Journal Mozilla se lance dans le propriétaire

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
4
22
sept.
2011

On n'est pas vendredi, mais vu leur dernière idée, Mozilla risque sans forcément s'en rendre compte de se lancer dans du logiciel pas libre.

Donc, pour résoudre certains problèmes induits par l'accélération des sorties de nouvelles versions du navigateur Firefox, Mozilla envisage de fournir une version longue durée. Cette version serait destinée aux entreprises — les distributions sont visiblement royalement ignorées —, et l'ennui, c'est qu'ils sont partis pour imposer cette restriction :

Public (re)distribution of Mozilla-branded versions of the ESR will not be permitted.

Je ne pense pas qu'ils s'en soient rendu compte, mais une telle contrainte est incompatible avec le logiciel libre, toutes définitions confondues. Certes, s'il ne s'agit que d'une contrainte sur le nom, cela se contourne en renommant le logiciel, comme l'a fait Debian, mais Mozilla laissait jusqu'à présent une possibilité d'accords privilégiés pour la redistribution publique sous le nom Firefox, comme avec Canonical pour Ubuntu par exemple.

J'espère qu'il s'agit d'une erreur, et pour les aider à la corriger je vous invite à diffuser au maximum cette information, assortie d'une invitation à rectifier le tir puisqu'il ne s'agit encore que d'un projet.

  • # Red Hat

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Red Hat ne fait pas déjà la même chose ?

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Red Hat

      Posté par . Évalué à -1.

      Red Hat est libre ?

      C'est une vraie question, bien que je pense que non...

      • [^] # Re: Red Hat

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        La distribution l'est, voir centos qui l'utilise.

        • [^] # Re: Red Hat

          Posté par . Évalué à -1.

          Donc si quelqu'un a acheté RHEL, il peut avoir TOUTES les sources, et rediffuser le logiciel (et tout et tout...) ?

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu as déjà les sources sur ftp://ftp.redhat.com/redhat/linux/entreprise/ .

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par . Évalué à 8.

            Il n'y a pas besoin d'acheter Red Hat pour avoir les sources... elles sont distribuées librement, voir le commentaire au dessus sur CentOS

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            On me dit dans l'oreillette que oui. Voir centos.org

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le souci est que centos rajoute des choses, sauf erreur de ma part, tout comme scientific linux. Mais je pense que ça mérite vérification, car je trouve des posts sur internet pour dire le contraire ( ie, que centos tente de rester fidéle la ou SL rajoute des choses utilisés en interne par le cern et le fermilab comme AFS et divers trucs kerberos )

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                CentOS ne fait à ma connaissance que retirer ce qui dépend de la propriété intellectuelle de RedHat. Pour être clair le droit des marques leur interdit l'utilisation du logo RedHat et d'utiliser le terme "RedHat" dans les outils et leur nom.

                C'est le même droit des marques que Mozilla a fait jouer qui a entraîné chez Debian le renommage de Firefox en IceWeasel et Thunderbird en IceDove.

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par . Évalué à 2.

                  A noter que la plupart des softs pro nécessitent Redhat pour le support et que même si Centos permet techniquement de les faire tourner tout support est exclut.

                  • [^] # Re: Red Hat

                    Posté par . Évalué à -1.

                    faut être le dernier des cons alors pour acheter un tel soft si on a l'intention d'utiliser un clone de RHEL et que l'éditeur en refuse le support.

                    au final il sera installé quand même mais sans licence et l'éditeur aura perdu une vente et un contrat de support par sa seule faute.

                    • [^] # Re: Red Hat

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Il y a certains type de soft pour lequels ne pas prendre de support est du suicide, puis la plupart ont des clés de licences. En gros les rares clients que j'ai vu penser a Centos pour économiser quelques malheureux boursoufs, ont due se rendre à l'évidence que pour eux Linux c'était ou RHEL, ou Novell.

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Et Oracle Linux !

              Bon, d'accord, mais c'était pour faire avancer le schimili...

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par . Évalué à 2.

            il peut avoir TOUTES les sources

            Ca tu l'as deja pour les logiciels sous GPL, pas besoin d'acheter un contrat de support

            rediffuser le logiciel (et tout et tout...)

            Si tu veux rediffuser les patchs separes pour le noyau par exemple (et pas le gros patch tout moche qu'ils livrent a tout le monde), tu te fais zapper ton contrat de support, histoire de bien te faire comprendre que profiter des droits de la GPL c'est possible, mais ca a des consequences deplaisantes si ca plait pas a Redhat...

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par . Évalué à 2.

              tu te fais zapper ton contrat de support

              On dirait des techniques de mafieux. Ça fait froid dans le dos...

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Ca tu l'as deja pour les logiciels sous GPL, pas besoin d'acheter un contrat de support

              Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta phrase. Tu n'as pas forcément les sources d'un logiciel sous GPL si on ne te l'a pas distribué. On peut très bien te donner le binaire (et donc les sources si tu les demandes) que si tu veux bien aussi prendre un contrat.

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par . Évalué à 2.

              Si tu veux rediffuser les patchs separes pour le noyau par exemple (et pas le gros patch tout moche qu'ils livrent a tout le monde)

              Ils sont probablement déjà ainsi dans les logs gits du noyau, je ne vois pas Linus accepter ça.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Red Hat

          Posté par . Évalué à -1.

          La distribution l'est, voir centos qui l'utilise.

          centos est une oeuvre dérivée de la RedHat.

          En attendant, il est interdit de redistribuer le binaire original de la Red Hat.J'ai toujours pensé que quelque chose de non redistribuable sans condition n'était pas libre.

  • # Libre et entreprise

    Posté par . Évalué à -4.

    Même si c'est une Fondation, Mozilla fonctionne comme une entreprise, avec son inéluctable course aux PDM, course aux économies...

    J'ai l'impression qu'aucune entreprise (ou entité fonctionnant comme telle) ne peut faire un logiciel 100% Libre.

    C'était déjà vrai avant, puisque le logo et la marque étaient "proprio", mais ce n'était rien de méchant (et même plutôt normal).
    Là, Mozilla franchit un cap.

    • [^] # Re: Libre et entreprise

      Posté par . Évalué à 7.

      Je croyais que l'entreprise ne servait qu'à gérer les bénéfices, trop importants pour une fondation ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Libre et entreprise

        Posté par . Évalué à 2.

        A mon avis plus pour trop longtemps, qu'un gros concurrent finance en très grande partie un autre ... ça me fait froid dans le dos.

        • [^] # Re: Libre et entreprise

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pourquoi ?
          Si ce concurrent se fait de l'argent sur le service et pas le produit, et se fait autant d'argent quand tu utilise son produit ou celui-la, il a interet à ne pas perdre une part de marché enorme que la concurrence serait ravie de piquer et continuer a payer pour la mise en avant de ses services.

          • [^] # Re: Libre et entreprise

            Posté par . Évalué à 0.

            Je gagne X avec moi y avec toi. X est ou va être tôt ou tard supérieur à Y. J'ai un intérêt financier ET stratégique à avoir un écosystème fermé et centré sur moi même surtout si je suis de très loin totalement incontournable.

        • [^] # Re: Libre et entreprise

          Posté par . Évalué à 2.

          Ferme la fenêtre, le vent se lève.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # ça, c'est rien

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    ce qui est plus génant, dans la proposition ( car après tout, c'est qu'une proposition ), c'est ce qui entoure la restriction :

    "The ESR is specifically targeted at groups looking to deploy it within a managed environment. It is not intended for use by individuals, nor as a method to mitigate compatibility issues with addons or other software. Public (re)distribution of Mozilla-branded versions of the ESR will not be permitted. "

    Donc c'est pas prévu pour les individus qui veulent avoir une version qui ne casse pas les extensions, et c'est pas prévu pour les distributions linux. Autant dire qu'une fois de plus, les linuxiens passent à la trappe ( mais ceci dit, je ne suis pas sur que beaucoup est fait l'effort d'aller donner leur point de vue à Mozilla de façon structuré ).

    • [^] # Re: ça, c'est rien

      Posté par . Évalué à 5.

      Attendons de voir une chose : si des .msi sont disponibles
      Si c'est le cas, effectivement, c'est un point qui poussera à l'adoption dans les entreprises utilisant un écosystème windows (il est beaucoup plus simple de déployer un .msi qu'un .exe via une politique de déploiement par GPO)

      Une autre question très simple, pourquoi faire une version "LTS" pour linux packagée par Mozilla alors que les distributions le font si bien ?

    • [^] # Re: ça, c'est rien

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Bonjour moi j'utilise Aurora et mes extensions fonctionnent bien.
      Et sinon toi dans la vie à par propager du FUD tu fais quoi ?

      • [^] # Re: ça, c'est rien

        Posté par . Évalué à -1.

        ouh, un compte créé il y a deux ans qui vient chercher des poux à un compte créé il y a 9 ans ! fight !

    • [^] # Re: ça, c'est rien

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 22/09/11 à 20:49.

      Autant dire qu'une fois de plus, les linuxiens passent à la trappe

      C'est ce que je m'époumone à dire à propos de Mozilla, OO, XXX, SAP, mais visiblement ça ne choque personne, et tout le monde semble penser que les version Linux sont "égale ou supérieure", j'ai parfois envie de dire pigeons ...

      • [^] # Re: ça, c'est rien

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu n'es pas seul, je te rassure.

        Cela dit, je remarque qu'à chaque fois il s'agit de gros projets qui courent après les PDM.
        Le plus dommage dans tout ça, c'est que maintenant que les Windowsiens commencent à utiliser des logiciels libres, nous autres linuxiens allons être contraints de passer sur d'autres logiciels. On va encore passer pour des radicaux qui veulent pas utiliser les mêmes logiciels que tout le monde...

  • # Exemple debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Debian a du changer de nom... En pratique, cela a perturber les utilisateurs 1 journée !

    Donc d'un certain coté, tant pis pour eux. A vouloir être trop restrictif, les utilisateurs GNU/Linux seront tous sous iceweasel ou chromium !

    • [^] # Re: Exemple debian

      Posté par . Évalué à 0.

      Exactement, ils se tirent une balle dans le pied, même si les utilisateurs linux ne représentent pas une grosse part de marché, et que beaucoup ont délaissé Firefox à cause de sa lenteur sous Linux (je suis passé à Chromium pour cette raison).

      • [^] # Re: Exemple debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Eh bien, question nom, il y a aussi deux poids et deux mesures. Par exemple, bien que Canonical traite Firefox à peu près comme Debian, Mozilla se rend bien compte que ça ne leur rendrait pas vraiment service du point de vue de leur image de marque que tous les utilisateurs d'ubuntu se retrouvent avec un Iceweasel. Du coup, contrairement à Debian, Canonical bénéficie d'une autorisation spéciale d'utiliser le nom Firefox.

        • [^] # Re: Exemple debian

          Posté par . Évalué à 10.

          De mémoire, une telle proposition avait été faite à Debian.
          Cependant, il avait refusé justement pour éviter le deux poids deux mesures. Si c'est pour tout le monde OK, si c'est juste pour nous, ben non ...

          • [^] # Re: Exemple debian

            Posté par . Évalué à 1.

            Il n'y a pas aussi le soucis d'avoir une distrib 100% "FSF proof" ?

            • [^] # Re: Exemple debian

              Posté par . Évalué à 4.

              Non, il y a le soucis d'avoir une distribution "DFSG-proof". C'est assez proche, mais pas pareil. La licence Gnu FDL, par exemple, est évidemment reconnue comme libre par la FSF, mais pas par le projet Debian (enfin, ça a peut-être changé depuis la dernière fois que je me suis penché sur le sujet, je ne sais pas).

              • [^] # Re: Exemple debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Les œuvres sous GFDL sont acceptées lorsqu'elles n'ont aucune section invariante. Lorsqu'elles en ont, par exemple la documentation de GCC, elles sont considérées comme non libres et ne peuvent pas faire partie de Debian, auquel cas elles peuvent éventuellement être distribuées dans la section non-free.

          • [^] # Re: Exemple debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            À une époque, Debian distribuait une version un peu adaptée¹, en utilisant le nom Firefox, avec l'accord de Mozilla. Un jour, Mozilla a rompu cet accord et envoyé un rapport de bug à Debian, demandant de cesser d'utiliser ce nom parce qu'ils n'avaient plus l'autorisation de le faire.

            ¹ Les adaptations en question : des trucs liés à la distribution, comme la désactivation des mises à jour automatiques et l'utilisation de bibliothèques partagées plutôt que de copies locales, tout comme Ubuntu, plus un truc vraiment spécifique à Debian, l'utilisation d'une icône libre plutôt que l'icône d'origine qui n'était pas libre à cette époque.

            • [^] # Re: Exemple debian

              Posté par . Évalué à 1.

              Donc, cette restriction sur la LTS ne change pas grand chose pour les distributions non Ubuntu.
              D'ailleurs, je serais curieux de voir ce qu'il se passerait si une autre distribution venait prendre la place d'Ubuntu en terme de parts de marché (aurait-elle aussi droit à un accord? Quid de l'accord avec Ubuntu?).

            • [^] # Re: Exemple debian

              Posté par . Évalué à 3.

              Il me semble que c'est aussi parce que Debian ne tolère pas de passe-droit : si Debian peut redistribuer firefox avec leurs correctifs, alors les utilisateurs de Debian doivent pouvoir le faire aussi. Or Mozilla était prêt à faire un passe-droit pour Debian, pas pour ses utilisateurs.

              • [^] # Re: Exemple debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Encore une fois : Debian avait un accord et l'utilisait, et Mozilla l'a révoqué.

                • [^] # Re: Exemple debian

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est beau le libre ...

                  • [^] # Re: Exemple debian

                    Posté par . Évalué à 1.

                    C'est beau le libre ...

                    Oui, mais ce qui est moins beau, c'est ce que certains en font.
                    D'où l'intérêt de préférer dans la mesure du possible (et surtout en utilisation personnelle) des projets libres ET communautaires.

                • [^] # Re: Exemple debian

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Source ? Parce que par exemple sur wikipedia il est marqué explicitement :
                  « De plus, Les Principes du Logiciel Libre selon Debian stipulent que les droits donnés par une licence ne peuvent être spécifiques à Debian2, ce qui exclut une autorisation expresse de Mozilla pour les modifications effectuées.
                  Les développeurs de Debian ont donc souhaité distribuer les applications Mozilla en en supprimant les quelques composants non-libres et en changeant leur logo. Mozilla a alors interdit que Debian utilise le nom officiel des applications, d'où leur renommage. »

              • [^] # Re: Exemple debian

                Posté par . Évalué à 1.

                Or Mozilla était prêt à faire un passe-droit pour Debian, pas pour ses utilisateurs.

                Les utilisateurs de Debian ont le droit de diffuser une version modifiée de Gnome avec le nom Gnome?

                • [^] # Re: Exemple debian

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Non malheureux ! Ils pourraient rajouter des features !!

                  • [^] # Re: Exemple debian

                    Posté par . Évalué à 5.

                    ça marchait aussi avec remettre.

                  • [^] # Re: Exemple debian

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Bon, faut arrêter les trolls, sinon il restera plus rien pour demain, et moi je tiens à mon Trolldi.

                    D'ailleurs, j'ai l'impression que la semaine trollesque est plus courte de quelques minutes que la semaine normale, ce qui fait que Trolldi se décale au jeudi (en tout cas sur LinuxFr).
                    Tiens, ça ferait un bon journal à troll qui parle de troll (un JTT quoi).

    • [^] # Re: Exemple debian

      Posté par . Évalué à 4.

      Ça peut quand même aussi un peu perturber les débutants à qui on essaye de faire adopter Debian.

      "Bon tu vois là c'est Firefox, il s'appelle Iceweasel chez Debian, mais c'est le même programme.
      - Ah bon mais pourquoi ?
      - Le logo et le nom de sont pas libres !
      - Gni ?!"

      C'est une bonne occasion d'aborder les histoires de licences mais ça peut sembler bizarre à un novice : c'est quoi cet OS qui appelle "Y" le programme "X" ?

      • [^] # Re: Exemple debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        • Ah bon mais pourquoi ?

        — Parce que Mozilla n'autorise pas Debian à utiliser le nom Firefox.

        • [^] # Re: Exemple debian

          Posté par . Évalué à 2.

          "Ah mais alors Mozilla c'est des méchants ! Tu peux installer Google Chrome à la place sur ma Bedian ?"

          • [^] # Re: Exemple debian

            Posté par . Évalué à 2.

            "Ah mais alors Mozilla c'est des méchants ! Tu peux installer Google Chrome à la place sur ma Bedian ?"

            "Tu veux dire Chromium ?" ;)

            • [^] # Re: Exemple debian

              Posté par . Évalué à 2.

              "Quoi ?! Chromium c'est la même chose que Chrome ? Encore un changement de nom ?! Faut vraiment être bizarre pour utiliser Debian. Vous êtes pas nets ! Tout ça c'est pour embrouiller les newbies comme moi. C'est pour se foutre de notre gueule, hein !? Je retourne sous Mac, au moins c'est plus cher on est sûr que c'est bien."

              • [^] # Re: Exemple debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                « Bon débarras. »

                • [^] # Re: Exemple debian

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Tu oserais laisser un utilisateur perdu errant l'œil hagard dans une boutique Apple, parce qu'ayant subit plusieurs lavages de cerveau, sur le bord du de la route ? Tu ne vas pas lui tendre la main pour essayer de l'aider et le ramener sur le droit chemin. Ce n'est vraiment pas très catholique.

  • # normal

    Posté par . Évalué à -1.

    Les versions LTS n'intéressent que les entreprises, en tout cas pour un navigateur WEB, que Mozilla récupère de l'argent pour ce service est une bonne chose.

    La MOFO n'est pas l'armée du salut.

    Les distribs sont appelés à suivre la version bleeding-edge du navigateur ou à assurer un support N-1. Les distribs sont habitués à suivre upstream, et ce n'est pas gênant.

    • [^] # Re: normal

      Posté par . Évalué à 4.

      Les versions LTS n'intéressent que les entreprises, en tout cas pour un navigateur WEB

      Ah ? Bon, si tu le dis, ça doit être vrai. Je ne savais cependant pas que j'avais autant d'entreprises autour de moi.

    • [^] # Re: normal

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, et puis en plus, si c'est des versions LTS, mozilla est obligé d'assuré la sécurité et se porte garant. Du coup, ça permet d'éviter un certain nombre de problèmes dus à du bidouillage comme celui des certificats ssh sous debian.

      En tout cas, sous slackware réputé conservatrice, la version stable suit les versions de firefox en rolling-release (actuellement 6.0.2).

      • [^] # Re: normal

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        debian a fait une erreur sur les certificats ssl et personne ne l'a vu. Ils l'ont corrigé très rapidement lorsqu'elle a été détecté en ajoutant une fonctionnalité à ssh qui n'était pas prévu (blacklist de certificat). A mes souvenirs, tout a été fait en 4 jours avant de faire l'annonce.

        Combien de personne se sont fait attaqués ? Moi, aucun de mes serveurs n'a été attaqué.

        Cette affaire a montrer aussi des lacunes du coté de SSH (pas de blacklist, des certif (clefs) à vie...) qui sont corrigés petit à petit (très très lentement)...

        Je préfère une erreur annoncée, corrigée et assumée que ce que bien des entreprises font en cachant leur bidouillage avec une phraséologie primaire.

        • [^] # Re: normal

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne remets pas en cause la façon dont debian a géré la crise, je dis juste que je comprend que si la MoFo s'embête à maintenir une LTS, ce n'est pas pour avoir ce genre de problème.

          • [^] # Re: normal

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            La MoFo n'a pas les moyens de faire toutes les régressions sur toutes les versions d'OS sur le marché. Vouloir maintenir une LTS, c'est bien. Vouloir qu'ils soient les seuls à décider du bien et du mal, c'est aller trop loin.

            Si on regarde la gestion du noyau Linux, c'est beaucoup plus souple comme manière de faire. Il y a des versions LTS et chacun peut encore les améliorer pour son environnement dans son coin. On voit d'ailleurs que des options changent de valeur par défaut dans le noyau officiel pour passer de A vers B puis reviennent vers A alors que les distributions sont en général rester sur la valeur A.

            Bref, en terme de sécurité, il y a rarement une seule vérité !

      • [^] # Re: normal

        Posté par . Évalué à 1.

        obligé d'assurer la sécurité et se porte garant

        De ce que j’ai compris de la proposition, la version à long terme aurait une sécurité moindre que la version courante.

    • [^] # Re: normal

      Posté par . Évalué à 4.

      Les versions LTS n'intéressent que les entreprises

      Les ecoles publiques, c'est dans les entreprises qui doivent raquer aussi (vu les budgets actuels, c'est meme pas la peine en passant, ici ils limitent a fond les achats en tout genre pour essayer de conserver le maximum de postes)?

      Lorsque les extensions du logiciel d'aide a la lecture (pour les personnes avec handicap, ici ils sont dans les memes classes que les autres eleves, avec un assistant pour les aider) cassent lors de la montee en version de Firefox, tu leur expliques quoi aux eleves?

      La MOFO n'est pas l'armée du salut

      Si ce qui leur manque c'est du financement pour maintenir des versions plus longtemps, il fallait le dire des le debut, mais c'etait pas le message affiche principalement (enfin bon, vu le bordel qu'est la comm' chez Mozilla, va savoir). Le message principal avant qu'ils fassent un 360, c'est qu'ils en avaient rien a foutre des entreprises ou des structures necessitant un support plus long.

      à assurer un support N-1

      Vu la duree de vie des distribs a support long, c'est pas N-1 qui va falloir, c'est N-15...

      • [^] # Re: normal

        Posté par . Évalué à 2.

        Où est-ce que tu as vu que c'était payant ?

      • [^] # Re: normal

        Posté par . Évalué à 0.

        Lorsque les extensions du logiciel d'aide a la lecture cassent lors de la montee en version de Firefox, tu leur expliques quoi aux eleves?

        Qu'il y a un problème avec les extensions. Que l'éducation nationale ne soit pas capable de payer le support de quelques extensions Firefox, c'est juste improbable.

        Vu la duree de vie des distribs a support long, c'est pas N-1 qui va falloir, c'est N-15...

        Un desktop n'a pas à avoir une durée aussi longue. Je crois que même Microsoft a compris la leçon, ils ne laisseront plus un windows XP dominer le marché pendant 10 ans.

        Et un navigateur WEB est typiquement une application desktop.

        • [^] # Re: normal

          Posté par . Évalué à 10.

          Non, ils préfèrent payer des iPads à des élèves de CM2.

          • [^] # Re: normal

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'était pas le CG de Corrèze, plutôt?

            • [^] # Re: normal

              Posté par . Évalué à 3.

              C'est possible. Je ne tenais pas à faire un commentaire pertinent mais un commentaire noté +10

        • [^] # Re: normal

          Posté par . Évalué à 2.

          Et un navigateur WEB est typiquement une application desktop.

          Ah bon ? Et ceux qui surf on the web avec des smartphones ou des pads. C'est du desktop ?

  • # Mozilla

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    C'était mieux à vent.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.