Linphone disponible en greffon dans le navigateur

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Sylvain "Viish" Berfini et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
23
11
oct.
2013
Audiovisuel

Linphone est un ensemble open source de bibliothèques et de clients multi‐plates‐formes qui permet de passer des appels sur le protocole SIP en VoIP.
Il est porté par une société française, sur le même modèle économique que Qt et MySQL : la double licence, GPL et dérivés d’un côté, et licence propriétaire de l’autre.

Hier, Linphone s’est enrichi d’un framework Web, disponible sous la forme d’un greffon NPAPI et d’un kit de développement HTML/JavaScript qui permet de le manipuler simplement.
Une version fonctionnelle est disponible sur http://web.linphone.org.

DOM et DSP : deux API Javascript intéressantes poussées par Opera

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Claude, Benoît Sibaud, Lucas Bonnet et Florent Zara. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
20
5
jan.
2013
Internet

Il y a quelques temps une API UPNP était poussée par Opera vers le W3C pour qu'elle soit spécifiée officiellement. Aujourd'hui, ils proposent aussi un autre brouillon d'API, cette fois-ci orientée DSP et accélération des calculs.

Petite présentation dans la suite de cette dépêche.

NdM : merci à Gui13 pour son journal.

Diaspora publié sur GitHub et une alpha annoncée pour octobre

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
36
16
sept.
2010
Communauté
Diaspora est un projet initié par quatre étudiants américains pour proposer un réseau social décentralisé et respectueux de la vie privée. Annoncé avec beaucoup de buzz à la mi-Avril, l'idée était de passer par le site Kickstarter pour financer le développement de ce qui était au départ un projet d'été. L'ampleur du phénomène a surpris tout le monde, puisque la récolte de fonds a dépassé les 200 000 dollars en un peu plus d'un mois.

C'est hier, mercredi 15 septembre, que les quatre développeurs ont dévoilé leur bébé, en publiant le code source (comme annoncé) sous la licence libre GNU AGPL 3.0. Le projet s'appuie sur un nombre important de briques opensource (Git, OpenSSL, Ruby, MongoDB pour ne citer qu'eux) et ambitionne de remplacer un jour Facebook.