Un rapport parlementaire recommande l'utilisation du logiciel libre

39
16
juil.
2014
Commercial

Le Sénat vient de publier un rapport d’information rédigé par Mme Catherine Morin-Desailly, intitulé “Nouveau rôle et nouvelle stratégie pour l’Union européenne dans la gouvernance mondiale de l’Internet”. Le logiciel libre y est présenté comme “une alternative intéressante pour l’Europe et la France […] face à la progression des systèmes fermés et des considérations marchandes dans l’univers de l’Internet”.

L'importance de la filière du logiciel libre en France y est notée, de nombreux arguments en faveur de l'utilisation du logiciel libre sont avancés, et plusieurs propositions sont faites pour "encourager les compétences nationales par une politique adaptée" :

  • non brevetabilité des logiciels ;
  • intégrer les logiciels libres dans les marchés publics ;
  • imposer les standards ouverts ;
  • développer les compétences autour des logiciels libres et des standards ouverts, en encourageant notamment l'usage des logiciels libres dans les enseignements informatiques.

Le Conseil National du Logiciel Libre se réjouit de la prise en compte dans le rapport de la filière économique du logiciel libre en France, qu’il représente :

Le Conseil national du logiciel libre (CNLL) a rendu compte du succès croissant des formats libres de logiciels : représentant 6 % de l’ensemble des logiciels et services, soit une valeur de 2,5 milliards d’euros, ils occupent 30000 personnes – dont 3000 chez les « pure players » – réparties dans 300 entreprises, essentiellement des PME et TPE. La filière, qui a crû de 68 % en 2012, devrait avoir progressé de 83 % en 2013. [Note: ces chiffres sont extraits de l'enquête 2013 du CNLL, mais ont été mal interprétés.]

[…]

Depuis 2003, plusieurs clusters et associations d’entreprises du logiciel libre ont été mis en place en vue de fédérer les moyens et les projets développés dans le secteur : Prolibre, Libertis, Alliance libre, GTLL, PLOSS, PLOSS RA et Aquinetic, répartis sur l’ensemble du territoire et regroupés au sein du CNLL. Ce riche écosystème a donné naissance à plusieurs jeunes pousses en pleine ascension, à l’image de la première d’entre elles, l’éditeur de logiciels libres Talend.

Notre pays dispose donc d’importantes ressources et compétences dans le domaine du logiciel libre, qu’il lui faut aujourd’hui pousser davantage pour maintenir et conforter cet atout économique autant que stratégique.

De nombreux arguments en faveur des logiciel libres sont avancés dans le rapport :

  • ils sont “sources d’économies et de compétitivité” ;
  • ils permettent “d’innover à moindre coût” ;
  • ils permettent de “réduire la dépendance, stratégique et économique, de la France vis-à-vis de fournisseurs étrangers” ;
  • ils sont “plus protecteurs en termes de sécurité”.

Formellement, le rapport recommande l’approche suivante pour favoriser le développement du logiciel libre :

Proposition n° 43 : encourager le développement des logiciels libres par leur intégration dans les marchés publics et par l’imposition de standards ouverts, à condition de développer les compétences pour l’utilisation de ces logiciels et standards.

Il vient également appuyer un souci très ancien des écosystèmes du libre et de l’open source, en condamnant la brevetabilité des logiciels :

Proposition n° 42 : veiller à la préservation du principe européen de non-brevetabilité des logiciels.

Le rapport note à juste titre qu’il s’agit d’une promesse de campagne du Président Hollande.

Enfin, dans le domaine de l’éducation, il est noté que :

[…] il paraîtrait de bonne politique d’encourager l’usage des logiciels libres dans les enseignements informatiques. Basé sur l’ouverture et la collaboration, valeurs en phase avec la démarche scientifique, le logiciel libre peut être étudié librement de droits. Et la formation supérieure aux méthodes de création de logiciels libres peut conduire à d’importants débouchés professionnels.

Le CNLL se réjouit particulièrement du ton général de ce rapport, et de ces recommandations concrètes, qui rejoignent et renforcent les “10 propositions pour une politique du logiciel libre” qu’il a publié en 2012, et notamment ses propositions suivantes :

  • proposition 1 : obligation d'utiliser les standards ouverts ;
  • proposition 2 : recommandation d'utiliser le logiciel libre, à coût global, risques et efficacité comparables ;
  • proposition 4 : faire barrage aux brevets logiciels ;
  • proposition 5 : pour des standards ouverts vraiment ouverts ;
  • proposition 6 : agir pour préserver la neutralité du Net ;
  • proposition 9 : recommandations relatives au libre dans l'éducation.

Le rapport complet peut être téléchargé sur le site web du Sénat. Les pages qui concernent le plus spécifiquement le logiciel libre sont les pages 267 à 272.

  • # Le rapport qui prône la censure

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Avant de faire la publicité de ce rapport, il faudrait noter qu'il contient plein d'énormités nationalistes et, surtout, qu'il prône la censure (p. 65, soutien au gouvernement islamo-conservateur de Turquie, le félicitant d'avoir censuré Twitter).

    • [^] # Re: Le rapport qui prône la censure

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le passage en question:

      À la croisée des libertés publiques et des enjeux économiques, la confrontation peut directement opposer un opérateur de l’Internet à un État: Twitter en Turquie. Ainsi le gouvernement turc, estimant que la souveraineté et l’intérêt national transcende les intérêts commerciaux, estime légitime de bloquer certains sites Internet et de leur demander d’installer une
      représentation dans le pays qu’ils opèrent. Devant cette situation, Twitter a fait le choix de ne pas s’installer afin de ne pas s’exposer à la législation turque. Il est intéressant de noter qu’une entreprise étrangère défie directement le gouvernement de l’État dans lequel elle propose ses services en adressant un tweet à ses utilisateurs turcs contenant une procédure de contournement des mesures de blocage.

      Je vois pas en quoi le rapport prône cette censure, il ne fait que citer l'affaire en restant assez neutre (la sous-partie est intitulée Des acteurs privés en passe de défier les États)

      J'ai pas lu le reste, mais pour le coup je veux bien croire qu'il est assez nationaliste (ou plutôt européaniste), ne serait-ce que dans le titre: L'Europe au secours de l'Internet.

      • [^] # Re: Le rapport qui prône la censure

        Posté par . Évalué à 9.

        Il est intéressant de noter qu’une entreprise étrangère défie directement le gouvernement de l’État dans lequel elle propose ses services en adressant un tweet à ses utilisateurs turcs contenant une procédure de contournement des mesures de blocage.

        Cette phrase du rapport peut, selon moi, être interprétée de 2 façons :
        * qui sont-ils pour oser défier un gouvernement ?
        * bravo à cette entreprise qui a le courage de ne pas se laisser intimider par un gouvernement dont les intentions sont clairement de pouvoir censurer et de permettre en même temps à ses utilisateurs d'échapper à la censure.

        • [^] # Re: Le rapport qui prône la censure

          Posté par . Évalué à 2.

          J'aurais ajouté

          -La censure a quelque chose de vaine vu qu'une entreprise étrangère peut facilement pousser les gens a la contourner tout en se conformant a la législation

    • [^] # Re: Le rapport qui prône la censure

      Posté par . Évalué à 2.

      il contient plein d'énormités nationalistes

      Quel genre d'"énormité nationaliste" ?

    • [^] # Re: Le rapport qui prône la censure

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne pense pas que le rapport soutienne réellement la censure grossière des médias comme le fait la Turquie, mais prône plutôt le respect des lois d'un État. Effectivement, en Turquie ça entraîne une censure certaine, mais le principe est quand même valable, selon moi, en général pour les services hébergés sur son territoire. Oui, ça fera qu'en France on doit respecter les lois françaises, mais ça me paraît plutôt juste (sauf pour les lois débiles, mais il ne tient qu'à nous de jouer en politique pour que ça n'arrive pas — oui, c'est facile à dire, je sais). Après, on a les lois entre les deux, comme le droit à l'oubli… (je ne sais pas quoi en penser)

      Ce qu'il faut surtout se rendre compte, c'est que la loi par défaut qui s'appliquera si on ne veut pas de celle du pays hébergeur, ça n'est pas la liberté absolue, mais bien la loi américaine dans la plupart des cas ! Je comprends que des sénateurs ne veulent pas de ce genre d'aberration ici.

  • # ils sont “plus protecteurs en termes de sécurité”.

    Posté par . Évalué à -1.

    … On leur a parlé d'OpenSSL ?

    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # C'est déjà bien d'en parler

    Posté par . Évalué à 10.

    Lorsque je parle de word au labo, en expliquant que c'est, selon moi, de la
    matière fécale, on me répond souvent que ce sont les alternatives libres qui en
    sont, qu'elles n'ont pas le niveau de fonctionnalité offerte par word, que ce
    sont des produits pour les autres mais par pour nos administrations; c'est bien
    que ce soit gratuit pour le gens qui n'ont pas beaucoup de moyen, c'est
    pratique. Oui oui, libre signifie gratuit… Je pourrais prendre l'exemple
    d'eagle et de kicad, word et libreoffice, IDL et root, matlab et octave/scilab
    et bien d'autre encore.
    À une époque je me battais, et je déblatérais mon discours libriste pour essayer
    de faire comprendre à mes interlocuteurs qu'ils avaient tort. Je suis lassé de
    me battre; moi j'utilise le logiciel libre, je trouve que ça marche bien, que
    c'est pérenne et si une personne est intéressée par un des logiciels que
    j'utilise, je lui parle volontiers.

    Ce qui m'énerve le plus dans tout ça, c'est que certaines de ces personnes ne
    savent en fait même pas se servir de word. Je ne parle pas du rendu dégueulasse,
    des polices crades, des indentations sauvages…

    Title: Modèle pour la frappe des Rapports Parlementaires
    Producer: Microsoft® Word 2010
    Creator: Microsoft® Word 2010

    Enfin bon, c'est déjà bien d'en parler…

    - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      L'aspect libre me semble intéressant pour les décideurs et responsables, pas pour les utilisateurs. Alors si en plus les fonctionnalités sont moindres…

      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 16/07/14 à 14:35.

        Yep. Mais perso je pense qu'elles ne sont pas moindres (pour un usage intensif en tout cas) et qu'il y a effectivement un conflit entre d'une part un responsable qui est concerné par la pérennité des documents et usages et d'autre part l'utilisateur qui a besoin d'une productivité immédiate et se fout de ce que deviendra son document l'année prochaine.

        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui mais là tu ne parles pas de logiciel libre, juste de standard ouvert.
          Si Word utilise ODF par défaut, ton document sera (en théorie) lisible par n'importe quel lecteur ODF l'année prochaine, et pas juste celui de MS.
          Enfin, ça suppose que les formats ouverts soient assez carrés pour que toutes les implémentations soient compatibles…

          • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Enfin, ça suppose que les formats ouverts soient assez carrés pour que toutes les implémentations soient compatibles…

            Et aient assez de fonctionnalités pour être utilisable.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Non, LibreOffice est au niveau fonctionnel de MS Office 2003 et encore, avec plein de gros bugs.
          Quelqu'un qui a utilisé Excel 2007 ou plus récent rigole en testant LibreOffice. Essaie juste de faire un tri par couleur des cellules dans LibreOffice. Ça n'existe pas ? Ah, mince alors.
          LibreOffice ne peut pas encore remplacer MS Office mais c'est très utile de les faire cohabiter pour une migration en douceur et pour pouvoir ouvrir tous les formats de documents.

          • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

            Posté par . Évalué à 3.

            Quelle mauvaise foi, citer une fonctionnalité absente de LO et présente sur MSO (en supposant que tu ais raison) et en déduire que ça a 10 ans de retard fonctionnelle.
            Et on sait tous que MSO est un bijou de stabilité

            • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

              Posté par . Évalué à 2.

              Et on sait tous que MSO est un bijou de stabilité

              Bah depuis Office 2007 sp 1, j'ai pas vu Word planter.
              Il y a eu un temps ça explosait souvent effectivement.
              Je triche un peu peut-être, j'ai pas eu à utiliser des versions sp 0 depuis.

              • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                Posté par . Évalué à 2.

                Bah depuis Office 2007 sp 1, j'ai pas vu Word planter.

                Moi si, avec Office 2010.

                • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Yep, les « Microsoft Word a cessé de fonctionner » ne le disputent qu'aux « Microsoft Excel a cessé de fonctionner ».

                  • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Tu as oublié les « Microsoft Powerpoint a cessé de fonctionner » réguliers eux aussi :/ (ainsi que les « Outlook ne répond plus »).

                    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Parce que je n'ai pas été forcé à les utiliser, ces deux là :-)

                      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Je m'occupe de plusieurs parc de machines, dont un peu plus de 100 dont j'ai la responsabilité directe.
                        Aucune utilisateur ne m'a parlé de plantage de Word ou Excel depuis 4 ans.
                        Outlook se bloque pendant plusieurs secondes lorsqu'il y a des soucis dns ou réseau, mais ça ne va pas plus loin.

                        Soit j'ai des utilisateurs merveilleux qui ne parlent jamais de leurs pépins avec l'informatique.
                        Soit vous avez des machines en mauvais état au niveau système.

                        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                          Posté par . Évalué à 10.

                          Machine anciennes, machines neuves, machines chargées, machines peu utilisées, même combat. C'est surtout le document qui compte (pour Word du moins) : un bon nombre de pages et surtout un historique de modifications un peu chargé, et c'est la fiesta qui commence.

                          Après, ce n'est pas parce que personne ne t'en as remonté qu'il n'en est pas arrivé : chez nous, je n'ai pas souvenir d'avoir jamais entendu quelqu'un remonter au SI, ni d'avoir lu dans le tracker, un plantage de Word ou d'Excel, et pourtant ce n'est pas ce qui manquait. Pour que ce soit remontable, il faudrait :
                          - que ce soit un minimum reproductible. C'est rarement le cas.
                          - que ce ne soit pas le fonctionnement « normal » de ces logiciels depuis 20 ans, contre lequel les utilisateurs développent un genre de rituel vaudou plus ou moins efficace.
                          - qu'il y ait un espoir que le SI apporte une solution, alors que ce sont eux qui sont le moins confrontés à ces logiciels.
                          - qu'il y ait un espoir que le SI apporte une solution, alors qu'ils n'ont guère de moyens d'investigations
                          - qu'il y ait un espoir que la solution soit autre chose qu'un contournement du genre nouveau vaudou.
                          - qu'il y ait un espoir que la solution soit autre chose qu'un contournement du genre ablation de la partie supposée fautive (comme supprimer l'historique).
                          - qu'il y ait un espoir que la solution soit autre chose qu'un contournement du genre « essaye sur le poste de X, chez lui, ça passe ».
                          - qu'il y ait un espoir que le SI apporte une solution plus tôt que 3 mois après qu'on ait fini de travailler sur le document.

                          Bref, tout le monde considère qu'il faut faire avec et que remonter au SI ne serait qu'une perte de temps supplémentaire à coup sûr, pour un gain éventuel hautement improbable et assurément faible.

            • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Soutenir que LibreOffice est au niveau de MS Office d'un point de vue fonctionnel est également de la mauvaise foi. Je ne citerais que la correction grammaticale… que j'avais, mais en mieux, sur Word 97

              • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                Posté par . Évalué à -1.

                Ça tombe bien je n'est jamais dis ça. Quant à ta seconde phrase, c'est pitoyable, un plugin existe

                • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Un plugin ? Tu crois que le clanpin moyen va chercher à installer un plugin (et déjà le chercher) pour essayer de pallier à un manque qui n'est pas présent dans une solution concurrente ? La modularité c'est bien, quand il s'agit de fonctionnalités "de base" (au sens utilisateur du terme), un plugin n'a pas de sens !

                  • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Un plugin ? Tu crois que le clanpin moyen va chercher à installer un plugin (et déjà le chercher) pour essayer de pallier à un manque qui n'est pas présent dans une solution concurrente ?

                    Ça tombe bien, ce n'est pas son boulot d'installer les postes, mais celui de l'admin.

                    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      On est toujours bloqué sur le même problème :-)

                      L'admin chez Madame Michu, c'est la préinstallation d'usine. Donc il n'y a pas LibreOffice.
                      Et l'autre admin c'est le cousin-qui-a-toujours-sa-clef-usb-pleine-de-logiciels. Il ne va pas s'enquiquiner avec LibreOffice (car dans le meilleur des cas on va le regarder de travers, lui faire des reproches, etc).

    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

      Posté par . Évalué à 10.

      Perso je suis libriste, convaincu de l'utilité des logiciels libres pour conserver les documents sur le long terme, mais je suis aussi consultant, payé pour faire des rapports, souvent au forfait (comprendre plus c'est long ou plus c'est moche et moins ça me rapporte) et j'ai acheté une licence Office parce que je suis beaucoup plus efficace avec MS® Word® et MS® PowerPoint® que leurs équivalents libres. Et de toute façon un livrable de conseil ça finit pas à la Bibliothèque Nationale pour y être archivé plusieurs siècles.

      Bon mais comme je n'utilise un tableur que pour faire mes factures, j'utilise Libre Office® pour ça. #Résistance

      Voilà, c'était un témoignage d'utilisateur: je dis comme tes potes du labo: Libre Office est un peu en-dessous de MS Office fonctionnellement, et si tu y passes plusieurs heures par jour ça fait une différence.

      Et ça veut pas dire que le libre c'est de la merde, ni même que Libre Office n'est pas un bon produit. Pour quelques heures par semaines il est nickel.

    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 16/07/14 à 23:42.

      Il y a tellement de monde qui te balance des arguments vieux de 10 ans et plus à l'ordre du jour vu que le logiciel à beaucoup évolué.
      Du coup il te sorte qu'OpenOffice c'est nul car il y a 10 ans….

      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai pas compris: tu parles des arguments vieux de 10 ans sur MS Office ou des arguments vieux de 10 ans sur LibreOffice. Parce que dans les commentaires ci-dessus, j'ai lu pas mal d'exemples de chaque…

        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

          Posté par . Évalué à 1.

          LibreOffice, ou plutôt OpenOffice. Du style : quand j'avais testé il y a plusieurs années on pouvait pas faire ceci ou cela..

    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

      Posté par . Évalué à 9.

      Pour ça qu'il faut encourager à utiliser Latex !

    • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

      Posté par . Évalué à 10.

      Attends alors, ça va bientôt changer.

      Moi ce que je reprochais à LibreOffice par rapport à MS Office, c'était surtout sa lourdeur (je dis "surtout", parce qu'il y a d'autres trucs, mais le gros du problème est là pour moi)

      Mais là on vient de nous installer Office 2013, et c'est une révolution mec:
      3min pour ouvrir le moindre document sous Excel
      3min pour que la fenêtre PowerPoint minimisée revienne en avant plan

      Mais ça doit être à cause de mon vieux portable poussif. Après tout il ne s'agit que d'un Core i5 Ivy Bridge avec 4Go de RAM. De toute évidence insuffisant pour de la bureautique…

      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

        Posté par . Évalué à 10.

        Ici on a du Office 2010. À chaque fois que j'ouvre un document Word ça ne met pas 3 minutes (faut pas déconner) c'est assez rapide pour être utilisable. Par contre à chaque fois, à l'ouverture d'un document, quand je fais défiler le document à l'aide la molette, Word fige pendant 4 ou 5 secondes. Je ne suis pas la seule personne dans ce cas, je ne sais pas si ça vient de Office ou bien de l'installation/configuration réalisée par notre entreprise mais je trouve que ça fait tâche. En plus le mien est encore plus poussif que le tien : Core i7 8GB ^^ C'est simple, j'utilise tout un tas d'applications sur cette machine (Windows 7), les seules qui rament ou plantent c'est Office, Outlook et IE…

        L'outil de capture d'écran, pourtant un des programmes de base installé par défaut, refuse régulièrement d'enregistrer la capture dans un fichier… Mais bon je vais arrêter là, on va me dire qu'il n'y a pas de rapport avec la choucroute et que je fais de l'anti-Microsoft primaire :/

      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est marrant, sur mon portable avec un i5 Sandy Bridge (la génération d'avant Ivy Bridge) l'ouverture de document Word par Word 2010 se fait sous la demi-seconde.

        Ça sent quand même le Windows plein de tas de boue genre anti-virus mal configuré, virus bien configurés, bloatwares chargés de partout, connexion à un domaine Windows avec conf réseau pourri, etc. comme on en trouve dans plein d'entreprises.

        À noter que sur le même PC il faut 1 seconde pour ouvrir Libre Office Writer avec un doc vierge, c'est deux fois plus long mais c'est très tolérable (j'ai pas la dernière version c'est une 4.0.6.2).

        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Tu peux configurer tout un tas d'antivirus, si tout le monde s'amuse à télécharger et installer n'importe quoi et à ouvrir toutes les pièces jointes débiles envoyées par la famille et les copains, ça ne sert à rien du tout.

          • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

            Posté par . Évalué à 2.

            Bah ici si j'essaie d'ouvrir une pièce jointe vérolée l'anti-virus bloque l'accès… Donc si ça sert quand même…

            • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

              Posté par . Évalué à 2.

              La semaine passée, on a vu circuler des "faxmails" pourris, qui une fois ouverts balançaient une demande de pass admin toutes les 15 secondes. Au passage, c'était une très bonne opportunité de faire de la pédagogie avec les utilisateurs qui se plaignent de ne pas pouvoir installer ce qu'ils veulent.

              N'empêche que Symantec Entreprise a bien mis 48h à commencer à les détecter (Clam ne faisait pas mieux, pour le coup).

              • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                Posté par . Évalué à 3.

                Et bien ton anti-virus est peut-être moisi ?

                J'ai eu le cas il n'y a pas longtemps, je voulais tester un exploit, je télécharge le fichier, je vais dans mon dossier de téléchargement, rien ?! Je recommence, rien… Ah bah oui faut que je coupe l'anti-virus si je veux télécharger ce fichier, sinon il l'efface tout de suite (je parle même pas de l'exécuter). Je crois que c'est ce qu'ils appellent la « protection à l'accès » dans McAfee.

                Un anti-virus qui ne scanne pas automatiquement les pièces jointes des mails, effectivement ça ne sert pas à grand chose, c'est sûr…

                • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

                  Posté par . Évalué à 2.

                  J'ai eu le cas il n'y a pas longtemps, je voulais tester un exploit, je télécharge le fichier, je vais dans mon dossier de téléchargement, rien ?! Je recommence, rien… Ah bah oui faut que je coupe l'anti-virus si je veux télécharger ce fichier, sinon il l'efface tout de suite (je parle même pas de l'exécuter). Je crois que c'est ce qu'ils appellent la « protection à l'accès » dans McAfee.

                  Euh, oui, ça c'est le comportement normal d'un antivirus (proprio) depuis pas loin de dix ans (et encore). Bon courage pour essayer de vendre un antivirus qui ne fait pas ça.

                  Un anti-virus qui ne scanne pas automatiquement les pièces jointes des mails, effectivement ça ne sert pas à grand chose, c'est sûr…

                  Le problème n'étant pas qu'il ne scanne pas, mais qu'il scanne et ne trouve rien. La meilleure preuve étant que depuis, il trouve. C'était juste 48h pas couvertes (par un truc apparemment pas bien discret, donc oui c'est décevant de la part d'une grosse solution antivirale pro).

            • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, ça retardera l'échéance mais ça ne servira pas du tout à te protéger, tu seras vérolé un jour ou l'autre.

      • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais ça doit être à cause de mon vieux portable poussif. Après tout il ne s'agit que d'un Core i5 Ivy Bridge avec 4Go de RAM. De toute évidence insuffisant pour de la bureautique…

        portable = disque dur 5400 RPM = poussif.

        Le reste des composants ne change rien à l'affaire, tout le monde attend le disque dur… (ou pire, le partage réseau moisi).

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

          Posté par . Évalué à 5.

          Si je bossais avec des documents gigantesques que j'ouvrais tous en même temps, je ne dirais pas.

          Mais là juste pour le rappel:

          Avant, on tournait sous Office 2007. Aucun souci de rapidité. Je suis encore un peu perdu avec l'interface, mais j'ai réappris, voilà tout.

          Du jour au lendemain, on passe sous Office 2013, je bosse sur les mêmes documents, et ça rame comme pas permis. Faut parfois plusieurs minutes pour ouvrir un malheureux fichier Excel de moins de 200ko.

          J'ai pas changé de disque dur entre temps.

          • [^] # Re: C'est déjà bien d'en parler

            Posté par . Évalué à 1.

            Il faut charger le document, mais il faut aussi charger Word/Excel/whatever, au moins la première fois.

            Et pour peu que la machine swap, le cache ne pourra pas accélérer les chargements ultérieurs (j'ai déjà vu des machines avec 4 Go de RAM swaper, déjà qu'il faut 2 Go à Windows 7 tout seul pour ne pas swaper même en 32 bits…).

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Bureautique

    Posté par . Évalué à 7.

    Première grande action : abandonner les .doc, .xls, .ppt et autres formats Microsoft Office, pour passer au format OpenDocument.

    Puisque grand nombre d'utilisateurs restent avec du Microsoft, autant imposer le libre comme format passe-partout. Un peu comme on le trouve avec le .png pour les images, depuis des années.

    Une fois cela fait, plus trop la peine de chercher à prendre systématiquement du payant.

    • [^] # Re: Bureautique

      Posté par . Évalué à 10.

      Prends-moi pour un fou, mais je ne commencerais peut-être pas par là.

      Moi je commencerais par tous les logiciels "métiers" à la con qui sont acquis et installés au niveau local sans concertation nationale. CMS, dérivés d'ERP qu'on trouve dans les administrations, les hôpitaux, les écoles, etc.
      D'ailleurs, pour toutes ces structures, s'ils ont besoin d'une appli particulières, qui sont-ils censés appeler pour savoir s'il n'existe pas déjà une solution Libre déployée ailleurs chez l'un de leurs alter-ego?

      Pour harmoniser tout ce bordel, un organisme central qui gère les outils nationaux Libres: cherche les bonnes entreprises pour faire le développement ou le plus souvent modifier de l'existant et assurer les évolutions futures, et éventuellement une autre boite associée pour le déploiement, la formation, le suivi.
      Une sorte de centrale d'achat du Libre, quoi.

      Bon, évidemment, pour que ce soit efficace, il faut que la Centrale en question ne soit pas gérée par le fils du généreux donateur de la précédente campagne en liaison avec le patron du groupe de presse qui caresse le pouvoir dans le sens du poil.
      Et ça, en France, ce sera le plus dur à passer…

      • [^] # Re: Bureautique

        Posté par . Évalué à 1.

        Prends-moi pour un fou

        Accordé ;-)

        Moi je commencerais par tous les logiciels "métiers" à la con qui sont acquis et installés au niveau local sans concertation nationale.
        (…)
        un organisme central qui gère les outils nationaux Libres

        J'aime pas les trucs centralisés, ça apporte souvent des décisions débiles parce qu'adaptables à aucun cas réel mais uniquement à la moyenne des cas théoriques.
        Et c'est quand même pas une augmentation de la liberté des gens que de leur imposer un logiciel "libre" depuis Paris pour leur bien.
        (et pourtant je par ailleurs suis un sale con de parisien arrogant qui ne comprend pas qu'on puisse aller vivre dans un mouroir en province)

        En plus contrairement à des mouvements citoyens locaux c'est beaucoup plus facile à pourrir, noyauter ou corrompre, je te cite d'ailleurs:

        il faut que la Centrale en question ne soit pas gérée par le fils du généreux donateur de la précédente campagne en liaison avec le patron du groupe de presse qui caresse le pouvoir dans le sens du poil.

        • [^] # Re: Bureautique

          Posté par . Évalué à 4.

          (et pourtant je par ailleurs suis un sale con de parisien arrogant qui ne comprend pas qu'on puisse aller vivre dans un mouroir en province)

          Dafuq ? Tu veux dire qu'il y a des gens qui habitent en dehors de Paris ?

          • [^] # Re: Bureautique

            Posté par . Évalué à 4.

            Tout de suite les grands mots!

            Il n'a pas écrit "des gens". Il a écrit "on".

          • [^] # Re: Bureautique

            Posté par . Évalué à 5.

            Oui, y'en a.
            Et si tous les parigots pouvaient bien ignorer qu'on peut vivre ailleurs que dans la grande ville, on ne s'en porterait pas plus mal.
            Laissez nous en paix, y'a déjà trop de monde ici. On ne veut pas de vos embouteillages ni de votre mode de vie.

            ;-)

            Comment ça j'ai marché dedans ?

            • [^] # Re: Bureautique

              Posté par . Évalué à 7.

              On ne veut pas de votre mode de vie.

              C'est un bon résumé du problème de la province: la Civilisation n'y est pas parvenue quand elle n'y est pas rejetée…

              Dur d'apporter la lumière en ces terres et à ces âmes imperméables !

              • [^] # Re: Bureautique

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu parles de la lumière des néons qui éclairent si joliment le métro ?
                Moi, j'aime mieux celle du soleil, chacun ses goûts ;-)

                • [^] # Re: Bureautique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et voilà le problème du provincial: quand on utilise une métaphore comme "lumière" pour dire "intelligence" ou "connaissance" il demande si c'est des néons et dit qu'il a déjà le soleil, un vrai drame humain et social.

                  PS: métaphore ça veut dire image
                  PPS: c'est déjà trolldi, vous allez pas m'emmerder pour 4 petites heures

              • [^] # Re: Bureautique

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                C'est un bon résumé du problème de la province

                Province ? connais pas. Il y a des choses de l'autre côté du périphérique ?
                On me souffle à l'oreille que trolldi c'est demain, mince alors

                []

                If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

                • [^] # Re: Bureautique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Il y a des choses de l'autre côté du périphérique ?

                  Oui, le lieu des bannis.

                  Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                  • [^] # Re: Bureautique

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et des pauvres qui n'ont pas les moyens de se loger à Paris. Les bidonvilles, quoi.

                    ------> []

                    • [^] # Re: Bureautique

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      en tant que Versaillais, dans la capitale du Roi soleil, je m'insurge ;-) (bon, le château est au bout de mon avenue).

            • [^] # Re: Bureautique

              Posté par . Évalué à 2.

              Et si tous les parigots pouvaient bien ignorer qu'on peut vivre ailleurs que dans la grande ville, on ne s'en porterait pas plus mal.

              J'ajouterais qu'ils oublient aussi la province pendant leurs vacances ça ne fera qu'améliorer les nôtres :-D

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

              • [^] # Re: Bureautique

                Posté par . Évalué à 6.

                Mais malheureux! Tu oublies que l'économie de la province ne repose que sur l'afflux financier qui vient avec le touriste parisien.

                Sans lui tu serais encore à labourer tes champs et traire ta vache pour survivre!

                • [^] # Re: Bureautique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Non, il y a aussi les aides sociales, le traitement des fonctionnaires territoriaux ou nationaux mais maintenus là uniquement pour que la région fasse un tant soit peu semblant d'être en vie, les subventions européennes et tout le tatouin.

                  Bon de temps en temps il y a aussi un provincial qui a une idée, monte une boîte et vis par ses propres moyens, c'est vrai. Mais en général il a étudié à Paris, faut pas se leurrer, les idées ça peut pas venir vraiment de chez les bouseux.

                  • [^] # Re: Bureautique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je me souviens d'une époque où je "montais" voir des potes à Lille et que je chambrais en disant "bah, je viens voir comment ça se passe, la France d'en-bas". Avec de l'humour, mais avec une arrogance bien parisienne, et une conviction tout de même qui était que j'avais vu juste en allant à Paris. Et puis, quelques années plus tard, j'ai compris. Comme une minorité ici. Mais bon, après tout, chacun doit porter sa croix et suivre son chemin. On est mieux en polaire, en baskets ou avec des chemises à carreaux et des corvées de bois qu'en mocassins à glands, chemise stretch, mini cravate et oursins sous les bras en s'agrippant au plafond du métro. Non ? :)

                    • [^] # Re: Bureautique

                      Posté par . Évalué à 2.

                      On est mieux en polaire, en baskets ou avec des chemises à carreaux et des corvées de bois qu'en mocassins à glands, chemise stretch, mini cravate et oursins sous les bras en s'agrippant au plafond du métro. Non ? :)

                      C'est pas moi qui dirais le contraire.

                      kentoc'h mervel eget bezan saotred

                • [^] # Re: Bureautique

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Sans lui tu serais encore à labourer tes champs et traire ta vache pour survivre!

                  Et qui te dis que ce n'est pas le cas ?
                  Les agriculteurs et fermiers n'ont pas l'autorisation de converser sur Linuxfr ?

                  kentoc'h mervel eget bezan saotred

                • [^] # Re: Bureautique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et ben dis lui de ma part au touriste parisien, qu'on n'en veut pas de son "afflux financier". C'est celui-là même qui fait grimper les pris de l'immobilier et qui fait que ça devient dur aux gens de chez nous de s'acheter un lopin de terre pour y construire leur maison.
                  Parce que le touriste parisien (comme l'anglais, le belge/le-touriste-de-n'importe-où-avec-du-pognon), il n'a aucune idée du prix "normal" pratiqué dans le coin et paie deux fois ce prix là, alors va t'aligner, toi, avec tes pauvres revenus de provincial.
                  Tout ça sous prétexte qu'on n'est qu'à 3 h00 de Paris, soit à peine plus que ce qu'il passe quotidiennement dans le métro (sous la zoulie lumière des néons) !

                  Laissez nous dans notre crasse ignorance des joies de la vie moderne, svp !

                  Ben quoi, j'ai le droit, non, c'est encore trolldi ?

                  • [^] # Re: Bureautique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Dans les Côtes d'Armor au moins t'es peinard, vu que c'est en Bretagne, il pleut tout le temps ! (ne dites pas le contraire, ça ferait venir trop de monde /o\ et moi je veux être peinard en vacances, même si l'eau n'est qu'à 18+°C).

                    • [^] # Re: Bureautique

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ouai surtout les côtes d'Armor c'est le département le plus moche de Bretagne les galettes sont immangeables la côte de granite rose est ignoble, les indigènes ne sont pas accueillants voire violents (surtout dans le coin de Lannion (bled de plouc et capitale des télécoms)) en plus le climat est tellement humide que ça donne des rhumatismes instantanés à tous les francilliens qui approchent à moins de 100Km.

                      Je vous aurais prévenus.
                      :-D

                      kentoc'h mervel eget bezan saotred

                  • [^] # Re: Bureautique

                    Posté par . Évalué à 1.

                    C'est celui-là même qui fait grimper les pris de l'immobilier et qui fait que ça devient dur aux gens de chez nous de s'acheter un lopin de terre pour y construire leur maison.

                    Mouarf… Vu que l'ile-de-france a tendance à gagner des habitants plutôt qu'à en perdre, il sera difficile de prétendre que c'est l'exil des parisiens qui fait grimper les prix en province.

                    Parce que le touriste parisien (comme l'anglais, le belge/le-touriste-de-n'importe-où-avec-du-pognon), il n'a aucune idée du prix "normal" pratiqué dans le coin et paie deux fois ce prix là, alors va t'aligner, toi, avec tes pauvres revenus de provincial.

                    Oui, enfin le touriste qui vient acheter une résidence secondaire, c'est un cas extrêmement marginal, hein.

                    soit à peine plus que ce qu'il passe quotidiennement dans le métro (sous la zoulie lumière des néons)

                    J'ignorais qu'il n'y avait pas de métros en province, ou alors ils sont éclairés au gaz.

                    • [^] # Re: Bureautique

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Oui, enfin le touriste qui vient acheter une résidence secondaire, c'est un cas extrêmement marginal, hein.

                      Non malheureusement ! et je suis sérieux sur ce coup.

                      kentoc'h mervel eget bezan saotred

                      • [^] # Re: Bureautique

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ah, si tu es sérieux je suis convaincu ;)

                        • [^] # Re: Bureautique

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Sentant comme une pointe de scepticisme dans ta remarque je me fend d'un ou deux liens, qui, sans donner de chiffre affirme un tantinet mon assertion précédente :
                          http://www.anglaisimmobilier.com/
                          http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2006/10/13/01006-20061013ARTMAG90455-pour_les_anglais_la_france_n_est_pas_chre.php

                          kentoc'h mervel eget bezan saotred

                          • [^] # Re: Bureautique

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Une agence immobilière, et un article de 2006 dans le figaro magazine. Moui.
                            Je ne nie pas, remarque, qu'il y a des zones où le phénomène est important. Mais ces zones sont certainement marginales par rapport à l'ensemble du territoire (même si les médias aiment bien faire leurs choux gras de ce genre de marronniers, surtout quand le journaliste spécialisé dans les francs-maçons est parti en vacances).

                          • [^] # Re: Bureautique

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            Londres étant la villes la plus chère d'Europe en terme de logement, il n'est pas bien dur d'arriver au constat que les anglais ne trouvent le prix de l'habitat trop élevé à Paris. D'une manière plus générale se loger en France coute un peu moins chère qu'en Grande Bretagne.
                            Pour ce qui est du prix de l'immobilier à Paris, il est bien du de déterminer précisément à mon avis le pourquoi du comment.

            • [^] # Re: Bureautique

              Posté par . Évalué à 2.

              Laissez nous en paix, y'a déjà trop de monde ici. On ne veut pas de vos embouteillages ni de votre mode de vie.

              Ne t'en fais pas, il ne peut pas y avoir d'embouteillage en province. Les embouteillages, c'est quand les gens vont au boulot. Y'a pas de boulot en province, c'est connu.

      • [^] # Re: Bureautique

        Posté par . Évalué à 3.

        Une sorte de centrale d'achat du Libre, quoi.

        Un genre de Framasoft ? ;)

      • [^] # Re: Bureautique

        Posté par . Évalué à 5.

        Moi je commencerais par tous les logiciels "métiers" à la con qui sont acquis et installés au niveau local sans concertation nationale.

        Je souscris totalement en citant par exemple les ENT (environnement numérique de travail) qu'utilisent tous les enseignants et élèves de collège et lycée. Chaque académie fait un appel d'offre et utilise un ENT différent.

        Lorsqu'un contrat prend fin, en prend les mêmes et on recommence :
        La solution Scolastance actuellement utilisée ne sera bientôt plus en fonction dans l'académie et laissera place au produit développé par la société iTop qui a remporté le marché.

        Je passe les procédures de migration des données, la formation des utilisateurs… quelle perte de temps et de moyens (financiers et humains) !

        On peut tout de même citer l'ENT libre Lilie développé en open source à l’initiative de la région Ile-de-France et utilisé par les trois académies de Créteil, Paris et Versailles.
        Exemple à généraliser…

        • [^] # Re: Bureautique

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          et il n'y a pas que les ENT pris en compte, l'exemple de l'académie de Versailles est pertinent, cf. http://www.tice.ac-versailles.fr/logicielslibres/

        • [^] # Re: Bureautique

          Posté par . Évalué à 8.

          Alors que, pour peu qu'on soit conscient du problème, l'opensource est une manière de sortir de cette situation par le haut :

          • je choisis - avec une presta externe s'il le faut - une solution technique, imposant qu'elle soit libre et que j'en sois totalement maître (je peux la faire migrer ailleurs sans sur-coût, notamment).
          • je passe un marché de déploiement de la solution (si c'est chez moi)
          • je passe un marché d'hébergement/maintenance de la solution pour n années
          • au terme de mon marché, je suis libre de modifier mes conditions comme je veux, de changer de prestataire : la solution reste sous mon contrôle.

          On ne peut pas tout faire soi-même, c'est entendu : il faut sous-traiter des choses. Par contre, si on choisit de sous-traiter l'intelligence et la décision plutôt que la mise-en-oeuvre, on se fait prendre en otage à vitesse grand V.

          Si on considère en outre que les entreprises qui acceptent de travailler avec le public (et son formalisme un peu relou) sont parfois simplement motivées par la perspective de pouvoir majorer leurs tarifs (forcément, on est moins enclin à déclarer un marché infructueux quand 1] "c'est pas nos sous" et 2] "on n'a pas envie de perdre plusieurs mois avec une nouvelle procédure"… alors on accepte souvent des choses qu'on ne devrait pas).

  • # Libre et éducation

    Posté par . Évalué à 2.

    Encore une bonne idée du gourvernement…mais dans les fait aucune application. Il serait temps que nos députés prennent en compte que le matériel et le logiciel sont fournis par les collectivités, la région pour les lycées, le département pour le collège et enfin la mairie pour les écoles (parents pauvres du systèmes). Dans ces collectivités, j'ai l'impression que l'idée du logiciel libre n'est pas prise en compte. Pour les pays de la loire (dans mon lycée), nous avons droit à du VmWare pour la virtualisation, du Windows pour la partage de fichiers et du ThinApp pour les applications ! ET pourtant, je fais encore parti des rares qui démontre que les solutions xcp (xen cloud platform) + SambaEdu + Wapt permettent de répondre aux besoins d'une lycée de taille conséquence (1200 postes, 2500 comptes, 15téra de données).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.