Les drones de combat américains basculent sous Linux

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
55
7
fév.
2012
Technologie

En septembre dernier le système de contrôle des drones de combat MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper a été infecté par un virus. C'est un sujet ultra-sensible puisque ces drones n'effectuent pas seulement des missions de surveillance mais aussi des missions de combat en larguant des bombes ou des missiles.

Coïncidence ou planification de longue date, il semble en tout cas que, depuis cette infection, une partie du système de contrôle de ces drones est passé sous Linux alors qu'il était auparavant sous Windows.

Plus de détails dans la suite de la dépêche.

NdM : en 2009, le réseau interne de la Marine française, Intramar, a été contaminé par le virus Conflicker, laissant des Rafale « cloués au sol » faute d'avoir pu « télécharger leurs paramètres de vol » (source Blog Secret défense et journal LinuxFr sur ce sujet). Et toujours en 2009, les drones Predator américains relayaient leurs vidéos au sol sans aucun chiffrement (source WSJ).

Les drones de combat MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper sont les plus sophistiqués de l'arsenal américains. Ce sont eux qui sont utilisés depuis plusieurs années pour les frappes en Afghanistan ou au Soudan tandis que leurs pilotes restent confortablement installés dans une base de l'US Air Force à des milliers de kilomètres de distance.

Drone MQ-1 Predator

En septembre dernier, un malware a été détecté sur la base de Creech et les ordinateurs infectés étaient ceux qui prenaient en charge le système de gestion des drones (ground control system). L'armée américaine a minimisé l'incident en expliquant que le système de gestion des vols (flight control system) n'avait pas été affecté puisqu'il est complètement découplé du ground control system. Toutefois, même si le contrôle de la trajectoire du vol est resté inviolé, le ground control system est quand même une pièce critique de l'infrastructure puisqu'il gère tout simplement les senseurs et l'armement de la machine.

Il semble que le malware se soit propagé via des disques externes USB qui sont utilisés quotidiennement pour transférer les informations cartographiques ou les vidéos issues des senseurs d'une console à l'autre. Le logiciel malveillant était conçu pour enregistrer les mots de passe (credential stealer) et il fonctionnait sous Windows XP :

The malware was detected on a stand-alone mission support network using a Windows-based operating system.

La nouvelle version du système de gestion des drones (version Block 30) est décrite comme ayant opéré un basculement vers Linux à la place de Windows XP. Ce changement d'architecture est sans doute à mettre en relation avec le contrat de 13,7 millions de dollars accordé à General Atomics, le constructeur des deux types de drones, pour créer une nouvelle génération de station de contrôle basée sur Linux.

De façon générale, on constate une utilisation de plus en plus répandue de Linux au sein des forces armées américaines. Au début le système libre était relégué dans des domaines annexes non critiques mais cela évolue rapidement. Par exemple en 2008 c'est tout le système de gestion des destroyers lance-missiles Aegis qui a basculé vers une version temps réel de Linux (RedHawk Linux, compatible avec RedHat).

The move to the Aegis Open Architecture (AOA) platform is expected to extend the life of the Aegis Weapon System and enable increased interoperability, cost savings, and more frequent and easier technology insertions.

Il semble bien qu'il s'agisse d'une tendance de fond et que les systèmes basés sur Linux sont maintenant considérés comme plus sûrs et plus adaptables que leurs concurrents traditionnels.

  • # Pas rose.

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Pas la nouvelle la plus réjouissante du monde...

    Même si cela reste un bon exemple d'un passage de Windows à Linux pour des raison de sécurité.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Pas rose.

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Si ça peut éviter de pirater des drones qui sont quand même des armes très dangereuses, moi ça me réjouit.

      Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

      • [^] # Re: Pas rose.

        Posté par . Évalué à  6 .

        Ca va eviter les virus mais le piratage ?

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par . Évalué à  5 .

          Les virus sont un danger plus sérieux que le piratage dans ces domaines, les réseaux en question étant le plus souvent déconnectés / isolé.

          À noter que en gros cela immunise seulement contre les virus non ciblés. Les virus ciblés à la Stuxnet sont presque aussi "faciles" à écrire pour Windows que pour Linux (le nombre de variétés de distro rend quand même la tâche plus hardu car il faut se renseigner d'avantage sur les versions précises utilisées). La volonté est donc probablement de se protéger contre un danger de fuite d'information plus ou moins fortuite, moins que contre un attaquant très déterminé.

      • [^] # Re: Pas rose.

        Posté par . Évalué à  10 .

        Ce n'est réjouissant que si tu fais confiance à l'utilisateur légitime de ces armes. Je pense qu'il y a des millions de gens dans le monde qui ont de bonnes raisons d'être circonspects.

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par . Évalué à  7 .

          Il me semble légitime de faire plus confiance aux prossesseurs des armes qu'à des éventuels pirates. Ceci ne change en rien la confiance qu'on a dans le possesseur des armes.

          • [^] # Re: Pas rose.

            Posté par . Évalué à  10 .

            Il me semble légitime de faire plus confiance aux prossesseurs des armes qu'à des éventuels pirates. Ceci ne change en rien la confiance qu'on a dans le possesseur des armes.

            C'est du pur sophisme. Si le pirate est, par exemple, le Hezbollah et que l'utilisateur légitime est l'armée israëlienne, je suis sûr que beaucoup de Libanais auront plus confiance dans le pirate que dans l'utilisateur légitime.

            • [^] # Re: Pas rose.

              Posté par . Évalué à  10 .

              C'est du pur sophisme

              Absolument pas. Le raisonnement se base sur le fait qu'on connait le possesseur de l'arme, mais qu'on ne peut pas connaitre par avance le pirate. On ne peut donc absolument pas prétendre que la présence de failles de sécurité dans un système d'armement puisse être une bonne chose.

              Par exemple, certaines personnes utilisent leur ordinateur à des fins répréhensibles. Pourtant, ce fait ne rend en rien acceptable l'idée que les OS contiennent une backdoor permettant à n'importe qui d'empêcher l'utilisation de la machine. Il n'est jamais moralement acceptable de permettre une soustraction arbitraire d'un objet par n'importe qui -- la situation serait très différente si la faille était conçue pour qu'uniquement l'ONU puisse controler l'armement, mais ce n'est pas du tout de ça que l'on parle.

              • [^] # Re: Pas rose.

                Posté par . Évalué à  1 .

                On ne peut donc absolument pas prétendre que la présence de failles de sécurité dans un système d'armement puisse être une bonne chose.

                La question n'était pas de savoir si c'était une bonne chose, mais si c'était une meilleure chose que l'utilisation légitime.
                Je te cite : « Il me semble légitime de faire plus confiance aux prossesseurs des armes qu'à des éventuels pirates. »

                Par ailleurs, en présence d'une suprématie militaire comme celle des USA, je pense que certaines failles de sécurité (*) sont en effet une bonne chose, car elles fournissent aux opposants un moyen de relativiser cette suprématie. Les « failles de sécurité » en question sont un trou dans la cuirasse, comme le serait une barrière mal gardée ou une position stratégique un peu faible.

                ((*) soyons clairs : on parle des drones, pas des armes de destruction massive)

              • [^] # Re: Pas rose.

                Posté par . Évalué à  2 .

                Il me semble qu'il peut exister bien pire que l'utilisateur légitime de ces drones.
                Le risque que comporte le fait de laisser ouvertes des failles de sécurité est que n'importe qui peuvent utiliser ces armes.
                Donc on minimise le risque en augmentant la sécurité des drones, puisqu'on passe du risque max_bêtise(les humains) à max_bêtise(le gouvernement américain).

                • [^] # Re: Pas rose.

                  Posté par . Évalué à  -1 .

                  on passe du risque max_bêtise(les humains) à max_bêtise(le gouvernement américain).
                  Ça change rien si on n'a aucune raison de penser que les deux sont différents...

                  • [^] # Re: Pas rose.

                    Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 08/02/12 à 16:07

                    Mmmmouais, je doute fort que l'individu le plus immonde, cruel et bête fasse partie du gouvernement américain. Et même, c'est statistiquement improbable. Et médicalement, on peut tellement facilement exhiber un cas inloupable.

                    C'est donc avec confiance que j'affirme qu'il existe des éléments de {humains} plus bêtes et méchants que le plus bête de {gouvernement américain}.

    • [^] # Re: Pas rose.

      Posté par . Évalué à  5 .

      Pourtant, les drones, c'est bien, ça évite de mettre des vies en danger. En tout cas quand ils sont utilisés pour la reconnaissance. En cas d'utilisation offensive, ça évite de mettre des vies en danger du côté de l'utilisateur des drones seulement.

      • [^] # Re: Pas rose.

        Posté par . Évalué à  -8 .

        Ouhais enfin ca cela depend de quel cote du drone tu te trouves et dans le cas des drones armes cela n'evite pas les morts car, par definition meme, ils sont la pour tuer.

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Oui c'est ce qu'il dit : "ça évite de mettre des vies en danger du côté de l'utilisateur"

          • [^] # Re: Pas rose.

            Posté par . Évalué à  -3 .

            Pourtant, les drones, c'est bien, ça évite de mettre des vies en danger.

            J'avias reagit a sa premiere phrase.

      • [^] # Re: Pas rose.

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Le débat est probablement un peu plus compliqué que ça. L'automatisation de la guerre pose des problèmes de responsabilités ("ah nan mais c'est le système informatique qui a buggé et buté ces civils").
        Ca pose aussi le problème que ça devient vraiment jeu vidéo. Le pilote est devant son écran à des milliers de kilomètres. C'est bientôt Battlefield. Manque plus qu'un classement des pilotes en ligne par nombre de morts.
        En plus, une des seule chose qui permet de lutter contre les velléité guerrière du gouvernement américain (et d'autres), ce sont les soldats morts au combat. Le jour où ils n'enverront plus que des robots, je ne vois pas trop ce que l'opinion publique trouvera à redire.

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par . Évalué à  5 .

          L'opinion publique trouvera à dire sur les victimes collatérales. Enfin, si les journalistes ont le droit d'envoyer des robots observateurs, bien entendu.

          Plus sérieusement, c'est bien ce que je disais : ça évite de mettre des vies en danger du côté de l'utilisateur seulement. Sans vouloir passer pour un salaud sans cœur, dans une « vraie » guerre, où les deux pays sont effectivement menacés (par opposition aux conflits unilatéraux que mènent les États-Unis où on ne peut pas dire qu'ils se sentent menacés…), c'est ce qui importera à la grande majorité des gens. Ça me parait parfaitement normal, même si je ne dirais pas que c'est bien.

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par . Évalué à  9 .

          Le jour où ils n'enverront plus que des robots, je ne vois pas trop ce que l'opinion publique trouvera à redire.

          Ils ne le feront pas et l'opinion publique américaine ne semble pas prête à prendre une position qui pourra s'apparenter à une prise de position contre les boys, ces missionnaires qui font briller les valeurs américaines dans le monde (humpf…). L'infanterie ne coûte pas grand chose, il y a des tonnes de chair à canon qui passent pas les centres de recrutement pour se faire payer des études, avoir la nationalité US ou avoir de quoi vivre correctement. On fait passer les individus pour des héros lorsqu'ils meurent car personne n'ose remettre en cause un système qui fait des héros, encore plus quand on y ajoute une couche de religion.

          L'infanterie est un moyen peu coûteux et efficace de conduire des guerres.

          C'est différent en ce qui concerne les pilotes, ils coûtent cher et ne peuvent pas être remplacés aussi facilement que l'infanterie. Leurs appareils aussi coûtent cher mais c'est pris en charge par la société. Les drone ont beaucoup d'avantages : on ne se prive pas d'un pilote en cas de problème, on peut augmenter la charge utile, l'autonomie et des profils particuliers car on a pas en prendre en compte les problèmes liés à l'humain embarqué.

          Pour conclure, les drone ne permettent pas de sauver des vies, ils économisent une ressource tout en permettant de gagner en avantages.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Pas rose.

          Posté par . Évalué à  9 .

          "Manque plus qu'un classement des pilotes en ligne par nombre de morts."

          Cela s'appelle des médailles et cela existe depuis bien avant le jeu vidéo.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Pas rose.

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/02/12 à 11:19

            Oui mais on pouvait pas comparer ses stats en temps réel aussi facilement.

  • # curieux

    Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 07/02/12 à 14:54

    Il semble que le malware se soit propagé via des disques externes USB qui sont utilisés quotidiennement pour transférer les informations cartographiques ou les vidéos issues des senseurs d'une console à l'autre.

    C'est curieux ce truc tout de meme car si tu branches un periph non autorise sur un systeme de l'armee ca fait declancher tout un tas d'alarme. Maintenant cela a peu etre ete mis en place suite a ce probleme.

    • [^] # Re: curieux

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Ce qui est curieux c'est que Microsoft n'aie toujours pas corrigé cette faille de sécurité béante qu'est l'auto-exécution de code sur les périphériques amovibles. :-D

      • [^] # Re: curieux

        Posté par . Évalué à  0 .

        On parle de XP la. Je ne sais pas si cela existe encore sur 7 mais bon de tout de facon il y a toujours autant de virus sur cette plateforme.

      • [^] # Re: curieux

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Ca ressemble surtout un peu à une incompétence de la part des types en charge de la sécurité. Je pense que si l'armée américaine appelle Microsoft pour dire "On aimerais que vous fixiez ça ou que vous nous fassiez un build spécial", Microsoft le fait.
        Si les types ne sont pas capable de se prémunir contre les virus qui se propagent par clé USB, je ne suis pas sûr que leur installation de Linux soit plus sécurisée que celle de Windows. Je pense que dans 3 ans, on découvrira qu'ils ont installé une distrib qui n'est plus patchée et qu'ils se sont fait infectés parce qu'ils avaient la flemme de faire les mises à jour.

        • [^] # Re: curieux

          Posté par . Évalué à  1 .

          ce n'est peut être pas de l'incompétence, ca peut aussi être du sabotage, comme pour l'affaire du virus Stuxnet et des centrifugeuses iraniennes.

        • [^] # Re: curieux

          Posté par . Évalué à  5 .

          Y peuvent pas, ils ont perdu les sources ...

        • [^] # Re: curieux

          Posté par . Évalué à  3 .

          Microsoft le fait.
          Mais pas gratuitement. Et si un petit malin au sein de l'armée dit "plutôt que de payer Microsoft, on n'a qu'à interdire l'utilisation de supports USB sur les systèmes de combat, c'est gratuit", il y a fort à parier qu'un haut gradé dira "oui, bonne idée, ça nous fera des économies. "

          • [^] # Re: curieux

            Posté par . Évalué à  3 .

            Dans ce cas, le haut gradé en question est un abruti qui mérite d'être limogé lorsque ce genre de problème survient.

            Prendre des décisions, ca veut surtout dire assumer les conséquences !

            • [^] # Re: curieux

              Posté par . Évalué à  2 .

              Certes, dans un monde idéal. En pratique, il se justifiera auprès de son chef (ou au gouvernement qui l'a nommé, et si tant est qu'il soit encore en poste à ce moment là) que ce n'est pas de sa faute, que les gens d'en-dessous n'ont pas respecté la consigne et que ça aurait dû marcher, et tout le monde sera d'accord en bons chefs totalement déconnectés de la réalité.

              Les vrais gens voulaient simplement pouvoir faire leur boulot (les clefs USB, c'est d'un pratique dont on ne se rend même pas compte).

        • [^] # Re: curieux

          Posté par . Évalué à  2 .

          pense que si l'armée américaine appelle Microsoft pour dire "On aimerais que vous fixiez ça ou que vous nous fassiez un build spécial", Microsoft le fait.

          Donc ça veut dire que microsoft laissent des merdes/empêche une configuration et sécurisation aisée de façon volontaire ?

          Si j'ai envie de désactiver pam_ldap.so sur mon tutux je peux le faire sans problème...

      • [^] # Re: curieux

        Posté par . Évalué à  2 .

        C'est claire qu'ils foutent rien.

        http://www.zdnet.fr/actualites/l-autorun-dans-windows-c-est-termine-pour-les-supports-usb-39758143.htm

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: curieux

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Tu peux même branché des CD-RW de Lady Gaga dessus ;-)
      Cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Bradley_Manning#Discharge.2C_chats_with_Adrian_Lamo

    • [^] # Re: curieux

      Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

      Ayant travailler dans une boite qui fessait joujou avec ce genre de drone. Il me semble très curieux que l'OS embarqué soit du Windows XP. Au moins un OS embarqué doit avoir des contraint temps réel, ce que Windows XP ne sais pas faire, et il me semble qu'un Linux standards aussi.

      • [^] # Re: curieux

        Posté par . Évalué à  5 .

        Je pense qu'ils parlent de l'OS de commande au sol.

        • [^] # Re: curieux

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Oui j'ai bien pris soin de le préciser dans la news. L'OS de gestion des armes et des senseurs c'était Windows mais l'OS de gestion de la trajectoire en vol est complètement différent.

          • [^] # Re: curieux

            Posté par . Évalué à  7 .

            « L'OS de gestion des armes et des senseurs »
            Tiens c'est marrant, sensor se traduit « senseur » ? J'aurai plutôt dit « capteurs » ou « sondes » selon le contexte...

  • # plus ou moins

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    NdM : en 2009, le réseau interne de la Marine française, Intramar, a été contaminé par le virus Conflicker, laissant des Rafale « cloués au sol » faute d'avoir pu « télécharger leurs paramètres de vol » (source Blog Secret défense et journal LinuxFr sur ce sujet). Et toujours en 2009, les drones Predator américains relayaient leurs vidéos au sol sans aucun chiffrement (source WSJ).

    Ben, contaminé certes mais ça n'a pas empêché les avions de voler.

    [Ce blog est aujourd'hui (8/2/09) en mesure de confirmer l'essentiel des informations d'Intelligence Online. Toutefois, selon nos sources, il apparait que les Rafale de la Marine n'ont pas été concernés directement par ces ennuis informatiques.]

    C'est d'ailleurs le même site qui le dit. Du coup, c'est moins sensationnel :D

    • [^] # Re: plus ou moins

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Si j'ai bien compris, ils ne pouvaient pas télécharger leur plan de vol.

      Donc en gros, en cas d'attaque, ils auraient pu décoller. C'est juste qu'ils n'auraient pas su où aller ensuite.
      C'est effectivement bien plus rassurant.

      • [^] # Re: plus ou moins

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Ben si même l'armée américaine télécharge, que vont devenir les artistes ?

      • [^] # Re: plus ou moins

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Si j'ai bien compris, ils ne pouvaient pas télécharger leur plan de vol.

        Mais non, lis tout l'article et les commentaires. Le réseau IntraMar n'est pas relié aux stations sols sinon, on ferait comment quand on envoie un Rafale sur un porte-avions, on tire un câble depuis la métropole ?

        Donc en gros, en cas d'attaque, ils auraient pu décoller. C'est juste qu'ils n'auraient pas su où aller ensuite. C'est effectivement bien plus rassurant.

        Ben voyons, les pilotes sont des grosses buses qui sont incapables de se diriger sans waypoints et sans carte sur les genoux comme on le faisait jusqu'à la fin des années soixantes (voire plus).

  • # Coquille de traduction

    Posté par . Évalué à  9 .

    Toutefois, même si le contrôle de la trajectoire du vol est resté inviolé, le ground control system est quand même une pièce critique de l'infrastructure puisqu'il gère tout simplement les senseurs et l'armement de la machine.

    senseurs ne serait pas à traduire par capteurs ?

  • # Pendant ce temps...

    Posté par . Évalué à  4 .

  • # Pas de virus pour les drones.

    Posté par . Évalué à  4 .

    De ce que j'ai pu en lire, il s'agissait d'une fonctionnalité implémentée au cœur du système afin de le protéger. L'équipe de maintenance qui a découvert le « virus » n'était pas au courant d'une telle protection et a vu le « virus » réapparaître après une remise à zéro du système.

    Les systèmes d'armement informatisés peuvent avoir ce genre de protection, c'est un moyen de ne pas se prendre ses propres armes [ou celles des allié]s sur le museau parce qu'elles ont été vendues à un pays qui devient subitement un ennemi ou qui les a « perdues ». Ce n'est plus le temps de l'exocet qui finit dans un bâtiment allié, de nos jours il tomberait probablement au fond de l'eau au lieu de toucher cible.

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Pas de virus pour les drones.

      Posté par . Évalué à  6 .

      Cela a du bien faire rire quand même, vue comment les uk se moquaient des équipements français.

      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

  • # Drones sous Linux

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pour être totalement impartial, on se doit quand même de citer le cas du missile Debian (rapporté par les moules de la Tribune) :

    Missile

    • [^] # Re: Drones sous Linux

      Posté par . Évalué à  0 .

      Oh je veux AB-SO-LU-MENT connaitre tes sources !!

      ça c'est à mettre dans un bêtisier !!
      Et pis, linux ne refait pas les lois du téléguidage, ça fait juste la plateforme.

      • [^] # Re: Drones sous Linux

        Posté par . Évalué à  4 .

        Oh je veux AB-SO-LU-MENT connaitre tes sources !!

        Ben il l'a dit , c'est la tribune , l'incubateur d'excellence en meta-expertise !! http://linuxfr.org/board

      • [^] # Re: Drones sous Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        L'image défie à mon avis les lois de la physique : Du fait de la gravité, les trajectoires verticales (montée & descente) devraient être plus longues que les trajectoires horizontales (vers la gauche et la droite).

        • [^] # Re: Drones sous Linux

          Posté par . Évalué à  8 .

          En fait, le missile fait vraisemblablement du quasi sur-place en tournant très vite sur lui même. La spirale est formée par l'éjection des gaz qui s'éloignent de leur source et pas par la trajectoire suivie par l'engin…

        • [^] # Re: Drones sous Linux

          Posté par . Évalué à  3 .

          Ce qui défie les lois de la physique est la manœuvrabilité que tu imputes à ce pauvre missile en difficulté : il braquerait aussi bien qu'une moto.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: Drones sous Linux

            Posté par . Évalué à  3 .

            Et pourquoi pas ? Il peut encaisser bien plus de G que la moto (ne serait-ce que la liaison pneu-sol, sans même parler du motard).

            • [^] # Re: Drones sous Linux

              Posté par . Évalué à  4 .

              Et du coup, c'est une bonne transition pour placer ça, aussi :

              Meilleurs pilotes italiens

            • [^] # Re: Drones sous Linux

              Posté par . Évalué à  2 .

              C'est aussi la raison du passage des avions aux drones dans l'armee americaine. Les prochaines generations seront tous des drones. Et cela principalement en raison des limites physiques des pilotes (sont incapables de respirer quelques gaz sans tomber dans les pommes!).

  • # cat /proc/ammo/pylon

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 08/02/12 à 11:57

    On a beau être pacifique (ou pas), mais ça doit faire quelque chose de faire un ssh pilot@drone01.mq-1.gouv, puis de :

    #pilot@~$ cat /proc/ammo/pylon
    2
    pilot@~$ /etc/init.d/mission start
    [ OK ]
    pilot@~$ java fireAndForget --target lolWhoCare --source Drone.wing.left
    . . . searching target ...
    . . . searching target ...
    . . . searching target ...
    target aquired !!

    java.io.FileNotFoundException: genevaConvention.xml
    at java.io.FileInputStream.(FileInputStream.java)
    at java.io.FileInputStream.(FileInputStream.java)
    at Imperialism.readMyFile(weaponSystem.java:19)
    at Imperialism.main(fuckYouAssHole.java:7)

    Drone.getTarget(Drone.getSource())

    . . . searching target ...
    target aquired !!

    Connection closed by foreign host.
    ...

  • # Le plaisir du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Il ne reste plus qu'a passer le design du drone en open hardware et cela deviendra un vrai plaisir de se faire buter par drone libre et sans brevet.

    • [^] # Re: Le plaisir du libre

      Posté par . Évalué à  8 .

      Il faudrait pas confondre "la guerre, c'est mal", avec "l'armée, c'est mal". C'est rarement elle qui provoque celle-ci, les politiques se débrouillent bien tout seul.

      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Le plaisir du libre

        Posté par . Évalué à  2 .

        Il faudrait pas confondre "la guerre, c'est mal", avec "l'armée, c'est mal". C'est rarement elle qui provoque celle-ci, les politiques se débrouillent bien tout seul.

        Moui, les politiques la provoque. Mais qui la fait ? Et comment feraient les politiques pour la faire, si l'armée n'existait pas ?

        L'armée, ca reste quand meme une formation dont le but est de tuer le plus efficacement possible, quoi qu'on en dise.

        • [^] # Re: Le plaisir du libre

          Posté par . Évalué à  5 .

          C'est le camp d'en face qui peut faire la guerre, en général, cela arrange que tu n'ai pas d'armée.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Le plaisir du libre

          Posté par . Évalué à  6 .

          Qui ? Oh, des milices privées, des paramilitaires, ou alors on peut simplement avoir le citoyen lambda qui va tuer son homologue dans le désordre le plus total, si on veut.
          La présence d'une armée, c'est plus une conséquence qu'une cause.

          • [^] # Re: Le plaisir du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            D'ailleurs, je me demande si la machette n'est pas l'arme de destruction massive la plus employée.

            • [^] # Re: Le plaisir du libre

              Posté par . Évalué à  5 .

              L'AK47 est pas mal dans le genre également.

              J'avais vu lu que tous les peuples pacifiques ont fini par être détruit/dominé à travers l'histoire. C'est logique en pensant à ce qui reste.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Le plaisir du libre

                Posté par . Évalué à  2 .

                J'avais vu lu que tous les peuples pacifiques ont fini par être détruit/dominé à travers l'histoire.

                Le Costa Rica a aboli son armée en 1949 et transféré son budget à l’éducation et la culture, pour le moment ils ne se sont ni fait détruire ni dominer.

                C'est peut-être pas l'enjeu géostratégique le plus chaud du globe mais quand on voit l'histoire des pays voisins ces dernières décennies c'est quand même intéressant.

                • [^] # Re: Le plaisir du libre

                  Posté par . Évalué à  5 .

                  "Le pays possède une force de sécurité de 8 000 hommes et est signataire d'accords militaires avec les États-Unis, qui assurent sa défense" https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_qui_ne_poss%C3%A8dent_pas_d%27arm%C3%A9e

                  C'est le grand frère qui protège :/

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: Le plaisir du libre

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Bizarrement il n'y a pas de référence précise concernant ces accords sur la page française citée et la page wikipedia anglaise bien plus complète ne les mentionne pas. Le seul accord dont j'ai trouvé une trace concerne la lutte contre le narcotrafic.

                    En tout cas, l'origine de la dissolution de l’armée est vraiment intéressante. Un coup d’état militaire qui supprime l’armée et instaure une démocratie moderne, c'est plutôt unique.

                    • [^] # Re: Le plaisir du libre

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      "Le pays est aujourd'hui encore sans armée mais compte une « force publique » (maintien de l'ordre) d'environ 100 000 hommes."

                      La liste de wikipedia parle beaucoup de "force paramilitaire". A un moment, si les forces de polices sont équipés de mitrailleuse ou de blindé léger, la limite entre police et armée devient mince.

                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.