OpenStreetMap : pourquoi vous devriez l'utiliser

70
7
mai
2013
Open Data

OpenStreetMap (OSM), souvent appelé « la Wikipédia des cartes », gagnerait à être plus connu parmi les libristes. Je suis moi-même un contributeur récent, puisque j'ai appris à contribuer à OpenStreetMap grâce à une sympathique personne qui animait le stand OSM au FOSDEM 2013… et je suis devenu, depuis cette date, un contributeur assidu.

Nous vous laissons découvrir ce retour d'expérience dans la suite de la dépêche.

NdM : merci à Alexis de Lattre pour son journal.

Sommaire

Base de données et moteurs de rendu

Tout d'abord, il faut bien comprendre qu'OpenStreetMap en lui-même n'est que la base de données d'informations géographique (330 Gio sans compression et 20 Gio avec une compression PBF) et non un moteur de rendu ou de navigation. Le site openstreetmap.org n'est qu'un exemple de rendu proposé par le projet, et je le trouve d'ailleurs assez mauvais car on ne peut pas faire de recherche par point d'intérêt et il ne tolère aucune erreur de frappe sur les adresses. Il existe par exemple des moteurs de rendu thématiques comme OpenCycleMap, qui offre un rendu étudié pour les cyclistes, ou OpenPisteMap et OpenSnowMap qui sont spécialisés pour les skieurs. Il existe aussi des cartes éditées par des associations pour mettre en avant les aménagements cyclables d'une ville, voici celle de Lyon par exemple, proposée par l'association la ville à vélo.

Il existe également un rendu francisé d'OpenStreetMap, disponible sur tile.openstreetmap.fr, où les boulangeries sont représentées par une baguette de pain au lieu d'un bretzel, où le logo des bureaux de Poste est sur fond jaune et où le logo des stations de métro est celui de l'opérateur de transport en commun de la ville !

OpenStreetMap, l'Île de Mann

OpenStreetMap, l'Île de Mann

OpenPisteMap, Chamonix

OpenPisteMap, Chamonix

OpenCycleMap, La Haie

OpenCycleMap, La Haie

Hors ligne et points d'intérêt

Mais, là où je trouve qu'OpenStreetMap fait vraiment la différence, c'est quand je l'utilise sur mon téléphone mobile avec l'application Android OsmAnd (OpenStreetMap Android), disponible sous licence GPL. Les deux fonctionnalités qui font la différence sont :

  1. la possibilité de télécharger la carte en local sur son téléphone au format vectoriel et de pouvoir l'utiliser hors ligne. En France, il y a une carte par région à télécharger. Cela permet d'utiliser la carte de façon fluide même quand la couverture réseau est mauvaise. Cela permet aussi d'utiliser la carte à l'étranger sans se ruiner à cause de l'itinérance de données !
  2. la classification stricte des points d'intérêts. Envie d'un croissant ? Vous pouvez demander à l'application de vous donner la liste de toutes les boulangeries dans un rayon donné. Pas d'argent pour le payer ? Demandez-lui la liste de tous les distributeurs de billets les plus proches. Le réfrigérateur est vide ? Il vous fournira la liste de tous les supermarchés à proximité. Un besoin pressant ? Il a la liste de toutes les toilettes publiques. Une soif soudaine et pas un sou en poche ? Il vous donnera toutes les fontaines d'eau potable des environs. Une lettre à poster ? Il sait vous afficher la liste des boites-aux-lettres de La Poste ! Sachez qu'il y a un peu de paramétrage à faire pour obtenir ces filtres très précis. Par exemple, pour créer un filtre pour les distributeurs de billets, il faut aller dans le menu « Rechercher », puis « Filtre Personnalisé » puis « Autre », cochez « Distributeur Automatique » puis « Fermer » et enregistrez votre filtre via le logo représentant une disquette.

Applications mobiles

Sur Google Play, OSMand est disponible en version gratuite limitée à 10 téléchargements de cartes ou en version payante (6 €) sans limite quant au nombre de téléchargements. La version disponible sur F-droid n'a pas de limitations mais est très ancienne. Ces deux raisons font qu'aujourd'hui j'utilise plus souvent OpenStreetMap que Google Map sur mon téléphone portable. Si vous connaissez d'autres bonnes applications OSM pour téléphone mobile, indiquez-les en commentaire de la dépêche !

Il est possible de charger des cartes OpenStreetMap dans certains GPS de voiture, notamment les GPS Garmins (voir ces instructions). Adieu les mises-à-jour de carte payantes…

OsmAnd

OsmAnd

OsmAnd, Bois de Vincennes, Paris

OsmAnd, Bois de Vincennes, Paris

La consécration : une première carte Michelin basée sur OpenStreetMap !

Michelin a édité il y a quelques mois une carte de Clermont-Ferrand et de ses environs basée sur les données d'OpenStreetMap ! Cette carte est en vente ; on peut l'acheter en ligne sur fnac.com par exemple. Le rendu des données d'OpenStreetMap a été réalisé par Michelin : le style et les couleurs sont donc identiques aux autres cartes Michelin de la même série.

Pour réaliser cette carte, Michelin a dû compléter les données présentes dans OpenStreetMap à certains endroits (ajout de rues manquantes, sens uniques, etc.) et a donc contribué à OpenStreetMap. Vous trouverez plus d'informations sur cette carte Michelin unique en son genre dans cet article intitulé OSM met la gomme.

Contribution

Mais ne vous contentez pas d'être un simple utilisateur alors qu'il est si facile de monter en grade et de devenir contributeur ! Pour cela, il vous suffit d'ouvrir un compte sur le site openstreetmap.org puis d'utiliser l'application de votre choix pour contribuer à la carte. L'application de référence pour contribuer s'appelle jOSM. Elle est codée en Java donc ça tourne sur n'importe quel système. Elle est présente dans toutes les bonnes distributions Linux. Ce n'est pas très compliqué à utiliser, mais vous gagnerez beaucoup de temps d'apprentissage si vous demandez à un connaisseur de vous en montrer le fonctionnement, et que vous faites votre première contribution avec lui. Il est aussi possible de contribuer à la carte directement depuis le site openstreetmap.org sans installer d'application dédiée, grâce à une interface en Flash dénommée Potlatch 2 qui se lance via le bouton Modifier en haut à gauche de la page. Une interface alternative en HTML5, dénommée iD, est en cours de développement ; vous pouvez voir une vidéo très prometteuse sur la page d'accueil du projet.

jOSM, Burj al Arab, Dubaï

Ce qui est génial quand on contribue à OpenStreetMap, c'est que, quand on soumet une amélioration pour la carte, cette amélioration est visible sur le site openstreetmap.org cinq minutes après (en tout cas pour le niveau de zoom maximal ; il faut attendre un peu plus longtemps pour les niveaux de zoom inférieurs) !

Autre chose à savoir : pas besoin d'enregistrer une trace GPS pour contribuer à OpenStreetMap ! En effet, OpenStreetMap a un accord avec Microsoft qui lui permet de bénéficier des images satellites de Bing pour contribuer à la carte. Concrètement, pour ajouter une rue manquante dans OpenStreetMap, il suffit de la décalquer de l'image satellite ! Si vous savez faire un décalquage, alors vous avez toutes les qualités requises pour devenir contributeur OpenStreetMap !

En ce qui concerne la qualité de la carte d'OpenStreetMap, il faut savoir qu'elle est variable d'un endroit à l'autre en fonction de la densité de contributeurs. Concrètement, les grandes villes sont généralement très bien cartographiées (beaucoup mieux que des cartes commerciales d'ailleurs), alors qu'à la campagne la qualité varie selon les endroits.

Contribuer à OpenStreetMap est assez amusant, et toute la famille peut participer. On imprime une carte OpenStreetMap papier depuis le site Walking-papers et on part se balader en notant tous les éléments manquants sur la carte papier (les noms des rues, les sens uniques, les commerces, les boites aux lettres, les numéros des maisons, etc.). De retour à la maison après ce bon bol d'air, on se remet devant son écran, on lance jOSM et on ajoute/corrige tout ce qu'on a noté sur la carte papier. Un vrai jeu d'enfant !

J'espère vous avoir convaincu de contribuer à OpenStreetMap ! Vous pouvez commencer par améliorer la carte de votre quartier, puis celle autour de votre boulot, puis celle de votre lieu de vacances…

Autres outils

Quelques outils tournant autour d'OSM :

  • # LocationTech

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    J'en profite pour signaler l'existence depuis peu d'un consortium qui regroupent les professionnels intéressés par les outils de localisation OpenSource : LocationTech.
    L'url : http://locationtech.org/

    Bien entendu, il y a du OpenStreetMap dedans, mais pas seulement.
    C'est ouvert à toute entreprise, quelque soit sa taille, et qu'elle soit utilisateur ou fournisseur.

    PS : pour info, c'est adossé à la fondation Eclipse afin de bénéficier de tout son savoir-faire en terme de consortium OpenSource.

  • # Souvenirs, souvenirs

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pour montrer le chemin parcouru, une petite image de Paris faite fin 2006 quand j'ai tagué tous les segments qui étaient dans la base :

    Paris sur OSM avant et après 2006-12

    C'était le bon temps. On faisait tout au GPS ma bonne dame.

    Et en passant, les gens qui disent que l'Île de Mann a été la première à être entièrement cartographiée se plantent : L'Île de la Citée à Paris et l'Île Grande en Bretagne nord l'étaient avant ! :)

  • # Good

    Posté par . Évalué à  5 .

    Bravo, très bon article. Ça fait un bon support supplémentaire en guise de présentation de tout ce qu'on peut faire avec OSM ;)

    J'utilise également OSMAnd et je dois dire que ça nous a bien sauvé en Espagne & Portugal pour trouver les campings, plages, restaurants, …, sans utiliser de data.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à  6 .

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Good

        Posté par . Évalué à  4 .

        Il est extrêmement difficile de résoudre les problèmes posés par la génération de cartes de qualité de manière automatique. Bien sûr le texte doit être placé sans recouvrir des éléments essentiels, mais il y a énormément d'autres problèmes qui se posent: certains éléments doivent être représentés différemment à différentes échelles, d'autres doivent être légèrement déplacé pour améliorer la visibilité (par exemple, deux routes parallèles), le choix d'afficher ou pas un élément va dépendre de la densité d'information autour, etc. J'ai vu des logiciels comme ArcGIS faire cela, mais cela reste complexe et très difficile à complètement automatiser.Étant donné l'aspect dynamique d'OpenStreetMap, cela me semble très difficile d'intégrer cela.

        • [^] # Re: Good

          Posté par . Évalué à  2 .

          Créer un style tenant compte de tous les détails visuels et adapté à une quinzaine d'échelles de visualisation est un gros boulot. C'est déjà le cas du style par défaut d'OSM, le serveur cartographique utilisé (mapnik) permettant des représentations topmoumoute. Un autre style avec le même serveur et les mêmes données est celui osm-bright dev par mapbox.

    • [^] # Re: Good

      Posté par . Évalué à  4 .

      +1

      Un grand bravo pour cet article.

      J'ai commencé à "mapper" en 2009. En cette année, mon village était juste une tache grise très approximative traversé par une départementale. Depuis j'ai amélioré tout cela en allant de plus en plus loin autour de chez moi et dans les détails. En quelques années j'ai complété les rues et importé les immeubles du cadastre pour de très nombreuses communes.

      Dans certains secteurs, la précision et les détails dépassent ce qui existait à l'IGN ou sur les cartes d'état major. Mais l'idéal serait d'avoir un nombre de contributeurs plus élevé, et qui s'intéressent aussi aux zones rurales.

      • [^] # Re: Good

        Posté par . Évalué à  4 .

        Bonjour,

        Je m'etais cree un compte sur OSM il y a deja pas mal de temps, et je n'etais pas tres actif. Grace a un lien fourni ici, j'ai un peu regarde aussi les turotiels pour apprendre a editer la base de donnees OSM avec Potlatch.

        Du coup, je suis alle voir mon village, peu ou pas renseigne. J'ai eu un doute sur quelques rues, et pour confirmation je suis alle voir sur googlemaps. En faisant ca, je me suis dis que ca pourrait etre un bon moyen de remplir des villages vides d'infos.

        Est ce que ca a du sens de faire comme ca? Est ce que ca aide ou bien au contraire c'est plutot contre productif, par exemple du fait des erreurs potentielles de googlemaps (mauvaise separation et nommage des rues etc)?

        Y'a t-il des guidelines de bonne pratique sur comment proceder pour editer la base de donnees OSM? (source des donnees, fiabilite, coherence, typographie, convention de nommage (av., av, ou avenue?) etc).

        Merci
        /glattering

        • [^] # Re: Good

          Posté par . Évalué à  6 .

          Y'a t-il des guidelines de bonne pratique sur comment proceder pour editer la base de donnees OSM? (source des donnees, fiabilite, coherence, typographie, convention de nommage (av., av, ou avenue?) etc).?

          Au niveau des sources, le mieux c'est la connaissance du terrain : tes propres relevés, ta mémoire ou les sources de données compatible ce qui n'est pas le cas de google map, l'IGN ou Michelin. En typographie et nommage il faut mettre les noms les plus complets possible, c'est au logiciel qui génère les cartes de se démerder avec les abréviations.

        • [^] # Re: Good

          Posté par . Évalué à  8 .

          Y'a t-il des guidelines de bonne pratique sur comment proceder pour editer la base de donnees OSM?

          Oui : ne pas utiliser Google Maps !

          convention de nommage (av., av, ou avenue?)

          Tu peux commencer par le guide du débutant, les règles concernant la toponymie ou tout simplement l'aide sur le wiki.

          • [^] # Re: Good

            Posté par . Évalué à  1 .

            Merci a vous deux pour les precisions. Je vais regarder attentivement les liens proposes.

            windu.2b, tu sembles categorique sur le fait de NE PAS utiliser googlemaps, quelles sont les raisons principales? (Peut etre ce developpe dans les liens que tu as mis, mais j'aurais aime avoir un avis de premiere main)

            Merci
            /glattering

            • [^] # Re: Good

              Posté par . Évalué à  3 .

              Il n'existe aucun accord entre OpenStreetMap et Google Maps autorise le premier à utiliser les données du seoncd, tout simplement.
              Et comme Google Maps "pourrit" volontairement ses données, il vaut mieux éviter de jouer au con.
              Un exemple de ce que j'avance : la rue des Jonchets, à Cormelles-le-Royal (près de Caen) a été renommée rue des Jontchets (avec un 't' muet), dans Google Maps.

              • [^] # Re: Good

                Posté par . Évalué à  8 .

                De maniere generale, les cartographes incluent volontairement des "erreurs" dans leurs cartes pour pouvoir prouver qu'il y a eu copie.
                Le mot d'ordre est de ne copier AUCUNE carte existante lorsque l'on travaille sur OpenStreetMap.

                Seules les cartes satellites de Bing maps peuvent etre utilisee a l'heure actuelle car OpenStreetMap a un accord avec eux.

                • [^] # Re: Good

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Ok, merci a vous pour les eclaircissements, je comprends mieux. Je transfere l'info en meme temps que l'article sur OpenStreetMap!

                  Encore merci.

  • # iD

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Personnellement j'ai beaucoup de problèmes avec JOSM et il n'est pas des plus intuitifs. On m'avait fait une fois une réflexion "OSM est peut etre le wikipedia de la carte, mais il est beaucoup plus difficile d'y contribuer que sur wikipedia".

    Par contre pour l'utilisation par n'importe qui (non-geek), je conseille iD. Un petit éditeur en javascript assez intuitif. C'est encore une version beta mais c'est tout a fait utilisable pour les choses simples comme tracer des routes, bâtiments,…

    • [^] # Re: iD

      Posté par . Évalué à  3 .

      OMGWTFBBQ !

      Je viens d'essayer, cet éditeur est vraiment bien fait ! Je vous conseille le tutorial qui vous apprendra facilement comment cela marche !

      • [^] # Re: iD

        Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 07/05/13 à 13:02

        Testé très rapidement…
        Il m'a demandé de partager ma localisation, donc je croyais qu'il allait me montrer l'endroit où je suis.
        Perdu, il m'a placé dans je ne sais quelle grande ville Américaine où il a mis mon Firefox à genoux tellement y'avait d'infos à afficher.
        Ça à l'air pas mal, mais qu'est-ce que ça demande de ressources (et est donc lent et inutilisable) :(

        • [^] # Re: iD

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 07/05/13 à 13:38

          Ça utilise ta localisation seulement si tu acceptes suffisamment rapidement (un bug sans doute). Pour la lenteur c'est surtout le chargement des info qui prend du temps il me semble (et en cas de faible connexion internet), par exemple la ville américaine du début est surchargée.
          Passer en vue "openstreetmap" plutôt que "bing aerial mapping" (touche "b") permet aussi d'aller plus vite sur les connexions plus lentes. Tu as également un mode recherche avec la touche "f" pour changer d'endroit.

          Après ça reste une application complexe entièrement dans le navigateur en javascript, ça reste moins efficace qu'une application native (sans lancer de troll de langage de programmation).

    • [^] # Re: iD

      Posté par . Évalué à  5 .

      Puisqu'on parle d'iD, figurez-vous que la version 1.0 vient tout juste d'être publiée !

  • # Merci

    Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 07/05/13 à 12:19

    Merci pour cet article très complet.

    Je contribue de temps en temps aussi : pour les modifications de là ou j'habite mais aussi pour les manques rencontrés lors de mes vacances.

    Par contre je n'ai pas réussis à télécharger les carte pour une utilisation hors ligne sans appli.
    Ce serai pour faire un atlas pour trekbuddy.

    En voila la raison : openstreetmap bloque le téléchargement des tiles (http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Mobile_Atlas_Creator)
    Je suis du coup étonné que ce soit possible pour l'appli android.

    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à  2 .

      C'est le téléchargement systématique des « tuiles » (les images rendues à partir des données OSM) qui est interdit, probablement parce que ça représente un volume beaucoup plus important que les données vectorielles. Visiblement ce n'est pas ce que fait OsmAnd, qui a son propre rendu, si j'ai bien compris ce qui est dit ici.

      from __future__ import division

      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        OSMAnd a plusieurs rendu, dont un rendu basé sur les infos vectorielle ou il peut télécharger les tuiles de l'emplacement actuel.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # MapDroyd

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Pour une simple visualisation hors ligne (pas de navigation), il existe aussi MapDroyd gratuit mais non libre.
    Sinon, j’utilise de plus en plus OsmAnd+ à la place de Google Map.

    Pour les GPS Garmin, il faut savoir que des services de génération de cartes sont disponibles et permettent de les télécharger directement. Ceux que j’utilise régulièrement :
    http://garmin.openstreetmap.nl/, http://www.frikart.no/garmin/velgkart.html (avec différents rendus), http://fredericbonifas.free.fr/osm/garmin.html, une liste plus complète est donnée sur le wiki.

  • # Appli hors-ligne sous linux?

    Posté par . Évalué à  5 .

    Existe t'il une bonne application similaire a OsmAnd mais pour un desktop Linux?
    A l'approche des vancances, cela pourrait être vraiment pratique d'avoir OSM sur un pc portable quand on est dans un camping sans wifi.

    J'ai essayé Marble mais l'affichage des cartes OSM est vraiment immonde (visiblement du fait d'un redimensionnement non-contrôlable des les tiles).

    La solution est peut être d'installer un serveur de tiles OSM + apache sur l'ordinateur portable mais c'est loin d'etre simple pour le commun des mortels.

    • [^] # Re: Appli hors-ligne sous linux?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Marble http://edu.kde.org/marble/

      Mise en cache (avec réglage de la taille sur disque) au fur et à mesure ou en demandant une région précise (télécharge plusieurs niveaux de zoom).
      Calcul d'itinéraire à partir de service en ligne.

      Vraiment très pratique !! Et développement actif.

    • [^] # Re: Appli hors-ligne sous linux?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Il y a aussi une appli pour GNOME en développement : https://git.gnome.org/browse/gnome-maps/

    • [^] # Re: Appli hors-ligne sous linux?

      Posté par . Évalué à  2 .

      J'utilise pour ma part navit que je laisse tourner sur mon netbook le temps du trajet. Un peu comme un "TomTom" basé sur des cartes issues d'OSM que je télécharge à l'avance. Mode visuel, synthèse vocale à la Linux et tout et tout… Je ne sais pas si ça répond précisément à ton besoin car c'est pas le logiciel le plus adapté pour regarder tranquillou le plan du quartier voisin (quoi qu'il le fasse sans problème), c'est surtout un logiciel de navigation, que je couple avec un récepteur GPS bluetooth, et roulez jeunesse :)
      Des données carto souvent bien plus à jour que les GPS commerciaux.

      À noter également, mapsomatic permettant de générer des plans de ville ou de zone personnalisée, au format vectoriel ou bitmap, avec l'index des rues inclus, le tout prêt à être visualisé ou imprimé.

  • # Montagne

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 07/05/13 à 14:14

    Le domaine dans lequel je pourrais aider, si je savais comment, c'est la montagne.
    - les sentiers en été / automne
    - les itinéraire de ski-rando en hivers / printemps

    Je prends presque toujours une trace de mes randonnées, ne serait-ce que pour la géolocalisation de mes photos. Ce serait dommage de ne pas en profiter.

    Pour les sentiers j'ai bien vu qu'il existait un tag highway=footway mais est-ce bien adapté ? Coté rendu il faudrait à minima des courbes de niveau, mais clairement on attirera pas les montagnards tant qu'on n'approchera pas la qualité des fonds de cartes de l'IGN (ou de CNS pour la Suisse). Après réflexion ce n'est pas tant les itinéraires qui sont intéressants que le rendu du terrain.

    • [^] # Re: Montagne

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Quelque chose comme ça : http://francetopo.fr/, sachant qu’une grande partie des itinéraires en France (GR) sont protégés par la FFRP et que les discutions n’ont toujours pas abouties ce qui empêche pour le moment leur inclusion comme itinéraire de randonnée dans OSM. Les sentiers, routes etc. servant de support à ces itinéraires sont bien entendu autorisés et mappés…

      • [^] # Re: Montagne

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        J'adore l'avertissement préalable :)

        AVERTISSEMENT PRÉALABLE

        Afin de vous épargner toute nomination superfétatoire aux Darwin Awards, nous tenons à vous informer préalablement d'une réalité indubitable quant au contenu de ce site : la qualité de la cartographie ci-offerte, bien qu'en perpétuelle amélioration, ne permet pas pour l'heure la préparation de randonnées en milieu naturel. Si tel est votre projet, nous vous invitons à refouler au plus vite vos pulsions de mort, et à bien vouloir n'utiliser que des cartographies adéquates comme la série TOP25 de l'IGN.

        Ceci dit je n'ai pas encore vu sur le site comment envoyer un itinéraire, je regarderai ça ce soir. Merci pour le lien.

    • [^] # Re: Montagne

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Pour les sentiers de rando, ce n'est effectivement pas footway, mais path :
      http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Highway%3Dpath

      Si c'est une piste assez large, on passe au track :
      http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Highway%3Dtrack

      Pour la montagne, en plus de francetopo, on a opensnowmap http://www.opensnowmap.org/ et d'autres projets dans les cartons parmis toutes les idées qui fourmille dans l'écosystème de la cartographie libre.

      • [^] # Re: Montagne

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Merci pour l'info. À propos d'opensnowmap j'ai effectivement vu 2 ou trois itinéraires de rando (points orange). Pour cela aussi faut-il uploader sur http://www.openstreetmap.org/traces ? et existe-t-il un tag dédié ? Je pourrais chercher par moi-même mais si tu as l'info ça me gagnerai du temps.

        Merci

        • [^] # Re: Montagne

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Téléverser tes traces ne crée pas de la donnée dans la base cartographique, cela crée un support de plus (avec les imageries et éventuellement le cadastre) pour cartographier les chemins parcourus.
          Donc oui, il y a des étiquettes (tags) spécifiques aux itinéraires de ski balisés. Par contre, si c'est du hors piste, je ne sais pas comment ça se gère.

          Par ailleurs, je rappelle ici qu'il faut veiller à ne pas reporter les marques déposées de la FFRP concernant les circuits de randonnées (si jamais ceux-ci seraient empruntés par les skieurs), mais pas de soucis pour étiqueter les chemins en fonction de l'usage ou du balisage des domaines nordiques.

          Sur OpenSnowMap, il y a un petit guide sympa pour les pistes nordiques :
          http://www.opensnowmap.org/iframes/how-to-fr.html

  • # made in france

    Posté par . Évalué à  1 .

    Il est devenu quoi le projet de cartographie franco-français (dont j'ai oublié le nom) et financé par notre cher gouvernement (qui ne savais pas quoi faire de tout l'argent qu'il y a dans les caisses) ??

    • [^] # Re: made in france

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Celui-ci? http://www.geoportail.gouv.fr/accueil

      Ça part de l'IGN, des gens qui niveau cartographie ont… une certaine expérience.

      (marrant de voir les "Carte de l'état-major (1820-1866) en couleurs" pour certaines zones)

      • [^] # Re: made in france

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        J'ai jamais compris le choix du flash pour ce site d'ailleurs…

        - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

    • [^] # Re: made in france

      Posté par . Évalué à  1 .

      Comme projet franco-français il y avait UPCT : Un Point C'est Tout
      , mais on ne pouvait pas accéder à l'ensemble des données comme avec OSM.

  • # appli Android pour l'édition

    Posté par . Évalué à  2 .

    Excellent article, voila qui me redonne envie de m'y mettre.
    Existe-il une appli Android pour l'édition ?

  • # OruxMap

    Posté par . Évalué à  2 .

    Bonjour,

    J'utilise OruxMap sous android pour enregistrer mes traces GPS en vtt.
    Maintenant je vais tenter d'utiliser josm pour enregistrer ces traces. Mais je sens que la tâche n'est pas des plus intuitives…

  • # JOSM

    Posté par . Évalué à  4 .

    J'avais essaye a l’époque d'utiliser JOSM, mais je m’étais vite rabattu sur Potlacht premier du nom qui disposait d'explication claire pour comprendre comment l'utiliser.

    Est-ce qu'il existe un tutoriel/guide simple expliquant comment débuter avec JOSM ? Peu m'importe qu'il soit en français ou en anglais.

    Je me demandais aussi s'il existait une appli pour Android pour rapidement ajouter des points d’intérêt a OpenStreetMap depuis le lieu ou l'on se trouve ?

    Merci!

    • [^] # Re: JOSM

      Posté par . Évalué à  4 .

      Pour JOSM, je te conseille le guide officiel qui est régulièrement amélioré.
      http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:JOSM/Guide

      Mais tu peux aussi trouver des tutoriels en vidéo. Je préfère largement JOSM à Potlatch car il permet de travailler avec beaucoup plus de précision, il y a moins de risques d'erreurs de manipulation, il intègre une validation, etc…

      Dans tous les cas, quel que soit l'éditeur utilisé, je t'invite à veiller à la qualité de tes contributions via par exemple Osmose:
      http://osmose.openstreetmap.fr/fr/map/

    • [^] # Re: JOSM

      Posté par . Évalué à  3 .

      étant un gros contributeur en périodes de vacances, j'ai utilisé quelques applications pour Android.
      pour contribuer en direct, application libre il me semble : vespucci (pour ajouter quelques points, parce que cartographier avec n'est pas pratique)

      pour faire des traces GPS : osmtracker pour Android. vraiment bien foutu!
      voici pour ma contribution

      • [^] # Re: JOSM

        Posté par . Évalué à  2 .

        Merci beaucoup a toi!

  • # Navfree

    Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 07/05/13 à 20:18

    Une bonne application de navigation Navfree.
    Il faut télécharger la carte Française (1,3Go) mais ensuite, tout ce passe offline.

    Je l'utilise en remplacement de la navigation Google Maps.

    Très bonne application, au soucis prêt qu'elle n'est pas libre.

  • # OpenStreetMap et simulation de vol

    Posté par . Évalué à  8 . Dernière modification : le 07/05/13 à 22:26

    Le saviez-vous ? Il est possible d'utiliser la richesse des données de OpenStreetMap dans des jeux vidéo ou dans des simulateurs de vol. X-Plane 10 (un logiciel privateur mais qui tourne nativement sous GNU/Linux) utilise par défaut les routes, les chemins de fer, les lignes haute tension, les bords de mer et les cours d'eau de OpenStreetMap. Ceci permet au pilote virtuel de faire du vol à vue et reconnaître son environnement sans ajouter de scènes.

    Mais il est encore possible d'améliorer tout cela via l'importation de scènes conçues avec les forêts, les bases des immeubles, les phares, les châteaux d'eau et les éoliennes de OpenStreetMap. Un logiciel libre permet de faire cela pour X-Plane et FlightGear: il s'appelle OSM2XP.
    http://osm2xp.com/

    Quelques images (avec en plus ici des photos aériennes en guise de textures pour le sol):
    http://forum.osm2xp.com/index.php?topic=118.0
    http://forum.osm2xp.com/index.php?topic=116.0

    • [^] # Re: OpenStreetMap et simulation de vol

      Posté par . Évalué à  -4 .

      Merci pour votre contribution intéressante…

    • [^] # Re: OpenStreetMap et simulation de vol

      Posté par . Évalué à  3 .

      Merci pour ces images !

      Je n'ai jamais été attiré par les simulateurs de vol, que j'assimile soit à des "jeux d'avion", soit à des trucs compliqués super réalistes.

      Mais j'ai toujours eu dans l'idée quand j'étais gamin qu'un jour on aurait une représentation du monde assez précise pour faire des jeux d'avion en monde réel et ça, ça change tout. Avec ces captures d'écran, j'ai l'impression qu'on en prend le chemin, ça fait envie.

      Quand on navigue sur une carte sur internet, on s'en approche, mais c'est moins sympa.

  • # Open -- Streetview ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Si il y a une fonctionnalité a laquelle je me suis bien habitué dans Google maps (gmaps) c'est le streetview. J'utilise de plus en plus http://open.mapquest.com/ mais je vais encore régulièrement sur gmaps, uniquement pour le streetview. Si il y avait un équivalent dans OSM, je n'utiliserai tout simplement plus gmaps. C'est donc l'objet de ma question ici, est ce qu'il y a un projet de OpenStreetView (OSV) ?

    - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

    • [^] # Re: Open -- Streetview ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      http://openstreetview.org/

      Oui cela existe, mais vu les moyens à mettre en oeuvre le résultat est plus proche d'un géotagging de photos que du StreetView de Google.

      Je ne vois vraiment pas comment on pourrait arriver a déployer quelque chose comme StreetView. Les moyens mis en oeuvre par Google pour arriver au résultat (les voitures google, les calculs à faire pour tout recomposer et géolocaliser, la bande passante à fournir, etc…) sont tellement titanesques que je ne vois pas comment on pourrait faire ça en temps que particuliers.

      • [^] # Re: Open -- Streetview ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        En fouillant un peu, je dois pouvoir te retrouver des messages sur le net (sur LinuxFr entre autre) disant que cartographier le monde c'est titanesque (y'a qu'à voir les moyens mis en oeuvre par Tele Atlas et Navteq). :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.