besoins de ta famille, que tu constitues des réserves pour le bien de ta famille.

                    Tu fais d'un point de vue personnel une vérité universelle, niant les points de vue contraires aux tiens.

                    En tant que père pour moi (et je parles pour moi) il est évident que je gagne ma vie pour moi, pour mes enfants tant qu'ils n'ont pas fini leurs études, mais pas du tout pour ma femme (elle est une personne indépendante, qui gagne se vie, ce n'est pas une possession de ma part et elle a son patrimoine bien séparé du mien pour ne pas dépendre de moi si elle souhaite divorcer) ni pour mes enfants une fois qu'ils ont fini leurs études (je les ai lancé dans la vie, à eux de gérer leur vie et assumer leurs propres choix ensuite).

                    Donc la tu associes "réserves" à l'héritage (bizarrement, au passage), tu penses devoir aider tes enfants à être rentier plutôt que gagner leur vie c'est ton point de vue mais ça n'en fait pas une universalité (il faut 1 personne pas en phase avec toi, et hop j'en suis).

                    Ha bon si je me lâche un peu plus :

                    ce concept que le patrimoine n'est pas le leur est ridicule.

                    Ça, c'est un fait par contre, une réalité que tu peux nier (on n'a pas encore interdit ce négationnisme, on laisse bien libres les gens qui pensent que la Terre est plate) mais ça ne changera pas la réalité.
                    Du coup, j'ai l'impression que tu bases tes idées sur des mensonges que tu te fais à toi-même… Pourquoi ne pas assumer tes idées sans chercher à travestir la réalité?

                    Il n'y a pas besoin de taxer massivement le patrimoine dès 200000 Euros pour permettre à la population de bien vivre.

                    En pratique, chaque personne trouvera qu'il n'y a pas besoin de le taxer mais parlera de ce que les autres ne veulent pas, en pratique si on écoute tous les gens on ne taxe rien, et en pratique les gens sont dans la dèche (surtout dans le pays dans lequel tu vis, les gens sont dans la dèche encore plus qu'ailleurs quand ils ne se prennent pas de balles).

                    Note que dans ce salaud de pays socialiste qu'est la France, c'est (pour schématiser, et sans compter les 135k de plus tous les 15 ans de ton vivant) :
                    - 0-100k : 0%
                    - 100k-650k: 20%
                    - 650k-1M: 30%
                    Donc pour 650k que tu transmets (rappel : l'enfant n'a rien fait pour gagner cette thune, rien de rien, il a juste la chance d'être ton enfant, loterie donc) 650k il reçoit 550k, pour 1M ça il reçoit 800k soit taxe moyenne de 20%, c'est "taxer massivement", sérieux?

                    Désolé, je trouve cette version bien plus correcte que la version US avec 5M sans aucune redistribution au reste du peuple pas chanceux d'être choisi par toi… (oui, je dis "choisi" car tu peux complètement déshériter tes enfants aux USA, cf bataille Halliday)

                    Mais taxer au point où un parent qui a réussi ne peut pas garantir l'avenir de ses enfants après son décès est effectivement confiscatoire en ce qui me concerne.

                    On parle d'héritage, pas d'assurance vie (pas dans le sens fiscal, mais dans le sens protection).
                    J'ai souscrit des assurances pour mes enfants (limitées à la fin de leurs études) pour ça, je ne donnes pas des excuses hors sujet genre l'héritage : si tu as un besoin genre garantir l'avenir de tes enfants, prend des mesures adaptées, n'utilise pas tes enfants pour quelque chose de hors sujet (surtout que de nos jours, l'héritage arrive quand tu es presque à la retraite… l'avenir de tes enfants est derrière eux).

                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                      Posté par  . Évalué à -1. Dernière modification le 02/06/19 à 19:46.

                      Donc la tu associes "réserves" à l'héritage (bizarrement, au passage), tu penses devoir aider tes enfants à être rentier plutôt que gagner leur vie c'est ton point de vue mais ça n'en fait pas une universalité (il faut 1 personne pas en phase avec toi, et hop j'en suis).

                      Totalement oui. L'idée n'est pas que mes enfants ou ma femme puissent vivre avec 3 maisons secondaires et un yacht mais de s'assurer qu'ils ne tomberont jamais dans la pauvreté. D'où le concept de tranches pour la taxation. Mes enfants et ma femme n'ont pas besoin d'être super riche mais il est inique de leur nier ce pour quoi j'ai bossé toute ma vie purement par jalousie plutôt que par besoin.

                      Ça, c'est un fait par contre, une réalité que tu peux nier (on n'a pas encore interdit ce négationnisme, on laisse bien libres les gens qui pensent que la Terre est plate) mais ça ne changera pas la réalité.

                      Du tout non, mon concept est simple : ce qui appartient aux parents devient la propriété des enfants à leur disparition. Le système français ne pensé pas comme cela mais c'est leur choix, avec lequel je ne suis pas en accord.

                      l'enfant n'a rien fait pour gagner cette thune, rien de rien, il a juste la chance d'être ton enfant, loterie donc

                      Et ? Qu'est ce que cela peut te faire si mon fils n'a pas bossé pour ? Moi oui et j'ai payé mes impôts dessus sous forme d'impôts sur le revenu et sur la fortune déjà.
                      De nouveau, le concept ici que tu avances n'est pas de s'assurer que tout le monde ait un toit ou suffisamment pour se nourrir, tu nous avances purement une raison du genre "il ne les mérite pas ce fils de riche"

                      Désolé, je trouve cette version bien plus correcte que la version US avec 5M sans aucune redistribution au reste du peuple pas chanceux d'être choisi par toi…

                      La réalité est que si on taxait de sorte qu'il soit très dur d'être milliardaires ou millionnaire en centaines de millions il y aurait largement de quoi aider toute la population tout en permettant a certains d'être aisé. C'est ce que Alexandria Occasio Cortez propose aux USA et qui est à mon sens un très bon système. L'objectif est d'éviter les énormes accumulations de ressources afin de s'assurer qu'il y ait assez pour tout le monde, l'objectif n'est pas d'empêcher quiconque de devenir aisé.

                      Mais de nouveau, ce que je lis ici est qu'on n'aime pas les fils de riches et qu'on ne va pas les laisser se la couler douce. C'est une approche de frustration et de jalousie plutôt qu'une approche de générosité envers les plus démunis.

                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Mais de nouveau, ce que je lis ici est qu'on n'aime pas les fils de riches et qu'on ne va pas les laisser se la couler douce. C'est une approche de frustration et de jalousie plutôt qu'une approche de générosité envers les plus démunis.

                        Ah mais rassure-toi à gauche (me fais pas marrer en prétendant que t'es socialo, aux US peut-être) aussi on a envie de se la couler douce. La différence c'est qu'on veut que tout le monde puisse le faire.

                        Comme disait Coluche:

                        Ouais, y a 3 millions de personnes qui réclament du travail…"
                        C’est pas vrai !!! … De l’argent leur suffirait.

                        C'est juste une question de là où on met le curseur mais puisque tu veux te la jouer, on peut comparer ton joli pays d'adoption avec le nôtre (ce n'est pas le tien ou alors autant que Johnny Hallyday) en terme de répartition des richesses pour comparer lequel est le plus foireux.

                        Ah pis comme on voit comme ils font dans leur caleçon avec les chinois, on comprend encore mieux que ça va pas s'arranger lorsqu'ils auront pigé à quel point POTUS les prend pour des cons.

                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                          Posté par  . Évalué à 0.

                          C'est juste une question de là où on met le curseur mais puisque tu veux te la jouer, on peut comparer ton joli pays d'adoption avec le nôtre (ce n'est pas le tien ou alors autant que Johnny Hallyday) en terme de répartition des richesses pour comparer lequel est le plus foireux.

                          LOL mais quel petit frustré avec ses présomptions pourries. Tu ne sais rien de ce que je pense sur le système US mon pauvre, ça ne sert à rien de me le donner en contre exemple, je n'ai jamais dit que je le trouvais bien !

                          Allez, retourne à l'école et quand tu auras appris à ne pas avoir de préjugés tu reviens me voir.

                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/06/19 à 22:58.

                            Tu ne sais rien de ce que je pense sur le système US mon pauvre

                            OK, alors dit-nous tout : quel serait pour toi un bon système pour "aider ses enfants" (qui a le droit, qui ne peut pas être déshérité, niveau de taxation autant à sa mort que de son vivant…), et en passant petits-enfants (parce que bon aider des enfants de 60 ans, est-ce vraiment utile)?

                            Moi, perso, j'avoue que j'aime bien le système FR une fois qu'on le regarde de près et objectivement sans se focaliser sur des nombres imaginaires, qui permet aux enfants d'être loin de la pauvreté avec 0% de taxe, et bien large avec 20% (ça laisse 80%!), mais certains trouvent que c'est horrible et qu'on déteste les aisés (bizarrement les mêmes qui pensent être dans la classe moyenne alors qu'ils sont dans les 10% les plus riches, on regarde toujours plus riche que soit sans regarder moins…)

                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                            Posté par  . Évalué à 4.

                            Moi frustré ?

                            Qui est-ce qui se plaint du système de prélèvement obligatoire français à grand renfort de tournures indignées ici ?

                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        La réalité est que si on taxait de sorte qu'il soit très dur d'être milliardaires ou millionnaire en centaines de millions il y aurait largement de quoi aider toute la population tout en permettant a certains d'être aisé.

                        C'est ça et chez les Bisounours, on pourrait pas se barrer où l'herbe est plus verte comme notre idole nationale.

                        Alors comme çeux-là (Comme chacun sait, l'altruisme est la valeur fondamentale chez l'Homme) se barrent et ben faut bien se rabattre sur ceux qui restent. Oh ben merde alors, c'est I-NI-QUE qui disait. Rassure-toi en France aussi on ne ponctionne pas tout.
                        Et le fils à papa peut encore dilapider sa fortune.
                        Faut dire que Trump est la + belle illustration qu'il faut pas les laisser faire: https://www.franceinter.fr/monde/usa-2016-les-faillites-de-trump

                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                          Posté par  . Évalué à 5.

                          mais de s'assurer qu'ils ne tomberont jamais dans la pauvreté.

                          Je continue avec l'exemple de Trump pour te montrer comme ton raisonnement est foireux.
                          Dans son cas, avec un tel degré de crétinisme, on aurait explosé tes critères. Heureusement que papa était multi-milliardaire sinon il serait "tombé dans la pauvreté".

                          Donc si ça ne ne suffit pas pour lui, il faut encore rabaisser le plafond d'imposition, à 0% ?

                          A ce niveau là, on peut se demander s'il n'est pas tout simplement nuisible pour ses congénères et, avec la 3e guerre larvée qu'il nous prépare (le piège de Thucydide), y'en a d'autres qui vont bientôt passer pour des enfants de choeur.
                          A croire que "Dead Zone" était une prophétie.

                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                            Posté par  . Évalué à 1.

                            Tu racontes n'importe quoi.

                            Oui Trump est profondément con.

                            Mais le job de l'état n'a jamais été de sauver les cons.

                            Trump aurait reçu un million ou autre somme significative de ses parents, le reste serait allé à l'état.

                            Trump aurait peut-être être tout raté et fini fauché, il serait au chômage ou autre comme d'autres. L'argent imposé à la mort de ses parents aurait payé son minimum vital et son chômage.

                            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                              Posté par  . Évalué à 4.

                              Mais le job de l'état n'a jamais été de sauver les cons.

                              Qui a prétendu le contraire ?

                              Trump aurait reçu un million ou autre somme significative de ses parents, le reste serait allé à l'état.

                              Trump aurait peut-être être tout raté et fini fauché, il serait au chômage ou autre comme d'autres. L'argent imposé à la mort de ses parents aurait payé son minimum vital et son chômage.

                              Voilà, Ca tombe bien, le système français fait exactement ça.

                              Par contre ton argumentaire, que j'ai juste développé à l'extrême: "je fais ce que je veux avec ma "propriété". Pas touche!

                              C'est typiquement, celui des libéraux (au sens français du terme). Tu ne fais qu'apporter de l'eau à leur moulin avec ce même raisonnement. Tu as le droit d'avoir cette position, mais assume. Ce n'est pas du socialisme. Et ta manière d'amalgamer socialisme et communisme me laisse à penser que tu te rapproches plus de leur position que le contraire. Don't Act!

                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 02/06/19 à 22:49.

                        Allez un dernier pour la route :

                        L'idée n'est pas que mes enfants ou ma femme puissent vivre avec 3 maisons secondaires et un yacht mais de s'assurer qu'ils ne tomberont jamais dans la pauvreté.

                        $5M par tête sans taxe (oublions que tu oublies de me dire si 20% de taxe pour 1M€ c'est si horrible…), c'est $10k/mois/tête si transformé en rente viagère, quand le salaire mini est $7.5/h, je pense que niveau pauvreté on en est très loin…

                        D'où le concept de tranches pour la taxation.

                        Je t'ai demandé pour le système FR avec exemple, tu as passé l'exemple… Tiens, il est par tranches!

                        ce qui appartient aux parents devient la propriété des enfants à leur disparition.

                        Ton concept, pas une vérité universelle.

                        Le système français ne pensé pas comme cela mais c'est leur choix, avec lequel je ne suis pas en accord.

                        Rigolo que tu dises ça, alors qu'en FR les enfants ont une réserve héréditaire (donc la FR pensent aux enfants) alors que les US permettent de filer 0 (ou, zéro) aux enfants. Les US n'ont absolument rien à foutre des enfants, sauf exception (les enfants "qui le méritent, au pouvoir discrétionnaire des parents", un peu comme les gens qui disent faire du libre "sauf pour les méchants").

                        Bref, j'ai l'impression que tu méconnais un peu les principes de chaque pays, et tes arguments te feraient préférer un pratique un système que tu penses ne pas aimer.

                        Bref, le système français pense aux enfants sans "mais", pas le système US. Pour t'amuser, tu peux regarder la bataille des enfants Halliday qui se battent que le système FR s'applique à la place du système US pour espérer récupérer un truc de leur père…

                        tu nous avances purement une raison du genre "il ne les mérite pas ce fils de riche"

                        Travestissement de ce que tu penses ne pas aimer, je corrige la phrase.
                        tu nous avances purement une raison du genre "il ne les mérite pas plus que les autre ce fils de riche qui a déjà eu pas mal d'avantages en nature qu'on ne remet pas en cause"

                        Mais de nouveau, ce que je lis ici est qu'on n'aime pas les fils de riches et qu'on ne va pas les laisser se la couler douce. C'est une approche de frustration et de jalousie plutôt qu'une approche de générosité envers les plus démunis.

                        Non, ne t'en déplaise. Juste que tu ne veux pas voir la réalité en face, aveuglé par l'idée que tes enfants devraient avoir plus de facilité que les autres et que ça ne se discute pas. Des remettent juste en cause cette notion de priorisation, mais tu ne veux pas débattre sur ça, tu te sens attaqué dans ta chair alors qu'on s'en fout.


                        En parlant des "enfants", c'est assez rigolo quand je parle d'enfants avec des gens rouspétant contre les taxes d'héritage, par exemple je leur dit qu'ils peuvent filer 100 k€ / 15 ans (x2 si 2 parents, c'est par parent et par enfant) de leur vivant pour éviter, et leur réaction est généralement "ha non, on ne sait pas ce qu'ils me feront dans l'avenir", bref quand on creuse on voit que les enfants sont une bonne excuse pour cacher la vraie idée, qui est du chantage thune contre être gentil avec les parent, ils "achètent" les sentiments affichés de leurs enfants. Grande considération et grand amour de ces parents qui disent aimer tellement leurs enfants qu'ils ne veulent pas de taxe sur l'héritage… C'est surtout qu'ils ne veulent pas de taxe sur leur outil de chantage :).

                        Si vous aimez vos enfants sans condition, n’hésitez pas à donner de votre vivant, hein, pas la peine d'attendre votre mort si vous n'avez aucune arrière pensée ;-) et en bonus vous pouvez refiler plus sans taxe.

                        PS : oui, j'ai vu assez de chantage à l'héritage de personnes pour imaginer connaître les méfaits de l'héritage sur les familles, des enfants qui se "prostituent" devant leurs parents qu'ils dénigrent en cachette, jute pour récupérer la thune… J'ai du mal avec cette façon dont les parents ont d'acheter les sentiments affichés de leurs enfants et j'ai du mal avec les enfants qui affichent une sympathie pour leurs parents qu'ils n'ont pas du tout, c'est une des inconvénients de l'héritage, il n'y a pas que les crypto monnaie qui ont des conséquences "bizarres".

                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                          Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 02/06/19 à 23:20.

                          Mon point de vue est qu'un parent devrait pouvoir laisser a chaque enfant ou conjoint de quoi vivre decemment jusqu'à la fin de leurs jours. En France c'est aux alentours de 30-40'000 Euros par an j'imagines. On fait un peu de maths avec l'espérance de vie et un petit buffer en plus et on arrive a un chiffre par personne. Ce chiffre ne serait pas imposable, ensuite qu'on imposé le reste à un taux très haut, voire même 100%, peu m'importe.

                          Et si quelqu'un arrivé à me démontrer que ce système ne suffirait pas a garantir des revenus à l'état suffisants pour remonter le niveau des plus démunis ben on adapte la tranche plus bas, mais j'attends de voir.

                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/06/19 à 23:27.

                            A ce niveau (largement au dessus de la mediane), on est donc bien sur la notion d'enfant rentier, et soit d'inégalités face aux gens qui travaillent et payent alors des impôts pour le même montant, soit on laisse crever les plus pauvres car pas assez d'impôt.

                            C'est un choix de modèle sociétal, mais alors pas la peine de se cacher dérriere de jolis mot pour soit et d'attaquer jaloux pour les autres, il faut assumer les enfants rentiers et le rien à foutre des voisins.

                            PS : ce niveau pour décemment est indécent. On parle de la tranche 10% les plus riches pour des rentiers! C'est juste n'importe quoi et hors réalité.

                            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                              Posté par  . Évalué à -3.

                              Mais c'est quoi le problème d'enfant rentier ? Qu'est ce que cela peut bien te faire que quelqu'un vive sans travailler grâce à ses parents ?

                              De nouveau, on part sur un concept de jalousie. L'objectif est que toute la population ait de quoi vivre decemment, on règle le taux d'imposition pour atteindre cela.

                              On ne règle pas le taux d'imposition pour empêcher les gens de devenir rentier. C'est un système punitif cela, et je dirais que c'est bien français de punir le succès (monétaire ou autre)

                              Quand à 30/40000 je l'ai choisi de ce que je sais de la France, c'est peut-être trop haut qui sait, mais de nouveau c'est le concept qui importe, pas le chiffre exact.

                              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                Posté par  . Évalué à 6.

                                Mais c'est quoi le problème d'enfant rentier ? Qu'est ce que cela peut bien te faire que quelqu'un vive sans travailler grâce à ses parents ?

                                Tu sais: la compétition, l'égalité … des chances qui font que l'argent ne va pas qu'à l'argent (les crédits faciles, …)
                                Toutes ces choses qui ne visent pas à punir mais à stimuler l'innovation, le mérite, car on sait que l'égalité des "capacités" est une chimère.

                                Tout le contraire de cet argumentaire (jaloux, frustré, assistanat…) que l'on ressert ad-nauseum dans certaines franges électorales.

                                • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                  Posté par  . Évalué à -2.

                                  L'égalité des chances est là : éducation de qualité gratuite, bon système de santé, salaire minimum décent afin que tout le monde puisse avoir un toit de qualité décente.

                                  L'égalité sur absolument tout cela n'existe pas et c'est une folie. C'est quoi la prochaine ? On met un handicap scolaire aux enfants qui ont des parents profs de maths histoire que tout soit égal ?

                                  Faut arrêter. L'égalité des chances c'est permettre à tous de vivre décemment et réussir leur vie, ce n'est pas de freiner ceux qui ont de la chance.

                                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                    Posté par  . Évalué à 4.

                                    Tout à fait d'accord. Et tu la finances comment cette belle égalité des chances (encore que ça se discute) si tu ne prélèves pas là où c'est le moins douloureux ?
                                    On est loin du taux confiscatoire que tu dénonces avec le prélèvement sur les successions et d'autres ici t'ont montré que tu avais déjà une belle marge de manoeuvre en donnant de ton vivant (Souvent là où c'est le plus utile, quand les enfants démarrent dans la vie).

                                    Mais évidemment tu repars dans la caricature.
                                    On est loin de "freiner" ou alors tout prélèvement est un frein (rhétorique libérale). On est dans le subjectif.

                                    On va s'arrêter là pour ma part. Les points de vue se figent et les arguments tournent en boucle.
                                    Merci pour ta participation (parfois virulente) qui apporte au débat toutefois.

                              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                Mais c'est quoi le problème d'enfant rentier ? Qu'est ce que cela peut bien te faire que quelqu'un vive sans travailler grâce à ses parents ?

                                Ce n'est pas juste dans une société que certains puissent avoir de l'argent sans avoir besoin de travailler, alors que d'autres sont obligés de travailler. C'est une inégalité flagrante. Quelqu'un qui vit confortablement devrait théoriquement le mériter par son travail, ses compétences. C'est un peu comme la monarchie: il n'est pas juste que quelqu'un ait du pouvoir sur les autres parce qu'il soit bien né.

                                Le modèle d'enfant rentier, c'est une société inégalitaire, où certains vivent sur le dos des autres : l'enfant rentier ne travaille pas, mais peut bénéficier de tous les avantages payés par les impôts des autres par leur travail, en plus d'avoir beaucoup de temps libre - ce qui est aussi un luxe.

                                • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                  Posté par  . Évalué à 0.

                                  Ce n'est pas juste dans une société que certains puissent avoir de l'argent sans avoir besoin de travailler, alors que d'autres sont obligés de travailler. C'est une inégalité flagrante.

                                  C'est un fait. Nous ne sommes pas égaux. Ainsi va la vie.

                                  Certains naissent beaux, d'autres naissent moches. C'est une inégalité flagrante.
                                  Certains vont avoir une santé de fer, d'autres vont être malades dès leur naissance.

                                  Ce qui compte, c'est que nous ayons tous les mêmes chances: accès à l'éducation, accès à la santé, accès à la culture, accès à une nutrition décente. C'est notre pacte sociale, et c'est important d'avoir les mêmes chances.

                                  Mais bon, trouver honteux que certains n'aient pas besoin de bosser, c'est un peu comme se plaindre que des beaux gosses n'aient pas de truquer leur compte Tinder avec de belles photos. C'est un luxe qu'ils ont, tant mieux pour eux, mais ça n'a strictement rien à voir avec l'égalité des chances.

                                  Et puis sinon, on peut étendre la question: une femme (ou un homme, soyons inclusif) qui vit sur les comptes de son riche conjoint, ca te parait plus honnête ? Alors il faut interdire le mariage et interdire la mise en commun des comptes ?

                                  c'est une société inégalitaire, où certains vivent sur le dos des autres : l'enfant rentier ne travaille pas, mais peut bénéficier de tous les avantages payés par les impôts des autres par leur travail

                                  J'aimerais en savoir plus. Les rentiers paient justement plein d’impôts pour faire travailler leur argent et pouvoir vivre de leur rente: typiquement sur l'immobilier.

                                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                    Les rentiers paient justement plein d’impôts pour faire travailler leur argent et pouvoir vivre de leur rente: typiquement sur l'immobilier.

                                    En France.
                                    Immobilier : ~30% tout compris en impôts, sans travailler (juste être né des "bons parents").
                                    Travail : 50~70% tout compris en impôts (suivant si tu gagne correctement ou très bien) + 40 heures par semaine.

                                    Je n'ai personnellement jamais compris pourquoi on taxe plus le travail que la rente. Chiche déjà de faire égalitaire niveau IR? On avait commencé ça il y a quelques années (immobilier dans l'IR) puis Macron a fait la "flat tax".

                                    Ce qui compte, c'est que nous ayons tous les mêmes chances

                                    Justement, la réaction est qu'il n'y a pas les mêmes chances, ça dépend si tu es né au bon endroit, rien à voir avec les autres détails non égalitaires.

                                    Il y a justement certains biais faciles à corriger, mais notre éducation a misé beaucoup sur faire croire que ses enfants méritent mieux que les autres juste parce que notre "sang".

                                    PS : et ce en supposant qu'on parle de ça en héritage, supposition fausse (résumé : l'héritage sert de chantage si t'es un enfant affichant gentil, si tu pensais vraiment aux enfants sans "mais" tu penserais donner de ton vivant ce qui n'est plus l'héritage mais un don).

                                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                      Posté par  . Évalué à 3.

                                      Le PFU ne s'applique pas aux revenus fonciers

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 03/06/19 à 16:20.

                                        Oups, c'est vrai et j'avais oublié que c'est pour du "mobilier" alors qu'on parlait d'immobilier, donc 30~50 vs 50~70 + heures, sachant pour ma défense qu'on peut quand même transformer de l'immo en actions soumises au PFU (foncières cotées, crowdfunding immobilier pour un autre style d'investissement, le tout qu'on peut mettre en PEA certes limité en montant) et qu'il y a moins d'immobilier en % chez les grosses fortunes que les petites fortunes.

                                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                      Posté par  . Évalué à -1. Dernière modification le 03/06/19 à 16:56.

                                      Immobilier : ~30% tout compris en impôts, sans travailler (juste être né des "bons parents").
                                      Travail : 50~70% tout compris en impôts (suivant si tu gagne correctement ou très bien) + 40 heures par semaine.

                                      Alors la j'aimerais bien savoir comment tu arrives à 50% d’impôts pour quelqu'un qui gagne correctement. Tu confonds quand même pas les impôts et les charges sociales ? Pas toi, pas çà, c'est trop grossier.

                                      Je n'ai personnellement jamais compris pourquoi on taxe plus le travail que la rente.

                                      Je suis assez d'accord avec toi sur le fond. En pratique, le souci c'est que ce que tu appelles "rente", cela donne du travail a d'autres. Typiquement, l'immobilier est une rente pour beaucoup, mais cela donne du boulot au secteur du bâtiment. C'est évidemment un choix de société, mais ce qu'on demande surtout à nos dirigeants, c'est surtout de diminuer le chômage, d'où ce genre de choses.

                                      Justement, la réaction est qu'il n'y a pas les mêmes chances

                                      Il faut que tu détailles alors. Quelles chances n'ont pas ceux qui n'ont pas de très riches parents ?

                                      L'éducation, pas vraiment sinon tous les fils de profs ne feraient pas autant d'études, à moins de considérer les profs comme des ultra-riches.
                                      La santé ? Il me semble que c'est assez bon.
                                      L'immobilier ? Pour le coup, c'est assez vrai que l'apport peut changer du tout au tout le prêt bancaire et l'accès à la propriété.

                                      Ce que je n'aime pas dans ton (ou votre) raisonnement, c'est que vous partez pas d'une inégalité d'accès à un bien public que vous n'êtes pas capables de nommer. Vous dites qu'elle est évidente, mais vous n’êtes pas capable de la nommer, paradoxal non ? En réalité, ce n'est pas ce que vous cherchez à résoudre. Vous trouvez juste que l'argent d'Untel n'est pas mérité. On ne sait pas qui est Untel, c'est juste un type qui est pas Nous (cf votre discussion sur un seuil pour définir un gros héritage). Et on aimerait bien lui faire les poches à ce sale Untel qui est pas Nous.

                                      Aujourd'hui, Untel c'est un rentier. Demain, Untel ca pourrait être un salaud de patron. Après demain, c'est les GAFA. Et hier, Untel c'était les juifs (coucou Godwin !)

                                      Désolé mais ce raisonnement d'injustice qu'on ne connaît pas vraiment mais dont il faut absolument corriger la source, j'achète pas, c'est pas ma came, c'est pas ma vision d'une société juste.

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 03/06/19 à 17:05.

                                        Tu confonds quand même pas les impôts et les charges sociales ? Pas toi, pas çà, c'est trop grossier.

                                        Désolé de ne pas différencier des choses qui sont en pratique exactement pareil (un prélèvement obligatoire, si tu préfères).
                                        On pourrait à la limite (parce que bon on ne sait pas ce que ça vaudra dans 40 ans) exclure les cotisations retraites (revenu différé), sinon on paye et on a rien en retour (=on paye en proportion alors que le service est identique).

                                        Bref, ce n'est pas parce qu'on migre de l'IR à la CSG que ça change quelque chose pour la personne prélevée.

                                        En pratique, le souci c'est que ce que tu appelles "rente", cela donne du travail a d'autres.

                                        OK, je vote donc pour que les "parents qui ont les moyens" me payent une rente, et je donnerait un peu à leur enfant. Tiens, bizarre ça ne voudra pas… Il y a une sacré différence quand même, qui n'est pas égalitaire (sinon la rente serait pour moi tiens :) ).

                                        c'est surtout de diminuer le chômage, d'où ce genre de choses.

                                        Théorie du ruissellement un peu décriée de nos jours…

                                        On ne sait pas qui est Untel, c'est juste un type qui est pas Nous

                                        J'ai dit que je trouvais les règles FR pas mal, ça détaille.
                                        Bon, je préférerais qu'on priorise les dons de son vivant pour éviter le chantage affectif de l'héritage, mais les "vieux" aiment garder leur chantage affectif ;-) donc pas prêt de changer.

                                        Aujourd'hui, Untel c'est un rentier. Demain, Untel ca pourrait être un salaud de patron. Après demain, c'est les GAFA. Et hier, Untel c'était les juifs (coucou Godwin !)

                                        Sérieux, on parle de quelqu'un qui a juste la chance d'être bien né, rien à voir avec les autres exemples… C'est grossier pour ne pas regarder le soucis en face.

                                        c'est pas ma vision d'une société juste.

                                        Et pourtant, on a construit des dynasties sur la notion d'héritage, sans doute cahcun sa vision de juste, mais perso agrandir si énormément dans le temps les différences suivant ses parent, faut avoir une vision bien bizarre d'une société juste (désolé, pour moi une société juste n'est pas que les pauvres restent pauvres et les riches soient encore plus riches).

                                        A noter que pas mal de "pauvres" sont contre les taxes sur l'héritage, car on ne sait jamais si un jour on devient riche :) (l'espoir…)

                                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                          Posté par  . Évalué à 0.

                                          Désolé de ne pas différencier des choses qui sont en pratique exactement pareil (un prélèvement obligatoire, si tu préfères).

                                          Ah oui, donc tu mélanges ce qui est une source de revenus, source d'avantages pour le salarié (cotisation secu, mutuelle, retraites…) avec des impôts qui n'ouvre aucun droit.

                                          Quand même, permet moi mais c'est vraiment très grossier comme raisonnement, même sur LinuxFR.

                                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                          Posté par  . Évalué à -3. Dernière modification le 03/06/19 à 17:36.

                                          Sérieux, on parle de quelqu'un qui a juste la chance d'être bien né, rien à voir avec les autres exemples… C'est grossier pour ne pas regarder le soucis en face.

                                          Tu as la chance d'être bien né, tu fais parti des 1% les plus riches de la planète si tu es un français moyen.

                                          Pour rétablir cette injustice criante je te propose de vider l'ensemble de tes comptes épargne vers un RIB que je t'envoie sous peu.

                                          Ah ben non, j'oubliais, c'est pas ta situation qui est injuste, c'est celle de ce salopard d'Untel.

                                          Proverbe que je viens d'inventer : On est tous le Untel d'un autre.

                                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                            Posté par  . Évalué à 2.

                                            Pour rétablir cette injustice criante je te propose de vider l'ensemble de tes comptes épargne vers un RIB que je t'envoie sous peu.

                                            Je complète car tu sembles avoir oublié un morceau.

                                            Pour rétablir cette injustice criante je te propose de ponctionner quelques-uns de tes comptes épargne vers un RIB que je t'envoie sous peu…une fois que tu auras passé l'arme à gauche.

                                            Tu manies la rhétorique de l'homme de paille à la perfection. Bravo!

                                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                    Posté par  . Évalué à 5.

                                    ais bon, trouver honteux que certains n'aient pas besoin de bosser, c'est un peu comme se plaindre que des beaux gosses n'aient pas de truquer leur compte Tinder avec de belles photos. C'est un luxe qu'ils ont, tant mieux pour eux, mais ça n'a strictement rien à voir avec l'égalité des chances.

                                    Il y a quelques léger biais dans ton raisonnement.

                                    1- Déjà, il faut dissocier le fait de trouver ça "normal", du fait de vouloir "redistribuer" un peu les cartes. (piège grossier dans lequel certains tombent hélas)

                                    2- Si j'éborgne un beau gosse, je touche à son intégrité physique. Si je prélève au même gosse un peu de fric, avant même qu'il n'en soit propriétaire, je ne lui enlève rien puisqu'il ne le possède pas encore et encore moins je n'atteins son intégrité physique.

                                    Il n'y a que les libéraux pour ériger la propriété privée comme droit suprême.

                                    Au point même d'inventer des nouvelles formes de propriétés complètement virtuelles pour coller à leur modèle de laboratoire: Par exemple leur solution pour régler le problème du réchauffement climatique, quand ils ne s'évertuent pas à simplement nier qu'une de ses causes est d'origine anthropique ou à minimiser son effet. "L'ecologie, c'est la dernière lubie des "socialistes".
                                    Là aucune gêne à monter artifices (si j'osais, des"usines à gaz") pour régler le pb, alors que les mêmes dénoncent les inepties liées aux systèmes de prélèvements.
                                    L'argument est symétrique. Qu'ils n'objectent pas les droits "naturels" (dans lesquels la propriété ne s'inclue pas) contre les prélèvements alors qu'ils y opposent des droits propriétés tout aussi artificiels. Mais on a bien compris que cette vision ne profite pas aux mêmes et accroît les déséquilibres (Je prends soins d'éviter d'écrire le mot tabou "inégalité").
                                    Le monde est plus complexe qu'un modèle économique bancal dans un univers restreint qui voudrait voler au secours d'une idéologie. L'économie n'a rien d'une science.

                                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                    Posté par  . Évalué à 6.

                                    Ce qui compte, c'est que nous ayons tous les mêmes chances: accès à l'éducation, accès à la santé, accès à la culture, accès à une nutrition décente. C'est notre pacte sociale, et c'est important d'avoir les mêmes chances.

                                    L'education n'est pas la meme si tu es riche ou pauvre : pas accès aux memes écoles.

                                    La santé non plus : le pauvre devra attendre qu'une place soit libre dans 3 mois, le riche aura droit à une "consultation privée" dans 3 jours. Et ça, c'est en France. Y'a des pays ou le pauvre, il attend pas qu'une place soit libre, il crève et ferme sa gueule.

                                    L'accès à la culture non plus n'est pas le meme. A part quelques rares jours par ans, l'accès à la culture est très cher.

                                    Tiens, la nutrition non plus n'est pas la même.

                                    Dis donc, en fait, avoir tous les memes chances, finalement, ca serait pas du vent ?

                                    Et après, y'en a qui militent pour avoir plus de chance (meilleure école, meilleurs soins, meilleur accès à la culture, meilleure nutrition) sans jamais avoir bossé, parce que Papa l'a fait à leur place ?

                                    Et y'en a meme qui traitent de "communiste" (mouarf !) ceux qui disent qu'il n'y a aucune raison que des gens qui n'ont rien fait pour mériter mieux que les autres aient droit à tout ca par droit de naissance…

                                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                      Posté par  . Évalué à 0.

                                      Tout à fait, et le but du gouvernement est justement de faire en sorte que les écoles soient de même qualité, que le système de santé soit assez bon pour tout le monde, etc… et il faut assez d'impôts pour permettre cela.

                                      Mais oui, allez taper sur les enfants qui ont de la chance ne sert absolument à rien, c'est de la jalousie pure et dure du genre "lui là bas a pas de chance alors on va s'assurer que toi aussi tu en baves" et désolé mais c'est stupide comme approche.

                                      C'est exactement aussi stupide que dire à un fils de prof de maths qu'il part avec un handicap sur son examen de maths parce que c'est un privilégié, cela ne sert à rien à part assouvir la haine et frustration de ceux qui ne supportent pas quelque un ait une vie facile.

                                      De nouveau, il faut améliorer la vie de ceux qui ont peu, c'est cela l'objectif. L'objectif n'est pas de faire revenir en arrière ceux qui ont beaucoup juste par jalousie. Si c'était nécessaire pour aider ceux qui ont peu alors oui, mais tout ce que je lis ici se focalise le le fait que les enfants de riches doivent en baver aussi. Et cela ne me surprend pas car avec une imposition faite proprement on peut éviter les concentrations de ressources excessives (genre milliardaires et autres) tout en permettant aux familles de devenir aisées et en générant assez d'impôts pour aider les couches basses à monter leur niveau de vie.

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                        Tout à fait, et le but du gouvernement est justement de faire en sorte que les écoles soient de même qualité, que le système de santé soit assez bon pour tout le monde, etc… et il faut assez d'impôts pour permettre cela.

                                        Mais en fait, c'est exactement là l'intérêt d'imposer les successions (ou les donations) ! L'objectif n'est pas de punir celui qui hérite, c'est de prélever une partie de la richesse obtenue par ce biais pour qu'elle serve à d'autres.

                                        Étant donnés les montants en jeu, on ne peut pas réellement dire que la politique actuelle vis à vis des successions est confiscatoire. Celui qui hérite a largement de quoi tirer parti des héritages considérés ici.

                                        Car bon, pour que tout le monde puisse avoir via l'État un minimum de quoi vivre (retraite, santé, logement, allocations de base, etc.), sachant que la situation actuelle n'est pas totalement satisfaisante il reste peu de leviers.

                                        Le plus indolore est sans doute que l'impôt soit bien dépensé, qu'on élimine le superflu ou ce qui est inefficace. Si quelques gains restent possibles, je doute qu'on puisse aller beaucoup plus loin dans cette voie.

                                        La solution est donc de prélever plus de revenus pour le budget de l'État. Mais où ? Taxer les salaires encore plus n'est plus trop possible (risque pour le chômage et pour l'environnement en favorisant la robotisation à outrance), taxer les entreprises encore plus souffre également du même problème. Taxer le capital via les successions, donations, la finance ou la possession immobilière ont plus de marges de manœuvre car moins taxés que le reste à ce jour, et où une surtaxation n'a pas un effet si direct sur le chômage, l'environnement ou la compétitivité du pays. C'est donc une voie qui est juste, qui a un plus gros potentiel et qui a moins d'effets collatéraux. Donc pourquoi ne pas s'y pencher un peu dessus ?

                                        Le but n'est pas de supprimer totalement l'héritage ou les gains via la finance, mais que l'État récupère une part raisonnable du gâteau comme il le fait pour les revenus du travail.

                                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                          Posté par  . Évalué à -1.

                                          Mon point de vue est que l'argent il est là, et les successions sont un bon endroit pour le prendre, mais la répartition des tranches est problématique. Au final un milliardaire qui meurt demain, son fils devient milliardaire aussi vu le système dans sa totalité et un gars qui a réussi à gagner 1 million d'euros pour ses enfants en voit une bonne partie disparaître à sa mort.

                                          Bref, on ne résout pas vraiment la concentration extrême des ressources et on n'a pas assez pour remonter la qualité de vie des plus démunis tout en empêchant les familles d'assurer la qualité de vie de leurs enfants.

                                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                            gars qui a réussi à gagner 1 million d'euros pour ses enfants en voit une bonne partie disparaître à sa mort.

                                            Dans quel pays?
                                            Je t'ai montré que c'est faux pour France du moins, à part si pour toi 20% = 99%. Et 20% c'est pour les pas doué de la fiscalité qui n'a rien fait avant sa mort (bizarre de pas avoir donné de son vivant… tu évites ce sujet de l'héritage qui sert de chantage en pratique, bloqué sur la mort qui est le moment où les enfants ont le moi.s besoin car ils ont déjà leur vie derrière eux vu l'espérance de vie), 1 seul parent.
                                            Pour US c'est 0% il me semble.

                                            Bref, j'ai l'impression que tu as pas mal de fantasme sur les "méchants", sans chercher à te renseigner sur la vérité.

                                            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                              Posté par  . Évalué à 2.

                                              C'est 20% jusqu'a 500'000, 30% pour les 400'000 suivants.

                                              Et oui, de mon point de vue c'est trop sachant que c'est un revenu et fortune qui ont deja été imposés et qu'imposer dés 100'000 empèche la personne qui a un peu réussi mais pas énormément d'assurer le futur de sa famille alors que la personne qui a 20 millions est tranquille. De mon point de vue la tranche non imposée devrait être bien plus large que 100'000, et une fois la tranche passée le taux devrait étre élevé. De cette manière l'état ne perd pas sur le total et plus de gens vivent mieux.

                                              Quand aux donations, désolé de te l'annoncer mais cela ne résoud pas vraiment le problème. Cette fortune est le pecule sur lequel le(s) parent vit jusqu'à sa mort, le parent en a besoin pour sa propre vie (en vivant des revenus génerés par ces fonds) car tu ne sais pas forcèment quand tu vas passer sous terre, tu pourrais y passer à 63 ans d'un cancer ou à 98 ans, c'est 35 ans de différence hein…

                                              De plus, au moment de l'héritage les donations d'il y a moins de quinze ans sont déduites de l'abattement, donc si tu te mets à donner ton pecule une fois que tu es assez proche de la fin, ben c'est déjà trop tard…

                                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                            Mon point de vue est que l'argent il est là, et les successions sont un bon endroit pour le prendre, mais la répartition des tranches est problématique.

                                            Est-ce que j'ai dit que le système actuel n'était pas perfectible ? Non, loin de là.

                                            Après je reste en désaccord avec les montants et les scénarios dont tu parles.

                                            Au final un milliardaire qui meurt demain, son fils devient milliardaire aussi vu le système dans sa totalité et un gars qui a réussi à gagner 1 million d'euros pour ses enfants en voit une bonne partie disparaître à sa mort.

                                            Je suis d'accord que les riches extrêmes du genre subissent un traitement particulier pour éviter qu'un milliardaire génère un autre milliardaire. C'est inutile et injuste avec de tels montants.

                                            Après bon, tu exagères un peu, on t'a quand même souligné plusieurs fois que même un millionnaire (ou moins) en patrimoine lègue une grande partie de son patrimoine à sa descendance et qu'ils ont de quoi vivre. Ce n'est pas confiscatoire.

                                            Et tu n'as pas répondu au problème principal. Aujourd'hui avec l'espérance de vie actuelle, les héritages qui aident les enfants directement sont assez rares. Car en majorité quand les gens meurent, leurs enfants sont déjà proches de la retraire (voire déjà retraités). Ce n'est pas à ce moment de la vie que tu as besoin d'un gros coup de pouce familial pour t'en sortir. Et si tu étais en difficulté et que ta famille en avait les moyens avant, ils auraient dû aider avant.

                                            Du coup la donation est un instrument bien plus utile dans ce contexte. Puis bon, attendre le décès d'un membre de sa famille pour obtenir une situation financière plus confortable, c'est assez malsain.

                                            J'ai vraiment du mal à voir où tu veux en venir dans tes explications en fait. Tu parles de scénarios qui sont finalement peu courants, où des alternatives existent comme la donation, et tu exagères la proportion du prélèvement de l'État, prendre de 20% à 30% d'un patrimoine un peu élevé, cela n'a rien de choquant et de confiscatoire. Surtout quand tu mets cela en parallèle avec les prélèvements liés au travail.

                                          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                            on n'a pas assez pour remonter la qualité de vie des plus démunis tout en empêchant les familles d'assurer la qualité de vie de leurs enfants.

                                            Dans un pays démocratique, ce ne devrait pas être seulement aux parents d'assurer la qualité de vie de leurs enfants mais surtout à l'état. L'état doit s'assurer qu'il y a des écoles gratuites, de bonne qualité, accessibles à tous, un bon système de santé, un accès au logement pour tous etc.

                                            Si les parents doivent mettre de côté pour assure la qualité de vie leurs enfants, ou de côté pour assurer leur retraite, c'est que parce que l'état est inégalitaire (loi de la jungle) et ne remplit pas son rôle social.

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                        De nouveau, il faut améliorer la vie de ceux qui ont peu, c'est cela l'objectif. L'objectif n'est pas de faire revenir en arrière ceux qui ont beaucoup juste par jalousie. Si c'était nécessaire pour aider ceux qui ont peu alors oui, mais tout ce que je lis ici se focalise le le fait que les enfants de riches doivent en baver aussi.

                                        Ce que tu proposes, c'est de jeter un peu de brioche de riches aux pauvres pour qu'ils n'aient pas trop faim. C'est déjà quelque chose; mais ce n'est pas suffisant. Il ne s'agit pas de faire revenir en arrière qui que ce soit. Si on prélève une large part de l'héritage, cet héritage n'arrive jamais aux "enfants de riches", donc on ne leur enlève rien. L'argent de l'héritage, comme les autres impôts, est utilisé par l'état pour tout le monde, eux inclus. Ils ont ensuite la possibilité d'étudier (ils sont dans un milieu favorisé de toutes façons, qui facilitera leurs études) et de gagner leur argent en trouvant un bon boulot par leur mérite.

                                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                    C'est un fait. Nous ne sommes pas égaux. Ainsi va la vie.

                                    Justement. Selon moi une société juste doit essayer de réparer les inégalités.

                                    Certains naissent beaux, d'autres naissent moches. C'est une inégalité flagrante.
                                    Certains vont avoir une santé de fer, d'autres vont être malades dès leur naissance.

                                    Ce sont des détails physiques, pas des biens matériels. Naître rentier, c'est naître comme les autres, mais avec plus d'argent. Pour reprendre ton analogie sur la santé, c'est un peu comme naître avec un passe prioritaire à l'hôpital (que l'on ait une santé de fer ou non). De même pour la beauté, ce serait naître avec accès gratuit à Meetic quand les autres doivent payer, ou avoir un accès direct en finale de Miss France alors que les autres candidates doivent passer par des éliminatoires.
                                    Donner les mêmes chances à tous, avec un service public gratuit et performant, ce n'est pas suffisant. Il faut aussi une répartission des richesses, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui travaillent et toujours les mêmes qui se reposent.

                                    Mais bon, trouver honteux que certains n'aient pas besoin de bosser, c'est un peu comme se plaindre que des beaux gosses n'aient pas de truquer leur compte Tinder avec de belles photos. C'est un luxe qu'ils ont, tant mieux pour eux, mais ça n'a strictement rien à voir avec l'égalité des chances.

                                    Ce n'est pas égalitaire de naître avec un super avantage tel que le fait de ne pas avoir à bosser. La société met à disposition des services, c'est normal que tout le monde bosse pour y avoir accès.

                                    Et puis sinon, on peut étendre la question: une femme (ou un homme, soyons inclusif) qui vit sur les comptes de son riche conjoint, ca te parait plus honnête ? Alors il faut interdire le mariage et interdire la mise en commun des comptes ?

                                    Cela peut être remis en question. En général, les conjoints qui n'ont pas d'emploi salarié travaillent néanmoins. Par exemple, les femmes au foyer travaillent (parfois nettement plus que leur mari salarié) : éducation des enfants, ménage, lessive, courses etc.

                                    Se la couler douce et ne rien faire, grâce à un héritage, alors que d'autres doivent travailler pour obtenir le même niveau de vie, ce n'est ni juste, ni sain.

                                    Les rentiers paient justement plein d’impôts pour faire travailler leur argent et pouvoir vivre de leur rente: typiquement sur l'immobilier.

                                    Cela diffère d'un pays à l'autre (cf la Belgique, pas/peu d'impôts sur la rente). C'est sain de taxer les rentes, justement pour la répartition des richesses. Taxer l'héritage est sain également.

                                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                      Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 03/06/19 à 17:19.

                                      Justement. Selon moi une société juste doit essayer de réparer les inégalités.

                                      Une société juste aussi, c'est aussi reconnaître les efforts que fait quelqu’un qui cherche à créer de la richesse par rapport au type qui passe ses journées au PMU.

                                      Et spolier un type méritant au moment de transmettre son patrimoine, ce n'est pas forcément très juste ni très malin. D'ailleurs, si les gens cherchent à faire carrière, c'est aussi pour leurs enfants et pour leur famille. Est-ce un si mauvais sentiment (le travail, l'effort, l'argent) qu'il faut le taxer fortement ?

                                      Cela diffère d'un pays à l'autre (cf la Belgique, pas/peu d'impôts sur la rente). C'est sain de taxer les rentes, justement pour la répartition des richesses. Taxer l'héritage est sain également.

                                      Taxer oui je suis d'accord, notamment si ce n'est pas réinjecté dans l'économie. Spolier non.

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  . Évalué à 6.

                                        Une société juste aussi, c'est aussi reconnaître les efforts que fait quelqu’un qui cherche à créer de la richesse par rapport au type qui passe ses journées au PMU.

                                        C'est ta description du rentier qui boursicote ?
                                        Pas bien!

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  . Évalué à 6.

                                        Une société juste aussi, c'est aussi reconnaître les efforts que fait quelqu’un qui cherche à créer de la richesse par rapport au type qui passe ses journées au PMU.

                                        Lequel créée de la richesse ? Celui qui hérite de tout "parce que papa a bien travaillé" ou celui qui bosse ?
                                        Et lequel passe sa journée au PMU ? Le gars qui bosse n'a pas vraiment le temps…

                                        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                          Posté par  . Évalué à -2.

                                          Le problème, c'est que Papa ne se serait jamais mis a bosser si a la fin, tout son patrimoine revient au rejeton du type du PMU.

                                          Et le danger, c'est de se retrouver avec une société avec que des gonzes qui finissent au PMU, parce que bon pourquoi bosser si on te vampirise tout ?

                                          D'ailleurs, ça se trouve il y aurait même plus personne pour tenir le PMU 😄

                                      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                        Une société juste aussi, c'est aussi reconnaître les efforts que fait quelqu’un qui cherche à créer de la richesse par rapport au type qui passe ses journées au PMU.

                                        Je suis d'accord. Justement, le rentier (qui hérite de quelqu'un qui cherche à créer de la richesse) ne cherche mais à créer des richesses, il est plus proche du type qui passe ses journées au PMU. Ce n'est pas le premier qu'on taxe (il est mort), c'est le deuxième.

                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                    Posté par  . Évalué à 4.

                    De nouveau, je vois plein de gens ici pour qui l'objectif au final n'est pas d'aider la population en général a mieux vivre mais d'empêcher une partie de la population de devenir aisée.
                    Désolé mais cela c'est le communisme et on sait que cela ne marche pas.

                    Ce que tu décris c'est davantage le socialisme dans son ensemble, pas le communisme et encore moins le léninisme.
                    Quand bien même, non on ne sait pas si ça marche puisque la théorie de Marx n'a pas été appliquée : Les états soviétiques n'en sont restés qu'à l'étape de la dictature du prolétariat et en ont même dévoyé le sens pour créer l'opposé, une oligarchie.

              • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                Posté par  . Évalué à 2.

                le pays qui a eu le tranche d'imposition la plus élévée ca doit etre les usa :91%
                un pays communiste bien connus
                dans un systeme communiste vivant en autarcie l'impot n'a juste aucun sens vu que l'etat est celui qui paye tout le monde…

                • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Rien à voir, du tout.

                  Perso tu peux mettre un taux a 91%, cela ne me déranges pas si tu le fais à partir d'une tranche de revenus suffisamment haute pour qu'une famille ait la possibilité de devenir aisée en travaillant.
                  Une élue américaine de gauche (les gens là considérent communiste ici… C'est hilarant) a d'ailleurs proposé de mettre un taux à 70% pour les revenus au dessus de 10 millions et je trouves cela très bien.

                  Le communisme c'est un modèle de répression ou l'objectif n'est plus d'aider la population en permettant à chacun de réussir mais de racler le haut en empêchant tout succès individuel.

                  C'est pas la même chose de mettre un taux à 90% à partir de 100000 Euros ou à partir de 10 millions (ou 3 millions, ou… On parle en échelle ici)

                  • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    Le communisme c'est un modèle de répression ou l'objectif n'est plus d'aider la population en permettant à chacun de réussir mais de racler le haut en empêchant tout succès individuel.

                    communisme

                    Je te laisse faire tes corrections…

                    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Je te laisse faire tes corrections…

                      J'aurais mis ça au pluriel parce que modr123 est pas beaucoup mieux non plus.

          • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

            N'étant pas vraiment fan de l'héritage (argent gagné non mérité) je verrai plus ça comme une fonctionnalité ;)

            Intéressant…
            En prenant comme exemple dans un couple où chacun à son propre compte : si l'un décède, c'est normal pour toi que l'autre n'hérite pas de l'argent qu'il/elle n'aura pas "mérité" ?

            La question c'est surtout qui d'autre que la famille est légitime pour hériter des biens. Si tu penses que l'état doit devenir totalitaire pour prendre toutes les fonctions sociales, libre à toi. je pense au contraire que les biens d'une personne décédée ont plus de légitimité a rester dans la famille.

            Sinon, pourquoi ne pas donner les biens des personnes décédées directement à l'ONU ? Comme ça un tas de privilégiés, haut-fonctionnaire internationaux, pourront s'en mettre plein les poches.

            la société est inégale par nature (et on le voit dés la naissance, tous ne sont pas égaux). Vouloir obligatoirement mettre tout le monde à égalité est utopiste et passe nécessairement par des mesures dignes d'états dictatoriaux.

            • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

              Si on pousse un peu ton raisonnement, on devrait alors supprimer toute taxe. Ce qui est absurde ou conduirait en tout cas à une société difficilement compatible avec ce que l'on cherche à obtenir dans nos sociétés modernes.

              On pourrait considérer que toute la richesse produite par une société ou un employé lui revient, et que l'État n'a le droit à rien. Après tout les inégalités ont toujours existé, pourquoi contribuer au budget de l'État ainsi, suffit de rendre les services étatiques payants, non ?

              En général quand on parle de taxation d'une succession, on parle rarement d'une confiscation totale par l'État. On parle d'une taxe, liée à la valeur de la succession, pour lisser la possibilité que les familles riches restent riches par le simple fait qu'elles étaient riches à la base et inversement. Car chacun doit contribuer à la hauteur de ses moyens au financement de la société et d'aider l'État à garantir de quoi subvenir aux besoins élémentaires de tous.

              On ne parle pas de s'assurer que tout le monde ait de manière absolue les mêmes chances et le même revenus, mais éviter les écarts trop grands, et surtout que certains soient incapables de subvenir aux besoins élémentaires.

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  . Évalué à 8.

          comment fait-on pour bloquer un compte (suite à une décision de justice) ?

          Ça ne marche pas pour toutes les banques; typiquement va prendre une banque dans un pays autre que celui où la décision est rendue, l'exécution du blocage n'est pas garantie.

          Euh, je rêve ou tu dis que des fois on ne peut pas exécuter les décisions de justice alors c'est pas grave si ça empire?

          comment fait-on pour récupérer son argent si on a perdu son mot de passe ?

          Oups ;)

          Je me vois bien expliquer ça à quelqu'un qui vient de perdre son argent faute de retrouver son mot de passe "Oups! Ha! Ha! Ça c'est vraiment ballot!".

          comment fait-on pour être remboursé s'il y a eu une opération frauduleuse ?

          Oups, encore :) Normalement, les transactions bancaires (ou du moins jusqu'à récemment), devaient être authentifié par toi pour être valide, ce qui fait qu'il suffisait de dire que ce n'était pas toi pour que la banque rembourse (même si elles avaient tendance à refuser ou exiger des frais, mais en insistant et leur rappelant leur devoirs, il annulaient la transaction) Pour les crypto monaie… c'est foutu :)

          Et c'est effectivement poilant. J'ai été victime de fraude à la carte bancaire une fois. Quelle franche rigolade! Heureusement pour moi j'avais à faire avec une banque qui offre des garanties et pas la jungle sans foi ni loi des cryptomonnaies: on a parcouru mon relevé ensemble et ils m'ont tout remboursé!
          C'était au Québec, je ne sais effectivement pas comment ça se passe en France.

          N'étant pas vraiment fan de l'héritage (argent gagné non mérité) je verrai plus ça comme une fonctionnalité ;)

          Génial! Un système monétaire qui impose des politiques! Et des politiques très sociales en plus:
          Aujourd'hui ma femme travaille et gagne de l'argent. Mais durant ces 12 dernières années, elle a mis sa carrière de côté pour me suivre.
          Ça aurait été vraiment injuste si elle et ma fille ne perdaient pas la maison à ma mort!
          À part accepter de ne pas travailler pour me suivre là où mon taf m'a porté, s'adapter aux nouveaux environnements et s'occuper de notre fille, elle n'a rien fait pour mériter l'argent que j'ai ramené à la maison…

          Ensuite la personne peu aussi donner ces informations dans un testament ou un coffre ouvert à sa mort.

          Parce que bien évidemment, tout le monde a un testament chez un notaire avec les mots de passe pour à peu près tout.

          J'avais une piètre opinion des cryptomonnaies avant, j'ai vraiment l'impression que c'est le paradis des libertariens extrémistes: aucune règle, aucun contrôle, et la broyeuse pour les "losers".

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Ça ne marche pas pour toutes les banques; typiquement va prendre une banque dans un pays autre que celui où la décision est rendue, l'exécution du blocage n'est pas garantie.

          Pfff tu parles. Si la banque émitrice (sous-entendu dans ton exemple, une banque "civilisée") annule la transaction, tu parles que l'autre banque devra s'y plier (sous entendu toujours dans ton message : une banque de sauvages) au risque d'être blacklistée et c'est elle qui aura le plus à perdre…

          Alors oui décrit comme ça c'est très "mafia de colonisateurs" mais bon tu te demandes vraiment pourquoi les brouteurs ne demandent pas de virement SEPA ?

      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

        Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 31/05/19 à 11:19.

        Je reste convaincu que les cryptomonnaies ou, au minimum, les technologie blockchain ont un avenir. Mais je me pose les même questions que toi, plus quelques autres.

        Par exemple :
        -Sur quelle valeur se base la cryptomonnaie ? - La valeur d'une monnaie traditionnelle se base sur l'économie (Pays, Zone, etc…) dont elle est issue. Si cette économie ne fonctionne pas très bien, la monnaie perd sa valeur par rapport aux autres. La cryptomonnaie n'a pas de fondement économique. Il se peut que je paie mon café 0.001 BTC aujourd'hui et demain je le paie 0.5 BTC mais la raison est inconnue. (haute volatilité)

        -Comment faire pour assurer l'identité des participants ? - C'est bien joli d'envoyer de l'argent à monsignor@ilenmanqueune.com mais est-ce vraiment la personne à qui je voulais envoyer de l'argent ?

        Je pense que cette technologie grandissante à encore un petit chemin à faire jusqu'à son acceptation généralisée.

        Bonne journée

        • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 01/06/19 à 23:55.

          La valeur d'une monnaie traditionnelle se base sur l'économie (Pays, Zone, etc…)

          Uniquement depuis Nixon (~ fin des années 60 et la révocation des accords de Breton-Woods) donc la résurgence du libéralisme capitaliste.

    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      L’opacité du fonctionnement qui confère l'anonymat, ne laisse aucune trace et permet toutes les opérations illégales de transfert et de blanchiment.

      C'est totalement faux pour Bitcoin. Bitcoin n'est pas bon au sujet de l'anonymat.

    • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      L’opacité du fonctionnement qui confère l'anonymat, ne laisse aucune trace et permet toutes les opérations illégales de transfert et de blanchiment.

      Note que Bitcoin ne confère pas l'anonymat, malgré une croyance répandue. On peut échanger des bitcoins sans donner des informations personnelles directement, en revanche les transactions sont traçable et avec de la motivation, on peut dans la majorité des cas remonter au propriétaire.

      • [^] # Re: L'avenir des cryptomonnaies ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Et dans bien des cas, simplement lier un ensemble de transactions entre elle est bien suffisant. À minima, ça veut dire qu'il suffit de lier avec certitude une seule transaction à une personne pour les lier toutes…

  • # Volatilité

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Quand je vois les montagnes russes que décrivent les taux d'échange des crypto monnaies contre l'Euro ou le Dollar, j'ai pas super envie de payer en crypto blé.
    T'achètes un truc pour 100 euros avec ton BTC ou ETH, et une semaine plus tard il est 50% moins cher.

    • [^] # Re: Volatilité

      Posté par  . Évalué à -1.

      voilà pourquoi il existe les stables coins, certaines sont juste un token eth que tu peux avoir et échanger avec tes amis avec un simple wallet eth sur android. Bienvenue en 2019.

      • [^] # Re: Volatilité

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        Ah oui et on pourrait imaginer des monnaies pas indexées sur du vent et qué s'appélorio euro.

        • [^] # Re: Volatilité

          Posté par  . Évalué à -5.

          Si je fais abstraction des commentaires d**iles de vieux réac fini, comme d'hab sur ce site (c'est lourd!). D'ailleurs ne vous en faites pas je ferme mon compte après celui-ci.
          Voilà une discussion technique :

          En vérité, c'est très intéressant, discutable, mais intéressant, car dans le cas du TUSD (1TUSD=1$). Un smartcontract vient soutenir la preuve via un algorithme qui vient prouver la valeur de la monnaie sous forme informatique et non contrôlée par un humain. (Certes il y a aussi un audit chaque mois par une entreprise externe pour certifier que la banque possède la somme des token émis). Mais bref ce qui est important de souligner, et c'est là, je pense, le futur, c'est le fait de pouvoir crée des smartcontract de confiance pour automatiser et certifier des choses de la vie réelle. On peut très bien s'imaginer une assurance qui propose des smartcontract qui libèrent l'argent tout seul après par exemple un cambriolage, ou incendie seulement si certains déclencheurs (alarmes, détecteurs) ont été atteints, etc.

    • [^] # Re: Volatilité

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

      Oui mais le mois d'après il vaut 50% plus cher, c'est-y pas beau ?

  • # Debat Technique / Politique / Economique

    Posté par  . Évalué à 5.

    (Pre Scriptum : mes excuses pour ce texte en qwerty…)

    Je trouve etonnant que sur Linuxfr il y ait autant d'apriori au sujet des crypto-monnaies en general pour ce que j'en ai lu jusqu'a present.

    Pour gagner en clarte dans le debat, separer Technique / Economique / Politique de maniere bien distincte me semblerait raisonnable :

    Politique

    Comment bloquer un compte, comment rembourser une transaction frauduleuse, fermer un compte, etc…
    Je vous repondrais par une autre question : Comment faites-vous avec l'argent liquide ?
    De ce cote la, rien de nouveau.

    Mais le probleme ici peut aussi etre vicieux car lorsqu'on condamne le citoyen lambda, qu'on lui pose des Avis a Tiers Detenteur, qu'on lui ferme son compte etc… Il n'a pas beaucoup de recours.
    En revanche, la personne plutot riche n'a aucun probleme avec ca : comptes a l'etranger, societes ecran, prete-nom, etc… En plus du fait qu'il utilise deja des societes ecrans qui se feront condamner elles plutot que la personne physique reellement responsable.

    Technique

    Concernant l'authenticite d'une adresse, il existe des methodes pour signer (instantanement et gratuitement) des messages en utilisant sa clef privee : celui qui veut envoyer de l'argent peut demander au destinataire de signer un message pour l'authentifier au prealable.

    Dans le cas d'une erreur / faute de frappe dans l'adresse lors de l'envoi en revanche, la monnaie est bel et bien perdue.

    Economique

    Pour les personnes qui souhaitent des echangets quasi instantanes (je paye en crypto > plateforme d'echange > destinataire recois en FIAT), les fluctuations n'ont pas grande importance, sauf dans le cas ou les exchanges font de la retention plutot que de convertir en FIAT sans delai. Mais la on est dans le probleme du tiers de confiance qui abuse de sa position dominante, et on sort du cadre de la crypto monnaie en elle meme.

    Exemple de probleme similaire avec la CB : lorsque vous payez votre carburant a un automate en France, il vous debite d'une certaine somme qu'il peut conserver jusqu'a une semaine. Ca provoque des frais, ca empeche de faire plusieurs pleins un dimanche (quand on a pas beaucoup sur le compte ou une carte limitee), c'est completement illegal, mais on laisse faire : le probleme n'est pas la carte bleue mais le tiers de confiance qui abuse d'une position dominante.

    Pour ceux qui souhaitent totalement passer en crypto monnaies en revanche, c'est clairement plus complexe et dangereux pour le moment. Mais c'est parce qu'on est aussi dans une periode de transition : si / quand les cryptos seront vraiment dans la vie de tous les jours (paiement du salaire, des factures, du pain, carburant, etc…), il y aura une plus grande stabilite et surtout les marches crypto / FIAT n'auront plus cette importance.

    Si on enleve l'appat du gain et manipulations crypto / FIAT, il n'y a plus enormement de problemes economiques a mon sens.


    Voila, je voulais juste essayer de preciser un peu le debat car a force de lire les commentaires, je me fais de fausses idees et j'en viens a croire qu'on est entre reactionnaires et technophobes !

    Les avis contraires, les debats, les mots d'amours, plussages et moinsages sont les bienvenus.

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 01/06/19 à 12:45.

      Comment faites-vous avec l'argent liquide ?

      En principe, on ne parle pas des mêmes montants (sauf bien sûr si on s'appelle Balkany).

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  . Évalué à 8.

      la valeur de l'argent c'est la confiance que l'on en a elle et la les cryptomonnaies j'ai pas confiance
      la confiance c'est ce qui fait qu'une monnaie monte ou descend et la le bitcoin ca faisait penser plus a une chaine de ponzi qu'autre chose

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      C'est dommage que l'argumentation soit légère, voire totalement fausse.

      Il est tout à fait possible de saisir de l'argent liquide (ça se fait même tous les jours), de le bloquer ou d'avoir un héritage en argent liquide (comme tout autre bien). Donc si, il y a du nouveau (et en négatif !) à ce niveau-là.

      De plus, vu que tu parles d'un point de vue politique, il y a un autre aspect totalement bloquant : l'impossibilité pour les États d'avoir une politique monétaire adaptée au contexte économique global et au modèle social choisi. Qu'on trouve les politiques monétaires actuelles bonnes ou mauvaises, la possibilité d'en avoir une a montré dans le passé son efficacité. Les États-Unis n'auraient probablement pas remonté la pente aussi vite dans les années 30 s'ils n'avaient pas pu choisir leur politique monétaire, par exemple.

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

      (Pre Scriptum : mes excuses pour ce texte en qwerty…)

      Tu n'as aucune excuse, j'écris depuis des années en qwerty et les accents et autres caractères sont tous accessibles.

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 03/06/19 à 10:38.

      Je trouve etonnant que sur Linuxfr il y ait autant d'apriori au sujet des crypto-monnaies en general pour ce que j'en ai lu jusqu'a present.

      Moi je trouve étonnant que sur Linuxfr on trouve encore des gens qui confondent disposition clavier physique, disposition clavier logicielle et codage de caractères. Et non le texte que tu as publié est en UTF-8 qui fournit donc les carcatères accentués.

      Mais sinon Linuxfr c'est pas une identité unique. Il y'a des gens pours, des gens contres, des bons chasseurs, des mauvais chasseurs…

    • [^] # Re: Debat Technique / Politique / Economique

      Posté par  . Évalué à 7.

      Comment bloquer un compte, comment rembourser une transaction frauduleuse, fermer un compte, etc…
      Je vous repondrais par une autre question : Comment faites-vous avec l'argent liquide ?
      De ce cote la, rien de nouveau.

      C'est drôle, mais j'ai lu il y a peu une technique de dérobade dans les engueulades américaines entre entre Démocrates et Républicains Trumpistes. Dès que les premiers soulignent un problème dans son comportement, la réponse est "but what about [insérer ici nom d'un autre politique qui aurait dit/fait quelque chose de similaire]". Ils ont même donné un nom à la technique: le whataboutism.
      C'est curieux cette façon de penser qu'on peut ignorer complètement un problème simplement parce que d'autres l'ont.

      Mais le probleme ici peut aussi etre vicieux car lorsqu'on condamne le citoyen lambda, qu'on lui pose des Avis a Tiers Detenteur, qu'on lui ferme son compte etc… Il n'a pas beaucoup de recours.
      En revanche, la personne plutot riche n'a aucun probleme avec ca : comptes a l'etranger, societes ecran, prete-nom, etc… En plus du fait qu'il utilise deja des societes ecrans qui se feront condamner elles plutot que la personne physique reellement responsable.

      Je ne comprends pas ce que tu essaies de dire. Tu dis que puisque les riches arrivent à frauder le fisc grâce à leurs énormes ressources, la solution est de rendre la fraude accessible à tous?

      Dans le cas d'une erreur / faute de frappe dans l'adresse lors de l'envoi en revanche, la monnaie est bel et bien perdue.

      Rien que ça, c'est inacceptable. Qui n'a jamais fait de faute de frappe dans sa vie? Oui, "t'avais qu'à faire attention", mais avec ce raisonnement, on peut enlever à peu près tous les mécanismes de sécurité existants.

  • # Toujours pas -50

    Posté par  . Évalué à -10.

    Mon précédent journal sur les crypto-monnaies avait atteint un score de -37. Là, seulement -26, je suis très désappointé.

  • # avant que ce soit la banque du futur

    Posté par  . Évalué à 10.

    Existe t-il à ce jour des cryptomonnaies qui ne consomment pas des quantités d'énergie indécentes, qui ne soient pas anonymes et dont le coût par transaction est très faible ou nul (permettant ainsi des micro-paiements) ? (toutes ces qualités en même temps)

    Parmi celles qui ont les "qualités" ci-dessus, combien sont viables en cas de montée en charge (i.e. si toute la population les utilise) ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.