Mort d'Andre Hedrick, ingénieur chez Cisco et contributeur au noyau Linux

Posté par . Édité par B16F4RV4RD1N et Lucas Bonnet. Modéré par B16F4RV4RD1N. Licence CC by-sa
44
13
août
2012
Linux

L'information ne date pas d'hier, mais c'est quasiment dans l'indifférence générale qu'Andre Hedrick, ingénieur chez Cisco, architecte systèmes d'exploitation et contributeur au noyau Linux, est mort.

Andre Hedrick

Son décès remonte au 13 juillet dernier. Il laisse derrière lui une femme, 4 enfants et de nombreux amis.

M. Hedrick était un passionné d'ordinateurs et de voitures. Avant de venir chez Cisco, il a travaillé chez SUSE Linux à Oakland, aux USA. Il a travaillé sur les sous-couches ATA, qui en gros permettent aux systèmes d'exploitation de dialoguer avec les disques durs. Il était membre de ANSI T13, comité qui travaille sur la standardisation des disques ATA.

Il fut connu pour avoir été à l'encontre du CPRM (Content Protection for Recordable Media), sorte de système anti-piratage mis en avant par Intel, Matsushita, IBM et Toshiba. Ce système permettait en gros aux disques durs, via des applications, de contrôler les copies, déplacements et effacements de fichier sur le disque, ce qui pouvait empêcher l'utilisateur de contrôler directement les opérations via le système d'exploitation. Pas très simple à expliquer, mais en tout cas, M. Hedrick avait tout fait pour faire capoter le projet. Le CPRM a été utilisé sur les support cartes SD. La légende veut que ce fut la dernière tentative de l'industrie multimédia de définir elle-même les standards technologiques. Aujourd'hui les DRM existent, mais l'utilisateur est conscient. Il est toujours libre de ne pas les utiliser.

Une grande figure de l'industrie informatique, un bon contributeur et certainement un regretté père de famille. Je pense qu'il fallait sur DLFP lui rendre un hommage à la hauteur de sa réputation.

  • # Si j'ai bien compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand on dit, « est mort, » on veut dire « s'est suicidé, » non ? Il me semble en effet qu'il a mis fin à ses jours, et n'est pas décédé d'une mort naturelles… Pour une nécrologie, c'est une information utile (avec son âge: 45 ans)…

    • [^] # Re: Si j'ai bien compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Pour ceux qui n'auraient pas compris: « Est mort » ça veux simplement dire qu'il est bronsonisé.

    • [^] # Re: Si j'ai bien compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Quand on dit, « est mort, » on veut dire « s'est suicidé, » non ?

      ??? Tu sors ça d'où ?

    • [^] # Re: Si j'ai bien compris

      Posté par . Évalué à 8.

      Pour une nécrologie, c'est une information utile

      On est pas obligés d'avoir ce genre d'infos. Sa famille ne souhaitait peut etre pas faire part des raisons du décès, et DLFP ce n'est pas Closer…

      • [^] # Re: Si j'ai bien compris

        Posté par . Évalué à 10.

        Sa famille ne souhaitait peut etre pas faire part des raisons du décès

        sans doute que si, vu que j'ai trouvé l'information sur le blog mis en place par son épouse. J'hésitais à l'indiquer dans la dépêche, mais n'ayant pas eu l'avis des autres modérateurs/relecteurs, j'ai laissé en l'état, surtout que la cause de sa mort est facilement trouvable. Je me doutais que ça serait évoqué dans les commentaires qui plus est.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Faut-il le béatifier ?

    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 13/08/12 à 10:57.

    et certainement un regretté père de famille

    Certainement très poli avec le facteur, aussi. C'est terrible. Voilà une nécro qui tenait la route, avec des aspects techniques intéressants, où même SuSE est citée à bon escient et, patatras ! le détail qui tue…

    • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

      Posté par . Évalué à 2.

      1 - En matière de dépêche si quelque chose ne te plait pas tu n'as qu'à proposer mieux.
      2 - La formulation a surtout pour but d'indiquer qu'il laisse derrière lui femme et enfant(s), ce n'est pas un détail anodin. Ne monte pas sur tes grands chevaux parce qu'un adjectif ne te plait pas. Aie un peu de tolérance vis à vis de l'auteur de la news, et du décédé…

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 13/08/12 à 11:23.

        Tout ceci est une question d'esthétique. Si tu ne vois pas en quoi le détail que je souligne a un aspect quasiment grotesque, et que c'est regrettable car il s'agit de la nécrologie de quelqu'un de très estimable, c'est dommage. Cette dépêche provient de quelqu'un dont les écrits respectent une convention : ils se doivent obligatoirement de citer SuSE Linux. Tout le monde ici chambre à ce propos. Pour une fois, il n'y avait rien à redire à ce sujet. Nous aurions applaudi. Il est déplorable que cela pêche par un autre détail.

        Du point de vue du style et de la forme, quand il s'agit d'un critère moral concernant une personne décédée, il ne faut jamais utiliser le conditionnel ou laisser planer l'incertitude et il faut ne citer que des faits avérés.

        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

          Posté par . Évalué à -1.

          certainement un regretté père de famille

          Il manque un bout à ta citation:

          un bon contributeur et certainement un regretté père de famille

          C'est marrant que tu t'arrêtes sur un "détail" et pas sur un autre…
          Et béatifier tous les contributeurs au noyau Linux, je suis plutôt pour (enfin, pour RedHat, faut voir).

          <mode="shocking">Autant je regretterai mon père, autant je ne pense pas que c'est un saint.</mode>

          Il y a des détails qui ne trompent pas et des détails qui sont… des détails ! :-)

          Hop, hop, je sors -> []

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Je m'arrête sur le détail qui jure. Le certainement peut se traduire par on n'en sait rien, et si l'on n'en sait rien, autant ne rien dire. Ça va comme ça ou faut-il que j'explique plus en détail ?

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Je m'arrête sur le détail qui jure. Le certainement peut se traduire par on n'en sait rien, et si l'on n'en sait rien, autant ne rien dire. Ça va comme ça ou faut-il que j'explique plus en détail ?

              Certainement…

              Il se prend pour Napoléon, son état empire.

        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si tu ne vois pas en quoi le détail que je souligne a un aspect quasiment grotesque

          Moi je ne vois pas du tout en quoi c'est grotesque (ou quasiment), que quelqu'un de regretté soit père de famille.
          Je ne vois non plus en quoi c'est déplorable de préciser le fait que quelqu'un de regretté soit père de famille.
          Ce n'était peut-être pas nécessaire, mais ça ne signifie pas que c'est de trop.

          Non, comme un autre l'a dit, si je suis quelque peu déçu, c'est par l'impression « je vous dis ça grossièrement, c'est pas très simple à expliquer » qui se dégage, alors que le lectorat de DLFP a la réputation d'accepter des dépêches très techniques ! Évidemment je ne peux forcer personne à en faire plus, les dépêches sont proposées bénévolement, je ne peux pas en faire le reproche, mais il est vrai que je reste sur la faim que le titre a réveillé en moi !

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 15/08/12 à 01:09.

            Je vais expliquer ce qui me semble évident. Le côté presque grotesque du détail est dû au fait qu'il est mentionné de manière explicitement incertaine. Certainement bon père de famille. Pourquoi le mentionner si, justement, cela ne l'est pas, certain ? Je pense que nous parlons la même langue, et qu'il est clair pour tout le monde que l'adverbe certainement, particularité de la langue française qui n'en manque pas, exprime justement l'incertitude. Or il s'agit d'une notice nécrologique, et mentionner une qualité du décédé dont, finalement, on ne sait rien, est une forme d'inconvenance. Pourquoi pas probablement bon cuisinier ou presque à coup sûr mari attentionné ?

            Je ne vais pas faire dans le regret que la maîtrise de notre langue ne soit pas mieux partagée. Apparemment certains ne la pratiquent que dans l'invective ordurière, ce qui n'est pas ton cas, dans la totale incompréhension de mon propos, ce qui me semble être ton cas.

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ah oui, j'avoue que le certainement ne m'avait pas frappé… Comme quoi on peut tous lire la même chose et ne pas vraiment le lire de la même manière. Maintenant que je lis la phrase avec le regards que me donnes ton commentaire, je comprend ta réaction !

              Je crois que j'avais lu certainement dans le sens premier de l'affirmation, mais tu as raison, dans le langage courant, il est compris généralement « dont la certitude est à vérifier ».

              D'ailleurs, mais c'est un autre débat, c'est amusant de constater que le terme certainement ai pris ce sens de probablement, peut-être parce que la certitude se passe d'adverbe, et ce ne serait pas le sens de l'adverbe qui formerait le doute, mais sa simple présence !

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 13/08/12 à 12:01.

        1 - En matière de dépêche si quelque chose ne te plait pas tu n'as qu'à proposer mieux.

        Je ne suis pas d'accord avec toi, la critique peut être intéressante, même après publication (et c'est une forme de contribution). En l'occurrence d'ailleurs, je ne vois pas l'intérêt d'écrire une deuxième dépêche sur le sujet… alors autant essayer de discuter de ce que l'on pourrait améliorer pour la prochaine nécrologie (ou la prochaine dépêche de cet auteur tout court).

        2 - La formulation a surtout pour but d'indiquer qu'il laisse derrière lui femme et enfant(s), ce n'est pas un détail anodin. Ne monte pas sur tes grands chevaux parce qu'un adjectif ne te plait pas. Aie un peu de tolérance vis à vis de l'auteur de la news, et du décédé…

        Nous sommes sur un site technique avant tout, et personnellement il n'y a pas que l'expression « regretté père de famille » qui me dérange. Je ne suis pas si gêné par la présence d'éléments traitant de la vie personnelle du défunt, mais la proportion actuelle me paraît peu pertinente.

        C'est une question de présentation des informations : le seul paragraphe technique est un condensé de faits qui me sont assez étrangers (je ne travaille pas dans ce secteur de l'informatique, désolé), et pourtant c'est le plus intéressant, en tout cas selon moi — or il est rapidement abrégé, sous prétexte qu'il n'est « pas très simple à expliquer ». Tant pis pour moi, au final quelqu'un est mort mais je ne comprends pas ce qu'il faisait, ni pourquoi il était si respecté.

        Ça serait probablement un meilleure hommage à cet homme que d'expliquer son travail ou sa contribution au logiciel libre plutôt que sa passion pour les (courses de ?) voitures ou sa vie personnelle.

        (Je ne critique pas exactement le même point que la personne à qui tu réponds, désolé d'avoir récupéré le fil de discussion.)

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        La formulation a surtout pour but d'indiquer qu'il laisse derrière lui femme et enfant(s), ce n'est pas un détail anodin.

        J'avoue que parmi le reste de la nouvelle, cette mention m'a également surpris. En quoi n'est-ce pas un détail anodin ? On se doute bien que le monsieur avait une vie, des passions, un chien, une collection de timbres, des amis etc. Ca ne me choque pas spécialement qu'on dise qu'il avait une famille, mais je trouve ça parfaitement anodin. S'il n'avait pas eu de famille, sa mort serait moins importante ?

        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          S'il n'avait pas eu de famille, sa mort serait moins importante ?

          Oui, moins importante pour le reste des gens. Quelqu'un est plus regretté s'il a une famille que s'il est seul. De la même façon, la mort d'un criminel dans l'exercice de ses fonctions est moins importante que celle d'un innocent, par exemple.

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Tu viens de donner ton opinion et certainement pas une vérité intangible. Quand j'étais enfant, j'ai vu un gamin de quatorze ans littéralement sauter de joie à la mort de son père. Inutile de te décrire la vie que son père lui menait. C'est bien, la logique. Pour montrer qu'une assertion est vraie, il faut en faire la démonstration formelle. Pour montrer qu'elle est fausse, il suffit de trouver un cas où elle n'est pas vraie. Je pense qu'on peut trouver un contre-exemple à toutes tes affirmations.

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              C'est normal, ce que j'ai écrit, c'était une généralité, une affirmation valable en moyenne si tu veux. C'est comme dire que les filles écrivent mieux que les garçons (ou les gauchers moins bien que les droitiers), c'est vrai en moyenne, et certainement faux dans plein de cas particuliers.

              • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est comme dire que les filles écrivent mieux que les garçons (…) c'est vrai en moyenne

                C'est une affirmation gratuite, sûrement tirée de ton expérience personnelle, mais je n'y crois pas du tout. Je ne vois pas en quoi le fait d'être une fille ferait que tu écrives mieux.

                • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Demande à n'importe quelle maîtresse d'école…

                  • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Maître d'école. C'est un métier, c'est neutre. Ahlala, quel sexisme sur Linuxfr ! 

                    (note : il y a un argument : si on dit vraiment médecin ou professeur parce que c'est neutre, on devrait dire maître d'école pareil.)

                    • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Oui, c'est vrai, maître d'école. C'est juste qu'il y a plus de maîtresses d'écoles, mais vu les règles de la langue française, c'est foireux pour les hommes, de désigner le métier au féminin, comme pour infirmier ou secrétaire.

              • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est comme dire que les filles écrivent mieux que les garçons (ou les gauchers moins bien que les droitiers), c'est vrai en moyenne, et certainement faux dans plein de cas particuliers.

                En moyenne sur quel échantillon ? Étant donné qu'il reste plein d'endroits où les filles ont moins accès à l'éducation que les garçons, j'ose affirmer haut et fort qu'en moyenne, c'est probablement les garçons qui écrivent le mieux.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                Posté par . Évalué à -3.

                C'est comme dire que les filles écrivent mieux que les garçons (ou les gauchers moins bien que les droitiers), c'est vrai en moyenne, et certainement faux dans plein de cas particuliers.

                Complétement sexiste. Et elles font mieux la vaisselle ?

                • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ça n'est sexiste que si tu dis que c'est inhérent au genre et inaltérable. Avec des (bonnes) statistiques à l'appui cela devient un fait, dont la cause n'est pas forcément connue (on peut très bien envisager que cela soit une cause sociale).

                  • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                    Posté par . Évalué à 0.

                    D'accord, mais trouve moi la statistique ! Parce que là pour moi ça donne comme "les filles sont plus sages que les garçons", "les filles sont faites pour la gymnastique et la danse", "les filles aiment pas jouer au foot" etc. En gros, un cliché. On apprend à écrire au CP dans des écoles mixtes avec les mêmes méthodes, y'a pas de raisons que les filles soit plus appliquée que les garçons.

                    • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 16/08/12 à 12:42.

                      juste en passant :
                      stat trouvée ici
                      Oui, je sais, on peut remettre en cause (au nom de la cause féministe ? mais pas extrémiste ?) ces statistiques car ce sont des chiffres construits dans une société historiquement et culturellement patriarcale, donc reproduction du schéma social etc…
                      MAIS (!), ces chiffres à la bases sont neutres, c'est l'interprétation qui, influencée par une volonté d'y mettre une intention, donne le sens voulu par l’interprète…
                      Personnellement je cherche juste l'équilibre, pas une cause ou un drapeau.

                      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Oui, je sais, on peut remettre en cause (au nom de la cause féministe ? mais pas extrémiste ?) ces statistiques car ce sont des chiffres construits dans une société historiquement et culturellement patriarcale, donc reproduction du schéma social etc…

                        Je ne suis pas féministe (je préfère égalitariste) et je ne remets pas en cause tes chiffres.

                        MAIS (!), ces chiffres à la bases sont neutres, c'est l'interprétation qui, influencée par une volonté d'y mettre une intention, donne le sens voulu par l’interprète…

                        D'après le texte, les filles feraient moins de fautes que les garçons en moyenne (en 1920 et 1995). Ok, mais le rapport entre les fautes et le vagin me semble hasardeux. Il y a peut-être d'autres facteurs qui rentrent en compte : elles n'écrivent sûrement pas mieux parce que ce sont des filles.

                        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Tous les faits ne sont pas justifiés parce que ce sont des faits. On peut être blanc sans l'avoir voulu. On peut être une fille et être plus encouragé à bien écrire à l'école sans l'avoir voulu.

                        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et le rapport entre les taux des différentes hormones et la construction / le fonctionnement du cerveau pourrait-il expliquer cette différence ?

                          Peut-être aussi que c'est social, on incite plus les filles à rester à la maison (inconsciemment ou pas), du coup elles passent plus de temps sur leurs devoirs ?

                          Sans parler des fautes, j'ai remarqué dès le début de ma scolarité une différence entre l'écriture (le dessin des lettres) des garçons et celle des filles, et encore aujourd'hui je pense pouvoir reconnaître une écriture manuscrite féminine d'une masculine sans me tromper beaucoup. Pourquoi ?

                        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 20/08/12 à 17:33.

                          Ok, mais le rapport entre les fautes et le vagin me semble hasardeux.

                          J'espère que ce n'est pas générateur de colère intérieur que de constater, en souhaitant une égalité des sexes, que la femme peut mettre au monde et pas l'homme, etc…
                          Donc il y a des différences entre les sexes, et il y a des similitudes, le vagin n'a rien à voir dans l'orthographe, on parle de cerveau et de mains, de coordination des mouvements, de synapses, de culture familiale…

    • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 13/08/12 à 13:17.

      Quel est le problème ? C'est pertinent dans une nécrologie, de mentionner qu'il était père de famille, et de fait sa famille le regrettera certainement…

      Poli avec le facteur, ce serait effectivement un détail inintéressant, mais père de famille, ça décrit réellement ce qu'il était, la vie qu'il menait.

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 6.

        C'est pertinent dans une nécrologie, de mentionner qu'il >était père de famille, et de fait sa famille le regrettera >certainement…

        Ou pas c'etait peut etre un connard fini au niveau familial…
        Einstein d'apres ce que j'ai lu etait du genre.
        Par contre ce qui aurait ete interessant c'est effectivement de savoir ce qu'il faisait et l'impact que ca va avoir.
        Sa famille franchement je m'en fous autant que le somalien qui vient de mourir de faim au moment ou j'ecris cette ligne.

        On est sur un site technique, pas dans la rubrique necro du journal du coin avec des gens qui le connaissait et qui peuvent effectivement juger si il va etre regrette ou pas.

        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Oui, enfin le sujet n'est pas complètement à côté du logiciel libre.

          Si il y a des sujets qui ne te plaisent pas (on ne peut jamais plaire à tout le monde), et bien ne les lis pas !

          Librement

          Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Et si mon commentaire te plait pas le lis pas, librement…

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              J'ai pas envie de troller mais je trouve que ton commentaire aurait pu être un peu plus constructif, plutôt que de dénigrer bêtement la dépêche pour laquelle quelqu'un a pris du temps.

              Après c'est mon point de vie, ça n'engage que moi…

              Librement

              Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

              • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Déjà je dénigre pas la dépêche, je réponds a quelqu'un qui exprime que c'est pertinent de mentionner sa famille dans une necro sur un site technique. J'ai lu la necro pour savoir ce que ce gars faisait, et l'impact que cela aurait.
                J'ai effectivement tique sur le fait qu'il soit mentionne comme pere de famille qu'on regrettera etc etc. Je trouve que ce sont des infos personnelles, dont en l'auteur de la necro ne sait strictement rien a moins de connaitre personnellement la personne (ce qui rends la chose non seulement artificielle, mais aussi potentiellement complètement hypocrite) .
                Ce n'est que quand j'ai vu ce commentaire que j'ai réagis. Rien a voir avec la dépêche en elle même.
                Disons que j'attends en général de linux.fr des faits techniques, et non pas du sentimental..

                • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  J'ai effectivement tique
                  Je trouve que
                  Disons que j'attends

                  et ton sentiment perso, tu crois pas qu'on en a un peu rien à foutre également, en effet on est sur un site technique ici ?

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Tu ne fais que confirmer ce que je dis, on en a rien a foutre qu'il laisse 4 gosses et une femme derrière lui. Merci de ton appuie.

        • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          On est sur un site technique

          Ce n'est pas une raison, si on ne devait laisser que ce qui est lié à la technique, ces nécrologies seraient à peu près vide. Par exemple, il serait inutile de mentionner qu'il s'agit d'un homme. Son nom n'importe pas non plus. Ses passions non techniques ne nous intéressent pas. Pour le début de l'article, ça donnerait ça :

          L'information ne date pas d'hier, mais c'est quasiment dans l'indifférence générale qu'un ingénieur chez Cisco, architecte systèmes d'exploitation et contributeur au noyau Linux, est mort.

          Son décès remonte au 13 juillet dernier.

          C'était un passionné d'ordinateurs. Avant de venir chez Cisco, il a travaillé chez SUSE Linux à Oakland, aux USA. Il a travaillé sur les sous-couches ATA, qui en gros permettent aux systèmes d'exploitation de dialoguer avec les disques durs. Il était membre de ANSI T13, comité qui travaille sur la standardisation des disques ATA.

          Et là, première question que les gens vont poser : c'était qui ? Ben, on s'en fout de son nom, on est sur un site technique !

          Donc sérieusement, autant les détails de sa vie personnelle ne nous intéressent pas, autant les informations générales de ce qui définit le plus sa vie, de ce à quoi il passait l'essentiel de son temps à part coder, c'est pertinent. Dans ce cas précis : c'était un père de famille.

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par . Évalué à -3.

            'Ce n'est pas une raison, si on ne devait laisser que ce qui >est lié à la technique, ces nécrologies seraient à peu près >vide. '

            Accessoirement c'est qu'on en aurait donc autant a foutre que de la necro du dernier ingenieur informaticien mort du coin. Et que Linux.fr n'etant pas un journal local avec un page necro, je vois pas pourquoi on ferait sa necro.

            c'était qui ? Ben, on s'en fout de son nom, on est sur un site >technique !

            La son 'haut fait' a ete de se battre et de gagner contre un systeme de DRM. Son nom est utile pour en savoir plus. le fait qu'il soit marie avec des gosses, orphelins, que sais je encore, en fait je m'en tappe le coquillard.

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              À ce niveau-là, même sa mort, on s'en fiche, c'est le fait qu'il ait cessé de coder qui nous intéresse.

              • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Pardon, mais je ne me fiche pas du tout de la mort de ce monsieur et je suis ravi de la dépêche proposée par Samuel pour lui rendre hommage. Je ne critique pas non plus l'auteur ni la rédaction de la dépêche : c'est difficile à faire, une nécrologie.

                Passionné de voitures par contre, ça montre qu'il avait une passion. Cependant, comme Riendf, je ne vois pas en quoi le fait qu'il était père de famille ça explique quelque chose sur sa vie. Pour moi c'est un peu pareil que si on avait écrit « il avait une sœur ». Oui, et ?

                • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour moi c'est un peu pareil que si on avait écrit « il avait une sœur ».

                  pour faire une bonne nécrologie on aurait écrit : « il était un frère aimé ».

                • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Passionné de voitures par contre, ça montre qu'il avait une passion.

                  Qui devait lui prendre quelques heures par semaine ou par mois.

                  Cependant, comme Riendf, je ne vois pas en quoi le fait qu'il était père de famille ça explique quelque chose sur sa vie.

                  En revanche, il devait passer plusieurs dizaines d'heures par semaine avec sa famille. C'était très probablement beaucoup plus important que les voitures pour lui, sinon il ne se serait pas marié et n'aurait pas eu ses enfants.

                  Et ça explique au moins une chose sur sa vie, c'est qu'il n'était pas un vieux geek aigri comme certains ont l'air de l'être ici.

                  Pour moi c'est un peu pareil que si on avait écrit « il avait une sœur ». Oui, et ?

                  Et ça n'a rien à voir. On ne choisit pas d'avoir une sœur (sauf à s'adonner à l'inceste, mais bon…). Au contraire, avoir une femme et des enfants, on le choisit.

                  • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    C'était très probablement beaucoup plus important que les voitures pour lui, sinon il ne se serait pas marié et n'aurait pas eu ses enfants.

                    Sans le connaître, c'est difficile à savoir. Hans Reiser aussi avait une femme et une fille.

                  • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    C'était très probablement beaucoup plus important que les voitures pour lui, sinon il ne se serait pas marié et n'aurait pas eu ses enfants.

                    On voit que t'y connais rien aux bagnoles et aux femmes. Qui fait la cuisine et le ménage pendant que tu nettoies ta caisse ou que tu montes la sono si tu te maries pas ? Les gosses tu lui en fais pour qu'elle te foute la paix pendant que tu fais tes trucs, ça l'occupe.

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            (dans la mort, un membre du projet Chaos a un nom…)

          • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'était exactement mon point de vue, mais mieux expliqué :P

            Librement

            Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

            • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 13/08/12 à 22:52.

              Sans parler de béatification, personnellement j'ai juste envie de saluer ce monsieur pour son travail et ses contributions au noyau Linux.

              Son combat contre les DRMs.

              Merci à lui pour tout cela.

    • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Et voilà comment ça part encore digressions de toutes sortes.

      On s'attarde sur des points de détails du genre "est-ce qu'il mérite qu'on dise qu'il est regretté de sa femme et ses enfants ?" et on ne regarde pas le fond de cette affaire.

      Le fond étant qu'on perd quelqu'un de reconnu et émérite, dans les contributions sont utiles à beaucoup de linuxiens, et certainement au delà.

      Le fond étant aussi pourquoi a-t-il mis fin à ses jours ?
      Car c'est toujours triste d'en arriver là.

      Mais on s'égare volontiers sur des broutilles de bas niveaux. Encore une fois si "regretté père de famille" choque toutes les vierges effarouchés d'entre vous et les intégristes de la depêche technico-technique qui ne veulent pas qu'on mette une once d'humanité dans les articles alors pour elles 3 choses :

      1 - que l'on lui laisse le bénéfice du doute à ce sujet, c'est quand même le minimum.

      2 - si ces mêmes vierges effarouchés essuyaient un peu la merde qu'elles ont dans leurs yeux elles auraient vu le dernier lien de la dépêche qui laisse entendre que : oui sa femme et ses 4 gamins regrettent et sa disparition.

      3 - sur la LKML nombreux contributeurs/mainteneurs/collègues l'ayant connu ou échangé avec lui ont rendu hommage et ont salué son boulot, ça doit pas être rien.

      A côté de sa toi à part venir cracher ta merde et ton venin avec des commentaires douteux qu'as tu fait pour améliorer ton petit monde et celui de tes pairs ?

      FueL

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je viens de te pertinenter. Frédéric Dard expliquait très bien la chose. À un garçon-limonadier qui venait de lui apporter un demi de bière avec la moitié en mousse dans un verre mal lavé, il avait laissé un très généreux pourboire, ce qui avait laissé le serveur interloqué. Le pauvre garçon ne savait pas qu'il existe beaucoup de manières de dire merde. Je te mettrais bien +10 d'un coup.

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 0.

        J'aurais pas dit mieux.
        Mais sur linuxfr nombreux sont ceux en général il y en a toujours qui aiment troller couiner sur la forme plutôt que sur le fond comme tu dis.
        C'est juste con de leur part et aussi triste, encore plus sur ce genre de journal qui l'est suffisamment.

      • [^] # Re: Faut-il le béatifier ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Encore une fois si "regretté père de famille" choque toutes >les vierges effarouchés d'entre vous et les intégristes de la >depêche technico-technique qui ne veulent pas qu'on mette une >once d'humanité dans les articles alors pour elles 3 choses :

        Les vierges effarouchées c'est plutôt tout ceux qui trouvent pertinent de parler de sa vie privée. Et qui se trouve effarouchee par le fait que des gens trouve ca ridicule.

        1 - que l'on lui laisse le bénéfice du doute à ce sujet, c'est >quand même le minimum.

        Justement on lui laisse, on n'affirme rien. Contrairement a l'auteur de la necro. Béatifier les morts est un poncif bien ridicule.

        2 - si ces mêmes vierges effarouchés essuyaient un peu la >merde qu'elles ont dans leurs yeux elles auraient vu le >dernier lien de la dépêche qui laisse entendre que : oui sa >femme et ses 4 gamins regrettent et sa disparition.

        Alors la si c'est pas une belle preuve de naivete de vierge effarouchee je sais pas ce que c'est. En general ce genre de chose ne se sait qu'en prive, en public on l'annonce pas hein.

        3 - sur la LKML nombreux contributeurs/mainteneurs/collègues >l'ayant connu ou échangé avec lui ont rendu hommage et ont >salué son boulot, ça doit pas être rien.

        Justement on aurait un peu en savoir plus, plutot que de lire 'Pas très simple à expliquer,'.

        Alors les vierges effarouchees, on voit de quel cote elle sont.

  • # Pas sûr.

    Posté par . Évalué à 10.

    Aujourd'hui les DRM existent, mais l'utilisateur est conscient. Il est toujours libre de ne pas les utiliser.

    Il me semble pourtant que HDCP est similaire à CPRM, non ? C'est le support (et le lecteur et la carte graphique et l'écran) qui gèrent la protection, sans aucun contrôle par l'utilisateur..

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Pas sûr.

      Posté par . Évalué à 3.

      Même au-delà de HDCP, je ne vois pas ce qui permettrait d'affirmer que les utilisateurs sont « conscients » des DRM.

      À l'inverse, je vois très bien ce qui permettrait d'affirmer que ces mêmes utilisateurs ne sont pas conscients : les DRM existent et sont déployés massivement.

      • [^] # Re: Pas sûr.

        Posté par . Évalué à 4.

        À l'inverse, je vois très bien ce qui permettrait d'affirmer que ces mêmes utilisateurs ne sont pas conscients : les DRM existent et sont déployés massivement.

        Tu sembles supposer que si les gens étaient conscients d'une atteinte à certaines de leurs libertés, ils ne se laisseraient pas faire. Rien n'est moins certain : regarde le nombre de gens qui sont par exemple "conscients" que certains services Internet les tracent, et qui continuent pourtant à s'en servir.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Pas sûr.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Rien n'est moins certain : regarde le nombre de gens qui sont par exemple "conscients" que certains services Internet les tracent, et qui continuent pourtant à s'en servir.

          Peut-être aussi qu'ils ne considèrent pas ça comme une atteinte à leur libertés. Un logiciel les trace, cela permet de leur proposer de la pub ciblée, des résultats de recherche pertinents ou des amis proches de chez eux. Peut-être que pour eux, ces avantages valent le coup de prendre le risque de tous les inconvénients potentiels du traçage.

          Pour les DRM, je suppose que c'est pareil : ce que veulent faire les gens, c'est consommer, en mode eyeball. Peu importe que le fichier soit chiffré : ils lancent un logiciel pour le lire, ça juste marche, point. Ceux qui veulent pouvoir lire le fichier avec le logiciel de leur choix ne prennent pas de contenus DRMisés.
          Pour dire que les DRM brident la liberté des consommateurs, il faudrait déjà que les consommateurs soit libres dans leur tête.

          • [^] # Re: Pas sûr.

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/08/12 à 11:10.

            Oui, toute la nuance est sur le sens qu'on donne à "conscient".

            Il y a le fait de savoir quelque chose : par exemple, on explique à un utilisateur lambda que les DVD de l'industrie du divertissement sont chiffrés, et que le logiciel de lecture déchiffre le DVD. Ça y est, l'utilisateur le "sait".

            Et puis il y a la compréhension des tenants et aboutissants, des enjeux politiques que ça pose.

            Il y a pas mal de gens qui sont "conscients" au premier sens du terme (ils savent, ils ont l'information) mais qui utilisent quand même. Le rejet se produit quand la "conscience" s'élargit à une vision globale, quand l'information prend un sens politique.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # sans sujet

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis bien triste de ce décès, j'avais fait mes premiers pas dans Linux avec lui…

    Pour quelques explications sur les explications possibles de son suicide, voir ce que dit Jeff Garzik sur http://lwn.net/Articles/508467/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.