Journal systemd, de pire en pire

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
-35
24
avr.
2020

Je suis en train de tenter de mettre à jour mon portable sous Ubuntu. La mise a jour a un petit problème, le PC ne se lance pas en mode graphique.

Avant systemd, je pouvais facilement tenter de résoudre le problème en faisant unb ctrl+alt+Fn pour ouvrir un terminal en mode texte.

Avec systemd, c'est impossible. Cet abruti essaie de relancer le mode graphique en permanence, et lorsquye je fais ctrlµ+alt+Fn, je ne peux rien faire parce que le redémarrage force le mode graphique.

Merci systemd …

  • # grub est ton ami

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

    grub > Advanced options pourra probablement t'aider ;)

    • [^] # Re: grub est ton ami

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Semblerai qu'Ubuntu possède également un Mode de dépannage (recovery mode), qui semble offrir la console d'admin qu'il semble rechercher 🙂

    • [^] # Re: grub est ton ami

      Posté par . Évalué à 1 (+7/-6).

      Oui, mais, tu vois, ça ne serait pas nécessaire si systemd laissait les daemons crever en paix.

      J'ai eu cet exacte comportement quand archlinux est passé à systemd, puis quand l'init foire comme ça tu ne peux pas t'empêcher de te demander où sera le prochain point de cassure. Depuis je suis retourné sur le vieux SysVinit parce que je connais, ça fonctionne pour mes besoins, et j'ai pas besoin de réapprendre à tourner une roue.

      • [^] # Re: grub est ton ami

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 24/04/20 à 17:24.

        Oui, mais, tu vois, ça ne serait pas nécessaire si systemd laissait les daemons crever en paix.

        C'est une fonctionnalité de systemd, mais ce n'est pas forcé par systemd. Ça dépend comment c'est configuré par la distribution.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Ou alors, le problème est tout autre

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+15/-2).

    Je ne connais pas Ubuntu, mais sous Fedora, qui utilise systemd, Ctrl+Alt+Fn fonctionne toujours…

    • [^] # Re: Ou alors, le problème est tout autre

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

      Idem sous Arch

    • [^] # Re: Ou alors, le problème est tout autre

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

      Mais … le ctrl+alt+Fn marche … Le problème c'est que systemd tente de redémarrer x11, du coup, la machine rebascule en ode graphique avant même de pouvoir lancer une session de login.

      • [^] # Re: Ou alors, le problème est tout autre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

        Lorsque ton PC démarre, appuie rapidement sur Shift jusqu'à faire apparaître le menu Grub. Édite l'entrée Ubuntu avec la touche e. Trouve la ligne qui commence par linux, puis ajoute un 3 tout à la fin. Une fois que c'est fait, appuie sur F10 pour démarrer. Ça devrait booter en runlevel 3 et te filer accès à une console.

      • [^] # Re: Ou alors, le problème est tout autre

        Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

        En fait, ce qui t'embête en l'occurrence, c'est le respawn pour le terminal X qui a toujours été présent, avec initrd comme avec rc.d. Peut-être que le respawn était limité à 3 tentatives sur certains systèmes, me souviens pas. La parade évoquée dans le post ci-dessus -changement vers un runlevel non graphique- est le seul truc simple et efficace que j'avais trouvé à l'époque … combiné aux sysreq keys pour éviter d'y aller trop bourrin sur les système de fichiers.

        • [^] # Re: Ou alors, le problème est tout autre

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

          'est le respawn pour le terminal X qui a toujours été présent, avec initrd

          Waw, tu mets X dans l'initrd ! :)

          (je suppose que tu voulais dire avec SysVinit)

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # un peu plus long que j'imaginais

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+20/-19).

    de pire en pire […] Cet abruti

    Tiens, toujours à "ça"? J'avoue que j'imaginais que la honte de l’agressivité contre le changement serait plus rapide.

    Sinon, on se demande quand même pourquoi tu utilises Ubuntu et pas Devuan qui est taillée pour toi suivant tes dires… Masochiste dans l'âme ou reconnaissance que les alternative ne sont pas mieux?

    • [^] # Re: un peu plus long que j'imaginais

      Posté par . Évalué à 1 (+6/-7).

      on se demande quand même pourquoi tu utilises Ubuntu et pas Devuan qui est taillée pour toi suivant tes dires

      Devuan sur mes raspberry pi, freebsd sur mon PC perso, ubuntu sur mon laptop est là parce que je n'ai pas vraiment eu le temps de me pencher sur le support de la mise en hibernation de mon laptop lorsque je ferme le couvercle sous freebsd, et que je n'ai pas eu le temps de réinstaller un autre systeme.

      Puis si je n'avais pas une ubuntu quelque part, je serais mal placé pour critiquer …. la je sais de quoi je parle.
      +

      Le problème avec systemd, c'est quand ça marche pas (et c'est ce que je dis depuis le début) : c'est absolument pas simple de réparer.

      J'ai un ssd qui traine, je vais certainement y installer un freebsd pour voir si je peux régler le problème de fermeture de laptop, ou y installer une devuian (ou alternative). Avec ce confinement je devrais peut etre trouver un peu de temps.

    • [^] # Re: un peu plus long que j'imaginais

      Posté par . Évalué à -2 (+3/-6).

      Tout mesurer avant le choix d'une distribution est une gageure.. sans parler du fait que bien souvent, on a pas le choix.
      Merci de ne pas répondre au tac au tac et de réfléchir avant

      • [^] # Re: un peu plus long que j'imaginais

        Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

        Merci de ne pas répondre au tac au tac et de réfléchir avant

        Le journal est un troll qui a était écris à la va vite. Parce que le plus important c'est de dire à la face du monde que systemd c'est pas bien. Vu la qualité du journal, je ne vois pas pourquoi il mériterais beaucoup plus que des réponses « au tac au tac ».

  • # azerty

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 24/04/20 à 20:05.

    Au moins avec systemd la console du mode recovery a la disposition de clavier que j'ai configurée (positive attitude!).

    • [^] # Re: azerty

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Ça ne dépend pas du tout de systemd (comme beaucoup des choses) : sous Debian (même sans systemd) on a une bonne disposition dès l'initrd, même en bépo par exemple. En fait, le problème j'ai l'impression ce sont les préférences par défaut : avoir un bon keymap dans l'initrd, systemd n'y peut rien (quoique j'ai vu récemment qu'ils s'y attaquent) mais ça marche sous Debian sans, et redémarrer sans cesse les process c'est tout pourri pour moi et c'est ce que fait systemd mais pas sysv, même si chacun pourrait faire ce que fait l'autre.

      • [^] # Re: azerty

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        En effet, je viens de vérifier et c'est pris en charge par mkinicpio (dans /usr/lib/initcpio/install/keymap sous archlinux).

    • [^] # Re: azerty

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Ca n'a rien à voir avec systemd????

      Je comprends pas trop :-/

      • [^] # Re: azerty

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        Cf ma réponse ci-dessus: il y a une étape de générateur d'image initrd qui lit la disposition du clavier (dans /etc/vconsole.conf ou autre) et copie le fichier correspondant dans l'image initrd.
        J'ai supposé par erreur que systemd avait apporté cette amélioration car elle est arrivée en même temps que systemd sous Archlinux. En fait c'est une simple coïncidence.

  • # Solidaire dans la mouise

    Posté par . Évalué à -6 (+1/-9).

    Alors moi aussi j'ai tenté le passage à la 20.04 depuis la 18, et j'en ai eu pour mon argent. Bon, il faut dire que j'utilise Kwin et que j'ai upgradé qq jours avant la sortie officielle, mais ça m'étonne que ça puisse être la raison pour la palanquée de problèmes que j'ai eu :

    • avant même le premier boot, apt et consort m'ont fait des simagrées pas possible avant de faire l'upgrade en entier sans erreur.
    • lightdm totalement dans les choux. Impossible de configurer quoi que ce soit, ni même de le déverrouiller, avec bien sûr le lock reconfiguré à 10mn.
    • toujours impossible de faire un shutdown chez moi, à chaque fois le PC reboot… le problème existait depuis une bonne année, mais j'espérais qu'un nouveau kernel le résolve.
    • impossible d'avoir les touches mortes avec AltGr
    • raccourcis clavier custom HS avec Kwin, je dois les effacer et les rajouter à chaque boot (ou m'assoir dessus)
    • en faisant un win+flèche avec je ne sais plus quel window manager par défaut, la fenêtre active s'est maximisé sur la moitié de l'écran. Je ne sais pas depuis combien de temps ça le fait, mais là j'ai vraiment eu envie de fracasser mon PC avec le clavier.
    • dans le même genre, j'ai aussi des popups qui me demandent de rebooter toutes les 15mn, mais ça n'est peut être pas nouveau, juste que je me suis mis à lancer des upgrades par la GUI.
    • par contre, un point vraiment positif, on peut scaler l'affichage depuis les settings KDE… c'est fantastique, en 4 ans, je n'ai enfin plus besoin de me mettre à 10cm de mon écran 4k sous linux pour lire les fontes en 48.

    Le pire dans tout ça ? Il semblerait bien qu'aucun de ces problèmes ne soient imputables à cet étron de systemd. Je ne peux même plus troller objectivement sur la pire abomination qu'ait chiée l'humanité ! Franchement tout fout le camp… Comme quoi tu peux t'estimer heureux quelque part d'avoir de vrais arguments sous la main…

    Question subsidiaire parce que je ne suis pas totalement obtus : c'est possible de lancer un petit xhost + à la fin du boot avec systemd ? là j'avoue, ça me couperait la chique !

    • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      L'upgrade de la 18.04 à la 20.04 ne sera disponible que fin juillet… Je ne sais pas comment tu as fait, mais je ne suis pas surpris que ça pique.

      • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        C'est la première fois que j'entends que l'upgrade n'est disponible que bien après la sortie officielle !

        Il est en théorie tout à fait possible de faire l'upgrade maintenant :
        https://wiki.ubuntu.com/FocalFossa/ReleaseNotes#Upgrading_from_Ubuntu_18.04_LTS_or_19.10

        Par contre, après recherche, en juillet sortira la 20.04.1 et là l'outil proposera de lui même cet upgrade à l'utilisateur lambda. Je veux bien croire que ça sera plus stable d'ici là, mais ça ne justifie pas tous ces problèmes actuels.

        • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Peu importe le système, si l'on recherche la stabilité, il n'est jamais bon de se ruer sur la mise jour, dès le jour de la sortie. Il vaut mieux attendre quelques semaines, voir quelques mois, le temps que tous les problèmes de jeunesse soient corrigés.

          • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

            Les problèmes de jeunesse seront découverts par ceux qui testent dès maintenant principalement. Comme d'hab' faut choisir entre stabilité et disponibilité rapide (ie. entre plus ou moins de tests).

            • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

              Dit autrement, je testerais d'abord en local avec des postes client ou des serveurs (physiques ou virtuels) sur lesquels j'ai la main, avant par exemple de faire des montées de version sur des serveurs physiques distant dans un datacenter ou l'ordi de mes parents ou des serveurs hébergeant des services pour lesquels une interruption longue serait désagréable. Histoire d'une part de se faire la main, d'autre part de signaler d'éventuels soucis, et ensuite de pouvoir faire les opérations plus sensibles en toute confiance. Et c'est bien sûr vrai pour n'importe quelle distribution en fait.

          • [^] # Re: Solidaire dans la mouise

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            En l'occurrence, je recherchais surtout un système capable de faire un shutdown quand je lui demande, sans devoir recompiler le kernel pour autant. Ce que faisait la 18.04 à ses débuts, mais plus par la suite… donc bon les généralités ça ne conduit malheureusement pas toujours dans la bonne direction.

            Après il serait intéressant que je tente cette 20.04 en live cd, voir si ces problèmes sont dus en partie à ma config.

  • # systemd, c'est très bien pour ceux qui suivent le courant...

    Posté par . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 26/04/20 à 03:57.

    … pour les autres, il nous reste la démerde. Comment ça, il nous reste? C'est pas un peu ce qu'on a toujours voulu, un système hackable?

    Ton problème, il viens pas de systemd, hé non. Pourtant, moi, j'aime pas sD, je devrais tout lui mettre sur le dos selon les conventions geek du pour ou contre.

    Perso, j'ai d'abord été pour, parce qu'il virait manu militari le bordel de rc.d. Il le remplace par des fichiers en mode déclaratif… éparpillés partout! ( en vrai, j'y connaissais que dalle… et c'est systemd qui m'a permis de chercher les alternatives! vive sD, bon ou mauvais, il me fut utile!)

    En bref, systemd, a mes yeux, ça remplace juste un peu de shell pourri par du C qui se base sur des fichiers de config a la géométrie qui variera selon le temps.

    Je serais moinssé a bloc, je me doute, et je m'en fout. Je veux juste te poser une question: si tu aimes pas systemd, ben, pourquoi que tu l'utilises?
    Non, parce que perso, j'aime pas, certes, mais quand j'ai une merde, je me plains pas, pourtant j'utilise debian, la mère d'ubuntu. Ah, ptet parce que j'utilise un autre PID1?
    Ben oui, c'est possible, les mainteneurs de debian sont pas des enculés, ce sont des gens biens et d'habiles ingénieurs qui laissent l'option a ceux qui le veulent.

    Maintenant, c'est a nous, qui n'utilisons pas systemd de prouver qu'on peut s'en peut s'en passer. Oui cest la loi de la jungle. Mais c'est un peu le principe initial de l'open source, non? Le meilleur fork et gagne!
    Reste a prouver que systemd gagnera, mais ça, c'est pour moi ;)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.