Journal OpenStreetMap : pourquoi vous devriez l'utiliser

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
59
4
mai
2013
Ce journal a été promu en dépêche : OpenStreetMap : pourquoi vous devriez l'utiliser.

OpenStreetMap (OSM), souvent appelé "le wikipédia des cartes", gagnerait à être plus connu parmi les geeks du libre. Je suis moi-même un contributeur récent, puisque j'ai appris à contribuer à OpenStreetMap grâce à une sympathique personne qui animait le stand OSM au FOSDEM 2013… et je suis devenu depuis cette date un contributeur assidu.

Tout d'abord, il faut bien comprendre qu'OpenStreetMap en lui-même n'est que la carte et non un moteur de rendu ou de navigation. Le site openstreetmap.org n'est qu'un exemple de rendu proposé par le projet, et je le trouve d'ailleurs assez mauvais car on ne peut pas faire de recherche par point d'intérêt et il ne tolère aucune erreur de frappe sur les adresses. Il existe par exemple des moteurs de rendu thématiques comme OpenCycleMap, qui offre un rendu étudié pour les cyclistes, ou OpenPisteMap qui est spécialisé pour les skieurs.

Mais, là où je trouve qu'OpenStreetMap fait vraiment la différence, c'est quand je l'utilise sur mon téléphone mobile avec l'application Android OSMand, disponible sous licence GPL. Les deux killer features sont :
1. la possibilité de télécharger la carte en local sur son téléphone au format vectoriel et de pouvoir l'utiliser en mode offline. En France, il y a une carte par région à télécharger. Cela permet d'utiliser la carte de façon fluide même quand la couverture réseau est mauvaise. Cela permet aussi d'utiliser la carte à l'étranger sans se ruiner en roaming data !
2. la classification stricte des points d'intérêts. Une envie de pain au chocolat ? Vous pouvez demander à l'application de vous donner la liste de toutes les boulangeries à moins de N kilomètres. Pas d'argent pour le payer ? Demandez-lui la liste de tous les distributeurs de billets les plus proches. Le frigo est vide ? Il vous fournira la liste de tous les supermarchés à proximité. Une envie pressante ? Il a la liste de toutes les toilettes publiques. Une soif soudaine et pas un sou en poche ? Il vous donnera toutes les fontaines d'eau potable des environs. Une lettre à poster ? Il sait vous afficher la liste des boites-aux-lettres de La Poste ! (note : il y a un peu de paramétrage à faire pour obtenir ces filtres très précis).

Sur Google Play, OSMand est disponible en version gratuite limité à 10 téléchargements de cartes ou en version payante (6 €) sans limite sur le nombre de téléchargements. La version disponible sur F-droid n'a pas de limitations mais est très ancienne.

Ces deux raisons font que, aujourd'hui, j'utilise plus souvent OpenStreetMap que Google Map sur mon téléphone mobile.

Il est possible de charger des cartes OpenStreetMap dans certains GPS de voiture, notamment les GPS Garmins, cf ces instructions. Adieu les mises-à-jour de carte payantes…

Mais ne vous contentez pas d'être un simple utilisateur alors qu'il est si facile de monter en grade et de devenir contributeur ! Pour cela, il suffit d'ouvrir un compte sur le site openstreetmap.org puis d'utiliser l'application de votre choix pour contribuer sur la carte. L'application de référence pour contribuer sur la carte s'appelle jOSM. C'est du Java donc ça tourne sur n'importe quel OS. C'est packagé dans toutes les bonnes distributions Linux. Ce n'est pas très compliqué à utiliser, mais vous gagnerez beaucoup de temps d'apprentissage si vous demandez à un connaisseur de vous montrer le fonctionnement et que vous faite votre première contribution avec lui.

Ce qui est génial quand on contribue à OpenStreetMap, c'est que, quand on pushe une amélioration sur la carte, cette amélioration est visible sur le site openstreetmap.org cinq minutes après (en tout cas pour le niveau de zoom maximal ; il faut attendre un peu plus longtemps pour les niveaux de zoom inférieurs) ! Ca change des 3 à 9 mois d'attente pour voir sa merge proposal acceptée (ou refusée) dans OpenERP

Autre chose à savoir : pas besoin d'enregistrer une trace GPS pour contribuer à OpenStreetMap ! En effet, OpenStreetMap a un accord avec Microsoft qui lui permet de bénéficier des images satellites de Bing pour contribuer sur la carte. Concrètement, pour ajouter une rue manquante dans OpenStreetMap, il suffit de la dessiner au dessus de l'image satellite ! Vous aimez bien les coloriages ? Vous avez toutes les qualités requises pour devenir contributeur OpenStreetMap !

En ce qui concerne la qualité de la carte d'OpenStreetMap, il faut savoir quelle est variable d'un endroit à l'autre en fonction de la densité des contributeurs ! Concrètement, les grandes villes sont généralement très bien cartographiées (beaucoup mieux que des cartes commerciales) alors que, à la campagne, la qualité est inégale selon les endroits.

Contribuer à OpenStreetMap est assez amusant et toute la famille peut participer. On imprime une carte OpenStreetMap du coin depuis le site Walking-papers et on part se balader en notant tous les éléments manquants sur la carte papier (les noms des rues, les sens uniques, les commerces, les boites aux lettres, les numéros des maisons, etc…). De retour à la maison, on boote sa distribution Linux favorite, on lance jOSM et on ajoute/corrige tout ce qu'on a noté sur la carte papier. Un vrai jeu d'enfant !

J'espère vous avoir convaincu de contribuer à OpenStreetMap ! Vous pouvez commencer par améliorer la carte de votre quartier, puis celle autour de votre boulot, puis celle de votre lieu de vacances…

  • # je suis convaincu.

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis contributeur OpenStreetMap depuis quelque moins et je m'amuse bien. ;)

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # Pas facile

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ce n'est pas toujours facile de contribuer à Openstreetmap. Par exemple, autour de chez moi, je me demande souvent ce que je vais pouvoir ajouter.

    Plus sérieusement, un des problèmes, c'est de trouver comment tagger correctement, parce qu'il y a, pour certains tag, plusieurs version dans le wiki sans toujours une prise de position claire (genre, il faudrait utiliser ce tag mais tout le monde utilise cet autre tag).

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Pas facile

      Posté par . Évalué à 7.

      bonjour,
      je te propose des outils comme ; http://taginfo.openstreetmap.org/
      cela permet de bien voir ce qui est utilisé ou non.

      et plus généralement, plein d'outils : http://osmtools.de/osmlinks/

    • [^] # Re: Pas facile

      Posté par . Évalué à 7.

      Tu peux aussi corriger les erreurs relevées par l'outil osmose ou numéroter les adresses près de chez toi. Autrement tu peux te choisir une zone plus ou moins déserte pour tracer les routes manquantes depuis Bing.

      • [^] # Re: Pas facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et quand on trouve plus rien à corriger dans osmose on peut passer à KeepRight (ou inversément) : http://keepright.ipax.at/

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Pas facile

      Posté par . Évalué à 6.

      Si tu es dans un coin paumé, tu peux rajouter les routes qui manquent. Après tous les trucs digne d'intérêt : la mairie, une église, un magasin connu, un bar, des points de repères, etc.

      Un autre truc sympa à ajouter sont les zones : champs, prairies, forêts, etc. Pour préparer une balade c'est plus facile pour se repérer.

      Perso j'utilise merkaartor depuis quelques années, avec un fond de satellite Bing.

    • [^] # Re: Pas facile

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai eu le même soucis. Au début, on se dit qu'on va pouvoir aider ! Mais une grande partie des choses est déjà faite.

      Finalement, je me suis rendu compte qu'il manque une grande partie des numéros des bâtiments, ainsi que leurs noms.

      J'habitais un village de campagne qui n'est pas fait du tout, alors j'en fait une partie de temps en temps par dessus l'imagerie Bing, en utilisant ma mémoire, et en vérifiant des noms de rue sur Google Maps par exemple.

      Mais je me fait toujours avoir par le temps : il m'en faut toujours beaucoup plus que je ne le pensais à chaque fois.

      • [^] # Re: Pas facile

        Posté par . Évalué à 10.

        Finalement, je me suis rendu compte qu'il manque une grande partie des numéros des bâtiments, ainsi que leurs noms.

        Et là, on dit "merci le cadastre !"
        Et oui, le cadastre français nous autorise à utiliser leurs planches, pour renseigner OSM. Du coup, il existe un site web qui permet d'extraire les contours d'une commune, ainsi que le bâti, les cours d'eau et les cimetières (seulement pour les communes dont les planches cadastrales sont vectorisées, soit environ 90% des 36.000 communes).
        De plus, on peut aussi afficher lesdites planches cadastrales en fond de carte, dans Josm. Très pratique pour tracer les rues, ajouter les numéros de rues (quand ils sont présents sur les planches, ce qui n'est pas toujours le cas), … Surtout que, contrairement aux photos aériennes, le cadastre est très à jour. On donc peut même tracer des bâtiments encore en construction, là où il faut attendre parfois des années avant d'avoir des photos mises à jour.

        (Je tiens à préciser que l'import du bâti, bien qu'expliqué sur le wiki, n'est pas la chose la plus facile à faire).

        • [^] # Re: Pas facile

          Posté par . Évalué à 2.

          (Je tiens à préciser que l'import du bâti, bien qu'expliqué sur le wiki, n'est pas la chose la plus facile à faire).

          En effet, j'avais regardé il y a quelques temps et vite abandonné. Mais j'avais cru comprendre que des personnes importaient le bâti méthodiquement village après village donc si notre commune est vectorisé dans le cadastre et si on attends assez longtemps, le bâti devrait finir par apparaitre un jour.

      • [^] # Re: Pas facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        en vérifiant des noms de rue sur Google Maps par exemple

        Ça serait gentil de ne pas contaminer les données OpenStreetMap avec des informations non libres. De plus, il y a pas mal d'endroits où les noms de rues tels que renseignés par Google Map sont incorrects.

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

        • [^] # Re: Pas facile

          Posté par . Évalué à 10.

          Ça serait gentil de ne pas contaminer les données OpenStreetMap avec des informations non libres

          Depuis quand vérifier un nom de rue sur Google Map le rend non-libre ?? Si tu importes OK, mais si tu vérifies juste, je ne vois vraiment pas de raison pour que ça soit non-libre.

          De plus, il y a pas mal d'endroits où les noms de rues tels que renseignés par Google Map sont incorrects.

          J'ai un doute là-dessus. Qu'il y ait des endrois erronés OK, qu'il y ai « pas mal d'endrois » faux, j'ai un sérieux doute. Tu as des liens là-dessus ?

          • [^] # Re: Pas facile

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Depuis quand vérifier un nom de rue sur Google Map le rend non-libre

            À cause de l'affaire des journaux belges qui voulaient faire payer Google pour aggreger leurs contenus, Google a trouvé comme parade de racheter la Belgique.

            Depuis, les noms de rue belge appartiennent à Google (y compris la plaque), la seule solution pour avoir une information libre c'est de forker les noms de rue. Heureusement ils n'ont racheté que la partie francophone, aussi il est toujours possible de les indiquer sur OSM en flamand.

            Qu'il y ait des endrois erronés OK, qu'il y ai « pas mal d'endrois » faux, j'ai un sérieux doute.

            non, c'est effectivement le cas, c'est une partie de la stratégie de Google pour contrôler l'information, ils rajoutent aléatoirement des Umlauts Heavy Metal sur pas mal de nom de rues (par exemple https://maps.google.be/maps?q=Rue+Säint+Jäcques,Toürnaï), comme ça si les cartographes libres repompent cette information qui appartient à Google, ça sera plus facile de prouver d'où la contamination est venue.

            Stallman dénonce cette manoeuvre ici : https://www.gnu.org/philosophy/osm-google-and-Metal-umlaut.html

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: Pas facile

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Depuis quand vérifier un nom de rue sur Google Map le rend non-libre ?? Si tu importes OK, mais si tu vérifies juste, je ne vois vraiment pas de raison pour que ça soit non-libre.

            Depuis que la notion de liberté a une valeur légale. Comme d'habitude, la loi n'a pas forcément de rapport avec la logique.

            De la même manière : pourquoi copier ces 0 et ces 1 est illégal ? parce qu'ensemble, ils forment une œuvre protégée par un copyright, et qu'il faut demander (et être autorisé) avant de copier l’œuvre, même si ce sont juste des 0 et des 1.

            • [^] # Re: Pas facile

              Posté par . Évalué à 1.

              Hum, il va falloir en dire plus pour expliquer comment on peut licencier les données cadastrales. Elles sont certainement pas touchées par le droit d'auteur (elles ne représentent aucune création) et ne sont, à ce que je sache, pas brevetable. Donc il y a autre chose que le « ouai, mais on sait pas trop avec google, on risque toujours de se prendre un procet » ?

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Pas facile

                Posté par . Évalué à 6.

                La seule protection des données de noms de rue est liée à la protection sur les bases de données (droits voisins aux droits d'auteur). Il ne s'agit pas de droits d'auteur (enfin pas vraiment). C'est la structure de la base de données qui est protégée (la manière dont les noms de rue sont stockés et retrouvés), pas son contenu. C'est le même principe que pour l'annuaire téléphonique, les numéros et les adresses individuellement ne sont pas protégés, mais c'est leur aggrégation dans une base qui l'est. Entre autres, ça rend illicite l'aspiration d'une partie subtantielle de la base—en gros, les requêtes automatiques. Il est donc interdit de créer un bot qui aspire la base de google maps, mais par contre, bien évidemment, consulter les cartes ne rend pas les noms de rue propriété de Google! :-) Et heureusement, puisque ces bases de données sont largement consultés, y compris par les contributeurs de Wikipédia, par exemple.

          • [^] # Re: Pas facile

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            si tu vérifies juste

            https://help.openstreetmap.org/questions/710/can-i-use-google-streetview-to-help-create-maps

            OSM's position on sources is to be whiter-than-white, and not to use any third-party sources for which we do not have explicit permission. Please direct any further follow-ups to legal-talk@. Thanks

            When pressed for a statement on the issue of tracing from aerial imagery at the SotM conference in Limerick 2008, Ed Parsons of Google said that it was possibly OK if you have a personal connection to what you trace (e.g. you trace a walk that you have been on). That would mean that it would be permissible to use a Google aerial photo, or by analogy a Street View photo, to "freshen up" your memory if you've been mapping in the area anyway, but not to map a place you don't know.

            But that is anecdotal only and we don't have it in writing, so it is always safest to use only sources that have explicitly allowed OSM use.

            Cette ligne sert à dire à DLFP que la citation suivante n'a rien à voir.

            Qu'il y ait des endrois erronés OK, qu'il y ai « pas mal d'endrois » faux, j'ai un sérieux doute. Tu as des liens là-dessus ?

            Je définis « pas mal » par « une part significative des rues dont j'ai personnellement ajouté le nom à OpenStreetMap ». Faire un diff entre Google Maps et OpenStreetMap est laissé comme exercice au lecteur.

            pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

            • [^] # Re: Pas facile

              Posté par . Évalué à 3.

              Ça me parait tellement délirant de ne pas pouvoir utiliser une carte pour vérifier le nom d'une rue, c'est quand même un des but premier de l'outils.

              Après entre « j'ai vu le nom de la rue sur le panneau » et « j'ai vu le nom de la rue sur Google Maps », comment tu prouve que le type était dans le deuxième cas ? À par bien sûr si Google s'amuse à mettre de faux nom de rue.

              • [^] # Re: Pas facile

                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 04/05/13 à 18:39.

                comment tu prouve que le type était dans le deuxième cas ?

                Donc si on peut pas le prouver on s'en fout de ne pas respecter la loi/licence ?

                À par bien sûr si Google s'amuse à mettre de faux nom de rue.

                Ce qui n'arrive évidemment jamais.

                pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

                • [^] # Re: Pas facile

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Donc si on peut pas le prouver on s'en fout de ne pas respecter la loi/licence ?

                  Non au contraire, j'étais assez curieux des protections que les éditeurs de carte peuvent inventer.

                • [^] # Re: Pas facile

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Donc si on peut pas le prouver on s'en fout de ne pas respecter la loi/licence ?

                  C'est exactement ça. Je vais me faire moinsser mais tant pis, il me semble important ici de rappeler que quand un procès est fait, c'est à l'attaquant de prouver que l'attaqué à commis une infraction, et pas le contraire.

                  De là à dire qu'il faut récupérer les cartes de google pour les intégrer, il y a un fossé que je ne franchirais pas… mais en même temps, si demain google me dis que je n'ai pas le droit d'utiliser un nom de rue parce qu'il l'a mis sur sa carte, alors je ferais le même geste que Linus a fait en parlant de NVidia… par contre la cible changera.

                  • [^] # Re: Pas facile

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    quand un procès est fait, c'est à l'attaquant de prouver que l'attaqué à commis une infraction, et pas le contraire.

                    Je pense que ce qu'il voulait dire est différent: la loi/licence sert a exprimer le souhait de l’intéressé principal, et qu'il faut respecter ce souhait quoi qu'il arrive (parce qu'il a été exprime sous forme de loi). Si on a pas réussi a prouver que tu as mange des enfants, est-ce que ça veut dire que tu peux le faire ? Est-ce que tu as besoin du policier qui tape des que tu fais un faux pas pour respecter la loi ?

                    Bien sur je suis tout a fait d'accord avec toi, si tu es attaqué c'est a l'attaquant de prouver que tu es en tort. J’espère que tu vas pas pour autant faire ce que tu veux "tant que tu te fais pas chopper".

              • [^] # Re: Pas facile

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Après entre « j'ai vu le nom de la rue sur le panneau » et « j'ai vu le nom de la rue sur Google Maps », comment tu prouve que le type était dans le deuxième cas

                Si google montre qu'une adresse IP était en train de regarder une rue précise sur google maps et que 30 secondes après y a un commit correspondant dans osm…

        • [^] # Re: Pas facile

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ça serait gentil de ne pas contaminer les données OpenStreetMap avec des informations non libres. De plus, il y a pas mal d'endroits où les noms de rues tels que renseignés par Google Map sont incorrects.

          C'est surtout qu'il y a des erreurs sur google maps. Personnellement, j'avais constatés deux rues mal orthographiées sur Dijon (j'ai pris des photos de toutes les plaques à l'époque … c'était l'époque où on ne pouvait pas prendre les infos dans le cadastre).

          • [^] # Re: Pas facile

            Posté par . Évalué à 2.

            Perso, j'ai remarqué que les erreurs dans les noms de rues correspondaient justement aux rues dont la plaque est floutée sur les photos de Google Street View…

  • # quelques liens pour commencer

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 04/05/13 à 07:58.

    Si vous voulez commencer à contribuer sans installer quoique ce soit :

    www.openstreetmap.org, vous créez un compte, et cliquez sur "editer" vous pourrez commencer à enrichir la carte.
    ( une grande majorité des tag sont pré-définis avec de jolies icones, tout à la souris pour commencer, c'est du flash, mais la version html5 est
    en cours d'écriture ( openstreetmap iD ))

    et ne pas oublier le fabuleux
    http://openstreetmap.fr/ avec les "Résumés des activités récentes d'OSM" dans lesquels vous trouverez surement quelque chose qui vous surprendra !

    • [^] # Re: quelques liens pour commencer

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je viens de découvrir dans le "Résumés des activités récentes d'OSM" #16, qu'il existe maintenant une carte papier Michelin de Clermont-Ferrand et de ses environs basée sur OSM ! Plus de détails dans cet article très intéressant intitulé OSM met la gomme, qui précise que Michelin a fait des contributions à la carte OSM à l'occasion de la réalisation de cette carte papier.

  • # commencer par les POI

    Posté par . Évalué à 6.

    Ajouter juste des points d'intérêt dans polpatch l'éditeur en ligne est un très bon moyen de commencer.
    Les bouches a incendie (emergency:fire_hydrant, il faudra sans doute passer en mode avance), les boites aux lettre, les grands arbres, les bancs public, les passages cloutés (protégés ou non par un bonhomme rouge/vert), les défibrilateurs… Il manque plein de ces petites informations parfois très utiles du quartier faciles a rajouter.

    • [^] # Re: commencer par les POI

      Posté par . Évalué à 6.

      J'ajouterais même qu'on peut ajouter les commerces. Par exemple, je trouve très utile de pouvoir demander à mon GPS Garmin où se trouve l'hôtel, la station essence, le restaurant (et dans une moindre mesure, le cinéma, la boulangerie, le fleuriste, …) le plus proche. À l'heure actuelle, les infos sur les commerces sont relativement peu développés.
      Ça me fait penser qu'il serait peut-être possible de contacter les grands groupes d'hôtellerie pour leur demander de libérer leurs données afin qu'on puisse importer massivement des listes d'hôtel. Même chose pour les chaines de restauration.

  • # Génération des cartes ?

    Posté par . Évalué à 3.

    bonjour et merci pour cet article.

    comment sont générées les cartes (tiles). A l'époque je faisais tourner Tiles@Home. Mais ce n'est plus d'actualité. J'ai pas réussi a voir comment ca fonctionnait depuis.

    • [^] # Re: Génération des cartes ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Tout va dépendre de ce que tu veux faire : de la génération dynamique, couvrir une région ou le monde entier. Après il existe différents logiciels permettant de faire un rendu, de tête les noms qui me viennent sont Tilemill ou Maperitive mais vaut mieux lire cette page du wikiOSM.

  • # Ode à OSM !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je profite de ce journal pour publier une sorte de « promotion » d'Openstreetmap, que j'avais dans mes cartons depuis quelques mois et que je n'avais jamais pris la peine de finaliser. Ça s'intitule « Ode à OSM » ;)

    OpenStreetMap, le « wikipedia » des cartes et autres éléments cartographiables, est un projet dont je pourrais difficilement me passer actuellement.

    Il y a quelques années, le projet faisait pâle figure face à ce qui pouvait sembler être l'exhausitivité totale, comme Google Maps ou Mappy. En effet, les villes dans OSM étaient difficilement renseignées, et les campagnes (petits villages) quasi-existantes. De ce fait, quand vous étiez en rase campagne, des cartes téléchargées sur votre terminal ou téléphone depuis google maps étaient plus précises. Quand vous aviez accès à internet depuis votre connexion edge (voire pas de connexion du tout) ;)

    Le « cloud », le tout internet trouve rapidement ses limites, sans compter la surconsommation de la batterie. L'avenir, c'est aussi le « offline » ! Et c'est ce que vous propose OpenStreetMap, en parallèle de la consultation et de l'édition en temps réel.

    Et depuis maintenant plusieurs mois (disons 1 ou 2 ans), le projet OSM est de plus en plus abouti, c'est un régal à utiliser. Il est bien rare qu'un village ou une route ne soient pas renseignés.

    De plus on retrouve des éléments intéressants que l'on ne trouve pas ailleurs : poteaux électriques, chemins de randonnée ou de balade, cimetière, centre d'équitation et d'autres points d'intérêts qui n'intéressent pas forcément les logiciels cartographiques commerciaux.

    Enfin, vous connaissez peut-être cet exemple, mais je ne résiste pas à l'envie de vous le proposer de nouveau :
    http://www.framablog.org/index.php/post/2010/08/14/gaza-bagdad-openstreetmap-vs-google-maps

    Un bon outil pour comparer des cartes (osm vs gmap par exemple) :

    http://tools.geofabrik.de/mc/

    C'est frappant pour Versailles :
    http://tools.geofabrik.de/mc/?mt0=mapnik&mt1=googlemap&lon=2.11266&lat=48.80847&zoom=15

    De plus, pour remplacer la fonction d'itinéraire de google map il y a ce superbe site que j'utilise régulièrement http://www.mapquest.fr

    Je vous propose également d'aller voir ces sites :

    Si vous souhaitez contribuer, c'est facile, plus facile que sur wikipedia par exemple (surtout qu'il n'y a pas le syndrome du petit chef qui aime brimer ceux qui n'ont pas compris les 50 pages de règles d'utilisation et de cas particuliers de wikipedia)

    Vous pouvez utiliser JOSM, et si vous aimez les choses bien faites, vous pouvez vous baser sur le cadastre pour vous aider à tracer les routes ou les chemins, grâce à ce greffon :

    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:JOSM/Fr:Plugin/Cadastre-fr

    Il existe cet autre logiciel pour aider à la cartographie :
    Merkaartor (le site ne semble pas fonctionner en ce moment)

    Le mieux est effectivement de travailler sur une zone que l'on connait un peu, ou que l'on peut visiter facilement. L'avantage c'est que cela vous permet de découvrir des possibilités de balade ("tiens ça semble sympa ce chemin près d'un petit lac"), bref ça encourage à visiter le patrimoine local, et ça profite à tout le monde.

    Je pense en revanche qu'il n'est pas vraiment utile d'utiliser des traces exportées de GPS, sauf cas particuliers, car en voiture ou à pied, ça reste quand même de qualité médiocre et peu optimisée comparé à un tracé depuis une carte, d'autant plus que tant le cadastre que Bing permettent d'utiliser leurs cartes comme support de travail, ça serait dommage de s'en priver.

    Pour cartographier j'utilise le plus souvent JOSM ainsi que l'interface Web d'OSM (en flash mais bon… c'est utilisable depuis la plupart des ordinateurs)

    Et puis quel plaisir de tracer des vectorielles, c'est limite zen comme activité !

    Une petite digression sur les concurrents à OSM, je me demandais d'où venaient les cartes de Google Map, et pendant un moment c'était Tele Atlas (filiale de TomTom) qui s'occupait de cela. L'article Wikipedia sur le sujet est, sinon lumineux, tout du moins fort intéressant, on y voit des voitures similaires aux Google Cars (dans l'article anglais), voire beaucoup plus gros, qui sillonnent les routes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tele_Atlas

    Et une autre petite digression, j'ai trouvé une façon détournée d'utiliser JOSM, pour tracer un monde imaginaire (pour un jeu de rôle par exemple), c'est encore dans un état peu développé, mais j'ai créé cela avec le logiciel de rendu ceyx (https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Ceyx)

    http://www.cartographersguild.com/attachments/regional-world-mapping/37185d1310939630-world-without-name-carte17.jpg

    (en haut c'est fait avec inkscape et gimp, en bas avec JOSM et ceyx)

    À la fin du fil sur le site cartographersguild, je présente également la même carte avec un rendu plus classique mapnik :
    http://www.cartographersguild.com/regional-world-mapping/5409-world-without-name.html

    Bonne cartographie !

    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: Ode à OSM !

      Posté par . Évalué à 1.

      J'utilise souvent OSRM.

      Par rapport à Google Maps, je regrette que

      • la recherche est beaucoup plus capricieuse
      • il est moins réactif au recalcul d'itinéraire (si on déplace la courbe de trajet)
      • les temps de trajet affichés sont un peu fantaisistes

      Pour être honnête, je le trouve bien moins réactif que celui de Google. Et les heures de trajet indiquées sont plus fantaisistes.

      Je ne connaissais pas mapquest, je viens d'essayer :

      Nous ne trouvons pas d'itinéraire de Limoges, Limousin 87000 à Bordeaux, Aquitaine 33000;33100;33200;33300;33800.

      • [^] # Re: Ode à OSM !

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne connaissais pas mapquest, je viens d'essayer :

        Nous ne trouvons pas d'itinéraire de Limoges, Limousin 87000 à Bordeaux, Aquitaine 33000;33100;33200;33300;33800.

        La node qui représente Bordeaux semble ne pas être placée sur une route et apparemment ils n'essaient pas de la projeter sur la route la plus proche. Si tu essaie avec une adresse plus précise "Place Gambetta, Bordeaux", ça fonctionne.

        • [^] # Re: Ode à OSM !

          Posté par . Évalué à 2.

          OK je comprends. Ton contournement doit fonctionner, mais ça fait partie de ces petits détails qui rendent le sites de calcul d'itinéraire depuis OSM moins agréables à utiliser. J'ai beau vouloir faire de la résistance, il faut reconnaître que Google Maps c'est super fluide.

          Là c'est embêtant parce que je crois que la solution nécessite intervention sur les cartes OSM elles-mêmes, pas seulement au niveau du serveur de calcul d'itinéraire :

          • soit définir un nouveau type de noeud spécialement dédié à ça
          • soit forcer les noeuds de nom de ville à être à un endroit exploitable

          Cet endroit pourrait être la mairie, qui est en général desservie par le réseau routier et de transports en commun. C'est peut-être d'ailleurs ce point qui est utilisé pour déterminer la distance à une ville (panneaux routiers).

          J'ai bien conscience que la bonne réponse à la question "combien de temps de Bordeaux à Limoges ?" est "Ben ça dépend, tu pars de quel endroit à Bordeaux ?" mais c'est quand même un besoin courant. Et ça n'empêche pas d'affiner après en déplaçant les indicateurs de départ et d'arrivée.

          • [^] # Re: Ode à OSM !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Là c'est embêtant parce que je crois que la solution nécessite intervention sur les cartes OSM elles-mêmes

            Pas forcément, comme il le dit, le serveur de calcul pourrait projeter le nœud de la ville sur la route la plus proche.

            Cet endroit pourrait être la mairie, qui est en général desservie par le réseau routier et de transports en commun.

            Ça ne résoudrait le problème que pour les villes avec une mairie (bon, je crois qu'en France ça ne pose pas de problème, mais en Belgique, beaucoup de village font partie d'une commune située dans la ville la plus proche), mais pas pour les lieux-dit ou tout autre lieu qui n'est pas forcément sur une route (tous les points d'intérêt en fait).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Ode à OSM !

              Posté par . Évalué à 2.

              Ça ne résoudrait le problème que pour les villes avec une mairie (bon, je crois qu'en France ça ne pose pas de problème, mais en Belgique, beaucoup de village font partie d'une commune située dans la ville la plus proche), mais pas pour les lieux-dit ou tout autre lieu qui n'est pas forcément sur une route (tous les points d'intérêt en fait).

              Effectivement, je n'y avais pas pensé. Et ça saute aux yeux si on zoome et qu'on constate que le point se trouve juste à côté d'une route. La projection est effectivement une bonne solution évidente et générique.

              Pour les villes, ça marchera bien si les noeuds "nom de ville" sont placés à un endroit pertinent sur la carte.

              Ça pourrait à la limite coincer si les règles de placement des noms de ville selon OSM (à Bordeaux, c'est à côté de la place Gambetta, je sais pas pourquoi, à Toulouse c'est au Capitole, l'hôtel de ville) diffèrent de celles que l'on aimerait pour un calcul d'itinéraire (mairie pour coller aux panneaux routiers ?), mais c'est déjà plus de l'ordre du détail.

          • [^] # Re: Ode à OSM !

            Posté par . Évalué à 1.

            Attention, aux mauvaises surprises avec ce système de placement par défaut de Google Maps ! Pas plus tard que la semaine dernière, je voulais aller chez un amis habitant dans une nouvelle rue résidentielle (qui a tout de même plus d'un an) en "périphérie" de Quimper, comme je ne me souvenais plus trop de la route j'ai démarré le calcul d’itinéraire de Google Maps (Navigation) qui a essayé de m'envoyer au centre ville car il ne connaissait pas l'adresse. Le plus embêtant c'est qu'il ne t'indique pas qu'il a pris une adresse par défaut … je préfère encore dans ce cas avoir une erreur me disant que l'adresse n'est pas connue comme te l'a fait OSM pour "Bordeaux".

            • [^] # Re: Ode à OSM !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est un problème différent, quand je tape uniquement « Bordeaux » je m'attends à ce qu'il m'envoie plus ou moins au centre. Par contre, si je tape « rue Duchmol, Bordeaux » et que la rue n'existe pas, j'attends effectivement qu'il me le dise.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Ode à OSM !

      Posté par . Évalué à 3.

      Sans oublier maposmatic.org, très pratique pour générer un plan PDF détaillé avec index des noms de rues, sur une zone ou une commune particulière.

  • # Moteur de rendu

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour moi, le souci d'OSM, c'est la qualité des différents moteurs de rendu. On l'a cité openstreetmap.org n'est pas au top, et je n'ai trouvé aucun site proposant quelquechose d'efficace.

    De plus (mais pour le coup, c'est personnel), je suis très peu fan de l'aspect hyper-contrasté de mapnik (le generateur de tile de reference), ainsi que de la facon dont sont prioritisés les noms de rue : il arrive souvent qu'un nom de rue n'apparaisse pas, malgré un zoom suffisant, et qu'il fasse encore se rapprocher.

    Alors, certes, "j'ai qu'a le faire moi-même", mais la dernière fois que j'avais regardé, la création du "toolchain" necessaire etait pas piquée des hannetons, sans parler du temps de telechargement et de rendu sur ma modeste machine.

    En revanche, comme tout le monde ici, la qualité du fond de cartes, du moins en France, est excellente.

    • [^] # Re: Moteur de rendu

      Posté par . Évalué à 6.

      Le rendu MapQuest (d'ailleurs disponible en calque alternatif sur le site d'OSM), est vraiment bien je trouves. Je l'ai par défaut sur tout les PC que j'utilise.

    • [^] # Re: Moteur de rendu

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour répondre à (une partie de) tes critiques envers Mapnik, il exite le rendu "osm-fr".
      Il se base sur Mapnik, mais ajoute en plus :
      * une meilleure prise en compte des noms de rues (diminutifs lorsque cela est possible, du type "Général => Gal") ;
      * logos "francisés" (une baguette de pain plutôt qu'un bretzel, pour les boulangeries, le logo SNCF pour les gares, …) ;
      * des logos de réseaux de transports en commun ;
      * des couleurs différentes pour les bâtiments publics (mairie, préfecture, …) ;
      * les tracés de certains terrains de sport (tennis, foot, …) ;

      Je vous invite à suivre cette visite guidée (basée sur umap, une autre appli gravitant autour d'OSM), pour en savoir plus.

      • [^] # Re: Moteur de rendu

        Posté par . Évalué à 1.

        Effectivement, le rendu OSM-fr est plutot bon (il reste l'aspect moche de mapnik, mais ca, je peux m'y faire). Merci !
        Leur prioritisation est a mon gout très bonne (typiquement, les metro/gares dans les grandes villes sont très vite visibles). En revanche, je suis curieux, comment ont-ils fait des choses comme décaler les legendes du bon coté d'une frontière, sans toucher au fond ?

      • [^] # Re: Moteur de rendu

        Posté par . Évalué à 3.

        Effectivement, le rendu est pas mal, ça serait cool de l'avoir dans marble. Allez je me motive ce week end.

        • [^] # Re: Moteur de rendu

          Posté par . Évalué à 4.

          Pour ceux que ça intéresse c'est fait. Il suffit de cloner mon dépot avec mercurial :

          cd .local/share/marble/maps/earth
          hg clone http://adrieng.fr/cgi-bin/hgweb.cgi/osmfr
          
          

          Et une carte OpenStreetMapFR devrait apparaître :-)

      • [^] # Re: Moteur de rendu

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Effectivement, le rendu osm-fr est vraiment très bien. J'utilise maintenant tile.openstreetmap.fr par défaut en remplacement d'openstreetmap.org. Il manque seulement un truc dans le rendu "osm-fr" : les fontaines d'eau (amenity=drinking_water). Elles n'apparaissent pas, même au niveau de zoom maxi.

  • # Transformation du journal en dépêche

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Le journal a été transformé en dépêche, et il est encore en édition : https://linuxfr.org/redaction/news/openstreetmap-pourquoi-vous-devriez-l-utiliser

    Je vous encourage tous à aller y contribuer !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.