Discourse, plate-forme de discussion atypique

36
20
jan.
2016
Internet

Jeff Atwood, connu entre autres pour Stack Overflow, a annoncé la sortie de la plateforme de discussion Discourse en version 1.0 le 26 août 2014 et en version 1.4 le 22 septembre 2015. La devise du projet est « Civilized Discussion. On the Internet. », soit « Discussion civilisée. Sur Internet. ».

discourse

En résumé, Discourse fonctionne à la fois comme une liste de diffusion, un forum de discussion et un salon de discussion… Il est développé en Ruby on Rails, avec Ember.js, basé sur du PostgreSQL et du Redis. Il est distribué sous la licence GNU GPL v2.

Sommaire

discourse
Interface principale de Discourse en version 1.3.

Motivations autour du lancement du projet

Extrait de l'annonce du lancement du projet en juillet 2013 :

Un des trucs qu'on a appris avec Stack Exchange est que, si ton but est d'améliorer le rapport signal sur bruit, tu dois réfréner les discussions.

Stack Exchange ne permet que le minimum absolu de discussion nécessaire à la production de bonnes questions et réponses. D'où la réorganisation constante des réponses par les votes, d'où les limites de formatage et de longueur des commentaires, le fait que peu s'affichent, et ainsi de suite. Presque toutes nos décisions de conception furent motivées par notre désir de réduire la discussion, de l'inhiber de toutes les façons possibles. Épargne-nous l'étalage kilométrique de ton avis, et réponds juste à la foutue question.

Après quatre années pleines à considérer la discussion comme l'Empire établi et corrompu, et Stack Exchange comme l'Alliance Rebelle, j'ai commencé à me demander - qu'est-ce que ça ferait de changer de camp ? Et si je devenais le champion de la discussion spontanée et impulsive, du genre que j'ai passé quatre ans à combattre aux niveaux conceptuel et spirituel ?

Fonctionnalités de Discourse

Rédigé d'après la FAQ et la page « à propos » :

  • 100 % libre : intégration de Discourse dans votre site en totale confiance ; le code appartient à tous ;
  • Système de confiance : au fur et à mesure que les utilisateurs deviennent des membres de confiance, ils peuvent devenir des modérateurs de leur communauté ;
  • Responsive pour mobiles : conception pensée depuis le premier jour pour les écrans tactiles ; modes d'affichage automatiques qui s'adaptent à votre support mobile et/ou tactile ;
  • Modération par la communauté : un système de drapeau permet à la communauté de supprimer les spams et les contenus dangereux et de résoudre amicalement ses propres disputes ;
  • Optimisé pour la lecture : pour continuer à lire, faites simplement défiler la page ; quand vous atteignez le bas de page, des sujets suggérés vous amènent à rester dans votre lecture. La discussion n’est pas coupée en plusieurs pages ;
  • Likes : exprimez votre accord, votre soutien, et mettez en avant des commentaires intéressants avec le gros bouton ❤ présent sur chaque commentaire ;
  • Dégrossir les fil de commentaires : Bouton « Summarize » pour condenser les longs fils de discussions et n'afficher que les commentaires les plus intéressants et populaires ;
  • Contexte en ligne : affichage des citations, des réponses ou du fil de discussion qui précédait une réponse ;
  • Traductions : disponible dans 17 langues, et plus à venir ; les utilisateurs peuvent configurer la langue de leur choix ;
  • Notifications en temps réel : avertissement quand quelqu'un vous répond, vous cite, mentionne votre @nom, vous envoie un message privé, crée un lien vers votre commentaire, modifie votre commentaire, ou re-catégorise votre discussion ;
  • Référencement : URL lisible et compréhensible et HTML valide, optimisé pour l'indexation par le moteur de recherche de Google ;
  • Greffons : système de greffons en cas de besoin de fonctionnalité spécifique à votre site ;
  • Single Sign On : intégration fluide avec le système d'identification du site hôte ;
  • Éditeur en surimpression : rédaction des commentaires dans un éditeur qui n'interrompt jamais la lecture, même si vous visitez un autre fil de discussion ;
  • Identification via sites sociaux : ajout facile de Google, Facebook, Twitter, Yahoo!, GitHub, et d'autres systèmes d'identification courants ;
  • Communautés privées : catégories entièrement ou partiellement privées  ;
  • Limitations : toutes les actions utilisateurs peuvent être soumises à des contraintes, par exemple très strictes pour les nouveaux utilisateurs ;
  • Nettoyage facile du spam : suppression des spams en deux clics, bannissement d'adresse de courriel et d'IP et auto-suppression de tous les contenus associés ;
  • Blocage du spam : heuristique uniforme et exhaustive, incluant un sas pour les nouveaux utilisateurs, le blocage par les utilisateurs, et l'utilisation de l'attribut nofollow ;
  • Analyses : tableau de bord pour les administrateurs listant les statistiques clés des utilisateurs, les sujets de discussion et toutes les actions des utilisateurs, en incluant les domaines et sujets les plus en vogue ;
  • Intégration automatique d'URL : les URL de sites populaires comme Wikipédia et YouTube incluront un résumé. Prise en charge complète de OpenGraph et oEmbed ;
  • Gestion avancée des images : téléversement d'images via sélection de fichier, glisser/déposer ou copier/coller ; les grandes images sont automatiquement réduites en miniatures et affichées à l'aide de lightbox ;
  • Adjonction de fichiers : inclusion de fichiers de toutes sortes et de toutes tailles ;
  • Suivi de liens : les liens externes sont accompagnés d'un compteur de clics ; les liens entrants et sortants vers d'autres sujets sont affichés à coté de chaque commentaire ;
  • Sondages : création rapide de sujets sur lesquels la communauté peut voter ;
  • Spoilers : étiquettes qui floutent les spoilers (information cruciale qui déflore le sujet central) éventuels, ne se révélant que par un clic ou un appui ;
  • Formatage flexible : mélange possible de Markdown, de BBCode et de HTML ;
  • Emoji : commencer juste à taper pour avoir accès à une liste complète des emoji courants ;
  • API exhaustive : tout ce qui est visible à l'écran est accessible via l'API. Discourse lui-même est une application en JavaScript qui communique avec une API ;
  • Avatars locaux : génération d'avatar locaux sans dépendances externes. Possibilité de choisir un Gravatar existant ou de téléverser son avatar ;
  • Invitation par courriel : les utilisateurs de confiance peuvent inviter des amis par courriel à rejoindre et participer à une discussion par un simple clic ; les administrateurs peuvent inviter des utilisateurs par groupes en renseignant une liste d'adresses courriel ;
  • Brouillon automatique : les réponses et sujets sont automatiquement sauvés sur le serveur en arrière plan pendant leur rédaction ;
  • Historique des révisions : suivi des révisions à chaque modification, avec mise en évidence visuelle des différences pour faire apparaître les changements ;
  • Commentaires wiki : les commentaires peuvent être déclarés comme modifiables par des membres de confiance de la communauté ;
  • Badges : les comportements positifs sont encouragés par un ensemble de badges préexistants ou de votre cru ;
  • Notification par courriel : quand vous n'êtes pas activement sur le site web, vos notifications seront envoyées par courriel ;
  • Réponse par courriel : répondez aux notifications par courriel pour participer sans visiter le site web ;
  • Modération en ligne : outils de contrôle rapide en ligne pour séparer, joindre, fermer, archiver ou re-catégoriser des sujets ;
  • File d'attente de drapeaux de modération : très visible, avec notification optionnelle par courriel. Un clic pour exprimer un accord, un désaccord, ou déférer un drapeau (à un autre modérateur).
  • Notification sur tout le site : punaiser des sujets localement ou globalement. Affichage d'un sujet pour qu'il soit immanquable par tous les utilisateurs ; alerte permanente pour des situations urgentes ;
  • Prise en charge des listes de diffusion : mode spécial pour lequel tous les messages sont envoyés par courriel, comme une liste de diffusion. Démarrage de nouveaux sujets par courriel ;
  • Espace « communauté » : sous-domaine meta.siteweb pour discuter fonctions, bugs, et demandes d'aide.
  • Messages privés : envoi de messages privés à un ou plusieurs utilisateurs ;
  • Sauvegarde et restauration sur le web : toutes les données du site sont enregistrables et restaurables depuis le navigateur ; changez vos données de serveur en quelques clics ;
  • Sauvegardes automatiques : sauvegarde de vos données tous les jours, sur le système de fichiers local ou ailleurs ;
  • Prise en charge des CDN : intégration facile de tous les fournisseurs de CDN pour accélérer l'accès au site.

Principes d’une discussion civilisée

Installation

Discourse s'installe à l'aide de Docker.

Technologies

D’après le README du dépôt GitHub de Discourse :

  • Ruby on Rails
  • Ember.js
  • PostgreSQL
  • Redis

Modèle économique

Le projet Discourse vend des services d'hébergement.

Projet similaire

[NdM] Le cycle de développement est rapide, environ une version tous les quatre mois. La version 1.5 devrait arriver d'ici quelques semaines.

  • # centralisé ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Vu que ça n'est pas précisé, je suppose que c'est centralisé ? Ça utilise un protocole standard ? Est-ce à ranger du côté de Elgg ?

  • # perte de vitesse

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Malgré la sortie de Discourse (il y a deux ans); les forums n'ont pas plus le vent en poupe. Les avoir modernisés n'a pas changé le fait que ce mode de discussion est de plus en plus délaissé.

    Je pense que les espaces issues de github, gitlab… ont pris pas mal d'essors pour les projets techniques. La mode actuelle est également de passer sur slack qui est un IRC++ pour les équipes.

    Pour les petites associations, à héberger c'est soit trop chère (100$ par mois pour seulement 5admins) ou soit trop chère / chiant (ruby). Du coup, de ce côté là, le php a encore de beau jour devant lui.

    Bref, c'est peut-être atypique… c'est aussi très peu utilisé… Mais bon, tout le code est open-source et ça c'est déjà pas mal.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: perte de vitesse

      Posté par . Évalué à 8.

      Disons que ça dépend des domaines… Par exemple dans l'auto/moto (entretien de son propre véhicule), toutes les infos pertinentes sont sur des forums 'à la papa'.

    • [^] # Re: perte de vitesse

      Posté par . Évalué à 6.

      Je pense que les espaces issues de github, gitlab… ont pris pas mal d'essors pour les projets techniques. La mode actuelle est également de passer sur slack qui est un IRC++ pour les équipes

      Attention, je pense que tu penses que le monde se résume à des informaticiens qui parle d'informatique sur le truc hype-ou-il-faut-absolument-etre-aujourd'hui-et-qui-sera-has-been-dans-2ans d’informaticiens du moment.

      • [^] # Re: perte de vitesse

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est pour ça que j'ai dit pour les projets techniques, mais je te l'accorde je pensais à informatiques plutôt.

        Pour les autres, soyons franc 100 boules par mois c'est trop et ruby c'est trop chiant.

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

  • # Docker ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Discourse s'installe à l'aide de Docker.

    Ah ben voilà, tout est dit, je peux pas l'installer. Docker, c'est bien pour tester. Par pour déployer en prod, en utilisant un compte root qui télécharge une machine presque entière qui est authentifié différemment de mon système de paquets de ma distribution. Bon, c'est facile de démonter ces arguments. Mais quand un logiciel ne se déploie qu'avec Docker, pour moi, ça veut dire qu'il est si compliqué à installer que le gars qui l'a fait un jour ne sait plus trop comment ça marche.

    Par contre, à l'usage, Discourse, c'est vachement bien. Il est utilisé entre autres sur let's encrypt, et j'avoue que les discussions sont faciles à suivre, et agréables à lire. C'est un petit peu en compétition avec Reddit, même si ce dernier n'a pas le côté brillant, responsive et Single Page Application ;)

    • [^] # Re: Docker ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Discourse s'installe à l'aide de Docker.

      Ah ben voilà, tout est dit, je peux pas l'installer. […]

      Tout à fait d'accord avec toi. Je ne vais pas mettre en place un container (ou une VM) pour déployer un service, en marge de ma distribution et cassant ainsi toute l'intégration qu'elle offre. Quelles que soient les qualités affichées de ce service.

    • [^] # Re: Docker ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Docker, c'est le NPM des applications.

      Pensé au départ pour simplifier la vie. En peu de temps, c'est devenu une usine encore plus compliqué à mettre en place que les programmes qu'il empaquette.

      • [^] # Re: Docker ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ensuite, rien n’empêche un jour de faire des trucs plus propres.

        Pour info, les dockerfiles sont la:
        https://github.com/discourse/discourse_docker/tree/master/image

        Et la personne qui a écrit tout ça a l'air d'utiliser son propre systéme pour remplacer bash ou un truc comme ansible (du nom de pups). Et bon, en regardant ça: https://github.com/discourse/discourse_docker/blob/master/image/base/Dockerfile

        je me dit qu'ils devraient plutot filer une image de VM et basta.

        Mais je suis sur aussi qu'avec le temps, des images dockers plus propres vont arriver.

        Par exemple, utiliser des containers basés sur les paquets des distros, déployés dans un pod kubernetes. Ou faire ça avec docker-compose. Et en fait, sortir tout un tas de trucs fait pour le moment dans le containeur en dehors (exemple avec discourse, le fait d'avoir runit et cron dans le même container).

        Mais pour ça, je pense qu'il faut commencer à faire une vraie distribution (ou du moins un sous projet) qui va fournir des containers standardsisés, fait par la distribution avec les paquets et la base de la distribution, pour usage avec d'autres containers. Genre je veux redis sur une centos, je prends centos/redis/, et j'aurais une interface connu, une politique de packaging (genre, qui ouvre les bons ports, qui demande un volume pour l'endroit y a besoin d'un volume, etc, etc).

        Et on est pas encore la. Mais on a aussi tout ce qu'il faudrait pour le faire.

      • [^] # Re: Docker ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je ne suis pas forcément d'accord avec vous, en cas d'application web complexe comme peut l'être Discourse (et proposant un aussi grand nombre de possibilités, et d'adaptations à l'usage qu'on veut en faire, comme esthétiquement), effectivement elle demande beaucoup de librairies et dépendances (Oui Ruby c'est toi que je regarde), et, franchement, pour avoir galéré à essayer d'installer des usines à gaz de ce type (genre http://bigbluebutton.org/ ), j'ai fini par avoir des containers pour chaque appli web que je mets en route.
        C'est très honnêtement ultra-pratique, notamment pour la répartition de charge ou le déménagement, ou pouvoir un peu tout tester sans casser ma machine hôte.

        Installer Discourse m'a pris au final très peu de temps, j'ai pu le mettre en prod rapidement et avec succès, mes utilisateurs (néophytes en informatique pour la plupart) en sont très satisfaits et de mon côté d'adminsys ça fonctionne très bien.
        Après je ne suis pas expert plus que ça en la matière, à l'usage et de mon constat forcément subjectif, ça roule nickel.

        (Pour info j'utilise Discourse depuis un an pour un forum privé, dédié à un suivi d'une appli d'entreprise que je développe, environ 3000 personnes l'utilisent plus ou moins régulièrement).

    • [^] # Re: Docker ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Docker, c'est bien pour tester. Par pour déployer en prod, en utilisant un compte root qui télécharge une machine presque entière qui est authentifié différemment de mon système de paquets de ma distribution.

      Je suis d'accord mais quelle alternative à Docker? Les applications (Web) sont de plus en plus complexes avec un ensemble de dépendances incompatibles avec les autres applications voir indisponibles dans le dépôt de la distribution.

      Du coup installer plusieurs services (Web) revient le plus souvent à un grand foutoir sur le système. La containérisation à l'avantage de garder un système propre tout en répondant aux contraintes de l'application.

      Après bien sûre se posent les questions de mise à jour mais ça doit simplement demander un peu de rigueur.

      • [^] # Re: Docker ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Le devops étant à la frontière du dev et de l'infra, il est possible de l'appréhender depuis le territoire de l'un ou de l'autre.

        Pour déployer en prod, mieux vaut ne pas passer par un outil de dev qui fait de "l'infra" (comme Docker), mais passer par un outil d'infra qui permet du "dev" (comme Ansible par exemple, et toute sa tripotée d'alternatives plus ou moins heureuses).

        Une machine, physique ou virtualisée, avec une recette de configuration - qui peut même faire office de documentation - pour la déployer proprement, voire pour la mettre à jour si on ne fait pas d'immutable. En gérant le root, les logs, le monitoring de façon intégrée avec le reste de ce qui est en prod.

        L'idéal, me semble-t-il, ce serait que des playbooks soient distribués en parallèle de dockerfiles :)

        A.

        • [^] # Re: Docker ?

          Posté par . Évalué à 3.

          L'idéal, me semble-t-il, ce serait que des playbooks soient distribués en parallèle de dockerfiles :)

          Non !

          Premièrement en quoi les dockerfiles ne jouent pas le même boulot que les playbooks (ou les recette chef etc) ?
          Deuxièmement, t'es bien gentil à demander un support de ton système préféré, mais ça demande un boulot monstrueux à maintenir ! Ajouter un livrable comme ça. Ça veut dire monter en compétence sur ce système, créer le livrable, le tester pour ensuite pouvoir le maintenir. Pour le cas particulier d'ansible, vu qu'il n'y a qu'une abstraction limité de l'OS donc, il va en plus falloir gérer quoi ? RHEL ? Debian ? Ubuntu ? Gentoo ?… Chaque OS ajoute un test a effectuer. Avec d'éventuelles versions de chacun.

          Tout ça pour te faire plaisir alors que là il te passe le logiciel clef en main qui fonctionne sur toutes les distributions qui gèrent docker et là tu as en plus une conteneurisation ce qui te permet d'avoir peu ou pas d’interactions avec le reste de tes logiciel ou de tes données.

          Dernier point, tu peux facilement déployer dans le cloud.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Docker ?

            Posté par . Évalué à 2.

            TL;DR: Je suis pour un pluralisme des solutions quand il y a un pluralisme des problèmes.

            En détail:

            J'ai dit que ce serait idéal, pas que c'était possible, ni que c'était le seul horizon désirable. Les alternatives à Ansible sont légions, et chacune pourrait mériter d'être citée. Je vois assez bien le travail que ça représente, c'est précisément pour ça que je trouve que ce serait une valeur ajoutée intéressante.

            Les dockerfiles et les playbooks (ou équivalent) décrivent peu ou prou la même chose: la façon d'assembler les pièces d'un puzzle. Mon propos était de dire que suivant la taille du puzzle ou le cycle de vie qu'on souhaite lui donner, il peut être utile d'avoir plusieurs outils à portée de main. C'est justement ce qu'offrent les outils d'administration / gestion de configuration - pour faire bref -, qui complémentent de façon utile un outil de conteneurisation qui fait de plus en plus de choses (en plus du buzz).

            À titre personnel, j'utilise Docker et Ansible suivant ce que j'ai à faire. L'un et l'autre ont leurs forces et leurs faiblesses. Pour la production, je n'utiliserais pas Docker mais je comprends très bien que d'autres puissent souhaiter le faire, et avec de bonnes raisons. Tout dépend de leur use case.

            A., qui avoue être un peu agacé par le ton agressif de ton commentaire

            PS: oui, j'essaie effectivement d'être "gentil".

            • [^] # Re: Docker ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Je ne comprends pas.

              Tu dis que oui ça représente un travail de taré, mais bon que tu l'aimerais bien. Je n'ai fais qu'expliquer pourquoi les désidératas des utilisateurs (l'idéale ce serait ansible/Debian Stable ou salt/gentoo ou…) ne peuvent pas être pris en compte. Comme tu le dis tu as un dockerfile donc tu peux te faire ton installation avec puppet comme tu le veux. C'est une documentation exécutable très facile à lire (ce sont des commandes shell, l'esperanto du sysadmin).

              A., qui avoue être un peu agacé par le ton agressif de ton commentaire

              Les petites phrases pour pousser son envie perso sans donner l'impression d'avoir une idée du travail que ça donne, c'est tout aussi agaçant (même avec un smiley).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Docker ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Je ne comprends pas

                C'est simple. Il n'y a pas d'antagonisme dans ce que nous disons l'un et l'autre, ce sont deux perspectives différentes sur le même objet. Ça s'appelle la relativité.

                Les petites phrases pour pousser son envie perso sans donner l'impression d'avoir une idée du travail que ça donne, c'est tout aussi agaçant (même avec un smiley).

                Tu as tout à fait le droit d'être agacé par l'interprétation que tu fais de ce que je dis. En l'occurrence ton interprétation ne correspond pas à ce que je voulais dire. Mon commentaire a été jugé pertinent par la plupart des autres lecteurs, qui en ont visiblement fait une autre interprétation de la tienne. Tu es responsable de te laisser aller à ta propre interprétation, donc de ton propre agacement, dans lequel tu cherches à m'embarquer en faisant naître une opposition qui n'existe pas. Ça, c'est très agaçant, d'autant plus que tu persistes sans que je vois où ça mène et en quoi est-ce que c'est pertinent pour le lecteur, pour toi ou pour moi.

                Ce sera mon dernier post de ce thread. Y répondre, c'était déjà presque trop.

                -> []

      • [^] # Re: Docker ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis d'accord mais quelle alternative à Docker? Les applications (Web) sont de plus en plus complexes avec un ensemble de dépendances incompatibles avec les autres applications voir indisponibles dans le dépôt de la distribution.

        J'en vois en effet assez peu. La complexité est difficile à gérer sur des dizaines de distributions aux versions de paquets indisponibles ou différentes. Il y a bien Nix, qui permet de gérer concomitamment de multiples versions de chaque dépendance si besoin est, tout en mutualisant celles qui peuvent être partagées, mais il demanderait à être davantage popularisé.

        • [^] # Re: Docker ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Après Nix est venu Guix: https://gnu.org/software/guix/
          Guix est à la fois un gestionnaire de paquets, qui fournit des venv à la python ou des containers à la docker, et y'a également la distro GuixSD, basée sur guix-le-gestionnaire de paquets. La distro devient 100% déclarable dans un fichier texte, la gestion des paquets est atomique, annulable, etc bref: reproductible.

          Projet GNU, développé à l'INRIA Bordeaux, hackable en Guile Scheme.

      • [^] # Re: Docker ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Personnellement je n'utilise que lxc pour compartimenter des serveurs, mais dès que j'aurai le temps je regarderai lxd de plus près

  • # Clone de Disqus

    Posté par (page perso) . Évalué à -9.

    Un clone de Disqus en local et ouvert quoi.
    J'appelle pas trop ça un forum mais bon…
    Je suis plutôt fan de phpBB ou MyBB.

    • [^] # Re: Clone de Disqus

      Posté par . Évalué à 4.

      Il faut bien faire la différence entre un moteur de forum et un système de commentaires. Un moteur de forum est dans la plupart des cas très mal adapté à l'utilisation en tant que système de commentaires, ce que certains ont essayé de faire avec Discourse ou NodeBB. Je dirais même que l'expérience utilisateur y est atroce. IMHO, il vaut mieux utiliser un logiciel pour son usage premier.

      Une des alternatives par excellence à Disqus est Isso dont Postblue s'est fait le plaisir de mettre en place sur son blog Ghost. Un autre exemple aussi léger mais un peu plus particulier est some-comments.

      • [^] # Re: Clone de Disqus

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Néanmoins, Isso ne convient pas pour les plateformes ayant un nombre important de participants : son absence (pour le moment) d'interface d'administration rend le contrôle sur le système de commentaires relativement épouvantable s'il y a un peu de monde qui se met à répondre. Pour un petit blog comme le mien, ça fait très bien l'affaire et c'est simple à installer.

        Accroche-toi au shell, j'enlève le prompt !

    • [^] # Re: Clone de Disqus

      Posté par . Évalué à -7.

      Moi quand je tombe sur un forum discourse, j'ai toujours l'impression d'entrer en boîte de nuit, flash et spot lumineux en pleine poire, à tel point que je ne sais plus où je suis.
      Grosse impression de fouillis avec discourse. Au moins avec phpbb, on s'y retrouve facielement.

  • # Alternative ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je dois justement installer un forum pour une communauté locale et on m'a fortement conseillé Discourse.

    Mais, comme l'a mentionné Glandos, ça s'installe sur du docker only.

    De plus c'est en Ruby. J'ai rien contre le Ruby mais de base j'ai une préférence pour les logiciels écrit dans un langage que je connais, ça me rassure sur mes potentiels faculté à corrigé un bug ou autre.
    Ce point n'est pas contraignant, mais disons que c'est une histoire de préférence. Un forum en python serait pas mal :)

    Il y aurait bien askbot, mais c'est pas vraiment la même chose.

    Du coup, il y a quoi comme alternative à Discourse ? linuxfr ?

    Matthieu Gautier|irc:starmad

    • [^] # Re: Alternative ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Du coup, il y a quoi comme alternative à Discourse ? linuxfr ?

      Le code derrière le site LinuxFr.org étant en Ruby on Rails, il ne va pas entrer dans tes critères.
      Cf https://linuxfr.org/code_source_du_site

      • [^] # Re: Alternative ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le code derrière le site LinuxFr.org étant en Ruby on Rails, il ne va pas entrer dans tes critères.

        Oui et non. Comme je disais, python c'est plus une histoire de préférence qu'une contrainte forte.

        Pour le moment, j'en suis plus à faire un tour des solutions existantes. Le choix ne se fera qu'après.

        Matthieu Gautier|irc:starmad

    • [^] # Re: Alternative ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si c'est pour un usage "non public", tu peux utiliser Tracim. C'est du python 3 avec du Postgresql, ça fait forum (et aussi wiki/gestion de docs simplifiés). D'ailleurs j'ai embauché un gars pour bosser dessus donc ça devrait pas mal bouger à partir du mois prochain (et je suis donc aussi preneur de retours en terme d'expérience / besoins fonctionnels).

      Tu peux voir ce que ça donne et tester en ligne : http://demo.tracim.fr/

    • [^] # Re: Alternative ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu peux aller voit du côté de Zeste de Savoir, ça fait plus que forum et ça risque d'être un peu lourd à l'installation, mais c'est en python/django, c'est libre, et ça fait forum. Et sans docker.

      Le site est , si tu veux voir ce que ça fait.

      Par contre, le site visant explicitement des francophones (le but de le rendre libre était de pouvoir mettre en place une nouvelle instance si le site originel venait à avoir des choix éditoriaux qui ne font pas l'unanimité — ça a été crée par les anciens bénévoles du site du zéro, devenu OpenClassroom), une grosse partie de la doc n'est pas traduite en anglais.

  • # Flarum et NodeBB : forums ng faciles à installer

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 20/01/16 à 15:22.

    J'aime beaucoup l'idée de forums nouvelle génération. Mais la communauté Discourse a été pour ma propre expérience une communauté sectaire et restreinte qui n'en a rien à faire du support. Pour ne proposer qu'une image Docker basée sur Ubuntu de Discourse, je trouve cela trop lourd, et je suis d'accord avec vous : rien n'est mieux que l'expérience native de sa distribution. Docker sera peut-être mature dans cinq à dix ans, ce n'est pas le cas aujourd'hui.

    Partant du constat qu'il est nécessaire de migrer vers un forum nouvelle génération :

    • Discourse : support pour l'installation limité à son image Docker basée sur Ubuntu donc…non.

    • NodeBB : forum sympa et stable pour ceux qui aiment Node.js

    • Flarum : forum sympa mais version bêta, attendre fin 2016 pour une expérience concluante. Destiné à ceux qui aiment l'universalisme de PHP.

    Alors, oui, j'utilise NodeBB et Flarum, et j'en suis très content !! Leurs communautés sont aussi très sympas.

    • [^] # Re: Flarum et NodeBB : forums ng faciles à installer

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je suis curieux de savoir ce que vous attendez d'un tel logiciel, parce que dans la liste des fonctionnalités que je vois ici, y'en a beaucoup qu'on recoupe.

      Ça m'intéresse parce que maintenant qu'on a fait l'essentiel des couches basses, c'est beaucoup sur l'interface qu'il y a du travail.

      Bref, quels sont les fonctionnalités essentielles selon toi (ou d'autres) d'un « forum nouvelle génération » ? Et qu'est-ce qui le différencie d'un forum « ancienne génération » à la phpBB ?

      • [^] # Re: Flarum et NodeBB : forums ng faciles à installer

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu as raison. Les forums nouvelle génération se sont concentrés essentiellement sur l'amélioration de la web usability, l'interface et l'expérience utilisateur. C'est là la principale différence. C'est donc plus une évolution qu'une révolution, et c'est très bien ainsi.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.