Appel à contribution : Projet Veni, Vidi, Libri

Posté par Harmonie . Édité par Florent Zara, Benoît Sibaud, Davy Defaud, palm123 et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
19
13
juin
2017
Communauté

La refonte du projet Veni, Vidi, Libri a été initiée.

Pour rappel, le projet Veni, Vidi, Libri vise à promouvoir les licences libres et à faciliter le passage de créations sous licence libre. L’idée étant d’en faire un référentiel qui puisse guider les auteurs, favoriser le respect des « bonnes pratiques » et d’ouvrir le tout aux contributeurs.

La version du site est tombée en désuétude, d’où le besoin de relancer le projet.

Pour s’assurer de sa pérennité, nous souhaitons rassembler des personnes volontaires pour s’impliquer au sein du projet à moyen, voire long terme (dans le cadre du site ou plus largement).

Le cabinet inno³ organise une rencontre le 20 juin 2017 à 18 h au 137 boulevard Magenta à Paris, pour initier le projet en présentant une première version du nouveau site Internet, d’autres réunions auront lieu cet été afin de finaliser la mise en forme du projet.

Lancement des Rencontres mensuelles autour des licences libres (et Open)

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123 et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
9
30
jan.
2014
Communauté

VVL et inno³ ont le plaisir de vous inviter à la première Rencontre Mensuelle autour des Licences Libres :

  • Le mercredi 5 février de 17h à 19h
  • au sein des locaux d'inno3
  • 105 rue La Fayette, 75010 Paris

Au-delà de discussions autour des actualités juridiques relatives au logiciel libre (mais aussi Open Data et Open Content), ces rencontres seront l'occasion de confronter les analyses des principales licences libres, par le biais d’échanges avec des juristes et des praticiens. Chaque rencontre portera sur un thème et/ou une licence concrète définis lors de la séance précédente. Un compte rendu sera mis en ligne sur le site VVL.

Les licences libres formalisent un cadre de création collaborative dans le logiciel.
Elles touchent un nombre croissant de domaines industriels en ouvrant des perspectives d'innovation non négligeables. Elles sont ainsi devenues les pierres angulaires d'un système plus large et plus complexe. C'est à ce titre, qu'elles suscitent un intérêt croissant au sein des projets industriels (malgré une relative réserve), projets qui doivent concilier le maintien d'objectifs élevés en termes de qualité et l'intégration d'usages plus souples issus des pratiques communautaires.
Il en résulte un nombre croissant de personnes qui se forment à la gestion des licences et à l'organisation des pratiques au sein de leur organisation.

Au regard de cette tendance et d'une mutualisation insuffisante sur le sujet, Veni, Vidi, Libri (VVL) et inno³ mettent en place une réunion mensuelle dédiée à l'étude des licences libres et de leurs effets. Ces réunions se tiendront toute l'année 2014 chaque premier mercredi du mois de 17h à 19h.

Cette première rencontre permettra de définir les grandes lignes des actions et de la méthodologie qui sera adoptée au sein du groupe durant l'année 2014.
Un accès distant sera fourni pour ceux qui ne peuvent être sur place.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question à ce sujet.

Pourquoi contribuer à Veni Vidi Libri ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Teyssier et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
17
9
juil.
2013
Communauté

L'association Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres ainsi que de faciliter le passage de créations sous licence libre.
Depuis sa création (2006-2007), elle a accompagné ainsi un certain nombre de projets communautaires, logiciels ou non, dans la mise en œuvre de bonnes pratiques et maintien la plate-forme d’information et de veille vvlibri.org. Plus généralement, elle a aussi souvent été associée aux démarches liées à la diffusion de contenu sous licence libre (au travers de nombreuses conférences, quelques traductions de licences, la rédaction d'articles dédiés, la publication de communiqué communs sur l’Open Data ou le GLAM, etc.).

Il y a moins d'un an, nous avions publié sur notre blog un article intitulé « Appel à contributions : VVL Needs You! ». Cet appel nous a permis d'accueillir de nouvelles contributions, mais force est de constater que la situation est de nouveau, si ce n'est plus, critique et que des bonnes volontés sont nécessaires pour donner un nouveau souffle au projet.

Cela de deux façons (au moins) :

  • en contribuant à l'association de manière générale, à certains seulement de ses projets (tout type de profil étant utile : juriste, développeurs, graphistes, rédacteurs, chercheurs, etc.) ou à des projets spécifiques que vous porteriez ;
  • par ailleurs, nous sommes aujourd'hui en capacité de diriger d'éventuels stages par la mise à disposition de locaux sur Paris par l'un de nos membres : n'hésitez pas à nous contacter dans ce cadre (ou à transmettre cette proposition), quel que soit votre profil ou vos attentes afin que nous puissions imaginer un sujet profitable à tous. Un tel stage peut être une réelle opportunité pour se plonger dans les méandres des licences libres, contribuer à fluidifier les collaborations consubstantielles au mouvement du libre et de rencontrer les différents acteurs du système.

Publication d’une traduction française de l’Open Database Licence (ODbL)

Posté par . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
33
27
mai
2011
Communauté

L’association « Veni, Vidi, Libri » a le plaisir d’annoncer la publication de la traduction française de la licence Open Database License (ODbL).

Construite sur le modèle des licences libres logicielles, la licence ODbL est aujourd’hui la seule licence « copyleft » adaptée à la diffusion ouverte de bases de données. Sa traduction est le fruit d’une collaboration menée avec la Mairie de Paris, dans le cadre du projet ParisData.

Si les informations sont « de libre parcours », leur constitution en base de données peut parfois être source de droits exclusifs (droit d’auteur ou droit sui generis des bases de données). Si les données doivent, selon nous, rester libres, il peut être utile d’encadrer l’utilisation et la diffusion des bases de données ; c’est ici la fonction de la licence ODbL, qui se base sur le droit d’auteur et le droit sui generis des bases de données, pour conditionner les libertés des utilisateurs.

Ainsi, en pratique, libre à chacun d’exploiter publiquement, commercialement ou non, des bases de données sous licences ODbL ; à condition néanmoins de maintenir la licence sur la base de données, et éventuellement, sur les modifications qui y sont apportées, et de mentionner expressément l’usage, s’il génère des créations à partir de celles‐ci.

Ces licences permettent par ailleurs aux établissements publics administratifs (ou privés avec mission de service public) de remplir leur obligation en matière d’accès et de réutilisation des informations publiques (Lois de 1978 et 2005), tout en se plaçant dans le courant de l’open data. Ces bases de données disponibles pour tous permettront la création de nouveaux projets, favoriseront l’innovation et seront gages d’une plus grande transparence de l’État.

D’ores et déjà, l’ODbL jouit d’une renommée internationale et plusieurs projets d’envergure l’ont choisie, notamment le projet de cartographie collaboratif OpenStreetMap et ParisData, l’open data de la ville de Paris.

Interview de Marc Schneider, fondateur du projet openaguila.org

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
14
mar.
2007
Communauté
L’association Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres ainsi que de faciliter le passage de créations sous licence libre.
C'est pour remplir cette première mission qu'elle collecte les témoignages et réflexions des auteurs qui ont choisi de libérer leurs logiciels.

C'est au tour de Marc Schneider, fondateur du projet, d'expliquer sans palabre le pourquoi et comment de la libération d'OpenAguila.org.

OpenAguila fait partie de la longue liste des logiciels orientés Entreprise. Plus précisément, OpenAguila est ce que l’on appelle un logiciel ERP (en français PGI, pour Progiciel de Gestion Intégré). Édité par la société SFWan, il est disponible depuis 2006 sous licence GNU GPL. Comment expliquer qu’un logiciel résolument tourné vers les TPE et PME puisse être placé sous licence libre ?

Veni, Vidi, Libri voit le jour

Posté par (page perso) . Modéré par j.
0
18
sept.
2006
Doc
Le projet Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres et de faciliter le passage d'oeuvres propriétaires - notamment logicielles - sous licence libre.

Travaillant jusqu'à peu sans grande publicité dans les soubassements de Framasoft, nous sommes heureux de pouvoir aujourd'hui prendre notre envol grâce à l'aide de ce dernier. C'est la raison pour laquelle nous sommes fiers de vous présenter notre propre site à l'adresse suivante : http://venividilibri.org.

En contactant les développeurs pour leur proposer un passage au libre et en aidant ceux qui le souhaitaient, nous avions le sentiment de répondre à une attente. Ce site permettra plus largement de diffuser les connaissances utiles pour comprendre et utiliser les licences libres.

Basé sur un wiki, le site restera interactif et ouvert aux contributions. Ainsi, les informations utiles lors des différentes phases d'un passage au libre seront expliquées. De même, un maximum de licences libres, open source et open content, pourront être détaillées ; pour toutes informations ou précisions complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter, sur le site ou directement à info @ venividilibri.org.

Présentation de Veni Vidi Libri

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
23
mar.
2006
Communauté
Le projet Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres et de faciliter le passage de logiciels propriétaires sous licence libre.

Le projet s'attache en particulier à entrer en contact avec des développeurs de logiciels non-libres afin de
  • leur exposer les avantages (et inconvénients) des licences libres, en un mot les informer ;
  • les mettre en relation avec la communauté Framasoft, notamment via le forum, pour leur faire profiter d'échanges avec les utilisateurs ;
  • les accompagner dans leur démarche de libération de leur logiciel ;
  • le cas échéant, comprendre les raisons qui les poussent à laisser leur logiciel sous licence propriétaire ;
  • leur prodiguer les conseils adéquats au maintien de leur projet, les aider à attirer de nouveaux utilisateurs et contributeurs.

Forum général.hors-sujets Information et Appel à Contribution

Posté par (page perso) .
0
23
jan.
2006
Bonjour,

Voici pas mal de temps que je vogue sur ce site sans jamais m'être inscrit. Aujourd'hui c'est chose faite, pour vous annoncer la naissance d'un projet sur le Wiki de Framasoft.

Le nom du projet ? Bien sûr : il s'agit de Veni Vidi Libri.

Son but ? Pas de problème : sensibiliser les auteurs et développeurs de logiciels sur le libre et les aider (voire les convaincre en premier lieu) à passer leur création dans le domaine du (...)