Du matériel libre qui a besoin de vous !

Posté par . Édité par Nÿco, Julien.D, palm123, papap, tankey et Xavier Teyssier. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
26
oct.
2015
Matériel

DomoTab

Après la campagne de financement du projet DomoTab (merci aux donateurs sur Ulule) nous revenons vers vous pour vous tenir au courant de l'avancement du projet. Pour mémoire, l'objectif du projet DomoTab est de créer une plateforme matérielle suffisamment ouverte permettant de créer une installation domotique « complète ».

DomoTab

Plus vite que les brevets !

En effet, le choix a été pris de migrer progressivement vers du matériel complètement libre (licence CC-by-sa au lieu de CC-by-sa-nc) et sans brevets, même quand nous avons de bonnes idées (si si, ça arrive). Seulement, pour que ce soit viable, il va nous falloir deux choses : des clients (classique), mais aussi que certaines informations soient publiées suffisamment largement pour éviter le dépôt de brevet par un tiers car une fois rendue publique, une technologie ou une innovation n'est plus brevetable.

Cela concerne actuellement deux sous-parties du projet DomoTab, à savoir l'interrupteur multi-fonction et le module de contrôle pour la gestion d'énergie.

N'hésitez donc pas à consulter les articles publiés sur mon site (en particulier les deux ci-dessus), et surtout à en parler sur vos blogs ou autres sites en partageant les articles.

Bon, d'accord, cela nous fera aussi de la pub, mais il faut savoir ce que l'on veut : des brevets, ou du matériel libre :)

À noter que ces deux produits sont encore à l'état de prototype (et donc pas en vente), mais c'est maintenant qu'il faut les protéger !

Promis, nous vous tiendrons au courant de l'avancement, via les news sur notre site, et sur mon profil Google+ (Nathael Pajani)
(Oui, je sais, Google, vie privée, Framasoft, …).

  • # Encouragement

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est une chouette initiative ! Je vous souhaite bon courage !

  • # J'attends la suite avec impatience

    Posté par . Évalué à 7.

    […] il va nous falloir deux choses : des clients […]

    J'en serai :). Une vraie solution libre est tout ce que j'attends pour me mettre à la domotique.

    • [^] # Re: J'attends la suite avec impatience

      Posté par . Évalué à 2.

      Il en est de même pour moi.
      La domotique ne m’intéresse pas des masses mais si une solution libre existe je m'y pencherai dessus c'est sur !

  • # Envie d'essayer !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Même chose, je vous souhaite la réussite pour ces projets et produits.
    J'ai bien envie qu'une solution vraiment libre se démarque du lot (il y a vraiment de tout dans tous les sens et quelques bonnes idées)

    Je cherche même à trouver un poste dans ce domaine pour y pousser des solutions libres comme la vôtre, avec tout ce que cela peut apporter comme avantages à une entreprise.

    Bref, dès qu'il y a du logiciel assez utilisable pour s'y essayer, je serai probablement client testeur :)

  • # Brevets…

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    fois rendue publique, une technologie ou une innovation n'est plus brevetable.

    A vérifier, je peux me planter, mais il me semble que ça dépend du pays (que c'est le cas aux USA, mais pas en France).

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Brevets…

      Posté par . Évalué à 0.

      C'était le cas il y a 9-10 ans d'après l'INPI et reste probablement vrai. Et ce dans beaucoup de pays !

    • [^] # Re: Brevets…

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, je confirme: en France une fois les infos publiées pas de brevet possible.
      Les organismes comme France Brevets font une recherche approfondie des informations existantes et publiées. Comme les brevets coûtent de l'argent au moment du dépôt ils ne se risquent pas à essayer de déposer un truc déjà fait.
      J'ajoute que pour déposer un brevet le système ne doit pas non plus être implémenté dans un produit quelconque y compris appartenant à celui qui dépose.

    • [^] # Re: Brevets…

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En fait, c'est presque le contraire : une fois publiée une invention n'est plus brevetable en Europe, quel que soit le pays ou la langue de publication et quelle que soit la personne qui voudrait déposer (article L611-11 du code de la propriété intellectuelle). Aux USA, une invention reste brevetable pendant un an après la publication, mais seule la personne qui l'a publié peut déposer un brevet (titre 35, chapitre 10, section 102 du code des États-Unis)

  • # Pas libre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Si j'ai bien compris, la centrale de contrôle reste toujours non libre (clause NC) ?

    • [^] # Re: Pas libre ?

      Posté par . Évalué à 2.

      En effet, dans l'imédiat c'est le cas, pour plusieurs raisons
      - C'est écrit sur les PCB de la version 1.1, pour laquelle j'ai 100 cartes assemblées (l'impatience du débutant).
      - Cette version mérite déjà quelques améliorations pour une v1.2 fonctionnellement identique, mais plus pratique (moins de choses inutiles dessus, et certainement ajout de l'interface USB-série de programmation "onboard").
      - C'est la seule protection que j'ai actuellement dans les discussions en cours avec des partenaires potentiels qui semblent adhérer aux principes du libre. Une fois cette adhésion validée (ou mon investissement financier remboursé), le -NC sautera comme pour le reste des produits.

      A noter que des -NC peuvent trainer sur des schémas, dans des docs, ou sur certaines pages du site en contradiction avec ce qui est sur la boutique … mettre tout à jour est long et particulièrement rébarbatif, comme toute écriture de doc … N'hésitez pas à faire remonter l'info.

      • [^] # Re: Pas libre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        (…) protection (…)

        gni?
        Protection :
        "se rapporte à l'action de protéger, de défendre un objet ou un être vivant, c'est-à-dire de veiller à ce qu’il ne lui arrive point de mal."
        Le libre est donc quelque chose qui te veux du mal?

        Voulais-tu dire "un moyen de négociation pour avoir de l'argent de la part de gens prêt à payer pour libérer"?

        • [^] # Re: Pas libre ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je le tournerais un poil différemment, mais l'idée est là :
          Une solution pour récupérer l'argent investi avant de passer en libre.
          Que les gens payent pour libérer ou juste pour utiliser parce qu'ils ne sont pas spécialement attachés au côté libre n'a pas beaucoup d'importance dans cette partie du processus.
          L'objectif est uniquement de rembourser la mise de départ (la partie purement financière).
          Le -NC me semble un bon compromis pour permettre d'atteindre cet objectif, malgré tous les inconvénients.
          Sans ça, n'importe qui pourrait produire moins cher que moi (en chine) ou lancer un Kickstarter (ou équivalent) à ma place (je suis mauvais en comm, pas difficile de faire mieux que moi).

          • [^] # Re: Pas libre ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le -NC me semble un bon compromis pour permettre d'atteindre cet objectif, malgré tous les inconvénients.

            Je n'ai pas dit le contraire.

            Sans ça, n'importe qui pourrait produire moins cher que moi (en chine) ou lancer un Kickstarter (ou équivalent) à ma place (je suis mauvais en comm, pas difficile de faire mieux que moi).

            Terrain glissant, étant donné que c'est l' "argument" classique des gens contre le libre.
            Perso, une personne qui vient me voir en parlant comme ça du libre, ça ne me donne pas vraiment envie de payer pour libérer…

            Je ne dis pas que la méthode est mauvaise (heureusement! Je la pratique aussi parfois :) ) mais par contre effectivement j'ai trouvé pire que moi en com' (et ça par contre c'est généralement difficile :) )

          • [^] # Re: Pas libre ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et pourquoi ne pas utiliser plutôt le libre avec du copyleft comme protection ? Si une autre entreprise commercialise des solutions dérivées, elle est obligée de rediffuser son travail (CC BY-SA, licences GNU etc.) ce qui t'est bénéfique et ce qu'il faut rechercher. Ceux qui veulent faire du privateur n'en auront pas le droit. Exemple qui marche très bien : OpenEdge qui va jusqu'à partager sa production avec ses clients pour supporter sa croissance. Ils viennent d'agrandir leur lieu de production pour la deuxième fois en déménageant à chaque fois.
            http://openedge.cc

  • # Brevet

    Posté par . Évalué à -1.

    Bonjour,

    N'est-il pas possible de breveter dans un premier temps pour éviter que ça soit fait par un tiers puis d'ouvrir ou annuler le brevet, voire de le maintenir sans poursuivre ceux qui utilisent le concept?

    • [^] # Re: Brevet

      Posté par . Évalué à 5.

      T'as vraiment beaucoup de pognon et de temps à perdre toi ;-) Tu sais combien ça coûte de déposer un brevet ?

    • [^] # Re: Brevet

      Posté par . Évalué à 8.

      En effet, cette solution (breveter puis libérer les brevets) est (semble) utilisable quand on a des sous pour se protéger sur un marché ou les requins font la loi, mais aussi pour aller chercher des investisseurs.
      Mais cette solution a plusieurs inconvénients :
      1 - Elle coûte entre quelques milliers et plusieurs dizaines de milliers d'euros (rédaction, dépôt un peu partout, défense, renouvellement, …).
      2 - Chercher les investisseurs (sans garantie d'en trouver) prends du temps (pendant lequel le projet n'avance pas).
      3 - Les investisseurs ont une fâcheuse tendance à te piquer ton projet avant de te mettre dehors (Vécu, pas personnellement heureusement).
      4 - Elle favorise la croyance comme quoi les brevets seraient une solution pour quelque chose.

      Perso, j'ai préféré garder mes sous pour les prototypes, mon temps pour le développement, et ma liberté (et celle du projet) … par principe :)

      PS : Nous avions commencé au début du projet par suivre la voie classique, mais quand tu prononces le mot "libre", globalement tu peux faire une croix sur les investisseurs, privés comme publiques, brevets ou pas.
      La voie classique a fait perdre beaucoup de temps et deux associés au projet. (lire http://www.techno-innov.fr/historique-domotab-reverse/)

      • [^] # Re: Brevet

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Libre ou pas libre, il faut arriver à avoir une solution aux normes CE (y compris la partie CEM qui coûte cher) et passer du temps et de l'argent à la vendre, en direct et à des réseaux de distributeurs sur les différents marchés, sans jamais accorder d'exclusivités. Par expérience, que ce soit complètement libre ne gênera absolument pas ton volume des ventes, au contraire, ça facilitera un peu plus la connaissance de ta marque et de tes produits. Mais c'est surtout le travail commercial sur le terrain et la qualité des services proposés qui feront que ton produit décollera ou non. C'est un travail long et coûteux mais qui finit par payer un jour. Tu peux vendre des kits avec des notices pédagogiques distribués par différents grossistes, fournisseurs de l'éducation nationale, réseaux de magasins et d'installateurs etc. Tu peux faire une campagne de prospectus dans ta région, des salons.
        L'erreur courante consiste à passer tout son temps à s'inquiéter de la concurrence au lieu de s'occuper de ses clients, à se demander si on va breveter ou non, à protéger etc. Mais c'est culturel, l'éducation nationale nous conditionne ainsi depuis notre enfance, ça devient un réflexe de Pavlov. Alors que tout ce qui compte, c'est d'avoir de bons produits, de bons services et d'aller trouver ses futurs clients. Le reste, c'est du vent, de l'intoxication pour remplir les caisse de l'INPI et de l'état.

        • [^] # Re: Brevet

          Posté par . Évalué à 1.

          Libre ou pas libre, il faut arriver à avoir une solution aux normes CE (y compris la partie CEM qui coûte cher)

          Yep, ce n'est pas la partie la plus simple, et l'investissement pour cette partie est non négligeable. Le découpage en modules va permettre de limiter ces coûts, mais pas de les supprimer :(

          et passer du temps et de l'argent à la vendre

          Tu as tout dit :)

          Et le -NC que je laisse sur certains éléments est la justement pour protéger l'investissement initial pour le développement (en cours), les certifications (à venir) et la communication et commercialisation (tout juste entamés).
          Tout cela représente beaucoup d'argent et de temps, et mes choix de licences et de publicité nous font déjà prendre un énorme risque.

          J'ai appris (à mes dépends cette fois) que l'on ne vit pas dans un monde de bisounours.
          Si tu (ou quelqu'un d'autre) me garantis (au sens remboursera les 75 mille euros déjà investis par moi et ma famille) que personne ne commercialisera nos produits avant nous, alors je lève le -NC aujourd'hui. (Ou si tu trouves des investisseurs, moi j'ai arrêté de chercher pour me concentrer sur le développement).

          Cela peut paraître bassement matérialiste, et très contraire à notre idéologie, mais nous vivons dans le monde réel, et il nous faut faire avec.

          • [^] # Re: Brevet

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 27/10/15 à 16:47.

            alors je lève le -NC aujourd'hui.

            Par curiosité, quelle différence entre toi et Microsoft vis à vis du libre de ton point de vue?
            Parce que là, je lis tout et son contraire de ta part sur le libre : tu l'aimes, mais en fait non.

            Parce que si tu achètes Microsoft (que tu rembourses l'investissement des autres. par exemple quelles dépenses pour les 75k€? ton revenu? mais alors qui décides de ton revenu? comme les actionnaires de Microsoft), tu peux aussi mettre Windows en libre…

            Cela peut paraître bassement matérialiste, et très contraire à notre idéologie, mais nous vivons dans le monde réel, et il nous faut faire avec.

            De mon point de vue, ca mériterai surtout que tu clarifies pour toi-même ta relation avec le libre… Perso, je n'arrives pas à te suivre, à savoir si c'est une idéologie ou juste pour vendre. Car tu dis aimer mais a peur du libre (du "vol" des tes idées).

            • [^] # Re: Brevet

              Posté par . Évalué à 2.

              quelles dépenses pour les 75k€?

              Uniquement du matos, des prototypes, des composants, de quoi faire des tests, et des prestations externes.

              ton revenu? mais alors qui décides de ton revenu?

              Mon revenu c'est 0 sur l'étendue de ce projet, et ce que l'on gagne grâce aux autres projets est réinvesti dans celui-ci.

              Comme dit un peu avant :

              L'objectif est uniquement de rembourser la mise de départ (la partie purement financière).

              Je ne parle pas du temps passé sur le projet sans être payé.

              si c'est une idéologie ou juste pour vendre.

              Non, c'est bien mon idéologie, mais elle ne permet pas de se nourrir. Et l'état ne nous verse pas un centime, par contre il ne se gène pas pour réclamer son dù.
              Si le revenu universel était en place, je n'aurais pas de problème, mais ce n'est pas encore le cas aujourd'hui.

              Car tu dis aimer mais a peur du libre

              Je n'ai pas peur du libre, j'ai peur des profiteurs.
              Si j'enlève le -NC, qu'est-ce qui t'empêche toi, ou Scoubidou, ou n'importe qui d'autre, de faire une campagne de financement à notre place, alors que le produit n'est pas terminé, de partir avec les sous, et de nous laisser dans la m…., avec une communauté qui nous en veut à mort ? Comment on fait dans ce cas là pour rembourser les 75K euros ?

              C'est un exemple parmi tant d'autre, un peu extrême certes, mais simple à comprendre.
              Avec le -NC, nous avons une chance de récupérer les sous, ou de mettre fin à la campagne de financement avant son terme, car tu aura enfreint la licence.
              Sans, nous n'aurions aucun recours …

              J'aimerais bien avoir une alternative, mais je n'en ai pas trouvé. Si elle existe, n'hésitez pas à nous l'indiquer :)

              (du "vol" des tes idées)

              Justement non, je demande à ce que les idées soient diffusées, c'est même tout l'objet de cette dépêche.

              Mais passer des idées au produit matériel demande des sous. Et la oui, j'ai peur qu'on me vole ces sous.
              Je ne sais pas si tu saisis la différence.

              • [^] # Re: Brevet

                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 28/10/15 à 08:27.

                À ce stade, faire du semi-libre ne te sert à rien, à part faire croire que c'est du libre alors que ce n'en est pas et donc d'avoir une mauvaise image. Je pense que tu devrais fermer complètement ton travail et le vendre de façon classique. Ton objectif n'est pas de libérer ta technologie mais de la protéger, ça ressort clairement dans ton discours. Tu n'arriveras pas à te libérer de ces peurs et tu vas sans cesse osciller entre libre et privateur, entraînant des situations difficiles avec une communauté que tu vas toujours regarder suspicieusement et qui ne va pas te faire confiance en retour. Tu prends un mauvais chemin. Déjà, je trouve que c'est une escroquerie intellectuelle et de la schizophrénie que de faire un appel à dons en annonçant que tu vas faire du libre alors que ce n'est même pas clair pour toi. Ça sent le truc style "je prends toutes les aides que vous allez m'apporter mais je vous interdis d'en profiter en retour".
                Le libre, ce n'est pas cela. Soit on partage toute sa technologie et on encourage les autres à avoir des activités commerciales avec les technologies qu'on libère, soit ce n'est pas du libre.
                Le libre, c'est faire monter l'eau de la baignoire pour que tout le monde soit à flot, ce n'est pas perdre son temps à voir qui navigue à côté et essayer de le torpiller.

                • [^] # Re: Brevet

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ton objectif n'est pas de libérer ta technologie mais de la protéger, ça ressort clairement dans ton discours.

                  Faux, deux fois.
                  1 - Je viens de partager mes idée et ma technologie SANS RESTRICTIONS.
                  2 - Mon objectif est de rembourser les 75000 euros que j'ai emprunté. Ni plus ni moins. Pour cela j'ai protégé UNIQUEMENT mon IMPLÉMENTATION, et ce uniquement contre une utilisation COMMERCIALE.

                  Le libre, ce n'est pas cela. Soit on partage toute sa technologie et on encourage les autres à avoir des activités commerciales avec les technologies qu'on libère, soit ce n'est pas du libre.

                  Encore faux.
                  Le libre c'est "avançons ensemble", pas "avancez sans moi".
                  Visiblement vous ne comprenez pas la différence entre le logiciel et le matériel. Notamment l'INVESTISSEMENT FINANCIER nécessaire pour faire du matériel libre.
                  C'est dommage.

                  Et encore une fois, vous pouvez faire votre propre implémentation de ma technologie (cela devrait vous coûter bien moins que 75000 euros, j'ai déjà essuyé un certain nombre d'erreurs) et la commercialiser.

                  Le libre, c'est faire monter l'eau de la baignoire pour que tout le monde soit à flot, ce n'est pas perdre son temps à voir qui navigue à côté et essayer de le torpiller.

                  Oui.
                  Je n'essaye pas de torpiller qui que ce soit.
                  Je DONNE même mes idées !
                  Par contre, j'aimerais flotter aussi, pas faire flotter les autres en coulant avec mon boulet au pied (mes 75K euros d'investissement pour la mise au point du matériel).

                  Est-ce que vous saisissez la différence ?

                  Pour vous aider, je vais faire une petite comparaison :

                  Pour faire su soft libre (et j'en fait PLEIN) j'ai besoin de mon PC, et de mon temps libre. Une compilation me prends quelques secondes, et ne me coûte rien. La diffusion me coûte quasiment rien. Coût : 500 €.

                  Pour faire du matériel libre, j'ai besoin de mon PC, de mon temps libre, d'un fer à souder, un osciloscope, de plein de matériel pour les tests, de matériel pour fabriquer les prototypes (PCB et composants, en gros 200 à 500 euros par "compilation"), et la diffusion me coûte cher (frais postaux et coût du matériel). Coût : 75000 euros à l'heure actuelle.

                  Est-ce que vous comprenez la différence là ?

                  Si demain vous commencez à produire mes cartes en série en chine sans me verser un centime, vous allez nécessairement les vendre moins cher que moi (vous avez pas les 75000 euros à amortir). Donc les gens les achèterons à vous, pas à moi. Et mes enfants et moi même irons dormir sous un pont l'an prochain.

                  Vous flottez, je coule. L'utopie du matériel libre tel que vous le concevez.

                  Le -NC vous interdit juste de me faire couler.

                  Je lève le -NC dès que les 75000 euros sont remboursés. Dès que tout le monde flotte.
                  Si vous voulez que je supprime le -NC demain, pas de soucis, je vous fais passer le RIB de Techno-Innov, et on reparle de "semi-libre" et compagnie.

                  Le libre implique un partage de TOUT : des sources, mais aussi des risques et de l'effort financier.

                  • [^] # Re: Brevet

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Le libre implique un partage de TOUT : des sources, mais aussi des risques et de l'effort financier.

                    Ha, c'est nouveau ça.
                    Encore des inventions sur le libre.
                    Le libre, c'est la liberté de diffuser, y compris commercialement.

                    Tu ne peux pas dire que tu fais du libre si tu fais du -NC. Le libre est un carotte, mais en attendant tu ne fais de libre.

                    Vous flottez, je coule. L'utopie du matériel libre tel que vous le concevez.

                    On ne conçoit rien du tout. On dit juste qu'on ne voit pas la différence entre ta vision du libre et celle d'Apple (pareil pour Apple que pour toi, si tu rembourses l'investissement des autres en rachetant toutes les actions, tu peux aussi mettre tout en libre, facile quand "tout est remboursé").

                    Bref, d'autres font du libre (ils pensent que les "méchants" ne pourront pas tout pomper, car en fait tu as la marque, le savoir faire… Enfin, en théorie si tu as quelque chose "en plus").

                    Parce que tu compares au logiciel, tu oublies que le temps a un coût, et qu'on pourrait utiliser exactement le même argument pour faire du logiciel -NC. Bref, rien de nouveau dans les arguments contre le libre, c'est ce qu'on essaye de te faire remarquer : ton discours ne fait que reprendre le discours de ceux qui n'aiment pas le libre, du coup on a vachement de mal à croire que tu aimes le libre. Peut-être juste un problème de "marketing", mais quel problème!

                    • [^] # Re: Brevet

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Tu ne peux pas dire que tu fais du libre si tu fais du -NC. Le libre est un carotte, mais en attendant tu ne fais de libre.

                      Faux, j'en fait plein. En logiciel ET en matériel.

                      http://boutique.techno-innov.fr/adaptateur-thermocouple.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/modules-domotab/rf-modules/module-rf-sub-1ghz.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/modules-domotab/module-gpio-demo.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/modules-domotab/module-dmx.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/usb-modules/usb-to-uart-adapter.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/usb-modules/lpc1224-break-out-connecteur-musb.html <- CC-by-sa

                      http://boutique.techno-innov.fr/kits-diy/kits-diy/starter-kit.html <- CC-by-sa

                      … En fait le DTPlug est le seul sous licence CC-by-sa-nc.

                      http://git.techno-innov.fr/ <-- GPL v3
                      lpctools est d'ailleurs intégré à Debian, et j'ai payé un dev Debian pour faire le packaging, bien plus que le coût du seul packaging, pour participer encore un peu plus au développement des logiciels libres.

                      facile quand "tout est remboursé"
                      Mais je ne demande pas le remboursement de tout, uniquement d'une partie de l'investissement financier, celle que je ne peux pas assumer tout seul.

                      Tu parles d'Apple et de Microsoft dans tes comparaisons, ce qui n'a aucun sens. Les licences utilisées sont INCOMPARABLES. Tu n'a même pas le droit de reproduire un de leurs produits pour ton usage personnel, alors que c'est déjà le cas pour le DTPlug.

                      A la limite, tu pourrais comparer à Arduino ou à Raspberry-Pi, mais là c'est moi qui vais dire "Facile quand on a fait des milliers de pré-ventes".

                      Moi je fais du libre à 0 ventes (cas du module DMX : 0 ventes, et il est en CC-by-SA).

                      Mais visiblement tu confonds libre et gratuit.

                      Je DONNE déjà énormément à la communauté, je ne peux pas TOUT donner, je dois rembourser ces 75000 euros.
                      Comme je l'ai déjà dit, si tu me trouves une autre solution, n'hésite pas à la partager.

                      PS : tes remarques commencent à me faire gerber, si tu n'as rien de constructif à ajouter, merci d'arrêter de répondre.

                      • [^] # Re: Brevet

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Les licences utilisées sont INCOMPARABLES.

                        De ton point de vue.
                        Perso, licence Apple ou CC -NC, c'est pareil (impossible à rediffuser dans les 2 cas, sauf exceptions, elle sont juste un peu différentes comme exception d'un côté "contrefaçon" et de l'autre "diffuse si tu peux te faire du blé sinon passe à la caisse).

                        A la limite, tu pourrais comparer à Arduino ou à Raspberry-Pi, mais là c'est moi qui vais dire "Facile quand on a fait des milliers de pré-ventes".

                        Ben… C'est justement ce qu'on fait pour faire du matos libre!
                        Donc tu ne fais pas de matos libre, OK, pas la peine donc de parler de "matériel libre" qui ne l'est pas (il le sera peut-être, mais ce n'est pas le sujet).

                        Mais visiblement tu confonds libre et gratuit.

                        ha ha ha.
                        Sérieux, tu devrais te renseigner à qui tu parles avant de balancer une telle énormité, par exemple.
                        Et aussi en terme de com', évite de taper à côté, ça te décrédibilise encore plus dans la com'.
                        Justement, je ne confond pas, c'est tout ce que je te dis depuis le début (du -NC peut être gratuit, bref c'est orthogonal, je te parle bien de libre).

                        Je DONNE déjà énormément à la communauté, je ne peux pas TOUT donner,

                        Admettons. Mais alors il vaut mieux être carré dans sa com'. Et désolé, mais depuis le début je dis que tu n'es pas clair, car ta com' est complètement une repompe des gens n'aimant pas le libre.
                        Donc soit tu adapte ta com', soit il va falloir te faire à l'idée d'être mal accueilli quand tu arrives avec des gros arguments anti-libre "je peux pas vivre si je fais du libre donc je fais du non libre".

                        Note : je n'ai AUCUN problème avec le non libre, je te parle juste que ta com' est "bizarre" à reprendre les arguments des gens contre le libre.

                        je dois rembourser ces 75000 euros.

                        Quel est le rapport avec la choucroute à part essayer de faire pleurer dans les chaumières?
                        EXACTEMENT l’argument de tous ceux qui n'aiment pas le libre. Non, mais, je vous jure, si je laisse "voler" mon travail, quelle idée, le libre est un cancer tout ça…
                        Tu devrais avoir des arguments pertinents (qu'est-ce tu apportes etc), pas des tentative qu'on s'apitoie sur ton sort, car ce n'est pas bien vendeur. Franchement, quand une personne me parle des ses sous plutôt que de ce que je pourrai gagner moi ou apporter à la communauté, ça ne me donne pas envie de participer.

                        PS : tes remarques commencent à me faire gerber, si tu n'as rien de constructif à ajouter, merci d'arrêter de répondre.

                        Clair qu'avec ce genre de réponse, en considérant la critique comme de la gerbe plutôt que d'essayer de comprendre ce qui est critiqué, ça va aider à faire passer ton message et à vendre.
                        salut (et me concernant, projet dans ma poubelle du fait d'une communication catastrophique de son promoteur).

                        • [^] # Re: Brevet

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Donc tu ne fais pas de matos libre, OK, pas la peine donc de parler de "matériel libre" qui ne l'est pas (il le sera peut-être, mais ce n'est pas le sujet).

                          Si !! deux fois !
                          1 - Je FAIS du matériel LIBRE : preuve en sont les liens au dessus. J'ai UN produit qui n'est que open-source sur une dizaine, c'est tout.
                          2 - Et Si, le sujet est tout là justement. Simple de faire du libre une fois qu'on a eu tout le financement, ou de promettre du libre sans rien publier avant. Moi je publie PLEIN de libre, et UN truc en open-source seulement, alors que je n'ai pas eu le financement (une fois enlevés la TVA et le coût des contreparties sur notre campagne il ne reste pas grand chose).

                          Sérieux, tu devrais te renseigner à qui tu parles avant de balancer une telle énormité, par exemple.

                          Rien à faire. Mais alors complètement hors sujet. Tu pourrais être Richard Stallmann, ça ne te donnerait pas le droit d'écrire des idioties, autant à mon sujet, qu'au sujet de mes intentions ou du projet.

                          Tu reliras les différentes questions, remarques, et les réponses apportées avant de répondre, ça évitera d'en rajouter.

                          Mais visiblement ce que tu dis ne s'applique pas à toi. Toi, le libre, tu n'en a finalement rien à faire, l'important pour toi c'est avant tout de faire du fric, quitte à faire du propriétaire (tu le dis toi même dans cette dépèche).

                          Par contre, les autres ne devraient pas faire du "simple" open source, mais uniquement du libre. Ils ne peuvent pas vouloir rembourser leur investissement.

                          Belle mentalité.

                          Mais tu as raison sur un point, niveau communication je ne suis pas au point.
                          Il ne faut pas communiquer sur le côté libre d'un projet.
                          Globalement les personnes intéressées par le matériel aujourd'hui n'en ont rien à faire, c'est les fonctionnalités et les possibilités qui les intéressent. Le côté libre sera uniquement un plus.
                          Pour 95% (99.99% ?) des utilisateurs le fait que je sois attaché au libre n'a aucun intérêt, ils s'en foutent royalement.

                          Ceux qui cherchent uniquement le côté libre ne sont pas intéressés par le produit, uniquement par pinailler sur ce genre de points hors sujets.

                          ckiller et Scoubidou ont raison, je laisse tomber le troll ici, je perds du temps et de l'énergie.
                          Je ne vais retenir que les encouragements, et retourner à mon projet.

                      • [^] # Re: Brevet

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Je trouve que tu perds ton temps avec zenitroll< il ne sera jamais satisfait et va pinailler jusqu'à épuisement.

                        Il est évident que tu investis beaucoup de temps et d'argent dans ce projet, et ça parait très improbable que tu rentres un jour dans tes frais.

                        Ce projet est un pari de fou et j'ai du mal à comprendre ta motivation. j'ai juste envie de te souhaiter bon courage :-D

          • [^] # Re: Brevet

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le NC ne t'apportera rien. Ce n'est pas de te protéger qui t'apportera des clients et ce dont tu as besoin, c'est de faire du chiffre d'affaire, pas d'empêcher les autres d'en faire qui de toute façon n'auront pas besoin de te copier pour en faire, ils ont déjà leurs produits, leurs réseaux de distribution, leurs clients. Ce n'est pas le pékin du coin qui va vendre un clone de ton produit qui va t'empêcher de vivre mais des gens déjà bien établis sur le marché de la domotique et d'une autre trempe (Schneider, SOMFI, Hager etc.).

        • [^] # Re: Brevet

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 27/10/15 à 17:04.

          L'erreur courante consiste à passer tout son temps à s'inquiéter de la concurrence au lieu de s'occuper de ses clients, à se demander si on va breveter ou non, à protéger etc.

          Tiens, j'aurai dit exactement l'inverse, que les gens ne veulent pas "perdre du fric dans ces merdes", et quand arrive les "menaces" il est trop tard…
          par exemple hop on doit changer de nom (un exemple parmi tant d'autres…)

          Le reste, c'est du vent, de l'intoxication pour remplir les caisse de l'INPI et de l'état.

          Quand tu reçois une lettre d'avocat qui te prend "en flag'" de contrefaçon, ça remplis encore plus les caisses des avocats pour te sortir de cette merde…
          Tu veux jouer, ok, mais prévient quand même les autres que tu conseilles que c'est une roulette russe…

      • [^] # Re: Brevet

        Posté par . Évalué à 7.

        Entre rien et un dépôt de brevet, il y a l'enveloppe Soleau (voir INPI : http://www.inpi.fr/fr/enveloppes-soleau/l-enveloppe-soleau-en-pratique.html ), qui coûte 15 Euros et permet de prouver l'antériorité du produit (sur une durée de 5 ou 10 ans).

        Le risque n'est pas seulement qu'un tiers dépose un brevet pour ton idée, c'est qu'il t'attaque en justice ensuite pour défendre son brevet!

        C'est tout de même plus simple de prouver sa bonne foi avec une enveloppe cachetée et datée par un tiers de confiance reconnu des tribunaux, que de louer les services d'un huissier pour constater qu'on a parlé de tel ou tel truc sur un forum ou on blog des années plus tôt.

        • [^] # Re: Brevet

          Posté par . Évalué à 2.

          Yep, mais ça c'est déjà fait, via des lettres recommandées: même valeur que les enveloppes soleau, moins cher, pas de limitation de durée, et c'est moi qui la (les) garde (toujours cachetée(s) bien entendu). Avec la lettre recommandée électronique il y a même une preuve du contenu qui est conservée par la poste maintenant.

          Mais cela n'empêche pas autrui de breveter, et ne permettra qu'au porteur de l'enveloppe de produire, pas au reste du monde.

          Il faut bien distinguer deux choses : les produits (l'implémentation) que l'on protège par les licences, et les idées (les concepts et solutions techniques à un problème) que certains protègent par des brevets (pour pouvoir interdire aux autres de) mais que l'on peut aussi protéger par la publication, pour permettre à tout le monde de les utiliser.

          • [^] # Re: Brevet

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Laisse donc toutes ces question existentielles de côté et consacre toute ton énergie à finir tes produits et à les vendre, c'est tout. Que ce soit libre ou pas ou à moitié ne changera rien à ta prospection, tu n'en parle pas, ça n'intéresse pas tes clients qui s'en tapent et veulent juste de bons produits fiables et pas chers avec de bons services, c'est tout. Si d'autres proposent aussi des produits et des services dérivés et te concurrencent un jour, c'est que tu as été mauvais commercialement ou que tu n'as pas su travailler en partenariat et en intelligence avec eux. Il y a du soleil pour tout le monde sur terre et tu n'auras pas assez de ta vie pour inonder le monde entier de tes produits.

          • [^] # Re: Brevet

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 25/11/15 à 19:45.

            Tu n'empêcheras jamais une grosse boîte de breveter tout ce qu'elle invente (sans savoir que tu l'as déjà inventé) ou tout ce qu'elle trouve chez les autres. Pour les grosses boîtes, les brevets ne sont pas une protection mais une monnaie d'échange avec les autres grosses et une menace de procès long et coûteux contre les petites boîtes.

            Avec l'enveloppe Soleau franco-française, ou les lettres recommandées partout dans le monde, tu empêches juste qu'une grosse boîte ne t'oblige à mettre la clef sous la porte lorsque tu commenceras à marcher sur ses plates-bandes.

            Et si une grosse boîte veut utiliser une de tes idées sous licence -NC, elle le fera sans que tu puisses rien faire (sauf si tu as 200 k€ pour entamer un procès de plusieurs années à l'issue incertaine).

            Comme le dit NumOpen, trouve des clients satisfaits, c'est la meilleure garantie de pérennité pour ton entreprise.

            Cette signature est publiée sous licence WTFPL

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.