Ceci est un lancement de chatons

Posté par . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
89
12
oct.
2016
Communauté

Logo des chatons - CC by-sa - @GDjeante

Framasoft avait annoncé en février 2016 sur le Framablog travailler depuis quelques mois à faire émerger le collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires… bref : les Chatons.

Le succès de la campagne Dégooglisons Internet a démontré, à l’ère post‐Snowden, un intérêt réel du public pour des services Web respectueux des données et basés sur du logiciel libre. Le problème, c’est que si les « Frama‐bidules » deviennent la réponse par défaut à cette demande, Framasoft risquait de créer ce qu’elle combattait : une centralisation des utilisateurs créant une concentration des données aussi dangereuse que douteuse.

Or, Framasoft est loin d’être la première à proposer de telles solutions, et de nombreuses associations, SCOP, initiatives, etc., sont prêtes à rejoindre un mouvement de décentralisation pour créer des services mutualisés dans un Internet de la proximité et de la confiance. De là, il n’y avait qu’un pas à faire pour créer un collectif des hébergeurs proposant de remettre des valeurs et de l’humain dans les courriels, fichiers, partages et collaborations de leurs utilisateurs.

Sommaire

Concrètement, que sont les CHATONS ?

Le plus simple est d’aller voir sur le site Web chatons.org. Ce site est avant tout une carte vous montrant où sont les hébergeurs de services les plus proches de chez vous, ce qu’ils proposent (du pad, du framadate, du courriel, etc.) et sous quelles conditions (adhésion, service payant, etc.). Chatons est donc un collectif regroupant ces hébergeurs éthiques, libres et loyaux (que l’on nommera… « chaton » !). L’avantage est que chacun de ces chatons s’est engagé sur une charte et un manifeste communs qui vous garantissent entre autres :

  • l’utilisation de logiciels libres (et autant que possible la contribution) ;
  • aucun profilage publicitaire (pas de pub autre que mécénat et sponsoring) ;
  • le respect de vos données (droit d’accès, interopérabilité, non‐transmission à des tiers) ;
  • la transparence (sur la technique comme sur les finances) ;
  • la neutralité (aucune surveillance ni censure en amont) ;
  • le chiffrement (dès et tant que possible).

Au‐delà de l’aspect utilisateur, le fait d’initier ce collectif permettra une solidarité entre ses membres pour échanger sur des aspects techniques, juridiques, d’éducation populaire, etc. et, ainsi, de faciliter la création de nouveaux chatons près de chez vous ! Comme Framasoft l’expliquait en février dernier, les objectifs du collectif sont multiples : rassembler, mutualiser, décentraliser, donner de la visibilité, fédérer, essaimer, partager… Autant dire que l’ambition est grande. Voyez chaque chaton comme une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), sauf qu’au lieu d’un panier de légumes fourni par un agriculteur, il s’agit de services en ligne fournis par un hébergeur de proximité. Et, comme avec une AMAP, vous pouvez rencontrer l’agriculteur/hébergeur et même partager un verre avec lui. :-)

La première portée

Une carte des premiers chatons, liste disponible à https://chatons.org/find
La première portée compte 21 membres, dont 14 sont déjà actifs. Parmi ces derniers, vous trouverez notamment des chatons ouverts à tous et couvrant la France entière, comme La Mère Zaclys ou L’Autre.net. Mais aussi des chatons plus « locaux » comme Infini (Brest), Marsnet (Marseille) ou G3L (Valence). Certains sont des associations, comme Alolise (Saint‐Étienne), d’autres des entreprises, comme IndieHosters. Certains sont de taille conséquente, comme Framasoft (qui dépasse le million de visites par mois), et d’autres ne servent qu’un public bien plus restreint, comme roflcopter.fr (Toulouse).

Et les sept autres ? Ils sont tout simplement en gestation ! D’ailleurs, parmi ceux‐là, Framasoft va accompagner (gracieusement) trois d’entre eux :

  • le mouvement Colibris, qui est un mouvement humaniste et écologiste qui souhaite « sortir de Google ». Une sensibilisation des acteurs du mouvement Colibris permettra de toucher une population sensible aux questions du bien commun et du « faire ensemble » ;
  • le collectif Bertel Numérique, situé sur la lointaine île de la Réunion, a ceci de particulier qu’il associe la volonté d’un grand réseau d’éducation populaire (les CÉMÉA) et les compétences d’une petite entreprise locale spécialisée dans le logiciel libre. La mission du collectif est, bien évidemment, de proposer de l’hébergement local (pourquoi faire parcourir 18 000 km à un courriel si c’est pour écrire à son voisin de bureau ?) ;
  • la Fédération française des motards en colère est un (futur) chaton atypique, puisque sa mission semble bien éloignée des questions informatiques ! En fait, la fédération a toujours eu très à cœur la protection de la vie privée de ces adhérent·e·s, mais doutait d’avoir les compétences en interne pour gérer un certain nombre de services.

Évidemment, tous les chatons en gestation pourront profiter de l’aide des membres du collectif, sur la base du bon vieux principe : « Si tu ne sais pas, demande. Si tu sais, partage. » Framasoft prêtera juste une attention particulière à ces trois‐là, vous tiendra informés par des billets blogs réguliers indiquant l’avancement de ces projets, sans masquer les inévitables difficultés rencontrées, afin que ces expériences croisées puissent servir à tou‐te‐s.

Des « chapéros » pour fêter ça !

Pour fêter l’événement, plusieurs chatons ont souhaité organiser un (ch)apéro dans leur ville.

Vous pourrez donc retrouver des chatons à :

  • Paris : le mercredi 12 octobre 2016 de 19 h à 22 h 30 ;
  • Lyon : le mercredi 12 octobre 2016 de 19 h à 21 h ; 
  • Brest : le vendredi 14 octobre 2016 de 18 h 30 à 22 h ;
  • Marseille : le vendredi 21 octobre 2016 de 18 h 30 à 22 h.

Comme tout cela est très spontané et mouvant, il est conseillé de se référer directement à l’Agenda du Libre, avec le tag « chatons ».

Les CHATONS version 1.0 !

Ce mercredi 12 octobre, Framasoft annonce donc la naissance des Chatons. Bien entendu, le projet est encore jeune et de nombreux Chatons sont encore en cours de création : c’est un travail sur le long terme avant que d’arriver à avoir un maillage géographique complet. ;)

Si vous êtes simple utilisatrice ou utilisateur de services, ne vous attendez donc pas à une révolution aujourd’hui : il s’agit juste de l’annonce officielle du collectif. Ce sont en quelque sorte les premiers mètres d’un marathon qui durera probablement plusieurs années. Ne soyez donc pas frustré·e·s de ne pas trouver LE chaton correspondant à vos besoins. Cela viendra ! Si Framasoft a appelé de ses vœux la création de ce collectif, Framasoft est et ne restera qu’un chaton parmi les autres : c’est le collectif (et lui seul) qui gérera son fonctionnement et son avenir. Ce collectif est envisagé comme un logiciel libre : c’est une proposition qui évoluera selon les décisions de sa communauté de contributeurs, une espèce de v1 ouverte aux participations, contributions, échanges…

Ainsi, le collectif est géré comme un projet logiciel, en utilisant une liste de diffusion et une plate‐forme de développement logicielle, sur laquelle sont rédigés et « patchés » les documents fondateurs du collectif. C’est aussi grâce à cet outil que vous pouvez suivre l’évolution des propositions (ou en faire de nouvelles vous‐même). Et si vous n’êtes pas satisfait(e) de son fonctionnement, vous pourrez tout simplement forker le projet, et monter votre propre collectif ou fédération avec vos règles, sans pour autant devoir repartir de zéro.

Différentes extensions sont d’ores et déjà prévues, comme la création d’un Mooc pour apprendre à maîtriser les différents aspects de la création d’un Chaton (enjeux, aspects juridiques, aspects techniques) et, bien évidemment, une internationalisation. Les Québecois de FACiL ont déjà rejoint le collectif, des Chatons belges et suisses devraient apparaître sous peu sur la carte, et d’autres pays se sont montrés intéressés (Espagne, Italie, Pays‐Bas, Allemagne, etc.).

Aujourd’hui est le premier commit du projet CHATONS et il comporte nécessairement des bogues, mais — ensemble — nous le ferons évoluer dans le temps, de version en version, jusqu’à ce qu’il remplisse son objectif : permettre à celles et ceux qui le souhaitent de pouvoir quitter les services centralisateurs.

Car pour reprendre ce que disait Framasoft il y a quelques mois, et qui reste toujours valable :

Face à ce mouvement de concentration, qui pourrait bien transformer Internet en Googleternet ou Facebookternet, nous ne voyons qu’une seule voie (si vous en avez d’autres à proposer, on prend !) : décentraliser Internet en faisant en sorte qu’il demeure tel qu’il a été conçu. Neutre. Ouvert. Interopérable. Libre.
Si nous voulons une économie qui soit aussi sociale et solidaire, il va nous falloir un Internet qui soit aussi social et solidaire. Et cela passera entre autres par une diversité d’acteurs indépendants proposant des services Web libres, éthiques et respectueux de vos données, décentralisés et solidaires.

  • # Pffff, je sais pas quoi vous dire...

    Posté par . Évalué à 10.

    Bravo ?…Respect ?
    Vais résumer ça par un simple MERCI !

  • # Très HS : Ceci est un lancer de chatons

    Posté par . Évalué à 6.

    Un « lancer de chatons » aurait été plus aguicheur.

    Donc, félicitations aux lanceurs… et maintenant, amis de la grammaire, pourquoi écrit-on un « lancer » et pas un « lancé » ? Après tout on parle bien d'une « prise de risque », pas d'un « prendre de risque ».

    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Très HS : Ceci est un lancer de chatons

      Posté par . Évalué à 10.

      Je crois qu'on ne reste ami de la grammaire que quand on ne la regarde pas de trop près.

    • [^] # Re: Très HS : Ceci est un lancer de chatons

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 12/10/16 à 16:03.

      Un lancé est déjà fini et tu peux en voir le résultat, si tu ne t'es pas fait défigurer par le chat, alors qu'un lancer est une action potentielle. Le chat se contente alors de te regarder d'un air faussement amical tant que tu n'essaies pas de l’attraper.

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: Très HS : Ceci est un lancer de chatons

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour un lancer de chatons, tu peux aller voir cette vidéo de Scott DW : https://www.youtube.com/watch?v=3oem-M2tQU4 (oui je sais, c'est chez le G de GAFAM)

      Rien de dangereux. Il y a un making-of pour ceux qui veulent vérifier.

    • [^] # Re: Très HS : Ceci est un lancer de chatons

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/10/16 à 02:45.

      pourquoi écrit-on un « lancer » et pas un « lancé » ?

      Parce qu'en français, on peut utiliser les participes passés comme des adjectifs et pas les verbes à l'infinitif, et qu'on peut utiliser parfois un adjectif comme un nom commun (ou pour en créer un). CQFD.

  • # Bravo

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Avant tout, félicitations pour votre engagement.

    Je souhaite ouvrir dans un futur plus ou moins proche un service d'hébergement web fonctionnant uniquement à l'aide de logiciels libres et respectant au maximum la vie privée des utilisateurs depuis chez moi. Je pense tenter de rejoindre votre collectif une fois tout ceci en place.

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je me réponds à moi-même, ne pouvant éditer mon message.

      Je serai présent ce soir à Lyon pour le chat-péro. Y aura-t-il des sujet abordés en particulier ou est-ce que ce sera une ambiance plus tranquille ?

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Les principaux sujets abordés seront, je pense : « La bière est-elle bonne ? » et « Il reste des chips ? »

        :D

        Plus sérieusement, c'est un apéro, organisé à la-rache.com par Tim de IndieHosters (merci à lui).

        Je passerai faire un coucou, et comme je suis un des initiateurs du projet, je devrais pouvoir répondre à toutes tes questions :)

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 3.

        A priori les principaux sujets abordés seront la température de la bière et la couleur du vin, mais ce sera aussi le bon endroit pour parler du projet.

        Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

        • [^] # Re: Bravo

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 12/10/16 à 17:20.

          Merci pour vos réponses pyg et Denis Dordoigne :). J'aurai probablement des questions d'ordre technique, pas forcément en lien direct avec le projet, notamment je suis intéressé pour savoir s'il existe des boards ARM orientées pour l'hébergement web de petite taille (type site web a faible trafic, éventuellement petits serveurs de jeux Minecraft). J'utilise actuellement des vieilles tours et de vieux laptops recyclés pour mon auto-hébergement mais je souhaiterai faire baisser ma conso électrique.

          A tout à l'heure alors.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Pour Minecraft, j’ai tenté il y a 2 ans environ le « portage » sur ARM (plus précisément pour fonctionner en chroot Debian sur une tablette Z Sony). Malgré quelques ressources existantes sur Internet, je n’y suis pas parvenu. Donc si tu veux avoir un serveur Minecraft, je te recommande du X86. Par ailleurs, un serveur Minecraft demande des ressources non négligeables, sans toutefois être délirantes. Donc il faut un serveur avec de bonnes caractéristiques.

            Je te conseille de jeter un œil (pas les deux, hein, sinon tu ne pourras plus voir ce que je te montre) sur :

            Pour un plus vaste éventail, tu seras peut-être intéressé par ça :
            http://yalis.fr/cms/index.php/post/2016/05/28/A-new-self-hosted-home-server

            Yves.

  • # L'histoire se répète

    Posté par . Évalué à 10.

    Au début il y eut le logiciel, et Framasoft fut un des premiers à proposer un catalogue des logiciels libres dispos sur la toile.
    Aujourd'hui il y a le service web, et Framasoft est le premier à proposer un annuaire des services web respectueux de la vie privée, bravo !

    La route tourne en rond, mais la voie est libre ;)

    • [^] # Re: L'histoire se répète

      Posté par . Évalué à -10.

      Peut-être libre mais pas trop, je pense au fait que j'ai envoyé un scan HD d'un Linux mag (180) sur un service sécurisé (https+encrypt) qui est sencé et cela logiquement sécuriser mon fichier.

      Je voulais partager l'article sur Android TV et son framework qui y est très bien décrit à un ami étudiant (peu de doc a ce sujet je vous recommande la lecture)

      Et pourtant ce fichier à été supprimé par la modération sans préavis de façon borgne (c'est surement un robot qui a fait le coup) aurai je du faire remonter le problème au moment où il est arrivé ?

      Il y a beaucoup de modérateurs qui se veulent plus royalistes que le roi, y avait il un but politique dans un tel acte ? Ou je suis dans l'illégalité dans ce cas dites le moi, j'arrète tout de suite.

      • [^] # Re: L'histoire se répète

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'ai rien compris, je pense :P

        Tu veux dire que t'as utilisé Framapic pour mettre un scan d'article et qu'il aurait été "modéré" ?

        On a dépassé les 80 000 images uploadées sur Framapic https://framapic.org/stats
        Tu crois vraiment que les Framalutins existent et que, même si on pouvait le faire, on passerait notre temps à regarder les uploads ? :)

        Bref, je sais pas qui est "la modération" dont tu parles, mais je parie ma barre espace que ça n'était pas chez nous…

        • [^] # Re: L'histoire se répète

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Bref, je sais pas qui est "la modération" dont tu parles, mais je parie ma barre espace que ça n'était pas chez nous…

          ceseraitquandmêmetrèscondeperdretonpari:/

        • [^] # Re: L'histoire se répète

          Posté par . Évalué à -10.

          Si quelqu'un regardais 80000 images ca fait entre 50 et 70 images à la minutes soit une par seconde je ne suis pas sur de ce que j'avance mais ils me semble que cela peu en tous cas conduire à l'épilepsie.

          D'ici 20 ans vous devriez approcher les 20 images secondes si tout va bien, bon courrage pour remettre les images dans l'ordre.

          Je parlais de Framadrop pas de Framapic après j'ai peut-être utilisé http au lieu de https qui aurait pu faire que mon fichier ai été perdu en route.

          De toute manière je dois avoir une sauvegarde du dit fichier ( l'article de Pierre-Alexandre Voye sur "La naissances des nains surpuissants" est bien. ) mais ils n'insistent pas beaucoup sur la problématique de protection des données des utilisateurs qui accompagne l'évolution extrèmement rapide de l'essors de l'informatique personnel.

          • [^] # Re: L'histoire se répète

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Bon, je ne sais pas si c'est parce que je suis fatigué, stupide, ou si on a juste un problème de compréhension, mais je ne comprends toujours pas de quoi tu parles :)

            D'ici 20 ans vous devriez approcher les 20 images secondes si tout va bien, bon courrage pour remettre les images dans l'ordre.

            Quel ordre ?
            Et je le répète : personne ne regarde les images.

            Je parlais de Framadrop pas de Framapic après j'ai peut-être utilisé http au lieu de https qui aurait pu faire que mon fichier ai été perdu en route.

            Ben c'est pareil : personne ne modère quoi que ce soit (tu as lu nos CGU ? https://framasoft.org/nav/html/cgu.html )

            Par ailleurs, sur Framadrop, les fichiers sont chiffrés côté client avant d'être envoyés, et seul toi à la clé de déchiffrement (elle ne transite PAS par nos serveurs). Donc impossible pour nous d'ouvrir un fichier.

            Bref, Framasoft ne fait PAS de modération sur Framapic/Framadrop, point. C'est une affirmation. Après, à toi de voir si tu as confiance dans cette affirmation ou pas. Si oui, merci de ne pas laisser accroire qu'il y aurait de la censure chez nous. Si non, merci de t'installer tes propres services. Car au final, tu es la seule personne en qui tu puisse avoir confiance.

            • [^] # Re: L'histoire se répète

              Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 13/10/16 à 14:58.

              Si tu veux détailler et extrapoler chacun de mes propos ne te gène pas et je le répète comme je l'ai dit dans un autre poste je ne veut pas aller me faire fouttre.

              • [^] # Re: L'histoire se répète

                Posté par . Évalué à 6.

                Et pourtant ce fichier à été supprimé par la modération sans préavis de façon borgne (c'est surement un robot qui a fait le coup) aurai je du faire remonter le problème au moment où il est arrivé ?

                Oui, puisqu'on te dit qu'il n'y a ni humain ni robot qui éliminent tes fichiers, c'est que tu as rencontré un autre problème technique.

                Il y a beaucoup de modérateurs qui se veulent plus royalistes que le roi, y avait il un but politique dans un tel acte ? Ou je suis dans l'illégalité dans ce cas dites le moi, j'arrète tout de suite.

                Et là tu ne veux absolument pas parler de censure. Le but politique dont tu parles, c'est de laisser traîner des bugs?

            • [^] # Re: L'histoire se répète

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Bon, je ne sais pas si c'est parce que je suis fatigué, stupide, ou si on a juste un problème de compréhension, mais je ne comprends toujours pas de quoi tu parles :)

              Ah tu connaissais pas encore n0wic.

              Je vais te la faire courte. Soit ce mec est un troll de génie, mais bon voilà c'est un troll et il est lourd. Soit il est vraiment azimuté et il est lourd aussi (mais bon au moins c'est pas sa faute c'est médical). Dans les deux cas il n'y a strictement rien à tirer de ses messages et je ne pense pas être le seul à espérer qu'à un moment il arrête ou se fasse plonker.

              En attendant je te livre la meilleure recette pour traiter ses messages : skip.

              • [^] # Re: L'histoire se répète

                Posté par . Évalué à -10.

                Ah bah si t'es plein de méchanceté, que t'a fait psycho et que EN PLUS tu connais quelqu'un qui contribue on pourra surement être copains un jour…

    • [^] # Re: L'histoire se répète

      Posté par . Évalué à 2.

      Quelle est ta définition de "service web" ?

  • # épatant !

    Posté par . Évalué à 2.

    Framasoft ! Framasoft ! Framasoft !

    Là, encore une fois, l'association fait avancer les choses à pas de géant. J'ai pour votre action un respect énorme.

    Merci pour tout ce que vous faites. Merci, vraiment.

  • # Chatons & Image

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je trouve dommage que le projet ai été nommé ainsi.

    "Chatons"… sérieusement ? On est où là ?
    Ce genre de nom me fait plus penser à un projet de fin d'année d'étudiant qu'à un projet sérieux… et je ne pense pas être le seul à faire cette association.
    Alors certes, c'est rigolo, mignon, fun et décalé (mais est ce bien important qu'un projet porteur de libre véhicule ce genre de sentiment ?) par contre, ça fait pas sérieux…
    Et c'est, à mon sens, un gros problème dans le libre: on ne se prend pas au sérieux, on nomme des projets "chaton", "pouet et autres noms ridicules et ensuite, on déplore ne pas être pris au sérieux, être vu comme un tas de geeks boutonneux juste là pour s'amuser mais incapable de produire quelque chose pouvant rééllement rivaliser avec les technos proprios.

    Voilà, c'est mon avis, ça n'engage que moi :)

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Des fois, faut commencer avec des mots simples pour qu'un concept prenne… Pomme, Fenêtre, Orange…

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      "Chatons"… sérieusement ? On est où là ?
      […]
      ça fait pas sérieux…

      Il y a des entreprises portant des noms félins et qui sont côtés à des (dizaines de) milliards de dollars.

      Par exemple Snapchat (16G$).

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il y a des entreprises portant des noms félins

        Jaguar !

        • [^] # Re: Chatons & Image

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 15/10/16 à 03:03.

          Oui mais des félins sauvages, pas domestiqués, ni encore moins tout mimis et qui font pas peurs.

          Entre Lion, Le Lynx, Jaguar et …… Chaton, il y a un grand fossé quand même.

          Je comprends que ça ne plaît pas à tous, et que pour ceux qui ne connaissent pas ça puisse faire peur de prendre une technologie avec un nom pas trop sérieux. Mais il faut aussi que les gens arrêtent de s'arrêter à l'apparence, ainsi qu'au nom, et qu'ils apprennent à tester avant de juger et critiquer les projets des autres.

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ouais, mais c'est en anglais, alors on comprend pas, mais ça claque !

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par . Évalué à 4.

      Il me semble bien plus critique d’avoir des outils et des services qui fonctionnent plutôt que d’avoir un nom « qui fait pro ». Framapad par exemple, c’est un service qui est souvent inutilisable (sans doute à cause de son succès) et qui repose sur un programme où un script est disponible pour relancer le programme en boucle pour quand il plante. Ça, ça ne fait pas sérieux, et il faut corriger ça.

      La décentralisation, la diversité dans les outils utilisés, ça apportera selon moi une vraie crédibilité : plus de gens qui mettent les mains dans le cambouis, plus de gens qui cherchent à réparer les choses bancales, moins de bugs, un service qui marche.

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        c’est un service qui est souvent inutilisable

        Alors, oui, y a des fois où ça merde sévère (genre y a une ou deux semaines), mais de là à dire « souvent inutilisable », faut pas abuser.

        Framapad est quand même dans l'ensemble plutôt stable.

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

        • [^] # Re: Chatons & Image

          Posté par . Évalué à 2.

          D'accord, on dira que je suis tombé plusieurs fois de suite dans un mauvais jour, à la mauvaise heure.

          Mais un service qui plante plusieurs jours de suite, bof bof. Content qu'on décentralise tout.

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par . Évalué à 0.

        "Chatons", faudrait grandir un peu sans pour autant nous vendre l'image froide, corporate de Microsoft comme seule voie possible.

        En plus, le design "chat" et site est vraiment faiblard , arrivé sur le site, c'est d'un austère. On ne demande pas du Bootstrap adnauseam et autres scroller coaster mais j'ai l'impression d'avoir à faire à un site de "specs". Donc même, pour le côté fun, sympa… Michu repassera.

        Il me semble bien plus critique d’avoir des outils et des services qui fonctionnent plutôt que d’avoir un nom « qui fait pro ».

        L'un ne va pas sans l'autre. Il faut arrêter de croire que le visuel, la communication est une priorité tertiare et un gadget.

        Je soutiens le fond mais la forme bobo, adulescent. j'ai du mal.

        "Yakafaucon" mais comment rattrapper un lancement ringard sans faire table rase?

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Rien de plus à redire que ce qu'a dit LeGab.
        C'est pas parce que tu nommes ton projet sérieusement que tu dois nécessairement avoir un projet pourri…

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par . Évalué à 10.

      Tu rigoles ?
      Trop de sérieux dans la vie, le décalage, l'humour, l'auto-dérision, le fun, c'est bien ça le plus important quand on fait quelque chose sérieusement !

      Comment tu veux qu'on te prenne au sérieux si tu es 100% sérieux coincé derrière ton écran ?
      Non, non, il faut sortir, bouger, s'exprimer, s'exclamer, faire réagir les gens, les prendre avec de l'humour !

      Comment est-ce que tu veux exister si tu es centré uniquement sur ton image de sérieux ?
      Si tu veux montrer que tu as une vision qui va au delà, que tu as une volonté de faire plus, de faire mieux, tu as besoin d'humour et de décalage. C'est le décalage qui te fait prendre du recul sur toi-même, et voir tes erreurs, tes problèmes, tes défauts. Et qui, de fait, te permet de les corriger, de t'améliorer, et d'atteindre ton objectif qui, lui, est des plus sérieux.

      Le nom est très très bien, tu n'abattras (ou au moins ne changeras) jamais les GAFAM sans humour, jamais, autant abandonner la lutte immédiatement.
      Si ton objectif c'est de très sérieusement lutter contre le minitel 2.0 et ce que représentent les GAFAM, tu as perdu : ils vont t'écrabouiller.
      Si ton objectif c'est de t'en foutre d'eux et de prouver que tu peux faire aussi bien tout en rigolant, ils n'ont aucun pouvoir sur toi, ne peuvent pas te vaincre, n'ont aucune prise, et tu apportes un vent de liberté fort bien venu !

      L'humour c'est la liberté.

      Yth, lyrique aujourd'hui, ça faisait longtemps :)

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Trop de sérieux dans la vie, le décalage, l'humour, l'auto-dérision, le fun, c'est bien ça le plus important quand on fait quelque chose sérieusement !

        Amen !

        signé Un athée

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par . Évalué à -4.

        Si ton objectif c'est de t'en foutre d'eux et de prouver que tu peux faire aussi bien tout en rigolant, ils n'ont aucun pouvoir sur toi, ne peuvent pas te vaincre, n'ont aucune prise, et tu apportes un vent de liberté fort bien venu !

        L'humour kikoolol / korben.info / Cyprien?
        Meeerde. Mec, j'ai mal à ma France. :)

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        Comment tu veux qu'on te prenne au sérieux si tu es 100% sérieux coincé derrière ton écran ?
        Comment est-ce que tu veux exister si tu es centré uniquement sur ton image de sérieux ?
        Si tu veux montrer que tu as une vision qui va au delà, que tu as une volonté de faire plus, de faire mieux, tu as besoin d'humour et de décalage. C'est le décalage qui te fait prendre du recul sur toi-même, et voir tes erreurs, tes problèmes, tes défauts. Et qui, de fait, te permet de les corriger, de t'améliorer, et d'atteindre ton objectif qui, lui, est des plus sérieux.

        Par pitié, arrête d'essayer de m'apprendre "la vie", j'ai clairement pas besoin de toi … et arrête par la même occasion ton baratin de bobo vegan qui fait du yoga, ça prend pas avec moi.
        En plus tu mélanges tout !

        Je pense être, dans la vie de tout les jours, plutôt fun et rigolo, mais si demain, je monte une boite ou je veux lancer un projet sérieux, et bien je le nomme sérieusement.
        Certes, les geeks de linuxfr (moi le premier) ne s'arreteront pas au nom … mais Mme Michu peut être un peu plus.
        Et c'est bien le problème que je soulève:

        on ne se prend pas au sérieux, on nomme des projets "chaton", "pouet et autres noms ridicules et ensuite, on déplore ne pas être pris au sérieux

        • [^] # Re: Chatons & Image

          Posté par . Évalué à 8.

          @Le Gab

          Meeerde. Mec, j'ai mal à ma France. :)

          Nationalisme ?
          Sérieux ?
          Diantre !

          @ Gérald

          et arrête par la même occasion ton baratin de bobo vegan qui fait du yoga, ça prend pas avec moi.

          Hmm, j'adore la vraie bonne barbaque, je la prend en boucherie et pas en supermarché, c'est mon côté Vegan ça.
          Et je fais du TaeKwonDo, c'est presque comme le Yoga, fais un peu de recherche, tu verras, c'est passionnant !

          Je pense être, dans la vie de tout les jours, plutôt fun et rigolo

          C'est qu'alors ici, t'es pas dans la vie. Dommage, je suppose que je préférerai le toi de dans la vie à celui que tu montres ici.
          Ici tu trolles, fais attention à toi, on n'aime pas trop par ici…
          Parce que passer directement aux attaques personnelles et sans fondements, juste de l'attaque gratuite, ça va pas te faire des amis.

          Maintenant, si tu es convaincu que pour qu'un projet soit pérenne il doit avoir une image sérieuse et austère, je respecte mais sans partager. Je suis intimement convaincu que l'humour est capital dans la vie. Que si on se prend au sérieux, on finit mal, blessé, déprimé, triste.

          Fais comme tu veux dans ta vie à toi, mais commence par arrêter d'insulter les gens qui te parlent, parce que moi, j'arrête tout de suite de te parler. D'autres seront moins conciliants…

          Yth.

          • [^] # Re: Chatons & Image

            Posté par . Évalué à -5.

            Meeeede. Mec, j'ai mal à ma France. :)
            

            Nationalisme ?
            Sérieux ?
            Diantre !

            Tu joues à Pyramide???

            • "Mmh, en 3, Patrice"

            Mais donc? C'était un argument, c'est ça?

          • [^] # Re: Chatons & Image

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Fais comme tu veux dans ta vie à toi, mais commence par arrêter d'insulter les gens qui te parlent, parce que moi, j'arrête tout de suite de te parler. D'autres seront moins conciliants…

            Perso, le ton condescendant et moralisateur que tu as employé dans ton commentaire, je l'ai pris pour un manque de respect et une insulte.
            Me servir ce genre de baratin parce que j'ai eu le malheur de demander un peu de sérieux dans le nommage de projets qui se veulent "révolutionnaire", je trouve ça hors sujet, j'ai le sentiment d'être pris pour un abruti et ça m'énerve.

            Voilà voilà :)

            • [^] # Re: Chatons & Image

              Posté par . Évalué à 5.

              Mouais, j'ai relus ton message et ma réponse, en toute subjectivité je ne me trouve pas spécialement moralisateur (un peu enflammé, oui), et mon ton est très aligné sur le tiens…
              Bref, passons, on oublie et on passe à autre chose !

              Yth.

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      ensuite, on déplore ne pas être pris au sérieux, être vu comme un tas de geeks boutonneux juste là pour s'amuser mais incapable de produire quelque chose pouvant rééllement rivaliser avec les technos proprios.

      C'est qui "on" ?

      Pris au serieux par qui ?

    • [^] # Re: Chatons & Image

      Posté par . Évalué à -2.

      Ce genre de nom me fait plus penser à un projet de fin d'année d'étudiant qu'à un projet sérieux

      C'est une tendance générale dans le monde Linux, hélas: des design enfantins qui discréditent ce ce qu'ils sont censés promouvoir. Pourquoi cette tendance "gnangnan"? Désolé pour la rudesse de la critique. Concernant cette histoire de "lancé de chatons", je ne vois pas en quoi torturer des animaux peut-être marrant…

      • [^] # Re: Chatons & Image

        Posté par . Évalué à 4.

        des design enfantins qui discréditent ce ce qu'ils sont censés promouvoir

        Alibaba ou yahoo sont-ils des noms plus adultes ? Le logo de google est-il plus crédible ?

        Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

  • # Admiratif

    Posté par . Évalué à 5.

    Je suis admiratif de ce mouvement, mais je ne suis pas prêt à passer sur un de ses hebergeurs. Qu'est ce qui me garanti que cet hébergeur ne va pas fermer du jour au lendemain? Qu'en cas de panne il réparera rapidement?

    Vu les m… que j'ai eu avec le support d'hébergeur pro, avant de passer à un qui me satisfait parfaitement, j'ai malheureusement beaucoup trop d'appréhension sur la qualité de service de ces AMAP du libre.

    Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit: ce sont de simples interrogations

    • [^] # Re: Admiratif

      Posté par . Évalué à 1.

      Soyons clair sur ce sujet : rien ne te protège de la fermeture temporaire ou définitive de la structure qui héberge tes services, peu importe la raison derrière. Bon après faut aller tâter un peu le terrain, rencontrer éventuellement des gens ou juste un peu leur parler pour voir où en est leur association/SCOP/amap du libre. Dans le lot il y en a en qui tu peux avoir confiance.

      Après, tout dépend du service que tu utilises. Je pense notamment au mail qui est un peu critique, qui tolère une panne mais qui est pénible si la structure tombe. Idem pour un agenda. Pour un PAD, un Calc, un gestionnaire de sondages… tout ça c'est pas bien grave.

      Le meilleur conseil que je peux te donner : va voir la structure qui t'intéresse, si les gens semblent sérieux tu peux commencer à utiliser quelques services, si ça marche bien : fonce.

    • [^] # Re: Admiratif

      Posté par . Évalué à 10.

      Chatons :

      • infini : 1995
      • la mère Zaclys : 1998
      • l'autre net : 2000

      Commerçants :

      • ovh : 1999
      • online : 1999
      • aws : 2006

      Si tu crois à la pérennité des commerçants, tu peux croire à celle des Chatons

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: Admiratif

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, mais tu peux aussi parler d'Olympe, 90 000 utilisateurs, qui a mis la clé sous la porte faute de financement. Ce genre de situation est à peu près impossible avec un service commercial : s'il y a assez d'utilisateurs, il y a des sous…

        • [^] # Re: Admiratif

          Posté par . Évalué à 7.

          J'allais commencer à faire une liste des services commerciaux et privateurs qui ont fermé, parfois sans que les utilisateurs puissent migrer leurs données… mais vu l'énormité de l'affirmation je me ravise, je pense que le second degré du commentaire m'a simplement échappé.

          Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

          • [^] # Re: Admiratif

            Posté par . Évalué à 2.

            Un example parmi tant d'autres : tant d'autres : Google Reader, qui malgré un certain paquet d'utilisateurs a tout simplement été fermé sans remplacement.

    • [^] # Re: Admiratif

      Posté par . Évalué à 2.

      Qu'est ce qui me garanti[t …q]u'en cas de panne il réparera rapidement?

      Tu comptes héberger des choses qui nécessitent une disponibilité 24/7 garantie ?

      • [^] # Re: Admiratif

        Posté par . Évalué à -10.

        Tu veux dire un site internet ? :)

        Sérieusement Orange dans son offre de FAI pro ne garantit pas une telle disponibilité de service (la vitesse de rétablissement en cas de panne est de l'ordre de au moins plusieurs heures)…

        Ensuite le problème peut se situer chez le client qui est distant (tu sais l'adage interface chaine/homme/machine).

        Enfin le prestataire de service web te fournis un taux de dispo relatif à la qualité du système qu'il propose. Tu peux dans le libre faire de la haute disponibilité sans usine a gaz.

        Mais c'est difficile de s'engager pour pas d'interruption de services ou dédommagement financier - ces services sont très couteux et peu de FAI le proposent (pas d'exemple).

        Donc si tu as des données senssibles que ce soit pour olympe, ouvaton ou sur bitorrent c'est la même chose il te faut une sauvegarde sur un support matériel local (tel qu'un cd ou une clé usb) à laquelle tu puisse accéder en cas de problème.

        • [^] # Re: Admiratif

          Posté par . Évalué à -10.

          (orange c'est 4h ou 8h je ne sais plus, et certains hebergeurs ont une ligne de secourt pour palier cela tel que ISDN ak Numeris ou même x25)

        • [^] # Re: Admiratif

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu veux dire un site internet ? :)

          Non, un site web.

          Sérieusement […]

          Non, je ne voulais pas parler de l'offre pro d'un FAI. Ma question est de savoir s'il s'agit d'héberger un site web professionnel ou bien quelque chose d'amateur. J'auto-héberge des choses, je sais très bien que ça peut péter d'un instant à l'autre, les utilisateurs aussi et en cas de panne ils repasseront plus tard… Ce que je veux dire c'est que si tu veux des garanties, il faut passer une forme d'accord avec l'hébergeur, et payer pour ce qui a été signé, mais je ne sais pas si ça va concerner beaucoup de monde dans le cas des "chatons".

        • [^] # Re: Admiratif

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Franchement tu ne sais pas de quoi tu parles…
          L'hébergement haute disponibilité existe depuis longtemps.
          Pour le reste, le rétablissement après défaillance ça peut se compter en minutes avec les serveurs virtuels, le cloud, la redondance et les sauvegardes distantes.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Admiratif

            Posté par . Évalué à -10.

            C'est très intéressant je ne connaissais pas tout cela, nous on boss sur ca au travail, c'est compatible ?

    • [^] # Re: Admiratif

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu es en effet sans doute pas à l'abri en effet d'une panne ou d'un souci, c'est pour ça que la charte (https://git.framasoft.org/framasoft/CHATONS/blob/master/docs/Charter-fr.md) précise:

      "le CHATON s’engage à faciliter la possibilité pour les hébergés à quitter ses services avec les données associées dans des formats ouverts ;"

      IE, tu es censé pouvoir reprendre tes données, et avoir la possibilité de bouger ailleurs.

      Ensuite, c'est plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens, donc ça serait un axe de developpement que de s'assurer que c'est faisable. Par exemple, un recensement des services proposés, des vérifications régulières de la possibilité de partir sans trop de souci, voir des journées d'échanges d'utilisateurs (pas d'échanges avec les utilisateurs, bien d'échanges d'utilisateurs, pouvoir qu'on peut en effet migré d'un à l'autre).

  • # Formulation vague de la dépêche

    Posté par . Évalué à 8.

    Je suis désolé d'endosser un rôle de rabat-joie, mais j'ai détesté la forme de cette dépêche. La description affichée sur la liste des dépêches ne décrivait pas clairement son sujet. Trois paragraphes de contexte, avec tout juste une vague piste pour deviner le principe de ces "Chatons". La vraie description n'arrive qu'après, en seconde page.

    Si je n'avais pas voulu signaler ce défaut, je n'aurais jamais lu la suite de la dépêche. Quand un article est flou ou mal construit, je me dis généralement que sa lecture n'en vaut pas la peine.

    • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

      Posté par . Évalué à -10.

      • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Quel est ton but en postant du spam ? faire réagir les modérateurs ? te créer une position de victime ?

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

          Posté par . Évalué à -10.

          Je ne poste pas de spam et je ne souhaite pas être victimisé et même si je l'étais je n'en serais pas moins responsable que les personnes qui en profiteraient… Et toi sur quoi bases tu tes accusations ? Qu'ai je fais ou que n'ai je pas fait qui t'a déplu ? Lorsque le jour sera venu de quel coté du seigneur te placeras tu ?

    • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

      Posté par . Évalué à 4.

      Réponse courte pour que tu n'aies pas à lire la suite de cette réponse

      Ce n'est pas un article scientifique commençant par un abstract : c'est volontaire.

      Réponse longue

      La première partie de la dépêche explique pourquoi le projet Chatons et annonce le lancement : c'est la seule partie importante de la dépêche, et c'est la seule raison pour laquelle celle-ci a été écrite. Le reste ne sont que des détails qu'on peut retrouver en suivant les liens en première page. Si tu retires n'importe quelle partie du texte de première page tu perds une partie du message de la dépêche.

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        On veut libérer le monde des méchants GAFAM qui offrent au public des solutions simples clé en mains contre leurs âmes, mais on écrira tout à base d'acronymes abscons, de private jokes, sans jamais rien expliquer, et si tu comprends pas t'es qu'un chieur.

        Bon courage les gars, vous êtes bien partis. Bien partis vers autre chose que votre but, mais bien partis.

        • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

          Posté par . Évalué à 9.

          Euh, ils sont où les acronymes abscons ? SCOP ? AMAP ?
          Sérieusement, cette dépêche fait suite à toutes les précédentes, il est probable que si on prend le train en route à la dernière gare il manque un peu de contexte pour comprendre, mais sinon c'est quand même très clair…
          Il m'a fallut exactement zéro secondes pour savoir de quoi ça parlait et ce que ça annonçait.
          Et je n'ai pas de lien avec Framasoft…

          Yth.

          • [^] # Re: Formulation vague de la dépêche

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 14/10/16 à 14:41.

            il est probable que si on prend le train en route à la dernière gare il manque un peu de contexte pour comprendre,

            C'est une ANNONCE de lancement, j'espère bien qu'on puisse la comprendre sans avoir rien suivi.

            Les gars, on est des libristes, imaginez ce que pense l'utilisateur lambda! Celui qui est censé grossir nos rangs.

            Arrêtez de vous braquer. Rebondissez en rattrappant le coche et si vous n'estimez pas cela nécessaire ça met un gros doute quant à vos intentions originelles, selon moi.

  • # Infra

    Posté par . Évalué à 3.

    Il serait intéressant de voir quel service propose sa propre infra avec (pourquoi pas) ses propres tuyaux.
    Car au final on retrouve principalement X particuliers qui ont un dédié chez OVH ou Online.

    Je vous souhaite bonne chance ! :)

    • [^] # Re: Infra

      Posté par . Évalué à 3.

      C’est très exactement ce petit « détail » qui me gêne, le fait que de nombreux CHATONS seront finalement concentrés chez OVH. Pour la décentralisation, on repassera.

      Du coup je t’invite à aller voir la ML des CHATONS où je pense que le débat aura lieu prochainement. J’ai récemment lancé un petit appel à l’aide pour soutenir des initiatives d’infrastructures décentralisées, telle qu’Alsace Réseau Neutre (que j’ai présenté ici même) qui pourrait accueillir quelques félins en quête d’une niche douillette et 100% gérée par une équipe compétente et respectueuse des inter-tubes.

      • [^] # Re: Infra

        Posté par . Évalué à 2.

        #paroisse
        Alolise héberge sur ses propres serveurs. Bon ok avec une connexion ovh qui devrait passer rapidement sur Illyse.
        #my2cents

        "Gentoo" is an ancient african word, meaning "Read the F*ckin' Manual". "Gentoo" also means "I am what I am because you all are freaky n3rdz"

  • # sur les « Critères éthiques et sociaux associés »

    Posté par . Évalué à 4.

    Tout d'abord, un grand bravo pour cette initiative.

    Depuis la fin de mon adhésion à l'Apinc, et surtout la fin d'altern.org dont le service mail est down depuis ans. Je me suis retrouvé orphelin d'adresse mail. J'ai bien pris un hébergement chez OVH pour avoir une adresse et un domaine, mais rien ne dit que, faute de moyen (ouais je suis un salaud de pauvre), je puisse le renouveler à échéance.

    Je suis donc bien tenté de me trouver un chaton sympa pour avoir une adresse mail au chaud pendant longtemps, mais je ne sais pas encore vers qui me tourner.

    Et sur la page « charte et manifeste » du site des chatons, je peux y lire :

    « le CHATON s’engage à ne pas exclure a priori de potentiels souscripteurs aux services proposés. Le CHATON pourra définir des « publics cibles » auquel il souhaite s’adresser (par exemple sur des critères de proximité géographique, ou de centres d’intérêts) »

    Bien, sauf que dans mon cas, et c'est celui de milliers de personnes, je suis nomade, je vis dans un beau camion aménagé et je parcours les terres de France, de Navarre et d'ailleurs, au gré des saisons et du travail. Et donc, que mon chatons puisse me dire « t'es trop loin pour être chez nous », me chagrine assez. Je pense aussi à mes camarades nomades, aux membres de la communautés des gens du voyage, et tout simplement aux SDF qui vivent dans la rue. C'est une population en générale sous-qualifiée, avec peu de connaissance voir même d'intérêt pour l'informatique et plus encore le monde du libre. Qui pourtant, selon moi, est en totale adéquation avec notre mode de vie.

    Comment intéresser ces populations, et plus largement, les populations pauvres, sous-éduquées, à ça ? Quand je vois leur pratique de l'internet en général, rien ne semble exister pour eux en dehors des GAFAM justement.

    • [^] # Re: sur les « Critères éthiques et sociaux associés »

      Posté par . Évalué à 6.

      Salut _gp,

      Qu'on soit clair, tous les chatons peuvent définir des critères, mais ce n'est pas une obligation et la plupart d'entre eux ne le font pas actuellement. La raison de cette restriction peut être de vouloir créer une communauté locale et ne pas être un enième service en ligne (ce qui n'est pas toujours motivant pour les admins, je pense que c'est ça qui a tué l'Apinc). Un autre problème auquel on ne pense pas souvent est que la bande passante est plutôt chère dans certains endroits de France (par exemple infini paye 90 € HT/mois/Mbits moyens à Brest), et dans ce cas avoir une communauté d'utilisateurs locale avec laquelle on peut aller discuter directement, si besoin autour d'un verre, pour discuter de l'usage raisonnable est plus rassurant qu'avoir des utilisateurs qu'on n'a jamais vus et qu'on ne connaît pas.

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: sur les « Critères éthiques et sociaux associés »

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je plussoie totalement ce qu'à dit Denis.

        Et on est d'accord : un critère géographique à certains avantages, mais il a aussi des inconvénients.

        En fait, les chatons sont… libres (!) : si demain un chaton se monte avec comme public cible (ou parlons de public prioritaire, parce que cible, c'est bof-bof) les SDF, ben ça peut être une très bonne idée (par exemple, la communication, l'inscription, le message, peut s'adresser avant tout à ce public. Mais ça peut aussi être très mal fait (genre le service qui ferme du jour au lendemain, mettant dans la panade pas mal de monde).

        CHATONS ne va rien révolutionner. Ce n'est pas le collectif qui va gérer les chatons, ce sont les chatons qui vont gérer le collectif, et ce sont des structures volontaires qui vont se dire "Et pourquoi pas moi ?".

        Si CHATONS facilite suffisamment la vie de personnes souhaitant monter une structure (par ex un chaton orienté "publics nomades") et bien tant mieux. Mais ce n'est pas le collectif qui va le faire. Donc, la nature ayant horreur du vide, si d'autres comme toi pensent qu'il faudrait une structure "non-géographique" répondant à telle problématique, ben… pourquoi ne pas la monter ?

        "C'est compliqué", "J'ai pas le temps", "Je ne sais pas faire", etc.
        Ben prends contact avec le collectif, présente ton projet, et peut-être qu'on pourra t'aider à éviter quelques écueils.

        Mais, je le répète : CHATONS n'a rien à vendre, et toute personne souhaitant proposer un patch est la bienvenue pour contribuer, car clairement, le collectif n'a pas vocation à créer ses propres membres :)

  • # rhien.org

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    chatons, c'est une sorte de couche de peinture au-dessus de rhien.org ?

    • [^] # Re: rhien.org

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Sérieusement ?

      • [^] # Re: rhien.org

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        bah, tu les connais bien, ils en ont rhien à faire :D (et en plus ils s'en foutent)

        l'apinc, le rhien, altern, TuxFamily, gna, lautre, olympe et tous les autres n'ont fait que promouvoir ce qui est possible grâce au libre ; côté frama vous avez réussi à faire venir les vrais gens sur des outils libres et c'est très bien.
        En tout cas, vous avez tout mon soutien : mettre en avant l'utilité plutôt que seulement le libre (tout en se basant sur du libre) est bien plus efficace àmha que de ne mettre en avant que le côté libre (incompréhensible par le commun des mortels, sauf lorsque seul LibreOffice peut lire son fichier que sa nouvelle version de suite Office ne sait pas lire ou autre exemple, il y en a tant, peu mis en exergue :/).

        mais oui, à la base, le rhien cherchait à trouver de vrais gens (ou quelques uns), le résultat reste mitigé on va dire :D

  • # Chatière

    Posté par . Évalué à -2.

    Si non, vous pensez vraiment que des particuliers vont laisser la gestion de leurs mails, de leurs "cloud" à des "inconnus" qui hébergent sur un site (une chambre d'appartement au mieux une cave) avec un lien ADSL ou fibre ? Alors que vous avez des vps à 3€/mois. C'est vraiment un truc de niche. Pardon, de chatière.

    • [^] # Re: Chatière

      Posté par . Évalué à 9.

      Non, si tu prends n'importe-quelle personne dans la rue qui n'a aucune idée de pourquoi elle ferait ça et qu'on lui présente qu'une association faite de deux personnes qui sortent de lycée et qui te disent qu'ils vont mettre un cloud trop bien sur un raspberry pi chez leur grand-mère quand ils vont partir en vacances chez elle, effectivement. Et je ne peux que leur donner raison.

      Par contre laisser gérer des mails par des gens compétents (une petite équipe d'ingénieurs et chercheurs) sur une infrastructure plus que bétonnée telle que celle d'Alsace Réseau Neutre, il y a plus de chances.

      Après, tu parles d'héberger des VPS à pas cher pour le particulier, bof, là aussi c'est une niche.

  • # Bof

    Posté par . Évalué à 7.

    L'expérience montre que le grand public ne s'intéresse aux outils et services « alternatifs » (que ce soient les logiciels libres ou les services hébergés) que lorsque ceux-ci apportent un surcroît de fonctionnalités ou d'utilisabilité (exemple : Firefox) ou lorsqu'ils sont gratuits face à une concurrence payante (exemple : LibreOffice).

    Dans le cas présent, j'ai du mal à voir comment les Chatons vont convaincre le grand public de quitter des services à la fois gratuits et performants. L'exemple typique étant gmail.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 9.

      On a prévu de laisser les responsables marketing des grands groupes gérer « le grand public », les chatons s'adressent à des individus, et si la majorité reste chez les GAFAM ça n'enlèvera rien à ce qui est offert à ceux qui ont choisi de s'en libérer.

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 3.

        si la majorité reste chez les GAFAM ça n'enlèvera rien à ce qui est offert à ceux qui ont choisi de s'en libérer

        Qu'est-ce qui est offert exactement ? Techniquement, rien de nouveau : des hébergeurs locaux, indépendants, il y en avait déjà (un commentaire ci-dessus précise que certaines structures ont 20 ans). La dépêche parle de « décentraliser Internet », « dégoogliser Internet ». Ça passe forcément par une conversion du grand public.

        • [^] # Re: Bof

          Posté par . Évalué à 4.

          Ou alors ça passe par un outil simple en ligne pour trouver ces structures, chose qu’il manquait. Maintenant on a un outil chez qui rediriger n’importe-quelle personne souhaitant se séparer des GAFAM, avec l’assurance que la structure trouvée respecte certaines conditions d’éthique. On n’a pas créé de structure ici, ce qu’on veut c’est les trouver et être sûr qu’elles respectent certains principes.

          • [^] # Re: Bof

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il y a france wireless http://wireless-fr.org/ qui déploie du wifi localement et promeut les initiatives locales ainsi que FDN qui soutient la quadrature avec FFDN, ainsi que les FAI locaux.

            Avec les chatons, autant s'appuyer sur l'expérience acquise (d'autant plus que les acteurs se connaissent, même si l'accroche est différente, au final c'est la même chose qui est promue : du libre, évidemment).
            Votre projet est super sympathique, si les acteurs historiques cités auparavant ne le rejoignent pas immédiatement, c'est peut-être simplement que l'on se demande « quid novi sub sole » (quoi de nouveau sous le soleil).

            Typiquement, un point à faire passer : comment le déployer chez moi, sur mon Raspberryp que j'ai acheté hier. Demain je suis admin Linux :-) (ouais, /o\ mais bon, c'est votre population, faut faire avec :D)

            Concernant les principes, cela prend du temps, beaucoup de temps, encore plus de temps, si ya du NC dans la boucle, cela va prendre beaucoup plus de temps… Mais bon je pense que tu connais et que toi aussi tu as déjà rédigé tes anti-sèches qui restent lettre-morte (j'ai commis https://faq.tuxfamily.org/License/Fr ainsi que https://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibre/Fr et pour enfoncer le clou https://faq.tuxfamily.org/MethodoProject/Fr mais il manque toujours un truc :/)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.