Journal Réponse de la sacem aux logiciels libres...

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
15
déc.
2005
Recu par mail à l'instant :

--
Bonjour
En réponse à votre message nous tenions à éclaircir certains points.

La Sacem n’est pas opposée au principe des logiciels libres, qui représentent un puissant élément d’innovation et de dynamisme. Elle-même, d’ailleurs, a recours depuis longtemps à Linux (comme de très nombreuses grandes entreprises françaises) ainsi qu’à d’autres technologies « open source ». La Sacem est tout à fait consciente que, comme l’écrit Daniel Glazman, « le logiciel libre dépasse largement les logiciels de P2P ».

Les propos rapportés par des commentateurs plus ou moins bien intentionnés, et dans une optique partisane, sont à resituer dans le contexte d’une réflexion en cours et d’un débat plus général concernant le projet de loi DADVSI. Il serait abusif, sur la base d’échanges ponctuels détournés de leur contexte, de tirer la conclusion que la Sacem développerait une politique hostile au logiciel libre.

Ce dont il est question ici est le respect des droits des autres créateurs et leur possibilité de vivre de leur création, remis en cause par la mise à disposition et l’usage de logiciels de peer to peer à des fins d’échanges illicites. Plusieurs des nombreux courriels que la Sacem a reçus -souvent très véhéments- soulignent d’ailleurs le bien-fondé de la lutte contre les échanges illégaux de fichiers musicaux et leurs conséquences pour les créateurs. De ce point de vue, le CSPLA (Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique) a adopté un avis permettant, dans des conditions strictement encadrées, de saisir la justice à l’égard d’éditeurs de logiciels « peer to peer » qui favorisent ou tolèrent en connaissance de cause l’utilisation de leurs logiciels pour des échanges illégaux d’½uvres protégées.
Cette initiative s’inscrit dans le mouvement initié par la Cour Suprême américaine et les tribunaux de divers autres pays démocratiques. Elle permet en outre de ne pas diriger exclusivement la lutte contre le peer to peer illicite contre les internautes, mais d’impliquer les entreprises qui, en en tirant profit, portent ici une lourde part de responsabilité.

L’obligation de respect des mesures techniques de protection des ½uvres relève d’une Directive de l’Union européenne adoptée en 2001. Le projet de loi soumis au Parlement ne fait en réalité que transcrire le droit européen et préserve pleinement le principe de l’exception pour copie privée.
La Sacem s’est toujours montrée favorable au principe de l’exception pour copie privée et n’a jamais, dans aucun contrat, défini de limite ni fixé de contraintes envers les exploitants Internet (sites de musique en ligne, Webradios…) dans ce domaine. Elle estime par contre essentiel que, conformément à la directive de 2001, les créateurs reçoivent une rémunération en contrepartie de la faculté ainsi reconnue aux particuliers de copier leurs ½uvres.
Mais être favorable à l’exception de copie privée n’implique pas que l’on accepte que soient utilisés des logiciels du type de « Station Ripper » qui, par les possibilités offertes à leurs utilisateurs, sont de nature à entraîner pour les créateurs et ayants droit des conséquences aussi graves que les échanges illicites réalisés au moyen de logiciels de peer
to peer.

On relève enfin, dans les messages reçus à la Sacem, des affirmations et qualificatifs assez surprenants, qui s’appliquent bien mal à notre société et à son activité et tendent à l’assimiler à des intérêts marchands. Société civile à but non lucratif, la Sacem n’a aucune activité commerciale et reverse l’intégralité de ses perceptions aux ayants droit, déduction faite de ses frais de gestion, lesquels sont déterminés par son conseil d’administration, composé uniquement d’auteurs, de compositeurs et d’éditeurs de musique. Elle n’est pas favorable, et de longue date, à la concentration excessive de l’économie et de la diffusion de la musique, et se bat pour promouvoir une authentique diversité musicale.

Cordialement
Sophie DUHAMEL
Directeur de la Communication de la Sacem
  • # Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

    Posté par  . Évalué à -1.

    Merci à la SACEM pour sa réponse et ces précieuses informations. Ça fait du bien d'avoir un autre son de cloche que celui des partisans intégristes qui sont près à tous les détours extrèmes pour nous faire signer une pétition.

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      En même temps, c'est la directrice de la com' dont le boulot est de te rassurer...
      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

        Posté par  . Évalué à -1.

        Tu trouves qu'il y a quelques chose de faux sur le fond ? Parce que la forme, on s'en tape un peu, ce qui compte, c'est le fond ! Et sur le fond, jusqu'à preuve du contraire, que ce soit une directrice de communication ou le balayeur de la SACEM, une homme ou une femme, un blanc ou un noir, ça n'a aucune importance et je ne vois pas ce que tu reproches à ce texte. Mais je reste ouvert à ton analyse et à tes arguments pertinents qui m'éclaireront sur ta méfiance, j'en suis sûr !

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          De ce point de vue, le CSPLA (Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique) a adopté un avis permettant, dans des conditions strictement encadrées, de saisir la justice à l’égard d’éditeurs de logiciels « peer to peer » qui favorisent ou tolèrent en connaissance de cause l’utilisation de leurs logiciels pour des échanges illégaux d’½uvres protégées.

          Quel que soit le ton, on a toujours le même problème. D'après elle, si ton logiciel tolère les échanges illégaux, tu es coupable. Donc, exit bittorrent, ça peut être utilisé pour échanger des oeuvres protégées. Etc.
          Désolé mais ce discours n'est pas acceptable, il faut leur répondre en leur expliquant.

          Elle permet en outre de ne pas diriger exclusivement la lutte contre le peer to peer illicite contre les internautes, mais d’impliquer les entreprises qui, en en tirant profit, portent ici une lourde part de responsabilité.

          CQFD. Gutenberg a inventé la presse, qui permet de copier illégalement des livres. En tôle Guttenberg!

          Enfin une dernière remarque:
          Cette initiative s’inscrit dans le mouvement initié par la Cour Suprême américaine et les tribunaux de divers autres pays démocratiques.

          Il est évident que si les américains adoptent une loi, elle est bonne et il faut vite (mais alors vite vite, il y a urgence hein ;-) ) l'adopter. A quand le retour à la peine de mort?
        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  . Évalué à 7.

          "Elle estime par contre essentiel que, conformément à la directive de 2001, les créateurs reçoivent une rémunération en contrepartie de la faculté ainsi reconnue aux particuliers de copier leurs ½uvres."
          Dans ce cas là la sacem doit radié les artistent adhérants qui diffusent leur oeuvre sur des supports reconnus protégé contre la copie privée.
          Perso je m'en fou j'écoute la radio et n'achète plus cd CD vierge en france.
        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          Tu trouves qu'il y a quelques chose de faux sur le fond ?

          Il y a quelque chose qui me choque beaucoup sur le fond : le fait d'interdire quelque chose parce qu'il peut potentiellement être utilisé de manière illégale.
          Si on se met à interdire tous les objets qui peuvent être utilisé pour commettre un délit ou un crime, il ne va plus nous rester grand chose.
          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  . Évalué à 2.

            > Il y a quelque chose qui me choque beaucoup sur le fond : le fait d'interdire quelque chose parce qu'il peut potentiellement être utilisé de manière illégale.

            Nuance, il ne veulent pas interdire quelque chose parce qu'il peut potentiellement être utilisé pour faire des choses illégale, ils veulent interdire quelque chose qui est aussi utilisé massivement pour fournir du contenu illégal sur les réseaux P2P (mp3, films, ...). Et pas que potentiellement ...

            « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 5.

              Et en quoi ça justifie le raisonnement ?
              A ce que je sache on attaque toujours pas en justice les fabricants d'armes quand quelqu'un tue son voisin à coup de flingue...
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 2.

                Ça ne justifie pas l'exactitude de leur raisonnement, ça leur donne un argument pratique supplémentaire. Ni plus, ni moins.

                « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 3.

                et pourtant, quand Mickael Moore se retourne contre Wall Mart dans son film en exigeant et obtenant le retrait de la vente des munitions, tout le monde trouve ca normal et admirable...
                • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  En même temps, le but premier d'une arme c'est de tuer.
                  Le P2P, le but premier c'est l'échange de données.
                  Y'a quand même une grande différence, non ?
                  • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                    Rhhooo tu vois le mal partout...

                    Une arme à feu ça sert à:
                    - Jeter des fusées de détresse quand tu as des soucis en bateau (*)
                    - Signaler le départ d'une course
                    - Tirer dans des ballons à la fête foraine pour gagner des gros bisounours en peluche
                    - Certaines, bien immitées, sont en fait des briquets (mais fumer "cai mal")
                    - Etc...

                    Une arme blanche ça sert à:
                    - Couper les aliments
                    - Faire la cuisine
                    - Etc...

                    (*) Bon je te l'accorde, dans le cas de la fusée de détresse, tu peux facilement tuer une mouette qui serait de passage si tu ne fais pas attention mais ça n'arrive heureusement que très rarement !
                    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.


                      Une arme à feu ça sert à:
                      - Jeter des fusées de détresse quand tu as des soucis en bateau (*)


                      Une fusée de détresse n'a pas pour but premier de tuer, j'ai rarement vu des marins tirer à la kalachnikov pour se signaler ...


                      Signaler le départ d'une course


                      Pistolet d'alarme, ça ne tire pas de vrai balle, ça fait juste du bruit ...


                      Tirer dans des ballons à la fête foraine pour gagner des gros bisounours en peluche


                      Euh ... Pistoler à plomb, je n'ai jamais vu de fête foraine où il te fillait un magnum pour peter les ballons ...


                      Certaines, bien immitées, sont en fait des briquets (mais fumer "cai mal")


                      Ce n'est pas une arme à feu non plus ...

                      Bref, il n'y a pas une seule arme à feu dans tes exemples d'armes à feu ;-)
                  • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    ola, j'ai pas d'avis sur la question, je me contente de repondre a une affirmation qui pretend qu'on ne se retourne pas contre les vendeurs/fabricants d'armes quand une utilisation manifestement abusive d'une arme a feu est faite.
      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

        Posté par  . Évalué à -10.

        "En même temps, c'est la directrice de la com' "



        Arf ! Une femme !

        Non mais sérieusement, qu'est-ce que "femme" peut comprendre à ces problémes ?!

        C'est certainement un complot -ou la femme de ménage qui nous fait un blague.
        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  . Évalué à -3.

          Tu devrais préciser que c'était de l'humour, j'ai l'impression que tout le monde n'a pas compris. Tu sais les intégristes barbus sortis des blagues en C++ ils comprennent pas tout, alors dans le doute ils moinssent...
          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

            On a bien compris que ça se voulait humoristique, seulement, c'était pas drôle. Humoristique + Pas drôle -> Inutile
            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à -3.

              Bah moi j'ai trouvé ca drôle.

              Quand quelqu'un dans la vraie vie réelle sort une phrase à but humoristique qui ne te fait pas rire, te sens tu obligé de le lui dire? Je préfère me taire dans le doute, pensant que quelqu'un d'autre y trouvera un quelconque intérêt.

              J'y vois là comme un début de tolérance.

              Ca me fait marrer les mecs qui trainent sur les forums orientés open-source, se sentent concernés par le problème des lois liberticides, et qui de l'autre côté jouent aux petits cheftains derrière leurs écrans en décidant de qui est drôle et qui ne l'est pas.
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 5.

                « Bah moi j'ai trouvé ca drôle. »
                « Ca me fait marrer les mecs [...] »

                Tu as le rire facile.

                C'est un systeme démocratique. Si beaucoup de personnes ne trouvent pas son commentaire (drole | pertinent | utile | ... ) il se retrouvera enfouie sous les [ - ]. Libre à toi de modifier ton seuil de lecture des messages pour pouvoir les lires tous.
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 4.

                Et donc tu preferes ne jamais cliquer sur 'inutile', pensant que quelqu'un d'autre y trouvera un quelconque intérêt ?
    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

      Posté par  . Évalué à 10.

      un autre son de cloche que celui des partisans intégristes
      Hummm, ça fait aussi du bien d'avoir des gens qui se préoccupent bénévolement de nos libertés... et si tu lis bien la réponse, je ne vois rien de rassurant, juste une confirmation de leur objectifs dans un langage mielleux.
      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

        Posté par  . Évalué à 2.

        Quelque soit le problème, il faut toujours avoir deux points de vue. Et leur "langage mielleux" n'est sûrement pas pire que le langage excessivement alarmiste proclamant que le Logiciel Libre et menacé en détournant des propos hors de leurs contextes. Ceci dit, je suis ouvert à tes arguments débusquant dans ce texte l'arbre qui cache la forêt.

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  . Évalué à 1.

          Mais être favorable à l’exception de copie privée n’implique pas que l’on accepte que soient utilisés des logiciels du type de « Station Ripper »
          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  . Évalué à 5.

            ça tombe bien, moi je n'accepte pas le spam bien que je sois favorable ou au moins pas viscéralement contre le marketing par email (bien fait, opt-in tout ça, évidement).

            je vais voir si avec ces braves gens je peux monter un club des gens qui aiment la technologie moderne et déçus par les abus qui en sont fait : ils m'ont l'air intelligents.
            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 3.

              voyons voir:

              * les RFID a implanter dans les gens ou ce qu'ils portent
              * les "cartes de fidelite" des magasins
              * les cartes de credit diverses et variees validees sans aucunes verifications et qui foutent les gens dans la merdes avec leurs taux usuraires
              * les cons qui vont au mexique prendre des haricots jaunes puis vont aux US les breveter

              (...)
        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  . Évalué à 8.

          en détournant des propos hors de leurs contextes

          Tu étais sur place pour juger ?

          Elle ne répond en rien aux problèmes posés par l'amendement SACEM. Elle ne répond en rien quant au fait que le droit à la copie privée est menacé par les DRM.
          Elle dit qu'ils ne sont contre la copie privée et les logiciels libres, en s'en doutait, mais cela ne répond en rien aux problèmes posés.

          Moi je dis qu'il faut bien du courage à des gens comme Christophe Espern quand je vois qu'il se fait traiter d'intégriste par des boulets de ton genre, alors qu'il essaye de défendre nos droits élémentaires.
          Mais il l'a dit lui même c'est un boulot ingrat...
          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  . Évalué à 6.

            Oui je suis entièrement d'accord avec toi, je trouve les propos de Linuce insultant pour l'initiative d'eucd.info qui fait beaucoup de choses depuis plus de 3 ans... ainsi que pour toutes les personnes qui ont signée la pétition.
            De même traiter les gens d'intégristes partisans parce qu'ils se soucient de leurs libertés, c'est un peu abusé. Pis bon je rappelle juste que des boites comme Sun Microsystems ont signé la pétition hein, donc niveau intégristes partisans je pense qu'on peut faire mieux ;)
            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 2.

              > Oui je suis entièrement d'accord avec toi, je trouve les propos de Linuce insultant pour l'initiative d'eucd.info qui fait beaucoup de choses depuis plus de 3 ans... ainsi que pour toutes les personnes qui ont signée la pétition.

              J'ose espérer que je ne vous ai pas outré, choqué, terrorisé ou scandalisé par ces termes ! Si c'est le cas, je m'excuse d'avoir exprimé une opinion qui ne cadre pas avec la votre. Au passage, j'ai parlé de partisans intégristes et non pas d'intégristes partisans et je n'ai pas parlé explicitement de EUCD.info : si j'avais voulu les désigner, je les aurais désigné explicitement, je parlais plutôt de ceux qui tentent de relayer maladroitement le message. Sachez par ailleurs que j'ai signé la pétition EUCD.info, que j'ai diffusé l'information autour de moi : donc j'adhère bien sur le fond à leur cause (sur la forme, c'est une autre histoire).

              « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 3.

                donc j'adhère bien sur le fond à leur cause

                Alors ou vois tu dans la réponse de la SACEM une quelconque réponse aux inquiétudes posées par EUCD.info ?
                Tu m'as l'air d'être très sensible (comme pas mal de gens en fait) à la forme jusqu'à ne pas voir que dans la réponse de fond de la SACEM il n'y a rien ....
                Quant à la forme de la communication de la FSF on peut s'en doute en débattre, je suis d'accord. Mais les traiter d'intégriste, c'est très grave, ce terme est utilisé courament ici, on en oublie ce qu'il implique ...
                • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Ce que je vois, c'est que la SACEM a eu le soucis de devoir s'exprimer face à la mobilisation qu'a soulevé EUCD.info suite au projet de loi DADVSI. C'est que quelque part elle sent que ça a pris de l'ampleur et que la mobilisation est loin d'être anecdotique. Au final, c'est que la pétition et le battage fait autour a bien eu au moins un effet et n'est pas passée inaperçu : rassurez-moi, c'est quand bien mieux qu'être totalement ignoré par un mutisme complet non ?

                  « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                  • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                    Posté par  . Évalué à 9.

                    Je ne sais pas si le mot soucis est le plus adapté ici.
                    La SACEM s'est sentie obligée d'agir car comme tu le dis justement le cas a pris de l'ampleur.
                    Mais elle va agir dans tout les cas dans SON sens, et il faut être utopiste pour croire que des gens à la SACEM se sont réunis autour d'une table pour discuter des méfaits de la loi DADVSI et des actions possibles pour l'enrayer.

                    Des gens se sont bien assis autour d'une table, pour discuter de la stratégie à adopter devant un obstacle que pouvait remettre en question les decision opérationnelles prises depuis longtemps.
                    Il y a de fortes chances pour que les décideurs de la SACEM ne sachent pas ce que contient ce mail et ne connaissent même pas son existence.

                    J'ai suivi une formation à la Gestion de Crise à travers l'utilisation des media, et crois moi ce mail est un cas d'école (pseudo consensus pour rassurer et faire adhérer ("puisqu'il pense à moitié comme moi il doit penser entièrement comme moi"), occultation du(des) problème(s) par une utilisation malicieuse des mots, des concepts, et par dessus tout de l'Illusion,..)

                    Dis toi bien que ce mail à été créé dans l'unique but de rassurer les gens qui ont une opinion défavorable au DADVSI, et chaque mot, chaque phrase à été ecrite dans le but de te faire modifier ton point de vue des choses. Ce qui est efficace puisque certains saluent ce geste. Ce document ne fera aucunement avancer les choses.

                    rassurez-moi, c'est quand bien mieux qu'être totalement ignoré par un mutisme complet non ?

                    Ca n'est pas sûr, là ça me fait un peu penser à du "oui, oui, vous en faites pas, on gère la situation pour ne pas que ca dérape"

                    Mais qui se souviendra de ce commuiqué dans 6 mois? Hein? Et dans 20 ans? QUI??

                    C'est le but de la communcation d'entreprise de crise. contenter ceux qui ne sont pas content avec des mots, en donnant l'illusion que l'entreprise est une personne morale responsable.

                    Le mutisme, dans certains cas, peut provoquer des réactions plus efficace de la part de l'autre parti.
                    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Donc en gros, s'ils répondent, c'est mal, c'est de la manipulation, ils sont des gros méchants. Mais s'ils nous ignorent, c'est mal, ils font comme si on n'existait pas, c'est des gros méchants. Comment peut-on gérer ce genre de situation de crise où on doit choisir entre la peste et la peste sachant que pour arriver au même résultat, dans un cas on fait rien et dans l'autre on essaie de se se justifier ? S'ils choissisent de se justifier, la solution qui demande l'effort par opposition à celel qui ne demande rien pour le même résultat, c'est qu'ils y ont été poussé et que donc, l'intiative EUCD.info a eu un tant soit peu d'effet. Non ?

                      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                        Posté par  . Évalué à 8.

                        S'ils choissisent de se justifier, la solution qui demande l'effort par opposition à celel qui ne demande rien pour le même résultat, c'est qu'ils y ont été poussé et que donc, l'intiative EUCD.info a eu un tant soit peu d'effet. Non ?

                        Non.
                        Le résultat n'est pas le même, puisque tu as été convaincu. Et c'était fondamentalement le but de ce communiqué.

                        Dans le contexte dans lequel nous nous plaçons, il n'y a pas de "gros méchants". Juste des individualités (humaines ou non) qui cherchent à maximiser leurs intérêts, ce qui est en soi compréhensible.
                        Certains luttent pour les libertés, d'autres pour le pouvoir, d'autres pour l'argent...

                        J'ai choisi le camp qui me semblait le plus juste. Nous sommes en guerre. Les grosses structures font des plans à très long terme, c'est leur seul moyen de survie. Et il n'y en a pas une seule dont le but de fond n'est pas l'accroissement de son influence/pouvoir/parts de marché; et c'est très logique. Les directions des corporations ne sont pas majoritairement composées de gens "sympas" qui oeuvrent pour l'intérêt public en se basant sur une déontologie sans reproche. Tout les coups sont permis, y compris celui de ne pas se faire passer pour un enemi.

                        Ca va au delà de la loi DADVSI. Ca fait longtemps que les entreprises ont compris qu'il suffisait d'être complaisant pour agir n'importe comment sans que l'opinion publique ne réagisse (Total,...). L'évolution de nos sociétés est determinée par l'illusion et non par la raison. Un ptit communiqué bien tourné et hop, Monsieur X, ou Concerné X, nous intègre en tant que "sympa" dans sa boîte rose et avant qu'il n'ait le temps de dire "mais encore" on lui envoie une nouvelle situation, et encore une autre, et...
                        Si tu laisses les gens faire ce qu'ils veulent il y en a forcément qui vont vouloir en profiter. Si tu les laisses en profiter parce qu'ils sont "sympas" avec toi, ne soit pas surpris du résultat (je veut dire le jour où ton petit fils te demandera où tu était ce jour-là...).
                        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          > Non. Le résultat n'est pas le même, puisque tu as été convaincu. Et c'était fondamentalement le but de ce communiqué.

                          J'ai été convaincu de quoi ? Je suis au mieux satisfait que la SACEM réponde, ce qui signifie qu'elle ne peu plus nous ignorer et que l'initiative EUCD.info se fait entendre. Il n'y a d'ailleurs pas à être convaincu de quoi que ce soit, dans leur message la SACEM ne fait que expliquer sa position et ne répond à rien.

                          « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  . Évalué à 0.

            > par des boulets de ton genre

            Que vous soyez d'accord ou pas avec telle ou telle opinion, rien ne ne vous empêche de rester courtois. Mais sachez que votre réponse est intéressante et assez significative du problème des partisan intégristes : dès qu'on n'est pas d'accord avec la ligne de votre partie, dès qu'on ose exprimer un doute ou une opinion nuancée différente de la doctrine de votre Parti, vous employez les grands (gros ?) mots, ce qui vous décridibilisent ! Du coup, votre message ne passe pas, on ne vous écoute plus et vous faite un tord énorme à toute la commnauté du Logiciel Libre ! C'est très regrettable ...

            « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 4.

              Tu as beau lever le petit doigt en parlant, tu te crois courtois en traitant les gens d'intégristes ?
              Quand on emploi de tel terme insultant il faut assumer mon petit gars.

              Mais apparement tu n'as rien d'autres à dire.
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à -1.

                N'étant pas éleveur de porcs de profession, je pense que nous n'avons pas élevé les cochons ensemble. À part vos critiques à mon sujet, avez-vous vous-même quelque chose d'autre à dire d'intéressant sur le sujet qui nous concerne ?

                « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                  N'étant pas éleveur de porcs de profession, je pense que nous n'avons pas élevé les cochons ensemble.
                  Pourtant ta remarque est puante.
                  Traiter des gars d'"intégristes" "près à tous les détours extrèmes" et ensuite jouer les vierges effarouchées à cause d'un petit rappel de politesse et d'un tutoiement... t'a essayé sans "-pedantic" ?
                  D'ailleurs le tutoiement est la norme sur LinuxFr. Le vouvoiement est hautain.

                  avez-vous vous-même quelque chose d'autre à dire d'intéressant sur le sujet qui nous concerne ?
                  Yep. Qu'il faut rester poli (faites ce que je dit, pas ce que je fait).
            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à -4.

              Mais enfin, ce p2p, il n'existe que depuis quelques temps seulement.
              On peut bien s'en passer, non ?

              Parce que franchement, à par pirater, qu'est-ce qu'il fait que ne fait pas un FTP ?




              "problème des partisan intégristes"


              Les même qui hurlent que les brevets logiciel en Europe c'est la mort du libre, alors que le libre est principalement made in USA où existe déja les brevtes ??
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 0.

                parce que y'a pas moyen d'utiliser FTP aussi pour pirater?
                • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Non, le FTP ne contourne pas les protections contre la copie car il n'est qu'un transport et n'est donc pas menacé par le projet de loi DADVSI qui menace plus les logiciels tels que DeCSS. Il faut arrêter avec ce genre de légendes urbaines volontairement sensationnalistes ...

                  « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                  • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    et bitorrent n'est pas "juste un transport" ?
                    Il faut arrêter avec ce genre de légendes urbaines tout le monde il est beau tout le monde il est gentil
                    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Tout à fait, un transport décentralisé justement créé en réaction aux actions de fermeture des sites proposant un contenu illégal. Il ne faut donc pas s'étonner que ce genre d'initiative soit dans le viseur des majors ...

                      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                        Posté par  . Évalué à 6.

                        C'est quoi ce procés d'intention !?

                        Encore que pour des réseaux comme Kazaa on puissent avoir de solides soupçons sur les motivations des créateurs, de part leur communication, BitTorrent est un moyen de partager la bande passante qui répond à une problèmatique completement indépendante du piratage (mettre a disposition un fichier sans se ruiner en bande passante). Rien ne permet d'affirmer qu'il soit une réaction à quoique ce soit d'autre que cette problèmatique.
                        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                          Posté par  . Évalué à 0.

                          Ce n'est pas un procès d'intention sur l'utilisation de BitTorrent, ce n'est même pas l'expression de mon opinion, c'est un fait qui est communément admis et associé à BitTorrent comme le souligne WikiPédia : « BitTorrent has become famous for its ability to also share copyrighted files. Those who intend to distribute illegitimate files often have no or limited funds available, and BitTorrent's efficiency provides a viable distribution method. »

                          [1] http://en.wikipedia.org/wiki/BitTorrent#Legal_issues

                          « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                            Posté par  . Évalué à 4.

                            > Ce n'est pas un procès d'intention sur l'utilisation de BitTorrent

                            Ce n'est pas ce que je dis, BitTorrent est utilisé à des fins de piratage, je me garderai bien de le nier, mais tu insinues qu'il a été créé pour ça, et là je dis non. Le seul tort de BitTorrent est qu'il est moyen trop efficace de mettre à disposition un fichier. Il n'offre aucun moyen de contourner le droit d'auteur ou d'échapper à d'éventuelles poursuites en cas de mise à disposition de fichier copyrighté sans autorisation, tout comme ftp. Il n'offre pas non plus de moyen de les protéger... tout comme ftp.

                            Je vois bien que tu tentes d'avoir une approche hyper pragmatique et factuel du problème, et bien va jusqu'au bout du raisonnement. En bon pragmatique, tu admettras que l'interdiction du peer-to-peer (sans DRM) en France n'aura que peu d'impact sur son utilisation illegal. Quelqu'un qui télécharge musique et films au mépris des lois ne se gènera pas pour se procurer des logiciels peer-to-peer au mépris des lois. Par contre, BitTorrent a un usage légal actuellement, bien que minoritaire, et celui ci se verra bannir de france. Mandriva, mais aussi d'autres entreprises qui n'ont rien à voir avec le libre, ne pourront plus en profiter sur le marché français. Et bien il me semble que même en embrassant la vision de la sacem on peut dire, tout à fait pragmatiquement, que l'amendement visant a interdire les logiciels de peer-to-peer (amendement L.335-3-3 donc) est une connerie.

                            C'est ce que j'ai dis a mon député personnellement (mais sans mot vulgaire), je ne me suis pas indigné du logiciel libre en danger, je ne suis pas parti dans des considérations philosophiques sur la transmission du savoir, le fait est que cet amendement n'a que peu de chance d'etre efficace dans la lutte contre le piratage et à toutes les chances d'être nuisible pour certaines de nos respectables entreprises. J'espère que mon député UMP y sera sensible, même si je doute qu'il ai lu mon mail.
                          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                            Posté par  . Évalué à 4.

                            moi je dis : revois ton anglais .
                            famous ca veux pas dire "a été crée"
                            Allez je t'aide (vite fait):
                            "Bt est devenue celebre grace aussi a sa capacité de partager des fichier sous copyright. (ndtr:une iso linux est sous copyright en fait). Ceux qui cherchent a distribuers des fichiers illegitimmement ont souvent tres peu de bande passante, et l'efficacité de Bittorent leur offre une véritable solution."

                            Ouais bref rien de nouveau sous le soleil "bt est efficace pour partager des fichiers" (qu'ils soient légaux ou pas).
                            Il y a strictement aucune notion de création dedans.
                            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                              Posté par  . Évalué à 1.

                              > Bt est devenue celebre grace aussi a sa capacité de partager des fichier sous copyright. (ndtr:une iso linux est sous copyright en fait).

                              Bittorent est principalement utilisé pour diffuser Linux, c'est bien connu. Quelle hypocrisie ! D'ailleurs quand on va sur BitTorrent.{org,net,com}, ce qui est mis en avant, c'est évidemment la possibilité de télécharger des films et de la musique mais bizarrement, ça ne parle pas de Linux. Il ne faut donc pas s'étonner que les majors s'en mêlent.

                              http://bittorent.org/

                              « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                            Posté par  . Évalué à 3.

                            l'auteur a lui même expliqué qu'il n'avait jamais songé à faire en sorte que le système soit anonyme et que ce n'était absolument pas son soucis

                            bittorrent est conçu pour être la solution la plus efficace de téléchargement.

                            on trouve de toute façon ce procédé dans divers logiciels commerciaux pour des usages tout à fait neutre (exemple : l'envoi de patch de jeux vidéo)


                            lisez votre anglais : oui bittorrent a été popularisé par l'échange de fichiers hors du droit d'auteur (exemple typique dans mon entourage : le téléchargement de films d'animations japonais non vendu en occident). mais ni le système ni l'auteur n'a encouragé cela ni le système ni l'auteur ne fournit les moyens de faire cela impunément ni le système ni l'auteur n'aide à trouver les sources (les "seeds")

                            c'est la GROSSE différence avec Kazaa par exemple.

                            Faut arrêter les légendes urbaines quelque soit vos opinions.
                      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Et bien, tu découvre à peine internet toi ?

                        Bien avant l'apparition des réseaux 'peer to peer', c'etait les serveurs ftp (souvent des serveurs ftp piratés) qui servaient à s'échanger des fichiers illégaux. Les adresses de ces serveurs ftp, s'échangeaient discrètement via des forums. Ça ne m'étonnerai pas que ça existe encore.
                        On pourrait aussi pointer du doigt les IM qui permettent l'échange de fichier ou encore les serveurs web personnels.
                      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        HE STOP

                        bittorrent n'a jamais été créé en "réaction" à des fermetures

                        bittorrent a été créé pour être plus efficace que ftp ou http, pour transporter + vite et mieux.

                        point.
                  • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                    Posté par  . Évalué à 5.

                    Tu ferais bien d'aller voir un coup les archives récentes de la ML de la FSF France où pas mal d'explications ont été données à propos de DADVSI. Les arguments que j'ai pu lire n'avait rien de sensationnalistes, par contre ça fait froid dans le dos de savoir que ce qui est écris sur le communiqué de la FSF n'est pas inventé ! Les phrases écrites ont été prononcées telles que !

                    Ce qui n'est pas dans le communiqué par contre mais qui a été dis aussi à Christophe Espern par le représentant de la SACEM en face de lui, c'est qu'ils n'hésiteraient pas à poursuivre les auteurs de LL.

                    Alors bon vouloir vivre dans un monde de bisounours comme t'as l'air de vouloir le faire, c'est bien, mais des fois faut savoir retourner un peu à la réalité.

                    PS: Je précise qu'on parle bien des amendements Universal & co hein.
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 10.

                le P2P n'est que la face visible de l'iceberg, et c'est bien là tout le problème. Si demain le P2P est interdit parce qu'il est de "notoriété publique" qu'il sert à échanger du contenu "illégal", les mêmes qui utilisent [e|x|ml]donkey aujourd'hui trouveront autre chose demain. Et si ce "autre chose" est ftp ? on interdira ftp ? ben la réponse est oui vu comme c'est parti. Et si après demain la masse utilise du mail crypté pour s'échanger du mp3 en pièce jointe ? etc. etc. le jeu du chat et de la souris de s'arretera pas pour autant. Simplement, on perdra un peu plus de nos liberté à chaque miaulement plaintif du chat... c'est bien pour ça qu'il est primordial de recentrer le débat sur _les usages_ et pas sur _les outils_.

                Puisque les analogies sont à la mode, et que la voiture est un truc qui passe bien dans le grand public, en voici une: ça fait des années qu'il est interdit de rouler au-dessus de 130, et ça fait des années que les constructeurs fabriquent et vendent des voitures qui roulent largement au dessus de cette limite. _Toutes_ les voitures aujourd'hui sont capables de dépasser largement les 130, avec la même logique on pourrait incriminer "ces constructeurs irresponsables qui incitent leurs clients/utilisateurs à commettre des délits". Faudra peut-être souffler l'idée aux assos anti "violences routières". Mais je vous rassure, le lobby des constructeurs ne laissera jamais passer ça. Tout est affaire de lobbies, et il est bon d'avoir "notre" lobby à nous.

                Donc merci encore EUCD et les autres.
                • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  en parlant de "notoriété publique" et de contenu "illégal", ils feraient bien d'aller serrer la vis aux serveurs de news de Proxad. parce que dans le genre voyant et qui dure depuis longtemps...
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                T'as raison, passons nous de tout ce qui ne nous est pas strictement nécessaire. Retour dans les grottes ! Non mais ....
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  . Évalué à 3.

                Mais enfin, ce p2p, il n'existe que depuis quelques temps seulement.
                On peut bien s'en passer, non ?


                Mais enfin, ce réseau internet, il n'existe que depuis quelques temps seulement.
                On peut bien s'en passer, non ?

                Parce que franchement, à par pirater, qu'est-ce qu'il fait que ne fait pas un FTP ?

                Permettre d'envoyer de gros fichiers à un grand nombre de personnes sans avoir la bande passante pour ca.

                Les même qui hurlent que les brevets logiciel en Europe c'est la mort du libre, alors que le libre est principalement made in USA où existe déja les brevtes ??

                Faut arreter de fumer. Le libre n'est pas principalement "made in USA".
              • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                2 exemples de gros projets libres :
                http://worldwide.kde.org/
                http://www.gnome.org/~jdub/random/GnomeWorldWideHuge.jpg

                Majoritairement européen à mes yeux.

                L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

      Posté par  . Évalué à 3.

      Je ne sais pas ce qu'il en est des intégistes, mais le *guignol* de la FSF France qui a titré un commmuniqué qui a fait le tour du monde "la france va interdire le logiciel libre" a surment fait plus de mal que de bien en masquant completement les arguments valables qu'on peut exprimer contre le projet de loi.
      • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

        Posté par  . Évalué à 2.

        Et pour ceux qui se demanderaient de quoi il s'agit, les liens qui-vont-bien :

        - http://www.fsffrance.org/news/article2005-11-25.fr.html
        - http://yro.slashdot.org/article.pl?sid=05/12/02/2040237

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Je peux me tromper mais je ne pense que le communiqué ait inventé quoique ce soit.

          Au moment où nos organisations respectives deviennent de plus en plus sollicitées, je ne vois pas l'intérêt d'un communiqué avec ce ton si il n'y a pas une grosse part de vérité. Dans le cas contraire, c'est du pur suicide, on est bien d'accord.

          M'enfin, entre le discours tout mou de la SACEM dans le mail et ce communiqué (et pour avoir déjà eu l'occasion de discuter avec Christophe alors même que le projet n'en était qu'à ces débuts0, j'accorde plus de crédit à un communiqué émanant de l'EUCD.info ou de la FSF.
          • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

            Posté par  . Évalué à 2.

            Le titre de l'article est "Pressions sur le gouvernement pour faire interdire le Logiciel Libre". Rien que le titre est alarmiste à outrance : il ne s'agit pas d'interdire le Logiciel Libre, mais d'interdire les logiciels passant outre les procédés de protection contre la copie. D'une part, ça ne concerne pas que les Logiciels Libres et d'autre part, ça NE concerne PAS l'ensemble des Logiciels Libres.

            Osons s'aventurer un petit peu de logique mathématique pour expliquer tout cela. Posons A="Logiciels Libres" et B="Logiciels passant outre les protections contre la copie". B peut être inclut dans A. Mais déclarer que B fait du tord ne signifie pas que tout A fait du tord, sauf par une généralisation abusive et très maladroite, d'autant que le bon sens laisserait supposer que ça pourrait être volontaire !

            Par ailleurs, quand on creuse un peu, on se rend compte qu'effectivement, ça ne concerne finalement pas plus le logiciel dans son ensemble que le Logiciel Libre comme le laisse supposer le titre alarmiste, mais qu'en fait, c'est beaucoup plus "simple" comme l'explique Manuel Menal [1] : « Les mécanismes de protection des logiciels ne sont pas concernés. Mais les mécanismes logiciels de protection le sont, bien évidemment ». On appréciera le "bien évidemment". D'ailleurs c'est tellement évident qu'on se demande pourquoi on a crié « au loup, ils vont interdire les Logiciel Libres, Ô rage, ô désespoir, c'est la fin du moooooooooooooooooonde » ...

            [1] https://linuxfr.org/comments/658712.html#658712

            « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 4.

              C'est bizzare comme on peut comprendre les choses différemment. Ce n'est pas forcèment une critique, juste un constat.
              Je n'ai jamais compris en lisant les propos de qui que soit que les logiciels libres allaient être interdits parce qu'ils étaient "libres", mais bien que que les LL (au moins certains) allaient être interdit "de fait" parce que non-DRMisables... la punition est la même, mais le raisonnement est trés différent.
              Je pense qu'il ne faut pas perdre de vue qu'aujourd'hui on parle de mettre du DRM dans les logiciels de P2P, mais avec la _même_ loi, on pourra demain imposer les DRM dans le protocole http, ftp, et même dans une opération aussi élémentaire qu'une copie de fichier. C'est tout à fait envisageable dans un OS proprio, ça l'est nettement moins quand tu as les sources disponibles partout sur le net.
            • [^] # Re: Réponse de la sacem aux Logiciels Libres

              Posté par  . Évalué à 2.

              sophisme ?

              ce qui est expliqué par la fsff c'est que par nature le logiciel libre ne pourra pas satisfaire la demande du drm obligatoire (sun semble penser le contraire, on attend qu'ils dévoilent leur solution technique) et que donc de fait la loi est déséquilibrée, précipitée et ne pense pas aux conséquences

              OU

              que ses conséquences sont prévues, mais cela serait exagéré. c'est là que beaucoup font le bond, à la Mulder de X-files, et passent dans le mode "complot". Le réprésentant de la FSF-F lui a cité ce que des représentants de lobbys et organisme de droit d'auteurs lui ont dit.


              on ne sait même pas de qui doit venir ce (ou ces) ces mesures techniques que tout système qui gère des fichiers copyrightés doit gérer.


              s'il vous plaît, cessez de coller à la FSF-F votre interprétation erroné de leur discours _officiel_. Je sais que slashdot etc ont renvoyé cette mauvaise interprétation sensationnelle.

              on sait très bien que nulle part la loi, la sacem et autres n'ont dit "on est contre le LL, hahahah!".
  • # Merci

    Posté par  . Évalué à 4.

    de cette réponse qui laisse quelques points en suspense.

    Quid des sanctions dès que l'on contourne un système de protection ou que l'on étudie un système de protection et que l'on en révèle des éléments à des fins purement de recherche ou d'interopérabilité ?

    Quand est-il de la présomption d'innoncence dans le cas où l'on serait accusé de la sorte ?

    Quel contrôle envisage-t-il pour le droit à la lecture sur différents supports ?
    • [^] # Re: Merci

      Posté par  . Évalué à -2.

      Comme pour les mec qui contourne les systéme d'alarmes et explose les portes "pour prouver qu'on peut entrer" dans cet appartement ?
      • [^] # Re: Merci

        Posté par  . Évalué à 1.

        Mauvais raisonnement. Ta comparaison serait plus proche de la réalité si tu parlais des gars qui contournent les protections mises en place dans une entreprise pour éviter l'intrusion de quelqu'un dans un réseau.

        Dans le cas du mec qui contourne les systemes d'alarme et explose les portes, si il fait ça sur la porte de son voisin, on peut le condamner. S'il fait ça sur sa propre porte, on ne peut rien lui dire. Par contre ce projet de loi pourrait t'interdire d'acheter un CD DRMisé pour le "décortiquer" afin de comprendre comment fonctionne le DRM.
  • # Seulement ...

    Posté par  . Évalué à -1.

    Seulement, pouvoir ripper c'est sympa de temps en temps. Une fois j'ai eu à ripper Divergence Numérique pour le refiler à mirno pour qu'il puisse le passer à Linux Magazine.

    Je suis parfaitement pour réduire la piraterie internationale, mais je pense qu'il faut mieux lutter à la cible et non pas réduire à la source car c'est bel et bien puni par la loi de pirater.
    • [^] # Re: Seulement ...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Oui, pourquoi ne veut elle pas interdire les radio-cassettes enregistreur ? Après tous c'est ce que fait Stream Ripper (qu'elle m'a fait découvrir).
      Si elle a du chercher 5 jours pour trouver cette exemple, c'est assez pathétique.
      • [^] # Re: Seulement ...

        Posté par  . Évalué à 2.

        J'avais entendu Pascal Nègre (figure de proue de la lutte anti piraterie en France) s'exprimer à ce sujet dans une émission quelconque (c'était l'an dernier). Son argument était que l'enregistrement sur support cassette a toujours été toléré car la qualité de l'enregistrement est tellement dégradée qu'aucune application commerciale de l'enregistrement n'est possible. En revanche, toujours selon lui, les fichiers audio qu'on peut trouver facilement sur internet sont d'une qualité proche des originaux, tellement proche qu'ils peuvent se substituer au support traditionnel, donc relèvent de la contrefaçon et de la fraude, et non du partage entre copains.

        Hypocrisie, exception à la règle, deux poids deux mesures ? à vous de juger...
        • [^] # Re: Seulement ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          ah bah, si c'est que ca, ya qu'a streamer a 64kbps ou moins, degrader la qualite, ca doit pas etre bien difficile
          :-)

          J'aimerais bien savoir si qu'il repond a ceci...
          • [^] # Re: Seulement ...

            Posté par  . Évalué à 2.

            C'est ce que font les radios "commerciales" émettant sur le net, non? Parce que j'ai tenté d'écouter certaines de ces radios mais au bout d'un moment j'en peux plus tellement c'est moche (on se croirait revenu au temps d'avant la FM).
        • [^] # Re: Seulement ...

          Posté par  . Évalué à 0.

          Ce problème de la copie parfaite, ils l'auront sur tout support numérique, alors plutôt que de nous faire chier, ils feraient bien mieux de revenir à des supports analogiques, d'autant que le son d'un vynil est incomparablement meilleur que le son robotisé d'un CD.

          Pour en revenir à la copie dégradée, le mp3 ne peut-il être assimilé à la cassette audio pour les mêmes raison ? Pourtant, le moindre morceau de musique classique digne de ce nom compressé en mp3 devient une bouse numérique.
          • [^] # Re: Seulement ...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Sur l'appréciation de la qualité vynil vs Cd, il y a débat, c'est surtout une affaire de gout.

            Pour vraiment apprécier la différence, il faut avoir l'ampli et les enceintes qui vont avec. Si on va dans un auditorium, en général quelqu'un qui apprécie la musique préferera le vynil.

            Par contre, sur une mini chaine, ou, encore pire, avec des écouteurs (je n'ai pas dit un "bon casque"), la différence n'est plus vraiment audible, tellement le matériel est incapable de restituer fidèlement le son.

            Donc, en règle générale, sauf pour les amateurs, le vynil n'a pas vraiment d'avantage sur le CD. Le plus gros défaut du vynil étant quand meme le bruit présent assez fortement, qui est absent sur le CD.

            Pour ceux que ca intéresse, la qualité "moindre" d'un CD, provient de la quantification, mais _pas_ de l'échantillonage. C'est pour ca qu'on voit apparaitre ces nouvelles techniques de quantification 1 bit ; ou l'augmentation du nombre d'échantillons est la pour réduire le bruit de quantification grace à cette technique.

            Voila, le grand débat analogique vs numérique, j'adore :)
            • [^] # Re: Seulement ...

              Posté par  . Évalué à 3.

              Quantification ?

              tu veux dire le fait de transformer ton signal 0-1V en nombre de 0 à 65535 ?

              Par ce que là du as déjà un taux de rejection du bruit sur une sinisoïde de 96 dB. J'ai un peu de mal à comprendre ce que ton oreille pourrait rater.

              Par contre que tu me parle du fait que souvent les CD sont enregistrer n'importe comment, je veux bien le croire (forme d'onde écrété car le "volume" est trop fort)

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Seulement ...

                Posté par  . Évalué à 2.

                Pourtant, c'est bien le fait de transformer la valeur des échantillons du signal sur 16 bits qui provoque la plus grosse dégradation. En prenant comme hypothese que le CD est correctement enregistré.

                Et c'est a cause de cette quantification que le certains qualifient le son du CD de "robotisé". C'est pour ca que la quantification 1-bit (ou sigma/delta) a vu le jour.

                Le rapport signal/bruit (SNR), est la mesure la plus utilisée, car c'est la seule qu'on ai (ou presque). Pourtant, il s'avère qu'elle ne soit pas forcément la plus adaptée. Des techniques de compression donnent parfoit des résultats plus flateurs à l'oreille, bien que le SNR soit plus faible qu'avec d'autres. Ca donne juste un rapport d'énergie, mais on ne sait pas vraiment "où est ce qu'on perd" en qualité.

                Bien entendu, sur du mauvais matériel, c'est pas vraiment la mort... (Ni sur du bon d'ailleur, mais le son serait parfait, il n'y aurait pas de débat analogique/numérique).

                Après, chacun ses gouts : on préfère les craquements du vynil, ou le son quantifié du CD.
                • [^] # Re: Seulement ...

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Le sigma delta est juste une téchnique pour faire un convertisseur analogique-numérique.

                  J'ai l'impression que la critique du son "robotisé", c'est justement que le son est (trop) "pure".

                  Par exemple, l'ampli à lampe n'est pas vraiment linéaire, il rajoute des harmoniques, bouge les phases. Cela produit ce son chaud qui est pourtant loin du signal original.

                  D'ailleurs d'un pure point de vue téchnique, il doit être tout à fait possible de reproduire un son "d'ampli de lampe" pour n'importe quel ampli avec (gros) filtre numérique.

                  "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Seulement ...

          Posté par  . Évalué à 3.

          Hypocrisie? je ne pense pas.
          Stream ripper, c'est monstrueux.

          Je m'en sert au boulot pour bufferiser un peu de musique la nuit pour me faire un fond musical le jour (histoire de ne pas bouffer de bande passante).
          Et bien, je me retrouve maintenant avec une magnifique collection de qualité, classer par style et par auteur, avec des bitrates de 96 à 160kbps.
          J'en ai pour >30Go sans effort, presque involontairement.

          Je ne compte ni partager, ni conserver tout cela, mais je comprend que cela puisse être assimilé à du piratage...
          • [^] # Re: Seulement ...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Et moi, j'ai plein de cassettes vidéos enregistrées à la télé, je suis aussi un pirate ? Mon magnétoscope est un outil de piratage, et son constructeur doit être poursuivi en justice ?

            Sinon, si tu cherche à pirater de la musique, je te conseil plutot un logiciel de peertopeer que streamripper, tu téléchargera beaucoup plus vite, des fichiers de meilleurs qualités, et peut-être même avec les pochettes scannées. Par contre, si tu veux, par exemple, enregistrer une interview de Richard Stallman sur une radio, streamripper te sera plus utile.
            • [^] # Re: Seulement ...

              Posté par  . Évalué à 1.

              Attention, enregistrer la tv ou utiliser stream ripper, c'est tout à fait légal dans le cadre d'un usage privée.

              C'est simplement la quantité et la qualité obtenue par l'usage régulier de streamripper qui peut éventuellement poser problème.

              Pour en remettre une couche: C'est encore mieux que du p2p, le débit est garantie (et tu peut ripper plusieur flux jusqu'à saturer une 8Mbps) et la qualité est garantie contrairement au p2p ou on trouve n'importe quoi. Même pas besoin de chercher quoi télécharger, les radios te propose des sélections très bien faites qui te feront découvrir plein de nouveaux artistes. Amarok te trouvera les pochettes et le reste.

              Comme tu dit, pour enregistrer RMS, rien à dire.Mais si on commence à se constituer des collections de musique trop facilement, alors le débat peut s'ouvrir comme pour le P2P.
              • [^] # Re: Seulement ...

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                > si on commence à se constituer des collections de musique trop
                > facilement, alors le débat peut s'ouvrir comme pour le P2P.
                role dans les buts de l
                Pourquoi? autant pour le p2p je peux comprendre (par nature ce n'est pas privé, et la légalité de la source est contestable), autant pour enrgistrer ta tv, la loi n'a jamais demandé que le résultat soit moche ou que ce soit complexe à faire.

                En quoi le fait que ce soit facile ou que ce soit de bonne qualité joue un quelconque dans la copie privée et ce pourquoi elle a été faite ?
                • [^] # Re: Seulement ...

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  perso, je pense et ca n'engage que moi, que le droit a la copie privee ne peut tenir que s'il est "negligeable" face a l'achat.

                  Si tu peux dumper 90% de ton entertainement video en mpeg4 HD en 3 click sur ton EPG, les ventes des coffrets DVD vont s'ecrouler, c'est evident.
                  De meme si tu dumper 90% de ce que t'ecoutes en 2 clicks.
                  On peut pas interdire, mais si on laisse faire c'est pas forcement mieux vu que les fournisseurs vont prendre de moins en moins de "risques".
                  Disons plutot que si pour l'instant les fournisseurs en patissent, mais pas tant qu'ils le laissent entendre, avec l'arrive des (N)PVR ((network)personnal video recorder) et de l'iptv, la democratisation des platines hi tech dans le salon (lecture de dvd/mpeg4/mp3) le tout couple avec les balladeurs mp3 style 60Go utilisable comme un disque externe, ca va s'amplifier de plus en plus.
                  Vu la croissance exponentielle habituellement constatee dans le domaine informatique, c'est peut basculer tres tres vite.

                  Clairement, il faut faire quelque chose, c'est pas normal de pouvoir toper a peu pres tout le contenu qu'on veut en quelques clics.
                  Mais c'est pas normal non plus de pas pouvoir lire un contenu dans plus d'un dispositif explicitement autorise a lire ledit contenu.

                  La question, c'est quoi et comment faire. Et la, j'ai beau etre au fait de la technique et vaguement au courant des contraintes des fournisseurs de contenu, je retourne le truc dans le sens et je trouve pas de solution applicable qui menage a la fois la chevre et le choux.

                  Pour le coup de DADVSI, c'est un exemple typique de l'effet de balancier : suite a un comportement excessivement laxiste, on contrebalance en adoptant des mesures excessivement repressive, pour ensuite revenir a un juste milieu.
                  Genre apres avoir laisse voire incite les gens a fumer, on mene une guerre sans merci au tabac et aux fumeurs.
                  Apres avoir ferme les yeux sur les problemes de pedophilie pendant des decennies, on en finit par soupconner tout personne ayant un contact de pres ou de loin avec un mome. je vous laisse chercher d'autres exemples, ils sont tres nombreux.

                  Le probleme vient de la nature meme de l'informatique qui est la pour automatiser des actions.

                  Plus j'y reflechis et plus je me dis que le probleme est bien plus profond qu'une simple question de droit d'auteur ou de droit tout court. Ca tient plus du modele experimental de societe qui se cherche sans meme savoir ou il va ni vers quoi il se dirige ni meme ou il en est et qui depasse totalement une bonne partie des acteurs concernes.

                  my 2cents philosphiques du 'dredi soir
        • [^] # Re: Seulement ...

          Posté par  . Évalué à 3.


          Hypocrisie, exception à la règle, deux poids deux mesures ? à vous de juger...


          En France, c'est pas l'exception, mais la règle, le fameux deux poids deux mesures.
    • [^] # Re: Seulement ...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Juste en passant, parce que c'est une erreur que je vois beaucoup alors que pourtant elle pourrait être facilement évitée : on ne dit pas « il faut mieux » mais « il vaut mieux ». Et contrairement à certains sujets tels que « autant pour moi », il n'y a aucun doute sur la chose, ni aucune tentative d'explication tardive comme le font parfois les vieux croutons de l'Académie Française, si ce n'est la logique grammaticale : http://grammaire.reverso.net/index_alpha/Fiches/Fiche171.htm
      • [^] # Re: Seulement ...

        Posté par  . Évalué à 1.

        on ne dit pas « il faut mieux » mais « il vaut mieux »
        Maais si, foyons! Tout dépend d'ou on fient (Nous afons les moyens de fous faire parler, toussa ...).

        Et au fait tu c'est ce que c'est qu'un canif?
  • # "tolèrent en connaissance de cause"

    Posté par  . Évalué à 9.

    Je trouve ce bout de phrase dangereux.

    Il faut poursuivre ceux qui ont écrit "cp", car il permet en toute connaissance de cause de transférer un fichier d'un compte utilisateur à un autre, sans même vérifier si le destinataire a bien les droits nécessaires sur le fichier éventuellement musical en question.

    Idem pour "scp", "ftp", et tous les navigateurs...

    Snark
  • # il y a un point qu'elle oublie...

    Posté par  . Évalué à 3.

    est ce que le systeme économique de redevance aux auteurs, compositeurs et autre ayant droits est il cohérent avec la situation technologique actuelle ?

    le p2p illégal est techniquement (pas de drm, pas de limitations temporelles, de copies, et de lecteur portable et est en plus beaucoup plus diversifié) plus pratique que le téléchargement légal -> la logique voudrait que... ?

    elle n'explique nulle part pourquoi les majors étaient opposés à la redevance forfaitaire s'ajoutant aux abonnements internet ?
  • # Menfin ?!

    Posté par  . Évalué à -3.

    "Ils font fous ces romains !!!"
  • # J'ai recçu la même réponse

    Posté par  . Évalué à 4.

    Bonjour,

    Tout est dans le titre.

    Pascal
  • # Ca fait peur

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Ce message m'effraie plus qu'il n'appaise mes craintes

    "saisir la justice à l’égard d’éditeurs de logiciels « peer to peer » qui favorisent ou tolèrent en connaissance de cause l’utilisation de leurs logiciels pour des échanges illégaux d’½uvres protégées."

    Donc c'est au développeur de tout faire pour que leur logiciel ne soient pas utilisé pour pirater sous peine de procès.
    Est-ce-que Victorinox a été mis en procès parce qu'on a utilisé un de ses couteaux pour effectuer un meurtre ?
    Est-ce-que La Gitane va se manger un procès parce que ce sont avec ses allumettes que les voitures de banlieues ont été cramée ?
    C'est franchement dingue de lire ça ! Et encore plus dingue de savoir que ça va être appliqué.

    "L’obligation de respect des mesures techniques de protection des ½uvres relève d’une Directive de l’Union européenne adoptée en 2001. Le projet de loi soumis au Parlement ne fait en réalité que transcrire le droit européen et préserve pleinement le principe de l’exception pour copie privée."

    Mais merde !!!! Ils veulent nous la faire détester cette union européenne ?
    "C'est pas not' faute, c'est l'Europe qui a dit jakadi alors nous on fait". Les députés européens sont-ils aussi con pour accepter une telle directive ? La directive originelle est-elle aussi loufoque ou profite t-il de l'UE pour bien surcharger la loi sur son dos ?

    "La Sacem s’est toujours montrée favorable au principe de l’exception pour copie privée et n’a jamais, dans aucun contrat, défini de limite ni fixé de contraintes envers les exploitants Internet (sites de musique en ligne, Webradios…) dans ce domaine"

    Justement ! Elle devrait fixer des limites et des contraintes pour interdire les protections qui empèchent d'appliquer le droit à la copie privée. Ah bin non bien sûr. Il ne faut pas déranger les majors qui ont tout les droits par contre les clients on peut les faire chier parce que ce sont tous des pirates potentiels.

    Ecoeurant !

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Ca fait peur

      Posté par  . Évalué à 6.

      Je te rejoins dans ton analyse.

      J'attends le premier proces contre Laguiole qui n'a pas mis de dispositif anti-meurtre sur ses couteaux (après tout, un meurtre s'est quand même vachement plus grave qu'une copie illicite !)

      Surtout que l'excuse européenne est bidon, le text présenté va encore plus loin que l'EUCD.

      "La Sacem s’est toujours montrée favorable au principe de l’exception pour copie privée ..."

      Est vraiment à hurler de rire quand exercer ce droit va revenir à contrevenir à la DADVSI !
      Moi, je dis vérouillez vos merde autant que vous voulez. Mais n'empéchez pas les autres d'exister (cf les DRM qui serait rendu obligatoire pour toutes les webradio).

      Et surtout évitez de piocher dans les 2 poches à la fois ! Soit la copie privé existe et la taxe à un sens, sois elle n'est plus applicable et la taxe n'a pas de raison d'être.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Ca fait peur

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        après tout, un meurtre s'est quand même vachement plus grave qu'une copie illicite !
        Ah non ! Carrément pas.

        Un meurtre c'est bien, ça fait travailler la police, les morgues, les cimetières, les floristes...
        C'est bon pour l'économie.

        Par contre, les copies illicites, caylemal©. C'est très pas bon pour l'économie : C'est responsable de la diminution de la vente des CD (quand les ventes de CD baissent, sinon ça freine la progression quand ça augmente). Ça freine la progression des ventes de DVD musicaux, de dl de sonneries mobiles, des dl sur les plateformes "légales", c'est responsable de la grippe aviaire des OGM de l'élection de Bush et des constipations matinales.
    • [^] # Re: Ca fait peur

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      l'UE est toujours la mauvaise raison que nous donne les politicards en France. Je me rappelle d'une loi qui a été votée concernant la Poste. A l'époque on nous a servi (encore et toujours) l'argument: c'est la faut à l'Europe. L'Europe fixe en général un cadre qui donne une certaine marge de manoeuvre, malheureusement cette fameuse marge qui est laissée à la discrétion de nos politicards est toujours exploitée dans le mauvais sens enfin celui qui sert le moins le Peuple et toujours pour servir leurs propres intérêtes économiques. On nous dit que nos députés de drouate font preuve d'un certain zèle de ce côté là.

      Ici encore, notre cher et tendre gouvernement ne pense qu'à servir le plus Fort au détriment de millions de personnes parfaitement innocentes (voire ignorantes sur ce sujet).

      Bref, moi aussi je suis parfaitement scandalisé de lire ce genre d'argumentation et je préfere de loin la solution proposée par la SPEPIDAM (pas sûr du sigle) qui est un forfait optionnel pour tous ceux qui se sentent concernés.
  • # Snif !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    $bye="myfavoritepackagetool --remove"

    $bye http_{client,server}
    $bye ftp_{client,server}
    $bye bittorrent
    $bye ?mule
    $bye scp
    $bye cp
    $bye mv
    $bye im_client
    $bye irc_{client,server}
    $bye *

    Camarades, sortez vos pinces coupantes et détruisez tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la paire torsadée ou de la fibre optique (et si vous trouvez des r3b3lz qui tournent au WiFi, balancez moi tout ça dans des micro-ondes puissance maxi, y f'ront pas les malins longtemps) !

    Ou alors (plus pacifique), résiliez votre abonnement au net et envoyez vos cartes réseau / modems par la Poste à P. Nègre à l'adresse:
    Opération "Vite Pascal Nègre paume des thunes !"
    123.156.574.156¤, Rue DADVSI-EUCD-DMCA
    75000 Paris Cedex 42

    Sinon il reste la solution dite "retour aux sources": Trouvez vous une grotte/caverne bien douillette et achetez de la peinture (ou fabriquez votre propre peinture, à l'ancienne, sans DRM et 100% libre) pour refaire la déco à l'intérieur (essayez de dessiner des mammouths ou vos mains ou des trucs dans l'genre c'est super tendance).

    Quand je pense qu'il y a bientôt une vingtaine d'années j'échangeais des cassettes audio et des jeux CPC464 et A500 dans la cours du collège ahhh nostalgie... On était quand même plus peinards quand y'avait pas le net moi j'vous l'dis les p'tits jeunes :).

    PS: Ce message inutile, hors-sujet et limite incohérent vous est offert par quelqu'un qui devrait deja être en train de dorZZZzzzZZZZZzzz
    • [^] # Re: Snif !

      Posté par  . Évalué à -4.

      Pourquoi nous apelles tu camarade ?
      Tu t'es cru en URSS :-)
      Decidemment, Linux est un système pour les communistes, La SACEM veut bailloner cette partie de la population. La FSf a même écrit que la SACEM a dit que les utilisateurs de logiciels libres devaient être conduit à l'echafaud

      PS: T'as raison, c'était mieux avant,surtout linuxfr
      • [^] # Re: Snif !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        sur tlfi :

        CAMARADE, subst.
        A. Personne à qui on est lié par une vie ou des activités communes
        1. Spécialement
        a) [En parlant de deux soldats qui couchent dans le même lit] Camarades de lit.
        2. Expr. Faire camarade. Se rendre à l'ennemi (en levant les mains en l'air).
        3. En partic. Personne avec qui on est lié par un sort commun :
        Spéc. Personne qui milite dans un syndicat ou un parti ouvrier. Le camarade Untel
        Pop. Camarade syndiqué. ,,Mon ami`` (ESN. Poilu 1919).
        Fam. Personne plus ou moins connue placée dans le proche voisinage de celui qui parle.

        B. P. ext. Personne avec qui on est lié par des liens d'amitié fondés sur un esprit d'égalité. Se faire des camarades :

        etc....
  • # moi aussi

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Pour la remercier, je lui ai envoyé un MP3 (légal, le ogg est d'ailleurs dispo sur mon site en cc-sampling+-nc) pour illustrer le fait que la messagerie electronique actuelle serait illégale (et si j'ai bien compris les quelques articles de loi, le fourniseur du service serait aussi coupable que l'expéditeur, autrement dit les providers).

    Et que Linux étant insensibles aux protections des CD, ce serait aussi un logiciel illégal car ne respectant pas l'obligation de respect des mesures techniques.

    Le mail complet demain matin sur mon blog.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.