Journal Protection de la vie privée et inspection visuelle des bagages à main dans les supermarchés

Posté par .
Tags : aucun
0
17
juil.
2008
J'en ai marre de me battre pour que les caissières et les managers des supermarchés respectent la vie privée. En effet on commence à me demander de plus en plus fréquemment d'ouvrir mon sac à la caisse des supermarchés. Ma réponse habituelle est "désolé je peux pas, vous n'avez pas l'autorisation mais vous pouvez appeler un vigile je lui montrerais".

Pour cela je m'appuie sur l'article 3-1 de la loi réglementant les activités privées de sécurité (article introduit par la loi sur la sécurité intérieure de 2003):
Les personnes physiques exerçant l'activité mentionnée au 1° de l'article 1er peuvent procéder à l'inspection visuelle des bagages à main et, avec le consentement de leur propriétaire, à leur fouille.

Donc je suppose que en dehors des forces de police et des agents de sécurité (qui sont agrées selon une liste de critères: casier judiciaire, etc) nul ne peut exiger d'effectuer une inspection visuelle d'un bagage à main.

Ma dernière aventure s'est terminé avec un manager (il y avait pas de vigile présent), qui m'a assuré qu'il avait le droit de faire une inspection visuelle et qui a pipoté un truc sur vigipirate. Vu que j'étais pressé j'ai pas voulu attendre la police (il a proposé de faire ça a la place).

Du coup j'ai réflechi a comment leur faire comprendre que la protection de la vie privée c'est pas fait pour les chiens. Et voila ce que j'ai trouvé: si quelque chose dans mes affaires personnelles est particulierement choquant mais que la possession est légale ils ne peuvent que s'en prendre a eux si ils tombent dessus.

Donc si j'imprime tubgirl ou goatse.cx et que je le place dans mon sac de façon à ce que ce soit bien visible lorsqu'on me demande de l'ouvrir je ne fait rien d'illégal (c'est normalement dans mon sac, pas a portée de vue des mineurs, c'est des personnes majeures sur les photos, etc.).

Il n'a qu'a pas demander a voir des trucs qui sont de l'ordre de la sphère privée.

Sinon j'ai aussi une autre solution un peu moins drôle. Comme la majorité des magasins de commerce de détails, ils sont équipés de caméra de vidéosurveillance. Renseignements pris, ils conservent les données 72h. Conformement à l'article 10 de la loi d'orientation et de programmation relative à la sécurité:
V. - Toute personne intéressée peut s'adresser au responsable d'un système de vidéosurveillance afin d'obtenir un accès aux enregistrements qui la concernent ou d'en vérifier la destruction dans le délai prévu. Cet accès est de droit. Un refus d'accès peut toutefois être opposé pour un motif tenant à la sûreté de l'Etat, à la défense, à la sécurité publique, au déroulement de procédures engagées devant les juridictions ou d'opérations préliminaires à de telles procédures, ou au droit des tiers.

Donc si j'arrive à m'en sortir avec les problèmes de droit à l'image (j'imagine que c'est ce qui est entendu par "droit des tiers"), je peux venir tous les jours demander les 5 minutes de bande vidéo du jour précédent jusqu'à ce qu'ils m'interdisent l'entrée.
  • # Des solutions pour le vol à l'étalage ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Et sinon, que proposes tu contre le vol à l'étalage et tous les préjudices quotidiens subits par ce genre de commerçants (grand comme petit) ?

    Je comprend ta réaction. Mais tu t'en prends aux mauvaises personnes (la caissière, le gérant du magasin). Tu t'en prends à ceux qui souffrent le plus du vol.

    Ensuite les caissières ou gérants de magasin prendrait un malin plaisir à fouiller le moindre recoin de ton sac et des petites culottes qu'il contient je comprendrai, mais généralement ils se contentent de jeter un rapide coup d'œil pour voir si tu n'as rien embarqué, sans même mettre les mains dans le sac.

    Non, franchement je ne te suis pas ...
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ha ben non, ils vont voir mon tux vibrant !
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par . Évalué à 6.

      préjudices quotidiens subits par ce genre de commerçants

      Sans compter le préjudice subi par nos yeux.
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par . Évalué à 10.

      si vous n'avez rien à cacher, ça ne vous dérangera pas de vider vos poches, votre sac, vous déshabiller et de nous permettre une fouille rectale ?

      Ce qui est peut être dérangeant pour ribwund<, c'est le fait d'être supecté systématiquement et d'avoir à se justifier.
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Et simplement aussi que les lois soient respectées...

        Parce que c'est bien beau de faire des textes pour rassurer le citoyen lorsque de nouveaux moyens de contrôle sont mis en place, mais il faudrait qu'ils soient appliqués et que cette application soit vérifiée.

        Sinon moi aussi je peux rouler à 150 au lieu de 130 si il n'y a pas de contrôle... Pourtant, on nous met des radars au bord de la route pour vérifier que l'on respecte la loi et qu'on roule bien sous les 130. Et ce n'est qu'un exemple.

        Mais bon, maintenant on ne fait plus des lois pour les appliquer, mais juste pour faire "plaisir" aux citoyens qui de toute manière se laissent faire d'une fois à l'autre...
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par . Évalué à 8.

      je le comprends. tout simplement par principe.
      Et puis si tu commence a accepter ca, un jour tu acceptera qu'ils fouille le sac... ou même plus ...
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Ils peuvent payer des gens formés pour (des vigiles) plutot que de demander a des personnes dont c'est pas le métier.
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je laisse mon sac à l'entrée du magasin (accueil) et je prends juste mon moyen de payement. Sinon le vigile ferme mon sac soit en le mettant dans un sac plastique scellé, soit en y accrochant un truc dont le nom ne me revient pas mais qui empêche de l'ouvrir (après il suffit de tirer dessus pour le casser) :-)
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu as de la chance car souvent le truc qu'ils mettent pour fermer les cas à dos n'est pas enlevable sans un couteau.

        Perso, quand j'ai mon sac à dos avec des poches partout, ils ne condamne que la fermeture principale car sinon on y passerait 10 minutes. Cela prouve que cela ne sert pas à grand chose :)

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui, des fois il ne condamne que la fermeture principale, mais je sais qu'au moins, même en ne faisant que ça, on ne me demandera pas d'ouvrir mon sac à la sortie.

          Sinon, comme je le disais, s'il n'y a pas possibilité de fermer (ou que ça ne te convient pas car trop chiant à ouvrir), je laisse à l'accueil.
        • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour le truc impossible à enlever à la main il suffit de demander au vigile qui l'a mis de l'enlever.

          Par exemples les vigiles à l'entrée d'Auchan à la Défense ont tous une petite pince coupante.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

          Posté par . Évalué à 2.

          > le truc qu'ils mettent pour fermer les cas à dos n'est pas enlevable sans un couteau.

          Le truc en question oui. Mais la fermeture éclair il suffit d'un bic pour l'éventrer puis de refaire passer la glissière dessus pour revenir à l'état d'origine.

          Quand je voit des cadenas sur les tentes ou les sacs de voyages ça me fait toujours marrer.
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Quand je voit des cadenas sur les tentes ou les sacs de voyages ça me fait toujours marrer.

            Ca te faire peut-être marrer, mais c'est efficace : ça limite les ouvertures car 99% des voleurs à la tire cherchent la facilité et la sécurité, et un cadenas à la con suffit pour empêcher de se faire passer comme le propriétaire si un mec passe. Les voleurs ont horreur des surprises, tu ne sais jamais quand quelqu'un passe, le risque est fortement diminué avec un cadenas à la con.

            (par contre, remplacer un petit cadenas par un super-gros-modèle ne sert à rien : si on touche au sac/tente, on passe par ailleurs dans ce cas)
            • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le cadenas sur les fermetures éclairs des tentes, des sacs.... obligent les voleurs éventuels à faire une trace (déchirure, coup de couteau...), et, avec ça, ton assurance aura plus de chance de te croire...

              Perso, j'ai aps d'assurance pour ça, et je ne sais pas si ça marche. Mais un pote m'avait expliqué que c'était pour ça qu'il fermait son sac de voyage avec un cadenas.

              Enfin, les trucs avec les chiffres, ça sert à rien, la combinaison se trouve en quelques secondes... très pratique quand on l'a oubliée.
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par . Évalué à 7.

        "soit en y accrochant un truc dont le nom ne me revient pas mais qui empêche de l'ouvrir (après il suffit de tirer dessus pour le casser)"
        Tu veux sans doute parler des colliers Colson[1] ?

        1 http://images.google.fr/images?q=colliers%20colson
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Euh, le droit de regarder dans les sac pour la sécurité c'est lié à Vigipirate et la lutte anti-terroriste ....

      Ce n'est *pas* fait pour lutter contre le vol. Si on te demande d'ouvrir pour ça c'est tout à fait illégal.

      Ce n'est pas parce que tu suspectes ton voisin de vol que tu as le droit de violer sa vie privée. Un magasin n'a pas plus de droit que toi là dessus. Ce n'est pas à toi de renier sur tes droits pour assurer lutte contre le vol du magasin.

      S'ils ont un problème ils font venir la police, ou ils prennent les mesures nécessaires (interdiction des sacs, alarmes, etc.).


      > mais généralement ils se contentent de jeter un rapide coup d'œil

      Ce qui est d'autant plus crétin car c'est tout sauf efficace pour repérer un simple vol. Du coup ça devient juste une habitude de trouver ça normal d'ouvrir les sac et de les faire ouvrir, sans même que ce soit justifier. C'est comme ça que jour après jour on renie les droits privés de chacun alors qu'il y a des années (où il y avait autant de vol) ça aurait fait crié tout le monde. Pourquoi le fait que des imbéciles aient fait crasher des avions aux US devrait changer notre comportement sur le vol en magasin ?

      Le pire ce sont les magasins qui ont une politique du "on fait ouvrir tous les sacs sauf les sacs à main des dames parce que c'est privé" (comprendre : les jeunes à sac à dos ou les hommes ils n'ont pas à avoir de vie privée et les femmes avec sac à main ne volent jamais rien).


      > Je comprend ta réaction. Mais tu t'en prends aux mauvaises personnes (la caissière, le gérant du magasin).

      Parce que eux ne s'en prennent pas à la mauvaise personne en me demandant d'ouvrir les sacs alors que je n'ai rien volé et que je n'ai pas de bombe ?



      Perso je veux bien sacrifier certaines parties de ma vie privée mais à condition que la société y gagne et qu'il y ait un intérêt réel. Pas juste pour rassurer une entreprise privée sur le fait que je ne suis pas un voleur.
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le pire ce sont les magasins qui ont une politique du "on fait ouvrir tous les sacs sauf les sacs à main des dames parce que c'est privé" (comprendre : les jeunes à sac à dos ou les hommes ils n'ont pas à avoir de vie privée et les femmes avec sac à main ne volent jamais rien).

        Un peu comme quand le chef de Grey's Anatomy demande à tout le monde d'indiquer dans des formulaires avec qui ils ont couché, sauf Bailey.


        Non rien, j'étale juste ma culture.
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce n'est pas tout. La plupart des magasins ont des sacs plastiques réutilisables et lorsque tu passes à la caisse ils ne vérifient jamais s'il est bien vide. Je me suis toujours dit que tu pouvais « oublier » de mettre toutes tes courses sur le chariot et de laisser sans faire exprès un truc au fond de ton sac…
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      que proposes tu contre le vol à l'étalage et tous les préjudices quotidiens subits par ce genre de commerçants ?

      Il suffirait que ces putxxx de juges fassent leur job. Un vol à l'étalage, même les flics ne veulent plus prendre les plaintes tellement ça ne sert à rien: le juge décide systématiquement de classer l'affaire. Alors forcément le "petit jeune" qui fait ça, il continue, et il évolue petit à petit sur l'échelle du non respect d'autrui. Ca se termine parfois 5 ans plus tards dans le canard local avec "bien connu des services de police, il a renversé un piéton lors de sa fuite après le braquage d'une station service". Si ce putxx de juge avait fait son job dès le début, le "petit jeune" ne serait pas en prison aujourd'hui... et le piéton n'aurait pas la colonne vertébrale en vrac... et le pompiste n'aurait pas le sentiment qu'il est urgent d'acheter une arme... et les assurances coûteraient moins chères... etc.
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce pute triple X de juge, ce ne serait pas par hasard ce juge d'Angoulème qui se tripotait sous sa robe pendant les audiences ?

        http://dbminos.club.fr/libreinfo/plaquette03_35.htm

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce n'est pas spécifiquement cette personne: c'est comme ça partout. Tu te fais cambrioler, on sait qui l'a fait... rien, la personne n'est même pas interrogée car il n'y a pas d'enquête. C'est arrivé à mes voisins. Tu te fais piquer ton vélo, on sait chez qui il est (on le voit sur leur balcon)... rien. Zéro action. C'est arrivé à mon père. Ton voisin est un dealer de shit qui vit du RMI, qui construit une maison sans permis et qui vole chez ses voisins... rien. C'est le cas actuellement chez une amie. Elle a porté plainte pour vol, pour non respects des arrêtés communaux, pour agression.

          Les juges sont des nuls qui attendent qu'il soit trop tard pour agir. Ah bien sûr un meurtre c'est plus interessant qu'un jeune adulte qui fait des conneries. Ah bien sûr pour l'avancement il est mieux de s'occuper de la vilaine meute de pédophiles du coin que de gérer le quotidien de ceux qui commencent à prendre un mauvais chemin.
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Les juges sont des nuls

            Et les informaticiens sont des débiles qui écrivent des logiciels pleins de bugs ?

            À oui j'ai failli oublié la police qui sont des ***, etc...

            Nan mais sérieusement... Va voter pour un extrémiste au lieu de nous ennuyer avec tes anneries, ça nous fera des vacances (au moins jusqu'aux prochaines élections). Et avec un peu de chance ton élu proposera de couper la main des voleurs, certains pensent que c'est assez dissuasif.
            • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              C'est vrai que c'est extrémiste de penser qu'il est bien de tirer les oreilles à ceux qui posent des problèmes. Et c'est extrémiste de penser que la secondes fois il faut un peu plus que tirer les oreilles, et que la troisième fois il faut une vraie sanction. Tout cela pour éviter que, justement, ça ne se finisse en prison. La prison est le constat d'échec des sociétés.

              Comme l'indique un commentaire en dessous, c'est le procureur qui bien souvent joue le rôle du juge, puisqu'il estime que telle ou telle chose ne mérite pas d'être jugée.

              Un vol ne mérite pas d'être jugé bien souvent. Par contre va dire un gros mot au ministre de l'intérieur et tu es condamné. C'est pas beau la justice ?
              http://www.bladi.net/forum/15179-prison-ferme-jeune-accuse-d(...)
              • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Il est clair que le sentiment d'impunité fait des ravages. J'ai entendu que certains on fait plus de *70* passages chez le juge avant d'avoir une sanction.

                plus de 70 !!! On nage en plein delire.
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Merci aussi de ne pas confondre "passage chez le juge" avec coupable.

                  Oui, certains sont doués pour trouver les emmerdes à cause de leur comportement, sans forcément être coupable à la base.

                  Le pire étant que à cause de la nature humaine et du fait que les policiers sont des humains, quand tu es déjà identifié (tiens revoilà le STIC) et que tu es passé plusieurs fois, même si c'est à tort, tu as toutes les chances d'y repasser encore souvent. Et quand les premières fois tu étais effectivement coupable, ça risque d'être encore plus fort. Sois identifié comme le jeune qui fout le bordel, ait quelques bêtises à ton actif, si tu traines à moins de quelques kilomètres d'un problème, le juge verra ta pomme et les grilles de la garde à vue aussi. Oui, les 70 ça arrive vite du coup, surtout que plus tu passes plus ça va les inciter à penser à toi la prochaine fois. (et c'est d'ailleurs pour ça que justice et police sont totalement séparés hein)

                  Je ne connais pas la situation et je ne dis pas que le type était innocent, mais le nombre de passage devant les tribunaux n'est franchement pas un bon indicateur, et c'est vraiment faire peu de foi de la présomption d'innocence.
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  il a eu un kébab gratuit pour tant de fidélité ?
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Et certains vont se dépécher de répondre que ces personnes n'ont rien à se reprocher puisque le juge les relaxe :-) Mais au bout de 3 à 4 fois, soit ils sont innocents (donc les flics devraient être condamnés à force de les emmerder), soit... soit... hé bien je cherche un terme poli pour dire ce que je pense du juge. Je ne trouve pas :-)
                  C'est surtout que le juge estime qu'un type de la ZUP ne doit jamais être sanctionné sinon attention les incendies. Par contre si toi, salarié ou chef d'entreprise ou n'importe quoi, tu dis "fils de pute" à un policier, tu vas le sentir passer. Etrange, étrange...

                  Tu me diras, les gens "normaux" n'insultent pas les flics. Ni leurs voisins. Ni leurs profs. Ca commence par là. Tu laisses faire ça, alors bien sûr la suite on connaît.
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Attention, il ne s'agit pas des juges mais des procureurs. Il y a deux rubriques dans le droit : le droit civil et le droit pénal.

            Pour le pénal (contravention délit, dans tes exemples, vol, construction illégale, etc.), c'est le procureur qui décide, ou non, de poursuivre, pas les juges qui ne sont là que pour juger et pas incriminer. Et souvent, en effet, l'affaire est classée sans suite.

            Pour le civil (demande de dommages et intérêts), là ça ne peut pas ne pas passer devant un tribunal. Mais il faut porter plainte avec constitution de partie civile, et c'est long et pénible. Et encore, ça ne vaut que quand on est victime d'un crime ou délit. C'est beaucoup plus pénible (il faut dire quels sont les textes applicables, le délit visé, estimer ses dommages et intérêts, bref prendre un avocat pour le moins). Mais l'intérêt est qu'il y a forcément déclenchement d'une instruction.
            Ou bien, on peut faire une citation directe, procédure en théorie plus rapide (mais pas toujours), mais encore plus formaliste.

            voir à ce sujet http://sos-net.eu.org/etrangers/plainte2.htm par exemple.

            En gros sauf dans le premier cas, il faut prendre un avocat, consigner de l'argent, et s'embarquer dans une procédure pénible à l'issue incertaine (parce que un RMIste condamné aux frais et dépens du procès et à des dommages et intérêts, il y a peu de chances qu'il les paye. Déjà, il n'est pas solvable. D'autre part, s'il l'était un jour et s'il refuse de payer (ce qui est probable vu le bon voisinage), il faut faire saisir l'argent par un huissier, et pour des dommages et intérêts aussi faibles, les frais seront plus importants que la somme à recouvrir. On peut aussi porter plainte de nouveau, et ça recommence). Bref, personne ne le fait, on reste donc dans le cas 1 et le procureur classe sans suite....
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par . Évalué à 7.

            le juge est debordé par les delai tres court pour les clandestins qu'il faut absolument expulsé le plus rapidement possible.

            le clandestin auras la priorité sur toutes les petites affaires (voire grosse) car c'est un engagement du gouvernement.

            regarde cette photo :

            http://maitre-eolas.fr/images/dangereux%20terroriste.jpg

            il y a 6 policier utilisé pour ce genre de service. ainsi que 2 vehicules. ok il volent le pain des francais, produise du chomage, abuse de la secu et des alloc. mais je prefererais avoir plus de policier et juge au service du citoyen qu'a celui des clandestins.

            enfin bon ce que j'en dit ...
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'est pas aux juges de lancer l'enquête, enfin pas tout à fait.

            Le Code de Procédure Pénale ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=D9522(...) ) prévoit que le procureur de la réublique, dès qu'il est averti d'un fait délictueux (le plus souvent via la police/gendarmerie mais aussi par des citoyens) ouvre un dossier pénal.

            Le procureur peut demander des compléments d'informations et même pour les infractions le nécessitant, demander à un juge d'instruction d'instruire l'affaire.

            On peut critiquer la police (et les directives délirantes des préfectures qui lui interdit d'aider les citoyens lésés), on peut critiquer le boulot des procureurs surchargés. Mais dans tes exemple (que je trouve parfaitement iniques) je ne suis pas sûr qu'on puisse reprocher grand chose aux juges.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je ne pense vraiment pas une seule seconde que ce genre de comportement dérivant soit du au seul juge...

        Si ton histoire ressemble beaucoup à des faits divers rencontrés trop régulièrement, tu devrais tout de même te demander pourquoi le juge a pris cette décision. Ce n'est pas pour son unique plaisir...
      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Les juges ne peuvent pas envoyer les délinquants en prison si il n"y a pas de place disponible. Les prisons sont déjà en sureffectif chronique et les juges n'ont aucun pouvoir sur le programme immobilier carcéral.
        • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il ne s'agit pas de les envoyer en prison. Il s'agit d'agir dès le premier problème. Ca évite, justement, que ceux qui dérivent se retrouvent en prison plus tard. Se faire tirer l'oreille officiellement ça remet en principe les choses en place. Et si il y a une seconde fois, c'est plus sévère. Et la troisième fois il ne faut pas venir pleurer si on se retrouve avec 1500 € de frais à payer et 150 heures de travaux d'intérêts généraux.
          • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Tout le monde est d'accord avec cela et c'est du bon sens. On sais tous que lorsqu'il y a un acte répréhensible il faut punir et aider (la prévention est très importante). Mais tu fais comment avec une justice débordée et sans moyen pour appliquer les peines et pour accompagner le délinquant ? Tu fais rien.

            C'est exactement ce qui se passe. Si la justice te dégoûte c'est uniquement un manque de moyen et rien d'autre. Un juge ne peut pas envoyer un prison car les prisons sont pleines et que l'inutilité de la prison n'est plus à démontrer, un juge ne peut pas donner une amende à une personne non solvable, un juge ne peut pas donner des travaux d'intérêts généraux s'il y a personne pour surveiller… bref à quoi ça sert de condamner si tu ne peux pas appliquer les peines ?
            • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              une justice débordée et sans moyen
              J'ai assisté plusieurs fois à des audiences de tribunaux de grande instance. C'est très instructif sur la manière dont "ces gens" traitent les autres. Y faire un tour me semble impératif pour comprendre qu'il y a un GROS problème. Je me suis demandé pendant des années si "ces gens" sont juste cons, ou si ils font volontairement les choses de travers.

              Concernant le manque de moyens, je vois surtout un manque de bonne volonté. Il y a 30.000 fonctionnaires de justice en France (chiffres INSEE 2007), plus 9.000 dédiés spécifiquement à la jeunesse. En ne tenant compte que des 30.000, ça fait tout de même un fonctionnaire de justice pour 2.200 citoyens. Imaginons qu'il faille QUATRE fonctionnaires pour gérer UNE affaire, et qu'ils travaillent 200 jours par ans (le reste c'est congés, week-end, formations, maladie, sieste). On compte maintenant une journée entière pour chaque affaire (donc 4 jours-homme, c'est beaucoup pour une incivilité ou pour un vol à la roulotte, qui font partie de toutes ces petites choses importantes). Ca fait 1,7 millions de procédures par an, ce qui équivaut à une procédure pour 40 citoyens.
              Je ne sais pas combien il y a de procédures chaque année, mais je sais qu'il n'y a pas une personne sur 40 qui fait des conneries chaque années. Alors je pousse un peu plus loin. Admettons qu'il faille 2 jours pour gérer une bricole (ce sont des fonctionnaires, pas des fusées) et 10 jours pour le reste (inutile de dire qu'un crime prends plus de temps, c'est un pourcentage très faible). Et admettons que les procédures lourdes représentent 33% du total (énorme, mais admettons). Ca donne maintenant 320.000 procédures par an, ce qui donne une procédure par an pour une personne sur 200.
              Il y a une personne sur 200 qui fait une connerie chaque année en France ? Dont 66 en procédure lourde ?! Loin de là.
              Ce n'est pas un manque de moyen. C'est un manque de contrôle, un manque de volonté de bosser. Je sais que c'est la caricature type du fonctionnaire.

              Il ne reste plus qu'à privatiser la justice :-)
              Aïe aïe...
              • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                TIens c'est bizarre, les gens que je connais dans ce milieu croulent sous les dossiers, font des horaires dont je ne voudrais vraiment pas et se font caricaturer par des gens comme toi...

                Faut croire que dans certains tribunaux (ceux que tu fréquente) on se la coule douce, et dans ceux que j'ai fréquenté (et pas toujours du bon coté...) on essaye de rattraper le retard des autres...

                D'ailleurs si tu veux confronter tes chiffres à la réalité, je te propose d'aller visiter ensemble un TGI (avant qu'il ferme einh) et de voir qui bosse sur quoi là dedans! Dans une boite, si il y a 200 employés, je doute que les 200 fassent du code à plein temps... Et pourtant selon ton exemple c'est inacceptable si il ne fournissent par XXX lignes de code / jour ouvert * 200 employés...
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Ahah, des tribunaux qui rattrappent le retard des autres, très fort. Une affaire doit être jugée à UN endroit, et elle restera là. La procédure pour changer de tribunal c'est un 'dépaysement' et c'est vraiment rare.

                  Sinon le fait qu'ils croulent sous les dossiers et qu'ils font des horaires pas possibles n'est pas un preuve d'efficacité. Ce n'est pas parcequ'ils travaillent beaucoup qu'ils "produisent" beaucoup. Mais le pire c'est que leurs dossiers, c'est uniquement eux qui les acceptent. Personne ne peut les forcer à accepter tel ou tel dossier. Le procureur en rejette des tonnes justement. Alors si ils en ont trop, c'est franchement qu'ils n'en rejettent pas assez. Et là, horreur, on se rends compte que toutes les petites plaintes ne sont jamais prises en comptes, et le reste est déjà trop pour eux. Les pôôôvres, je verse une larme.
                  • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Quand je parlais de rattraper le retard des voisins, c'était du second degré.

                    Estimer qu'ils sont inefficaces... ça c'est un jugement que je me garde bien de partager. Mais toi qui a du temps, tu va surement leur montrer comment progresser et faire leur métier?
              • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Il y a 30.000 fonctionnaires de justice en France (chiffres INSEE 2007), plus 9.000 dédiés spécifiquement à la jeunesse. En ne tenant compte que des 30.000, ça fait tout de même un fonctionnaire de justice pour 2.200 citoyens.

                La police nationale c'est 145 000 fonctionnaires [http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/la_polic(...)]
                La gendarmerie c'est 100 000 fonctionnaires [http://fr.wikipedia.org/wiki/Gendarmerie_nationale_(France)#(...)]
                La police municipale c'est 17 973 fonctionnaires [http://fr.wikipedia.org/wiki/Police_municipale_(France)]

                En tout nous arrivons à 263 000 personnes ce qui fait un fonctionnaire pour 250 citoyens. En sachant que la police est assez débordé je me demande bien comment la justice peut suivre derrière.

                C'était juste pour donner un ordre de grandeur. De plus je voudrais ajouter que la justice ne s'occupe pas seulement des cas « une incivilité ou pour un vol à la roulotte » mais aussi des divorces, des problèmes entre citoyens (gars qui bat sa femme, voisins qui se tapent dessus), des problèmes entre entreprises, des problèmes entre le citoyens et l'État…
            • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              "Tout le monde est d'accord" c'est vite dit. Il n'y a qu'à voir dans un autre registre : l'Education Nationale. Dans bien des cas (pas tous, heureusement), remettre à sa place (sans le gifler hein...) un garnement, c'est s'attirer les foudres des parents du garnement en question. Tu comprends, le gamin, il est vite traumatisé par une remarque, une sanction ou autre dispositif visant à voler l'autorité défaillante de certains parents...

              Et encore, quand ce n'est pas ta propre hiérarchie qui te désavoue. Quelques exemples :
              - un prof exclut un élève de cours avec un travail à faire à la vie scolaire ; ledit élève revient car il faut un mot détaillé expliquant pourquoi l'élève est exclu (et donc faire perdre plusieurs minutes de cours aux élèves sérieux, en plus des évènements et autres singeries ayant provoqué l'exclusion) : a quand une enquête des experts Miami ?
              - un prof exclut un élève de cours : un surveillant le ramène et explique (fait la leçon) à l'enseignant devant la classe ébahie qu'on ne peut pas exclure un élève pour x motifs...super pour le sentiment d'impunité
              - un élève est convoqué en conseil de discipline (il en faut pour en arriver là...) : version procédurier : le gamin se présente avec sa famille et *un avocat* / version toolemondeilébo : les parents d'élèves représentés vont chercher milles et une excuses / raisons / motifs pour dédouaner le gamin en question (y compris si c'est un récidiviste)
              - encore plus fort : un CPE appelle des parents pour leur signaler que leur gamin absenteïste invétéré doit justifier ses absences lorsqu'il revient : le père se froisse, débarque une heure plus tard dans le bahut accompagné de sa mégère de service, bouscule ledit CPE (lunettes de vue brisées, ITT de 3 jours...) : la direction (proviseur+proviseur adjoint) décide de ne pas soutenir ledit CPE dans son dépôt de plainte ("car on a pas vu ce qui s'est passé"). Malgré le témoignage de deux surveillants et plusieurs élèves qui passaient par là...

              Et encore, ils sont vraiment gentils les gamins, parce qu'avec en tout et pour tout 2-3 surveillants pour un bahut de 1200 élèves aux nombreux recoins, il pourrait s'en passer des choses...
              • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                Posté par . Évalué à 1.

                parce qu'avec en tout et pour tout 2-3 surveillants pour un bahut de 1200 élèves aux nombreux recoins, il pourrait s'en passer des choses...
                c'est pas sur linuxfr où justement quelqu'un avait fait état de diffusion à tous les éleves de l'école d'une vidéo porno (normalement privé) mettant en scène une eleve de l'école.
                (Diffusion non autorisé par la protagoniste) ?
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Aucune idée.

                  Mais dans les bahuts (publics) où je suis passé, aucun problème à ce que ce genre de choses puisse arriver. La présence des adultes dans les établissements est en déclin, (surveillants/infirmières)...il ne reste bien souvent que les profs, mais pas d'inquiétude, X.D. fait déjà le boulot pour les faire dégager eux aussi.
            • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Si la justice te dégoûte c'est uniquement un manque de moyen et rien d'autre.
              C'est un peu beaucoup péremptoire comme affirmation.
              Le manque de moyen rentre en compte, mais que lorsqu'un juge fait une connerie, il n'ai rien nada niet ... désolé ça me dégoute.

              Que lorsque les juges ce sont plaints de la loi sur la sanction minimum mais l'applique finalement sans aucun probleme, pour éviter de nuire à leur avancement, c'est bizarre aussi.

              Que le juge décide de mettre un INNOCENT en prison (détention provisoire malgré la présomption d'innocence) parce qu'on sait jamais il pourrait peut etre faire ce dont il est accusé, ca me dépasse complètement.

              Le problème il est multiple
              - manque de moyen. On est tous d'accord.
              - manque de contre-pouvoir aux juges (ie un pouvoir qui permette de vérifier qu'ils fassent bien ce qu'ils doivent faire).
              L'exemple le plus connu c'est Outreau (bordel le juge a pousser au SUICIDE un innocent!, et tout le monde trouve ca normal).
              - une "toute puissance" de la fonction judiciaire (lemme du point précédent)
              Les peines "a minima" donné au juge qui se masturbait en publique, alors qu'on condamnait à de la prison ferme un jeune qui a peut etre insulter le ministre de l'intérieur, il y a clairement un poids deux mesures!
              - loi liberticides/anti démocratique (rétention de sureté, ou autre par exemple).
              - loi imcompréhensible pour la majorité des personnes, voir imbittable.
              - Une non séparation stricte du pouvoir entre le gouvernement et la justice (par le budget, mais aussi les plans de carrières etc...)
              On a pu voir d'ailleur certaines affaires etre enterrés (affaire boulin , ...) ou alors d'autres etre monté de toute pièces (affaires des trois irlandais) parce que ca plaisait au gvt.

              Ben moi désolé, je trouve que ca fait quand même beaucoup, et que c'est un peu normal de se méfier de quelqu'un qui peut t'envoyer 3 ans en prison sans aucun procés.

              Ensuite que la majorité des juges et des != personnels essaient de faire leur métier du mieux qu'ils peuvent avec les contraintes qu'ils ont ) je n'en doute pas, mais la je parle sur l'administration en général.
              • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Le problème que tu soulèves est délicat, car le contre-pouvoir des juges n'est pas une idée neutre.

                En effet, le principe de séparation des pouvoirs impose que les magistrats soient indépendants. Pour un procureur, ça veut dire qu'il peut décider de poursuivre de son propre chef, sans en référer à quiconque. Pour un juge, ça veut dire qu'il juge selon la loi et en théorie indépendamment des pressions.

                Maintenant, ça n'exclut pas le contrôle : un procureur peut être obligé par sa hiérarchie (et par le ministère de la justice si je ne dis pas de bêtises) de poursuivre, ce qui semble logique.

                Pour les juges, il y a la possibilité de faire appel, et le fait qu'ils ne jugent pas tous seuls (3 juges pour les délits, un jury populaire pour les assises). Mais les juges doivent juger selon la loi (et, séparation des pouvoirs oblige, doivent suivre la loi telle qu'elle est définie par le Parlement et mise en place par le gouvernement), donc pour les peines plancher, ils ne peuvent pas faire autrement que de les appliquer. Idem avec la détention provisoire, même si la loi est plus controversée, elle a (est censée être au moins) été mûrement réfléchie par le Parlement & le gouvernement. Dans l'esprit, si le risque d'emprisonner un innocent est inacceptable, elle doit être une mesure exceptionnelle, quand le risque de trouble (ordre public, destruction de preuve, subornation de témoin) est grand (voir l'article wikipedia, [[Détention_provisoire]] ), et pour des infractions graves (crime ou délit important). Elle n'est toutefois pas arbitraire, en France elle est prononcée par un juge après un débat contradictoire entre procureur et mis en examen.
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  et, séparation des pouvoirs oblige, doivent suivre la loi telle qu'elle est définie par le Parlement et mise en place par le gouvernement

                  Les juges/personnel de l'appareil juridique peuvent aussi juger en leur ame et conscience.

                  Entre un juge/flic/... qui n'arrête pas un juif sous vichy, alors qu'il est obligé "devant la loi", tu appelle ça un "juge qui ne fait pas son travail" ou un "juge qui fait son travail" ?

                  Sans compter que pour la loi sur la récidive, ils ne sont pas obligé de l'appliquer, mais c'est mal vu de ne pas l'appliquer (ie c'est mal vu de considérer que tous tes cas sont des exceptions à cette loi).

                  Quant à la "séparation des pouvoirs" ...
                  C'est bien de prendre qu'un coté (ie le juge applique les loi voté par le parlement) , mais tu as oublié l'autre coté :
                  Le juge recoit les sousous du gouvernement, et recoit certaines de ses nomination du gvt (cf R. dati qui voulait muter quelqu'un à 6 mois de la retraite).
                  La justice, malheureusement n'est PAS indépendante en france : elle dépend (en partie, qui est faible, mais dépend quand même) du gouvernement!
                  (oui c'est moins pire que dans d'autre pays ... mais ca veut pas dire que ca peut pas etre mieux!)


                  Idem avec la détention provisoire, même si la loi est plus controversée, elle a (est censée être au moins) été mûrement réfléchie par le Parlement & le gouvernement.
                  Visiblement pas assez murement, car l'europe nous rapelle de temps en temps qu'on abuse un poil dessus.

                  Elle n'est toutefois pas arbitraire, en France elle est prononcée par un juge après un débat contradictoire entre procureur et mis en examen.
                  Elle EST arbitraire. Tu n'as pas eu de procès juste et équilibré. Elle est donc forcément arbitraire (je rapelle la présomption d'innocence par ex)


                  Comprend moi bien , je ne suis pas contre l'appareil judiciaire, et quand on tape sur les flics je suis le premier à crier le manque de moyen.
                  Mais le pouvoir qu'ont ces gens (et le pouvoir de nuissance), le manque de controle qu'il existe (et ca va de mal en pis), les problemes de surcharge (impliqué par le manque de moyen), ainsi que leur fraternité (cf les "peines" pour les juges qui font une connerie) m'oblige a etre extremement critique sur "la justice".

                  Quand on parle de justice aveugle (comme par exemple ici :
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Grossrudestedtwappen.jpg ), pour moi c'est pas "qui n'est infléchie par personne, et qui donne un chatiment juste et proportionné" mais plus d'une justice qui voit rien, tape au hasard un peu n'importe ou et n'importe comment.

                  Allez un exemple simple, qui c'est réellement passé.
                  Un couple vis tranquille, un voisin les aimes pas, et les dénonce anonymement pour un acte qu'ils n'ont pas commis.
                  Pendant 2 ans, la justice les a fait chier , plusieurs perquisitions avec arrachage de lattes, convocation, garde à vue.
                  Bien entendu ils n'avaient rien fait, et sur simplement dénonciation anonyme ils ont vécu un véritable calvaire (sans bien entendu un quelconque dédommagement une fois qu'ils ont été blanchi de tout soupcon).

                  Un autre exemple, un copain a déja été perquisitionné deux fois.
                  1er fois -> le gign rentre chez lui... c'était un homonyme d'un type qu'ils recherchaient et ils s'étaient gouré d'addresse.
                  Ca a la rigueur c'est "comique" (sauf quand ca vous arrive).

                  2em fois -> il était allé à une fête, et donc il a été présenté (au sens formel du terme) à un type.
                  Le type est arrêté dans le cadre d'un traffic de stup et balance son nom (alors qu'il a rien fait vu, vu qu'il a vu le gars une seule fois dans sa vie, et qu'ils avaient à peine discuter).
                  La perq donne rien (logique), mais un bureau pété (ou une chaise... enfin du mobilier pété) et une chambre mise à sac.

                  Deux cas, et qui auraient pu etre bien pire.
                  • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    > Un autre exemple, un copain a déja été perquisitionné deux fois.
                    1er fois -> le gign rentre chez lui... c'était un homonyme d'un type qu'ils recherchaient et ils s'étaient gouré d'addresse.
                    Ca a la rigueur c'est "comique"


                    Ca dépend... Brazil, de Terry Gilliam, commence comme ça... et, pour un peu que ton pote soit cardiaque, ça se passe de la même manière.
                  • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    sans bien entendu un quelconque dédommagement une fois qu'ils ont été blanchi de tout soupcon

                    Et ils ont bien évidemment déposé plainte ?

                    La perq donne rien (logique), mais un bureau pété (ou une chaise... enfin du mobilier pété) et une chambre mise à sac.

                    Et il a bien évidemment déposé plainte ?
                    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Et ils ont bien évidemment déposé plainte ?
                      Ca je sais pas...(je crois pas : la justice a fait son "travail" avec bcp de zele (vu les élements) : ils ont inspecté dans le cadre de la loi. Tu veux porter plainte pour quoi ? Travail de la justice ?)
                      Mais 1°) la plainte elle est pas forcément accepté
                      2°) quant tu te tape 2 ans avec une justice qui t'emmerde, t'as pas forcément envie de te retaper un an de procédure avec elle (ou alors t'es vraiment maso)

                      Et il a bien évidemment déposé plainte
                      Je lui ait recommandé de le faire (pour perquisition abusive en plus : ils ont débarqué à 22heures, pas de commission rogatoire, pas fait signer un quelconque papier, et ils n'ont pas donnée leur nom et leur matricule.)
                      Il est quand même allé voir l'adresse qu'il lui avait donné (mais ca devait etre pour l'affaire en cours), où les flics ont grosso modo dis "c'est pas nous qui nous occupons de ça".
                      Je sais pas ce qui c'est passé après. Bonne question, je vais lui demander ;)
                  • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    J'adore voir que les commentaires négativements critiques sont noissés :-)

                    Tu parles des policiers en disant qu'ils manquent de moyens. J'ai un autre avis. J'ai eu deux flics dans ma famille: un grand père et un grand oncle. Les deux m'ont dits en gros que la plupart des flics sont juste là pour la paye. C'était il y a des années, maintenant un flic qui reste flic juste pour avoir un job, c'est un maso. Ceux qui deviennent flic aujourd'hui, ils ont envie de "servir", ils ont envie de participer à la justice. Et peut-être quelques uns sont juste des brutes, probablement très peu (au départ...). Mais le hic c'est qu'ils sont recrutés à des niveaux tellement faibles et avec des formations tellement ridicules... comment ils font lorsqu'ils sont devant une situation problèmatique (c'est à dire tout le temps par définition) ? Ils font comme ils peuvent, avec leur niveau ras la moquette, et leur encadrement qui n'est pas mieux. Forcément ça crispe d'avoir à faire à un flicaillon de merde, mais ce n'est pas de sa faute à lui si il n'est pas adapté pour ce job ; c'est l'état qui décide que si tu as un niveau ras la moquette, tu peux devenir policier. Horrible.

                    La dernière fois que j'ai été arrêté c'était par une blondasse qui a commencé à rouspeter. Je lui ai demandé quelle infraction je venais de commettre (en automobile, en ville) et là... un blanc... J'avais doublé un véhicule arrêté en pleine voie. Ca ne lui ai pas venu à l'idée d'aller voir celui qui est au milieu de la route pour chercher ses cloppes, non non, elle gueule après ceux qui passent :-) Clairement elle n'a pas le niveau nécessaire pour faire son job. Mais l'état en décide autrement.

                    Sincèrement, je n'aimerais pas faire leur travail. Qu'ils n'aient pas le niveau, bon, ok, mais il font vraiment des trucs a rendre malade. Confrontés toutes la journée à des gens haineux et agressifs, ça doit user la cervelle plus vite que nécessaire.
                    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Tu parles des policiers en disant qu'ils manquent de moyens. J'ai un autre avis.
                      J'ai pas dis non plus que c'était tous des crèmes.
                      Mais quand on sait qu'une moment les policiers n'avaient pas assez de gilet par balle pour se protéger (ie il n'y en avait pas un par personne) , quand ont voit la vetusté de certains locaux de polices (c'est vrai pour la plupart des administrations ... enfin là où travaille "les petites gens", les grands pontes bien entendu y'a pas de problème), etc...
                      Il y a quand même un problème de moyen (mais ce n'est pas exclusif à d'autres problèmes ;))
                      • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Pour les locaux de police, je plussoie : j'en ai vu un, je trouvais que la partie "accueil du public" craignait un peu, mais quand j'ai vu le derrière du décor, c'était... Pire. Pire que la majorité des cités HLM (il n'y a pas les tags, mais la vétusté, la tapisserie ou la peinture... Arghhh... ) pour des gens sensés faire appliquer la loi. Je comprends qu'ils aient les boules parfois.
                • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je crois que le procureur n'est pas totalement indépendant. Sa hiérarchie peut lui imposer de poursuivre. Auquel cas il peut tout à fait ne rien avoir à dire au tribunal d'ailleurs :p

                  Je ne sais pas si sa hiérarchie peut lui imposer de ne pas poursuivre.
                  • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est bien ce que je dis :-)
                    Il peut poursuivre et personne ne peut l'en empêcher (indépendance), mais sa hiérarchie peut lui imposer si elle le juge important (contrôle).
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Mais oui, laissons nos droits se faire piétiner à cause des autres, c'est la fête.

      Le vol a l'étalage n'est PAS mon problème. Je ne suis ni délinquant ni victime. Je ne vais certainement pas laisser un aspect (certes pas le plus important mais tout de même !) se faire piétiner sous prétexte que des tiers ont des problèmes aussi bénins entre eux.

      Et le premier qui me fait une analogie idiote avec le terrorisme ou je ne sais quoi d'infiniment plus grave il sort.

      Et je ne vois pas en quoi refuser qu'une caissière inspecte ton sac revient à s'en prendre à elle, vu que tu as parfaitement le droit de refuser... maintenant si tu parles du traumatisme causé par un gentil goatse.cx, je pense qu'elle s'en remettra.
    • [^] # Re: Des solutions pour le vol à l'étalage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Hé, merde à la fin de ce monde où tout est bon pour défendre les pauvres entreprises contre les méchants citoyens qui sont surement pirates/voleurs/...

      La première cause de vol dans un magasin, c'est les employés.

      Après, vu les marges bénéficiaires de sagouins qu'ils se font, ne t'inquiète pas qu'ils ont prévu une partie pour couvrir ce genre de pertes.

      Ensuite, le nombre de clients qui volent est super faible comparé au nombre de client total, à côté de ça tu es présumé coupable. Mais tu te rends compte de la mentalité actuelle si les clients sont présumés coupables ???

      Enfin, pendant des décennies on a fait sans fouilles ou vérification et tout allait bien, et depuis quelques années si il n'y a pas 40 vigiles et une fouille anale pour chaque client, le magasin de sen spolié.

      Monde de merde.
  • # Choque

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai du mal à comprendre comment on peut trouver goatse choquant.
    • [^] # Re: Choque

      Posté par . Évalué à 2.

      Personnellement, je trouve goatse encore plus choquant qu'au début.

      Maintenant, on voit la tête du type, c'est pire !
  • # Pour et contre

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je comprend ta réaction, légitime, mais je vois aussi que 2 à 3% (si je me souviens bien) de la somme qu'on paye est du fait des vols à l'intérieur des magasins.
    Et ça me fait rager de payer à la place d'autres personnes qui se sucrent sur moi.

    Comment faire pour que tout le monde soit content? Je n'ai pas de solutions toutes faites.

    Pour ma part (et ce n'est que ma réaction, pas la vérité absolue), le contrôle par la caissière est uniquement rapide et visuelle (5 secondes max entre l'ouverture du sac, le coup d'œil, la fermeture du sac), et on peut toujours laisser son sac à l'entrée du magasin pour les magasins style Carrefour (ils ont tout ce qu'il faut pour empaqueter ton sac, le surveiller, testé et approuvé). De plus ils en ont rien à foutre que tu ais ton énorme boule de de shit bien visible, ou un couteau cranté, ce qui les intéressent sont uniquement ce qu'ils vendent.
    D'un autre côté, j'ai des doutes sur l'efficacité de la chose : ça fait descendre le taux de vol ce truc?

    Alors, tout comme les caméras, on va parler de la liberté à la vie privée tout ça... Certes. Mais je ne réagis pas à ce genre d'argument. Pour les caméra, l'argument qui me touche est le rapport affaires élucidées avec Camera / prix, mais la 5s par personne n'a pas un prix énorme, et on n'est pas obligé de montrer des affaires privé (on laisse le sac à l'entrée).

    Si trop de monde fait "chier son monde", la réaction des magasin sera "tout sac doit être laissé à la porte" (c'est le cas d'un Franprix auquel j'allais souvent), enlevant la possibilité aux gens de garder son sac. Ca ne fera pas avancer ce qui existe déjà comme ton cas précis, ça emmerdera des gens qui n'ont rien demandé, bref ça n'apportera rien de râler, la solution est déjà disponible pour toi.
    • [^] # Re: Pour et contre

      Posté par . Évalué à 4.

      Si ils prennent la responsabilité du contenu du sac en cas de dommage ou de vol, ça me va. J'ai entendu pas mal d'histoire de motards qui ont eu leur casque rayé en le laissant a l'entrée d'un magasin.
      Ce qui me gêne c'est que ce soit une personne non formée qui le fasse, en dépit des lois existantes. Et encore heureux que ce soit uniquement une inspection rapide et visuelle, les fouilles et palpations corporelles sont reglementées.
    • [^] # Re: Pour et contre

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour ma part (et ce n'est que ma réaction, pas la vérité absolue), le contrôle par la caissière est uniquement rapide et visuelle (5 secondes max entre l'ouverture du sac, le coup d'œil, la fermeture du sac), et on peut toujours laisser son sac à l'entrée du magasin pour les magasins style Carrefour (ils ont tout ce qu'il faut pour empaqueter ton sac, le surveiller, testé et approuvé). De plus ils en ont rien à foutre que tu ais ton énorme boule de de shit bien visible, ou un couteau cranté, ce qui les intéressent sont uniquement ce qu'ils vendent.

      Vu que c'est indolore et que ca peut permettre d'appréhender tout de suite les auteurs de crimes pédo pornographiques, autorisons (et obligeons) à avoir un gps sous la peau pour tous les individus.

      Perso je pefere à la rigueur payer 3% de plus que devoir prouver par une fouille rectale que "je suis clean".


      Si trop de monde fait "chier son monde", la réaction des magasin sera "tout sac doit être laissé à la porte" (c'est le cas d'un Franprix auquel j'allais souvent), enlevant la possibilité aux gens de garder son sac.
      Et enlevant la possibilité au magasin d'avoir comme client ce que ca fait chier

      Ca ne fera pas avancer ce qui existe déjà comme ton cas précis,
      Si, ils feront plus chier et respecteront la loi.
      ça emmerdera des gens qui n'ont rien demandé,
      Mais qui de toute façon s'en foute de leur vie privée donc la moindre réaction les emmerdera.
      bref ça n'apportera rien de râler, la solution est déjà disponible pour toi.
      La solution que tu préconisé c'est montre tes fesses, serre les dents, ca va etre rapide.
      Déja connu mieux.
      • [^] # Re: Pour et contre

        Posté par . Évalué à -7.

        Faut arrêter de faire chier son monde juste pour le plaisir!

        C'est simple:
        * soit tu acceptes la grande atteinte à la vie privée que constitue le regard blasé d'une caissière
        * soit tu laisses ton sac à l'entrée
        * soit tu fais plastifier ton sac
        * soit tu attaches toi même ton sac avec des fils-antivol en plastique
        * soit tu viens sans sac
        * soit tu viens pas dans le magasin

        L'enceinte du magasin, c'est une propriété privée rien ne les oblige à te laisser le confort d'avoir ton sac avec toi. Pas l'inverse. C'est pas "j'ai le droit suprême d'emporter mon sac où je veux sans limite". La limite, c'est le réglement de l'établissement. Tu t'y plies ou tu vas ailleurs.

        (et oserais-je le dire ? <megatroll>le magasin, tu l'aimes ou tu le quittes</megatroll>)
        • [^] # Re: Pour et contre

          Posté par . Évalué à -1.

          > La limite, c'est le réglement de l'établissement. Tu t'y plies ou tu vas ailleurs.

          Ca me rappelle quelque chose... enfin, toi, tu as au moins la décence de ne pas parler d'amour mais plutôt de faire des courbettes (logiquement, si on se plie)...
          • [^] # Re: Pour et contre

            Posté par . Évalué à -1.

            ça te rappelle quoi ?
            • [^] # Re: Pour et contre

              Posté par . Évalué à -1.

              L'injonction a aimer un pays ou à le quitter, faite par un nain autoritaire ?

              C'est sûr, c'est plus expéditif que de vouloir changer des choses, ce qui supposerait d'en discuter, de se mettre d'accord, de prendre tous les aspects du problème en compte...

              Parce que conseiller d'aller ailleurs, c'est bien beau, mais c'est peut-être la melleure manière de faire en sorte que, à l'usure, ce soit comme ça partout.
              • [^] # Re: Pour et contre

                Posté par . Évalué à 3.

                Ouais non le pays c'est pas un établissement privé, merci.

                J'interdit aucun dialogue à personne, mais croire qu'un magasin va changer sa politique vis à vis des sacs juste pour UN client, c'est illusoire. Après, c'est sûr tout peut arriver. Tu peux même faire un pétition ou te liguer avec d'autres consommateurs. Pas de malaise, si t'as le temps et l'envie tant mieux.

                MAIS partir sur "je vais faire chier le vigile avec tubgirl ou goatse.cx" c'est pas se montrer le plus malin et à ce compte là autant pas venir au magasin du tout.
                • [^] # Re: Pour et contre

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Donc, la meilleure solution contre une enseigne qui se fout des lois qui encadrent les fouilles, c'est de ne pas y aller ?

                  Je préfère encore les forcer à respecter la loi, quitte à les faire chier.
                  • [^] # Re: Pour et contre

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Quitte à les faire chier, le mieux c'est peut être de faire constater l'information par huissier et de porter plainte éventuellement, si t'y arrive.

                    Parce que effectivement, celui qui va le plus se faire chier dans l'affaire, c'est probablement toi ...
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Bah, je vais me faire chier si j'en fais un hobby (quoique... si j'avais les fonds nécessaires aux poursuites, je ne sais pas ce que je ferais)...

                      ... mais fait est que ça fait des années que j'évite les grands magasins comme la peste (la dernière fois que j'ai foutu les pieds dans une hypersurface, ce devait être il y a deux ans... et avant ça, ça faisait peut-être bien un an ou deux aussi)...

                      ... je suis plutôt coutumier des petites boutiques (le café est moins cher chez mon torréfacteur que dans n'importe quelle grande surface... et bien meilleur)... où on ne me fouille pas suspicieusement.

                      Alors, si je devais en venir à avoir besoin d'aller dans une grande surface, avec mon sac à dos (dans lequel j'amène les disgracieux mais nécessaires sacs de courses), et que je m'y fasse inspecter par le premier grouillot venu, oui, ça me choquerait vraiment. C'est vraiment quelque chose qui me paraît fou, en regard de ce à quoi j'ai l'habitude. Et du coup, il est très probable que pour un tel accueil lors d'une visite ponctuelle, le sang monte assez vite.
                      • [^] # Re: Pour et contre

                        Posté par . Évalué à 2.

                        En même temps, j'imagine que si le vol de café dans les petites boutiques facilement surveillables était monnaie courante, ton torréfacteur serait probablement beaucoup moins sympa et vachement plus suspicieux.
                        • [^] # Re: Pour et contre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                          Faut ptete pas faire supporter au client les conséquences du manque de surveillance de la grande surface qui fait des économies de vigiles.
                          • [^] # Re: Pour et contre

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Le client est complètement demandeur d'économies, en vrai.
                            • [^] # Re: Pour et contre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                              Je ne crois pas : les fruits et légumes sont bien meilleurs et moins chers au marché ; les produits "de marque" n'ont souvent que la marque pour justifier une différence de prix ; les produits auxquels il est fait de la publicité sont souvent plus chers que d'autres, sans raison.

                              Si tu disais vrai, les "clients" prendraient deux jours pour apprendre à se servir de leur ordinateur (et de logiciels gratuits) et économiseraient les temps d'attente des hotlines.

                              Allez, j'élargis encore un peu mon propos : la plus grande économie c'est de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot, mais je n'ai pas du tout l'impression que ça soit à la mode : nos concitoyens sont de moins en moins autonomes (et donc moins libres), et il y a énormément d'argent à faire en fournissant des services qui pourraient relever des tâches quotidiennes.
                              • [^] # Re: Pour et contre

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Oui alors l'économie elle peut être de plusieurs natures, genre aller au supermarché une fois par semaine et basta, c'est un critère pour certains.



                                Si tu disais vrai, les "clients" prendraient deux jours pour apprendre à se servir de leur ordinateur (et de logiciels gratuits) et économiseraient les temps d'attente des hotlines.

                                Oui, mais non. Tout dépend de tes objectifs (ce que tu veux faire de ton pc), encore une fois, mais pour certaines personnes il faut nettement plus de deux jours pour apprendre à se servir d'un pc. Et si tu fais le calcul avec ton salaire horaire, deux jours ça fait une somme non négligeable quand tu penses.


                                Allez, j'élargis encore un peu mon propos : la plus grande économie c'est de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot, mais je n'ai pas du tout l'impression que ça soit à la mode : nos concitoyens sont de moins en moins autonomes (et donc moins libres), et il y a énormément d'argent à faire en fournissant des services qui pourraient relever des tâches quotidiennes.

                                Bof, avant dans la campagne t'avais pas le choix, tu allait chez les seuls commerces qui t'étaient accessibles. Maintenant c'est plus compliqué. De là à dire que les gens sont moins autonomes ou moins libres ... c'est un peu fort quand dans les faits ils ont largments plus de choix à faire. Ce qui est parfois paralysant, cf la très intéressante conférence de google http://video.google.com/videoplay?docid=6127548813950043200&(...)
                                Dans sa vidéo il limite au marketting, mais si tu élargis un peu tu te rends compte que ce qu'il limite au choix d'un produit en particulier tu peux l'élargir aux priorités dans la vie en général: est-ce que je vais aller à la facilité pour la bouffe pour me sauvegarder du temps de cuisine, de transport, de réflexion, etc. pour le reste ?
                                • [^] # Re: Pour et contre

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Merci pour ta réponse, qui me permet de préciser ma pensée (y compris à moi-même). Elle est longue, mais le lien que tu donnes est lourd de contenu, lui aussi ;-)
                                  La conférence que tu proposes en lien, et que je revois avec grand plaisir, illustre bien notre débat en effet.

                                  ****************

                                  «Oui alors l'économie elle peut être de plusieurs natures, genre aller au supermarché une fois par semaine et basta, c'est un critère pour certains.»

                                  Je crois que justement, la matière la plus économisée en ce cas-là c'est la rationalité. Je connais bien la notion de rationalité limitée -optimiser un résultat sous contrainte de coût en intégrant le temps de calcul au coût.


                                  Comme Barry Schwartz, je trouve que la richesse des choix est une richesse et une chance, qu'elle augmente potentiellement notre liberté ; toujours comme lui je pense que «people have more decisions to make than it's worth their time and trouble».
                                  C'est là qu'interviennent les spécialistes (peut-être que je n'ai pas bien compris la conf, mais je pense que les agents spécialistes, c'est bien).
                                  Tu es toi-même sans doute un spécialiste ; je suis moi-même à mon échelle le référent de quelques personnes pour l'informatique et tout un tas de choses vaguement technologiques ou pas. Je leur fais gagner du temps : il est en effet plus efficace pour tout le monde que je minimise le nombre d'options ouvertes à mes interlocuteurs, parfois jusqu'à une seule option -dès que je peux le faire.

                                  Moi-même, lorsque les choix ne sont pas de ma compétence, dans la mesure de mes possibilités (et j'admets que j'en ai pas mal, sans doute juste comme toi) je préfère que des spécialistes (que je paye ou pas, que je consulte ou dont j'imite les choix) fassent ces choix à ma place. On en revient à un choix plus facile peut-être : choisir son spécialiste. En plus ça facilite la recherche de responsabilité.

                                  Je vais dans un instant relativiser un point de mon argumentation précédente, mais d'abord je voudrais enfoncer mon clou :
                                  Il n'y a qu'un domaine -abordé par cet excellent conférencier- dans lequel je juge inexcusable pour la plupart de mes contemporains de ne pas s'informer pour faire les choix eux-mêmes : c'est la gestion de leur propre vie et de leurs objectifs de vie. Oui, c'est large, ça inclut la politique, la vie de quartier, le contenu de l'assiette, le fait de se marier ou de faire des enfants. Barry Schwartz pense que nos choix sont toujours aveuglés d'émotion, et dans le détail quotidien je pense qu'il a raison de vouloir faire appel à des agents. Mais pour les grandes lignes, les critères fondamentaux, le sujet est seul à même de décider, et parfois, en prenant du recul, je pense qu'on peut être son propre agent.
                                  Je suis peut-être malade de non conformisme, de vouloir mêler la rationalité à des choses que l'habitude et surtout les conventions règlent de façon plus paisibles ; qui plus est, je ressens (émotion) toujours le fait de se ranger à une norme non optimale comme un choix, donc forcément frustrant (on parle toujours avec cette merveilleuse conf en toile de fond) ; en fait, je retire (perversement ?) de la satisfaction du simple fait d'avoir fait un choix viable et différent par moi-même.

                                  Je reviens en arrière comme promis sur un point : nos contemporains ne deviennent pas, collectivement, moins libres, moins autonomes. Ils sont juste collectivement moins autonomes face aux problèmes qui se présentaient avant, comme "faire une poule au pot". Les possibilités augmentent pour ceux qui sont autonomes socialement (ça implique un minimum l'économique) de devenir spécialistes de tel ou tel domaine, de construire leur tapis de DDR eux-mêmes, de manger d'excellents plats dont les légumes sont de provenance et de qualité connues, et ça me rend optimiste.
                                  J'ai juste un peu le blues parfois, quand je vois le résultat des élections, les meilleures ventes de livres ou que j'ai l'impression que le temps de télévision (cette éloigneuse de soucis) obligatoire est contraint mes concitoyens à économiser sur leur temps de courses, et que "les gens" (c'est péjoratif) ne recherchent pas l'autonomie, alors que -les algos génétiques l'illustrent bien- c'est la variété qui évite les optima locaux et dégage les meilleurs solutions aux problèmes.
                                  • [^] # Re: Pour et contre

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Héhé, une autre référence qui pourrait (peut être) un peu te rassurer, que tu connais peut être déja vu tes réflexions sur rationalité/émotions,
                                    "L'erreur de Descartes" de Antonio_Damasio, un neurobiologiste qui étudie les relations entre émotion et raison, qui montre que la prise de décision sans émotions appropriée est justement nettement plus ... problématique.

                                    Et ça peut aller loin, genre expliquer ton sentiment de frustration quand tu maîtrise pas les choix que tu fais ... et donc la recherche de la maîtrise de tes choix. Après t'as peut être aussi le mécanisme inverse, à la rationalité limitée limitée, genre "bon, fait chier, j'ai passé suffisament de temps là dessus, ça sert à rien, je passe à autre chose".



                                    Pour finir t'as aussi le syndrôme "métro-boulot-dodo" avec un boulot qui crève, des temps de transports importants, qui fait qu'au final quand t'es chez toi, ben ... t'as envie de te reposer et de ne rien faire. Surtout quand tu as un métier pénible ou exigeant.
                                    • [^] # Re: Pour et contre

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Damasio, je ne connais que de ouï-dire, mais on dirait bien qu'il y a de la doc sur le net.

                                      Le syndrome {"métro-boulot-dodo" etc}, est une bonne camisole, et j'y vois un exemple d'auto renforcement : je devrais améliorer ma vie mais je ne le peux pas car je n'ai pas la disponibilité d'esprit pour le faire.
                                      Je trouve d'ailleurs fantastique le nombre de livres/émissions/stages pour gens pressés où l'on explique qu'il faut prendre son temps ; si c'était efficace ça serait interdit non ?
                  • [^] # Re: Pour et contre

                    Posté par . Évalué à 1.

                    On parle pas de fouille, on parle d'un regard dans le sac. Mais si tu veux vraiment faire "respecter la loi", porte plainte.
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Oui, alors, le coup du simple regard...

                      ... ça me rappelle un été, où j'étais allé en bord des falaises de mon pays de Caux natal. Fait est que pour accéder à l'endroit de mon choix, il fallait arriver sur un parking en cul de sac.

                      Une fois garé, je vois une voiture de gendarmes, qui m'avaient dépassé, faire marche arrière, et bloquer mon véhicule avec le leur.

                      Je m'en fous, n'ayant rien à me reprocher (enfin, à part une pochette pleine de CD gravés, tous à partir d'originaux que je possédais, et des feux de détresse maritime périmés, qui dataient d'une balade en zodiac avec un pote quelques jours avant, et que nous avions mis de côté... m'enfin, ça, ils n'ont même pas songé à me demander ce que c'était, et je ne pense pas que ce soit illégal en soit), et avant de sortir de la voiture, je range la façade de mon auto-radio dans le vide-poche : grave erreur !

                      En sortant, les flics me demandent ce que je viens de cacher dans la boîte à gants !?! Bah, je leur dis, mais ils restent à me fixer silencieusement pendant une bonne vingtaine de secondes, tentant probablement de m'intimider...

                      Pour que les choses se passent au plus vite, je leur demande s'ils veulent la voir, cette foutue boîte à gants (qu'ils n'avaient a priori pas le droit de fouiller)... du coup, ils agréent, mais voient en se rapprochant que mon sac à dos traîne au pied d'un siège à l'arrière... rebelotte : "Qu'est-ce qu'il y a dans votre sac à dos ?"

                      Je décide encore une fois de leur montrer (ils ne tiquent pas sur son contenu, sinon illégal, au sujet duquel on pourrait quand même se poser des questions : un feu de bengale pour signaler sa détresse en mer, c'est gros, et on pourrait confondre avec un bâton d'explosif, au premier regard)... et rebelotte : "Qu'est-ce qu'il y a dans votre coffre ?"...

                      Bon, ça a fini par se terminer par le remplissage de quelques lignes dans un carnet (?!?!), au sujet desquelles ils m'ont mitonné un truc comme quoi ils notaient les numéros des plaques de véhicules qu'ils contrôlaient dedans (?!?! ... c'était pourtant un bloc-notes tout ce qu'il y a de plus commun), en cas de vol (le rapport avec la choucroute ?!?!) et m'ont demandé de m'occuper de mes affaires quand je leur ai fait remarquer qu'il fallait des autorisations pour constituer des fichiers nominatifs, et qu'un truc à-la-sauvage comme ça, c'était bizarre...

                      Alors, bon, le simple regard par le premier grouillot qui passe, oui, il me casse les couilles... ça commence comme ça, et si on laisse faire, c'est la porte ouverte à n'importe quoi. J'étais jeune, et avec moins d'assurance que maintenant, mais si c'était à refaire, je serais bien moins coopératif, vu le temps que ça a de toute façon pris, et le je-m'en-foutisme ostensible des droits que j'ai pu voir.
        • [^] # Re: Pour et contre

          Posté par . Évalué à 5.

          Faut arrêter de faire chier son monde juste pour le plaisir!
          Ca c'est pas à moi qu'il faut le dire ,mais au gens qui estiment qu'ils ont le droit de regarder dans votre sac parce que "voila sinon y'aura plein de méchant voleur... d'ailleur je me demande si vous en etes pas un, allez ouvrez votre sac que je vois un coup d'oeil".
          Ca ce sont les chieurs, et certainement pas le client qui va ACHETER HONNETEMENT son produit qu'on prend pour un voleur et qu'on considère qu'il n'a pas le droit d'avoir de vie privée.

          soit tu laisses ton sac à l'entrée
          Où c'est souvent non surveillé, et où ils traitent des sac pouvant contenir des choses importantes (un casque de moto c'est entre 150 et 500€ ...)

          soit tu fais plastifier ton sac
          La madame disait qu'ils n'avaient pas de vigiles, donc ils le font plastifier par la force du saint esprit ?

          soit tu attaches toi même ton sac avec des fils-antivol en plastique
          Et la caissière demandera de les enlever en pretextant que tu les a mis au beau milieu du magasin.

          soit tu viens sans sac très pratique quand tu es a pied et/ou qu'ils ne filent plus de sac par exemple.

          soit tu viens pas dans le magasin
          C'est ce qui va finir par etre fait.


          Ce que je trouve génial , c'est que c'est celui qui essaie de respecter la loi, et sa vie privée, qui se fait engeuler.
          Ceux qui enfreignent la loi "non mais c'est normal hein".
          • [^] # Re: Pour et contre

            Posté par . Évalué à -1.

            Bah viens avec des sacs vides, plaide ta cause à la direction du magasin, fais toi connaitre comme client notoirement honnête à tel point qu'on pourra toujours lui faire confiance les yeux fermé. Qu'est ce que tu veux que je te dise ?!

            Le vigile, la caissière, le directeur du magasin, tout ça. C'est des être humains dotés de raison, ils ont leurs arguments tu as les tiens vous vous expliquez et vous arrivez à un accord. Sinon, tu t'barres.

            Franchement vous parlez de ce ptit coup d'oeil rapide comme si on pénétrait dans votre domicile. Faut prendre la mesure des choses un peu dans la vie.
            • [^] # Re: Pour et contre

              Posté par . Évalué à 3.

              fais toi connaitre comme client notoirement honnête à tel point qu'on pourra toujours lui faire confiance les yeux fermé.
              Y'a une différence entre
              1°) considéré qu'un client n'est PAS FORCEMENT UN VOLEUR EN PUISSANCE.
              2°) considéré que LES LOIS DOIVENT ETRE RESPECTER.

              mais visiblement pas chez toi.
              • [^] # Re: Pour et contre

                Posté par . Évalué à -3.

                Au fait, t'es au courant que dans beaucoup de magasins on te force à passer dans les détecteurs d'antivol ! Tu te rends compte, l'atteinte à la liberté de mouvement ?!

                Même si tu es honnête et que tu as envie de couper en passant à coté.. non! Le vigile pourra te demander de passer entre les panneaux ! Quel scandale, quelle honte. Faut vraiment faire quelquechose contre ce fléau là aussi.

                Tu le mets sur ta todo-list ?
                • [^] # Re: Pour et contre

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Perso j'ai jamais dit que je refusais de montrer mon sac aux vigiles, c'est quand c'est des gens que la loi n'autorise pas à le faire où ça me fait ch*er. Si ils veulent faire ch*er les clients, ils peuvent au moins respecter la loi (et oui ça leur coûte plus cher, vu qu'ils peuvent pas faire faire ce boulot par les caissières).

                  Par ailleurs en général les caissières sont compréhensives et appelent un vigile, elles comprennent parfaitement que c'est pas leur boulot. C'est le jour où c'est un manager qui m'a pipoté qu'il avait le droit que ça m'a vraiment énervé (y'avait aucun vigile, j'aurais dû le laisser appeler la police).
                  • [^] # Re: Pour et contre

                    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

                    (et oui ça leur coûte plus cher, vu qu'ils peuvent pas faire faire ce boulot par les caissières).

                    Descendre le pouvoir d'achat de tes voisins juste pour ne pas ouvrir un sac fasse à une caissière, désolé je n'adhère pas, le droit à la vie privée à une limite à ne pas dépasser, la elle elle est dépassé pour moi. Et je pense pouvoir dire que ça l'est pour 99% de la population...

                    Faisez-vous vos propres magasins plus cher pour, mais laissez-nous tranquille, la c'est trop.

                    Par ailleurs en général les caissières sont compréhensives et appelent un vigile, elles comprennent parfaitement que c'est pas leur boulot.

                    Elles savent surtout que tu ne bougeras pas de ton idée, alors autant passer à la phase 2 tout de suite.
                    Dans le même style, mon voisin dans l'avion m'a fait chié un jour :
                    - Le Stewart : "Monsieur, veuillez mettre votre sacoche-porte-feuille sous le siège devant"
                    - Mon voisin "non".
                    - Le Stewart : "Monsieur, c'est la loi, s'il vous plait"
                    - Mon voisin "non"
                    (... 1 minute de "non" plus tard)
                    - Le Stewart : "Monsieur, c'est la loi, tant que vous ne le ferez pas l'avion ne décollera pas"

                    Il a cédé, tout comme tu cédera devant le vigile : ça ne change rien au problème, juste que tu a fais perdre du temps aux autres.

                    (y'avait aucun vigile, j'aurais dû le laisser appeler la police).

                    Pas cap'. Attends-toi à une sérieuse remontrance, car ils seront énervés que tu les ais fait déplacer pour des conneries.
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 6.

                      le droit à la vie privée à une limite à ne pas dépasser, la elle elle est dépassé pour moi

                      Désolé mais c'est un droit fondamental, reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme:
                      http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm#a12

                      Donc le pouvoir d'achat par rapport à ça...
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Descendre le pouvoir d'achat de tes voisins
                      oh petit couplet sarkozyste/moralisateur (et completement faux par ailleur, mais c'est pas grave attaquons, attaquons hein ...)

                      Le droit à la vie privée à une limite à ne pas dépasser,
                      Visiblement pour toi la limite c'est quand N'IMPORTE QUI te demande de tout montrer, tu n'as pas le droit de refuser.

                      Dans le même style, mon voisin dans l'avion m'a fait chié un jour :
                      - Le Stewart : "Monsieur, veuillez mettre votre sacoche-porte-feuille sous le siège devant"
                      - Mon voisin "non".
                      - Le Stewart : "Monsieur, c'est la loi, s'il vous plait"


                      euh c'est pas du tout le meme style ... ou alors la rigwund c'est le stewart!

                      l a cédé,
                      Il aurai pas du, il aurai juste du le faire sortir de l'avion.

                      tout comme tu cédera devant le vigile
                      On cède pas devant le vigile, on accepte de le montrer au vigile.
                      Toujorus pas compris ca.... tu lis les commentaires.

                      Pas cap'. Attends-toi à une sérieuse remontrance, car ils seront énervés que tu les ais fait déplacer pour des conneries.
                      N'importe quoi, les flics sont pas comme toi, loin de la.
                      D'ailleur la plupart sont même sympathiques et agréables.
                      Et ils comprennent tout a fait ceux qui essaient de suivre la loi. Etonnant hein.
                      • [^] # Re: Pour et contre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Et ils comprennent tout a fait ceux qui essaient de suivre la loi. Etonnant hein.

                        Exemple réel (le mien), à l'époque de StopDRM :
                        - Moi : "Monsieur le policier, je suis venu me dénoncer car j'ai violé la loi, je suis passible de 6 mois de prison et de 30 000 Euros d'amende" (tu notera que c'est nettement plus que pour un regard dans un sac)
                        - Le policier : "ah? Racontez"
                        - Moi : "J'ai un site web qui dit comment contourner les DRM pour une musique que j'ai achetée légalement du iTunes. Tenez, la loi juste promulguée d'hier" (j'avais le texte de loi sous le coude comme par hasard)
                        - Le policier : "Mais qu'est-ce que vous venez me faire chier, vous l'avez achetée votre musique non? Alors cassez vous, on n'a pas le temps de s'occuper de vos conneries".
                        - Moi : "mais je suis un méchant passible de 6 mois de prison"!
                        - Le policier "Vous faites chier, on fait une main courante mais vous faites chier"

                        Le mien de policier était encore gentil, on était 3 et il y en a un qui a voulu jouer encore plus au con, il a failli rester au poste pour insulte à policier.

                        Essaye, tu seras surpris...
                        • [^] # Re: Pour et contre

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Relis le passage que tu cites :
                          Et ils comprennent tout a fait ceux qui essaient de suivre la loi. Etonnant hein.

                          Toi tu parles de l'attitude d'un policier par rapport à une personne qui viole la loi et qui leur donne du travail.
                          Ca ressemble beaucoup plus au manager qu'au client...

                          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                        • [^] # Re: Pour et contre

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Le mien de policier était encore gentil, on était 3 et il y en a un qui a voulu jouer encore plus au con, il a failli rester au poste pour insulte à policier.
                          En même temps tu te foutais un peu de sa geule (et c'était d'ailleur le but de cette action : se foutre de la gueule de la loi).
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 6.

                      Rien à foutre du pouvoir d'achat des autres. Ils n'ont qu'à aller dans un hard discount qui n'accepte pas les sacs.
                      Et franchement, une remontrance de la police parce qu'on a pas laissé faire à quelqu'un quelque chose de pas légal, ça me ferait bien rire. J'ai envie d'essayer du coup.

                      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                      > Descendre le pouvoir d'achat de tes voisins juste pour ne pas ouvrir un sac fasse à une caissière, désolé je n'adhère pas, le droit à la vie privée à une limite à ne pas dépasser, la elle elle est dépassé pour moi. Et je pense pouvoir dire que ça l'est pour 99% de la population...

                      Et inversement, sacrifier tes droits légaux pour les profits et facilités d'une entreprise privée qui tente de l'imposer par la force ça me semble être une limite bien plus gênante à franchir.

                      C'est trop facile le "ah mais vous comprenez ça va nous faire gagner des sous et ces sous bien entendu ça nous permettra de baisser les prix". On va accepter tout et n'importe quoi avec ce genre de réflexions. Perso ma limite c'est (au moins) la loi.

                      Mais qu'on soit clair, s'ils te demandent de laisser ton sac à la caisse avant d'entrer là je n'ai rien à redire.

                      > Il a cédé, tout comme tu cédera devant le vigile : ça ne change rien au problème, juste que tu a fais perdre du temps aux autres.

                      Ca change que tu n'as pas laissé rogner au fur et à mesure les droits que tu as. Ca ne change effectivement rien concrêtement à la situation précise. Ca fera par contre que tout le monde soit conscient des limites : toi, le vigile, la caissière, les gens autour, et le magasin (parce que crois moi, il suffit qu'il y en ai 4 par jour pour que ça soit remonté et "visible" pour le magasin).


                      > Pas cap'. Attends-toi à une sérieuse remontrance, car ils seront énervés que tu les ais fait déplacer pour des conneries.

                      Il les a fait déplacer ? le magasin les a fait déplacer (illégalement d'ailleurs puisque sauf erreur de ma part le droit de quelqu'un à retenir autrui s'arrête à l'assistance à personne en danger et aux flagrants délits). Le Monsieur lui il cherche juste à sortir.

                      C'est un peu facile de renverser les responsabilités. C'est le magasin qui tente d'imposer des règles illégales et qui va (éventuellement) appeler la police pour ça. C'est le magasin qui va déplacer la police pour éviter d'avoir à payer un vigile.

                      Possible que la police te rale dessus (à mon avis à tort, mais bon, malheureusement le fait de ne pas avoir de soutient légal n'empêche pas la police de donner son opinion et de tenter de l'imposer), possible aussi qu'elle rale contre le magasin. Par contre on ne pourra rien te reprocher concretement.

                      Si tu trouves normal qu'une entité privée tente de t'imposer de renoncer à certains de tes droits légaux (même s'ils sont mineurs), puis qu'elle te retient illégalement parce que tu refuses, puis enfin que la police te reproche que le magasin les ait appelé ... c'est qu'on a dépassé largement le stade de ce qui devrait être "une petite concession du public" et qu'on aurait du imiter l'auteur de ce journal bien plus tôt .... parce qu'on est allé trop loin
                      • [^] # Re: Pour et contre

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Et inversement, sacrifier tes droits légaux pour les profits et facilités d'une entreprise privée qui tente de l'imposer par la force ça me semble être une limite bien plus gênante à franchir.

                        Droits légaux ici, droits de l'homme là bas, OH LES GARS ! On parle bien de jeter un coup d'oeil 5 secondes dans un sac par une caissière compréhensive et blasée plutôt que par un vigile ?

                        Un peu de sens de la mesure, bon sang. C'est trop demander ?
                        • [^] # Re: Pour et contre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                          Il y a encore 10 ans l'idée même qu'un vigile regarde dans ton sac aurait filé des boutons à tout le monde. Le sens de la mesure c'est très relatif, ça varie au fur et à mesure.

                          A chaque pas c'est quelque chose de stupide et de vraiment bénin (et regarder dans ton sac à la caisse est de cet ordre là), mais au final tu fais un grand écart.

                          Pour être plus clair si c'est légalement le vigile qui peut faire ça c'est parce que c'est dans les lois anti-terroristes, pour pouvoir vérifier les éventuelles bombes.
                          Tu m'expliques pourquoi la caissière irait vérifier les bombes à la sortie des caisses ?

                          Le laisser faire par le vigile dans une optique de lutte contre le vol c'est déjà faire preuve de mesure et de compromis parce que ce n'est pas du tout fait pour être appliqué comme ça.

                          Le laisser faire par la caissière c'est risquer que ça s'installe encore plus comme normal et que l'année prochaine on nous demande la fouille : "on ouvre et regarde ton sac partout, en quoi la fouille est vraiment différente ? ça poursuit le même but, faisons preuve de mesure". Et puis l'année suivante on voit apparaitre les fouilles des poches parce que "pourquoi les poches seraient vraiment différentes du sac ? dans une grande poche on met autant de choses". Et l'année encore suivante ...

                          Si tu regardes bien chacune de ces étapes est bénine par rapport à la précédente et c'est faire preuve de mesure que de l'accepter. Mais entre la situation actuelle (regard rapide par le vigile) et la situation dans trois ans (fouille corporelle) il y a une différence énorme.

                          Et si on regarde pour moi la différence entre maintenant et un proche passé est du même ordre. Et oui, toujours par paliers bénins de ce type.


                          La question c'est que c'est illégal de te le demander, au nom de quoi il faudrait l'accepter ?
                          Le sens de la mesure serait déjà te demander de n'ouvrir le sac que dans l'optique qu'on a eu avec cette loi : vérifier l'absence de dispositif explosif ou engin du genre.
                          • [^] # Re: Pour et contre

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            la situation dans trois ans (fouille corporelle)

                            Pourquoi dans 3 ans? Car maintenant, et depuis des années, la fouille corporelle existe, je l'ai testée plusieurs fois déjà, il s'agit de l'aéroport : Si tu bipes au portillon, c'est (légalement, car il y a eu des chieurs pour râler, donc ils ont fait passer une loi et plus de chieurs, si il y a trop de chieurs pour les supermarchés je ne m'inquiète pas, une loi passera comme une lettre à la poste) fouille corporelle. Sans compter l'ouverture "demandée" du sac (la dernière fois, j'avais un pot de foie gras cuit, ils m'ont fait ouvrir car c'était bizarre...).
                            Et si tu refuses, il parait que le flic de service est très très loin d'être aimable quand tu le dérange pour ce genre de conneries (sans être au niveau de la douane américaine toutefois, hors concours)

                            Bref, ça existe déjà. Et je l'accepte. Tout simplement que je considère qu'un coup d'oeil dans un sac au supermarché, ou une fouille pour l'avion, sont d'une pas une atteinte à la vie privée (une, et une seule personne voit mon sac, une et une seule personne me fouille...) et de deux est proportionné par rapport au but recherché. Idem pour les caméras de surveillance (que je rejette toutefois maintenant pour leur coût par rapport à l'(in)efficacité)

                            Confortez-vous dans vos idées "vie privée" si vous le voulez, mais à force de voir les atteintes à la vie privée partout, vous faites du bruit de fond, et quand il y aura vraiment une grosse atteinte à la vie privée votre réputation de râleurs vous rendra totalement inaudibles.
                            • [^] # Re: Pour et contre

                              Posté par . Évalué à 5.

                              C'est toujours pareil, dans les aéroports c'est des personnes qualifiées (formation, enquête administrative, etc) et autorisées par la loi qui le font...
                            • [^] # Re: Pour et contre

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Pourquoi dans 3 ans? Car maintenant, et depuis des années, la fouille corporelle existe, je l'ai testée plusieurs fois déjà, il s'agit de l'aéroport : Si tu bipes au portillon

                              Tu compare la police des frontières (qui a des droits étendus par rapport à la police normale, et pas la même finalité) et une caissière *_*

                              On fait fort dans ce thread
                            • [^] # Re: Pour et contre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Tu es en train de comparer un officiel assermenté qui assure la sécurité physique d'un transport particulièrement sensible dans un cadre légal existant .... à une caissière de supermarché qui fait semblant de lutter contre le vol (parce que tant qu'il n'y a pas fouille c'est vraiment pour dire qu'ils le font) en violation du cadre légal existant ?

                              Et après c'est moi qui n'ait pas de mesure ? Je vois au moins trois différences fondamentales:
                              - à l'aéroport c'est son rôle, il est assermenté pour ça (et oui ça a une influence)
                              - à l'aéroport son but est la sécurité public, pas un intérêt privé
                              - à l'aéroport il le fait dans un cadre légal existant et en accord avec la loi

                              Personnellement à l'aéroport je l'accepte,
                              (notes cependant que pour passer en fouille corporelle en France il faut vraiment qu'il y ait une raison, ça n'arrive pas souvent ... merci de ne pas confondre fouille corporelle avec palpations d'ailleurs, parce que je pense que tu parles de ça)

                              Jusqu'à un certain point d'ailleurs, parce que à force de ne pas réagir tu noteras que ce qu'ils font aux US commence à dépasser l'acceptable (on ouvre ton ordinateur, on le garde en saisie, on te demande tes mots de passe et la clef VPN pour ce connecter à ton extranet : ça a tellement dépassé le terrorisme que la plupart des grosses boites offrent des portables "vierges" ou du stockage déporté pour éviter que l'état fouille leurs intérêts économiques).

                              Mais au moins même dans ce cas c'est fait avec le soutient de la loi. Même si cette loi devrait être changée AMHA, ça fait une différence fondamentale à mes yeux. Fais passer la loi qui permet aux caissières de fouiller mon sac et je râlerai contre la loi et pas contre la caissière et le magasin. Même si tu auras du mal à la faire passer cette loi justement, et ce n'est pas pour rien qu'il y aura de la résistance même chez les députés de la majorité.
                              • [^] # Re: Pour et contre

                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                Tu es en train de comparer un officiel assermenté qui assure la sécurité physique d'un transport particulièrement sensible dans un cadre légal existant .... à une caissière de supermarché qui fait semblant de lutter contre le vol (parce que tant qu'il n'y a pas fouille c'est vraiment pour dire qu'ils le font) en violation du cadre légal existant ?

                                Oui, je vois que ça vous fait bondir, mais je regarde la finalité : dans les deux cas on a vu ce qu'il y avait dans mon sac.
                                Vous bondissez sur la "loi", alors que comme je l'ai déjà dit dans un autre post vous acceptez de griller allègrement le feu rouge piéton alors que la loi vous l'interdit... Si vous voulez que la loi soit respectée par la caissière, commencez par vous et ne passez jamais à un feu piéton rouge, même sans voiture (la loi et la loi, vous voulez la faire appliquer à d'autre pour des choses futiles, oui futile car la finalité est la même entre caissière et vigile, commencez par vous appliquer à vous même la loi)

                                merci de ne pas confondre fouille corporelle avec palpations d'ailleurs, parce que je pense que tu parles de ça

                                Oui, j'ai mélangé les deux.

                                ce qu'ils font aux US commence à dépasser l'acceptable

                                Oui, ça a dépassé l'acceptable, car fouiller ton PC n'améliore ni la sécurité dans l'avion, ni la sécurité des US vu que tu peux télécharger tout à partir d'Internet rapidement. Je n'ai aucune envie d'aller aux US pour cette raison, entre autre. Les US, c'est sans moi.

                                Mais vu que vous avez râlé sur la caissière avant, on ne vous écoute plus pour ça, trop de bruit autour...
                                • [^] # Re: Pour et contre

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  > Oui, je vois que ça vous fait bondir, mais je regarde la finalité : dans les deux cas on a vu ce qu'il y avait dans mon sac.

                                  Ca n'est pas une finalité ça, c'est un moyen justement. La finalité dans un cas c'est assurer la sécurité physique des personnes, dans l'autre c'est assurer les intérêts privés d'un commerçant. Même si les intérêts privés sont tout à fait légitimes, je ne suis justement pas d'accord pour accepter les mêmes moyens d'action dans les deux cas.

                                  > Si vous voulez que la loi soit respectée par la caissière, commencez par vous et ne passez jamais à un feu piéton rouge, même sans voiture

                                  La réflexion de "celui qui n'a jamais pêché jette la première pierre" elle a ses limites. Déjà parce que tu compares des choses différentes dans des contextes différents et avec des portées différentes, et ensuite parce que quoi, tu veux me dire que si je passe parfois au feu rouge piéton je n'ai pas le droit de me plaindre quand on viole mes droits ?

                                  Donc comme je suppose que ça t'es aussi arrivé ça veut dire que tu ne te plaindras pas si je rentre chez toi pour voler ta TV. Ben oui, avant de me le reprocher il faudrait que tu ne traverses jamais au rouge d'après ta logique. Tu vois, c'est vite limité comme notion.

                                  > Oui, ça a dépassé l'acceptable, car fouiller ton PC n'améliore ni la sécurité dans l'avion

                                  Et fouiller ton sac à la sortie de caisse n'améliore pas la sécurité du batiment commercial. Ben oui, le droit de fouiller ton sac ne vient que de là, dans la loi avec les mesures exceptionnelles et temporaires dans le cadre des mesures anti-terroristes.

                                  Dans les deux cas il y a des intérêts qui ont perverti les droits qu'ils ont pour en abuser à leur profit.

                                  > Mais vu que vous avez râlé sur la caissière avant, on ne vous écoute plus pour ça, trop de bruit autour...

                                  Tout le monde a trouvé ça normal quand on a fait les fouilles corporelles. Puis on a accepté de fouiller les gens sur leur faciès, puis sur leur nom ou ressemblance de nom. Puis on a accepté d'ouvrir les portables pour vérifier qu'ils ne contenaient pas de plans de bombe. Puis quitte à ouvrir on a accepté de le laisser pour qu'ils aient le temps de faire les recherches. Puis quitte à le laisser on laisse le mot de passe. Puis quitte à laisser le mot de passe on laisse celui du VPN aussi.

                                  Il ne faut pas croire qu'ils sont fondamentalement plus idiots que nous aux US. Ils ont même tendance à être plus protecteurs que nous sur l'intrusion de l'état dans leur domaine privé. Si ça s'est passé c'est justement comme ça, par petite étapes toutes bénignes où quand quelqu'un râle on lui dit que c'est ridicule que c'est vraiment pas grand chose de plus. Si les gens avaient râlé à une des petites mesures, on n'en serait peut être pas là.

                                  il faut arrêter les choses au niveau d'une limite officielle et objective, après il est trop tard parce que chaque pas est trop petit pour justifier un "STOP". La loi est une très bonne limite officielle et objective, et c'est pour ça que je tiens à mettre le STOP à cet endroit. une fois qu'on aura trop passé cette limite, arrêter la machine deviendra très dur.
                                  • [^] # Re: Pour et contre

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Ca n'est pas une finalité ça, c'est un moyen justement.

                                    Oui. J'ai merdé sur le mot.
                                    Ca ne change pas le reste de ma phrase.

                                    Donc comme je suppose que ça t'es aussi arrivé ça veut dire que tu ne te plaindras pas si je rentre chez toi pour voler ta TV. Ben oui, avant de me le reprocher il faudrait que tu ne traverses jamais au rouge d'après ta logique. Tu vois, c'est vite limité comme notion.

                                    Tu compares le fait de jeter un oeil dans ton sac à une vol???
                                    Désolé, mais non : ça s'apparente bien plus à ne pas faire exactement la loi, plutôt comme traverser au feu rouge, que de prendre de force un objet à quelqu'un... JE ne vois pas ce qu'un vol (où la personne volée perd un objet, contre quoi avec un rapide coup d'oeil?)
                                    Il y a une chose fondamentale entre nous : pour toi un rapide coup d'oeil dans ton sac par une caissière, que tu sais que tu vas avoir quand tu rentres, est comparable à un braquage de ta maison, et pour moi c'est juste une personne que regarde que tu n'as pas de gros objets potentiellement du magasin, rien de plus.

                                    la loi est une très bonne limite officielle et objective,

                                    Je revient donc à mon histoire de traversée au feu : comme la loi est une très bonne limite, si un flic te verbalise 75€ (prix de l'amende dans la loi pour traversée de piéton si je ne dis pas de conneries), tu ne devras pas râler parce que comme tu le dis, la loi est une très bonne limite officielle est objective, donc c'est 100% normal de te faire verbaliser pour ça, tu remercie même le flic de faire respecter la loi.
                                    Non, désolé, je ne suis pas convaincu par la chose.

                                    Si ça s'est passé c'est justement comme ça, par petite étapes toutes bénignes où quand quelqu'un râle on lui dit que c'est ridicule que c'est vraiment pas grand chose de plus. Si les gens avaient râlé à une des petites mesures, on n'en serait peut être pas là.

                                    Moi je vois carrément l'effet inverse : comme une petite partie des gens ont pinaillé au début pour une fouille corporelle, la majorité des ont été curieux, ont analysé, se sont dit que c'était des pinailleurs car bon, c'est pour vérifier juste que tu n'as pas un truc dangereux, c'est compréhensible, alors les pinailleurs arrêtez de faire chier. Quand plus dur s'amène (genre la fouille logicielle), les même vont râler, mais la majorité des gens ne va pas analyser (ils se sont fait avoir la première fois, c'est bon ça suffit) et laisser de côté ces pinailleurs (dommage, la il fallait analyser, mais la cartouche a déjà été utilisée...).

                                    Nous n'avons clairement pas la même analyse de l'histoire...
                                    • [^] # Re: Pour et contre

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Quand plus dur s'amène (genre la fouille logicielle), les même vont râler, mais la majorité des gens ne va pas analyser (ils se sont fait avoir la première fois, c'est bon ça suffit) et laisser de côté ces pinailleurs (dommage, la il fallait analyser, mais la cartouche a déjà été utilisée...).

                                      Si t'as rien à cacher pour une inspection visuelle de ton sac, t'as quoi de plus à cacher pour une fouille de ton ordinateur ? C'est juste pour vérifier que ton ordi est sécurisé et que tout le contenu est légal (que tu voles pas les ayants-droits, interprètes et créateurs).
                                      Et finalement c'est aussi simple si c'est pas la police qui le fait, pourquoi Vivendi ou la Sacem pourrait pas le faire direct ? Ça coute moins cher pour le contribuable, donc c'est tout bénéf. En plus si c'est automatisé, si c'est un logiciel qui effectue la fouille, personne va voir vraiment ce qu'il y a sur ton ordi, ta vie privée est protégée. Pourquoi tu voudrais pinailler ?
                                    • [^] # Re: Pour et contre

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      > Ca ne change pas le reste de ma phrase.

                                      un peu quand même, si. Ce que j'accepte comme moyen pour certains problèmes et certaines finalités, je ne suis pas forcément prêt à l'accepter pour tout et n'importe quoi.

                                      Et pour moi il y a un gouffre entre assurer la sécurité physique des passagers sur un transport à risque et lutter contre le vol à l'étalage.

                                      > si un flic te verbalise 75€ [...] tu ne devras pas râler parce que comme tu le dis

                                      Là tu n'as que ma parole mais je peux t'assurer qu'autant ça me fera râler de devoir payer (donc je n'irai pas jusqu'à remercier le policier), autant je trouverai normal que oui, le flic verbalise s'il juge que ça le mérite. Tu ne me verras jamais contester une contravention si je ne conteste pas la faute elle même (bon, ayant eu la chance de ne jamais en avoir c'est une situation purement virtuelle, mais le faire irait suffisamment contre mes valeurs et mes principes pour que je sois assez assuré de ma réaction).
                                      Quand je vois des gens raler contre leurs PV tu ne peux pas savoir à quel point ça me met en rogne.

                                      Donc oui, à défaut d'être parfait en toute occasion, quand on me reprend je ne trouve pas ça anormal.
                                    • [^] # Re: Pour et contre

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      si un flic te verbalise 75€ (prix de l'amende dans la loi pour traversée de piéton si je ne dis pas de conneries)

                                      si un peu, l'amende est de 4€ (et 7€ au maximum si elle est majorée)
                                      • [^] # Re: Pour et contre

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Ils viennent d'où ces chiffres ? Moi j'ai trouvé: Première classe (normale) 11€ (majoré) 33€ (maximale) 38 €.
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      T'es vraiment trop chou toi ... Tu crois _vraiment_ que s'il y avait moins de vol les magasins baisseraient leur prix ?

                      Aie aie aie ... Tu crois encore au père noel et que la concurrence fait baisser les prix aussi ?
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      >Descendre le pouvoir d'achat de tes voisins juste pour ne pas ouvrir un sac fasse à une caissière, désolé je n'adhère pas, le droit à la vie privée à une limite à ne pas dépasser, la elle elle est dépassé pour moi.

                      En quoi refuser d'ouvrir son sac à une caissière fait baisser le pouvoir d'achat de mes voisins ?
              • [^] # Re: Pour et contre

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Euh... On parle vraiment d'un coup d'oeil rapide dans un sac la?

                J'espère que tu milites 10x fois plus sur la non sanction quand un piéton passe au feu rouge (pour le piéton) ou qu'un mec se fait chopé avec une barète de shit, car la loi doit être respectée, et je trouve ce comportement nettement plus grave (ben oui, sécurité des personne et santé) que jeter un oeil dans un sac.
                • [^] # Re: Pour et contre

                  Posté par . Évalué à 1.


                  J'espère que tu milites 10x fois plus sur la non sanction quand un piéton passe au feu rouge (pour le piéton) ou qu'un mec se fait chopé avec une barète de shit, car la loi doit être respectée,

                  C'est moi ou tu mélange absolument tout ?


                  Ca s'apelle noyer le poisson.

                  Et je suis pour regarder le contexte :
                  1°) pour le sac : si ils veulent regarder dans le sac -> ils prennent un vigile. C'est pas compliqué!

                  La loi ici est justement bien faite, pour une fois : n'importe qui ne peut pas regarder ce qu'il y a dans ton sac, mais ceux qui en ont besoin peuvent quand meme le faire, avec des garde fous!


                  2°) pour le piéton : si ils n'y a aucune voiture , il ne risque pas grand chose (typiquement les feux pieton à 2heures de mat ... on va pas attendre que les non-voitures passent ).
                  si par contre il met sa vie ou celle des autres en danger, je n'aurais pas de probleme pour qu'il soit sanctionné (de facon proportionné)

                  3°) pour le shit, c'est une drogue. Je diffère dealer de consommateur. Dans les deux cas je ne vois pas de probleme pour qu'il soit sanctionné, de la meme facon : de facon proportionné.

                  4°) je n'ai pas parlé de sanction pour les gens qui veulent regarder dans mon sac sans ma permission, pourquoi tu me parle de sanction alors dans tes exemples ?
                  C'est pour ca que ca a juste strictement rien à voir.
                  • [^] # Re: Pour et contre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Ca a bien à voir... Dans un cas tu veux que la loi s'applique, dans l'autre ut dis "bah... si ça craint pas, qu'il viole la loi"

                    Non, non... Si tu dis que la loi est la loi, elle doit l'être partout : ca ne te coûte rien que ce soit la caissière plutôt que le vigile qui jette un coup d'oeil (dans les deux cas une personne regardera ton sac), comme ça ne te coute rien de passer au rouge. Dans les deux tu devrais militer pour l'application de la loi, et pas seulement quand la loi t'arrange.
                    • [^] # Re: Pour et contre

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ca a bien à voir...
                      Euh non pas du tout, c'est des situations tout a fait différentes, mais c'est pas grave.

                      1°) tu te place dans une optique de coercition. (donner une amende).
                      Ce n'est pas du tout l'optique utilisé dans le journal.

                      2°) Je ne fait pas appel à la police, mais répond à une agression (aggression dans le sens action illégale A MON ENCONTRE)
                      Si un delaer veut me refourger du shit, JE dirais non.
                      Si un manager veut voir mon sac, JE dirais non.

                      3°) Tu remarquera qu'elle n'a PAS fait appel à la police. Donc l'histoire de la sanction est hors de propos.


                      oh tiens, tes exemples ils marchent très bien ... quand on se met dans le meme contexte et qu'on commence pas a essayer de noyer le poisson.


                      ca ne te coûte rien que ce soit la caissière plutôt que le vigile qui jette un coup d'oeil (dans les deux cas une personne regardera ton sac)
                      C'est gentil de décider pour moi, mais occupe toi de TES affaires. Je fait ce que je veux avec ma vie privée, en essayant de respecter la loi.
                      Si ca ne fait rien que ca soit la caissière plutot que le vigile, ca ne te fait rien que ce soit un quidam dans la rue ... apres tout, comme tu dis , "dans les deux cas une personne regardera ton sac".

                      tu te promene quand , que je te demande d'ouvrir ton(tes) sac pour vérifier que tu ne m'ai rien volé ?
                • [^] # Re: Pour et contre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Il y a une grosse différence entre ne pas sanctionner financièrement une violation de la loi, et celle d'imposer une telle violation.
              • [^] # Re: Pour et contre

                Posté par . Évalué à 2.

                considéré ... RESPECTER

                Et si on considère que l'orthographe élémentaire doit être respectée, on boycotte l'écriture ?
                • [^] # Re: Pour et contre

                  Posté par . Évalué à 2.

                  pas besoins, je boycotte les deux. Je suis sous la torture là, d'habitude je ne parle ni n'écris :P
            • [^] # Re: Pour et contre

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              > Franchement vous parlez de ce ptit coup d'oeil rapide comme si on pénétrait dans votre domicile. Faut prendre la mesure des choses un peu dans la vie.

              Légalement je ne suis pas sûr que ce soit très différent

              Et personnellement le contenu de mes sacs me parait plus personnel que laisser quelqu'un entrer dans mon salon (et je suppose que c'est encore plus vrai pour les femmes et le sac à main).

              Le problème c'est de laisser bouffer au fur et à mesure des questions de vie privée jusqu'à ce que ça devienne normal et qu'on aille un peu plus loin.

              On peut toujours dire oui parce que chaque petite avancée n'est pas gênante en soi par rapport à la précédente. Ou alors on peut dire non parce que c'est une question de principe. Je ne suis pas certain que la question de principe soit forcément quelque chose de mauvais dans la vie.

              > Sinon, tu t'barres.

              Ce qui revient à donner raison au plus fort indépendamment de la loi. Je n'aimerai pas vivre dans ton monde. Dans le mien il y a des lois justement pour éviter ça.
          • [^] # Re: Pour et contre

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Bon, je sais qu'ici on est sensé être entre "gens qui mettent la vie privée par dessous tout", mais faut bien des contradicteur (et j'ai du Karma, autant en profiter :) )

            (un casque de moto c'est entre 150 et 500€ ...)

            (non, c'est pa la que je pense que ça va râler)
            J'en ai acheté 2 pour 140 € rien que la semaine dernière (putain de banc, ne JAMAIS laisser des casques sur un banc, un banc c'est haut :), et je change tout casque tombé même d'un mètre). Homologués tout autant que les casques-de-la-frime-qui-tue à 500€.
            Je ne veux pas dire que c'est bien de railler un casque, mais :
            - Ca remet dans le contexte la situation au niveau du prix : si tu mets 500€ dans un casque, c'est pour la frime uniquement, il ne protègent pas d'un accident plus que les autres (le bla bla commercial est crédible pour toi? Si un casque doit péter, il pétera que ce soit 70 ou 50 €), un casque normal est au alentour de 70 à 100€ max.
            - Pour les rayures, elle est la souvent (je ne dit pas souvent) avant l'entrée dans le magasin, juste que tu inspecte ton casque à la sortie du magasin, tout en oubliant de l'inspecter à l'entrée, comme par hasard.

            Ce que je trouve génial , c'est que c'est celui qui essaie de respecter la loi, et sa vie privée, qui se fait engeuler.

            (mais ici :) )
            Il y a au minimum un journal par semaine sur l'atteinte à la vie privée qui meure, putain qu'est-ce qu'elle meure souvent cette vie privée, elle a combien de vies cette vie privée?

            Trop de râlage tue le râlage, ça devient du bruit à force.
            Pester contre juste montrer son sac en sortant (optionnellement, car on te propose de le laisser à l'entrée), ça fait râleur plus que défenseur de la vie privée. C'est parfois les même qui critiquent les grèves à répétition de la SNCF pour des choses "futiles", mais vous avez le même syndrome.

            Et si vous êtes si nombreux, ouvrez un magasin avec la non ouverture des sacs en sortie dans la publicité, on verra si ça vend. La concurrence est libre en France (pour les commerces). Perso je ne met pas un €uro dans votre affaire, tellement l'accroche sera peu réceptionnée par les clients potentiels.
            • [^] # Re: Pour et contre

              Posté par . Évalué à 3.

              'en ai acheté 2 pour 140 € rien que la semaine dernière
              Moi quand j'achete un casque c'est un intégrale et de qualité minimum... juste que je préfère etre sur que si je me croute ben et ma machoire (coucou les jets) et le reste reste à sa place.

              Shoei et Arai sont les deux grandes marques les plus connu, et leur premier prix est à 300€.

              Alors ensuite certe tu peux trouver des casque à 50€ ... Toi tu met ta vie entre leur mains, moi je prefere prendre un casque plus cher, chacun son choix.

              (meme chose, pas de moto sans blouson de moto).

              il ne protègent pas d'un accident plus que les autres
              Je ne dis pas que le plus cher protège forcément mieux, mais croire qu'il n'y a pas de différence de qualité entre deux casques , c'est de l'aveuglement.
              Il n'y a qu'a voir les tests ,par exemple de moto magazines, etc.... Dernièrement il y avait des tests sur les dorsales, qui étaient pourtant homologués CE... et ben crois le ou pas, mais elles n'avait pas toute, loin de la, la même protection!


              Ensuite un casque plus cher peut avoir d'autres raison, meilleur aerodynamisme, meilleur aération, moins de bruit, moins lourd pour la meme protection, double écran, etc...

              - Pour les rayures, elle est la souvent (je ne dit pas souvent) avant l'entrée dans le magasin, juste que tu inspecte ton casque à la sortie du magasin, tout en oubliant de l'inspecter à l'entrée, comme par hasard.
              Perso j'ai pas encore ma moto, donc pas encore ce probleme quand je vais faire les courses... mais j'ai déja vu un sac se faire mettre dans un casier à l'entrée dans un supermarché ... ben j'étais content d'etre venu sans sac!

              Il y a au minimum un journal par semaine sur l'atteinte à la vie privée qui meure, putain qu'est-ce qu'elle meure souvent cette vie privée, elle a combien de vies cette vie privée?
              J'ai dis qu'elle était morte ?
              me semble pas.

              Trop de râlage tue le râlage, ça devient du bruit à force.
              Rien ne t'oblige à le lire.

              Et puis tu as raison, mettons nous la tete dans le sable.
              La vie est tellement mieux chez les bisounours.
              Vive bisounours land !
              allez repetez apres mois (et n'oubliez pas le tube de vaseline!)



              Et si vous êtes si nombreux, ouvrez un magasin avec la non ouverture des sacs en sortie dans la publicité, on verra si ça vend.
              Perso on m'a rarement fait chier, ca doit etre mon salut aux vigiles qui doit faire ça ;)
              (et puis d'hab je demande directos au vigile si j'ai des livres et que je vais à la fnac ... souvent ils s'en foutent XD).

              Pester contre juste montrer son sac en sortant (optionnellement, car on te propose de le laisser à l'entrée),

              La sécurité est top chez toi. Tu vas laisser ton sac à main (qui contient toutes tes affaires chez une dame) aux main d'un parfait inconnu, et dans un endroit que presque n'importe qui peut passer, voir demander (dans bon nombre de magasin, il te dise le numéro du casier, et ne te donne aucun jeton, il suffit de passer plus tard et de te faire passer pour quelqu'un).

              C'est parfois les même qui critiquent les grèves à répétition de la SNCF pour des choses "futiles", mais vous avez le même syndrome.
              Je n'ai jamais critiqué une grève de la sncf, alors que je suis souvent touché.
              La greve est un moyen d'expression legal et normal.
              L'attribution arbitraire de droit illégaux n'est PAS legal NI normal.

              Libre a toi ensuite de considérer que si un vigile veut "tater" ta petite copine "parce qu'après tout ca te gene pas trop, c'est juste une palpation corporelle" de le laisser faire, mais la je crois que tu aurais un autre comportement.
              Ben la c'est la meme chose (pas au meme niveau certes): pourquoi ils auraient le droit de ME faire chier, en s'attribuant des droits qu'ils n'ont pas ?
              • [^] # Re: Pour et contre

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Shoei et Arai sont les deux grandes marques les plus connu, et leur premier prix est à 300€.
                Pour info, c'est pas ça qui garanti leur qualité (certains Shoei ou Arai, même pas donnés comme le XR-1000 sont moins solides que des casques à 100€ ) :
                http://www.motomag.com/Casques-moto-le-classement-Sharp-4454(...)
                M'enfin dans tous les cas, à 10€ ou a 1500€, si on t'impose de laisser ton matos à l'entrée d'un magasin, y a intérêt à ce qu'il soit rendu dans l'état où tu l'a donné. Si le personnel du magasin m'abime mon casque, clair que j'y retourne pas.
                • [^] # Re: Moto...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Pour info, c'est pas ça qui garanti leur qualité

                  Chut, tu vas faire des pendaisons chez les gens qui croyaient encore que plus ils achètent un casque cher ("je mets 500€ dans un casque, c'est pour ma sécurité! T'es vraiment trop con d'y mettre que 70€.", des dizaines de fois entendu... J'en profite pour dire par rapport à un commentaire plus haut que je paye 70€ pour un intégral, pas un "jet" qui ne protège pas la mâchoire), plus ils sont en sécurité... Non, 500€, et même plus de 100€ dans un casque, c'est de la frime, rien de plus, c'est comme acheter un iPod "de la mort qui tue avec la fonction qui tue" (laquelle? Oups).
                  "Plus c'est cher, mieux c'est", ce préjugé est toujours la...

                  Sinon, merci pour le lien qui donne ensuite le site http://sharp.direct.gov.uk/ , on y apprend que plein de casques <150 (avec même un à 80€) sont plus secure que plein de casques à 500€...

                  y a intérêt à ce qu'il soit rendu dans l'état où tu l'a donné

                  J'espère que tu notes bien "l'état où tu l'as donné". J'ai vu plein de motards descendant de leur moto donner leur casque sans jeter un oeil dessus, et râler pour une rayure quand ils le reprennent. A avoir vu l'entrée et la sortie du casque, je suis sûr que la grosse majorité de ceux que j'ai vu ne peuvent absolument pas savoir si c'est le magasin qui a malmené le casque ou si c'est un petit caillou qui a éraflé le casque quand il était juste avant à 150 km/h sur l'autoroute... Mais c'est toujours la faute du magasin, toujours, sans une once de doute.
                  • [^] # Re: Moto...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    plus de 100€ dans un casque, c'est de la frime, rien de plus
                    Beh pas forcément non plus, comme le dit briaeros007 il n'y a pas que l'aspect sécuritaire. Le confort c'est bien aussi et le silence, par exemple, coute souvent cher. Et un casque silencieux, au quotidien, tu l'apprécies beaucoup.

                    J'ai vu plein de motards (...)Mais c'est toujours la faute du magasin...
                    Ah beh le motard aussi c'est un être humain et de temps en temps il sait être très con (j'espère que dans mon cas c'est juste de temps en temps d'ailleurs ;) ). Mais j'espère que ce n'est pas une généralité.
                    Et puis bon, je peux comprendre que quand tu files un casque (surtout si tu te l'es payé pour la frime) et qu'on te le rend abimé, tu sois un peu énervé contre les gens qui te l'ont abimé.

                    Et pour revenir dans le sujet, pour l'instant, on ne m'a pas encore demandé de montrer le contenu de ma sacoche de réservoir quand je fais les courses. Mais celui qui me le demande ou qui me demande de la laisser à l'entrée du magasin alors qu'on te fait payer les sacs (elle a bon dos "l'écologie"), il est à peu près sur de ne pas me revoir.
    • [^] # Re: Pour et contre

      Posté par . Évalué à 10.

      Je comprend ta réaction, légitime, mais je vois aussi que 2 à 3% (si je me souviens bien) de la somme qu'on paye est du fait des vols à l'intérieur des magasins.

      2% à 3% de la somme qu'on paye est du fait de ce que le magasin veut te faire payer en plus en invoquant la cause du vol, ce n'est pas la même chose. C'est peut-être de la paranoïa, mais je n'ai pas confiance en les magasins. Contrat de méfiance, toussa.

      Et ça me fait rager de payer à la place d'autres personnes qui se sucrent sur moi.

      Monsieur n'a pas compris comment le système capitaliste fonctionne, c'est dommage. Aujourd'hui, tu paye constamment pour que des gros cons se sucrent sur ton dos, et tu n'en fais pas tout un fromage pour autant.

      Je suis désolé si ma réponse te parait un peu violent, mais taper sur les voleurs de pommes provoque en moi une réaction épidermique, très violente et très peu controlable. Les gars qui volent dans les supermarchés sont mille fois moins méprisables que les patrons de ces mêmes supermarchés. Les jeunes qui pillent un inter, faute d'argent, faute d'intégration ou faute d'avoir quelque chose d'autre à faire sont identiques aux ouvriers du début du XXe siècles qui devaient voler le pain à la boulangère pour se nourrir et qu'on envoyaient par milliers en prison. Alors, la bonne conscience du genre "Ces voleurs volent NOTRE ARGENT !!!!!!", je me la fourre par derrière.

      Amicalement,
      • [^] # Re: Pour et contre

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        2% à 3% de la somme qu'on paye est du fait de ce que le magasin veut te faire payer en plus en invoquant la cause du vol, ce n'est pas la même chose. C'est peut-être de la paranoïa, mais je n'ai pas confiance en les magasins. Contrat de méfiance, toussa.

        Il y a des stats internes précises lors des inspection de stock, ça permet de donner le montant de primes pour les salariés (les primes sont en fonction de ce taux), donc je m'y fie.

        Je suis désolé si ma réponse te parait un peu violent, mais taper sur les voleurs de pommes provoque en moi une réaction épidermique, très violente et très peu controlable.

        Je ne m'en offusque pas, faisant la même chose très souvent (parait que je suis réputé ici...)

        Mais je ne suis pas d'accord : si tu penses que le patron s'en met plein les poches, RIEN ne t'empêche d'ouvrir un commerce concurrent. Rien. Juste que ceux qui regardent d'un peu plus prêt ce rendent compte que c'est financièrement intenable de vendre moins cher que 2x le prix payé à l'agriculteur la pomme au client, pour cause de TVA, stock qui pourri, location de l'emplacement etc...

        Tu me parlerais des monopoles (SNCF etc...), je comprendrai, car on ne peut pas faire concurrence. Pour la magasin, pour la boulangerie, le vol est du vol (contrairement au numérique, le vol est une perte pour le commerçant), et tu peux ouvrir un commerce du jour au lendemain si tu penses que tu peux éviter d'engraisser le méchant capitaliste d'en face. C'est une mauvaise excuse de personne ne souhaitant que râler : aide-toi, le ciel t'aidera.

        Le seul point où je suis d'accord est sur les problèmes d'intégration (ascenseur social en panne complète etc...), ça peut expliquer mais ça ne peut surtout pas cautionner l'acte.
        Et les voleurs sont rarement les gens dans le besoin (il y a plus de vols sur l'alcool, les lecteur MP3 etc... Rien de nécessaire pour vivre), il y a énormément de gens dans le besoins très honnêtes (ne me sort pas qu'il faut être malhonnête pour ne pas être dans le besoin ;-) ).
        • [^] # Re: Pour et contre

          Posté par . Évalué à 4.

          si tu penses que le patron s'en met plein les poches, RIEN ne t'empêche d'ouvrir un commerce concurrent. Rien.
          Si : la concurrence. A moins d'avoir les moyens de faire aussi bien que les gros déjà en place, lancer son propre commerce sans se faire bouffer tient de l'impossible.
          • [^] # Re: Pour et contre

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Si tu penses que plein de gens ont de l'importance pour le fait de ne pas ouvrir leur sac, ils te donneront du capital.
            Je crains juste que tu ne reçoive aucun capital, car la viabilité de ton truc sera nulle (personne n'acceptera de payer 5% plus cher par exemple pour payer le vigile à la place des caissières, c'est ton business plan qui est merdique, pas la concurrence.)
  • # Idées

    Posté par . Évalué à 5.

    Tu mets un balladeur vidéo, et tu fais tourner 2girls1cup en boucle.
    Ou alors tu mets pleins de trucs qui salissent dedans, quand on te le demande, tu renverses ton sac sur le tapis roulant, et après avoir remis le plus gros dans le sac ils se retrouvent avec un tapis tout sale.
    Bon, après c'est moins pratique pour mettre des trucs dans le sac.

    Sinon tu poses ton sac à l'entrée.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Idées

      Posté par . Évalué à 0.

      2girls1cup c'est du pr0n?

      Bonne idée le pr0n aussi :-)
    • [^] # Re: Idées

      Posté par . Évalué à 6.

      Si Reiser (Jean-Marc_Reiser) était encore vivant, il aurait pu nous faire un beau dessin : "Chions dans nos sacs à main !"
      • [^] # Re: Idées

        Posté par . Évalué à 10.

        Et si Reiser (Hans_Reiser) était encore libre, il aurait pu écrire sur usenet: "La tête de votre femme dans le sac a main !"

        ... désolé
  • # Méthode à la c**

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Ah l'inspection visuelle, quel bon souvenir quand j'étais lycéen. J'avais eu le malheur d'avoir du temps à perdre dans une grande ville de France avant qu'arrive mon car. Je me suis dit, "tiens, si j'allais à la F***". J'aimais bien ce genre de magasin, y flâner pour voir toutes sortes de produits, feuilleter, et évidemment acheter quand je trouvais quelque chose qui m'intéressait.

    Donc, je flâne et finalement je sors pour aller prendre mon car. Le vigile me demande d'ouvrir mon sac à dos (ben oui, lycéen, sac à dos, c'est le profil du terroriste de supermarché).

    Moi pas de problème, et c'est là que commence le jeu du plus con. Dans mon sac, il y avait un livre, dans une pochette plastifiée car je suis maniaque, je ne corne que très peu les livres et je respecte les reliures : grave erreur !). Et évidemment, pour le vigile, le bouquin venait *forcément* du magasin !
    Il me demande d'aller au PC sécurité, moi pas de problème.
    Et là, grand spectacle, une succession de vigiles, le gentil, le méchant pour me faire cracher que j'ai volé le bouquin. Même le black marabout de service (le seul qui m'a dit qu'il était sûr que je l'avais pas volé, sisi c'est vrai !) .

    L'interrogatoire caricatural quoi. Moi, avec mes quelques connaissances comptables, je leur balance "vous pouvez pas vérifier le stock théorique, aller vérifier sur le rayon, si ça cadre ça serait déjà réglé... Évidemment, si ça ne cadre pas, ça ne signifie pas que je l'ai volé, mais dans le premier cas on arrêtera de perdre du temps...". Peine perdue, ça devait être trop "intelligent" comme réponse, il parait qu'ils n'ont pas de moyens de vérifier (mouarf !).

    Bref, trop gentil, je repars (enfin, je suis "libéré") avec mon bouquin et une petite fiche papier dans leurs tiroirs puisque j'ai tenu tête pendant quand même une bonne quarantaine de minutes...

    Finalement, le lendemain, c'est la grande frangine qui est revenue et qui a mis un tel boxon que la fiche a fini en confettis devant tout le monde :-)
  • # stade ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Et aux entrées des stades, ils ont le droit de vérifier les sacs ??
    d'ailleurs si ils avaient pas le droit de jeter ma bouteille d'eau ca m'arrangerait.
    • [^] # Re: stade ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ni interdire l'accès si on a un appareil photo un toi soit peu trop grand... Ceci-dit, ça devient un peu mieux maintenant, comme ils ne peuvent pas interdire les téléphones portables - APN et que les APN devient bon même petits (+ caméra) et qu'il y a une "masse critique" de gens qui aiment apporter un APN, ils abandonnent un peu de chercher les APN, ouf.

      Pour la fouille de sacs dans un supermarché, bon courage pour trouver la masse critique.
    • [^] # Re: stade ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui stade et concerts, ils ont le droit. Y'a des trucs spéciaux, ils ont aussi le droit de faire des palpations corporelles (personnes de même sexe toussa).
  • # ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Et sinon au lieu de faire un truc qui n'apporte rien a part te faire perdre du temps; ceux du personnel du magasin ; et ceux des clients qui attentent que le guignol qui est devant eux à la caisse en finisse pourquoi ne pas etre plus constructif ?

    Par exemple distribué des tracs pour informer les gens de leur droit (les grandes surfaces ne feront rien tant qu'une masse critique ne protestera pas).
    Ou encore changer de magasin et s'orienter vers de plus petite structure (marché, petit commerce, ..).
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pense pas faire perdre plus de temps que les gens qui paient par cheque, et à qui on demande de sortir 2 pièces d'identité differentes (surtout quand, comme dans certains magasins ils appelent un vigile pour vérifier les pièces).

      Sinon en dehors des petites structures il y a aussi la vente par correspondance, ça résoud aussi le problème.
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Encore que le paiement par chèque c'est rapide par rapport a ceux qui ont une carte bleu de la banque postale avec son serveur qui met plusieurs minutes a répondre.



        Dans mon coin on as au moins un vigile dans quasiment chaque magasin, mais très peu de contrôle de sac, en tout cas j'en ai pas eu ni vu depuis longtemps.
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          eh ouais, la banque des RMIstes et des petites retraites...
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu dois avoir une carte à demande d'autorisation systématique alors.
          Parceque j'ai une carte de la Banque Postale et je n'attend pas plus longtemps que mes collègues pour payer quand on va manger ??!?

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 2.

            J'ai plus de carte de la Banque Postale. Mais j'ai remarqué que quand quelqu'un utilise ce type de carte la transaction peut-être vraiment longue !
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Dans mon cas personnel depuis qu'il sont passé au sac payant a 3 centimes dans les champions je m'amène avec un sac systématiquement.

          Sac décathlon (enfin une de leur sous marque) 50L, le modèle où on en met dedans quoi...

          On ne m'a jamais demandé de l'ouvrir dans quelque champion que ce soit (3 différent tous dans paris : 13ème et 5ème arrondissement).

          Une fois j'avais oublié de virer une bouteille d'eau venant du champion, je m'en rend compte avant d'entrer dans le magasin.

          Je vais a l'accueil et je leur demande si je peux pas leur laisser, résultat la femme me dis d'aller faire mes course tranquillement sans même jeter un œuil sur la bouteille en question...

          Donc bon pour moi l'histoire d'autoriser la caissière a regarder dans mon sac ça me choque pas outre mesure, même si c'est mon droit.

          Ça m'ennuie franchement plus quand les vigiles t'obligent a poser ton sac a l'accueil du magasin avec personne qui le surveille et t'empêche de charger directement tes courses dedans...
  • # Une petite citation

    Posté par . Évalué à 6.

    "As night-fall does not come at once, neither
    does oppression...It is in such twilight that
    we all must be aware of change in the air
    - however slight - lest we become victims of
    the darkness."
    Justice William O. Douglas

    (On trouve cette citation au début du film /bienvenu à gattaca/)
  • # Tout ça pour ça ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Tu n'a pas l'impression de t'emballer un peu vite. Que je sache, un magasin n'est pas un lieu public. C'est un espace privé. Le gérant peut instaurer un règlement. Si j'ouvre un complexe naturiste et que j'impose la nudité à l'intérieur tu vas t'offusquer que c'est une atteinte à tes droits fondamentaux, toussa, toussa ? Si on ne veut pas aller cul nul on ne va pas dans un camping nudiste. On choisi un autre endroit pour passer ses vacances. Idem pour ce magasin. Si ça avait été dans un espace public, ok. A part les forces de l'ordre, personne n'a le droit de te demander d'ouvrir ton sac ou de te fouiller dans la rue. Mais là, bof.

    Si la démarche du magasin ne te plaît pas, personne ne te force à y faire tes courses. Au contraire tu pourrais signaler le problème à la direction et aller tranquillement faire tes courses ailleurs. S'ils voient une baisse de fréquentation, ils changeront de politique. Ça me fait penser à un magasin que beaucoup ici connaissent Sur***f. A une époque, ils demandaient d'ouvrir les sacs à l'entrée. Ça a du faire chier pas mal de monde parce que ça n'a pas trop duré. Ensuite, ils ont obligé les gens à laisser les sacs à la consigne à l'entrée. C'était d'ailleurs bien chiant parce qu'on entrait par un côté du magasin et on ressortait par l'autre, du coup il fallait re-rentrer pour récupérer ses affaires. Finalement, maintenant on rentre comme on veut. Ce n'est pas compliqué, si tu fait la grève du portefeuille, ils plieront.
    • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est pas parce que c'est un établissement privé qu'il peut faire ce qu'il veut, c'est ouvert au public, ils sont tenus de respecter les lois. Par exemple si il ne respecte pas la législation sur la vidéosurveillance, ce n'est pas à moi de changer de magasin.

      Pour le camp naturiste idem, c'est autorisé par la loi, pourquoi je m'en offusquerais ? Il y a une loi qui interdit de faire un camp naturiste ? Et si la fouille rectale est obligatoire à l'entrée du camp, il faut changer de camp ou se plaindre ?
      • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

        Posté par . Évalué à 2.

        ils sont tenus de respecter les lois. Par exemple si il ne respecte pas la législation sur la vidéosurveillance, ce n'est pas à moi de changer de magasin.

        On parlait du fait d'ouvrir les sacs en caisse. A ma connaissance, il n'y a aucune loi interdisant ça ou le fait de demander aux gens de laisser leurs sacs à la consigne. Le droit à l'oubli (pour la vidéo surveillance) fait partie des lois informatiques et liberté. Du moment qu'une mesure est légale, je ne vois pas ce que tu peux dire. C'est comme pour un contrat : C'est un consentement libre entre deux parties. On ne peut pas y mettre de clause contraire à la loi mais tout ce qui n'est pas illégal peut y être inscrit. Si tu n'est pas d'accord tu ne signes pas.

        Il y a une loi qui interdit de faire un camp naturiste
        Il y a une loi interdisant de demander d'ouvrir les sacs en caisse ?
        • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > A ma connaissance, il n'y a aucune loi interdisant ça ou le fait de demander aux gens de laisser leurs sacs à la consigne.

          Pour la consigne non, c'est une solution.

          > C'est un consentement libre entre deux parties.
          > Il y a une loi interdisant de demander d'ouvrir les sacs en caisse ?

          Ah, si tu y consens tu y consens. Mais si je n'y consens par ils n'ont toujours pas le droit de m'interdire d'entrer acheter (là il y a une loi pour ça).
          Bref, ça revient à dire qu'ils n'ont pas le droit de me forcer à ouvrir mon sac à la caisse sans soutient explicite de la loi (le vigile lui ayant le soutient explicite de la loi)
          Sinon oui, il y a un droit fondamental à la vie privée et à la propriété (donc entre autres à garder le contenu de ton sac pour toi).
        • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Il y a une loi interdisant de demander d'ouvrir les sacs en caisse ?

          Non, mais il y a une loi qui permet de refuser si ce n'est pas un vigile ou les forces de l'ordre (protection de la vie privée, déclaration universelle des droits de l'homme, reconnue par la constitution). Et tant que dans le reglement intérieur du magasin il n'y a pas marqué que les sacs doivent être présentés ouvert en caisse, je vois pas trop pourquoi ce n'est pas possible de refuser.
    • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Que je sache, un magasin n'est pas un lieu public. C'est un espace privé.
      Pas tout a fait :
      C'est un espace privé OUVERT AU PUBLIQUE.

      Si la démarche du magasin ne te plaît pas, personne ne te force à y faire tes courses.
      Transposé à la vente liée "si la vente liée avec windows ne vous plait pas, personne ne vous force d'acheter ce pc. Il y a plein de petits assembleurs".
    • [^] # Re: Tout ça pour ça ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > C'est un espace privé

      C'est un commerce public, je ne connais pas les termes légaux pour ça, mais ils ont pleion d'obligations. Et particulièrement ils ne peuvent pas imposer ce qu'ils veulent. Par exemple ils ne peuvent pas te refuser une vente, ils ne peuvent pas refuser les personnes de plus de 60 ans sans raison, ils ne peuvent pas t'imposer de rentrer avec du rouge à lèvre, ... et jusqu'aux lois anti-terroristes ils ne pouvaient pas ouvrir ton sac (maintenant ils peuvent, mais pas la caissière)

      Ton complexe naturiste est différent parce que le naturisme est alors l'objectif de ton complexe. Et encore, si tu veux faire un magasin naturiste en centre ville, je me demande jusqu'à quel point tu n'es pas obligé d'accepter les non naturistes qui viendraient te faire chier.

      > Si la démarche du magasin ne te plaît pas, personne ne te force à y faire tes courses.


      La démarche "si ça ne te plait pas tu vas ailleurs" elle a ses limites. Ca revient à donner raison au plus fort. Ce n'est pas dans ce système que je vis moi. Heureusement qu'on a des lois.
  • # idiot

    Posté par . Évalué à 5.

    Je me souviens d'un Carrefour où ils te fermaient ton sac à l'entrée avec un petit bracelet en plastique impossible à retirer sans un cutter, il fallait appeler le vigile pour pouvoir l'enlever... Du coup j'ai changé de magasin.

    Je pense qu'il faut refuser radicalement ce genre de pratique, si on a rien à se reprocher, on n'a pas à être surveillé.
    • [^] # Re: idiot

      Posté par . Évalué à -3.

      C'est vrai, c'est nul d'être surveiller, je peux plus me masturber dans le rayon "revue rose"
  • # trop fort

    Posté par . Évalué à 1.

    Moi je dis que c'est une niche où linux devrait s'installer: la video surveillance

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.