Journal De IIS à Apache et inversement.

Posté par  .
Étiquettes :
0
21
avr.
2006
Ce matin je tombe sur une dépêche indiquant que MozillaStore passait de IIS à Apache. Quoi de plus normal. [1]

Mais quel ne fut pas ma surprise lorsque je suis allé voir les statistiques de Netcraft. [2] J'ai constaté une diminution de 6% du nombre de site sous Apache. Un des plus grand hébergeur Go Daddy vient de passer de Apache à IIS. Alors cher Journal, je te pose la question pourquoi ce revirement ? Est-ce une pression marketing de Microsoft ? Un espoir de la part de Go Dadday d'attirer des clients qui ne connaissent que Windows ? Quel est l'avantage de passer à IIS ? Bref, par simple curiosité, si tu as plus informations sur cette migration, j'aimerais les connaître.

[1] http://mozillazine-fr.org/blog/2006/04/20/81-au-revoir-iis-b(...)
[2] http://news.netcraft.com/archives/2006/04/06/april_2006_web_(...)
  • # Erreur de lecture ... grave ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Je ne vois pas du tout où tu vois une diminution du nombre de serveur Apache ... bien au contraire ...

    http://news.netcraft.com/archives/2006/04/overalld.gif

    Par contre, la progression du nombre de serveur apache est moins importante que le nombre de serveur IIS.
    • [^] # Re: Erreur de lecture ... grave ...

      Posté par  . Évalué à 1.

      En fait c'est la part de marche d'Apache qui diminue au profit principalement de IIS ce qui n'est pas une bonne nouvelle.
      • [^] # Re: Erreur de lecture ... grave ...

        Posté par  . Évalué à 4.

        en fait j'étais tenté de répondre qu'ils pouvaient proposer ainsi de l'asp pour leurs clients en plus de php, mais la réalité est encore différente : chercher dans un moteur de recherche "godaddy apache IIS parked"

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Erreur de lecture ... grave ...

          Posté par  . Évalué à 1.

          merci pour l'info.

          j'avais survole la news sur l'evolution des parts de marche mais je ne savais pas que m$ etait tombe si bas en payant pour utiliser leurs softs (avant ils se contentaient de les donner ;) !
          • [^] # Re: Erreur de lecture ... grave ...

            Posté par  . Évalué à 3.

            J'ai vu un cas ou microsoft à payer une start-up dans les 20k¤ pour porter un logiciel uniquement linux à la base sous windows. Comme quoi cela sert d'avoir de l'argent...

            "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Erreur d'écriture

      Posté par  . Évalué à 2.

      Mea culpa. J'ai rédigé mon journal trop vite.

      Tu as raison. Tout le monde a bien compris qu'il s'agissait d'une diminution de parts de marché. Il n'empeche que 4,5 millions de nom de domaines sont passés de serveurs Apache vers des serveurs IIS. C'est cela qui avait retenu mon attention.

      Promis, la prochaine fois, je réviserais ma leçon "Ne pas confondre les % et les points de PdM" avant d'écrire.

      En tout cas, merci à Bruno Ethvignot pour son explication.
      • [^] # Re: Erreur d'écriture

        Posté par  . Évalué à 2.

        pas besoin de mea culpa ! Merci a toi pour avoir soulevé cette question tres interessante, sans cela on n'aurait pas forcément appris cette nouvelle plutot amusante !!

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Microsoft paie pour imposer ses technologies

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    pourquoi ce revirement ?

    Microsoft(r) a beaucoup d'argent, plus de 60 milliards de trésorie et Microsoft(r) engrange plus d'un milliards de bénéfice net par mois ! Ceci est bien entendu un des avantages d'être en situation de monopole, l'argent coule à flot... Et malheureusement Microsoft(r) utilise souvent cet argent pour décrédibiliser le logiciel libre et imposer ses technologies.

    Avec ce gros trésor de guerre Microsoft(r) a les moyens d'approcher de grands groupes et de grosses sociétés, et de proposer des licences gratuites ou certains autres avantages en échange de l'utilisation de leurs technologies. Je suis moi-même témoin d'un tel accord entre Microsoft(r) et une grosse société française, ou Microsoft(r) paie pour migrer d'une technologie basée sur de l'open source vers une technologie 100% Microsoft(r).

    Bruce Perens écrit au sujet de GoDaddy.com:
    « [...] Microsoft a payé de grands revendeurs de domaines pour migrer leurs sites « en stationnement » sur IIS et le serveur de Microsoft. La migration des clients « en stationnement » d'un seul grand revendeur, GoDaddy.com, a causé un changement de 4.5 millions de noms de domaine, ou 5% de la part totale du serveur Apache vers Microsoft IIS dans le rapport de Netcraft. C'est un changement « d'aspect» uniquement parce que les sites en question n'ont aucun contenu. Mais les managers croient les diagrammes comme ceux du rapport de Netcraft [...] »

    Suite a cette offensive de Microsoft(r), Bruce Perens a d'ailleurs ouvert le site http://opensourceparking.com/, pour héberger les noms de domaines en « en stationnement ». A lire sur Netcraft :
    http://news.netcraft.com/archives/2006/04/17/perens_launches(...)

    Pour finir je suis en tout point d'accord avec Michael Gerard un ancien de chez Winamp et à présent développeur en chef du lecteur de média SongBird lorsqu'il déclare :
    « [...] J'estime que se reposer volontairement sur Microsoft pour quoi que ce soit revient à se mettre volontairement une paire de menottes…[...] »
    • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

      Posté par  . Évalué à 3.

      Si ce que dit Perens est exact, c' est quand même incroyable de payer pour "augmenter" ses parts de marché. IIS est en difficulté ?
    • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

      Posté par  . Évalué à -4.

      Oui bien entendu, c'est comme ca que MS fait de l'argent, en payant ses clients pour qu'ils installent leurs produits.

      C'est dingue les trucs qu'on peut lire quand meme.

      Un minimum de reflexion et il est evident que Bruce Perens raconte des aneries. Si MS avait vraiment paye GoDaddy.com vous auriez vu assez de pub pour 3 mois relatif a ca, hors, rien du tout, au mieux il y a peut-etre un "case study" sur le site de MS.
      • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

        Posté par  . Évalué à 10.


        Un minimum de reflexion et il est evident que Bruce Perens raconte des aneries. Si MS avait vraiment paye GoDaddy.com vous auriez vu assez de pub pour 3 mois relatif a ca, hors, rien du tout, au mieux il y a peut-etre un "case study" sur le site de MS.


        Pas de pub ? ah et ça alors: http://www.microsoft.com/presspass/press/2006/mar06/03-21GoD(...) ?
        Et surtout, la pub qui leur sera la plus profitable en termes d'image, c'est bien sur l'augmentation des stats netcraft et consort liés aux changements d'infrastructure chez GoDaddy ! (car ceux qui ne savent pas la raison de cette augmentation des parts IIS croient qu'il s'agit d'un regain de popularité global, cf. la dépeche à laquelle on répond par ex.).

        Et à ton avis pourquoi MS omet de préciser que seuls les domaines parqués (non utilisés) ont étés migrés ? (et d'ailleurs, pourquoi GoDaddy n'a pas migrés les domaines actifs, si ils ont aussi confiance en IIS/MS qu'ils le disent ?).

        C'est quand meme très troublant: MS cherche depuis quelque temps à faire croire qu'ils peuvent tenir tête à unix sur les serveurs d'infrastructure internet, et comme par hasard:
        - le plus gros regsitrar migre ses domaines parqués sous IIS et communique publiquement à ce sujet (microsoft semble assez content, puisqu'ils publient un communiqué là dessus)
        - immediatement après, grosse augmentation des domaines "herbergés sous MS/IIS" selon netstat et consorts (évidement, ajouter d'un coup plusieurs milions de domaines parqués sur du IIS, ça coute pas cher et ça fait un joli boost des stats ...), dont tout les analystes ont remarqués qu'elle était due à la migration des domaines inutilisés chez GoDaddy.
        - le patron de GoDaddy n'ose pas refuter lorsqu'on lui demande si cette migration (et le bulletin de communication qui va avec) ont étés payés par microsoft. cf. http://business.newsforge.com/business/06/04/20/1652228.shtm(...)

        Donc oui, il est très très probable que MS ai payé pour cette migration, et ce n'est pas tant "payer pour que des clients utilisent leur produit" que "payer pour améliorer leur image sur les serveurs d'infrastructure, en faisant croire à un gain de popularité".
        • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

          Posté par  . Évalué à 0.

          Pas de pub ? ah et ça alors: http://www.microsoft.com/presspass/press/2006/mar06/03-21GoD(...) ?
          Et surtout, la pub qui leur sera la plus profitable en termes d'image, c'est bien sur l'augmentation des stats netcraft et consort liés aux changements d'infrastructure chez GoDaddy ! (car ceux qui ne savent pas la raison de cette augmentation des parts IIS croient qu'il s'agit d'un regain de popularité global, cf. la dépeche à laquelle on répond par ex.).


          C'est bien ce que je te dit, t'as une simple press release sur le site de MS, et rien d'autre. Niveau pub, MS ils font bcp mieux que ca quand ils veulent faire passer un message, je crois que tu t'en rendras compte quand Vista sortira.

          Et à ton avis pourquoi MS omet de préciser que seuls les domaines parqués (non utilisés) ont étés migrés ? (et d'ailleurs, pourquoi GoDaddy n'a pas migrés les domaines actifs, si ils ont aussi confiance en IIS/MS qu'ils le disent ?).

          J'en sais rien demande leur.
          La confiance en IIS je doute que ce soit un probleme, car bon nombre de sites a gros volume(genre Dell, Nasdaq, MS lui-meme, ...) sont sous IIS sans probleme.

          Donc oui, il est très très probable que MS ai payé pour cette migration, et ce n'est pas tant "payer pour que des clients utilisent leur produit" que "payer pour améliorer leur image sur les serveurs d'infrastructure, en faisant croire à un gain de popularité".

          Si tu veux mon avis, MS les a aide a migrer avec aide technique, conseils, etc... de la meme maniere que IBM a fait x ristournes a Munich pour migrer, ca veut pas dire qu'ils les ont paye pour migrer.
          • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            Si tu veux mon avis, MS les a aide a migrer avec aide technique, conseils, etc... de la meme maniere que IBM a fait x ristournes a Munich pour migrer, ca veut pas dire qu'ils les ont paye pour migrer.
            L'accord étant gardé secret on peut tout imaginer. Cependant de source sûre Microsoft a déjà proposé à une société des choses comme la gratuité des licences de ses logiciels seveurs pour trois ans, de payer les serveurs ou encore de donner 3 euros par site migré.

            On constate donc que Microsoft(r) peut se permettre d'utiliser sa puissance financière, largement dopée par son monopole, pour pousser ses technologies dans des secteurs où Microsoft(r) n'a pas encore de monopole. Microsoft(r) peut donc se permettre de perdre des millions de dollars pendant dans des années, là où ses concurrents doivent batailler et gagner de l'argent, pour occuper les machés que Microsoft(r) estime stratégique pour son avenir comme le marché du loisir (XBox), la téléphonie (Windows Mobile) ou encore les serveurs (Windows 2003, IIS).

            Pour finir dans un monde de communication qui est le nôtre, c'est certainement inacceptable, du point de vue de Microsoft(r) qu'Apache héberge 68.70 % des sites Web de la planète !
            • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

              Posté par  . Évalué à 1.

              Cependant de source sûre Microsoft a déjà proposé à une société des choses comme la gratuité des licences de ses logiciels seveurs pour trois ans, de payer les serveurs ou encore de donner 3 euros par site migré.

              Ca c'est une source que j'aimerais bien connaitre histoire de voir de quoi il parle.

              Microsoft(r) peut donc se permettre de perdre des millions de dollars pendant dans des années, là où ses concurrents doivent batailler et gagner de l'argent, pour occuper les machés que Microsoft(r) estime stratégique pour son avenir comme le marché du loisir (XBox), la téléphonie (Windows Mobile) ou encore les serveurs (Windows 2003, IIS).

              XBox est un marche ou tous les concurrents font de meme : Sony et Nintendo perdent de l'argent sur la vente des consoles, donc rien d'anormal ici

              Windows Mobile, si je ne me trompes est passe dans les chiffres noirs cette annee. Mais il est evident que lorsque tu te lances dans un nouveau marche, tu fais des pertes au debut, tu crois quand meme pas que les gens vont subitement tous acheter un produit qui sort de nulle part ? Ca prend du temps, et de l'argent. Chez toutes les societes c'est le meme topo : un projet perd de l'argent au debut, et on espere qu'il en gagnera plus tard.

              Quand a IIS/Server 2003/... ils sont dans les chiffres noirs depuis des lustres, donc rien a voir.

              Pour finir dans un monde de communication qui est le nôtre, c'est certainement inacceptable, du point de vue de Microsoft(r) qu'Apache héberge 68.70 % des sites Web de la planète !

              Ca probablement et les gens d'IIS sont probablement en train de regarder comment changer ca, ca veut pas dire qu'ils font tout et n'importe quoi non plus.
              • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                XBox est un marche ou tous les concurrents font de meme.
                Non tous les concurrents ne font pas de même, toute le monde n'a pas une pompe à fric comme Windows(r) pour combler le déficit de ses activités non rentables !

                Je me suis peut-être mal exprimé. Microsoft(r) à deux grosses pompes à fric, la première Windows(r), qui équipe 96% des postes clients de la planète, et dans une moindre mesure Office(r). Ces deux grosses pompes à fric aspirent des milliards de dollars tous les ans de bénéfice net. Si Microsoft décide d'investir un marché il peut se permettre de perdre des centaines de millions dans ce secteur pendant des années, comme il l'a fait pour le marché des PDA et des consoles de jeux, jusqu'à temps que la sauce prenne. Une société peut-elle vraiment lutter contre un adversaire comme Microsoft(r) aux ressources illimitées ? Des géants comme Sony et Adobe savent que l'ogre de Redmond guette le moindre faux pas, d'ailleurs le président d'Adobe n'a-t-il pas déclaré que seul Microsoft(r) l'empêchait de dormir ?

                Les deux grosses pompes à fric de Microsoft(r) servent aussi à financer les migrations vers les technologies Microsoft(r) ! L'ogre de Redmond a certainement dû verser 1 ou 2 euros par site migré de Linux vers Windows(r) à GoDaddy.com, comme il l'avait proposé une société française que je connais il y a quelques années. Sinon pourquoi GoDaddy.com, aurait migré 4.5 millions de pages statiques d'Apache vers IIS, techniquement cela n'a aucun intérêt, au contraire il faut sûrement plus serveurs Windows(r) pour exécuter la même tâche, sans compter le coût de la migration.
                • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Non tous les concurrents ne font pas de même, toute le monde n'a pas une pompe à fric comme Windows(r) pour combler le déficit de ses activités non rentables !

                  Sony et Nintendo perdent de l'argent sur leurs consoles, en esperant faire de l'argent sur les jeux vendus(sur lesquels ils touchent des royalties).
                  Donc oui, ils font _tous_ la meme chose.

                  Si Microsoft décide d'investir un marché il peut se permettre de perdre des centaines de millions dans ce secteur pendant des années, comme il l'a fait pour le marché des PDA et des consoles de jeux, jusqu'à temps que la sauce prenne. Une société peut-elle vraiment lutter contre un adversaire comme Microsoft(r) aux ressources illimitées ? Des géants comme Sony et Adobe savent que l'ogre de Redmond guette le moindre faux pas, d'ailleurs le président d'Adobe n'a-t-il pas déclaré que seul Microsoft(r) l'empêchait de dormir ?

                  Et ? IBM, Dell, Sony,... peuvent faire de meme du fait de leurs ressources enormes, pourtant personne ne se plaint la.

                  Les deux grosses pompes à fric de Microsoft(r) servent aussi à financer les migrations vers les technologies Microsoft(r) ! L'ogre de Redmond a certainement dû verser 1 ou 2 euros par site migré de Linux vers Windows(r) à GoDaddy.com, comme il l'avait proposé une société française que je connais il y a quelques années. Sinon pourquoi GoDaddy.com, aurait migré 4.5 millions de pages statiques d'Apache vers IIS, techniquement cela n'a aucun intérêt, au contraire il faut sûrement plus serveurs Windows(r) pour exécuter la même tâche, sans compter le coût de la migration.

                  A) Tu n'en sais rien, tu supputes car ca conforte ton idee que MS c'est Mal(TM) et Windows de la merde
                  B) Le jour ou MS paiera les gens pour utilises ses softs n'est pas encore arrive, c'est pas comme ca qu'on gagne de l'argent d'habitude.
                  C) Pourquoi ? Parce GoDaddy a probablement ses raisons, le nombre de serveurs Windows n'etant certainement pas plus nombreux que le nombre de serveurs Apache(la encore tu n'y connais rien mais pour toi c'est automatiquement Apache le plus rapide dans tous les domaines, etc... vu que c'est pas du MS)
                  ...

                  Bref, enleves tes oeilleres et regarde le monde reel, ca ira mieux et tu seras moins frustre.
                  • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                    Posté par  . Évalué à 4.


                    A) Tu n'en sais rien, tu supputes car ca conforte ton idee que MS c'est Mal(TM) et Windows de la merde
                    B) Le jour ou MS paiera les gens pour utilises ses softs n'est pas encore arrive, c'est pas comme ca qu'on gagne de l'argent d'habitude.


                    Le 'A' est bien une supposition de sa part (mais argumentée, et tenable amha).
                    Pour le "B", c'est aussi une supposition de ta part.

                    Microsoft a fréquement investi des grosses sommes dans la "communication".
                    Si "payer des gens pour utiliser ses softs" leur fait une pub énorme (en l'occurence: l'annonce publique de GoDaddy, relayée un peu partout sur la presse internet, et l'effet corrolaire sur les stats d'utilisation d'IIS chez Netstat, bien relayé aussi), je ne vois pas pourquoi ils se priveraient. En l'occurence, le but serai alors plutot de s'offrir une campagne de pub subliminale que payer des utilisateurs.

                    Et au passage, on ne dit pas que c'est "Mal" de faire ça (ni propre aux méthodes MS: je suis certain que si Red Hat en avait l'occasion et les moyens, ils le feraient). On dit simplement qu'il faut prendre ces deux nouvelles avec des pincettes et un minimum d'esprit d'analyse.
                    • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Microsoft a fréquement investi des grosses sommes dans la "communication".
                      Si "payer des gens pour utiliser ses softs" leur fait une pub énorme (en l'occurence: l'annonce publique de GoDaddy, relayée un peu partout sur la presse internet, et l'effet corrolaire sur les stats d'utilisation d'IIS chez Netstat, bien relayé aussi), je ne vois pas pourquoi ils se priveraient. En l'occurence, le but serai alors plutot de s'offrir une campagne de pub subliminale que payer des utilisateurs.


                      L'annonce GoDaddy elle est loin d'avoir fait une pub enorme, un article par ci par la et c'est tout, MS quand il veut faire entendre qqe chose il fait bcp plus de bruit, cf. "Get the facts".
                      Tu vas jeter un oeil sur le site de MS et il y a plein de case studies qui sont bcp plus "vendeurs" que l'annonce GoDaddy, et ces case studies sont de societes qui n'ont pas ete payees pour migrer/upgrader.

                      Et au passage, on ne dit pas que c'est "Mal" de faire ça (ni propre aux méthodes MS: je suis certain que si Red Hat en avait l'occasion et les moyens, ils le feraient). On dit simplement qu'il faut prendre ces deux nouvelles avec des pincettes et un minimum d'esprit d'analyse.

                      Ca c'est vrai
                  • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    B) Le jour ou MS paiera les gens pour utilises ses softs n'est pas encore arrive, c'est pas comme ca qu'on gagne de l'argent d'habitude.

                    C'est sur, ce genre de truc est pas pret d'arriver. C'est un peu comme si une marque de vetements payait des gens (des joueurs de football par exemple) pour porter leur habits, c'est du delire complet, jamais ce genre de trucs ne pourrait arriver, tout le monde sait ca !
                    • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      D'habitude le joueur de football faut qu'il soit bon et mediatique pour se choper un contrat de sponsoring.

                      GoDaddy c'est :
                      a) pas mediatique, c'est pas une grosse societe. Une grosse banque ou autre grosse societe connue de tout le monde ca ferait bcp plus de bruit qu'un registrar que seuls les geeks connaissent.
                      b) pas bon vu que seuls les domaines parques sont migres.
                      • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        a) [...] bcp plus de bruit qu'un registrar que seuls les geeks connaissent.

                        Justement, cette fois leur cible est probablement les geeks.
                        Regarde, Sun s'est récement apperçu que pour faire monter la popularité de ses solutions serveurs, ils devaient séduire les geeks (plutot que les executives), et qu'à cette fin il fallait utiliser des méthodes de pub non conventionelles (leur préter gracieusement et massivement, voir leur donner des serveurs, et les laisser blogguer la pub eux-meme, sans chercher à controler les reviews).
                        Meme principe ici: Microsoft trouve probablement plus efficace de laisser les journaux pour geeks faire la pub en faignant de ne rien organiser, puisque leurs anciennes méthodes ("get the facts" etc.) ont échoué sur ce secteur.

                        b) pas bon vu que seuls les domaines parques sont migres.

                        C'est peut-être le mieux qu'ils puissent faire en l'état (qualité, "scalabilité" ...) de leurs solution DNS. Et les retombées secondaires (augmentation artificielles chez Netstat) ne sont pas négligeables: elles ont été largement relayées dans la presse pour geeks, et sottement intéprétés comme un regain de popularité pour MS/IIS.
          • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

            Posté par  . Évalué à 2.


            C'est bien ce que je te dit, t'as une simple press release sur le site de MS, et rien d'autre. Niveau pub, MS ils font bcp mieux que ca quand ils veulent faire passer un message, je crois que tu t'en rendras compte quand Vista sortira.


            Les méthodes classiques qu'ils ont utilisé jusqu'alors se sont montrées très efficaces pour séduire les end-users, mais pas les sysadmins (ou decideurs préssés): la preuve en est que les LAMP (Apache, Linux ...) restent majoritaires sur le marché des serveurs internet. Bref, dans ce domaine, contrairement à ce que tu dit, ils n'ont pas vraiment réussi à "faire passer un message", ni à s'imposer.

            Dès lors il est évident qu'ils vont chercher de nouvelles méthodes pour vendre leurs produits destinés aux admins (le contraire eu été un signe de stupidité). Autre public, autres méthodes.
          • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

            Posté par  . Évalué à 2.

            La confiance en IIS je doute que ce soit un probleme, car bon nombre de sites a gros volume(genre Dell, Nasdaq, MS lui-meme, ...) sont sous IIS sans probleme.


            Oui, (au moins pour MS) chez Akamai et derrière des clusters de reverse-proxies Linux+Apache qui encaissent le gros de la charge ...

            Joli demonstration de fiabilité ! Aussi impressionant que l'hébergement de milions de domaines ... non utilisés.

            C'est pourquoi on peut aussi retourner la dépêche et dire, objectivement: GoDaddy n'a pas osé migrer ses serveurs de domaines actifs sur des solutions Microsoft. Interessant non ?
            • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

              Posté par  . Évalué à 1.

              Oui, (au moins pour MS) chez Akamai et derrière des clusters de reverse-proxies Linux+Apache qui encaissent le gros de la charge ...

              Perdu, le but en utilisant Akamai c'est eviter les Distributed DoS, car Akamai a l'avantage d'etre eparpille sur la planete.

              Joli demonstration de fiabilité ! Aussi impressionant que l'hébergement de milions de domaines ... non utilisés.

              Sachant que Hotmail, MSN et Microsoft.com font les 3 partie des sites web les plus visites de la planete, il y a pas vraiment besoin de demonstration.

              C'est pourquoi on peut aussi retourner la dépêche et dire, objectivement: GoDaddy n'a pas osé migrer ses serveurs de domaines actifs sur des solutions Microsoft. Interessant non ?

              Qui sait, peut-etre, resultat: comme on n'en sait rien, on peut _supposer_, ce qui est different _d'affirmer_.
              • [^] # Re: Microsoft paie pour imposer ses technologies

                Posté par  . Évalué à 2.


                >> Oui, (au moins pour MS) chez Akamai et derrière des clusters de reverse-proxies Linux+Apache qui encaissent le gros de la charge ...
                > Perdu, le but en utilisant Akamai c'est eviter les Distributed DoS, car Akamai a l'avantage d'etre eparpille sur la planete.


                ... eviter les DDoS car Akamai est éparpillé, et fournis des reverse-proxies linux qui encaissent le gros de la charge, moyennant quoi MSN et microsoft.com font pietre figure pour ce qui est de démontrer la capacité d'IIS+Windows à supporter autre chose que des petits serveurs d'intranet.

                comme on n'en sait rien, on peut _supposer_, ce qui est different _d'affirmer_.

                Erreur, sur ce point précis: on sait parfaitement que GoDaddy n'a pas migré les serveurs de domaines actifs.
                Ce que les communiqués ne disent pas, c'est comment MS à obtenu d'eux qu'ils migrent les domaines parqués vers leurs solutions plus couteuses et moins stables. Celà dit, l'interview du président que j'ai cité plus bas ( http://business.newsforge.com/business/06/04/20/1652228.shtm(...) ) fournis d'excellents indices pour deviner la réponse:
                « The obvious question is, did Microsoft pay Go Daddy or offer any incentive to move its parked domains to Windows? Adelman declined to clear up that issue one way or the other. "We can't discuss the technical aspects of our industry relationships. ». Amha, s'il n'avait pas été payé, il aurai eu moins de mal à répondre à cette question.

                Dans tout les cas, ce qu'on peut dire à partir des éléments communiqués, de façon indiscutable et objective (suffisant pour éviter l'intox médiatique, que MS en soi l'instigateur ou pas):
                - Le plus gros registrar a migré ses domaines non-utilisés vers des solution microsoft, mais à conservé ses domaines actifs sous linux/apache/...
                - La récente progression de Windows+IIS dans les stats de netstat est artificielle et ne témoigne pas d'un large regain de popularité largement partagé pour cette solution d'hebergement web.
  • # l'avantage

    Posté par  . Évalué à 6.

    Un des plus grand hébergeur Go Daddy vient de passer de Apache à IIS. Alors cher Journal, je te pose la question pourquoi ce revirement ? Est-ce une pression marketing de Microsoft ? Un espoir de la part de Go Dadday d'attirer des clients qui ne connaissent que Windows ?

    Ben l'avantage c'est les 3 camions remplis de billets qui sont arrivés depuis Redmond chez godaddy. Et comme dit dans un commentaire sur technocrat.net, pour heberger des pages statiques pour des clients qui font juste du domain parking, il n'y a pas de gros risque à utiliser un logiciel "insecure, innefficient, hard to maintain and over-priced".

    Après, pour les gens qui ont des domains inutilisés achetés chez godaddy, mais qui n'ont pas envie d'augmenter les stats d'utilisation de IIS, il y a ca :
    http://opensourceparking.com/
  • # À propos de godaddy

    Posté par  . Évalué à 8.

    Puisqu'on parle de godaddy.com, ils viennent de faire don de 10.000 $ au projet openssh.

    http://undeadly.org/cgi?action=article&sid=2006042006312(...)
    • [^] # Re: À propos de godaddy

      Posté par  . Évalué à 9.

      MS doit être content d'apprendre que leur chèque aura au final servi à financer OpenSSH :)
      • [^] # Re: À propos de godaddy

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        On peut sans rique supposer que Microsoft(r) a déboursé bien plus de 10000 dollars pour faire migrer 4.5 millions de sites statiques de GoDaddy.com de Apache vers IIS(r).

        GoDaddy.com a donné 10000 dollars à OpenBSD, merci à eux. Mais on peut sans peine imaginer que ce geste est un opération de communication destinée à réhausser l'image de GoDaddy.com auprès de la communauté open source, une image ternie par son accord avec l'ogre de Redmond.

        Je ne connaissais par la société GoDaddy.com, maitenant je la connais comme une société à éviter...
  • # Pourquoi passer à IIS ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    On peut tout de même trouver quelques raisons :

    - harmoniser son support en ne payant que des techniciens formés aux technologies Microsoft (si on a déjà du windows, du ms office et du exchange, c'est potentiellement rentable de ne maintenir d'un seul type d'architecture)

    - problématique d'intégration aux autres systèmes MS en place (Active Directory par exemple)

    - profiter de .Net (parcequ'on a envie de faire un projet en .Net pour une raison ou une autre)

    - progiciel qui nécessite IIS


    Le choix n'est pas forcément fait sur les mérites techniques propres d'IIS et Apache. Si une entreprise a un environnement très Microsoft, ça peut avoir du sens de rejeter Apache.

    BeOS le faisait il y a 20 ans !

    • [^] # Re: Pourquoi passer à IIS ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      c'est d'ailleurs ça la force commerciale de Microsoft, disposer d'un ensemble critique de technologies nécessitant les autres technologies Microsoft.
      • [^] # Re: Pourquoi passer à IIS ?

        Posté par  . Évalué à 7.

        C'est très simple maintenant, la chaîne est rodée :

        tu installes sur ton poste de travail Office2003, donc word et outlook :

        outlook -> calendrier -> exchange -> active directory

        office -> wsus pour les mises à jour (de office et également du poste de travail)

        word -> sharepoint + mssql -> iis -> active directory

        et comme tu as exchange + active directory + iis + mssql, vaut mieux avoir en plus sms

        et comme tu en as marre de gérer tes comptes sous UOAD, alors tu l'outil de gestion des identités (dont je ne me souviens plus le nom).

        Conclusion : quand tu as besoin d'un glaçon pour ton ricard, avec Microsoft, tu finis par avoir un iceberg !
        • [^] # Re: Pourquoi passer à IIS ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          Conclusion : quand tu as besoin d'un glaçon pour ton ricard, avec Microsoft, tu finis par avoir un iceberg !

          Et tu n'as pas de verre !
    • [^] # Re: Pourquoi passer à IIS ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      On peut tout de même trouver quelques raisons :

      - harmoniser son support en ne payant que des techniciens formés aux technologies Microsoft (si on a déjà du windows, du ms office et du exchange, c'est potentiellement rentable de ne maintenir d'un seul type d'architecture)


      Et bien justement, les serveurs chez GoDaddy étaient tout Linux (donc les admins devaient savoir y faire ...), et maintenant c'est Linux + Windows. Le president de GD à bien précisé qu'il ne comptait pas migrer les serveurs Linux (utilisés pour les domaines actifs). Donc là, ils ont plutot "désharmonisé".


      - problématique d'intégration aux autres systèmes MS en place (Active Directory par exemple)


      ActiveDirectory pour un registrar ? heu ... il t'en reste ? ;)


      - profiter de .Net (parcequ'on a envie de faire un projet en .Net pour une raison ou une autre)


      Pour des domaines "parked" (inutilisés), la programation est certainement pas énorme (c'est pas des domaines devant des gros sites dynamiques etc...).


      - progiciel qui nécessite IIS


      Lequel ? Pour le moment l'hebergement DNS (principale activitée de GD) est ultramajoritairement fait sur des plateformes unix (depuis les roots domains jusqu'a l'ensemble des gros registrar, à l'execption des parked de GD maintenant), et les logiciels d'infrastructure pour gérer tout ça sont bien entendu massivement orientés unix+named.


      Si une entreprise a un environnement très Microsoft, ça peut avoir du sens de rejeter Apache.


      Oui mais en l'occurence la dépeche de GD explique bien qu'ils avaient un environement totalemen Linux...
    • [^] # Re: Pourquoi passer à IIS ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      - profiter de .Net
      Euh, .NET tourne très bien derrière Apache :
      http://httpd.apache.org/cli/
  • # augmentation artificielle des parts IIS

    Posté par  . Évalué à 5.

    C'est très simple, et ces deux "signes d'augmentation" ne sont en fait qu'un seul et même phénomène artificiel, très vraissemblablement orchestré par une campagne de microsoft.

    GoDaddy (le plus gros registrar du monde, en nombre de domaines gérés) n'a migré vers windows que les domaines "parked" (en gros, les millions de domaines cybersquatés ou achetés "préventivement" mais pas utilisés).
    On soupçonne très fort Microsoft de les avoir subventionnés pour qu'ils fassent ça, car cette migration est toute à leur interet, en termes de com :

    - GoDaddy publie officiellement un communiqué annonçant qu'ils migraient une partie de leurs services sur des solutions microsoft, dans lequel ils indiquent que ces solutions sont très bien, très stables etc. (mais au fait, depuis quand les grands fournisseurs de services font des communiqués public sur leurs changements d'infrastructure ? On peut se demander pourquoi ils changent de serveurs, mais aussi pourquoi ils communiquent là dessus ...).

    - Microsoft a saisi l'occasion de publier une dépeche publicitaire à ce sujet (http://www.microsoft.com/presspass/press/2006/mar06/03-21GoD(...) ) dans laquelle ils oublient de préciser que seuls les domaines parked ont étés migrés ( ceux qu'il est le moins difficile d'heberger sur des serveurs instables, vu qu'ils ne sont pas vraiment utilisés !).

    - Cette migration a fait augmenter articiellement le nombre de domaines hébergés sur IIS (plusieurs milions d'un coup, mais ce n'est pas représentatifs, puisque ce sont des "faux sites", et probablement très peu de serveurs suffisent à les heberger) et de faire monter IIS dans les stats de netcraft (entre autres) le même mois.

    Microsoft peut alors prétendre que ses solutions serveurs deviennent très populaires (puisque augmentation du nombre de domaines hébergés sur IIS), sinon incontournables, et peuvent tenir tete et meme remplacer les solutions unix (puisque migration de GoDaddy).

    Le president de GoDaddy n'ose pas nier ces allégations, lorsqu'on lui demande si microsoft a subventionné leur "migration" partielle:
    http://business.newsforge.com/business/06/04/20/1652228.shtm(...) :


    The obvious question is, did Microsoft pay Go Daddy or offer any incentive to move its parked domains to Windows? Adelman declined to clear up that issue one way or the other. "We can't discuss the technical aspects of our industry relationships."


    Donc la prochaine fois qu'on vous dit: "Ah, mais les LAMP vont disparaitre, regardez la croissance folle de MS/IIS, ils vous ont rejoint", vous saurez d'où ça vient :(
    C'est pour ces raisons que Bruce Perens à décidé d'ouvrir un énorme projet de cybersquatting de domaine pour rétablire la balance (tout aussi artificiellement, au passage). D'ici là, le nombre de domaines "parked" ("hebergés sur IIS") va continuer d'augmenter ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.