Journal UEFI Secure Boot et les tablettes/téléphones Windows 8 - conclusion ?

Posté par . Licence CC by-sa
40
13
jan.
2012

On se doutait à peu près tous que cette histoire allait se terminer comme ça, mais on en a maintenant une confirmation officielle. Secure Boot, la fonctionnalité du « nouveau BIOS » UEFI permettant d'empêcher le boot d'un OS non signé, va effectivement être utilisé pour restreindre l'exécution d'OS ne venant pas de la firme de Redmond sur leurs tablettes ARM.

C'est le SFLC qui nous fait part de cette nouvelle aujourd'hui, en se basant sur les « Certification Requirements » fournis par Microsoft pour que les produits puissent être certifiées « Windows 8 compatible ». Dans leur article, ils précisent notamment :

  • Que le « Custom Mode » permettant d'ajouter des signatures perso devra être désactivé et ne devra pas pouvoir être réactivé ;
  • Que le Secure Boot devra être forcé et non désactivable. Oui oui.
  • Qu'étant donné que Microsoft n'a pas assez de parts de marché sur le marché mobile ça ne peut pas être vu comme un abus de position dominante (antitrust).

Et encore une fois une fonctionnalité abusable a été abusée. Bon, bah faudra hacker du bootloader :-)

  • # Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Et encore une fois une fonctionnalité abusable a été abusée. Bon, bah faudra hacker du bootloader :-)

    Et pourquoi pas tout simplement, éviter les tablettes windows ?

  • # FEAR, SEX and Sodomie

    Posté par . Évalué à 10.

    Le compatible PC disparaissant progressivement au profit de matériel "embarqué" comme les tablettes, téléphone portable, TV connectées, il est à craindre qu'il soit de plus en plus difficile de trouver du matériel hackable et utilisable avec du logiciel libre.

    Avant, c'était qu'une "simple" question de driver, et la rétro ingénerie était une solution, mais face à des produits de plus en plus complexe (comme NVidia Optimus par exemple) et/ou de plus en plus sécurisé comme le Secure Boot, la situation devient préoccupante.

    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je suis d'accord.

    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

      Posté par . Évalué à 10.

      Les hackers de consoles vont pouvoir se recycler.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

      Posté par . Évalué à 1.

      Il n'y a pas que l'OEM dans la vie.
      Il y a le marché des gamers et des geeks qui aiment bien assembler leur machine et je pense que ça pèse un peu. Sans compter que même dans l'embarqué il y aura aussi une grosse part d'Android.

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 3.

        Sans compter que même dans l'embarqué il y aura aussi une grosse part d'Android.

        sauf erreur de ma part, meme pour android il faut deja, parfois, hacker le bootloader pour faire une mise à jour.

        et s'il venait l'envie à Google de mettre le SecureBoot sur ces appareils, ben ils auraient le droit, android sur les appareils embarqués etant considéré comme un "firmware" necesaire au fonctionnement de l'appareil et non comme un "OS".

        sinon il faudrait aussi demander l'ouverture des specs pour les TV connectées,
        ben oui elles embarquent un proc, de la ram, un peu de stockage, et donc un "OS" (enfin un "firmware")

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 10.

        il y aura aussi une grosse part d'Android.

        Excuse moi, mais il faut** mettre Androïd dans les systèmes fermés et non hackable**. Les drivers n'étant pas libre et difficilement hackable (la durée de vie d'un téléphone ne permet pas de sortir les driver à temps, et la disparité des appareils étant un frein à la formation de communauté)

        Que ceux qui ne peuvent pas mettre de custom rom ou qui reste coincé à des vieilles versions d'androïd me pertinentise.

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          C'est sur !

          Car entre les Nvidia Tegra, et les processeurs avec un chip graphique PowerVR (TI OMAP, Samsung Exynos et même Intel Medfield avec l'Atom Z2460) on est pas dans la merde...

          Les seuls qui pourraient peut être aller dans la bonne direction sont Qualcomm avec leurs puces basés sur de l'ATI/AMD...

          Je veux des pilotes libres BORDEL !!!

          S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 14/01/12 à 16:51.

            Mort aux pilotes libres non maintenus !

            On veut des spec !

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/01/12 à 00:29.

            "Les seuls qui pourraient peut être aller dans la bonne direction sont Qualcomm avec leurs puces basés sur de l'ATI/AMD..."

            J'ai un doute, mais j'aimerais bien pouvoir etre contredis dans les faits...

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 10.

        Oui, mais ça va fermer l'arrivée de nouveaux linuxiens.

        Autrement dit, le geek déjà intéressé par la bidouillabilité trouvera certainement du matos à vendre. Ne serait-ce que parce qu'il y aura toujours un marché pour les gamers, les geeks, les libristes, certains pros.. qui rechercheront uniquement du matos où ils pourront installer ce qu'ils veulent.

        Le problème ce sera plutôt pour faire découvrir la liberté aux gens lambdas qui ont acheté un "ordinateur" au supermarché. Sachant que généralement c'est le premier pas, découvrir d'autres horizons, qui va ensuite pousser les gens à se renseigner quand il faudra renouveler leur matériel. On découvre Linux sur une machine mal compatible, on achète la prochaine machine en faisant attention. Ce processus risque d'être brisé.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par . Évalué à 3.

          Surtout qu'« un marché pour les gamers, les geeks, les libristes, certains pros.. » ya de fortes chances que seule la dernière option soit retenue par les constructeurs et que du coup les prix soient multipliés par 10.

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par . Évalué à 2.

            D'autant qu'avec l'arrivée du cloud gaming, tu peux enlever les gamers : dans 20 ans, ceux-ci n'auront aucune idée de ce qu'il y a dans leur machine, et n'en auront rien à faire.

            • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

              Posté par . Évalué à 3.

              C'est déjà le cas aujourd'hui pour une partie non négligeable d'entre eux.

              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                Posté par . Évalué à 2.

                moui et non... En général ils savent tous ce qu'est une carte graphique, et ils ont tous leurs préférence en la matiere (ATI ou Nvidia, intel est en général exclus).
                Avec le cloud gaming, bah y'a plus besoin de carte graphique spécialisée, plus besoin de matos particulier.

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Oui, mais ça va fermer l'arrivée de nouveaux linuxiens.

          Tout ceci paraît très juste à la première lecture, mais je pense cependant que tu te trompes. :)

          À l'époque où je découvrais le monde merveilleux du libre, et que, en FLOSS-evangelist illuminé enthousiaste, je proposais d'installer GNU/Linux sur les machines des gens de mon entourage, je m'amusais de l'ignorance de nombreuses personnes qui pensaient qu'il fallait acheter un nouveau PC pour utiliser Linux.

          Ton analyse est typique de ce qui peut ressortir d'un cerveau de geek, qui n'a aucun mal à faire la différence entre une machine et le logiciel qui tourne dessus. Mais pour l'individu lambda, une machine n'est pas vraiment perçue comme un outil hackable, mais plutôt comme un objet, un bien de consommation. On l'a bien vu avec les iTrucs.
          Dans la tête de l'individu lambda, l'association machine + OS constitue un tout. Tu veux Windows ? Tu vas à la FNAC et tu achètes une machine que tu as vu faire tourner Windows sur le présentoir. Tu veux MacOS ? Tu achètes un Mac. Tu veux Linux ? Il doit certainement exister des machines vendues avec Linux, fabriquées dans un pays inconnu des simples mortels et vendues dans des magasins underground connus des seuls geeks.

          Et quand tu regardes là où Linux est parvenu à s'imposer, tu constates que c'est toujours via le matériel. Les Michus utilisent Linux sur leur box, parce que leur box est fournie avec Linux. Quand le petit Kévin s'achète un téléphone, il dit "Je veux un Android.", et on ne lui file pas un téléphone quelconque en lui disant "Installe Android dessus." : on lui donne un téléphone Android.

          Alors ok, on est très loin de l'idée de liberté. Mais c'est de ta faute, tu as dit "l'arrivée des nouveaux linuxiens", pas "l'arrivée des nouveaux libristes". :P

          Le problème ce sera plutôt pour faire découvrir la liberté aux gens lambdas

          Voilà. En fait, on ne fera plus découvrir la liberté aux gens lambdas qui finissent par utiliser Skype sur Ubuntu ou un compte GTalk comme JID en se croyant libres parce qu'ils n'ont rien payé. On fera découvrir la liberté aux gens qui cherchent la liberté. En un mot : aux gens curieux.
          Tu veux être libre ? Installe GNU/Linux. Tu veux installer GNU/Linux ? Il faut que tu aies du matériel qui en veuille bien. Tu veux le matériel qu'il faut ? Demande-toi si les specs sont dispo. Tu ne comprends rien à tout ça ? Renseigne-toi sur comment ça fonctionne. Tu veux bien passer du temps à comprendre comment fonctionne tout ce petit monde que tu ne connais pas encore ? Tu es curieux : tu es en quête de savoir, tu refuses l'ignorance, tu es déjà engagé sur le chemin de la liberté. Et si ce n'était pas le cas, on ne pourrait pas grand-chose pour toi de toute façon. Au mieux on ferait de toi un heureux utilisateur d'un logiciel gratuit qui marche bien.
          En fait, toutes ces restrictions imposées par les éditeurs de logiciels et les constructeurs nous obligent simplement à remonter le problème à la source et à nous rendre compte que finalement, ce qui nous libère de l'emprise des dominateurs, c'est juste la volonté de comprendre le monde qui nous entoure. Ce n'est pas forcément mauvais pour le libre.

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par . Évalué à 10.

            Je suis à moitié d'accord avec ce point de vue.

            D'un côté tu as raison dans l'absolu (c'est à dire en considérant chaque être humain comme pleinement responsable de sa destinée). D'un autre côté, et pour en avoir causé avec quelqu'un qui a étudié le sujet dans un autre domaine (la neutralité du réseau), si la marche d'entrée est trop grande, les gens ne découvrent pas la liberté à laquelle certains pourraient prendre goût.

            Je vais prendre mon cas personnel dans le domaine du réseau : ma première connexion à Internet était une ligne Orange. IP dynamique qui pue, port 25 bloqué, et tout ça. Ceci dit, ça ne m'a pas empêché de mettre un modem-routeur perso, de découvrir iptables, ppp, de tester l'installation d'un serveur Web et d'avoir la joie de rendre mon site tout moche plein de frames visible du monde entier. Maintenant, je bosse chez un opérateur réseau.

            Je ne pense pas que j'aurais pris goût ainsi au réseau si je m'étais retrouvé avec une *box non-remplaçable, derrière un CGN, avec du matériel non-bidouillable... C'est, hélas, la situation de beaucoup de jeunes qui se retrouvent par exemple avec "leur" accès à ""Internet mobile"" sur un téléphone ou une tablette où ils ne sont pas root, avec une connexion 3G. Ce sera le cas de tous les jeunes sans pouvoir d'achat autonome qui ne pourront pas tester Linux en dual-boot, en LiveCD sur le Tournedows de leurs parents ou sur l'ancien modèle qui prend la poussière.

            Si la première marche est trop haute, personne ne la franchit. Souvent, la déconstruction des mauvaises habitudes de con-sommateur est une démarche très graduelle qui demande, surtout au début, une récompense assez immédiate, et une découverte conjointe des enjeux techniques et éthiques. J'installe Linux, ça marchouille mal sur mon matos, manque des drivers. Je râle contre Linux, on m'explique que c'est parce que mon matos est moisi, je reste dubitatif. Mais ça marchouille, je prends goût (récompense) à certains de ses avantages. Au prochain achat de matos j'achète du pleinement compatible. Ça marche mieux. Je comprends mieux le discours de certains libristes en faveur de la libération des spécifications. Etc.

            De ce que j'ai constaté, très peu de gens s'intéressent au libre si on leur présente de but en blanc la philosophie qu'il y a derrière. Je connais seulement deux utilisateurs qui ont été convaincu par une argumentation basée sur les quatre libertés et les défauts du modèle propriétaires, et ils n'ont été convaincus que parce qu'habitués à avoir, dans d'autres domaines de la vie (politique, société, nourriture..) une réflexion critique. Les autres ont été convaincus parce qu'ils pouvaient doucement tester, parce que l'investissement de départ était minimal : se laisser installer un dual-boot, se faire expliquer les bases et les retenir. Et c'est après tout humain : on n'investit pas son temps, son argent, son énergie, de façon considérable, en espérant un retour hypothétique, juste en faisant confiance à des bonnes paroles. Sinon on est une bonne cible pour les scammers, d'ailleurs.

            Donc, le lobbying en faveur de lois protégeant tous les consommateurs (que ce soit pour le réseau, le matériel, le logiciel), mais également la compatibilité avec des sales trucs propriétaires (MSN, Flash), sont des maux nécessaires, parce que les gens ne sont pas parfaits.

            J'ai demandé à un pote de m'aider à installer Linux parce qu'à l'époque c'était plus simple pour avoir les multiples codecs propriétaires utilisés pour les DivX. Maintenant je milite pour l'usage de WebM au lieu de h264 sur le Web. Le support sous Linux des codecs propriétaires était, et reste, un mal nécessaire.

            Les seuls pour qui on peut dire "Tant pis pour eux" sont les gens qui, même quand on rabaisse la première marche de l'escalier au point de leur proposer un ascenseur "clefs en main", ne se donnent même pas la peine de faire un pas.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est à peu près la réponse que j'attendais. :)

              Il faut dire que je me suis un peu fait l'avocat du chef du diable en écrivant ce commentaire. Sans Framasoft et ses logiciels portables pour Windows, sans Ubuntu et son lot logiciels proprios, je n'aurais peut-être jamais découvert le libre.

              Donc oui, l'étape "linuxien" est peut-être une étape nécessaire avant d'être libriste. Sous cet angle, je comprends mieux les motivations des partisans du prosélytisme.

              Mais, pour en revenir à la première partie de mon commentaire précédent : en pratique, je ne sais pas si ça change grand-chose. Quelle sera la différence pour le novice entre une distro qui marche out-of-the-box une fois installée et un ordinateur en Open Hardware avec Linux qui marche out-of-the-box une fois déballé ?
              À mon avis la question mérite d'être posée, parce que je suis persuadé qu'on en arrivera un jour à lier matériel libre et logiciel libre : c'est déjà ce qu'on fait dans l'univers totalement verrouillé des téléphones portables (avec OpenMoko/Freerunner), ce qu'on a presque fait avec l'OLPC, et ce que projette de faire Eben Moglen avec la FreedomBox.

              Maintenant, lecteurs, quelques sujet de réflexion :

              Sociologie/Philosophie : Celui qui ne franchit pas la première marche du libre est ignorant, mais heureux. Faut-il montrer la lumière à celui qui vit dans la caverne de Platon, au risque de l'éblouir si on s'y prend mal ?

              Tactique/Stratégie : Est-ce que prêcher le logiciel libre est une étape nécessaire pour l'expansion de la culture libre ? Pour la promotion du dividende universel ?

              Architecture/Menuiserie : Si on garde la "marche d'entrée" dans le libre trop haute, on perd des futurs libristes potentiels. Si on la baisse trop, on se fatigue pour rien à proposer Linux à des gens qui ne veulent pas faire un minimum d'effort intellectuel. Y a-t-il une "bonne hauteur" pour cette marche, et, si oui, quelle est-elle ?

              Choisissez un sujet, je ramasse les copies dans une heure.

              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                Posté par . Évalué à 5.

                Quelle sera la différence pour le novice entre une distro qui marche out-of-the-box une fois installée et un ordinateur en Open Hardware avec Linux qui marche out-of-the-box une fois déballé ?

                La différence c'est de pouvoir passer à l'étape d'après, celle qui rapproche de la liberté. De ce point de vue-là, le PC sous Windows Vista avec BIOS à peu près standard est plus proche de la liberté, que l'ordinateur avec boot UEFI verrouillé, quand bien même ce serait BSD qui serait installé dessus.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 15/01/12 à 15:52.

                je pense qu'il n'y a pas de contradictions entre les deux points de vue. Les deux se complète.

                voila alors j'ai 10/10 ?

                Blague à part, de mon point de vue la liberté est une finalité et le logiciel libre est un des plus puissant moteurs qui le permette.

                Maintenant si l'on regarde historiquement parlant la manière dont cela s'est fait, c'est bien grace à Stallman et à sa vision qu'on a des logiciels libre , mais c'est grace à la généralisation de l'ordinateur personnelle et puis de l'internet qu'il y a eu une incarnation dans la vie réel de ces concepts. C'est à dire que le logiciel libre est descendu de sa tour d'ivoire (ou cathédral de granit brut ) de la communauté scientifique originaire du MIT pour s'incarner dans une communauté étendu et etre vécu comme tel dans la vie quotidienne.

                Donc ce qui a permit le passage de l'un à l'autre c'est le changement des conditions d'accessibilité au logiciel libre via une généralisation et une simplification toujours plus grande , ce qui permet d'avoir toujours plus de personnes.

                Ensuite il est un peu élitiste de restreindre l'accès à la liberté sous condition de la curiosité. Disons qu'il y a un tas de bonnes et mauvaises raisons pour que les gens n'ont pas la curiosité intellectuel. La première est lié au conditions matériel meme (après une journée stressante, il n'est pas interdit de penser à s'amuser ou a passer du temps avec ceux qu'on aime plutot que de philosopher ). Les priorité de vie de chacun (tout le monde n'a pas pour priorité de comprendre les tenants et aboutissants du mouvement de la culture libre , meme si cela est d'un très grand intéret ) et plein d'autre facteur...

                Je suis d'accord de dire que les personnes qui sont curieuses intellectuellement (ou qui sont déjà activistes dans d'aures domaines -) sont les personnes qui ont le plus de potentiel de devenir des libristes ardent défenseur de la GPL (troll inside ), mais là c'est une question de conviction personnel .

                Pour résumé je vois les choses de manières graduelle, telle que l'histoire l'a forgé.
                Au départ, nous étions arrivé au stade du consommateur passif gràce au modèle des médias unidirectionnelle , ensuite lorsque l'informatique est venu, celui ci à changé radicalement la posture de l'utilisateur , en l'incluant dans le proccessus de production d'information par la participation (venant directement du modèle cybernétique ). Ce nouveau modèle a en fait permis de faire passer petit à petit le consommateur passif au libriste activiste. Entre les deux il y a toute une gamme d'autres postures. Le but est que ce modèle reste ancrée pour qu'au fur et à mesure du temps , de plus en plus de persone participe à leur propre autonomie (au niveau logiciel, et puis au niveau politique ) . Ce que font les mécanisme tels que les DRM et UEFI boot et tout le discours du sécuritaire et du logiciel propriétaire c'est de ramener les personnes dans la postures du consommateur plus ou moin passif , tel que le téléspectacteur, c'est ca la régression. C'est la raison pour laquelle nous voyons tellement d'attaque de tous les fronts qui ont pour but de ramener l'ordinateur et l'internet à une télévision interactive ou comme le dit Bayart au minitel 2.0

                Il y aurait juste un gain d'interactivité controllé à l'intérieur des cadres prédéfinies des diffuseurs de contenu et des éditeurs de logiciel autorisé , toute le potentiel de liberté et d'autonomisation technique et de curiosité intellectuel serait étouffé dans l'oeuf, ainsi que toutes les promesses et processus coopératif qui ont été mis en places par le logiciel libre et qui transcende les frontières, en un mot on transformerait le global village en prison planétaire (cela semble un peu surfait mais les lois qui essaye d'etre passé en Amérique (le sopa , le pipa ) , ainsi que tout le durssicement à l'égard du téléchargement (Hadopi , dadvsi (n'oublions pas qu'il y a eu des attaques à l'encontre du logiciel libre aussi -lorsqu'ils ont affirmés péremptoirement "vous n'avez qu'à changer vos licences ) et la réthorique de la censure (le modèle chinois qui commence à s'importer) concours à l'émergence d'un monstre de cette envergure.

                Pour conclure oui , nous devons promouvoir la généralisation du logiciel libre, parce que ce qui limitera l'absolutisme électronique , c'est la décentralisation du pouvoir (dixit Mcluhan). - Les initiatives prises par des hackers sont toutes autonomes et indépendantes de tels sortes qu'il serait difficile d'attaquer tout le monde en meme temps, D'autant plus qu'il y a une attaque sur tout les front actuellement (c'est comme si dans chaque recoin il y a avait un prince Jean et des groupes de robins des bois qui leurs tenaient tete ) .

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui, mais ça va fermer l'arrivée de nouveaux linuxiens.

          Le problème des technologies fermées ne vient pas seulement de ce qu'elles empêchent de faire mais des «contournements» parfois douteux, infectés par des virus ou des trojans, qui se développent sur leur terrain.

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 1.

        Il y a le marché des gamers et des geeks qui aiment bien assembler leur machine et je pense que ça pèse un peu.

        Oh oui!
        Au moins 0.1% du marche.
        Marche en declin d'ailleurs.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par . Évalué à 9.

          Nan, les gamers c'est un marché plus gros que ça. Les "bidouilleurs sous Windows" aussi (ça se recoupe). Suffit de voir les dépenses marketing autour du gros matériel PC pour comprendre qu'il y a un marché, certes "de niche", mais significatif. Les cartes graphiques surpuissantes, les pétasses qui présentent des alimentations PC à 1kW, les boîtiers Hi-tech ultra-silencieux.. les fabricants ne dépenseraient pas cet argent si y'avait pas derrière des gens assez nombreux avec assez de fric. Et y'aura toujours un paquet de fric à prendre dans ce domaine, donc toujours une offre.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais les neuneus grand public et les tata jeannine sont un raz de maret de fric à coté de ces marchés de niches.

            Les grands diffuseurs de contenu copyrighté demandent depuis longtemps un environnement numérique certifié et contrôlé. Et ce genre de système de boot est un pas décisif dans le controle de cette chaine.

            • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

              Posté par . Évalué à -1.

              Peut etre, mais tata jeanine elle y connait que dalle en ordinateur alors elle va demander a son neuveu qui s'y connait parce qu'il passe tout son temps dessus pour lui recommander un ordinateur. Si il achete la derniere carte Nvidia pour ses jeux, tu crois vraiment qu'il va penser a une carte intel ou un APU Amd pour elle?

              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                Posté par . Évalué à 5.

                Tu parles, elle va aller a darty.
                Ou chez apple.

                Apres avoir demander au neuveu, mais comme elle a rien compris a ce qu'il a dit...

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Ça c'est la première étape. La deuxième étape c'est quand le machin marche mal et que le neveu dit "Je répare pas cette merde, la prochaine fois suis mes conseils. C'est moi qui répare, pas le vendeur." D'expérience, la grande majorité des gens comprennent ce discours, car le besoin et l'urgence les rendent soudain très attentifs.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                    Posté par . Évalué à -6.

                    Oui, effectivement.
                    L'etape suivante c'est "ce petit con veut pas aider sa tante, il ira se faire foutre a noel".
                    Et generalement, le neveu finit par grandir, et se rendre compte que c'est un gros connard de faire ca.
                    Ou alors, il finit comme toi.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                      Je vois mal en quoi c'est être un connard de conseiller aux gens d'acheter des trucs qu'on peut réparer s'ils veulent qu'on les répare.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                        Posté par . Évalué à -6.

                        Le connard, c'est le mec qui refuse d'aider sa tante alors qu'il pourrait tres bien le faire (si les geeks libristes sont si intelligents et baleze, reparer un windows est a leur portee), tout ca juste pour se faire mousser dans la tribu "linux har'core du nord".

                        On peut pas vraiment dire que ca soit dans les valeurs du libre de volontairement faire de la retention d'information et de refuser d'apporter de l'aide sans raison valable.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Ploum l'a écrit mieux que moi, donc hop :

                          http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas-un-numero-de-hotline-je-suis-un-geek-libre

                          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                            Posté par . Évalué à -4.

                            Quoi ???
                            Un lien vers le blog de Ploum !!!
                            Moinssez-moi ce commentaire-publicité gratuite !!

                            Non mais...

                        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                          Posté par . Évalué à 8.

                          Le connard c'est celui qui croit que tout lui est du. Que ce soit le crétin de neveu qui refuse d'aider sa tante ou la tante qui s'imagine que le neveu n'a que ça à faire. Mais entre ces deux attitudes, il y a un juste milieu non ?

                          Sinon, il est complètement débile de penser qu'un libriste connaissant Linux sera capable de réparer le Windows (vérolé ou pas) de sa tante. Ces deux systèmes sont trop différents, les approches ne sont pas les mêmes. Et même s'il y arrive au final, c'est après y avoir passé beaucoup plus de temps que si c'était sur un système Linux.

                          Pour ma part, je ne fais plus de soutien Windows pour les autres, sauf quelques cas particuliers, pour des personnes qui m'ont rendu service d'une façon ou d'une autre, mais c'est sans garantie de résultat (d'ailleurs une des premières choses que je fait avant toute intervention, c'est une image bit à bit du disque dur). Mais bon, avec le gouffre qu'il y a entre windows XP et Windows 7, je suis un peu largué, et je ne pourrai plus le faire longtemps. Si j'ai installé un linux sur la machine de mon épouse et de ma fille, ce n'est pas pour ensuite réparer le Windows des autres.

                          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                            Posté par . Évalué à 8.

                            C'est une question de compromis, effectivement. "Passe l'après-midi à réparer gratuitement le système que le vendeur m'a fourgué alors que je n'y connais de mon propre aveux rien du tout" n'est pas un compromis, c'est se faire prendre pour un larbin.

                            Maintenant, j'envoie chier les gens qui m'appellent pour que je passe 4H à réparer un système qu'ils ont choisi sans prendre 5 minutes pour m'en parler avant car, sic, "j'osais pas te déranger".

                            Et même une fois sous Linux, je préviens : "J'ai passé du temps sur ta machine parce qu'elle est mal compatible. Consulte moi (par mail, téléphone..) au prochain achat de matériel sinon je risque de te laisser te débrouiller avec". Y'a rien de pire que de se voir fourguer une imprimante Canon mal compatible à faire marcher sous Ubuntu ou Debian, alors qu'on a déjà passé du temps à faire marcher l'ancienne et qu'on a prévenu qu'il faudrait faire attention au prochain achat.

                            Si les gens ne sont pas capables de comprendre que je préfère passer 30 secondes à dire "Prends une HP" que passer 4H à me déplacer et à tenter de faire marcher une Canon, ils sont trop cons pour utiliser un ordinateur.

                            Si c'est être un connard, j'assume :)

                            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                            • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Je pertinente.
                              Pour ma part
                              1 - je n'aide pas « amis », « famille », etc, sauf choses triviales, et sauf les personnes qui m'ont déjà donné un coup de main pour autre chose (ou les personnes pour qui je suis quasi-certain qu'elle le feront). Autant dire qu'il y en a peu
                              2 - les autres, ils ont une facture car, astuce, j'en ai fait une partie de mon gagne pain

                              Hé bien le point 2 est méga important car avant lorsque je voyais une personne qui se laissait avoir jusqu'au trognon, ça me rendait furax. Maintenant je me dis que dépanner son Windows moisi ça va me reposer de la panne de contrôleur RAID de ce matin, ou du vmware qui merdoit. Et les sousous dans la popoche. Et souvent ils sont incroyablement reconnaissants (limite délire), mais j'attends encore qu'une jolie cliente soit « vraiment très » reconnaissante :-)

                              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Hé bien le point 2 est méga important car avant lorsque je voyais une personne qui se laissait avoir jusqu'au trognon, ça me rendait furax. Maintenant je me dis que dépanner son Windows moisi ça va me reposer de la panne de contrôleur RAID de ce matin, ou du vmware qui merdoit. Et les sousous dans la popoche.

                                Ouais, je comprends ça. Après tout, si les gens ont envie de payer pour ne pas réfléchir, mieux vaut profiter de la manne que les pousser à réfléchir. :)

                                j'attends encore qu'une jolie cliente soit « vraiment très » reconnaissante :-)

                                Tiens, c'est courageux de publier ça, c'est rare les gens qui déclarent avoir recours, ou être prêts à recourir à la prostitution :)

                                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                                • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Tiens, c'est courageux de publier ça, c'est rare les gens qui déclarent avoir recours, ou être prêts à recourir à la prostitution :)

                                  Ha mais non, c'est en plus de la facture. Comme ceux qui se confondent en remerciements même après avoir payé 130 €.

                                  Lorsque je vais aux... aux... me promener en ville, c'est moi qui paye. Et je me confonds en remerciement pour la cravache, le truc dans le derrière et les insultes. Rhaaa que j'aime ça :-)

                                  • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Mh.. si dépannage = argent et dépannage = sexe, j'appelle ça de la prostitution. Ou alors y'a un truc qui m'échappe :)

                                    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                                    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Non, c'est un échange de bons procédés.
                                      ;)

                                    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      dépannage = sexe, j'appelle ça de la prostitution.

                                      Oui. Et alors, en quoi ça serait mal? C'est une méthode de paiement possible si les deux parties sont d'accord.

                                      Dois-je rappeler qu'en France, une certaine forme de prostitution est légale, et qu'il y a un paquet de monde qui pratique la chose? (ça s'appelle même d'un joli nom : mariage. Il y a en qui l'ont appris à leur dépend, la justice ayant condamné pour absence de prestation obligatoire. Ben oui, quand tu te marries, tu contractualises un contrat de sexe, en autre. Autant pour madame que pour monsieur, le cas dernièrement médiatisé étant monsieur qui ne voulait plus respecter le contrat. Mais évitez de le dire à vos parents si ils sont mariés, c'est un métier que beaucoup de monde fait mais que personne ne veut nommer)

                                      --> []

                                      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        J'suis d'accord avec toi globalement, c'est l'hypocrisie autour de ce type d'échanges qui me dérange (autrement dit, j'aime bien rappeler que certaines choses sont ce qu'elles sont).

                                        Par contre concernant le mariage et l'exemple du procès dont tu parles, il me semble que le mariage a longtemps été une institution de prostitution de la femme, avec dans la majorité des cas un homme disposant de revenus plus élevés, et une mise en commun des ressources matérielles. Tu sembles parler d'un échange de "sexe contre sexe" si je ne m'abuse (peut-on assimiler encore ça à de la prostitution ? N'est-ce pas ce qui motive finalement les rapports sexuels mutuellement désirés ? Le mariage serait alors un échange de bon procédé du type "ce soir j'ai pas envie mais je me force pour toi, demain ce sera peut-être l'inverse" ?)

                                        Et le procès que tu mentionnes m'a l'air d'être un sacré retour en arrière : la loi tend à aller dans le sens de la protection de la volonté des individus contre des rapports sexuels non consentis, et là on a une décision de justice qui pose l'idée de relations sexuelles obligatoires.

                                        Et, dans le même temps, les députés signent des machins pour appeler à l'interdiction de la prostitution (domaine dans lequel les choses sont beaucoup plus contractualisées, donc moins hypocrites, que dans un mariage). C'est moi ou y'a un retour en force de l'ordre moral et de son inévitable compagne, l'hypocrisie ?

                                        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                                        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                          Tu sembles parler d'un échange de "sexe contre sexe" si je ne m'abuse

                                          Mmm... Dans le mariage, il y a aussi l'obligation de subvenir aux besoins de l'autre, non? Donc sexe contre argent, bref une prostitution qui ne dit pas son nom...

                                          C'est moi ou y'a un retour en force de l'ordre moral et de son inévitable compagne, l'hypocrisie ?

                                          J'ai plutôt l'impression qu'il y a une phase "réac" car le vent tourne : maintenant, la majorité des français n'est pas dérange par les couples (qui baisent) non mariés, le mariage homo devient moins tabou etc... Du coup, les "vieux", qui sont à l'assemblée aussi, essayent de passer en force (et ça fait plaisir à un certain électorat, les autres sont indifférents, donc pas trop de risque de perdre de l'électorat). Le problème est que les gens que la prostitution ne dérange pas ne vote pas suivant ça, du coup... :(
                                          Il faut espérer que cette phase "réac" se terminera vite.

                        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Le connard, c'est le mec qui (...)

                          Tu étais parti sur une bonne pente ces derniers mois (rien que les notes, ça y allait pas mal), mais voila : la rechute!
                          Sortir du mauvais chemin, ce n'est pas si facile, il y a les rechutes. ;-)

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par . Évalué à 3.

            les pétasses qui présentent des alimentations PC à 1kW

            C'est triste ton avis sur les jolies filles.

            • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

              Posté par . Évalué à 4.

              Mon avis sur l'utilisation du corps féminin pour vendre des voitures, des yaourt ou du matériel informatique n'est effectivement pas bienveillant :)

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                Posté par . Évalué à 4.

                JE pense que l'on comprendrait mieux avec une jolie nimage.

                • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je trouverais amusant que la "jolie Nimage" devienne une référence au sexisme latent des geeks et non plus une référence sexiste :P

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Tiens, la voilà ta jolie Nimage.

                    Attention : même les (fausses) féministes se sont plantée sur cette image !

                    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Enfin, sous prétexte de dénoncer grave, et d'oser rompre l'omerta du politiquement correct (l'argument massue par excellence), on ne fait jamais que mettre une femme à poil (j'ai rien contre), correspondant aux canons esthétiques et publicitaires actuels, pour vendre un produit parmi tant d'autres de l'industrie culturelle. J'ai vraiment du mal à trouver crédible ou intéressante la critique de la société de consommation d'un Saez, ou d'autres produits apparentés.
                      Après, les arguments de Moreno ne me semblent pas plus convaincants que ceux de ses interlocuteurs.
                      J'imagine qu'il ne faut pas s'attendre à beaucoup plus d'un «débat» médiatique, et encore moins s'il est animé par un Fogiel.

                      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Mhh.. c'est vrai que Saez aurait pu la choisir qui ne soit pas conforme aux normes publicitaires. Avec juste un petit détail à balancer dans la gueule des gens conformistes (du genre : des poils aux aisselles, ou bien plus de 90kg..).

                        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Il aurait pu aussi faire la photo comme une œuvre et non comme un simple support marketing, il aurait eu alors une chance d'être crédible.

                          Là c'est clair, net et précis : comme dans les pub Free, une femme à poil, un message court et un peu polémique (« j'accuse ») pour faire parler, le petit côté rebelle (la femme dans le cadi) et hop, emballez c'est pesé. Bref, rien que du très classique en terme de publicité/propagande.

    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

      Posté par . Évalué à 3.

      Le pb avec optimus, c'est plus X qu'optimus, hein...

      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Faudrait voir si renommer X en Prime pourrait aider, qui sait.

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par . Évalué à 5.

          Ah non, Hasbro va gueuler.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 2.

        Les gens du projet Bumblebee ont quand même pas mal réussi sur ce coup-là. Je peux tout à fait utiliser ma carte nvidia à la demande grâce à eux, et la couper quand je veux économiser la batterie. Alors certes rien ne se fait automatiquement, mais les limitations de X ont été contournées il semblerait.

    • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Peut-être que la vente de Loongson va exploser !

      Le pire c'est que ce n'est pas une blague de ma part, je suis sérieux. Si l'informatique se dirige vers cette direction, j'en achête un !

      Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

      • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

        Posté par . Évalué à 5.

        L'informatique libre sauvée par le matos chinois…
        Là pour la coup la bonne vieille propagande libriste=terroriste communiste va pouvoir s'en donner à cœur joie :)

        • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 13/01/12 à 22:58.

          Excuse moi, mais quel est le rapport entre les chinois et le terrorisme; et les chinois et le communisme?

          • [^] # Re: FEAR, SEX and Sodomie

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Je dirais qu'être communiste se rapproche de l'idée généralement admise de ne pas suivre le système, d'être un rebelle, de vouloir faire la révolution au point d'être terroriste. Et le rapprochement entre chinois et communiste, tu peux quand même difficilement le nier.

            Du coup, par un magnifique raccourci de la pensée, on peut associer les chinois au terrorisme (mais si, vous savez, tous ces hackers chinois qui cassent nos serveurs nationaux)

            Note : il est question de rapprochement d'idées, dans une société ou la critique et la réflexion laisse rapidement la place au confort. S'il y a un quelconque lien avec la réalité des faits actuels, il est purement fortuit.

  • # VENTE LIÉE

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    c'est peut être pas un abus de position dominante, mais ça ressemble furieusement à de la vente liée non ?

    j'achète une voiture X et je suis obligé de la faire fonctionner avec l'essence et les pneus du vendeur Y, sinon elle refuse de fonctionner (même en refermant toutes les fenêtres :-)

    Envoyé depuis mon Archlinux

    • [^] # Re: VENTE LIÉE

      Posté par . Évalué à 2.

      Je dit peut être une connerie, mais la vente liée ne s'applique que si le service est vendu séparément par ailleurs.
      Ce qui risque fort de ne pas être le cas avec la version mobile de windows 8.

      Sinon a ce compte la, 100% des machins plus ou moins electroniques vendus ces 30 dernières années sont en fait de la vente liée.

      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: VENTE LIÉE

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il me semble que la version mobile et desktop de Windows 8 sera la même, cf. l'interface Metro.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: VENTE LIÉE

          Posté par . Évalué à 3.

          Il me semble que la version mobile et desktop de Windows 8 sera la même, cf. l'interface Metro.

          l'interface, peut etre la meme mais le coeur de l'OS
          car finalement il est là le probleme.

          Trouvera-t-on un Windows ARM sur les etageres de la FNAC, ou toujours seulement pour x86 ?

          dans ce cas, l'un sera un firmware (version ARM), l'autre sera un OS (version x86)

          • [^] # Re: VENTE LIÉE

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            dans ce cas, l'un sera un firmware (version ARM), l'autre sera un OS (version x86)

            les deux restent du logiciel :

            • ils peuvent être mis à jour
            • ils peuvent monter de version
            • ils peuvent être améliorés
            • ils peuvent être changés
            • ils peuvent être distribués
            • ils sont compilés à un moment
            • il existe un code source
            • ils ont une licence (ou un CLUF /o\)
            • ils peuvent être décompilés et la rétro-ingénierie est légale en France (et en Europe), au moins à des fins d'interopérabilité
            • ils peuvent être remplacés par du libre
      • [^] # Re: VENTE LIÉE

        Posté par . Évalué à 10.

        Sinon a ce compte la, 100% des machins plus ou moins electroniques vendus ces 30 dernières années sont en fait de la vente liée.

        Ben.. oui.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: VENTE LIÉE

          Posté par . Évalué à 2.

          Ben... non.

          Le fabricant a l'obligation de vendre un produit prêt à fonctionner.

          Une machine à laver doit laver le ligne sans pré-requis (autre que l'eau et l’électricité).

          Un ordinateur doit calculer... l'installation d'un OS peut être vu comme du calcul je pense.

          Ensuite, comme il a été dit plus haut, tu ne trouves pas le logiciel de ta machine à laver en vente à 300€ au supermarché du coin. Pour qu'il y ait vente liée, il faut que les 2 produits soient en vente séparément sur le même lieu de vente (oui, c'est tordu). Et que la valeur de chacun soit telle que cela ne puisse pas être considérer comme un cadeau (pour faire simple, à moins de 60€, ça peut être un cadeau).

  • # Questions

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le problème d'un système à la Secure Boot qui m'empêche d'installer mon OS préféré ne me paraît pas si différent du problème posé par la non-divulgation des specs de certains composants matériels. Dans les deux cas je fais bien gaffe en choisissant mon matos. Cependant :

    1. Si j'en ai marre du BIOS propriétaire de ma carte mère (et si j'ai bien choisi celle-ci), je peux le flasher et le remplacer par un Coreboot. Est-ce qu'on pourra, de la même manière, flasher un UEFI dont on ne veut pas et le remplacer par un UEFI libre (genre Tianocore), même si Secure Boot est activé ?

    2. Il est coutumier pour les libristes d'assembler leurs ordinateurs fixes. Est-ce aussi le cas pour les machines plus compactes (ordis portables, tablettes...) ? Si non, ne devrions-nous pas commencer à envisager d'assembler nous-mêmes toutes nos machines ?

    3. J'ai l'impression que les têtes pensantes du libre (rms, la FSF...) s'intéressent trop peu au matériel libre. Je veux dire par-là qu'ils dépensent bien plus de temps et d'énergie à faire du reverse-engineering ou à essayer de convaincre les grands constructeurs de libérer leurs specs qu'à promouvoir et encourager l'Open Hardware. Ne faudrait-il pas attaquer le problème à la source plutôt que de laisser l'existence du libre libre reposer sur la bonne volonté des grandes entreprises ?

    4. Ça sert à quoi, une tablette ?

    • [^] # Re: Questions

      Posté par . Évalué à 9.

      Je pertinente mais RMS ne manque pas une occasion de rappeler que tous les logiciels doivent être libres, y compris ceux intégrés au matos, raison pour laquelle il utilise un Lemote Yeelong :-

    • [^] # Re: Questions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si j'en ai marre du BIOS propriétaire de ma carte mère (et si j'ai bien choisi celle-ci), je peux le flasher et le remplacer par un Coreboot. Est-ce qu'on pourra, de la même manière, flasher un UEFI dont on ne veut pas et le remplacer par un UEFI libre (genre Tianocore), même si Secure Boot est activé ?

      J'en doute, sinon Secure Boot est inutile.

      Ça sert à quoi, une tablette ?

      À la même chose qu'un notebook en plus léger et avec plus d'autonomie.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Questions

      Posté par . Évalué à 4.

      Tianocore est un bout d'UEFI utilisé par les fournisseurs d'UEFI complet.

      Donc tu auras bien très probablement un Tianocore dans ta machine, mais certainement pas les sources, et tu sera incapable de recréer un UEFI pour ta CM.

      Si tu veux libérer ton FW, il faut viser du côté de coreboot.

  • # Ce n'est presque plus étonnant...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ils poursuivent leurs magouilles à la limite de la légalité. Encore une preuve récente:
    http://www.zdnet.fr/actualites/accord-de-licence-android-avec-lg-microsoft-continue-de-mettre-la-pression-39767437.htm

    • [^] # Re: Ce n'est presque plus étonnant...

      Posté par . Évalué à 4.

      A noter dans le même ordre d'idée que Google, après avoir racheté Motorola mobile (et une pelletée de brevet avec) a racheté récemment une 2e cargaison de brevet à IBM.
      Visiblement, ils en ont marre que leurs clients se fassent racketer. Je parie qu'il va y avoir des accords croisés sous peu.

      • [^] # Re: Ce n'est presque plus étonnant...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je me suis posé la question, mais de façon un peu différente :
        google se préparerait-il à sortir des périphérique sous sa marque, tranquillement, après que ces futurs concurrents se soient
        appauvris en payant des taxes à M$ ?

        Envoyé depuis mon Archlinux

      • [^] # Re: Ce n'est presque plus étonnant...

        Posté par . Évalué à 1.

        Quels clients?
        Aucun de ces oems ne sont des clients google...
        Si tu crois que google va risquer la guerre nucleaire pour les oems, tu reves!

        Les brevets vont servir a motorola mobile, google, et personne d'autre.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Heureusement, le matos libre arrive

    Posté par . Évalué à 4.

    On peut voir que les premiers matos libre commencent de plus en plus à se développer. Ça va être le moment d'investir chez ceux qui proposent ce type de matos.
    J'ai pas encore lu mais Framablog en parles cette semaine : Ici

    Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.