Quand la cybernétique hiberne l'éthique

Posté par (page perso) . Édité par NeoX et Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
39
23
fév.
2015
Sécurité

La 19 février 2015, le ministère français de la défense a mis en ligne (sur Youtube) une cybervidéo pour nous parler de la cyberdéfense afin d'arrêter les cybermenaces des cyberméchants. Cette vidéo a notamment été reprise dans Les liens idiots du dimanche de NextINpact sous le titre « Cyberdéfense : la drôle de publicité de l'armée ». Le titre officiel « La cyberdéfense : le combat numérique au cœur des opérations » est plus vendeur.

Le « nouveau terrain d'affrontement » est l'occasion de parler de « propagande djihadiste, des pirates cagoulés qui tapent au hasard sur des claviers, les Anonymous, Stuxnet, etc. avant d'enchainer sur des avions de chasse, sous-marins, hélicoptères et autres artilleries lourdes. »

Évoquons un peu (dans la seconde partie de la dépêche) cette vidéo, avant de faire un petit résumé des épisodes précédents dans l'armée française.

La vidéo est dans un style très cinématographique à effets spéciaux qui doit en jeter. Si vous vous attendez à ce qu'elle parle de reprise de contrôle des infrastructures par la fabrication de processeurs « Made in France » (de préférence open hardware), de logiciels en marinière (de préférence libres) et de routeurs tricolores (de préférence DIY), vous allez être déçu(e). Il s'agit plus de montrer que le pays a plein d'armes (après tout la France est dans les gros vendeurs d'armes), de faire de belles images guerrières, et de compléter d'images faisant « cyber », des portables, des cagoules, des consoles, des curseurs qui clignotent, des caractères qui défilent à la Matrix et du cliquetis de clavier.

Un cyberméchant qui utilise (pas très bien) cat et sed :

Cyberméchant avec cat et sed

Un cybergentil sous Windows :

Cybergentil sous Windows

Encore du cybergentil sous Windows mais qui utilise du libre (Firefox) :

Vigipirate sous Windows

Un cybergentil sous Matrix :

Cybergentil sous Matrix

Un cybergentil sous Windows mais qui utilise du libre (GnuPG, VirtualBox, etc.) mais en root :

Cybergentil sous Windows mais qui utilise du libre

La vidéo 14h42 #22 : est-ce que nous sommes en cyberguerre ? me semble avoir plus d'intérêt ; évidemment, il y une différence de longueur et de fond entre une publicité et une émission longue comme 14h42 de NextINpact et Arrêt sur Images.

Notons néanmoins que le ministère français de la défense et l'armée française en général est (comme toutes les grandes structures) un lieu de contradiction (la liste qui suit n'étant pas exhaustive évidemment) :

  • # Étrange.

    Posté par . Évalué à 7.

    Pourquoi ont-ils incrusté "Images de propagande" dans la vidéo, mais seulement pendant quelque secondes ? Bon j'imagine que c'est parce qu'ils ont repris de la propagande de quelqu'un d'autre (un ennemi, donc), mais ils ne se sont pas rendu compte qu'en fait tout le clip était de la propagande ?

    Ou alors il y a la bonne et la mauvaise propagande ?

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Étrange.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 23/02/15 à 14:43.

      Pourquoi ont-ils incrusté "Images de propagande" dans la vidéo, mais seulement pendant quelque secondes ? Bon j'imagine que c'est parce qu'ils ont repris de la propagande de quelqu'un d'autre (un ennemi, donc), mais ils ne se sont pas rendu compte qu'en fait tout le clip était de la propagande ?

      C'est la faute du stagiaire. Comme pour BFM-TV.

    • [^] # Re: Étrange.

      Posté par . Évalué à 10.

      « L’ennemi fait de la propagande. Nous, on fait de l’information. »

      Autrement dit : la différence entre une bonne propagande et une mauvaise propagande, c’est que la mauvaise propagande, elle voit un truc qui bouge, elle tire… euh…

      • [^] # Re: Étrange.

        Posté par . Évalué à 10.

        L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi

        • [^] # Re: Étrange.

          Posté par . Évalué à 2.

          … alors qu'en fait, c'est lui !

          (pour être plus proche de la citation exacte de Pierre Desproges)

  • # guerre perdu d'avance

    Posté par . Évalué à -8.

    c'est une guerre perdu d'avance , un ministre de 70-80 ans qui ne sais même pas allumer un PC + un systeme qui fait que chaque réforme prend 3 ans pour etre appliqué + la formation périmé des cybergilbert + utilisation de vieux hardware et software fait qu'il y'aura toujours un retard par a port aux groupes terroristes et criminel qui eux ont des jeunes hacker talentueux et au gout du jour.

    • [^] # Re: guerre perdu d'avance

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu veux dire qu'un État démocratique et souverain n'aurait pas les moyens de mettre en place les moyens de lutter contre des groupuscules motivés? Il ne faut pas déconner non plus. On ne vit pas dans un film américain, où des ados boutonneux rentrent comme ils veulent dans les ordinateurs de la CIA.

      D'ailleurs, les failles de sécurité, vers, virus, exploits, et autres "performances" de crackers qui sont régulièrement publiées viennent assez souvent d'agences gouvernementales. En ce qui concerne l'intrusion dans des systèmes, la récolte d'informations, et la destruction à distance des capacités de communication, je parie plus sur la NSA que sur Daesh :-)

      • [^] # Re: guerre perdu d'avance

        Posté par . Évalué à 6.

        Tu veux dire qu'un État démocratique et souverain n'aurait pas les moyens de mettre en place les moyens de lutter contre des groupuscules motivés?

        Vu tous les scandales qui sortent depuis quelques années, je doute que le gouvernement français, aussi motivé soit-il, puisse résister aux attaques de groupuscules ou d'autres états (NSA…).

        Il y a tellement de trous partout, au niveau technique mais aussi dans l'organisation générale, le manque de moyen, de formation, l'immaturité des gens face à la technique, la dépendance vis à vis des éditeurs, etc. que c'est mission impossible.

        • [^] # Re: guerre perdu d'avance

          Posté par . Évalué à 2.

          OK, bien sûr, il faut préciser les questions. La protection du grand public est impossible, pour deux raisons principales : 1) le grand public fait n'importe quoi, et même si on leur fournissait des systèmes bien foutus, les gens feraient quand même n'importe quoi, et 2) on a décidé, par ignorance, incompétence, paresse, ou cynisme, d'abdiquer politiquement face aux problèmes de sécurité et de protection des données personnelles. Il suffirait de quelques modifications claires du code de la consommation, et une pression politique suffisante pour les faire appliquer, pour évoluer dans un monde beaucoup plus sain : interdiction réelle de la vente liée (en particulier, rendre l'utilisateur réellement propriétaire de son matériel—usus, fructus, et abusus), assimilation des problèmes de sécurité à des vices cachés, etc.

          Donc voila, pour le grand public, c'est râpé. Pour les services de l'État, par contre, ça n'est pas perdu. Bon, dans les faits, les finances publiques sont dans un tel état qu'on vit plus en mode URSS post-1991 que dans un État fort et souverain (utilisation de bécanes personnelles, Windows piratés ou obsolètes parce qu'on ne peut pas acheter les licences, site internet entretenu par le gars qui arrose les fleurs, etc), et on est vraiment à un niveau de sécurité proche de 0 pour la plupart des administrations. Mais j'ose espérer qu'il existe quelques services (renseignement, défense, police…) qui investissent encore sur la sécurité, et qui disposent d'un savoir-faire dans ce domaine permettant de se jouer des petits malins assez facilement—je ne parle pas de la NSA, ni même des vrais petits crackers compétents ; je parle des apprentis-pirates qui défendent une cause ou des services officieux Chinois ou Nord-Coréens.

    • [^] # Re: guerre perdu d'avance

      Posté par . Évalué à 10.

      On a de toute évidence déjà perdu la guerre de l'orthographe à l'école, le reste ne fait que suivre…

  • # oh le crackme

    Posté par . Évalué à 5.

    Un cybergentil sous Windows mais qui utilise du libre (GnuPG, VirtualBox, etc.) mais en root :

    J'aime le screen. On voit un type en train de jouer travailler à casser… des crackme. Mouarf.

    Ce qui me rappelle qu'il faudrait que je m'y remette aux crackme. C'était plutôt sympa comme activité, même si c'est un peu délicat à sortir lors des conversations avec les proches: «t'as fait quoi vendredi soir?» «boh, j'étais fatigué alors j'ai juste fini le crackme sur lequel j'ai bossé depuis 1 mois»…

  • # Oui, mais non

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je me doute bien que l'auteur de la dépêche a voulu faire un jeu de mots, mais « hiberner » est un verbe intransitif. Ça me fait mal de lire le titre de cette dépêche, et en plus, il n'a pas de sens.

    • [^] # Re: Oui, mais non

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 24/02/15 à 00:36.

      bah, c'est l'hiver, tu hibernes en hiver, ça me semble logique :-)

      s'il n'y a plus de licence poétique, en revanche, je vais m'éveiller \o/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.