Notre opinion sur GNU/Linux doit-elle être mise à jour ?

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
4
9
avr.
2009
Linux
Voici l'introduction d'une récente traduction du Framablog : « Bien qu’il soit désormais prêt à partir à la conquête de nos ordinateurs, les mythes (et préjugés) autour du GNU/Linux continuent d’avoir la vie dure. C’est ce que nous raconte ici Bruce Byfield en passant en revue une dizaine de légendes urbaines qui demanderaient à être quelque peu réactualisées. Et de se demander en conclusion, qui de GNU/Linux ou de l’utilisateur est le moins préparé à ce que cette rencontre ait bel et bien lieu. »

Les 9 mythes dont il est question sont les suivants :
  1. Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs
  2. Aucun outil de migration n’est disponible
  3. Le matériel n’est pas reconnu
  4. La ligne de commande est indispensable
  5. Il n’y a pas de logiciel
  6. L’apparence des logiciels laisse à désirer
  7. Le service est inexistant
  8. Les options sont trop nombreuses
  9. L’installation des logiciels est trop compliquée

Et Bruce Byfield de conclure : « De tels arguments en disent plus long sur leurs auteurs que sur GNU/Linux. Au pire, ce sont des signes d’ignorance des dernières avancées de GNU/Linux, au mieux, c’est un ensemble de préjugés ou d’habitudes (...) Ils ont beau dire que GNU/Linux n’est pas prêt pour eux, l’inexactitude de leurs arguments laisse plutôt à penser qu’en fait, ce sont eux qui ne sont pas prêts pour GNU/Linux. »
  • # Aucun outil de migration n’est disponible

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    C'est juste faux.
    Il faut arrêter de considérer Ubuntu comme le référentiel géocentrique supposé universel, ce n'est pas parce qu'un outi n'existe pas pour cette distro qu'il n'existe pas. (cf le blog et l'outil de migration mandriva)
    • [^] # Re: Aucun outil de migration n’est disponibleE

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Euh... On se calme... Il parle de "mythes" et ne cite pas Ubuntu une seule fois dans son article... Et dans les commentaires des Ubunteros parlent d'outils de migration intégrés à leur distro.
      Ok, Mandriva a fait transfugdrake (que je n'ai jamais testé, n'ayant pas de Windows), mais ils ne sont pas les seuls à faire des outils de migration je pense !
      • [^] # Re: Aucun outil de migration n’est disponibleE

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Sur le blog c'est bien marqué que ça serait bien qu'un tel outil existe.
        Or sur mandriva je sais que l'outil existe, je pense que sur Suse il existe aussi.
        Je parle d'ubuntu parce que c'est la distro de référence du Framablog (et au passage, j'ai rien contre la distro, mais faut arrêter de dire des anneries et se renseigner)
        • [^] # Re: Aucun outil de migration n’est disponibleE

          Posté par . Évalué à 6.

          cela peut être pas mal un outil de migration, mais dans quelles conditions ?

          Migrations des données perso ? Si c'est le cas (c'est à dire que l'utilisateur ne sait pas le faire lui-même), j'ai un peu peur de ses capacités à savoir faire des sauvegardes de base de ses données.

          Migration des données des logiciels ? Profils de firefox / thunderbird, ok, mais également pour internet explorer, des données chiffrées par windows ou mac, et les brosses dans photoshop ? Cela me semble difficilement réalisable de satisfaire tout le monde. D'autant plus que si l'utilisateur qui n'y connait rien se repose sur l'outil de migration magique, il sera déçu lorsqu'il découvrira que tout n'a pas été sauvegardé comme il l'espérait peut-être.

          Remarquons tout de même qu'un tel outil de migration n'existe pas lors d'un changement d'ordinateur de windows à windows ou même lors de la réinstallation d'un système windows.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Aucun outil de migration n’est disponibleE

          Posté par . Évalué à 3.

          Le framablog ne fait que traduire l'article. Ca n'a donc rien à voir avec le fait qu'ils plébiscitent ubuntu.
  • # Incohérances

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Très fort quand même :

    je ne vois pas où est la difficulté de décompresser une archive et de suivre les instructions pour taper les commandes configure, make et make install, mais admettons que l’inconnu puisse en effrayer certains

    Oui, bon, ben quand une personne connaisseuse essaye d'expliquer à des débutants que la ligne de commande c'est du passé ça sert plus de nos jours, puis ose ensuite sortir ça, on éclate de rire (surtout que la personne débutante, ben... oui, elle va répondre "merde ça me les brise ton m.a.k.e. et quoi ah & tu dis ça comme ça et je sais pas quoi, je reviens à Windows mon adorable clicodrome que je comprend" à un tel commentaire).

    Un peu de cohérence dans un même article s'il vous plait!

    Cet article est la pour conforter les connaisseurs dans leur choix, mais évite soigneusement la réalité à laquelle se frappent les découvreurs (logiciels proprio non disponibles car trop de distrib "t'as qu'à faire du libre" n'étant pas une réponse, absence de support de la dernière webcam achetée au fiston dont les drivers n'existent pas pour Linux "ils ont qu'à proposer des drivers libres", absence de petit logiciels inutiles donc indispensables, différents suivant la personne évidement, car les développeurs n'avaient pas envie de proposer à toutes les distribs un paquet "valide" et on fait un installeur vite fait pour Windows etc... Tout ça soigneusement évité.)

    Bref, ça convaincra un convaincu, et laissera de marbre un non-convaincu, j'ai du mal à voir l'utilité d'un tel article, convaincre un convaincu est-il vraiment utile?
    • [^] # Re: Incohérances

      Posté par . Évalué à 9.

      Sans compter que je crois en avoir compilé un bon paquet, des tar.gz, et je ne me souviens pas que:

      ./configure && make && sudo make install

      n'ai marché une seule fois sans un "apt-cache search libtruc-dev" "sudo apt-get install libtruc0-dev" etc.

      Bon, l'idée de l'article était bonne, la réalisation calamiteuse. La plupart des points sont du style: "certains disent que blabla; en fait c'est faux". Ça vallait le coup de faire un article...
      • [^] # Re: Incohérances

        Posté par . Évalué à 10.

        Sans compter la joie ultime de découvrir que la version de la lib dans ta distrib n'est pas la bonne et qu'il faut alors soit trouver des paquets tiers/backport, soit compiler aussi les dépendances ... ça peut devenir sportif à un moment.
        • [^] # Re: Incohérances

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          L'étape d'après c'est d'aller directement taper dans le trunk svn ou git, recompiler la lib, et la packager au passage pour pas laisser de trucs sales (merci checkinstall). Facile, non ?
      • [^] # Re: Incohérances

        Posté par . Évalué à 0.

        tu utiliserais une slackware, ça n'arriverait pas. C'est à cause de la manie de certaines distribs à séparer appli et headers.

        En général il y'a un beau readme qui explique tout ce qu'il faut faire et il suffit de savoir lire pour installer correctement le logiciel concerné.
        • [^] # Re: Incohérances

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          C'est à cause de la manie de certaines distribs à séparer appli et headers.

          Tu peux m'expliquer ? Je vois pas pourquoi je devrais me retrouver par défaut avec tous les fichiers de développement des libs des programmes que j'utilise.
        • [^] # Re: Incohérances

          Posté par . Évalué à 4.

          tu utiliserais une slackware, ça n'arriverait pas

          Tu me prends pour un jambon! Tu crois que je m'amuse à recompiler des paquets qui sont dispo? J'imagine que même sous Slackware, si je veux compiler un tar gz, je dois installer les bonnes versions des bibliothèques qui-vont-bien.

          En général il y'a un beau readme qui explique tout ce qu'il faut faire et il suffit de savoir lire pour installer correctement le logiciel concerné.

          Donc ./configure && make && make install ça n'est pas suffisant. Il faut lire la doc, trouver les bonnes bibliothèques avec les bonnes versions, chercher comment compiler le bouzin (les autotools sont de moins en moins utilisés; donc y'a rien de garanti sur le ./configure && make, sans compter que parfois il faut se taper un ./autogen.sh). Et sans compter toutes les fois où le ./configure est mal fait, où le Readme est mal fait, ou trop vieux, ou pas testé sur ma distro...

          Personne n'a dit que c'était impossible d'installer correctement un tar.gz sous Linux, on a juste dit que ça demandait un certain temps et surtout une certains expertise (et sans être un neuneu, il m'est parfois arrivé de laisser tomber parce qu'on ne voit pas comment s'en sortir). Donc dire "y'a qu'à faire ./configure && make && sudo make install", c'est faux. CQFD.

          C'est à cause de la manie de certaines distribs à séparer appli et headers.
          Non, c'est à cause de la «manie» de séparer sources et binaires, ce qui me semble tout à fait défendable. Du coup, le libmachin, c'est ton binaire, et le libmachin-dev, c'est tes headers. Moi ça me semble plutôt propre.
          • [^] # Re: Incohérances

            Posté par . Évalué à -3.


            Tu me prends pour un jambon! Tu crois que je m'amuse à recompiler des paquets qui sont dispo? J'imagine que même sous Slackware, si je veux compiler un tar gz, je dois installer les bonnes versions des bibliothèques qui-vont-bien.


            oui et bien en général quand tu télécharge les sources, tu t'es déjà informé des dépendances.

            Donc dire "y'a qu'à faire ./configure && make && sudo make install", c'est faux. CQFD.

            L'auteur de l'article n'a pas dit "y'a qu'à", il a dit que ce n'était pas compliqué, ce qui est vrai. Si tu sais lire, il n'y a aucune raison de ne pas s'en sortir.

            En général le readme n'a pas besoin d'être spécifique à ta distro, il te spécifie juste les dépendances : librairies à partir de version x.0 et la procédure de compilation/installation : autotools ou autre. C'est du prémâché en général.

            Reste qu'installer à partir des sources reste de toute façon quelque chose d'exceptionnel (et optionnel) en général sur une binary distro, donc il n'y a pas de quoi en faire un fromage.

            Non, c'est à cause de la «manie» de séparer sources et binaires, ce qui me semble tout à fait défendable. Du coup, le libmachin, c'est ton binaire, et le libmachin-dev, c'est tes headers. Moi ça me semble plutôt propre.

            je ne dis pas que ce n'est pas propre, juste que c'est spécifique et pas universel comme méthode.
          • [^] # Re: Incohérances

            Posté par . Évalué à 4.

            en même temps, à lire cette partie du thread, j'ai l'impression qu'il y a incompréhension de l'argument de l'auteur: il ne dit pas que ./configure && make && sudo make install, c'est difficile ou chiant ou quoi que ce soit.
            c'est implicite, mais à mon avis, il veut signifier qu'on est en 2009, et qu'un expert qui vous sort ce genre d'argument, c'est un roi de la mauvaise foi. A moins d'avoir une LFS, il n'y a plus quasiment aucune chance d'avoir à faire ça pour installer un programme. La plupart des softs connus et désirés par le commun des mortels est packagé. Alors peut-être que c'est pas la dernière version on-the-bleeding-edge-qui-tue-la-maman-de-satan, mais faut arrêter de penser qu'un utilisateur normal veut faire ça. D'ailleurs quand il veut faire ça, c'est soit vraiment qu'il n'a pas de chances, et doit installer un soft tout-à-fait récent et sans doute peu stable, et il lui revient de faire soit l'effort d'apprentissage ou, à tout le moins, l'effort de recherche au lieu de dire "c'est nul et chiant, je retourne sous windows, où de toute façon le soft n'existe pas sous cette forme", soit c'est qu'il n'a pas compris le fonctionnement de son OS/distrib.
            Je pense que votre discussion a dû aussi avoir lieu il y a 10 ans, mais là, c'était sans doute plus pertinent.
            • [^] # Re: Incohérances

              Posté par . Évalué à 4.

              La plupart des softs connus et désirés par le commun des mortels est packagé. Alors peut-être que c'est pas la dernière version on-the-bleeding-edge-qui-tue-la-maman-de-satan, mais faut arrêter de penser qu'un utilisateur normal veut faire ça. D'ailleurs quand il veut faire ça, c'est soit vraiment qu'il n'a pas de chances, et doit installer un soft tout-à-fait récent et sans doute peu stable, et il lui revient de faire soit l'effort d'apprentissage ou, à tout le moins, l'effort de recherche au lieu de dire "c'est nul et chiant, je retourne sous windows, où de toute façon le soft n'existe pas sous cette forme", soit c'est qu'il n'a pas compris le fonctionnement de son OS/distrib.

              Ou alors soit il veut simplement faire comme il a toujours fait depuis 15 ans de windows et même de mac os, à savoir que quand il voit sur le net qu'une nouvelle version est sortie, et alors quoi de plus naturel, il veut la télécharger et l'installer.

              On surfe, on voit une nouveauté, on la télécharge, on installe.

              Je me répète : quoi de plus naturel ?

              Il faut arrêter avec cette hypocrisie. Oui les paquets c'est génial. Oui ça a plein d'avantages. Oui il faut apprendre à les utiliser, à concevoir l'OS différemment, quand on passe sous linux.

              Mais alors NON, NON et NON ça n'est pas fait pour le grand public, ce système. Et encore moins pas un grand public formaté par MS depuis 15 ans. Faut être réaliste.
              • [^] # Re: Incohérances

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                On surfe, on voit une nouveauté, on la télécharge, on installe et on reformate son système parce que ce dernier finit par être complètement vérolé et on ne comprend pas pourquoi...
                Le Grand Public n'est pas aussi formaté que cela : il a juste envie d'avoir des applications répondant à ses besoins qui fonctionnent tout de suite et surtout ne pas perdre de temps à les installer (et encore moins à répondre à toutes les questions abscontes que posent les logiciels d'installations sous Windows).
                • [^] # Re: Incohérances

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Marrant, j'ai jamais eu de problemes en downloadant la derniere version de Firefox, Adobe Acrobat, OpenOffice, ...
                • [^] # Re: Incohérances

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je ne suis pas certain qu'on connaisse le même grand public.

                  Personnellement mon opinion je me la suis faite par l'attitude et les remarques de toutes les personnes à qui j'ai fait tester un Linux : des potes, de la famille, des collègues, de tout.
                  Et à l'heure actuelle win XP est devenu relativement stable, les gens doivent reformater une fois de temps en temps c'est devenu une habitude, ou alors ils ont un système lent et vérolé c'est devenu une habitude aussi, mais des choses basiques comme installer un soft, une nouvelle version d'un soft, une webcam neuve avec ses drivers, ils savent le faire, on double clique sur l'installeur (voire il se lance tout seul quand on met le CD) on fait installer, suivant suivant suivant terminé.
                  On peut critiquer tant qu'on veut MS et tous les défauts que trainent leurs systèmes, ils offrent cette homogénéité, cette facilité, cette accessibilité qui fait que la fameuse Mme Michu comme on dit elle arrive même à installer un truc. Et vu que la logique est la même et l'interface est globalement la même quelles que soient les versions depuis 15 ans de microsoft, les gens s'en sortent, et c'est normal.

                  Promouvoir linux et brandir des belles idéologies tout ça c'est bien, mais quand on est sur le terrain confronté en direct à ces arguments, aux critiques des gens (ce fameux grand public) qui découvrent linux on redescend vite sur terre.

                  Tout ce qu'il faut c'est admettre que c'est tout à fait normal que linux ait une si faible part de marché aujourd'hui.
                  Toute la richesse des OS GNU/Linux, certaines de leurs qualités qui n'ont pas d'équivalent chez les autres systèmes en font de véritables contraintes pour l'adoption par le grand public, c'est comme ça, c'est tout. Rien que les interfaces : on offre le choix (très fourni), on offre la customisation, on offre un tas de différences. Ça c'est ce que le geek voit. Ce que Mme Michu voit c'est que d'un linux à l'autre ça se ressemble même pas, les choses sont pas rangées pareilles et on ne retrouve pas ce qu'on cherche. C'est valable d'une distrib à l'autre, d'un DE à l'autre, et souvent même d'une version majeure à l'autre (évolution dans le temps).
                  Ça n'est qu'un exemple parmi d'autres.

                  Je dis pas qu'il faut changer ça, au contraire c'est ce qui fait du pingouin un système génial et très riche, je dis juste qu'il faut arrêter de croire que le grand public va adhérer à cette logique, c'est évident que non.
                  • [^] # Re: Incohérances

                    Posté par Anonyme . Évalué à 1.

                    Et à l'heure actuelle win XP est devenu relativement stable

                    Seul petit problème le support gratuit de XP est arrété ce qui veut dire que si trou de sécurité Microsoft n'est absolument pas obligé de fournir un correctif aux possesseurs de cet OS enfin sauf si ils paient... Cela va être beau tous ces petits pc sous windows XP qui vont être zombis...

                    http://support.microsoft.com/lifecycle/?LN=en-us&x=15&am(...)
                    • [^] # Re: Incohérances

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pure connerie (comme a ton habitude), les patchs de securite sont encore developpes et dispo gratuitement jusqu'en 2014.
                      • [^] # Re: Incohérances

                        Posté par . Évalué à 2.

                        C'est exact, mais il n'est pas nécessaire de passer aux attaques personnelles pour corriger une information factuelle. Il suffisait d'expliquer calmement ce qu'est l'"extended support", ce qu'il inclut et ce qu'il n'inclut pas, etc. Si tu n'expliques pas les gens ne comprendront jamais.
      • [^] # Re: Incohérances

        Posté par . Évalué à 5.

        Bah faut utiliser auto-apt et checksetup : auto-apt télécharge les librairies nécessaires et checksetup compile ton logiciel pour te sortir un zoli paquet Deb.

        (Encore un truc que les distributions RPM ne savent pas faire :-p)

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Incohérances

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu peux m'en dire plus sur ce que fait chacun ? Chercher checksetup ne m'a pas tellement plus éclairé. Ça fait plus que checkinstall ? (remplace le "make install", ça compile et te génère un paquet rpm à la volée).
          • [^] # Re: Incohérances

            Posté par . Évalué à 1.

            Au temps pour moi, tu as raison, c'était bien de checkinstall que je voulais parler.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Incohérances

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Bah alors les distribs RPM le font aussi bien :-)
              Reste plus qu'à savoir ce que fait auto-apt... D'après la page de man :
              http://www.delafond.org/traducmanfr/deb/man1/auto-apt.1.html
              auto-apt est un programme qui contrôle les tentatives d'accès aux fichiers, effectuées par des programmes exécutés dans l'environnement auto-apt. Lorsqu'un programme tente d'accéder à un fichier inclus dans un paquet non installé, auto-apt utilise apt-get pour installer, à la volée, le paquet contenant ce fichier.

              Je ne connais pas d'équivalent, mais c'est un cran au dessus de rpm, vu que cela doit forcément accéder à tes dépôts (je rappelle que rpm est un équivalent de dpkg, pas de apt). C'est donc un concurrent de yum, urpmi, smart, etc. La fonctionnalité de auto-apt doit d'ailleurs exister dans PackageKit (dépend du backend j'imagine).

              Donc ton troll est mort. Encore une légende urbaine sur deb vs rpm qui s'effondre...
              • [^] # Re: Incohérances

                Posté par . Évalué à 1.

                Désolé, j'ai l'affreuse tendance (comme tous les debianeux) à faire l'amalgame entre APT et DPKG, tout bêtement parce qu'ils sont étroitement liés et toujours utilisés ensemble.

                En effet, n'importe quelle distribution partant de Debian les utilisera nécessairement, alors qu'entre toutes les distributions RPM, aucune n'utilise le même système que l'autre...

                Du coup, forcément, le débat RPM vs DPKG dévie automatiquement vers RPM vs APT.

                Au-delà de tout ça, je n'ai toujours pas vu d'équivalent à auto-apt, dans quelque système que ce soit. PackageKit est encore en plein développement, et je ne suis pas sûr qu'il l'intègre. Pour tout dire, il est même expliqué sur la page http://wiki.debian.org/PackageKit qu'il n'est pas encore prêt à être porté sous Debian parce qu'il lui manque encore des fonctionnalités pour que le backend de DPKG couvre toutes ses fonctions.

                Debian is da best \o/

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Incohérances

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tu pourrais donner des détails sur le fonctionnement d'auto-apt en pratique ?
                  De ce que j'en comprend, je pense que ça n'aurait aucun intéret dans un système rpm étant donné les dépendances sur fichiers.
                  • [^] # Re: Incohérances

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  • [^] # Re: Incohérances

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ça sert justement lorsque tu veux installer un truc qui n'est pas empaqueté. Dans ce cas-là, les dépendances sur des fichiers n'aident pas, puisque personne ne les a encore écrites, les dépendances en question. Ce que fait auto-apt, c'est que tu lances auto-apt ./configure, qui lui même lance le ./configure. Quand il voit que ton ./configure essaie d'ouvrir /usr/lib/libnimportequoi.a, s'il constate que le fichier n'existe pas, il installe le paquet qu'il faut pour l'obtenir.

                    C'est un générateur automatique de dépendances de fichiers à partir d'un processus, en quelque sorte. Sauf qu'au lieu de sortir les dépendances, il les installe. (note: peut-être peut-il faire les deux, je n'en sais rien)
                • [^] # Re: Incohérances

                  Posté par . Évalué à 4.

                  n'aurais-tu pas tendance à faire trop d'amalgames ? :)
                  je me considère comme debianeux et pourtant :p
      • [^] # Re: Incohérances

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est ça que d'utiliser une distribution qui sépare les truc-dev des truc... ;-)

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Incohérances

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      tiens, c'est marrant, quand j'ai voté pour la dépêche j'ai pensé à toi :-)

      en quoi cela ne te convainc pas ? (factuellement), à toi maintenant de me convaincre que tu es effectivement prêt pour GNU/Linux ?
  • # Très fort !

    Posté par . Évalué à 9.

    Ce que je vais retenir de tout ça, c'est que ce n'est pas Linux qui n'est pas prêt pour le desktop, c'est le desktop qui n'est pas prêt pour Linux !

    Ça, je vais le ressortir à mes amis windowsiens...

    (rien à voir, mais j'ai appris ce que veut dire le mot « gémonie ». Merci Framasoft !)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    1. Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs

    L'argument 1 est parfaitement valable. Packager une appli pour l'ensemble d'une distrib est beaucoup plus complexe qu'avec un système genre Windows. Et non, ce n'est pas aux distribs de packager l'ensemble des softs. Au contraire, c'est une perte de temps.

    2. pas d'avis (3000)

    3. Le matériel n’est pas reconnu

    Ben oui, et le suspend to disk sur les portables fonctionnent 1 fois sur 2.

    Acheter un périphérique dans un supermarché au hazard reste assez risqué. Pour des fondus comme nous, ça va, on fait gaffe. Pour tata Susanne, ce n'est pas possible.

    Maintenant, essayons de brancher des périphériques plus complexe genre les PDA, les téléphones, ben, c'est vite la galère.

    4. La ligne de commande est indispensable

    Ben moi, les applications graphique de configuration me foute les boules.
    Clairement, je trouve qu'elles ne vérifient pas assez l'environnement du système avant de lancer des actions. C'est encore bien fragile.

    Et au moindre problème, c'est ctrl+alt+F2, et retourne au noir et blanc

    5. Il n’y a pas de logiciel

    L'équivalent d'un 'toshop, il n'y a pas. Rien d'aussi ergonomique et puissant. Et, j'ose le dire, avec une interface

    gimp me suffit pour les retouches photos simples, ou les icones (bien que maintenant, inkscape fait le taf), mais c'est tout.

    Certaines niches ne sont pas pourvu, genre un logiciel de tricot

    6. L’apparence des logiciels laisse à désirer

    On s'en fout, et compiz, les nouveaux thèmes suffissent.

    7. Le service est inexistant

    J'ai l'impression qu'on cause desktop de particulier, là. Le service, on s'en fout, je ne connais aucun particulier qui payent pour ce genre de service. il y a toujours le neveu qui fait le taf.

    8. Les options sont trop nombreuses

    Pas trop nombreuses, mais par toujours très bien documenté. Et honnêtement, sans internet, mon linux serait inutilisable

    9. L’installation des logiciels est trop compliquée

    Non, par contre, ce qui est dur, c'est d'avoir un logiciel en version N+1 ou N+2 sans avoir à upgrader l'ensemble de la distrib. Aujourd'hui, pour avoir Wesnoth 1.6 sur une ubuntu, ben il faut passer en dehors de la distrib. avec tout les risques que cela comporte.

    la solution : rolling release. ok. ben, c'est pas pour tout le monde quand même.

    Alors, on pourra trouver tel ou tel excuse. Mais Linux pour les masses, c'est un non négatif.

    Linux pour chez moi, par contre, c'est du bonheur (sauf mon, wifi qui se connecte 1 fois sur 2)
    • [^] # Re: bof

      Posté par Anonyme . Évalué à 10.

      Pour le 3 c'est le même problème avec tous les OS. Le nombre de matos pour lesquels on me contacte car "cela ne marche pas sur mon windows" c'est assez impressionnant. A la maison j'ai l'exemple simple de ma webcam qui fonctionne sur mon linux sans aucun problème et qui refuse de fonctionner sur le pc de ma femme qui est sous XP. Ne parlons même pas de la quantité de matos qui ne sont plus supporté par Vista. A ce niveau là je pense que linux s'en sort d'ailleurs beaucoup mieux avec un manque (comme d'habitude) de drivers sur le nouveau matos.
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 9.

      5.
      Ne serait-ce pas tes limites? :)
      Photoshop est supérieur à Gimp, là n'est pas la question, mais dire que Gimp est limitatif c'est assez réducteur, voir insultant!

      Et Gimp est dispo pour tous les OS, ça lève déjà une limitation.

      Ce genre d'article est mignon mais brasse du vent.
      C'est une juste une question de mentalité.

      J'assimilerais Windows à la télé et Linux à Internet, tirez vos conclusions...
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Gimp est vachement limitatif, en particulier pour la manipulation des photos (rien que le support 16 bits...). Par contre pour cet usage il existe des logiciels non-libres, par exemple Bibble qui est vraiment super.
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à -1.

      > Non, par contre, ce qui est dur, c'est d'avoir un logiciel en version N+1 ou N+2 sans avoir > à upgrader l'ensemble de la distrib. Aujourd'hui, pour avoir Wesnoth 1.6 sur une ubuntu, > ben il faut passer en dehors de la distrib. avec tout les risques que cela comporte.

      > la solution : rolling release. ok. ben, c'est pas pour tout le monde quand même.

      Ou passer sous Mandriva, Wesnoth 1.6 est dans les backports de la 2009.0. Sans certitude je pense que ça doit être possible sous OpenSuse avec son système de build service.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 3.

        Ou arrêter d'exiger d'avoir instantanément le tout dernier soft sorti et attendre gentiment que le paquet soit construit pour ta distribution.

        Si je devais changer de distro chaque fois que je veux la dernière version d'un logiciel sorti plus vite ailleurs, je changerais au moins tous les mois, et pourtant je suis en debian unstable ("xxx est sorti en 3.5.2.6.8 hier, et dans sid, il est encore en "3.5.2.6.7" ; "-ah ben sous arch on a la denière!" "ok, je migre!")

        Je ne me souviens pas d'avoir jamais vu d'utilisateur lambda tenter les beta de office ou windows. Il n'y a qu'à dire que tant que ce n'est pas empaqueté, c'est en béta, voilà!
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à -1.

          Ou arrêter d'exiger d'avoir instantanément le tout dernier soft sorti et attendre gentiment que le paquet soit construit pour ta distribution.

          Dans le meme genre :

          - Arretes d'exiger d'avoir une interface graphique pour ton OS
          - Arretes d'exiger d'avoir un browser web decent
          ...

          Serieusement, il n'y a AUCUNE raison valable pour etre dependant du bon vouloir d'une distrib pour avoir un soft particulier.

          Je ne me souviens pas d'avoir jamais vu d'utilisateur lambda tenter les beta de office ou windows. Il n'y a qu'à dire que tant que ce n'est pas empaqueté, c'est en béta, voilà!

          Petit rappel : L'OS est sense rendre service a l'utilisateur, pas l'inverse.
          Petit rappel 2 : Quand un probleme se pose, on ne dit pas a l'utilisateur qu'il a tort de vouloir faire cela, on lui dit pas non plus qu'on va renommer son soft en beta et lui nier tout support, on corrige le probleme.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 9.

            Bon, t'es déjà pas mal moinssé, mais juste pour t'enfoncer encore un peu plus:
            - A quel endroit ai-je écrit que le logiciel n'avait pas à être disponible?
            - A quel endroit ai-je écrit que l'utilisateur doit se faire envoyer paitre?

            Ce qui est drôle, c'est que quand on te demande pourquoi MS est parfois si long à publier des patchs, c'est à cause de la démarche qualité, on prend son temps pour être sûr que ça ne va pas péter quelque part sur une configuration bien particulière.
            Mais aujourd'hui non, il faut sortir les nouvelles versions de logiciels à l'arrache, sans aucun travail d'intégration dans la distribution.

            Et puis c'est vrai que MS c'est un champion de l'intégration de logiciel au bon vouloir des utilisateurs: navigateur internet, lecteur multimédia, on sent qu'il y a eu de l'écoute des usagers et que le choix des applis dépend à peine de MS...

            Je suis content aussi de savoir que c'est l'OS qui doit s'adapter à l'utilisateur. Donc si l'utilisateur veut installer un logiciel externe qui part complètement en couille parce qu'il n'a pas été testé de fond en comble, c'est à l'OS de rattraper le coup. Windows est à la pointe dans le domaine? (attention, question piège, j'en vois déjà certains sourire dans les rangs...).
            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à 10.

              je suis plutôt d'accord avec lui : pourquoi devrait-on mettre à jour la moitié de la distribution juste pour installer la dernière version d'un jeu ?? Et pourquoi voudrait-on justement tout de suite la dernière version d'un jeu et non pas attendre 6 mois ou plus avant que cela soit packagé dans la distribution (et faire une mise à jour complète de la distribution par ailleurs...) :

              - parce que le jeu offre de nouveaux graphismes, de nouvelles fonctionnalités.
              - parce que si les développeurs le sortent maintenant, ce n'est pas pour en profiter dans 6 mois seulement
              - parce que les parties en réseau peuvent nécessiter d'avoir la dernière version à jour du jeu
              - parce que c'est pas normal que l'installation sous windows se fasse immédiatement et sans prise de tête, et que celle sous linux nécessite parfois des bidouilles un peu fastidieuses.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ça tient aussi au fait que tout les paquets sont traités de la même façon et je n'ai entendu personne se plaindre de ne pas avoir le nouveau Gnome alors qu'il est sorti depuis plus longtemps que Wesnoth. Mais ce n'est pas pour ça que Wesnoth doit sortir sans test, je me souviens avoir eu un problème avec Compiz et Wesnoth, je ne pouvais pas lancé les deux ensemble, je ne critiquerais pas que des tests soient fait avant l'intégration.

                Sinon, je suis pour que les développeurs fournissent un tar.gz/bz2 du binaire de leur programme (comme le fait firefox ou beaucoup d'autre), ça permet de facilement testé ou utilisé le programme s'il n'est pas dans la distrib.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: bof

                Posté par . Évalué à 3.

                On tourne un peu en rond:

                1) soit la distribution prend en charge complètement la mise à jour, avec un cycle assez long mais une bonne intégration.

                2) soit l'équipe de dev ou des volontaires prennent en charge la création des paquets pour les XX distrib voulus lors de la sortie de la version (long et fastidieux quand même).

                3) soit des personnes externes inconnus (ou pas) font leur paquet dans leur coin. C'est bien mais ça craint un peu quand même d'installer des binaires fait par quelqu'un d'autre ...

                La gestion des dépendances peut tout de même être très fastidieuse. Je me souviens de mes installations du jeu motorsport sous debian et ubuntu, c'était pas évident d'avoir la dernière version du moteur ogre3d ...

                Bref pour moi le point 9 est plus ou moins vrai, selon que le programme est disponible ou pas dans la distribution ...
                • [^] # Re: bof

                  Posté par . Évalué à 4.

                  1/
                  >soit la distribution prend en charge complètement la mise à jour, avec un cycle assez long mais une bonne intégration.

                  je préfère encore que la distribution intervienne le moins possible dans un logiciel (cf. pb avec ssl, firefox), s'il y a un problème dans le logiciel, autant que cela soit corrigé à la source (par les développeurs de ces logiciels). C'est aussi pour cela que j'apprécie Archlinux qui altère le moins possible les paquets. D'ailleurs les nouveaux logiciels arrivent très rapidement sous arch (gnome 2.26, Wesnoth, xorg 1.6 sont dans la version testing et cela fonctionne très bien)

                  2/
                  Un .tar.gz me suffit déjà amplement.
                  La possibilité d'avoir un paquet ou binaire complet, avec toutes les dépendances serait un plus (même si cela implique d'avoir un .tar.gz qui prendrait 100 Mo au lieu de 30 Mo). Cela ne serait pas forcément optimal par rapport à un paquet géré par la distribution, mais cela permettrait de rendre l'installation de logiciels sous linux un peu moins fastidieuse pour les débutants (sinon faut m'expliquer comment installer facilement firefox3 sous le xandros du eeepc)

                  3/ une alternative est d'avoir une recette qui télécharge les sources, les compile, les installe. Cela permet de vérifier que la recette n'ajoute pas de malware et évite d'avoir un binaire douteux. Encore une fois, c'est la méthode archlinux (AUR), et cela fonctionne très bien. 99% des logiciels que je veux sont disponibles ainsi, pour le reste je fais un PKGBUILD que je partage sur le site d'archlinux.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: bof

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Bon j'ai répondu un peu la même réponse que toi un peu plus bas pour le point 2)

                    J'utilise Zenwalk (en snapshot) et donc c'est un peu comme toi, j'ai vu la news sur Wesnoth au taff la journée, je suis rentré le soir, et le paquet était dispo pour ma distro (ça marche bien d'ailleurs et c'est joli).

                    Pour ton point 3), sur Zenwalk c'est un peu pareil, y'a les ZENBUILD (qui permettent de compiler un paquet, sans connaître comment ça fonctionne). Je les utilise souvent quand je veux une version plus récente par encore paquagé : je change le numéro de version au début du fichier, je tape "buildpkg -X" et j'ai mon paquet !
                    Y'a ZUR (Zenwalk User Repository) et les dépôts de certaines personnes actives, pour avoir des paquets non officiels mais très à jour.

                    Par contre le point commun entre Arch et Zenwalk c'est que ce sont des distros de type rolling-release. Pour des distro type Mandriva, RedHat, Debian ... effectivement c'est ptre plus difficile d'avoir le dernier paquet sans mettre à jour une bonne partie de la distro. Mais dans ce cas ton point 2) est salutaire.
              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                Il suffit de lier les librairies de manières statique, à la windows, en livrant un autoinstalleur pour Linux (y'en a plein qui existe).
                Ça fait un gros paquet (à la windows) mais on peut tester direct sans mettre à jour sa distribution.
                Ce sera un peu moins bien intégré (pour les applis QT ou GTK par exemple) mais on pourra tester le jeu (puisqu'on parle de ça) juste à la sortie.
                Et pour l'avoir aux petits oignons intégré super dans sa distrib on attendera le paquet.
                Voilà, c'est tout simple et faut pas chercher midi à quatorze heures.
                • [^] # Re: bof

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Il suffit de lier les librairies de manières statique, à la windows, en livrant un autoinstalleur pour Linux (y'en a plein qui existe).

                  La différence est que l'API de base de Windows (ou Mac) est beaucoup plus fournie que l'API de Linux, surtout en GUI.
                  On peut fournir un GUI sous Windows de 1 Mo sans problème, par contre sous Linux si on fait en "statique" comme on ne sait pas si c'est GTK (Gnome) ou Qt (KDE) (et quelle version? 3? 4?), on s'amuse à fournir GTK ou Qt dans le binaire, boom ça explose la taille pour un petit logiciel sans compte les heures pour comprendre comment compiler le bousin. Et je ne te parle pas de l'incompatibilité binaire entre distribs (et oui, elle revient celle la quand on parle de fournir un bon gros bloc)

                  C'est toujours aussi rigolo à lire : "il n'y a qu'à". Non, ce n'est pas facile, occulter les problèmes réels (dans la vraie vie!) des programmeurs n'améliorera pas la réputation de Linux aux yeux des programmeurs pas déjà convaincus : ça les confortera plutôt sur ces linuxiens incapables de comprendre leur problématique, et ils resteront à programmer que pour Windows ou Mac "qui leur facilitent la vie, eux, même pour des petits logiciels à la con que personne ne veut packager".
                  • [^] # Re: bof

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Arrête de raconter n'importe quoi.
                    Y'as des binaires statiques qui existent sous Linux et qui utilisent soit GTK soit QT et qui sont pas si gros.
                    Exemple (QT je crois) :
                    http://slackware.org.uk/3rd-party/alien/restricted_slackbuil(...)
                    20 Mo le paquet complet, 35Ko le paquet pour le plugin du navigateur.
                    Bon là c'est pour du Slackware mais rien n'aurait empêcher de faire un paquet en auto-install.
                    Ça me parait pas plus gros que des binaires Windows (le paquet Windows fait 16Mo, celui pour Mac OSX fait 31Mo ou 19Mo si pour du Intel).

                    Autre exemple, Skype :
                    20.67 Mo pour Linux (QT statique)
                    21.33 Mo pour Windows
                    Chiffre à vérifier mon proxy me bloque l'accès au site skype.com

                    Opera :
                    10 Mo pour Linux (DEB ou RPM) avec QT en statique
                    7.2 Mo pour Windows

                    Franchement, c'est pas ce que j'appelle un problème ici.
                    Si t'as d'autres exemple qui montre le contraire, ça m'intéresse.
                    • [^] # Re: bof

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Disons que pour une grosse application, la taille du framework graphique n'est plus vraiment déterminante et on peut s'en foutre complètement.
                      Pour moi, ça n'est plus un problème depuis longtemps de distribuer les dll de Qt dans mes programmes sous windows. Et personne ne s'en plaint.
                    • [^] # Re: bof

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Le truc est que sous Windows ils linkent rarement en statique, ils mettent les dlls necessaire dans l'installer au cas ou certains ne seraient pas present sur le systeme, mais au final c'est des dll qui atterissent sur le systeme.

                      Et c'est une tres grosse difference, parce qu'apres, quand les softs sont charges en memoire, les dlls sont partages, quand tu link en statique non.
                      • [^] # Re: bof

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Tu veux dire qu'ils pourraient overrider des dll du systeme a l'installation ? Et c'est pas un peu dangereux ca ?

                        S'il y a des warnings de securite, les utilisateurs idiots passeront outre (ben oui, ils installent, c'est normal que l'ordi doive ecrire a certains endroits mysterieux) et pourraient se retrouver avec un bibliotheque toute verolee et eventuellement des incompatibilites de versions.

                        C'est pas la faute de MS et je ne vois pas ce qu'il pourrait faire contre ca mais ca fout les jetons. M'enfin les utilisateurs cons combine avec des developpeurs mechants ca existe partout mais le systeme des distribs empeche limite tout de meme vachement le probleme.
                        • [^] # Re: bof

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Euh, c'est pas tout-à-fait ce qu'il a dit, mais ça mérite éclaircissement.

                          Il a dit qu'il était possible de mettre les DLL avec l'installeur, et que si les DLL ne sont pas déjà sur la machine, elles sont alors installées dans le système.
                          Ce n'est pas de l'overriding, puisqu'on ne remplace rien.

                          Par contre, j'aimerais savoir s'il est possible de remplacer des DLL système à l'install?

                          Pour les bibliothèques vérolées, de toute façon, c'est un peu tard pour s'en inquiéter puisqu'elle s'installent via l'installeur de l'application que t'aurais jamais dû lancer!
                          Par contre oui, pour les bugs et incompatibilités de version, ça peut être folklorique...
                          • [^] # Re: bof

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Par contre, j'aimerais savoir s'il est possible de remplacer des DLL système à l'install?

                            Je pensais justement qu'il disait si ces bibliothèques (sous-entendu pour moi de widget graphique ou autre composant de base du système) sont absentes alors l'installateur place celle qui se trouvent sur le CD.

                            Pour les bibliothèques vérolées, de toute façon, c'est un peu tard pour s'en inquiéter puisqu'elle s'installent via l'installeur de l'application que t'aurais jamais dû lancer!

                            Naïvement, je pensais que l'installateur ne pouvait pas écrire n'importe où ... Et que donc quand il devait écrire à un endroit plus sensible il demandait un mot de passe (ou plus certainement un popup avec "Êtes vous sûre").

                            Tchu ça fait longtemps que j'ai plus approché un windows moi.
                            • [^] # Re: bof

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              >Naïvement, je pensais que l'installateur ne pouvait pas écrire n'importe où.

                              Un installeur, c'est comme un script lancer en root sous nux.

                              Pour rappel, un RPM, un DEB permet aussi de lancer des scripts en root. (postinstall notamment)

                              Bref, une erreur dans le logiciel d'install ou dans ton script. C'est kif kif pour les 2 systèmes.
                            • [^] # Re: bof

                              Posté par . Évalué à 2.

                              a) Un composant de base du systeme n'est jamais manquant, il fait partie du systeme, donc il est toujours la...
                              b) Dans certains cas, certains softs veulent une version specifique de certains dlls (genre la derniere version de DirectX), donc ils l'incluent dans l'installer
                              c) L'installer pour ecrire n'importe ou il doit tourner en root, sinon ben c'est comme tout le reste: il ecrit la ou l'utilisateur a le droit
                              d) Un installer "idiot" qui ecrase un dll systeme n'aura aucun impact car l'OS a un systeme appele "system file protection" qui remet en place les dlls systeme
                              e) Il y a un systeme dans Windows appele SxS (side-by-side installation) qui permet d'avoir plusieurs versions d'un meme dll sur le systeme, et l'application specifie quelle version elle veut.
                              f) Comme partout, on ne peut pas empecher un soft de mettre le bordel si il le veut vraiment, une fois que t'as lance un truc en tant que root, il a les mains libres, que ce soit sous Windows ou Linux
                  • [^] # Re: bof

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ah, alors je comprends pourquoi est-ce que l'installer en GTK de Prey ne marche que sur une seule distribution :
                    http://icculus.org/prey/index-fr.html
              • [^] # Re: bof

                Posté par . Évalué à 2.

                «parce que c'est pas normal que l'installation sous windows se fasse immédiatement et sans prise de tête, et que celle sous linux nécessite parfois des bidouilles un peu fastidieuses.»
                C'est le cas pour les jeux empaqueté, et pas disponibles en dehors des dépôts. À savoir, principalement Wesnoth.

                Pour utiliser Teeworld dernière version, il faut le télécharger, et le décompresser. Et ensuite, le lancer. Pour OpenAlchimist, pareil. Pour Nexuiz, pareil.
                Et pour les autres, ils utilisent bien souvent des trucs dans ce style :
                http://www.liflg.org/?catid=3
                • [^] # Re: bof

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tiens en parlant de Teeworld, j'ai voulu l'installer sur ma ubuntu et le jeu crash au bout de quelques secondes, sous Xp aucun pb ;-)
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème pose surtout amha au niveau des jeux en ligne où tu ne peux pas jouer sans avoir une version compatible avec les différents serveurs (rapidement mis à jour)

          .. enfin, c'est dans l'idée :)
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 2.

      ah, je vois une contradiction entre le 1 et le 9...
    • [^] # Re: bof

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour le 3, je suis désolé, mais le matériel acheté au hasard a moins de chances de fonctionner brut de chou sur Vista que sur un linux classique.

      Maintenant, chacun fait comme il veut : moi, de mon point de vue, plus il y a de windowsiens, moins j'ai de boulets à dépanner.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 3.

        Je pense que tu as du intervertir un de tes deux objets dans tes phrases ;)

        Du coup, on se sait pas ce que tu veux dire ! (enfin, "on" pourrait n'être que "je" si en fait c'est clair ;) )
        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Pas forcément, il peut avoir décidé de ne pas se salir les mains et polluer l'esprit en dépannant des gens sous Fenêtres. Donc plus il y en a, moins il a de "boulets" qui l'appellent :-)
    • [^] # Re: bof

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      la solution : rolling release. ok. ben, c'est pas pour tout le monde quand même.

      Je suis pas d'accord. Je suis passé à archlinux et je ne regrette pas, je la trouve excellente pour un poste de travail d'utilisateur avancé et/ou désireux de comprendre et maîtriser les rouages son système.

      Donc clairement ce n'est pas ce qu'il faut pour un utilisateur qui veux une interface graphique clef en main.

      Mais ça ne veux pas dire que le système de rolling release est réservé à une «élite», il peut tout à fait être utilisé dans un système cliquodrome clef en main.

      Le seul problème qu'il reste avec ce genre de système, c'est le fait de pouvoir exécuter ou non toutes les applis qu'on trouve un peu partout sur la toile. C'est une hérésie en terme de sécurité, mais madame michu veux pouvoir utiliser n'importe quel exécutable trouvé sur le nain-ternet, sans se poser plus de questions, surtout les petits jeux débiles remplis de virus et autres trojans. De ce coté, vue que la plupart du temps il s'agit d'exécutables win32, il faut voir du coté de wine.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 2.

        j'aime également le système de rolling release. Par contre cela génère pas mal de traffic réseau, et qui dit mise à jour serveur graphique ou application critique, dit augmentation du risque qu'au prochain redémarrage, il y ait des problèmes (même si en réalité cela n'arrive pas souvent, mais un débutant pourrait avoir du mal à se dépétrer de ça)

        Pour la sécurité vis à vis des binaires exécutés, cela ne serait pas envisageable de faire cela dans un chroot ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il manque à mon avis le système de rolling release "un poil en retard". Au lieu d'avoir les modifications dès qu'elles sont disponibles pour la distribution, on les a seulement 7 jours plus tard par exemple. Ca permet que d'autres essuyent les (rares) plâtres bloquants.
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 2.

          j'aime également le système de rolling release. Par contre cela génère pas mal de traffic réseau, et qui dit mise à jour serveur graphique ou application critique, dit augmentation du risque qu'au prochain redémarrage

          Mon ami vient juste d'avoir le coup avec Ubuntu 8.10 :) il a cliqué sur l'icône lui demandant de mettre à jour, au redémarrage il était en 1024x768 là où sa résolution native est en 1440x900. Mais le problème, c'est que xrandr ne proposait plus sa résolution du fait que le xorg.conf avait été altéré (avec des valeurs complètement cons!)

          Bon, je lui ai corrigé le truc à distance en 10 secondes, mais voilà, sans moi à dispo, il aurait pesté un bon moment devant son bureau flou et étiré.
          Et non, il n'est pas du genre à aller directement sur les forums d'Ubuntu, il a pas envie de chipoter avec sa distro.

          A part ça, de Linux, il est très content :)
          • [^] # Re: bof

            Posté par Anonyme . Évalué à 1.

            8.10 est probablement une des pires versions ubuntu (c'est dire...) et qui plus est Xorg pète tout à chaque nouvelle version. Ok c'est pour nettoyer toutes les vieilleries mais bon parfois c'est un peu pénible surtout que xorg.conf ne sert quasiment plus à rien et qu'il faut passer à des trucs en xml pour certaines parties... J'espère que la situation va vite s'améliorer par contre le coup des fichiers xml c'est vraiment casse couilles car cela va être très difficile de configurer des trucs sans interface graphique je sens et vu que si xorg tombe tu n'en as plus cela va être bien comique!
            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à 0.

              Puréee!!! Du XML! non quo! :(

              J'espère que la situation va vite s'améliorer par contre le coup des fichiers xml c'est vraiment casse couilles car cela va être très difficile de configurer des trucs sans interface graphique je sens et vu que si xorg tombe tu n'en as plus cela va être bien comique!
              Un truc en ncurse peut très bien faire l'affaire. Mais bon, je n'en avais pas besoin pour configurer mon xorg.conf! fait chier!

              [mode=ça me prend déjà la tête]
              https://wiki.ubuntu.com/X/Config/Input#hal
              [/mode ]

              Du coup pour mon pote, si ça pète encore à la prochaine mise à jour... je ne vais pas être dans la merde :)

              Pourquoi ne lui ai-je pas mis une Debian 5.0??? bon sang!!!

              Je ne suis pas contre cette "automatisation", le fait est que ce n'est pas encore au point!
              Linux n'est pas destiné à être utilisé par des éternels cobayes!
              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                ~% head /etc/X11/xorg.conf
                Section "ServerFlags"
                Option "AutoAddDevices" "False"
                EndSection


                Et après tu configures ton xorg à l'ancienne.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 1.

        > Le seul problème qu'il reste avec ce genre de système, c'est le fait de pouvoir exécuter ou non toutes les applis qu'on trouve un peu partout sur la toile. C'est une hérésie en terme de sécurité, mais madame michu veux pouvoir utiliser n'importe quel exécutable trouvé sur le nain-ternet, sans se poser plus de questions, surtout les petits jeux débiles remplis de virus et autres trojans

        alors je vais pas l'empecher de se foutre dans la merde toute seule comme une grande, mais quand elle y sera elle se démerdera toute seule comme une grande.
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 10.

      Le 5 et le 7 sont en contradiction. Photoshop est un cas isolé, peu de particuliers en ont besoin. Ceux prétendant l'utiliser paient rarement la licence (faut voir les prix ne s'adressant pas du tout au grand public) et utilisent 3 options d'un logiciel qu'ils ne maitrisent pas, donc c'est facile de critiquer en ne respectant pas les règles, dont la loi en premier lieu. Dans la majorité des choix du grand public, ce genre d'exemple de ne peut pas être déterminant et le libre répond aux besoins moyens.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à -2.

        Dans la majorité des choix du grand public, ce genre d'exemple de ne peut pas être déterminant et le libre répond aux besoins moyens.

        Suffit de regarder du cote des jeux pour se rendre compte que ce n'est pas le cas, l'offre sous Linux est minimale, avec quasiment aucun jeu recent.
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est comme photoshop: des cas très marginaux. Dans mon entourage très peu de monde a le besoin de jeux. Seul quelques adolescents boutonneux ou jeunes adultes n'ayant pas grandit correspondent à ce profile plutôt marginal. Pour la très grosse masse, c'est web et bureautique, avec quelques autres besoins très ponctuels en général satisfaits par l'offre libre. GNU/Linux mettant en avant des standards ouverts a clairement plus d'avantages pour ces utilisations.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 2.

            le pc est souvent famillial, donc si les parents font de la bureautique où vont sur le net, les gamins jouent. De plus je vois de plus en plus d'adultes (surement attardés) qui jouent, pas des hardcore gamers, mais des gens qui jouent à des click and play, ou des jeux de strategie ou encore des simulations (moi y compris dailleurs, mais ma copine me dit toujours que je suis un vrai gosse). Souvent des jeux qu'on ne retrouve pas sur console dailleurs.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 5.

            >C'est comme photoshop: des cas très marginaux. Dans mon entourage très peu de monde a le besoin de jeux.

            Il y a marginal et marginal: le nombre de joueur sur ordinateur est très, très supérieur à ceux qui ont besoin de Photoshop: un Paint.NET (puisqu'on parle de Windows) satisfera une très grande partie de ceux qui font de la retouche d'image (beaucoup qu'un Gimp aussi d'ailleurs car l'interface est bien plus simple a apprendre).

            Maintenant ok, l'utilisation d'Internet arrive loin devant le jeux et donc aussi l'utilisation de Photoshop.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 1.

            Tres marginal ?

            http://www.theesa.com/facts/index.asp

            2.Sixty-five percent of American households play computer or video games.
            ...
            4.The average age of the most frequent game purchaser is 40 years old.
            5.Forty percent of all game players are women. In fact, women over the age of 18 represent a significantly greater portion of the game-playing population (33 percent) than boys age 17 or younger (18 percent).
            6.In 2008, 26 percent of Americans over the age of 50 played video games, an increase from nine percent in 1999.


            Sacrement marginal...
            • [^] # Re: bof

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Il me semble que cela parle des jeux vidéos, pas des jeux vidéos sur PC, ce qui fait une sacré différence.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: bof

                Posté par . Évalué à 1.

                Ce qui n'y change pas grand chose.

                Il essaie de nous faire croire que les seules personnes jouant sont des ados boutonneux ou des adultes n'ayant pas grandi.

                Ces chiffres montrent clairement que ce n'est pas le cas, qu'une grande partie de la population est interessee par les jeux, et que cette population est diverse.

                On passera aussi sur le fait que World of Warcraft c'est > 10 millions de membres a lui seul...
  • # Des mythes, vraiment ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il décrit simplement ma réalité de tous les jours, super !

    > 1. Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs

    Mais carrément !!! bien sur que ça complique la tache des développeurs !

    > 3. Le matériel n’est pas reconnu

    Mouai, le jour ou j'achèterais du matos sans devoir regarder s'il est compatible Linux...

    > 4. La ligne de commande est indispensable

    Oui la ligne de commande est indispensable. Il suffit d'aller sur n'importe qu'elle site web traitant de Linux pour voir que c'est indispensable. Pourquoi ? parceque faire un copier-coller dans un terminal d'une commande c'est 100x plus simple que d'expliquer "dans le menu démarrer, cliquer sur blabla, puis ensuite..."
    La présence de la ligne de commande est un avantage !

    > 9. L’installation des logiciels est trop compliquée

    Des qu'on sort du gestionnaire de package, oui.
    Si jamais vous avez besoin d'installer une nouvelle version d'une appli qui n'est pas disponible dans le repo, c'est souvent la croix et la baniere. Pourquoi ? cf mythe n°1 : "Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs" et donc il y a peu de chance pour que vous trouviez le package pour votre OS sur la page web du projet.
    Donc il faut compiler, installer les outils -devel, le compilo ect... et attendre la première erreur dans la console...
    • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

      Posté par . Évalué à 6.


      Pourquoi ? parceque faire un copier-coller dans un terminal d'une commande c'est 100x plus simple que d'expliquer "dans le menu démarrer, cliquer sur blabla, puis ensuite..."


      C'est pas le premier avantage de la ligne de commande quand même :)

      L'avantage de la ligne de commande sur les GUI, c'est que... c'est du texte !

      C'est très puissant, c'est tout. C'est pas orienté Mme Michou, mais c'est puissant ! On peut faire un ngrep et ne choisir que le type de paquet dont on veut voir le contenu et faire un filtre awk pour formater le tout puis coller le tout dans un fichier que l'on envoi avec scp ou l'on veux, en ayant vérifié que la taille est pas trop balèze, qu'il reste de la place, etc...

      Je suis sur que des logiciels graphique peuvent faire ça, mais ça nécessite une grosse interface usine à gaz pour un nombre d'utilisateur restreint en fin de compte. Au lieu de ça, écrire un script shell ou même juste une commande, c'est (relativement) rapide et ça s'adapte à quasi tout.

      Le deuxième avantage de la ligne de commande, c'est que c'est plus simple pour les développeurs !

      Si je développe une appli qui scan les switchs de mon entreprise et vérifie quelque mib snmp et me colle tout ça dans un fichier puis fait des rapports sous diverses formes, je n'ai pas envi de me prendre la tête à faire une interface graphique !

      Dans un langage de haut niveau (perl, java, ruby, python, etc.) mon appli fera 400 à 2000 ligne à tout casser. Avec l'interface graphique, je peut rajouter le double ! Avec les bugs que ça genère...

      Alors que la, un beau fichier de conf avec l'adresse des switchs, les clefs snmp, deux ou trois autre bêtise, et rouler jeunesse...

      Beaucoup plus simple qu'une GUI, qui de toute façon aurait eu besoin d'un fichier de conf...


      L’installation des logiciels est trop compliquée. [...]
      Donc il faut compiler, installer les outils -devel, le compilo ect... et attendre la première erreur dans la console...


      ça c'est pour des logiciels bien spécifique. Des qu'un logiciel à un peu de renommé, généralement, les tar.gz sont bien fait, avec de beau README et tout...!

      Les logiciels qui sont mal ou pas préparé sont la plupart du temps des trucs fait par un ou deux développeur pour eux même.
      ça marche chez eux, ils s'en fouttent du reste ! Et ils ont raison, son soft est libre, si ça en intéresse d'autre, ils ont aussi un clavier avec plein de touche pour faire des beau tar.gz ou des paquets rpm/deb/[intégration pkgsrc]/arch/etc.
    • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      > 4. La ligne de commande est indispensable

      Je vous invite a titre d'expérience a vous rendre sur le forum de mlo
      http://forum.mandrivalinux-online.eu/ .

      Lisez bien la charte, inscrivez-vous et répondez aux newibies qui posent des question.

      La règle du jeu est simple pas de ligne de commande. Tout à la cliquette.
      Personnellement ça m'a gonflé au bout de deux minutes.

      Question pourquoi essayer de faire des outils que nous n'aimons pas au lieu de rendre ceux que nous aimons plus accessibles ?
    • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

      Posté par . Évalué à 2.

      > 9. L’installation des logiciels est trop compliquée

      Des qu'on sort du gestionnaire de package, oui.


      Exemple : firefox.
      Tu télécharges, tu décompresses, tu lances le programme. Très compliqué !
      Attention, loin de moi l'idée de prétendre qu'il est toujours facile d'installer un programme sous linux mais reconnaissons que quand des développeurs veulent, ils peuvent rendre la chose facile voir même très facile.
      • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

        Posté par . Évalué à 3.

        frenchement moic 'est installer sosu windows qui me gonfle:

        .exe->suivant->suivant : erreur vous avez pas trucmuche 5.0

        on va chercher trucmuche

        trucmuche5.0 -> ->-> a tiens faut .net dernière version

        et c'est plus fréquent qu'on ne crois .

        Oui faire les package c'est plus long et plus chiant mais ca se fait une fois ( par version) qu'es-ce que c'est simple pour l'intaller sur 5000 machine après...
        • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

          Posté par . Évalué à -1.

          Le .net en question est, il me semble, intégré à vista. Tu vas me dire qu'il n'y est pas sur XP, mais essaye un peu d'installer un paquet récent sur une distro linux de 2001.
    • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Oui la ligne de commande est indispensable. Il suffit d'aller sur n'importe qu'elle site web traitant de Linux pour voir que c'est indispensable. Pourquoi ? parceque faire un copier-coller dans un terminal d'une commande c'est 100x plus simple que d'expliquer "dans le menu démarrer, cliquer sur blabla, puis ensuite..."
      La présence de la ligne de commande est un avantage !


      Mouais.
      Si je te mets une distribution GNU/Linux en russe (cyrillique) et que tu ne sais pas parler le russe ben t'es quand même pas près de t'en sortir.

      La ligne de commande c'est pareil : si tu ne parles pas la langue, cad si tu ne connais pas les commandes, ça ne sert pas à grand chose.

      Faut quand même admettre que c'est réservé à un public d'initiés (Et pas seulement à Delhi). Par exemple, je connais plein de gens qui ne comprenne rien à une arborescence de fichiers, qui confondent Word et Windows etc etc...
      Pourtant ils utilisent un ordinateur tous les jours.

      Ces gens là ne feront jamais un make install ni une configuration manuelle de Xorg.
      Ces gens utilisent l'informatique parce que c'est un outil formidable : on peut mettre en page des documents mais aussi écouter de la musique, voir des vidéos et communiquer.
      Le reste n'est pas bien important.
      • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

        Posté par . Évalué à 2.

        justement ces gens là sont plus a même de faire sans boulette un copier collé d'une ligne de commande, plutôt qu'une description de où il faut cliquer.

        La majorité de mes contribution dans les forums donne les 2 solutions
        d'abord la procédure graphique pour montrer que ça existe, ensuite la ligne de commande pour montrer à quel point c'est plus simple et plus rapide (et en tout cas plus concis).

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

          Posté par . Évalué à -1.

          En même temps, une fois qu'on t'a expliqué une procédure en passant par un GUI, tu as peut-être compris chaque étape au fur et à mesure, et tu seras peut-être capable de faire la même chose une autre fois tout seul, éventuellement en adaptant certaines étapes, alors qu'à la ligne de commande, cela restera opaque et incompréhensible à chaque fois.
          • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

            Posté par . Évalué à 2.

            tu as dis le gros mot «en adaptant certaines étapes

            Eh oui décrire de mémoire, où même décrire la procédure a suivre sur un clickodrome nécessites souvent une adaptation à l'environnement de l'utilisateur.

            (pour prendre un exemple j'ai une barre de tache en bas, et le reste (menu, applet de multi bureaux, quickstart, systray, horloge,calculette, dico, kilpper ) en haut

            Sans oublier sur mon portable où c'est sur le coté.
            Le menu peut aussi avoir une étoile à la place du traditionnel K (ou autre).

            Je peux aussi avoir eu des mises à jour, des changement de thèmes, etc...

            Je n'ai aucune envie de péter ma config pour aider quelqu'un qui ne cherche pas à comprendre. Alors si il n'arrive pas a adapter le clickodrôme, il arrivera au moins à copier coller la ligne de commande.

            Ensuite si le gars à envie d'aller plus loin, lui montrer qu'il n'y a pas qu'une méthode pour configurer un truc c'est pas plus mal. Et si ça peut lui donner envie de tapper urpmi toto plutôt que rpmdrake, il gagnera du temps dans le futur et avec un peu de chance geekCount++, ce qui me donnera plus de chance en amour :P

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

        Posté par . Évalué à 3.

        man locale
    • [^] # Re: Des mythes, vraiment ?

      Posté par . Évalué à 0.

      «Oui la ligne de commande est indispensable. Il suffit d'aller sur n'importe qu'elle site web traitant de Linux pour voir que c'est indispensable. Pourquoi ? parceque faire un copier-coller dans un terminal d'une commande c'est 100x plus simple que d'expliquer "dans le menu démarrer, cliquer sur blabla, puis ensuite..."»
      Ton argumentation, c'est «La ligne de commande est plus pratique, donc indispensable» ?
      Je suis dubitatif et perplexe.
  • # Mon avis

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour, tout d'abord merci de ce topic qui permettrons certaine remise en question.

    A) Et puis l'utilisateur novice aime bien quand tout est unifié: Quelque soit ça distro il retrouvera ces logiciel, et il trouvera de l'aide car tout le monde utilise le même.

    1) 100% d'accord, j'ai fait un bon logiciel, pour faire la version windows je l'ai fait en 10s et j'ai fait un super installeur, l'ebuild pour gentoo j'ai eu plus de mal, et je me suis arrête la, j'ai pas les connaissance pour faire un .rpm et un .deb, et pas les outils (les outils sorti par google n'hésiste pas sous gentoo, j'ai envie de dire normal)

    2) Les autres poste me fond dire cf a), bien que je connaisse pas asser.

    3) En général je suis moins embété sous linux, mais au niveau des cartes graphiques et truc spéciaux c'est pas encore ça.

    4) Pour les débutants trés rament, par contre pour le bidouilleur hélas oui, pas de gestionnaire de périphérique à la windows, pas de gestionnaire réseau à la windows, pas de gestionnaire de service graphique unifié, compilation en ligne de commande alors qu'elle pourrai étre faite en GUI (au lieux des ./configure,make,make install)

    5) J'ai souvent eu le retour il n'y a pas tel logiciel donc il n'y a rien, les vrai débutant ne connaisse pas wine, et hélas personne ne prend le risque d'installer des soft windows avec wine, povray en GUI par exemple....

    6) Pour l'instant j'ai toujours eu le retour contraire

    7) je rejoins un poste dans le sens ou un particulier vas rarement payer pour avoir le service, et il vas connaitre trop peu de personne dans l'entourage pour lui fournir ce service en linux

    8) Ca m'as été souvent reporter, on propose KDE, Gnome, ... sans même fournir des captures d'écran, juste des case à cocher. Vu que les distro inclut leur logiciel ça peu paraitre déroutant, mais j'ai jamais eu de plainte de ce coté la.

    9) Oui dans le sens ou défois ça peu coincer car c'est des développeur qui n'ont pas les compétences pour faire le packet, donc il on bricoler ce qu'il peuvent.

    Pour me remettre dans le contexte, je suis un gentooiste entouré de divers niveau, noob (qui s'en sorte bien quand il vont sur mon pc, et qui trouve qu'as utilisation c'est moi prise de tete que windows) et qui personne qui bidouille et qui son éceuré par linux et ça ligne de commande et c'est probléme (franchement je peu pas leur donner tort) mais c'est cette catégorie qui pousse les noob à aller vers tel ou tel soft et OS.

    Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

    • [^] # Re: Mon avis

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si tas été moinssé pour avoir donné ton avis, c'est dommage.
      Mais fais attention à ton orthographe car les grands barbus du culte Capello vont te tomber dessus bientôt...

      Bon, mon avis quand j'en ai un qui va à l'encontre de celui de l'auteur:

      # Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs

      Oui. D'autant plus que trop de logiciels sont uniquement tournés vers Linux ou vers leur distro de base. En fait, c'est la faute des développeurs à la base. Du bon code, portable, qui utilise des libs portables, avec une vraie études des dépendances minimales, et un respect des règles fondamentales de vie en société (/usr/local/ +bin/share/lib/include/etc+ nom-logiciel, et pas /usr/logiciel/), ca facilite la tache de tout le monde...

      # La ligne de commande est indispensable

      Uniquement quand on a du matos non reconnu de base, ce qui reste fréquent tout de même.
      Sinon, on peut s'en passer pour le reste.

      # Il n’y a pas de logiciel

      Si, mais principalement le genre qu'on pirate sous windows. Les autres, on les a pas (les logiciels de niche dont tout lycéen n'a en fait rien à faire).
      Je ne tricote pas, mais le commentaire qui cite cet exemple est très pertinent.
      Je me gourre peut-être si ça existe, mais moi, j'aimerais les horaires des bus et métro du monde entier (avec mise à jour mensuelle ou hébdomadaire des routes).
    • [^] # Re: Mon avis

      Posté par . Évalué à 1.

      «pas de gestionnaire réseau à la windows»
      Ben, Network-manager, c'est quoi ?
      Il y a quoi, qu'on puisse configurer graphiquement sous Windows et pas sous Linux ?
      • [^] # Re: Mon avis

        Posté par . Évalué à 3.

        > Il y a quoi, qu'on puisse configurer graphiquement sous Windows et pas sous Linux ?

        le subjonctif ne s'emploie pas dans une subordonnée relative.

        "Il y a quoi, qu'on PEUT configurer...."
      • [^] # Re: Mon avis

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a quoi, qu'on puisse configurer graphiquement sous Windows et pas sous Linux ?

        Ben... A peu près n'importe quoi dès qu'on pousse un peu en profondeur. Des interfaces de conf graphiques sous le pingouin on en trouve en pagaille, et très bien faites, et tout et tout, mais elles se contentent toujours de couvrir l'essentiel, et pas plus. Et c'est logique, ça serait un travail titanesque. Mais faut arrêter de dire que la ligne de commande on peut s'en passer, c'est la base.
        À l'heure actuelle si je veux modifier le boot par défaut de mon lilo/grub, je fais comment? Et si je veux autoriser root à se connecter en ssh ? Autoriser les connexions tcp sur mon serveur X ? Changer le paramètre "tuner" associé au chargement du module bttv de ma carte tuner tv parce que tiens, imaginons que j'ai changé de pays ? Bref inutile de continuer, windows c'est le clickodrôme tout est contruit dessus, sous le pingouin le clickodrôme ça existe grâce à un concept magique : frontend, et ça veut dire ce que ça veut dire...
  • # Mon cas

    Posté par . Évalué à 5.

    Sur le point : "5. Il n’y a pas de logiciel"

    C'est pas complètement faux. Dans mon cas, ce sont les logiciels d'ingénierie qui manquent sous Linux !

    Pour que je passe à Linux, il faudrait que SolidWorks, CATIA, et DFMA, etc tournent dessus.

    Sinon, sur tous les autres points, Linux est meilleur que windows et mac ;-)
  • # ce qui manque encore ....

    Posté par . Évalué à 7.

    c'est l'envie d'aller sous linux!!

    la plupart des gens n'en n'ont rien a faire et s'en foute compléement , et comme ya windows par défault ben il le prenne.

    exemple réel: j'ai refilé un ancien ordi a ma mère pour qu'elle puisse aller sur le net avec une ubuntu( et donc firefox) alors qu'elle ne connaissait que IE (en passant ma mère est une bonne Mme Michu parce même les lecteur DVD elle trouve ca compliqué par rapport au magnétoscope .... j 'ai pas comris pourquoi mais bon). ben genre 6 mois après: déja elle avait oublié qu'ele avait un linux ( "a bon c'est pas windows ?" ) et en plus elle voyais pas la différence avec son rordi du boulot (windows+IE)

    enfin ca ne s'applique pas partout (voir cas de toshop, autocad et autre ) mais bon.
    • [^] # Re: ce qui manque encore ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'ai une expérience assez similaire avec mon père ^^

      Disons que dans une certaine mesure ça se passait bien : Web, mails, musique, vidéo, Traitement de texte, Tableur... pour la majorité de ses besoins ça allait (et je pense que c'est le cas de beaucoup de Mme Michu).

      Là ou ça s'est compliqué c'est quand il a commencé à acheter un magazine (genre PC Facile) et que 100% des conseils et astuce proposées étaient hors sujet (car destinés à W...). Pour les logiciels je ne vous fait pas de dessin.

      Il faut quand même ajouter que mon cher paternel souffre du syndrome du "J'installe cette application [NDLR : inutile] car ça a l'air bien" souvent suivie du syndrome du "Je comprend pas mon PC met 15 minutes à démarrer".


      J'ai aussi un point de vue sur la ligne de commande :

      Un collègue (je bosse en SSII) me dit "Linux, c'est nul, dès que t'as un problème tu te tape de la ligne de commande". Je lui rétorque donc une de mes phrases favorites : "C'est sûr, W... c'est mieux, quand t'as un problème... ben... ah ben t'as aucune alternative en fait...".

      J'avais en plus été choyé par les Dieux car 10 minutes auparavant ma chef s'était retrouvée bloquée dans [le nom d'un tableur bien connu] avec l'impossibilité d'enregistrer son document : 2h de boulot perdues.

      Je ne dis pas que sous linux j'aurais pu récupérer le TAF (bien qu'avec un bête cat sur le fichier ou le fichier temporaire généré... enfin, il aurait fallu essayer) mais que souvent on reproche des choses à linux comme "mon WiFi marche une fois sur deux" alors que j'ai personnellement déjà (essayé de) dépanné des gens sous W.. dont la config réseau saute sans aucun raison apparente.

      D'une manière générale, il y a aussi des comportements aléatoires sous W..., des logiciels moche, des différences entre les versions... Sous linux il y a aussi des problèmes, mais (pour moi) ils sont surtout différents de ceux rencontrés sous W... or le pékin lambda qui fait la comparaison à tendance à les ajouter à ceux qu'il rencontre déjà sous W... .
  • # Ma contribution, légèrement HS

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour bonjour,

    Pour ma part, je pense que Linux est prêt pour le desktop, si c'est pas forcément la question.

    Voici un retour d'expérience :

    Il y a quelques mois, je dépanne le PC de mes parents : leur windows XP OEM ne démarre plus du tout : je suis bon pour une ré-installation du système entier, mais d'abord, je dois tout sauvegarder.

    Pour accéder au disque dur, j'utilise une distribution sur un live CD. Mes parents, voyant comment c'est, trouvant cela sympa et rapide, me demandent de leur installer Linux.

    Je saute de joie, même si j'avais quelques à prioris sur la chose (les fameux points cités dans cette dépèche).

    Bref, je leur mets au final une Debian stable, et voici ce que j'ai pu noter:
    - L'environnement Gnome leur convient à merveille
    - Ils n'ont pas besoin d'utiliser la moindre ligne de commande, Gnome leur parait "suffisamment clickodrome" (j'ai honte d'avoir écris cela comme ça). Les menus "Applications", "Raccourcis", "Système" leur parraissent bien mieux rangés par rapport au menu démarrer de windows.
    - Le matériel marche nickel chrome : reconnaissance de la carte réseau immédiate (alors que sous windows on en avait chié suite à la première installation de windows, la carte semblait venir d'une mauvaise série), aucun problème pour le PDA de mon père, ni pour l'APN, ni pour l'imprimante/scanner/lecteur de cartes micro SD multifonctions
    - Le seul soft windows dont ils avaient besoin était guitar pro (même si tuxguitar prend un peu plus d'importance aujourd'hui), wine le fait tourner sans problèmes
    - IceWeasel, Pidgin, Open Office, Evolution, VLC, tout ces logiciels conviennent.
    - L'installation de logiciels à partir de Synaptic leur a semblé "magique" quand ils ont vu la puissance de l'outil
    - Ce sont des utilisateurs lambda : ils veulent un système qui répond à leurs attentes, la dernière version d'un logiciel, ils s'en moquent éperdument.

    Je ne sais pas comment sont les utilisateurs autour de vous, mais les miens, malgré les premières 24h difficiles (le temps de perdre les anciens réflèxes, surtout pour le menu démarrer), ne voient plus l'intérêt de revenir sous windows. Mon père m'a d'ailleurs dit : "Pourquoi y revenir maintenant?"

    Et oui, il garde un mauvais souvenir de son ancien système qui au bout de 2/3 ans était tellement désagrégé qu'il bootait en 2mn30, et faisait des transferts sur clé USB très lents...
    • [^] # Re: Ma contribution, légèrement HS

      Posté par . Évalué à 2.

      ca fait plaisir de lire des truc comme ca.
    • [^] # Re: Ma contribution, légèrement HS

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce que tu décris est courant. Tant mieux. Même pas besoin de parler des ceux qui ne s'y connaissent pas trop: je suis moi-même dans le cas que tu décris alors que je bricole des ordinateurs depuis presque 30 ans.
      --> je n'ai AUCUNE envie d'avoir à batailler avec une distribution pour faire des choses hypers basiques. Je suis dans la même situation que tu indiques. Et Linux est sur mes machines depuis des années :-)
  • # Jeux

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci pour cet article qui comme l'a déjà dit quelqu'un, nous permet de se remettre en cause et/ou d'apprécier les progrès effectués.

    Je suis surpris que le manque de support des jeux (j'entends pas là jeux commerciaux) n'ait pas été abordé.

    Peut-être était-ce inclus dans le manque de logiciel mais la problématique est différente, ce sont les éditeurs qui bien souvent, n'offre pas la compatibilité. Ou alors, c'est pour ne pas passer la barre psychologique de 10 points :)
    • [^] # Poker

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai eu également le même genre de "bonne surprise" concernant les avantages de GNU/Linux sur Windows.

      Mon pote rentre d'un pays étranger, son PC portable est en rade (système HS). Son premier réflexe est d'aller voir une personne de sa famille "qui touche" en informatique, pour qu'il lui réinstalle un WinXP tout propre tout beau.

      Je vois mon pote le soir, il est dégouté : Windows est installé mais aucun driver ! Pas de carte graphique, pas de son (hahaha) et pas de carte ethernet (mdr quand même.... pour un Sony VAIO qui est quand même une bestiole assez répandue !). Donc bon, occasion rêvée, je propose de lui installer Ubuntu (qui entre nous n'est vraiment pas exempt de bug, malheureusement...).

      Ça m'a pris cinq heures (installation + formation de base en buvant des coups...), mon pote à juste halluciné que tout marche alors qu'il avait lutté infructueusement pendant une journée pour mettre la main sur les drivers Windows pour sa machine.

      Voilà pour cette "success story". Mais tous les utilisateurs ne rentre pas dans ce modèle.

      L'utilisateur dont je parlais utilise son ordi pour (en simplifiant bien) : écouter/regarder de la musique des films && participer à facebook

      Ce n'est pas toujours la cas... J'ai un autre amis dont l'ordi, Windows XP d'origine, plus de 2 ans rame à mort (il est "désagrégé" comme dit dans un commentaire plus haut).

      Et bien le seul moyen que je vais avoir pour l'aider c'est de lui réinstaller Windows, car il utilises des softs (et surtout, il souhaite être en mesure d'utiliser un soft qu'on lui conseillerait...) qui ne tournent que sous Windows...

      LMMS n'est pas encore au niveau de FruityLoops Studio, et Ardour pas au niveau de Cubase. Mr Michu n'a pas vraiment conscience que Cubase coûte très cher par rapport à Ardour. Il sait qu'avec Windows il pourra se procurer une version piratée de ces logiciels.

      Mais bon, j'ai déjà pu le faire passer de CoolEdit à Audacity :)
      • [^] # Re: Poker

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Son premier réflexe est d'aller voir une personne de sa famille "qui touche" en informatique, pour qu'il lui réinstalle un WinXP tout propre tout beau. […] Windows est installé mais aucun driver ! Pas de carte graphique, pas de son (hahaha) et pas de carte ethernet […] alors qu'il avait lutté infructueusement pendant une journée pour mettre la main sur les drivers Windows pour sa machine

        Les constructeurs proposent souvent les pilotes sur leur site internet. En tout cas sur le site de Sony tu vas dans support/driver/tu cherches le modèle de ton pc et tu tombes sur (au hasard) : [http://support.vaio.sony.fr/downloads/preinstalled/preinstal(...)] et ça te permet d'avoir tous les pilotes nécessaire d'un coup. Ça marche aussi pour Acer et je ne serai pas étonné que les autres constructeurs fassent la même chose.

        Donc le gars “qui touche” est un peu nul.
        • [^] # Re: Poker

          Posté par . Évalué à 3.

          Tiens, pour Acer, parlons en : les drivers fournis pour certains portables sont complêtement pourris et ne s'installent tout simplement pas ....
          Il faut toucher la base de registre pour que ça s'installe.
        • [^] # Re: Poker

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu fais comment pour télécharger le pilote de ta carte réseau sans carte réseau opérationnelle? Tout le monde n'a pas plusieurs machines chez sois.
          • [^] # Re: Poker

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            1. Tu utilises un live-CD d'une distribution Linux pour laquelle le net est opérationnel,
            2. tu récupères le paquet que tu mets sur une clé USB
            3. puis tu rebootes pour l'installer ?

            ou juste après le point 1. tu lances l'install' de la distribution et zou ;-)
  • # Notre opinion sur l'informatique doit-elle être mise à jour ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ce serait plutôt ça la question. Quel que soit le système, que ce soit Windows, MacOS ou GNU/Linux (j'utilise les 3 à titre professionnel ou personnel), j'ai du apprendre, passer du temps à comprendre le système. Ce n'est pas simple, ce n'est pas intuitif. Chaque système a des inconvénients, il faut APPRENDRE. Le jour où les utilisateurs lambda comprendront ça, on aurait fait un grand pas.

    Tout le monde sait que l'informatique c'est compliqué, même Mme Michu, mais beaucoup veulent juste "télécharger les films de vacances de Tata Janine et retoucher les photos numériques, surfer un peu sur Internet". Tout ça, ça s'apprend. Protéger son ordinateur avec un antivirus, un firewall, un antispyware, faire les mises à jour, tout ça, ça s'apprend.

    Pour conduire une voiture, même si ça semble intuitif, que tout marche dès qu'on tourne la clef (un peu comme un OS préinstallé), et qu'on n'a donc aucune bidouille à faire, il faut quand même apprendre et passer le permis pour conduire une voiture.

    Alors, pourquoi ne pas apprendre "l'informatique". Et pas par de la propagande comme ce qui est dénoncé sur le framablog (le lobbying sur MS-Office et "le téléchargement c'est mal" dès l'école primaire).

    Le jour où l'opinion sur l'informatique sera : j'apprends et si je change de système, je dois réapprendre en partie, un grand pas sera fait. Utiliser des logiciels libre multi-systèmes permet d'en réapprendre moins : les habitudes acquises sont conservées d'un système à l'autre Firefox, OpenOffice, VLC, Gimp tournent sur les 3 OS cités au début de mon message.

    • [^] # Re: Notre opinion sur l'informatique doit-elle être mise à jour ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      il faut quand même apprendre et passer le permis pour conduire une voiture.

      Justement, il n'y a pas de "permis informatique", c'est un peu comme si les gens conduisaient sans aprendre le code de la route, de temps en temps, ils ont un accident, ils ne savent pas vraiment qui avait priorité mais bon, le neuveu est garagiste donc c'est pas grâve.

      PS: tout ceci est bien sûr valable si on oublie les blessure en cas d'accident de voiture.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Notre opinion sur l'informatique doit-elle être mise à jour ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Je suis complètement d'accord. Un ordinateur est probablement l'un des objets les plus complexes que l'humanité a jamais conçu, et c'est totalement illusoire d'espérer que son fonctionnement puisse être intuitif. Si on veut que l'utilisateur puisse bénéficier de la puissance de l'outil, il faut nécessairement qu'il ait beaucoup de liberté, donc évidemment beaucoup de moyens de l'utiliser, ce qui rend le tout extrêmement complexe.

      Le but est interfaces graphiques et des distributions intégrées, c'est bien d'essayer de masquer cette complexité en automatisant un certain nombre de tâches. Quand on a un système unique comme Windows, on nous impose une sorte de "limite" : plus complexe, tu n'as pas le droit d'y toucher. Sous Linux, selon la distribution, on peut accéder d'un seul coup à des concepts beaucoup plus bas niveau; un système libre n'est pas plus complexe, on a simplement accès à plus de fonctions.
    • [^] # Re: Notre opinion sur l'informatique doit-elle être mise à jour ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le jour où l'opinion sur l'informatique sera : j'apprends et si je change de système, je dois réapprendre en partie, un grand pas sera fait.

      Surtout que c'est déjà le cas pour les téléphones portables...
  • # Ai-je lu la même chose ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je cite la conclusion de Bruce Byfield

    "Mais alors, concrètement, pour quelles raisons GNU/Linux n’est-il pas plus populaire ? L’argument classique du monopole est certainement la première raison. Puisque Windows est pré-installé sur la plupart des ordinateurs et que vous devez faire l’effort de chercher pour trouver des ordinateurs avec GNU/Linux pré-installé, le problème semble assez évident.

    Mais la résurrection d’Apple au cours de ces cinq dernières années laisse à penser qu’un monopole n’est pas inattaquable. La raison est peut-être plus simple encore. Malgré leurs plaintes, les gens sont habitués à Windows et ne savent même pas que GNU/Linux ou d’autres alternatives existent. Ils ne l’ont jamais testé pour de bon et se reposent sur des on-dit ou sur l’avis du copain d’un copain d’un ami qu’il leur est impossible d’évaluer.

    Les prétextes qu’ils avancent montrent très clairement qu’ils ne connaissent pas GNU/Linux. Ils ont beau dire que GNU/Linux n’est pas prêt pour eux, l’inexactitude de leurs arguments laisse plutôt à penser qu’en fait, ce sont eux qui ne sont pas prêts pour GNU/Linux."


    Il m'arrive parfois de discuter au boulot d'informatique, de Linux (je précise que je ne travaille pas du tout dans le domaine de l'informatique, mes interlocuteurs non plus et rares sont ceux qui s'y intéressent un peu) et ça confirme grandement ces conclusions.

    La méconnaissance de l'informatique, la non maîtrise de l'outil y compris dans les fonctions que je trouve simple (ma vision est forcément biaisée) est une réalité. Les gens ne savent pas se servir d'un ordinateur, ils l'utilisent, tant bien que mal mais ne savent pas s'en servir. Leur demander en plus d'être curieux face à une machine parfois emmerdante est impossible ou presque.

    Windows est connu, certains connaissent Mac (au moins de nom, il faut dire que le Mac a toujours été présent sur le marché depuis l'explosion de l'informatique, on va dire avec windows 95) et puis c'est tout.
    Les gens ne savent pas ce qu'est un OS, ils savent à peine comment fonctionne basiquement un ordinateur. Ils utilisent juste ce qu'on leur donne, ont appris quelques trucs, connaissent des astuces mais c'est tout.
    Ils ne peuvent même pas imaginer les possibilités offertes par un ordinateur, et ne croient pas ceux qui expliquent ces possibilités et ne veulent pas faire l'effort de comprendre ce qui est expliqué pour changer leurs manières de faire.
    Les exemples sont nombreux, mettre en page sous word sans utiliser les styles, aligner à coup d'espace, faire 20 fois la même lettre sans publipostage, utiliser excel pour gérer des données quand il faudrait avoir un vrai SGBD (mais là il faut convaincre le patron ... et c'est pas gagné car créer une BDD vraiment utilisable, fonctionnelle, performante c'est du vrai taff), pendant que j'étais en train d'écrire mon commentaire on m'a demandé pour un problème de lecteur de carte mémoire, ça ne marchait pas, ben oui il avait mis un carte memory stick dans l'espace pour les cartes SD

    Bref, l'informatique est entourée d'une aura de mystère, "la bidouille", les utilisateurs n'ont pas envie, généralement, de s'y connaître, ont une réelle appréhension, une réelle crainte de l'ordinateur et finalement n'ont jamais appris à se servir d'un ordinateur mais juste "appris" à se servir de windows et consorts. Dans leur esprit, il est clair que l'informatique c'est compliqué et c'est comme ça, point final !
  • # Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour ma part je ne cherche plus à débattre sur ces sujets car la plupart des gens sont de mauvaise foi et se cherchent des excuses pour "faire comme tout le monde".

    Pour le point 1 :
    - Les développeurs n'ont qu'à apprendre à coder proprement, et non pas comme des porcs "à la windows". Les outils et méthodes existent pour permettre aux gens de développer des softs qui s'intègreront facilement dans de nombreuses distrib. C'est à mon avis plus une question de bon sens ( pour moi le point 1 c'est du même ressort que les chemins de répertoire codés en dur dans une appli).

    2/ Outils de migration : C'est du n'importe quoi .... Migrer quoi ? Comment ? Pour quoi faire ? Si on parle des migration de macros MSOffice vers OpenOffice, la plupart des utilisateurs ne sont pas concernés ..... Les autres ils peuvent faire tourner leur ancienne version de MSOffice sous Wine s'ils ont juste quelques fichiers qui posent problème.

    3/ Pas pire que Windows .... Les drivers fournis par les constructeurs sont souvent buggés sous windows ... Il faut parfois jouer avec la base de registre pour que les drivers puissent s'installer correctement. Et j'en passe.

    4/ Sous windows aussi .... Ya aussi regedit qui est indispensable sous windows

    5/ Mauvaise foi. Les seules applis qui manque ce sont les jeux, et quelques trucs pour des besoins spécifiques (je ne sais pas ce qui se fait côté MAO: à une époque c'était effectivement pauvre mais maintenant me semble-t-il c'est beaucoup mieux). Pour la plupart des utilisations domestiques il y a tout ce qu'il faut.

    6/ N'importe quoi .... Il y en a certains qui sont moches effectivement mais c'est de plus en plus rare.

    7/ Le service ? Qui paye un service chez Microsoft pour réparer son Windows piraté ?

    8/ Et? J'espère que ces gens la ne conduisent jamais, les options poir arriver à destination sont beaucoup trop nombreuses.

    9/ Vachement compliqué de faire apt_get install <mon logiciel> .... Ah si faut faire sudo ... Puis avec un installateur graphique faut aussi entrer un mot de passe ....


    Tous ces arguments ne sont que des prétextes pour les gens qui ne veulent pas changer et se rassurer sur leurs choix. Ils sont habitués à leur cochonnerie, et ne veulent pas en changer: laissons les dans leur bourbier ....

    Quand on m'appelle ou qu'on me parle de problème, maintenant je réponds que je n'en ai plus parce que j'utilise autre chose que Windows. Ma femme s'en rend compte : régulièrement elle a des problèmes pour imprimer avec Windows, et moi j'en ai jamais (sous NetBSD - mais sous Linux ce serait pareil). Elle m'a reproché ce problème et moi je lui ai répondu que je n'y étais pour rien .... je ne suis pas spécialiste windows et je préfère utiliser ma machine plutot que de passer du temps à la réparer, et c'est elle qui m'a suggéré d'installer autre chose que windows (le seul point bloquant à mon avis c'est MSN, et les jeux de ma fille que je dois tenter de faire fonctionner sous Wine).

    Pour moi, ce n'est pas Linux qui n'est pas prêt, ce n'est pas le libre qui n'est pas prêt mais ce sont les gens qui ne veulent pas. S'ils ne veulent pas, laissons les. Linux est suffisamment implanté en entreprise (et il continuera encore) pour que son développement continue, et le jour ou les gens auront leur poste de traail en entreprise sous Linux, ils changeront certainement d'avis.
    • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Bof, pleins de gens migrent sur mac, et pourtant pas d'outils de migration, pas d'office (enfin si, mais il parait qu'il est inutilisable et ne gère pas les macros), et faut s'adapter à un nouvel environnement, qui AMHA change beaucoup plus de windows que ce que peut proposer par défaut kde et gnome.

      Puis tes arguments me paraissent foireux:
      pour le 1/ ce qui est critiqué, cest le manque de packages, cela vient plus à mon avis de la "feignantise" des devs à packager pour 25000 distros que de la qualitée de leur code
      3/ oui cest vrai, mais souvent non
      5/vrai et faux, ce qui manque ce sont souvent les features dans les applis, moi je n'ai jamais vraiment eu ce problème, mais gimp et la gestion des couleurs en 16bits semble être dans ce cas l'argument récurrant
      7/ ah ben si, quand madame michu à son windows non piraté (normal, il était livré avec la machine) qui plante, elle téléphone à son service favoris (en général vendeur de la machine,MS, son fournisseur d'accès)

      Néanmoins je suis daccord avec toi, je pense que linux est tout à fait utilisable pour la majorité (entendre les utilisateurs d'un pc dit familial). J'aurai tendance à dire que si les gens ne migrent pas, c'est parce qu'ils ne veulent pas passer par l'apprentissage d'un nouvel OS, je ne leur jette pas la pierre, ya plus interessant dans la vie et ce ne sont surement pas des passionés... et pourtant, on entend souvent des histoires de "switchers" qui passent à MacOS
      • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Puis tes arguments me paraissent foireux: Possible, je ne prétends pas avoir la science infuse, et je suis là pour en débattre ...

        1/ ce qui est critiqué, cest le manque de packages, cela vient plus à mon avis de la "feignantise" des devs à packager pour 25000 distros que de la qualitée de leur code

        Je ne suis pas d'accord : un code bien écrit pourra être packagé dans n'importe quel distrib assez facilement. Les outils existent pour ça (les autotools par exemple). Peut-être ne sont-ils pas parfait mais ils existent quand même. Et si tu ne mets pas de chemin en dur et que tu utilise bien les variables, ça se passe plutôt bien (en général, car comme tout, il y aura toujours un cas marginal ou ça ne marchera pas).

        5/vrai et faux, ce qui manque ce sont souvent les features dans les applis, moi je n'ai jamais vraiment eu ce problème, mais gimp et la gestion des couleurs en 16bits semble être dans ce cas l'argument récurrant

        GIMP est-elle la seule appli qui permette de manipuler les photos ? GIMP à mon avis est bien trop complet et inadapté aux besoins les plus courants des utilisateurs non-pro de toute façon, tout comme Photoshop.

        7/ ah ben si, quand madame michu à son windows non piraté (normal, il était livré avec la machine) qui plante, elle téléphone à son service favoris (en général vendeur de la machine,MS, son fournisseur d'accès)

        ... et au final elle appelle son fiston ou neveu qui s'y connait parce que le support n'a pas été en mesure de lui régler son problème .... Et de toute façon elle le paye ce service, au moins dans le prix d'achat de la machine. Sinon ya ça :
        http://www.google.fr/search?hl=fr&q=depannage+linux+part(...)

        'aurai tendance à dire que si les gens ne migrent pas, c'est parce qu'ils ne veulent pas passer par l'apprentissage d'un nouvel OS, je ne leur jette pas la pierre, ya plus interessant dans la vie et ce ne sont surement pas des passionés...

        Oh ça ça ne me pose pas de problèmes mais dans ce cas qu'ils le disent et qui l'assument ...... Je connais des gens qui ne veulent pas de Linux et qui m'ont dit simplement que Windows leur convenait pour ce qu'ils en faisaient, et qu'ils s'accomodaient des inconvénients de celui-ci ..... et je respecte leurs raisons. Par contre, ceux qui n'assume pas leur choix, à eux je leur jette la pierre.
        • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

          Posté par . Évalué à 2.

          1/Le fait d'utiliser les autotools, cmake, ou autre ne te permet pas au dev de fournir directement un package pour ta distro, ce qui était je crois le point problématique.
          5/ Gimp c'était pour l'exemple, car le plus souvent cité. Mais il y a des amateurs qui font de la photo avec du matos qui gère le 16bits, et qui ont donc besoin de la feature. Mais en effet on peut trouver également krita, lightzone, bibble
          Mais dans ce genre d'éxemple on peut également cité un logiciel d'ocr ou de reconnaissance vocale correct et surement bien dautres...
          7/ Ben justement, le fait que ce support soit "gratuit" (comprendre prépayé, mais je ne pense pas que les gens fassent vraiment la différence), est un sacré plus. Des boites comme keynux ou dell le font peut etre, mais je pense que c'est loin d'être la majorité

          Sur le reste on est daccord. Dailleurs le point sur le support est peut être le plus important finalement, ce qui explique pourquoi certains migrent vers mac et non vers linux
          • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

            Posté par Anonyme . Évalué à 2.

            5) Comme dit il existe des concurrents multiplateforme payant à photoshop. Que photoshop n'existe pas sous linux ce n'est pas la faute de linux mais un choix commercial de Adobe donc comment peut on utiliser cela comme point négatif c'est assez aberrant surtout que comme dit bien souvent ce que les gens veulent c'est juste un clone de photoshop avec toutes les fonctionnalités, même interface et gratuit. En ce qui concerne l'OCR: http://sites.google.com/site/ocropus/ ou http://packages.ubuntu.com/fr/jaunty/tesseract-ocr (je met le lien vers le paquet ubuntu pour bien montrer que cela existe). La reconnaissance vocale cela ne fonctionne pas que quelques soit l'OS alors...
        • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

          Posté par . Évalué à 1.

          1/ ce qui est critiqué, cest le manque de packages, cela vient plus à mon avis de la "feignantise" des devs à packager pour 25000 distros que de la qualitée de leur code

          Mais si je suis un "petit" développeur qui fait un "petit" logiciel, et si je veux le distribuer sur plusieurs distribs, même si c'est facile et si les scripts existent, il me faut un exemplaire de chacun de ces systèmes, non ? C'est déjà pas rien. Plus le temps de le faire, etc.

          Au final je peux compter sur la communauté pour faire les paquets. Après tout, que l'utilisateur me fasse confiance à moi, "petit" développeur, ou à un membre de la communauté, ça change peut-être pas tant que ça.
    • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour le point 3 et 4 je te trouve vraiment de mauvaises fois. Jamais je n'ai eu à rentrer dans une base de registre pour installer un pilote…

      7/ Le service ? Qui paye un service chez Microsoft pour réparer son Windows piraté ?

      Il n'y a pas que microsoft qui propose des services pour « réparer » Windows. Lorsque Mme Michu a un problème elle va chez son réparateur informatique le plus près de chez elle.

      9/ Vachement compliqué de faire apt_get install <mon logiciel>

      Cela peut être compliqué :
      1- Il faut connaître le nom du logiciel qu'on veut installer. Quand on veut un « logiciel pour trier ses photos » tu tapes quoi ?
      2- Il y a des logiciels qui ne sont pas dans les dépôts et là ça devient beaucoup plus compliqué.

      Pour moi, ce n'est pas Linux qui n'est pas prêt, ce n'est pas le libre qui n'est pas prêt mais ce sont les gens qui ne veulent pas.

      Dans les systèmes d'exploitations il y a la partie « administration » où on s'occupe de configurer son système et d'installer des logiciels. Et la partie « utilisation » qui consiste à aller sur internet, à jouer à wesnoth et à discuter sur jabber.

      Pour la partie utilisation je pense que les environnements Gnu/Linux sont tout à fait prêt. J'ai moi même installé une debian pour des gens qui ne font qu'utiliser leur ordinateur et ça se passe vraiment très bien. Je sais que je n'aurais pas à intervenir pour des problèmes à la con.

      Par contre au niveau de l'administration je pense que Gnu/Linux à encore beaucoup de progrès à faire. Je pense à la gestion de la connexion internet et du wifi, au branchement d'un deuxième écran etc.
      • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Cela peut être compliqué :
        1- Il faut connaître le nom du logiciel qu'on veut installer. Quand on veut un « logiciel pour trier ses photos » tu tapes quoi ?
        2- Il y a des logiciels qui ne sont pas dans les dépôts et là ça devient beaucoup plus compliqué.


        Quand je clique sur Système / Administration / Ajouter-supprimer des applications, une fenêtre se lance.

        Quand j'entre les mots « navigateurs web », il me propose d'installer Iceweasel ou Epiphany.
        Quand je tape « éditeur d'image », il me propose Gimp.
        Quand je tapes « tableur », il me propose Gnumeric.
        etc

        Donc finalement, pour le commun des mortels, je pense qu'il n'y a même pas besoin de connaître le nom des logiciels; de plus dans le menu, les noms apparaissent avec la description. Tout est prêt pour les débutants, il faut juste compléter les descriptions manquantes.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour le point 3 et 4 je te trouve vraiment de mauvaises fois. Jamais je n'ai eu à rentrer dans une base de registre pour installer un pilote…
        Et pourtant :
        1/ ce n'est pas parce que tu n'as jamais eu à le faire que personne ne doit le faire. J'ai personnellement du le faire pour installer des drivers de carte son ou des drivers de chipset wifi pour un portable acer. J'ai du le faire aussi pour désinstaller des drivers qui étaient bugges et réinstaller les nouveaux drivers .... Regarde dans les forums windows, tu verras .... Et si je suis de mauvaise foi c'est pas pire que ceux qui disent qu'il faut passer par la ligne de commande sous windows.
        Il n'y a pas que microsoft qui propose des services pour « réparer » Windows. Lorsque Mme Michu a un problème elle va chez son réparateur informatique le plus près de chez elle.
        En cherchant un peu on en trouve qui réparent du linux ....

        Cela peut être compliqué :
        1- Il faut connaître le nom du logiciel qu'on veut installer. Quand on veut un « logiciel pour trier ses photos » tu tapes quoi ?
        2- Il y a des logiciels qui ne sont pas dans les dépôts et là ça devient beaucoup plus compliqué.


        Ah et windows, il est capable de me trouver tout seul un logiciel lorsque je tape "logiciel pour trier ses photos" ? Tu me répondras peut être "télécharger.com", mais "framasoft", c'est du flan ?
        Pour le 2 : la plupart des logiciels utilisés par Mme michu sont dans les dépots des principales distribs.

        Par contre au niveau de l'administration je pense que Gnu/Linux à encore beaucoup de progrès à faire. Je pense à la gestion de la connexion internet et du wifi, au branchement d'un deuxième écran etc.
        C'est du pareil au même ..... Pour la connection internet, il suffit de la mettre en DHCP lors de l'installation de la distribution. Pour le wifi, si Linux était préinstallé de façon sérieuse à l'achat, ça ne poserait pas de problème. Parce que pour faire marcher le wifi sous windows alors que ce n'est pas installé au départ, c'est pas plus simple sous windows, loin de là (de toute façon le wifi c'est pas simple quel que soit l'OS).
        • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ce n'est pas parce que tu n'as jamais eu à le faire que personne ne doit le faire.

          Je ne sais pas s'il faut souvent fouiller la base de registre sous windows, je reste tout de même circonspect. De ce que j'ai vu autour de moi, il n'y avait pas beaucoup de personnes qui s'amusait à trifouiller la base de registre. Il est vrai que la résolution des problèmes passent plus souvent par un format/réinstallation.

          j'ai tout de même eu le cas d'une webcam qui ne marchait pas sous windows, même avec les pilotes du CD accompagnant la webcam, et qui marchait parfaitement sous Linux sans aucune manipulation.

          En cherchant un peu on en trouve qui réparent du linux […] sont dans les dépôts des principales distribs.

          Je n'ai jamais dit le contraire… je répondais à tes arguments que je trouvais faibles voir de mauvaise foi. Ceux que tu développes avec framasoft sont bien meilleurs. On pourrait aussi parler des liens hypertextes apt:// qui permettent d'installer des logiciels d'un simple clique dans un navigateur. Au niveau des utilisateurs c'est encore plus simple que d'aller chercher un nom sur framasoft et de le copier dans synaptic.

          C'est du pareil au même ..... Pour la connection internet, il suffit de la mettre en DHCP lors de l'installation de la distribution. […] c'est pas plus simple sous windows, loin de là

          Oui, si tu restes dans ta maison avec ton câble. Mais si tu vas à l'université avec du WPA MS-CHAPv2 tu vas avoir un peu plus de mal avec NetworkManager…

          J'utilise linux depuis des nombreuses années, j'aime vraiment la philosophie du logiciel libre, je pense que le libre vaincra dans les prochaines année car il apporte une réelle valeur. Mais on ne doit pas cacher les défauts des logiciels libres, surtout quand ils peuvent être facilement corrigés.

          Je me répète, au niveau de l'utilisation quotidienne, les systèmes linux sont vraiment très bons. Par contre pour l'administration de sa machine il faut une certaine connaissance alors qu'on pourrait avoir des outils faciles d'accès. Hier la configuration de X.org était longue et relativement compliquée, aujourd'hui il n'y a plus besoin de le configurer pour lancer une session X. Je me souviens encore du temps où il fallait bidouiller avec un automount capricieux pour utiliser une simple clé USB, ou encore installer des codecs dans /usr/bin/win32 pour lire certaines vidéos, avant wpa_supplicant le WPA exotique était impossible à configurer, avant xrandr brancher un deuxième écran demandait de bidouiller r xorg.conf.
          Tout cela s'est énormément amélioré mais il reste encore des choses à faire.
          • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Je me répète, au niveau de l'utilisation quotidienne, les systèmes linux sont vraiment très bons. Par contre pour l'administration de sa machine il faut une certaine connaissance alors qu'on pourrait avoir des outils faciles d'accès. Hier la configuration de X.org était longue et relativement compliquée, aujourd'hui il n'y a plus besoin de le configurer pour lancer une session X. Je me souviens encore du temps où il fallait bidouiller avec un automount capricieux pour utiliser une simple clé USB, ou encore installer des codecs dans /usr/bin/win32 pour lire certaines vidéos, avant wpa_supplicant le WPA exotique était impossible à configurer, avant xrandr brancher un deuxième écran demandait de bidouiller r xorg.conf.
            Tout cela s'est énormément amélioré mais il reste encore des choses à faire.

            Je ne dis pas le contraire, simplement, lorsqu'on me dit que côté administration, Linux c'est moins bien que windows, c'est là que je suis pas d'accord. Pour moi et mon expérience c'est du pareil au même, tout dépend du matériel ..... Il y a des cas ou il faudra bidouiller dans la Base de registres sous windows, il y a des cas ou il faudra bidouiller un fichier texte obscur, ou lancer une commande tordue sous windows. Et le cas du wifi : j'ai eu un peu des deux sur les deux OS : soit ça s'installe bien du premier coup, soit ça délire et il faut fouiller un peu pour que ça marche.

            Je n'ai jamais dit que Linux, pour l'administration est mieux que windows, je dis tout simplement que Windows n'est pas mieux que Linux et que les gens sont bien moins tolérants vis a vis des pb linux que vis a vis des pb windows (qu'ils ont payé la plupart des cas).
          • [^] # Re: Les "préjugés", qu'est-ce que ça peut nous faire ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, si tu restes dans ta maison avec ton câble. Mais si tu vas à l'université avec du WPA MS-CHAPv2 tu vas avoir un peu plus de mal avec NetworkManager…
            Essaie un peu avec MS Windows, NetworkManager a très peu à lui envier. Je vois très régulièrement des utilisateurs de Windows ne parvenant pas à configurer leur connexion wifi avec des certificats en passant du temps à parcourir une interface peu claire (bien évidement lire la doc est trop difficile).
  • # Migrer vers linux ne fait pas "à la mode"

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Eh oui !!!
    Pour briller en société, il vaut mieux migrer vers MacOS.
    Annoncer ou proposer une migration vers une distribution Linux vous fait passer pour un arriéré. Tant que les personnes ne voudront pas s'intéresser à linux, ces personnes resteront tranquillement à leur place.

    Je détaille un peu mon point de vue :
    Vous avez un utilisateur windows. 3 options s'offrent à lui :
    1) rester avec son OS et l'utiliser. La majeure partie du temps, il s'en fout et il en est content. Et si il a un problème, il râle mais il s'arrête là.
    2) migrer vers MacOS. Il sera à la mode et passera pour un rebelle. Il pourra frimer en société et se moque des "anes" utilisant les autres systèmes d'exploitation.
    3) migrer vers linux . Il doit affronter un choix, une remise en cause de sa façon de penser, d'être et il ne peut pas frimer car le design de son PC reste le même.

    Ce genre d'article étaille totalement mon point de vue.

    C'est triste.
  • # oui et non

    Posté par . Évalué à 1.

    Certains mythes ne sont pas complètement faux non plus à mon avis, je m'explique :

    le point 3 sur le matériel, toutes les imprimantes et scanner que j'ai eu ne sont jamais passé ou alors avec une qualité laissant plus qu'à désirer...

    Après certaines me diront oui il faut choisir en fonction de linux etc...

    Perso j'ai besoin d'utiliser un bon scanner et imprimantes et je ne veux pas sacrifier la qualité au non de la compatibilité

    ... ah les jeux aussi ....

    sinon pour le reste j'adore ^^
  • # Cohésion de l'interface graphique

    Posté par . Évalué à 3.

    Concernant le point 6, il me semble que le plus gros problème vient du fait que des applications développées pour avec des toolkits/pour des environnements de bureau différents, auront un look'n'feel différent.

    Et malheureusement, utiliser exclusivement des application faites pour tel ou tel environnement n'est pas imaginable pour le commun des mortels (ne serait que par habitude : quand on utilise une application, en changer sous prétexte qu'on change d'environnement graphique est peu ou prou réservé au barbu qui en veut, quand une appli marche, on la garde des années).

    Alors forcément, oui, en utilisation réelle, c'est moche.

    Et ne parlons même pas des boites de dialogues "standard" (ouverture/enregistrement), qui en plus d'avoir un look aléatoire d'une application à l'autre ont un fonctionnement différent (et ça, c'est clairement dramatique).


    Sinon l'article original, qui, je trouve, liste relativement bien les grosses carences actuelles, oublie complètement des points fondamentaux comme le système audio catastrophique, ou la (enfin l'absence de) gestion de la résolution/du multi-écran.

    Ce commentaire est dédié à ma Canon i320, que seul un pilote propriétaire payant gère
  • # Intéressant, cette idée.

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est amusant ce que ça montre des présupposés sur l'utilisateur, appelons-le beta. L'utilisateur beta est un con incapable de s'adapter, il devrait s'appeler epsilon.

    Les 9 mythes dont il est question sont les suivants :

    1. Les trop nombreuses distributions compliquent la tâche des développeurs

    Car en effet l'utilisateur beta pense que le système soviéique est le bon: une seule voiture, la Trabant[1], à partir de deux modèles ça complique trop le travail des fabricants d'accessoires.

    2. Aucun outil de migration n’est disponible
    Car en effet l'utilisateur beta a besoin d'une voix qui lui explique que sur la Citroën le klaxon est au milieu du volant alors que sur la Renault il est avec le clignotant. Ou le contraire je ne sais plus.

    3. Le matériel n’est pas reconnu
    Car en effet l'utilisateur beta ne lit pas la description des chaines pour sa voiture avant de les acheter. Il prend au hasard et ne comprend pas que les chaines pour minibus ne tiennent pas sur sa trabant.

    4. La ligne de commande est indispensable
    Car l'utilisateur beta n'a pas de roue de secours dans sa voiture. Il pense que la roue de secour c'est inutile, qu'une voiture n'a pas à crever et qu'il n'en a pas besoin.

    5. Il n’y a pas de logiciel
    Car l'utilisateur beta pense que le linuxien se contente de regarder son ordinateur sans rien en faire.

    6. L’apparence des logiciels laisse à désirer
    Car l'utilisateur beta est incapable de changer de couleur et de forme de voiture.

    7. Le service est inexistant
    Car l'utilisateur beta ne vit pas sans payer des gens pour venir lui faire le plein de sa voiture ou lui nettoyer le pare-brise en permanence.

    8. Les options sont trop nombreuses
    Car l'utilisateur beta ne choisit pas d'option. Il faut qu'elle soient inclus dans le prix, peinture métallisée, ABS, et auto-radio-gps de série.

    9. L’installation des logiciels est trop compliquée
    Car l'utilisateur beta est trop intelligent. Il sait sans avoir appris.

    Bref il serait temps d'arréter de parler de Linux en considérant que les gens sont des idiots. Les idiots n'utilisent que ce qu'ils voient dans la pub à la télé ou ce que propose le vendeur, de toutes façons ce ne sont pas des utilisateurs pour Linux.

    [1] je sais c'était pas l'URSS mais la RDA. Mais je ne sais pas pourquoi, je trouve que la trabant a un charme que n'ont pas les Lada. Probablement parce que la trabant (si je me souviens bien elle avait un moteur 2 temps, pas de réservoir d'huile séparé ça tournait directement au mélange), n'a jamais été importé en France.
    • [^] # Re: Intéressant, cette idée.

      Posté par . Évalué à 2.

      Les idiots n'utilisent que ce qu'ils voient dans la pub à la télé ou ce que propose le vendeur

      Alors il faut croire que la plupart des gens sont des idiots, autrement il n'y aurait plus de pub du tout. Il n'y aurait pas autant de pub dans tous les coins si les gens n'étaient pas influencés.

      Pour reprendre Coluche : « quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende plus », cela résume parfaitement ma pensée. Les gens sont des moutons, point.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Papier naze

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    L’auteur de ce papier est un bigot totalement aveuglé par sa foi.

    Les webcam sont trop souvent une catastrophe à installer, l’installation d’un logiciel récent qui demande de mettre presque totalement à jour une distro qui date d’il y a moins d’un an à cause des dépendances en cascades est une hérésie, et mon expérience, encore ces derniers jours, du flux H264 de l’Assemblée nationale me fait douter même des flux et protocoles libres.

    La vie, la vraie, c’est que Linux doit être installé, configuré et maintenu par quelqu’un qui a le temps de bricoler, qui s’y connaît assez bien en informatique, et que les galères sont aussi nombreuses que sous Windows. Les galères sont différentes, certes, mais elles existent.

    Ou alors, il faut installer un Linux en mode console chez l’utilisateur, qui ne fera rien du tout, et chez qui on pourra se rendre dès qu’il voudra avoir le dernier Firefox ou le dernier VLC, parce qu’il pourra pas l’installer lui-même — alors qu’il pouvait l’installer lui-même quand il était sous Windows.
    • [^] # Re: Papier naze

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      et mon expérience, encore ces derniers jours, du flux H264 de l’Assemblée nationale me fait douter même des flux et protocoles libres

      Euh... C'est quoi le rapport?
      - H264 n'est pas libre
      - Tout site sous-dimensionné va merder qnas la "masse" arrive, rien à voir avec le libre ou H264

      Je rigole sur la vision de l'auteur de ce papier, comme dit précédemment, mais faut ajouter plus de défauts que Linux n'en a : ce dont tu parle n'a rien à voir avec linux ou le libre en général.
  • # La ligne de commande est plus user-friendly pour le 3éme age

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ça pourrait passer pour un troll, mais non, je m'explique.

    En discutant avec mes parents, la famille et les personnes de leur générations, ils trouvent l'utilisation de l'informatique trop compliquée, car cela fait appel à beaucoup de mémorisation visuelle et une capacité à être curieux et cliquer partout dans le "clickodrome" pour trouver la fonction que l'on recherche (ils ne sont pas de la génération "zapping").

    Ayant eu une formation plus "scolaire" enfants et un travail plus par le texte que l'image dans leur vie professionnelle, ils préfèrent avoir une procédure écrite sur les actions à enchainer pour faire une action.

    Seulement avec les interfaces graphiques, les options changent de place d'une versions à l'autre, il y a beaucoup d'éléments visuels (la vue deviens généralement moins bonne au cours des années) et les applications peuvent s'ouvrir à différents endroits sur l'écran.
    Beaucoup d'élément qui nécessite une plus grande plasticité mentale.
    D'autant plus que la plupart s'y sont mis "la tête sur le billot", car c'était l'ordinateur et le courriel pour voir les photos des petits enfants ou plus de photos du tout !!

    Ils ont plus de difficultés à retenir et pas vraiment de motivation pour apprendre (je ne parle pas des passionnés que l'on peut rencontrer à tout age et dans tous les domaines), ce qui les fait repartir plus ou moins à zéro à chaque utilisation (après 8 ans, mon père n'a toujours pas voulu associer le mot "touche entrée" à la touche entrée [elle est où ?], parce que ce n'est pas marqué dessus sur son clavier, et au boulot dans les années 80 il travaillait déjà sur un clavier, et ce n'est pas le seul de sa génération à NE PAS VOULOIR RETENIR, ça ne les intéresse pas, seul le contact familial les intéresse).

    Finalement, faire une lettre en TeX sera plus simple pour eux s'ils ne sortent pas du modèle par défaut, certe, ce n'est plus wysiwyg, mais l'enchainement des commandes est visible, donc il n'ont pas à interpréter les réactions de l'éditeur de texte quand un style ne veut pas disparaître (ex une phrase en gras, suppression de la phrase, mais quand la personne retappe, le style gras est toujours selectionné).

    De même pour toute autre activité, cela sera plus simple de lire un document papier qui explique étape par étape les commandes a effectuer.
    Pas de réflexions, on applique bêtement les procédures.

    Malheureusement, je n'ai pas le temps, ni l'envie d'ailleurs de me faire des scénarios de cas d'utilisation pour leur écrire ce genre de procédures.
    Mais il y a un besoin réel, en dehors des personnes motivées, je n'ai rencontré personne qui soit un peu agé qui était content des IHM actuelle, et les effets 3D et toussa ça leur passe à une altitude stratosphérique au dessus de leur tête.

    Pour conclure, la ligne de commande n'est pas user friendly si on ne sait pas ce que l'on fait car on doit apprendre la syntaxe.
    Ecrire dans une langue étrangère, c'est dur, recopier un texte d'une langue étrangère, c'est simple.
    Voilà pourquoi les discussions sur les lignes de commandes partent en Troll systèmatiques.
  • # Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour,

    Après pas mal d'années d'utilisation intensives de Linux, j'ai regardé évoluer les choses d'un peu plus loin depuis quelques années.

    Mon sentiment, c'est qu'après de très rapide progrès au début des années 2000, linux stagne depuis pas mal de temps (pour le problème de son utilisabilité par le grand public). En gros, les principaux problèmes qui existaient en 2005 sont toujours la.

    Quelques exemples:

    - Pas moyen d'avoir du Wifi qui marche du premier coup en WPA, dès l'installation, sans aucune bidouille. Et ce même avec du vieux materiel pour lequel les drivers existent depuis longtemps. En tout cas ça ne m'est jamais arrivé, malgrès de nombreux essais sur différentes distribs.

    - Toujours pas de drivers ATI corrects, malgré la libération des specs.

    - L'installation de Grub reste très aléatoire (j'ai l'impression que j'avais moins de pb avec Lilo...). Et n'avoir plus ni windows ni linux apres une tentative d'installation, c'est particulièrement rageant.

    - Le support des Webcam reste très aléatoire également. Même en faisant gaffe à l'achat, on se retrouve facilement dans une situation ou les drivers existent, mais sont très complexes à installer (recompilation du noyau, gare aux mises a jour...) et instable. La aussi, c'est penible, surtout si on a fait gaffe au départ.

    Et pourtant, je reste fan de Linux. Mais j'attends toujours le jour ou à la fin de l'install, tout marchera bien.
    • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

      Posté par Anonyme . Évalué à 2.

      1) ça marche chez moi sans aucun problème sur plusieurs pc différents.
      2) les drivers libres sont 1000x plus stable que les drivers proprios et qui plus est la mise en veille ou en hibernation fonctionnent. Après pour les jeux 3D je veux bien que cela ne fonctionne pas des masses mais bon sur la partition windows de mon portable la carte graphique fait tourner les jeux mais au bout de 10 minutes je peux faire cuire un oeuf (litéralement) sur mon pc et le système freeze... Alors bon je préfère un truc qui fonctionne pas qu'un truc qui me pète mon matos...
      3) Jamais eu de problème avec Grub et un live CD te permet de tout de façon de récupérer cela sans trop de problème. Essaye de faire un truc pareil avec windows si tu as ton MBR de péter...
      4) Essaye d'utiliser une imprimante lambda sous Vista c'est rigolo aussi et qui plus est le problème des webcams a bien évolué dernièrement. Enfin bon moi j'ai demandé si la webcam fonctionnait sous linux, le vendeur disait que oui, j'achète, j'essaye, ça marche pas je ramène et je retente (c'était il y a 2 ans). La même webcam a toujours refusé de fonctionner sous windows malgré les drivers officiels logitech...

      Pour ton dernier point un windows qui fonctionne à la fin de l'installation à partir du CD Microsoft sans mettre de drivers externe cela existe? Dans mon expérience jamais, des linux oui (si l'on fait un peut attention au matos).
      • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

        Posté par . Évalué à 1.

        Note que mon post ne cherchait pas à établir une comparaison avec Windows... Même si Windows était si mauvais que ça, ça ne changerait rien à mes remarques.

        Quand au fait que Windows ne marche pas sans drivers externes, je trouve la comparaison discutable. En soit l'utilisation de drivers externe n'est pas un problème si leur installation se fait facilement, quel que soit l'OS.

        Pour ce qui est de Grub, live-cd ou pas, si grub refuse de s'installer correctement tu es mal.
      • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

        Posté par . Évalué à 1.

        > 1) ça marche chez moi sans aucun problème sur plusieurs pc différents.
        Mais bon sang, pourquoi faut-il répéter à chaque fois que cet argument n'a *AUCUNE* valeur ?
    • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai une expérience de 10 ans de Linux au quotidien. Je peste plus souvent contre MSWindows et ses pilotes de périphériques au boulot.

      Quand tu dis :

      - Pas moyen d'avoir du Wifi qui marche du premier coup en WPA, dès l'installation, sans aucune bidouille. Et ce même avec du vieux matériel pour lequel les drivers existent depuis longtemps. En tout cas ça ne m'est jamais arrivé, malgré de nombreux essais sur différentes distribs.


      Mon expérience est que la cause de non-fonctionnement de la Wifi est en général un pilote Linux déficient car trop jeune (la faute à la distrib qui l'a intégré au forceps) ou une mauvaise configuration (exemple : ces deux défauts pour la distrib Asus-xandros de certain Eeepc d'Asus, une modif et ça roule, la faute à Asus), une mauvaise intégration par la distrib. Où est la faute à Linux dans ce cas là ? J'ai eu les mêmes problèmes avec MS Windows avec certains pilotes. Idem pour d'autres matériels.

      Les pilotes ATI fonctionnent très bien pour la plupart. Cela dépend... des modèles de cartes graphiques. Généraliser comme ça, c'est stérile. Installer un pilote ATI sous MS Windows XP n'est pas toujours plus simple pour un débutant.

      Les progrès sur les Webcam sont énormes en quelques années. Ta Webcam ne marche pas correctement ? Qu'attends-tu pour faire un rapport de bogues ou aider à la mise au point du pilotes ? C'est le libre ici, pas le supermarché machin où on ne fait que se servir.
      • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai bien précisé que je ne critiquais pas Linux en lui-même mais que je me plaçait dans le contexte de son utilisation par le grand public.

        Donc les remarques sur les responsabilités relatives de la distrib et de l'OS ou sur mon incapacité à faire des rapports de bugs sont hors-sujet.

        Je ne fais que faire un constat, j'ai bien précisé qu'il s'agit de mon expérience et de l'éclairage qu'elle me semble donner sur les difficultés que peuvent avoir les débutants (moi j'ai toujours réussi à m'en sortir). Ce n'est pas un jugement sur un OS et encore moins sur une communauté. Inutile d'être si aggressif.


      • [^] # Re: Déçu par la tournure que ça a pris ces dernières années

        Posté par Anonyme . Évalué à 1.

        Installer un pilote ATI sous MS Windows XP n'est pas toujours plus simple pour un débutant.

        Surtout dans le cadre d'un pc oem où parfois tu ne peux installer que la version fournit par la marque de ton pc. La version officielle ATI refusant de s'installer.
  • # "ce sont eux qui ne sont pas prêts pour GNU/Linux. "

    Posté par . Évalué à 6.

    Qui ça eux? Les utilisateurs potentiels de GNU/Linux qui le critiquent? Pas seulement.

    Ne sont pas prêts pour GNU/Linux:
    - les utilisateurs qui s'en foutent de GNU/Linux. Je pense à la masse anonyme et majoritaire des "windowsiens qui ne connaissent que Windows" et pour qui les formats de fichiers naturels sont "wmv, doc, pps, exe." Ceux qui envoient des fichiers avec des formats fermés en pièce jointe, agrémentés d'un très délicat "Si tu peux pas l'ouvrir il te faut winchose bidule, je l'ai en version crackée si tu veux." Le grand public n'est pas prêt à faire preuve d'un peu d'ouverture d'esprit.

    - les webmasters. Combien de sites Web considèrent encore que "Adobe Flash", "Windows Media Player", "Silverlight" et parfois "Internet Explorer" peuvent et doivent être installés par tout le monde? C'est totalement contraire à l'esprit d'ouverture qui a fondé le Web, mais ils s'en foutent totalement.

    - les fabricants de matériel. Ils vendent des "boîtes noires" sans spécifications, agrémentées d'un blob binaire qui les fait tourner sur quelques systèmes d'exploitation. ça devrait tout simplement être interdit: j'achète du matériel, je devrais avoir les spécifications avec. La loi impose de fournir un "mode d'emploi", le "mode d'emploi" d'une imprimante ce sont ses spécifications, autrement dit "Comment je dois lui causer pour qu'elle imprime."

    - les Ministres de la Culture ;) Plus sérieusement, même les institutions ont du mal à respecter le principe d'égalité entre les citoyens, dont l'application au monde numérique s'appelle tout simplement "l'intéropérabilité". Exemple parmi tant d'autres: Le CNED a adopté le ".doc" comme format d'échange entre élèves et professeur.

    Avant même de se demander si GNU/Linux est prêt pour "le monde", commençons par regarder ce qui dans "le monde" n'est pas prêt. Et agissons en conséquence.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Mauvaise fois avérée

    Posté par . Évalué à 0.

    Cet article, sa promotion et les plus ou moins jeunes moules de linuxfr devraient redescendre sur terre.

    Parce que ces gens de mauvaise fois caractérise particulierement bien l'échec de linux en tant qu'entité vis à vis du grand public.

    Linux est partout. Soit. Sur du mobile, sur des bornes internet, sur des systèmes embarqués... etc... or, malheureusement, Linux en tant que desktop, user friendly est de plus en plus à la ramasse.

    Et ces personnes, qui me moinseront, qui considère que les gens utilisant un ordinateur sont des idiots parce qu'ils n'adhère pas aux préceptes des geeks peuplant ce forum, ca me fait doucement marrer.

    Parce que beaucoup de ces personnes créé du contenu, utilise l'outil informatique pour travailler, s'amuser, et pas seulement bidouiller pour installer un driver libre. Les traiter d'idiots, ca me gonfle. Parce que les véritables idiots sont ceux qui se gargarisent avec des préceptes dépassés et qui considèrent que ceux qui n'adhère pas n'ont pas les capacités de le faire.

    Linux est devenu pourri. Les applis moisies. Merci Apple. Pour le fun, le gain de temps et la productivité que tu m'as apporté.

    Juste pour info, mon premier linux, c'etait debian potato. Depuis on a rien fait de mieux et j'ai switché.

    Allé, tous sur le moins :)
    • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

      Posté par . Évalué à 2.

      Bon pour le troll, je viens moi même d'acheter un macbook, et si je trouve macosX plutot sympa, les concepts plutot interessants (le finder, spolight plutot génial, quicklook, etc...), et une finition de très bon niveau (hard comme soft); je ne vois pas ce que tout le monde lui trouve de si exceptionnel, surtout en terme de productivité (sans compter l'étrange layout du clavier)... on va lentement sur MacOS... mais bon je découvre et je n'ai même pas encore ouvert Xcode, automator, time machine et surement plein d'autres choses. Enfin bref, je préfère encore mon kde. Mais bon, cest juste pour le troll.

      Ensuite oui, je trouve que tu as parfaitement raison, on en devient intolerant. Les gens se foutent des standards, veulent du tout intégré dans leur workflow de travail, etc... avoir des applis faites pour marcher sous des environnements différents est contre productif.
    • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Linux est devenu pourri. Les applis moisies. Merci Apple. Pour le fun, le gain de temps et la productivité que tu m'as apporté.

      Le jugement est un peu dur. On n'aime ou pas le style ubuntu, mais indubitablement cette distribution est utilisable avec zero connaissances en dehors de la manipulation de la souris et du clavier.

      Pour les applications "pourris", dans 95% des utilisations, les gens n'utilisent pas les fonctionalitées qui font les différences entre un logiciel pro et un logiciel amateur.

      Dans les exemples un peu extrême, je n'aurais jamais pensé utilisé MSPAINT pour faire une reproduction de Mona Lisa, et pourtant des fous sur le net le font par défi :
      http://www.dailymotion.com/relevance/search/mona+lisa+mspain(...)

      Donc pour le pro, ces fonctionalités plus policés lui font gagner du temps de travail, mais in fine, ce n'est pas l'outil qui compte, c'est ce qu'on en fait. Et puis Apple est justement là pour remplir cette niche.

      Ce qui est marrant, c'est que je n'ai pas d'apriori contre Apple et je trouve leur design vraiment sympa, mais je ne supporte pas de travailler sur ce système parce que je le trouve trop "neuneu" dans l'ergonomie pour qu'il n'y ait pas de confusion possible dans l'esprit de l'utilisateur.
      - La souris 1 bouton, obligé d'utiliser 2 mains pour avoir un menu contextuel
      - Les animations qui durent ~1s (exemple d'ouverture et de fermeture de fenêtre), et ça depuis le système 6.
      - Les menus coincés dans la barre d'outils du haut
      et pleins de petits détails dans ce style.

      Le tout me donne l'impression d'être sur un paquebot de luxe où je crie les ordres dans un tube qui sont ensuite executé par la salle de machines contrairement à un OS plus réactif ou on tient directement la barre.

      Je comprend la philosophie d'Apple, mais j'aime pas être pris par la main quand je suis sur un ordinateur. En plus je trouve que tous ces délais ralentissent le flux de travail in fine.
      Chacun ses goûts.
    • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

      Posté par . Évalué à 3.

      Parce que beaucoup de ces personnes créé du contenu, utilise l'outil informatique pour travailler, s'amuser, et pas seulement bidouiller pour installer un driver libre. Les traiter d'idiots, ca me gonfle. Parce que les véritables idiots sont ceux qui se gargarisent avec des préceptes dépassés et qui considèrent que ceux qui n'adhère pas n'ont pas les capacités de le faire.

      Euh ... Chez moi c'est ma femme avec son windows qui a des problèmes ... Moi mon NetBSD il tourne comme une horloge. Et, pour ton information, la plupart des distributions majeures tournent très bien, et on peut les utiliser sans problème.

      Moi ce qui m'agace, ce sont les gens qui passent leur temps à critiquer Linux, sans dire que windows a autant de problèmes que Linux (ces mêmes gens qui te disent, alors que tu n'as rien demandé, que ton linux c'est de la merde, ça a 20 ans de retard, etc ....., que windows c'est le meilleur, que tu devrais changer pour des raisons que je ne comprends pas vraiment, et qui deux jours apres se plaignent qu'ils ont du formatter leur disque dur parce qu'ils ont choppé une cochonnerie, ou que leur windows est tombé en rade). Ils sont différents c'est tout. Alors si toi tu as trouvé ton bonheur sur macosX, tant mieux pour toi, restes-y. Mais macosX a aussi ses problèmes, tu t'en rendras compte ...

      Juste pour info, mon premier linux, c'etait debian potato. Depuis on a rien fait de mieux et j'ai switché.

      Ben tu l'as cherché aussi .... Debian .... Laisse moi rire :)

      Sinon, essayes FreeBSD ca te fera du bien .... (PC BSD a l'air User Friendly si c'est ce que tu cherches).
    • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

      Posté par . Évalué à 6.

      Linux est devenu pourri. Les applis moisies.

      Quelle mauvaise foi! Les distributions GNU/Linux n'ont jamais été aussi simple à installer/utiliser et elles te fournissent des centaines de logiciels de qualité gratuitement et sans coup fourré (pas de spyware, pas de pubs contextuelles...).

      Alors bien sûr MacOS X est plus newbie friendly, mais ça se paye (cher) en € et en liberté.
    • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

      Posté par . Évalué à 2.

      Linux est devenu pourri. Les applis moisies.

      Pourquoi ? De quelles applications parles-tu ?

      Quand on balance ce genre de réflexion, la moindre des choses serait d'argumenter un peu ; se contenter de phrases laconiques c'est se décrédibiliser passablement aux yeux de tout le monde...
      • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

        Posté par . Évalué à 2.

        Mauvaise foi ou maladresse je ne sais pas... Toute fois il est clair que l'offre logiciel sous GNU/Linux et FreeBSD n'est pas encore au niveau de ce qu'il y a sous Windows ou MacOS.

        Citons la MAO (Cubase, Abelton Live, etc...) et la CAO (Autocad et consors). Linux n'est clairement pas au niveau. (je parle pas du niveau technique, mais du niveau "de facto")

        Par contre, pour être précis, on ne peut pas dire que GNU/Linux soit devenu pourris. Il faut se rappeler du chemin parcourus depuis 1991...

        Je rêve qu'un jour les constructeurs se rendront compte de ce qu'il ont à gagner avec le logiciel libre. Ils pourront s'affranchir de leur dépendances à un (des) éditeur(s) de logiciel et proposer à leur client un _produit fini_ (matériel+logiciel) qu'ils pourront contrôler à moindre frais... Adapter à leur image/corps de métier...
        • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Peut-on mettre MAO et CAO comme des références d'une utilisation privée (sous entendu chez soi à titre personnel) ?
          • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Hum, la MAO oui, clairement. Il y a beaucoup de groupe amateur qui s'autoproduisent.
            • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

              Posté par . Évalué à 0.

              Euh, que je sache, il est possible de s'enregistrer/composer aussi facilement sous linux que sous windows. Chaque logiciel n'étant pas assez intuitif pour que n'importe qui puisse s'en servir, il faut soit passer par des didacticiels ou avoir des amis qui peuvent expliquer les bases.

              Alors ok, il existe plus de tutos pour cubase/protool... que ardour/rosegarden... et l'offre logiciel est surement plus conséquentes sous windows mais mon point est que la MAO sous linux c'est faisable pour un amateur comme pour un pro (voir les postes à propos du Studio Dave sur linuxjournal.com)
            • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

              Posté par . Évalué à 1.

              Un amateur qui utilise un logiciel professionnel chez lui n'est pas une référence pour valider la pertinence de l'utilisation des distributions Linux (et pas de Linux lui-même qui en est le noyau) chez soi.

              De plus, on compare des logiciels propriétaires (en général payants) avec du libre (en général gratuit). Dans le domaine cité, il existe des logiciels propriétaires qui fonctionnent très bien sous Linux. Linux est une plateforme qui accueille aussi bien du libre (c'est philosophiquement mieux) que du propriétaire. Quand on connait ça, dire que Linux est pourri, n'a pas de sens.
              • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

                Posté par . Évalué à 4.

                Un amateur qui utilise un logiciel professionnel chez lui n'est pas une référence pour valider la pertinence de l'utilisation des distributions Linux (et pas de Linux lui-même qui en est le noyau) chez soi.

                Ah bon ? Depuis quand et pourquoi ? Le fait qu'il soit amateur fait de lui un idiot qui n'a aucune valeur ?
                Faut etre un developpeur pro pour avoir droit au chapitre aussi ?

                Tous les utilisateurs comptent, et plus ils sont nombreux dans leur categorie plus ils comptent.

                Je connais plein de gens qui utilisent des softs de MAO pro, qui les ont payes, sans etre des pros eux-memes, ce sont simplement des passionnes et ils savent tres bien tirer parti des softs en question.
              • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                >Un amateur qui utilise un logiciel professionnel chez lui n'est pas une référence

                tu as raison, je vais arréter d'utiliser apache, c'est trop professionnel pour juste mon hébergement perso.

                pis, je vais retourner sous notepad. emacs, c'est pour les pro.

                Je ne sais pas si tu connais le milieu de la musique amateur, mais j'en doute quand je lis ton commentaire. Un homestudiste, c'est un gars qui en connait autant qu'un pro. juste que ce n'est pas "encore" son métier.

                >Dans le domaine cité, il existe des logiciels propriétaires qui fonctionnent très bien sous Linux.

                ah oui ? un équivalent de protools ou cubase ? lesquels . Meme proprio, ca m'intéresse.

                Et pendant que tu y es, je veux bien une liste de cartes sons d'enregistremment multipistes parfaitement reconnue.
      • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

        Posté par . Évalué à 2.

        Quelques éléments de réponses :

        Création de petits films persos à la imovie.
        Gestion de bibliotheques photos à la iphoto (avec reconnaissance faciale, et placement des clichés sur une photo via exif)
        Création musicale intuitive (à la garageband)
        Sauvegarde incrémentale visuelle à la TimeMachine
        Media center
        Achat de musique en ligne


        Alors oui, il y a pleins d'applis que le font. Mais sans aucune cohérence visuelle (au niveau de l'interface puisque cela dépend de l'environnement), sans simplicité et sans intégration (par ex. Audacity ne va pas chercher du son dans la library amarok, alors qu'iphoto, imovie et garageband s'appuie sur itunes).

        Pour configurer une sauvegarde, j'ai simplement à brancher un disque externe et à appuyer sur un bouton, pour acheter de la musique, je lance itunes, et je cherche et j'achete. Pour remixer le son fraichement acheté, je n'ai qu'a lancer garageband et a glisser deposer depuis itunes mon morceau. Pour trouver toutes les photos de ma chere et tendre, je n'ai qu'a lancer la reconnaissance faciale sur mes quelques 18000 photos numériques et c'est dispo.

        Bref. Debat illusoire. Mais que ceux qui change un jour de cremerie et qui se mettent quelques semaines sur Apple se souviennent de ce message.
        • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui mais moi, je veux composer avec une fonctionnalité inexistante chez iApple. Comment je fais ?
          J'ai un bogue dans tel iLogiciel ? Comment je fais ?
          L'interface visuelle du iBidule ne me plaît pas. Comment je fais pour la modifier ou pour demander au(x) développeur(s) de faire un gestionnaire de thèmes ?

          Bin oui ces iMachins sont pas libres donc l'extension ou l'amélioration doit attendre le bon vouloir d'iApple avec moult iEuros. iHi.
          • [^] # Re: Mauvaise fois avérée

            Posté par . Évalué à 1.

            Tout a fait.

            Le probleme c'est qu'en pratique, dans le monde reel, aujourd'hui, il est plus facile de faire ce que tu veux avec les softs d'Apple qu'avec les LL sous Linux.

            Alors super tu peux modifier l'UI de ton soft sous Linux si tu veux, mais cela ne changera rien au fait que pour la plupart des gens les softs d'Apple repondent mieux a leurs besoins, ils marchent tout de suite, et il n'y a pas besoin d'aller corriger des problemes dedans dans l'enorme majorite des cas.
            Alors leur dire que les LL c'est super car ils peuvent aller corriger eux memes les problemes qu'ils rencontrent sous Linux ca va bien les faire rire, une fois leur fou rire termine ils te diront qu'ils preferent utiliser un soft qui en utilisation reelle ne leur pose pas de problemes et ne leur demande pas d'ecrire du code ou d'attendre que qqe un corrige les nombreux problemes, et ca c'est Apple.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.