FFII appelle aux dons contre le brevet logiciel unitaire

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et Ysabeau. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
31
10
déc.
2020
Justice

La FFII lance un appel urgent à donation à toutes les entreprises européennes du logiciel ainsi qu’à la communauté du logiciel libre et de l’Open Source (FLOSS) afin de pouvoir financer un dépôt de plainte constitutionnelle contre le projet du brevet unitaire.

La Cour UPC (la Cour de justice unifiée dédiée aux brevets) va promouvoir les trolls des brevets et des destructions d’emplois, sans que la CJEU (la Cour de justice de l’Union européenne) puisse avoir son mot à dire en matière de brevets, et les brevets logiciels en particulier. Seule la Cour constitutionnelle de Karlsruhe peut nous tenir à l’abri de l’UPC et de ses trolls sur les brevets.

Le brevet unitaire est la troisième tentative d’imposer les brevets logiciels en Europe, par la jurisprudence de ces cours spécialisées en brevets.

Journal Weboob, polémiques et contributions

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
21
16
août
2020

J'ai suivi de très loin les polémiques régulières à propos du logiciel Web Outside Of Browsers, de son acronyme Weboob. Le nom ne m'a pas particulièrement choqué et c'est donc tout naturellement que j'ai pensé à utiliser cette solution pour un projet interne, qui nécessite de récupérer des factures sur les sites de fournisseurs.

La première étape a donc été de consulter leur site internet, afin de déterminer si ce logiciel serait une bonne base pour répondre à mon besoin (…)

Weboob a dix ans !

Posté par  . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, Julien Jorge, Bruno Michel, Ysabeau et palm123. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
48
12
fév.
2020
Python

Logo Weboob

Cela fait dix ans jour pour jour que ce qui initialement était un bête script « dlfp2mail » a été renommé « Weboob », pour « Web Outside of Browsers », avec un objectif plus ambitieux : être une bibliothèque d’APIsation du Web.

Celle‑ci propose aujourd’hui quarante capabilities, qui sont une manière de standardiser les modèles de données et les interactions avec des sites proposant une capacité donnée, par exemple la vidéo, les actualités, l’émission de factures, la gestion de contacts, la banque, etc.

La bibliothèque intègre également de base 254 modules qui, chacun, interagit avec un site Web donné. Un module va implémenter une ou plusieurs capability : par exemple, Youtube implémente juste CapVideo, mais BNP implémente CapBank, CapDocument, CapProfile, CapContact et CapMessages.

Enfin, il existe 50 applications builtin qui s’interfacent avec les capabilities pour interagir avec les modules qui les implémentent. Par exemple, Boobank est une application en ligne de commande pour consulter et exporter ses comptes bancaires, QVideoob est une application Qt pour rechercher des vidéos, tandis que Monboob est un démon qui consulte régulièrement les sites d’actualité ou proposant une messagerie, et les envoie par courriel.

Mais la plus grande force de Weboob réside dans le fait qu’il s’agisse d’une bibliothèque. Ainsi, il est possible d’enrichir des logiciels existants avec cette capacité d’interagir avec des sites Web derrière une couche d’abstraction. Ainsi, dès qu’un nouveau module est créé, toutes les applications gérant au moins une des capabilities qu’il implémente vont automatiquement pouvoir en profiter.

À l’occasion de ce dixième anniversaire, la version 2.0 de Weboob est parue.

Une victoire de l’éthique dans une guerre économique

Posté par  . Édité par Davy Defaud, palm123, ZeroHeure, Ysabeau et Julien Jorge. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
114
19
nov.
2019
Communauté

Blackbird est une entreprise américaine qui fait partie de la catégorie « chasseur de brevets » (patent troll, en anglais), et pas n’importe laquelle, puisqu’elle est l’une des plus actives dans le domaine.

Les chasseurs de brevets achètent des brevets pour ouvrir des procès aux entreprises les enfreignant, le but est purement lucratif. La justice américaine étant ce qu’elle est, il est préférable pour une entreprise même innocente, d’éviter de payer les frais d’avocat et trouver un accord à l’amiable avec le chasseur de brevets, c’est moins onéreux et plus rapide.

Blackbird a voulu jouer le même jeu que d’habitude avec Cloudflare, en ouvrant sa cent‑huitième action en justice, à propos du brevet « Providing an Internet third party data channel », qu’ils ont précédemment acquis pour 1 US$.

Malheureusement pour Blackbird, Cloudflare a décidé de se défendre de manière exemplaire.

Journal Microsoft Edge : bientôt une version GNU/Linux

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
21
16
nov.
2019

Ivre, je viens de voir que Microsoft va publier une version de Edge pour Linux.

Ça m’a fait à peu près la même impression que recevoir une exception levée de cette manière :


    default:
        throw new Error("BUG: SOMETHING IS HORRIBLY WRONG, THIS SHOULD NEVER HAPPEN!");
    }

Je savais que je ne dormais pas assez en ce moment, mais là l’avertissement est sévère !

Bientôt, on pourra lire :

Microsoft développe une version de Cortana (…)

Journal Atom / VSCode

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
43
17
oct.
2019

Tu es lassé des discutions sans fin sur les thématiques égalitaristes de genre ? Tu trouves que le troll emacs meilleur que vim est périmé depuis au moins une décennie ? (Le consensus semblant être que vim est un meilleur éditeur de texte mais que Emacs est un meilleur OS) Tu souhaiterai que le trolldi tombe un jeudi plutôt qu'un vendredi parce que tu penses trop au week-end pour mouler efficacement ? Tu voudrais recentrer les débats sur la pertinence (…)